Enquête sur le financement des PME en Suisse. réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête sur le financement des PME en Suisse. réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO)"

Transcription

1 Enquête sur le financement des PME en Suisse réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) Mai 200

2 Table des matières 2 Page 1. Descriptif de la recherche 3 2. Profil et mode de financement des PME 3. Besoins en financement externe des PME 1. Croissance et obstacles à la croissance 32. Synthèse

3 3 1. Descriptif de la recherche

4 1.1. Contexte de l étude Dans le contexte actuel de la crise financière, le Département fédéral de l économie veut connaître la situation de financement des petites et moyennes entreprises. Le groupe de travail constitué par le SECO a décidé de faire réaliser une enquête auprès d un échantillon de PME en se basant sur un questionnaire développé par l Union européenne. Une partie essentielle du questionnaire européen a été conservé afin de permettre une comparaison des résultats suisses et européens. Certaines questions ont été adaptées au contexte économique suisse et d autres questions spécifiques ont été ajoutées.

5 1.2. Les objectifs de l étude Les objectifs de l étude étaient: de connaître la part de PME en Suisse ayant un crédit ou une ligne de crédit auprès d une banque; pour les PME ayant une ligne de crédit et/ou un crédit bancaire, il s agissait de déterminer - leurs besoins récents de financement - les types de financement auxquels elles recourent - leurs difficultés dans l accès au financement - l évolution de leurs relations bancaires et leurs conditions de financement - leur croissance et prévisions pour le futur - les obstacles de croissance anticipés. Il est éventuellement prévu de rappeler l échantillon au ème trimestre 200 pour connaître l évolution des besoins en financement : 3 % des entreprises interrogées ont donné leur accord pour ce rappel.

6 1.3. Méthodologie Cette étude a été réalisée par téléphone CATI (Computer Assisted Telephone Interviews) auprès d un échantillon de PME sur l ensemble du territoire suisse. La prise d information s est déroulée entre le 1 avril et le mai 200 depuis les centrales téléphoniques de M.I.S. Trend. Chaque entreprise a reçu une lettre préliminaire présentant les objectifs de l étude et annonçant l appel. Elle mentionnait la possibilité de se renseigner auprès de M.I.S. Trend. Les entreprises ont ensuite été contactées pour un entretien téléphonique avec la personne pouvant le mieux fournir des informations sur le financement de l entreprise.

7 1.. Échantillons Un échantillon de 00 entreprises a été sélectionné aléatoirement dans le registre des entreprises et des établissements de l Office fédéral de la statistique parmi l univers suivant : Moins de 20 employés en équivalent plein temps. Entreprises actives au moins 20 heures par semaine. En excluant les entreprises publiques, le secteur primaire, les activités financières et d assurance, les activités des ménages en tant qu employeur et les activités extra-territoriales (divisions A, O, T et U de Noga 200). Sur les 00 adresses initiales, n ont pas pu être exploitées en raison d adresse ou de numéro invalide, de numéro de téléphone introuvable ou de fermeture / faillite de l entreprise. En effet, les coordonnées livrées par l OFS datent partiellement du recensement de entreprises ont été écartées par le questionnaire parce qu elles ne rentrent pas dans l univers cible ou parce que les caractéristiques nécessaires n ont pas pu être déterminées (organisations à but non lucratif, secteurs hors échantillon, etc.). Au final, les interviews ont pu être réalisées sur un échantillon net de 3 20 entreprises. Le taux de refus est de 33% (nombre de refus / (refus + interviews réalisées)) et 1% de l échantillon s est trouvé hors quota ou n a pas pu être interrogé en raison des délais. Au total 1 22 entretiens ont été réalisés, dont 00 ont répondu au questionnaire complet (durée moyenne de 1 minutes) et à une version courte d une durée moyenne de minutes.

8 1.. Marges d erreur et pondération La marge d erreur maximale est de ± 2.% sur l échantillon total et de ± 3.2% pour la Suisse alémanique ±.% pour la Suisse romande ±.% pour le Tessin ± 3.1% pour les micro-entreprises (0- EPT) ±.% pour les entreprises de petite taille (- EPT) ±.3% pour les entreprises de taille moyenne (0-2 EPT) La marge d erreur maximale est de ± 3.% sur les 00 entreprises ayant une ligne de crédit et/ou un crédit bancaire et de ±.% sur les entreprises ayant eu des besoins récents de financement externe. Les entreprises de employés et plus (en équivalents plein temps : EPT) ainsi que les entreprises tessinoises ont été surreprésentées dans l échantillon afin d assurer leur représentativité. L échantillon total a ensuite été pondéré à la fois par taille et par région linguistique selon la distribution réelle dans l univers considéré. Le tableau de la page suivante montre l échantillon brut et l échantillon pondéré. Les résultats ont été systématiquement analysés par région, taille, secteur, autonomie financière, chiffre d affaires, année de fondation, parts d exportation et croissance passée. D autres analyses se sont ajoutées ponctuellement. Seuls les résultats statistiquement significatifs sont mentionnés dans ce rapport.

9 Échantillon brut et échantillon pondéré Nombre total d interviews avant et après pondération Région Suisse alémanique Suisse romande Tessin Total (0-2. EPT) Interviews Pondéré Interviews Pondéré Interviews Pondéré Interviews Pondéré Nombre % de l'échantillon total 3.%.0% 1.%.%.% 1.2%.% 2.0% Nombre % de l'échantillon total 1.3% 20.%.% 2.1% 3.% 0.% 2.3% 22.% Nombre % de l'échantillon total.3%.% 3.0% 0.% 2.0% 0.1% 13.2%.2% Nombre % de l'échantillon total Taille de l'entreprise (nombre d'employés en EPT) Petites entreprise (-. EPT) Micro-entreprise (0-. EPT) Moyennes entreprises Total 2.0%.1% 2.0%.3% 13.% 1.% 0% 0% Les bases d observation indiquées sur les graphiques correspondent toujours au nombre d interviews non pondéré.

10 1.3. Échantillon pondéré 0%: Total échantillon PME marchandes (moins de 20 EPT) du secteur 2 et 3 représentatives de toute la Suisse (0% des emplois) %: sans ligne de crédit ni crédit bancaire (33% du total des emplois) 32%: avec ligne de crédit et/ou crédit bancaire (% du total des emplois) 22% de l échantillon total: sans besoins de financement externe au cours des derniers mois (3% du total des emplois) % de l échantillon total: avec besoins de financement externe au cours des derniers mois (22% du total des emplois)

11 Structure de l échantillon total pondéré (Base : 1 22 PME suisses de moins de 20 employés EPT) Région Suisse alémanique Suisse romande Tessin Nombre employés Slmt fondateur 1-2 empl. 3 - empl. - empl. 0 empl. & + Fondation avant 10 entre 10 et 1 entre 10 et 1 entre 2000 et 200 entre 200 et % % 1% 3% 31% 1% 3% 22% 1% 2% 1% 1% 2% Chiffre d'affaires 200 Moins de 0. mio CHF de 0. à 2 mio CHF 2 mio CHF & + Secteur d'activité Industries Construction Commerce Rest. + hôtels Service 1 * Service 2 * PME exportatrices 1% 1% % % 13% 2% 22% 22% 31% 1% * 1 : transports, activités immobilières, information et communication, activités spécialisées, scientifiques et techniques, activités de services administratifs et de soutien. * 2 : enseignement, santé humaine et action sociale, arts, spectacles et activités récréatives, autres activités de service

12 2. Profil et mode de financement des PME

13 Statut de la société (Base : 1 22 PME suisses de moins de 20 employés EPT) 13 Total % % Exportation 31 2 Oui 3 3 Nbre employés < empl. - empl. 0-2 empl Non Chiffre d'affaires 200 Moins de 0. mio CHF de 0. à 2 mio CHF Secteur d'activité Industries Construction mio CHF & + Fondation avant Commerce 32 entre 10 et Rest. + hôtels entre 10 et Service 1 * 32 2 entre 2000 et Service 2 * 1 entre 200 et Autre statut SA non cotée en bourse SA cotée en bourse Non réponse

14 Type d actionnariat des SA non cotées (Base : SA non cotées en bourse) 1 Plusieurs mentions possibles % Total Région Suisse alémanique 1 Suisse romande 2 1 Tessin 22 Nbre employés < empl empl empl Entrepreneur ou famille Entreprises de capital-risque Autres entreprises ou associés Autres

15 Sexe du propriétaire principal des entreprises non cotées (Base : 1 3 PME suisses non cotées en bourse) 1 Total Région Suisse alémanique Suisse romande Tessin Nbre employés < empl. - empl. 0-2 empl. Décision financière Autonome Pas autonome % Secteur d'activité % 1 Industries Construction Commerce Rest. + hôtels Service 1 * Service 2 * Chiffre d'affaires 200 Moins de 0. mio CHF de 0. à 2 mio CHF 2 mio CHF & + Exportation Oui Non Hommes Femmes Pas de propriétaire principal

16 Décisions financières autonomes? (Base : 1 22 PME suisses de moins de 20 employés EPT) 1 Total Nbre employés < empl. - empl. 0-2 empl. % Chiffre d'affaires 200 Moins de 0. mio CHF de 0. à 2 mio CHF 2 mio CHF & Oui Non

17 Type de financement des PME suisses (Base : 1 22 PME suisses de moins de 20 employés EPT) 1 % % Avec crédit bancaire et / ou ligne de crédit Sans crédit bancaire ni ligne de crédit 32% Total Nbre employés Slmt fondateur 1-2 empl. 3 - empl. - empl. 0-2 empl. Secteur d'activité Industries Construction Commerce Rest. + hôtels Service 1 * Service 2 * Chiffre d'affaires 200 Moins de 0. mio CHF de 0. à 2 mio CHF 2 mio CHF & + Fondation avant 10 entre 10 et 1 entre 10 et 1 entre 2000 et 200 entre 200 et 200 Exportation Oui Non

18 Type de financement des PME suisses (Base : 1 22 PME suisses de moins de 20 employés EPT) 1 Financement actuel 32% Crédit bancaire/ ligne de crédit Autres types de fonds externes Que des fonds propres % 3% Raisons de l absence de crédit bancaire / ligne de crédit (Base: PME sans crédit bancaire ni ligne de crédit) 1% % Refus dans les derniers mois Refus plus ancien Pas besoin % 2% de refus bancaires dans le secteur de la restauration et l hôtellerie

19 1 3. Besoins en financement externe des PME suisses

20 Banque principale (Base : 00 PME ayant un crédit bancaire et/ou une ligne de crédit) 20 plusieurs mentions possibles Total % Secteur d'activité Industries % Région Suisse alémanique Suisse romande Tessin Nbre employés < empl. - empl. 0-2 empl. Décision financière Autonome Pas autonome Construction Commerce Rest. + hôtels Service 1 * Service 2 * Chiffre d'affaires 200 Moins de 0. mio CHF de 0. à 2 mio CHF 2 mio CHF & Grande banque (UBS, CS) Banque cantonale Banque régionale et Caisse d'épargne Raiffeisen Autres

21 Dernier prêt contracté au cours des deux dernières années (Base : 00 PME avec un crédit bancaire et/ou une ligne de crédit) Total % Fondation avant 10 entre 10 et entre 10 et entre 2000 et 200 entre 200 et Chiffre d'affaires 200 Moins de 0. mio CHF de 0. à 2 mio CHF mio CHF & Evolution du CA s / 3 ans Recul Stable Croissance Aucun prêt < 0'000 CHF 0-10'000 CHF mio CHF 1-1. mio CHF > 1. mio CHF 10-00'000 CHF Sans réponse

22 Origine et usage du dernier prêt (Base : 3 PME ayant obtenu un prêt) 22 % % Equipements, véhicules, terrain, immobilier Fonds de roulement, d'exploitation Achat d'une autre entreprise % 3% 2% 3% Promotion, publicité % Banque Personne privée Autres sources Engagement personnel Recherche et dévelop propriété intellectuelle Formation personnel % 3% 2%

23 Augmentation des besoins de financement au cours des derniers mois (Base : 00 PME ayant un crédit bancaire et/ou une ligne de crédit) 23 % Total 23 1 PME exportatrices Oui 32 Non Selon évolution du CA sur 3 ans Recul Stable 22 2 Croissance Selon variation du CA entre T1 0 et T1 0 Recul 21 2 Stable 1 2 Croissance Oui Non Sans réponse

24 Raisons de l augmentation des besoins financiers (Base : 1 PME avec besoins financiers augmentés) 2 (plusieurs mentions possibles) Pour le développement de nouveaux investissements % Pour obtenir des liquidités 3% 30% dont problèmes dus aux débiteurs qui mettent plus de temps à payer ou qui font faillite Pour d'autres raisons 22%

25 Besoins de fonds externes au cours des derniers mois (Base : 00 PME ayant un crédit bancaire et/ou une ligne de crédit) 2 Total % 2 1 Région Suissse alémanique Suisse romande Tessin Chiffre d'affaires 200 Moins de 0. mio CHF de 0. à 2 mio CHF 2 mio CHF & + Fondation Avant 2000 Entre 2000 et 200 Entre 200 et 200 Selon évolution du CA entre T1 0 et T1 0 Recul Stable Croissance Oui Non Sans réponse

26 Types de financement externe demandés ou modifiés au cours des derniers mois (Base : PME avec besoins récents de fonds externes) % 2 Fonds propres 23 2 Découvert bancaire Prêt bancaire Crédit fournisseur Autres types de prêts 2 1 Leasing, factoring Garanties de dettes, prêts convertibles et similaires 3 1 Apports ou subsides de sources publiques 231 Autres types de financement externe 0 Aucun Important Peu important Sans réponse

27 Financement obtenu des banques et/ou autres prêteurs (Base : PME avec besoins récents de fonds externes) 2 % Total Région * Suisse alémanique Suisse romande Chiffre d'affaires 200 Moins de 0. mio CHF de 0. à 2 mio CHF mio CHF & Evolution du CA sur 3 ans Recul Stable Croissance * différence non significative pour le Tessin Tout le financement nécessaire Pas contacté prêteurs car supposé rejet Une partie seulement Demandes rejetées Sans réponse

28 Origine des financements demandés (Base : PME avec besoins récents de fonds externes) 2 % % 1% % A tout obtenu 1 A obtenu partiellement Refus de financer 3 1% Banque(s) Autre type de prêteur(s) Les deux Sans réponse

29 Conséquences du refus de financement externe au cours des derniers mois 2 «Auriez-vous accepté un coût supérieur ou de moins bonnes conditions pour obtenir l emprunt désiré?» (Base : 3 PME n ayant rien obtenu ou seulement une partie du financement demandé) % 23% Oui Non, et pas réclamés Non, mais réclamés 1% «Avez-vous reporté un investissement planifié parce que vous n avez pas pu trouver les fonds suffisants?» (Base : PME ayant eu besoin de fonds externes mais n ayant rien obtenu ou seulement une partie ou n ayant rien demandé ) % 1% Oui Non

30 Évolution des conditions de financement au cours des derniers mois (Base : PME ayant eu besoin de financement externe) En général : % - accès au financement 30 Pour votre entreprise : - attitude de la banque envers vous taux d'intérêt autres coûts de financement 1 - ampleur des prêts ou lignes de crédit garanties exigées 2 - autres conditions rating bancaire (2 PME le connaissant) 13 Amélioré Stable Détérioré Sans réponse

31 Notoriété et utilisation des coopératives de cautionnement (Base : 00 PME avec crédit bancaire et/ou ligne de crédit) 31 % % % 3% Connaît et déjà utilisé Connaît, pas encore utilisé mais envisage d'y recourir Connaît, mais n'envisage pas d'y recourir Ne connaît pas

32 32. Croissance et obstacles à la croissance

33 Croissance moyenne au cours des trois dernières années et prévisions futures (Base : 00 PME avec un crédit bancaire et/ou une ligne de crédit) 33 % Emploi Chiffre d'affaires Bénéfice 21 Prévisions pour les 2-3 prochaines années 0 13 Croissance min. 20% Entre - 1.% Entre -.% Moins de % Stabilité Décroissance NSP

34 Emploi : croissance moyenne au cours des trois dernières années (Base : 00 PME avec un crédit bancaire et/ou une ligne de crédit) Total Région Suisse alémanique Suisse romande Tessin Nbre empl. Slmt fondateur 1-2 empl. 3 - empl. - empl. 0 empl. & + Chiffre d'affaires 200 Moins de 0. mio CHF de 0. à 2 mio CHF 2 mio CHF & + Exportation Oui Non % Croissance min. 20% Entre - 1.% Entre -.% Moins de % Stabilité Décroissance

35 Chiffre d affaires : croissance moyenne au cours des trois dernières années (Base : 00 PME avec un crédit bancaire et/ou une ligne de crédit) Total Région Suisse alémanique Suisse romande Tessin Nbre empl. Slmt fondateur 1-2 empl. 3 - empl. - empl. 0 empl. & + Chiffre d'affaires 200 Moins de 0. mio CHF de 0. à 2 mio CHF 2 mio CHF & + Exportation Oui Non % Croissance min. 20% Entre - 1.% Entre -.% Moins de % Stabilité Décroissance

36 Bénéfice : croissance moyenne au cours des trois dernières années (Base : 00 PME avec un crédit bancaire et/ou une ligne de crédit) 3 Total % 21 Nbre empl. Slmt fondateur empl empl empl. 1 0 empl. & Chiffre d'affaires 200 Moins de 0. mio CHF de 0. à 2 mio CHF mio CHF & Croissance min. 20% Entre - 1.% Entre -.% Moins de % Stabilité Décroissance

37 Total Nbre employés < empl. - empl. 0-2 empl. Chiffre d'affaires 200 Moins de 0. mio CHF de 0. à 2 mio CHF 2 mio CHF & + Exportation Oui Non Chiffre d affaires : évolution entre le 1 er trimestre 200 et le 1 er trimestre 200 (Base : 00 PME avec un crédit bancaire et/ou une ligne de crédit) % Rappel: évolution du CA sur les 3 dernières années Croissance min. 20% Entre - 1.% Entre -.% Moins de % Stabilité Décroissance - % Décroissance -.% Décroissance - 1.% Décroissance min. 20% NSP

38 Total Nbre employés < empl. - empl. 0-2 empl. Chiffre d'affaires 200 Moins de 0. mio CHF de 0. à 2 mio CHF 2 mio CHF & + Exportation Oui Non Bénéfice : évolution entre le 1 er trimestre 200 et le 1 er trimestre 200 (Base : 00 PME avec un crédit bancaire et/ou une ligne de crédit) % Rappel: évol. du bénéfice sur les 3 dernières années 21 Croissance min. 20% Entre - 1.% Entre -.% Moins de % Stabilité Décroissance - % Décroissance -.% Décroissance - 1.% Décroissance min. 20% NSP

39 Total Nbre empl. Slmt fondateur 1-2 empl. 3 - empl. - empl. 0 empl. & + Exportation Oui Non Evolution CA s/ 3 ans Recul Stable Croissance Evolution CA T1 0-T1 0 Recul Stable Croissance Prévisions du chiffre d affaires pour les 2-3 prochaines années (Base : 00 PME avec un crédit bancaire et/ou une ligne de crédit) % Croissance min. 20% Entre - 1.% Entre -.% Moins de % Stabilité Décroissance NSP

40 Obstacles à la croissance (Base : 00 PME avec un crédit bancaire et/ou une ligne de crédit) 0 Manque d'opportunités sur le marché 33% S. allemande Commerce CA 2 mio&+ Recul bén. 3% 3% 1% 3% Réglementation et charges administratives trop lourdes % S. romande Services 2 CA < 0. mio 0% 21% 2% 1% Manque de financement % 1-2 empl. Fond % 0% 1% 1% Main d'oeuvre adéquate non disponible Accès difficile aux techn. de l'information 1% % Recul empl. sur 3 ans 0% 0% 0% 20% Autres Sans réponse % 30%

41 Type de financement préféré pour réaliser la croissance (Base : 00 PME avec un crédit bancaire et/ou une ligne de crédit) 1 Prêt bancaire ou ligne de crédit 1% CA < 0. mio CA 0.-2 mio CA 2 mio &+ % % 0% Prêt d'autres sources % CA < 0. mio CA 0.-2 mio CA 2 mio &+ % % 1% Participations de tiers au capital de l'entreprise % Prêt convertible ou similaire 1% Autres % Sans réponse %

42 Somme visée pour financer la croissance (Base : 00 PME avec un crédit bancaire et/ou une ligne de crédit) Total Nbre employés < empl. - empl. 0-2 empl. Chiffre d'affaires 200 Moins de 0. mio CHF de 0. à 2 mio CHF 2 mio CHF & + Evolution du CA s / 3 ans Recul Stable Croissance Financement préféré Prêt banc. / ligne crédit Autres sources prêts Part. au capital Prêt convertible Autres % < 0'000.- CHF 0-10'000 CHF 10-00'000 CHF mio CHF 1-1. mio CHF > 1. mio CHF Sans réponse

43 Facteur principal limitant l accès à un financement (Base : 00 PME avec un crédit bancaire et/ou une ligne de crédit) 3 Entreprise trop petite / manque de confiance de la part de la banque 3% 0 empl. &+ CA 2 mio &+ Recul bénéf. Préf. "autre" fin. 1% 2% 3% 3% Taux d'intérêt trop élevés % Rest.-hôtel CA < 0. mio Prêt espéré 0'000 0% 23% 1% 1% Perte de contrôle sur l'entreprise % Déc.fin. pas aut. Fond Prêt convert. Prêt espéré +10'000 % 1% 21% 33% Autres 2% Sans réponse 21%

44 . Synthèse

45 Synthèse : mode de financement des PME % des PME en Suisse travaillent uniquement avec des fonds propres et 3% recourent à un financement externe autre que bancaire. % ne disposent donc ni de crédit bancaire ni de ligne de crédit. % des PME n ont pas de crédit bancaire parce qu il leur a été refusé dans le passé (notamment dans la restauration et l hôtellerie), les autres n en ont tout simplement pas besoin. Plus une entreprise est petite et jeune, moins elle recourt à un financement bancaire. Le financement bancaire est également moins répandu dans la construction et les services autres que commerce et restauration/ hôtellerie.

46 Synthèse : besoins en financement externe Les entreprises avec crédit bancaire travaillent avant tout avec les banques cantonales (3%), suivies des deux grandes banques (30%) et des banques Raiffeisen (21%). Plus une entreprise est grande (chiffre d affaires et nombre d employés), plus elle travaille avec une grande banque. Les banques cantonales sont plus utilisées en Suisse romande, les banques Raiffeisen plus particulièrement au Tessin. % des PME ont eu besoin d un prêt dans les deux dernières années. Il provient dans 3% des cas d une banque. Il a été utilisé dans la moitié des cas pour des équipements de production ou de l immobilier et dans un tiers des cas pour le fonds de roulement. 23% des PME ont connu une augmentation des besoins de financement au cours des derniers mois. Il s agit davantage des PME exportatrices et de celles qui ont vu leur chiffre d affaires reculer au cours des dernières trois années. Cette augmentation concernait presque autant un besoin d obtenir des liquidités que de procéder à de nouveaux investissements. Un quart des entreprises a eu besoin de fonds externes au cours des derniers mois. Chaque entreprise a eu recourt à deux types de financements externes en moyenne mais aucun n est particulièrement privilégié.

47 Synthèse : besoins en financement externe (suite) Parmi les entreprises qui ont eu besoin de fonds externes, 0% ont obtenu l entier du financement demandé, 1% une partie seulement, % se sont vu refuser le financement et 13% n ont même pas fait de demande en raison d un refus supposé. Les PME suisses alémaniques et celles ayant un chiffre d affaires important ou croissant ont plus facilement obtenu tout le financement nécessaire. Les rejets de demandes sont plus répandus en Suisse romande et les PME de cette région ont aussi renoncé plus souvent à demander un prêt en raison d un rejet supposé, de même que les PME ayant un chiffre d affaires en dessous de francs et celles qui n ont pas connu de croissance de leur chiffre d affaires. La moitié de celles qui n ont pas obtenu le financement demandé ou seulement en partie ont reporté des investissements planifiés. Près des trois quarts auraient pourtant accepté des conditions de financement moins favorables. Les entreprises avec un crédit bancaire ou une ligne de crédit et ayant récemment eu besoin de financement externe ont été interrogées sur l évolution des conditions de financement au cours des six derniers mois. Elles sont en effet les seules à pouvoir l évaluer de manière objective. Si elles ne représentent que % de l échantillon de départ, elles emploient tout de même 22% du total des employés. % de ces PME estiment que l accès au financement s est de manière générale détérioré depuis mois. Les entreprises constituées uniquement du fondateur et celles qui ont connu un recul de leur bénéfice ont davantage l impression que l accès au financement s est détérioré.

48 Synthèse : besoins en financement externe (suite) Pourtant, 1% estiment que leur banque cherche actuellement plutôt à les soutenir et 1% estiment qu elle n a pas changé d attitude. Dans le secteur industriel les entreprises soutenues par leur banque sont deux fois plus nombreuses. Seuls 2% déplorent une attitude plus prudente de leur partenaire bancaire. Environ un quart des PME ayant récemment eu besoin de financement externe ont subi une modification négative des autres conditions de financement que le taux d intérêt. Elles se sont détériorées davantage en Suisse romande et les garanties exigées sont devenues plus importantes surtout pour les entreprises constituées uniquement du fondateur. A noter que les coopératives de cautionnement sont connues par un peu moins de la moitié des PME avec crédit bancaire. % y ont déjà eu recours et % pourraient envisager d y recourir dans les 2-3 prochaines années.

49 Synthèse : croissance et obstacles Sur les trois dernières années, la croissance de l emploi et du chiffre d affaires s est révélée d autant plus grande que l entreprise compte un grand nombre d employés ou que son chiffre d affaires est déjà important. Il en va de même pour les sociétés exportatrices et en Suisse alémanique. La croissance du bénéfice est également en lien avec la taille de l entreprise. Entre le 1 er trimestre 200 et 200, le chiffre d affaires et le bénéfice ont évolué moins positivement. L érosion du chiffre d affaires a été trois fois plus forte que sur les dernières trois années, alors que celle du bénéfice a pu être un peu mieux maîtrisée. La décroissance récente est davantage accusée par les PME plus grandes (employés et CA) et exportatrices, celles-là même dont l évolution était particulièrement positive les années précédentes. 3% des PME prévoient une croissance pour les 2-3 années à venir, % craignent une décroissance alors que 0% pensent assurer la stabilité. Les 13% restant ne savent pas se prononcer. Le premier obstacle à la croissance est le manque d opportunités sur le marché (pour un tiers des PME). Le manque de financement n est cité que par %, plutôt par les micro-entreprises récentes. Le crédit bancaire est de loin (1%) le type de financement préféré pour réaliser une croissance. Le facteur principalement cité (3%) qui limiterait l accès à ce financement serait la taille de l entreprise ou le manque de confiance de la banque.

50 Conclusions 0 Sur l échantillon total des 1 22 PME suisses, seules 1.% ont essuyé un refus de financement lors de ces derniers mois. Ces refus ont été presque trois fois plus nombreux en Suisse romande. Le fait que la grande majorité des PME en Suisse (%) ne travaillent qu avec leurs fonds propres, et ceci pas seulement parmi les micro-entreprises, rend sans doute l économie suisse moins vulnérable face à la crise financière qui la secoue. L ambiance de crise et leurs propres résultats financiers poussent les PME a supposer que l accès au financement est plus difficile alors qu en réalité, peu d entre elles ont vu leurs conditions se détériorer. Cela pourrait avoir des conséquences sur les décisions d investissement ou de croissance, et provoquer une certaine frilosité. Seules % des PME ayant un crédit bancaire souhaitent financer leur croissance grâce à l ouverture de leur capital à des tiers. C est sans doute pourquoi les banques restent l interlocuteur principal des PME qui recherchent un financement externe. En outre, % ont déjà eu recours aux structures de cautionnement. Seules % des entreprises disposant d un crédit bancaire prévoient une décroissance pour ces deux à trois prochaines années contre 1% qui en ont subi une lors des trois précédentes années (hors crise). Faut-il en conclure que, aux dires des responsables des PME suisses, la crise actuelle ne les touchera pas?

51 Enquête sur le financement des PME en Suisse réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) Mai 200

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d Etat à l économie SECO Communication Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Date 20 novembre 2009 1. Introduction Dans

Plus en détail

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Etude réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) Novembre 2009 Table des matières 2 Page 1. Descriptif

Plus en détail

L image des banques auprès des TPE/PME

L image des banques auprès des TPE/PME Shanghai Paris Toronto Buenos Aires www.ifop.com L image des banques auprès des TPE/PME 1002 entreprises ont été interrogées en février 2008 : 377 micro-entreprises (0 à 5 salariés) 261 TPE (6 à 19 salariés)

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Le salaire est une composante essentielle du contrat de travail. Dans les banques, les salaires sont en général négociés individuellement. Le fait de

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 25 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Mai 2015 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A B C - L impact du contexte économique

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 21 - Contact : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion & Stratégie d Entreprise flore-aline.colmet.daage@ifop.com

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 42 ème édition Décembre 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

PREMIER BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

PREMIER BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour PREMIER BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME Les PME disent tout sur leur financement et leur état d esprit -Vague 1 - Mars 2009 - Note méthodologique 1ère vague du baromètre

Plus en détail

Outil de veille des PME franciliennes face à la crise

Outil de veille des PME franciliennes face à la crise Outil de veille des PME franciliennes face à la crise Vague 3 Janvier 2010 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 171 responsables de PME en Ile de France, constitué

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 24 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 12-16 janvier 2012 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 403 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine Conjoncture économique et emploi 2012 Principaux résultats Résultats de l enquête auprès des de l enquête réalisée par Médiamétrie chefs d entreprise de l Aire urbaine du 29 mai au 4 juin 2012 1 Présentation

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES PME ET TPE. Synthèse des résultats

LE FINANCEMENT DES PME ET TPE. Synthèse des résultats LE FINANCEMENT DES PME ET TPE Synthèse des résultats Le 17 décembre 2007 I- Les besoins de financement des PME et TPE Les besoins de financement des PME et TPE varient fortement en fonction de la taille

Plus en détail

Panel en ligne Points de vue :

Panel en ligne Points de vue : Panel en ligne Points de vue : Opinion des entrepreneurs canadiens sur la situation économique actuelle Mai 2009 1 Méthodologie du sondage > Nous avons effectué ce sondage auprès d entrepreneurs membres

Plus en détail

Enquête d image des ETI auprès des salariés français

Enquête d image des ETI auprès des salariés français Enquête d image des ETI auprès des salariés français Mars 202 Contact : Steeve FLANET Directeur d études Corporate Tel : 0 80 48 30 85 Email : sflanet@opinion-way.com Note méthodologique Étude réalisée

Plus en détail

Etude Assurance emprunteur : connaissance de la réforme

Etude Assurance emprunteur : connaissance de la réforme Juin 2011 MACIF PRESENTATION DES RESULTATS N 23976 Elodie Van Cuyck Le Millénaire 2 35 rue de la Gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 Etude Assurance emprunteur : connaissance de

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 46 ème édition Avril 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT ET FINANCEMENT DES PME

BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT ET FINANCEMENT DES PME BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT ET FINANCEMENT DES PME REFLEXIONS DE LA CGPME CONSTAT La Banque Européenne d Investissement (BEI) a été créée par le Traité de Rome pour apporter des financements destinés

Plus en détail

ZA5211. Flash Eurobarometer 271 (Access to Finance) Country Specific Questionnaire Luxembourg (French)

ZA5211. Flash Eurobarometer 271 (Access to Finance) Country Specific Questionnaire Luxembourg (French) ZA5211 Flash Eurobarometer 271 (Access to Finance) Country Specific Questionnaire Luxembourg (French) FLASH 271 ACCESS TO FINANCE OF EU SMES Bonjour, je suis et je vous appelle de Efficience3. Votre entreprise

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 2 e vague Février 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 2 e vague Février 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 2 e vague Février 2010 Contexte Après plus d un an du lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 320 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 18 - Mai 2013 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 401 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME -Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 22 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 1 Présentation de l enquête L'Observatoire de l'emploi de l'aire urbaine

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE. Y-a-t-il moins de sociétés à céder?

ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE. Y-a-t-il moins de sociétés à céder? ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE Y-a-t-il moins de sociétés à céder? La mise en place du financement est-elle toujours stricte? Les repreneurs sont-ils plus motivés?

Plus en détail

Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi

Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi Paris, le 20 décembre 2012 Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au sein

Plus en détail

Enquête sur les investissements dans l industrie

Enquête sur les investissements dans l industrie Note Méthodologique Dernière mise à jour : 30-08-2010 Enquête sur les investissements dans l industrie Avertissement : depuis mai 2010, les résultats de l enquête trimestrielle sur les investissements

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits -

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - PollingVox 67, rue Saint-Jacques 75005 Paris pollingvox.com SOMMAIRE Note technique... 3 Synthèse des résultats...

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME -Vague 8 - Le 20 janvier 2011 0 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 19 - Contacts : Flore-Aline Colmet Daâge / Guillaume Chevalier Septembre Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

pour La formation professionnelle vue par les salariés

pour La formation professionnelle vue par les salariés pour La formation professionnelle vue par les salariés Introduction Quelle est la vision des salariés sur la formation continue : quel est leur bilan sur 2009? Quelles sont leurs priorités pour 2010? Comment

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité

Baromètre des courtiers de proximité Edition 2013 Baromètre des courtiers de proximité Une profession qui ressent la crise mais fait preuve d adaptabilité courtiers restent optimistes malgré la crise Diriez-vous que la profession de courtier

Plus en détail

PME, Internet et e-learning

PME, Internet et e-learning PME, Internet et e-learning OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris De : Alexandre Mutter, Thierry Chalumeau, Matthieu Cassan OpinionWay CGPME Novembre 2011 Sommaire Contexte et objectifs p3

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 48 ème édition Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Situation des PME et perspectives de croissance en France

Situation des PME et perspectives de croissance en France Situation des PME et perspectives de croissance en France Résumé : - Les entreprises françaises ont su résister à la crise grâce à la consolidation de leur bilan au cours des années 2000 ; - Le maintien

Plus en détail

Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison

Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison pour Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison Enquête auprès de la population étudiante Vague 2 Novembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de

Plus en détail

ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC. Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013

ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC. Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013 ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013 Faits saillants MÉTHODOLOGIE 140 professionnels provenant d

Plus en détail

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Santé

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE FINANCEMENT

ENQUÊTE SUR LE FINANCEMENT INSTITUT DE RECHERCHES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES INSTITUT FÜR WIRTSCHAFTS- UND SOZIALFORSCHUNG Pont Bessières 3 CH 1005 Lausanne Tél. +41 21 320 95 03 Fax + 41 21 312 88 46 - e-mail : info@mistrend.ch -

Plus en détail

Etude Démarque Inconnue des pharmacies mars 2007

Etude Démarque Inconnue des pharmacies mars 2007 Etude : 64203 Contacts Ifop : Nelly HAUDEGAND 6-8, rue Eugène Oudiné, 75013 tél. (33) 01 45 84 14 44 fax. (33) 01 45 85 59 39 Etude Démarque Inconnue des pharmacies mars 2007 Introduction. 1 Méthodologie

Plus en détail

Les Français et le recours à un courtier en immobilier

Les Français et le recours à un courtier en immobilier Les Français et le recours à un courtier en immobilier Octobre 2015 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel: 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com

Plus en détail

La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015

La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015 La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015 La visioconférence est un nouveau moyen de communication de plus en plus utilisé dans le monde professionnel. Les entreprises peuvent organiser des réunions

Plus en détail

Club Etablissements Financiers & Assurances

Club Etablissements Financiers & Assurances Club Etablissements Financiers & Assurances Enquête sur le thème «PME banque : vers une recomposition de l équilibre relationnel liée aux évolutions réglementaires Bâle III» Présentation des résultats,

Plus en détail

Le Microcrédit Relance

Le Microcrédit Relance La Ministre Céline Fremault soutient une nouvelle aide pour favoriser la relance des petites entreprises bruxelloises Le Microcrédit Relance Un partenariat CEd Crédal Conférence de presse du 17 décembre

Plus en détail

pour Baromètre sur le -Vague

pour Baromètre sur le -Vague pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME -Vague 11 - Septembre Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Avril 2014 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Avril 2014 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Avril 2014 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

Endettement des jeunes adultes

Endettement des jeunes adultes Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS 20 Situation économique et sociale de la population Neuchâtel, Août 2012 Endettement des jeunes adultes Analyses complémentaires

Plus en détail

Les créateurs d entreprise & la création d emplois

Les créateurs d entreprise & la création d emplois Les créateurs d entreprise & la création d emplois Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour Sondage réalisé à l occasion du 18 ème Salon des Entrepreneurs de Paris - 2 & 3 février 2011 au Palais des

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Étude sur les finances publiques du Québec

Étude sur les finances publiques du Québec Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Étude sur les finances publiques du Québec Rapport de sondage Projet 13026-019 15 octobre 2010 www.legermarketing.com Présentation et méthodologie

Plus en détail

L impact des délais de paiement sur le dynamisme de l entreprise. Mai 2014

L impact des délais de paiement sur le dynamisme de l entreprise. Mai 2014 L impact des délais de paiement sur le dynamisme de l entreprise Mai 2014 Résultats Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 403 chefs d entreprise, représentatif des

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

Enquête trimestrielle auprès des entreprises sur leur accès au crédit en France

Enquête trimestrielle auprès des entreprises sur leur accès au crédit en France Enquête trimestrielle auprès des entreprises sur leur accès au crédit en France La Banque de France mène une enquête trimestrielle auprès des entreprises de l industrie, des services et du bâtiment sur

Plus en détail

Les artisans et leur banque

Les artisans et leur banque Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les artisans et leur banque Analyse des relations entre les artisans et leur banquier Enquête réalisée en août et septembre 2013 Octobre

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

Communiqué de presse 1 9. Embargo: mardi 10 juillet 2007, 11h.00

Communiqué de presse 1 9. Embargo: mardi 10 juillet 2007, 11h.00 Communiqué de presse 1 9 Communiqué de presse Lieu: St-Gall / Zurich Date: lundi 9 juillet 2007 Embargo: mardi 10 juillet 2007, 11h.00 Aperçu 1 Augmentation dramatique des faillites des privés... 2 1.1

Plus en détail

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Comme au 1 er trimestre, les indicateurs d activité sont en recul en ce

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Présentation des principaux résultats 5 décembre 2006 1. Les questions barométriques 1.1 La perception de la situation économique

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des et du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Principaux résultats Novembre CONSEIL SUPÉRIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d

Plus en détail

Publication de comptes financiers du secteur privé non-financier

Publication de comptes financiers du secteur privé non-financier Luxembourg, le 21 avril 211 Publication de comptes financiers du secteur privé non-financier Dans la mesure où le Service Central de la Statistique et des Etudes Economiques (STATEC) n'est pas encore à

Plus en détail

Baromètre sur le financement et

Baromètre sur le financement et pour Baromètre sur le financement et - Vague 17 - Contacts : Flore- Aline Colmet Daâge / Guillaume Chevalier 2013 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402

Plus en détail

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010 Les actifs et la retraite 17 septembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 3 2 - Les résultats de l'étude 5 A - Le niveau de préoccupation à l égard de la retraite 6 B - L évaluation des ressources et des

Plus en détail

Note mensuelle de conjoncture wallonne

Note mensuelle de conjoncture wallonne Note mensuelle de conjoncture wallonne Août 2012 L IWEPS est un institut scientifique public d aide à la prise de décision à destination des pouvoirs publics. Par sa mission scientifique transversale,

Plus en détail

Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques

Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques - Auprès d un échantillon national représentatif de 950 individus âgés de 15 ans et plus

Plus en détail

Personnes âgées et accidents domestiques Rapport

Personnes âgées et accidents domestiques Rapport Personnes âgées et accidents domestiques Rapport Version n 1 Date : 27 Juillet 2011 De: Nadia AUZANNEAU A: Florent CHAPEL et Guillaume ALBERT OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01

Plus en détail

Les Français et les soins palliatifs. Janvier 2011

Les Français et les soins palliatifs. Janvier 2011 Les Français et les soins palliatifs Janvier 2011 A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1015 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 et plus.

Plus en détail

Les réactions des PME face à la crise

Les réactions des PME face à la crise pour Les réactions des PME face à la crise Février 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : SAGE et KPMG Echantillon : Échantillon de 403 dirigeants d entreprises, représentatif des entreprises françaises

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI Le CICE vu par les dirigeants des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Le CICE vu par les dirigeants des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI Le CICE vu par les dirigeants des PME-ETI 44 ème édition Février 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan,

Plus en détail

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises 13574-008 Novembre 2009 www.legermarketing.com

Plus en détail

Observatoire de l image des banques 2015. 8 Juillet 2015

Observatoire de l image des banques 2015. 8 Juillet 2015 Observatoire de l image des banques 2015 8 Juillet 2015 Méthodologie Mode de recueil Une étude en face à face, réalisée à domicile par système CAPI (Computer Assisted Personal Interview). Cible Un échantillon

Plus en détail

Le recrutement des cadres :

Le recrutement des cadres : pour ACE Association des Conseils en Communication pour l Emploi animé par Le recrutement des cadres : réalités et perspectives des entreprises Le 24 Juin 2003 Sommaire 1. Note méthodologique 2. Structure

Plus en détail

RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS 2015. Entreprises ayant répondu à l'enquête et emplois concernés. Services

RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS 2015. Entreprises ayant répondu à l'enquête et emplois concernés. Services RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS Remarques : L'enquête conjoncturelle de la CVCI a été réalisée entre le 23 février et le 7 avril. 3'177 questionnaires ont été envoyés; 1'036 questionnaires

Plus en détail

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Méthodologie Ce Baromètre est mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie de Bourgogne,

Plus en détail

Les Français et le don d organes

Les Français et le don d organes Les Français et le don d organes Rapport Version n 2 Date : 8 Février 2011 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A: Jean-Pierre SCOTTI et Saran SIDIBE OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris.

Plus en détail

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Pour la Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Baromètre - Vague 5 - Janvier 2008 Sommaire Note méthodologique Les résultats de l étude Les Français, les

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc Un projet financé par l Union Européenne Réunion de Travail des Coordonnateurs du SBA et des Conseillers

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 41 ème édition Novembre 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Etude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises Résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Méthodologie Deux enquêtes téléphoniques auprès

Plus en détail

État des travaux sur l équité salariale au Québec

État des travaux sur l équité salariale au Québec État des travaux sur l équité salariale au Québec Rapport final pour L Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles aréés du Québec Le jeudi 6 septembre 2001 1 Table des matières

Plus en détail

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE Octobre 2012 En collaboration avec 2 Les comportements d achat des Québécois - 2012 1 2 3 4 5 Perception de la situation économique Intentions

Plus en détail

Au service De l économie régionale

Au service De l économie régionale Au service De l économie régionale Enquête sur la participation des entreprises bretonnes aux projets européens Contexte BDI a précédemment mené deux enquêtes en 2005 et en 2010 sur la participation des

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION L activité économique marque un véritable coup d arrêt sur ce 1 er trimestre pour l ensemble

Plus en détail