CHARTE É THIQUE GROUPAMA

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHARTE É THIQUE GROUPAMA"

Transcription

1 CHARTE É THIQUE GROUPAMA

2 2 Message du directeur général Fidèle à son engagement de satisfaire ses sociétaires et ses clients en leur apportant le meilleur service au meilleur coût, Groupama a développé au cours de son histoire de mutuelle agricole une expertise et des façons de faire son métier qui lui ont permis de devenir un des tout premiers groupes d assurance et de banque en France et en Europe. Groupama est aujourd hui un acteur important dans la prise en compte d un grand nombre de questions de société impact du vieillissement, emploi, retraite, sécurité, catastrophes naturelles, prévention des risques, etc. - auxquelles le monde de l assurance doit apporter des réponses concrètes et innovantes. A ce titre, la responsabilité sociétale de Groupama vis-à-vis de toutes les parties prenantes internes et externes sociétaires, clients, collaborateurs, mandataires, agents généraux, société, s en trouve renforcée. Cette responsabilité essentielle, assumée pleinement par Groupama, implique de mobiliser, dans chacune de nos activités, de nos entreprises et de nos marques, toutes nos ressources : la force de notre engagement, notre expertise et nos savoir-faire, notre éthique, c est-à-dire la façon dont nous voulons exercer nos métiers et nos responsabilités. Le respect de cette éthique professionnelle est la contrepartie naturelle de la confiance que nous apportent nos sociétaires et nos clients, nos partenaires, le marché et la collectivité dans son ensemble, La confiance, c est-à-dire le sentiment ressenti par nos parties prenantes que nos promesses seront tenues, qu elles nous trouveront bien demain auprès d elles.

3 3 Cette confiance et ce respect mutuels sont le gage de notre succès et de notre bonne santé financière. Ils soutiennent notre ambition d être toujours un groupe en développement, durablement rentable et socialement responsable. L éthique professionnelle de Groupama repose sur nos principes d action, issus du mutualisme agricole : la proximité : à la fois humaine et géographique, elle détermine notre capacité à apporter à nos sociétaires et clients des réponses concrètes et adaptées à leurs préoccupations ; la responsabilité : c est l engagement de tous au sein du Groupe pour la satisfaction de nos sociétaires et clients, gage de nos performances ; la solidarité : à la fois économique et sociétale, elle est l une des composantes fondamentales, historiques, de notre Groupe. Elle nous engage au souci de l intérêt collectif. L éthique de Groupama s est construite au cours de notre longue histoire. Elle constitue un patrimoine qu il nous faut préserver et faire fructifier. Chaque collaborateur du Groupe qu il soit salarié, mandataire, ou agent général, et quelle que soit la marque du groupe sous laquelle il opère doit en connaître et en partager les principes et les règles, les respecter, les mettre en œuvre. C est la raison d être de la charte éthique du Groupe Groupama. Elle ne se substitue pas aux différents textes qui régissent déjà nos activités et nos entreprises, mais rassemble, en un document de référence, les principes et règles qui les inspirent ; elle doit contribuer à fédérer l ensemble des collaborateurs, dans le respect des dispositions légales en vigueur. Chaque collaborateur y trouvera le sens de son métier, la fierté de son action, le fondement de ses initiatives. Cette charte prévoit également la constitution d un Comité d éthique chargé notamment de veiller à sa diffusion et de proposer au Comité Exécutif Groupe des amendements éventuels.

4 4 SOMMAIRE

5 5 I. Les principes d action du Groupe Groupama II. Les engagements du Groupe Groupama Toujours agir dans le respect de la confiance que nous portent nos sociétaires et clients Respecter les principes d une gouvernance ouverte et équilibrée Favoriser le développement des talents individuels et collectifs des collaborateurs Etre un concurrent loyal Etre équitable vis-à-vis de nos fournisseurs Affirmer notre vocation d acteur socialement responsable et solidaire Etre attentif au respect de l environnement Respecter les lois et les cultures des pays dans lesquels nous sommes implantés III. Les règles de conduite des collaborateurs du Groupe Groupama Observer une éthique de service vis-à-vis des sociétaires et des clients Faire preuve de respect mutuel Agir avec professionnalisme Respecter la confidentialité et le secret professionnel Faire preuve d intégrité et de loyauté Protéger les biens et données de l entreprise Préserver la neutralité de Groupama dans le cadre de ses engagements personnels IV. Le Comité d éthique

6 6 I. Les principes d action du groupe Groupama C est d abord dans la façon d exercer son métier d assureur que Groupama se différencie. Vis-à-vis de nos sociétaires et clients, nous devons en particulier : Etablir une relation de confiance. Un service d assurance, un service financier ne se conçoivent que dans la durée. Nous devons accompagner nos sociétaires et clients dans le temps, être leur partenaire de vie, les soutenir face aux aléas. Apporter des réponses à leurs besoins concrets, quotidiens. L univers des risques auquel nos sociétaires et clients sont confrontés ne cesse de changer : leur vie évolue, les risques se transforment, l offre de protection ne cesse de se modifier. Nous devons exercer nos métiers en anticipant ces changements, en nous mettant en mesure d apporter des réponses adaptées, actualisées et individualisées. Participer activement à la prévention des risques que nous assurons. C est l une de nos responsabilités sociales majeures, dispositif essentiel de la sécurité des personnes et de leurs biens. Contribuer à réparer les conséquences des sinistres lorsque, malgré la prévention, ils surviennent. Pour construire cette relation privilégiée, Groupama s appuie sur les principes d action qui ont présidé à sa création, guidé son développement et forgé son identité : la proximité, la responsabilité et la solidarité. Proximité. Il s agit de notre engagement d être à l écoute active des clients et notre volonté d être aussi réactifs que possible pour répondre à leurs besoins de manière concrète et adaptée, innovante chaque fois que nécessaire. Au sein même de l entreprise, la proximité c est aussi la participation aux projets transversaux et leur mise en valeur, le partage des informations, des connaissances et des bonnes pratiques. Responsabilité. On la retrouve à chaque niveau de l organisation. Elle est individuelle : respecter ses engagements, respecter les règles, les normes et les procédures en vigueur, agir avec professionnalisme ; elle est également collective : prendre les décisions en concertation et les communiquer en toute transparence.

7 7 Solidarité. Elle nous pousse à exercer nos activités dans le respect de l intérêt collectif de nos parties prenantes, internes et externes, et à soutenir les actions collectives cohérentes et coordonnées destinées à promouvoir l image et les intérêts de l entreprise et du Groupe. Fort de ces principes d action, Groupama, marquant sa volonté d agir de manière sociétalement responsable vis-à-vis de ses collaborateurs, de ses sociétaires et clients et plus généralement de toutes ses parties prenantes, tant en France qu à l étranger, adhère pleinement aux recommandations ou engagements formulés par : La Déclaration universelle des droits de l Homme de 1948 et la Convention européenne des droits de l Homme Les principes de l organisation internationale du travail(oit) Adoptée en 1998, la Déclaration de l OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail est l expression de l engagement des gouvernements, des organisations d employeurs et des organisations de travailleurs de promouvoir les valeurs humaines fondamentales - valeurs qui sont de première importance pour notre vie économique et sociale. Il s agit de : la liberté d association et la reconnaissance du droit de négociation collective ; l élimination de toute forme de travail forcé ou obligatoire ; l abolition du travail des enfants ; l élimination de la discrimination en matière d emploi et de profession. Les principes directeurs de l OCDE à l intention des entreprises multinationales Adoptés en 1976, et ayant fait depuis l objet de plusieurs révisions, les principes directeurs constituent un ensemble de recommandations aux entreprises multinationales dans tous les grands domaines de l éthique des affaires, dont l emploi et les relations avec les partenaires sociaux, les droits de l homme, l environnement, la divulgation d informations, la lutte contre la corruption, les intérêts des consommateurs, la science et la technologie, la concurrence, ainsi que la fiscalité.

8 8 Les dix principes du pacte mondial de l Organisation des Nations Unies. Promouvoir et respecter les droits de l homme reconnus sur le plan international ; Ne pas se faire complices de violations des droits fondamentaux ; Respecter l exercice de la liberté d association et reconnaître le droit à la négociation collective ; Éliminer toutes les formes de travail forcé et obligatoire ; Abolir le travail des enfants ; Éliminer la discrimination en matière d emploi et d exercice d une profession ; Promouvoir une approche prudente des grands problèmes touchant l environnement ; Prendre des initiatives en faveur de pratiques environnementales plus responsables ; Encourager la mise au point et la diffusion de technologies respectueuses de l environnement ; Agir contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l extorsion de fonds et les pots-de-vin. Groupama a adhéré au Pacte mondial de l ONU le 7 février La Charte de la diversité En signant cette charte le 26 juin 2007, Groupama s est engagé à : Sensibiliser et former ses dirigeants et collaborateurs impliqués dans le recrutement, la formation et la gestion des carrières aux enjeux de la non-discrimination et de la diversité ; Respecter et promouvoir l application du principe de nondiscrimination sous toutes ses formes et dans toutes les étapes de gestion des ressources humaines que sont notamment l embauche, la formation, l avancement ou la promotion professionnelle des collaborateurs ; Chercher à refléter la diversité de la société française et notamment sa diversité culturelle et ethnique dans notre effectif, aux différents niveaux de qualification ; Communiquer auprès de l ensemble des collaborateurs notre engagement en faveur de la non-discrimination et de la diversité, et informer sur les résultats pratiques de cet engagement ; Faire de l élaboration et de la mise en oeuvre de la politique de diversité un objet de dialogue avec les représentants des personnels ; Inclure dans le rapport annuel un chapitre descriptif de l engagement de non discrimination et de diversité : actions mises en oeuvre, pratiques et résultats.

9 9 II. Les engagements du Groupe Groupama Toujours agir dans le respect de la confiance que nous portent nos sociétaires et nos clients Groupama considère que la satisfaction de ses sociétaires et clients est sa principale raison d être. Les entreprises du Groupe doivent respect et conseil aux sociétaires et clients. Depuis la conception des produits jusqu à la manière de les mettre en œuvre, elles doivent ainsi proposer l offre la plus adaptée possible aux besoins concrets des sociétaires et des clients. Il s agit de veiller en particulier à ce que leurs choix soient faits en toute conscience, sans réticence, dans le cadre d une information complète leur permettant de choisir la meilleure stratégie à adopter et d obtenir la meilleure assistance si un sinistre survient. Comme Groupama doit être toujours en mesure de tenir ses engagements, ses collaborateurs, agents et mandataires ne promettent pas au-delà de ce que le Groupe peut tenir. Respecter les principes d une gouvernance ouverte et équilibrée La gouvernance de Groupama repose sur un équilibre dans l organisation des pouvoirs : séparation des fonctions non exécutives et exécutives, séparation des fonctions d orientation et de contrôle (présidence non exécutive) et des fonctions de gestion opérationnelle (direction générale). Elle se caractérise par la volonté de rechercher l ouverture et la transparence, comme en témoigne la présence d administrateurs extérieurs au sein du Conseil d administration de Groupama SA, ainsi que par la sincérité, la lisibilité et la complétude des rapports d activité.

10 10 Favoriser le développement des talents individuels et collectifs des collaborateurs Groupama conduit son développement dans le respect des droits humains et sociaux fondamentaux. Il fait tous ses efforts pour : garantir des conditions de travail qui permettent à ses collaborateurs de protéger leur santé et leur sécurité ; reconnaître la valeur des contributions individuelles et collectives, favoriser le développement des compétences professionnelles et des responsabilités en assurant un traitement équitable sans discrimination d aucune sorte ; enrichir les parcours professionnels et renforcer les savoir-faire en offrant à chacun des opportunités de formation ; recruter ses collaborateurs sur des critères de sélection objectifs et transparents ; sensibiliser et former ses dirigeants et collaborateurs aux enjeux de la diversité et au respect du principe de non-discrimination dans sa gestion des ressources humaines ; associer ses collaborateurs à la vie du Groupe en favorisant l information, l écoute et le dialogue et en développant un dialogue constructif avec les partenaires sociaux. Etre un concurrent loyal Groupama respecte les règles d une concurrence loyale et rejette la corruption sous toutes ses formes. Etre équitable vis-à-vis de nos fournisseurs Groupama choisit ses fournisseurs de manière objective, impartiale, sans favoritisme. Il les traite de manière équitable. Il leur communique ses engagements sociétaux et attend d eux qu ils développent et respectent une véritable déontologie professionnelle.

11 11 Affirmer notre vocation d acteur socialement responsable et solidaire Animé de convictions fortes, Groupama exerce un métier qui l amène naturellement, depuis de nombreuses années, à s engager dans tel ou tel domaine en faveur de la société. Cet engagement prend différentes formes et de nombreuses actions sont conduites dans le Groupe Groupama et particulièrement : en matière de prévention : agricole, routière, santé ; dans le domaine du mécénat scientifique et de solidarité en faveur des personnes en difficultés, porté notamment par la fondation Groupama pour la santé ; Etre attentif au respect de l environnement Pour Groupama, le respect de l environnement est non seulement indispensable mais c est aussi un facteur important de réduction des risques dans tous les secteurs de la société. En conformité avec les principes figurant dans le Pacte Mondial de l ONU, Groupama s engage à limiter autant que possible l impact de ses activités sur l environnement en agissant au niveau de ses opérations internes et en relayant auprès de ses sociétaires et clients le souci du respect de l environnement. Groupama encourage les innovations dans ce domaine et cherche à accompagner ses sociétaires et ses clients pour trouver des solutions efficaces et innovantes. Respecter les lois et les cultures des pays dans lesquels nous sommes implantés Le Groupe Groupama se conforme naturellement, dans tous les pays où il est implanté, aux lois et réglementations en vigueur ainsi qu aux conventions et engagements internationaux auxquels il a volontairement adhéré. Il veille tout particulièrement à ne pas porter atteinte aux cultures de ces pays.

12 12 III. Les règles de conduite des collaborateurs du Groupe Groupama Les engagements pris par le Groupe ne peuvent être tenus sans la participation active de ses collaborateurs, mandataires et agents généraux qui doivent suivre une déontologie professionnelle stricte, aussi bien dans le cadre de leurs relations avec les sociétaires et clients qu entre eux. Observer une éthique du service vis-à-vis des sociétaires et clients Les collaborateurs de Groupama observent une éthique du service. Ils inscrivent les relations avec les sociétaires et les clients dans la durée et se doivent d être aussi à leur écoute et mettre leur expertise à leur service. Faire preuve de respect mutuel Dans les rapports qu ils entretiennent entre eux, les collaborateurs de Groupama veillent à la qualité des relations et s abstiennent de toute forme de discrimination ou de harcèlement. Agir avec professionnalisme et responsabilité Les collaborateurs de Groupama manifestent professionnalisme et responsabilité dans l exercice de leurs fonctions. Ils sont encouragés à faire preuve d esprit d initiative et d innovation tout en évaluant les risques encourus et la valeur créée lors de toute action ou décision. Respecter la confidentialité et le secret professionnel Chaque collaborateur prend les mesures nécessaires pour protéger la confidentialité des informations dont il dispose en raison de son activité professionnelle. Il s interdit de divulguer par voie orale, écrite ou électronique une quelconque information professionnelle à caractère confidentiel à un destinataire non autorisé, qu il appartienne ou non à l entreprise. Sont considérées comme confidentielles les informations relatives ou appartenant à une personne ou à une entreprise, qu il s agisse d une entreprise du Groupe Groupama ou d un tiers, dont la divulgation est interdite par contrat ou en vertu de la loi.

13 13 Les collaborateurs de Groupama n utilisent les informations confidentielles qu en stricte conformité avec la réglementation applicable. Le secret professionnel subsiste après la cessation des fonctions pour quelque motif que ce soit et ne peut être levé que dans le cadre précis des dispositions légales. Faire preuve d intégrité et de loyauté Chaque collaborateur fait preuve d intégrité et de loyauté dans l exercice de ses fonctions, à l intérieur comme à l extérieur de son entreprise lorsqu il la représente. Il s interdit tout acte de corruption active ou passive. Il s interdit de favoriser directement ou indirectement son intérêt personnel ou celui de personnes physiques ou morales auxquelles il est lié ou dont il est proche au détriment des intérêts de son entreprise ou du Groupe Groupama. Il informe son supérieur hiérarchique ou la direction des ressources humaines de toute situation qui serait susceptible de créer un conflit d intérêts. Il s interdit toute pratique injustifiée vis-à-vis d un sociétaire, d un client, d un fournisseur, d un partenaire ou d un concurrent qui serait destinée à leur procurer un avantage indu de quelque nature qu il soit. Il s interdit également de profiter du rapport de dépendance d un sociétaire ou d un client en demande de protection. Protéger les biens et données de l entreprise Les collaborateurs de Groupama veillent à la préservation des biens, des données et de la propriété intellectuelle de leur entreprise ou du Groupe. Ils ne font pas un usage personnel abusif des biens ou services mis à leur disposition. Préserver la neutralité de Groupama dans le cadre de ses engagements personnels Groupama respecte les engagements des collaborateurs qui, en tant que citoyens, souhaitent participer à la vie publique. A leur tour, ces derniers s interdisent d impliquer le Groupe ou l une de ses entreprises ou entités dans leurs activités ou responsabilités publiques.

14 14 Iv. Le comité d éthique Il est constitué un Comité d éthique, dont la composition, les missions, les modalités de saisine et le fonctionnement sont définis ci-après. Composition Le Comité d éthique est composé de deux directeurs généraux de caisses régionales et de deux membres de la direction générale de Groupama SA, ainsi que du directeur général de Groupama SA qui en assure la présidence. Le cas échéant, un secrétaire pourra être désigné par le Président du Comité d éthique parmi ses membres. Les membres du Comité d éthique représentant les caisses régionales sont nommés par le Comité Exécutif Groupe pour une durée de deux ans pouvant être renouvelée. En cas de départ en cours de mandat d un membre du Comité d éthique représentant les caisses régionales, un remplaçant sera nommé par le Comité Exécutif Groupe pour la durée du mandat restant à courir. Missions Le Comité d éthique suit les questions concernant l éthique dans le Groupe Groupama et notamment : veille à la diffusion de la Charte éthique et propose au Comité Exécutif Groupe des amendements éventuels ; fournit des préconisations aux différentes entités du Groupe chargées de la formation pour intégrer la présentation de la Charte éthique, notamment lors des sessions d accueil et de management. formule auprès du Comité Exécutif Groupe toute recommandation en matière d éthique ; attire l attention des dirigeants des entreprises du Groupe Groupama sur toute situation de nature à contrevenir aux principes de la Charte éthique ;

15 15 examine, en liaison avec les entreprises concernées du Groupe Groupama, la réponse à toute correspondance externe mettant en cause l éthique dans le Groupe ou dans l une de ses entreprises ; présente un compte rendu annuel d activité au Comité Exécutif Groupe. Saisine du Comité d éthique Les entreprises du Groupe informent en temps utiles le Comité d éthique de toute question ou tout projet pouvant avoir des incidences d ordre éthique. Le Comité d éthique peut également se saisir lui-même de toute question relative à l interprétation ou à l application de la Charte éthique dans le Groupe Groupama. Fonctionnement Le Comité d éthique se réunit au moins une fois par an sur convocation et sur ordre du jour proposé par son président ou par la majorité de ses membres. Dans le cadre de ses travaux, le Comité d éthique s appuie sur la Direction éthique et développement durable de Groupama SA, selon des modalités qui seront déterminées au cas par cas. Modifications de la Charte éthique La Charte éthique du Groupe Groupama est un texte par nature évolutif. Le Comité d éthique proposera au Comité Exécutif Groupe toute modification éventuelle de la Charte éthique. Les institutions représentatives du personnel seront informées et consultées avant toute modification de la Charte éthique, dans les mêmes formes que celles ayant été retenues lors de l adoption du texte initial.

16 rue d Astorg Paris Cedex 08 Tél. : +33 (0) studio Baylaucq - Photos : Picturenet/GettyImages.

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CHARTE ÉTHIQUE GROUPE L électricité n est pas un bien comme un autre : c est pourquoi la produire, la transporter, la distribuer et la commercialiser concourent à une mission d intérêt général. Cette mission

Plus en détail

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR :

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : Mercredi 2 Février 2011 ----------------------- Mercredi 2 Février 2011 Auteur : Direction Générale EDIPOST Page : 2 sur 13

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

Olivier Huart Directeur Général

Olivier Huart Directeur Général J ai souhaité, dès mon arrivée à la tête du Groupe TDF, doter l entreprise de valeurs fortes pour rassembler les collaborateurs et créer la confiance de nos partenaires. Ces valeurs, au nombre de cinq

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

Charte des Achats Responsables

Charte des Achats Responsables Charte des Achats Responsables Norske Skog Golbey Avant-propos Depuis plus de 10 ans, Ouverture, Honnêteté et Coopération sont les trois valeurs fondamentales qui guident nos comportements et nos décisions

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE

CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE AVANT PROPOS 3 I. POURQUOI UNE? 4 II. LES VALEURS COMMUNES ET REGLES 5 III GUIDES DE BONNE CONDUITE 7 IV. MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE 9 Mis à jour le 27/06/2013 2 AVANT PROPOS QUALITROPIC

Plus en détail

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012 La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & la Norme ISO 26000 Analyse comparée Octobre 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

Charte Achats et Responsabilité d Entreprise. www.thalesgroup.com

Charte Achats et Responsabilité d Entreprise. www.thalesgroup.com www.thalesgroup.com Charte Achats et Responsabilité d Entreprise Introduction Thales, leader mondial des systèmes d information critiques sur les marchés de l Aéronautique et de l Espace, de la Défense

Plus en détail

Charte Mutuelle Existence

Charte Mutuelle Existence Charte Mutuelle Existence Développement Durable Développement Durable Environnement - Social - Économique Sommaire Définition du Développement Durable p. 2 Nos valeurs et nos engagements p. 3 Charte Sociale

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS

CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS SOMMAIRE 01. 02. 03. 04. NOS PRINCIPES ÉTHIQUES DANS LA CONDUITE DES AFFAIRES NOS OBJECTIFS ET ENGAGEMENTS VIS-À-VIS DE NOS PRINCIPAUX PUBLICS PROMOTION ET APPLICATION DU

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES

CHARTE DES BONNES PRATIQUES COMITE DES COMITES D ENTREPRISE DU CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES CHARTE DES BONNES PRATIQUES ETABLIE au nom du Conseil supérieur de l Ordre des Experts-comptables dans le cadre des

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

Génération responsable LE CODE ÉTHIQUE. du groupe Generali

Génération responsable LE CODE ÉTHIQUE. du groupe Generali Génération responsable LE CODE ÉTHIQUE du groupe Generali Assicurazioni Generali S.p.A. Piazza Ducca degli Abruzzi, 2 34132 Trieste Italie Approuvé par le Conseil d Administration Milan, le 12 mai 2010

Plus en détail

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée Protégez l'environnement. N'imprimez ce document que si nécessaire Principes de Conduite ÉTHIQUE des affaires SPIE, l ambition partagée Les ENGAGEMENTS de SPIE LES 10 PRINCIPES DIRECTEURS COMPORTEMENT

Plus en détail

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale entreprises générales de france BTP Les engagements de l entreprise générale en matière sociale et sociétale 1 Sommaire Introduction............. page 3 Les engagements sociaux...................... pages

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR

CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR 1. Introduction Le groupe Fluidra est fermement engagé dans le respect des principes établis en matière de droits de l homme, du travail, de l environnement et des pratiques

Plus en détail

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite Code de conduite 1 Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco 2 - Code de conduite Sommaire CODE DE CONDUITE RESPECT - RESPONSABILITE - EXEMPLARITE Message du Président Qu est-ce que le Code

Plus en détail

L éthique, un engagement de chacun qui se concrétise par :

L éthique, un engagement de chacun qui se concrétise par : Code d Éthique 2 L éthique, un engagement de chacun qui se concrétise par : une prise de responsabilités, dans le cadre de principes de gouvernement d entreprise approuvés par les pays de l OCDE ; une

Plus en détail

code d éthique et de déontologie

code d éthique et de déontologie code d éthique et de déontologie Notre éthique et notre déontologie Le Code d éthique et de déontologie a été adopté le 22 avril 2006 par la Chambre Syndicale après un large débat et des échanges approfondis,

Plus en détail

PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS

PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS Depuis 1992, CIS a développé une gamme complète de services pour ses clients du secteur pétrolier et parapétrolier (Total, Shell, Bouygues, Technip, KBR, Hyundaï,

Plus en détail

charte de déontologie du Groupe

charte de déontologie du Groupe charte de déontologie du Groupe Dans un monde numérique en perpétuelle évolution, notre mission est d apporter au plus grand nombre le meilleur du numérique, avec l ambition de faire préférer Orange. Avec

Plus en détail

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux CODE OF CONDUCT à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux Version : 2.0 Valable à partir du : 01/01/2015 Contact : MAN SE, Compliance Awareness & Prevention, Oskar-Schlemmer-Straße 19-21,

Plus en détail

Congrès 2013. Atelier RSE Intervention de Roger LUNEL représentant d AFNOR Certification

Congrès 2013. Atelier RSE Intervention de Roger LUNEL représentant d AFNOR Certification Congrès 2013 Atelier RSE Intervention de Roger LUNEL représentant d AFNOR Certification Norme Internationale ISO 26000, lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale, Une réponse au 10 principes

Plus en détail

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée.

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée. Son Excellence Ban Ki-Moon Secrétaire Général L'Organisation des Nations Unies 1 United Nations Plaza New York, New York 10017-3515 Etats Unis Paris, le 22 mai 2012 Objet : Renouvellement d adhésion au

Plus en détail

MICHAUD COP 2015 03/12/15. Communication sur le progrès

MICHAUD COP 2015 03/12/15. Communication sur le progrès Communication sur le progrès Période couverte par la COP : décembre 2014 décembre 2015 A -Déclaration de soutien continu par le Président Directeur Général B- Principes relatifs aux droits de l homme Principe

Plus en détail

Charte RSE fournisseurs

Charte RSE fournisseurs Charte RSE fournisseurs La Fnac s'est engagée à respecter et à promouvoir dans ses activités et sa sphère d'influence les principes relatifs aux Droits de l'homme, au Droit du Travail, à l'environnement

Plus en détail

Le Groupe et sa. culture. Culture Éthique Code de conduite

Le Groupe et sa. culture. Culture Éthique Code de conduite Le Groupe et sa culture Culture Éthique Code de conduite Sommaire L importance de la culture dans notre Groupe 03 Les éléments fondamentaux de notre culture 04 Notre vocation Nos finalités Nos valeurs

Plus en détail

LES PRINCIPES ET VALEURS ESSILOR

LES PRINCIPES ET VALEURS ESSILOR LES PRINCIPES ET VALEURS ESSILOR Essilor International 147, rue de Paris 94220 Charenton-le-Pont, France www.essilor.com Conception et réalisation : lilcreative les PrInCIPes et Valeurs essilor 2 FACILITER

Plus en détail

Programme de développement durable 2013-2017

Programme de développement durable 2013-2017 Programme de développement durable 2013-2017 SOMMAIRE 1. Engagement de la direction de Helvetia Environnement en faveur du développement durable 2. Introduction et cadre de la démarche 3. Code de conduite

Plus en détail

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de santé globale du personnel COTE : DG 2013-02 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration le 26 février 2013 EN VIGUEUR LE : 26 février 2013 RESPONSABLE

Plus en détail

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable.

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Le RSE de BEDEL Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Notre démarche commerciale ne découle pas seulement d une maximisation des profits, mais exige

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Accord mondial d Entreprise Socialement Responsable entre Rhodia et l ICEM

Accord mondial d Entreprise Socialement Responsable entre Rhodia et l ICEM Accord mondial d Entreprise Socialement Responsable entre Rhodia et l ICEM ACCORD SUR LA RESPONSABILITE SOCIALE DU GROUPE RHODIA, Entre : Le Groupe Rhodia, représenté par son Directeur Général, Monsieur

Plus en détail

EDF ENERGIES NOUVELLES

EDF ENERGIES NOUVELLES CHARTE ETHIQUE ET DEONTOLOGIQUE GROUPE EDF ENERGIES NOUVELLES Cedocumentestcommuniquéàchaquesalariédu GroupeEDFEnergiesNouvelles. IlestdemandéàchaquesalariéduGrouped enprendreconnaissanceet des engageràrespecterl

Plus en détail

Charte de Développement Durable

Charte de Développement Durable Charte de Développement Durable Comité de Développement Durable : Président : Didier MAROILLEY (PDG) Membres du Comité restreint : Jean-Christophe DREYFUS (Directeur Général). Suppléante : Aurélie CARSENTI

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

L ENGAGEMENT ETHIQUE de GSF. dans les AFFAIRES

L ENGAGEMENT ETHIQUE de GSF. dans les AFFAIRES L ENGAGEMENT ETHIQUE de GSF dans les AFFAIRES AVANT-PROPOS Ce document présente les règles éthiques de GSF. Celles-ci sont destinées à servir de ligne de conduite claire et sécurisante à tous les salariés

Plus en détail

Groupe Roche. Politique de l emploi

Groupe Roche. Politique de l emploi Groupe Roche Politique de l emploi 2 Les principes fondamentaux du groupe Roche expriment notre conviction que le succès de l entreprise repose sur le talent et les performances d employés très impliqué

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD AVANT-PROPOS Établissement public, l Agence Française de Développement exerce une mission d intérêt public, principalement à l international. CHARTE D ÉTHIQUE

Plus en détail

DACHSER Code de conduite

DACHSER Code de conduite DACHSER Code de conduite 1. Préambule Toute action chez Dachser repose sur le respect des dispositions juridiquement contraignantes aux niveaux national et international ainsi que sur tous les engagements

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

Charte des valeurs NIEDAX GROUP - Code de Conduite -

Charte des valeurs NIEDAX GROUP - Code de Conduite - Charte des valeurs NIEDAX GROUP - Code de Conduite - Version 1.0 Principes et lignes directrices des entreprises de NIEDAX GROUP pour un management socialement responsable Page 1 sur 7 Charte des valeurs

Plus en détail

Randstad renouvelle son engagement à respecter les 10principes du Pacte Mondial. Principes illustrés :

Randstad renouvelle son engagement à respecter les 10principes du Pacte Mondial. Principes illustrés : Randstad renouvelle son engagement à respecter les 10principes du Pacte Mondial Principes illustrés : n 6 : Elimination de la discrimination en matière d emploi et de profession n 8 : Prise d initiative

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES CODE DE CONDUITE LE PRÉSENT CODE DE CONDUITE EST FONDÉ SUR LES VALEURS DE GMI- DISTRIBUTION. IL A POUR OBJET DE GARANTIR QUE L ENSEMBLE DES EMPLOYÉS, DES GESTIONNAIRES ET DES DIRIGEANTS DE GMI-DISTRIBUTION

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis Avant-propos Chers collaborateurs, Umanis, en tant qu entreprise cotée en Bourse, affirme une volonté

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

Politique de communication de l A.R.F.P.

Politique de communication de l A.R.F.P. 27 septembre 2001 AL/GC Politique de communication de l A.R.F.P. 1. Ses raisons d être La communication est un des moyens qui contribue à la réalisation de notre projet associatif. Celui-ci affirme dans

Plus en détail

POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN pour les Principes directeurs de l OCDE à l'intention des entreprises multinationales

POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN pour les Principes directeurs de l OCDE à l'intention des entreprises multinationales POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN pour les Principes directeurs de l OCDE à l'intention des entreprises multinationales LE POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN (PCN) En 2009: Adhésion du Royaume du Maroc

Plus en détail

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Dr Hervé LECLET Médecin radiologue Consultant et formateur en management, gestion des risques et évaluation des pratiques en

Plus en détail

Charte relative à l investissement socialement responsable de l Etablissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique

Charte relative à l investissement socialement responsable de l Etablissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique Charte relative à l investissement socialement responsable de l Etablissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique 30 mars 2006 Introduction Le conseil d administration de l ERAFP a décidé,

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier Code de conduite des fournisseurs de Bombardier 1 À PROPOS DE BOMBARDIER Bombardier croit qu un solide engagement et une approche stratégique à l égard de la responsabilité d entreprise sont essentiels

Plus en détail

P1-E43-44/522. Charte d éthique

P1-E43-44/522. Charte d éthique P1-E43-44/522 d éthique d éthique L organisation de la SEMEC * s inscrit dans une volonté de gérer cette société (SEM) avec le mode de fonctionnement d une entreprise privée. Fort des 7 valeurs, Ethique,

Plus en détail

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE COMTÉ DE RIVIERE-DU-LOUP RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE La présente Charte de la rémunération, de la nomination et de la gouvernance d entreprise a été adoptée

Plus en détail

RAPPORT 2014 UNITED NATIONS GLOBAL COMPACT

RAPPORT 2014 UNITED NATIONS GLOBAL COMPACT RAPPORT 2014 UNITED NATIONS GLOBAL COMPACT Paris, le 22 juillet 2015 PRESENTATION DU GROUPE GESTI PRO Raison Sociale : GESTIPRO SA Statut : SAS au capital de 500 000,00 Activité : Mise en Propreté de tous

Plus en détail

Politique de gestion intégrée des risques

Politique de gestion intégrée des risques 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Téléc. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca Politique de gestion intégrée des risques Émise par la Direction, Gestion

Plus en détail

Le 08 décembre 2014. PACTE MONDIAL utb

Le 08 décembre 2014. PACTE MONDIAL utb Le 08 décembre 2014 PACTE MONDIAL utb CoP 2014 SOMMAIRE 1- ENGAGEMENT DE SOUTIEN AU PACTE MONDIAL DU PDG 2- PRESENTATION D UTB 3- ACTIONS PRATIQUES ET MESURE DES RESULTATS Principes illustrés dans cette

Plus en détail

Code d éthique du CIO

Code d éthique du CIO Ce texte est un extrait du document complet. Code d éthique du CIO PRÉAMBULE Le Comité International Olympique, chacun de ses membres comme l administration, les Comités Nationaux Olympiques, les Fédérations

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Le comité de gouvernance et d éthique («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil

Plus en détail

CODE DE CONDUITE SOCIAL, ETHIQUE ET ENVIRONNEMENTAL

CODE DE CONDUITE SOCIAL, ETHIQUE ET ENVIRONNEMENTAL CODE DE CONDUITE SOCIAL, ETHIQUE ET ENVIRONNEMENTAL Sommaire : Préambule Objectifs du Code de Conduite Textes de référence Les engagements et principes fondamentaux : Promotion et développement des systèmes

Plus en détail

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR Chaque salarié et dirigeant du groupe CGR s'engage à : RESPECTER LA PERSONNE ET SON ENVIRONNEMENT AVOIR UNE CONDUITE PROFESSIONNELLE ETHIQUEMENT IRREPROCHABLE AVOIR DES RELATIONS

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2, a. 310) CHAPITRE I DÉFINITION, OBJET ET CHAMP

Plus en détail

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN LES FONDAMENTAUX PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER SOMMAIRE UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER 03 UNE FAÇON DE FAIRE 04 UNE CULTURE UNIQUE 06

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

Pacte Mondial des Nations-Unies

Pacte Mondial des Nations-Unies Pacte Mondial des Nations-Unies Nos engagements et progrès réalisés Octobre 2012 Notre mission : «Agir sur la qualité de l environnement en offrant des prestations sur mesure dans la confiance et l excellence.»

Plus en détail

AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes

AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R 823-21 du Code de commerce Exercice clos le 30 juin 2015 Axiome Audit & Stratégie

Plus en détail

Mandat du Comité d audit du Programme alimentaire mondial (PAM)

Mandat du Comité d audit du Programme alimentaire mondial (PAM) Mandat du Comité d audit du Programme alimentaire mondial (PAM) Approuvé par le Conseil d'administration à sa deuxième session ordinaire, le 15 novembre 2011 Objet 1. Le Comité d audit joue un rôle d expert-conseil

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

PARIS. Communication Pacte Mondial de Cegelec Paris

PARIS. Communication Pacte Mondial de Cegelec Paris Communication Pacte Mondial de Cegelec Paris Sommaire Introduction....3 1) L engagement du Président Directeur Général de Cegelec Paris...4 2) Description des actions pratiques menées et les processus

Plus en détail

LES NORMES INTERNATIONALES DU TRAVAIL ET LA DÉCLARATION DE PRINCIPES TRIPARTITE SUR LES ENTREPRISES MULTINATIONALES ET LA POLITIQUE SOCIALE

LES NORMES INTERNATIONALES DU TRAVAIL ET LA DÉCLARATION DE PRINCIPES TRIPARTITE SUR LES ENTREPRISES MULTINATIONALES ET LA POLITIQUE SOCIALE LES NORMES INTERNATIONALES DU TRAVAIL ET LA DÉCLARATION DE PRINCIPES TRIPARTITE SUR LES ENTREPRISES MULTINATIONALES ET LA POLITIQUE SOCIALE GithaRoelans, Cheffe d unité Entreprises Multinationales, Département

Plus en détail

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE DOCUMENT PRÉLIMINAIRE Principes universels de base de bonne gouvernance du Mouvement olympique et sportif 1. Vision, mission et stratégie p. 2 2. Structures, règlementations et processus démocratique p.

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU TITRE D EXPERT EN PROTECTION DES ENTREPRISES ET EN INTELLIGENCE ECONOMIQUE NIVEAU I

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU TITRE D EXPERT EN PROTECTION DES ENTREPRISES ET EN INTELLIGENCE ECONOMIQUE NIVEAU I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU TITRE D EXPERT EN PROTECTION DES ENTREPRISES ET EN INTELLIGENCE ECONOMIQUE NIVEAU I I - Métiers, fonctions et activités visés A. Désignation du métier et des fonctions Expert

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS

CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS Référence : Type de politique : Références juridiques : Autres références : INTRODUCTION Gouvernance autonome Code des professions, Code civil du Québec

Plus en détail

Code de Bonnes Pratiques des Affaires

Code de Bonnes Pratiques des Affaires LA MISSION DE BEL Apporter du sourire dans toutes les familles par le plaisir et le meilleur du lait. Des règles à partager Le mot du Président-directeur général Bel est un Groupe familial, qui a développé

Plus en détail

Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013

Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013 Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013 FAQ Code de conduite fournisseurs de Steelcase Sommaire Introduction et domaine d'application 3 Gouvernance organisationnelle

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Communication sur le progrès 2014

Communication sur le progrès 2014 Pacte Mondial Communication sur le progrès 2014 Imprimerie CCI Marseille Déclaration de notre soutien continu au Pacte Mondial Je déclare en cette année 2014, le soutien de l Imprimerie CCI aux dix principes

Plus en détail

Projet associatif d Action Contre la Faim

Projet associatif d Action Contre la Faim Projet associatif d Action Contre la Faim Adopté par l Assemblée Générale du 18 juin 2011 PREAMBULE Ce projet est un cadre de référence ordonnant nos valeurs et les principes directeurs de notre action,

Plus en détail

Respecter les Droits de l Homme. Février 2009

Respecter les Droits de l Homme. Février 2009 Respecter les Droits de l Homme Février 2009 Politique des droits de l Homme Notre conviction 3 Notre engagement 4 Une politique de respect des Droits de l Homme formalisée 4 Avec nos collaborateurs 5

Plus en détail

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Les membres des conseils de section (les «Membres») sont tenus de lire et de signer

Plus en détail

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption V.07-80749 (F) 150207 160207 *0780749* Table des matières A. Résolutions... 3

Plus en détail

Charte de Qualité sur l assurance vie

Charte de Qualité sur l assurance vie Charte de Qualité sur l assurance vie PRÉAMBULE La présente Charte de Qualité sur l assurance vie s'inspire largement de la Charte de Qualité ICMA Private Wealth Management, qui présente les principes

Plus en détail

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE SOMMAIRE Préambule 1 Article 1 2 Conflits d Intérêts Article 2 3 Qualité de l information du Public Article 3 3 Respect des lois, règles et règlements

Plus en détail

Groupe Helvetia. Politique en matière de ressources humaines

Groupe Helvetia. Politique en matière de ressources humaines Groupe Helvetia Politique en matière de ressources humaines Chères collaboratrices, chers collaborateurs Notre politique en matière de ressources humaines est basée sur la charte d entreprise «Les meilleurs

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

Code de Déontologie des Agents de Recherches Privées.

Code de Déontologie des Agents de Recherches Privées. Code de déontologie des Agents de Recherches Privées page 1 / 5 Code de Déontologie des Agents de Recherches Privées. Science des droits et des devoirs qu'impose aux Agents de Recherches Privées également

Plus en détail

VERSION 14-07. Engagement de développement durable applicable aux fournisseurs

VERSION 14-07. Engagement de développement durable applicable aux fournisseurs Engagement de développement durable applicable aux fournisseurs 1 PRÉAMBULE Le groupe AREVA a placé le développement durable au cœur de sa stratégie. Il adhère au Pacte Mondial de l ONU et aux Principes

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIRECTION DES AFFAIRES CORPORATIVES

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIRECTION DES AFFAIRES CORPORATIVES CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIRECTION DES AFFAIRES CORPORATIVES Conseil d administration Approbation initiale : 26 mai 2011 CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE I- MANDAT Conformément à la Loi constituant

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail