Comptabilité de Gestion. Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comptabilité de Gestion. Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA"

Transcription

1 Comptabilité de Gestion Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA

2 Plan du Cours Module Chapitres Travail á Réaliser Fondamentaux Coûts et Charges Le rôle du comptable et du système comptable Introduction aux objectifs des coûts Méthode de coûts de production Répartition et évaluation des coûts Étude de cas Contrôle 1 Fondamentaux et coûts et Charges 1 heure 30 minutes Information comptable et la prise de décision Le modèle CVP Le modèle ABC Politique de prix, coûts cibles et rentabilité clients Étude de cas DS Information comptable et la prise de décision 2heures 30 minutes

3 Approche pédagogique 15% 50% 35% participation contrôle DS

4 Objectif du cours La compréhension : De l'architecture des outils propres au système d'information comptable opérationnel (et donc au contrôle de gestion opérationnel) De leur mécanisme de fonctionnement Des hypothèses sous-jacentes à la conception de l'entreprise qu'ils reflètent Est un préalable indispensable à la conception, à l'implantation et au suivi de tout SCG, qu'il soit opérationnel ou stratégique, dans n'importe quelle organisation!

5 Introduction - L'information comptable, facteurclé du succès de l'entreprise

6 Le contexte économique et son évolution Mutation profonde au cours des 30 dernières années : Déréglementation Dérégulation et libéralisation des marchés Développement des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC)

7 Le contexte économique et son évolution Conséquences : > Des marchés toujours plus vastes et élargis > Des clients toujours mieux informés et plus exigeants > Une concurrence exacerbée > Une incertitude plus élevée

8 Le contexte économique et son évolution Donc un risque économique et opérationnel plus élevé Donc la nécessité de contrôler davantage : L'environnement de l'entreprise Le risque opérationnel courant de l'entreprise

9 L'Age de l'information Totale immersion de l'entreprise DANS son environnement Volonté d'adaptation quasi instantanée de l'entreprise aux évolutions de son environnement Identification et satisfaction immédiate des besoins et attentes du client (Entreprise orientée "Client") Partenariats multiples (concurrents, fournisseurs, clients,...), complets ou partiels Emergence de l'immatériel comme principal actif de l'entreprise (Savoirs, Connaissances,...)

10 Conséquence de cette évolution l'entreprise ne peut aujourd'hui survivre que si elle est : D'une part, bien contrôlée au jour le jour D'autre part, si elle dispose des éléments d'information pertinents et adéquats qui lui permettent d'être pilotée vers le bon port!

11 L'importance du système d'information comptable (SIC) La nécessité d'un système d'information comptable efficient et efficace, base d'un système de contrôle de gestion (SCG) lui aussi efficient et efficace, s'impose donc clairement comme un facteur-clé de succès pour l'entreprise qui se veut être gérée professionnellement et qui a l'ambition réelle d'atteindre des objectifs stratégiques précis, destinés à concrétiser une volonté effective de création de valeur à long terme.

12 SCG et SIC - Suivi des Performances - Motivation Des acteurs - Contrôle Stratégique Système de Contrôle de Gestion Système d'information Comptable Stratégique : -tableaux de bord -Balanced ScoreCard Opérationnel : -calcul des coûts -Suivi des marges

13 Chapitre 1 Système de Gestion et Système d Information Comptable

14 Système de gestion et système d information comptable Qu'est-ce qu'une entreprise? L'impératif de création de valeur Les éléments essentiels et interdépendants de son système de gestion Système de pouvoir, de contrôle, d'information

15 Les ressources rares de l'entreprise L'entreprise peut être conçue comme un portefeuille de ressources Actifs rares = ressources humaines, techniques, financières & immatérielles Non imitables Non transférables Uniques et propres à l'entreprise

16 Les ressources de l'entreprise Hommes Emplois = actif = «outils de production» Moyens techniques Capitaux Facteurs de production internes et externes à l entreprise Ressources = passif

17 L'entreprise en tant que réservoir de ressources financières Fonds de départ : - Fonds propres - Dettes Personnel Firme Banques Cash-flows générés par les opérations Actionnaires Fournisseurs

18 Les buts et la mission de l'entreprise mission à très long terme Des buts à atteindre : Stratégiques : le "devenir" de l'entreprise Opérationnels : à moyen et court terme Des objectifs à remplir Des objectifs à remplir stratégie (= ensemble cohérent de décisions prises pour permettre d'atteindre ses objectifs, = COMMENT)... contrôle Contrôle de gestion global Comptabilité de gestion opérationnelle

19 Les stratégies de création de valeur Michaël Porter : Les stratégies génériques de création de valeur Le concept de "Chaîne de Valeur" L'analyse des forces concurrentielles Stratégies génériques : Domination par les coûts Différenciation Combinaison des deux

20 Activités, processus et... Chaîne de Valeur Infrastructure Gestion des Ressources Humaines Développement Technologique Achats Client Logistique Entrante Production Logistique Sortante Commercialisation et Vente Services (après-vente)

21 Création de valeur et contrôle de gestion Savoir quand, où, comment l'entreprise crée de la valeur Savoir si les choix stratégiques effectués par l'entreprise pour créer de la valeur portent leurs fruits soit par: Contrôle ex-post : sanction, motivation et apprentissage Préparation ex-ante : aide à la décision

22 Création de valeur et contrôle de gestion Si "coût" = traduction monétaire d'une consommation de ressources dans l'entreprise, alors il est logique que le SIC focalise son attention Sur le suivi des coûts (= consommation des ressources rares) Sur le calcul des marges dégagées par les différentes activités de l'entreprise (= création de valeur au sein de l'entreprise)

23 La Comptabilité de Gestion Comptabilité de gestion - Production d information financière pour usage interne: 1- Formuler la stratégie d entreprise 2-Planifier et contrôler les activité 3- Prendre les décision 4- Employer rationnellement les ressources 5- Améliorer la performance et augmenter la valeur 6- Protéger les actifs 7- Pratiquer la gouvernance et le contrôle interne

24 Comptabilité financière v.s Gestion Comptabilité financière se focalise sur l établissement des états et rapports financiers Différence entre la Comptabilité Financière vs Gestion 1. Réglementation Usage interne pour les rapports de contrôle de gestion, usage externe pour la comptabilité financière 2. L étendue et la précision de l information La comptabilité de gestion regroupe les informations financières, non financières et qualitatives. La comptabilité financière se limite á l information financière. 3. La périodicité des rapports la comptabilité de gestion horaire, journalière ou hebdomadaire La comptabilité financière annuelle 4. Relation au temps la comptabilité de gestion historique, actuelle et attendue dans le future La comptabilité financière rétrospectif durant la période écoulée

25 Objectifs et fonctions de la Comptabilité de Gestion Elaborer les stratégies générales et les plans á long terme Décision d affection des ressources Planification et maitrise de coûts des opérations et des activités Mesures des résultats et évaluation du personnel Réponses aux obligations légales et réglementation de publications

26 Événements Majeurs impactant le SIC -Changement dans le monde des affaires - Raccourcissement du cycle de vie des produits et durée des avantages compétitives - Externalisation des services sans valeur ajoutée - Incertitude croissante et la reconnaissance explicite du risque - Nouveau système de rémunération - Transactions plus complexes - Une focalisation accrue sur la satisfaction des clients

27 Fonctions de la Comptabilité de Gestion 1- Traitement des données Enregistrements, enregistrements des données et la communication des résultats fiables. 2- L alerte S intéressant á toutes les occasions d augmenter la valeur ajoutée et d en diminuer les coûts. 3- La simulation Analyse comparative qui identifie les meilleurs solutions d atteindre les objectifs de l entreprise.

28 Le système d'information comptable Fait partie du système d'information global de l'entreprise Tout comme le système d'information commerciale, le système de contrôle de la production, le système de contrôle de la qualité,... Et les outils de veille commerciale, technologique et concurrentielle («benchmarking»)! Finalité : fournir une information comptable de qualité et en volume suffisant pour rencontrer les besoins et les attentes des multiples utilisateurs (internes et externes) au moindre coût

29 Principes d'efficience d'un SIC Un SIC efficient : Doit produire une information comptable fiable et pertinente sur l'ensemble des transactions Dans l'entreprise De l'entreprise avec son environnement Doit offrir une représentation adéquate des processus de consommation des ressources rares que sont les ressources humaines, techniques, immatérielles et financières

30 Les 4 principes d'efficience d'un SIC 1. Un SIC fournit à temps et à heure l'information dont ses différents utilisateurs ont besoin 2. Les bénéfices que l'entreprise tire de 2. Les bénéfices que l'entreprise tire de l'utilisation de l'information comptable sont supérieurs au coût d'exploitation du SIC qui permet de générer cette information

31 Les 4 principes d'efficience d'un SIC 3. Un SIC reflète parfaitement la réalité de la vie économique de l'entreprise et est de ce fait évolutif au fil des ans 4. Un SIC est adapté à la structure 4. Un SIC est adapté à la structure décisionnelle de l'entreprise et évolue avec celle-ci

32 Problème de conception d un SIC Chaine de valeur Progrès continu Priorité au client Facteurs clés du succès

33 Chaine de Valeur La chaine de valeur est la suite des fonctions qui ajoute de l utilité aux biens et services produits par une entreprise comme 1. Recherches et Développement 2. Bureau d études des produits et services 3. Production 4. Marketing 5. Distribution 6. Après vente

34 Facteurs Clés du Succès 1.Coûts 2. Qualité 3. Temps 4. Innovation

OFPPT. Programme. d initiation à la démarche de création d entreprise

OFPPT. Programme. d initiation à la démarche de création d entreprise OFPPT Programme d initiation à la démarche de création d entreprise PROGRAMME DE FORMATION A LA CRÉATION D ENTREPRISES 1 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DES MODULES DE FORMATION... 2 AVANTAGES DU PROGRAMME

Plus en détail

DSI : AVEZ VOUS LA MAITRISE DE VOS PERFORMANCES? 8 NOVEMBRE 2005 FAMAGE + MAGE pour ANDSI 1

DSI : AVEZ VOUS LA MAITRISE DE VOS PERFORMANCES? 8 NOVEMBRE 2005 FAMAGE + MAGE pour ANDSI 1 DSI : AVEZ VOUS LA MAITRISE DE VOS PERFORMANCES? 8 NOVEMBRE 2005 FAMAGE + MAGE pour ANDSI 1 8 NOVEMBRE 2005 FAMAGE + MAGE pour ANDSI 2 8D. NOVEMBRE 2005 HERMAN FAMAGE + MAGE pour ANDSI 33 8D. NOVEMBRE

Plus en détail

Plan Stratégique

Plan Stratégique Banque Ouest Africaine de Développement Plan Stratégique 2009-2013 Présentation synthétique Lomé 16 Février 2009 Direction des Etudes-BOAD PLAN DE PRESENTATION 1. Introduction 2. Acquis et handicaps de

Plus en détail

Master Management et Administration des Entreprises Syllabus

Master Management et Administration des Entreprises Syllabus Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en management et administration des entreprises

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Evolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Evolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION Niveau M : 180 heures 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

Budgétisation axée sur les résultats : les enjeux de la mesure et de l évaluation. Pierre Cliche Avril 2012

Budgétisation axée sur les résultats : les enjeux de la mesure et de l évaluation. Pierre Cliche Avril 2012 Budgétisation axée sur les résultats : les enjeux de la mesure et de l évaluation Pierre Cliche Avril 2012 Contexte de gestion publique actuel Contexte politique Les attentes des citoyens font que la justification

Plus en détail

Concours interne de l agrégation et CAER - PA

Concours interne de l agrégation et CAER - PA Les candidats à l'agrégation interne d'économie et gestion ont le choix entre cinq options : - option A : administration et ressources humaines ; - option B : finance et contrôle ; - option C : marketing

Plus en détail

Épreuve n 3 : management et contrôle de gestion

Épreuve n 3 : management et contrôle de gestion Épreuve n 3 : management et contrôle de gestion Nature : épreuve écrite portant sur l'étude d'un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d'un ou plusieurs documents et/ou

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATIONS PROPOSEES PAR LA SPRL TRAINCONSULT

PROGRAMME DE FORMATIONS PROPOSEES PAR LA SPRL TRAINCONSULT PROGRAMME DE FORMATIONS PROPOSEES PAR LA SPRL TRAINCONSULT CHANTEUX ANNE Associée SPRL TRAINCONSULT Consultante agréée Région Wallonne Chargée de cours HEC Ecole de Gestion de l ULg anne.chanteux @tele2.be

Plus en détail

Avant-propos Entreprendre est une manifestation essentielle de la vie I. L entreprise Définition Typologie...

Avant-propos Entreprendre est une manifestation essentielle de la vie I. L entreprise Définition Typologie... Table des matières Avant-propos Entreprendre est une manifestation essentielle de la vie... 3 Première partie Entreprendre 5 Chapitre 1 L entreprise...7 I. L entreprise... 7 1. Définition...7 2. Typologie...9

Plus en détail

FORMATION À DISTANCE ET DÉVELOPPEMENT

FORMATION À DISTANCE ET DÉVELOPPEMENT FORMATION À DISTANCE ET DÉVELOPPEMENT EDU 6014 LA MÉTHODE DU CADRE LOGIQUE Mise en contexte Largement adopté par les divers organismes et institutions, le cadre logique constitue une méthode fort utile

Plus en détail

Appel à Proposition de Projets N o 1 (CFP#1)

Appel à Proposition de Projets N o 1 (CFP#1) Termes de Référence pour l Evaluation Finale des Projets de la Fondation Rio Tinto Appel à Proposition de Projets N o 1 (CFP#1) Termes de Référence (TDR) Page 1 sur 7 Sommaire A. Contexte de l Evaluation...

Plus en détail

MANAGEMENT STRATEGIQUE MASTER RECHERCHE. Par Dr. MATH MAZRA

MANAGEMENT STRATEGIQUE MASTER RECHERCHE. Par Dr. MATH MAZRA MANAGEMENT STRATEGIQUE MASTER RECHERCHE Par Dr. MATH MAZRA PLAN DU COURS Chapitre I : Le fondement de la réflexion stratégique Chapitre II : Le Diagnostic Stratégique Chapitre III : Les Choix Stratégiques

Plus en détail

Stratégie d entreprise Chapitre 1

Stratégie d entreprise Chapitre 1 Objectif du cours : Comprendre les enjeux de la stratégie Les principaux outils de son élaboration Sa mise en œuvre Identifier les stratégies d entreprise Réaliser un diagnostic stratégique Proposer des

Plus en détail

Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise. Chapitre V La mise en œuvre des stratégies. Les deux types de croissance

Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise. Chapitre V La mise en œuvre des stratégies. Les deux types de croissance Chapitre V La mise en œuvre des stratégies Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise Base Base de de l l avantage concurrentiel dans dans l industrie Action stratégique Environnement de de

Plus en détail

3 ème Conférence ACWUA Meilleure Pratique Rabat/Maroc 20 et 21 janvier 2010

3 ème Conférence ACWUA Meilleure Pratique Rabat/Maroc 20 et 21 janvier 2010 3 ème Conférence ACWUA Meilleure Pratique Rabat/Maroc 20 et 21 janvier 2010 Le renforcement des compétences : Facteur de performance et de développement des sociétés d eau et d assainissement ZAIER Hocine

Plus en détail

Configuration Réseau Logistique

Configuration Réseau Logistique Configuration Réseau Logistique Face à l augmentation du prix des carburants, les directeurs Logistiques et responsables de Supply Chain doivent réagir et regarder comment et sur quelles bases sont organisés

Plus en détail

Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique

Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique Introduction : I) Le diagnostic externe Le diagnostic externe c est une identification des opportunités et menaces de l environnement. - Opportunités : circonstance

Plus en détail

LA CONQUÊTE DU FUTUR. Un atelier sur la mise en œuvre de la stratégie d'entreprise

LA CONQUÊTE DU FUTUR. Un atelier sur la mise en œuvre de la stratégie d'entreprise LA CONQUÊTE DU FUTUR Un atelier sur la mise en œuvre de la stratégie d'entreprise Le monde de l entreprise se trouve aujourd hui à la veille d'une transformation fondamentale de l ampleur de la révolution

Plus en détail

DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ

DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ ÉDITO La prise en charge d unités autonomes (business units) constitue l un des principaux enjeux actuels des entreprises qui recherchent des managers aptes

Plus en détail

ANALYSE STRATEGIQUE I

ANALYSE STRATEGIQUE I ANALYSE STRATEGIQUE I NOTION DE DECISION STRATEGIQUE Typologie des décisions Caractéristiques de la décision stratégique Le pouvoir de décision stratégique LES STRATEGIES DE POSITIONNEMENT Les stratégies

Plus en détail

MBA DIRIGEANT DE PME

MBA DIRIGEANT DE PME MBA DIRIGEANT DE PME MBA N 20 PROGRAMME DIPLÔMANT 55 45 jours 16000 14 378 HT* 15 600 TTC* incluant le séminaire International hors billet avion (5 jours) USA Lancement 2016 Paris Novembre 2016 Mars Septembre

Plus en détail

BACHELOR CONSEIL DEVELOPPEMENT. Ploërmel

BACHELOR CONSEIL DEVELOPPEMENT. Ploërmel BACHELOR CONSEIL DEVELOPPEMENT Ploërmel Le bachelor conseil et développement des lycées La Mennais et La Touche permet aux jeunes de compléter leur formation technique, par un parcours professionnalisant

Plus en détail

besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise et pour un niveau de service déterminé... La logistique fait

besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise et pour un niveau de service déterminé... La logistique fait DEFINITION DE LA LOGISTIQUE La logistique est une fonction «dont la finalité est la satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise et pour un niveau

Plus en détail

Parcours Dirigeant. Promotion

Parcours Dirigeant. Promotion Parcours Dirigeant Promotion 2016 2017 Pour plus de renseignements, contactez Nathalie HAIRON, Conseiller Formation Tél. 02 99 05 45 38 nathalie.hairon@fac-metiers.fr Coralie HOGREL, Assistante commerciale

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique Sommaire 0 Préambule 1 Approche et Démarche Diagnostic stratégique 3 Scenarii d évolution 4 Positionnement cible 0 Préambule 3 Préambule L analyse stratégique repose sur

Plus en détail

Responsabilité Sociétale (RS): enjeux et mise en œuvre

Responsabilité Sociétale (RS): enjeux et mise en œuvre Responsabilité Sociétale (RS): enjeux et mise en œuvre L ISO 26000 mise en action: la méthode FAR RS * * Formule d Accès Rapide à la Responsabilité Sociétale Les auteurs de FAR RS version 4 La Méthode

Plus en détail

Introduction au marketing

Introduction au marketing Introduction générale: Introduction au marketing le Marketing est un outil au service de valeur, c'est une méthode utile pour atteindre ses objectifs. De nos jour, Marketing et publicité sont similaires,

Plus en détail

Gestion stratégique des coûts. Chaîne de valeur et positionnement stratégique

Gestion stratégique des coûts. Chaîne de valeur et positionnement stratégique Gestion stratégique des coûts Chaîne de valeur et positionnement stratégique I-1 Le concept de chaîne de valeur Définition Le concept de chaîne de valeur a été introduit par Michael Porter dans son ouvrage

Plus en détail

"C'est l'ensemble des moyens dont disposes une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable"

C'est l'ensemble des moyens dont disposes une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable Marketing 11.10.13 "C'est l'ensemble des moyens dont disposes une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable" Il y a plusieurs façon de façons et définitions du marketing.

Plus en détail

Principes de management de la qualité

Principes de management de la qualité Page 1 sur 6 Acquérir les bases Principes de management de la qualité Le texte ci-dessous est la reproduction intégrale du contenu du document "Principes de management de la qualité". Introduction Ce document

Plus en détail

Alignement des systèmes de pilotage

Alignement des systèmes de pilotage Alignement des systèmes de pilotage Patrick JAULENT, Président du club Balanced Scorecard France patrickjaulent@yahoo.fr La carte Alignement des objectifs des prioritaires objectifs sur d une les priorités

Plus en détail

Gouvernance universitaire en Tunisie: Entre acquis et défis. Cité des Sciences, Tunis, 7 novembre 2012

Gouvernance universitaire en Tunisie: Entre acquis et défis. Cité des Sciences, Tunis, 7 novembre 2012 Gouvernance universitaire en Tunisie: Entre acquis et défis. Cité des Sciences, Tunis, 7 novembre 2012 Sommaire Introduction. Le système d ES tunisien. 1. Contexte de la gouvernance universitaire en Tunisie.

Plus en détail

Thème 1 : Qu'est ce que "Gérer une entreprise "?

Thème 1 : Qu'est ce que Gérer une entreprise ? Contrôle de Gestion Séminaire de Formation Continuée présenté par D. Van Caillie, Chargé de Cours à l'université de Liège, pour le compte de l'ecole d'administration des Affaires de l'université de Liège,

Plus en détail

LES MODULES DE FORMATION ET LES SÉMINAIRES

LES MODULES DE FORMATION ET LES SÉMINAIRES Advanced Management Program 6 jours La vocation de l «Advanced Management Program» est de développer son potentiel de manager en améliorant la conscience des processus relationnels et des positions adoptées

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. Premiers théoriciens du management 19 Définitions du management 19 Fonctions des managers 20 Niveaux d exercice du management 20

SOMMAIRE PARTIE 1. Premiers théoriciens du management 19 Définitions du management 19 Fonctions des managers 20 Niveaux d exercice du management 20 Présentation 3 PARTIE 1 Le management de l entreprise et des hommes Chapitre 1 Le management et ses objectifs 19 1 Le management 19 Premiers théoriciens du management 19 Définitions du management 19 Fonctions

Plus en détail

Le Centre de services partagés De l'impartition interne.

Le Centre de services partagés De l'impartition interne. Le Centre de services partagés De l'impartition interne. Présentation par Serge Y. Piotte Vice-président Centre de services partagés HQD-12 3 Conventions comptables, coût du service et revenus requis Qu

Plus en détail

CHAPITRE 2: ELEMENTS DE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE

CHAPITRE 2: ELEMENTS DE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE CHAPITRE 2: ELEMENTS DE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE 1 Introduction : qu est-ce qu un diagnostic? Etymologiquement, "diagnostic" signifie : l'artde discerner dansunemultitude de faitsconcrets, les variables

Plus en détail

Gestion efficace du personnel

Gestion efficace du personnel Gestion efficace du personnel Se gérer soi-même, manifester son estime, favoriser la création de valeur le concept de développement du personnel de VEBO Martin Plüss, 17.11.15 Contenu Le système (de direction)

Plus en détail

JOURNAL DE LA SOCIÉTÉ STATISTIQUE DE PARIS

JOURNAL DE LA SOCIÉTÉ STATISTIQUE DE PARIS JOURNAL DE LA SOCIÉTÉ STATISTIQUE DE PARIS MARTINE VAREILLES La gestion actif-passif dans une compagnie d assurance-vie Journal de la société statistique de Paris, tome 134, n o 2 (1993), p. 33-37

Plus en détail

réglementation comptable en Tunisie

réglementation comptable en Tunisie ORDRE NATIONAL DES AVOCATS DE TUNISIE réglementation comptable en Tunisie Ridha OUHIBI OCTOBRE 2016 LA REGLEMENTATION COMPTABLE EN TUNISIE LOI COMPTABLE CADRE CONCEPTUEL NORMES COMPTABLES TUNISIENNES LOI

Plus en détail

Tableaux de bord de gestion

Tableaux de bord de gestion 5 Tableaux de bord de gestion Aperçu du module 5 Fiche 5.1 : Tableau de bord de gestion Fiche 5.2 : Tableau de bord prospectif Fiche 5.3 : Carte stratégique Fiche 5.4 : Déploiement des tableaux de bord

Plus en détail

Organisation de l intervention :

Organisation de l intervention : Guillaume Dumas Maître de conférences Organisation de l intervention : n séance Contenu 1 (TD) - Cours (présentation du tableau de bord) - Choix du groupe (1 à 4 pers par groupe de TP) et choix du thème

Plus en détail

La planification stratégique. Section 2.2 : Le diagnostic stratégique : analyse de l environnement externe

La planification stratégique. Section 2.2 : Le diagnostic stratégique : analyse de l environnement externe MODULE 2 LA STRATÉGIE DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Section 2.1 : La planification stratégique Section 2.2 : Le diagnostic stratégique : analyse de l environnement externe Section 2.3 : Le diagnostic stratégique

Plus en détail

Sommaire. 27 ème Séminaire des directeurs de coopératives HLM Un autre regard sur la valeur et sur les valeurs! Le 28 Janvier 2011

Sommaire. 27 ème Séminaire des directeurs de coopératives HLM Un autre regard sur la valeur et sur les valeurs! Le 28 Janvier 2011 Le 28 Janvier 2011 27 ème Séminaire des directeurs de coopératives HLM Un autre regard sur la valeur et sur les valeurs! p. 1 Sommaire n Qu est-ce que c est? n Comment ça se mesure? n A quoi ça sert? n

Plus en détail

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique S4 - MERCATIQUE La finalité de l enseignement de mercatique est de faire acquérir les concepts, méthodes, démarches essentiels en particulier dans le secteur des services et de la distribution. L épreuve

Plus en détail

Directeur des Achats Description de poste en terme de résultats

Directeur des Achats Description de poste en terme de résultats Directeur des Achats Description de poste en terme de résultats Entreprise: Site / Pays: Aire fonctionnelle: Emploi Type: Société d Energie et d Eau du Gabon Gabon Direction des Achats et de la Supply

Plus en détail

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique S4 - MERCATIQUE La finalité de l enseignement de mercatique est de faire acquérir les concepts, méthodes, démarches essentiels en particulier dans le secteur des services et de la distribution. L épreuve

Plus en détail

LES NOUVEAUX DEFIS DE LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. 23, 24, 25 juin 2004 à Libreville. Thème 3 : Motivation et rétention du personnel

LES NOUVEAUX DEFIS DE LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. 23, 24, 25 juin 2004 à Libreville. Thème 3 : Motivation et rétention du personnel LES NOUVEAUX DEFIS DE LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 23, 24, 25 juin 2004 à Libreville Thème 3 : Motivation et rétention du personnel «Evaluation Collégiale des Hommes et des Structures : un outil

Plus en détail

9- LE DIAGNOSTIC DES RESSOURCES ET COMPETENCES

9- LE DIAGNOSTIC DES RESSOURCES ET COMPETENCES 9- LE DIAGNOSTIC DES RESSOURCES ET COMPETENCES Le diagnostic stratégique interne doit, d une part, analyser le fonctionnement interne de l entreprise en ayant recours ici, à la chaîne de la création de

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PORTEUR DE PROJET PROJET. Nom : Prénom : Adresse : Tel : Activité principale: Nom commercial de l entreprise : Domiciliation :

PLAN D AFFAIRE PORTEUR DE PROJET PROJET. Nom : Prénom : Adresse : Tel : Activité principale: Nom commercial de l entreprise : Domiciliation : PLAN D AFFAIRE Nom : PORTEUR DE PROJET Prénom : Adresse : Tel : Activité principale: PROJET Nom commercial de l entreprise : Domiciliation : Date prévue de démarrage : Structure juridique : 1/10 SOMMAIRE

Plus en détail

Management des organisations

Management des organisations Management des organisations Rénovation Voie Technologique Tertiaire, de vers STMG Académie de Lyon Équipe des formateurs académiques 1 Quelle rupture? Quelle continuité? Quelle progression? I Sur la forme

Plus en détail

Livre blanc. CATALOGUE DE SERVICES : Mode d emploi. Service et valeur ajoutée. Une Economie de service. Une Optimisation économique

Livre blanc. CATALOGUE DE SERVICES : Mode d emploi. Service et valeur ajoutée. Une Economie de service. Une Optimisation économique OPTIMISATION ECONOMIQUE Dans une économie de services, la valeur d un produit repose sur les bénéfices de son utilisation et non plus sa possession Une Economie de service De plus en plus de sociétés sont

Plus en détail

Laurent RAVIGNON, Pierre-Laurent BESCOS, Marc JOALLAND, Serge LE BOURGEOIS, André MALÉJAC LA MÉTHODE ABC/ABM. Rentabilité mode d emploi

Laurent RAVIGNON, Pierre-Laurent BESCOS, Marc JOALLAND, Serge LE BOURGEOIS, André MALÉJAC LA MÉTHODE ABC/ABM. Rentabilité mode d emploi Laurent RAVIGNON, Pierre-Laurent BESCOS, Marc JOALLAND, Serge LE BOURGEOIS, André MALÉJAC LA MÉTHODE ABC/ABM Rentabilité mode d emploi Troisième édition refondue et augmentée Groupe Eyrolles, 1998, 2003,

Plus en détail

Objectifs. Public. Cursus Modulaire Diplômant Contrôle de Gestion - Finance

Objectifs. Public. Cursus Modulaire Diplômant Contrôle de Gestion - Finance Cursus Modulaire Diplômant Contrôle de Gestion - Finance Directeur académique du programme : Pierre BONNEAULT Professeur ESSEC, Département Comptabilité - Contrôle de gestion DUREE : 40 jours (280 heures)

Plus en détail

Questionnaire AFIGESE - OPPALE. " Les modes de gestion de la Performance Publique Locale"

Questionnaire AFIGESE - OPPALE.  Les modes de gestion de la Performance Publique Locale Questionnaire AFIGESE - OPPALE " Les modes de gestion de la Performance Publique Locale" Proposé par l'université de Pau et Pays de l'adour (UPPA, FRANCE) Contexte de l'étude Suite à notre première étude

Plus en détail

GRILLE DE LECTURE DYNAMIQUE DU PROGRAMME D INFORMATION ET COMMUNICATION AU REGARD DES COMPETENCES DE L ETUDE DE CAS DE TERMINALE

GRILLE DE LECTURE DYNAMIQUE DU PROGRAMME D INFORMATION ET COMMUNICATION AU REGARD DES COMPETENCES DE L ETUDE DE CAS DE TERMINALE GRILLE DE LECTURE DYNAMIQUE DU PROGRAMME D INFORMATION ET COMMUNICATION AU REGARD DES COMPETENCES DE L ETUDE DE CAS DE TERMINALE A. LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS THÈMES NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE

Plus en détail

Stratégie de communication

Stratégie de communication Stratégie de communication Stratégie de communication Auditer, définir la stratégie et organiser votre service br> 2 jours (14 heures) Journée complémentaire : 900 euros 2 Jours + Journée complémentaire

Plus en détail

LA TERMINALE STG OPTION MERCATIQUE. Sophie Turconi

LA TERMINALE STG OPTION MERCATIQUE. Sophie Turconi LA TERMINALE STG OPTION MERCATIQUE Sophie Turconi Qu est-ce que la mercatique? La mercatique vient du latin «mercatus» qui signifie marché. Elle s est construite avec l appui de plusieurs disciplines (sociologie,

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. PREFACE du Professeur Emmanuel DU PONTAVICE. TITRE l INTRODUCTION A L'AUDIT ET AU CONTROLE INTERNE

TABLE DES MATIERES. PREFACE du Professeur Emmanuel DU PONTAVICE. TITRE l INTRODUCTION A L'AUDIT ET AU CONTROLE INTERNE AUDIT ET CONTROLE INTERNE PRINCIPES OBJECTIFS ET PRATIQUES LIONEL COLLINS GERARD VALIN TABLE DES MATIERES PREFACE du Professeur Emmanuel DU PONTAVICE AVANT-PROPOS VII XXIII TITRE l INTRODUCTION A L'AUDIT

Plus en détail

Chapitre 1 La fonction ressources humaines : définition, organisation et pilotage

Chapitre 1 La fonction ressources humaines : définition, organisation et pilotage Chapitre 1 La fonction ressources humaines : définition, organisation et pilotage I LA FONCTION RESSOURCES HUMAINES AUJOURD HUI I.1. De la fonction personnel à la fonction ressources humaines : évolution

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Consolider et motiver pour progresser

COUR DES COMPTES. Consolider et motiver pour progresser COUR DES COMPTES Consolider et motiver pour progresser PLAN STRATÉGIQUE 2010-2014 2 Introduction Ce document présente les résultats de la planification stratégique adoptée par la Cour des comptes pour

Plus en détail

Les outils de la stratégie

Les outils de la stratégie Jacques BOJIN et Jean-Marc SCHOETTL Les outils de la stratégie, 2005 ISBN : 2-7081-3287-3 QU APPELLE-T-ON LES FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS? Conditions de réussite dans un segment Les facteurs clés de succès

Plus en détail

Les stratégies par domaines d activité

Les stratégies par domaines d activité Les stratégies par domaines d activité Analyse stratégique Modèles d analyse stratégique appliqués aux firmes multinationales Plan du chapitre Qu est-ce qu un domaine d activité stratégique? La segmentation

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC DIRECTION DE LA FORMATION, DE LA DOCUMENTATION ET DE LA COMMUNICATION PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC Présentation : Monsieur KASSI N GUESSAN N Jacques DIRECTEUR DE LA FORMATION,

Plus en détail

L'excellence humaine, à la base de la Business Excellence

L'excellence humaine, à la base de la Business Excellence L'excellence humaine, à la base de la Business Excellence Journée annuelle de la SAQ du 20 juin 2006 Anton von Weissenfluh Kambly SA Spécialités de Biscuits Suisses Gagnante de l ESPRIX AWARD en Business

Plus en détail

Frédéric Nodot Damien Tanter Alexandre Canovas. MANAGEMENT DE PROJET, Étude de cas : CONFIPRO

Frédéric Nodot Damien Tanter Alexandre Canovas. MANAGEMENT DE PROJET, Étude de cas : CONFIPRO Matthieu Lesburguères Frédéric Nodot Damien Tanter Alexandre Canovas Mardi 16 Octobre MANAGEMENT DE PROJET, Étude de cas : CONFIPRO I) Problématique de l entreprise : Aujourd hui entreprise familiale (100%

Plus en détail

Sensibilisation et Dissémination des Directives de Gestion des Finances Publiques de la CEMAC

Sensibilisation et Dissémination des Directives de Gestion des Finances Publiques de la CEMAC Sensibilisation et Dissémination des Directives de Gestion des Finances Publiques de la CEMAC Modules et Plans de formation: Vue d ensemble Banque Mondiale PLAN DE PRESENTATION 1. INTRODUCTION 2. MODULES

Plus en détail

L enseignement professionnel se fait en termes de processus :

L enseignement professionnel se fait en termes de processus : L enseignement professionnel se fait en termes de processus : A) Les processus métier P1 - Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales 1.1. Analyse du système d information comptable (SIC)

Plus en détail

BTS COMMERCE INTERNATIONAL (CI) A REFERENTIEL COMMUN EUROPEEN. Catalogue de cours PRESENTATION GENERALE DU BTS

BTS COMMERCE INTERNATIONAL (CI) A REFERENTIEL COMMUN EUROPEEN. Catalogue de cours PRESENTATION GENERALE DU BTS Page1 BTS COMMERCE INTERNATIONAL (CI) A REFERENTIEL COMMUN EUROPEEN Catalogue de cours PRESENTATION GENERALE DU BTS Le Technicien supérieur en Commerce international à référentiel commun européen contribue

Plus en détail

Mastère Spécialisé MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION. présentation du programme. Option BIM et maquette numérique. Labellisé CGE depuis 2006

Mastère Spécialisé MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION. présentation du programme. Option BIM et maquette numérique. Labellisé CGE depuis 2006 Mastère Spécialisé MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION Option BIM et maquette numérique présentation du programme Labellisé CGE depuis 2006 RNCP Niveau I «Manager de projets de construction», arrêté

Plus en détail

Segmentation des activités

Segmentation des activités Segmentation des activités Fiche 8 La segmentation stratégique des activités et le management par les activités (activity based management - ABM). Remarque liminaire : La segmentation stratégique des activités

Plus en détail

Support Marketing : soutien efficace à la force de vente

Support Marketing : soutien efficace à la force de vente Support Marketing : soutien efficace à la force de vente Le marketing orienté résultats Formation présentielle Formation Cette formation est disponible en intra-établissement seulement Réf. 2056 Petit-déjeuner

Plus en détail

Étude sur la différence entre audit interne, contrôle. de gestion et contrôle interne. Présenté par : EL BAKKOUCHI Younes. Encadré par : Mr RADI

Étude sur la différence entre audit interne, contrôle. de gestion et contrôle interne. Présenté par : EL BAKKOUCHI Younes. Encadré par : Mr RADI Étude sur la différence entre audit interne, contrôle de gestion et contrôle interne Présenté par : EL BAKKOUCHI Younes Encadré par : Mr RADI PLAN Introduction Définitions Audit interne Contrôle de gestion

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing D où vient le marketing? T.1 La poêle TEFAL est une poêle qui n attache pas Les piles DURACEL durent plus longtemps EAYSYJET propose des vols aériens à prix bas DARTY offre un excellent

Plus en détail

I N G E N I E R I E C O M M E R C I A L E E T M A R K E T I N G

I N G E N I E R I E C O M M E R C I A L E E T M A R K E T I N G INGENIERIE COMME R CIALE ET MARKETING Phase : faisabilité DOCUMENT DE SYNTHESE Ce document de synthèse présente la phase de faisabilité de la partie Ingénierie commerciale et marketing de votre module

Plus en détail

Préface Remerciements Introduction Chapitre I La dynamique du transport aérien à la fin du XXe siècle

Préface Remerciements Introduction Chapitre I La dynamique du transport aérien à la fin du XXe siècle Table des matières Préface, par Eric DE KEULENEER... VII Remerciements... XI Introduction... 1 Chapitre I La dynamique du transport aérien à la fin du XX e siècle... 5 Une industrie intensive... 6 Intensive

Plus en détail

Le contrôle de gestion

Le contrôle de gestion Le contrôle de gestion L objectif du contrôle de gestion est de mesurer, d analyser et d améliorer la performance de l entreprise. Pour mettre en place et exploiter son système de contrôle de gestion,

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 2 : Les mutations de la GRH 2.1 Un nouvel enjeu... 2 2.1.1 Les mutations se traduisent par des menaces sur les entreprises... 2 2.1.2 Les mutations pèsent sur les stratégies

Plus en détail

ANNEXE I. Services informatiques aux organisations

ANNEXE I. Services informatiques aux organisations ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Option A «s Option B «solutions logicielles et applications métiers»

Plus en détail

Fonction 1 : management de l unité commerciale

Fonction 1 : management de l unité commerciale Fonction 1 : management de l unité commerciale 1- Management de l équipe commerciale Recrutement et formation Organisation du travail Animation et motivation Evaluation des performances 2- Gestion de l

Plus en détail

Références. stratégie. L essentiel de la. Jacques Bojin Jean-Marc Schoettl. Outils Méthodes Bonnes pratiques

Références. stratégie. L essentiel de la. Jacques Bojin Jean-Marc Schoettl. Outils Méthodes Bonnes pratiques Jacques Bojin Jean-Marc Schoettl Références L essentiel de la stratégie Outils Méthodes Bonnes pratiques, 2005, 2013 ISBN : 978-2-212-55499-1 Table des matières Avant-propos...XIII Introduction...XV La

Plus en détail

Simulation de gestion d entreprise

Simulation de gestion d entreprise 2008 Simulation de gestion d entreprise Simmix monde A, Entreprise 4 BENAYOUN VINCENT CHECCONI MAXIME GIRAUD JULIEN NZAOU-BILONGO PATRICK Licence 3 MIAGE Avec la participation de L IAE 30/04/2008 Sommaire

Plus en détail

L ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT : LA CLE DES PROCESSUS DECISIONNELS DANS UN CLIMAT MONDIAL INCERTAIN

L ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT : LA CLE DES PROCESSUS DECISIONNELS DANS UN CLIMAT MONDIAL INCERTAIN L ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT : LA CLE DES PROCESSUS DECISIONNELS DANS UN CLIMAT MONDIAL INCERTAIN LE CREDIT CLIENT, UN RISQUE REEL EN CONTEXTE DE VOLATILITE MACROECONOMIQUE En cette période d instabilité

Plus en détail

Guide du marketing territorial : réussir en 10 étapes

Guide du marketing territorial : réussir en 10 étapes Guide du marketing territorial : réussir en 10 étapes Vincent GOLLAIN, Président CDEIF www.marketing-territorial.org www.cdeif.net 1 Définir le marketing territorial 2 Le marketing territorial "Le marketing

Plus en détail

STRATEGIE ET DEPLOIEMENT D UNE DEMARCHE QUALITE

STRATEGIE ET DEPLOIEMENT D UNE DEMARCHE QUALITE Curs o Modelos e Instrumentos de Calidad y Buenas Prácticas para la Mejora de Empresas e Instituciones Veran o 2012 Tetuán. 9 al 13 de julio STRATEGIE ET DEPLOIEMENT D UNE DEMARCHE QUALITE Mohammed RAJAA

Plus en détail

LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE

LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE 4 eme journée d étude régionale La Qualité de Vie au Travail, une dynamique au service de la performance sociale et Institutionnelle LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE EN ŒUVRE AU SERVICE D UNE FINALITÉ ORGANISATIONNELLE

Plus en détail

Les principales directions de politique proposées par l OCDE au niveau international

Les principales directions de politique proposées par l OCDE au niveau international Le rôle crucial des enseignants : attirer, former et retenir des enseignants de qualité Les principales directions de politique proposées par l OCDE au niveau international Paulo Santiago Direction de

Plus en détail

BUSINESS CASE COMMENT RATIONALISER SON OFFRE PRODUITS?

BUSINESS CASE COMMENT RATIONALISER SON OFFRE PRODUITS? COMMENT RATIONALISER SON OFFRE PRODUITS? CONTEXTE ET OBJECTIFS DE LA MISSION Pour accroître la compétitivité de leur entreprise, les industriels peuvent activer différents leviers. Parmi les plus efficaces

Plus en détail

DEFI. Une offre intégrée de produits de financem ent. Jean-Pierre Mustier. Société Générale Day - 4 avril 2001

DEFI. Une offre intégrée de produits de financem ent. Jean-Pierre Mustier. Société Générale Day - 4 avril 2001 DEFI Une offre intégrée de produits de financem ent Société Générale Day - 4 avril 2001 Jean-Pierre Mustier Sommaire! Introduction : qu est-ce que DEFI?! Pourquoi créer DEFI?! Le modèle économique DEFI!

Plus en détail

Challenge Innov Agro. Stratégie marketing. Cédrine Joly 02 novembre 2016

Challenge Innov Agro. Stratégie marketing. Cédrine Joly 02 novembre 2016 Challenge Innov Agro Stratégie marketing Cédrine Joly 02 novembre 2016 Objectifs 1/ COMPRENDRE LES ENJEUX MARKETING DU CHALLENGE 2/ RECOMMANDER UNE STRATÉGIE MARKETING ADAPTÉE 3/ PROPOSER UNE MISE SUR

Plus en détail

Indicateurs de management

Indicateurs de management Indicateurs de management 1 DEFINITION DE L INDICATEUR 2 LES INDICATEURS QUALITE 3 LA MISE EN PLACE DES INDICATEURS QUALITE 4 LE TABLEAU DE BORD QUALITE 1 DEFINITION DE L INDICATEUR 1 Un indicateur est

Plus en détail

«Un Système de Management Intégré: Quelles opportunités? Comment le construire et l évaluer?»

«Un Système de Management Intégré: Quelles opportunités? Comment le construire et l évaluer?» Pour une performance durable et solidaire «Un Système de Management Intégré: Quelles opportunités? Comment le construire et l évaluer?» ACORS 18-20 septembre 2013 NOM Prénom OPTA-S Mail CORNU Régis regis.cornu@opta-s.fr

Plus en détail

Le bac STMG (sciences et technologies du management et de la gestion... Pour qui? Au programme

Le bac STMG (sciences et technologies du management et de la gestion... Pour qui? Au programme 1 sur 6 13/04/2017 18:35 Onisep.fr. L'info nationale et régionale sur les métiers et les formations. Dossier : Les bacs technologiques Le bac STMG (sciences et technologies du management et de la gestion)

Plus en détail

Chapitre trois : les fonctions de l entreprise

Chapitre trois : les fonctions de l entreprise Chapitre trois : les fonctions de l entreprise Ici les fonctions désignent les différents services (organes) qui composent l entreprise. C est le français Henri Fayol qui le premier a formalisé les fonctions

Plus en détail

Chapitre 4 : Le Diagnostic Stratégique. Métier et Mission. La définition des objectifs

Chapitre 4 : Le Diagnostic Stratégique. Métier et Mission. La définition des objectifs Chapitre 4 : Le Diagnostic Stratégique Métier et mission. Segmentation stratégique. Diagnostic externe. Analyse Concurrentielle Dynamiques de secteurs Diagnostic interne. La chaîne de valeur Les compétences

Plus en détail

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE : LA NOUVELLE NORME ISO 9001 version Durée de l atelier : 1 heure Intervenant : Audrey CLAIN

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE : LA NOUVELLE NORME ISO 9001 version Durée de l atelier : 1 heure Intervenant : Audrey CLAIN SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE : LA NOUVELLE NORME ISO 9001 version 2015 Durée de l atelier : 1 heure Intervenant : Audrey CLAIN Qui sommes-nous? Conseil Accompagnement des clients Audit Observation

Plus en détail

Le contexte du Kit RSE

Le contexte du Kit RSE MARS 2015 Le contexte du Kit RSE Un constat La norme ISO 26 000, référence en matière de responsabilité sociétale des entreprises (RSE), est complexe à mettre en œuvre Les entreprises agro-alimentaires

Plus en détail

L évaluation en appui à une gestion saine des dépenses publiques

L évaluation en appui à une gestion saine des dépenses publiques Un meilleur gouvernement: avec nos partenaires, pour les Canadiens L évaluation en appui à une gestion saine des dépenses publiques Colloque annuel Société québecoise d évaluation de programme ÉNAP 29

Plus en détail

Stratégies et Politiques Marketing. Plan de cours. Introduction générale 21/03/2008. Cours de marketing - IntroductionChristophe Benavent

Stratégies et Politiques Marketing. Plan de cours. Introduction générale 21/03/2008. Cours de marketing - IntroductionChristophe Benavent Stratégies et Politiques Marketing Cours général de Marketing Christophe Professeur à Paris X http://christophe.benavent.free.fr christophe.benavent@univ-pau.fr Plan de cours Introduction Structure et

Plus en détail