Gestion des périphériques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion des périphériques"

Transcription

1 3 4 Organisation s périphériques Il existe ux catégories périphérique : les périphériques en mo caractère (carte réseau, imprimante, terminaux, ban, etc.). l unité élementaire d échange est l octet (un caractère) Gestion s périphériques les sont souvent séquentielles : - lecture un octet puis le périphérique - écriture un octet sur le périphérique les périphériques en mo bloc (, tte, CD-ROM, ban), l unité élementaire d échange est un ensemble d octets taille fixe (un bloc) les sont souvent en accès direct : - lire une bloc à l adresse a sur le périphérique p - écrire une bloc à l adresse a sur le périphérique p 1 2 Entrée/Sortie par test d état Trois instructions CPU permettent lancer et tester les entrées/sorties : Fini Pret Err TEST CPU OUT Périphérique IN Gestion s entrées/sorties par attente active : Entrée/Sortie par interruption (ADM) Le contrôleur réalise les écritures et les lectures directement en mémoire (tampon ou buffer). La CPU est donc libérer du travail gestion. CPU IN Interruption Controleur Tampon Périphérique sortir(valeur c, périphérique p) = test p, R1 si (R1.pr^et = 0) alors erreur fin-si out c, p répéter test p, R1 jusqu à (R1.fini ou R1.erreur) Mémoire Si le contrôleur ne dispose pas d un tampon, on parle d entrées/sorties par vol cycles mémoire.

2 7 Entrée/Sortie gérée par un canal Un canal d (ou circuit d ) déroule les opérations d en exécutant un programme canal : CO RE Canal Mémoire Programme Canal Préparation d une et lancement d un programme canal par le système d exploitation : sortir(a, b :, p : périphérique) = choisir un canal c libre préparer le programme canal à l adresse α mem[α + 0] = écrire a sur p mem[α + 1] = émettre une interruption fin mem[α + 2] = écrire b sur p mem[α + 3] = émettre une interruption fin mem[α + 4] = stopper le programme fin préparation canal_execute c, α Les entrées/sorties se déroulent manière asynchrone. A tout moment le système est capable d interroger le canal (instruction canal test) ou d interrompre l exécution (canal stop). 5 6 Accès aux périphériques Accès aux périphériques via les canaux et les contrôleurs : Périph. Canal 0 Contr. CPU Périph. Canal 1 Contr. Périph. numéro--canal, numéro--controleur, numéro--périphérique

3 3 4 Notion fichier Définition : Un fichier est un ensemble d informations regroupées en vue leur utilisation et leur conservation. Définition : L organisation logique d un fichier décrit son contenu vu par les processus utilisateur. Le système gestion fichiers Définition : L organisation physique d un fichier décrit son implantation sur le support physique. Vu s programmes d application, les informations du fichier sont repérées par s adresses logiques. Vu du système d exploitation, ces informations ont une adresse physique sur le support. 1 2 Les fonctions du S.G.F. Fourniture s fonctions d accès au niveau logique qui réalisent : Utilisateur Co l application librairie standard le passage du niveau logique au niveau physique, le partage et la protection s informations. Interprétation s noms logiques Gestion la mémoire secondaire qui est une ressource partagée entre tous les fichiers. Système d Exploitation Réalisation s fonctions d accès logique Réalisations s opérations d Gestion la mémoire cache Pilotes périphériques Gestionnaire d interruptions S.G.F Moniteur d Matériel d Canal d / ADM Contrôleur 1 Contrôleur 2 Périph. 1 Périph. 2 Périph. 3 Périph. 4

4 Structure physique d un support Faces, pistes et secteurs Cylindres et autres... Lecture / écriture d un bloc Optimisation s requêtes Organisation s s Gestion du support Gestion et implantation du cache 1 2 Faces, pistes et secteurs Cylindres et autres... Un est composé ux faces. Les faces sont découpées en pistes ( 20 à 1500) elles-mêmes divisées en secteurs ( 8 à 32). La taille s secteurs varie 512 octets à 4 kilos-octet. Un support est composé plusieurs s. Axe rotation Support s têtes Un cylindre regroupe les pistes même numéro toutes les faces. secteur piste Un bloc est formé s secteurs même numéro dans un cylindre. Le bloc est l unité élémentaire d entrée/sortie. Chaque bloc i a une adresse physique composée } i div {{ N}, } i mod {{ N} cylindre secteur avec N = nombre secteurs par face L adresse d un secteur est un triplet : face f, piste p, secteur s. 3 Les blocs B i et B j sont proches ssi les numéros i et j sont proches. 4

5 7 8 Lecture / écriture d un bloc Pour une opération d il faut : - positionner les têtes sur le bon cylindre - attendre que le secteur soit sous la tête - lire ou écrire le bloc (les secteurs chaque face) temps d = temps latence + temps lecture d un secteur Pour diminuer le temps latence on applique un ordonnancement s requêtes s. FCFS (First Come First Served) on respecte l ordre d arrivée, Optimisation s requêtes FCFS SSTF SCAN LOOK SSTF (Shortest Seek Time First) le plus proche en premier, SCAN (balayage ou Algorithme l ascenseur ) parcours entier du dans les ux sens (variante LOOK), C-SCAN (Circular SCAN) balayage dans un seul sens (variante C- LOOK). C SCAN C LOOK 5 6 Gestion du support Gestion du cache La gestion du support c est l allocation et la libération blocs ou zones (ensemble blocs contiguës). Un support est caractérisé par - l ensemble s blocs libres - l ensemble s blocs occupés - l ensemble s blocs défectueux Requêtes du S.G.F. Buffer Disque Ces ensembles sont représentés par un chaînage s blocs (couteux en ) un chaînage blocs d inx (l allocation zones est difficile) une table bits B telle que B k = 1 ssi le bloc k fait partie l ensemble. Exemple : Pour un 512 Go et un bloc 4 Ko, la table mesure ( ) = = 214 ko = 2 4 mo = 16 mo En stockant les rniers blocs utilisés, le cache permet diminuer le nombre d entrée/sortie, réaliser s écritures asynchrones. La présence d un cache pose le problème la cohérence s informations. Ce problème est réglé par la mise à jour périodique du.

6 11 12 Implantation du cache Pour gérer ce cache le système utilise une version adaptée l algorithme L.R.U. Structure logique s s Partitionnement d un, Partitions physiques, Entrée Liste blocs LRU Sortie Partitions logiques, Répertoires simples, Répertoires arborescents, Table hachage s blocs en mémoire Une priorité associée à chaque bloc permet d affiner l algorithme L.R.U Partitionnement d un Un est divisé en partitions (ou partitions physiques). Chaque partition contient un système fichiers autonome Pseudo Partition Un pseudo partition (ou partition logique) regroupe plusieurs partitions physiques. Un système fichiers peut être implanté sur une pseudo partition. part. 1 part 2 part. 1 part 1 part 3 part 4 part 2 Pseudo Partition 1 Pseudo Partition 2 Dans chaque système fichiers, un répertoire (ou catalogue) contient la liste s fichiers se trouvant dans la partition. Sécurité accrue Diminution la fragmentation interne Possibilité placer plusieurs systèmes Part 1 P2 Partition 1 Partition 1 Partition 2 Disque 1 Disque 2 Disque 3 La pseudo partition est une ressource virtuelle.

7 Pseudo Partition (augmentation) RAID linear La pseudo partition est un assemblage partitions logiques. Pseudo Partition (répartition) ou RAID 0 Les blocs sont répartis sur tous les s dans un souci d efficacité. Pseudo Partition Pseudo Partition Partition Partition Partition Disque 1 Disque 2 Disque 3 Partition Partition Partition Disque 1 Disque 2 Disque 3 La partition virtuelle est égale à la somme s partitions physiques. Cette architecture est aussi appelée RAID linear (Redundant Array of Inpennt Disks). Pseudo Partition (mirroir) RAID 1 Dans un souçi sécurité, les blocs sont dupliqués sur plusieurs s. 13 Contrainte : toutes les partitions physiques ont la même taille (il est souhaitable que les s soient même qualité). On parle aussi RAID 0 ou stripping. Pseudo Partition (combinaison) Une pseudo partition peut aussi être un assemblage pseudo partitions. 14 Pseudo Partition mirroir Pseudo Partition Pseudo Partition répartition Pseudo Partition répartition Partition Partition Partition Disque 1 Disque 2 Disque 3 Partition Partition Partition Partition Partition Contrainte : toutes les partitions physiques ont la même taille (il est souhaitable que les s soient même qualité). Disque 1 Disque 2 Disque 3 Disque 4 Disque 5 On parle aussi RAID 1 ou mirroring

8 19 20 Pseudo Partition (aspects dynamiques) Organisation en RAID 4 La configuration peut peut être modifiée dynamiquement : B1 B2 B3 B4 B5 B6 B7 B8 B9 B10 B11 B12 Pseudo Partition répartition Pseudo Partition répartition Bloc 1 Bloc 2 Bloc 3 Parité 1,2,3 Bloc 4 Bloc 5 Bloc 6 Parité 4,5,6 Bloc 7 Bloc 8 Bloc 9 Parité 7,8,9 Bloc 10 Bloc 11 Bloc 12 Parité Disque 1 Disque 2 Disque 3 Disque 4 Pseudo Partition répartition Pseudo Partition répartition Caractéristiques : - Taille du RAID = (n 1) taille d un - Toutes les partitions physiques ont la même taille - Au moins trois s Organisation en RAID 5 Organisation en RAID 10 ou 1+0 B1 B2 B3 B4 Combinaison d un RAID 1 sur plusieurs RAID 0 : B5 B6 B7 B8 B9 B10 B11 B12 RAID 1 (mirroring) RAID 0 (stripping) RAID 0 (stripping) RAID 0 (stripping) Bloc 1 Bloc 2 Bloc 3 Parité 1,2,3 Bloc 4 Bloc 5 Parité 4,5,6 Bloc 6 Bloc 7 Parité 7,8,9 Bloc 8 Bloc 9 Parité Bloc 10 Bloc 11 Bloc 12 Disque 1 Disque 2 Disque 3 Disque 4 Mêmes caractéristiques que le RAID 4. RAID 6 : - n s parité (souvent ux) - Accepte la défaillance plusieurs s (en fonction n) Autres combinaisons : RAID 01 ou 0+1 RAID 50 ou 5+0 : RAID 5 sur la répartition : efficacité RAID 51 ou 5+1 : RAID 5 sur du mirroir : sécurité

9 Répertoires simples Répertoires arborescents Les répertoires uniques constituent le premier moyen pour représenter un ensemble fichier. Les répertoires à ux niveaux font intervenir l utilisateur comme clé d accès. racine F3 racine F3 user1 user2 user3 F1 F2 Les fichiers ont un chemin d accès et le système d exploitation définit un répertoire par défaut. F1 F2 Master File Definition (MFD) User File Definition, (UFD) codage s répertoires : liste linéaire s couples (nom, référence), représentation par hash-coding, utilisation d une mémoire cache

10 Organisation logique s fichiers Il existe ux cas figure : - La structure logique s fichiers est connue (Macintosh, IBM,...), + les possibilités sont plus importantes le système est plus complexe Le système gestion fichiers - Les fichiers vus comme s flots d octets (Windows, Unix,...). + le système est plus simple + portabilité du système + portabilité s applications pas d assurance sur la nature s fichiers Un fichier est constitué d enregistrements. Chaque enregistrement est formé d attributs. 1 2 Organisation logique : l exemple MacOS L accès séquentiel "Data Fork" ID 123 ID 320 ID 1100 ID 500 ID 354 ID 400 ressource "ICON" Le fichier se présente comme un ensemble ordonné d enregistrements. On dispose d un pointeur ptr vers l un s enregistrements. ID 50 ressource "WIND" E1 E2 E ID 0 ID 1 ressource "CODE" "Ressource Fork" ptr Un fichier MacOS Les fonctions d accès sont : Les fonctions d accès : lire ressource(type, id, var r : ressource) écrire ressource(type, id, r : ressource) détruire ressource(type, id) lire(f : fichier, var e : enregistrement) écrire(var F : fichier, e : enregistrement) ajouter(var F : fichier, e : enregistrement) tronquer(var F : fichier) avancer(var F : fichier, déplacement : entier) 3 4

11 7 8 L accès direct par rang Un fichier à accès direct par rang est un tableau d enregistrements repérés par leur position. Caractéristiques : On dispose d un pointeur ptr vers l un s enregistrements L adresse logique est représentée par le rang Le niveau logique est contiguë Les fonctions d accès sont : lire(f : fichier, var e : enregistrement) écrire(f : fichier, e : enregistrement) insérer(f : fichier, e : enregistrement) se déplacer(var F : fichier, position : entier) tronquer(var F : fichier) L accès direct par clé Un fichier à accès direct par clé est un ensemble couples clé, enregistrement Caractéristiques : La clé intifie l enregistrement. Une clé unique intifie au plus un enregistrement. Une clé unique peut servir d adresse logique. Les fonctions d accès sont : lire(f : fichier, clé : donnée, var e : enregistrement) ajouter(var F : fichier, clé : donnée, e : enregistrement) supprimer(var F : fichier, clé : donnée) remplacer(var F : fichier, clé : donnée, e : enregistrement) 5 6 Accès direct par adressage dispersé (hash-coding) Soit f une fonction dispersion définie sur l ensemble s clés C : c C, nous avons f(c) N et 1 f(c) taille maximum d un fichier On appel collision, ux clés c 1 et c 2 différentes telles que f(c 1 ) = f(c 2 ). Accès direct par inxation Mise en place d un inx qui contient l ensemble s clés : inx donées article 2 c1 fichier = { (c1,article1), (c2,article2), (c3,article3),...} article 2 c1 c2 article 1 c2 f article 1 c3 article 3 c3 article 3 La recherche d un enregistrement nécessite en moyenne Inconvénients : - il est difficile choisir la fonction dispersion, - perte place ou fichier à trous, - réorganisation périodique du fichier (diminution s collisions) - n/2 lectures si l inx n est pas trié, - log 2 n lectures si l inx est trié. L inx peut être partiellement chargé en mémoire.

12 Le type s fichiers Le système peut associer un type à chaque fichier. Ce type précise le contenu et la structure logique du fichier. Avantages : - définition d opérations partielles, - optimiser le codage et le traitement, - meilleur sécurité. Inconvénients : - Quel type pour quel fichier? - manque portabilité s applications, - lourur du système d exploitation Le type s fichiers (2) Il existe au moins trois types fichier : Les répertoires : chercher(nom : chaîne ) : fichier ajouter(nom : chaîne, e : fichier) supprimer(nom : chaîne) alias(nom1 : chaîne, nom2 : chaîne) Les exécutables : exécuter(e : exécutable) chercher(e : exécutable, fonction : chaîne) Les fichiers 9 10 Organisation physique s fichiers Descripteur fichier Implantation physique d un fichier Les fichiers séquentiels inxés Protection s fichiers Types système fichiers Structure d un scripteur fichier Un scripteur fichier est une structure donnée du système d exploitation stockée sur (dans la table s scripteurs). un fichier = numéro--périphérique, numéro--scripteur Le scripteur contient s informations sur : le type du fichier (fichier, exécutable, répertoire,...), l organisation logique (taille et structure s enregistrements), les statistiques d utilisation (date rnière modification, nombre d utilisations, intervalle temps entre ux utilisations), les permissions d utilisation (ACL pour Access Control List). l implantation physique du fichier. 11 Le nom d un fichier n est généralement pas stocké dans le scripteur mais dans les répartoires. 12

13 15 16 Implantation contiguë Implantation par blocs chaînés Niveau logique Niveau physique Niveau logique Niveau physique B0 B0 B1 B2 B3 B4 B4 B0 B1 B2 B3 B1 B2 B2 B0 B1 Avantages : - Le scripteur contient l adresse du premier bloc, - le passage logique physique est simple, - l accès séquentiel ou direct est rapi. Inconvénients : - perte place par fragmentation externe, - obligation connaître la taille du fichier. Tables d allocation scripteur 13 Caractéristiques : le scripteur contient l adresse physique du premier et du rnier bloc logique, les accès séquentiels sont efficaces (au déplacement la tête lecture près), les accès directs sont (presque) impossibles. Tables à plusieurs niveaux scripteur 14 n Table secondaire n Table d allocation Table principale suivante Table principale Table secondaire Caractéristiques : Table d allocation suivante - Une table est stockée dans un bloc - Les accès séquentiels sont efficaces - Les accès directs sont améliorés - La taille s fichiers est limitée Caractéristiques : - Chaque table est un bloc - il y a au maximum 2 ou 3 niveaux - les accès directs sont rapis - on peut insérer s enregistrements - on peut avoir s fichiers à trous - Codage couteux pour les petits fichiers

14 19 20 Comparaisons Un exemple : la FAT Microsoft Avec un bloc 1 Ko et 250 références par blocs, on obtient les résultats suivants (en nombre d ) : FAT Disque MS DOS numéro blocs table à table à 2 niveaux bloc chainés un niveau 2 niveaux avec cache Dans la gestion du cache les blocs d inx seront prioritaires. Répertoire "Hello" 100 Hello = {100, 500, 250} Un exemple : UNIX Les fichiers séquentiels inxés 15 scripteur B154 C211 inx primaire A128 B010 débor. B200 C100 zone déborment Table d allocation niveau 3 débor. inx secondaire zone déborment Les blocs d inx et sont rangés sur le même cylindre. Une réorganisation périodique est possible (voir souhaitable) si les zones déborment sont trop importantes.

15 Protection s fichiers A chaque man, les droits, limites et protections sont vérifiés. Pour sécuriser l organisation physique s fichiers, le SGF ajoute s informations redondantes : - triple chaînage s blocs (père et frères) - duplication la table s scripteurs - duplication la FAT Système fichiers journalisé Un système fichier est une structure persistante et continuellement modifiée par nombreux processus. Objectif : pouvoir reconstruire ou réparer un système fichiers incohérent (chkdsk ou fsck). Ces sécurités ne dispensent pas la sauvegar périodique s fichiers : - sauvegar incrémentale, - sauvegar totale, - sauvegar FIFO sur N jours Cohérence du SGF Le SGF sur n est cohérent qu à l arret s opérations d entrée/sortie. Mise en cohérence Mise en cohérence En cas d arret intempestif dans la zone rouge : Entrée/sortie via un journal Mise en place d un journal : espace contiguë stockage sur (fichier et/ou partition). Les opérations d écritures se réalisent dans le journal : Mise à jour atomique - perte d exploitation, - redémarrage du serveur, - réparation s s (plusieurs heures), - récupération s perdus (à partir la sauvegar), - mise en exploitation. Journal 23 Le journal est périodiquement vidé manière atomatique afin garantir la cohérence du SGF. 24

16 Mise à jour atomique Structure du S.G.F La mise à jour atomique est réalisée par la construction d une nouvelle version : C est la base d un SGF : - avec clichés (snapshots), - qui maintient plusieurs versions d un fichier FILE* fa FILE* fb Décomposition d une opération Buffer Buffer Processus A Infos Processus B Infos Buffer système pointeur Table s fichiers du processus A Buffer Système pointeur Table s fichiers du processus B Nb Utilis Taille Implant Table s scripteurs en mémoire 27 28

17 Utilisateur Système Matériel SVC read( ) Décomposition lirebloc(disk, 100) lirebloc(disk, 150) Cache lancer(disk, 150) P( sem[disk] ) Cache ATTENTE D DEROULEMENT DE L ENTREE SORTIE Interruption V( sem[disk] ) lirebloc(disk, 250) RTI Cache 29

Systèmes d Exploitation - ENSIN6U3. Aix-Marseille Université

Systèmes d Exploitation - ENSIN6U3. Aix-Marseille Université Systèmes d Exploitation - ENSIN6U3 Systèmes de gestion de fichiers - SGF Leonardo Brenner 1 Jean-Luc Massat 2 1 Leonardo.Brenner@univ-amu.fr 2 Jean-Luc.Massat@univ-amu.fr Aix-Marseille Université Faculté

Plus en détail

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr 1- Structure d un disque 2- Ordonnancement des requêtes 3- Gestion du disque - formatage - bloc d amorçage - récupération

Plus en détail

Les systèmes de fichiers : implantation

Les systèmes de fichiers : implantation Les systèmes de fichiers : implantation Polytech Paris-Sud Cycle ingénieur de la filière étudiant Louis Mandel Université Paris-Sud 11 Louis.Mandel@lri.fr année 212/213 Structure physique d un disque Secteur

Plus en détail

Disques. 1 er mai 2011

Disques. 1 er mai 2011 de Gilles.Roussel@univ-mlv.fr http://igm.univ-mlv.fr/~roussel/l22/ Licence 2 1 er mai 2011 C est quoi un disque? de C est quoi un disque? de Différents types de disques disques magnétiques (disques durs,

Plus en détail

Gilles Roussel. Disques. Optimisation. Bas niveau. Partitions. fichiers FAT RAID. Gilles Roussel. Disques. Optimisation. Bas niveau.

Gilles Roussel. Disques. Optimisation. Bas niveau. Partitions. fichiers FAT RAID. Gilles Roussel. Disques. Optimisation. Bas niveau. C est quoi un disque? de Gilles.Roussel@univ-mlv.fr http://igm.univ-mlv.fr/ens/licence/l2/2012-2013/system/ Licence 2 de 7 avril 2015 C est quoi un disque? C est quoi un disque? de Différents types de

Plus en détail

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr 6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr Interface d un SGF Implémentation d un SGF Gestion de la correspondance entre la structure logique et la structure

Plus en détail

Structure fonctionnelle d un SGBD

Structure fonctionnelle d un SGBD Fichiers et Disques Structure fonctionnelle d un SGBD Requetes Optimiseur de requetes Operateurs relationnels Methodes d acces Gestion de tampon Gestion de disque BD 1 Fichiers et Disques Lecture : Transfert

Plus en détail

ASR2 ASR2-S. Gestion des disques. Gestion des disques : plan et illustrations. Plan. 1 Un disque, comment ça marche?

ASR2 ASR2-S. Gestion des disques. Gestion des disques : plan et illustrations. Plan. 1 Un disque, comment ça marche? ASR2-S ASR2-Système Département Informatique IUT Bordeaux 1 ASR2 Plan Fichiers, répertoires, systèmes de fichiers Comment marche un disque La gestion d un disque par le système les systèmes RAID l organisation

Plus en détail

exemples de SGF Exemples de SGF

exemples de SGF Exemples de SGF 1 Exemples de SGF FAT - VFAT (1) 2 Partitions 2 Go 3 parties: FAT, éventuellement dupliquée répertoire racine, de taille bornée: 512 entrées de 32 octets objets externes Allocation par bloc de taille fixe

Plus en détail

Implémentation des systèmes de fichiers. Didier Verna. didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier. Systèmes d Exploitation

Implémentation des systèmes de fichiers. Didier Verna. didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier. Systèmes d Exploitation 1/25 Implémentation des systèmes de fichiers didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier 2/25 Table des matières 1 2 Méthodes d allocation 3 Implémentation des répertoires 4 Implémentation du

Plus en détail

Systèmes d'exploitation Chapitre 3: Gestion de fichiers

Systèmes d'exploitation Chapitre 3: Gestion de fichiers Université Cadi Ayyad Faculté Polydisciplinaire de Safi Département sciences mathématiques et informatique Systèmes d'exploitation Chapitre 3: Gestion de fichiers Le stockage fiable, rapide de grandes

Plus en détail

La Gestion des Fichiers

La Gestion des Fichiers KWWSZZZDGHOHLPDJIUaGRQVH]FRXUV 6\VWqPHVG ([SORLWDWLRQ La Gestion des Fichiers Hafid Bourzoufi Université de Valenciennes Didier Donsez Université Grenoble 1 'LGLHU'RQVH]#LPDJIU 2 Système de fichiers De

Plus en détail

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr 1- Structure d un disque 2- Ordonnancement des requêtes 3- Gestion du disque - formatage - bloc d amorçage - récupération

Plus en détail

ASR2-S ASR2. Gestion des disques : plan et illustrations. 2 Pour l utilisateur 4 FAT. 3 Catalogue de fichiers. 2.

ASR2-S ASR2. Gestion des disques : plan et illustrations. 2 Pour l utilisateur 4 FAT. 3 Catalogue de fichiers. 2. ASR2-S ASR2-Système Département Informatique IUT Bordeaux 1 ASR2 1 Définition 2 Pour l utilisateur nom du position du fichier premier bloc taille CLIENTS 10 50 PRODUITS 60 500 FACTURES 560 2000 pour l

Plus en détail

Systèmes d exploitation Gestion des fichiers. Catalin Dima

Systèmes d exploitation Gestion des fichiers. Catalin Dima Systèmes d exploitation Gestion des fichiers Catalin Dima 1 Problématique Certains processus doivent stocker/avoir accès à une très grande quantité de mémoire Parfois plusieurs ordres de grandeur par rapport

Plus en détail

Bases de données. Cours 2 : Stockage

Bases de données. Cours 2 : Stockage Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 2 : Stockage kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn Plan 1 Rappels 2 Stockage 2.1 Introduction 2.2 Aspects bas-niveau 2.3 Stockage pour les SGBD

Plus en détail

Gestion de mémoire secondaire

Gestion de mémoire secondaire Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Lig Fabienne.Boyer@imag.fr 1- Structure d un disque 2- Ordonnancement des requêtes 3- Gestion du disque - formatage - bloc d amorçage - récupération

Plus en détail

Plan. Bases de données. Cours 2 : Stockage. Quels types de mémoire pour une BD? Où stocker les données? Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année

Plan. Bases de données. Cours 2 : Stockage. Quels types de mémoire pour une BD? Où stocker les données? Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 2 : Stockage 2.1 Introduction 2.2 Aspects bas-niveau kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn 2/20 Hierarchie mémoire : Où stocker les données? Type

Plus en détail

Systèmes de fichiers. Didier Verna

Systèmes de fichiers. Didier Verna 1/23 de fichiers didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier 2/23 Table des matières 1 2 Structure des fichiers 3 Structure des répertoires 4 Protection et sécurité 4/23 Répondre aux problèmes

Plus en détail

Chargement de processus Allocation contigüe Allocation fragmentée Gestion de pages. Gestion mémoire. Julien Forget

Chargement de processus Allocation contigüe Allocation fragmentée Gestion de pages. Gestion mémoire. Julien Forget Julien Forget Université Lille 1 École Polytechnique Universitaire de Lille Cité Scientifique 59655 Villeneuve d Ascq GIS 3 2011-2012 1 / 46 Rôle du gestionnaire de mémoire Le gestionnaire de mémoire a

Plus en détail

sécurité et protection des objets externes Sécurité et protection des objets externes

sécurité et protection des objets externes Sécurité et protection des objets externes 1 Sécurité et protection des objets externes Service attendu 2 Service attendu sur la conservation des données Retrouver les données dans l'état Permettre d'avoir un rôle de "propriétaire" Altération due

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

Techniques de stockage. Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43

Techniques de stockage. Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43 Techniques de stockage Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43 Techniques de stockage Contenu de ce cours : 1. Stockage de données. Supports, fonctionnement d un disque, technologie RAID 2. Organisation

Plus en détail

Chapitre V : La gestion de la mémoire. Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping

Chapitre V : La gestion de la mémoire. Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping Chapitre V : La gestion de la mémoire Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping Introduction Plusieurs dizaines de processus doivent se partager

Plus en détail

Système de Gestion de Fichiers

Système de Gestion de Fichiers Chapitre 2 Système de Gestion de Fichiers Le système de gestion de fichiers est un outil de manipulation des fichiers et de la structure d arborescence des fichiers sur disque et a aussi le rôle sous UNIX

Plus en détail

Architecture logicielle des ordinateurs

Architecture logicielle des ordinateurs Architecture logicielle des ordinateurs Yannick Prié UFR Informatique Université Claude Bernard Lyon 1 des ordinateurs Objectifs du cours Notions générales sur le fonctionnement matériel (un peu) et logiciel

Plus en détail

Utilisation du RAID logiciel Sur un serveur Windows 2000

Utilisation du RAID logiciel Sur un serveur Windows 2000 BTS INFORMATIQUE DE GESTION Option Administrateur de réseaux développement d applications COMPTE-RENDU D ACTIVITE ACTIVITE N 6 Nom et Prénom : Casanova Grégory Identification (objectif) de l activité Utilisation

Plus en détail

Partie 7 : Gestion de la mémoire

Partie 7 : Gestion de la mémoire INF3600+INF2610 Automne 2006 Partie 7 : Gestion de la mémoire Exercice 1 : Considérez un système disposant de 16 MO de mémoire physique réservée aux processus utilisateur. La mémoire est composée de cases

Plus en détail

Plan. Cours 4 : Méthodes d accès aux données. Architecture système. Objectifs des SGBD (rappel)

Plan. Cours 4 : Méthodes d accès aux données. Architecture système. Objectifs des SGBD (rappel) UPMC - UFR 99 Licence d informatique 205/206 Module 3I009 Cours 4 : Méthodes d accès aux données Plan Fonctions et structure des SGBD Structures physiques Stockage des données Organisation de fichiers

Plus en détail

Gestion des processus / Gestion de la mémoire

Gestion des processus / Gestion de la mémoire Gestion des processus / Gestion de la mémoire Alexis Lechervy d après un cours de Jacques Madelaine Université de Caen A. Lechervy (Université de Caen) Gestion des processus / Gestion de la mémoire 1 /

Plus en détail

Le RAID. RAID = Redundant Array of Independent (or Inexpensive) Disks = matrice

Le RAID. RAID = Redundant Array of Independent (or Inexpensive) Disks = matrice 1. Qu est-ce-que le RAID? Le RAID RAID = Redundant Array of Independent (or Inexpensive) Disks = matrice redondante de disques indépendants (ou bon marchés) Le RAID est une technique permettant de regrouper

Plus en détail

Chap. III : Le système d exploitation

Chap. III : Le système d exploitation UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Le système d exploitation (ou O.S. de l anglais Operating System ) d un ordinateur est le programme qui permet d accéder

Plus en détail

Introduction à UNIX et Windows

Introduction à UNIX et Windows 1/39 à UNIX et Windows Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017 Bobigny

Plus en détail

Systèmes de Fichiers

Systèmes de Fichiers Systèmes de Fichiers Hachage et Arbres B Serge Abiteboul INRIA February 28, 2008 Serge Abiteboul (INRIA) Systèmes de Fichiers February 28, 2008 1 / 26 Systèmes de fichiers et SGBD Introduction Hiérarchie

Plus en détail

Chapitre VI : La gestion des disques et des fichiers. Les supports de stockage Les fichiers L organisation des fichiers

Chapitre VI : La gestion des disques et des fichiers. Les supports de stockage Les fichiers L organisation des fichiers Chapitre VI : La gestion des disques et des fichiers Les supports de stockage Les fichiers L organisation des fichiers Introduction La gestion des fichiers recouvre deux activités : Une gestion statique

Plus en détail

Plan du chapitre. Systèmes de gestion des fichiers. Définitions. Pourquoi des fichiers. Organisation logique : les fichiers.

Plan du chapitre. Systèmes de gestion des fichiers. Définitions. Pourquoi des fichiers. Organisation logique : les fichiers. Plan du chapitre Systèmes de gestion des fichiers Introduction Organisation logique Fichiers Désignation et catalogues Mise en œuvre des SGF Gestion de l espace libre Descripteurs de fichiers Amélioration

Plus en détail

SURETE DE FONCTIONNEMENT ET REPRISE APRES PANNE

SURETE DE FONCTIONNEMENT ET REPRISE APRES PANNE Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger Département d Informatique ARCHITECTURE ET ADMINISTRATION DES BASES DE DONNÉES 2013-2014 RESPONSABLES M. KAMEL BOUKHALFA (SII)

Plus en détail

Techniques de stockage

Techniques de stockage NFE113 Administration et configuration des bases de données 2010 Techniques de stockage 1 Eric Boniface Sommaire Stockage de données Disques RAID Fichiers Oracle et MySQL 2 Stockage de données Une base

Plus en détail

Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs

Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs METAIS Cédric 2 ème année Informatique et réseaux Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs Cédric METAIS ISMRa - 1 - LES DIFFERENTS SYSTEMES RAID SOMMAIRE INTRODUCTION I LES DIFFERENTS RAID I.1 Le

Plus en détail

Gestion du système de fichiers. Côté utilisateur Description du système Côté concepteur

Gestion du système de fichiers. Côté utilisateur Description du système Côté concepteur Gestion du système de fichiers Côté utilisateur Description du système Côté concepteur Création d un fichier : par un processus qui lui affecte un nom qui sera ensuite connu de tous Introduction Fichier

Plus en détail

Plan du cours. - Introduction - Emergence et évolution des systèmes d exploitation - Système de fichiers : FAT - NTFS - Ordonnancement

Plan du cours. - Introduction - Emergence et évolution des systèmes d exploitation - Système de fichiers : FAT - NTFS - Ordonnancement Plan du cours - Introduction - Emergence et évolution des systèmes d exploitation - Système de fichiers : FAT - NTFS - Ordonnancement Systèmes d exploitation 1ère année p. 1 FAT FAT = File Allocation Table

Plus en détail

Les systèmes de Fichier

Les systèmes de Fichier Les systèmes de Fichier 1 Les disques durs, aussi petits soient-ils, contiennent des millions de bits, il faut donc organiser les données afin de pouvoir localiser les informations, c'est le but du système

Plus en détail

CHAPITRE 4: RAID (Redundant Array of Independant / Inexpensive Disks)

CHAPITRE 4: RAID (Redundant Array of Independant / Inexpensive Disks) CHAPITRE 4: RAID (Redundant Array of Independant / Inexpensive Disks) Le system RAID peut être Matériel ou Logiciel I. RAID 0 : Volume agrégé par bandes (Striping) On a un fichier découpé en plusieurs

Plus en détail

Fonctions de base d'un système d exploitation

Fonctions de base d'un système d exploitation Chapitre 2 Durée : 12 Heures Type : Théorique Introduction Fonctions de base d'un système d exploitation Ce chapitre s'intéresse aux fonctionnalités de base d'un OS comme : La gestion des processus La

Plus en détail

CNAM. Mémoires de Masse. 2007/2008 Ivan Boule

CNAM. Mémoires de Masse. 2007/2008 Ivan Boule Mémoires de Masse 1 Plan Disques durs Formattages physiques et logiques Tri des requêtes d'entrée/sortie Mémoires Flash - Principes Mémoires Flash de type NOR Mémoires Flash de type NAND 2 Disque Dur Plateaux

Plus en détail

Aujourd hui: gestionnaire de fichiers

Aujourd hui: gestionnaire de fichiers Gestion des fichiers GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Source: http://www.business-opportunities.biz/2014/11/16/40-home-offices-that-are-messier-than-yours/

Plus en détail

Système d exploitation

Système d exploitation Cours 1 Université du Luxembourg Enseignement : Professeur:. But du cours : Connaître les systèmes d exploitation. Se familiariser avec UNIX. Environnement de programmation : PC sous Windows avec Cygwin

Plus en détail

1. Systèmes d entrée/sortie 2. Systèmes de fichiers 3. Structure de mémoire de masse (disques)

1. Systèmes d entrée/sortie 2. Systèmes de fichiers 3. Structure de mémoire de masse (disques) Chapitre 4 Le système de Gestion de Fichiers 1. Systèmes d entrée/sortie 2. Systèmes de fichiers 3. Structure de mémoire de masse (disques) 1 Systèmes d entrée/sortie Concepts importants : Matériel E/S

Plus en détail

EX4C Systèmes d exploitation. Séance 14 Structure des stockages de masse

EX4C Systèmes d exploitation. Séance 14 Structure des stockages de masse EX4C Systèmes d exploitation Séance 14 Structure des stockages de masse Sébastien Combéfis mardi 3 mars 2015 Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution

Plus en détail

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation Les Systèmes d Exploitation: d Concepts et Programmation Samia Bouzefrane MCF en Informatique, CNAM samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra Samia Bouzefrane, Cours SYSTEME 1 Introduction

Plus en détail

INFO4008 Programmation Unix Systèmes de Gestion de Fichiers

INFO4008 Programmation Unix Systèmes de Gestion de Fichiers I. Système de Gestion de Fichiers Un SGF est la partie d un système d exploitation chargée de : Établir la correspondance entre l organisation logique (vue utilisateur) et l organisation physique. Fournir

Plus en détail

Systèmes de gestion de bases de données

Systèmes de gestion de bases de données Systèmes de gestion de bases de données Supports de stockage P. Rigaux Cnam, dépt. informatique April 1, 2015 PR (Cnam, dépt. info) Systèmes de gestion de bases de données April 1, 2015 1 / 1 Techniques

Plus en détail

14. Stockage des données. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr]

14. Stockage des données. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr] 14. Stockage des données 416 Hiérarchie des stockages Mémoire cache est plus rapide et plus onéreuse que... RAM est plus rapide et plus onéreuse que... Disque dur est plus rapide et plus onéreux que...

Plus en détail

1.1 Remote Procedure Call (RPC)

1.1 Remote Procedure Call (RPC) 1.1 Remote Procedure Call (RPC) Le modèle Client-Serveur est un modèle simple à utiliser pour la structuration des systèmes répartis. Mais ce modèle s appuie sur des communications de type entrée/sortie

Plus en détail

Qu est ce que le RAID?

Qu est ce que le RAID? LES SYSTEMES RAID PLAN Introduction : Qu est ce que le RAID? Quels sont les différents niveaux de RAID? Comment installer une solution RAID? Conclusion : Quelle solution RAID doit-on choisir? Qu est ce

Plus en détail

CHAPITRE VI : SYSTEME DE GESTION DE FICHIERS

CHAPITRE VI : SYSTEME DE GESTION DE FICHIERS 56 CHAPITRE VI : SYSTEME DE GESTION DE FICHIERS 6.1 INTRODUCTION : Afin de fournir un accès efficace et pratique au disque, le SE impose un système de gestion de fichiers (SGF) pour permettre de stocker,

Plus en détail

Mémoire virtuelle. Généralités

Mémoire virtuelle. Généralités Mémoire virtuelle Généralités La pagination pure - Conversion d adresses virtuelles en adresses physiques - Table des pages à plusieurs niveau et table inversée - Algorithmes de remplacement de page -

Plus en détail

Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004. Plan général Systèmes d exploitation

Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004. Plan général Systèmes d exploitation Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004 27 Janvier 2004 Systèmes d exploitation - partie 3 (=OS= Operating Systems) Dr. Dijana Petrovska-Delacrétaz DIVA group, DIUF 1 Plan général Systèmes d exploitation

Plus en détail

Fonctionnement d un Système de Gestion de Fichiers (SGF) - les disques. christophe.cerin@iutv.univ-paris13.fr 27 décembre 2012

Fonctionnement d un Système de Gestion de Fichiers (SGF) - les disques. christophe.cerin@iutv.univ-paris13.fr 27 décembre 2012 Fonctionnement d un Système de Gestion de Fichiers (SGF) - les disques christophe.cerin@iutv.univ-paris13.fr 27 décembre 2012 1 Systèmes de fichiers Propriétés attendues : Stocker de très grandes quantités

Plus en détail

Présentation / Installation / Configuration d un serveur MS Windows NT 4.0. Travail réalisé en cours et lors de séance en autonomie.

Présentation / Installation / Configuration d un serveur MS Windows NT 4.0. Travail réalisé en cours et lors de séance en autonomie. Intitulé : Présentation / Installation / Configuration d un serveur MS Windows NT 4.0 Cadre : Travail réalisé en cours et lors de séance en autonomie. Conditions de réalisation : Ce travail à été réalisé

Plus en détail

Introduction à l Informatique

Introduction à l Informatique Introduction à l Informatique. Généralités : Etymologiquement, le mot informatique veut dire «traitement d information». Ceci signifie que l ordinateur n est capable de fonctionner que s il y a apport

Plus en détail

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation (Operating Systems) Introduction SITE : http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1/2 Qu est-ce qu un SE? Ensemble de logiciels

Plus en détail

Ordonnancement. Semestre 6 2012-2013. Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr.

Ordonnancement. Semestre 6 2012-2013. Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr. V-2 (02-03-2009) Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr Semestre 6 2012-2013 Quelques faits motivant la notion Sur une machine, il y a plus de processus

Plus en détail

Gestion de la mémoire centrale Allocation de la mémoire physique. Joëlle Delacroix NSY103 1

Gestion de la mémoire centrale Allocation de la mémoire physique. Joëlle Delacroix NSY103 1 Gestion de la mémoire centrale Allocation de la mémoire physique Joëlle Delacroix NSY13 1 Processeur Adressage de la mémoire centrale Données Adresse Commandes Cellule mémoire mémorisant 1 bit lec B u

Plus en détail

Examen Corrigé NFP137 : Systèmes et applications concurrentes

Examen Corrigé NFP137 : Systèmes et applications concurrentes CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS et METIERS Centre de Paris Examen Corrigé NFP137 : Systèmes et applications concurrentes 3 juillet 2007 Exercice 1 : Gestion des ressources : L algorithme du banquier. Lorsqu

Plus en détail

Architecture (5) - DISQUES DURS -

Architecture (5) - DISQUES DURS - 1/24 Introduction Structure des données Interfaces Architecture (5) - DISQUES DURS - Pierre Gançarski Université de Strasbourg IUT Robert Schuman DUT Informatique 2/24 Introduction Structure des données

Plus en détail

SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS SGF - DISQUE

SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS SGF - DISQUE SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS SGF - DISQUE C.Crochepeyre MPS_SGF 2000-20001 Diapason 1 Les couches logiciels réponse SGF requête matériel matériel Requêtes E/S Système E/S Pilote E/S Interruptions Contrôleur

Plus en détail

Les systèmes de stockage NSY 104

Les systèmes de stockage NSY 104 Les systèmes de stockage NSY 104 Introduction Besoins o Stocker des informations de manière fiable et pérenne. o Retrouver des informations de manière efficace. SGF (système de gestion de fichier) o Fait

Plus en détail

Installation de Windows XP www.ofppt.info

Installation de Windows XP www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail XP DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC XP Sommaire 1 Introduction... 2 2 Vérification de la

Plus en détail

Cours A7 : Temps Réel

Cours A7 : Temps Réel Cours A7 : Temps Réel Pierre.Paradinas / @ / cnam.fr Cnam/Cedric Systèmes Enfouis et Embarqués (SEE) Motivations Du jour : les mécanismes multitâches, la gestion des priorités, l ordonnancement, la gestion

Plus en détail

TD 6 Introduction à l Informatique

TD 6 Introduction à l Informatique TD 6 Introduction à l Informatique Disques durs Corrigé 1. Composants du disque dur Décrire chaque composant du disque dur représenté ci-dessous. Plateau Moteur rotatif Tête de lecture Bras électromagnétique

Plus en détail

Systèmes de gestion de bases de données

Systèmes de gestion de bases de données Systèmes de gestion de bases de données Gestion des mémoires P. Rigaux Cnam, dépt. informatique April 1, 2015 PR (Cnam, dépt. info) Systèmes de gestion de bases de données April 1, 2015 1 / 13 Gestion

Plus en détail

LA GESTION DE FICHIERS

LA GESTION DE FICHIERS CHAPITRE 6 : LA GESTION DE FICHIERS Objectifs spécifiques Connaître la notion de fichier, ses caractéristiques Connaître la notion de répertoires et partitions Connaître les différentes stratégies d allocation

Plus en détail

Gestion de la Mémoire 1 ère partie: Point de vue processeur. Chapitre 5

Gestion de la Mémoire 1 ère partie: Point de vue processeur. Chapitre 5 Gestion de la Mémoire 1 ère partie: Point de vue processeur Chapitre 5 Présentation La mémoire peut être adressée de 3 points de vue Point de vue processeur Comment le processeur adresse la mémoire physique

Plus en détail

Cours «système d exploitation» 2 ème année IUT de Caen, Département d Informatique Année 2000 2001 (François Bourdon)

Cours «système d exploitation» 2 ème année IUT de Caen, Département d Informatique Année 2000 2001 (François Bourdon) Cours «système d exploitation» 2 ème année IUT de Caen, Département d Informatique Année 2000 2001 (François Bourdon) Cours Systèmes d exploitation, François Bourdon, IUT département informatique, Caen.

Plus en détail

Architecture des ordinateurs. Optimisation : pipeline. Pipeline (I) Pipeline (II) Exemple simplifié : Instructions de type R

Architecture des ordinateurs. Optimisation : pipeline. Pipeline (I) Pipeline (II) Exemple simplifié : Instructions de type R Architecture des ordinateurs Licence Informatique - Université de Provence Jean-Marc Talbot Optimisation : pipeline jtalbot@cmi.univ-mrs.fr L3 Informatique - Université de Provence () Architecture des

Plus en détail

Algorithmique et Analyse d Algorithmes

Algorithmique et Analyse d Algorithmes Algorithmique et Analyse d Algorithmes L3 Info Cours 5 : Structures de données linéaires Benjamin Wack 2015-2016 1 / 37 La dernière fois Logique de Hoare Dichotomie Aujourd hui Type Abstrait de Données

Plus en détail

Approche générale. Vocabulaire élémentaire. Partition. Volume. Systèmes de fichiers avancés. Texte. Volumes, Partitions, RAID. Partition.

Approche générale. Vocabulaire élémentaire. Partition. Volume. Systèmes de fichiers avancés. Texte. Volumes, Partitions, RAID. Partition. Texte Approche générale Systèmes de fichiers avancés Volumes, Partitions, RAID 1 2 Vocabulaire élémentaire Partition Disque dur : élément physique destiné au stockage Partition : division d un disque dur

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS

SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS - DISQUE 1 Les couches logiciels réponse requête Requêtes E/S Système E/S Pilote E/S Interruptions utilisateur traitement S.E. commandes S.E. S.E. matériel Contrôleur E/S

Plus en détail

Les Entrées et Sorties: Programmées, interruptions, et DMA. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde

Les Entrées et Sorties: Programmées, interruptions, et DMA. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Les Entrées et Sorties: Programmées, interruptions, et DMA GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Aujourd hui Entrées-sorties Programmées Par interruptions Le

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

ICM 1A - SIN 27 juin 2011. École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne

ICM 1A - SIN 27 juin 2011. École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne ICM 1A SIN Pôle XXI Stockage de l Information Numérique P Lalevée, S Sanaur, S Blayac, P Boivin École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne Présentation Présentation générale Le stockage de l'information

Plus en détail

Comme chaque ligne de cache a 1024 bits. Le nombre de lignes de cache contenu dans chaque ensemble est:

Comme chaque ligne de cache a 1024 bits. Le nombre de lignes de cache contenu dans chaque ensemble est: Travaux Pratiques 3. IFT 1002/IFT 1005. Structure Interne des Ordinateurs. Département d'informatique et de génie logiciel. Université Laval. Hiver 2012. Prof : Bui Minh Duc. Tous les exercices sont indépendants.

Plus en détail

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID 1. Guide pour l Installation des Disques Durs SATA... 2 1.1 Installation de disques durs Série ATA (SATA)... 2 2. Guide de Configurations

Plus en détail

Chapitre 3 Systèmes de gestion de fichiers

Chapitre 3 Systèmes de gestion de fichiers Chapitre 3 Systèmes de gestion de fichiers Jean Privat Université du Québec à Montréal INF3172 Principes des systèmes d exploitation Automne 2011 Jean Privat (UQAM) 03 SGF INF3172 Automne 2011 1 / 1 Plan

Plus en détail

CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION

CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION 3.1 Un historique 3.2 Une vue générale 3.3 Les principaux aspects Info S4 ch3 1 3.1 Un historique Quatre générations. Préhistoire 1944 1950 ENIAC (1944) militaire : 20000 tubes,

Plus en détail

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration.

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration. Windows 2000: Introduction W2K: Architecture Système d'exploitation multitâche multithread 32 bits à architecture SMP. Multiplateforme: intel x86, Compaq Alpha Jusqu'à 64 Go de mémoire vive Système d'exploitation

Plus en détail

1 Exercice 1 Question de cours (4 points)

1 Exercice 1 Question de cours (4 points) Info32B Systèmes d'exploitation année 2013-2014 Examen (1ère session) 16 décembre 2014 N. Sabouret L'épreuve dure 2h30. Tous les documents sont autorisés. Les exercices sont indépendants. 1 Exercice 1

Plus en détail

Services Informatique

Services Informatique Services Informatique Traitement de données. - Organisation et sauvegarde de données; - Gestion de données; - Contrôle. Échange de données - Problématiques; - Solutions. Communication - Internet - IPPhone

Plus en détail

Systèmes d exploitation Gestion des processus

Systèmes d exploitation Gestion des processus Systèmes d exploitation Gestion des processus Didier Verna didier@lrde.epita.fr 5 décembre 2000 Table des matières Table des matières Généralités... 3 États d un processus... 4 Bloc de contrôle d un processus

Plus en détail

Continuité de service et sûreté de fonctionnement Application aux données : le RAID. Arnaud Delhay Licence Professionnelle GSR

Continuité de service et sûreté de fonctionnement Application aux données : le RAID. Arnaud Delhay Licence Professionnelle GSR Continuité de service et sûreté de fonctionnement Application aux données : le RAID Arnaud Delhay Licence Professionnelle GSR Motivations Assurer un service constant à l utilisateur niveau calcul : dupliquer

Plus en détail

Module 7 : Gestion de la tolérance de pannes

Module 7 : Gestion de la tolérance de pannes Module 7 : Gestion de la tolérance de pannes 0RGXOH#:#=#*HVWLRQ#GH#OD#WROpUDQFH#GH#SDQQHV# # 568 # 3UpVHQWDWLRQ#JpQpUDOH 3UpVHQWHU#OHV#SULQFLSDX[ VXMHWV#HW#REMHFWLIV#pWXGLpV GDQV#FH#PRGXOH1 :LQGRZV#17#SUHQG#HQ

Plus en détail

IN SYSTEM. Préconisations techniques pour Sage 100 Windows, MAC/OS, et pour Sage 100 pour SQL Server V16. Objectif :

IN SYSTEM. Préconisations techniques pour Sage 100 Windows, MAC/OS, et pour Sage 100 pour SQL Server V16. Objectif : IN SYSTEM Préconisations techniques pour Sage 100 Windows, MAC/OS, et pour Sage 100 pour SQL V16 Objectif : En synthèse des manuels de référence de Sage Ligne 100, ce document vous présente les préconisations,

Plus en détail

Niveau 1. Disque 1 Bande 1 Bande 4 Bande 7. Disque 3 Bande 3 Bande 6 Bande 9. Disque 2 Bande 2 Bande 5 Bande 8

Niveau 1. Disque 1 Bande 1 Bande 4 Bande 7. Disque 3 Bande 3 Bande 6 Bande 9. Disque 2 Bande 2 Bande 5 Bande 8 Présentation de la technologie RAID, un article de «Comment ça marche» La technologie RAID (acronyme de Redundant Array of Inexpensive Disks, parfois Redundant Array of Independent Disks, traduisez Ensemble

Plus en détail

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Chapitre 2 Architecture d un ordinateur Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Les objectifs : o Identifier les principaux composants d un micro-ordinateur. o Connaître les caractéristiques

Plus en détail

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID 1. Guide pour l Installation des Disques Durs SATA... 2 1.1 Installation de disques durs Série ATA (SATA)... 2 2. Guide de Configurations

Plus en détail

Windows Server 2012 R2 Installation et Configuration

Windows Server 2012 R2 Installation et Configuration Mise en place d Hyper-V 1. Vue d ensemble des technologies de virtualisation 11 1.1 Virtualisation du poste de travail 12 1.2 Virtualisation d'applications 12 1.3 Hyper-V sous Windows 8.1 12 2. Implémentation

Plus en détail

synchronisation et communication entre processus Synchronisation et communication entre processus

synchronisation et communication entre processus Synchronisation et communication entre processus 1 Synchronisation et communication entre processus Accès à des ressources communes 2 Exemple: compte bancaire dont montant en A sur disque programme pour ajouter 100: lire(n,a) N := N+100 écrire(n,a) 2

Plus en détail