Instruments financiers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Instruments financiers"

Transcription

1 FR Instruments financiers 1. Les obligations Il s agit de titres à revenu fixe, remboursables à l échéance finale, à un prix connu au moment de l émission (sauf pour les emprunts avec options de change pour lesquels le prix de remboursement est fonction d un choix d une devise par le détenteur ou l émetteur). L émetteur paye à une date fixe à titre de revenu annuel un pourcentage d intérêts déterminé à l émission et calculé sur le montant nominal détenu. Voici quelques exemples d éléments qui peuvent influencer le cours d une obligation 1.1 La qualité de l émetteur : cette qualité est définie par un rating, c.-à-d. une appréciation établie par des organismes internationaux. Les plus connues sont Moody s, Standard & Poor s et Fitch. Elles se présentent, par exemple, comme suit : AAA : pour un émetteur d excellente qualité; AA : pour un émetteur de bonne qualité; A : pour un émetteur de qualité normale; BBB jusqu à la lettre C : pour un émetteur en défaut de paiement. Il convient de n investir que si les obligations sont au minimum de bonne qualité. 1.2 La devise de l émission : l émetteur choisit une devise d émission. Cette devise est sujette à des fluctuations sur le marché des changes. Ni le montant en intérêts, ni le montant en capital remboursé sont dès lors garantis. 1.3 L évolution des cours : la valeur d une obligation, c.-à-d. son cours de bourse, peut varier journalièrement. Ces variations sont influencées par l évolution des taux. Si le taux baisse, le cours de l obligation monte et inversement. Il se peut dès lors de devoir acter une perte en cas de vente de l obligation avant l échéance. 2. Les actions Une action représente une partie du capital d une entreprise. La valeur de cette action peut varier. Le dividende dépend du résultat de l entreprise et est décidé annuellement par l assemblée générale. Voici quelques exemples d éléments qui peuvent influencer le cours d une action : 2.1 La qualité de la société, de son management, du secteur d activité, de la productivité... On voit de suite la difficulté qu il y a à appréhender l ensemble des risques liés à la nature même de la société et de son activité. Prenons quelques exemples : l effet d une grève du personnel : si elle est de courte durée, elle peut n avoir qu un effet limité, voire nul sur le résultat de la société. Par contre, si elle se prolonge, les résultats de la société pourraient être entachés et le cours de l action de celle-ci pourrait en souffrir. la démission d un responsable important peut avoir un impact négatif, évènement rarement connu à l avance. De même, l arrivée d un manager à la réputation affirmée peut avoir un impact sur le résultat et donc peut-être sur le cours. Mais cette réputation n est-elle pas surfaite? Ce manager était compétent dans son activité précédente, le sera-t-il dans sa nouvelle? 2.2 L environnement économique : une période d expansion économique est généralement favorable aux sociétés et donc aux cours des actions de celles-ci, mais l on sait que les bourses anticipent aussi l évolution économique. Une correction boursière pendant une période d expansion économique est dès lors possible quand le marché anticipe un retournement de conjoncture. Weghsteen sa Siège social Rijselstraat 2A, 8200 Brugge T 050/ F 050/ Kortrijksesteenweg 930, 9000 Gent T 09/ F 09/ RPM Brugge TVA BE Bd de la Cambre 33 bte 3, 1000 Bruxelles T 02/ n FSMA A

2 2.3 Les taux d intérêts : il est évident que l évolution des taux d intérêts est importante dans un environnement économique donné. Normalement un recul des taux d intérêts est favorable à la bourse. Mais il faut immédiatement nuancer cette affirmation. Si la rémunération à long terme est quasiment égale à celle accordée aux placements à court terme, c est à dire si le risque sur longue période n est pas mieux rémunéré que celui sur courte période, quelle sera l incitation des épargnants à investir à risque et sur longue période? Cet impact de la rémunération se retrouve également dans la notion de prime de risque. Il s agit de l écart entre la rémunération des placements à risque et celle des placements sans risque. Plus le risque est couru sur une longue période, plus ce risque devra être mieux rémunéré. Généralement, le placement sans risque pris comme base est l emprunt d Etat (dans la devise concernée). On considère l acquisition d un emprunt d Etat comme un placement sans risque, à condition de choisir un Etat au système politico-économique stable, connaissant une inflation contrôlée et une devise de qualité. Il existe en cette matière de tristes souvenirs, par exemple, les emprunts de la Russie des Tsars. La prime de risque doit être positive: c est à dire que la rémunération des placements à risque doit être supérieure à celle accordée aux placements sans risque. Quand on parle de rémunération des placements à risque, on entend le dividende majoré de l espoir d un écart positif entre le prix de vente et le prix d acquisition. Si la prime de risque devient nulle ou même négative, il est évident que les investisseurs vont orienter leurs placements vers les titres à revenu fixe et à court terme. 2.4 L influence des autres marchés : la capitalisation boursière à Bruxelles ne représente même pas 1% de la capitalisation boursière mondiale. Dès lors, l influence d importantes places boursières comme New-York, Tokyo ou Londres est très importante. Même si tous les éléments propres au marché belge sont favorables, les cours peuvent subir une influence négative par le recul boursier d un autre marché dominant. En guise de conclusion, on peut dire que les placements en actions sont plus risqués que ceux en obligations. Le cours de bourse d une action dépend de l appréciation qu un grand nombre de personnes ont d un même élément. On n oubliera pas que pour acheter, il faut que quelqu un soit prêt à vendre. 3. Les sicav La Sicav est un instrument financier particulier au statut juridique propre. L investisseur reçoit des parts de la Sicav et non les titres sous-jacents. La composition d une Sicav peut être très variée: uniquement des obligations, uniquement des actions, par secteur, par devise, par pays, etc. La valeur de la Sicav évolue selon les cours des titres sous-jacents et est exprimée en une valeur d inventaire qui détermine son prix d achat ou de vente. La Sicav existe généralement sous forme de capitalisation et/ou de distribution 4. Les produits dérivés Il s agit de placements financiers dont le cours dépend (dérive) du cours d un autre actif financier. Les produits dérivés les plus couramment utilisés sont les options et warrants. Nous ne considérons ici que les options, car les warrants sont de même nature mais portent généralement sur des périodes plus longues. Pour mémoire, les options les plus courantes: A. L achat d un call L acheteur d un call a le droit d acheter une action à un prix convenu pendant la durée du contrat. B. Vente d un call On appelle cela écrire. Le vendeur ou celui qui écrit est tenu de livrer les titres sous-jacents à un prix convenu pendant une période déterminée, s il en est prié. C. Achat d un put L acheteur d un put a le droit de vendre l action sous-jacente à un prix convenu pendant la durée du contrat. D. Vente d un put Le vendeur ou celui qui écrit est tenu de prendre et payer l action quel que soit le prix à ce moment. Instruments financiers Page 2 de 5

3 Afin de protéger un portefeuille en période de baisse, l on utilise soit la vente d un call soit l achat d un put. Vente d un call Nous avons par exemple 100 Royal Dutch en portefeuille. L action cote aujourd hui 56 et nous vendons 1 call janv 00/56 à 3. Que se passe t il? Nous recevons immédiatement 1 x 100 x 3 = 300. Aussi longtemps que le cours de l action est égale ou inférieur à 56, il ne se passe rien et nous gardons et les actions et la prime. Ce n est que si le cours dépasse 56 que nous serons invites à livrer les titres à 56. Achat d un put même exemple : nous achetons un put janv 00 à 3. Que se passe t il? Nous payons 1 x 100 x 3 = 300. Ceci nous permet de vendre jusque fin janvier nos actions Royal Dutch à 56. Si le marché monte, la valeur de notre prime va diminuer et il ne se passera rien. La perte de la prime est à comparer avec une prime d assurance. Si le marché baisse, la valeur de notre prime va augmenter et nous pouvons soit vendre les actions soit de préférence revendre la prime avec une belle plus-value. achat d un put sur indice. Nous achetons 1 put EOE octobre 240 à 7. Nous payons 1 x 100 x 7 = 700. Si le marché monte ou reste égal, notre put est sans valeur. Si le marché baisse, la prime augmente substantiellement et nous obtenons une belle plus-value par vente de la prime. 5. Reverse Convertible Reverse convertible : est un instrument financier qui combine le caractère obligataire avec le risque boursier inhérent aux actions. Une reverse convertible a une durée bien définie avec un coupon à date établie et à un taux fixe. La durée est habituellement de deux ans et le taux d intérêt est nettement supérieur au taux normal du marché. Cette prime est payée au porteur en guise de compensation pour le risque encouru. Le risque encouru découle du fait que l émetteur a le choix de rembourser le porteur à l échéance soit en espèces soit en titres de l instrument financier sous-jacent. En cas de marché baissier, il y a un grand danger d encourir de fortes pertes. 6. Emprunts privés Une grande partie des besoins en capitaux de l Etat et des entreprises est couverte par l émission d emprunts sous seing privé. L émetteur et le souscripteur sont en contact direct par l entremise d une banque ou société de bourse, évitant ainsi les frais importants d un emprunt public vu qu aucun prospectus ne doit être établi. Les emprunts privés ne sont pas cotés en bourse, ce qui implique qu ils sont difficilement négociables. Ceci peut poser un problème aux investisseurs qui n ont pas le temps d attendre le remboursement. Le risque encouru par ce genre d opérations est donc plus important que pour des opérations classiques 7. Produits structurés Suite à des taux d intérêts fort bas, les banques cherchèrent des produits de haut rendement pour leurs clients. Ces produits reçurent des noms particuliers tels que domino, snowball, eagle, twister, etc. En contrepartie d un intérêt plus élevé, se trouve bien sûr également un risque plus élevé. La plupart des produits structurés ont un capital garanti au remboursement. Le risque se situe en général au niveau du taux d intérêt non garanti et qui peut, au pire, se réduire à zéro. Les produits structurés sont un phénomène relativement récent, la formation du prix n est donc pas toujours conforme. Dans certains cas il n est même pas possible de vendre au cours de publication. Ceci ne veut pas dire qu il faut d emblée éliminer les produits structurés, mais les conditions doivent être analysées avec soin et les décisions doivent être prises en fonction de votre profile de risque. De plus, il ne faut pas perdre de vue que beaucoup d obligations classiques ayant encore une longévité de 10 ans et ne rapportant qu un petit 3% forment un risque plus important. 7.1 CMS (Constant Maturity Swap) Le taux CMS est un taux volatile utilisé sur le marché entre deux parties professionnelles afin d échanger un emprunt à taux variable contre un emprunt à taux fixe ou le contraire. Le taux CMS sera donc différent du taux Euribor (Euribor étant le taux d intérêt auquel les banques sont disposées à se prêter mutuellement de l argent en euros Ce taux est fixé journalièrement et est utilisé comme référence Instruments financiers Page 3 de 5

4 dans nombre de transactions dans le monde de la finance) ou Libor (soit le «London Inter-Bank Offered Rate» utilisé généralement pour le calcul du taux des «floating rate notes»). 7.2 Domino/Snowball (Callable Fixe then Reverse Floating Notes) 7.3 Eagle Le principe est fort simple. Les premières années (entre une et trois), l intérêt distribué est fixe et élevé. Ensuite il devient volatile et est constitué du taux de l année précédente augmenté d un pourcentage augmentant chaque année et diminué de l Euribor à 6 ou 12 mois. L investisseur perçoit un rendement intéressant, mais doit pour cela prendre des risques. En effet, si le taux à court terme augmente fortement, il est possible que le taux du Domino/Snowball soit réduit à zéro pour un an. Ceci a bien sûr une influence sur les prochaines années étant donné que le calcul se fait sur base du taux de l année précédente. L émetteur s est couvert contre la distribution d un intérêt élevé. Il peut toujours procéder à un remboursement anticipé. Pour autant que l investisseur soit conscient des risques, c est un produit intéressant lorsque les taux d intérêts sont bas. Le capital garanti est également un avantage à ne pas négligé. Les Eagle sont une variante des reverse convertible. Ils ont en général une durée de 5 ans. Chaque année, à la date de valorisation, le cours de l action sous-jacente est comparé à la valeur de départ. La valeur de départ est fixée sur base du cours de clôture à l émission. Une date de valorisation est fixée chaque année. Si le cours de clôture à la date de valorisation est plus haut ou égal à la valeur de départ, le eagle est remboursé à sa valeur nominale, augmentée de l intérêt annuel pour la durée du titre. S il ne devait pas y avoir de remboursement pendant la durée, le cours de l action sous-jacente n atteignant ou ne dépassant pas la valeur de départ, il y a alors trois possibilités : 1. le cours est égal ou dépasse la valeur de départ, l eagle est alors remboursé à sa valeur nominale augmentée de 5 fois son intérêt. Si l intérêt est de 10%, l eagle est remboursé à 150%. 2. le cours est égal ou dépasse la valeur de protection (il y a en général une protection du capital jusqu à 30% de baisse), l eagle est alors remboursé à 100%. Le capital est récupéré, mais l on ne perçoit pas d intérêt sur la période courue. 3. le cours est inférieur à la valeur de protection, la valeur réelle est remboursée en titres ou en cash. Dans ce cas, non seulement on ne perçoit pas d intérêts, mais on perd également en capital. Si l on n a pas besoin des intérêts annuels pour vivre, l eagle est alors un produit plus intéressant qu une reverse convertible. 7.4 Steepener/Twister Steepener en Twister sont des obligations dont le taux d intérêts est lié au CMS (voir plus haut «CMS»). En général ce sont des emprunts à long terme (15 ans, 30 ans et même éternellement) qui donnent des intérêts élevés les premières années et passent ensuite à la différence entre les intérêts des CMS à durées diverses, par exemple la différence entre le CMS sur 10 ans et le CMS sur 2 ans. Très souvent est prévu un multiple de cette différence, par ex. 4 fois la différence. La majorité de ces emprunts prévoit un intérêt minimum (souvent 1 à 2%) et un intérêt maximum. Ces emprunts sont intéressants. Les 5 premières années, ils offrent généralement un intérêt d environ 6 %, soit le double du taux actuel. Une différence CMS 10ans et CMS 2 ans quadruplée est également très attirante. Mais les banques ne sont pas des institutions caritatives et il y a une raison pour leurs largesses. Il est arrivé souvent dans le passé que le taux à court terme dépasse le taux à long terme ; l investisseur retombe alors sur un intérêt minimum (1 à 2%). Pour les banques, c est une façon de se couvrir contre la courbe contraire du taux (taux à long terme moins élevée que taux à court terme). Elles se couvrent également une deuxième fois, car si l emprunt devient trop onéreux, elles peuvent toujours faire appel à un remboursement anticipé. A l investisseur de bien peser le pour et le contre. Instruments financiers Page 4 de 5

5 Inventaire portefeuille Instruments financiers Page 5 de 5

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

la force d un placement la certitude d un coupon élevé

la force d un placement la certitude d un coupon élevé placements la force d un placement la certitude d un élevé optinote multiwin brut de durant 5 ans protection du capital liée à l période de souscription du 9 mai 2011 au 8 juillet 2011 clôture anticipée

Plus en détail

Obligation structurée

Obligation structurée Obligation structurée Une obligation pas comme les autres Sommaire Introduction 5 Nature de l investissement 7 Avantages et inconvénients 7 Mécanismes de performance 8 Avec ou sans protection du capital

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Options call et put 3 2. Acheteur et vendeur 4 3. Standardisation 5 Valeur sous-jacente

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance

Plus en détail

Obligation structurée

Obligation structurée Obligation structurée Introduction Une obligation structurée, également connue sous la dénomination de Structured Note, a les caractéristiques principales d une obligation : un émetteur, une durée déterminée,

Plus en détail

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots Aperçu des actions et des obligations Qu est-ce qu une action? Une action est une participation dans une entreprise. Quiconque détient une action est copropriétaire (actionnaire) de l entreprise (plus

Plus en détail

Exposition à 100 % de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis SA 1

Exposition à 100 % de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis SA 1 AG Protect+ Select Observation 1 Exposition à 100 % de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis SA 1 Obtenez le meilleur du potentiel des actions européennes 2! Les actions européennes

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

FICHE. L évaluation d une obligation 1 DÉFINITION D UNE OBLIGATION 2 LES CARACTÉRISTIQUES D UNE OBLIGATION

FICHE. L évaluation d une obligation 1 DÉFINITION D UNE OBLIGATION 2 LES CARACTÉRISTIQUES D UNE OBLIGATION L évaluation d une obligation FICHE 2 1 DÉFINITION D UNE OBLIGATION Une obligation est un titre de créances négociables représentatif d une fraction d un emprunt émis par l État ou par une entreprise.

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Menu Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de placement Fiscalité

Plus en détail

Chapitre 5 : produits dérivés

Chapitre 5 : produits dérivés Chapitre 5 : produits dérivés 11.11.2015 Plan du cours Options définition profil de gain à l échéance d une option déterminants du prix d une option Contrats à terme définition utilisation Bibliographie:

Plus en détail

S informer sur. Les obligations

S informer sur. Les obligations S informer sur Les obligations Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les obligations Sommaire Qu est-ce qu une obligation? 03 Quel est le rendement? 04 Quels sont les risques? 05 Quels sont les

Plus en détail

Nature et risques des instruments financiers

Nature et risques des instruments financiers 1) Les risques Nature et risques des instruments financiers Définition 1. Risque d insolvabilité : le risque d insolvabilité du débiteur est la probabilité, dans le chef de l émetteur de la valeur mobilière,

Plus en détail

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Le 12 avr. 2012 Les crises.fr - Des images pour comprendre 0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Ce billet fait suite à celui présentant les produits dérivés. Les futures, sur taux d intérêt Les

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2. Instruments et produits financiers

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2. Instruments et produits financiers Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2 Instruments et produits financiers Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté. C.Dombry (Université de

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury Se poser quelques questions : Dans quel pays vais-je vivre? Quels seront mes besoins (somme à évaluer / an)? Que veux-je faire

Plus en détail

Produits financiers dérivés. Octobre 2007

Produits financiers dérivés. Octobre 2007 Produits financiers dérivés Octobre 2007 Plan Généralités sur les produits dérivés Les contrats Forward Les contrats Futures Les swaps Les options «plain vanilla» Les options exotiques Page 2 Généralités

Plus en détail

Société Générale Acceptance

Société Générale Acceptance Société Générale Acceptance À QUOI VOUS ATTENDRE? P. 2 Société Générale Acceptance est un instrument dérivé. Le produit est émis par Société Générale Acceptance N.V. et garanti par Société Générale S.A.

Plus en détail

Les obligations. S. Chermak infomaths.com

Les obligations. S. Chermak infomaths.com Les obligations S. Chermak Infomaths.com Saïd Chermak infomaths.com 1 Le marché des obligations est un marché moins médiatique mais tout aussi important que celui des actions, en terme de volumes. A cela

Plus en détail

Reverse Convertibles

Reverse Convertibles Reverse Convertibles Le prospectus d émission du titre de créance complexe a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 24 Novembre 2010. Ce document à caractère promotionnel est établi

Plus en détail

reverse exchangeable notes Guide Explicatif

reverse exchangeable notes Guide Explicatif reverse exchangeable notes Guide Explicatif www.warrants.commerzbank.com Un coupon attrayant? De plus en plus d investisseurs découvrent les avantages des Reverse Exchangeable Notes (REN) avec un coupon

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

RISQUES ET NATURE SPECIFIQUES DES PRINCIPAUX INSTRUMENTS FINANCIERS

RISQUES ET NATURE SPECIFIQUES DES PRINCIPAUX INSTRUMENTS FINANCIERS RISQUES ET NATURE SPECIFIQUES DES PRINCIPAUX INSTRUMENTS FINANCIERS La présente section vise à vous communiquer, conformément à la Directive, une information générale relative aux caractéristiques des

Plus en détail

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8 Les actions 3 Les droits et autres titres de capital 5 Les obligations 6 Les SICAV et FCP 8 2 Les actions Qu est-ce qu une action? Au porteur ou nominative, quelle différence? Quels droits procure-t-elle

Plus en détail

MF Conviction. N o t e d i n f o r m a t i o n (récépissé et questionnaire à compléter et à retourner signés)

MF Conviction. N o t e d i n f o r m a t i o n (récépissé et questionnaire à compléter et à retourner signés) N o t e d i n f o r m a t i o n (récépissé et questionnaire à compléter et à retourner signés) MF Conviction > Le support MF Conviction (1) est disponible jusqu au 06/02/2012 (2) sur votre/vos contrats

Plus en détail

Investir de manière équilibrée? Trouvez le bon équilibre entre rendement et risque, sans devoir vous en préoccuper.

Investir de manière équilibrée? Trouvez le bon équilibre entre rendement et risque, sans devoir vous en préoccuper. Investir de manière équilibrée? Trouvez le bon équilibre entre rendement et risque, sans devoir vous en préoccuper. Vous recherchez à la fois le rendement et la sécurité pour vos investissements, sans

Plus en détail

Visez un rendement potentiellement intéressant

Visez un rendement potentiellement intéressant Société Générale Acceptance Interest Linked Bond Callable 09 II À QUOI VOUS ATTENDRE? P. Société Générale Acceptance Interest Linked Bond Callable 09 II est un instrument de dette structuré. Le produit

Plus en détail

Disponible du 26 mai au 16 septembre 2014 (dans la limite de l enveloppe disponible, soit 5 millions d euros)

Disponible du 26 mai au 16 septembre 2014 (dans la limite de l enveloppe disponible, soit 5 millions d euros) Aréalys Support présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Un objectif de gain de 6 % (nets de frais de gestion annuels)* par année écoulée grâce à l indice CAC 40 À l échéance

Plus en détail

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions!

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions! LES TURBOS Investir avec du levier sur les indices et les actions! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

Commerzbank AG Certificats Factors

Commerzbank AG Certificats Factors Commerzbank AG Certificats Factors Corporates & Markets Produits présentant un risque de perte en capital. Les instruments dérivés présentés sont soumis à des risques (voir les facteurs de risque sur la

Plus en détail

Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance

Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Vivendi Coupon Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement alternatif à un investissement dynamique risqué de type «actions» Emetteur

Plus en détail

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels 07/10/2014 Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés

Plus en détail

Dénomination du fonds Le fonds est dénommé Smart Invest Bon Deep Value 90 Europe 1.

Dénomination du fonds Le fonds est dénommé Smart Invest Bon Deep Value 90 Europe 1. SMART INVEST BON Deep Value 90 Europe 1-REGLEMENT DE GESTION DU FONDS LIE AU PRODUIT SMART INVEST PORTFOLIO Exposition à 100% du montant net investi via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis Ce règlement

Plus en détail

Comprendre les produits structurés

Comprendre les produits structurés Comprendre les produits structurés Sommaire Page 3 Introduction Page 4 Qu est-ce qu un produit structuré? Quels sont les avantages des produits structurés? Comment est construit un produit structuré? Page

Plus en détail

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande.

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. CHAPITRE 17 Opérations relatives aux titres - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. - Il y a par ex: o Bourses des valeurs pour le commerce des

Plus en détail

Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F

Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F RBC Marchés des Juin 2014 TITRES LIÉS À DES TITRES D EMPRUNT I SOLUTIONS DE PLACEMENT GLOBALES RBC Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F Durée

Plus en détail

Souscrire ou acheter des obligations

Souscrire ou acheter des obligations 034 Souscrire ou acheter des obligations L e s M i n i - G u i d e s B a n c a i r e s Juillet 2009 Sommaire 2 4 6 8 12 16 20 24 Souscrire ou acheter des obligations Qu est-ce qu une obligation cotée?

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC Brochure destinée aux investisseurs particuliers p. 2 Index 1. Options call et put 3 2. Acheteur et vendeur 4 3. Standardisation 5 Valeur sous-jacente 5 Prix d exercice 5 Échéance 5 4. Possibilités pour

Plus en détail

Type d assurance-vie. Garanties

Type d assurance-vie. Garanties Smart Invest Bon Demography 2, fonds d investissement lié au produit d assurance Smart Invest Portfolio d AG Insurance 1 Exposition à 100% du montant net investi via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis

Plus en détail

Chapitre 15 Options et actifs conditionnels. Plan

Chapitre 15 Options et actifs conditionnels. Plan Chapitre 15 Options et actifs conditionnels Plan Fonctionnement des options Utilisation des options La parité put-call Volatilité et valeur des options Les modèles de détermination de prix d option Modèle

Plus en détail

Gestion de portefeu ille

Gestion de portefeu ille CYCLE SUPERIEUR AUDIT ET CONTRÔLE DE GESTIO Semestre : 8 Module : Gestion de portefeu ille Évaluation des actifs à revenu fixe I- Mesure du rendement des obligations II- Les risques de placement des titres

Plus en détail

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital.

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. Certificats TURBO Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les Certificats Turbo Le Certificat Turbo est

Plus en détail

Obligations. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

Obligations. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Qu est-ce qu une obligation? 3 Définition 3 Différences entre actions et obligations

Plus en détail

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos?

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos? Equity First une gamme d invest First une gamme d investisseme une gamme d investissements in ga d investissements intelligents Eq intelligents Equity First une gam Equity First une gamme d invest First

Plus en détail

Le terme «risque» est porteur de connotations

Le terme «risque» est porteur de connotations 44-49 EchangeBisCor.qxd 12/07/13 11:53 Page 44 SAVOIRS par Dominique Beudin De la couverture à la naissance du risque systémique L idée d une assurance contre les risques financiers est à l origine de

Plus en détail

Exposition à 100 % de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis

Exposition à 100 % de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis AG Protect+ Best Performance 1 Exposition à 100 % de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis Quelle est, à l heure actuelle, la meilleure stratégie pour bien investir? Miser sur

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un fonds à formule? Document non contractuel

Qu'est-ce qu'un fonds à formule? Document non contractuel Qu'est-ce qu'un fonds à formule? THESAURUS 2013 Tous droits de CONFIDENTIEL reproduction réservés Obligation Options 100% Capital garanti Performance 1- Qu est-ce qu un fonds à formule «Un fonds à formule

Plus en détail

GLOSSAIRE SUR LES INSTRUMENTS FINANCIERS. EDMOND DE ROTHSCHILD (FRANCE) www.edmond-de-rothschild.fr

GLOSSAIRE SUR LES INSTRUMENTS FINANCIERS. EDMOND DE ROTHSCHILD (FRANCE) www.edmond-de-rothschild.fr GLOSSAIRE SUR LES INSTRUMENTS FINANCIERS EDMOND DE ROTHSCHILD (FRANCE) www.edmond-de-rothschild.fr Edmond de Rothschild (France) a le plaisir de mettre à votre disposition un descriptif de la nature et

Plus en détail

Introduction. Le glossaire actualisé est disponible sur le site Internet de la Banque ou sur demande auprès de votre interlocuteur habituel.

Introduction. Le glossaire actualisé est disponible sur le site Internet de la Banque ou sur demande auprès de votre interlocuteur habituel. Introduction L article 314-33 du Règlement de l AMF relatif aux obligations des prestataires de services d investissement précise que «le prestataire de services d investissement fournit au client une

Plus en détail

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p.

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) STRATÉGIE P. 2 Crédit Agricole CIB - fait bénéficier l investisseur d un coupon brut annuel intéressant pendant 8 ans. Concrètement, le calcul du coupon s opère sur la base

Plus en détail

Produit de placement risqué alternatif à un investissement risqué de type «actions»

Produit de placement risqué alternatif à un investissement risqué de type «actions» TOTAL RENDEMENT 2014 Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement risqué alternatif à un investissement risqué de type «actions» Émetteur

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE Avec le développement des produits dérivés, le marché des options de change exerce une influence croissante sur le marché du change au comptant. Cette étude,

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers INTERMEDIATE. Société du groupe KBC

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers INTERMEDIATE. Société du groupe KBC Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext. p. 2 Index 1. Introduction 3 2. Options sur devises 4 Trois contrats d options sur devises 4 Pourquoi

Plus en détail

TURBOS Votre effet de levier sur mesure

TURBOS Votre effet de levier sur mesure TURBOS Votre effet de levier sur mesure Société Générale attire l attention du public sur le fait que ces produits, de par leur nature optionnelle, sont susceptibles de connaître de fortes fluctuations,

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Pour les investisseurs, le risque de taux d intérêt est celui : - d une dévalorisation du patrimoine - d

Plus en détail

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER Chapitre 25 Mankiw 08/02/2015 B. Poirine 1 I. Le système financier A. Les marchés financiers B. Les intermédiaires financiers 08/02/2015 B. Poirine 2 Le système

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 11 avril 2014 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 11 avril 2014 Marie-Pierre Fleury Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 11 avril 2014 Marie-Pierre Fleury Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de placement Emprunts

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

Note informative aux clients de la BANQUE RAIFFEISEN et des CAISSES RAIFFEISEN affiliées en relation avec les produits financiers offerts

Note informative aux clients de la BANQUE RAIFFEISEN et des CAISSES RAIFFEISEN affiliées en relation avec les produits financiers offerts Note informative aux clients de la BANQUE RAIFFEISEN et des CAISSES RAIFFEISEN affiliées en relation avec les produits financiers offerts Cher client, chère cliente, La BANQUE RAIFFEISEN tient à vous informer

Plus en détail

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Le prospectus d émission des certificats Bonus a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 9 octobre 2009. Ce document à caractère promotionnel est

Plus en détail

Smart Invest Bon Deep Value 90 Europe 2, fonds d investissement lié au produit d assurance Smart Invest Portfolio d AG Insurance 1

Smart Invest Bon Deep Value 90 Europe 2, fonds d investissement lié au produit d assurance Smart Invest Portfolio d AG Insurance 1 Smart Invest Bon Deep Value 90 Europe 2, fonds d investissement lié au produit d assurance Smart Invest Portfolio d AG Insurance 1 Exposition à 100% du montant net investi via un dépôt auprès de BNP Paribas

Plus en détail

Suites numériques 2. n=0

Suites numériques 2. n=0 Suites numériques 1 Somme des termes d une suite Dans les applications, il est souvent nécessaire de calculer la somme de quelques premiers termes d une suite (ou même de tous les termes, mais on étudiera

Plus en détail

Propriétés des options sur actions

Propriétés des options sur actions Propriétés des options sur actions Bornes supérieure et inférieure du premium / Parité call put 1 / 1 Taux d intérêt, capitalisation, actualisation Taux d intéret composés Du point de vue de l investisseur,

Plus en détail

Chapitre 20. Les options

Chapitre 20. Les options Chapitre 20 Les options Introduction Les options financières sont des contrats qui lient deux parties. Les options existent dans leur principe depuis plusieurs millénaires, mais elles connaissent depuis

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement db Best Strategy Notes Le meilleur scénario pour votre investissement Garantie de la meilleure stratégie Investissement diversifié Coupon de maximum 25% brut* à l échéance Courte durée : 2 ans et demi

Plus en détail

Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011

Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011 Communiqué de presse 6 mai 2011 Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011 Cet instrument financier, qui est une alternative à un placement risqué en actions, n est

Plus en détail

Tikehau Taux Variables

Tikehau Taux Variables Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de

Plus en détail

Les options classiques

Les options classiques Les options classiques des options sur contrat : 1) Spéculation : Les options sur contrat est un remarquable instrument de spéculation permettant de spéculer sur la hausse ou la baisse du prix du contrat

Plus en détail

Economie Monétaire et Financière

Economie Monétaire et Financière Economie Monétaire et Financière Jézabel Couppey- Soubeyran et Bruno Tinel Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne Licence 2 ème année. Dossier de TD n 3 : Taux d intérêt Partie I : Capitalisation et actualisation

Plus en détail

Tarifs des principales opérations sur titres

Tarifs des principales opérations sur titres Deutsche Bank Tarifs des principales opérations sur titres Tarifs d application à partir du 01/07/2015 06764 Cette brochure livre un aperçu des tarifs d application pour les opérations les plus courantes

Plus en détail

Les Turbos. Guide Pédagogique. Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits présentant un risque de perte en capital

Les Turbos. Guide Pédagogique. Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits présentant un risque de perte en capital Les Turbos Guide Pédagogique Produits à effet de levier avec barrière désactivante Produits présentant un risque de perte en capital Les Turbos 2 Sommaire Introduction : Que sont les Turbos? 1. Les caractéristiques

Plus en détail

GUIDE DE L INVESTISSEUR INFORMATION SUR LES RISQUES

GUIDE DE L INVESTISSEUR INFORMATION SUR LES RISQUES GUIDE DE L INVESTISSEUR INFORMATION SUR LES RISQUES DES INSTRUMENTS FINANCIERS PREAMBULE Conformément aux dispositions du Règlement Général de l Autorité des Marchés Financiers, ce qui suit a pour objectif

Plus en détail

Certificats Cappés (+) et Floorés (+)

Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Pour investir avec du Levier sur les indices CAC 40 ou DAX Même dans un contexte

Plus en détail

APERÇU DES CARACTERISTIQUES ET RISQUES ESSENTIELS DES INSTRUMENTS FINANCIERS

APERÇU DES CARACTERISTIQUES ET RISQUES ESSENTIELS DES INSTRUMENTS FINANCIERS APERÇU DES CARACTERISTIQUES ET RISQUES ESSENTIELS DES INSTRUMENTS FINANCIERS Ce document ne prétend pas décrire tous les risques inhérents aux investissements en instruments financiers. Il a plutôt pour

Plus en détail

LA GESTION FINANCIERE ET COMPTABLE DE L ORDRE

LA GESTION FINANCIERE ET COMPTABLE DE L ORDRE LA GESTION FINANCIERE ET COMPTABLE DE L ORDRE L ingénierie financière au service des Carpa et des ordres Rapport de Monsieur Pierre VERINE Conseiller en investissement financier Session de formation Meaux

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI

Plus en détail

FCP EQUI-ACTIONS SUISSE Parts R FR0011540566 Société de gestion : Equigest

FCP EQUI-ACTIONS SUISSE Parts R FR0011540566 Société de gestion : Equigest Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015

MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015 MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015 Christophe CHOUARD et Sébastien LOTZ Informations financières omniprésentes: Indices boursiers - CAC 40, DJIA, Euro

Plus en détail

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300!

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! TURBOS Jour TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRéSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION

BROCHURE D INFORMATION BROCHURE D INFORMATION Instrument financier complexe non garanti en capital Durée d investissement conseillée : 3 ans en l absence d activation automatique du mécanisme de remboursement anticipé Produit

Plus en détail

Aviva Zénith Sécurité

Aviva Zénith Sécurité Aviva Zénith Sécurité Titre de créance de droit français à capital intégralement remboursé à l échéance soit le 3 novembre 2021 Commercialisation du 21 janvier 2013 au 12 avril 2013 (1) Émetteur : BNP

Plus en détail

L évaluation des obligations

L évaluation des obligations Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan du chapitre 8 8.1. Flux monétaires, prix et rentabilité des obligations Caractéristiques générales des obligations Obligations zéro-coupon Obligations couponnées

Plus en détail

Performance creates trust

Performance creates trust Performance creates trust Vontobel Mini Futures Futures Investissement minimum, rendement maximum Vontobel Investment Banking Vontobel Mini Futures Investir un minimum pour un maximum de rendement Avec

Plus en détail

Stratégie de vente d options d achat couvertes

Stratégie de vente d options d achat couvertes Stratégie de vente d options d achat couvertes La stratégie de vente d options d achat couvertes, également connue sous le nom de stratégie d achat-vente, est mise en œuvre par la vente d un contrat d

Plus en détail

Communication à caractère promotionnel

Communication à caractère promotionnel Produit de placement alternatif à un investissement dynamique risqué de type «actions» Emetteur : BNP Paribas (Standard & Poor s A+, Moody s A2, Fitch Ratings A+ au 15 octobre 2013) Le souscripteur supporte

Plus en détail

BNP Paribas. La perspective d un coupon élevé, en cas de hausse comme en cas de baisse de maximum 30% de l indice CAC40 avec un risque sur le capital

BNP Paribas. La perspective d un coupon élevé, en cas de hausse comme en cas de baisse de maximum 30% de l indice CAC40 avec un risque sur le capital STRATÉGIE P. 2 BNP Paribas - s adresse à l investisseur expérimenté qui souhaite un coupon brut annuel potentiel de 8% même en cas de baisse de maximum 30% de l indice CAC40 et qui accepte un risque en

Plus en détail

Prêt pour une hausse du taux Libor USD à 3 mois?

Prêt pour une hausse du taux Libor USD à 3 mois? Deutsche Bank AG (DE) (A+/Aa3) À QUOI VOUS ATTENDRE? Deutsche Bank AG (DE) est émis en dollars américains (USD) par Deutsche Bank AG et vous fait bénéficier d une hausse éventuelle des taux d intérêt à

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE..

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. Jean-Marc BUYSSCHAERT Les journées de l économie et de la gestion MARCHES DES CAPITAUX ET INSTRUMENTS FINANCIERS LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. UN EXERCICE SOUVENT PERILLEUX Plan de l intervention La

Plus en détail

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Owen Williams Grenoble Ecole de Management Accréditations > 2 Introduction Une option donne au détenteur le droit de faire quelque chose dans

Plus en détail

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés par Newedge Group S.A. pour le compte d un client «le Client». Le Client est informé qu il existe

Plus en détail

CHAPITRE N 2 : LE MARCHE OBLIGATAIRE

CHAPITRE N 2 : LE MARCHE OBLIGATAIRE CHAPITRE N 2 : LE MARCHE OBLIGATAIRE I. Caractéristiques des Obligations A. Définition Les obligations sont des titres matéria lisant une créance représentative d un emprunt émis par une société, une collectivité

Plus en détail

FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002

FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002 FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002 Exercice 1 Le 13 octobre (N), votre responsable financier vous donne l ordre de vendre au SRD 50 actions ZZZ au cours limite de 180. a- Expliquer en quoi consiste

Plus en détail

LES OBLIGATIONS D ETAT

LES OBLIGATIONS D ETAT S OBLIGATIONS D ETA Année Universitaire 2010-2011 PLAN Introduction 1. Définition des OE 2. Les types d OE 3. Avantages des OE 4. Inconvénients et risques des OE Conclusion Définition Une obligation d

Plus en détail

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement.

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement. Umbruch franz. 30.8.2006 16:06 Uhr Seite 183 Instruments financiers dérivés La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou

Plus en détail

Les TURBOS. Division (12pt)

Les TURBOS. Division (12pt) Les TURBOS Division (12pt) Le prospectus d émission des certificats TURBOS a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 3 mai 2010. Ce document à caractère promotionnel est établi sous

Plus en détail