SOURCES Site Groupe Chèque Déjeuner (au 14/01/2014) Rapport de responsabilité sociétale 2012 Plaquette «Notre démarche nous engage»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOURCES Site Groupe Chèque Déjeuner (au 14/01/2014) Rapport de responsabilité sociétale 2012 Plaquette «Notre démarche nous engage»"

Transcription

1 JANVIER 2014 version 1 GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DU GROUPE CHEQUE DEJEUNER SOMMAIRE LA STRUCTURE DES EFFECTIFS L ÉVOLUTION DES EMPLOIS LA FORMATION ET LES COMPÉTENCES LA RÉMUNÉRATION GLOBALE LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET LA QUALITÉ DE VIE SOURCES Site Groupe Chèque Déjeuner (au 14/01/2014) Rapport de responsabilité sociétale 2012 Plaquette «Notre démarche nous engage» Note de 3,5/5 à l évaluation ISO réalisée en juillet 2012 par Bureau Veritas Certification Droits réservés Miroir Social

2 Structure des effectifs Implantation géographique Monde France 54 % Étranger 46 % Age Plus de 55 ans 4 % Moins de 29 ans 25 % Moyenne d'âge 36 ans 36 ans Ancienneté moyenne 6 ans Genre Femmes 53 % 53 % Hommes 47 % 47 % Gouvernance Conseil d administration Femmes 3 3 sur 14 (21,4 %*) Représentants des confédérations syndicales 3 3 sur 14 (21,4 %*) Catégories Direction générale Femmes 6 Contrat Interne CDI 96,3 %* CDD 3 %* Alternance 0,7 %* Statut particulier (France) Interne Personnes handicapées 13 Externe Personnes handicapées (Sous-traitance) 1,84 unités bénéficiaires

3 Emploi 2012 Evolution - 4 % Turnover 10,4 % Entrée Contrat Interne 206 Statut particulier Interne Nb de pers. handicapées recrutées en CDI 1 1 (Salon de de recrutement Handi2day) Nb de pers. handicapées intégrées en stage 1 1 (Salon de de recrutement Handi2day) Sortie 307

4 Formation et compétences 2012 X 2011 Des entretiens de progrès «nouvelle génération» laborateur évaluent conjointement les pratiques professionnelles liées au poste de travail et déterminent ensemble les actions de développe- Formation Fin 2011, les référentiels de compétences décrivant pour chaque place. Le choix d un éditeur logiciel a Part de la masse salariale 1,9 %* ment des compétences à mettre en Budget (en million d euros) 1,2 1,2 métier les missions principales, également été finalisé afin de déma- Salariés formés dans l année les pratiques professionnelles, les % térialiser % (+ ( % les par entretiens rapport à à 2011) de progrès. Métier Chèque Déjeuner Holding connaissances et les qualités ou ap- 19,8 %* (En % des jours de formation) titudes requises pour exercer le métier ont été finalisés a vu leur duplicable sur les filiales interna- Pôle Services France 11,5 %* déploiement à l échelle de la Zone tionales du Groupe Chèque Déjeu- Pôle Titres International 40,5 %* France, regroupant le Pôle Titres ner, offrira à chaque collaborateur Cet outil, créé pour être facilement Pôle Titres France 28,2 %* Thème Management France et le Pôle Services, au travers la possibilité 29 de voir l ensemble des (En nombre de salariés formés) Diversité (France) des entretiens de progrès annuels. pratiques 94 professionnelles se rat- tachant à son métier ainsi que d actualiser son curriculum vitae. Mobilité professionnelles décrites dans les Mobilité interne référentiels de compétences qui Pour les managers, 12 l outil déployé Dorénavant, ce sont les pratiques servent de base à l évaluation de tous permettra d avoir une vision sur les Entretien Entretien séniors (France) les collaborateurs d un même métier. Lors de l entretien, manager et col- compétences de leurs équipes et de définir les pistes 9 d évolution. Pour la Entretiens de progrés (France) DRH, l outil Voir article déployé sera un facilitateur de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC ). source rapport de responsabilité sociétale 2012 Groupe Chèque Déjeuner - p 39

5 Rémunération Non datée X 2012 X 2011 Masse salariale (en millions d euros) La rémunération globale comprend l ensemble des avantages offerts par 60,4 En 2012, le l employeur Groupe Chèque à l employé. Par Elle exemple, constitue il a été pour constaté le Groupe une Chèque Déjeuner une Actionnariat Déjeuner a tenu place à analyser centrale la dans situation sur plusieurs domaines dans les métiers de l informa- 100 % d actions tels que l accès à l emtique, notamment au sein du Pôle Lors de la remise des prix aux Nombre de sociétaire (Chèque Déjeuner) structures gagnantes (+ (+ 2 2 % du par concours ses surreprésentation réflexions autour des la culture hommes d entreprise. Part du capital détenu par les salariés (Chèque Déjeuner) ploi, la promotion professionnelle, la qualification, la rémuné- Toutefois, afin de garantir le Chèque Déjeuner a souhaité Ecarts des rémunérations entre les femmes et les ration hommes effective... Cette analyse a maintien de cette situation et de mettre à l honneur la Voir thématique l article Services. rapport à à 2011) de la fondation en 2012, le Groupe SALAIRE DE PÉRIPHÉRIQUES de l égalité hommes-femmes. À permis de constater qu il n existe l améliorer BASE encore, des DE SALAIRE accords cette occasion, le Groupe a accueil- Salaire moyen mensuel brut (en euros) pas de problématique majeure (FOURCHETTE collectifs relatifs DE à l égalité professionnelle SALAIRES) Participation, li l association Osez le Féminisme Groupe sur ce thème à l exception de entre les hommes et les ainsi que l actrice Blandine Métayer Intéressement, qui a interprété un extrait de son la répartition des effectifs dans Grille de femmes classification, vont être négociés Chèque Déjeuner Holding Plan d épargne dans spectacle «Je suis top», inspiré certaines filiales qui résulte de la Grille les des différentes salaires sociétés du Groupe de témoignages sur le parcours de Pôle Titres France composition du marché du travail en vie professionnelle d une femme manager. Pôle Services France dans leur secteur = Pôle Titres International Source : Rapport de responsabilité sociétale 2012 RÉMUNÉRATION Groupe Chèque Déjeuner - p 43 GLOBALE Echelle des salaires (France) de 1 à 10 de 1 à 12 Complément de salaire Titres restaurant Protection sociale Complémentaire santé Prévoyance Retraite supllémentaire Redistribution de la performance Participation Intéressement PEE GARANTIR LES L ÉGALITÉ 4 ÉLÉMENTS PROFESSIONNELLE DE LA RÉMUNÉRATION HOMMES/FEMMES GLOBALE Evolution du salaire moyen mensuel + 3,5 % COMPLÉMENTS SUPPLÉMENTS DE SALAIRE DE SALAIRE Congés, Mutuelle, Primes, Prévoyance, Avantages en nature, Retraite Chèques déjeuner Source : Rapport de responsabilité sociétale 2012 Groupe Chèque Déjeuner - p 41

6 Conditions de travail et qualité de vie Non datée 2012 X 2011 Absentéisme Taux global 5,7 % 5,7 % Maternité, paternité 1,9 % LA CONCERTATION DANS LE CADRE Maladie 2,4 % Congés sans solde DES ENQUÊTES BIEN-ÊTRE 0,4 % Congés parentaux En 2012, les quatre entités du Pôle Titres France 1 % Accidents du travail ont réalisé des enquêtes bien-être à l initiative des délégués du personnel. Ces enquêtes ont permis de mettre en oeuvre des groupes de travail afin d affiner les résultats et de proposer des pistes d améliorations aux directions concernées. Approche participative Pôle Titres France Concertation RSE / Evaluation ISO Niveau de participation 157 dont 103 salariés, 17 managers, Source : Rapport de responsabilité sociétale 2012 Groupe Chèque Déjeuner - p top managers membres des IRP Enquête bien-être Voir article Groupe Enquête de perception Taux de participation 30 % (France) % (International) Concours «Coups de cœur» de la fondation 400 votes 28 Nombre d accords signés 25 Temps de travail (France) Durée de travail à temps plein heures depuis 1996 Temps partiel chez les CDI 5,1 %

GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN

GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN NOVEMBRE 2013 GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN version 1 SOMMAIRE LA STRUCTURE DES EFFECTIFS L ÉVOLUTION DES EMPLOIS LA FORMATION ET LES COMPÉTENCES LA RÉMUNÉRATION GLOBALE LES CONDITIONS

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS Groupe Caisse des Dépôts

CHIFFRES CLÉS Groupe Caisse des Dépôts CHIFFRES CLÉS DU Bilan social Groupe Caisse des Dépôts Emploi Effectif total du Groupe 22 44 salariés au 31/12/ Effectif Effectif total 2012 2013 Évolution / 2013 Caisse des Dépôts 55 44 490 0,4 % Entités

Plus en détail

CONJUGUER VALEURS MUTUALISTES ET POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES EXERCICES 2013, 2014, 2015

CONJUGUER VALEURS MUTUALISTES ET POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES EXERCICES 2013, 2014, 2015 CONJUGUER VALEURS MUTUALISTES ET POLITIQUE DÉVELOPPER LE DIALOGUE ET LA COHÉSION DANS L ENTREPRISE Réf. Grenelle : 1.c.1. L organisation du dialogue social (information / négociation / consultation) 1.c.2.

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2015 SAFRAN

BILAN SOCIAL 2015 SAFRAN BILAN SOCIAL SAFRAN BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES GROUPE

RESSOURCES HUMAINES GROUPE BILAN SOCIAL 2015 BNP PARIBAS SA RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d un monde qui change SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS

Plus en détail

KORIAN SA. Bilan Social. Année 2015 DRH KORIAN

KORIAN SA. Bilan Social. Année 2015 DRH KORIAN KORIAN SA Bilan Social Année DRH KORIAN SOMMAIRE PARTIE I : L'EMPLOI PARTIE II - REMUNERATION ET CHARGES ACCESSOIRES PARTIE III - CONDITIONS D'HYGIENE ET DE SECURITE PARTIE IV - AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 - Les Emplois...page 1

SOMMAIRE. 1 - Les Emplois...page 1 SOMMAIRE 1 - Les Emplois......page 1 11 Effectif... page 1 11.1 - Effectif total au 31/12 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31/12 11.3 - Effectif annuel en équivalence temps plein 11.4 - Comparatif

Plus en détail

L INDISPENSABLE. La CFDT m informe. et me défend! Salariés de droit privé. f3c-cfdt.fr

L INDISPENSABLE. La CFDT m informe. et me défend! Salariés de droit privé. f3c-cfdt.fr L INDISPENSABLE Salariés de droit privé 2014 La CFDT m informe f3c-cfdt.fr et me défend! INTRODUCTION V ous retrouverez dans ce fascicule les principaux éléments concernant votre rémunération que vous

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES GROUPE

RESSOURCES HUMAINES GROUPE BILAN SOCIAL 2016 BNP PARIBAS SA 1 1 EMPLOI RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d un monde qui change SOMMAIRE 3 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES p 9 14 DÉPARTS p 10

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2016 SAFRAN

BILAN SOCIAL 2016 SAFRAN BILAN SOCIAL SAFRAN BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2016 UES KORIAN FRANCE

BILAN SOCIAL 2016 UES KORIAN FRANCE BILAN SOCIAL UES KORIAN FRANCE SOMMAIRE 01 02 03 04 EMPLOI.... p. 1 FORMATION. p. 12 1.1.EFFECTIF p. 1 5.1.FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE p. 12 EFFECTIF TOTAL AU 31/12 p. 1 % DE LA MASSE SALARIALE

Plus en détail

Bilan social Direction des Ressources Humaines

Bilan social Direction des Ressources Humaines Bilan social 2015 Direction des Ressources Humaines SOMMAIRE I - EMPLOI 11 Effectif CDI/CDD 1 11.1 - Effectif total au 31 décembre 1 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31 décembre 2 11.3 -

Plus en détail

CE QU IL FAUT DÉCLARER

CE QU IL FAUT DÉCLARER CE QU IL FAUT DÉCLARER POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER Salaires des apprentis munis d un contrat Sommes perçues dans le

Plus en détail

POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER

POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER Salaires des apprentis munis d un contrat Sommes perçues dans le cadre des aides à l emploi et de la formation professionnelle Sommes perçues par des étudiants Ce qu il faut déclarer POUR LES PRINCIPALES

Plus en détail

Bilan Social d'entreprise

Bilan Social d'entreprise Bilan Social d'entreprise Sommaire Indicateurs Page ##1 Emploi ## 11 Effectifs 4 ## 111 Effectif total au 31 décembre 4 ## 1111 Effectif total et rythme de travail au 31 décembre 4 ## 112 Effectif permanent

Plus en détail

SYNTHESE DU PLAN D ACTION SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE 2012 EMBAUCHES : DEVELOPPER LES CANDIDATURES FEMININES

SYNTHESE DU PLAN D ACTION SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE 2012 EMBAUCHES : DEVELOPPER LES CANDIDATURES FEMININES SYNTESE DU PLAN D ACTION SUR L EGALITE PROESSIONNELLE 212 Depuis 25, nous avons, dans l entreprise, un accord sur «le développement de la mixité dans le Groupe». 1 Celui-ci définit, dans de nombreux domaines,

Plus en détail

BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015

BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015 BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015 CHAPITRE I EMPLOI Indicateur : 11 EFFECTIFS Données des indicateurs au 31/12/2015 1.1.1 - EFFECTIF PRESENT 1.1.2 - EFFECTIF PERMANENT 1.1.3 - NOMBRE DE SALARIES LIES PAR UN CDD

Plus en détail

Performance sociale. Concepts et enjeux. Commission Paritaire Santé 23 mai 2014

Performance sociale. Concepts et enjeux. Commission Paritaire Santé 23 mai 2014 1 Performance sociale Concepts et enjeux Commission Paritaire Santé 23 mai 2014 La RSE à la Sécurité sociale 2 La RSE est un instrument au service du Développement Durable. Plan cadre développement durable

Plus en détail

Accord en faveur de l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Direction des Affaires sociales Accord Egalité Hommes/Femmes Mars 2015

Accord en faveur de l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Direction des Affaires sociales Accord Egalité Hommes/Femmes Mars 2015 Accord en faveur de l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes 1 Sommaire Ø Champ d application Ø Domaines d actions Ø Durée de l accord 2 Champ d application 3 Champ d application Ensemble

Plus en détail

Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe

Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe 4 bilan SOCIAL 2010 Sommaire 1 Emploi P/09 2 Rémunérations P/25

Plus en détail

La prise en compte de la réalité sociale

La prise en compte de la réalité sociale Les équipes L amélioration continue de la qualité de service aux clients du Groupe repose avant tout sur les compétences et le professionnalisme des collaborateurs de Séché Environnement et sur leur implication

Plus en détail

BILAN SOCIAL : L

BILAN SOCIAL : L BILAN SOCIAL BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque établissement.

Plus en détail

SPORT Votre équipe pour gagner!

SPORT Votre équipe pour gagner! SPORT Votre équipe pour gagner! Le salaire SOMMAIRE : Le salaire P.3 La fiche de paie P.6 La CFDT défend l unicité du sport et considère que tous les salariés de la branche doivent être regardés dans leur

Plus en détail

Dossier de candidature Trophées RSE 2016

Dossier de candidature Trophées RSE 2016 Dossier de candidature Trophées RSE 2016 Avec la participation de : Règlement - Trophées RSE des P.O. 2016 1 Si la fonction prépondérante d'une entreprise (à but lucratif ou non) est de créer de la valeur,

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 25 FÉVRIER 2010

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 25 FÉVRIER 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 25 FÉVRIER 2010 RELATIF À LA NÉGOCIATION ANNUELLE

Plus en détail

LES POLITIQUES DE RESSOURCES HUMAINES - FRANCE. La politique d égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes

LES POLITIQUES DE RESSOURCES HUMAINES - FRANCE. La politique d égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes LES POLITIQUES DE RESSOURCES HUMAINES - FRANCE La politique d égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes Un engagement d entreprise formalisé par des mesures concrètes Le LFB est un laboratoire

Plus en détail

Stratégie de rémunération et politique salariale Conseil et solutions logicielles

Stratégie de rémunération et politique salariale Conseil et solutions logicielles Stratégie de rémunération et politique salariale Conseil et solutions logicielles PEOPLE BASE CBM (Compensation and Benefits Management) est un cabinet de conseil français et indépendant, spécialisé dans

Plus en détail

Bilan social du CNES. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne

Bilan social du CNES. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Bilan social du CNES Année 2014 Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Page 2 sur 60 SOMMAIRE... 1 1 EMPLOI... 7 1.1 EFFECTIFS... 7 1.1.1 Effectifs au

Plus en détail

La Direction de Casino Information Technology représentée par Mme Karine MARCHAND, Directeur des Ressources Humaines, dûment mandatée à cet effet,

La Direction de Casino Information Technology représentée par Mme Karine MARCHAND, Directeur des Ressources Humaines, dûment mandatée à cet effet, SOCIETE CASINO INFORMATION TECHNOLOGY PROCES VERBAL DE DESACCORD SUR LES NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES PORTANT SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL Entre : D une part, La Direction de Casino

Plus en détail

EN BREF. Points Forts Pour votre entreprise : L'intéressement. Associez vos salariés à la performance et aux résultats de votre entreprise

EN BREF. Points Forts Pour votre entreprise : L'intéressement. Associez vos salariés à la performance et aux résultats de votre entreprise L'intéressement Associez vos salariés à la performance et aux résultats de votre entreprise EN BREF L'intéressement est une solution pour motiver et valoriser les salariés (1), dans un cadre social et

Plus en détail

EN BREF. Points Forts Pour votre entreprise : L'intéressement. Associez vos salariés à la performance et aux résultats de votre entreprise

EN BREF. Points Forts Pour votre entreprise : L'intéressement. Associez vos salariés à la performance et aux résultats de votre entreprise L'intéressement Associez vos salariés à la performance et aux résultats de votre entreprise EN BREF L'intéressement est une solution pour motiver et valoriser les salariés (1), dans un cadre social et

Plus en détail

Dossier de candidature Trophées RSE 2017

Dossier de candidature Trophées RSE 2017 Dossier de candidature Trophées RSE 2017 Avec la participation de : Dossier de candidature - Trophées RSE des P.O. 2017 1/10 Votre entreprise Nom de l entreprise :... Description de l activité :... Code

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES (BDES)

LA BASE DE DONNÉES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES (BDES) Groupement des Métiers de l Imprimerie ---------------------------------------------------------------------------------------------------- JUILLET/AOÛT 2016 NOTE N 38 LA BASE DE DONNÉES ÉCONOMIQUES ET

Plus en détail

Votre équipe pour gagner!

Votre équipe pour gagner! SPORT Votre équipe pour gagner! SOMMAIRE Le salaire P.3 La fiche de paie P.6 Le temps de travail P.8 Les congés P.10 Que faire en cas de maladie, d accident? P.11 2 Le salaire La CFDT défend l unicité

Plus en détail

de Gestion de la mobilité en France Your business technologists. Powering progress * * Nous sommes des technologistes. Générateur de progrès

de Gestion de la mobilité en France Your business technologists. Powering progress * * Nous sommes des technologistes. Générateur de progrès r è g l e s de Gestion de la mobilité en France * Nous sommes des technologistes. Générateur de progrès Your business technologists. Powering progress * Sommaire Acteurs & Rôles 3 L information sur la

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3183 Convention collective nationale IDCC : 1182. PORTS DE PLAISANCE ACCORD DU

Plus en détail

Rapport Egalité Professionnelle Hommes / Femmes. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne

Rapport Egalité Professionnelle Hommes / Femmes. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Rapport Egalité Professionnelle / Femmes Année 2014 Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Page 1 sur 42 Page 2 sur 42 Sommaire 1 CONDITIONS GENERALES

Plus en détail

MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération»

MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération» MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération» 1/ LES PYRAMIDES DES AGES A/ définition des tranches d âge âges < 20 20-25

Plus en détail

Contrat de Génération

Contrat de Génération DIRECCTE PACA - UT 13 Contrat de Génération Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la «Grande conférence

Plus en détail

NAO 2017 Dispositions applicables en l absence de signature

NAO 2017 Dispositions applicables en l absence de signature NAO 2017 Dispositions applicables en l absence de signature Volet salarial P.2 Revalorisation des salaires Revalorisation des salaires (Collective) Proposition d augmentation des salaires garantie de 0,2

Plus en détail

Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France. «La base de données économiques et sociales» - BDES -

Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France. «La base de données économiques et sociales» - BDES - Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France «La base de données économiques et sociales» - BDES - Jean-Marc Piat & Claudine Vergnolle, Experts-comptables Membres de la Commission CE Ordre des

Plus en détail

NAO SERIS Mesures prises au titre de l année Décembre 2014

NAO SERIS Mesures prises au titre de l année Décembre 2014 NAO SERIS Mesures prises au titre de l année 2014 Décembre 2014 LE RESULTAT DES NEGOCIATIONS Un accord signé par CFDT, CFE-CGC et FO PASSAGE COEFF 120 A 130 au 1er décembre 2014 - Pour les salariés disposant

Plus en détail

GESTIONNAIRE DE PAIE Partie 1 - réglementation & droit social : 3 jours / 21h

GESTIONNAIRE DE PAIE Partie 1 - réglementation & droit social : 3 jours / 21h GESTIONNAIRE DE PAIE Partie 1 - réglementation & droit social : 3 jours / 21h Partie 2 - brut au net : 2 jours / 14h Partie 3 - gérer les absences : 2 jours / 14h Partie 4 - les cotisations sociales :

Plus en détail

1. Pyramide des âges des ETAM* RENAULT s.a.s. au 31 décembre 2011, par niveau UIMM ** (toutes filières)

1. Pyramide des âges des ETAM* RENAULT s.a.s. au 31 décembre 2011, par niveau UIMM ** (toutes filières) 1. Pyramide des âges des ETAM* RENAULT s.a.s. au 31 décembre 2011, par niveau UIMM ** (toutes filières) 800 700 Effectifs ETAM*** : 13104 % ETAM dans l'effectif global Renault s.a.s : 36% Age moyen des

Plus en détail

ACCORD EMPLOI & RESPONSABILITE SOCIALE

ACCORD EMPLOI & RESPONSABILITE SOCIALE ACCORD EMPLOI & RESPONSABILITE SOCIALE Ambition de l accord Le thème central de cet accord est l EMPLOI et notre RESPONSABILITE SOCIALE d employeur pour : Adapter nos organisations, nos compétences aux

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3379 Convention collective nationale IDCC : 3016. ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION

Plus en détail

DISTRIBUTION CASINO FRANCE PROJET ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2010

DISTRIBUTION CASINO FRANCE PROJET ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2010 DISTRIBUTION CASINO FRANCE PROJET ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2010 Entre : D une part, La Direction de Distribution Casino France représentée par M. Yves

Plus en détail

Modèle de rapport de situation comparée (Entreprises de 300 salariés et plus)

Modèle de rapport de situation comparée (Entreprises de 300 salariés et plus) Modèle de rapport de situation comparée (Entreprises de 300 salariés et plus) Premier axe : Comparaison de la situation des femmes et des hommes pour déterminer et résorber les écarts éventuels de rémunération.

Plus en détail

Sommaire. Texte de base. Titre I er. Portée de la convention. Titre II. Droit syndical. Signataires Liste chronologique des textes Index alphabétique

Sommaire. Texte de base. Titre I er. Portée de la convention. Titre II. Droit syndical. Signataires Liste chronologique des textes Index alphabétique Négoce de l ameublement Sommaire Signataires Liste chronologique des textes Index alphabétique VII IX XIII Texte de base Titre I er. Portée de la convention Article 1 er. Champ d application 1 Article

Plus en détail

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous?

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous? La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur De quoi parlons-nous? Il s agit de faire le point sur l une des principales missions de la fonction

Plus en détail

Service presse et communication. Dossier de presse - 9 avril 2010

Service presse et communication. Dossier de presse - 9 avril 2010 Service presse et communication Dossier de presse - 9 avril 2010 Organisées par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, sous l impulsion de Simon Loueckhote, membre du gouvernement chargé du secteur

Plus en détail

VALEO SYSTEMES THERMIQUES SAS

VALEO SYSTEMES THERMIQUES SAS VALEO SYSTEMES THERMIQUES SAS PROTOCOLE D ACCORD DU 04/ 03/ 2010 RELATIF AUX NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES 2010 POLITIQUE SALARIALE ET MESURES COMPLEMENTAIRES Entre : La société VALEO SYSTEMES THERMIQUES

Plus en détail

Bilan social d'entreprise 2013 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique)

Bilan social d'entreprise 2013 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique) DIRECTION GENERALE Direction des ressources humaines 9 rue Marius Grosso 69 VAULX-EN-VELIN Tél. 4 7 7 4 - Fax 4 7 7 4 Bilan social d'entreprise 3 L.33-7 & R.33-7 du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre

Plus en détail

Bilan social 2010 DIRECTION DES RELATIONS AVEC LE PERSONNEL

Bilan social 2010 DIRECTION DES RELATIONS AVEC LE PERSONNEL Bilan social 2010 DIRECTION DES RELATIONS AVEC LE PERSONNEL Bilan social 2010 Direction des Relations avec le Personnel BILAN SOCIAL 2010 1 1. Emploi 1 2. Sous-traitance 1 3. Sécurité 1 4. Organisation

Plus en détail

Heure mensuelle d information

Heure mensuelle d information Intervention auprès de la tutelle sur la restructuration. Sujets abordés dans les derniers CTEP. Projet d évolution des statuts du personnel de l INPI. Heure mensuelle d information 14/04/2016 SOMMAIRE

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Comment le mettre en place dans mon entreprise? 06/12/2016 Petit-déjeuner Pépinière d entreprises La Roche-sur-Yon CE QUE L ON VA VOIR L entretien professionnel : qu est-ce que

Plus en détail

Salle LIPARI de 9h00 à 10h00

Salle LIPARI de 9h00 à 10h00 15 JUIN 2017 Salle LIPARI de 9h00 à 10h00 Consommer, épargner, se protéger : qu attendent vos salariés? Johan GERMON Avec la participation de... Nicolas DENIS Philippe ORAIN PLAN DE NOTRE INTERVENTION

Plus en détail

Partie I : Etat et analyse des données sociales de l établissement pour les personnels médicaux et non médicaux

Partie I : Etat et analyse des données sociales de l établissement pour les personnels médicaux et non médicaux Partie I : Etat et analyse des données sociales de l établissement pour les personnels médicaux et non médicaux I. Evolution des effectifs et de la masse salariale... p 6 Indicateur n 1 : Effectifs ETPR...

Plus en détail

EMPLOI, relations sociales et travail decent

EMPLOI, relations sociales et travail decent EMPLOI, relations sociales et travail decent Volet : Emploi La politique sociale est axée principalement sur : L emploi stable et la fidélisation salariés ; Le respect diversités ; La sécurité conditions

Plus en détail

NEGOCIER UN ACCORD SUR LE CONTRAT DE GENERATION

NEGOCIER UN ACCORD SUR LE CONTRAT DE GENERATION NEGOCIER UN ACCORD SUR LE CONTRAT DE GENERATION Textes applicables Loi 2013-185 du 1er mars 2013, JO 3 mars 2013 Décret 2013-222 du 15 mars 2013, JO 16 mars 2013 Circulaire DGEFP/DGT n 2013-07 du 15 mai

Plus en détail

9.10 TABLE DE CONCORDANCE DES DONNÉES SOCIALES, ENVIRONNEMENTALES ET SOCIÉTALES

9.10 TABLE DE CONCORDANCE DES DONNÉES SOCIALES, ENVIRONNEMENTALES ET SOCIÉTALES 9.10 TABLE DE CONCORDANCE DES DONNÉES SOCIALES, ENVIRONNEMENTALES ET SOCIÉTALES La quatrième édition du rapport RSE d Eurazeo comporte plusieurs Éléments d information issus des Lignes directrices de la

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL 1 L ENTRETIEN PROFESSIONNEL L entretien professionnel est l occasion, pour l entreprise et le salarié, de porter un regard sur l avenir et d identifier ensemble les actions de développement des compétences,

Plus en détail

Formation professionnelle : Un financement et des mécanismes profondément rénovés

Formation professionnelle : Un financement et des mécanismes profondément rénovés Le texte du mois Formation professionnelle : Un financement et des mécanismes profondément rénovés A partir du 1 er janvier 2015, toutes les entreprises devront mettre en œuvre le nouveau dispositif de

Plus en détail

Rapport de situation comparée Hommes Femmes 2015 (Données de fin décembre 2015)

Rapport de situation comparée Hommes Femmes 2015 (Données de fin décembre 2015) Rapport de situation comparée Hommes Femmes 2015 (Données de fin décembre 2015) Premier axe : Comparaison de la situation des femmes et des hommes pour déterminer et résorber les écarts éventuels de rémunération.

Plus en détail

1 Le droit du travail

1 Le droit du travail S ommaire Présentation 3 Chapitre 1 Le droit social 15 1 Les caractéristiques du droit social 15 2 L évolution historique 16 3 Les sources du droit du travail 17 A. Les origines nationales 17 B. Les origines

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2014 DIRECTION COHÉSION & RESSOURCES HUMAINES

BILAN SOCIAL 2014 DIRECTION COHÉSION & RESSOURCES HUMAINES BILAN SOCIAL 2014 DIRECTION COHÉSION & RESSOURCES HUMAINES 2 SOMMAIRE 1# 5# 2# 3# EMPLOI 5 1.1 Effectifs... 6 1.2 Travailleurs extérieurs... 15 1.3 Recrutements... 16 1.4 Départs... 20 1.5 Promotions...

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. Le droit du travail. Chapitre 1 Les sources du droit du travail 17

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. Le droit du travail. Chapitre 1 Les sources du droit du travail 17 Présentation 3 PARTIE 1 Le droit du travail Chapitre 1 Les sources du droit du travail 17 1 L évolution historique du droit du travail 18 2 Les sources du droit du travail 19 3 La codification du droit

Plus en détail

Page 1 sur 5 LES SEUILS LEGISLATIFS EN MANAGEMENT DE LA FONCTION RESSOURCES HUMAINES Pour plus de détails : http://expert-comptable.pwc.fr/fr/actualite-sociale/2009/t4/le-point-sur-les-seuils-deffectif.jhtml

Plus en détail

N 49 Le 15 avril Lettre d Information Sociale de la Direction des Ressources Humaines

N 49 Le 15 avril Lettre d Information Sociale de la Direction des Ressources Humaines N 49 Le 15 avril 2014 Lettre d Information Sociale de la Direction des Ressources Humaines SOCIAL INFO NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE 2014 La Négociation Annuelle Obligatoire et les mesures qui en découlent

Plus en détail

Les organisations syndicales représentatives au niveau de Distribution Casino France représentées par :

Les organisations syndicales représentatives au niveau de Distribution Casino France représentées par : SOCIETE DISTRIBUTION CASINO FRANCE PROCES VERBAL DE DESACCORD SUR LES NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES PORTANT SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL Entre : D une part, La Direction de Distribution

Plus en détail

BILAN SOCIAL synthèse et analyse

BILAN SOCIAL synthèse et analyse BILAN SOCIAL : synthèse et analyse www.adages.net 1 BILAN SOCIAL synthèse et analyse WWW.ADAGES.NET SIEGE SOCIAL 1925 rue de Saint Priest - Parc Euromédecine - 34097 Montpellier Cedex 5 Tel : 04 67 10

Plus en détail

POLITIQUE SOCIALE ENGAGEMENT 4. Encourager une politique de la diversité. Oeuvrer pour la parité hommes/femmes. Favoriser l emploi des 50 ans et plus

POLITIQUE SOCIALE ENGAGEMENT 4. Encourager une politique de la diversité. Oeuvrer pour la parité hommes/femmes. Favoriser l emploi des 50 ans et plus POLITIQUE SOCIALE ENGAGEMENT 4 Encourager une politique de la diversité Oeuvrer pour la parité hommes/femmes Le 24 mars 2011, le Leem et quatre organisations syndicales de salariés ont signé, pour trois

Plus en détail

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL Relation employeur/employé La politique de l'emploi d'icade s'attache à respecter les grands principes internationaux édictés par l'oit relatifs aux droits des travailleurs,

Plus en détail

INC 12 FEVRIER Bilan de la campagne 2014 des Observatoires Inter Régionaux

INC 12 FEVRIER Bilan de la campagne 2014 des Observatoires Inter Régionaux INC 12 FEVRIER 2015 Bilan de la campagne 2014 des Observatoires Inter Régionaux PARTICIPATION AUX OBSERVATOIRES Participation 2010/2014 aux 7 observatoires inter-régionaux Collèges 2010 2011 2012 2013

Plus en détail

MESURES SALARIALES 2016

MESURES SALARIALES 2016 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES GROUPE Economie RH Politique de rémunération et de rétribution Destinataires Tous services Contact PERRIN Béatrice Tél : Fax : E_mail: Date de validité A partir du 1 er

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 L AIR LIQUIDE S.A. DIRECTION DES RELATIONS ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL. «Creative Oxygen» : De l oxygène naît l inspiration

BILAN SOCIAL 2013 L AIR LIQUIDE S.A. DIRECTION DES RELATIONS ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL. «Creative Oxygen» : De l oxygène naît l inspiration BILAN SOCIAL L AIR LIQUIDE S.A. DIRECTION DES RELATIONS ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL «Creative Oxygen» : De l oxygène naît l inspiration Sommaire BILAN SOCIAL 1 1. Emploi 1 2. Sécurité 1 3. Organisation

Plus en détail

MONOPRIX MON LIVRET. Congés. Avantages. Rémunération IRP. Accords. le syndicat avec de vrais morceaux de droits dedans. Avril 2016

MONOPRIX MON LIVRET. Congés. Avantages. Rémunération IRP. Accords. le syndicat avec de vrais morceaux de droits dedans. Avril 2016 MONOPRIX MON LIVRET Rémunération Congés IRP Accords Avantages Avril 2016 le syndicat avec de vrais morceaux de droits dedans BIENVENUE chez VOUS Bonjour et bienvenue au sein de MONOPRIX Soucieux de vous

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL UNIQUE. Situation au 31 décembre 2013

RAPPORT ANNUEL UNIQUE. Situation au 31 décembre 2013 RAPPORT ANNUEL UNIQUE Situation au 31 décembre 2013 ACTIVITE et SITUATION FINANCIERE Bénéfices ou pertes constatées au cours de l exercice : Air Rhône-Alpes a dégagé un bénéfice net de 580 208 dont un

Plus en détail

FORMATION À UN TITRE DU MINISTÈRE CHARGÉ DE L EMPLOI

FORMATION À UN TITRE DU MINISTÈRE CHARGÉ DE L EMPLOI CPF DESCRIPTION DE L EMPLOI TYPE : L'Assistant(e) Ressources Humaines (ARH) seconde son responsable dans l'administration du personnel et la mise en œuvre de la politique de développement des ressources

Plus en détail

NÉGOCIER UN ACCORD SUR LE CONTRAT DE GÉNÉRATION

NÉGOCIER UN ACCORD SUR LE CONTRAT DE GÉNÉRATION Juillet 2013 NÉGOCIER UN ACCORD SUR LE CONTRAT DE GÉNÉRATION Textes applicables Loi 2013-185 du 1er mars 2013, JO 3 mars 2013 Décret 2013-222 du 15 mars 2013, JO 16 mars 2013 Circulaire DGEFP/DGT n 2013-07

Plus en détail

RECTORAT DRH SEEP2 ANNEXE 1 CONGES DES MAITRES DELEGUES DES ETABLISSEMENTS SOUS CONTRAT D ASSOCIATION

RECTORAT DRH SEEP2 ANNEXE 1 CONGES DES MAITRES DELEGUES DES ETABLISSEMENTS SOUS CONTRAT D ASSOCIATION RECTORAT DRH SEEP2 ANNEXE 1 1 CONGES DES MAITRES DELEGUES DES ETABLISSEMENTS SOUS CONTRAT D ASSOCIATION Les congés ne peuvent être attribués au-delà du terme de l engagement des maîtres délégués Les cas

Plus en détail

BILAN SOCIAL Version imprimable

BILAN SOCIAL Version imprimable BILAN SOCIAL Version Édito Édito Chiffres clés Emploi Rémunérations et charges accessoires Conditions d hygiène et de sécurité Autres conditions de travail Formation Relations Autres conditions de vie

Plus en détail

Enquête sociale FICT 2017 (Données 2016)

Enquête sociale FICT 2017 (Données 2016) Enquête sociale FICT 2017 (Données ) Entreprise : Ne pas laisser de cellule vide Code NAF : Nom du contact : Si la réponse est zéro inscrire : 0 Email : Si vous n'avez pas la réponse inscrire : N Téléphone

Plus en détail

décembre 2009 I. Quelles sont les obligations prévues par la loi

décembre 2009 I. Quelles sont les obligations prévues par la loi décembre 2009 Comment les entreprises impliquent les institutions représentatives du personnel dans les processus d élaboration des rapports des entreprises traitant des questions sociales et environnementales?

Plus en détail

Plan de la CCN du personnel de Pôle emploi

Plan de la CCN du personnel de Pôle emploi A - Dispositions Générales Art 1 Domaine d application de la CCN Application au personnel de droit privé de Pôle emploi. Application de certaines clauses à l ensemble des personnels de Pôle emploi Art

Plus en détail

Le Fongecif Aquitaine Une équipe à votre service

Le Fongecif Aquitaine Une équipe à votre service Le Fongecif Aquitaine Une équipe à votre service Maison de l Emploi Bordeaux 23 septembre 2014 Le Fongecif Aquitaine Association paritaire, mandatée par les partenaires sociaux pour contribuer dans le

Plus en détail

Reporting social 2014

Reporting social 2014 Reporting social 2014 2 ENGIE Reporting social 2014 Afin de faciliter l analyse des indicateurs, et de compléter les données sociales figurant dans la partie 3.2.8 du document de référence, les indicateurs

Plus en détail

FEMMES ET HOMMES AU CŒUR DE L ENTREPRISE

FEMMES ET HOMMES AU CŒUR DE L ENTREPRISE FEMMES ET HOMMES AU CŒUR DE L ENTREPRISE 46 Des équipes et des métiers La stabilité de l emploi L amélioration continue de la qualité de service aux clients du Groupe repose avant tout sur les compétences

Plus en détail

L Air Liquide S.A. Direction des Relations et du Développement social BILAN SOCIAL. Creative Oxygen : De l oxygène naît l inspiration.

L Air Liquide S.A. Direction des Relations et du Développement social BILAN SOCIAL. Creative Oxygen : De l oxygène naît l inspiration. L Air Liquide S.A. Direction des Relations et du Développement social BILAN SOCIAL Creative Oxygen : De l oxygène naît l inspiration. Sommaire 1 2 4 Bilan social 1 1. Emploi 1 2. Sécurité 1. Organisation

Plus en détail

Mesures salariales 2015

Mesures salariales 2015 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Economie RH et ressources Destinataires Tous services Contact Correspondants RH Branches Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1

Plus en détail

Rapport social de la branche de l Édition

Rapport social de la branche de l Édition Rapport social de la branche de l Édition Juin 2012 Syndicat national de l édition Introduction Rappel des textes applicables Conformément aux textes en vigueur il appartient au SNE de négocier une fois

Plus en détail

COMPTE-RENDU DES ATELIERS DE REFLEXION Organisés par la section CFDT de l APCA Pendant le temps de grève du 11 février 2016

COMPTE-RENDU DES ATELIERS DE REFLEXION Organisés par la section CFDT de l APCA Pendant le temps de grève du 11 février 2016 Organisés par la section CFDT de l APCA Pendant le temps de grève du 11 février 2016 Pendant le temps de grève réalisé à l APCA le 11 février 2016 pour protester contre les propositions employeurs suite

Plus en détail

SalaireExpert. Sommaire. Rubriques conseillées

SalaireExpert. Sommaire. Rubriques conseillées SalaireExpert Document mis à jour le : 03/01/2017 conseillées Sommaire de brut... 2 Salaire de base... 2 Heures supplémentaires et complémentaires... 2 Absences... 2 Avantages en nature... 2 Maintien de

Plus en détail

J.-M. Peretti 15 e ÉDITION RESSOURCES HUMAINES

J.-M. Peretti 15 e ÉDITION RESSOURCES HUMAINES J.-M. Peretti 15 e ÉDITION RESSOURCES HUMAINES Collection Gestion dirigée par Jean-Pierre Helfer et Jacques Orsoni Jean-Marie Peretti ESSEC, Sciences-Po Paris, docteur en sciences de gestion, HDR Professeur

Plus en détail

ANIMATION Avec la CFDT, l Animation pour tous!

ANIMATION Avec la CFDT, l Animation pour tous! ANIMATION Avec la CFDT, l Animation pour tous! SOMMAIRE Le salaire P.3 La fiche de paie P.4 Le temps de travail P.7 Les congés P.9 Que faire en cas de maladie, d accident? P.10 2 Le salaire La F3C CFDT

Plus en détail

L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE HOMMES/FEMMES, LA PARENTALITÉ

L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE HOMMES/FEMMES, LA PARENTALITÉ L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE HOMMES/FEMMES, LA PARENTALITÉ BNP PARIBAS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORT BARBARA LEVEEL 24 Juin 2015 Une banque responsable La politique diversité de BNP Paribas

Plus en détail

AVENANT N 07 A LA CONVENTION COLLECTIVE DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT DU (IDCC 2691) RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

AVENANT N 07 A LA CONVENTION COLLECTIVE DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT DU (IDCC 2691) RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS AVENANT N 07 A LA CONVENTION COLLECTIVE DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT DU 27.11.2007 (IDCC 2691) RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS Vu les dispositions législatives et réglementaires du code du travail

Plus en détail

BILAN. Etude «égalité professionnelle Hommes/Femmes»

BILAN. Etude «égalité professionnelle Hommes/Femmes» BILAN Etude «égalité professionnelle Hommes/Femmes» 2 CADRE LEGAL Analyser la situation comparée des femmes et des hommes Chaque année, dans les entreprises de plus 50 salariés, l'employeur doit produire

Plus en détail

PREAMBULE Après négociation entre :

PREAMBULE Après négociation entre : ACCORD SUR LES MODALITES D INFORMATION ET DE CONSULTATION DU COMITE D ENTREPRISE SUR LA STRATEGIE D ENTREPRISE ET LA MISE EN PLACE D UN DISPOSITIF DE GPEC DANS LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL

Plus en détail

FLASH INFO DU 28 février 2017 Prime exceptionnelle

FLASH INFO DU 28 février 2017 Prime exceptionnelle FLASH INFO DU 28 février 2017 Prime exceptionnelle La politique salariale de la branche au titre de l année 2017 a fait l objet d une négociation qui s est déroulée les 23 novembre 2016 et 8 février 2017.

Plus en détail