SOURCES Site Groupe Chèque Déjeuner (au 14/01/2014) Rapport de responsabilité sociétale 2012 Plaquette «Notre démarche nous engage»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOURCES Site Groupe Chèque Déjeuner (au 14/01/2014) Rapport de responsabilité sociétale 2012 Plaquette «Notre démarche nous engage»"

Transcription

1 JANVIER 2014 version 1 GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DU GROUPE CHEQUE DEJEUNER SOMMAIRE LA STRUCTURE DES EFFECTIFS L ÉVOLUTION DES EMPLOIS LA FORMATION ET LES COMPÉTENCES LA RÉMUNÉRATION GLOBALE LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET LA QUALITÉ DE VIE SOURCES Site Groupe Chèque Déjeuner (au 14/01/2014) Rapport de responsabilité sociétale 2012 Plaquette «Notre démarche nous engage» Note de 3,5/5 à l évaluation ISO réalisée en juillet 2012 par Bureau Veritas Certification Droits réservés Miroir Social

2 Structure des effectifs Implantation géographique Monde France 54 % Étranger 46 % Age Plus de 55 ans 4 % Moins de 29 ans 25 % Moyenne d'âge 36 ans 36 ans Ancienneté moyenne 6 ans Genre Femmes 53 % 53 % Hommes 47 % 47 % Gouvernance Conseil d administration Femmes 3 3 sur 14 (21,4 %*) Représentants des confédérations syndicales 3 3 sur 14 (21,4 %*) Catégories Direction générale Femmes 6 Contrat Interne CDI 96,3 %* CDD 3 %* Alternance 0,7 %* Statut particulier (France) Interne Personnes handicapées 13 Externe Personnes handicapées (Sous-traitance) 1,84 unités bénéficiaires

3 Emploi 2012 Evolution - 4 % Turnover 10,4 % Entrée Contrat Interne 206 Statut particulier Interne Nb de pers. handicapées recrutées en CDI 1 1 (Salon de de recrutement Handi2day) Nb de pers. handicapées intégrées en stage 1 1 (Salon de de recrutement Handi2day) Sortie 307

4 Formation et compétences 2012 X 2011 Des entretiens de progrès «nouvelle génération» laborateur évaluent conjointement les pratiques professionnelles liées au poste de travail et déterminent ensemble les actions de développe- Formation Fin 2011, les référentiels de compétences décrivant pour chaque place. Le choix d un éditeur logiciel a Part de la masse salariale 1,9 %* ment des compétences à mettre en Budget (en million d euros) 1,2 1,2 métier les missions principales, également été finalisé afin de déma- Salariés formés dans l année les pratiques professionnelles, les % térialiser % (+ ( % les par entretiens rapport à à 2011) de progrès. Métier Chèque Déjeuner Holding connaissances et les qualités ou ap- 19,8 %* (En % des jours de formation) titudes requises pour exercer le métier ont été finalisés a vu leur duplicable sur les filiales interna- Pôle Services France 11,5 %* déploiement à l échelle de la Zone tionales du Groupe Chèque Déjeu- Pôle Titres International 40,5 %* France, regroupant le Pôle Titres ner, offrira à chaque collaborateur Cet outil, créé pour être facilement Pôle Titres France 28,2 %* Thème Management France et le Pôle Services, au travers la possibilité 29 de voir l ensemble des (En nombre de salariés formés) Diversité (France) des entretiens de progrès annuels. pratiques 94 professionnelles se rat- tachant à son métier ainsi que d actualiser son curriculum vitae. Mobilité professionnelles décrites dans les Mobilité interne référentiels de compétences qui Pour les managers, 12 l outil déployé Dorénavant, ce sont les pratiques servent de base à l évaluation de tous permettra d avoir une vision sur les Entretien Entretien séniors (France) les collaborateurs d un même métier. Lors de l entretien, manager et col- compétences de leurs équipes et de définir les pistes 9 d évolution. Pour la Entretiens de progrés (France) DRH, l outil Voir article déployé sera un facilitateur de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC ). source rapport de responsabilité sociétale 2012 Groupe Chèque Déjeuner - p 39

5 Rémunération Non datée X 2012 X 2011 Masse salariale (en millions d euros) La rémunération globale comprend l ensemble des avantages offerts par 60,4 En 2012, le l employeur Groupe Chèque à l employé. Par Elle exemple, constitue il a été pour constaté le Groupe une Chèque Déjeuner une Actionnariat Déjeuner a tenu place à analyser centrale la dans situation sur plusieurs domaines dans les métiers de l informa- 100 % d actions tels que l accès à l emtique, notamment au sein du Pôle Lors de la remise des prix aux Nombre de sociétaire (Chèque Déjeuner) structures gagnantes (+ (+ 2 2 % du par concours ses surreprésentation réflexions autour des la culture hommes d entreprise. Part du capital détenu par les salariés (Chèque Déjeuner) ploi, la promotion professionnelle, la qualification, la rémuné- Toutefois, afin de garantir le Chèque Déjeuner a souhaité Ecarts des rémunérations entre les femmes et les ration hommes effective... Cette analyse a maintien de cette situation et de mettre à l honneur la Voir thématique l article Services. rapport à à 2011) de la fondation en 2012, le Groupe SALAIRE DE PÉRIPHÉRIQUES de l égalité hommes-femmes. À permis de constater qu il n existe l améliorer BASE encore, des DE SALAIRE accords cette occasion, le Groupe a accueil- Salaire moyen mensuel brut (en euros) pas de problématique majeure (FOURCHETTE collectifs relatifs DE à l égalité professionnelle SALAIRES) Participation, li l association Osez le Féminisme Groupe sur ce thème à l exception de entre les hommes et les ainsi que l actrice Blandine Métayer Intéressement, qui a interprété un extrait de son la répartition des effectifs dans Grille de femmes classification, vont être négociés Chèque Déjeuner Holding Plan d épargne dans spectacle «Je suis top», inspiré certaines filiales qui résulte de la Grille les des différentes salaires sociétés du Groupe de témoignages sur le parcours de Pôle Titres France composition du marché du travail en vie professionnelle d une femme manager. Pôle Services France dans leur secteur = Pôle Titres International Source : Rapport de responsabilité sociétale 2012 RÉMUNÉRATION Groupe Chèque Déjeuner - p 43 GLOBALE Echelle des salaires (France) de 1 à 10 de 1 à 12 Complément de salaire Titres restaurant Protection sociale Complémentaire santé Prévoyance Retraite supllémentaire Redistribution de la performance Participation Intéressement PEE GARANTIR LES L ÉGALITÉ 4 ÉLÉMENTS PROFESSIONNELLE DE LA RÉMUNÉRATION HOMMES/FEMMES GLOBALE Evolution du salaire moyen mensuel + 3,5 % COMPLÉMENTS SUPPLÉMENTS DE SALAIRE DE SALAIRE Congés, Mutuelle, Primes, Prévoyance, Avantages en nature, Retraite Chèques déjeuner Source : Rapport de responsabilité sociétale 2012 Groupe Chèque Déjeuner - p 41

6 Conditions de travail et qualité de vie Non datée 2012 X 2011 Absentéisme Taux global 5,7 % 5,7 % Maternité, paternité 1,9 % LA CONCERTATION DANS LE CADRE Maladie 2,4 % Congés sans solde DES ENQUÊTES BIEN-ÊTRE 0,4 % Congés parentaux En 2012, les quatre entités du Pôle Titres France 1 % Accidents du travail ont réalisé des enquêtes bien-être à l initiative des délégués du personnel. Ces enquêtes ont permis de mettre en oeuvre des groupes de travail afin d affiner les résultats et de proposer des pistes d améliorations aux directions concernées. Approche participative Pôle Titres France Concertation RSE / Evaluation ISO Niveau de participation 157 dont 103 salariés, 17 managers, Source : Rapport de responsabilité sociétale 2012 Groupe Chèque Déjeuner - p top managers membres des IRP Enquête bien-être Voir article Groupe Enquête de perception Taux de participation 30 % (France) % (International) Concours «Coups de cœur» de la fondation 400 votes 28 Nombre d accords signés 25 Temps de travail (France) Durée de travail à temps plein heures depuis 1996 Temps partiel chez les CDI 5,1 %

GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN

GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN NOVEMBRE 2013 GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN version 1 SOMMAIRE LA STRUCTURE DES EFFECTIFS L ÉVOLUTION DES EMPLOIS LA FORMATION ET LES COMPÉTENCES LA RÉMUNÉRATION GLOBALE LES CONDITIONS

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS Groupe Caisse des Dépôts

CHIFFRES CLÉS Groupe Caisse des Dépôts CHIFFRES CLÉS DU Bilan social Groupe Caisse des Dépôts Emploi Effectif total du Groupe 22 44 salariés au 31/12/ Effectif Effectif total 2012 2013 Évolution / 2013 Caisse des Dépôts 55 44 490 0,4 % Entités

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 - Les Emplois...page 1

SOMMAIRE. 1 - Les Emplois...page 1 SOMMAIRE 1 - Les Emplois......page 1 11 Effectif... page 1 11.1 - Effectif total au 31/12 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31/12 11.3 - Effectif annuel en équivalence temps plein 11.4 - Comparatif

Plus en détail

Performance sociale. Concepts et enjeux. Commission Paritaire Santé 23 mai 2014

Performance sociale. Concepts et enjeux. Commission Paritaire Santé 23 mai 2014 1 Performance sociale Concepts et enjeux Commission Paritaire Santé 23 mai 2014 La RSE à la Sécurité sociale 2 La RSE est un instrument au service du Développement Durable. Plan cadre développement durable

Plus en détail

Bilan social Direction des Ressources Humaines

Bilan social Direction des Ressources Humaines Bilan social 2015 Direction des Ressources Humaines SOMMAIRE I - EMPLOI 11 Effectif CDI/CDD 1 11.1 - Effectif total au 31 décembre 1 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31 décembre 2 11.3 -

Plus en détail

SYNTHESE DU PLAN D ACTION SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE 2012 EMBAUCHES : DEVELOPPER LES CANDIDATURES FEMININES

SYNTHESE DU PLAN D ACTION SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE 2012 EMBAUCHES : DEVELOPPER LES CANDIDATURES FEMININES SYNTESE DU PLAN D ACTION SUR L EGALITE PROESSIONNELLE 212 Depuis 25, nous avons, dans l entreprise, un accord sur «le développement de la mixité dans le Groupe». 1 Celui-ci définit, dans de nombreux domaines,

Plus en détail

SPORT Votre équipe pour gagner!

SPORT Votre équipe pour gagner! SPORT Votre équipe pour gagner! Le salaire SOMMAIRE : Le salaire P.3 La fiche de paie P.6 La CFDT défend l unicité du sport et considère que tous les salariés de la branche doivent être regardés dans leur

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL UNIQUE. Situation au 31 décembre 2013

RAPPORT ANNUEL UNIQUE. Situation au 31 décembre 2013 RAPPORT ANNUEL UNIQUE Situation au 31 décembre 2013 ACTIVITE et SITUATION FINANCIERE Bénéfices ou pertes constatées au cours de l exercice : Air Rhône-Alpes a dégagé un bénéfice net de 580 208 dont un

Plus en détail

Votre équipe pour gagner!

Votre équipe pour gagner! SPORT Votre équipe pour gagner! SOMMAIRE Le salaire P.3 La fiche de paie P.6 Le temps de travail P.8 Les congés P.10 Que faire en cas de maladie, d accident? P.11 2 Le salaire La CFDT défend l unicité

Plus en détail

KORIAN SA. Bilan Social. Année 2015 DRH KORIAN

KORIAN SA. Bilan Social. Année 2015 DRH KORIAN KORIAN SA Bilan Social Année DRH KORIAN SOMMAIRE PARTIE I : L'EMPLOI PARTIE II - REMUNERATION ET CHARGES ACCESSOIRES PARTIE III - CONDITIONS D'HYGIENE ET DE SECURITE PARTIE IV - AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL

Plus en détail

CE QU IL FAUT DÉCLARER

CE QU IL FAUT DÉCLARER CE QU IL FAUT DÉCLARER POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER Salaires des apprentis munis d un contrat Sommes perçues dans le

Plus en détail

Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe

Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe 4 bilan SOCIAL 2010 Sommaire 1 Emploi P/09 2 Rémunérations P/25

Plus en détail

POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER

POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER Salaires des apprentis munis d un contrat Sommes perçues dans le cadre des aides à l emploi et de la formation professionnelle Sommes perçues par des étudiants Ce qu il faut déclarer POUR LES PRINCIPALES

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 25 FÉVRIER 2010

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 25 FÉVRIER 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 25 FÉVRIER 2010 RELATIF À LA NÉGOCIATION ANNUELLE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3379 Convention collective nationale IDCC : 3016. ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION

Plus en détail

Accord en faveur de l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Direction des Affaires sociales Accord Egalité Hommes/Femmes Mars 2015

Accord en faveur de l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Direction des Affaires sociales Accord Egalité Hommes/Femmes Mars 2015 Accord en faveur de l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes 1 Sommaire Ø Champ d application Ø Domaines d actions Ø Durée de l accord 2 Champ d application 3 Champ d application Ensemble

Plus en détail

NÉGOCIER UN ACCORD SUR LE CONTRAT DE GÉNÉRATION

NÉGOCIER UN ACCORD SUR LE CONTRAT DE GÉNÉRATION Juillet 2013 NÉGOCIER UN ACCORD SUR LE CONTRAT DE GÉNÉRATION Textes applicables Loi 2013-185 du 1er mars 2013, JO 3 mars 2013 Décret 2013-222 du 15 mars 2013, JO 16 mars 2013 Circulaire DGEFP/DGT n 2013-07

Plus en détail

de Gestion de la mobilité en France Your business technologists. Powering progress * * Nous sommes des technologistes. Générateur de progrès

de Gestion de la mobilité en France Your business technologists. Powering progress * * Nous sommes des technologistes. Générateur de progrès r è g l e s de Gestion de la mobilité en France * Nous sommes des technologistes. Générateur de progrès Your business technologists. Powering progress * Sommaire Acteurs & Rôles 3 L information sur la

Plus en détail

ACCORD EMPLOI & RESPONSABILITE SOCIALE

ACCORD EMPLOI & RESPONSABILITE SOCIALE ACCORD EMPLOI & RESPONSABILITE SOCIALE Ambition de l accord Le thème central de cet accord est l EMPLOI et notre RESPONSABILITE SOCIALE d employeur pour : Adapter nos organisations, nos compétences aux

Plus en détail

DISTRIBUTION CASINO FRANCE PROJET ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2010

DISTRIBUTION CASINO FRANCE PROJET ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2010 DISTRIBUTION CASINO FRANCE PROJET ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2010 Entre : D une part, La Direction de Distribution Casino France représentée par M. Yves

Plus en détail

Mise en œuvre au sein de la CEPAL des dispositions des articles 3.2 et 4.5 de l accord Groupe GPEC du 20 janvier 2015

Mise en œuvre au sein de la CEPAL des dispositions des articles 3.2 et 4.5 de l accord Groupe GPEC du 20 janvier 2015 Mise en œuvre au sein de la CEPAL des dispositions des articles 3.2 et 4.5 de l accord Groupe GPEC du 20 janvier 2015 Période du 1 er janvier 2015 au 31 décembre 2017 La CEPAL met en œuvre les engagements

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES (BDES)

LA BASE DE DONNÉES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES (BDES) Groupement des Métiers de l Imprimerie ---------------------------------------------------------------------------------------------------- JUILLET/AOÛT 2016 NOTE N 38 LA BASE DE DONNÉES ÉCONOMIQUES ET

Plus en détail

LA NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE (NAO)

LA NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE (NAO) Fiche Express LA NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE (NAO) Fiche express L'info pratique en droit du travail. AVERTISSEMENT : Ce document ne dispense en rien de consulter un spécialiste pour adapter au besoin

Plus en détail

BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015

BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015 BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015 CHAPITRE I EMPLOI Indicateur : 11 EFFECTIFS Données des indicateurs au 31/12/2015 1.1.1 - EFFECTIF PRESENT 1.1.2 - EFFECTIF PERMANENT 1.1.3 - NOMBRE DE SALARIES LIES PAR UN CDD

Plus en détail

LES POLITIQUES DE RESSOURCES HUMAINES - FRANCE. La politique d égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes

LES POLITIQUES DE RESSOURCES HUMAINES - FRANCE. La politique d égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes LES POLITIQUES DE RESSOURCES HUMAINES - FRANCE La politique d égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes Un engagement d entreprise formalisé par des mesures concrètes Le LFB est un laboratoire

Plus en détail

Bilan social du CNES. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne

Bilan social du CNES. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Bilan social du CNES Année 2014 Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Page 2 sur 60 SOMMAIRE... 1 1 EMPLOI... 7 1.1 EFFECTIFS... 7 1.1.1 Effectifs au

Plus en détail

Accord salarial du 5 février 2013

Accord salarial du 5 février 2013 Accord salarial du 5 février 2013 PRÉAMBULE En application de l article L. 2241-1 du Code du travail et de l article 42 de la Convention collective de la banque, les partenaires sociaux se sont rencontrés

Plus en détail

Revalorisations salariales 2009 pour les cadres salariés de la classe III et les cadres supérieurs groupe A

Revalorisations salariales 2009 pour les cadres salariés de la classe III et les cadres supérieurs groupe A Siège Social Direction du Courrier Direction des Ressources Humaines Destinataires Toutes entités courrier Contact Emmanuelle CRAVIC / Cyril HOCHART Tél : 01 55 44 04 98-35 28 Fax : CP : D 201 Date de

Plus en détail

M2P TOURISME HOTELLERIE TOURISME ET DEVELOPPEMENT EN IUP Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

M2P TOURISME HOTELLERIE TOURISME ET DEVELOPPEMENT EN IUP Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme M2P TOURISME HOTELLERIE TOURISME ET DEVELOPPEMENT EN IUP Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 33 inscrits, 27 ont validé le diplôme soit un taux

Plus en détail

MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération»

MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération» MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération» 1/ LES PYRAMIDES DES AGES A/ définition des tranches d âge âges < 20 20-25

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors: chantier prioritaire de la «Grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Un Accord

Plus en détail

MTU FRANCE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES

MTU FRANCE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES MTU FRANCE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES SYNTHESE PLAN D ACTIONS 2011 PREAMBULE Le principe d égalité professionnelle entre les hommes et les femmes est inscrit dans la loi depuis

Plus en détail

Mesures salariales 2015

Mesures salariales 2015 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Economie RH et ressources Destinataires Tous services Contact Correspondants RH Branches Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1

Plus en détail

PREAMBULE Après négociation entre :

PREAMBULE Après négociation entre : ACCORD SUR LES MODALITES D INFORMATION ET DE CONSULTATION DU COMITE D ENTREPRISE SUR LA STRATEGIE D ENTREPRISE ET LA MISE EN PLACE D UN DISPOSITIF DE GPEC DANS LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL

Plus en détail

Partie I : Etat et analyse des données sociales de l établissement pour les personnels médicaux et non médicaux

Partie I : Etat et analyse des données sociales de l établissement pour les personnels médicaux et non médicaux Partie I : Etat et analyse des données sociales de l établissement pour les personnels médicaux et non médicaux I. Evolution des effectifs et de la masse salariale... p 6 Indicateur n 1 : Effectifs ETPR...

Plus en détail

Plan de la CCN du personnel de Pôle emploi

Plan de la CCN du personnel de Pôle emploi A - Dispositions Générales Art 1 Domaine d application de la CCN Application au personnel de droit privé de Pôle emploi. Application de certaines clauses à l ensemble des personnels de Pôle emploi Art

Plus en détail

Entreprendre. en conscience

Entreprendre. en conscience 2015 Entreprendre en conscience économique 2015 1 250 000 euros (bilan en cours) Un chiffre d affaires en évolution Une croissance positive de la marge brute 2003 338 000 euros une distribution optimale

Plus en détail

La base de données sociales

La base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque La base de données sociales 2014 Données statistiques à fin 2013 Recueil statistique

Plus en détail

En 2011/2012, sur les 18 inscrits, 9 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 50,0%.

En 2011/2012, sur les 18 inscrits, 9 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 50,0%. Mention Enseignement, Formation, Education Domaine SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Devenir de la promotion 2012 Enquête En 2011/2012, sur les 18 inscrits, 9 ont validé le diplôme soit un taux de réussite

Plus en détail

Compte rendu de la Commission Nationale Carrefour Egalité Hommes/Femmes du Jeudi 17 Novembre 2010

Compte rendu de la Commission Nationale Carrefour Egalité Hommes/Femmes du Jeudi 17 Novembre 2010 Compte rendu de la Commission Nationale Carrefour Egalité Hommes/Femmes du Jeudi 17 Novembre 2010 La rédaction de ce compte rendu a été réalisée par les membres de la commission : Martine Saint-Cricq -

Plus en détail

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous?

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous? La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur De quoi parlons-nous? Il s agit de faire le point sur l une des principales missions de la fonction

Plus en détail

1 Le droit du travail

1 Le droit du travail S ommaire Présentation 3 Chapitre 1 Le droit social 15 1 Les caractéristiques du droit social 15 2 L évolution historique 16 3 Les sources du droit du travail 17 A. Les origines nationales 17 B. Les origines

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3154 Conventions collectives nationales NÉGOCE DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION IDCC : 398. Ouvriers IDCC

Plus en détail

NAO SERIS Mesures prises au titre de l année Décembre 2014

NAO SERIS Mesures prises au titre de l année Décembre 2014 NAO SERIS Mesures prises au titre de l année 2014 Décembre 2014 LE RESULTAT DES NEGOCIATIONS Un accord signé par CFDT, CFE-CGC et FO PASSAGE COEFF 120 A 130 au 1er décembre 2014 - Pour les salariés disposant

Plus en détail

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2011-2013 Effectif total Périmètre: Groupe EFFECTIFS 2010 Variation Tendanc e TOTAL PERSONNEL GERE PAR LE GROUPE: 1993 2048 2104 2106 1 0.1% TOTAL GROUPE AFD: 1625

Plus en détail

Reporting social 2014

Reporting social 2014 Reporting social 2014 2 ENGIE Reporting social 2014 Afin de faciliter l analyse des indicateurs, et de compléter les données sociales figurant dans la partie 3.2.8 du document de référence, les indicateurs

Plus en détail

Les organisations syndicales représentatives au niveau de Distribution Casino France représentées par :

Les organisations syndicales représentatives au niveau de Distribution Casino France représentées par : SOCIETE DISTRIBUTION CASINO FRANCE PROCES VERBAL DE DESACCORD SUR LES NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES PORTANT SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL Entre : D une part, La Direction de Distribution

Plus en détail

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL Relation employeur/employé La politique de l'emploi d'icade s'attache à respecter les grands principes internationaux édictés par l'oit relatifs aux droits des travailleurs,

Plus en détail

Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes

Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE DU MASQUE Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes ACCORD DE BRANCHE SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU 5 AVRIL 2007 1 Gestion individuelle

Plus en détail

M. SCILIEN CGA = de nouveaux outils de contrôle de gestion

M. SCILIEN CGA = de nouveaux outils de contrôle de gestion M. SCILIEN CGA = de nouveaux outils de contrôle de gestion I. Quels Outils concernant la mesure et les prévisions de masse salariale Introduction. La CAE porte son attention sur la MOD, qui ne représente

Plus en détail

LES JOURNEES DU DROIT SOCIAL

LES JOURNEES DU DROIT SOCIAL POUR QUI POUR QUOI LES DE CE STAGE OBJECTIFS DU STAGE PROGRAMME Responsable des ressources humaines, collaborateurs du service du personnel et de la paie Se tenir informé en temps réel de l actualité juridique

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Guide à destination des entreprises pour bien conduire un entretien professionnel

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Guide à destination des entreprises pour bien conduire un entretien professionnel L ENTRETIEN PROFESSIONNEL DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Guide à destination des entreprises pour bien conduire un entretien professionnel Document établi par la Commission Paritaire Nationale

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. Le droit du travail. Chapitre 1 Les sources du droit du travail 17

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. Le droit du travail. Chapitre 1 Les sources du droit du travail 17 Présentation 3 PARTIE 1 Le droit du travail Chapitre 1 Les sources du droit du travail 17 1 L évolution historique du droit du travail 18 2 Les sources du droit du travail 19 3 La codification du droit

Plus en détail

Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé. au 31 décembre 2014

Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé. au 31 décembre 2014 Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé au 31 décembre 2014 2 Ce rapport a été élaboré à partir des informations 2014 remontées dans le cadre de l enquête «Bilan Social» pour les

Plus en détail

ACCORD DU 14 JUIN 2010

ACCORD DU 14 JUIN 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3008 Convention collective nationale IDCC : 733. DÉTAILLANTS EN CHAUSSURES ACCORD DU 14 JUIN 2010 RELATIF

Plus en détail

Etre fonctionnaire ou agent public, qu est-ce que cela signifie?

Etre fonctionnaire ou agent public, qu est-ce que cela signifie? Etre fonctionnaire ou agent public, qu est-ce que cela signifie? LES TROIS FONCTIONS PUBLIQUES 3 fonctions publiques : La fonction publique d'état (44%) La fonction publique territoriale (35%) La fonction

Plus en détail

Entreprise Ekium. Etablissement Grand Sud. Synthèse du Plan d action 2015 portant sur l Egalité Professionnelle entre les Femmes et les Hommes

Entreprise Ekium. Etablissement Grand Sud. Synthèse du Plan d action 2015 portant sur l Egalité Professionnelle entre les Femmes et les Hommes Entreprise Ekium Etablissement Grand Sud Synthèse du Plan d action 2015 portant sur l Egalité Professionnelle entre les emmes et les ommes A Objectifs de progression, actions permettant de les atteindre,

Plus en détail

En 2011/2012, sur les 95 inscrits, 54 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 56,8%.

En 2011/2012, sur les 95 inscrits, 54 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 56,8%. Mention Tourisme, Hôtellerie, Alimentation Domaine SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Devenir de la promotion 2012 Enquête En 2011/2012, sur les 95 inscrits, 54 ont validé le diplôme soit un taux de réussite

Plus en détail

INC 12 FEVRIER Bilan de la campagne 2014 des Observatoires Inter Régionaux

INC 12 FEVRIER Bilan de la campagne 2014 des Observatoires Inter Régionaux INC 12 FEVRIER 2015 Bilan de la campagne 2014 des Observatoires Inter Régionaux PARTICIPATION AUX OBSERVATOIRES Participation 2010/2014 aux 7 observatoires inter-régionaux Collèges 2010 2011 2012 2013

Plus en détail

Direction COHésion & ressources humaines

Direction COHésion & ressources humaines BILAN SOCIAL 2012 Direction COHésion & ressources humaines sommaire Emploi 3 1.1 Effectifs 4 1.2 Travailleurs extérieurs 13 1.3 Embauchages 14 1.4 Départs 18 1.5 Promotions 22 1.7 Situation de handicap

Plus en détail

Charte de la mobilité dans la fonction publique de l Etat Tout le monde s engage...

Charte de la mobilité dans la fonction publique de l Etat Tout le monde s engage... MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Charte de la mobilité dans la fonction publique de l Etat Tout le monde s engage... > Charte de la mobilité dans la fonction publique de

Plus en détail

Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé

Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé au 31 décembre 2014 Ce rapport a été élaboré à partir des informations 2014 remontées dans le cadre de l enquête «Bilan Social» pour les

Plus en détail

L Air Liquide S.A. Direction des Relations et du Développement social BILAN SOCIAL. Creative Oxygen : De l oxygène naît l inspiration.

L Air Liquide S.A. Direction des Relations et du Développement social BILAN SOCIAL. Creative Oxygen : De l oxygène naît l inspiration. L Air Liquide S.A. Direction des Relations et du Développement social BILAN SOCIAL Creative Oxygen : De l oxygène naît l inspiration. Sommaire 1 2 4 Bilan social 1 1. Emploi 1 2. Sécurité 1. Organisation

Plus en détail

Chapitre 5 La gestion des relations sociales 1 LES INSTANCES REPRÉSENTATIVES DU PERSONNEL (IRP)

Chapitre 5 La gestion des relations sociales 1 LES INSTANCES REPRÉSENTATIVES DU PERSONNEL (IRP) Chapitre 5 La gestion des relations sociales Dans l entreprise privée, les relations sociales sont gérées par l intermédiaire des Instances Représentatives du Personnel (IRP). Les IRP sont l ensemble des

Plus en détail

Emploi public et Gestion prévisionnelle des ressources humaines de l Etat en France Enjeux et perspectives

Emploi public et Gestion prévisionnelle des ressources humaines de l Etat en France Enjeux et perspectives Emploi public et Gestion prévisionnelle des ressources humaines de l Etat en France Enjeux et perspectives Réseau sur l emploi et la gestion publics OCDE 7 novembre 2011 1/19 Sommaire I La fonction publique

Plus en détail

DROIT SOCIAL. Le droit du travail : Les textes. Tous les salariés de droit privé. Salariés d une branche d activité

DROIT SOCIAL. Le droit du travail : Les textes. Tous les salariés de droit privé. Salariés d une branche d activité Principe Le Code du Travail Les accords d entreprise Principe Code du Travail Convention Collective Accords d entreprise Accords individuels Tous les salariés de droit privé Salariés d une branche d activité

Plus en détail

Bilan social 2010 DIRECTION DES RELATIONS AVEC LE PERSONNEL

Bilan social 2010 DIRECTION DES RELATIONS AVEC LE PERSONNEL Bilan social 2010 DIRECTION DES RELATIONS AVEC LE PERSONNEL Bilan social 2010 Direction des Relations avec le Personnel BILAN SOCIAL 2010 1 1. Emploi 1 2. Sous-traitance 1 3. Sécurité 1 4. Organisation

Plus en détail

AVENANT A L ARTICLE 37 DE LA CONVENTION COLLECTIVE DE L IMMOBILIER CONCERNANT LES SALAIRES MINIMA. Préambule

AVENANT A L ARTICLE 37 DE LA CONVENTION COLLECTIVE DE L IMMOBILIER CONCERNANT LES SALAIRES MINIMA. Préambule 09/10/07 AVENANT A L ARTICLE 37 DE LA CONVENTION COLLECTIVE DE L IMMOBILIER CONCERNANT LES SALAIRES MINIMA Préambule Les représentants des organisations syndicales d employeurs et de salariés se sont efforcés,

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la«grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Accord National

Plus en détail

NOUVEAUX FORFAITS DE PRISE EN CHARGE, PAR L OPCA-TP, DES CONTRATS ET PERIODES DE PROFESSIONNALISATION

NOUVEAUX FORFAITS DE PRISE EN CHARGE, PAR L OPCA-TP, DES CONTRATS ET PERIODES DE PROFESSIONNALISATION N 90 - FORMATION N 12 En ligne sur www.fntp.fr / extranet le 25 juillet 2005 ISSN 1769-3985 NOUVEAUX FORFAITS DE PRISE EN CHARGE, PAR L OPCA-TP, DES CONTRATS ET PERIODES DE PROFESSIONNALISATION Le 7 juillet

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Comment le mettre en place dans mon entreprise? 06/12/2016 Petit-déjeuner Pépinière d entreprises La Roche-sur-Yon CE QUE L ON VA VOIR L entretien professionnel : qu est-ce que

Plus en détail

Module Ressources Humaines SNAECSO

Module Ressources Humaines SNAECSO Programme de formation des directrices et directeurs des centres sociaux et socioculturels en partenariat avec la Fédération des Centres Sociaux de France --- Module Ressources Humaines SNAECSO 2017 Adaptation

Plus en détail

PREMIERE EMBAUCHE. 19 novembre Centre de Congrès > CAEN

PREMIERE EMBAUCHE. 19 novembre Centre de Congrès > CAEN PREMIERE EMBAUCHE Vous envisagez d embaucher votre premier salarié pour faire face au développement de votre activité? Réussir son premier recrutement est un enjeu très important pour l avenir de votre

Plus en détail

GPEC, formation et stratégie d'entreprise responsable

GPEC, formation et stratégie d'entreprise responsable GPEC, formation et stratégie d'entreprise responsable Formation présentielle Formation 2 jours - 14 h 1 495.00 HT Réf. ST10 Parcours Petit-déjeuner d accueil et repas du midi offerts Les entreprises doivent

Plus en détail

MESURES SALARIALES 2016

MESURES SALARIALES 2016 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES GROUPE Economie RH Politique de rémunération et de rétribution Destinataires Tous services Contact PERRIN Béatrice Tél : Fax : E_mail: Date de validité A partir du 1 er

Plus en détail

Loi relative au dialogue social et à l emploi

Loi relative au dialogue social et à l emploi Loi relative au dialogue social et à l emploi La loi relative au dialogue social et à l emploi a été promulguée le 18 août 2015. Elle se fixe comme objectif de réformer la représentation du personnel et

Plus en détail

Les Aides à l'embauche

Les Aides à l'embauche Les Aides à l'embauche Contrat d apprentissage Contrat de professionnalisation jeune Public Contrat Formation Jeunes de 16 à moins de 26 ans Jeunes de 16 à moins de 26 ans Contrat de travail particulier

Plus en détail

BILAN SOCIAL Version imprimable

BILAN SOCIAL Version imprimable BILAN SOCIAL Version Édito Édito Chiffres clés Emploi Rémunérations et charges accessoires Conditions d hygiène et de sécurité Autres conditions de travail Formation Relations Autres conditions de vie

Plus en détail

Mission. Insertion Alternance. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale L APPRENTISSAGE. de la Haute-Garonne

Mission. Insertion Alternance. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale L APPRENTISSAGE. de la Haute-Garonne Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale H A U T E - G A R O N N E de la Haute-Garonne L APPRENTISSAGE Mise à jour Septembre 2016 Apprentissage : Favorisons l accès à l emploi qualifié! En

Plus en détail

UNE TRIPLE EXPERTISE usines de traitement des eaux usées opérées

UNE TRIPLE EXPERTISE usines de traitement des eaux usées opérées 20 14 Données clés 1 UNE TRIPLE EXPERTISE conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l eau, des déchets et de l énergie, 3 activités complémentaires et qui fonctionnent en synergie. Le Groupe

Plus en détail

COMPLÉMENT AU R APPORT RSE 2015 D INFORMATION PROFIL DES EMPLOYÉS

COMPLÉMENT AU R APPORT RSE 2015 D INFORMATION PROFIL DES EMPLOYÉS COMPLÉMENT AU R APPORT RSE 2015 D INFORMATION PROFIL DES EMPLOYÉS AU 31 DÉCEMBRE 2015 PROFIL DES EMPLOYÉS Ivanhoé Cambridge reconnaît l importance de l engagement de ses plus de 1 500 employés dans sa

Plus en détail

BILAN. Etude «égalité professionnelle Hommes/Femmes»

BILAN. Etude «égalité professionnelle Hommes/Femmes» BILAN Etude «égalité professionnelle Hommes/Femmes» 2 CADRE LEGAL Analyser la situation comparée des femmes et des hommes Chaque année, dans les entreprises de plus 50 salariés, l'employeur doit produire

Plus en détail

Baromètre Performance sociale et compétitivité

Baromètre Performance sociale et compétitivité Baromètre sociale et compétitivité Les principaux résultats de l enquête 23 juin 2015 pour la La méthodologie d enquête Un échantillon de 1 002 personnes représentatif de l ensemble des cadres et professions

Plus en détail

ACCORD «SALAIRES» DU 8 SEPTEMBRE 2010

ACCORD «SALAIRES» DU 8 SEPTEMBRE 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3073 Convention collective nationale IDCC : 86. ENTREPRISES DE LA PUBLICITÉ ET ASSIMILÉES ACCORD «SALAIRES» DU 8 SEPTEMBRE

Plus en détail

Service presse et communication. Dossier de presse - 9 avril 2010

Service presse et communication. Dossier de presse - 9 avril 2010 Service presse et communication Dossier de presse - 9 avril 2010 Organisées par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, sous l impulsion de Simon Loueckhote, membre du gouvernement chargé du secteur

Plus en détail

La rémunération des cadres Un aperçu statistique

La rémunération des cadres Un aperçu statistique 5 décembre 2014 Observatoire des cadres La rémunération des cadres Un aperçu statistique Frédérique NORTIER-RIBORDY Direction technique Agirc-Arrco Agenda 2 1. Le salaire des cadres en 2012 Salaires par

Plus en détail

et après? J ai fait une analyse chiffrée, EGALITÉ PROFESSIONNELLE Kit d auto-diagnostic pour les entreprises

et après? J ai fait une analyse chiffrée, EGALITÉ PROFESSIONNELLE Kit d auto-diagnostic pour les entreprises EGALITÉ PROFESSIONNELLE J ai fait une analyse chiffrée, et après? Sur www.haute-normandie.aract.fr/, retrouvez également : des témoignages et des cas d entreprises des exemples d accords sur l égalité

Plus en détail

NOTIONS DE DROIT DU TRAVAIL. Frédéric Malterre Décembre 2015

NOTIONS DE DROIT DU TRAVAIL. Frédéric Malterre Décembre 2015 NOTIONS DE DROIT DU TRAVAIL Frédéric Malterre Décembre 2015 1 Le droit du travail : un ensemble de textes Le Code du Travail Les conventions collectives Plus de 700 branches professionnelles par «métiers»

Plus en détail

Le Fongecif Aquitaine Une équipe à votre service

Le Fongecif Aquitaine Une équipe à votre service Le Fongecif Aquitaine Une équipe à votre service Maison de l Emploi Bordeaux 23 septembre 2014 Le Fongecif Aquitaine Association paritaire, mandatée par les partenaires sociaux pour contribuer dans le

Plus en détail

Absentéisme et rotation du personnel des établissements de santé antérieurement sous dotation globale sur l exercice 2011

Absentéisme et rotation du personnel des établissements de santé antérieurement sous dotation globale sur l exercice 2011 Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs de la performance (ADI) Juin 2013 Absentéisme et rotation du personnel des établissements

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES «Solution de recrutement mutualisé-club DES DIRIGEANTS»

CAHIER DES CHARGES «Solution de recrutement mutualisé-club DES DIRIGEANTS» I. OBJET : CAHIER DES CHARGES «Solution de recrutement mutualisé-club DES DIRIGEANTS» Le présent document fixe les conditions d exécution d un projet permettant la mise en œuvre d une solution de recrutement

Plus en détail

AMPHI DISPENSE D ACTIVITES

AMPHI DISPENSE D ACTIVITES AMPHI DISPENSE D ACTIVITES DRH France - GPEC mars 2013 A PROPRIETE RENAULT DISPENSE D ACTIVITE Elargissement de la mesure DACS de l accord de GPEC de 2011 Etendue à tous les statuts, sans critère de pénibilité

Plus en détail

Parcours Management des PME-PMI

Parcours Management des PME-PMI Promotion /3 Enquête à 3 mois du diplôme Objectif de ce parcours : Master Pilotage des organisations Parcours Management des PMEPMI Former des managers appelés à prendre en charge des fonctions d'encadrement

Plus en détail

Principales tendances RSE. en matière de gouvernance et pratiques ressources humaines. dans le secteur de l habitat social

Principales tendances RSE. en matière de gouvernance et pratiques ressources humaines. dans le secteur de l habitat social OVER SCAN Studies Principales tendances RSE en matière de gouvernance et pratiques ressources humaines dans le secteur de l habitat social Novembre 2014 OnlyCSR sector analysis OnlyCSR vous propose de

Plus en détail

VEOLIA DONNÉES CLÉS 2015/PÉRIMÈTRE GROUPE

VEOLIA DONNÉES CLÉS 2015/PÉRIMÈTRE GROUPE Données clés 100 millions de personnes desservies en eau potable EAU 4 245 usines de production d eau potable gérées UNE TRIPLE EXPERTISE 3 303 usines de traitement des eaux usées opérées 63 millions d

Plus en détail

Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur L effectif salarié total du secteur (NAF 6920Z) a augmenté de +23% en 15 ans, passant de 105 708 à 129 904 salariés La majorité des effectifs se

Plus en détail

Égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes : le recrutement et la promotion

Égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes : le recrutement et la promotion le recrutement et la promotion L Entreprise a pour ambition de développer la mixité dès l embauche de nouveaux salariés, quels que soient les statuts, dans le respect des principes d égalité de traitement

Plus en détail

L actualité de la fonction publique. Rencontres professionnelles de l École de la GRH

L actualité de la fonction publique. Rencontres professionnelles de l École de la GRH L actualité de la fonction publique Rencontres professionnelles de l École de la GRH L accord relatif à l égalité professionnelle signé le 8 mars 2013 4 axes et 15 mesures : Axe 1 : La place du dialogue

Plus en détail

FEMMES ET HOMMES AU CŒUR DE L ENTREPRISE

FEMMES ET HOMMES AU CŒUR DE L ENTREPRISE FEMMES ET HOMMES AU CŒUR DE L ENTREPRISE 46 Des équipes et des métiers La stabilité de l emploi L amélioration continue de la qualité de service aux clients du Groupe repose avant tout sur les compétences

Plus en détail

Voir le descriptif de fonction ci-annexé.

Voir le descriptif de fonction ci-annexé. CONSTITUTION D UNE RESERVE DE RECRUTEMENT AU GRADE DE CHEF DE BUREAU ADMINISTRATIF POUR OCCUPER LA FONCTION DE RESPONSABLE DE LA CELLULE DACCOTA (Développement et Accompagnement des Compétences et Talents)

Plus en détail