La formation des chaînes de montagne.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La formation des chaînes de montagne."

Transcription

1 La formation des chaînes de montagne. Comment se mettent en place les chaînes de montagne? Quelles sont les structures reconnaissables et indices permettant d identifier les étapes de la formation d une chaîne de montagne? I. Les traces d un ancien domaine océanique : TP 7 A. Les traces d une ancienne marge continentale passive. La sismique réflexion permet d identifier les structures présentes au niveau des jonctions entre les océans et les continents. Les bordures des océans sont appelées marges passives, zones sismiquement peu actives comportant de nombreuses failles normales courbes (failles listriques) formant des blocs basculés. Ces structures apparaissent lors de la formation d un rift d abord au niveau continental. Des failles normales apparaissent, délimitant des blocs de roches de la croûte continentale. La croûte continentale s amincit, un fossé d effondrement central apparait, l eau envahit ce fossé. Puis ce rift continental permet la formation de lithosphère océanique et contribue à la naissance d un océan. Ces blocs basculés peuvent être recouverts de sédiments pré-rifts, syn-rifts et post-rifts : - Les sédiments pré-rifts sont ceux qui se déposent avant la formation du rift (pas de fossiles marins). - Les sédiments syn-rifts prennent une forme en évantail car ils se déposent lors de la mise en place du rift donc du basculement des blocs (traces fossiles de terriers d animaux, de plage). - Les sédiments post-rifts qui se déposent après la formation du rift dans un océan (fossiles d animaux marins Ammonites et des Belemnites). Ils présentent donc des épaisseurs différentes selon leur position sur les blocs basculés. Les structures retrouvées dans les Alpes (blocs basculés) et l analyse des sédiments confirment l existence d un océan disparu Failles listriques (failles normales mais courbées suite à l extension), blocs basculés, sédiments en éventail et fossiles marins témoignent de l existence d une ancienne marge passive formée dans un contexte divergent lié à l ouverture d un ancien océan. B. Les ophiolites, vestiges d une ancienne lithosphère océanique. Les chaînes de montagne renferment souvent des massifs de «roches vertes» appelées ophiolites, associations de péridotites (transformées en serpentinites), gabbros, basaltes en coussins et parfois de roches sédimentaires d origine océanique (radiolarites roches sédimentaires formées par l accumulation de tests de radiolaires). Cet agencement de roches correspond aux lithosphères océaniques formées actuellement. Souvent très déformées, les ophiolites sont interprétées comme des lambeaux de lithosphère océanique coincés entre les domaines continentaux lors de leur collision. Elles prouvent également l existence d un ancien océan aujourd hui disparu. 1

2 II. Les traces d une ancienne subduction : TP 7. A. Les indices minéralogiques d une paléosubduction. (Exemple des Alpes) Mots à utiliser : hydratation ; déshydratation, dense ; européenne ; ophiolite ; pression ; augmente ; solide ; verts ; BP-BT ; importantes ; d ouest en Est ;africaine ; collision ; peu ; subduction ;nappes ; Les gabbros de la croûte océanique ont subi au cours du temps des transformations minéralogiques à l état sous l effet de la température, de la pression et de l : le métamorphisme. Les gabbros métamorphisés sont appelés métagabbros. Par refroidissement et hydratation en s éloignant de la dorsale, ils deviennent des schistes.. ou métagabbros à hornblende, actinote, chlorite : il s agit d un métamorphisme (ou métamorphisme hydrothermal) avec hydratation. Lors de la subduction la augmente plus fortement que la température. Apparaissent des minéraux dont les domaines de stabilité correspondent à des pressions.. : Glaucophane, Grenat, Jadéite et coésite. On parle alors de métagabbros à glaucophane (ou schistes bleus) et métagabbros à grenat et jadéite (éclogites). Ces minéraux (glaucophane, jadéite et grenat) ne se forment qu à certaines conditions de pression élevée et de température, et sont témoins d une intense de la roche de base. Dans les Alpes, on trouve sur le terrain la succession de ces différents métagabbros en allant d. Ceci confirme la présence d une ancienne zone de subduction dont la plongée s est faite vers l est. Ainsi, on peut identifier que la plaque.. (Alpine) plongeait sous la plaque. (Adriatique). Le gradient de métamorphisme HP/BT d Ouest en Est caractérise la subduction. Ces successions minérales montrent l enfoncement rapide (réchauffement faible) d une lithosphère océanique froide. Le contexte géodynamique est donc celui d une subduction. La fin de la subduction : Lorsque l océan a complètement subduit, il y a affrontement des deux lithosphères continentales : c est la. Des matériaux océaniques peuvent venir chevaucher la lithosphère continentale et c est alors qu une.. peut être produite (on parle d obduction). Par la suite, l'essentiel de la lithosphère continentale s'épaissit par empilement de.. dans la zone de contact entre les deux plaques. On peut trouver des indices d une subduction de lithosphère continentale (entraînée par la lithosphère océanique avant qu elle ne se désolidarise). Par exemple, dans les massifs italiens (Dora Maïra), on trouve des roches de la croûte continentale contenant de la coésite : il s agit d une forme de quartz formée à très haute pression et haute température (HP-HT). Les formes de très haute pression telles que la coésite sont des témoins du blocage de la subduction et de la suture entre les 2 plaques. (ex 2B Himalaya) Ainsi les matériaux océaniques et continentaux montrent les traces d une transformation minéralogique à grande profondeur prouvant ainsi l existence d une ancienne subduction. 2

3 B. Le moteur de la subduction. Activité 3 TP7 Au niveau de la dorsale, la lithosphère océanique nouvellement formée est mince et chaude : elle «flotte» sur l asthénosphère plus dense. En s éloignant de la dorsale, elle vieillit, se refroidit et son épaisseur augmente. (Elle s épaissit en raison de l augmentation de la profondeur de l isotherme 1300 C qui marque la limite entre lithosphère et asthénosphère.) La densité de la lithosphère augmente donc avec son âge par ajout de manteau lithosphérique plus dense (3,3) que la croûte océanique (2,9). La densité de la lithosphère océanique s approche ainsi de celle du manteau. Il en résulte un enfoncement de la lithosphère océanique dans l asthénosphère : c est la subsidence thermique. Avec le temps, la densité de la lithosphère océanique finit par être supérieure à celle de l asthénosphère. L équilibre isostatique est rompu et la lithosphère entre en subduction. Elle peut alors tracter le reste de la plaque et par là-même, la lithosphère continentale. Lors de la subduction le métamorphisme HP-BT fait apparaître de nouvelles roches de plus en plus en plus dense (MG à glaucophane puis éclogite) qui participe à l enfoncement de la lithosphère océanique. L augmentation de densité de ces roches entretient la subduction. L évolution de la lithosphère océanique qui s éloigne de la dorsale s accompagne d une augmentation de sa densité jusqu à dépasser la densité de l asthénosphère : cette différence de densité est l un des principaux moteurs de la subduction. III. Convergence lithosphérique et collision. Lorsque l ensemble du domaine océanique a disparu par subduction/obduction, les lithosphères continentales des deux plaques entrent en collision car leur densité ne leur permet pas de s'enfoncer dans l'asthénosphère plus dense. La compression tectonique due aux forces de convergence provoque le raccourcissement et l épaississement de la lithosphère avec formation de plis (déformation souple plastique plutôt en profondeur où la température est plus élevée), failles inverses (déformation cassante plutôt vers la surface où la température est plus faible), nappes de charriages... On observe donc des discordances dans les terrains alpins : des roches plus vieilles chevauchent des roches plus jeunes. On observe en Himalaya, une subduction continentale encore inexpliquée (présence de coésite). La densité de la CC étant plus faible que celle de la CO, cette subduction continentale (présence de coésite qui le prouve) devient de plus en plus difficile et finit par se bloquer. Le raccourcissement de la plaque imposé par la convergence ne peut plus être absorbé par la subduction : la collision des 2 lithosphères continentale prend le relais. Des fragments de lithosphère océanique peuvent se retrouver en surface par obduction (chevauchement d une CO sur une CC). Les études sismiques montrent que certains chevauchements visibles sur le terrain peuvent affecter l ensemble de la croûte. Les empilements de nappes qui en résultent créent des reliefs en surface, une racine crustale en profondeur, donc un épaississement de la croûte. Les chaînes de montagne présentent souvent les traces d un domaine océanique disparu (ophiolites) et d anciennes marges continentales passives. La «suture» de matériaux océaniques résulte de l affrontement de deux lithosphères continentales (collision). Tandis que l essentiel de la lithosphère continentale continue de subduire, la partie supérieure de la croûte s épaissit par empilement de nappes dans la zone de contact entre les deux plaques. 3

4 4

5 5

6 6

TS Thème 1.B Le domaine continental et sa dynamique. Chapitre 2: Convergence lithosphérique : contexte de la formation des chaînes de montagnes.

TS Thème 1.B Le domaine continental et sa dynamique. Chapitre 2: Convergence lithosphérique : contexte de la formation des chaînes de montagnes. Chapitre 2: Convergence lithosphérique : contexte de la formation des chaînes de montagnes. Livre p 146 à 169 Introduction : Visionner une animation pour comprendre comment on passe d un océan à une chaîne

Plus en détail

I. Des indices de l existence d un ancien océan disparu

I. Des indices de l existence d un ancien océan disparu Introduction CHAPITRE 3 Contexte de la formation des chaines de montagnes TP5 Formation des alpes La formation des reliefs montagneux est due à l empilement de fragments de lithosphère ou de croûte continentale.

Plus en détail

Souvenez-vous!!!!! C était le 5 octobre 2011, à Briançon!

Souvenez-vous!!!!! C était le 5 octobre 2011, à Briançon! Briançon Souvenez-vous!!!!! C était le 5 octobre 2011, à Briançon! CHAPITRE 2 : LA FORMATION DES CHAINES DE MONTAGNES Dans quel contexte géodynamique les chaînes de montagnes se forment-elles? I- La formation

Plus en détail

LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS 1 : CONVERGENCE ET COLLISION

LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS 1 : CONVERGENCE ET COLLISION LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS 1 : CONVERGENCE ET COLLISION I- DES TEMOINS D UN ANCIEN OCEAN AU NIVEAU DES ALPES FRANCO-ITALIENNES. a- RAPPELS. A- LES TEMOINS D UNE ANCIENNE MARGE PASSIVE

Plus en détail

Chapitre 7 : La convergence lithosphérique : le contexte de la formation des chaînes de montagnes

Chapitre 7 : La convergence lithosphérique : le contexte de la formation des chaînes de montagnes Chapitre 7 : La convergence lithosphérique : le contexte de la formation des chaînes de montagnes Le modèle de la formation d une chaîne de montagnes se fonde sur la tectonique des plaques lithosphériques.

Plus en détail

Chapitre 2 Convergence et collision

Chapitre 2 Convergence et collision La convergence lithosphérique et ses effets Chapitre 2 Convergence et collision I. Caractéristiques des chaînes de collision 1. Marqueurs morphologiques : Des reliefs élevés 2. Marqueurs tectoniques :

Plus en détail

CHAP 9 : CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SUBDUCTION

CHAP 9 : CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SUBDUCTION CHAP 9 : CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SUBDUCTION Problématique : Que se passe-t-il en cas de convergence de 2 lithosphères? La convergence lithosphérique se caractérise par : - le rapprochement de repères

Plus en détail

Activité 1 : Les marqueurs de la subduction. Type de relief Subduction océan/continent Subduction océan/océan

Activité 1 : Les marqueurs de la subduction. Type de relief Subduction océan/continent Subduction océan/océan Partie : La convergence lithosphérique. Introduction à cette partie : Convergence lithosphérique : rapprochement de 2 plaques lithosphériques qui se traduit soit par une subduction soit par une collision

Plus en détail

CORRECTION DS 4 : QUESTION DE SYNTHÈSE

CORRECTION DS 4 : QUESTION DE SYNTHÈSE CORRECTION DS 4 : QUESTION DE SYNTHÈSE Rappel du sujet Décrire les différentes étapes qui prouvent que les Alpes résultent de la collision de 2 plaques lithosphériques autrefois séparées par un océan.

Plus en détail

9. Le rôle de l eau dans la transformation des roches

9. Le rôle de l eau dans la transformation des roches 9. Le rôle de l eau dans la transformation des roches B. LES ACTIONS DE L EAU SUR LA CROÛTE OCÉANIQUE À chaque étape de l histoire de la croûte océanique, l eau est présente : - dès sa mise en place au

Plus en détail

Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE. Chapitre 6

Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE. Chapitre 6 Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE Chapitre 6 En 1ère S, ce sont les caractéristiques de la lithosphère océanique qui ont été étudiées. En TS, ce sont les caractéristiques de la lithosphère continentale

Plus en détail

On cherche à déterminer si la superposition des roches de l ophiolite du Chenaillet correspond à celle d une lithosphère océanique.

On cherche à déterminer si la superposition des roches de l ophiolite du Chenaillet correspond à celle d une lithosphère océanique. TP n 14 Les traces de l ancien océan Alpin et de sa subduction Thème 1-B-2 La formation d une chaîne de montagne est associée au préalable à l existence d un océan qui séparait les deux masses continentales

Plus en détail

Les ophiolites et la lithosphère océanique

Les ophiolites et la lithosphère océanique Les ophiolites et la lithosphère océanique 1 ère S Terminale S Place dans les programmes et dans la progression Première S : Divergence de phénomènes liés : Formation et divergence des plaques lithosphériques

Plus en détail

CH1 : LA CONVERGENCE LITHOSPHÉRIQUE

CH1 : LA CONVERGENCE LITHOSPHÉRIQUE INTRODUCTION : CH1 : LA CONVERGENCE LITHOSPHÉRIQUE La lithosphère océanique se crée aux dorsales, limites divergentes des plaques tectoniques, évolue en s éloignant de la dorsale puis disparaît au niveau

Plus en détail

La convergence lithosphérique et ses effets. Conception Christine BOULIER

La convergence lithosphérique et ses effets. Conception Christine BOULIER La convergence lithosphérique et ses effets Conception Christine BULIER Filiation des gabbros de la lithosphère océanique Gabbro de dorsale océanique Gabbro hydraté zone d accrétion Gabbros zone de subduction

Plus en détail

Thème 1B TP 4: du rifting intracontinental à la collision dans les Alpes

Thème 1B TP 4: du rifting intracontinental à la collision dans les Alpes Thème 1B TP 4: du rifting intracontinental à la collision dans les Alpes On cherche à trouver les indices des évènements précédant à une collision. Lycée E. Delacroix T ale S Vous avez vu au TP3 que la

Plus en détail

Les caractéristiques des zones de subduction

Les caractéristiques des zones de subduction CHAPITRE 4 LA CONVERGENCE LITHOSPHÉRIQUE 1 Les caractéristiques des zones de subduction La lithosphère est découpée en douze plaques. Les limites de ces plaques constituent les zones actives de la planète

Plus en détail

TP5. Constat de départ

TP5. Constat de départ Acquis : Nous avons vu dans les Alpes qu il y avait des marqueurs océaniques prouvant l existence d un ancien océan à cet endroit. Problème: Comment expliquer la variété des roches présentes dans une chaîne

Plus en détail

INTRODUCTION. A quel niveau se réalise la disparition de la lithosphère océanique et quelles sont les caractéristiques de ses zones?

INTRODUCTION. A quel niveau se réalise la disparition de la lithosphère océanique et quelles sont les caractéristiques de ses zones? INTRODUCTION De la lithosphère océanique se crée en permanence au niveau des dorsales. Ce mécanisme d accrétion est à l origine d une expansion des fonds océaniques, qui en vieillissant s éloigne de l

Plus en détail

Convergence lithosphérique

Convergence lithosphérique Convergence lithosphérique 1. Éliminer l'intrus 1.1 A. blocs basculés B. failles inverses C. relief en gradins D. amincissement crustal E. grabben F. sédimentation synrift G. croûte océanique 1.2 A. métagabbro

Plus en détail

Partie 2 : le domaine continental et sa dynamique

Partie 2 : le domaine continental et sa dynamique Partie 2 : le domaine continental et sa dynamique Chapitre Partie 3 : 2 : chaînes de montagnes et convergence lithosphérique Introduction Massif de l'himalaya Mont Viso (Alpes) http://fr.academic.ru http://earth.imagico.de

Plus en détail

Chapitre 1: La caractérisation du domaine continental : lithosphère continentale, reliefs et épaisseur crustale

Chapitre 1: La caractérisation du domaine continental : lithosphère continentale, reliefs et épaisseur crustale Chapitre 1: La caractérisation du domaine continental : lithosphère continentale, reliefs et épaisseur crustale Dans les années 1920, Wegener a identifié une caractéristique spécifique de la Terre appelée

Plus en détail

Correction Partie 2 : La formation d une chaîne de montagnes Exemple d une chaîne de collision : les Alpes occidentales franco-italiennes

Correction Partie 2 : La formation d une chaîne de montagnes Exemple d une chaîne de collision : les Alpes occidentales franco-italiennes Correction TP4 Partie 2 : La formation d une chaîne de montagnes Exemple d une chaîne de collision : les Alpes occidentales franco-italiennes Orogenèse : formation d une chaîne de montagne. PB : Quelles

Plus en détail

REVISIONS TS GEOLOGIE 1B et 2A Questions à Choix Multiple: 1 seule réponse possible

REVISIONS TS GEOLOGIE 1B et 2A Questions à Choix Multiple: 1 seule réponse possible REVISIONS TS GEOLOGIE 1B et 2A Questions à Choix Multiple: 1 seule réponse possible 1. La croûte continentale est : a) plus dense que la croûte océanique ; b) formée de roches voisines du granite ; c)

Plus en détail

La convergence lithosphérique et la subduction

La convergence lithosphérique et la subduction La convergence lithosphérique et la subduction L expansion de la lithosphère océanique à partir des dorsales s accompagne de sa destruction au niveau des zones de convergence des plaques lithosphériques.

Plus en détail

Problématique Montrer les phénomènes dynamiques au niveau lithosphérique

Problématique Montrer les phénomènes dynamiques au niveau lithosphérique Correction agreg blanche du 18 nov 2006 sur la lithosphère QUESTION 1 : Différents moyens pour délimiter la lithosphère en épaisseur 1. Température Doc1 limite inférieure thermique de la lithosphère 1300

Plus en détail

Déductions. Les reliefs ont disparu. Effondrement central?

Déductions. Les reliefs ont disparu. Effondrement central? DS 5 correction Partie 2.1 Exercice 1 : le massif Armoricain PB : relever les caractéristiques d une chaîne de montagnes ancienne et en déduire les évènements à l origine de ces caractéristiques. Saisie

Plus en détail

Sommaire général. Je me teste. Mode d emploi 3. Sommaire 7. Evaluation des compétences expérimentales Schémas 124. Lexique 132.

Sommaire général. Je me teste. Mode d emploi 3. Sommaire 7. Evaluation des compétences expérimentales Schémas 124. Lexique 132. Je me teste sur... Sommaire général Mode d emploi 3 Sommaire 7 Evaluation des compétences expérimentales Schémas 124 Lexique 132 Index 141 Guide d installation du logiciel 143 6 SOMMAIRE GÉNÉRAL Sommaire

Plus en détail

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes Chapitre II La formation des chaînes de montagnes -I -Les traces d un domaine océanique dans les chaînes de montagnes 1) Des roches témoins d un océan disparu 1 2 Basaltes en coussin au fond de l océan

Plus en détail

THEME 4 : LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS Leçon 2 : convergence et subduction

THEME 4 : LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS Leçon 2 : convergence et subduction THEME 4 : LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS Leçon 2 : convergence et subduction EX 1 : Les caractéristiques d'une zone de subduction 1) Manteau asthénosphérique 2) Fosse 3) Plan de Bénioff 4)

Plus en détail

BILAN TP4 : Collision continentale et épaississement crustal.

BILAN TP4 : Collision continentale et épaississement crustal. BILAN TP4 : Collision continentale et épaississement crustal. Activité 1 : Les indices superficiels d'un épaississement crustal. La formation d'un pli : Les plis sont des déformations qui résultent de

Plus en détail

Les subductions. Introduction. Structure d'une zone de subduction. Tristan FERROIR. Historique de la découverte des zones de subduction

Les subductions. Introduction. Structure d'une zone de subduction. Tristan FERROIR. Historique de la découverte des zones de subduction Les subductions Tristan FERROIR Introduction Il existe deux types de croutes : la croute continentale dont les plus vieilles parties ont 4Ga et la croute océanique dont les plus vieux témoins ont 200Ma.

Plus en détail

Les minéraux du métamorphisme

Les minéraux du métamorphisme Les minéraux du métamorphisme Problématique : Lorsque la plaque plonge dans la zone de subduction, on connaît à peu près sa composition : des gabbros vieillis surmontés de basaltes et surmontant des péridotites.

Plus en détail

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Amérique du Nord

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Amérique du Nord Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Amérique du Nord BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

Plus en détail

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL Première partie : La Terre, ses composants, son évolution II - Le fonctionnement global de la Terre Hubert Bril, Université de Limoges 1 AVERTISSEMENT Ceci est une introduction

Plus en détail

Dans les zones de convergence: Monique Lacoste d après le site de Christian Nicollet christian.nicollet.free.fr

Dans les zones de convergence: Monique Lacoste d après le site de Christian Nicollet christian.nicollet.free.fr Dans les zones de convergence: Monique Lacoste d après le site de Christian Nicollet christian.nicollet.free.fr Métagabbro 2 de la C.O (point 2 sur le Trajet) au microscope en LPNA : ( La hornblende est

Plus en détail

Préparation à l Agrégation Interne Séances du 20 / 12 / 2008 et 07 / 01 / 2009 CONVERGENCE ET COLLISION CONTINENTALE

Préparation à l Agrégation Interne Séances du 20 / 12 / 2008 et 07 / 01 / 2009 CONVERGENCE ET COLLISION CONTINENTALE Préparation à l Agrégation Interne Séances du 20 / 12 / 2008 et 07 / 01 / 2009 CONVERGENCE ET COLLISION CONTINENTALE Les mots clés : déformation, contrainte, compression, pli, faille, chevauchement, charriage,

Plus en détail

PREPABAC - NOVEMBRE 2015

PREPABAC - NOVEMBRE 2015 PREPABAC - NOVEMBRE 2015 PARTIE I : QUESTION N 1 : Introduction: Au début du 20 éme siècle, le géologue Suess défend la théorie de la contraction terrestre pour expliquer l'existence des continents et

Plus en détail

continents et leur dynamique

continents et leur dynamique 100 04732978_100-141.indd 100 24/07/12 17:17 104 114 125 133 101 04732978_100-141.indd 101 24/07/12 17:17 Partie 2 Les continents et leur dynamique Les objectifs généraux de cette partie En classe de Première

Plus en détail

Partie 2 : second exercice (5 points) Exemple n 1 Thème 1-B : Le domaine continental et sa dynamique

Partie 2 : second exercice (5 points) Exemple n 1 Thème 1-B : Le domaine continental et sa dynamique éduscol Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre Épreuve obligatoire série S Annale zéro Sciences de la vie et de la Terre Partie 2 : second exercice (5 points) Exemple n 1 Thème 1-B : Le

Plus en détail

DIVERGENCE - CONVERGENCE

DIVERGENCE - CONVERGENCE Préparation à l Agrégation Interne Séance du samedi 24 octobre 2009 Séance du samedi 7 novembre 2009 DIVERGENCE - CONVERGENCE Les mots clés : divergence, dorsale, accrétion, asthénosphère, basalte, croûte,

Plus en détail

Comment expliquer les fortes variations des altitudes sur la Terre? I rappels

Comment expliquer les fortes variations des altitudes sur la Terre? I rappels Chapitre II Géologie A Caractérisation du domaine continental Comment expliquer les fortes variations des altitudes sur la Terre? I rappels Au début du XXe siècle, Wegener postule que l'altitude moyenne

Plus en détail

1 La structure interne et la composition chimique de la Terre sont le résultat de son histoire.

1 La structure interne et la composition chimique de la Terre sont le résultat de son histoire. Référentiel Connaissances exigibles géologie 1S 1 La structure interne et la composition chimique de la Terre sont le résultat de son histoire. 1 1La structure du globe peut être modélisée par l'étude

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES ACTIVES

1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES ACTIVES 1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES ACTIVES LES MARGES ACTIVES Niveau : Terminale S Extrait du programme : Philosophie du sujet et des documents 1) définition d une marge active : limite active

Plus en détail

Indices tectoniques Photo correspondante Schéma interprétatif Caractéristiques Les failles de type. sont un indice de déformation

Indices tectoniques Photo correspondante Schéma interprétatif Caractéristiques Les failles de type. sont un indice de déformation TP 12 : L épaississement crustale 1 Lors de la convergence lithosphérique, les terrains se déforment et forment des chaînes de montagnes, comme les Alpes. Dans ces chaînes de montages, la croûte continentale

Plus en détail

TS DS Géologie correction

TS DS Géologie correction TS DS Géologie correction Partie 1 : QCM (30 mn) UNE SEULE REPONSE : 1. Une roche métamorphique peut se former L augmentation des conditions de pression et température provoque toujours la fusion partielle

Plus en détail

Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Amérique du Nord

Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Amérique du Nord Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Amérique du Nord BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ

Plus en détail

Partie : La convergence lithosphérique.

Partie : La convergence lithosphérique. Partie : La convergence lithosphérique. Introduction à cette partie : L an dernier, vous avez étudié les zones de divergence (dorsales, rift intracontinentaux) qui entraînent un éloignement des plaques

Plus en détail

VI. La tectonique des plaques

VI. La tectonique des plaques Dr CHABOU Moulley Charaf Université Ferhat Abbas, Sétif Département des Sciences de la Terre LMD -Sciences de la Terre et de l Univers- Géosciences - Module : Nature des Enveloppes Terrestres. 1 ère année

Plus en détail

THEME 1 LA TERRE DANS L'UNIVERS, LA VIE, L'EVOLUTION DU VIVANT. Partie B : Le domaine continental et sa dynamique

THEME 1 LA TERRE DANS L'UNIVERS, LA VIE, L'EVOLUTION DU VIVANT. Partie B : Le domaine continental et sa dynamique THEME 1 LA TERRE DANS L'UNIVERS, LA VIE, L'EVOLUTION DU VIVANT Partie B : Le domaine continental et sa dynamique Chap 3. Le magmatisme en zone de subduction : une production de nouveaux matériaux continentaux

Plus en détail

Préparation Agrégation Interne SVT Académie de Nice / Jean-Luc Berenguer

Préparation Agrégation Interne SVT Académie de Nice / Jean-Luc Berenguer Préparation Agrégation Interne SVT Académie de Nice 19.10.2011 / Jean-Luc Berenguer Thématique : La mobilité horizontale de la lithosphère Type d épreuve sur dossier Au collège comme au lycée, le modèle

Plus en détail

Correction bac blanc janvier 2013

Correction bac blanc janvier 2013 Correction bac blanc janvier 2013 1 ère PARTIE : Evaluation des connaissances (8 points). Temps indicatif :1h30 LA TERRE, LA VIE ET L EVOLUTION DU VIVANT 1/5 Question de synthèse (sur 5 points): Montrez

Plus en détail

Le magmatisme (5) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte de subduction

Le magmatisme (5) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte de subduction Le magmatisme (5) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte de subduction A l échelle du globe, les secteurs en subduction se trouvent essentiellement sur le pourtour du Pacifique.

Plus en détail

THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE D UN MODELE. Lycée Jean Jaurès 8 juin 2011

THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE D UN MODELE. Lycée Jean Jaurès 8 juin 2011 THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE D UN MODELE Lycée Jean Jaurès 8 juin 2011 En quoi le nouveau programme de 1 ère reprend des idées des anciens programmes? En quoi en diffère-t-il? Quelles

Plus en détail

basaltes et gabbros, roches sédimentaires granites, roches métamorphiques et sédimentaires

basaltes et gabbros, roches sédimentaires granites, roches métamorphiques et sédimentaires The me 1B Le domaine continental et sa dynamique Chapitre 1 : Les caracte ristiques du domaine continental Les croûtes continentale et océanique se distinguent par leur composition, leur densité, leur

Plus en détail

disparition des reliefs

disparition des reliefs @ Correction FA6 La http://scolawebtv.crdp-versailles.fr/player.php?id=1418 disparition des reliefs Des vestiges d anciennes chaînes de montagne datant de plusieurs centaines millions d années sont observables

Plus en détail

Histoire géologique du massif central.

Histoire géologique du massif central. Histoire géologique du massif central. 500 millions d années : Phénomène de distension fractionne un vaste continent en deux domaines au sud (l Afrique) et au nord (l Europe du nord actuelle). Entre les

Plus en détail

C. Sciences de la Terre. Asthénosphère* : Couche du manteau supérieur en dessous de la lithosphère se comportant de manière ductile.

C. Sciences de la Terre. Asthénosphère* : Couche du manteau supérieur en dessous de la lithosphère se comportant de manière ductile. C. LEXIQUE Atome : constituant fondamental de la matière. Asthénosphère* : Couche du manteau supérieur en dessous de la lithosphère se comportant de manière ductile. Basalte* : Roche magmatique microlithique

Plus en détail

Chapitre 3 : les plaques.

Chapitre 3 : les plaques. Chapitre 3 : les plaques. Où se situent les plaques à la surface de la Terre? I/ Les plaques sont délimitées par des zones fortement sismiques et volcaniques. Carte représentant les plaques à la surface

Plus en détail

T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 2 semaines Cours Approche

Plus en détail

A. Les roches magmatiques cristallisées en surface

A. Les roches magmatiques cristallisées en surface Les continents et leur dynamique - Chapitre 3 - Le magmatisme subduction CORRIGÉ Ø Problématique à résoudre Après avoir nommé et décrit les roches de la croûte continentale produites lors d une subduction,

Plus en détail

Le Métamorphisme : roches, pression et température (11)

Le Métamorphisme : roches, pression et température (11) Le Métamorphisme : roches, pression et température (11) Domaine de stabilité de quelques minéraux Quelques équilibres chimiques Ces équilibres sont représentés par des segments, lieux du diagramme P,T

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1. Prérequis. Chapitre 2. La convergence lithosphérique : contexte de la formation des chaînes de montagnes

Sommaire. Chapitre 1. Prérequis. Chapitre 2. La convergence lithosphérique : contexte de la formation des chaînes de montagnes Séquence 2 Le domaine continental et sa dynamique : zones de subduction, contexte de formation des chaînes de montagnes et de production de nouveaux matériaux crustaux Objectifs À l échelle de la lithosphère,

Plus en détail

1.-La structure interne de la Terre

1.-La structure interne de la Terre 1.-La structure interne de la Terre L'intérieur de la Terre est constitué d'une succession de couches de propriétés physiques différentes: au centre, le noyau, qui se divise en noyau interne solide et

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Polynésie

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Polynésie Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Polynésie BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L

Plus en détail

Expliquer l affleurement de roches formées en profondeur dans les Alpes: pistes pédagogiques. Eric LECOIX, Lycée JH Fabre, Carpentras

Expliquer l affleurement de roches formées en profondeur dans les Alpes: pistes pédagogiques. Eric LECOIX, Lycée JH Fabre, Carpentras Expliquer l affleurement de roches formées en profondeur dans les Alpes: pistes pédagogiques Eric LECOIX, Lycée JH Fabre, Carpentras Prenons l exemple des roches métamorphiques HP BT dans les Alpes Franco-Italiennes

Plus en détail

Devenir de la croûte océanique hydratée au cours de la subduction.

Devenir de la croûte océanique hydratée au cours de la subduction. Devenir de la croûte océanique hydratée au cours de la subduction. On a trouvé successivement les 3 gabbros présentés ci-dessous G0,G1,G 1: Après avoir rappelé les conditions de formation d un gabbro en

Plus en détail

FORME, STRUCTURE ET DYNAMIQUE DE LA TERRE

FORME, STRUCTURE ET DYNAMIQUE DE LA TERRE FORME, STRUCTURE ET DYNAMIQUE DE LA TERRE La Terre est ronde, de formé légèrement ellipsoïde (non visible à l'œil nu). Par contre, on voit facilement qu'il y a beaucoup d'eau. Il y a possibilité d'avoir

Plus en détail

DS de SVT Durée 3h30 (sans document ni calculatrice)

DS de SVT Durée 3h30 (sans document ni calculatrice) DS de SVT Durée 3h30 (sans document ni calculatrice) 1 ère PARTIE : Mobilisation des connaissances : Le domaine continental et sa dynamique.(8 points) Question : À l'aide du document et de vos connaissances,

Plus en détail

Dans la légende, il existe des indications du métamorphisme régional (= métamorphisme général).

Dans la légende, il existe des indications du métamorphisme régional (= métamorphisme général). À partir de l'extrait de carte géologique de la Fiance au millionième fourni, et de sa légende, décrivez et interprétez les phénomènes métamorphiques visibles dans les Alpes franco-italiennes. (oral Agro-véto

Plus en détail

Chapitre 3 : la tectonique des plaques.

Chapitre 3 : la tectonique des plaques. Chapitre 3 : la tectonique des plaques. Comment se répartissent les séismes et les volcans à la surface du globe? I/ La répartition mondiale des séismes et des volcans s explique par la mobilité des plaques.

Plus en détail

Chap. III : LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE ET LES MOUVEMENTS ASSOCIÉS

Chap. III : LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE ET LES MOUVEMENTS ASSOCIÉS Chap. III : LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE ET LES MOUVEMENTS ASSOCIÉS Activité 1 (Situation d entrée) : comparer la carte des séismes et du volcanisme. 1) Comparer la répartition des séismes et des volcans.

Plus en détail

Les évènements magmatiques et métamorphiques qui accompagnent la subduction.

Les évènements magmatiques et métamorphiques qui accompagnent la subduction. Les évènements magmatiques et métamorphiques qui accompagnent la subduction. Les zones de subduction sont le siège d une intense activité magmatique avec le plus souvent d importantes éruptions volcaniques.

Plus en détail

Chapitre 3 : les plaques.

Chapitre 3 : les plaques. Chapitre 3 : les plaques. Comment localise-t-on les plaques sur la Terre? I/ Les plaques sont délimitées par des zones fortement sismiques et volcaniques. Carte représentant les zones fortement sismiques

Plus en détail

Classe de 1ère S. Chapitre 2 : De la dérive des continents à la tectonique des plaques. Corrigé TP- Distinction entre lithosphère- asthénosphère

Classe de 1ère S. Chapitre 2 : De la dérive des continents à la tectonique des plaques. Corrigé TP- Distinction entre lithosphère- asthénosphère Chapitre 2 : De la dérive des continents à la tectonique des plaques Corrigé TP- Distinction entre lithosphère- asthénosphère Classe de 1ère S Dans les années 60, la dérive des continents a été déjà acceptée.

Plus en détail

PARTIE 3 : La formation des Alpes Occidentales: la disparition d un océan et la surrection d une chaîne de montagne

PARTIE 3 : La formation des Alpes Occidentales: la disparition d un océan et la surrection d une chaîne de montagne PARTIE 3 : La formation des Alpes Occidentales: la disparition d un océan et la surrection d une chaîne de montagne Plan détaillé : Paléogéographie des océans «alpins» Métamorphisme Alpin et disparition

Plus en détail

CHAPITRE 8 : LE MAGMATISME EN ZONE DE SUBDUCTION

CHAPITRE 8 : LE MAGMATISME EN ZONE DE SUBDUCTION CHAPITRE 8 : LE MAGMATISME EN ZONE DE SUBDUCTION Introduction Les chaînes de montagne présentent les traces d ancienne zone de subduction à l origine de la disparition d une lithosphère océanique. Les

Plus en détail

Corrigé du bac 2017 : SVT obligatoire Série S Liban

Corrigé du bac 2017 : SVT obligatoire Série S Liban Corrigé du bac 2017 : SVT obligatoire Série S Liban BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2017 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3H30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L usage

Plus en détail

- connaître roche CC (granite) et CO (gabbros) et leurs minéraux (macro micro)

- connaître roche CC (granite) et CO (gabbros) et leurs minéraux (macro micro) Géologie : Le domaine continental et sa dynamique Objectif du TP Notions à comprendre et connaître Logiciel à utiliser/manip à faire Les caractéristiques du domaine continental : 1- Croûte continentale

Plus en détail

Mesure de l importance d un séisme Utilisation de 2 échelles : Echelle de Richter Echelle de MSK (Medvedev, Sponheuer et Karnik).

Mesure de l importance d un séisme Utilisation de 2 échelles : Echelle de Richter Echelle de MSK (Medvedev, Sponheuer et Karnik). ACTIVITES DU GLOBE Volcanisme et seismes / plaques lithospheriques et leurs mouvements. Les Séismes THEME 1 : VOLCANISME ET SEISMES Définition : un séisme ou tremblement de terre correspond à une secousse

Plus en détail

Partie 1 L'ACTIVITE INTERNE DU GLOBE

Partie 1 L'ACTIVITE INTERNE DU GLOBE Partie 1 L'ACTIVITE INTERNE DU GLOBE Se questionner Qu'est-ce qui te permet de dire que la Terre est une planète active? Partie 1 Chapitre 3 STRUCTURE ET DYNAMIQUE DU GLOBE TERRESTRE Introduction : Les

Plus en détail

Les Alpes : une chaîne de subductioncollision

Les Alpes : une chaîne de subductioncollision Les Alpes : une chaîne de subductioncollision Sommaire CADRE GÉNÉRAL DES ALPES FORMATION DES ALPES LES ALPES OCCIDENTALES - Les bassins d avant-pays - Les massifs subalpins - les massifs cristallins externes

Plus en détail

Révision géologie correction

Révision géologie correction Révision géologie correction Exercice 1 : Les tremblements de Terre sont à l origine de la création d ondes sismiques, enregistrées à aide de sismographes. Ces ondes sismiques sont des ondes élastiques.

Plus en détail

Séismes et volcans. Enregistrement des ondes sismique à l aide d un sismographe. Les tracés obtenus sont appelés sismogrammes.

Séismes et volcans. Enregistrement des ondes sismique à l aide d un sismographe. Les tracés obtenus sont appelés sismogrammes. Séismes et volcans I- Les séismes Un séisme (ou tremblement de terre) correspond à une secousse ou une série de secousses plus ou moins violentes du sol. Il peut durer entre quelques secondes et quelques

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

THEME 1 B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle

THEME 1 B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle THEME 1 B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle CHAPITRE 2 DE LA DERIVE DES CONTINENTS A L EXPANSION OCEANIQUE I. DE NOUVELLES OBSERVATIONS AU NIVEAU DES OCEANS Page 96 document 1 Il a fallu

Plus en détail

Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons

Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons Atomes Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons et d électrons. Leur taille est de l ordre d un dixième de milliardième de mètre. Calcaire Roche sédimentaire

Plus en détail

54. Le Mercantour et les massifs cristallins

54. Le Mercantour et les massifs cristallins 54. Le Mercantour et les massifs cristallins Le Gélas 3143 mètres. Le Gélas est un massif cristallin métamorphique formé de migmatites. Il est fracturé en 2 parties par une mylonite. 54. Le Mercantour

Plus en détail

Correction Bac Blanc 2010

Correction Bac Blanc 2010 Correction Bac Blanc 2010 Sujet type 1 : restitution organisée des connaissances Montrez comment, chez les organismes à reproduction sexuée, méiose et fécondation contribuent à la fois à la stabilité du

Plus en détail

Bac S - Sujet de SVT - Session Septembre Métropole. Bac S - Sujet de SVT - Session Réunion

Bac S - Sujet de SVT - Session Septembre Métropole. Bac S - Sujet de SVT - Session Réunion Poly révisions convergence Bac S - Sujet de SVT - Session Septembre 2011 - Métropole Présentez les marqueurs d'une zone de subduction entre une lithosphère océanique et une lithosphère continentale. Votre

Plus en détail

Les marqueurs géologiques de la convergence

Les marqueurs géologiques de la convergence Les marqueurs géologiques de la convergence Conférence de M. Jean-Marc Lardeaux, professeur des universités, présentée à l École Nationale de Chimie Biologie - Paris Transcription réalisée par MM.Grousset

Plus en détail

CHAPITRE 9 : La tectonique des plaques.

CHAPITRE 9 : La tectonique des plaques. CHAPITRE 9 : La tectonique des plaques. Introduction : Je connais déjà les limites des plaques, et je sais que les plaques bougent. Depuis quand sait on cela, et quelles sont toutes les conséquences de

Plus en détail

Chapitre 8 : Tectonique des plaques 3 : la formation des chaînes de montagne

Chapitre 8 : Tectonique des plaques 3 : la formation des chaînes de montagne Chapitre 8 : Tectonique des plaques 3 : la formation des chaînes de montagne - Cours et Figures dans répertoire sur le BV : 2016-2017/Semestre1/UE Géosciences 1 - Cours en ligne également sur le site web

Plus en détail

I) Le volcanisme des zones de subduction.

I) Le volcanisme des zones de subduction. Semaine 15 Chapitre 3 Le magmatisme en zone de subduction : une production de nouveaux matériaux continentaux p.188 à 207 Les zones de subduction sont le siège d'une importante activité magmatique qui

Plus en détail

Chapitre 3 : La tectonique des plaques

Chapitre 3 : La tectonique des plaques Chapitre 3 : La tectonique des plaques Volcanisme & séismes phénomènes naturels ponctuels qui peuvent être catastrophiques Problèmes du chapitre : Où ont lieu les séismes et les éruptions volcaniques dans

Plus en détail

Le voyage géologique de la classe de T S au massif des Alpes

Le voyage géologique de la classe de T S au massif des Alpes Le voyage géologique de la classe de T S au massif des Alpes 1 er JOUR Le départ en car 1 E Arrêt 1 E Arrêt Nous méthodes pour interpréter les roches -La 1 er : Connaître les roches qui constituent le

Plus en détail

I Le visage de la Terre

I Le visage de la Terre Chapitre I la surface terrestre est animée de mouvements Les acquis Un paysage est l'ensemble de tout ce que l'on peut observer autour de soi. Le relief, la végétation, les manifestations des activités

Plus en détail

Légende : âge des basaltes en millions d années (MA) 0 à -30MA. -30MA à -60MA. -60mA à -110MA. -110MA à -140MA

Légende : âge des basaltes en millions d années (MA) 0 à -30MA. -30MA à -60MA. -60mA à -110MA. -110MA à -140MA GROUPE 1 : Comment expliquer que des fossiles identiques se trouvent de chaque côté de l Amérique et de l Afrique? Observation : Des fossiles de Mésosaure, disparus depuis 65 millions d années, ont été

Plus en détail

LES MATERIAUX ET LA STRUCTURE DU GLOBE

LES MATERIAUX ET LA STRUCTURE DU GLOBE Préparation à l Agrégation Interne Samedi 16 octobre et mercredi 20 octobre 2010 LES MATERIAUX ET LA STRUCTURE DU GLOBE Les mots clés : Séismes, ondes sismiques, pression, température, croûte, manteau,

Plus en détail