Qui gère quoi? Salles de réunion et installations de conférence Conseils pratiques Organiser

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qui gère quoi? Salles de réunion et installations de conférence Conseils pratiques Organiser"

Transcription

1 Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture Organiser une conférence, une réunion, une exposition ou un événement culturel à l UNESCO édition 2012 Informations pour les délégations permanentes

2 Les conférences, réunions, expositions et événements culturels organisés dans les locaux de l UNESCO doivent tous être de bonne qualité et conformes aux objectifs et programmes de l UNESCO. Ils ne doivent pas nuire à l image ou à la réputation de l Organisation ni être contraires à l esprit de compréhension et de coopération internationales. Ce qu il faut savoir quand on envisage d organiser une conférence ou un événement culturel à l UNESCO 1 Dépôt de la proposition Au moins 6 mois avant la date prévue pour une réunion, une conférence ou un événement culturel, ou 18 mois avant une exposition, présenter une proposition écrite détaillée au service compétent (voir Qui gère quoi?). La proposition écrite doit comporter les éléments suivants : But et portée de l événement et pertinence de celui-ci par rapport au programme de l UNESCO Dates et durée proposées 1 Programme/calendrier Nombre probable de participants Personnalités invitées/orateurs prévus Partenaires et sponsors Nombre de salles et/ou espace demandé Besoins en matériel et en personnel (notamment, besoins d interprétation simultanée, de matériel audiovisuel, de matériel d exposition, sécurité, etc.) de façon que puissent être alloués la ou les salles de réunion et/ou espaces d exposition, bureaux, etc., les plus appropriés si l événement est approuvé Pour les expositions, il convient également de fournir des informations sur l agencement, la conception et le contenu, ainsi qu un dossier contenant toutes les œuvres, illustrations, photographies, textes et légendes et plans d exposition et de circulation, au format électronique Pour les films/documentaires : au moins deux mois avant l événement, fournir une copie du film pour que celui-ci puisse être visionné et approuvé Éléments essentiels (résumé, visuels en haute définition et coordonnées des personnes à contacter) dont l UNESCO a besoin pour ses outils de communication auprès du public (écrans d affichage/calendrier des manifestations culturelles/ pages Web consacrées aux événements) Les invitations et autres supports de communication (affiches, annonces, rappels, etc.) doivent être soumis à l équipe chargée des manifestations spéciales afin que celle-ci s assure qu ils sont conformes aux normes rédactionnelles et protocolaires de l Organisation Veuillez noter que des expositions ou événements peuvent ne pas être autorisés s il est estimé qu ils risquent d offenser des États membres, de nuire à l image ou à la réputation de l Organisation, d être contraires à l esprit de compréhension et de coopération internationales, ou si les informations n ont pas été fournies dans les délais. 2 Réservation de l espace Si votre proposition est acceptée et si l espace que vous avez demandé est disponible aux dates proposées, vous en recevrez confirmation par écrit. Si des problèmes se posent en matière de disponibilité d espace ou de dates, notre équipe ne manquera pas de rechercher un autre espace et/ou d autres dates en consultation avec vous. Aucune réservation ne sera faite pour des organisateurs qui n auront pas réglé d éventuels arriérés de loyer. 1. Les événements ne peuvent pas durer plus de deux semaines. Les expositions doivent durer au moins cinq jours ouvrables.

3 3 Coordination technique Un coordonnateur technique prendra contact avec vous pour vous aider à préciser vos besoins en matériel et personnel. Pour les événements importants qui nécessitent une grande salle de réunion ou plusieurs (salles I, II, IV, IX, XI, XII, XIII), une réunion de coordination technique sera éventuellement organisée avec vous et toutes les unités concernées. Pour les événements de moindre ampleur, les détails peuvent être mis au point par ou au téléphone. Pour les expositions, le coordonnateur technique définira les besoins spécifiques et examinera avec vous, au cas par cas, les aspects particuliers en matière d assurances, de douanes, etc. Si vous avez demandé une interprétation, un membre du service d interprétation de MSS/CLD sera à votre disposition pour préciser vos besoins. 4 Devis et contrats Dès que les besoins en matériel et en personnel auront été précisés, un devis sera établi. Au moins un mois avant l événement, vous recevrez un contrat chiffré à signer et régler. Ce contrat devra être renvoyé dans les huit jours avec l intégralité du versement en euros ou dollars des États-Unis. Le Secrétariat exige le paiement à l avance afin de pouvoir recruter l assistance temporaire nécessaire à l organisation de votre événement. En cas de dépenses supplémentaires au cours de l événement (par exemple, les heures supplémentaires après 17 h 30 ou pendant le week-end sont facturées 50 % plus cher), une facture rectifiée sera envoyée après l événement. 5 Ce que vous aurez à payer Coûts fixes Coût des salles de réunion et/ou espaces d exposition : les frais imputés aux délégations permanentes sont facturés à des taux préférentiels approuvés par le Comité du Siège et basés sur le principe de recouvrement des coûts réels. Pour obtenir les derniers taux en vigueur, prière de consulter ou d écrire à Le coût afférent au personnel requis pour assurer le service de votre événement (par exemple, agents de sécurité surnuméraires, personnel de salle, personnel d accueil, techniciens), ainsi que tous les coûts afférents à des heures supplémentaires effectuées par du personnel permanent ou surnuméraire. Coûts facultatifs Interprétation : pour obtenir un devis, adressez votre demande le plus tôt possible à Matériel technique (par exemple, matériel audiovisuel) : pour obtenir les tarifs actualisés, prière de consulter ou de contacter Visibilité et participation : publicité, relations publiques, matériel de promotion, invitations (voir section 6). Services de restauration, réceptions : les Services de restauration de l UNESCO établissent et proposent des devis sur demande, sous réserve de l absence d arriérés de paiement concernant de précédents événements ou locations. Contact : Service de restauration de l UNESCO

4 6 Maximiser la visibilité et la participation Publicité et relations publiques : ERI/DPI annoncera votre événement sur tous les sites de communication interne (calendrier des événements, UNESCOMMUNICATION, écrans d information) et en utilisant des listes d adresses électroniques de sa base de données. Contact : Mme Fabienne Kouadio, Des services supplémentaires de relations avec le public ou la presse peuvent être convenus sur demande et adaptés à vos besoins et à votre budget. Contact : Mme Phung Tran, Pour les événements organisés en partenariat avec l UNESCO : MSS/CLD peut concevoir et imprimer vos invitations, brochures, dépliants et affiches, étant entendu que la maquette et l impression seront à votre charge. Prière de présenter votre demande écrite à M. Rudi Swinnen, Chef de la Section des documents (MSS/CLD/D) : Notez toutefois que toutes les invitations à des événements organisés en partenariat avec l UNESCO doivent être visées par les services compétents (ERI et ODG). Utilisation du logo de l UNESCO : L utilisation du logo de l UNESCO est soumise à des règles spécifiques. Les délégations permanentes doivent présenter à la Directrice générale une demande d autorisation d utiliser le logo de l UNESCO à des fins non commerciales, sachant que cette utilisation doit toujours être en rapport étroit avec leur nom et, s ils le souhaitent, avec leur propre logo. ERI/ DPI peut aider à élaborer des fichiers électroniques avec les logos appropriés. Contact : Prière de noter que les délégations permanentes ne sont pas habilitées à autoriser d autres parties à utiliser, sous quelque forme que ce soit, le nom, l acronyme, le logo et/ou des noms de domaine Internet de l UNESCO. Accès aux locaux Pour accéder aux locaux où se tient l événement, les visiteurs devront obtenir un badge fourni par l UNESCO ou être munis d une invitation envoyée par l organisateur en consultation avec la Section de la sécurité et de la sûreté de l UNESCO (la liste des participants doit être fournie à l avance). L entrée sur place sera soumise aux procédures de sécurité et de détection de l UNESCO.

5 Qui gère quoi? Salles de réunion et installations de conférence Section des services de conférences, Division des conférences, des langues et des documents (MSS/CLD/C) Chef de Section : poste vacant Réunions et conférences : Administratrice de conférences M me Gilane Elgewely, Planification et contrats M me Rabiha Harkous, M me Giuliana Fasano, Interprétation : Interprètes M me Eve Boutilie, M me Maria-Eladia Aguilera, Planification et contrats M me Patricia Menendez, M me Kerstin Koch, Espaces d exposition et événements culturels Section des relations publiques et des manifestations culturelles, Division de l information du public (ERI/DPI/PCE) Chef de Section : M me Armelle Arrou, Coordonateur des expositions M. Carlos Gangoso, Planification M me Silvia Capezzali, Contrats M me Patricia Diomande, Que se passe-t-il si vous devez annuler l événement? Vous avez le droit d annuler une réservation confirmée ou un contrat de location jusqu à un mois avant l événement. Si le contrat est annulé moins d un mois avant l événement, vous serez tenu de rembourser les frais déjà engagés (par exemple, les contrats signés avec les interprètes ou avec les sociétés de location de matériel), outre les frais de location. Si l Organisation est obligée d annuler un contrat de location, les arrhes versées sont intégralement remboursées. L UNESCO est-elle tenue d assurer l événement? L UNESCO ne peut être tenue responsable de la dégradation, de la perte ou du vol de matériel ou d objets apportés dans les locaux. Les organisateurs sont donc tenus de souscrire une assurance spéciale pour couvrir ces risques. Cette assurance doit couvrir les accidents survenus au personnel et aux invités, le vol, la dégradation des locaux, y compris tous les frais qu entraînerait la détérioration des sols, plafonds, murs, cloisons ou de l ameublement et du matériel mis à disposition par l Organisation. Dans le cas des expositions, les œuvres doivent bénéficier d une couverture «clou à clou». L UNESCO ne saurait être tenue responsable de la dégradation des œuvres, ni des dommages corporels qui pourraient survenir du fait de l organisation de l exposition dans l espace mis à disposition. L ensemble des responsabilités et obligations sont spécifiées dans le contrat d assurance.

6 Conseils pratiques Pour réduire les coûts Respectez les plages horaires réservées pour votre événement pour éviter les dépenses de personnel supplémentaires Si possible, organisez les répétitions le jour de l événement Évitez les locations de week-end, pour lesquelles les coûts sont majorés de 50 % Si vous demandez des services d interprétation, réservez tôt pour éviter indemnités journalières de subsistance et frais de voyage ; le nombre d interprètes sur le marché parisien est relativement restreint, en particulier pour certaines combinaisons linguistiques Pour obtenir une assurance Obtenir le type d assurance qui convient. Elle doit prendre effet aux dates prévues, en tenant compte des dates d installation Si vous utilisez de la musique enregistrée, veillez à payer les droits d auteur aux organes de gestion des droits d auteur compétents Souvenez-vous Si possible, réservez un an à l avance pour les expositions et anniversaires importants (journées mondiales, etc.) Ne prévoyez pas d activités commerciales ou financières Choisissez des partenaires dont l image et les activités ne terniront pas votre réputation ni celle de l UNESCO Votre événement devra se terminer avant minuit pour réduire les nuisances sonores et éviter les plaintes Informez l équipe ERI/DPI/PCE chargée des relations avec la presse et le public au moins trois mois à l avance si vous voulez toucher le grand public Obtenez le consentement de l UNESCO pour tout patronage ou pour l utilisation de son nom ou logo dans des activités extérieures d information et de promotion ainsi que sur les cartons d invitation Respectez le caractère intergouvernemental de l Organisation, son universalité et ses États membres UNESCO 7, place de Fontenoy Paris 07 SP France MSS/2012/WS/3

DIRECTIVES CONCERNANT L UTILISATION DU NOM, DE L ACRONYME, DE L EMBLEME ET DES NOMS DE DOMAINE INTERNET DE L UNESCO

DIRECTIVES CONCERNANT L UTILISATION DU NOM, DE L ACRONYME, DE L EMBLEME ET DES NOMS DE DOMAINE INTERNET DE L UNESCO DIRECTIVES CONCERNANT L UTILISATION DU NOM, DE L ACRONYME, DE L EMBLEME ET DES NOMS DE DOMAINE INTERNET DE L UNESCO À compter du 1 er novembre 2007, l utilisation du nom, de l acronyme, de l emblème et

Plus en détail

DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO

DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO L'UNESCO s'appuie sur un éventail aussi large que diversifié de relations de collaboration et de partenariats dans toutes les régions du monde pour s acquitter

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

Objet : Délégation d autorité améliorée vers les bureaux hors Siège de l UNESCO et liens hiérarchiques révisés

Objet : Délégation d autorité améliorée vers les bureaux hors Siège de l UNESCO et liens hiérarchiques révisés La Directrice générale DG/Note/14/3 3 janvier 2014 Original : anglais Directeur général adjoint Sous-Directeurs généraux Directeurs des bureaux, offices et divisions du Siège Directeurs et chefs des unités

Plus en détail

Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève

Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève CONSEIL EXÉCUTIF EB136/39 Cent trente-sixième session 12 décembre 2014 Point 13.2 de l ordre du jour provisoire Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève Rapport du Directeur

Plus en détail

SPONSORING DES SÉMINAIRES ET FORMATIONS DE L UIA

SPONSORING DES SÉMINAIRES ET FORMATIONS DE L UIA SPONSORING DES SÉMINAIRES ET FORMATIONS DE L UIA UIA 25 rue du Jour 75001 Paris France T +33 1 44 88 55 66 F +33 1 44 88 55 77 uiacentre@uianet.org www.uianet.org L UIA, une valeur sûre PRÉSENTATION DE

Plus en détail

CALENDRIERS 2015. Tél. 02 40 06 56 56 - www.calendriers112.fr. Modèle N 1B : Option 1 (facultative) :

CALENDRIERS 2015. Tél. 02 40 06 56 56 - www.calendriers112.fr. Modèle N 1B : Option 1 (facultative) : CALENDRIERS 2015 Modèle N 1A : Modèle N 1B : TARIFS / BON DE COMMANDE : Voir en fin de catalogue. Tél. 02 40 06 56 56 - www.calendriers112.fr NOUVEAU : Calendriers N 2/8 et 9 effaçables avec l Option 2

Plus en détail

UNEP/OzL.Conv.10/4. Programme des Nations Unies pour l environnement

UNEP/OzL.Conv.10/4. Programme des Nations Unies pour l environnement NATIONS UNIES EP UNEP/OzL.Conv.10/4 Distr. : générale 5 août Français Original : anglais Programme des Nations Unies l environnement Conférence des Parties à la Convention de Vienne la protection de la

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l environnement UNEP/OzL.Conv.8/INF/3- UNEP/OzL.Pro.20/INF/4 Distr. : Générale 31 octobre 2008 Français Original : Anglais Huitième réunion de la Conférence

Plus en détail

CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS LA MILESSE

CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS LA MILESSE CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS DE LA MILESSE Règlement intérieur, relatif à l utilisation des salles CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS - RUE DES JONQUILLES LA MILESSE - TEL / 02 43 25 59.56 Ce règlement

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L OMPI

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L OMPI OMPI WO/GA/24/4 Rev. ORIGINAL : anglais DATE : 19 juillet 1999 F ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L OMPI Vingt-quatrième session (14 e session ordinaire)

Plus en détail

Assurance Protection-Voyage

Assurance Protection-Voyage En cas d urgence, appelez immédiatement Assistance aux Assurés Inc. 1 800 222-9978 (sans frais des États-Unis et du Canada) 001 800 514-1889 (sans frais du Mexique) 905 816-2562 (frais virés de partout

Plus en détail

13-14-15 février 2014 Parc Chanot Hall 2 Marseille GUIDE DE L EXPOSANT 2014

13-14-15 février 2014 Parc Chanot Hall 2 Marseille GUIDE DE L EXPOSANT 2014 GUIDE DE L EXPOSANT 2014 1 SOMMAIRE Conditions particulières 3, 4, 5 Renseignements généraux 6 Organisation des Rencontres 7 Prestations 8, 9 Logistique 10 Processus d inscription 11 2 CONDITIONS PARTICULIERES

Plus en détail

COMITÉ DU SIÈGE. Réunion extraordinaire. (15 octobre 2012)

COMITÉ DU SIÈGE. Réunion extraordinaire. (15 octobre 2012) EXTRA/COM/SIÈGE/Rapport PARIS, le 15 octobre 2012 Original anglais COMITÉ DU SIÈGE Réunion extraordinaire (15 octobre 2012) 1. Le Comité du Siège a tenu une réunion extraordinaire au Siège de l'unesco,

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CECI/CONF.5/1 17 mars 2009 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DE LA COOPÉRATION ET DE L INTÉGRATION ÉCONOMIQUES

Plus en détail

Le Sous-Directeur général pour les Relations extérieures et de l Information du public

Le Sous-Directeur général pour les Relations extérieures et de l Information du public Le Sous-Directeur général pour les Relations extérieures et de l Information du public Aux: Commissions nationales pour l UNESCO Délégations permanentes auprès de l UNESCO Instituts de recherche scientifique

Plus en détail

ANNEXE 6. Exercice de simulation Appel d'offres ouvert EACEA/2012/06

ANNEXE 6. Exercice de simulation Appel d'offres ouvert EACEA/2012/06 Appel d'offres EACEA/2012/06 Annexe 6 ANNEXE 6 Exercice de simulation Appel d'offres ouvert EACEA/2012/06 Contrat-cadre pour l organisation d événements et d actions promotionnelles lancé par l Agence

Plus en détail

OUTILS DE COMMUNICATION

OUTILS DE COMMUNICATION 5I6I7 FÉVRIER LYON OUTILS DE COMMUNICATION Contacts : Commercial et outils de communication payants : Thomas NOLLET E-mail : thomas.nollet@656editions.net Tel : + 33 (0)6 20 63 46 27 Outils de communication

Plus en détail

CONTRAT EXPOSANT CARREFOUR DES SOLUTIONS

CONTRAT EXPOSANT CARREFOUR DES SOLUTIONS CONTRAT EXPOSANT CARREFOUR DES SOLUTIONS 1 Le présent contrat est passé entre les parties suivantes :..... Ci après désigné comme l!exposant D UNE PART ET L association LES AMIS D IVINE Dont le siège est

Plus en détail

ÉCOLE DES BEAUX ARTS DEMANDE D ADMISSIBILITÉ POUR L ANNÉE 2015/2016

ÉCOLE DES BEAUX ARTS DEMANDE D ADMISSIBILITÉ POUR L ANNÉE 2015/2016 ÉCOLE DES BEAUX ARTS DEMANDE D ADMISSIBILITÉ POUR L ANNÉE 2015/2016 Session 1 Concours du 13 au 14 avril 2015 Session 2 Concours du 16 au 17 avril 2015 Session 3 Concours du 29 au 30 juin 2015 Session

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Depuis la création de Syngenta en 2000, nous avons accordé la plus haute importance à la santé, à la sécurité et à l environnement (SSE) ainsi qu

Plus en détail

Manuel de l utilisateur du système en ligne pour les demandes de subvention ainsi que pour les rapports sur leur utilisation

Manuel de l utilisateur du système en ligne pour les demandes de subvention ainsi que pour les rapports sur leur utilisation Manuel de l utilisateur du système en ligne pour les demandes de subvention ainsi que pour les rapports sur leur utilisation Fonds de contributions volontaires des Nations Unies contre les formes contemporaines

Plus en détail

INFORMATIONS PRATIQUES

INFORMATIONS PRATIQUES INFORMATIONS PRATIQUES Dates, lieu et horaires Du mardi 31 mars au mercredi 1er avril 2015 Parc des expositions de Paris Porte de Versailles Pavillon 3 Ouverture au public : le 31 mars de 9h à 19h le 1

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2002 LILS

Conseil d administration Genève, novembre 2002 LILS BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.285/LILS/1 285 e session Conseil d administration Genève, novembre 2002 Commission des questions juridiques et des normes internationales du travail LILS PREMIÈRE QUESTION

Plus en détail

Projet du Code de l Investissement

Projet du Code de l Investissement République Tunisienne Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Projet du Code de l Investissement Version préliminaire 22 mai 2015 Article1premier. TITRE PREMIER.

Plus en détail

Guide exploitant du contrôleur Legrand

Guide exploitant du contrôleur Legrand Guide exploitant du contrôleur Version 4.0.1 www.legrand.fr Sommaire 1 / Introduction 5 2 / Lancement de l outil d administration déléguée 6 3 / Création d un compte utilisateur 8 3.1 / Étape 1 : Renseignement

Plus en détail

Foire aux questions. 1. Qui peut participer à ce défi vidéo? Quel est l âge minimum requis pour participer?

Foire aux questions. 1. Qui peut participer à ce défi vidéo? Quel est l âge minimum requis pour participer? Foire aux questions 1. Qui peut participer à ce défi vidéo? Quel est l âge minimum requis pour participer? Toute personne âgée de 18 à 24 ans à la date d inscription au Défi vidéo peut participer à condition

Plus en détail

Demande d aide financière

Demande d aide financière Demande d aide financière Fonds d affectation spéciale des Nations Unies devant aider les États en développement, en particulier les pays les moins avancés et les petits insulaires en développement, à

Plus en détail

Conditions Générales. Télécharger. Site Internet : http://caping-arclusaz.fr. Mail : campingarclusuaz@orange.fr. Article 1 : Durée du séjour

Conditions Générales. Télécharger. Site Internet : http://caping-arclusaz.fr. Mail : campingarclusuaz@orange.fr. Article 1 : Durée du séjour Conditions Générales Télécharger Site Internet : http://caping-arclusaz.fr Mail : campingarclusuaz@orange.fr Article 1 : Durée du séjour Le locataire signataire du présent contrat conclu pour une durée

Plus en détail

Ce que l on doit savoir sur la conversion salariale durant un congé sabbatique

Ce que l on doit savoir sur la conversion salariale durant un congé sabbatique Information partagée par Daniel Lefebvre (Bureau de la vice-rectrice recherche) 2010-01-15 Important de se rappeler qu il y a deux processus distincts : o Le processus d approbation du congé sabbatique

Plus en détail

GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS

GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS Pour tous les modèles de rapports, veuillez visiter le site du FNUD : http://www.un.org/democracyfund/information-grantees

Plus en détail

Le loyer pour l intégralité du séjour est du à l arrivée dans l appartement.

Le loyer pour l intégralité du séjour est du à l arrivée dans l appartement. Nos Conditions Générales 1. Usage de l appartement L appartement est loué à usage exclusif d habitation et ce à titre provisoire. Le locataire, préalablement à sa réservation, déclare que la réservation

Plus en détail

INSCRIPTION EN LIGNE ET PAIEMENT PAR CARTE DE CRÉDIT:

INSCRIPTION EN LIGNE ET PAIEMENT PAR CARTE DE CRÉDIT: INSCRIPTION EN LIGNE ET PAIEMENT PAR CARTE DE CRÉDIT: GUIDE PAS À PAS Pour assurer un processus d inscription et de paiement sans failles. Veuillez suivre les consignes et les flèches indicatrices : Par

Plus en détail

Avis d Appel d Offres Ouvert : Campagne Publicitaire pour l American English Language Program

Avis d Appel d Offres Ouvert : Campagne Publicitaire pour l American English Language Program Introduction : l Ambassade des Etats Unis au Niger est heureuse d annoncer l ouverture d un appel d offres ouvert pour une campagne publicitaire pour son programme d anglais qui vient juste d être transféré

Plus en détail

CONTRAT D'EXPOSITION

CONTRAT D'EXPOSITION CONTRAT D'EXPOSITION 1. Nom des parties L'artiste (auteur ou auteure) : ou sa représentante ou son représentant autorisé-e : Adresse : Téléphone Télécopieur Courriel : N de SIRET : N Maison Des Artistes

Plus en détail

Culture Sector. United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

Culture Sector. United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization Culture Sector 10 Contrats pour la musique écrit par JEAN VINCENT en collaboration avec GERARD LOUISE Maquette et design : Christine Hengen

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente Préambule Les présentes Conditions Générales de Vente (CGV) sont systématiquement adressées à chaque Client. Elles s appliquent à toutes les commandes d œuvre de production

Plus en détail

Conseil d' administration Genève, novembre 1994

Conseil d' administration Genève, novembre 1994 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB. 261 /PFA/6/13 261 session Conseil d' administration Genève, novembre 1994 Commission du programme, du budget et de l'administration PFA SIXIÈME QUESTION À L'ORDRE DU

Plus en détail

Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC)

Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) Considérations stratégiques et objectifs 1. L objet du Fonds international pour la diversité

Plus en détail

Règlement de la Bibliothèque municipale

Règlement de la Bibliothèque municipale VILLE DE LA CELLE SAINT-CLOUD DIRECTION DES AFFAIRES CULTURELLES BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE CW/GC/règlement intérieur.doc Règlement de la Bibliothèque municipale Article 1 La Bibliothèque municipale est constituée

Plus en détail

I. Conditions d abonnement en ligne

I. Conditions d abonnement en ligne CONDITIONS GENERALES D ABONNEMENT EN LIGNE ET D UTILISATION DU SITE I. Conditions d abonnement en ligne Pour souscrire en ligne un abonnement au service public de distribution d eau opéré par la Société

Plus en détail

Forum des Télécommunications Bureau de TELECOM ParisTech - 46 rue Barrault 75634 Paris CEDEX 13 +33 (0)1 45 81 74 48 Fax +33 (0)1 45 81 73 10 Bureau

Forum des Télécommunications Bureau de TELECOM ParisTech - 46 rue Barrault 75634 Paris CEDEX 13 +33 (0)1 45 81 74 48 Fax +33 (0)1 45 81 73 10 Bureau Bureau de TELECOM ParisTech - 46 rue Barrault 75634 Paris CEDEX 13 +33 (0)1 45 81 74 48 Fax +33 (0)1 45 81 73 10 Bureau de TELECOM SudParis & École de Management - 9 rue Charles Fourier 91011 Evry CEDEX

Plus en détail

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers (non vérifiée) Exercice 2011-2012

Plus en détail

(traduit de l anglais) Bruxelles, le

(traduit de l anglais) Bruxelles, le MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES Protocole Sous-Direction de la Logistique et de l'interprétation-traduction Département de la Traduction 57, boulevard des Invalides 75700 Paris : (33-1)

Plus en détail

Manuel d administration délégué UCOPIA

Manuel d administration délégué UCOPIA Manuel d administration délégué UCOPIA La mobilité à la hauteur des exigences professionnelles Version 4.3 Table des matières 1. Introduction... 4 2. Lancement du portail de délégation... 5 3. Création

Plus en détail

La présente circulaire annule et remplace la circulaire n 1463 du 4 juin 2007.

La présente circulaire annule et remplace la circulaire n 1463 du 4 juin 2007. Direction des Ressources Humaines Bureau des voyages et missions Circulaire relative aux conditions et modalités particulières de règlement des frais de déplacements temporaires des personnels de l Agence

Plus en détail

Convention d occupation temporaire Organisation McDo Kids Sport

Convention d occupation temporaire Organisation McDo Kids Sport Convention d occupation temporaire Organisation McDo Kids Sport Entre les soussignés : La Ville d Angoulême, représentée par Monsieur Philippe LAVAUD, en qualité de Maire d Angoulême agissant au nom et

Plus en détail

Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement

Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement Conditions Générales Applicables aux Accords de Prêt et de Garantie pour les Prêts à Spread Fixe En date du 1 er septembre 1999 Banque Internationale

Plus en détail

TERMES ET CONDITIONS

TERMES ET CONDITIONS ARTICLE 1 ORGANISATION La «POM PROMO- Parce que Votre Vie Recommence Tous les Matins» («Concours») est organisée par WONDERFUL BRANDS BVBA, avec son siège social à F. Rooseveltlaan 348U, B - 9000 Gand

Plus en détail

Stratégie de lancement du dotafrica : Notes d informations opérationelles

Stratégie de lancement du dotafrica : Notes d informations opérationelles Stratégie de lancement du dotafrica (.africa): Pré- courtage de noms marqués Premium Notes d informations opérationnelles Proposées Par UNIFORUM ZACR Préparées par Domain Name Services (Pty) Ltd 18 Février

Plus en détail

CONDITIONS CONTRACTUELLES GENERALES (CCG)

CONDITIONS CONTRACTUELLES GENERALES (CCG) CONDITIONS CONTRACTUELLES GENERALES (CCG) L Agence nationale de traduction et de certification (OFFI Zrt), s engage en tant que prestataire (par la suite : l Agence) auprès de ses Clients à accomplir les

Plus en détail

Améliorations aux trois conventions collectives de l ACEP

Améliorations aux trois conventions collectives de l ACEP Améliorations aux trois conventions collectives de l ACEP En 1967, les premières conventions collectives dans la fonction publique fédérale donnaient aux employés droit à quatre semaines de vacances, pas

Plus en détail

WORLDWIDE HOSPITALITY SCHOOL AWARDS 2014 5 e édition MEILLEURE INNOVATION PEDAGOGIQUE ECOLE DE MANAGEMENT HOTELIER

WORLDWIDE HOSPITALITY SCHOOL AWARDS 2014 5 e édition MEILLEURE INNOVATION PEDAGOGIQUE ECOLE DE MANAGEMENT HOTELIER WORLDWIDE HOSPITALITY SCHOOL AWARDS 2014 5 e édition MEILLEURE INNOVATION PEDAGOGIQUE ECOLE DE MANAGEMENT HOTELIER Intercontinental Paris Le Grand Hotel 17 Novembre 2014 CRITERES D EVALUATION MEILLEURE

Plus en détail

CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DE L OIT TURIN RÈGLEMENT RÉGISSANT LES CONDITIONS D EMPLOI DU PERSONNEL ENGAGÉ POUR LES PÉRIODES DE COURTE DURÉE

CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DE L OIT TURIN RÈGLEMENT RÉGISSANT LES CONDITIONS D EMPLOI DU PERSONNEL ENGAGÉ POUR LES PÉRIODES DE COURTE DURÉE CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DE L OIT TURIN RÈGLEMENT RÉGISSANT LES CONDITIONS D EMPLOI DU PERSONNEL ENGAGÉ POUR LES PÉRIODES DE COURTE DURÉE Mai 1997 Règle TABLE DES MATIERES Page Fondement et champ

Plus en détail

Régie des rentes du Québec 2006. En cas

Régie des rentes du Québec 2006. En cas Régie des rentes du Québec 2006 En cas Profitez de nos services en ligne Le relevé de participation au Régime de rentes du Québec ; SimulRetraite, un outil de simulation des revenus à la retraite ; La

Plus en détail

PRIX DE L INITIATIVE NUMERIQUE CULTURE, COMMUNICATION, MEDIAS.

PRIX DE L INITIATIVE NUMERIQUE CULTURE, COMMUNICATION, MEDIAS. REGLEMENT PRIX DE L INITIATIVE NUMERIQUE CULTURE, COMMUNICATION, MEDIAS. 1 Sommaire I. Objet II. Conditions de participation III. Calendrier déroulement du prix IV. Modalités de participation V. Jury VI.

Plus en détail

PREMIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES MINISTRES DE L EDUCATION DE L UNION AFRICAINE (COMEDAF IV+) 11-13 MAI 2011 NAIROBI (KENYA)

PREMIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES MINISTRES DE L EDUCATION DE L UNION AFRICAINE (COMEDAF IV+) 11-13 MAI 2011 NAIROBI (KENYA) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone: 251 11 5517700 Fax: 251 11 5 517844 website: www.africa-union.org DEPARTEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE LA

Plus en détail

DEMANDES DE PRÊTS obligations des emprunteurs

DEMANDES DE PRÊTS obligations des emprunteurs DEMANDES DE PRÊTS obligations des emprunteurs LE FRAC PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR ET SA MISSION DE DIFFUSION Le FRAC Provence-Alpes-Côte d Azur, établissement culturel à but non lucratif, remplit les missions

Plus en détail

Conditions Générales d Inscription (Extrait)

Conditions Générales d Inscription (Extrait) Conditions Générales d Inscription (Extrait) La participation aux prestations dispensées par l Alliance Française de Montpellier (AFM) nécessite le paiement en Euros des frais suivants : 1. Le droit d

Plus en détail

Ces horaires ne sont pas contractuels et peuvent être modifiés. Cotisation annuelle La cotisation annuelle est de 7.00. Les activités pourront donner

Ces horaires ne sont pas contractuels et peuvent être modifiés. Cotisation annuelle La cotisation annuelle est de 7.00. Les activités pourront donner ESPACE JEUNES ABLIS INSCRIPTION ANNUELLE AUX ACTIVITES DE L ESPACE JEUNES Pour accéder au local et à toutes les activités ou sorties organisées par les animateurs de l Espace Jeunes, une inscription annuelle

Plus en détail

CORRIGÉ GEDOC SA. Proposition de barème sur 70 points

CORRIGÉ GEDOC SA. Proposition de barème sur 70 points CORRIGÉ GEDOC SA Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés Dossier 1 Organisation des réunions 1.1 Mettre en évidence les inconvénients de l organisation actuelle des réunions.

Plus en détail

Contrat d accompagnement de projet

Contrat d accompagnement de projet Page : 1 /8 Intitulé du Projet: Acronyme: Coordonnées des intervenants Pour le Laboratoire de recherche Intitulé: Adresse: Responsable d'équipe : email: Tel : + Responsable Projet : email Tel : + Pour

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DE LA MAISONS DES ASSOCIATIONS ROGER CHANRON

REGLEMENT GENERAL DE LA MAISONS DES ASSOCIATIONS ROGER CHANRON REGLEMENT GENERAL DE LA MAISONS DES ASSOCIATIONS 1) Objet de la Maison des associations La Maison des associations est un lieu de développement et de soutien de la vie associative. Elle doit permettre

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY Préambule Le présent règlement intérieur s applique aux salles municipales suivantes : - Salle de l Orangerie... 180 personnes debout, 150 assises -

Plus en détail

COMMUNICATION P R É A L A B L E À L A M I S E E N P L A C E D UNE ÉVÉNEMENTIELS-INFOGRAPHIE

COMMUNICATION P R É A L A B L E À L A M I S E E N P L A C E D UNE ÉVÉNEMENTIELS-INFOGRAPHIE Fonction de service émergente NUEL PROFESSIONNEL (dont la mutualisation entre CPIE ou structures locales pourrait être pertinente) COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELS-INFOGRAPHIE P R É A L A B L E À L A M I S

Plus en détail

Lignes directrices pour les campagnes publicitaires avec paiement en fonction de la performance (PFP)

Lignes directrices pour les campagnes publicitaires avec paiement en fonction de la performance (PFP) Lignes directrices pour les campagnes publicitaires avec paiement en fonction de la performance (PFP) APERÇU L objectif de ce document est d aider les annonceurs/agences à choisir avec succès les campagnes

Plus en détail

RÈGLEMENTS FINANCIERS DES COMPTES SPÉCIAUX. Résumé

RÈGLEMENTS FINANCIERS DES COMPTES SPÉCIAUX. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-onzième session 191 EX/30 PARIS, le 25 mars 2013 Original anglais Point 30 de l'ordre du jour provisoire RÈGLEMENTS FINANCIERS DES COMPTES SPÉCIAUX Résumé Conformément

Plus en détail

Foire Internationale de Marseille

Foire Internationale de Marseille 25 septembre > 5 octobre Foire Internationale de Marseille Outils de communication Devenez partenaire de la Foire! foiredemarseille.com * l endroit où il faut être! Foire Internationale de Marseille :

Plus en détail

Paris, 20-24 juillet 2015. Note d information à l intention des participants

Paris, 20-24 juillet 2015. Note d information à l intention des participants Trente-sixième réunion du Groupe de travail à composition non limitée des Parties au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone I. Lieu Paris, 20-24 juillet 2015

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE RESERVATION ET D HEBERGEMENT

CONDITIONS GENERALES DE RESERVATION ET D HEBERGEMENT CONDITIONS GENERALES DE RESERVATION ET D HEBERGEMENT Les présentes conditions générales de réservation et d hébergement s appliquent à toutes les réservations d hébergement de biens situés au Château les

Plus en détail

OUTILS DE COMMUNICATION

OUTILS DE COMMUNICATION 5I6I7 FÉVRIER LYON (FRANCE) OUTILS DE COMMUNICATION Contacts : Commercial et outils de communication payants : Anne SIZARET E-mail : anne@656editions.net Tel : + 33 (0)4 78 28 65 04 Apolline MINIER COTTIN

Plus en détail

Guide d utilisation relatif à la commande de certificat d impôt foncier en ligne

Guide d utilisation relatif à la commande de certificat d impôt foncier en ligne Guide d utilisation relatif à la commande de certificat d impôt foncier en ligne Si vous n avez pas trouvé la réponse à certaines de vos questions dans la Foire aux questions ou dans ce guide d utilisation,

Plus en détail

Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée

Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée Nations Unies CTOC/COP/2008/INF.1 Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée Distr. générale 6 juin 2008 Français Original: anglais Quatrième

Plus en détail

1. Partenaire...10.000 HT. 2. Sponsor...5.000 HT. 3. Insertion publicitaire... 3.000 HT. 4. Logo et lien sur le site WEB de la Conférence... 3.

1. Partenaire...10.000 HT. 2. Sponsor...5.000 HT. 3. Insertion publicitaire... 3.000 HT. 4. Logo et lien sur le site WEB de la Conférence... 3. Dossier SPONSOR Communiquer, Lancer un nouveau produit, Rencontrer un public privilégié et ses concurrents, Développer ses fichiers prospects et clients, Dossier Sponsor Les formules de sponsoring qui

Plus en détail

Statut et Règlement du personnel

Statut et Règlement du personnel Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture Bureau de la gestion des ressources humaines Statut et Règlement du personnel 2009 2009 Statut et Règlement du personnel HRM/SRR/1

Plus en détail

1 er magazine des professionels du marketing et de la promotion des produits de santé KIT MEDIA 2015. Médicament Dispositif médical Dermocosmétique

1 er magazine des professionels du marketing et de la promotion des produits de santé KIT MEDIA 2015. Médicament Dispositif médical Dermocosmétique 1 er magazine des professionels du marketing et de la promotion des produits de santé KIT MEDIA 2015 Médicament Dispositif médical Dermocosmétique DISPONIBLE Depuis 20 ans, un positionnement incontournable

Plus en détail

Elle exploite son activité au travers d agences ( succursales, franchisées et agent) réparties sur tout le territoire français.

Elle exploite son activité au travers d agences ( succursales, franchisées et agent) réparties sur tout le territoire français. Conditions générales de réservation sur Internet CAR GO La Société CAR GO a pour activité la location de véhicules utilitaires et de tourisme en courte durée pour les entreprises et les particuliers. Elle

Plus en détail

GUIDE des RÈGLEMENTS pour les EXPOSANTS

GUIDE des RÈGLEMENTS pour les EXPOSANTS November 16 18 Montréal QC 16 au 18 novembre Montréal (Québec) GUIDE des RÈGLEMENTS pour les EXPOSANTS www.questionsdesubstance.ca www.cclt.ca Règlements pour les exposants 1. RESPONSABLE DE L EXPOSITION

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D INSCRIPTIONS INDIVIDUELLES

CONDITIONS GENERALES D INSCRIPTIONS INDIVIDUELLES CONDITIONS GENERALES D INSCRIPTIONS INDIVIDUELLES Par «Colloquium», on entend la société en charge de l organisation de l Evènement, dans la cadre d un mandat préalable consenti par son mandant ou donneur,

Plus en détail

Annexe 2. A la Résolution d Ensemble sur la Facilitation des Transports Routiers (R.E.4)

Annexe 2. A la Résolution d Ensemble sur la Facilitation des Transports Routiers (R.E.4) Annexe 2 A la Résolution d Ensemble sur la Facilitation des Transports Routiers (R.E.4) Adoptée à la 94 ème Session du Groupe de Travail des Transports Routier (S.C.1) de la Commission Economique pour

Plus en détail

UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE

UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE Les pages suivantes contiennent des renseignements importants au sujet de votre compte UV DIRECT dont vous devez prendre connaissance. Si vous avez des questions, nous serons

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Pour une communication efficace, une politique de communication 2 Politique de communication 3 Mission de la Direction des communications 3 Rôle

Plus en détail

Règles d'autorisation et de remboursement des frais de voyage et de représentation

Règles d'autorisation et de remboursement des frais de voyage et de représentation Règles d'autorisation et de remboursement des frais de voyage et de représentation Mise à jour le : 29 mai 2006 Table des matières 1. Portée... 1 2. Entrée en vigueur... 1 3. Dispositions générales...

Plus en détail

Adresse : Numéro de passeport : Adresse : Numéro de passeport : Adresse : Numéro de passeport : Adresse : Numéro de passeport :

Adresse : Numéro de passeport : Adresse : Numéro de passeport : Adresse : Numéro de passeport : Adresse : Numéro de passeport : WATERWORLD L ÉQUIPE (VOUS POUVEZ AUSSI VOUS INSCRIRE TOUT SEUL, NOUS CONSTITUERONS LES ÉQUIPES) Nom de l équipe : École(s) : Équipiers : LE PROJET Votre projet doit comporter dans un premier temps une

Plus en détail

Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA)

Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA) ASSOCIATION CANADIENNE DE SÉCURITÉ AGRICOLE (ACSA) Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA) LIGNES DIRECTRICES pour la préparation du rapport final du projet

Plus en détail

Organiser, c est prévoir

Organiser, c est prévoir Les dossiers pratiques Check-list de l organisateur : 450 questions pour réussir sa manifestation Phase 1- La préparation 1. Détermination des besoins a) Lieux de réunion Nombre Capacité Equipements Salles

Plus en détail

Options de 10, 15 et 20 ans

Options de 10, 15 et 20 ans Options de 10, 15 et 20 ans Simplifiez-vous la vie. Planifiez votre avenir avec des garanties. A s s u r a n c e V i e u n i v e r s e l l e d e l a G r e at- W e s t Coût de l assurance à versements déter

Plus en détail

1/ Le commanditaire Pour permettre au prestataire de réaliser sa mission, le commanditaire s engage à :

1/ Le commanditaire Pour permettre au prestataire de réaliser sa mission, le commanditaire s engage à : Article 1 : Principes de cession La reproduction et la réédition des créations du prestataire sont soumises à la perception de droits d auteur selon la loi du 11 mars 1957. La cession de ces droits ne

Plus en détail

04/02/2014. Candidatures au Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix. Objet : Madame, Monsieur,

04/02/2014. Candidatures au Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix. Objet : Madame, Monsieur, 04/02/2014 Réf. : CL/4044 Obj : Candidatures au Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix Madame, Monsieur, J'ai le plaisir d'inviter votre gouvernement à présenter des candidatures au Prix

Plus en détail

ACTIVITÉS DU RÉSEAU ALPIN DES ESPACES PROTÉGÉS

ACTIVITÉS DU RÉSEAU ALPIN DES ESPACES PROTÉGÉS Tagung der Alpenkonferenz Réunion de la Conférence alpine Sessione della Conferenza delle Alpi Zasedanje Alpske konference XI TOP / POJ / ODG / TDR A2 FR OL: DE ACTIVITÉS DU RÉSEAU ALPIN DES ESPACES PROTÉGÉS

Plus en détail

Bulletin de Réservation Marina di Favone 20144 Favone - tél. 07 88 10 40 97 - email : contact@marinadifavone.com

Bulletin de Réservation Marina di Favone 20144 Favone - tél. 07 88 10 40 97 - email : contact@marinadifavone.com Type de logement : Appartement T2 Période 1 (du 30/04 au 04/06 et du 01/10 au 05/11) : 590 Montant des arrhes : 177 Montant de l assurance annulation : 17 Type de logement : Appartement T2 Période 2 (du

Plus en détail

OUTILS DE COMMUNICATION

OUTILS DE COMMUNICATION 4I5I6 FÉVRIER LYON (FRANCE) OUTILS DE COMMUNICATION Contacts : Commercial et outils de communication payants : Anne SIZARET E-mail : anne@656editions.net Tel : + 33 (0)4 78 28 65 04 Apolline MINIER COTTIN

Plus en détail

ÉPREUVE E5. ACTIVITÉS DE COMMUNICATION

ÉPREUVE E5. ACTIVITÉS DE COMMUNICATION I ÉPREUVE E5. ACTIVITÉS DE COMMUNICATION Fonction 1 F1 : Mise en œuvre et suivi de projets de communication Fonction 2 F2 : Conseil et relation annonceur Fonction 3 F3 : Veille opérationnelle 1 Mobiliser

Plus en détail

Droit civil anglais et automobiliste étranger. Justice ou profit pour les avocats?

Droit civil anglais et automobiliste étranger. Justice ou profit pour les avocats? Droit civil anglais et automobiliste étranger Justice ou profit pour les avocats? Programme Les principes de base La procédure civile L usage du droit Principes de base La loi anglaise se fonde sur des

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE PREAMBULE La société ARKILIUM, «le prestataire», est une société prestataire de services qui a développé un savoir-faire et une compétence approfondie dans la conception et

Plus en détail

M221 Planification de projet TP n 1 DUT QLIO Semestre 2

M221 Planification de projet TP n 1 DUT QLIO Semestre 2 M221 Planification de projet TP n 1 DUT QLIO Semestre 2 Objectif : découverte du logiciel Microsoft Project 2003 Un compte-rendu est à rendre en fin de séance (avec évidemment une introduction et une conclusion).

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION BRUSSELS - 2014 DU JEUDI 24 AU DIMANCHE 27 AVRIL / 12H - 20H PREVIEW`: MERCREDI 23 AVRIL / 16H - 18H VERNISSAGE : MERCREDI 23 AVRIL / 18H - 22H Nous avons

Plus en détail