Iharizaka Rahaingoson, ministre entrant des Télécommunications, Postes et Nouvelles Technologies

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Iharizaka Rahaingoson, ministre entrant des Télécommunications, Postes et Nouvelles Technologies"

Transcription

1 Iharizaka Rahaingoson : un vrai transition Iharizaka Rahaingoson, trant s Télécommunications, Postes Nouvels Technologies Il a 36 ans mais déj mature réaliste. Il sait qu il sera rnier s Télécommunications, Postes Nouvels Technologies tte pério transitoire vers IVè républi. Il? C Iharizaka Rahaingoson qui succè Augustin Andriamananoro qui parti son pin gré, malgré s mauvaises ngues s habitués s mandats éterls. La sation pouvoir tre s ux us hommes a eu lieu 27 mai 2010, dans bureau ministériel sis au-ssus Poste Antaninarina. Sans commtaire, voici qui a dit s photos postérité. 1/5

2 Iharizaka Rahaingoson : un vrai transition 2/5

3 Iharizaka Rahaingoson : un vrai transition Jacs Guilot Ramilison Andriamaro Rakotoma, nouveau Directeur Cabit qui succè Décrations Technologies, Iharizaka nouveau Rahaingoson s Télécommunications, Postes Nouvels Après signature transmission documts "opportun court journalistes s agit l énorme. ps ferais ainsi savt Or, vais temps qu u me assez s qu il courte pcher mandat décisions ra existe délicats. décration sérieusemt. s qui Mais tête permtre seront par prises conrnant aurons ministère s actions ". l occasion travail spécifimt rera effectué dirais d long reparr par terme. 6plus, s 7mois télécommunications Andriamananoro aujourd hui, Néanmoins, au momt seumt. car s ilce a 3/5

4 Iharizaka Rahaingoson : un vrai transition ========================================= Décrations nouveau cocktail "Durant semais télécommunications. erronées Ilrègmtation existe ". s bi l étudier. Aussi, délicats bi conr conrnant semais s ri s textes dire, divers secteur. opérateurs. lois l instant, régissant préfère éviter secteur prdre parr s ls choses En français :. secteur Laissons- Augustin, actuelmt "sachions Mes issez-moi priorités temps (Ndlr principa très :Il?préfère ls Télécommunications). Comme bi préoccupation quoi approfondir l ai dit après s tir Vous céréie s savez Ceci ls m imprèg étant, ytout revir comme difficultés sation bi un peu s avec précipitons plus rcontre moi tard ". ============================================= Devant personl s Antaninarina Andriamananoro Le moi connaissons bi, même eu IlAugustin personl, pu toujours membres (Ndlr matin, mtre un rapperez :comme expert ur ici tamer p présts, écoute, par matière moi, l espa étant semai). aministère cha soyez donné nouvels d u Augustin informe Veuilz fois année. attristés. technologies. Andriamananoro, appudir l exist se Mon êtes fera Nous ur céréie aurons «simpmt guise raiamandry ux souhait,, l occasion d adieu sa prés, vée dans»tirera nom, s actuelmt. drapeau s travailurs joie travailr revoir. membres». s d être national Vous avec, lui. Iharizaka Rahaingoson «responsabilité, soyez eff, faire énorme, suivre Messieurs non sois ferais instaurée plus grands mes limité. effectuerons détruire». u personl, côtés travail. ET décration changemts poste n ai aserons c Mon qui savez, non semb d ici rô grand chose rrière raison très 6si sera développé. courte. continuité. 7 suis dans mois. moi. prést, traiter Etant Dès court niveaux. dire. ministère, C souhaite Ainsi, lors, s u ps aujourd hui tout dirais s affaires Ce profond déi aussi équipes bi qu a temps core imparti courantes, effectué reront novi syndicats l occasion servir nation mandat qu els au effectuer me s dire, prédésseur pays, poste souhaiterai mêmes permtrais sera Mesdames fonctionnt bénéfi il se très qu il haute peut court. alundis ya a travail bi, En 4/5

5 Iharizaka Rahaingoson : un vrai transition Dossier annot RAMAMBAZAFY 27 mai /5

GRILLE D ÉVALUATION DE RENDEMENT DU STAGIAIRE EN ENTREPRISE SERVICE DE FORMATION AUX ADULTES

GRILLE D ÉVALUATION DE RENDEMENT DU STAGIAIRE EN ENTREPRISE SERVICE DE FORMATION AUX ADULTES GRILLE D ÉVALUATION DE RENDEMENT DU STAGIAIRE EN ENTREPRISE SERVICE DE FORMATION AUX ADULTES ÉVALUATION DU STAGIAIRE EN ENTREPRISE Nom de l étudiante ou de l étudiant : Programme d études: Nom de l treprise

Plus en détail

Premier hôtel ACCOR-IBIS inauguré à Madagascar Mercredi, 24 Juin :58 - Mis à jour Jeudi, 25 Juin :32

Premier hôtel ACCOR-IBIS inauguré à Madagascar Mercredi, 24 Juin :58 - Mis à jour Jeudi, 25 Juin :32 Le président de la HAT, Andry Rajoelina, et son épouse ont honoré de leur présence l inauguration du premier hôtel sous le label ACCOR-IBIS à Madagascar. C était dans la matinée du mercredi 23 juin 2009.

Plus en détail

CATEGORIE ECONOMIE SOCIALE Réunion extraordinaire

CATEGORIE ECONOMIE SOCIALE Réunion extraordinaire Comité économique et social européen CATEGORIE ECONOMIE SOCIALE Réunion extraordinaire "Définition et développement de l économie sociale pour une Europe solidaire et compétitive" Bruxelles, le 30 mai

Plus en détail

DISCOURS DU DIRECTEUR EXÉCUTIF À L OUVERTURE DE L ATELIER DE VALIDATION DU GUIDE MÉTHODOLOGIQUE DE L ÉLABORATION DES POLITIQUES SECTORIELLES

DISCOURS DU DIRECTEUR EXÉCUTIF À L OUVERTURE DE L ATELIER DE VALIDATION DU GUIDE MÉTHODOLOGIQUE DE L ÉLABORATION DES POLITIQUES SECTORIELLES DISCOURS DU DIRECTEUR EXÉCUTIF À L OUVERTURE DE L ATELIER DE VALIDATION DU GUIDE MÉTHODOLOGIQUE DE L ÉLABORATION DES POLITIQUES SECTORIELLES KAKO NUBUKPO 27 novembre 2012 FOPADESC 1 Monsieur le Ministre

Plus en détail

Madagascar. Ambinanindrano: premières photos d une catastrophe inhumaine Jeudi, 02 Mars :22 - Mis à jour Vendredi, 03 Mars :13

Madagascar. Ambinanindrano: premières photos d une catastrophe inhumaine Jeudi, 02 Mars :22 - Mis à jour Vendredi, 03 Mars :13 Madagascar. Ambinanindrano: premières photos d catastrophe inhumaine Jeudi, 02 Mars 2017 15:22 - Mis à jour Vdredi, 03 Mars 2017 04:13 Rappel. Le 18 février 2017, ux élémts poli pidés jusqu à mort s suive,

Plus en détail

Guy Parent. Ombudsman des vétérans

Guy Parent. Ombudsman des vétérans Notes d allocution de Guy Parent Ombudsman des vétérans devant le Comité permanent des anciens combattants de la Chambre des communes Bureau 268, Édifice de la bravoure, 151 rue Sparks 8 mars 2016 De 11h

Plus en détail

Madagascar. Hery Rajaonarimampianina entre film utopique et réalités Mardi, 14 Juin 2016 14:19 - Mis à jour Mercredi, 15 Juin 2016 05:36

Madagascar. Hery Rajaonarimampianina entre film utopique et réalités Mardi, 14 Juin 2016 14:19 - Mis à jour Mercredi, 15 Juin 2016 05:36 Madagascar. Hery Rajaonarimampianina entre film utopi réalités C est très simp: puis son acssion au pouvoir à Madagascar ( même lorsqu il était encore candidat substitution ), Hery Rajaonarimampianina

Plus en détail

Recrutement au conseil d école

Recrutement au conseil d école Recrutement au conseil d école Objectifs Fournir aux conseils d école un moyen pour élaborer des stratégies efficaces de recrutement de parents. Identifier les obstacles à la participation. Donner aux

Plus en détail

Journée «La douane vous aide à exporter» Mardi 22 novembre 2016 Ministère de l Économie et des Finances. Discours de Christian ECKERT,

Journée «La douane vous aide à exporter» Mardi 22 novembre 2016 Ministère de l Économie et des Finances. Discours de Christian ECKERT, CHRISTIAN ECKERT SECRETAIRE D ETAT CHARGE DU BUDGET ET DES COMPTES PUBLICS AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Journée «La douane vous aide à exporter» Mardi 22 novembre 2016 Ministère de

Plus en détail

Mon portefolio de compétences

Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 1 Nom prénom de l élève M M nnée scolaire: 2007/2008 Classe : 3 6 Etablissement : Collège Robert Doisneau Passage Gauthier de Chamirey 71100 Chalon sur Saône Mon portefolio de

Plus en détail

Ambassadeur De ZORZI, directeur adjoint de l IHEDN

Ambassadeur De ZORZI, directeur adjoint de l IHEDN Seul le prononcé fait foi 14 e Fica Mot de bienvenue 6 juin 2013 Ambassadeur De ZORZI, directeur adjoint de l IHEDN Mon général, Mesdames et Messieurs les auditeurs, permettez-moi, en mon nom et en celui

Plus en détail

Union-Discipline-Travail

Union-Discipline-Travail MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DES MINES REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail Allocution de Monsieur Jean-Claude Brou Représentant du Gouvernement Ivoirien Célébration de la Journée de l Unité

Plus en détail

Cité de la musique. Description de la base. Comment accéder à la ressource? Mener la recherche. recherche simple

Cité de la musique. Description de la base. Comment accéder à la ressource? Mener la recherche. recherche simple Cité musique Type Base multimédia : concerts audio vidéo, conférces, documtaires, photothèque ligne Domaine Musique Périmètre Intégralité s ressources Cité d'abonnemt musique Public Tout public Editeur

Plus en détail

Le directeur des ressources humaines

Le directeur des ressources humaines Ministère des affaires sociales, de la des droits des femmes Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle du dialogue social Ministère de la ville, de la jeunesse des s SECRÉTRIT

Plus en détail

Ouverture d une maternelle francaise

Ouverture d une maternelle francaise Ouverture d une maternelle francaise Impacts financiers Impacts financiers Hypothèses Simulation basée sur l ouverture d une à deux classes de maternelle privée 24 élèves en moyenne par classe Encadrement

Plus en détail

AVENANT N 55 DU 17 FÉVRIER 2015

AVENANT N 55 DU 17 FÉVRIER 2015 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8532. ENTREPRISES DE TRAVAUX AGRICOLES ET RURAUX (Bretagne) (13 juin 1991) (Etendue

Plus en détail

80 ème anniversaire de la RNM : «Faradoboka» dans la Région Haute Matsiatra

80 ème anniversaire de la RNM : «Faradoboka» dans la Région Haute Matsiatra Madagascar radio nationa : 80 ans apothéose Ldi, 30 Juill 2012 05:59 - Mis jour Ldi, 30 Juill 2012 06:42 80 ème : «Faradoboka» Région Hte Matsiatra 1/7 Madagascar radio nationa : 80 ans apothéose Ldi,

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION DU CONSEIL DE LA JUSTICE ADMINISTRATIVE

PLAN DE CLASSIFICATION DU CONSEIL DE LA JUSTICE ADMINISTRATIVE PLAN DE CLASSIFICATION DU CONSEIL DE LA JUSTICE ADMINISTRATIVE 1000COORDINATION ET GESTION DE L'ORGANISATION 1100 ORGANISATION ET GESTION ADMINISTRATIVE 1110 Constitution du Conseil de la justice administrative

Plus en détail

CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DES VŒUX AU PERSONNEL DE LA COMMISSION

CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DES VŒUX AU PERSONNEL DE LA COMMISSION UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DES VŒUX AU PERSONNEL DE LA COMMISSION DISCOURS DE MONSIEUR CHEIKHE HADJIBOU

Plus en détail

Résumé : inscriptions et préparations aux examens professionnels et concours de l année 2017

Résumé : inscriptions et préparations aux examens professionnels et concours de l année 2017 Ministère des affaires sociales de la Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle du dialogue social Ministère des familles, de l enfance des droits des femmes Ministère de la ville,

Plus en détail

DISCOURS DE LA PREMIERE DAME VISITE DE L ORPHELINAT DE JEUNES FILLES DE GRAND-BASSAM EN COMPAGNIE DE LA PREMIERE DAME DE TURQUIE

DISCOURS DE LA PREMIERE DAME VISITE DE L ORPHELINAT DE JEUNES FILLES DE GRAND-BASSAM EN COMPAGNIE DE LA PREMIERE DAME DE TURQUIE DISCOURS DE LA PREMIERE DAME VISITE DE L ORPHELINAT DE JEUNES FILLES DE GRAND-BASSAM EN COMPAGNIE DE LA PREMIERE DAME DE TURQUIE Lundi 29 Février 2016 Excellence Madame la Première Dame, Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 13 décembre 2016 de politique pénale et éducative relative à la justice des mineurs NOR : JUSD1636978C Le garde des sceaux, ministre de la justice,

Plus en détail

DECRET N DU portant Code de déontologie des agents diplomatiques et des fonctionnaires consulaires.

DECRET N DU portant Code de déontologie des agents diplomatiques et des fonctionnaires consulaires. REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX - TRAVAIL - PATRIE -------------- -------------- DECRET N DU portant Code de déontologie des agents diplomatiques et des fonctionnaires consulaires. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

Plus en détail

CONVENTIONS DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE (MEPS) ET SIX ENTREPRISES PRIVEES

CONVENTIONS DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE (MEPS) ET SIX ENTREPRISES PRIVEES MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE ------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail ----------- CONVENTIONS DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PAYERNE

MUNICIPALITE DE PAYERNE MUNICIPALITE DE PAYERNE Au Conseil Communal de Payerne : Préavis n 22/2016 Objet du préavis Remplacement d un tracteur pour le secteur de l entretien du domaine public EDP Municipalité de Payerne / Préavis

Plus en détail

Marseille, 13 mars HENRI DE RAINCOURT Ministre français chargé de la Coopération

Marseille, 13 mars HENRI DE RAINCOURT Ministre français chargé de la Coopération 6 ème Forum Mondial de l Eau Marseille, 13 mars 2012 HENRI DE RAINCOURT Ministre français chargé de la Coopération Table ronde de haut niveau «L eau pour le développement en Afrique» Mesdames et messieurs

Plus en détail

MONNAIES FRAPPEES A LIMOGES SOUS LE RÈGNE DE LOUIS XII Claude FRUGIER, Jacques VIGOUROUX

MONNAIES FRAPPEES A LIMOGES SOUS LE RÈGNE DE LOUIS XII Claude FRUGIER, Jacques VIGOUROUX BULLETIN la SOCIETE NUMISMATIQUE du LIMOUSIN MONNAIES FRAPPEES A LIMOGES SOUS LE RÈGNE DE LOUIS XII Clau FRUGIER, Jacques VIGOUROUX Au début son règne, Louis XII reprit à l'idtique le monnayage son prédécesseur.

Plus en détail

ALLOCUTION DE CIRCONSTANCE DU PRESIDENT DE LA FEDERATION CAMEROUNAISE DE FOOTBALL

ALLOCUTION DE CIRCONSTANCE DU PRESIDENT DE LA FEDERATION CAMEROUNAISE DE FOOTBALL ALLOCUTION DE CIRCONSTANCE DU PRESIDENT DE LA FEDERATION CAMEROUNAISE DE FOOTBALL CEREMONIE SOLENNELLE DE SIGNATURE D UNE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION ET DE MAGISTRATURE

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DU TRAVAIL (MAST) CABINET DU MINISTRE. Feuille de route du Ministère : éléments pour un bilan

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DU TRAVAIL (MAST) CABINET DU MINISTRE. Feuille de route du Ministère : éléments pour un bilan MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DU TRAVAIL (MAST) CABINET DU MINISTRE Feuille de route du Ministère : éléments pour un bilan Discours du Ministre Benoit Avril 2015 Mesdames, Messieurs, Installé comme

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA TURQUIE ET DE SON ENVIRONNEMENT GÉOPOLITIQUE QUELLE POLITIQUE ADOPTER VIS-À-VIS DE LA TURQUIE?

OBSERVATOIRE DE LA TURQUIE ET DE SON ENVIRONNEMENT GÉOPOLITIQUE QUELLE POLITIQUE ADOPTER VIS-À-VIS DE LA TURQUIE? OBSERVATOIRE DE LA TURQUIE ET DE SON ENVIRONNEMENT GÉOPOLITIQUE QUELLE POLITIQUE ADOPTER VIS-À-VIS DE LA TURQUIE? LE POINT DE VUE DE PASCAL BONIFACE, DIRECTEUR DE L IRIS 30 janvier 2015 QUELLE POLITIQUE

Plus en détail

ATELIER D IMPREGNATION DES PARLEMENTAIRES SUR LES ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

ATELIER D IMPREGNATION DES PARLEMENTAIRES SUR LES ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ATELIER D IMPREGNATION DES PARLEMENTAIRES SUR LES ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DISCOURS DU COORDONNATEUR NATIONAL DU REPAR-CMR Excellence, Monsieur le Président du Sénat représenté

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION CONCERNANT L EXAMEN D HABILETÉS RELATIONNELLES DE GESTION POUR LES CADRES CLASSES 2 ET 3 CARRIERES.GOUV.QC.

DOCUMENT D INFORMATION CONCERNANT L EXAMEN D HABILETÉS RELATIONNELLES DE GESTION POUR LES CADRES CLASSES 2 ET 3 CARRIERES.GOUV.QC. DOCUMENT D INFORMATION CONCERNANT L EXAMEN D HABILETÉS RELATIONNELLES DE GESTION POUR LES CADRES CLASSES 2 ET 3 (H R G 2 3-1 4 0 5) CARRIERES.GOUV.QC.CA Pour approfondir vos connaissances sur les emplois

Plus en détail

DISCOURS Dr. GUIBESSONGUI N Datien Séverin, MINISTERE DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DE LA CÔTE D IVOIRE

DISCOURS Dr. GUIBESSONGUI N Datien Séverin, MINISTERE DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DE LA CÔTE D IVOIRE DISCOURS Dr. GUIBESSONGUI N Datien Séverin, MINISTERE DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DE LA CÔTE D IVOIRE CONFERENCE DES PLENIPOTENTIAIRES DE L UNION AFRICAINE DES TELECOMMUNICATIONS

Plus en détail

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Micro-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Micro-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation PARCOURS N 2 Devenir Micro Entrepreneur Prendre un bon départ! Entretien orientation Entretien conseil Demi-journée d information Entretien spécialisé : étude de faisabilité Stage de Préparation à l'installation

Plus en détail

REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX- TRAVAIL PATRIE

REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX- TRAVAIL PATRIE REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX- TRAVAIL PATRIE ---------------- ----------- DECRET N /PM/ DU portant Code de déontologie des techniciens des Secteurs de l urbanisme du cadastre, des transports, du Génie civil

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Institutions internationales, Monsieur le Directeur d AFRITAC,

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Institutions internationales, Monsieur le Directeur d AFRITAC, SEMINAIRE RÉGIONAL SUR «LES ASPECTS CONCEPTUELS DE LA VIABILITE DE LA DETTE» ORGANISE PAR FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL CENTRE RÉGIONAL D ASSISTANCE TECHNIQUE POUR L AFRIQUE DE L OUEST (AFRITAC de l OUEST)

Plus en détail

QUELQUES DÉFINITIONS :

QUELQUES DÉFINITIONS : QUELQUES DÉFINITIONS : TROUBLE DE SANTÉ MENTALE : C est lorsqu une personne agit très différemment de sa façon habituelle et qu'elle présente une augmentation marquée de comportements bizarres qui durent

Plus en détail

Séminaire. Constitution et politique de la famille : quelle opérationnalisation?

Séminaire. Constitution et politique de la famille : quelle opérationnalisation? Programme d études «Lien social au Maroc : Quels rôles pour l Etat et l ensemble des acteurs sociaux?» Séminaire Constitution et politique de la famille : quelle opérationnalisation? Mot d introduction

Plus en détail

JOURNEE MONDIALE DES DROITS CONSOMMATEUR 2016

JOURNEE MONDIALE DES DROITS CONSOMMATEUR 2016 JOURNEE MONDIALE DES DROITS CONSOMMATEUR 2016 Déclaration liminaire de la CONFERENCE DE PRESSE DU 15 MARS 2016 Mesdames et Messieurs les journalistes, Au nom du Bureau National de l ADC, je vous remercie

Plus en détail

Je mesure l épreuve que la disparition d Annick Queyroi représente pour vous. Sachez qu elle l est aussi pour moi.

Je mesure l épreuve que la disparition d Annick Queyroi représente pour vous. Sachez qu elle l est aussi pour moi. OBSÈQUES DE MADAME ANNICK QUEYROI, MAIRE DE CHOURGNAC-D ANS --- VENDREDI 11 OCTOBRE 2013 ÉGLISE DE CHOURGNAC-D ANS --- ALLOCUTION DE M. JACQUES BILLANT, PRÉFET DE LA DORDOGNE Annick Queyroi nous a quittés

Plus en détail

République Tunisienne Premier Ministère L'informatisation du travail Gouvernemental: le cas Tunisien

République Tunisienne Premier Ministère L'informatisation du travail Gouvernemental: le cas Tunisien République Tunisienne Premier Ministère L'informatisation du travail Gouvernemental: le cas Tunisien Présent senté par Hassen SOUKNI Chargé de mission au Premier Ministère et chef de la cellule programmation

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère des affaires sociales et de la santé Direction Générale de la Santé Sous-direction de la santé des populations et de la prévention des maladies chroniques Bureau «santé des populations et politique

Plus en détail

Discours de Monsieur Benoît SOSSOU-Directeur du Bureau UNESCO/Yaoundé. Palais des Congrès YAOUNDE, LE 21 NOVEMBRE 2012

Discours de Monsieur Benoît SOSSOU-Directeur du Bureau UNESCO/Yaoundé. Palais des Congrès YAOUNDE, LE 21 NOVEMBRE 2012 ATELIER DE VALIDATION DES ETUDES DIAGNOSTIQUES DE L ALPHABETISATION ET DE L EDUCATION NON FORMELLE(AENF), DE LEURS SYSTEMES D INFORMATION ET DES AXES STRATEGIQUES DE LA POLITIQUE DE L AENF AU CAMEROUN

Plus en détail

Le journal de bord et le journal personnel

Le journal de bord et le journal personnel J assume mes responsabilités Page 1 de 6 Le journal de bord et le journal personnel En commun La date : p. ex., le mercredi 21 février 2001 J identifie des entrées dans mon journal J emploie la première

Plus en détail

UNE BRÈVE ÉTUDE SUR LE TRAVAIL D UN OMBUDSMAN

UNE BRÈVE ÉTUDE SUR LE TRAVAIL D UN OMBUDSMAN UNE BRÈVE ÉTUDE SUR LE TRAVAIL D UN OMBUDSMAN Qu est-ce qu un ombudsman? Selon le Forum canadien des Ombudsmans, un groupe d'encadrement qui permet aux gens d échanger de l information et des points de

Plus en détail

Se saluer les uns les autres Ro 16:16

Se saluer les uns les autres Ro 16:16 EBEE Se saluer les uns les autres Ro 16:16 16 juillet 2006 1 Se saluer les uns les autres Ro 16:16 EBEE Jean-Marie Fahmy 16 juillet 2006 Introduction Introduction : le contexte 1- Le saint baiser 2- Le

Plus en détail

GRÈVE DE SOIR ET DE FIN DE SEMAINE FOIRE AUX QUESTIONS

GRÈVE DE SOIR ET DE FIN DE SEMAINE FOIRE AUX QUESTIONS GRÈVE DE SOIR ET DE FIN DE SEMAINE FOIRE AUX QUESTIONS Un mandat de grève générale illimitée pour des grèves de soir et de fin de semaine a été adopté par les membres à l automne 2015 et l unité d accréditation

Plus en détail

CLC : Se concerter dans l intérêt public

CLC : Se concerter dans l intérêt public CLC : Se concerter dans l intérêt public Carl Veilleux, DGA Société Emmanuel-Grégoire Bano Soumaré, conseillère aux membres ARIHQ Jeudi 4 juin 2015 PLAN DE L ATELIER 1 re partie Contexte de mise en place

Plus en détail

Assemblées des États membres de l OMPI

Assemblées des États membres de l OMPI F A/49/17 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 26 SEPTEMBRE 2011 Assemblées des États membres de l OMPI Quarante-neuvième série de réunions Genève, 26 septembre 5 octobre 2011 DÉCLARATION ET PROGRAMME D ACTION D

Plus en détail

Inscription pour l année scolaire 20-20

Inscription pour l année scolaire 20-20 A - Renseignements sur l élève Confidentiel une fois rempli Nom de famille légal Prénom légal Deuxième prénom Sexe Date de naissance jour /mois /année F M Numéro Rue App. Unité Ville Code postal Langue

Plus en détail

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- ------------------ Union-Discipline-Travail CEREMONIE DE PRESENTATION DES VŒUX DE NOUVEL AN DISCOURS DE S.E.M ALASSANE OUATTARA,

Plus en détail

CEREMONIE DE PRESENTATION DE VOEUX DISCOURS DG FEVRIER 2017

CEREMONIE DE PRESENTATION DE VOEUX DISCOURS DG FEVRIER 2017 CEREMONIE DE PRESENTATION DE VOEUX DISCOURS DG FEVRIER 2017 Monsieur le Président du Conseil d Administration ; Madame et Messieurs les administrateurs de la Poste de CI ; Monsieur le représentant du Ministère

Plus en détail

La clôture qui longe le "domaine" de Telma à Alarobia Antananarivo

La clôture qui longe le domaine de Telma à Alarobia Antananarivo Antananarivo : l incompét côté d'arobia clôture qui longe "domai" Telma Arobia Antananarivo Décidémt,, importante gardinage privée mon a tout intérêt redorer son bson après son flop rtissant s Londres

Plus en détail

Commission des partenaires du marché du travail. Document d encadrement des Comités consultatifs

Commission des partenaires du marché du travail. Document d encadrement des Comités consultatifs Commission des partenaires du marché du travail Document d encadrement des Comités consultatifs Commission des partenaires du marché du travail Document d encadrement des Comités consultatifs Rédaction

Plus en détail

Ministère des solidarités, de la santé et de la famille

Ministère des solidarités, de la santé et de la famille Ministère des solidarités, de la santé et de la famille Direction générale de la santé Sous-direction de la santé et de la société Bureau de la santé mentale Personne chargée du dossier : Anne-Noëlle MACHU

Plus en détail

TOURISME. Rives Gabare. Maison de la Rivière

TOURISME. Rives Gabare. Maison de la Rivière Tourisme Culture TOURISME Ente Sarthe Mayne, notre Communauté Communes contribue à mise tourisme son territoire développant, ticulier, activités liées à rivière : Sarthe. Rives Gabare Lieu d hébergemt

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Emmanuelle CUNY

DELEGATION DE Madame Emmanuelle CUNY DELEGATION DE Madame Emmanuelle CUNY 330 Séance du mardi 29 mars 2016 D-2016/112 Subventions. Prévention des TMS (Troubles Musculo- Squelettiques). Demande de Subvention au FNP (Fonds National de Prévention).

Plus en détail

Dossier d inscription

Dossier d inscription Dossier d inscription Messieurs les Présidents, chers Anciens, Comme vous le savez déjà, notre prochain congrès se déroulera au Cannet les 3, 4 et 5 juin prochains. Pour que tout se déroule au mieux, nous

Plus en détail

Le service professionnel à la clientèle

Le service professionnel à la clientèle Le service professionnel à la clientèle Par Ngalula Kalunda, MGP, Consultante Pour le Réseau d intégration communautaire Mars 2012 1 Le service professionnel à la clientèle Pour répondre aux besoins de

Plus en détail

DELEGATION DE Monsieur Jean-Charles BRON

DELEGATION DE Monsieur Jean-Charles BRON DELEGATION DE Monsieur Jean-Charles BRON 536 D-2011/526 Escales de navires. Propositions tarifaires du dispositif obligatoire des périmètres de sécurité. Adoption. Monsieur Jean-Charles BRON, Adjoint au

Plus en détail

Pour sa part, la Ville de Lyon a fait le choix de conduire une politique sociale dont elle a préalablement défini quatre axes :

Pour sa part, la Ville de Lyon a fait le choix de conduire une politique sociale dont elle a préalablement défini quatre axes : 2015/1222 Direction de l'action Sociale PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 9 JUILLET 2015 Conseil(s) d'arrondissement(s) saisi(s) pour avis : 1 er, 3 e, 7 e et 9 e Commission Affaires Sociales,

Plus en détail

Déficience intellectuelle et troubles envahissants du développement

Déficience intellectuelle et troubles envahissants du développement Services de santé et services sociaux Déficience intellectuelle et troubles envahissants du développement CHAPITRE 2 Entités vérifiées : Ministère de la Santé et des Services sociaux Agences de la santé

Plus en détail

AIDE MÉDICALE À MOURIR (PROJET DE LOI C-14)

AIDE MÉDICALE À MOURIR (PROJET DE LOI C-14) AIDE MÉDICALE À MOURIR (PROJET DE LOI C-14) Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des affaires juridiques et constitutionnelles et au Comité permanent de la justice et des droits de la personne

Plus en détail

69 affirmations pour s automotiver et se sentir bien chaque jour

69 affirmations pour s automotiver et se sentir bien chaque jour 69 affirmations pour s automotiver et se sentir bien chaque jour Vous pouvez conserver votre joie de vivre chaque jour, rester motivé pour accomplir les grandes choses que vous savez si bien accomplir.

Plus en détail

Le Conseil Municipal,

Le Conseil Municipal, MF/EG SEANCE DU 11 OCTOBRE 2010 2010/2830 - DANS LE CADRE DE L'ACTION SOCIALE CONDUITE PAR LA VILLE DE LYON, ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS A PLUSIEURS ASSOCIATIONS ET ORGANISMES AGISSANT EN DIRECTION DES

Plus en détail

Je valorise mes déchets verts, ça change tout!

Je valorise mes déchets verts, ça change tout! Je valorise mes déchs verts, Statuts d association loi 1901 : (Modè Maison Jesse s Sports Bragne) Mise gar : s gage adapter présts statuts son contexte propre, vérifier ur conformité léga. TITRE I : OBJET

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE E/CN.2/1994/10 10 février 1994 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMMISSION DE STATISTIQUE Session extraordinaire 11-15 avril 1994 Point 3 de l ordre

Plus en détail

Copie de la lettre originale :

Copie de la lettre originale : Copie de la lettre originale : Le 21 décembre 1997 MANDAT PROGRAMME D ÉTHIQUE DE LA DÉFENSE QUESTION : 1. L efficacité des Forces canadiennes (FC) et du ministère de la Défense nationale (MDN) ainsi que

Plus en détail

Hery Rajaonarimampianina. Suntower ou la mégalomanie d un dictateur sournois Mardi, 18 Octobre :52 - Mis à jour Mardi, 18 Octobre :56

Hery Rajaonarimampianina. Suntower ou la mégalomanie d un dictateur sournois Mardi, 18 Octobre :52 - Mis à jour Mardi, 18 Octobre :56 Hery Rajaonarimampianina. Stower ou mégalomanie d dictateur sournois Alors grier à riz l océan Indi» va, troisième année consécutive, se rrouver sous s ex, grâ à colère cycloni divi, ri n a été fait diguer

Plus en détail

Discours de Mme Ann Thérèse Ndong Jatta Directrice du bureau régional de l UNESCO à l occasion de la Journée Mondiale de la Radio.

Discours de Mme Ann Thérèse Ndong Jatta Directrice du bureau régional de l UNESCO à l occasion de la Journée Mondiale de la Radio. Discours de Mme Ann Thérèse Ndong Jatta Directrice du bureau régional de l UNESCO à l occasion de la Journée Mondiale de la Radio. Dakar, le 13 Février 2014 M. Le Représentant du Ministre de la communication,

Plus en détail

Excellence Monsieur l'ambassadeur de France au Burundi,

Excellence Monsieur l'ambassadeur de France au Burundi, Excellence Monsieur l'ambassadeur de France au Burundi, Honorables parlementaires, Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres, Excellences Mesdames et Messieurs les Membres du Corps Diplomatique et

Plus en détail

LE BELC TAIWAN EDITION JUILLET

LE BELC TAIWAN EDITION JUILLET BELC TAIWAN 2014 FORMATION CONTINUE DES ENSEIGANTS DE FRANÇAIS D ASIE DU NORD-EST BELC Taiwan, 2ème édition La deuxième édition asiatique du BELC Métiers du français dans le monde s est déroulée à Taipei

Plus en détail

Partie 2a Le transport par avion Ryanair :

Partie 2a Le transport par avion Ryanair : L équipe Enseignante du BTS Domotique Colbert de Tourcoing http://btsdomotique.free.fr/ Le départ se fera du en bus jusque l aéroport de Charleroi, de même que de l aéroport de Trévise jusqu à Venise le

Plus en détail

Emplois d avenir. et de suivi

Emplois d avenir. et de suivi Emplois d avenir Dossier d engagement et de suivi Sommaire 1. Engagements tripartites initiaux 4 2. Livret de suivi pendant l emploi d avenir 8 > Phase d intégration : bilan d intégration > Phase de stabilisation

Plus en détail

REPUBLIQUE DE DJIBOUTI

REPUBLIQUE DE DJIBOUTI REPUBLIQUE DE DJIBOUTI DECLARATION DE MONSIEUR HASSAN AHMED BOULALEH MINISTRE DELEGUE CHARGE DU COMMERCE, DES PME, DU TOURISME ET DE LA FORMALISATION SESSION PLENIERE DE LA NEUVIEME CONFERENCE MINISTERIELLE

Plus en détail

DISCOURS D OUVERTURE DE MONSIEUR LE MINISTRE DE LA SANTE ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE Jean-Pierre OYIBA

DISCOURS D OUVERTURE DE MONSIEUR LE MINISTRE DE LA SANTE ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE Jean-Pierre OYIBA MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE ---------------- CABINET DU MINISTRE ----------------- N /MSPS/CAB-MDPS.- CEREMONIE DE LANCEMENT OFFICIEL DES ACTIVITES DU COMITE TECHNIQUE NATIONAL DE

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS CHEF DE BUREAU BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS CHEF DE BUREAU BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DBL/SPP/N 12-27 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE GRADE

Plus en détail

Le ministère de l Éducation de l Ontario

Le ministère de l Éducation de l Ontario Le ministère de l Éducation de l Ontario Objectifs Présenter une vue d ensemble du ministère de l Éducation de l Ontario. Familiariser le parent avec les divers secteurs du Ministère. Connaître la répartition

Plus en détail

Discours prononcé par M. le Préfet à l occasion de l INAUGURATION DU PREMIER RELAIS DE SERVICES PUBLICS DANS LE GERS 19 janvier 2007

Discours prononcé par M. le Préfet à l occasion de l INAUGURATION DU PREMIER RELAIS DE SERVICES PUBLICS DANS LE GERS 19 janvier 2007 Discours prononcé par M. le Préfet à l occasion de l INAUGURATION DU PREMIER RELAIS DE SERVICES PUBLICS DANS LE GERS 19 janvier 2007 Monsieur le Sénateur Messieurs les conseillers Généraux Monsieur le

Plus en détail

CÉLÉBRATION DE LA FÊTE DU 08 MARS PAR LES FEMMES DES ORGANES DE L UEMOA

CÉLÉBRATION DE LA FÊTE DU 08 MARS PAR LES FEMMES DES ORGANES DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------------------ CÉLÉBRATION DE LA FÊTE DU 08 MARS PAR LES FEMMES DES ORGANES DE L UEMOA DISCOURS DE S.E. M.

Plus en détail

Il se veut un hommage particulier à votre personne pour avoir accompli avec succès votre mission au sein de notre institution communautaire.

Il se veut un hommage particulier à votre personne pour avoir accompli avec succès votre mission au sein de notre institution communautaire. 1 - Excellences Messieurs les membres du Gouvernement, - Messieurs les Représentants des Institutions de l Etat, - Monsieur le Président de la Commission de l UEMOA, - Monsieur le Maire de la Ville de

Plus en détail

Bettina Soulez. Lire vite et bien. 4 e édition. Groupe Eyrolles, 1999, 2000, 2002, 2012 ISBN :

Bettina Soulez. Lire vite et bien. 4 e édition. Groupe Eyrolles, 1999, 2000, 2002, 2012 ISBN : Bettina Soulez Lire vite et bien 4 e édition, 1999, 2000, 2002, 2012 ISBN : 978-2-212-55432-8 Chapitre 1 Les objectifs visés Après avoir constaté d une part le souci des entreprises d offrir à leur personnel

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL QUESTIONS DIVERSES DECIDE

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL QUESTIONS DIVERSES DECIDE CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL QUESTIONS DIVERSES Le Conseil régional en sa réunion du 21 juillet 2005, VU le Code Général des collectivités territoriales, VUS les voeux

Plus en détail

PROJET D ORDRE DU JOUR ET DE PROGRAMME DE TRAVAIL

PROJET D ORDRE DU JOUR ET DE PROGRAMME DE TRAVAIL AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA DEPARTEMENT DES INFRASTRUCTURES ET DE L ENERGIE REUNION DU GROUPE DE TRAVAIL MINISTERIEL SUR LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DU TOURISME EN AFRIQUE : L AGENDA

Plus en détail

Préparer un profil national, établir des priorités et renforcer l échange d informations pour la gestion rationnelle des produits chimiques

Préparer un profil national, établir des priorités et renforcer l échange d informations pour la gestion rationnelle des produits chimiques Préparer un profil national, établir des priorités et renforcer l échange d informations pour la gestion rationnelle des produits chimiques Le soutien pour 15 pays en développement et en transition en

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINEE CNUCED XIII

REPUBLIQUE DE GUINEE CNUCED XIII 1 REPUBLIQUE DE GUINEE CNUCED XIII Déclaration de Son Excellence Monsieur Mohamed Dorval DOUMBOUYA, Ministre du Commerce de la République de Guinée, à la 13 ème Session de la Conférence des Nations Unies

Plus en détail

Comment bien choisir et préparer sa séance péda?

Comment bien choisir et préparer sa séance péda? Comment bien choisir et préparer sa séance péda? La réussite de votre séance péda commence dès la préparation de votre dossier péda. Vous allez devoir répondre à la difficile question : quelle séance choisir?

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Défense Mobilité, l agence de reconversion du ministère de la Défense

DOSSIER DE PRESSE. Défense Mobilité, l agence de reconversion du ministère de la Défense DOSSIER DE PRESSE Défense Mobilité, l agence de reconversion du ministère de la Défense Contact presse : Défense Mobilité Pauline Sultan Tél: 01 41 93 36 35 pauline.sultan@intradef.gouv.fr Secrétariat

Plus en détail

Crédit temps Après l AR du 28 décembre 2011, les résultats de la négociation avec le Gouvernement

Crédit temps Après l AR du 28 décembre 2011, les résultats de la négociation avec le Gouvernement Crédit temps Après l AR du 28 décembre 2011, les résultats de la négociation avec le Gouvernement Situation au 19 avril 2012 Introduction Contexte A ce jour, le paysage en matière de crédit temps est le

Plus en détail

POLITIQUE D ACCUEIL D ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D ACCUEIL D ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D ACCUEIL D ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS AU CENTRE DE LA PETITE ENFANCE LA MARELLE DES BOIS- FRANCS Politique d accueil d enfants ayant des besoins particuliers Le centre de la petite

Plus en détail

La Fédération des Familles d Accueil du Québec

La Fédération des Familles d Accueil du Québec CAS 011M C.P. P.L. 49 Représentation des ressources de type familial PROJET DE MÉMOIRE 27 MAI 2009 16H 55 PROJET DE LOI 49 Loi sur la représentation des ressources de type familial et de certaines ressources

Plus en détail

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale Circulaire CNAMTS Date : 10/10/2001 Origine : DDRI AC Mesdames et Messieurs les Directeurs Mesdames et Messieurs les Agents Comptables

Plus en détail

Monsieur le président, madame, messieurs les commissaires, membre du personnel de la Commission,

Monsieur le président, madame, messieurs les commissaires, membre du personnel de la Commission, Bernard Poulin Vice-président, Exploitation des équipements de production Allocution prononcée dans le cadre de la réunion publique de la CCSN du 5 mai 2016 La version prononcée fait foi. Monsieur le président,

Plus en détail

Le succès c est dans la tête

Le succès c est dans la tête Le succès c est dans la tête MERCI POUR VOTRE BELLE PARTICIPATION Pour plus d information sur la possibilité d inviter le Dr. Sylvain Guimond en entreprise ou de participer à une session ouverte au public

Plus en détail

Conseil d école du vendredi 16 mars 2012

Conseil d école du vendredi 16 mars 2012 Conseil d école du vendredi 16 mars 2012 Etaient présents : L EQUIPE ENSEIGNANTE -Madame Rossetti, brigade remplaçante de Me Tronnet PS MS -Madame Lelong CM1 CM2 -Mademoiselle Jaunet CE2 CM1, directrice

Plus en détail

GUIDE DU DELEGUE DE CLASSE

GUIDE DU DELEGUE DE CLASSE GUIDE DU DELEGUE DE CLASSE DEVISE DU DELEGUE : «Je parle de moi, je parle de l autre ; en aucun cas je parle sur l autre. Je parle au nom de mes camarades.» 1/12 Délégué d élèves, une fonction qui s apprend

Plus en détail

Note Circulaire. LES DIFFÉRENTS DOCUMENTS D EXEMPTION DE LA T.V.A. (28 août 2013)

Note Circulaire. LES DIFFÉRENTS DOCUMENTS D EXEMPTION DE LA T.V.A. (28 août 2013) Direction du Protocole P1.1 Note Circulaire LES DIFFÉRENTS DOCUMENTS D EXEMPTION DE LA T.V.A. (28 août 2013) Le Service public fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement

Plus en détail

La promotion de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption sont par conséquence intimement liées.

La promotion de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption sont par conséquence intimement liées. Air Marshall Harper, Mme Bouchez, Mesdames et Messieurs, Je vous remercie de m avoir donné l opportunité d adresser le problème crucial de la corruption en Afghanistan. Je trouve salutaire l initiative

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE MISES EN CANDIDATURE

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE MISES EN CANDIDATURE CHARTE DU COMITÉ DE ET DE MISES EN CANDIDATURE 1. Raison d être Le comité de gouvernance et de mises en candidature (le «Comité») du conseil d administration (le «Conseil») de Aimia Inc. (la «Société»)

Plus en détail

19 EME CONFERENCE DES DIRECTEURS GENERAUX DES DOUANES DES PAYS TOTALEMENT OU PARTIELLEMENT FRANCOPHONES

19 EME CONFERENCE DES DIRECTEURS GENERAUX DES DOUANES DES PAYS TOTALEMENT OU PARTIELLEMENT FRANCOPHONES REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DES DOUANES 19 EME CONFERENCE DES DIRECTEURS GENERAUX DES DOUANES DES PAYS TOTALEMENT

Plus en détail