Adaptation de la nutrition: Femme enceinte et Croissance. Réalisé par Dr BENREKIA. Y

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Adaptation de la nutrition: Femme enceinte et Croissance. Réalisé par Dr BENREKIA. Y"

Transcription

1 Adaptation de la nutrition: Femme enceinte et Croissance Réalisé par Dr BENREKIA. Y

2 I/ Alimentation de la femme enceinte 1- Adaptation physiologique à la grossesse: Lors de la grossesse, une adaptation nutritionnelle se voie; dont le but de favoriser le stockage des différents substrats: (protéines, calcium ), ceci dès les premières semaines de gestation (dont les besoins nutritionnels du fœtus sont encore négligeables)

3 Les processus d adaptation sont: Augmentation très importante de l absorption des substrats Réduction des pertes urinaires Diminution du métabolisme de base (MB) au début de la grossesse Augmentation du MB à partir du 24 ème semaines (pour atteindre à 36 ème semaine 120% de sa valeur initiale)

4 2- Besoins nutritionnels de la femme enceinte: Les besoins sont nécessaires pour couvrir: -La croissance fœtale et placentaire -Le développement de l utérus et des glandes mammaires -La maintenance de l organisme maternel Les apports doivent assurer une bonne croissance fœtale, tout en évitant une prise pondérale excessive de la mère. Le gain du poids normal à la fin de la grossesse est de 11 13kg

5 3- Besoins énergétiques: Il est recommandé de supplémenter la femme enceinte selon le terme de grossesse: Une supplémentation énergétique de 150 kcal/j le 1 er trimestre Une supplémentation de 350 kcal/j le 2 ème et essentiellement le 3 ème trimestre (dont la croissance fœtale est rapide) Prescrire un petit déjeuner glucidique, tout en respectant l équilibre énergétique journalier (55% G, 30% L, 15% P)

6 4- Autres besoins: Il est recommandé également : D assurer un apport suffisant en calcium : 1200mg/j D assurer un apport de 20mg/j en fer Une supplémentation vitaminique +++ Acide folique : 200μg/j 1 mois avant la conception et durant les 3 premiers mois de grossesse; pour prévenir les défauts de fermeture du tube neural;

7 Supplémentation en vitamine D : 10 μg/j dès le début de la grossesse, ou bien 25μg/j à partir du 3 ème trimestre; surtout pour les populations ne bénéficiant pas d un ensoleillement suffisant; pour prévenir les hypocalcémies chez l enfant

8 II/ La croissance La définition des besoins nutritionnels est complexe chez l enfant, et l on distingue : Les besoins pour la maintenance, Les besoins liés à l activité physique, et Les besoins pour la croissance

9 Les besoins pour la maintenance sont ceux nécessaires à la compensation des pertes basales (urinaires, fécales, cutanés et phanériennes) et au maintien de l équilibre chimique de l organisme. Les besoins liés à l activité physique sont très variables. Les besoins pour la croissance sont assez importants pendant la première année de la vie (le poids double à 3mois, et triple à un an)

10 La dépense énergétique liée à la croissance décroît avec l âge, alors que la dépense de maintenance croît avec l augmentation de la taille et du poids 1- Besoins énergétiques: Le cout énergétique de la croissance est estimé à 5kcal/g/j pendant la première année de vie. Les apports énergétiques conseillés durant la 1 ère année sont de 90 à 100 kcal/kg/j.

11 Chez l enfant plus âgé, les besoins énergétiques quotidiens correspondent environ au double de la valeur du MB 2- Besoin en protéines: Les apports protéiques de sécurité chez l enfant sont estimés entre 0,9 et 1,5 g/kg/j, alors que pour le nourrisson les apports recommandés sont de 10g/j

12 3- Besoin en lipides: L alimentation doit apporter entre 2 et 5% de l énergie totale sous forme d acide linoléique et 0,3 à 1% des calories totales sous forme d acide α linolénique. 4- Besoins en glucides: L apport de galactose doit être suffisant chez l enfant en croissance, l apport de saccharose doit être surveillé.

13 5- Besoin hydrique: L eau représente une part très importante chez l enfant; les besoins hydriques exprimés par kg de poids sont > à ceux de l adulte. Les besoins dépend du poids de l enfant; 100 ml/kg pour les dix premiers kg 50 ml/kg pour les seconds dix kg (entre 10 et 20 kg) 25 ml/kg pour les kg entre 20 et 30 kg Exemple: enfant de 22kg : les besoins = 10x100+10x50+2x25 Les besoins =1550ml

14 6- Besoins en minéraux et oligo-éléments: Une supplémentation en calcium, phosphore, magnésium, fer et fluor (quand la fluoruration des eaux de boisson est < 0,5 mg/l) est recommandée. 7- Besoins en vitamines: Les besoins en vitamines suivantes sont élevées chez l enfant: B1,B6, acide folique, B12 (+/-), C, A, D, E et K

15 Alimentation de l enfant au cours de la première année L alimentation de l enfant jusqu à 5mois est exclusivement lactée Le lait maternel est le mieux adapté aux besoins du nourrisson Le lait de vache est allergénique, pauvre en vitd, fer, AG essentiels Le rythme des repas est variable:8 à la naissance, 6 à 2mois, 4 à 4 mois La diversification doit être progressive à partir de 5-6mois

16 Il faut commencer par les fruits, puis les légumes mixés L introduction des protéines à partir du 6mois (viande maigres), poissons à 7-8mois, blanc d œuf après 1an. L enfant doit boire un minimum de 500ml de lait /j après le sixième mois. Sans oublier la supplémentation en vit D jusqu à 18mois

CAS CLINIQUE. Dr Lydie CUCHE Diversification alimentaire (1)

CAS CLINIQUE. Dr Lydie CUCHE Diversification alimentaire (1) CAS CLINIQUE 1 Diversification alimentaire (1) HISTOIRE DE LA MALADIE Clara 6 mois est amenée par sa mère pour des conseils sur son alimentation. Elle lui donne depuis quelques jours une préparation de

Plus en détail

Alimentation et besoins nutritionnels

Alimentation et besoins nutritionnels Alimentation et besoins nutritionnels Du nourrisson et de l enfant F Maurin IFIP 2013 1 Les besoins nutritionnels Besoins et apports conseillés : 2 notions différentes Les besoins en nutriments : c est

Plus en détail

Suivi de grossesse: Besoins nutritionnels et supplémentation

Suivi de grossesse: Besoins nutritionnels et supplémentation Suivi de grossesse: Besoins nutritionnels et supplémentation Connaissances actuelles et recommandations 1 I/ APPORTS ÉNERGÉTIQUES Ø Adaptation de l organisme maternel : Les besoins réels au cours de la

Plus en détail

Alimentation du jeune enfant

Alimentation du jeune enfant Alimentation du jeune enfant I. Alimentation des nourrissons 1. Les besoins alimentaires Besoins nutritionnels moyens : Nouveau-né : 80 cal / Kg 1 er : 120 cal / Kg 3 ème mois : 120 cal / Kg 6 ième : 100

Plus en détail

ALIMENTATION ET GROSSESSE

ALIMENTATION ET GROSSESSE ALIMENTATION ET GROSSESSE o Objectifs de l'alimentation de la femme enceinte o Adaptations métaboliques o Des besoins spécifiques o Alimentation de la femme enceinte o La prise de poids o Adaptations pour

Plus en détail

La Nutrition. Les aliments et leurs fonctions

La Nutrition. Les aliments et leurs fonctions La Nutrition Les aliments et leurs fonctions Les aliments Les constituants alimentaires Les besoins alimentaires La valeur énergétique des aliments La valeur nutritive des aliments Les constituants aliments

Plus en détail

Nutrition de la femme enceinte & de la femme allaitante.

Nutrition de la femme enceinte & de la femme allaitante. Période de profonds bouleversements dans la vie d une femme, la gestation et l allaitement induisent, notamment, des changements d un point de vue nutritionnel. Ces adaptations sont directement liées aux

Plus en détail

Nutrition et Ostéoporose

Nutrition et Ostéoporose Objectifs Nutrition et Ostéoporose Que faut-il savoir? Savoir conseiller une alimentation adéquate pour prévenir l ostéoporose Identifier les patients à risque Intégrer à une consultation au cabinet une

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF. le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1

L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF. le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1 L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1 PLAN LES NUTRIMENTS MACRONUTRIMENTS MICRONUTRIMENTS HYDRATATION LA JOURNEE ALIMENTAIRE DU JEUNE SPORTIF DEPISTAGE DES TCA

Plus en détail

Les bases de la nutrition dans le sport / hockey

Les bases de la nutrition dans le sport / hockey Les bases de la nutrition dans le sport / hockey 16.8.11 19.00, Poya Kaserne Alain Blanc Who am I Alain Blanc Master en sciences du Sport Travail de master: Performances de coordination visuomotrice chez

Plus en détail

Alimentation du nourrisson

Alimentation du nourrisson Alimentation du nourrisson Pr Régis HANKARD, CHU TOURS -Laits -Diversification -Vitamine D Alimentation du Nourrisson LES LAITS Allaitement maternel Recommandations OMS ANAES 2002 Objectifs a. Texte écrit

Plus en détail

Besoins nutritionnels des lapines et interactions mères/lapereaux avant le sevrage

Besoins nutritionnels des lapines et interactions mères/lapereaux avant le sevrage Besoins nutritionnels des lapines et interactions mères/lapereaux avant le sevrage L. Fortun-Lamothe INRA, Station de Recherches Cunicoles 31326 Castanet Tolosan Alimentation et santé digestive chez le

Plus en détail

Avez-vous déjà entendu parler des possibles complications liées à la grossesse chez les femmes obèses?

Avez-vous déjà entendu parler des possibles complications liées à la grossesse chez les femmes obèses? Obésité et grossesse Immersion en communauté juin 2012 Scapuso J., Dosso M. et Rapin A. Etudiantes Heds 2BSc, filière Nutrition et Diététique Avez-vous déjà entendu parler des possibles complications liées

Plus en détail

Besoins nutritionnels et pathologies

Besoins nutritionnels et pathologies DIU de Nutrition Clinique et Métabolisme Besoins nutritionnels et pathologies Cécile Chambrier Unité de Nutrition Clinique Intensive Hospices Civils de Lyon cecile.chambrier@chu-lyon.fr Conflits d intérêt

Plus en détail

Bannir, substituer un groupe d aliments quelles conséquences nutritionnelles? Exemple des produits laitiers

Bannir, substituer un groupe d aliments quelles conséquences nutritionnelles? Exemple des produits laitiers Bannir, substituer un groupe d aliments quelles conséquences nutritionnelles? Exemple des produits laitiers Brigitte Coudray diététicienne nutritionniste, Les groupes d aliments Groupes d aliments Produits

Plus en détail

ASPECTS NUTRITIONNELS

ASPECTS NUTRITIONNELS ASPECTS NUTRITIONNELS L équilibre énergétique Substrats + O 2 = énergie + Eau + C0 2 Substrats: glucides, lipides, protides Énergie: métabolisme basal, APS, thermorégulation De cet équilibre dépend le

Plus en détail

TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE. Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua

TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE. Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua I. INTRODUCTION (1) L OMS définit le diabète sucré comme étant un état d hyperglycémie chronique en rapport avec des facteurs, les

Plus en détail

ALIMENTATION EQUILIBRÉE. - IFSI Étudiants 1ère année

ALIMENTATION EQUILIBRÉE. - IFSI Étudiants 1ère année ALIMENTATION EQUILIBRÉE - IFSI Étudiants 1ère année 1 Rôle de l IDE Extrait du référentiel d activités: Observation et recueil de données cliniques Mesure des paramètres corporels Recueil de données portant

Plus en détail

Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées

Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées par Emmanuelle Houssais. Le choix du lait maternel ou

Plus en détail

FAO A. BESOINS NUTRITIONNELS

FAO A. BESOINS NUTRITIONNELS 1 FAO A. BESOINS NUTRITIONNELS Energétique alimentaire : Le corps humain a besoin d énergie pour accomplir toutes ses fonctions physiologiques, y compris le travail et autres activités, le maintien de

Plus en détail

Besoins nutritionnels et énergétiques

Besoins nutritionnels et énergétiques et énergétiques 1 Les besoins nutritionnels d'un individu correspondent à la quantité moyenne de nutriments nécessaire quotidiennement pour assurer: - le développement de l'organisme - le renouvellement

Plus en détail

Prévenir... par une alimentation équilibrée

Prévenir... par une alimentation équilibrée Prévenir... par une alimentation équilibrée 12 L alimentation, la meilleure alliée pour notre santé Notre alimentation joue un rôle essentiel pour construire notre santé. En revanche, une «alimentation

Plus en détail

Modalités. Sage-femme psychosiocologue à l origine de ce projet. Dossier présenté aux médecins et cadre supérieur de l HME. !""#

Modalités. Sage-femme psychosiocologue à l origine de ce projet. Dossier présenté aux médecins et cadre supérieur de l HME. !# !""# C L A N Modalités Sage-femme psychosiocologue à l origine de ce projet. Dossier présenté aux médecins et cadre supérieur de l HME.!""# Particularités de l alimentation durant la grossesse Besoins

Plus en détail

Mathis a 7 mois. Il est au lait 2 ème âge depuis ses 5 mois et la maman a commencé la diversifica=on depuis l âge de 6 mois avec légumes et compotes.

Mathis a 7 mois. Il est au lait 2 ème âge depuis ses 5 mois et la maman a commencé la diversifica=on depuis l âge de 6 mois avec légumes et compotes. Mathis a 7 mois. Il est au lait 2 ème âge depuis ses 5 mois et la maman a commencé la diversifica=on depuis l âge de 6 mois avec légumes et compotes. Elle demande si elle peut le passer au lait de vache

Plus en détail

Mes liens d intérêts LES APPORTS ( VIT ) CALCIQUES

Mes liens d intérêts LES APPORTS ( VIT ) CALCIQUES LES APPORTS ( VIT ) CALCIQUES Prescrire 1998 18 (183) : 291-297 Et nov. 2006 26 (277) : 764-5 Une synthèse méthodique Cochrane de 2005 Une méta analyse de 2005 L'Expertise collective de l INSERM (1997)

Plus en détail

Ces fiches sont à adapter et peuvent constituer une référence pour conduire des activités adaptées au niveau des enfants.

Ces fiches sont à adapter et peuvent constituer une référence pour conduire des activités adaptées au niveau des enfants. Éducation à la santé Pique nique et goûter équilibré. Voir livret manger bouger pour la santé C2 (p10) et C3 (p17) et fiches en complément du livret sur le site USEP. Vous trouverez en annexe : Une fiche

Plus en détail

Prévenir... par une alimentation équilibrée

Prévenir... par une alimentation équilibrée Prévenir... par une alimentation équilibrée 12 Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Un apport suffisant en nutriments Les aliments apportent à l organisme diverses substances dénommées nutriments (glucides,

Plus en détail

Nutrition des vaches allaitantes 11 septembre 2004 Jean-Philippe ROUSSEAU

Nutrition des vaches allaitantes 11 septembre 2004 Jean-Philippe ROUSSEAU Nutrition des vaches allaitantes 11 septembre 2004 Jean-Philippe ROUSSEAU Plan Les besoins des vaches de race limousine Alimentation et santé des veaux Complémentation des broutards sous la mère Besoins

Plus en détail

non adaptée : que devrais-je savoir?

non adaptée : que devrais-je savoir? Alimentation de mon bébé non adaptée : que devrais-je savoir? De nombreuses boissons sont substituées aux laits infantiles. Elles ne couvrent pas les besoins des nourrissons et entraînent des carences

Plus en détail

Notions De Base En Nutrition. Dr Decline

Notions De Base En Nutrition. Dr Decline Notions De Base En Nutrition Dr Decline 14/12/2016 Composition Du Repas Répartitions Lipides : 25 à 30 % Glucides : 50 à 55 % Protides : 25 a 30 % Répartition des principaux Nutriments Lipides Glucides

Plus en détail

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS LES ENFANTS QUI FONT DU SPORT ET SONT EN PÉRIODE DE CROISSANCE ONT-ILS DES BESOINS NUTRITIONNELS PARTICULIERS? Croissance + Sport = Besoins énergétiques Besoins en

Plus en détail

Diversification de l alimentation

Diversification de l alimentation Diversification de l alimentation P. Tounian Nutrition et Gastroentérologie Pédiatriques Hôpital Armand-Trousseau, Paris INSERM 872 Nutriomique, Université Paris 6 Institut de Cardiométabolisme et Nutrition

Plus en détail

Alimentation. Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1

Alimentation. Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1 Alimentation Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1 I) Nutrition et aliments A) Nutrition absorption de la nourriture transformation des aliments ingérés (digestion) assimilation des nutriments utilisation

Plus en détail

Besoins nutritionnels

Besoins nutritionnels 1 Besoins nutritionnels Définition : Les besoins en un nutriment donné ou en énergie correspondent à la quantité nécessaire pour maintenir des fonctions physiologiques et un état de santé normaux et faire

Plus en détail

EQUILIBRE ALIMENTAIRE & ACTIVITÉ PHYSIQUE

EQUILIBRE ALIMENTAIRE & ACTIVITÉ PHYSIQUE EQUILIBRE ALIMENTAIRE & ACTIVITÉ PHYSIQUE 2 3 4 L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE 5 LE RYTHME ALIMENTAIRE JOURNALIER D UN ADOLESCENT EN FRANCE 6 LE RYTHME ALIMENTAIRE JOURNALIER D UN ADOLESCENT

Plus en détail

LA RATION ALIMENTAIRE

LA RATION ALIMENTAIRE FACULTE DE MEDECINE D ORAN PREMIERE ANNEE MEDECINE-PHYSIOLOGIE SERVICE DE NEUROPHYSIOLOGIE ET D EXPLORATION FONCTIONNELLE DU SYSTEME NERVEUX Dr F. SENOUCI LA RATION ALIMENTAIRE I/ INTRODUCTION/DEFINITION

Plus en détail

Alimentation du sportif: apports en sels minéraux

Alimentation du sportif: apports en sels minéraux Alimentation du sportif: apports en sels minéraux 1 Sous l'effet d'un exercice physique prolongé, il existe essentiellement des pertes: par la sueur (Na+, K+, Mg, Fe++, Cu, Ca ) par l'urine (Zn, K+, Cr).

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 59 HERBANEWS SOMMAIRE Le calcium Rôles et besoin en calcium dans notre organisme Les recommandations et les sources alimentaires de calcium Les alternatives

Plus en détail

Équilibre alimentaire et. Dr jm Lagarde octobre santé

Équilibre alimentaire et. Dr jm Lagarde octobre santé 2015 Équilibre alimentaire et Dr jm Lagarde octobre 2015 santé POURQUOI CET EXPOSE CHANGEMENT ALIMENTATION DIMINUTION DES DEPENSES CALORIQUES MODIFICATION DES ALIMENTS INTOLERANCE LAIT GLUTEN PERTE DES

Plus en détail

Besoins et apports nutritionnels conseillés. Besoins nutritionnels au cours de la grossesse et de la lactation

Besoins et apports nutritionnels conseillés. Besoins nutritionnels au cours de la grossesse et de la lactation Besoins nutritionnels (1) Besoins et apports nutritionnels conseillés Besoins nutritionnels au cours de la grossesse et de la lactation Points à comprendre Besoins et apports nutritionnels conseillés Le

Plus en détail

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile!

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Notre corps a besoin: de lipides qui apportent de l énergie et permettent la croissance des cellules, de glucides qui donnent de l'énergie,

Plus en détail

L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE OU LE «SAVOIR MANGER»

L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE OU LE «SAVOIR MANGER» L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE OU LE «SAVOIR MANGER» évolution de notre mode de vie est à l origine de quelques erreurs alimentaires qui Lpeuvent s ajouter à de mauvaises habitudes. S il est évident que manger

Plus en détail

Fondé en 1879, le DDM fournit des aliments sains et réparateurs aux personnes pauvres

Fondé en 1879, le DDM fournit des aliments sains et réparateurs aux personnes pauvres Se nourrir mieux = Enfanter mieux Dispensaire diététique de Montréal (DDM) Véronique Binek, Dt.P. Enfanter le monde Québec Le 25 novembre 2010 Le Dispensaire Fondé en 1879, le DDM fournit des aliments

Plus en détail

Nutrition du Sportif et utilisation des Produits. Réservé aux distributeurs indépendant PM France

Nutrition du Sportif et utilisation des Produits. Réservé aux distributeurs indépendant PM France Nutrition du Sportif et utilisation des Produits Objectifs du Sportif (Amateur ou Pro) Que son match ou sa séance se déroule dans les meilleures conditions Pas de fatigue anormale Pas de «coup de pompe»

Plus en détail

Equilibre alimentaire. Equilibre alimentaire. Equilibre alimentaire. Définition. Equilibre alimentaire(définition) Equilibre alimentaire.

Equilibre alimentaire. Equilibre alimentaire. Equilibre alimentaire. Définition. Equilibre alimentaire(définition) Equilibre alimentaire. Diététique : science qui étudie l hygiène et la thérapeutique alimentaire; C est l ensemble des méthodes et de principe de réalisation des régimes alimentaires conçus pour les malades. C est l ensemble

Plus en détail

TRAITEMENT DIETETIQUE DES CHOLESTASES CHRONIQUES DU NOURRISSON ET DU PETIT ENFANT

TRAITEMENT DIETETIQUE DES CHOLESTASES CHRONIQUES DU NOURRISSON ET DU PETIT ENFANT TRAITEMENT DIETETIQUE DES CHOLESTASES CHRONIQUES DU NOURRISSON ET DU PETIT ENFANT 1 - Une cholestase chronique entraîne une diminution de la concentration des acides biliaires dans la lumière intestinale

Plus en détail

Phénylcétonurie et grossesse. V Rigalleau 2009

Phénylcétonurie et grossesse. V Rigalleau 2009 Phénylcétonurie et grossesse V Rigalleau 2009 Plan Définition Physiopathologie: cause et conséquences de l hyperphénylalaninémie Prise en charge: dépistage, diététique La femme enceinte PCU Historique

Plus en détail

L alimentation de la poulinière de trait

L alimentation de la poulinière de trait L alimentation de la poulinière de trait 9 octobre 2015 Sommaire - Les différents types de besoins (entretien et production), catégories de besoins nutritionnels. - Poids de la jument? - Elaboration d

Plus en détail

Voici : Bien manger avec le Guide alimentaire canadien

Voici : Bien manger avec le Guide alimentaire canadien Voici : Bien manger avec le Guide alimentaire canadien Objectifs Examiner les données probantes et le processus utilisés pour élaborer le document Bien manger avec le Guide alimentaire canadien (2007)

Plus en détail

SERVICE DE PEDIATRIE DU MANSOURAH Médecin chef de service : Pr H. ALLAS HUITIÈME SÉANCE RÉGIMES LACTÉS DIETÉTIQUES

SERVICE DE PEDIATRIE DU MANSOURAH Médecin chef de service : Pr H. ALLAS HUITIÈME SÉANCE RÉGIMES LACTÉS DIETÉTIQUES SERVICE DE PEDIATRIE DU MANSOURAH Médecin chef de service : Pr H. ALLAS HUITIÈME SÉANCE RÉGIMES LACTÉS DIETÉTIQUES Pourquoi allaiter? UN «PLUS» POUR L ENFANT Le lait maternel est parfaitement adapté aux

Plus en détail

Alimentation, le petit déjeuner

Alimentation, le petit déjeuner Alimentation, le petit déjeuner Action d éducation et de prévention Séance avec les Secondes SEN Groupe EIE et ASI Généralités sur l alimentation I-LES NUTRIMENTS Les Protéines ==> Nutriments qui composent

Plus en détail

Séquence 1. Les besoins alimentaires de l organisme

Séquence 1. Les besoins alimentaires de l organisme Séquence 1 Les besoins alimentaires de l organisme Compétences Compétences u Identifier les besoins de la personne. Indicateurs d évaluation Indicateurs d évaluation u Vous devez être capable : - d indiquer

Plus en détail

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation Les groupes d'aliments Aucun aliment n est complet aucun des aliments que nous mangeons ne nous apporte

Plus en détail

Sommaire Introduction

Sommaire Introduction 2 2 Sommaire Introduction... 5 Le régime du Dr Atkins (ou régime sans glucides)... 7 Régime diététique... 9 Régime dissocié... 11 Régime Dukan... 15 Régime fibres... 19 Régime Fricker (méthode TGV)...

Plus en détail

Apport alimentaire non énergétique

Apport alimentaire non énergétique Apport alimentaire non énergétique Réalisé par: Dr BENREKIA. Y 2015/2016 I/ Besoin hydrominéral 1- Besoin en eau: Le besoin en eau est plus impérieux que le besoin de nourriture. Chez l adulte, l eau représente

Plus en détail

Table des matières 1. INTRODUCTION Le vieillissement cutané 15

Table des matières 1. INTRODUCTION Le vieillissement cutané 15 141 Table des matières 1. INTRODUCTION 11 2. Le vieillissement cutané 15 1. Sécheresse cutanée 15 Bourrache et hydratation de la peau 17 Ce qu il faut retenir 18 Avoine et hydratation de la peau 18 Remède

Plus en détail

Le petit pot..... Une alternative aux petits plats des mamans. Journée de Nutrition infantile Gosnay Laurence BUSSIERE

Le petit pot..... Une alternative aux petits plats des mamans. Journée de Nutrition infantile Gosnay Laurence BUSSIERE Le petit pot..... Une alternative aux petits plats des mamans Journée de Nutrition infantile Gosnay Laurence BUSSIERE 1 ETAT DES LIEUX DU MARCHE Une réelle demande de la maman: Le marché français de la

Plus en détail

Au moins 5 par jour. A chaque repas selon l appétit. 3 par jour. 1 à 2 fois par jour

Au moins 5 par jour. A chaque repas selon l appétit. 3 par jour. 1 à 2 fois par jour UNE ALIMENTATION EQUILIBREE ET DIVERSIFIEE POUR LES INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES DEFINITI ION Une alimentation équilibrée consiste à privilégier les aliments permettant de couvrir les besoins nutritionnels

Plus en détail

ASSISTANCE NUTRITIONNELLE ET INSUFFISANCE RENALE AIGUE

ASSISTANCE NUTRITIONNELLE ET INSUFFISANCE RENALE AIGUE ASSISTANCE NUTRITIONNELLE ET INSUFFISANCE RENALE AIGUE Dr Jean Louis PALLOT Service de Réanimation Médico-Chirurgicale - Montreuil L insuffisance rénale aiguë (IRA) s accompagne constamment d un état de

Plus en détail

Utilisation du logiciel DIET en collège

Utilisation du logiciel DIET en collège Utilisation du logiciel DIET en collège 1. Utilisation Le logiciel DIET peut être facilement utilisé en collège au niveau 3 ème pour la partie C du programme «Fonctionnement de l organisme, activité des

Plus en détail

Méthodologie. Apports Nutritionnels conseillés : de la population française. Comment détermine-t-on le besoin énergétique moyen?

Méthodologie. Apports Nutritionnels conseillés : de la population française. Comment détermine-t-on le besoin énergétique moyen? L Alimentation : Un soin à part entière Besoins Nutritionnels Versus Apports nutritionnels conseillés L alimentation est nécessaire à la vie mais entre jeûne et suralimentation où se situe l alimentation

Plus en détail

Partie 2 - Alimentation et environnement.

Partie 2 - Alimentation et environnement. Partie 2 - Alimentation et environnement. Chapitre 1 Comportement alimentaire et satisfaction des besoins. 1. Les aliments. Comme tous les animaux, l Homme se nourrit de matière issue d autres êtres vivants,

Plus en détail

L alimentation du prématuré

L alimentation du prématuré 1 L alimentation du prématuré 1. Définition, généralités : Est prématuré tout enfant né avant la 37 SA. Avant la 32 SA on parle de grand prématuré. L enfant prématuré présente des fonctions encore immatures

Plus en détail

LES BESOINS NUTRITIONNELS DE LA NAISSANCE A LA MORT

LES BESOINS NUTRITIONNELS DE LA NAISSANCE A LA MORT LES BESOINS NUTRITIONNELS DE LA NAISSANCE A LA MORT I. Les besoins nutritionnels de l'enfant de la naissance à 3 ans A. L'alimentation maternelle Recommandé de façon exclusive jusqu'à 5 à 6 mois : évolution

Plus en détail

Nutrition : L équilibre alimentaire

Nutrition : L équilibre alimentaire Nutrition : L équilibre alimentaire Module 1 Sources : dossier «Cap sciences 2004» http : //www.nutrition-sante.com http : //www.inpes.santé.fr http : //www.mangerbouger.fr/pnns 1 Nutrition et équilibre

Plus en détail

La prise en charge intégrée du patient âgé à l hôpital: Le point de vue de la diététicienne. Frère Caroline

La prise en charge intégrée du patient âgé à l hôpital: Le point de vue de la diététicienne. Frère Caroline La prise en charge intégrée du patient âgé à l hôpital: Le point de vue de la diététicienne. Frère Caroline PLAN Besoins nutritionnels. Apports alimentaires. Dénutrition. Régime sans sel. Régime diabétique.

Plus en détail

Alimentation du sportif

Alimentation du sportif Alimentation du sportif Séverine Chédel, diététicienne diplômée HES, Neuchâtel www.espace-nutrition.ch Fédération suisse de ski nautique et wakeboard Macolin, 5 avril 2014 Ma formation et mes expériences

Plus en détail

Carences en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Docteur Hubert Ythier Pavillon pédiatrique Centre hospitalier Roubaix

Carences en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Docteur Hubert Ythier Pavillon pédiatrique Centre hospitalier Roubaix Carences en vitamines, minéraux et oligo-éléments Docteur Hubert Ythier Pavillon pédiatrique Centre hospitalier Roubaix Malnutrition dans le monde 2009 La pathologie de l excès calorique augmente rapidement

Plus en détail

Acide folique, la vitamine de la vie. «L acide folique était déjà bon pour l enfant 3 mois avant la grossesse.»

Acide folique, la vitamine de la vie. «L acide folique était déjà bon pour l enfant 3 mois avant la grossesse.» Acide folique, la vitamine de la vie. «L acide folique était déjà bon pour l enfant 3 mois avant la grossesse.» Une vitamine exceptionnelle se présente L acide folique n est pas une vitamine comme les

Plus en détail

LES GROUPES ALIMENTAIRES

LES GROUPES ALIMENTAIRES LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 16 HERBANEWS SOMMAIRE LES GROUPES ALIMENTAIRES chiffres clefs Présentation de chaque groupe conseils dans le cadre d'un contrôle de poids Contexte A retenir

Plus en détail

LA DENSITE CALORIQUE. Damien GALTIER, diététicien

LA DENSITE CALORIQUE. Damien GALTIER, diététicien LA DENSITE CALORIQUE LA DENSITE CALORIQUE 1. Diététique et équilibre alimentaire 2. Balance calorique et régulation pondérale 3. Manger plus pour contrôler son poids 4. La régulation de la prise alimentaire

Plus en détail

Alimentation De La Naissance À 2 Ans. Dr Decline

Alimentation De La Naissance À 2 Ans. Dr Decline Alimentation De La Naissance À 2 Ans Dr Decline 14/12/2016 Choisir Un Lait Le lait maternel est le seul aliment parfaitement adapté au nouveau-né et petit nourrisson Mais il n est pas toujours possible

Plus en détail

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour.

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour. I OUI! Riz, pâtes, pommes de terre, pain, légumes secs, les féculents sont la base de notre alimentation et sont nécessaires à chaque repas, en quantités adaptées à l âge et de l appétit de chacun des

Plus en détail

Répondre aux besoins des nourrissons avec des laits et farines adaptés. Septembre

Répondre aux besoins des nourrissons avec des laits et farines adaptés. Septembre Répondre aux besoins des nourrissons avec des laits et farines adaptés Septembre 2014 1 3 parties 1 ère partie Adaptation des préparations pour nourrissons (PPN) aux besoins spécifiques du nouveau né et

Plus en détail

Chien de toute taille De la naissance au sevrage (0-2 mois)

Chien de toute taille De la naissance au sevrage (0-2 mois) Babydog milk Chien de toute taille De la naissance au sevrage (0- mois) : de lait, matières grasses laitières, huiles végétales (dont huile riche en acide arachidonique), protéines de lactosérum, huile

Plus en détail

Item 16, 17, 20 et 21 : Alimentation de la femme enceinte

Item 16, 17, 20 et 21 : Alimentation de la femme enceinte Item 16, 17, 20 et 21 : Alimentation de la femme enceinte Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUES :... 2 I Rappels physiologiques

Plus en détail

La physiologie du sportif

La physiologie du sportif La physiologie du sportif De 2 sportifs d égale valeur, celui qui a les meilleurs résultats est celui dont l alimentation est la plus équilibrée! Si tant est que celle-ci soit permanente! Suivant le type

Plus en détail

Je veille sur l'alimentation de mon bébé, mois après mois

Je veille sur l'alimentation de mon bébé, mois après mois Je veille sur l'alimentation de mon bébé, mois après mois Cabinet medical : 84 rue docteur albert barraud Adresse du site : www.docvadis.fr/docteurcarrera Validé par le Comité Scientifique Médecine générale

Plus en détail

Date : 09/12/15 Semaine : Table des matières

Date : 09/12/15 Semaine : Table des matières Matière : Obstétrique Professeur : Edith CHANGARGNIER Titre du Cours : La nutrition de la femme enceinte Pages :11 Équipe : Alice & Perko Ronéoboss : Anais Marais Date : 09/12/15 Semaine : Table des matières

Plus en détail

La nutrition parentérale chez le prématuré. Caron Nicolas, interne Service de Néonatalogie CHU Poitiers

La nutrition parentérale chez le prématuré. Caron Nicolas, interne Service de Néonatalogie CHU Poitiers La nutrition parentérale chez le prématuré Caron Nicolas, interne Service de Néonatalogie CHU Poitiers Plan Caractéristiques du prématuré Indications de la NPT chez le prématuré Accès vasculaires Apports

Plus en détail

«La Suggestion Equilibre du jour»

«La Suggestion Equilibre du jour» «La Suggestion Equilibre du jour» L équilibre alimentaire Les principes de base Ce document est conforme au Mise à jour Février 2008 www.sodexho.com www.sodexo.com SOMMAIRE 1 La composition des aliments

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 50 SOMMAIRE Les produits sucrés Quelques chiffres La famille des produits sucrés Focus sur les glucides Les recommandations La place des produits sucrés dans

Plus en détail

Vincent MORVAN, BEES 2 Roller skating Louis MORVAN, Ostéopathe D.O.

Vincent MORVAN, BEES 2 Roller skating Louis MORVAN, Ostéopathe D.O. Vincent MORVAN, BEES 2 Roller skating Louis MORVAN, Ostéopathe D.O. L ALIMENTATION DU SPORTIF Les groupes alimentaires La digestion Planification des repas L ALIMENTATION DU SPORTIF Les groupes alimentaires

Plus en détail

Dénutrition chez l hémodialysl. modialysé. VICHY le 17 novembre 2006 Dr Martial LEVANNIER AURA auvergne

Dénutrition chez l hémodialysl. modialysé. VICHY le 17 novembre 2006 Dr Martial LEVANNIER AURA auvergne Dénutrition chez l hémodialysl modialysé VICHY le 17 novembre 2006 Dr Martial LEVANNIER AURA auvergne La dénutrition d est la conséquence d une inadéquation entre les apports calorico- protiques et les

Plus en détail

Classe : LH Matière : Biologie Année scolaire :

Classe : LH Matière : Biologie Année scolaire : Classe : LH Matière : Biologie Année scolaire : 2010-2011 Traiter les questions suivantes : Exercice 1 : (5 points) Le fer apporté par l'alimentation peut être sous forme héminique facilement absorbable

Plus en détail

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Herman Julie Diététicienne VIVALIA - Clinique St Joseph Arlon Le 18 Mars 2014 1 Besoins nutritionnels Le besoin énergétique d'un individu correspond

Plus en détail

1 - Principes de base :

1 - Principes de base : Bioénergétique 1 - Principes de base : Définition : études des échanges et des transformations d NRJ chez l Homme. Echanges notamment d NRJ chimique, thermique et mécanique. Loi de la thermodynamique :

Plus en détail

Alimentation des enfants «de faible poids à la naissance» en établissements types I & II

Alimentation des enfants «de faible poids à la naissance» en établissements types I & II Alimentation des enfants «de faible poids à la naissance» en établissements types I & II Prof. Jean-Charles Picaud Néonatologie, Hôpital de la croix rousse, Lyon Association des Lactariums de France DEFINITIONS

Plus en détail

DENUTRITION: DU DEPISTAGE A LA PRISE EN CHARGE

DENUTRITION: DU DEPISTAGE A LA PRISE EN CHARGE Eliminer toute source d inconfort (douleurs, besoins impérieux ) Prévoir un temps suffisant pour le repas: 45 mn environ en évitant toute sollicitation intempestive è gain de 25% des apports alimentaires

Plus en détail

Traitements par les très hautes pressions

Traitements par les très hautes pressions Traitements par les très hautes pressions 1 Les très hautes pressions sont utilisées pour améliorer la conservation des produits sensibles aux traitements thermiques. Ces traitements lorsqu ils sont appliqués

Plus en détail

PLUS. la formule. pour un équilibre parfait

PLUS. la formule. pour un équilibre parfait PLUS la formule pour un équilibre parfait la formule pour un équilibre parfait PLUS 2 Pourquoi? Minami offre des compléments alimentaires riches en oméga 3 à concentration très élevée dont les avantages

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT DE 5-6 MOIS :

L ALIMENTATION DE L ENFANT DE 5-6 MOIS : L ALIMENTATION DE L ENFANT DE 5-6 MOIS : 4 OU 5 REPAS ; PERIODE DE TRANSITION Composition d un biberon : Soit : 180 ml d eau + 6 mesurettes de poudre de lait pour nourrisson (ou lait de suite) Soit : 210

Plus en détail

Un système de «profilage nutritionnel» pour orienter favorablement les choix des consommateurs?

Un système de «profilage nutritionnel» pour orienter favorablement les choix des consommateurs? Le SAIN et le LIM Un système de «profilage nutritionnel» pour orienter favorablement les choix des consommateurs? Nicole Darmon 1, Matthieu Maillot, Michel Darmon, Ambroise Martin 1 Unité Mixte de Recherches

Plus en détail

La seule huile adaptée à la grossesse et l allaitement. Rapport

La seule huile adaptée à la grossesse et l allaitement. Rapport La seule huile adaptée à la grossesse et l allaitement Ce qui importe est le bon déroulement de cet instant de vie à deux, où les besoins quantitatifs et l exigence qualitative sont augmentés. Les enjeux

Plus en détail

Viande rouge : toujours d actualité!

Viande rouge : toujours d actualité! Viande rouge : toujours d actualité! Yves Beckers Unité Zootechnie Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège yves.beckers@ulg.ac.be Bièvre 9 novembre 2012 A emporter Alimentation de l homme Aucun aliment

Plus en détail

Yves Beckers Unité Zootechnie Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège Thorambais-Les-Béguines 19 février 2013

Yves Beckers Unité Zootechnie Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège Thorambais-Les-Béguines 19 février 2013 Quelle place pour la viande rouge dans nos assiettes? Yves Beckers Unité Zootechnie Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège yves.beckers@ulg.ac.be Thorambais-Les-Béguines 19 février 2013 La place de

Plus en détail

LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe

LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe L LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe LES COMMISSIONS Financière Statuts et Règlements Arbitrage Jacques

Plus en détail

Besoins et apports alimentaires d'une jeune fille : Léa

Besoins et apports alimentaires d'une jeune fille : Léa Besoins et apports alimentaires d'une jeune fille : Léa Travaux des Actions Académiques Mutualisées Niveau Première ST2S Thème du programme Pôle III : Nutrition Partie : Equilibre alimentaire, facteur

Plus en détail

Suivi d une grossesse à bas risque en soins primaires. Mai 2011

Suivi d une grossesse à bas risque en soins primaires. Mai 2011 Suivi d une grossesse à bas risque en soins primaires Mai 2011 Suivi d une grossesse normale Clinique, biologie, échographie G.Duvic M.Flori Petits maux et Grossesses pathologiques Jeudi 26 mai 2011 D.Combourieu

Plus en détail

Lifestyle Balanced Solutions

Lifestyle Balanced Solutions Programme Amway Lifestyle Balanced Solutions Informations de fond Dr. Claudia Osterkamp Parcours professionnel : Diplômée de l Université de Munich en Nutrition et Science de l Alimentation. Nutritionniste

Plus en détail