28 MAI 2015 GEORGES ZUND

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "28 MAI 2015 GEORGES ZUND"

Transcription

1 PARTENAIRES! 28 MAI 2015 GEORGES ZUND

2 2 SOMMAIRE INFORMATIONS GÉNÉRALES FORMATION PROFESSIONNELLE MÉTÉO DE LA CONSTRUCTION DOSSIERS EN COURS DIVERS

3 INFORMATIONS GÉNÉRALES 3

4 4

5 FEDERATION VAUDOISE DES ENTREPRENEURS Les groupes professionnels Carrelages Maçonnerie et génie civil Parqueterie, revêtements de sols Travaux spéciaux en résine Asphaltage et étanchéité Construction métallique Isolation & calorifugeage Menuiserie, ébénisterie et charpenterie Plâtrerie et peinture Vitrerie et miroiterie 8 sections 3 sections 10 sections 10 sections

6 6 Organisation professionnelle patronale créée en 1904, la Fédération vaudoise des entrepreneurs représente et coordonne les activités communes de divers métiers de la construction dans le canton de Vaud. Au , entreprises ont eu recours aux services de la FVE personnes (ouvriers, employés et patrons) sont occupées dans ces entreprises ; ces personnes bénéficient des services et prestations de la fédération. Les salaires versés en 2014 par les entreprises affiliées à la FVE ont atteint le total de 1,350 mia de francs.

7 7 9 groupes professionnels, à savoir : Maçonnerie et génie civil Menuiserie, ébénisterie, charpenterie Plâtrerie et peinture Construction métallique, isolation et calorifugeage Carrelages Asphaltage et étanchéité Industrie du verre Parqueterie et revêtements de sols Travaux spéciaux en résine

8 8 La fédération négocie des conventions collectives de travail : Pour le gros œuvre (secteur principal de la construction) 732 entr., empl. Pour le second œuvre : entr., empl. La CCTR : convention collective de travail romande du second œuvre, groupant les métiers suivants : menuiserie, ébénisterie et charpenterie plâtrerie et peinture carrelages asphaltage, étanchéité travaux spéciaux en résine vitrerie et miroiterie parqueterie, revêtements de sols

9 9 Pour la construction métallique : 200 entr., empl. La CCT Métal-Vaud : convention collective de travail de la construction métallique et de l isolation et du calorifugeage.

10 10 ADMINISTRATION DES INSTITUTIONS SOCIALES - Caisse de compensation des entrepreneurs pour ce qui a trait à l AVS, l AI, l APG et l AC ( Caisse 66.1 ) ; - Caisse d allocations familiales ; - Caisse d allocations complémentaires pour le service militaire ; - Caisse de contribution de solidarité professionnelle ;

11 11 ADMINISTRATION DES INSTITUTIONS SOCIALES - Caisse de retraite professionnelle de l industrie vaudoise de la construction. Gestion avec les partenaires sociaux. Quelques chiffres au : - 2 milliards CHF sous gestion; - Taux de couverture 106,3; assurés actifs, 5630 rentiers et 450 pré-rentiers soit un total de personnes.

12 12 FONDATION EQUITIM 4 partenaires pour construire des logements à des prix abordables à ne pas confondre avec des logements subventionnés. Droit de superficie. Le terrain reste propriété de la commune. Construction traditionnelle. Hors des appels d offres des marchés publics. La commune décide de l abaissement du prix des loyers.

13 13 LE PÔLE DU BÂTIMENT VAUDOIS

14 14 PROJET ACVIE FVE 25 AOÛT 2014

15 Taille des entreprises Maçonnerie et génie civil Second œuvre et constr. métallique 73% 87% 21% 6% 1% 12% de 1 à 10 employés de 11 à 50 employés de 51 à 250 employés de 1 à 10 employés de 11 à 50 employés de 51 à 250 employés

16 FORMATION PROFESSIONNELLE 16

17 17 FORMATION PROFESSIONNELLE L Ecole de la construction / /

18 18 FORMATION PROFESSIONNELLE m 2 dédiés à l enseignement 27 professions représentées apprentis nombre de journées de perfectionnement professionnel 16 enseignants fixes 300 enseignants vacataires

19 Gros travail sur l image 1966 Aujourd hui Aujourd hui encore!!!

20 Gros travail sur l image

21 21 Les métiers du bâtiment et de la construction

22 22 NOTRE SYSTÈME FORMATION PROFESSIONNELLE Le savoir-faire au plus haut niveau. du 11 au 16 août 2015 Et en 2017 à Abu Dhabi.. See you!

23 MÉTÉO DE LA CONSTRUCTION 23

24 24 MÉTÉO DE LA CONSTRUCTION Le temps se couvre. Chiffres d affaires stables, malgré un carnet de commandes en léger recul pour le GO. Fléchissement des entrées des commandes pour le SO, réserve de travail faible. Stabilité de l emploi ( Est vaudois, WEBER, LAT ).

25 25 DOSSIERS EN COURS

26 26 DOSSIERS EN COURS Travail au noir; Marchés publics; Faillites multiples; Registre professionnel; Limitation de la bureaucratie; Entreprises générales.

27 27 Travail au noir Estimation pour 2012 environ 7,6 % du PIB soit environ 47 Milliards de CHF. Ces montants sont éludés aux assurances sociales et au fisc (Communiqué du 24 janvier 2012 du Prof. Dr. Bernhard Boockmann IAW Tübingen, Allemagne et du Prof. Dr. Friederich Schneider de l Université de Linz, Autriche pour les % et le SECO pour le PIB) Il n y a pas de statistique claire sur le sujet. A demander : - Attestations du paiement des charges sociales ; - Attestations des commissions paritaires.

28 28 Travail au noir Mise en place d une carte professionnelle sur les chantiers Lutte contre le dumping salarial, la concurrence déloyale

29 29 SÉCURITÉ, TRAVAIL AU NOIR La Fédération vaudoise des entrepreneurs et ses partenaires s engagent à vos côtés. Afin de garantir une concurrence saine, demandez les attestations originales de paiement des charges sociales aux entreprises mandatées.

30 30 LA COMMISSION PROFESSIONNELLE PARITAIRE Renseigne volontiers sur l absence de litiges concernant les futures entreprises adjudicataires: Le Contrôle cantonal des chantiers est à contacter en cas de doutes sur un chantier (sécurité, travail au noir ) 24H/

31 31 Marchés publics Des prestations développées autour de deux axes A. Une offre qui s adresse aux entreprises membres de la Fédération vaudoise des entrepreneurs pour répondre à leurs besoins dans le cadre de procédures d appels d offres B. L autre offre qui s adresse aux maîtres de l ouvrage et à ses mandataires avec l objectif : d améliorer les procédures d appels d offres de marchés de construction de définir un déroulement de projet qui tient compte des contraintes d exécution et de favoriser la conclusion de contrats d entreprises individuels

32 32 Marchés publics A. Une sélection de notre offre pour nos entreprises Conseils et assistance Répondre aux questions des entreprises sur les procédures d appels d offres de marchés de construction Faciliter l accès des entreprises aux marchés publics Analyser certains appels d offres vaudois et transmettre des recommandations Assister les entreprises dans les procédures Organiser des cours de base et de perfectionnement Transmettre périodiquement des informations pratiques

33 33 Marchés publics B. Une offre pour les maîtres de l ouvrage et des mandataires 1. Prestations de conseils Répondre aux questions des maîtres de l ouvrage et des mandataires sur les procédures d appels d offres de marchés de construction Orienter les maîtres de l ouvrage vers des mandataires spécialisés dans l organisation de procédures de marchés publics Prestations gratuites

34 34 Marchés publics B. Une offre pour les maîtres de l ouvrage et des mandataires 2. Prestations d assistance Participer à la définition d un projet de construction au niveau de son organisation et de sa démarche Participer à la préparation de procédures pour le choix des mandataires (marché de service) Soutenir / participer à l organisation d appels d offres pour le choix des entreprises (marché de construction) Certifier des appels d offres sur la base de recommandations de la Fédération vaudoise des entrepreneurs Prestations payantes

35 35 Entreprises exclues des marchés publics

36 36 Contact Fédération vaudoise des entrepreneurs Route Ignace Paderewski 2, 1131 Tolochenaz Conseils et assistance techniques Tél. direct Fax

37 37 DOSSIERS EN COURS Travail au noir; Marchés publics; Faillites multiples; Registre professionnel; Limitation de la bureaucratie; Entreprises générales.

38 38 PROMOTION DES ENTREPRISES - VISIBILITÉ La fédération met un point d'honneur à mettre en valeur ses membres et affiliés. Elle présente ses entreprises dans les salons (Habitat-Jardin, comptoirs régionaux) au travers d une campagne de promotion inter-métiers en collaboration avec la Télé (VD-FR) sur 10 épisodes.

39 39 PROMOTION DES ENTREPRISES - VISIBILITÉ L'annuaire de la construction (distribué aux communes et aux propriétaires) L'annuaire électronique de la construction ww.fveconstruction.ch L'application Iphone et Androïd (FVE annuaire dans App Store)

40 40 POUR RÉUSSIR SA SUCCESSION!

41 Contexte de la transmission d entreprise 22% des PME suisses prévoient une succession au cours des 5 prochaines années 1 entreprise sur entreprises par année soit postes de travail 70% sont effectivement transmises (soit 30% liquidées) Taux de survie de 95% sur 5 ans (comparé à 50% en cas de création) Transmission au sein de la famille en légère régression source : Enquête PME Crédit Suisse 2013

42

43 43 MERCI DE VOTRE ATTENTION VOS QUESTIONS?

Dossier d affiliation aux Institutions sociales de la FVE

Dossier d affiliation aux Institutions sociales de la FVE Dossier d affiliation aux Institutions sociales de la FVE Patron indépendant (gros œuvre) Contenu 1. Bulletin d affiliation aux institutions sociales de la FVE Vous voudrez bien nous retourner ce document

Plus en détail

Travail du second œuvre Suisse romande CCT du 01.01.2007

Travail du second œuvre Suisse romande CCT du 01.01.2007 Travail du second œuvre Suisse romande CCT du 01.01.2007 Dispositions contractuelles générales Durée du contrat: 01.01 2007 jusqu'au 31.12.2011. Sauf dénonciation 3 mois avant l'échéance, le contrat est

Plus en détail

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective pour la retraite anticipée dans le second oeuvre romand (CCRA)

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective pour la retraite anticipée dans le second oeuvre romand (CCRA) Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective pour la retraite anticipée dans le second oeuvre romand (CCRA) Modification du 29 mars 2011 Le Conseil fédéral suisse

Plus en détail

LA FEDERATION ROMANDE DE METIERS DU BATIMENT ET SES INSTITUTIONS SOCIALES EN 2015

LA FEDERATION ROMANDE DE METIERS DU BATIMENT ET SES INSTITUTIONS SOCIALES EN 2015 LA FEDERATION ROMANDE DE METIERS DU BATIMENT ET SES INSTITUTIONS SOCIALES EN 2015 (circulaire à l intention des entreprises vaudoises de chauffage, ventilation et climatisation). 1. PREAMBULE Les associations

Plus en détail

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la Convention Collective pour la retraite anticipée dans le second œuvre romand (CCRA)

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la Convention Collective pour la retraite anticipée dans le second œuvre romand (CCRA) Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la Convention Collective pour la retraite anticipée dans le second œuvre romand (CCRA) du 9 juin 2004 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 7,

Plus en détail

Le personnel de la Caisse cantonale vaudoise de Compensation AVS et des Agences d assurances sociales vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2014

Le personnel de la Caisse cantonale vaudoise de Compensation AVS et des Agences d assurances sociales vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2014 Le personnel de la Caisse cantonale vaudoise de Compensation AVS et des Agences d assurances sociales vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2014 Futurs rentiers AVS En 2014, les hommes nés en 1949

Plus en détail

CCT pour la formation professionnelle et l'application des Conventions nationale et cantonale du Bâtiment 2008 TABLE DES MATIERES I...

CCT pour la formation professionnelle et l'application des Conventions nationale et cantonale du Bâtiment 2008 TABLE DES MATIERES I... CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL (CCT) POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET L'APPLICATION DES CONVENTIONS NATIONALE ET CANTONALE DU BÂTIMENT 008 TABLE DES MATIERES I...4 DISPOSITIONS GENERALES...4 Article

Plus en détail

Chiffres et faits 2007. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2007. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2007 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Publié par : Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288 CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41

Plus en détail

BIENVENUE SÉANCE D INFORMATION AUX MEMBRES ET AFFILIÉS AUTOMNE 2012

BIENVENUE SÉANCE D INFORMATION AUX MEMBRES ET AFFILIÉS AUTOMNE 2012 BIENVENUE SÉANCE D INFORMATION AUX MEMBRES ET AFFILIÉS AUTOMNE 2012 INTRODUCTION DU DIRECTEUR GEORGES ZÜND ORGANIGRAMME FONCTIONNEL DE LA FÉDÉRATION VAUDOISE DES ENTREPRENEURS Organigramme fonctionnel

Plus en détail

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2009 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Editeur Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288, CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41 44

Plus en détail

2.08 Etat au 1 er janvier 2014

2.08 Etat au 1 er janvier 2014 2.08 Etat au 1 er janvier 2014 Cotisations à l assurance-chômage L assurance-chômage est obligatoire 1 L assurance-chômage (AC) est une assurance sociale suisse au même titre que l assurance-vieillesse

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques indice des prix DE la construction n 62 décembre 213 INDICE GENEVOIS DES PRIX DE LA CONSTRUCTION, EN octobre 213 Dans le canton de Genève, les prix de la construction (TVA non comprise) progressent de

Plus en détail

4.02 Etat au 1 er janvier 2012

4.02 Etat au 1 er janvier 2012 4.02 Etat au 1 er janvier 2012 Indemnités journalières de l AI Généralités 1 Les indemnités journalières complètent les mesures de réadaptation de l AI: elles sont destinées à garantir la subsistance des

Plus en détail

INSTRUCTIONS GENERALES SUR L APPLICATION

INSTRUCTIONS GENERALES SUR L APPLICATION INSTRUCTIONS GENERALES SUR L APPLICATION DES DISPOSITIONS CONVENTIONNELLES DANS LA MAÇONNERIE ET LE GENIE CIVIL, VALABLES DANS LE CANTON DE VAUD EN 2014 (ETAT DECEMBRE 2013) 2/7 Sommaire : 1. Généralités

Plus en détail

Présentation de la fondation. «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne»

Présentation de la fondation. «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne» Présentation de la fondation «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne» Conseil des 50 - UCV - 26 novembre 2015 1 Sommaire Une solution innovante à un enjeu sociétal Un positionnement clair

Plus en détail

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 «Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 Septembre 2009 Introduction Le Greffe du tribunal de commerce de Paris a réalisé à la

Plus en détail

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du second-œuvre

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du second-œuvre Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du second-œuvre Modification du 14 mars 2012 Le Conseil fédéral suisse arrête: I Les arrêtés du

Plus en détail

Les avis de la Chambre des Métiers. Institution de cahiers spéciaux. des charges standardisés en matière de marchés publics

Les avis de la Chambre des Métiers. Institution de cahiers spéciaux. des charges standardisés en matière de marchés publics Les avis de la Chambre des Métiers Institution de cahiers spéciaux des charges standardisés en matière de marchés publics CdM/04/02/2013 12-106 Amendements au projet de règlement grand-ducal portant institution

Plus en détail

1.2013 Etat au 1 er janvier 2013

1.2013 Etat au 1 er janvier 2013 1.2013 Etat au 1 er janvier 2013 Modifications au 1 er janvier 2013 dans le domaine des cotisations et des prestations Sommaire Chiffres Cotisations 1-5 Prestations de l AVS 6-7 Prestations de l AI 8-9

Plus en détail

Ensemble, mieux assurés.

Ensemble, mieux assurés. Ensemble, mieux assurés. Caisse de compensation / Caisse d allocations familiales / Prévoyance professionnelle PROMEA 1 Assurances sociales PROMEA. Afin de pouvoir présenter un centre de compétences dans

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

DOSSIER «PRATIQUE PRIVEE»

DOSSIER «PRATIQUE PRIVEE» DOSSIER «PRATIQUE PRIVEE» Autorisation de pratiquer Prestations Remboursement Non Bilans, suivis, examens psychologiques, expertises, supervisions Par les assurances complémentaires ; le patient doit vérifier

Plus en détail

Fiches de salaire Excel 2015

Fiches de salaire Excel 2015 Fiches de salaire Excel 2015 DIRECTIVES 1 Fichier Excel 1.1 Informations générales La loi fédérale sur l AVS oblige les employeurs à enregistrer régulièrement les salaires pour autant que tel s avère nécessaire

Plus en détail

Orientation sur l obligation de cotiser, le décompte, la perception des cotisations et les prestations

Orientation sur l obligation de cotiser, le décompte, la perception des cotisations et les prestations Orientation sur l obligation de cotiser, le décompte, la perception des cotisations et les prestations Employeurs Sommaire 1. Obligation de cotiser 2 1.1 Généralités 2 1.2 Cotisations AVS/AI/APG/AC 2 1.3

Plus en détail

Réduction individuelle et temporaire des prestations

Réduction individuelle et temporaire des prestations L adaptation temporaire du temps de travail de crise Mesure : Il s agit d une réduction collective du temps de travail s appliquant à l ensemble des travailleurs de l entreprise ou à une catégorie spécifique

Plus en détail

Promotions économiques régionales

Promotions économiques régionales Le fil rouge pour la création d entreprise Lausanne Région Association de la Région Cossonay - Aubonne - Morges Association de la Région du Gros-de-Vaud INTRODUCTION Ce livret, édité par les trois associations

Plus en détail

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité La Direction de la sécurité sociale DSS Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité 1, Place de Fontenoy 75350 Paris cedex Tél : 01 40 56 60 00 Fax : 01 40 56 72 88

Plus en détail

CHARTE de REFERENCEMENT

CHARTE de REFERENCEMENT EUROMETROPOLE DE STRASBOURG Direction de l urbanisme, de l habitat et de l aménagement Service de l Habitat 1 parc de l Etoile 67076 STRASBOURG Cedex DIMINUTION DES LOGEMENTS VACANTS DU PARC PRIVE APPEL

Plus en détail

Entreprise modèle dans la construction métallique Comment dériver les taux de calcul

Entreprise modèle dans la construction métallique Comment dériver les taux de calcul Entreprise modèle dans la construction métallique Comment dériver les taux de calcul 2 1. Introduction Un modèle pour le succès La rentabilité de votre entreprise indique le niveau de bénéfice qui a été

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

2.07 Cotisations Procédure de décompte simplifiée pour les employeurs

2.07 Cotisations Procédure de décompte simplifiée pour les employeurs 2.07 Cotisations Procédure de décompte simplifiée pour les employeurs Etat au 1 er janvier 2015 En bref La procédure de décompte simplifiée est inscrite dans la loi fédérale sur la lutte contre le travail

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

FEDERATION ROMANDE DES MAITRES PLATRIERS-PEINTRES FONDS PROFESSIONNEL ROMAND DE LA PLATRERIE-PEINTURE FP 3

FEDERATION ROMANDE DES MAITRES PLATRIERS-PEINTRES FONDS PROFESSIONNEL ROMAND DE LA PLATRERIE-PEINTURE FP 3 FEDERATION ROMANDE DES MAITRES PLATRIERS-PEINTRES FONDS PROFESSIONNEL ROMAND DE LA PLATRERIE-PEINTURE FP 3 Personnes de contact : Marcel DELASOIE, Secrétaire général 027/327.51.22 E-Mail : marcel.delasoie@bureaudesmetiers.ch

Plus en détail

Commission tripartite cantonale vaudoise Mesures d accompagnement à la Libre circulation des personnes

Commission tripartite cantonale vaudoise Mesures d accompagnement à la Libre circulation des personnes Commission tripartite cantonale vaudoise Mesures d accompagnement à la Libre circulation des personnes Secrétariat : Service de l emploi, Rue Caroline 11, 1014 Lausanne RAPPORT AU CONSEIL D ETAT SUR LES

Plus en détail

Impôt à la source. Simplification administrative et Harmonisation intercantonale. Qui sont concernés?

Impôt à la source. Simplification administrative et Harmonisation intercantonale. Qui sont concernés? Impôt à la source Simplification administrative et Harmonisation intercantonale 1 Impôt à la source Qui sont concernés? Sont concernés : Les «employeurs», personnes physiques ou morales,(plus de 11 000

Plus en détail

4.09 Prestations de l AI Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI

4.09 Prestations de l AI Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI 4.09 Prestations de l AI Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-invalidité fédérale (AI) a pour principe que «la réadaptation prime la rente».

Plus en détail

Prestations complémentaires

Prestations complémentaires Prestations complémentaires Analyse des facteurs de coûts et solutions Rencontre avec la presse, 7 mai 2015 Union patronale suisse, Expertise mandatée par l Union patronale suisse Analyse des facteurs

Plus en détail

Informations pour la déclaration des salaires. Carnet des salaires 2015

Informations pour la déclaration des salaires. Carnet des salaires 2015 Informations pour la déclaration des salaires Carnet des salaires 2015 Contenu Nouveautés AVS/AI/APG 1 Caisse de pension 1 Assurance-maladie et accidents (SWICA) 1 Attestation des salaires 1 Annonce des

Plus en détail

Gestion des assurances sociales dans mon entreprise et nouveautés 2010

Gestion des assurances sociales dans mon entreprise et nouveautés 2010 «Recentrez votre activité, externalisez la gestion de votre personnel!» Gestion des assurances sociales dans mon entreprise et nouveautés 2010 Frédéric ric Favre HRplus Sàrl HRplus Sàrl 1 Quoi de neuf

Plus en détail

INDICATIONS GÉNÉRALES

INDICATIONS GÉNÉRALES Directives du compte de résultat des cours interentreprises (CIE) (par profession et par organisateur) INDICATIONS GÉNÉRALES Les présentes directives définissent les normes pour remplir le compte de résultat

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR L'ENTREPRISE

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR L'ENTREPRISE RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR L'ENTREPRISE Raison sociale... Nom et prénom. Adresse postale...... Téléphone... Fax... Natel... e-mail... Poste - Lieu... CCP IBAN No... Banque - Lieu... IBAN No... Début d'activité...

Plus en détail

Les conditions de salaire et de travail en Suisse. Un «Sonderfall» en crise?

Les conditions de salaire et de travail en Suisse. Un «Sonderfall» en crise? Les conditions de salaire et de travail en Suisse Un «Sonderfall» en crise? 2 Le débat sur la préférence cantonale 3 Un taux de chômage toujours bas en comparaison internationale (février 2012) 4 Genève:

Plus en détail

Finance Comptabilité. Brevet Fédéral de Spécialiste en Finance et Comptabilité (BF FC) COURS PRÉPARATOIRES

Finance Comptabilité. Brevet Fédéral de Spécialiste en Finance et Comptabilité (BF FC) COURS PRÉPARATOIRES Finance Comptabilité Brevet Fédéral de Spécialiste en Finance et Comptabilité (BF FC) COURS PRÉPARATOIRES LE MOT DU CENTRE PATRONAL Donnez un coup d accélérateur à votre carrière! A u service des entreprises

Plus en détail

CAP Assurance de Protection juridique

CAP Assurance de Protection juridique Clients privés/clients entreprises CAP Assurance de Protection juridique Protection juridique globale pour tous: privalex, firmalex et contrat spécial w.cap.ch A company of Il est important d avoir des

Plus en détail

Les assurances sociales en Suisse

Les assurances sociales en Suisse Dimensions et enjeux / facteurs d influences des assurances sociales Introduction : Alain Berset souhaite bien cerner les perspectives et les enjeux actuels et futurs des assurances sociales, notamment

Plus en détail

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du nettoyage industriel des textiles

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du nettoyage industriel des textiles Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du nettoyage industriel des textiles du 22 octobre 2013 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 7,

Plus en détail

Ces prestations sont réalisées par des opérateurs conventionnés à cet effet avec le MICNT.

Ces prestations sont réalisées par des opérateurs conventionnés à cet effet avec le MICNT. Cahier des charges relatif à l appel à manifestation d intérêt pour le référencement des opérateurs de modernisation du commerce de proximité dans le cadre du plan RAWAJ I- Contexte : Le commerce de proximité

Plus en détail

VI. travail et assurances sociales

VI. travail et assurances sociales VI. travail et assurances sociales A quelles règles êtes-vous soumis en tant qu employeur Ce chapitre vous fournit des indications sur les charges sociales obligatoires et sur certains aspects importants

Plus en détail

REGLEMENT FONDS MEC - FRM

REGLEMENT FONDS MEC - FRM REGLEMENT CONCERNANT LE FONDS EN FAVEUR DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA FEDERATION SUISSE ROMANDE DES ENTREPRISES DE MENUISERIE, EBENISTERIE ET CHARPENTERIE FONDS MEC - FRM FRM 0 octobre 006 Règlement

Plus en détail

FA Renseignez-vous auprès de votre caisse de compensation, pour savoir si la contribution aux frais administratifs serait adaptée en 2015.

FA Renseignez-vous auprès de votre caisse de compensation, pour savoir si la contribution aux frais administratifs serait adaptée en 2015. Personnel Bouclement annuel 2014 Travaux de bouclement 2014 Recommandation : Archivage des certificats de salaire au format PDF Après l impression des certificats de salaire, nous recommandons de les archiver

Plus en détail

Les solutions de prévoyance professionnelle pour les PME

Les solutions de prévoyance professionnelle pour les PME Les solutions de prévoyance professionnelle pour les PME Les solutions LPP pour les PME CCIF Fribourg - 26 mars 2013 Coût des assurances sociales Par type d assurance, en % Source : Office fédéral des

Plus en détail

BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG

BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG SOMMAIRE 1. L'ENTREPRISE 2. DESCRIPTION DU PROJET 3. DIAGNOSTIC DE L'ENTREPRISE 4. PLAN DE FINANCEMENT 5. PLAN D'EXPLOITATION PREVISIONNEL

Plus en détail

de la Commission professionnelle paritaire du second-oeuvre romand de la construction CPP-SOR

de la Commission professionnelle paritaire du second-oeuvre romand de la construction CPP-SOR STATUTS de la Commission professionnelle paritaire du second-oeuvre romand de la construction CPP-SOR 2009 - 2 - Table des matières A. Membres fondateurs, nom et forme juridique, durée et siège 1. Membres

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation DEPARTEMENT DE LA CORSE DU SUD COMMUNE DE GROSSETO-PRUGNA Mission de coordination en matière de sécurité et de protection de la santé, pour la réhabilitation du groupe scolaire de Porticcio. Règlement

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine

Prévoyance professionnelle. Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine 2 Trois piliers pour votre prévoyance En Suisse, le système de prévoyance repose sur le principe des «3 piliers». Le but de ce système est de vous

Plus en détail

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce 7 mars 203 Mehdi KETTANI Vice-président de la Commission R&D, e-entreprise et relation avec l Université Commission

Plus en détail

Encaisser partout avec l iphone

Encaisser partout avec l iphone Encaisser partout avec l iphone L epayment App de ConCardis transforme votre iphone en terminal de paiement Déroulement du paiement en déplacement : sûr, simple et partout Vous souhaitez réaliser des paiements

Plus en détail

Fondation vaudoise pour la formation et le perfectionnement professionnels des métiers MEM

Fondation vaudoise pour la formation et le perfectionnement professionnels des métiers MEM Fondation vaudoise pour la formation et le perfectionnement professionnels des métiers MEM Rapport d activité 2011 1. Message du Président Durant sa 8ème année d activité, la Fondation a pu poursuivre

Plus en détail

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes LES FEMMES DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Sommaire Les femmes dans l économie régionale L effectif féminin du Bâtiment et des en RhôneAlpes L effectif féminin du Bâtiment et des par

Plus en détail

4.02 Prestations de l AI Indemnités journalières de l AI

4.02 Prestations de l AI Indemnités journalières de l AI 4.02 Prestations de l AI Indemnités journalières de l AI Etat au 1 er janvier 2016 En bref Les indemnités journalières complètent les mesures de réadaptation de l assurance-invalidité (AI) : elles sont

Plus en détail

F É D É R A T I O N D U B T P D I L L E - E T - V I L A I N E. La passion. construire

F É D É R A T I O N D U B T P D I L L E - E T - V I L A I N E. La passion. construire F É D É R A T I O N D U B T P D I L L E - E T - V I L A I N E La passion construire de La FBTP 35 représente les entreprises de bâtiment et de travaux publics en Ille-et-Vilaine. q Pour faire entendre

Plus en détail

2.02 Etat au 1 er janvier 2014

2.02 Etat au 1 er janvier 2014 2.02 Etat au 1 er janvier 2014 Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG Activité indépendante 1 L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assuranceinvalidité (AI) et le régime des allocations

Plus en détail

CAHIER I. Aide-mémoire : assurances sociales. affiliation du personnel CAHIER II. Aide-mémoire : cotisations aux caisses sociales

CAHIER I. Aide-mémoire : assurances sociales. affiliation du personnel CAHIER II. Aide-mémoire : cotisations aux caisses sociales ASSOCIATION VALAISANNE DES ENTREPRISES DE MENUISERIE, EBENISTERIE, CHARPENTE, VITRERIE ET FABRIQUES DE MEUBLES Rue de la Dixence 20 1951 Sion/Sitten Tél. 027 327 51 11 fax 027 327 51 80 Site : www.bureaudesmetiers.ch

Plus en détail

Cotisations à l assurance-chômage

Cotisations à l assurance-chômage 2.08 Cotisations Cotisations à l assurance-chômage Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-chômage (AC) est une assurance sociale obligatoire en Suisse au même titre que l assurance-vieillesse

Plus en détail

Comment gérer ses assurances

Comment gérer ses assurances Comment gérer ses assurances Rencontre de l Incubateur au TechnoArk de Sierre Le 15 mai 2008 Inge Meyer-Weckel Experte en assurance sociale Conseil neutre en prévoyance et assurances Aweckel Sàrl à Sion

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE JURASSIENNE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL

COMMISSION PARITAIRE JURASSIENNE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL À toutes les entreprises du bâtiment et du génie civil du Canton du Jura Aux entreprises de location de services Aux sociétés fiduciaires concernées Aux services cantonaux concernés Porrentruy, le 18 décembre

Plus en détail

Office des Ressources Humaines

Office des Ressources Humaines Office des Ressources Humaines Gestion administrative du personnel vade-mecum 2015 Calendrier des salaires 2015 Les salaires seront versés sur les comptes aux dates suivantes : Janvier Février Mars Avril

Plus en détail

Consulting Service sàrl. Future. Conseil et formation en assurances sociales. Assurances Sociales. 22 mai 2015

Consulting Service sàrl. Future. Conseil et formation en assurances sociales. Assurances Sociales. 22 mai 2015 Le contenu q Modifications depuis 2012 q Les projets de révision q Un cas pratique pour le congé maternité q Sites Internet utiles Version 2015 / François Wagner 2 Assurances sociales Assurances sociales

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

Chiffres et faits 2001

Chiffres et faits 2001 Chiffres et faits 2001 Schweizerischer Versicherungsverband Association Suisse d Assurances Associazione Svizzera d Assicurazioni Adresses Association Suisse d Assurances ASA Secrétariat C. F.-Meyer-Strasse

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C.C.A.P.

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C.C.A.P. CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C.C.A.P. Pouvoir adjudicateur : Commune de Châtelaillon-Plage 20 Boulevard de la Libération 17340 CHATELAILLON-PLAGE Objet de la consultation : MARCHE DE

Plus en détail

6.05 Assurance-accidents LAA Assurance-accidents obligatoire LAA

6.05 Assurance-accidents LAA Assurance-accidents obligatoire LAA 6.05 Assurance-accidents LAA Assurance-accidents obligatoire LAA Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref En vertu de la loi fédérale du 20 mars 1981 sur l assurance-accidents (LAA), l assurance-accidents est

Plus en détail

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du second-œuvre

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du second-œuvre Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du second-œuvre du 7 mars 2013 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 7, al. 1, de la loi fédérale

Plus en détail

6.05 Etat au 1 er janvier 2008

6.05 Etat au 1 er janvier 2008 6.05 Etat au 1 er janvier 2008 Assurance-accidents obligatoire LAA Assurance obligatoire pour les personnes salariées en Suisse 1 Toutes les personnes salariées qui travaillent en Suisse sont obligatoirement

Plus en détail

Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation. Règlement de prévoyance. Valable à partir du 1.1.2009

Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation. Règlement de prévoyance. Valable à partir du 1.1.2009 123456 Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation Règlement de prévoyance Valable à partir du 1.1.2009 TABLE DES MATIÈRES Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation...

Plus en détail

INFORMATIONS 2016. 1.1 Pour les indépendants - Facturation et perception des cotisations personnelles au 1 er janvier 2016

INFORMATIONS 2016. 1.1 Pour les indépendants - Facturation et perception des cotisations personnelles au 1 er janvier 2016 Genève, décembre 2015 INFORMATIONS 2016 Madame, Monsieur, Comme chaque année, nous avons le plaisir de vous faire parvenir notre lettre d informations dans laquelle vous trouverez les principaux renseignements

Plus en détail

Commission Professionnelle Paritaire Fribourgeoise. du secteur principal de la construction

Commission Professionnelle Paritaire Fribourgeoise. du secteur principal de la construction Commission Professionnelle Paritaire Fribourgeoise du secteur principal de la construction AIDE-MEMOIRE Valable pour les entreprises soumises à la Convention nationale du secteur principal de la construction

Plus en détail

Caisses de pensions Novartis. Information pour les collaborateurs Novartis en Suisse

Caisses de pensions Novartis. Information pour les collaborateurs Novartis en Suisse Caisses de pensions Novartis Information pour les collaborateurs Novartis en Suisse Présentation 1. Les trois piliers de la prévoyance sociale suisse 2. Les Caisses de Pensions Novartis 3. Informations

Plus en détail

Information à l intention du personnel de l Etat de Fribourg

Information à l intention du personnel de l Etat de Fribourg Canton de Fribourg Service du personnel et d organisation Amt für Personal und Organisation Information à l intention du personnel de l Etat de Fribourg 2007 Internet: www.fr.ch/spo Deutscher Text auf

Plus en détail

UNE PROTECTION SOCIALE L EXEMPLE DE PRO BTP COMPLÉMENTAIRE SOLIDAIRE ET INTERGÉNÉRATIONNELLE IPSE BOLOGNE 4 JUILLET 2014

UNE PROTECTION SOCIALE L EXEMPLE DE PRO BTP COMPLÉMENTAIRE SOLIDAIRE ET INTERGÉNÉRATIONNELLE IPSE BOLOGNE 4 JUILLET 2014 UNE PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE SOLIDAIRE ET INTERGÉNÉRATIONNELLE L EXEMPLE DE PRO BTP IPSE BOLOGNE 4 JUILLET 2014 1 Sommaire 1. Présentation de PRO BTP 2. Une protection sociale complémentaire Solidaire

Plus en détail

Le factoring Une forme de financement innovative. Petit déjeuner des PME et start-up, Genève

Le factoring Une forme de financement innovative. Petit déjeuner des PME et start-up, Genève Le factoring Une forme de financement innovative Petit déjeuner des PME et start-up, Genève le 23 janvier 2007 Définition Le factoring (ou affacturage) est un ensemble de prestations professionnelles proposées

Plus en détail

L apprentissage dans l enseignement supérieur. une ressource pour votre avenir

L apprentissage dans l enseignement supérieur. une ressource pour votre avenir L apprentissage dans l enseignement supérieur une ressource pour votre avenir qu est-ce que L apprentissage? quels avantages? L apprentissage est un dispositif de formation en alternance qui associe l

Plus en détail

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) :

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) : 4 bis, rue Jules Favre BP 41028 37010 Tours Cedex 1 Tél : 02.47.47.20.45 Fax : 02.47.66.41.54 www.economie-touraine.com Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2015 CONSTRUCTION ET TP

Plus en détail

Assurances nécessaires pour les start-up et optimisation du portefeuille d assurances pour PME

Assurances nécessaires pour les start-up et optimisation du portefeuille d assurances pour PME Assurances nécessaires pour les start-up et optimisation du portefeuille d assurances pour PME Rencontre de l Incubateur au Bioark à Monthey Le 22 février 2013 Inge Meyer-Weckel Experte en assurance sociale

Plus en détail

Convention pour les apprenants dans l hôtellerie et la restauration suisses

Convention pour les apprenants dans l hôtellerie et la restauration suisses Convention pour les apprenants dans l hôtellerie et la restauration suisses Convention du 15 octobre 1992 État au 1 mai 2013 2 I Associations contractantes et champs d application Art. 1 Associations contractantes

Plus en détail

immobilier Les garanties de vente optimisée Notre philosophie w w w. g c i - p o r t a g e. c o m LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER

immobilier Les garanties de vente optimisée Notre philosophie w w w. g c i - p o r t a g e. c o m LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER Les garanties LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER SARL GCI, Société à Responsabilité Limitée au capital de 8000,00 Euros dont le siège est situé à Z.I. Saint Maurice, 04100 Manosque, inscrite au

Plus en détail

Travail domestique. Qu est-ce qui est considéré comme travail domestique? 1 On entend par travail domestique, par exemple, l activité des

Travail domestique. Qu est-ce qui est considéré comme travail domestique? 1 On entend par travail domestique, par exemple, l activité des 2.06 Etat au 1 er janvier 2008 Travail domestique Qu est-ce qui est considéré comme travail domestique? 1 On entend par travail domestique, par exemple, l activité des personnes suivantes: nettoyeuse/nettoyeur;

Plus en détail

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès!

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès! Devenez Expert Tertiaire Somfy Et engagez vous sur la voie du succès! Valorisez votre savoir-faire et vos compétences avec l appui des chargés d affaires tertiaire Somfy qui s engagent à vos côtés. Votre

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE POUR LA RETRAITE ANTICIPÉE DANS LA MÉTALLURGIE DU BÂTIMENT (CCRAMB)

CONVENTION COLLECTIVE POUR LA RETRAITE ANTICIPÉE DANS LA MÉTALLURGIE DU BÂTIMENT (CCRAMB) 2004 CONVENTION COLLECTIVE POUR LA RETRAITE ANTICIPÉE DANS LA MÉTALLURGIE DU BÂTIMENT (CCRAMB) Conclue entre : l Association des Maîtres Ferblantiers Installateurs Sanitaires du canton de Genève (AMFIS)

Plus en détail

Signature de convention AREVA - OPPBTP

Signature de convention AREVA - OPPBTP DOSSIER DE PRESSE - 26 avril 2010 Signature de convention AREVA - OPPBTP CONTACT PRESSE José NOYA tel : 04 75 50 72 08 port : 06 71 08 11 54 jose.noya@areva.com 26 avril 2010 AREVA et l OPPBTP s associent

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/13/128 DÉLIBÉRATION N 13/058 DU 4 JUIN 2013 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL ENTRE L INSTITUT

Plus en détail

Convention pour les apprenants dans l hôtellerie et la restauration suisses

Convention pour les apprenants dans l hôtellerie et la restauration suisses Convention pour les apprenants dans l hôtellerie et la restauration suisses Convention du 15 octobre 1992 État au 1 mai 2013 I Associations contractantes et champs d application Art. 1 Associations contractantes

Plus en détail

Assurez vos droits Affiliation à l Association suisse des employés de banque. Des Conditions sociales et économiques correctes pour tous.

Assurez vos droits Affiliation à l Association suisse des employés de banque. Des Conditions sociales et économiques correctes pour tous. Assurez vos droits Affiliation à l Association suisse des employés de banque. Des Conditions sociales et économiques correctes pour tous. Votre partenaire pour des emplois stables et des conditions de

Plus en détail

Idées reçues sur la Sécurité sociale

Idées reçues sur la Sécurité sociale Idées reçues sur la Sécurité sociale Idée reçue n 1 : «La Sécu, c est la carte Vitale» La carte Vitale est sans doute le symbole le plus connu de la Sécurité sociale, mais la Sécurité sociale ne se limite

Plus en détail

Conditions de retraite du personnel occupant des professions pénibles

Conditions de retraite du personnel occupant des professions pénibles Conditions de retraite du personnel occupant des professions pénibles Transfert au sein des dispositions PPP Alain Kolonovics Responsable Secteur Droits & Conseils Expert fédéral diplômé en matière de

Plus en détail

Nom de l entreprise. Branche. Personne à contacter. N de téléphone. Adresse Internet. Banque / Poste IBAN. Mode du paiement

Nom de l entreprise. Branche. Personne à contacter. N de téléphone. Adresse Internet. Banque / Poste IBAN. Mode du paiement Données sur l examen du risque Assurance de la responsabilité civile professionnelle des conseillers, fiduciaires, fournisseurs de prestations en matière de révision et autres prestataires de services

Plus en détail

Fédérateur de compétences

Fédérateur de compétences www.uimmauvergne.org L UIMM D AUVERGNE Fédérateur de compétences REPRÉSENTER I DÉFENDRE I ACCOMPAGNER LA MÉTALLURGIE EN AUVERGNE Les Chiffres clés Entreprises salariés Reṕartition des effectifs Source

Plus en détail

Créer son entreprise : quelles sont les démarches légales?

Créer son entreprise : quelles sont les démarches légales? Créer son entreprise : quelles sont les démarches légales? Patrick Schefer Délégué à la promotion économique Vendredi 31 mai 2013 Département Office 30.04.2013 - Page 1 Programme 1. Présentation du (SPEG)

Plus en détail

Retraite complémentaire Que faut-il savoir

Retraite complémentaire Que faut-il savoir Retraite complémentaire Que faut-il savoir Votre retraite, on y travaille Arrco agirc 18,5 millions de salariés 3,9 millions de cadres 11,3 millions de retraités auxquels sont versés 39,6 milliards d euros

Plus en détail