Résidentiel neuf. avec. le gaz naturel. et les énergies renouvelables. Les solutions d aujourd hui pour vos bâtiments de demain

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résidentiel neuf. avec. le gaz naturel. et les énergies renouvelables. Les solutions d aujourd hui pour vos bâtiments de demain"

Transcription

1 Résidentiel neuf le gaz naturel avec et les énergies renouvelables Les solutions d aujourd hui pour vos bâtiments de demain

2 Les équipes de GrDF au service des maîtres d ouvrage du bâtiment Ce guide a été conçu pour vous informer sur les solutions gaz naturel qui répondent aux besoins de vos programmes immobiliers Quels que soient le lieu, la composition, la cible, le positionnement énergétique et/ou environnemental de votre programme de logements, il existe au moins une solution gaz naturel qui convient pour le chauffage, l eau chaude sanitaire et la cuisson. La généralisation après 2012 des bâtiments BBC* vous conduit à réfléchir et concevoir dès maintenant des programmes atteignant ces niveaux de performance. GrDF s inscrit naturellement dans ce mouvement et est à vos côtés pour vous faciliter cette transition. * BBC : Bâtiment Basse Consommation en chiffres (2009) Des fournisseurs de gaz naturel, un distributeur Depuis le 1 er juillet 2007, tous les clients peuvent choisir librement leur fournisseur de gaz naturel, et en changer s ils le souhaitent. Il est l interlocuteur unique pour leurs contrats, leurs factures, le prix de l énergie. La liste des fournisseurs de gaz naturel est disponible sur et sur le site Internet de la CRE (Commission de Régulation de l Energie) : Elle est régulièrement mise à jour. Pour tous ces fournisseurs, un distributeur unique gère et développe le réseau de canalisations pour acheminer le gaz naturel vers les clients, en toute impartialité. Quels que soient les fournisseurs de gaz naturel choisis par vos clients, la qualité du gaz naturel et le dépannage d urgence sont garantis par ce distributeur. Dans 95 % des communes desservies en gaz naturel, ce distributeur est GrDF km de réseau (le plus long d Europe) communes desservies 11 millions de clients Cette brochure est destinée à vous informer et à vous faciliter le choix des solutions gaz naturel adaptées à vos programmes. Prenez contact avec nos équipes, un interlocuteur dédié vous aidera dans toutes les étapes de votre projet : conseil sur le choix de la solution gaz naturel adaptée, mise à votre disposition d outils et de services, accompagnement jusqu au raccordement et à la mise en gaz des logements. Sur retrouvez les informations et outils qui vous sont spécialement destinés : RTgaz2005 pour évaluer en quelques clics le positionnement de vos projets de construction par rapport à la réglementation thermique OMEGAZ pour vous faciliter la démarche de certification Habitat & Environnement (H&E) SOLEGAZ pour vous aider à monter vos projets gaz naturel et solaire photovoltaïque Différentes news letters avec de l actualité, des témoignages... Des rencontres et manifestations Connaître la desserte en gaz naturel de la commune 2 Et bien sûr, vos contacts et toutes informations utiles sur les prestations de GrDF

3 SOMMAIRE Les équipes de GrDF au service des maîtres d ouvrages du bâtiment p.2 Les enjeux pour les nouvelles constructions p. 3 La performance énergétique des logements p. 4 Le label BBC d aujourd hui est le niveau réglementaire de demain p. 5 Les atouts du gaz naturel p. 6 Les équipements gaz naturel et EnR disponibles p. 7 La gamme de solutions gaz naturel en maisons et immeubles neufs p. 8 Des bénéfices pour vous et vos clients ou locataires p. 10 Financer les projets basse consommation p. 11 Les enjeux pour les nouvelles constructions Une réalité planétaire : la nécessité de réduire nos émissions de gaz à effet de serre Le lien entre réchauffement climatique et activités humaines est à présent une certitude. Les mécanismes incitatifs et réglementaires visant à limiter ce réchauffement, et donc nos émissions de gaz à effet de serre (GES), ont été initiés avec le protocole de Kyoto en 1997 et déclinés dans les politiques nationales. Ils ne cessent de s amplifier depuis. Pour atteindre l objectif du facteur 4 à l horizon 2050 (c est-à-dire la division par 4 des émissions globales de GES par rapport au niveau de 1990), l Union européenne s est fixé un objectif ambitieux de 20 % de réduction des émissions de GES, 20 % d économies d énergie et 20 % d énergies renouvelables dès La France a décliné ses objectifs et les moyens de les atteindre au travers du Plan Climat de 2004, de lois et règlements qui seront consolidés par l aboutissement du Grenelle de l Environnement. Tous secteurs confondus, le bâtiment représente en France 43 % des consommations d énergie primaire et est responsable de 25 % des émissions de GES (dont 64 % pour le logement). Les consommations d énergie primaire Autres 6 % Industrie 20 % Transport 31 % Bâtiment 43 % Les émissions de gaz à effet de serre Autres 26 % Industrie 21 % Transport 28 % Bâtiment 25 % La construction neuve est un secteur sur lequel il est possible d intervenir de façon efficace en adoptant dès la conception des pratiques vertueuses, notamment sur l isolation et la performance énergétique des équipements. Energie primaire, énergie finale : comprendre ces notions et l intérêt de choisir le gaz naturel Pour les combustibles, comme le gaz naturel, utilisés directement comme source de chaleur, l énergie primaire est par convention égale à l énergie finale. Le calcul est plus complexe pour l électricité car elle est une énergie finale, produite à partir de la transformation de différentes sources, nucléaire, hydraulique, fossiles Compte tenu du mix énergétique français, le coefficient de conversion entre énergie primaire et énergie finale est de 2,58 pour l électricité. Cela signifie que pour obtenir 1 kwh d énergie sous forme électrique, il faut prélever puis transformer 2,58 kwh d énergie primaire. Énergie prélevée sur la planète Énergie primaire Ep Gaz naturel 1 kwh Ep Électricité 2,58 kwh Ep Production, transport, distribution Énergie facturée au client Énergie finale Ef 1 kwh Ef 1 kwh Ef Système de chauffage Chaudières Convecteurs*, panneaux rayonnants Énergie utilisée par le client Énergie utile Eu 1 kwh * Hypothèses : rendement chaudière 100 % PCI, rendement électricité 100 % Les facteurs de conversion retenus dans la réglementation française : Avec le gaz naturel, 1 kwh d énergie finale = 1 kwh d énergie primaire Avec l électricité, 1 kwh d énergie finale = 2,58 kwh d énergie primaire 3

4 La performance énergétique des logements Si le permis de construire de votre futur programme a été déposé depuis septembre 2006, alors, quels que soient son lieu, son mode de construction et sa gamme, il doit respecter la réglementation thermique en vigueur, ou RT2005. Réglementations thermiques des résultats mesurables Valeurs de Cmax (en kwh EP /m²/an) suivant la zone climatique Dernière étape en date d une série d évolutions réglementaires initiées en 1974, la RT2005 permet aux constructions neuves actuelles de consommer moitié moins que la moyenne des logements du parc français. Les matériaux, techniques de construction et équipements actuels permettent d atteindre sans difficulté les objectifs fixés par la RT Cmax = consommation énergétique maximale pour le chauffage, l eau chaude sanitaire et le refroidissement éventuel, exigée par la RT2005 dans les logements. Mais vous pouvez aisément les dépasser Afin d inciter les maîtres d ouvrages à faire mieux que la réglementation et valoriser les programmes exemplaires auprès des acquéreurs et des collectivités locales, les pouvoirs publics ont mis en place des labels de performance énergétique qui préfigurent les futures normes thermiques et les bâtiments de demain. Référence - 10 % - 20 % - 30 %+EnR <40-65 kwh EP /m 2 /an RT2005 HPE 2005 ou HPE EnR THPE 2005 THPE EnR 2005 BBC Consommation indicative construction neuve (kwh EP /m 2 /an) réf Label (T) HPE (EnR) (Très) Haute Performance Énergétique (Énergies Renouvelables) Label BBC Bâtiment Basse Consommation Niveau de consommation (C) en Bâtiment Basse Consommation (BBC) C < 55 C < 50 C < 45 C < 65 C < 60 C < 40 Données en kwh EP /m 2 /an Quels sont les niveaux de labels pour un bâtiment performant? HPE et THPE (Haute et Très Haute Performance Energétique) : les consommations conventionnelles d énergie de vos constructions sont au moins inférieures respectivement de 10 % et de 20 % par rapport à celles du niveau de référence de la RT2005. THPE EnR 2005 : les consommations conventionnelles d énergie de vos constructions sont au moins inférieures de 30 % par rapport à celles du niveau de référence RT2005. Pour l habitat, vous devrez de plus installer des équipements utilisant de l énergie renouvelable (capteurs solaires thermiques ou photovoltaïques ou des éoliennes) ou des pompes à chaleur très performantes. BBC (Bâtiment Basse Consommation) : la consommation énergétique conventionnelle de vos constructions est inférieure à une valeur comprise entre 40 et 65 kwh EP /m 2 /an selon zones géographiques (voir carte), soit environ 2 fois moins qu un logement satisfaisant à la RT2005. Le label BBC-effinergie complète cette exigence principale par quelques critères supplémentaires (notamment une mesure de la perméabilité du bâtiment). En savoir plus : 4

5 Le BBC d aujourd hui est le niveau réglementaire de demain Les conclusions du Grenelle de l Environnement prévoient une amplification des mesures d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2 et consacreront le niveau de label BBC (Bâtiment Basse Consommation) comme celui à atteindre dans le cadre de la future réglementation thermique 2012 (RT2012). Toutes les constructions neuves faisant l objet d une demande de permis de construire à compter du 01/01/2013 (et par anticipation à compter du 01/01/2011 s il s agit de bâtiments publics ou tertiaires) devraient présenter une consommation d énergie primaire inférieure à un seuil de 50 kwh EP /m²/an en moyenne, ce seuil étant notamment modulé en fonction de la localisation. Ce niveau de consommation BBC prend en compte les 5 usages énergétiques sur lesquels il est possible d agir efficacement dès la conception d un bâtiment : chauffage, eau chaude sanitaire et climatisation, comme les précédentes RT, mais aussi celles des auxiliaires de ventilation et de chauffage, et l éclairage. Comment atteindre de tels niveaux de performance énergétique? Vous disposez de nombreux paramètres sur lesquels jouer pour : Diminuer les besoins énergétiques des postes les plus énergivores des logements, chauffage, eau chaude sanitaire, ventilation, éclairage, climatisation. Il faut intervenir sur la conception même des bâtiments, étudier leur forme, agencement, orientation : pour concevoir un batiment BBC, il est nécessaire de traiter tout ou partie de ces postes. Pour l essentiel, ces ajustements techniques et architecturaux vous sont déjà familiers. Choisir des équipements performants pour le chauffage et la production d eau chaude. Avec le gaz naturel, vous pouvez atteindre de hauts niveaux de performance avec les pratiques constructives standards actuelles. Avec les équipements d aujourd hui (chaudière à condensation, pompe à chaleur gaz naturel, écogénérateur, solaire ), les solutions gaz naturel sont particulièrement bien placées pour vous permettre d atteindre vos objectifs. Les premiers retours d expérience de l ADEME montrent que le bâtiment BBC est possible avec toute forme de solution/énergie. Le chauffage au gaz naturel a d ores et déjà trouvé sa place dans ces bâtiments performants. Bâtiments démonstrateurs 50 kwh EP /m 2 /an Réseau de chaleur 5 % (5 usages énergétiques) Type de système de chauffage SSC 2 % Electrique direct (= effet Joule) 2 % Autres 3 % Poêle bois 9 % Chaudière bois 12 % PAC 22 % Chaudière gaz (condensation) 45 % Source ADEME : septembre

6 Le gaz naturel : une énergie particulièrement bien placée pour répondre aux exigences d aujourd hui et de demain Modernité et Evolutivité Economies à l usage GAZ NATUREL Emissions réduites Compétitivité à l investissement Efficacité énergétique Grâce à leurs atouts, le gaz naturel et ses solutions vous permettent dès aujourd hui d atteindre les labels de performance énergétique les plus élevés en maîtrisant votre investissement. Le gaz naturel fait bénéficier ses utilisateurs d économies de charges très sensibles et leur permet de limiter les émissions de CO 2 pour participer à la lutte contre le réchauffement climatique. Le chauffage au gaz naturel utilise un circuit d eau chaude intérieur qui alimente des émetteurs pour un confort apprécié et reconnu de tous. L installation reste réversible dans la durée ; elle pourra s adapter à l avenir à de nouvelles sources de génération de chaleur ou se combiner aux énergies renouvelables, permettant au logement de rester durablement moderne et en adéquation avec les évolutions réglementaires. En comparaison avec les principales solutions mises en œuvre aujourd hui dans l habitat neuf, les solutions gaz naturel présentent un bilan avantageux et très compétitif. Exemple sur une maison individuelle neuve de 100 m² type R+1 située en région parisienne (H1a) Besoins chauffage kwh Eau Chaude Sanitaire kwh. bâti standard effet joule (Ubât projet = Ubât réf -10 %). VMC hygro B. Calcul RT / logiciel Perrenoud. Prix des énergies au 01/04/ Consommations d'energie Primaire (EP) & Etiquettes DPE "Energie" 10 10,4 Facture énergétique annuelle (Abonnements inclus - Prix des énergies au 01/04/2009 D kwhep/m 2.an C HPE 100 HPE C 87 B THPE 72 THPE EnR B Euros TTC/m 2.an ,4 7,1 6,4 5,7 Chauffage (effet joule) + Ballon ECS électriques PAC air/eau (COP nominal = 3,8) électrique + Ballon ECS électrique Chaudière Basse Température / ECS micro-accumulée Chaudière à condensation / ECS micro-accumulée Chaudière à condensation / ECS Solaire kg éqco 2 / m 2.an E 12 C Emissions de Gaz à Effet de Serre (C02) & Étiquettes DPE "Climat" D Calcul du contenu CO 2 du kwh électrique basé sur méthode marginale (ADEME-RTE, octobre 2007) D 20 C 17 C 0 A 6 Pour les combustibles, les quantités de CO 2 émises lors de l utilisation sont connues : le gaz naturel émet 234 g de CO 2 /kwh d énergie finale (PCI), le fioul 300 et le charbon 384 en utilisation finale Pour l électricité, le calcul est plus complexe car il faut prendre en compte les émissions de CO 2 émises par les centrales de production de cette énergie en fonction de ses usages. Or, le chauffage électrique est un usage qui appelle pour une large part des centrales à combustibles fossiles, fortement émettrices de gaz à effet de serre (jusqu à 1000 gco 2 /kwh pour les centrales à charbon). En 2005, EDF et l ADEME ont calculé un contenu historique moyen du chauffage électrique à 180 gco 2 /kwh d énergie finale (EF) qui est la valeur utilisée aujourd hui et qui reflète globalement le bilan de ce qui a été émis sur une installation existante. Cette valeur a été revue à la hausse en 2008 (225 g) au vu des évolutions du mix énergétique français qui appelle de plus en plus de centrales thermiques en complément du nucléaire. En méthode de calcul marginale, c est-à-dire prenant en compte le moyen de production électrique nécessaire pour une nouvelle demande, RTE (filiale Transport d EDF) et l ADEME ont montré (étude d octobre 2007) que le contenu en CO 2 du chauffage électrique était compris entre 500 et 600 gco 2 /kwh. Tout nouveau chauffage électrique supplémentaire engendre donc ce niveau d émission. Les indicateurs marginaux sont les mieux adaptés pour mesurer les impacts, en termes d émissions de CO 2, des décisions d investissement.

7 Quels sont les équipements gaz naturel et EnR à votre disposition? Solaire Thermique Chaudière Basse Température 2012 INTEGRALE Pompe à Chaleur Gaz Naturel Chaudière à Condensation Photovoltaïque Ecogénérateur Les chaudières Pour le chauffage et l eau chaude sanitaire, les chaudières gaz naturel sont disponibles sous des formes variées, adaptées à chaque configuration de logements (maisons individuelles et immeubles collectifs), en versions murales, au sol, eau chaude accumulée ou micro-accumulée) Standard Améliorée Renforcée Chaudière Basse Température Chaudière à Condensation Avec un rendement supérieur à 90 % (PCI), la chaudière basse température s adapte à tous les types de radiateurs et planchers à eau. Elle est raccordable en ventouse horizontale ou verticale ou encore en VMC-gaz. Pour une performance énergétique encore meilleure, la chaudière à condensation dispose d un rendement très élevé (jusqu à 109 % PCI). Elle s accorde parfaitement avec des radiateurs chaleur douce ou des planchers chauffant, voire des diffuseurs d air basse température. En immeuble collectif, les chaudières individuelles à condensation peuvent être raccordées à l extérieur par ventouses ou sur Conduit Collectif pour Chaudières Etanches (3CE). Les nouveaux conduits 3CEp (fonctionnant en légère pression) présentent un diamètre réduit pour un gain de place significatif. Les nouveaux générateurs Ecogénérateur Pompe à Chaleur Gaz Naturel Disponible en 2011 sur le marché français, l écogénérateur est un nouvel équipement très performant qui assure non seulement la production individuelle d eau chaude et de chauffage du logement, mais produit aussi 50 à 80 % de l électricité nécessaire à domicile! En version murale ou au sol, il peut être raccordé sur plancher ou radiateur. Son rendement très élevé (> 105 % PCI) pour la production d électricité et de chaleur permet une réduction de la facture énergétique annuelle globale jusqu à 15 % par rapport à une chaudière à condensation associée à de l électricité achetée sur le réseau. L écogénérateur permet dans le même temps une réduction très sensible des émissions de CO 2. La Pompe à Chaleur à absorption gaz naturel, capable d assurer le chauffage et la production d eau chaude collective pour les immeubles avec un rendement pouvant atteindre 170 % sur énergie primaire. Ces PAC gaz, disponibles en versions aérothermique (PAC air/ eau) et géothermique (eau/eau), intègrent une part significative d énergie renouvelable. Le coût à l investissement de la configuration PAC gaz géothermique est particulièrement compétitif car, par rapport à des modèles électriques équivalents, elles nécessitent entre 2 et 3 fois moins de capteurs. La PAC gaz est également disponible en modèle réversible pour les besoins de rafraîchissement éventuels. L association du gaz naturel et des énergies renouvelables Le gaz naturel et ses solutions de chauffage/eau chaude s accordent particulièrement bien avec les énergies renouvelables telles que le solaire thermique ou photovoltaïque. Ces ensembles constituent des réponses pertinentes tant sur le plan de l efficacité énergétique et environnementale que sur celui du confort procuré aux utilisateurs toute l année. Solaire Thermique ECS solaire thermique (ST) : suivant la zone climatique et le type de construction, 1 à 4 m² de capteurs solaires thermiques par logement, associés à une chaudière individuelle (CESI, CESCI) ou collective (CESC) permettent d économiser jusqu à 50 % sur les consommations d eau chaude sanitaire. CESI : Chauffe-eau Solaire Individuel (maisons) ; CESC : Chauffe-eau Solaire Collectif ou CESCI (schéma ci-contre) : Chauffe-eau Solaire Collectif Individualisé (appoint par chaudières individuelles en immeuble). Photovoltaïque Production d électricité Photovoltaïque (PV) : suivant la zone climatique, 2 à 6 m² de capteurs solaires PV par logement sont suffisants pour atteindre une production électrique annuelle de 12 kwh EP /m² SHON (label BBC-effinergie). Pour bénéficier des conditions très avantageuses de rachat de l électricité par l opérateur EDF-AOA (plus de 5 fois le prix du kwh électrique tarif bleu), l installation photovoltaïque doit être intégrée au bâti. Le bénéficiaire de cette vente d électricité peut être le propriétaire du logement, le syndic ou le maître d ouvrage selon le montage contractuel choisi. Une installation photovoltaïque est un choix environnemental et financier indépendant de la solution retenue pour le chauffage et l ECS. Elle permet au bâtiment d atteindre les plus hauts niveaux de performance énergétique. 7

8 Comment concevoir vos bâtiments avec le gaz naturel? Exemples de constructions de projets THPE et BBC avec les solutions gaz naturel Assemblez les briques des principaux postes à traiter (isolation, chauffage et production d eau chaude) pour atteindre le niveau de performance que vous vous êtes fixé. Parmi les différentes configurations techniques possibles, vous choisirez celle qui correspond à vos objectifs prioritaires (investissement, économies, label ) et au budget alloué à votre programme. Standard* Renforcée ** Améliorée Chaudière à Condensation Chaudière à Condensation Solaire Chaudière à Condensation THPE BBC Avec le gaz naturel, l atteinte des plus hauts niveaux de labels est possible sans bouleverser vos pratiques constructives. Améliorée + Pompe à Chaleur Gaz Naturel * bâti standard RT2005 en chauffage électrique ** bâti THPE en chauffage électrique Découvrez les solutions techniques gaz naturel conçues pour répondre à vos attentes Notre gamme d offres, baptisée INTEGRALE, est résolument tournée vers l avenir et les économies d énergie. C est pourquoi, vous retrouverez de multiples solutions déjà prêtes pour franchir le cap réglementaire de l après dans le cadre de votre programme Agir pour l environnement et anticiper la future RT2012 Réduire les charges pour les occupants et valoriser votre programme Optimiser les coûts d investissement Le niveau réglementaire RT2005 Atteindre le niveau Très Haute Performance Energétique Atteindre le niveau de label Bâtiment Basse Consommation (BBC) Une solution 100 % gaz naturel Une part d'énergie renouvelable Une production locale d'électricité Une solution de chauffage Individuelle ou Collective découvrez la solution qui vous convient BBC PAC HPE THPE EnR Condensation Absorption gaz Solaire Therm. Photovoltaïque Ecogénérateur RÉFÉRENCE THPE BBC CD BBC ST BBC PV BBC ECO 8 Votre interlocuteur GrDF vous accompagne dans le choix des solutions adaptées à vos projets gaz naturel.

9 Les solutions présentées dans les tableaux ci-après ont été calées sur des constructions types afin de respecter le niveau réglementaire requis, tout en optimisant le paramètre coût d investissement. Les niveaux d isolation sont donnés à titre indicatif et peuvent varier en fonction des spécificités de votre programme (zone climatique, typologie de la construction ). L assemblage précis de la solution doit faire l objet d une étude au cas par cas de la part d un bureau d études. Les solutions gaz naturel en maison individuelle SOLUTION INTÉGRALE RÉFÉRENCE THPE BBC CD BBC ST BBC PV BBC ECO HPE THPE EnR Condensation Solaire Therm. Photovoltaïque Ecogénérateur GÉNÉRATION Chaudière Basse Température Chaudière à Condensation Ecogénérateur PRODUCTION SOLAIRE 2011 Chauffe-eau Solaire Individuel (CESI) THPE EnR Capteurs Photovoltaïques ISOLATION BÂTI Base (~ UBâtRéf) Standard (~ UBâtRéf -10 %) Améliorée (~ UBâtRéf -20 %) Renforcée (~ UBâtRéf -30 %) VENTILATION VMC hygro A HPE VMC hygro B VMC hygro B basse consommation Les solutions gaz naturel en immeuble collectif 2011 SOLUTION INTÉGRALE RÉFÉRENCE THPE BBC CD BBC ST BBC PV BBC ECO HPE THPE EnR Condensation Solaire Therm. Photovoltaïque Ecogénérateur BBC PAC Absorption gaz GÉNÉRATION Chaudière Basse Température Individuelle / Collective Individuelle Collective Chaudière à Condensation Ecogénérateur Pompe A Chaleur Absorption gaz PRODUCTION SOLAIRE Chauffe-eau Solaire (CESC ou CESCI) Capteurs Photovoltaïques ISOLATION BÂTI Standard (~ UBâtRéf) Améliorée (~ UBâtRéf -10 %) Renforcée (~ UBâtRéf -20 %) VENTILATION VMC hygro A VMC hygro B VMC hygro B basse consommation HPE THPE EnR Précisions : L isolation bâti standard correspond à la pratique actuelle pour du chauffage électrique effet joule au niveau de référence RT2005. Les émetteurs associés aux générateurs de chauffage présentés sont de type Radiateurs et/ou Plancher Chauffant Basse Température à eau. Par défaut, les chaudières sont situées en volume chauffé et disposent d une production d eau chaude sanitaire de type micro-accumulée (accumulée pour l Ecogénérateur). Les hypothèses pour les solutions au niveau BBC intègrent une mesure de la perméabilité du bâtiment ( 0,6 m 3 /h.m² en maison et 1 m 3 /h.m² en immeuble). En immeuble, la solution gaz collective est généralement mieux adaptée, du point de vue économique et énergétique à des bâtiments comprenant un nombre important de logements (>25 environ). 9

10 Des bénéfices pour vous et vos clients ou locataires Le gaz naturel dispose d atouts reconnus et valorisables auprès de vos clients Disponibilité et qualité de l eau chaude sanitaire Confort du chauffage à eau chaude Economies sur les charges de chauffage/eau chaude Valorisation du bien à l achat comme à la revente Evolutivité toujours possible vers les solutions plus performantes ou avec énergies renouvelables Vous trouverez toujours une solution gaz naturel INTEGRALE capable de répondre à vos objectifs prioritaires RÉFÉRENCE Gaz naturel Optimisez vos coûts d investissements avec une solution qui répond à la RT2005 en vigueur jusqu au 31/12/2012 Les solutions RÉFgaz présentent un différentiel de départ sur l investissement* de 10 à 20 E HT/m² Sh en moyenne par rapport à une solution Effet Joule de référence, soit environ 1 % de surcoût à la construction. En contrepartie, avec une facture annuelle** comprise en moyenne, entre 4 et 7 E TTC/m² suivant les zones climatiques et le type de bâtiment, elles permettent de générer jusqu à 40 % d économies annuelles sur les charges de chauffage/eau chaude. Une chaudière basse température dans un bâti standard permet facilement l atteinte du niveau HPE. THPE Gaz naturel Réduisez les charges énergétiques et valorisez votre programme avec une solution de niveau Très Haute Performance Energétique basée sur les pratiques actuelles Au niveau THPE, les solution gaz naturel sont compétitives dès l investissement*. A peine plus élevé (+10 E /m²) que les solutions RÉFgaz, leur coût d investissement global est équivalent voire inférieur à celui d une solution Effet Joule au niveau THPE. Les solutions THPEgaz permettent en outre de réaliser jusqu à 20 % d économies annuelles** supplémentaires par rapport à l offre RÉFgaz. Une chaudière à condensation dans un bâti standard permet l atteinte du niveau THPE ou THPE EnR si elle est associée à des panneaux solaires. BBC Gaz naturel Accédez au niveau Bâtiment Basse Consommation et préparez l après 2012 avec des solutions gaz naturel et EnR performantes, compétitives et diversifiées Au niveau BBC, les solutions gaz naturel sont plus avantageuses dès l investissement*. Le différentiel pour atteindre BBC à partir d une solution RÉFgaz est limité : 40 à 70 E HT/m² en moyenne (avant subventions et crédits d impôts éventuels) suivant le type de solution, avec ou sans énergies renouvelables, soit un surcoût de 3 à 5 % sur le coût global de construction et une réduction de près de 50 % de la facture annuelle** et des émissions de gaz à effet de serre. Dans certains cas, en particulier dans les régions du sud de la France, le bénéfice tiré de l électricité d origine photovoltaïque revendue au réseau (au tarif très avantageux en vigueur au 01/01/2009) peut effacer la facture gaz naturel de chauffage/eau chaude (offre BBC PV ). A partir d un bâti à isolation renforcée et d une ventilation basse consommation (prestations type THPE en chauffage électrique), la mise en œuvre d un chauffage gaz naturel condensation vous permet dans de nombreux cas d atteindre le niveau BBC. Avec les nouveaux équipements (PAC absorption gaz, écogénérateur) et/ou l apport des énergies renouvelables, votre bâti nécessite un effort moindre pour atteindre ce niveau. En préfigurant l habitat neuf des années , votre bâtiment BBC restera durablement moderne et évolutif vers le BEPOS (Bâtiment à Energie Positive, qui produit autant ou plus d énergie qu il n en consomme, dont la généralisation est prévue après 2020). * Calculs d investissement intégrant les postes Chauffage, ECS, VMC et (parois opaques et vitrées). ** Facture énergétique incluant les consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire, ainsi que les abonnements gaz et électricité nécessaires. 10 qui pourra évaluer et chiffrer avec vous plus précisément les différentes solutions

11 Investir dans les projets basse consommation Financer la performance énergétique Votre projet THPE et surtout BBC nécessitera la plupart du temps un investissement supplémentaire par rapport à une construction standard (RT2005). Avec le gaz naturel, vous disposez de solutions compétitives pour l atteinte de ces niveaux de labels en limitant ce surcoût. Le bilan global sur la durée de vie des bâtiments BBC est toujours positif car le surinvestissement est largement compensé par les économies de charges sur le poste énergie. Néanmoins, l investissement de départ reste un point déterminant. Pour impulser la dynamique, les pouvoirs publics ont donc mis en place des mesures incitatives pour : aider les constructeurs de bâtiments : dans certains cas, sous forme d aides financières directes (état, régions), en facilitant l acquisition du terrain ou la construction supplémentaire par l autorisation de dépassement du cœfficient d occupation des sols de 30 %. aider les particuliers à financer l acquisition d un logement performant. NOUVEAU : le Fonds Chaleur Renouvelable Parmi les engagements du Grenelle de l Environnement, le Fonds Chaleur est doté d un milliard d euros sur 3 ans ( ), géré par l ADEME, pour financer les projets de production de chaleur à partir d énergie renouvelable (géothermie, solaire thermique ) dans l habitat collectif, les collectivités et les entreprises. Sur un bâtiment collectif, l aide apportée par l ADEME peut représenter de 60 à 80 % du montant de l investissement lié à la partie renouvelable (ingénierie, matériel et pose). Pour bénéficier du Fonds Chaleur et connaître les conditions techniques d attribution, contactez votre délégation régionale ADEME. A savoir et faire savoir sur les dispositifs financiers concernant les acquéreurs Le Grenelle de l Environnement a traduit dans la Loi de Finances 2009 de nouvelles mesures pour l acquisition de logements neufs : Prolongation du crédit d impôt développement durable sur les équipements performants jusqu en 2012, solaire en particulier avec 50 % de crédit d impôt et extension du champ d application aux propriétaires bailleurs. A noter, la diminution progressive du crédit d impôt à 40 % en 2009 puis 25 % en 2010 pour les PAC air/eau et les appareils de chauffage indépendant au bois. Majoration du crédit d impôt sur les intérêts d emprunt en cas d acquisition d un logement neuf certifié BBC : il est porté à 40 % pendant les 7 premières années de remboursement des prêts. Un prêt à taux zéro (PTZ) peut être octroyé pour l achat ou la construction d un logement. Depuis 2009, son montant est doublé avec les mêmes conditions de ressources. Il peut varier de E environ à plus de E. En outre, les conditions de remboursement du PTZ sont avantageuses car elles s étalent sur des durées de 9 à 26 ans. La Loi de Finances prévoit en outre une majoration de E maximum du PTZ pour la construction ou l acquisition de logements neufs respectant le label BBC, également sous condition de ressources. Ce dispositif est cumulable avec les différents crédits d impôts applicables et notamment celui portant sur les intérêts d emprunt pour un prêt venant compléter le PTZ. A noter : la Loi de Finances 2009 a également prévu d offrir la possibilité aux communes et aux collectivités territoriales d exonérer partiellement ou totalement les logements neufs BBC de taxe foncière sur les propriétés bâties. Sur la route des bâtiments basse consommation, les mesures se mettent en place pour favoriser l adoption de pratiques qui seront bénéfiques à la fois pour la planète et pour les futurs occupants. GrDF est à vos côtés pour vous aider à assurer la transition vers les constructions de demain avec le gaz naturel. 11

12 GrDF - 6, rue Condorcet Paris Société Anonyme au capital de euros - RCS PARIS L énergie est notre avenir, économisons-la! Conception : Dialectica Crédit photos : D.R. - Espace Photo GDF SUEZ AlcelVision - Fotolia.com - Référence Boutique : 2RDB Mars 2010

La maison gaz naturel basse consommation

La maison gaz naturel basse consommation La maison gaz naturel basse consommation Construction individuelle neuve Pourquoi opter pour une maison basse consommation au gaz naturel? Vous êtes au cœur d un projet important : la construction d une

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Construire. ma maison. basse consommation en 2012 et après. ... avec le gaz naturel & les énergies renouvelables

Construire. ma maison. basse consommation en 2012 et après. ... avec le gaz naturel & les énergies renouvelables Construire ma maison basse consommation en 2012 et après... avec le gaz naturel & les énergies renouvelables Construire ma maison basse consommation en 2012 et après Avec le gaz naturel et les énergies

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel»

LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel» ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DE L ENERGIE SOLAIRE LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel» Contexte : La

Plus en détail

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Thomas Muller, Gaz de France Réseau Distribution Le 12 septembre 2007 Bâtiment et développement

Plus en détail

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Maison Basse mmation Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Constructeur responsable et engagé dans la préservation de l environnement, Maisons Ericlor s est depuis longtemps

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE 4 LA CONSOMMATION D ÉNERGIE

Plus en détail

Les règles de l isolation

Les règles de l isolation 3 Les règles de l isolation Étape 1 : assurer une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques. En plus de jouer un rôle de barrière contre les déperditions thermiques, l isolation des

Plus en détail

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation RT 2012 / BBC : nos solutions performantes climat d innovation Les principales solutions Viessmann pour les Bâtiments Basse Consommation qui préfigurent la nouvelle Règlementation Thermique 2012 Performance

Plus en détail

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2...

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... Fervent défenseur de l accession à la propriété depuis plus de 25 ans, avec à son actif plus de 20 000 maisons réalisées

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 F. PIETRE-CAMBACEDES 11/11/2013 Centre de Recherche et Innovation Gaz et Energies Nouvelles DIRECTION

Plus en détail

Construire des logements abordables en RT 2012

Construire des logements abordables en RT 2012 Construire des logements abordables en Confort, performance énergétique et coût d investissement limité avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des maîtres d ouvrage

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la!

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la! L énergie est notre avenir, économisons-la! Bonnes raisons de faire du propane 2 3 un partenaire d avenir dès à présent Le propane s adapte à tous les besoins énergétiques et permet de répondre partout,

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007 Réglementation thermique RT 200 TOULOUSE le 10 mai 2007 Le contexte, les enjeux 20 Les ressources naturelles s épuisent Réserves en années consommation 2001 200 10 100 0 0 Charbon (sauf lignite) Pétrole

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les pompes à chaleur pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex

Plus en détail

Le crédit d impôt développement durable

Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt dédié au développement durable en vigueur concerne les dépenses de travaux payées à compter du 1er janvier 2014 (dispositions issues de l article

Plus en détail

au gaz naturel! GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison

au gaz naturel! GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison au gaz naturel! Découvrez la solution de financement avantageuse proposée par notre partenaire, le Crédit Foncier Un prêt à taux privilégié proposé

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE Des équipements performants pour une consommation d énergie réduite Ventilation performante (naturelle, naturelle assistée, simple flux, double flux...) Energies

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014

La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014 La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014 1 1 Le prospect chauffé à l électricité n envisage pas le gaz naturel Il ne nous attend pas et ne se sent pas concerné

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Direction Recherche & Innovation Centre Recherche et Innovation Gaz & Énergies Nouvelles Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Quels équipements techniques

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES Séminaire organisé par les étudiants du master Expertise et Traitement en Environnement GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES SYLVAIN DELENCLOS 29 JANVIER 2015 Présentation téléchargeable

Plus en détail

au gaz naturel! GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison

au gaz naturel! GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison au gaz naturel! Découvrez la solution de financement avantageuse proposée par notre partenaire, le Crédit Foncier Un prêt à taux privilégié proposé

Plus en détail

1. 9300 communes desservies 2. 9 logements sur 10 qui ont accès au ré. éseau gaz naturel. programmes neufs (ou en rénovation)

1. 9300 communes desservies 2. 9 logements sur 10 qui ont accès au ré. éseau gaz naturel. programmes neufs (ou en rénovation) 1 JEP 2012 Les solutions gaz naturel en RT 2012 2 GrDF, un acteur énergétique à vos côtés 1. Grdf est le concessionnaire et le distributeur de gaz naturel en France 1. 9300 communes desservies 2. 9 logements

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL Ceelium 2014 CONFIDENTIEL Formation ARC 6 mai 2014 Copropriétés Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie Intervenant : Jérémy LAUER-STUMM, responsable marketing,

Plus en détail

Daikin Altherma haute température

Daikin Altherma haute température Daikin Altherma haute température LA SOLUTION IDÉALE POUR LA RÉNOVATION DE CHAUDIÈRE FIOUL CHAUFFAGE Haute performance Installation facile Économies EAU CHAUDE SANITAIRE 26 Facile à installer Idéale pour

Plus en détail

l offre économie d énergie France Air

l offre économie d énergie France Air l offre économie d énergie France Air les solutions à énergie renouvelable Le secteur du bâtiment est le premier consommateur d énergie en France. Il représente 43 % de l énergie consommée, et 25 % des

Plus en détail

AICVF PAC Abso. Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement.

AICVF PAC Abso. Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement. 1 AICVF PAC Abso Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement. Sommaire de la présentation GrDF qui sommes nous? Rappel du contexte règlementaire,

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

Comprendre pour mieux choisir.

Comprendre pour mieux choisir. Comprendre pour mieux choisir. Qu est-ce qu une réglementation thermique? Quels sont les avantages de faire construire un appartement RT2012? Qu est-ce que la réglementation thermique française? De tous

Plus en détail

Concours 2012 «Bâtiments basse consommation d énergie en Languedoc-Roussillon»

Concours 2012 «Bâtiments basse consommation d énergie en Languedoc-Roussillon» Concours 2012 «Bâtiments basse consommation d énergie en Languedoc-Roussillon» Céline VACHEY ADEME 1er décembre 2011 Quel bilan depuis 2007? 240 dossiers déposés 95 lauréats Tertiaire (36) Associations

Plus en détail

>> >> >> Hybris Power. L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité

>> >> >> Hybris Power. L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Hybris Power Chaudière murale gaz à écogénération ADVANCE L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité Facture d énergie globale réduite

Plus en détail

Économies d énergie et énergies renouvelables. Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Les nouvelles dispositions pour 2006!

Économies d énergie et énergies renouvelables. Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Les nouvelles dispositions pour 2006! Économies d énergie et énergies renouvelables Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Le crédit d impôt? Il est fait pour moi! Illustrations : Claire Laffargue Les nouvelles dispositions

Plus en détail

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 Réglementation thermique 2012 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 La règlementation thermique 2012 (RT2012) - Plan 1 RT2012 : Généralisation des principes

Plus en détail

Conférence de présentation RT 2012

Conférence de présentation RT 2012 Conférence de présentation RT 2012 Illustrations des exigences en immeuble collectif Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM DGALN

Plus en détail

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes La dynamique Grenelle et les outils incitatifs Les aides financières (TVA à taux réduit) (Crédit d impôt développement durable) Eco PTZ, FEDER TVA à 5,5 % Travaux d isolation, changement de fenêtres Installation

Plus en détail

11_ Coût global. Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel.

11_ Coût global. Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel. 11_ Coût global Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel. P A N O P T I Q U E P o r t e r u n r e g a r d g l o b a l s u r l E d

Plus en détail

Exigences de performance énergétique des bâtiments

Exigences de performance énergétique des bâtiments Exigences de performance énergétique des bâtiments ATHERMYS - 27 03 2008 Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance

Plus en détail

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 Les aides financières 2015 Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Dans le neuf 2 PTZ + : Neuf Primo-accédant. Acquisition d une résidence principale.

Plus en détail

Enéides propose, après analyse des besoins du client:

Enéides propose, après analyse des besoins du client: L énergie et le réchauffement climatique sont des enjeux majeurs du 21ème siècle. La disponibilité et le coût respectif des différentes énergies rendent nécessaire la maîtrise de nos consommations et un

Plus en détail

Conférence Habitat à basse consommation d énergie. 15 mai 2009 MEYRARGUES

Conférence Habitat à basse consommation d énergie. 15 mai 2009 MEYRARGUES Conférence Habitat à basse consommation d énergie 15 mai 2009 MEYRARGUES A chaque période ses priorités. Rappel des faits La demande faite au monde de la construction au XXème siècle a été de construire

Plus en détail

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES»

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1 FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1. Contexte Enjeux La technologie des chaudières à condensation permet une augmentation conséquente des performances des chaudières

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Efficacité énergétique des bâtiments 29 juin 2011 David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTL) Direction

Plus en détail

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE Le QCM (questionnaire à choix multiple) a 40 questions piochées au hasard dans un potentiel de 400 questions environ, divisées en 4 chapitres repris ci-après. La liste des connaissances requises correspond

Plus en détail

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation.

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. Pourquoi l éco prêt? La mise en place de l éco-prêt est là pour inciter

Plus en détail

Votre maison au gaz naturel, équipée de capteurs photovoltaïques

Votre maison au gaz naturel, équipée de capteurs photovoltaïques Votre maison au gaz naturel, équipée de capteurs photovoltaïques Construction individuelle neuve Votre maison au gaz naturel, équipée de capteurs photovoltaïques Naturellement, faites des économies En

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2014 Le DPE, QUELS OBJECTIFS? Le diagnostic de performance

Plus en détail

En route vers le développement durable

En route vers le développement durable En route vers le développement durable Mars 2010 Une nouvelle majoration pour le NP0% dans le Neuf Le financement des panneaux Photovoltaïques La norme BBC La norme BBC : le principe Principe : le logement

Plus en détail

La solution 100 % énergie renouvelable

La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Gamme Eau Chaude Sanitaire La solution 100 % énergie renouvelable (1) Par rapport à un chauffe-eau traditionnel. MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2015 Être bien informés pour ÉCONOMISER L ÉNERGIE Vous

Plus en détail

Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir

Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir Journée micro et mini-cogénération du 29 janvier 2015 Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir Régis Contreau, Chef de Produits Production décentralisée, GrDF Une production décentralisée

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

LES POMPES A CHALEUR ET LA GEOTHERMIE TRES BASSE ENERGIE DEVALORISEES DANS LA RT 2012

LES POMPES A CHALEUR ET LA GEOTHERMIE TRES BASSE ENERGIE DEVALORISEES DANS LA RT 2012 LES POMPES A CHALEUR ET LA GEOTHERMIE TRES BASSE ENERGIE DEVALORISEES DANS LA RT 2012 Ce que s est fixé le Grenelle de l environnement (annexe1) La Loi Grenelle Environnement a, entre autres, fixé trois

Plus en détail

LABEL RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

LABEL RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE LABEL PROMOTELEC RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE Retour d expérience LABEL RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE Édition 215 LOGEMENTS COLLECTIFS - MAISONS INDIVIDUELLES Sommaire Préambule 4 1 - ANALYSE DU MARCHÉ DE LA LABELLISATION

Plus en détail

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier > Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier Conseil Le conseil auprès : - Des investisseurs - Des installateurs - Des architectes et bâtisseurs Etude Une étude personnalisée pour

Plus en détail

La maison zéro énergie (ou énergie positive)

La maison zéro énergie (ou énergie positive) La maison zéro énergie (ou énergie positive) Maison qui consomme pas ou peu d énergie Utilise des énergies renouvelables Respectueuse de l'environnement Avantages : - Diminution du bilan carbone (moins

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Cas particuliers - «Titres V»

Cas particuliers - «Titres V» Certains produits utilisés dans le bâtiment ne sont pas pris en compte par la réglementation thermique RT 2005. Pour pouvoir toutefois être utilisés, ces produits doivent faire l objet d une demande de

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Longueur : 12,10 m Largeur : 6,10 m Surface Shon : 109,00 m² Surface hab.

Plus en détail

DPE v/s règles Th et audit

DPE v/s règles Th et audit DPE v/s règles Th et audit DPE Règles Th (Th-C-E en neuf ; Th-C-E ex en existant) Audit énergétique 1 - chauffage 2 - refroidissement 3 - ECS 4 - auxiliaires 5 - éclairage contenu + bureautique ascenseurs,

Plus en détail

Rénover pour économiser, c'est maintenant avec Schüco!

Rénover pour économiser, c'est maintenant avec Schüco! Rénover pour économiser, c'est maintenant avec Schüco! Bénéficiez du crédit d impôts Profitez de l éco-prêt à taux zéro Réduisez votre facture énergétique Produisez et revendez de l électricité Solaire

Plus en détail

La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère

La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère Conférence sur le thème 27de septembre 2010 l'étanchéité à l'air des bâtiments Ministère de l'écologie, du Développement Durable,

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : novembre 2013 Être bien informés pour économiser l énergie

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005 THERMIQUE RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Construire une maison bien isolée et faiblement consommatrice d énergie est devenu une priorité. Les systèmes constructifs en béton sont d ores et déjà prêts

Plus en détail

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France RT 2012 OBJECTIF : La règlementation thermique RT 2012 a pour objectif de protéger l environnement en favorisant les économies d énergie. Inspirée du concept des bâtiments basse consommation (BBC), elle

Plus en détail

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Textes réglementaires concernés : Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO u Idéal pour l eau chaude sanitaire Meilleur chauffe-eau

Plus en détail

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014 Soirée des conseillers syndicaux 15 Mai 2014 Présentation Société ACCEO Un bureau d études spécialisé dans 3 domaines à forte technicité Ascenseur et Transport Vertical Efficacité Energétique Accessibilité

Plus en détail

>> La planète préservée

>> La planète préservée SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Alezio POMPE À CHALEUR AIR / EAU EASYLIFE La performance en toute simplicité, c est dans l air! >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies

Plus en détail

La solution chauffage naturellement intelligente

La solution chauffage naturellement intelligente Genia Hybrid Compact Genia Hybrid Universel hybride Systèmes hybrides La solution chauffage naturellement intelligente La première solution bi-énergie qui garantit simplicité et économie Critère de confort

Plus en détail

Le 5 avril 2011. Fabrice PIETRE-CAMBACEDES Chef de macro-projet «Développement en R&T» Direction Recherche & Innovation

Le 5 avril 2011. Fabrice PIETRE-CAMBACEDES Chef de macro-projet «Développement en R&T» Direction Recherche & Innovation Direction Recherche & Innovation Centre Recherche et Innovation Gaz & Énergies Nouvelles Les solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Présentation des nouveaux produits

Plus en détail

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Les Bâtiments Basse Consommation Energétique Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Ph BONNE Responsable Département Energie RT 2000 RT 2005 RT 2012 2020 Historique de la réglementation

Plus en détail

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec le Diagnostic de Performance Energétique L HABITAT être bien informés pour économiser l énergie En France, les bâtiments

Plus en détail