EHPAD SAINT-PHILIPPE. Master2. non. non. oui. oui. oui. Finess juridique : Finess géographique : RUE PRINCIPALE ERCE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EHPAD SAINT-PHILIPPE. Master2. non. non. oui. oui. oui. Finess juridique : Finess géographique : RUE PRINCIPALE ERCE"

Transcription

1 EHPAD SAINT-PHILIPPE Finess juridique : Finess géographique : RUE PRINCIPALE ERCE Tél : Statut : privé lucratif Tarification partielle Habilité Aide sociale : Lits autorisés : 65 Lits installés : 65 Lits d accueil temporaire : 0 Lits en unité Alzheimer sécurisée : 13 Lits UHR : 0 Places d accueil de jour : 0 Places installées PASA : 0 Secteur d hébergement temporaire (individualisé et géographiquement localisé) Secteur d hébergement temporaire spécifique Alzheimer Secteur Accueil de jour Secteur Unité Alzheimer sécurisé Espace intérieur de déambulation aménagé Espace extérieur de déambulation aménagé fermé Espace extérieur fermé accessible et aménagé Espace Snoezelen Code d'identification RAMEHPAD de votre établissement PRESENTATION DU POSTE DE PSYCHOLOGUE Nom du psychologue Prénom Heimann Sarah Quel est votre niveau de qualification en psychologie Possédez-vous une spécialité en gérontologie? Autres spécialités ou formations complémentaires (type DU) Master2 Si, précisez Avez-vous une fiche de poste? Si, est-elle en adéquation avec vos missions actuelles? Temps de travail dans l établissement (en ETP).5 Répartition du temps de travail dans l EHPAD au cours d une semaine type : Nombre de journées Nombre de demi-journées Avez-vous une autre activité professionnelle dans d autres établissements (sociaux ou médico-sociaux)? Si dans combien d établissements? 2 1 1

2 Avez-vous bénéficié de formations spécifiques au cours de l année Si, lesquelles (précisez) Netsoin, méthode Montessori Exercez-vous votre activité : auprès des résidents auprès des familles auprès du personnel Selon votre appréciation, comment se répartit votre temps de travail (en % ETP) entre : Les résidents Les familles Le personnel La participation à la vie institutionnelle Disposez-vous d un bureau? bureau personnel bureau partagé avec quel(s) professionnel(s) Avez-vous accès à un poste informatique? 0.3 % ETP 0.1 % ETP 0.1 % ETP 0.1 % ETP médecin coordonnateur VOS INTERVENTIONS AUPRÈS DES RÉSIDENTS LES INTERVENTIONS INDIVIDUELLES Au moment de la pré-admission et de l admission Réalisez-vous des rencontres au domicile des futurs résidents? Réalisez-vous des entretiens de pré-admissions? Jamais Réalisez-vous au moment de l admission des résidents (avant ou dans le mois qui suit) : une évaluation cognitive? une évaluation comportementale? une évaluation des troubles de l humeur? Au cours du séjour des résidents Pratiquez-vous des réévaluations cognitives? Participez-vous aux projets de vie individualisés? Si, en êtes-vous l organisateur? Êtes-vous sollicités pour les accompagnements de fin de vie? Souvent Parfois

3 Si, combien de résidents avez-vous accompagné dans l année? Organisez-vous des PEC au sein d un espace Snoezelen? Combien de résidents avez-vous suivi sur l année? 8 88 dont nombre de résidents : en unité Alzheimer sécurisée 15 en PASA en UHR en accueil de jour en hébergement temporaire Vos interventions font suite à (coder et hiérarchiser de 1=>plus fréquent à 5=>au moins fréquent): une demande de l équipe une demande de la famille une demande du résident une programmation par l institution votre initiative 1 - plus fréquent au moins fréquent 1 - plus fréquent LES INTERVENTIONS COLLECTIVES AUPRÈS DES RÉSIDENTS Des ateliers mémoire, Hors unité spécifique Si, fréquence mensuelle Des ateliers mémoire, En unité spécifique Si, fréquence mensuelle Des groupes de parole, Hors unité spécifique Si, fréquence mensuelle Des groupes de parole, En unité spécifique Si, fréquence mensuelle Des ateliers de réminiscence, Hors unité spécifique Si, fréquence mensuelle Des ateliers de réminiscence, En unité spécifique Si, fréquence mensuelle Les ateliers mémoires sont organisés par notre animatrice. Un groupe de discussion a eu lieu durant l année 2013 dans une approche Montessori.

4 VOS INTERVENTIONS AUPRÈS DES FAMILLES Rencontrez-vous les familles au moment de l accueil dans l institution 18 Réalisez-vous (ou proposez-vous) un suivi individuel des familles? 11 Réalisez-vous des suivis collectifs des familles? Jamais Réalisez-vous un accompagnement des familles lors des situations de fin de vie? Parfois L institution est-elle organisée pour orienter les familles en souffrance vers le psychologue? Pensez-vous que cette organisation est efficace et répond aux attentes des familles? Sollicitez-vous la participation des familles lors de l élaboration (ou de la révision) du projet de vie individualisé? Si, nombre de familles concernées sur l année 8 12 Je rencontre conjointement avec le médecin coordonnateur, les futurs résidents lors qu ils sont hospitalisés dans les environs ou bien à l entretien de pré-admission avec la famille. Il est également arriver de faire un premier contact via téléphone pour des raisons géographiques. La mise en place du projet de vie s est fait durant l année A ce jour, je rencontre les familles de manière systématique à l entrée puis dans les deux mois suivant l entrée une rencontre est proposée de manière systématique afin de co-construire le projet de vie avec l entourage. Il arrive régulièrement que nos résidents n ont pas de famille proche, par conséquent le projet de vie est construit en lien avec leur représentant légal. Parfois il est difficile de rencontrer certaines famille étant donné que le temps de présence dans l établissement est de 2 jours par semaine. VOS INTERVENTIONS AUPRÈS DES EQUIPES Est-il fait appel à un psychologue extérieur (salarié ou vacataire) pour intervenir auprès du personnel? Intervenez-vous auprès du personnel sur le plan des pratiques professionnelles? Si, par quel(s) moyen(s)? réflexion et analyse sur les pratiques professionnelles entretiens individuels formation/information (séances organisées d une durée minimale d une ½ heure et faisant l objet d un compte-rendu) Précision sur les thèmes abordés lors des formations/informations : troubles du comportement

5 fin de vie communication bientraitance autres thèmes Autre thème, précisez un projet d atelier multi-sensoriel Mise en place d Intervenez-vous auprès du personnel dans le cadre du soutien aux équipes (mal-être, souffrance au travail )? entretiens individuels groupes de parole Vos interventions auprès du personnel sont-elles : planifiées et organisées à l avance déclenchées de façon informelle, selon les besoins Vos interventions auprès du personnel font suite à (Coder de 1 à 3, du plus fréquent (1) au moins fréquent (3) ): une demande de l équipe une demande de la direction votre propre initiative au moins fréquent Un groupe de parole a été proposé par une psychologue extérieur courant l année, cependant il n y pas eu d inscription de la part du personnel. Le soutien aux équipes dans leur pratique est fait essentiellement lors des transmissions ou bien dans l élaboration du projet de vie. Un soutien individuel se fait à la demande du personnel ou bien la plus part du temps de manière informelle. VOS INTERVENTIONS DANS LA VIE INSTITUTIONNELLE Vie managériale Participez-vous au comité de direction? Participez-vous au Conseil de la Vie Sociale? Participez-vous, êtes-vous associé à l élaboration ou au suivi du projet d établissement? Êtes-vous associé aux projets d unités spécifiques (PASA, UHR )? Participez-vous aux avis concernant les admissions? Participez-vous à certains entretiens d embauche? Souvent Parfois Jamais Participation active à l élaboration de l évaluation interne, ainsi qu à la présentation du rapport à l ensemble du personnel. Présentation du projet d établissement en lien avec le cadre de santé. Démarche qualité et évaluation

6 Etes-vous associé à la gestion et l analyse de certains événements indésirables? Etes-vous associé dans les démarches d évaluation : Interne Externe Partenariats Collaborez-vous avec le secteur de psychiatrie ou le CMP pour la prise en charge de certains résidents? Collaborez-vous avec des professionnels libéraux pour la PEC de certains résidents (médecins généralistes, kinésithérapeutes, orthophonistes )? Occupez-vous une place spécifique (au sens d interlocuteur privilégié) avec certains partenaires extérieurs? Psychiatrie Réseaux de soins palliatifs Filière de soins gériatriques Associations d usagers (France Alzheimer, association aide aux aidants ) Bénévoles CMP et UCC Etes-vous adhérent ou en lien avec une association de psychologues spécialisés en gérontologie? Si, participez-vous à des groupes d échanges avec vos pairs Collaboration étroite avec l UMPG, UMG, Faits marquants pour l année écoulée Mise en place des projets de vie, du logiciel netsoins, d un atelier sens et détente. Evaluation interne. Mise en place de l évaluation cognitive. Travail sur l accompagnement de fin de vie (document "directives anticipées") Perspectives pour l année à venir Atelier d art thérapie, atelier mémoire hors secteur spécifique, équithérapie. Evaluation gériatrique standardisée à l entrée du résident (MMS, GDS, NPI, Test de l horloge, fluence verbale) Mise en place d une politique dans la prise en compte et le traitement de la douleur. Création d un comité d éthique en lien avec un autre EHPAD. Favoriser le travail en équipe interdisciplinaire par des réunions de coordination. Poursuite de l étude ICARE.

RAPPORT D ACTIVITÉ DES PSYCHOLOGUES EN EHPAD

RAPPORT D ACTIVITÉ DES PSYCHOLOGUES EN EHPAD RAPPORT D ACTIVITÉ DES PSYCHOLOGUES EN EHPAD Établissement :.. Année : Nom du psychologue : Prénom : Quel est votre niveau de qualification en psychologie : Licence 3 Master 1 Master 2 Doctorat Possédez-vous

Plus en détail

Rapport d'activité psychologue EHPAD LES GRANDS CHENES

Rapport d'activité psychologue EHPAD LES GRANDS CHENES Rapport d'activité psychologue EHPAD LES GRANDS CHENES ANNEE : 2012 Code d'identification RAMEHPAD de votre établissement PRESENTATION DU POSTE DE PSYCHOLOGUE 2 0 7 Nom du psychologue Prénom JAMARD ENESA

Plus en détail

Rapport d'activité du psychologue

Rapport d'activité du psychologue Rapport d'activité du psychologue EHPAD LE CLOS DU RAUNIER Dernier enregistrement effectué en tant que document validé par Stéphanie PLOUARD le 19/05/2016 10:59:04 Code d'identification RAMEHPAD 012 PRESENTATION

Plus en détail

Rapport d'activité psychologue EHPAD LE CLOS DU RAUNIER

Rapport d'activité psychologue EHPAD LE CLOS DU RAUNIER Rapport d'activité psychologue EHPAD LE CLOS DU RAUNIER ANNEE : 01 Code d'identification RAMEHPAD de votre établissement PRESENTATION DU POSTE DE PSYCHOLOGUE 0 1 Nom du psychologue Prénom PLOUARD Stéphanie

Plus en détail

Rapport d'activité du psychologue

Rapport d'activité du psychologue Rapport d'activité du psychologue EHPAD BELLISSEN Dernier enregistrement effectué en tant que document validé par Gessy MODER le 09/05/2016 11:20:14 Code d'identification RAMEHPAD 002 PRESENTATION DU POSTE

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE MEDICALE DE L EHPAD : situation au 31 décembre

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE MEDICALE DE L EHPAD : situation au 31 décembre RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE MEDICALE DE L EHPAD : situation au 31 décembre Année concernée par le rapport : Médecin coordonnateur : ATTENTION : PRECISER «0» ou «ND» car tout champ vide est analysé comme

Plus en détail

EHPAD SAINT-PHILIPPE. Existant et adapté. oui. Existant et adapté. Absent. Existant et adapté

EHPAD SAINT-PHILIPPE. Existant et adapté. oui. Existant et adapté. Absent. Existant et adapté EHPAD SAINT-PHILIPPE Finess juridique : 95 Finess géographique : 97849 RUE PRINCIPALE 94 ERCE Tél :56668344 Statut : privé lucratif Tarification partielle Habilité Aide sociale : Lits autorisés : 65 Lits

Plus en détail

Rapport d'activité médicale MAISON DE RETRAITE

Rapport d'activité médicale MAISON DE RETRAITE Rapport d'activité médicale MAISON DE RETRAITE ANNEE : Code d'identification RAMEHPAD de votre établissement 5 Présentation de l'établissement Médecin coordonnateur Richard FASQUELLE Nombre de lits autorisés

Plus en détail

QUESTIONNAIRE OUTIL ALZHEIMER ET MALADIES APPARENTEES

QUESTIONNAIRE OUTIL ALZHEIMER ET MALADIES APPARENTEES QUESTIONNAIRE OUTIL ALZHEIMER ET MALADIES APPARENTEES NOM DE LA STRUCTURE ADRESSE TEL FAX NOM DU DIRECTEUR NOM DU PROFESSIONNEL REFERENT POUR L OUTIL : Fonction : E mail de liaison : I. LA PRISE EN SOINS

Plus en détail

EHPAD VILLEGIALE SAINT JACQUES CHIC - CASTRES/MAZAMET

EHPAD VILLEGIALE SAINT JACQUES CHIC - CASTRES/MAZAMET EHPAD VILLEGIALE SAINT JACQUES CHIC - CASTRES/MAZAMET Finess juridique : 8138 PLACE CARNOT (CHIC - 2 BD MARECHAL FOCH BP 417) 811 CASTRES Finess géographique : 8199788 Tél :56371632 Statut : Tarification

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DU VAL D ARIEGE - LE BELLISSEN

CENTRE HOSPITALIER DU VAL D ARIEGE - LE BELLISSEN CENTRE HOSPITALIER DU VAL D ARIEGE - LE BELLISSEN Finess juridique : 978774 Finess géographique : 978477 RUE JEAN MONNET 9 FOIX Tél :5696856 Statut : privé lucratif Tarification partielle Habilité Aide

Plus en détail

Unité d Hébergement Renforcée Cahier des charges DGAS relatif aux UHR

Unité d Hébergement Renforcée Cahier des charges DGAS relatif aux UHR Unité d Hébergement Renforcée Cahier des charges DGAS relatif aux UHR Population concernée Critères d admission et de réorientation Projets de l UHR Le personnel de l UHR Architecture UHR Dieppe 1 Unité

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE MEDICALE DE L EHPAD situation au 31 décembre 2016

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE MEDICALE DE L EHPAD situation au 31 décembre 2016 IMPORTANT : Lorsque des données chiffrées sont à renseigner, merci de préciser «0» pour une valeur nulle ou «ND» lorsque la donnée est indisponible (tout champ vide est analysé comme une donnée manquante)

Plus en détail

Centre Hospitalier du Mans

Centre Hospitalier du Mans Centre Hospitalier du Mans Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : l offre de soins gériatriques du Centre Hospitalier du Mans PROFESSIONNELS DE SANTE Centre Hospitalier du Mans O ff r e de soins

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DU VAL D ARIEGE - LE BARRIOL

CENTRE HOSPITALIER DU VAL D ARIEGE - LE BARRIOL CENTRE HOSPITALIER DU VAL D ARIEGE - LE BARRIOL Finess juridique : 9781774 Finess géographique : 9781964 1 CHEMIN DE CAILLOUP 91 PAMIERS Tél :5616977 Statut : privé lucratif Tarification partielle Habilité

Plus en détail

Unité d Hébergement Renforcée

Unité d Hébergement Renforcée Unité d Hébergement Renforcée Dr S. SOYEZ, gériatre Pôle Gériatrique Centre hospitalier de Valenciennes L UHR : cas clinique (s) Une concentration de cas complexes. L UHR: historique PLAN ALZHEIMER 2008

Plus en détail

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION THÉMATIQUE DÉPRESSION SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION ÉVALUATION INTERNE 2013 Une évaluation interne visant à apprécier l utilisation des contenus des mallettes mises à disposition des professionnels

Plus en détail

l admission en EHPAD : le rôle du médecin coordonnateur Dr Heddi BOUTI médecin généraliste médecin coordonnateur EHPAD

l admission en EHPAD : le rôle du médecin coordonnateur Dr Heddi BOUTI médecin généraliste médecin coordonnateur EHPAD l admission en EHPAD : le rôle du médecin coordonnateur Dr Heddi BOUTI médecin généraliste médecin coordonnateur EHPAD www.association-age.fr un EHPAD établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes,

Plus en détail

Cahier des charges définissant : 1. Les Pôles d Activités et de Soins Adaptés 2. Les Unités d Hébergement Renforcées

Cahier des charges définissant : 1. Les Pôles d Activités et de Soins Adaptés 2. Les Unités d Hébergement Renforcées DIRECTION GENERALE DE L ACTION SOCIALE CAHIER DES CHARGES RELATIF AUX PASA ET UHR POUR UNE PRISE EN CHARGE ADAPTEE EN EHPAD ET EN USLD DES PERSONNES ATTEINTES DE LA MALADIE D ALZHEIMER OU D UNE MALADIE

Plus en détail

1) Présentation de l établissement

1) Présentation de l établissement 334 LES GENEVRIERS Rapport d'activité médicale de l'année d'exercice 2015 Dernier enregistrement effectué en tant que document validé par YVES SUAU le 20/05/2016 19:15:34 1) Présentation de l établissement

Plus en détail

RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS. - Dossier de demande -

RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS. - Dossier de demande - RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS - Dossier de demande - Le présent document s adresse à l ensemble des établissements publics et privés d Aquitaine souhaitant identifier au sein de

Plus en détail

Objet de la demande. Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation. Année de financement : Nom et fonction de l instructeur

Objet de la demande. Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation. Année de financement : Nom et fonction de l instructeur Objet de la demande Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation Année de financement : Nom et fonction de l instructeur Conclusion de l instructeur ARS/DOMS/Grille d instruction sur dossier

Plus en détail

Dossier de demande de création/labellisation de Pôle d Activités et de Soins Adaptés

Dossier de demande de création/labellisation de Pôle d Activités et de Soins Adaptés Dossier de demande de création/labellisation de Pôle d Activités et de Soins Adaptés Nom complet de l établissement (qui intégrera le PASA) : Nombre de PASA : Capacité : Personne référente à contacter

Plus en détail

EHPAD ET EN USLD DES PERSONNES ATTEINTES DE LA MALADIE D ALZHEIMER OU D UNE MALADIE APPARENTEE ET PRESENTANT DES TROUBLES DU COMPORTEMENT

EHPAD ET EN USLD DES PERSONNES ATTEINTES DE LA MALADIE D ALZHEIMER OU D UNE MALADIE APPARENTEE ET PRESENTANT DES TROUBLES DU COMPORTEMENT DIRECTION GENERALE DE L ACTION SOCIALE CAHIER DES CHARGES RELATIF AUX PASA ET UHR POUR UNE PRISE EN CHARGE ADAPTEE EN EHPAD ET EN USLD DES PERSONNES ATTEINTES DE LA MALADIE D ALZHEIMER OU D UNE MALADIE

Plus en détail

Condat, décembre 2014 REGLEMENT INTERIEUR DU POLE D ACTIVITE ET DE SOINS ADAPTES (P.A.S.A) CENTRE HOSPITALIER DE CONDAT

Condat, décembre 2014 REGLEMENT INTERIEUR DU POLE D ACTIVITE ET DE SOINS ADAPTES (P.A.S.A) CENTRE HOSPITALIER DE CONDAT Condat, décembre 2014 REGLEMENT INTERIEUR DU POLE D ACTIVITE ET DE SOINS ADAPTES (P.A.S.A) CENTRE HOSPITALIER DE CONDAT - 15190 1 LE PASA Le Pôle d Activités et de Soins Adaptés (PASA) est un lieu de vie

Plus en détail

Villa Rubens ACCUEIL DE JOUR THÉRAPEUTIQUE. Paris, 13 e (75) Pour personnes atteintes de la Maladie d Alzheimer ou Maladies Apparentées

Villa Rubens ACCUEIL DE JOUR THÉRAPEUTIQUE. Paris, 13 e (75) Pour personnes atteintes de la Maladie d Alzheimer ou Maladies Apparentées Villa Rubens Paris, 13 e (75) ACCUEIL DE JOUR THÉRAPEUTIQUE Pour personnes atteintes de la Maladie d Alzheimer ou Maladies Apparentées Un établissement du Groupe ACPPA Accueil & Confort pour Personnes

Plus en détail

Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique

Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique Dr Arielle ATTAL, Gériatre Médecin coordinateur 4 juin 2015 Avec le soutien de «Réseau de santé»: missions Article L6321-1

Plus en détail

Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD

Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD Cycle gérontologie Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD Décret du 27/05/2005 Décret relatif à la qualification, aux missions et aux modes de rémunération du médecin coordonnateur exerçant

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES 2012 PASA *** «Fiche récapitulative»

APPEL A CANDIDATURES 2012 PASA *** «Fiche récapitulative» Annexe 3 Conseil Général Nom de l établissement : APPEL A CANDIDATURES 2012 PASA *** «Fiche récapitulative» Gestionnaire de l établissement Commune : Zone de Soins de Proximité : Organisme gestionnaire

Plus en détail

Objet de la demande. Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation. Année de financement : Nom et fonction de l instructeur

Objet de la demande. Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation. Année de financement : Nom et fonction de l instructeur Objet de la demande Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation Année de financement : Nom et fonction de l instructeur Conclusion de l instructeur ARS/DOMS/Grille d instruction sur site PASA

Plus en détail

PÔLE CENTRE PSYCHIATRIE GÉNÉRALE - PSYCHO-GÉRONTOLOGIE DÉPARTEMENT D INFORMATION MÉDICALE LABORATOIRE D ELECTROPHYSIOLOGIE

PÔLE CENTRE PSYCHIATRIE GÉNÉRALE - PSYCHO-GÉRONTOLOGIE DÉPARTEMENT D INFORMATION MÉDICALE LABORATOIRE D ELECTROPHYSIOLOGIE PÔLE CENTRE PSYCHIATRIE GÉNÉRALE - PSYCHO-GÉRONTOLOGIE DÉPARTEMENT D INFORMATION MÉDICALE LABORATOIRE D ELECTROPHYSIOLOGIE Médecin Chef du pôle : Docteur Albert BOXUS CENTRE HOSPITALIER LEON-JEAN GREGORY

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT RESIDENCE BODIN GRANDMAISON PRESENTATION AUX RESIDENTS & FAMILLES Dimanche 24 janvier

PROJET D ETABLISSEMENT RESIDENCE BODIN GRANDMAISON PRESENTATION AUX RESIDENTS & FAMILLES Dimanche 24 janvier PROJET D ETABLISSEMENT RESIDENCE BODIN GRANDMAISON 2016-2021 PRESENTATION AUX RESIDENTS & FAMILLES Dimanche 24 janvier 2016 1 Pourquoi un projet d établissement? Un document qui «fédère» l ensemble des

Plus en détail

PRESENTATION DU PASA

PRESENTATION DU PASA PRESENTATION DU PASA CCAS DE LA PEYRATTE ET THENEZAY Résidence Les Rocs Résidence De La Plaine Le projet du PASA est issu d une coopération entre les CCAS et les EHPAD de Thénezay et de la Peyratte matérialisée

Plus en détail

Les critères des Unité Spécifiques Alzheimer :

Les critères des Unité Spécifiques Alzheimer : Les critères des Unité Spécifiques Alzheimer : Dr Aquino Jean Pierre TABLE RONDE product 2014 Congrès National des Unités de soins d évaluation et de prise en charge Alz Tu 11 Décembre 2014 Dr Binot Ingrid

Plus en détail

La relation d aide dans la maladie d Alzheimer

La relation d aide dans la maladie d Alzheimer Master AGIS 19 Mai 2017 La relation d aide dans la maladie d Alzheimer Philippe DUVAL Gérontologue Ingénieur Social Créateur de l AJ «le Fil d Argent» Délégué régional de «LIONS ALZHEIMER» La notion d

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE CONVENTION TRIPARTITE POUR LES 9 EHPAD SUIVANTS : Cette convention à conclure engage chacune des parties sur les bases suivantes :

RENOUVELLEMENT DE CONVENTION TRIPARTITE POUR LES 9 EHPAD SUIVANTS : Cette convention à conclure engage chacune des parties sur les bases suivantes : RENOUVELLEMENT DE CONVENTION TRIPARTITE POUR LES 9 EHPAD SUIVANTS : 1) «la maison du tilleul argenté» à Chelles Cet Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), privé Acte Certifié

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES

LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES Profil de la population âgée en Corse Un vieillissement démographique plus important qu

Plus en détail

Déploiement du plan Alzheimer en Haute-Normandie

Déploiement du plan Alzheimer en Haute-Normandie en Haute-Normandie Oissel - 21/09/2012 Contexte : plan Alzheimer 2008-2012 Trois axes prioritaires, 44 mesures portant sur : l amélioration de la qualité de vie des malades et des aidants, la recherche,

Plus en détail

Katia PECQUERON DUZAC Septembre Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur

Katia PECQUERON DUZAC Septembre Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur Katia PECQUERON DUZAC Septembre 2016 Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur L Hospitalisation A Domicile C est un établissement de santé, par nature polyvalent et généraliste, qui répond

Plus en détail

PLATEFORME D'ACCOMPAGNEMENT ET DE RÉPIT AUX AIDANTS FAMILIAUX

PLATEFORME D'ACCOMPAGNEMENT ET DE RÉPIT AUX AIDANTS FAMILIAUX PLATEFORME D'ACCOMPAGNEMENT ET DE RÉPIT AUX AIDANTS FAMILIAUX // Vous vous occupez d un proche atteint de la maladie d Alzheimer ou d une maladie apparentée, la PARAF vous propose des ser vices, du soutien,

Plus en détail

11 ème Journée Départementale de la Gérontologie

11 ème Journée Départementale de la Gérontologie SIGLE Pôle 11 ème Journée Départementale de la Gérontologie Unité d Hébergement Temporaire d Urgence Médico-Sociale (UHTU MS) 7 octobre 2015 Salle Paul Eluard Rilhac-Rancon 11 ème Journée Départementale

Plus en détail

Centre Hospitalier des Pays de Morlaix

Centre Hospitalier des Pays de Morlaix Centre Hospitalier des Pays de Morlaix Point sur l unité cognitivo-comportementale (UCC) de Plougonven Journée de la Société Bretonne de Gériatrie 14/10/2016 Qu est-ce qu une UCC? - Dispositif du Plan

Plus en détail

Journée hygiène risque et qualité chez la personne âgée

Journée hygiène risque et qualité chez la personne âgée Journée hygiène risque et qualité chez la personne âgée Accueil du résident par l infirmier à l entrée dans l institution Nîmes,27/09/2012 Intervenants: Me Callejon M. Infirmière CHU Nîmes M. Largo Torres,

Plus en détail

ALLIANCE DES PROFESSIONNELS AUTOUR DU PATIENT EN FIN DE VIE. Journée Régionale Soins Palliatifs et fin de vie en EHPAD

ALLIANCE DES PROFESSIONNELS AUTOUR DU PATIENT EN FIN DE VIE. Journée Régionale Soins Palliatifs et fin de vie en EHPAD ALLIANCE DES PROFESSIONNELS AUTOUR DU PATIENT EN FIN DE VIE Journée Régionale Soins Palliatifs et fin de vie en EHPAD 17 mars 2015 EMSP CHU Reims Dr Alexia Copigny Afonso LE PATIENT Quel est son statut?

Plus en détail

ASSISTANT DE SOINS EN GERONTOLOGIE. MODULE I : DF1 (35 h)

ASSISTANT DE SOINS EN GERONTOLOGIE. MODULE I : DF1 (35 h) INFOR SANTE ASSISTANT DE SOINS EN GERONTOLOGIE CENTRE MODULE I : DF1 (35 h) Concourir à l élaboration et à la mise en œuvre du projet individualisé dans le respect de la personne - Repérer les besoins

Plus en détail

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge A l initiative de la Direction Générale de la Santé Mise en œuvre: Société Française de Gériatrie et Gérontologie

Plus en détail

Projet d établissement Résidence Emile Gibier «Les Cheveux Blancs» ORVAULT

Projet d établissement Résidence Emile Gibier «Les Cheveux Blancs» ORVAULT Projet d établissement 2012-2017 Résidence Emile Gibier «Les Cheveux Blancs» 44700 ORVAULT Avis favorable du Comité d Entreprise du 25 octobre 2012 Avis favorable de la CRUQPC du 11 octobre 2012 Avis favorable

Plus en détail

LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL, UNE DYNAMIQUE AU SERVICE DE LA PERFORMANCE SOCIALE ET INSTITUTIONNELLE

LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL, UNE DYNAMIQUE AU SERVICE DE LA PERFORMANCE SOCIALE ET INSTITUTIONNELLE 4 ème JOURNÉE D ÉTUDE RÉGIONALE LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL, UNE DYNAMIQUE AU SERVICE DE LA PERFORMANCE SOCIALE ET INSTITUTIONNELLE Expérience de la Maison Hospitalière Saint Charles : Enquête sur la

Plus en détail

Adeline MASSE & Jean-Guillaume LAVIELLE Module de Géronto-Psychomotricité

Adeline MASSE & Jean-Guillaume LAVIELLE Module de Géronto-Psychomotricité Adeline MASSE & Jean-Guillaume LAVIELLE Module de Géronto-Psychomotricité Dans quels objectifs Accès à un diagnostic de qualité Anticiper et gérer les situations de crise Assurer la continuité des soins

Plus en détail

Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques

Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques Dr Catherine FERNANDEZ Unité Mobile de Gériatrie Pôle de gériatrie Strasbourg 3 juin 2010 Plan Genèse et fonctionnement des unités mobiles

Plus en détail

Fiche objectif n 1. Evaluation pluridisciplinaire de la personne à son entrée et de sa famille

Fiche objectif n 1. Evaluation pluridisciplinaire de la personne à son entrée et de sa famille Fiche objectif n 1 Evaluation pluridisciplinaire de la personne à son entrée et de sa famille Admission adaptée aux capacités d accompagnement de l accueil de jour. Meilleure intégration de la personne

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT 2016 2020 Le projet d établissement de l EHPAD «Charles Marguerite», réaffirme en complément du projet associatif, une volonté collective de centrer l accompagnement autour du résident.

Plus en détail

Offre de la filière gériatrique

Offre de la filière gériatrique Offre de la filière gériatrique Palette complète de prises en charge spécifiques en gériatrie dans le cadre d hospitalisations programmées et non programmées En Cs, en HDJ, en hospitalisation complète

Plus en détail

EHPAD MUSDEHALSUENIA. Elaboration des Cartographies globale & dynamique des risques

EHPAD MUSDEHALSUENIA. Elaboration des Cartographies globale & dynamique des risques Elaboration des Cartographies globale & dynamique des risques Retour d expérience sur un risque maitrisé : «L Accompagnement des troubles du comportement des résidents» Le 8 juin 2016 SOMMAIRE 1. Caractéristiques

Plus en détail

Le service d accueil des Urgences (SAU) :

Le service d accueil des Urgences (SAU) : Le service d accueil des Urgences (SAU) : L exemple du SAU du GHI Le Raincy-Montfermeil 7/5/2015 1 Les ressources sanitaires du territoire SAU Service d Accueil des Urgences REMARQUE : Il existe 1 SAU

Plus en détail

Plateforme gérontologique de services de soins

Plateforme gérontologique de services de soins BELLEVAUX Plateforme gérontologique de services de soins Secteur d activité sanitaire : 60 lits Unité de Soins de Longue Durée Secteur d activité médico-social : 194 lits hébergement permanent EHPAD, dont

Plus en détail

Rapport annuel d activité

Rapport annuel d activité Rapport annuel d activité cadre supérieur de Santé 2007 Description du fonctionnement des EHPAD, de l organisation médico-sociale, du profil des résidents, de l évolution de la population hébergée, des

Plus en détail

Quelques chiffres en France

Quelques chiffres en France Quelques chiffres en France En France, les 75 ans et plus représentent 8,5% de la population générale Dans le Bas-Rhin, les 75 ans et plus représentent 6,9 % de la population générale: c est un département

Plus en détail

Villa Saint Marc ACCUEIL DE JOUR THÉRAPEUTIQUE. Taluyers (69)

Villa Saint Marc ACCUEIL DE JOUR THÉRAPEUTIQUE. Taluyers (69) Villa Saint Marc Taluyers (69) ACCUEIL DE JOUR THÉRAPEUTIQUE Pour personnes atteintes de la maladie d Alzheimer ou maladies apparentées, et maladie Parkinson Un établissement du Groupe ACPPA Accueil &

Plus en détail

Projet d'établissement

Projet d'établissement Projet d'établissement DIU Médecin Coordonnateur d EHPAD 13 décembre 2010 Docteur Linda BENATTAR Directrice Médicale Groupe ORPEA / CLINEA Méthode pour l élaboration d un projet d établissement Dr Linda

Plus en détail

Analyse des rapports d activité médicale 2013 des médecins coordonnateurs des EHPAD de Midi-Pyrénées

Analyse des rapports d activité médicale 2013 des médecins coordonnateurs des EHPAD de Midi-Pyrénées Janvier 2015 des rapports d activité médicale 2013 des médecins coordonnateurs des EHPAD de Midi-Pyrénées OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE LA SANTÉ DE MIDI-PYRÉNÉES Faculté de Médecine 37 allées Jules Guesde 31073

Plus en détail

Bilan Plan Alzheimer Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014

Bilan Plan Alzheimer Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014 Bilan Plan Alzheimer 2008-2012 Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014 Mesure 1a - Accueil de jour Offre de répit pour l aidant, à visée thérapeutique pour le malade, l accueil de jour à vocation à

Plus en détail

Les relations avec les familles

Les relations avec les familles 1 Des pièges à éviter Des situations de conflit peuvent rapidement s installer entre les équipes et les familles Les soignants qualifient parfois les familles de «bonnes» ou «mauvaises» en fonction de

Plus en détail

Evaluation externe de. l USLD de la Fondation Roguet SYNTHESE

Evaluation externe de. l USLD de la Fondation Roguet SYNTHESE Evaluation externe de l USLD de la Fondation Roguet 2012 SYNTHESE I. Introduction L évaluation externe a été introduite par la loi n 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et médico-sociale.

Plus en détail

Un médecin coordonnateur en EHPAD pour vous qui est ce?

Un médecin coordonnateur en EHPAD pour vous qui est ce? JOURNEE DU 23 SEPTEMBRE 2015 CONCLUSIONS DU GROUPE DE TRAVAIL AMCOOR HAUTE BRETAGNE LIVRE BLANC DU MEDECIN COORDONNATEUR EN EHPAD Vingt médecins coordonnateurs se sont réunis le 23 septembre à Saint Jacut

Plus en détail

CENTRE ALZHEIMER. Les Parentèles. de Reims. 30 rue de Nice REIMS - tél

CENTRE ALZHEIMER. Les Parentèles. de Reims. 30 rue de Nice REIMS - tél CENTRE ALZHEIMER Les Parentèles de Reims 30 rue de Nice - 51100 REIMS - tél. 03 26 02 87 00 www.almage.com 1 Les parentèles de REIMS - CENTRE ALZHEIMER Les Centres Alzheimer offrent tous les avantages

Plus en détail

LES OUTILS MOBIQUAL. Dr Bernard Oddos EHPAD LE REPOS MARIN SOULAC SUR MER

LES OUTILS MOBIQUAL. Dr Bernard Oddos EHPAD LE REPOS MARIN SOULAC SUR MER LES OUTILS MOBIQUAL Dr Bernard Oddos EHPAD LE REPOS MARIN SOULAC SUR MER PRESENTATION DE L EHPAD 99 chambres / 82 déments diagnostiqués 1 unité sécurisée 1 médecin coordonnateur à 0,5 ETP 1 IDEC à 0,5

Plus en détail

Groupement Hospitalier de Territoire de la Haute-Saône FORUM FHF

Groupement Hospitalier de Territoire de la Haute-Saône FORUM FHF Groupement Hospitalier de Territoire de la Haute-Saône FORUM FHF Jeudi 6 octobre 2016 1 Un Groupe Hospitalier préconstitutif du GHT 8 sites géographiques (1233 lits et places) 3 sites sanitaires (546 lits

Plus en détail

Nos formations dédiées aux secteurs Sanitaire, Social, Médico-Social, Associatif

Nos formations dédiées aux secteurs Sanitaire, Social, Médico-Social, Associatif Nos formations dédiées aux secteurs Sanitaire, Social, Médico-Social, Associatif adaptables au dispositif DPC (conformément aux orientations nationales) La liste des formations énumérées ci-après est indicative

Plus en détail

CENTRE ALZHEIMER. Les parentèles de. LA Ville du Bois. 18 Allée Victor Hugo LA VILLE DU BOIS - tél

CENTRE ALZHEIMER. Les parentèles de. LA Ville du Bois. 18 Allée Victor Hugo LA VILLE DU BOIS - tél CENTRE ALZHEIMER Les parentèles de LA Ville du Bois 18 Allée Victor Hugo - 91620 LA VILLE DU BOIS - tél. 01 69 01 18 00 www.almage.com 1 Les parentèles de la ville du bois - CENTRE ALZHEIMER Les Centres

Plus en détail

PROJET DE SERVICE SSIAD - ESA

PROJET DE SERVICE SSIAD - ESA PROJET DE SERVICE 2014-2018 SSIAD - ESA Résidence «Les Tilleuls» Synthèse PRESENTATION DE LA RÉSIDENCE «LES TILLEULS» D ORAISON Historique La ville d'oraison se situe dans les Alpes de Haute Provence,

Plus en détail

Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers

Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital du Grand Poitiers Le Réseau Gérontologique Ville-Hôpital du Grand Poitiers :

Plus en détail

INFIRMIERE COORDINATRICE SSIAD (Service de Soins Infirmiers A Domicile)

INFIRMIERE COORDINATRICE SSIAD (Service de Soins Infirmiers A Domicile) DD-ADQ-009 Destinataires : IDEC SSIAD Modification depuis version précédente : néant INFIRMIERE COORDINATRICE SSIAD (Service de Soins Infirmiers A Domicile) Annexe 3 Date d Application : 01/01/2013 Lieu

Plus en détail

Hospitalisation en Gérontopsychiatrie ou en Psychogériatrie. Docteur Amel Benzitoun Claire Lecornu, neuropsychologue

Hospitalisation en Gérontopsychiatrie ou en Psychogériatrie. Docteur Amel Benzitoun Claire Lecornu, neuropsychologue Hospitalisation en Gérontopsychiatrie ou en Psychogériatrie Docteur Amel Benzitoun Claire Lecornu, neuropsychologue Définitions La géronto-psychiatrie : La psychiatrie du sujet âgé Psycho-gériatrie Ambiguïté

Plus en détail

Filière management d établissement

Filière management d établissement 5. Filière management d établissement La filière management d établissement garantit la réalisation de trois grands objectifs : conduire et animer le projet d établissement manager une équipe valoriser

Plus en détail

QUESTIONNAIRE V4 PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGEES DÉPENDANTES

QUESTIONNAIRE V4 PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGEES DÉPENDANTES QUESTIONNAIRE V4 PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGEES DÉPENDANTES Définition : Sont désignées comme dépendantes dans ce questionnaire, les personnes âgées qui ont besoin d être aidées pour effectuer des

Plus en détail

EHPAD/USLD. Quelles sont les ressources mobilisables dans les soins de support en oncogériatrie?

EHPAD/USLD. Quelles sont les ressources mobilisables dans les soins de support en oncogériatrie? Quelles sont les ressources mobilisables dans les soins de support en oncogériatrie? EHPAD/USLD Table ronde 2ème journée d oncogériatrie du Centre Orléans La Source le 1 er décembre 2016 Dr Karine Barilleau

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Unité d'hébergement Renforcée (U.H.R.)

REGLEMENT INTERIEUR Unité d'hébergement Renforcée (U.H.R.) Guérande, janvier 2012 REGLEMENT INTERIEUR Unité d'hébergement Renforcée (U.H.R.) unité 2 résidence fleur de sel - Guérande HOPITAL INTERCOMMUNAL DE LA PRESQU ILE GUERANDE-LE CROISIC 1 L UHR. L UHR répond

Plus en détail

L allongement de l espérance de vie et l arrivée aux âges élevés des générations nombreuses du baby-boom entraîneraient une augmentation du nombre de

L allongement de l espérance de vie et l arrivée aux âges élevés des générations nombreuses du baby-boom entraîneraient une augmentation du nombre de L allongement de l espérance de vie et l arrivée aux âges élevés des générations nombreuses du baby-boom entraîneraient une augmentation du nombre de personnes de 60 ans et plus. Projection INSEE audoise

Plus en détail

Maison de repos Maison de repos et de soins. Département Santé Direction des Aînés

Maison de repos Maison de repos et de soins. Département Santé Direction des Aînés L amélioration continue en Maison de repos Maison de repos et de soins Département Santé Direction des Aînés L AViQ Depuis le 01.01.2016 à Organisme d Intérêt Public OIP L Agence pour une Vie de Qualité

Plus en détail

UCC de l Hôpital Broca Retour d Expérience

UCC de l Hôpital Broca Retour d Expérience UCC de l Hôpital Broca Retour d Expérience Dr. Hermine Lenoir Unité de réhabilitation Cognitivo-Comportementale Hôpital Broca 2 ème Journée Scientifique de Broca 19 Novembre 2015 - Paris Hôpitaux Universitaires

Plus en détail

EHPAD La Vasselière. Document de synthèse

EHPAD La Vasselière. Document de synthèse EHPAD La Vasselière Document de synthèse L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes «La Vasselière» s est engagé depuis plusieurs années dans une démarche d amélioration continue de

Plus en détail

L ivret d inform ation

L ivret d inform ation L ivret d inform ation LE POLE D ACTIVITES ET DE SOINS ADAPTES (P.A.S.A) Etablissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (E.H.P.A.D.) «RESIDENCE LE PETIT SAINT-MARS BÂTIMENT PAUL FENOLL» ww.ch-sudessonne.fr

Plus en détail

L HAD PsyDom 31 est GCS de moyens de droit privé de 30 places, regroupant 2 établissements de santé autorisés pour de l HAD psychiatrique :

L HAD PsyDom 31 est GCS de moyens de droit privé de 30 places, regroupant 2 établissements de santé autorisés pour de l HAD psychiatrique : L HAD PsyDom 31 est GCS de moyens de droit privé de 30 places, regroupant 2 établissements de santé autorisés pour de l HAD psychiatrique : La structure d HAD du Centre Hospitalier Gérard Marchant (15

Plus en détail

Annexe à la délibération n 4/05

Annexe à la délibération n 4/05 Annexe à la délibération n 4/05 ANNEXE 2 1) EHPAD public La Chocolatière Noisiel. L EHPAD public départemental La Chocolatière de Noisiel compte 120 lits. Le GIR moyen pondéré, indicateur du niveau de

Plus en détail

ACTIONS COLLECTIVES DE SOUTIEN EN FAVEUR DES AIDANTS FAMILIAUX

ACTIONS COLLECTIVES DE SOUTIEN EN FAVEUR DES AIDANTS FAMILIAUX ACTIONS COLLECTIVES DE SOUTIEN EN FAVEUR DES AIDANTS FAMILIAUX Intitulé de l action Réunion mensuelle de guidance et d aide aux familles dont le parent est atteint de maladie d Alzheimer ou apparentée

Plus en détail

Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : suivi médical des aidants naturels

Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : suivi médical des aidants naturels Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : suivi médical des aidants naturels Février 2010 Définition des aidants naturels Contenu de la consultation annuelle Proposition d une consultation annuelle

Plus en détail

Formations Professionnelles

Formations Professionnelles 2016 Formations Professionnelles 40 rue du Rempart Saint-Étienne BP 40401 31004 TOULOUSE CEDEX 6 Tél : 05 61 12 43 43 E-mail : asp.toulouse@free.fr Association Loi 1901 à but non lucratif N SIRET 345 382

Plus en détail

L offre dans le Var et ses évolutions récentes. Mme Lydie RENARD Directrice adjointe de la direction de l'offre médico-sociale ARS PACA

L offre dans le Var et ses évolutions récentes. Mme Lydie RENARD Directrice adjointe de la direction de l'offre médico-sociale ARS PACA L offre dans le Var et ses évolutions récentes Mme Lydie RENARD Directrice adjointe de la direction de l'offre médico-sociale ARS PACA L offre en EHPAD dans le Var Taux d équipement inférieur à la moyenne

Plus en détail

Volonté conjointe de travailler ensemble : CLIC, Hôpitaux et Médecins

Volonté conjointe de travailler ensemble : CLIC, Hôpitaux et Médecins Equipe Médicale d Evaluation à Domicile : EMED Coopération entre la filière gériatrique et les CLIC 26 septembre 2013 Début 2011 Volonté conjointe de travailler ensemble : CLIC, Hôpitaux et Médecins Parcours

Plus en détail

La Châtaigneraie. Le Lys. Livret d accueil. Accueil de jour pour les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer et troubles associés

La Châtaigneraie. Le Lys. Livret d accueil. Accueil de jour pour les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer et troubles associés La Châtaigneraie Livret d accueil Le Lys Accueil de jour pour les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer et troubles associés 1 HISTORIQUE Pour répondre à une demande locale de plus en plus importante,

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU FOYER OCCUPATIONNEL «LE LOGIS DU ROCH»

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU FOYER OCCUPATIONNEL «LE LOGIS DU ROCH» REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU FOYER OCCUPATIONNEL «LE LOGIS DU ROCH» Etablissement Public Départemental " Les 2 Monts " Foyer Occupationnel «Le Logis du Roch» - 17210 MONTLIEU-LA-GARDE 05 46 04 59 10

Plus en détail

Fiche de Poste SITUATION : Catégorie statutaire : Titulaire du diplôme de Cadre de Santé

Fiche de Poste SITUATION : Catégorie statutaire : Titulaire du diplôme de Cadre de Santé Fiche de Poste INTITULE DU POSTE Cadre de santé en EHPAD - USLD SITUATION : Positionnement géographique : EHPAD /USLD - Pavillon Chamberland : 45 lits (15 lits d EHPAD et 30 lits USLD) - Pavillon Dornier

Plus en détail

Les soins palliatifs en HAD. 2 ème Congrès Francophone de Médecine Générale Océan Indien 22 & 23 avril 2016 Dr Imbert

Les soins palliatifs en HAD. 2 ème Congrès Francophone de Médecine Générale Océan Indien 22 & 23 avril 2016 Dr Imbert Les soins palliatifs en HAD 2 ème Congrès Francophone de Médecine Générale Océan Indien 22 & 23 avril 2016 Dr Imbert Circulaire du 30/05/2000 non parue au JO compléments en février 2004, decembre 2006

Plus en détail

Comment aider les familles?

Comment aider les familles? Comment aider les familles? Anne Moreau Psychologue coordinatrice Capam Libr âgé Comment aider les familles? Et si on leur posait la question? En référence à une recherche réalisée au Québec et basée sur

Plus en détail

Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014

Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014 Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014 Définition de l HAD Définition L HAD s adresse à tous les patients quelques soit

Plus en détail

Ouverture d un accueil de jour pour personnes âgées DOSSIER DE PRESSE

Ouverture d un accueil de jour pour personnes âgées DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE Ouverture d un accueil de jour pour personnes âgées Signature de la convention de partenariat entre le CCAS de Cahors et l association Agir pour mieux vivre Jeudi 2 mars 2017 à 13h30

Plus en détail

Convention tripartite et EHPAD Objectifs: définir les conditions de fonctionnement de l'établissement sur le plan budgétaire et en matière de qualité

Convention tripartite et EHPAD Objectifs: définir les conditions de fonctionnement de l'établissement sur le plan budgétaire et en matière de qualité Projet d établissement en EHPAD Évaluation des risques Dr CHAUVIN de VENDÔMOIS Laure-Diane CHU Bordeaux PH Gériatre Médecin coordonnateur EHPAD 1 Lormont et EHPAD 2 Maison Retraite Alouette Convention

Plus en détail

BILAN DE FONCTIONNEMENT MEDICAL ANNUEL, PROGRAMME D ACTION

BILAN DE FONCTIONNEMENT MEDICAL ANNUEL, PROGRAMME D ACTION 1 DQ-OG-PR-01 BILAN DE FONCTIONNEMENT MEDICAL ANNUEL, PROGRAMME D ACTION 2014- 2 Le programme d action médical annuel est un document obligatoire qui s inscrit comme une composante du projet d établissement

Plus en détail

L hôpital Villiers Saint Denis

L hôpital Villiers Saint Denis L hôpital Villiers Saint Denis Etablissement de Santé Publique d Intérêt Collectif qui dépend d une Fondation hospitalière «La Renaissance Sanitaire» qui gère 2 établissements SSR : L hôpital Villiers

Plus en détail