BLOC NOTIONNEL- LE TEXTE NARRATIF

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BLOC NOTIONNEL- LE TEXTE NARRATIF"

Transcription

1 BLOC NOTIONNEL- LE TEXTE NARRATIF

2 Les séquences textuelles dominantes Les textes littéraires sont majoritairement de types narratif et dramatique (dialogal). Ils peuvent aussi inclure des séquences textuelles autres: Séquence descriptive: sert à présenter le quoi ou le comment d une réalité, ou à décrire un être humain, un objet, un lieu un événement, etc. Séquence explicative: sert à présenter le pourquoi d une réalité, à expliquer, à faire comprendre un fait, un phénomène, une idée, etc. Séquence argumentative: sert, entre autres, à émettre ses idées ou ses opinions sur un fait, un problème, un événement, un phénomène. Elle vise à influencer, à convaincre, à persuader.

3 Les séquences textuelles dominantes (suite) et le texte poétique? Exploitation artistique du langage Il ne peut pas être associé à un type de texte en particulier. Il n a pas de séquence dominante établie. Dans un texte littéraire, l énonciateur peut insérer une ou des séquences descriptives, explicatives, narratives, argumentatives et dialogales.

4 La séquence dominante narrative; l organisation du texte La séquence narrative constitue toujours un récit. Fait, vie, période historique, Genres de texte où la séquence narrative est dominante: Le roman, le conte, la nouvelle littéraire, la fable, la légende, la bande dessinée, la biographie, le récit de vie, le récit de voyage, etc. Un séquence narrative peut être insérée dans un autre type de texte courant. Renforcer une description, concrétiser une explication ou soutenir une argumentation, etc.

5 La structure d une séquence narrative De façon générale, il y a cinq parties successives. La situation initiale: présente généralement les personnages, les lieux, l époque. L élément déclencheur: présente un événement qui perturbe l état d équilibre de la situation initiale. Le déroulement: fait progresser le récit par une suite d actions, de réactions ou d événements (péripéties) qui constituent une quête d équilibre. Le dénouement: met un terme à la quête d équilibre en apportant une réponse à l élément déclencheur. La situation finale: décrit l état d équilibre final par rapport à l état d équilibre de la situation initiale.

6 La structure d une séquence narrative (suite) La séquence narrative peut être différente de la formule dite «classique» Le récit s ouvre avec l élément déclencheur, avec le dénouement ou même avec la situation finale. Le récit ne comporte pas de situation finale: il se termine par le dénouement. Le récit présente des actions ou des dénouements parallèles au déroulement de l ensemble. Le récit se termine par une morale.

7 L univers narratif Tout récit met en scène un univers. Le lieu ou les lieux; Le moment ou l époque; Les personnages qui interagissent; L intrigue ou l action générale; Le présence d un narrateur; Le vocabulaire connoté, les variétés de langue, les figures de style, les marques de modalité, les organisateurs textuels, etc. L univers narratif est créé avec les liens qui unissent entre eux les éléments ci-haut.

8 Les procédés narratifs La façon de prêter une voix au narrateur; La façon de mettre en scène les divers personnages; La façon de situer le récit dans le temps et dans l espace; La façon de donner un certain rythme au récit.

9 Le narrateur Celui qui raconte l histoire Quelle sont les différences entre le narrateur et l auteur?

10 Le statut du narrateur Narrateur participant: le narrateur participe aux événements en tant que personnage principal. Il raconte alors sa propre histoire à la 1 ère personne (je, me, moi, mon, ma, etc.) Narrateur témoin: le narrateur participe aux événements en tant que personnage secondaire. Il raconte l histoire des personnages principaux le plus souvent à la 1 ère personne; à l occasion, à la 3 e personne. Narrateur omniscient: le narrateur ne participe pas aux événements, mais il sait tout. Il est hors de l histoire, et la raconte à la 3 e personne (il, elle, son, sa, etc.)

11 La vision du narrateur Tout narrateur a une certaine «vision» de l histoire qu il raconte, y compris des personnages dont il parle. Certaines questions permettent de comprendre la vision du narrateur. Comment le narrateur parle-t-il de l aspect physique d un personnage? Comment rapporte-t-il ses paroles, ses gestes? Comment caractérise-t-il son statut social? Comment rend-il compte de son aspect psychologique?

12 L inconnue Lisez le texte à la page 174 de votre manuel, et répondez aux questions numéros 1 à 4, à la page 175.

13 Les personnages Personnages principaux et personnages secondaires: jouent un rôle actif et accomplissent les actions. Figurants: jouent un rôle passif. Ils servent à établir un décor réaliste ou à créer une ambiance. Ils peuvent être nommés ou non (par exemple: une foule, des passants, des clients, etc.)

14 La situation dans l espace et le temps Dans l espace: Si tous les événements sont situés dans un espace qui change constamment, quel genre d atmosphère auronsnous? À l inverse, si tous les événements du récit se passent dans un même lieu? Si l espace est fermé?

15 La situation dans l espace et le temps (suite) Dans le temps: Si les événements sont dans le présent=effet d actualisation. (même si les événement décrits se sont passés il y a des siècles) Si les événements sont dans le passé ou dans le futur= effet de fiction. La durée d un événement peut être devinée: Vocabulaire utilisé Temps de verbes (imparfait/passé composé)

16 La situation dans l espace et le temps (suite) Les auxiliaires d aspect: permettent de préciser le moment de l action (avant, milieu et fin) Auxiliaires d aspect Être sur le point de, aller, être près de, etc. Commencer à, se mettre à, finir par, etc. Être en train de, être à, continuer à, ne faire que, etc. Cesser de, achever de, finir de, etc. Venir de, sortir de, etc. Moment de l action exprimé par l auxiliaire d aspect Avant que l action ( ou l événement) se réalise. Ex.: Damien était sur le point de s endormir. Au début de la réalisation de l action. Ex.: Il commença à voir d étranges créatures. Pendant que l action se réalise. Ex.: Il était en train de se faire envoûter. Vers la fin de la réalisation de l action. Ex.: Il cessa de les voir. Après que l action s est réalisée. Ex.: Il venait de vivre un rêve étrange.

17 La situation dans l espace et le temps (suite) Attention!!! Ne pas confondre la «durée» d un événement dans l histoire (racontée par le narrateur) et sa longueur dans le récit. Quelques minutes dans l histoire peut s étaler sur plusieurs pages dans le texte et vice-versa.

18 La chronologie Il existe plusieurs façons de faire progresser le récit dans le temps. Trois types de chronologies possibles: Linéaire: de l événement le plus ancien vers l événement le plus récent. Le récit progresse dans le temps, mais il est à l occasion ponctué de retours en arrière ou de bonds dans le temps. Le récit débute avec la fin de l histoire, puis il remonte dans le temps en exposant comment on est arrivé à la fin.

19 Le rythme du récit Le rythme peut être lent ou rapide. lent=lorsque les événements sont décrits de façon détaillée. Rapide=si les événements ne sont qu évoqués. Pour ralentir le rythme, la narrateur peut recourir à ces procédés: Suspension du récit: émettre un commentaire, décrire un personnage, un objet, un lieu, ou placer un personnage en état de rêverie. Accumulation de détails: raconter en détail un événement ou une action, décrire en détail un objet, un lieu, etc. Pour accélérer le rythme, la narrateur peut recourir à ces procédés: Développement sommaire: résumer une série d actions. Ellipse: faire un saut dans le temps.

20 Les séquences textuelles insérées Le narrateur peut insérer dans son récit des séquences textuelles qui jouent chacune un rôle précis. Séquence descriptive: pourquoi? Séquence explicative: pourquoi? Séquence argumentative: pourquoi? Séquence dialogale: pourquoi? Séquence narrative: pourquoi?

21 Trois chiffres et un nom de rue Lisez le texte aux pages 179 et 180 de votre manuel. Répondez aux question 2 à 9 dans votre cahier de manuel.

22 La nouvelle littéraire La nouvelle littéraire est un texte ayant une séquence narrative dominante. Une nouvelle littéraire comporte généralement une situation initiale, un élément déclencheur, un déroulement (constitué de péripéties), un dénouement et une situation finale.

23 Les principales caractéristiques de la nouvelle littéraire Sujet restreint: anecdote, brève aventure, souvenir, fait divers. Dénouement souvent inattendu. Le narrateur inclut parfois des indices qui permettent d anticiper la fin (titre, simple phrase, ou fait qui semble sans importance). Personnages peu nombreux. Généralement, seuls les comportement ou les paroles des personnages permettent de cerner leurs caractéristiques (le narrateur ne fournit que peu de détails à son sujet). Lieu unique qui est décrit sommairement. Le lecteur doit souvent déduire l endroit où se déroule le récit à l aide d indices.

24 Les principales caractéristiques de la nouvelle littéraire (suite) Époque peu caractérisée, qui peut être devinée encore une fois à l aide d indices (façon de parler des personnages, leurs vêtements, etc.) La nouvelle est concise: entrée en matière souvent directe. Le narrateur plonge le lecteur dès le début. Seuls les faits et les événements les plus importants sont racontés et développés. Souvent en quelques pages, mais elles peuvent être très courtes: tenir sur une seule page ou ne contenir que quelques lignes.

LA NOUVELLE LITTÉRAIRE THÉORIE

LA NOUVELLE LITTÉRAIRE THÉORIE LA NOUVELLE LITTÉRAIRE THÉORIE La nouvelle littéraire est un genre fascinant. Au contraire du roman, elle ne met en scène que très peu de personnages et met l accent sur l évolution psychologique de ceux-ci.

Plus en détail

Bilan annuel (séquences) : 3ème. Ecrire un récit

Bilan annuel (séquences) : 3ème. Ecrire un récit Edouard, collège Aumeunier-Michot Bilan annuel (séquences) : 3ème Ecrire un récit I. Un récit rapporte des événements réels ou fictifs. - Il existe plusieurs genres narratifs : la nouvelle, le roman, le

Plus en détail

L auteur est l être de chair qui écrit un texte. Il peut parfois utiliser un pseudonyme. Parfois on ne connait pas l auteur, l écrit est anonyme.

L auteur est l être de chair qui écrit un texte. Il peut parfois utiliser un pseudonyme. Parfois on ne connait pas l auteur, l écrit est anonyme. Auteur, narrateur et personnage L auteur est l être de chair qui écrit un texte. Il peut parfois utiliser un pseudonyme. Parfois on ne connait pas l auteur, l écrit est anonyme. Gr onumos, le mot/le nom

Plus en détail

CHAPITRE I INTRODUCTION. qui permet à un groupe donné de communiquer et de s exprimer. Elle est aussi un

CHAPITRE I INTRODUCTION. qui permet à un groupe donné de communiquer et de s exprimer. Elle est aussi un CHAPITRE I INTRODUCTION A. État de lieux La langue est un ensemble de signes vocaux (ou gestuels) et graphiques qui permet à un groupe donné de communiquer et de s exprimer. Elle est aussi un outil de

Plus en détail

Raconter une histoire: Raconter une expérience :

Raconter une histoire: Raconter une expérience : Narrer Raconter une histoire: * une histoire déjà entendue ou lue * une histoire inventée * une histoire vécue Raconter une expérience : * une sortie, un voyage, une rencontre * la réalisation d un projet

Plus en détail

Échelles des indices de difficulté de lecture Livres ouverts volet FLS

Échelles des indices de difficulté de lecture Livres ouverts volet FLS Organisation textuelle Général Sujet Inférences Repères culturels Registre de langue Le propos qui se dégage du et la manière dont il est traité ont des incidences sur la lisibilité dudit. La présence

Plus en détail

niveau par compétence

niveau par compétence Synthèse des genres de textes retenus par niveau par compétence 1 re secondaire Lecture Écriture Communication orale Article de revue ou article sur le web Capsule d information Consigne ou procédure Quatrième

Plus en détail

Français Analyse textes

Français Analyse textes Français Analyse textes Leçon No 1 Les types de textes et d images (C) Charles Marca Cours programme 3 e (Physique) Page 1 Objectifs pédagogiquesp Comprendre la diversité des formes de représentation de

Plus en détail

Niveau : 3ème Année Secondaire Filières scientifiques : Sciences expérimentales, Maths, Techniques mathématiques, Gestion - Economie

Niveau : 3ème Année Secondaire Filières scientifiques : Sciences expérimentales, Maths, Techniques mathématiques, Gestion - Economie PROGRESSIONS ANNUELLES Niveau : 3ème Année Secondaire Filières scientifiques : Sciences expérimentales, Maths, Techniques mathématiques, Gestion - Economie Volume horaire annuel : 81h (38 semaines). Volume

Plus en détail

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Titre de la tâche : Analyse et compte rendu de livre ou de film A Nom de la personne apprenante : Date de début : Date de fin : Réussite : Oui Non Voie : Emploi

Plus en détail

Il est absolument nécessaire d étudier le texte avant de penser au plan de votre commentaire!

Il est absolument nécessaire d étudier le texte avant de penser au plan de votre commentaire! LE COMMENTAIRE COMPOSE I.QU EST-CE QU UN COMMENTAIRE COMPOSE? C est un exercice d écriture proposé au Baccalauréat qui porte le plus souvent sur un seul texte- il est possible, mais c est très rare, d

Plus en détail

Questionner un texte

Questionner un texte Questionner un texte Le seul moyen d éviter la paraphrase, c est de maîtriser la grille des outils de travail de l écrivain, outils qu il utilise pour sculpter la langue afin de dire au mieux ce qu il

Plus en détail

LANGAGE : Dimension communicationnelle

LANGAGE : Dimension communicationnelle LANGAGE : Dimension communicationnelle Phrases simples. -parler -échanger -écouter Cycle 1 Cycle 2-3 -Répondre aux sollicitations de l adulte en se faisant comprendre. -Engager une conversation avec les

Plus en détail

CYCLE 3 Langues 2_PER_3C_BROCHURE_L.indd 1 2_PER_3C_BROCHURE_L.indd :52: :52:36

CYCLE 3 Langues 2_PER_3C_BROCHURE_L.indd 1 2_PER_3C_BROCHURE_L.indd :52: :52:36 CYCLE 3 Langues Langues VISÉES PRIORITAIRES Maîtriser la lecture et l écriture et développer la capacité de comprendre et de s exprimer à l oral et à l écrit en français. Découvrir les mécanismes de la

Plus en détail

Suggestions de questions à utiliser pour travailler des textes narratifs à la maison

Suggestions de questions à utiliser pour travailler des textes narratifs à la maison Suggestions de questions à utiliser pour travailler des textes narratifs à la maison 1. Qui est l auteur de ce texte? L auteur fait-il partie du texte? Oui/Non? Pourquoi? Motive ta réponse à l aide d un

Plus en détail

La lecture analytique

La lecture analytique La lecture analytique 1. Définition et finalités Voici la définition de la lecture analytique telle qu elle figure dans le Bulletin Officiel du ministère de l Éducation nationale du n 40 du 2 novembre

Plus en détail

S'exprimer en français : séquences didactiques pour l'oral et l'écrit. Au cours des quinze dernières années (COROF en 1988; colloque romand relatif à

S'exprimer en français : séquences didactiques pour l'oral et l'écrit. Au cours des quinze dernières années (COROF en 1988; colloque romand relatif à S'exprimer en français : séquences didactiques pour l'oral et l'écrit Origine du dossier et historique de la réalisation Au cours des quinze dernières années (COROF en 1988; colloque romand relatif à l'enseignement

Plus en détail

Le roman photo ANNEXES

Le roman photo ANNEXES Le roman photo ANNEXES CSA, Service des ressources éducatives au préscolaire et au primaire 1 * Source d inspiration : Le récit en cinq temps et le schéma utilisé en français. Roman photo- Annexes ANNEXE

Plus en détail

Luis Sepùlveda, Histoire d une mouette et du chat qui lui apprit à voler, 1996, Métailié/Seuil

Luis Sepùlveda, Histoire d une mouette et du chat qui lui apprit à voler, 1996, Métailié/Seuil METHODOLOGIE Préparation d une séquence de littérature de jeunesse à partir d un roman Déterminer le genre littéraire choisi : roman (fantastique, policier, historique, d anticipation, autobiographique,

Plus en détail

Les textes narratifs: des textes qui racontent

Les textes narratifs: des textes qui racontent Les textes narratifs: des textes qui racontent Présence de personnages Le plus souvent, un personnage principal : le héros ou l'héroï ne Une structure dans le récit Imparfait/passé simple Présent/passé

Plus en détail

Elle marque le début de l histoire (personnage principal, temps, lieu, époque et contexte). C est un début réaliste, qui pourrait être vrai.

Elle marque le début de l histoire (personnage principal, temps, lieu, époque et contexte). C est un début réaliste, qui pourrait être vrai. 1. Début (Introduction) : Elle marque le début de l histoire (personnage principal, temps, lieu, époque et contexte). C est un début réaliste, qui pourrait être vrai. 2. Milieu Élément déclencheur : Il

Plus en détail

SEQUENCE 1 PROLONGEMENT : LA NOUVELLE. ETUDE D une oeuvre intégrale. Objectif principal de la séquence : Approcher la lecture plurielle d une œuvre

SEQUENCE 1 PROLONGEMENT : LA NOUVELLE. ETUDE D une oeuvre intégrale. Objectif principal de la séquence : Approcher la lecture plurielle d une œuvre Term bac pro SEQUENCE 1 PROLONGEMENT : LA NOUVELLE ETUDE D une oeuvre intégrale Ce Jour là, Vercors Objectif principal de la séquence : Approcher la lecture plurielle d une œuvre Séance 1 Travaux de groupes

Plus en détail

LIVRES OUVERTS ET LE CONTINUUM EN LECTURE

LIVRES OUVERTS ET LE CONTINUUM EN LECTURE LIVRES OUVERTS ET LE CONTINUUM EN LECTURE Les critères retenus pour classer les albums Nous vous présentons maintenant les critères retenus pour construire les différentes hypothèses de classement. Ces

Plus en détail

Marque le début de l histoire (personnage principal, temps, lieu, époque et contexte). C est un début réaliste, qui pourrait être vrai.

Marque le début de l histoire (personnage principal, temps, lieu, époque et contexte). C est un début réaliste, qui pourrait être vrai. 1. Introduction : Marque le début de l histoire (personnage principal, temps, lieu, époque et contexte). C est un début réaliste, qui pourrait être vrai. 2. Élément déclencheur : Présente le problème qui

Plus en détail

1. COMPOSANTE : JE CONSTRUIS DU SENS 1.2 Sous-composante : Je comprends un texte JUSTIFICATIF Comprendre «Le lecteur fait appel à toutes ses

1. COMPOSANTE : JE CONSTRUIS DU SENS 1.2 Sous-composante : Je comprends un texte JUSTIFICATIF Comprendre «Le lecteur fait appel à toutes ses 1.2 Sous-composante : Je comprends un texte JUSTIFICATIF Comprendre «Le lecteur fait appel à toutes ses ressources afin d associer entre eux les éléments constitutifs du texte, de s en faire une représentation

Plus en détail

RACONTER & EXPLIQUER. Le RECIT

RACONTER & EXPLIQUER. Le RECIT RACONTER & EXPLIQUER Le RECIT Peut-on expliquer ou résoudre un problème historique sans raconter? «L histoire est récit d événements : tout le reste en découle. Puisqu elle est d emblée un récit, elle

Plus en détail

HISTOIRE ET ANALYSE DU PORTRAIT LITTERAIRE

HISTOIRE ET ANALYSE DU PORTRAIT LITTERAIRE HISTOIRE ET ANALYSE DU PORTRAIT LITTERAIRE Soudain apparut une énorme sorcière vêtue d un long manteau noir et coiffée d un grand chapeau pointu. Elle lorgnait nos petites têtes endormies en faisant de

Plus en détail

FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT

FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT Compréhension en lecture et production écrite Dominante narrative DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN Mise à jour Septembre 2000 FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT Compréhension en

Plus en détail

Français Toutes séries L écriture d intervention

Français Toutes séries L écriture d intervention Cette fiche de cours vous rappelle ce qu est l écriture d invention et vous propose une méthodologie afin de mieux en comprendre les contraintes. Sommaire 1. Fonction 2. Caractéristiques 3. Méthodologie

Plus en détail

1. Le conte du pourquoi et du comment. 2. Le récit d aventure

1. Le conte du pourquoi et du comment. 2. Le récit d aventure 5-6 1. Le conte du pourquoi et du comment Mise en situation : écoute ou lecture de contes ; observation et discussion Narrer Production initiale : production d un conte du pourquoi et du comment ; observation

Plus en détail

LIRE ECRIRE UNE BD LITTERATURE

LIRE ECRIRE UNE BD LITTERATURE CARTE D IDENTITE DE LA BANDE DESSINEE - Utilisation du texte et de l image - Chaque dessin constitue une vignette contenant des bulles renfermant les paroles ou pensées des personnages - Pour informer

Plus en détail

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités. Avant la projection

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités. Avant la projection EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités 1 Avant la projection DES SITUATIONS DE RECEPTION Il est important de préparer les élèves à la projection : attitudes, règles de vie, les mettre en appétit

Plus en détail

S APPROPRIER LE LANGAGE/ CONTRIBUER A L ECRITURE DE TEXTES

S APPROPRIER LE LANGAGE/ CONTRIBUER A L ECRITURE DE TEXTES S APPROPRIER LE LANGAGE/ CONTRIBUER A L ECRITURE DE TEXTES Module Lire pour imaginer Au travers de l exploitation d un album ( la reine des bisous ) rendre les élèves capables d inventer une histoire (

Plus en détail

Stage RRS Andrézieux. Écrire de la vérité scientifique

Stage RRS Andrézieux. Écrire de la vérité scientifique Stage RRS Andrézieux Écrire de la vérité scientifique La triangulation du savoir SAVOIR maître élève La mise en perspective SAVOIR expérience maître élève La mise en perspective SAVOIR expérience maître

Plus en détail

NE PERDS JAMAIS DE VUE TON SUJET ET TA PROBLEMATIQUE : LE BUT EST D Y REPONDRE.

NE PERDS JAMAIS DE VUE TON SUJET ET TA PROBLEMATIQUE : LE BUT EST D Y REPONDRE. ANALYSE D UN TABLEAU : LIS TOUTE LA METHODE AVANT DE COMMENCER TON ANALYSE (QUI NE DOIT PAS ÊTRE TRES LONGUE) ANALYSER UNE ŒUVRE D ART : LA PEINTURE 1) Introduction - Présentation du tableau Auteur : Fais

Plus en détail

GRILLE D évaluation d une nouvelle.

GRILLE D évaluation d une nouvelle. Nom et prénom... /30 GRILLE D évaluation d une nouvelle. 1.1. J ai écrit une nouvelle dans le cadre du cours de Français. 2) CONTENU 2.1. J ai inséré les éléments obligatoires (indices de temps, personnages,

Plus en détail

Savoir expliquer, une compétence transdisciplinaire

Savoir expliquer, une compétence transdisciplinaire Savoir expliquer, une compétence transdisciplinaire Définition Expliquer : Rendre clair, faire comprendre ce qui est ou paraît obscur (Le Robert) Le discours explicatif répond à une question que se poserait

Plus en détail

Correspondance entre L1 23 Compréhension de l oral (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots

Correspondance entre L1 23 Compréhension de l oral (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots Direction de l'instruction publique du canton de Berne Avril 2014 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance entre L1 23 Compréhension de l oral (PER)

Plus en détail

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités. Avant la projection

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités. Avant la projection EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités 1 Avant la projection DES SITUATIONS DE RECEPTION Il est important de préparer les élèves à la projection : attitudes, règles de vie, les mettre en appétit

Plus en détail

Avant-propos. Voici huit séquences de travail que tu pourras suivre. C est parti pour le CM1!

Avant-propos. Voici huit séquences de travail que tu pourras suivre. C est parti pour le CM1! Avant-propos C est parti pour le CM1! Voici huit séquences de travail que tu pourras suivre pour bien te préparer à entrer au CM1. Le travail de français (orthographe, grammaire, conjugaison et vocabulaire)

Plus en détail

1 er Semestre : La chanson poétique (Approche par Auteur-Compositeur-Interprète)

1 er Semestre : La chanson poétique (Approche par Auteur-Compositeur-Interprète) Université de Carthage Institut Supérieur des Langues de Tunis Département de Français Enseignante : SARRA KHALED Année Universitaire : 2016-2017 Descriptif Littérature «Poésie/chanson» Niveau : 1ere Année

Plus en détail

Vocabulaire des consignes

Vocabulaire des consignes DES ŒIL CONSIGNES (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Vocabulaire des consignes Théorie Comment comprendre le vocabulaire des consignes Les consignes peuvent

Plus en détail

Français 3 ème année

Français 3 ème année Français 3 ème année Comprendre et produire l écrit Comprendre et produire l oral Accès à la littérature LIRE (méthode utilisée «Que d histoires») Formuler des hypothèses et vérifier celles-ci en fonction

Plus en détail

1. COMPOSANTE : JE CONSTRUIS DU SENS 1.2 Sous-composante : Je comprends un texte DRAMATIQUE

1. COMPOSANTE : JE CONSTRUIS DU SENS 1.2 Sous-composante : Je comprends un texte DRAMATIQUE Comprendre «Le lecteur fait appel à toutes ses ressources afin d associer entre eux les éléments constitutifs du texte, de s en faire une représentation et de lui attribuer du sens. Peu de réponses sont

Plus en détail

Classe de 4 ième Année 2015/2016. Etudier la création d un univers fantastique. Créer une collection de nouvelles fantastiques

Classe de 4 ième Année 2015/2016. Etudier la création d un univers fantastique. Créer une collection de nouvelles fantastiques Projet lecture- Ecriture: Le Fantastique Séquence: la nouvelle fantastique Consignes: Lire, analyser et écrire des récits fantastiques http://amdbartiste.free.fr/galerie /g_images/piece05/eru_g2.jpg Objectifs:

Plus en détail

Le Fantôme de l'opéra Voyage au centre de la bande dessinée

Le Fantôme de l'opéra Voyage au centre de la bande dessinée Collège Blois Vienne Céline Meunier Bonneau, documentaliste Le Fantôme de l'opéra Voyage au centre de la bande dessinée Compétences info-documentaires : (Référentiel de compétences FADBEN) Domaine 3, Repérage

Plus en détail

Classeur de lecteur. Sommaire. I - Mes lectures. liste lecture. les genres que j'ai lus. II - Objectifs et progrès. mes objectifs de lecteur

Classeur de lecteur. Sommaire. I - Mes lectures. liste lecture. les genres que j'ai lus. II - Objectifs et progrès. mes objectifs de lecteur Classeur de lecteur Sommaire I - Mes lectures liste lecture les genres que j'ai lus II - Objectifs et progrès mes objectifs de lecteur III- Mini leçons Menu DECLIC les droits du lecteur lire seul / lire

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION POUR LA SANCTION ET LA RECONNAISSANCE. ours Communications et littérature québécoise FRA

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION POUR LA SANCTION ET LA RECONNAISSANCE. ours Communications et littérature québécoise FRA DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION POUR LA SANCTION ET LA RECONNAISSANCE ours Communications et littérature québécoise FRA-2102-2 Programme d études de la formation de base commune Français, langue d enseignement

Plus en détail

Pauvre verdurette Claude Boujon 1993

Pauvre verdurette Claude Boujon 1993 LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES LANGAGE D EVOCATION Étude des personnages et de la trame narrative d un récit : «Pauvre verdurette» GS Pauvre verdurette Claude Boujon 1993 École des loisirs Participer

Plus en détail

EXTRAIT. Technologique Professionnelle Insertion. LUC BIENCOURT Professeur de français en lycée professionnel

EXTRAIT. Technologique Professionnelle Insertion. LUC BIENCOURT Professeur de français en lycée professionnel EXTRAIT LUC BIENCOURT Professeur de français en lycée professionnel Technologique Professionnelle Insertion CORINNE BERGERAC Professeur de français en collège PRÉSENTATION DU MANUEL Ce manuel propose un

Plus en détail

PEAU D ANE DE JACQUES DEMY (FRANCE H29)

PEAU D ANE DE JACQUES DEMY (FRANCE H29) PEAU D ANE DE JACQUES DEMY (FRANCE 1971 1H29) Ce document ainsi que l affiche du film sont téléchargeables sur le site Ecole et Cinéma Orne http://www.ac-caen.fr/orne/ress/culture/cinema/ecole_et_cinema/

Plus en détail

Programmes de français 3éme A.S

Programmes de français 3éme A.S الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية وزارة التربية الوطنية Programmes de français 3éme A.S مديرية التعليم الثانوي العام والتكنولوجي المديرية الفرعية للبرامج التعليمية Lettres et philosophie. Langues

Plus en détail

Construire des stratégies d accès au sens. Reconstruire du sens à partir d élèments connus ou contexte (inférer) Recueillir des informations précises

Construire des stratégies d accès au sens. Reconstruire du sens à partir d élèments connus ou contexte (inférer) Recueillir des informations précises Compréhension orale REPERER PERCEVOIR Developper et affiner la capacité de discrimination auditive (phonèmes, rythme et intonation) Reconnaîtres les phonèmes, s appuyer sur le rythme ou l intonation pour

Plus en détail

Travail en bibliothèque

Travail en bibliothèque Travail en bibliothèque Remarques préliminaires : 1. Durant ces recherches en bibliothèque, il s agira du point de vue du langage, surtout d expression (vouloir parler) plutôt que de structuration de la

Plus en détail

= réception. = production

= réception. = production = réception = production L abstraction La lecture permet à l enfant d accéder à l abstrait, ce qui lui permet également de traiter l écrit. La lecture fournit les connaissances lexicales, orthographiques

Plus en détail

Programme détaillé de la Langue des Signes Française

Programme détaillé de la Langue des Signes Française Programme détaillé de la Langue des Signes Française 1 module (ou niveau) = 30 heures en moyenne A1 : Niveau introductif - Maîtriser les structures de bases de la LSF - Echanger de façon simple et directe

Plus en détail

Théorie du récit et analyse de textes (printemps 2008) la théorie du récit ou la poétique du récit

Théorie du récit et analyse de textes (printemps 2008) la théorie du récit ou la poétique du récit Théorie du récit et analyse de textes (printemps 2008) la théorie du récit ou la poétique du récit Théorie du récit et analyse de textes Rra211a, Rra311f 6 crédits = 6 op cours magistral et contrôle de

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, ISBN

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, ISBN Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00039 ISBN 2-550-44270-9 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

FRANÇAIS 4913 X1. Champs de bataille, barricades et bordels mardi et jeudi, 13h30 à 15h00 BAC 203

FRANÇAIS 4913 X1. Champs de bataille, barricades et bordels mardi et jeudi, 13h30 à 15h00 BAC 203 FRANÇAIS 4913 X1 Champs de bataille, barricades et bordels mardi et jeudi, 13h30 à 15h00 BAC 203 Prof: Janice Best Bureau: BAC 332 Heures de bureau: mercredi 12h00 16h00 (ou sur rendez-vous) Courrier électronique:

Plus en détail

Compétences du programme de Langue française (cycle 3)

Compétences du programme de Langue française (cycle 3) Compétences du programme de Langue française (cycle 3) Dates des activités 1. Lire 1.1 ORIENTER SA LECTURE EN FONCTION DE LA SITUATION DE COMMUNICATION 1.1.1 Repérer les informations relatives aux références

Plus en détail

Les bandes de papier seront de couleurs différentes pour chacune des classes. (Annexe A)

Les bandes de papier seront de couleurs différentes pour chacune des classes. (Annexe A) Lancement des activités du mois du français : À la bibliothèque (ou dans un autre endroit pouvant recevoir tous les élèves), la direction d école annonce le lancement officiel des activités reliées à la

Plus en détail

ECRITURE D UNE NOUVELLE FANTASTIQUE AU CM.

ECRITURE D UNE NOUVELLE FANTASTIQUE AU CM. ECRITURE D UNE NOUVELLE FANTASTIQUE AU CM. 1- TRAME DE PRÉPARATION POUR L ENSEIGNANT : Type de texte NOUVELLE FANTASTIQUE 1) REPRÉSENTATION PRÉALABLE QUE JE ME FAIS : De la situation de communication :

Plus en détail

Correspondance L1 22 Production de l écrit (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots

Correspondance L1 22 Production de l écrit (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots Direction de l'instruction publique du canton de Berne Avril 2014 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance L1 22 Production de l écrit (PER) et les

Plus en détail

QUESTIONS GÉNÉRALES L E R O M A N

QUESTIONS GÉNÉRALES L E R O M A N L E R O M A N QUESTIONS DE CONNAISSANCES -Qu est-ce qu un narrateur!? -Expliquez les points de vue. Q U E S T I O N S D H I S T O I R E L I T T É R A I R E, M O U V E M E N T S -Quelle évolution le genre

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Correspondance L1 21 Compréhension de l'écrit (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots

Correspondance L1 21 Compréhension de l'écrit (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots Direction de l'instruction publique du canton de Berne Avril 2014 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance L1 21 Compréhension de l'écrit (PER) et

Plus en détail

Le passage au secondaire

Le passage au secondaire Le passage au secondaire But : évaluer les élèves en situation d écriture Matière : français, écriture Regroupement : individuel Temps : 240 minutes Matériel : feuillets d écriture, outils de référence

Plus en détail

ANGLAIS MODE D EMPLOI

ANGLAIS MODE D EMPLOI PROGRAMME ANGLAIS MODE D EMPLOI programme niveau 4 Je comprends des descriptions simples des repères, des pays, les plaques de rue, et les situations. Je peux la technologie des gens de discuter, de leur

Plus en détail

Commentaire Composé sur "Dora Bruder" de Patrick Modiano

Commentaire Composé sur Dora Bruder de Patrick Modiano Education Anonym Commentaire Composé sur "Dora Bruder" de Patrick Modiano Essai Commentaire composé sur Dora Bruder de Patrick Modiano 5 10 15 20 25 30 Au XXe siècle la littérature du monde francophone

Plus en détail

PREVISION D ACTIVITES VISANT LA COMPREHENSION D UN RECIT COMPRENDRE ETAPE 1

PREVISION D ACTIVITES VISANT LA COMPREHENSION D UN RECIT COMPRENDRE ETAPE 1 PREVISION D ACTIVITES VISANT LA COMPREHENSION D UN RECIT Niveau : Titre : Résumé : COMPRENDRE ETAPE 1 APPROCHE LINEAIRE : présentation et lecture de l album Objectif : Anticiper en s appuyant sur la compréhension

Plus en détail

Inspection académique du Bas-Rhin. 03/88/45/92/ STRASBOURG Cédex

Inspection académique du Bas-Rhin. 03/88/45/92/ STRASBOURG Cédex Opération "L'art à l'école" 2006/2007 - Une collaboration - Education Nationale: Circonscription de Sélestat / Ville de Sélestat/Office de la culture de Sélestat FRAC Alsace L art vidéo est constitué de

Plus en détail

Dictées à l adulte «individuelle» et collective

Dictées à l adulte «individuelle» et collective Dictées à l adulte «individuelle» et collective DESCRIPTIF Apprendre à l élève à dicter «individuellement» (ou à 2 de part et d'autre du maître) -Prendre conscience de la différence langage oral/ langage

Plus en détail

SEQUENCE 1 : POESIE DATE CONTENU SUPPORT TRAVAIL MAISON

SEQUENCE 1 : POESIE DATE CONTENU SUPPORT TRAVAIL MAISON SEQUENCE 1 : POESIE 05 /09 Séance 1 «Saltimbanques» G. Apollinaire Activité 1 : par groupes, retrouver l ordre du poème. 07/09 Recherche biographique : Guillaume Apollinaire 07/09 Séance 1 SUITE Mise en

Plus en détail

EXERCICES POUR LA MAÎTRISE DES RESSOURCES LANGAGIÈRES DES DISCIPLINES SCOLAIRES - COLLÈGE - FRANÇAIS 3ème

EXERCICES POUR LA MAÎTRISE DES RESSOURCES LANGAGIÈRES DES DISCIPLINES SCOLAIRES - COLLÈGE - FRANÇAIS 3ème Nom : Classe : Prénom : Age : EXERCICES POUR LA MAÎTRISE DES RESSOURCES LANGAGIÈRES DES DISCIPLINES SCOLAIRES - COLLÈGE - FRANÇAIS 3ème Nature des exercices durée Note sur Compréhension de l'oral Réponse

Plus en détail

1. L écriture d un scénario : pour qui et pour quoi?

1. L écriture d un scénario : pour qui et pour quoi? 1. L écriture d un scénario : pour qui et pour quoi? Si vous avez entrepris la lecture de ces pages c est que vous envisagez d écrire un film ou que vous avez entamé l écriture d un film et que vous ne

Plus en détail

INTRODUCTION À LA LECTURE LITTÉRAIRE AU PRIMAIRE

INTRODUCTION À LA LECTURE LITTÉRAIRE AU PRIMAIRE vichie81 / FreeDigitalPhotos.net INTRODUCTION À LA LECTURE LITTÉRAIRE AU PRIMAIRE DID-1963 cours 1 Présentation de Lizanne Lafontaine revue par Amélie Guay Pourquoi des textes littéraires? Quels liens

Plus en détail

Evaluation de l étude critique de document(s)

Evaluation de l étude critique de document(s) Evaluation de l étude critique de document(s) Capacités à maîtriser Justification Acquis Non acquis Cerner le sens général d un document et le mettre en relation avec une situation historique ou géographique

Plus en détail

Le plan d ensemble met en évidence le cadre de l action. Les personnages sont noyés dans le décor.

Le plan d ensemble met en évidence le cadre de l action. Les personnages sont noyés dans le décor. 1 Les plans 2 Les angles ou points de vue ANNEXE En Bande dessinée, comme au cinéma, le choix DES PLANS donne une de l atmosphère que l on veut créer pendant que l on raconte l histoire. Habituellement

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010 TABLEAU SYNOPTIQUE Court métrage Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 Madagascar, carnet de voyage Bastien Dubois Animation - 12 00 2009 Thèmes L adolescence, le sentiment amoureux,

Plus en détail

Utilisé et recommandé Production par les d écrits enseignants CE1-CE2 de 7 à 9 ans Expression écrite Conforme

Utilisé et recommandé Production par les d écrits enseignants CE1-CE2 de 7 à 9 ans Expression écrite Conforme Production d écrits Utilisé et recommandé par les enseignants Expression écrite CE1-CE2 de 7 à 9 ans Conforme au programme Des activités variées et ludiques pour s entraîner et progresser Production d

Plus en détail

La question de corpus

La question de corpus La question de corpus Analyser la question du corpus 1 Quand on ne sait pas! On appelle «corpus» un ensemble de textes et de documents rassemblés autour d un même objet d étude (titre d une des parties

Plus en détail

Charte scénaristique des Editions Sans-Détour Tournoi de scénario L Appel de Cthulhu Sans-Détour/Fête du Jeu 2011

Charte scénaristique des Editions Sans-Détour Tournoi de scénario L Appel de Cthulhu Sans-Détour/Fête du Jeu 2011 Charte scénaristique des Editions Sans-Détour Tournoi de scénario L Appel de Cthulhu Sans-Détour/Fête du Jeu 2011 1 PHILOSOPHIE... 3 1.1.1 Des sujets adultes... 3 2 FICHE DE PRESENTATION EN UNE PAGE...

Plus en détail

COIN MARIONNETTES S'APPROPRIER LE LANGAGE

COIN MARIONNETTES S'APPROPRIER LE LANGAGE COIN MARIONNETTES Aménagement matériel (remarques spécifiques liées à cet espace): Petit espace douillet, avec une caisse et des marionnettes à manipuler, à enfiler (TPS), à doigts (PS) Compétences générales

Plus en détail

Cycle CAP Séquence titre, numéro et durée Les poètes et la Cité.

Cycle CAP Séquence titre, numéro et durée Les poètes et la Cité. Cycle CAP Séquence titre, numéro et durée Les poètes et la Cité. N : en deuxième année de formation Durée : 13 h / Cinq semaines 2, 5h /semaine Finalité du programme : S insérer dans la Cité Problématique

Plus en détail

DANSE UN CONCOURS POUR ADOLESCENTS

DANSE UN CONCOURS POUR ADOLESCENTS CAHIER EXPLICATIF ÉDITION 2016-2017 MAR- QUER LA DANSE UN CONCOURS POUR ADOLESCENTS CRÉDITS PHOTOS : ELIAS DJEMIL / eliasdjemil.com PRÉSENTATION Es-tu celui ou celle qui, à l écoute d une musique imagine

Plus en détail

Compétences du programme de Langue française (cycle 2)

Compétences du programme de Langue française (cycle 2) Compétences du programme de Langue française (cycle 2) Dates des activités 1. Lire 1.1 ORIENTER SA LECTURE EN FONCTION DE LA SITUATION DE COMMUNICATION 1.1.1 Repérer les informations relatives aux références

Plus en détail

LES TYPES DE TEXTES. Fonction. Les outils linguistiques. Principales caractéristiques. Genres

LES TYPES DE TEXTES. Fonction. Les outils linguistiques. Principales caractéristiques. Genres Les schémas suivants sont organisés selon une typologie qui cherche à organiser les différents types et genres de textes courants et littéraires. «Cette typologie de textes est un instrument pédagogique

Plus en détail

CONSIGNES ENTOURANT LA RÉALISATION

CONSIGNES ENTOURANT LA RÉALISATION Page1 CONSIGNES ENTOURANT LA RÉALISATION DE VOTRE CARNET DE LECTURE Personnalisez la page couverture de votre carnet en ayant à l esprit qu elle doit être en lien avec la lecture et la culture littéraire!

Plus en détail

La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire

La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire Définition, principe de la dictée à l adulte (D après Lire, écrire, tome 2 : produire des textes, A.M Chartier,

Plus en détail

CAHIERS MEMOIRES A PARTIR DU CYCLE 2

CAHIERS MEMOIRES A PARTIR DU CYCLE 2 Circonscription de Tours-centre 2009-2010 Stage RAR du 1 er au 5 mars 2010 CAHIERS MEMOIRES A PARTIR DU CYCLE 2 FORME & CONTENUS 1 1 Vers quelle forme? Type de cahiers : un NOM à choisir... 1 / Durée/Programmation

Plus en détail

Concours Ton Roman -Photo. Notice explicative

Concours Ton Roman -Photo. Notice explicative Concours 2016 Ton Roman -Photo Notice explicative Objectifs / Description Bonjour! Comme je vous l avais annoncé dans le Pi Mag n 8, cette année, le Concours d Invention Littéraire s ouvrira à d autres

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, ISBN

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, ISBN Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00044 ISBN 2-550-44250-4 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

Langage - compréhension du conte des 3 petits cochons

Langage - compréhension du conte des 3 petits cochons Langage - compréhension du conte des 3 petits cochons - 1) Projet visant également la découverte de divers matériaux en découverte du monde (découverte tactile des 3 matériaux, de la notion de fragile

Plus en détail

3) Méthode pour aborder le texte pour réussir l épreuve de français

3) Méthode pour aborder le texte pour réussir l épreuve de français Sommaire : 1) Corrigé de l exercice de réécriture 2) Conseils pour la réécriture au Brevet 3) Méthode pour aborder le texte pour réussir l épreuve de français 4) Victor Hugo «Claude Gueux» étude de l œuvre

Plus en détail

1. Le conte merveilleux. 2. Le récit d aventure

1. Le conte merveilleux. 2. Le récit d aventure 3-4 1. Le conte merveilleux Mise en situation : écoute de contes lus par l enseignant ou les élèves ; jeux de rôle Narrer Production initiale : production individuelle ou en duo d un conte merveilleux

Plus en détail

Nicole André/ CPC Brest Iroise 28/11/2012

Nicole André/ CPC Brest Iroise 28/11/2012 Littérature à l'école maternelle Nicole André/ CPC Brest Iroise 28/11/2012 Littérature à l'école maternelle 1. L entrée dans la culture avant l apprentissage de la lecture. 2. L organisation des apprentissages.

Plus en détail

1 Questions et consignes. Une partie avec un verbe à l impératif ou, plus rarement, à l infinitif ou au futur. Résumez les arguments de l auteur.

1 Questions et consignes. Une partie avec un verbe à l impératif ou, plus rarement, à l infinitif ou au futur. Résumez les arguments de l auteur. DOUBLES ŒIL (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Consignes doubles Théorie Comment clarifier les consignes doubles Certaines consignes nous demandent de faire

Plus en détail

Français, langue d enseignement, 3 e secondaire, Enseignants : Louis Cloutier Nathalie Latour. Connaissances abordées durant l année (maîtrise)

Français, langue d enseignement, 3 e secondaire, Enseignants : Louis Cloutier Nathalie Latour. Connaissances abordées durant l année (maîtrise) Français, langue d enseignement, 3 e secondaire, Enseignants : Louis Cloutier Nathalie Latour Connaissances abordées durant l année (maîtrise) Tout au long de l année, l élève élargit son champ de connaissances

Plus en détail

LA LITTERATURE AU CYCLE 3 LES DROITS IMPRESCRIPTIBLES DU LECTEUR

LA LITTERATURE AU CYCLE 3 LES DROITS IMPRESCRIPTIBLES DU LECTEUR LA LITTERATURE AU CYCLE 3 Lors du stage «littérature» qui s est déroulé les 15/16 janvier avec un premier groupe et les 26/27 janvier avec un second, nous avons réfléchi sur les questions : - que veut

Plus en détail