Sondages Consolidation de la Paix et Reconstruction. Est de la République Démocratique du Congo. Rapport 7, Août Contenu :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sondages Consolidation de la Paix et Reconstruction. Est de la République Démocratique du Congo. Rapport 7, Août Contenu :"

Transcription

1 Sondages Consolidation de la Paix et Reconstruction Est de la République Démocratique du Congo Rapport 7, Août 2016 (Données de Juin-Juillet 2016) Par Patrick Vinck, Phuong Pham, Tino Kreutzer Contenu : p3. COHÉSION SOCIALE : Les relations entre différents groupes ethniques se détériorent dans le Nord Kivu p4. AIDE NON-GOUVERNEMENTALE - Faible niveau de satisfaction en zone urbaine avec les efforts de la société civile et des Nations Unies. p7. ELECTIONS Le risque de violence associé aux élections est perçu comme étant élevé mais demeure stable dans le temps p9. GOUVERNANCE: L insatisfaction par rapport à la prestation de services et les objectifs de consolidation de la paix pourrait être une source de violence p11. INDICATEURS CLÉS GLOBAUX

2 À propos du sondage Les résultats sont basés sur 3,905 entretiens menés en Juin et Juillet 2016 avec des adultes aléatoirement sélectionnés dans les villes et territoires suivants : Province Territoire / Ville Echantillon Nord Kivu Ville de Goma 221 Ville de Beni 230 Ville de Butembo 294 Lubero 215 Masisi 224 Rutshuru* 215 Sud Kivu Ville de Bukavu 294 Idjwi 216 Mwenga 250 Shabunda 216 Uvira** 254 Ville d'uvira 310 IIturi Ville de Bunia 292 Aru 216 Irumu 216 Mahagi 212 TOTAL 3,905 (Marge d'erreur de ± 5 points de pourcentage au niveau de confiance de 95%.) * 6 villages sur 27 remplacés à cause de l insécurité ** 1 villages sur 27 remplacés à cause de l insécurité Pour plus de détails, visitez ou contactez À propos du projet Ce sondage est le cinquième d'une série d enquêtes menées pour fournir des données et analyses fiables sur la paix, la sécurité, la justice et la reconstruction en République Démocratique du Congo. Le projet est une initiative conjointe de la Harvard Humanitaire Initiative (HHI) et du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), en collaboration avec la MONUSCO Affaires civiles. HHI est responsable de la collecte des données, de l analyse indépendante des données, et de la rédaction des rapports, en collaboration avec l'université Libre des Pays des Grands Lacs, Université Catholique de Bukavu et Université de Bunia. Publications : Rapport 6, Juin 2016 Rapport 5, Janvier 2016 Rapport 4, Novembre 2015 Rapport 3, Août 2015 Rapport 2, Juin 2015 Rapport 1, Mars 2015 Etude de base, Mai 2014 (Données de Décembre 2013) A project of In collaboration with With support from Harvard Humanitarian Initiative, United Nations Development Program The information provided and views expressed in this publication do not necessarily reflect the views of the project partners

3 COHÉSION SOCIALE : Les relations entre différents groupes ethniques se détériorent dans le Nord Kivu Les données récoltées lors des sondages de Mars et Juin 2016 démontrent que les relations entre groupes ethniques se détériorent dans le Nord Kivu. Sur l ensemble de la province, le pourcentage de personnes jugeant positivement leurs relations avec les membres de n importe quel autre groupe a diminué de 78% en Septembre 2015 à 65% en Juin Cette tendance est particulièrement accentuée dans les régions affectées par les opérations militaires contre le FDLR, notamment à Rutshuru (baisse de ), Lubero (24%) et Butembo (28%). Ce même déclin dans la qualité des relations inter-ethniques n est pas observé à Beni Ville, malgré les violences récentes. Evolution de la perception des relations avec d autres groupes ethniques (% positif) au cours du temps 75% 78% 77% 74% NORD KIVU 65% Rutshuru, 6 Ville de Butembo, 54% Lubero, 47% Poll 3 Q Poll 4 Q Poll 5 Q Poll 6 Q Poll 7 Q Données de Juin 2015 à Juin 2016 La comparaison des données par genre montre que les femmes perçoivent les relations interethniques plus négativement que les hommes. Pour les hommes, la détérioration des relations entre groupes ethniques semble être lente mais constante au cours des quatre derniers sondages. Parmi les femmes, la proportion de femmes interrogées ayant une perception positive de leurs relations avec d autres groupes ethniques est restée relativement constante jusqu au dernier sondage, qui montre une forte dégradation. Evolution de la perception des relations avec d autres groupes ethniques dans le Nord Kivu(% positif) par genre au cours du temps 8 81% 75% 74% - Homme % 57% - Femme Poll 4 Q Poll 5 Q Poll 6 Q Poll 7 Q Données de Septembre 2015 à Juin 2016 Sondages Consolidation de la Paix et Reconstruction, Rapport 7 08/2016 3

4 AIDE NON-GOUVERNEMENTALE - Faible niveau de satisfaction en zone urbaine avec les efforts de la société civile et des Nations Unies. Pour la première fois, le sondage 7 examinait la perception du rôle des acteurs tels que les organisations non-gouvernementales nationales et internationales (ONGs) et les agences des Nations Unies dans l amélioration des conditions générales dans les communautés ciblées. Une analyse plus approfondie sera menée suite au sondage 8 (Septembre 2016). Généralement, les données du sondage 7 démontrent que la contribution des ONGs internationales et des agences de l ONU dans les capitales provinciales de Goma et Bukavu (Nord et Sud Kivu respectivement) est considérée comme négligeable. Approximativement 90% ou plus des personnes interrogées dans ces lieux pensent que ces organismes n ont que peu, voire aucune, contribution à l amélioration de la situation dans leur quartier. La perspective des personnes interrogées à Bunia était légèrement plus positive, néanmoins. 70% des personnes interrogées à Bunia pensent que ces acteurs n ont que peu ou aucune contribution à l amélioration de la situation. Plus généralement, la perception de la contribution des efforts de paix est également très négative. Perception de la contribution à l amélioration de la situation locale par les ONGs internationales et Nations Unies GOMA BUKAVU BUNIA Beaucoup 0% Moyenne 8% Pas de reponse Beaucoup 0% Moyenne Pas de reponse Beaucoup 7% Pas de reponse 10% Contribution ONGs internationales et Nations Unies Moyenne 1 Aucune - peu 89% Aucune - peu 96% Aucune - peu 70% Données de Juin 2016 L opinion des personnes interrogées envers les ONGs nationales était relativement similaire à leurs opinions des acteurs internationaux en ce qui concerne leur contribution à l amélioration de la situation dans leur communauté : 77% des personnes à Bunia jugent la contribution des ONGs nationales comme étant très faible ou aucune, contre 96% à Bukavu et 94% à Goma. Sondages Consolidation de la Paix et Reconstruction, Rapport 7 08/2016 4

5 Perception de la contribution à l amélioration de la situation locale par les ONGs nationales GOMA BUKAVU BUNIA Beaucoup Moyenne 6% Pas de reponse Beaucoup 1% Moyenne Pas de reponse 1% Beaucoup 6% Pas de reponse 11% Contribution ONG nationales Moyenne 14% Aucune - peu 89% Aucune - peu 96% Aucune - peu 69% Données de Juin 2016 La perception des ONGs nationales et des ONGs internationales et Nations Unies, est généralement plus positive hors des villes principales. La perception de la contribution des ONGs internationales était notamment considérée le plus positivement dans les territoires de Masisi (5 - moyen à beaucoup) et Irumu (4 - moyen à beaucoup) ou les interventions sont relativement nombreuses et importantes. Perception de la contribution à l amélioration de la situation locale (% moyenne - beaucoup) Contribution ONG nationales Contribution ONGs internationales et Nations Unies Ville de Goma Ville de Beni Ville de Butembo Lubero Masisi Rutshuru Ville de Bukavu Idjwi 8% % 17% 27% 2 11% 14% 20% 5% 41% 8% 8% 21% 11% 3 55% 29% 21% 2 25% 20% 20% 4% 4 8% Mwenga Shabunda Uvira Ville d'uvira Ville de Bunia Aru Irumu Mahagi NK SK IT Données de Juin 2016 Sondages Consolidation de la Paix et Reconstruction, Rapport 7 08/2016 5

6 La perception des ONGs internationales et Nations Unies diffère en fonction du genre des personnes interrogées. Dans les territoires de Masisi et Irumu, près de deux hommes sur trois (65% et 6 respectivement) ont une vue positive de la contribution des ONGs internationales et Nations Unies, comparé à moins d une femme sur deux a Masisi (44%) et moins d une femme sur quatre a Irumu (2). Dans d autres territoires, comme Rutshuru, Idjwi, ou Mahagi, ce sont les femmes qui ont une opinion plus positive par rapport aux hommes. Les mêmes tendances existent dans la perception de la contribution des ONGs nationales. Perception de la contribution à l amélioration de la situation locale par les ONGs internationales et Nations Unies Femmes Hommes Ville de Goma Ville de Beni 18% 25% Ville de Butembo 1 10% Lubero 2 4 Masisi 44% 65% Rutshuru 38% 21% Ville de Bukavu Idjwi 35% 7% Mwenga Shabunda Uvira 17% 21% 28% 24% 2 2 Ville d'uvira 19% 1 Ville de Bunia 10% 30% Aru 6% Irumu 2 6 Mahagi 1% Données de Juin 2016 Sondages Consolidation de la Paix et Reconstruction, Rapport 7 08/2016 6

7 ÉLECTIONS Le risque de violence associé aux élections est perçu comme étant élevé mais demeure stable dans le temps Les prochaines élections présidentielles et de l assemblée générale, prévues pour le 27 novembre 2016, sont parmi les thématiques abordées lors des sondages de Mars et Juin Les résultats montrent que 4 des répondants à l est décrivent le risque de violence potentielle liée aux élections dans leur localité comme étant élevé ou très élevé. La perception du risque de violence électorale varie fortement entre territoires. On observe le plus haut pourcentage au Sud Kivu (58% sur l ensemble de la province), avec 89% des personnes interviewées à Shabunda qui citent un risque élevé de violence électorale lors des prochaines élections. Le territoire de Shabunda n a pourtant pas une histoire récente de manifestations et violences politiques. Toutefois, l insécurité y règne, et, récemment, les sondages ont noté une diminution importante de la confiance dans la force policière pour assurer la sécurité dans le territoire - le pourcentage de personnes ayant confiance dans la police pour assurer la sécurité à diminuer de de 41% à 19% au cours des six derniers mois. Il faut enfin noter que dans la ville de Beni, près de deux personnes sur trois (65%) jugent le risque de violence électorale comme élevé, ce qui pourrait refléter les tensions et violences récentes dans cette zone. La perception du risque de violence varie fortement en fonction du genre des personnes interrogées. Un homme sur deux dans l Est de la RDC (50%) juge que le risque de violence électorale est élevé, contre une femme sur trois (34%). Au Sud Kivu, près de deux hommes sur trois (68%) jugent que le risque de violence électorale est élevé. Perception du risque de violence électorale lors des prochaines élections (% élevé) Ville de Goma Ville de Beni Ville de Butembo Beni Lubero Masisi Nyiragongo Rutshuru Walikale NORD KIVU Ville de Bukavu Fizi Idjwi Kabare Kalehe Mwenga Shabunda Uvira Ville d'uvira Walungu SUD KIVU Ville de Bunia Aru Djugu Irumu Mahagi Mambasa ITURI EST RDC 51% 65% 47% 40% 29% 25% 2 49% 44% 38% 57% 5 21% 64% 61% 5 48% 49% 58% 58% 31% 28% 38% 29% 14% 35% 28% 4 89% NK SK IT Données de Mars et Juin 2016 Sondages Consolidation de la Paix et Reconstruction, Rapport 7 08/2016 7

8 Perception du risque de violence électorale lors des prochaines élections par genre (% élevé) Total, 38% Femme, 28% Homme, 47% Total, 58% Femme, 47% Homme, 68% Total, 28% Femme, 25% Homme, 31% Total, 4 Femme, 34% Homme, 50% NK SK IT Est DRC Données de Mars et Juin 2016 Les données des sondages les plus récents montrent peu de changement globalement en termes de perception du risque de violence électorales. En Mars-Juin 2016, 4 des personnes dans l Est du Congo jugeaient le risque de violence électorale comme étant élevé, comparé à 40% en Septembre Décembre Au niveau provincial, on note également peu de changement au Nord Kivu et en Ituri. Toutefois, au Sud Kivu, le pourcentage de personnes jugeant le risque de violence électorale comme étant élevé a augmenté de 51% à 58% au cours de cette période. L augmentation est principalement liée au changement de perception à Shabunda. La ville de Goma a également connu une augmentation importante du pourcentage de personnes jugeant le risque de violence électorale comme étant élevé. Changement de perception du risque de violence électorale de Septembre 2015 à Juin 2016 (% élevé) 51% Sud Kivu 58% 40% Est RDC 4 40% Nord Kivu 38% 27% Ituri 28% Poll 4-5 Poll 6-7 Données de Septembre et Décembre 2015, et Mars et Juin 2016 Sondages Consolidation de la Paix et Reconstruction, Rapport 7 08/2016 8

9 GOUVERNANCE: L insatisfaction par rapport à la prestation de services et les objectifs de consolidation de la paix pourrait être une source de violence Les efforts gouvernementaux dans une série de domaines comme établir la paix, unir les différents groupes ethniques ou améliorer la vie des congolais sont rarement jugés positivement, particulièrement dans les provinces du Nord et Sud Kivu, alors que les populations de l Ituri ont une perception plus fréquemment positive de ces efforts. Selon les données des derniers sondages sur l ensemble des territoires dans l est, 38% des personnes interviewées perçoivent que les efforts du gouvernement dans la lutte contre les violences sexuelles sont positifs. Seulement 17% des adultes dans le Nord Kivu ont une opinion positive des efforts envers la provision de sécurité, contre 1 dans le Sud Kivu et 44% dans la province de l Ituri. En moyenne, la perception des efforts gouvernementaux sont fréquemment positifs dans les territoires de Mambasa et Djugu alors qu ils sont les plus négatifs à Idjwi. Perception des efforts du gouvernement (% vues positives) Nord Kivu Sud Kivu Ituri Est RDC Lutter contre les violences sexuelles 35% 29% 56% 38% Etablir la paix a l'est du Congo 16% 44% 2 Assurer la securite 17% 1 44% 2 Unir les differents groupes ethniques 10% 50% 2 Ameliorer la vie des Congolais 4% 4% 30% 11% Lutter contre la corruption 4% 26% 9% Reduire la pauvrete 5% 25% 9% Augmenter l'emploi 27% 9% Données de Mars-Juin 2016 Les indicateurs portant sur la perception des efforts du gouvernement dans ces domaines clés ont été utilisés pour calculer un index global mesurant l ensemble de la perception des efforts du gouvernement. L index varie de 1 (très positif) à 5 (très négatif). Les résultats confirment que les efforts gouvernementaux sont jugés plus négativement dans la province du Sud Kivu (score moyen de 4.1) compare au Nord Kivu (score moyen de 3.9) et surtout l Ituri (score moyen de 3.2). Le score moyen pondéré pour tout l Est était de 3.8. Au niveau provincial, l Ituri et le Sud Kivu montrent une différence entre genre, avec une perception plus négative parmi les hommes comparés aux femmes (Ituri : 3.4 v. 2.9 ; Sud Kivu : 4.2 v. 3.9). Sondages Consolidation de la Paix et Reconstruction, Rapport 7 08/2016 9

10 Score de satisfaction envers les efforts gouvernementaux dans les domaines liés à la consolidation de la paix (1-très positif 5-très négatif) Total, 3.9 Femme, 3.9 Homme, 3.8 Total, 4.1 Femme, 3.9 Homme, 4.2 Total, 3.2 Femme, 2.9 Homme, 3.4 Total, 3.8 Femme, 3.7 Homme, 3.9 Score Moyen NK SK IT Est RDC Données de Mars-Juin 2016 Les recherches conduites à ce jour suggèrent qu une attitude négative envers les services publics est associée à une vue positive envers la violence et l utilisation d armes par la population elle-même. L analyse des sondages de Mars et Juin 2016 montre une association significative entre l augmentation de la perception du risque de violence électorale et une attitude négative envers les services publics. Le score moyen de satisfaction envers les efforts gouvernementaux était significativement inferieur (plus positif) parmi ceux jugeant le risque de violence comme étant faible, comparé à ceux jugeant ce risque comme étant élevé. Cette analyse établit un lien direct entre les efforts du gouvernement dans des domaines clés liés à la consolidation de la paix, et la perception du risque de violence électorale. Cela peut s expliquer par le fait que les personnes très insatisfaites pourraient être plus agressives et cyniques par rapport au risque de violence, ou jugent négativement la capacité de l état à contenir les violences lors de la période électorale. Score de satisfaction envers les efforts gouvernementaux (1-très positif 5-très négatif) en relation avec la perception du risque de violence électorale 4.0 Score Moyen Aucun Un peu Moyen Beaucoup Enormément Perception du risque de violence électorale Données de Mars-Juin 2016 Sondages Consolidation de la Paix et Reconstruction, Rapport 7 08/

11 INDICATEURS CLÉS GLOBAUX (JUIN 2016) Les indicateurs suivants sont suivis lors de tous les sondages. Les moyennes provinciales peuvent masquer des différences importantes par territoire les résultats détaillés par territoire sont disponibles sur le site Les données agrégées sont basées sur les derniers sondages disponibles pour chaque territoire. SENTIMENT DE SÉCURITÉ (% sauf très sauf) Données les plus récentes (Mars 2016 Juin 2016) Tendances régionales (NK, SK, Ituri) Activites quotidiennes 77% 67% 5 4 Marcher seul la nuit 87% 75% 68% 5 Activites quotidiennes Marche seul la nuit 67% 70% 7 76% 76% 75% 44% 46% 51% 5 54% 5 NK SK Ituri TOTAL Dec Jun Sep Dec Mar Jun PERCEPTION DES ACTEURS DE SÉCURITÉ (% confiance pour assurer la sécurité) Données les plus récentes (Mars 2016 Juin 2016) Tendances régionales (NK, SK, Ituri) Police FARDC MONUSCO 61% Police FARDC MONUSCO 51% 54% 54% 51% 48% 57% 55% 26% 4 35% 18% 5 46% 48% 48% 24% % 49% 50% 51% 48% 25% 26% 24% 24% 25% 2 NK SK Ituri TOTAL Dec Jun Sep Dec Mar Jun Sondages Consolidation de la Paix et Reconstruction, Rapport 7 08/

12 PERCEPTION DES RELATIONS ENTRE GROUPES ETHNIQUES (% bonne très bonnes) Données les plus récentes (Mars 2016 Juin 2016) Tendances régionales (NK, SK, Ituri) MÉCONFIANCE DANS LA JUSTICE (% peu très peu) Données les plus récentes (Mars 2016 Juin 2016) Tendances régionales (NK, SK, Ituri) Sondages Consolidation de la Paix et Reconstruction, Rapport 7 08/

Rapport 2, Juin 2015

Rapport 2, Juin 2015 Sondages Consolidation de la Paix et Reconstruction Est de la République Démocratique du Congo Rapport 2, Juin 2015 () Par Patrick Vinck, Phuong Pham, Tino Kreutzer Contenu : p3. Large support pour les

Plus en détail

Mouvements de population REPUBLIQUE DU SUD-SOUDAN. Personnes déplacées au premier trimestre Cumul. Mars % Lac. Ituri.

Mouvements de population REPUBLIQUE DU SUD-SOUDAN. Personnes déplacées au premier trimestre Cumul. Mars % Lac. Ituri. République Démocratique du Congo: Personnes déplacées internes et retournées (mars 216) L Est de la République Démocratique du Congo (RDC) continue d être marqué par une crise humanitaire qui affecte plus

Plus en détail

Situation des femmes deplacées a l Est de la République Démocratique du Congo

Situation des femmes deplacées a l Est de la République Démocratique du Congo III Conférence sur le droit d asile pour raisons d identité de genre Situation des femmes deplacées a l Est de la République Démocratique du Congo Jolly Kamuntu, présidente de Karibu Jeunesse Nouvelle

Plus en détail

La justice dans la lutte contre l impunité à l Est de la RDC : Rapport du monitoring judiciaire des dossiers relatifs aux violences sexuelles

La justice dans la lutte contre l impunité à l Est de la RDC : Rapport du monitoring judiciaire des dossiers relatifs aux violences sexuelles La justice dans la lutte contre l impunité à l Est de la RDC : Rapport du monitoring judiciaire des dossiers relatifs aux violences sexuelles Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2015 1 2 NOTE DE REDACTION

Plus en détail

Edition 2016 du Baromètre des services publics de l Institut Paul Delouvrier

Edition 2016 du Baromètre des services publics de l Institut Paul Delouvrier Edition 2016 du Baromètre des services publics de l Institut Paul Delouvrier Acteur engagé sur les questions de modernisation de l'etat et de gouvernance publique en général, l Institut Paul Delouvrier

Plus en détail

Mois de Mars, Mois de carnage au Nord Kivu

Mois de Mars, Mois de carnage au Nord Kivu COMMUNIQUE DE PRESSE Mois de Mars, Mois de carnage au Nord Kivu Introduction Le processus démocratique déclenché en RDC en 2006 par les élections présidentielles et législatives nationales et provinciales

Plus en détail

Beaucoup d'optimisme malgré un climat d'affaires contraignant

Beaucoup d'optimisme malgré un climat d'affaires contraignant Baromètre de la conjoncture économique de la CTFCI Beaucoup d'optimisme malgré un climat d'affaires contraignant La chambre Tuniso-française de commerce et d industrie (CTFCI) a sondé, pour la deuxième

Plus en détail

Résultats de la sixième enquête AFROBAROMETER au Cameroun Thème de la présentation: Les institutions au Cameroun Yaoundé, le 15 décembre 2015

Résultats de la sixième enquête AFROBAROMETER au Cameroun Thème de la présentation: Les institutions au Cameroun Yaoundé, le 15 décembre 2015 WWW.AFROBAROMETER.ORG Résultats de la sixième enquête AFROBAROMETER au Cameroun Thème de la présentation: Les institutions au Cameroun Yaoundé, le 15 décembre 2015 Résumé La politique économique 75% des

Plus en détail

Rapport d un sondage omnibus sur la perception de la population québécoise à l égard des peuples autochtones

Rapport d un sondage omnibus sur la perception de la population québécoise à l égard des peuples autochtones Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador Résultats d un sondage Omnibus Octobre 2006 Rapport d analyse Rapport d un sondage omnibus sur la perception de la population québécoise à l égard

Plus en détail

OCHA/RDC MOUVEMENTS DE POPULATION A L EST DE LA RD CONGO - TENDANCES AVRIL-JUILLET 2007 PUBLICATION N.2

OCHA/RDC MOUVEMENTS DE POPULATION A L EST DE LA RD CONGO - TENDANCES AVRIL-JUILLET 2007 PUBLICATION N.2 OCHA/RDC MOUVEMENTS DE POPULATION A L EST DE LA RD CONGO - TENDANCES AVRIL-JUILLET 2007 PUBLICATION N.2 1. APERCU De nombreux déplacements internes se poursuivent dans les provinces orientales de la RDC.

Plus en détail

Les Français et le «vivre ensemble»

Les Français et le «vivre ensemble» Les Français et le «vivre ensemble» Novembre 2011 Une étude Ipsos pour : Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : Le Conseil économique, social et environnemental et KPMG Échantillon

Plus en détail

Exposé écrit * présenté conjointement par Franciscans International, organisations non gouvernementale dotées du statut consultatif général

Exposé écrit * présenté conjointement par Franciscans International, organisations non gouvernementale dotées du statut consultatif général Nations Unies Assemblée générale Distr. générale XX août 2015 A/HRC/30/NGO/X Français seulement Conseil des droits de l homme Trentième session Point 10 de l ordre du jour Assistance technique et renforcement

Plus en détail

Le regard des Français sur la précarité et l exclusion *-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Le regard des Français sur la précarité et l exclusion *-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* NOTE DETAILLEE Le regard des Français sur la précarité et l exclusion Etude Harris Interactive pour la FNARS Enquête réalisée par Internet du 06 au 09 janvier 2012. Échantillon de 1602 individus représentatifs

Plus en détail

Conseil de sécurité. Nations Unies S/2016/233

Conseil de sécurité. Nations Unies S/2016/233 Nations Unies S/2016/233 Conseil de sécurité Distr. générale 9 mars 2016 Français Original : anglais Rapport du Secrétaire général sur la Mission de l Organisation des Nations Unies pour la stabilisation

Plus en détail

o.s.m SAVE ACT MINE Organisation Non Gouvernementale

o.s.m SAVE ACT MINE Organisation Non Gouvernementale o.s.m SAVE ACT MINE Organisation Non Gouvernementale PROGRAMME DE SURVEILLANCE DE LA CHAINE D APPROVISIONNEMENT DES MINERAIS EN RDC Mecanisme d alerte rapide. (whistle blowing) EXEPERIENCE DE SAVE ACT

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* Note détaillée Les Français et le soutien scolaire en ligne Sondage Harris Interactive pour Channel Progress Enquête réalisée en ligne du 03 au 21 février 2012. Echantillon de 966 parents ayant au moins

Plus en détail

CONFERENCE DEBAT SUR LA PROBLEMATIQUE FONCIERE Hôtel Horizon-Bukavu, le 18 octobre 2012. Quelle sécurisation foncière en milieu rural.

CONFERENCE DEBAT SUR LA PROBLEMATIQUE FONCIERE Hôtel Horizon-Bukavu, le 18 octobre 2012. Quelle sécurisation foncière en milieu rural. IFDP Innovation et Formation pour le Développement et la Paix 87B, Avenue Maniema, Commune d Ibanda - Bukavu Tél. : +243(0)813176475 E-mails : ifdporg@yahoo.co.uk & jb.safari.bagula@ifdp.cd Website: http://www.ifdp.cd

Plus en détail

En Guinée, l intérêt à la vie politique est faible, mais la perception des libertés est forte

En Guinée, l intérêt à la vie politique est faible, mais la perception des libertés est forte Dépêche No. 129 19 décembre 2016 En Guinée, l intérêt à la vie politique est faible, mais la perception des libertés est forte Dépêche No. 129, Afrobaromètre Horace Gninafon et Mamadou Billo Bah Résumé

Plus en détail

Essonne. Baromètre des affaires. Note méthodologique. N 48 Août 2016

Essonne. Baromètre des affaires. Note méthodologique. N 48 Août 2016 Essonne Baromètre des affaires N 48 Août 2016 Note méthodologique Le baromètre des affaires a pour objectif de refléter l opinion des chefs d entreprise du département de l Essonne sur la conjoncture économique,

Plus en détail

Les habitants de la Lozère et le projet de réforme territoriale

Les habitants de la Lozère et le projet de réforme territoriale Les habitants de la Lozère et le projet de réforme territoriale Sondage de l Institut CSA pour le Conseil général de la Lozère Juin 2014 Contacts Pôle Opinion Corporate Yves-Marie CANN, Directeur en charge

Plus en détail

Observatoire de la cohésion sociale et de la sécurité de la Ville de Neuchâtel

Observatoire de la cohésion sociale et de la sécurité de la Ville de Neuchâtel Observatoire de la cohésion sociale et de la sécurité de la Ville de Neuchâtel Résultats du sondage d opinion Août 2006 1 Contenu 1. Synthèse 2. Qualité de vie et sécurité subjective 3. Priorités pour

Plus en détail

Rapport de l Agent Administratif pour la période du 1 janvier - 31 décembre 2013

Rapport de l Agent Administratif pour la période du 1 janvier - 31 décembre 2013 Rapport Annuel Consolidé du Programme conjoint «Lutte contre l impunité, d appui aux victimes des violences basées sur le genre et d autonomisation des femmes à l Est de la RDC» Rapport de l Agent Administratif

Plus en détail

SEMINAIRE INTERNATIONAL. Paix, justice et développement en RD Congo: Bilan et perspectives

SEMINAIRE INTERNATIONAL. Paix, justice et développement en RD Congo: Bilan et perspectives SEMINAIRE INTERNATIONAL Paix, justice et développement en RD Congo: Bilan et perspectives 28 novembre 2013 Salle des Congrès, Maison des Parlementaires, Bruxelles SEMINAIRE INTERNATIONAL Paix, justice

Plus en détail

SITUATION DES DEPLACES

SITUATION DES DEPLACES FICHE D INFORMATION # 1 SITUATION DES DEPLACES DANS LA REGION DE DIFFA NIGER OCTOBRE 2013 Sommaire 1- Contexte 2- Enquête et méthodologie 3- Profile des populations déplacées 4- Tendances et dynamiques

Plus en détail

RAPPORT D EVALUATION CINEMA MOBILE KAMITUGA- MWENGA

RAPPORT D EVALUATION CINEMA MOBILE KAMITUGA- MWENGA 1 Search for Common Ground En République Démocratique du Congo RAPPORT D EVALUATION CINEMA MOBILE KAMITUGA- MWENGA : COORDINATION DME/BUKAVU Février 29 2 INTRODUCTION 1. Exposé des motifs Dans le cadre

Plus en détail

La corruption au Cameroun

La corruption au Cameroun WWW.AFROBAROMETER.ORG La corruption au Cameroun Résultats du 6ème tour d Afrobaromètre au Cameroun Yaoundé, le 20 janvier 2016 Résumé La corruption des dirigeants: Les camerounais pensent que «tous» ou

Plus en détail

Réactions des Français à l interview de François Hollande

Réactions des Français à l interview de François Hollande Mars 2013 Réactions des Français à l interview de François Hollande Sondage réalisé par pour CQFD sur Diffusé le vendredi 29 mars 2013 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

ZONES PRIORITAIRES POUR LA DEUXIEME PHASE DU STAREC/ISSSS SYNTHESE DU RAPPORT DE L ATELIER DU JUILLET 2014

ZONES PRIORITAIRES POUR LA DEUXIEME PHASE DU STAREC/ISSSS SYNTHESE DU RAPPORT DE L ATELIER DU JUILLET 2014 ZONES PRIORITAIRES POUR LA DEUXIEME PHASE DU SYNTHESE DU RAPPORT DE L ATELIER DU 15-17 JUILLET 2014 Coordination du STAREC et l Unité d appui à la stabilisation MONUSCO 19/08/2014 Contents 1. Préface...

Plus en détail

La promotion de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption sont par conséquence intimement liées.

La promotion de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption sont par conséquence intimement liées. Air Marshall Harper, Mme Bouchez, Mesdames et Messieurs, Je vous remercie de m avoir donné l opportunité d adresser le problème crucial de la corruption en Afghanistan. Je trouve salutaire l initiative

Plus en détail

Bulletin trimestriel d information sur la sécurité alimentaire en République Démocratique du Congo Numéro 3/2011-4eme trimestre 2011

Bulletin trimestriel d information sur la sécurité alimentaire en République Démocratique du Congo Numéro 3/2011-4eme trimestre 2011 Bulletin trimestriel d information sur la sécurité alimentaire en République Démocratique du Congo Numéro 3/2011-4eme trimestre 2011 Points saillants Contexte politique marqué par les élections présidentielles

Plus en détail

Suivi du parcours des jeunes volontaires du Service Civique

Suivi du parcours des jeunes volontaires du Service Civique fc Suivi du parcours des jeunes volontaires du Service Civique Note de synthèse Agence du Service Civique Kantar Public Emmanuel Rivière emmanuel.riviere@kantarpublic.com 01 40 92 46 30 Guillaume Caline

Plus en détail

GLOBALEMENT, près de la moitié des usagers qui se sont rendus dans une MJD de leur propre initiative estiment

GLOBALEMENT, près de la moitié des usagers qui se sont rendus dans une MJD de leur propre initiative estiment INFOSTAT JUSTICE Mars 11 Numéro 113 Bulletin d information statistique Les Maisons de Justice et du Droit et leurs usagers V. Carrasco, O.Timbart * GLOBALEMENT, près de la moitié des usagers qui se sont

Plus en détail

Objectifs généraux du premier cycle

Objectifs généraux du premier cycle Objectifs généraux du premier cycle 1/ Intégrer harmonieusement son milieu familial et local 2/Acquérir un esprit patriotique et de respect des valeurs de civisme, de solidarité et d ouverture 3Développer

Plus en détail

Les traits d image associés à François Hollande. Ifop pour Sud Ouest Dimanche

Les traits d image associés à François Hollande. Ifop pour Sud Ouest Dimanche Les traits d image associés à François Hollande JF/JPD N 112756 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Retour des Français sur le résultat et les conséquences de l élection présidentielle

Retour des Français sur le résultat et les conséquences de l élection présidentielle NOTE DETAILLEE Retour des Français sur le résultat et les conséquences de l élection présidentielle Sondage Harris Interactive pour LCP Enquête réalisée en ligne du 13 au 14 septembre 2012. Echantillon

Plus en détail

Les Togolais préfèrent le modèle américain mais reconnaissent l influence positive de la Chine sur leur économie

Les Togolais préfèrent le modèle américain mais reconnaissent l influence positive de la Chine sur leur économie WWW.AFROBAROMETER.ORG Les Togolais préfèrent le modèle américain mais reconnaissent l influence positive de la Chine sur leur économie Résultats du 6 e tour de l Afrobaromètre au Togo Résumé Les Etats-Unis

Plus en détail

Les habitants du Territoire de Belfort et le projet de réforme territoriale

Les habitants du Territoire de Belfort et le projet de réforme territoriale Les habitants du Territoire de Belfort et le projet de réforme territoriale Sondage de l Institut CSA pour le Conseil général du Territoire de Belfort Juillet 2014 Contacts Pôle Opinion Corporate Yves-Marie

Plus en détail

Contact presse : Lucie Petitout, T ,

Contact presse : Lucie Petitout, T , Contact presse : Lucie Petitout, T. 02 31 54 55 86, lpetitout@caen.cci.fr Sommaire Présentation de l enquête... p.5 Analyse des résultats... p.6 Perception des 6 derniers mois... p.6 Perception des 6

Plus en détail

Cadre de Redevabilité Avril 2016 [République Démocratique du Congo]

Cadre de Redevabilité Avril 2016 [République Démocratique du Congo] Cadre de Redevabilité Avril 2016 [République Démocratique du Congo] Ce Cadre de Redevabilité résume les engagements de DRC envers ses interlocuteurs et bénéficiaires en République Démocratique du Congo.

Plus en détail

Les Français et la lutte contre la faim dans le monde

Les Français et la lutte contre la faim dans le monde Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jérôme SAINTE-MARIE Co-directeur du Pôle / jerome.sainte-marie@csa.eu / 01 44 94 59 10-11 Yves-Marie CANN Directeur d études / yves-marie.cann@csa.eu / 01 44 94 34

Plus en détail

LA TENDANCE A L AMELIORATION SE CONFIRME

LA TENDANCE A L AMELIORATION SE CONFIRME Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 4e trimestre LA TENDANCE A L AMELIORATION SE CONFIRME L économie et l activité des entreprises sont perçues, ce trimestre, avec plus

Plus en détail

participation individuelle l engagement des citoyennes et citoyens dans la vie publique et le gouvernement

participation individuelle l engagement des citoyennes et citoyens dans la vie publique et le gouvernement La participation démocratique consiste à faire progresser la démocratie en participant à des institutions et des organisations politiques et en pratiquant l action politique. Une société qui jouit d un

Plus en détail

Enquête de conjoncture auprès des ménages Méthodologie et principaux résultats

Enquête de conjoncture auprès des ménages Méthodologie et principaux résultats Enquête de conjoncture auprès des ménages Méthodologie et principaux résultats Avril 2010 1 Plan Objectifs de l enquête Méthodologie de l enquête Indicateur de confiance des ménages (ICM) Principaux résultats

Plus en détail

ANS LES ENFANTS ET. BUREAU DU REPRéSENTANT SPéCIAL DU SECRéTAIRE GéNéRAL POUR. LES CONFLITS ARMéS

ANS LES ENFANTS ET. BUREAU DU REPRéSENTANT SPéCIAL DU SECRéTAIRE GéNéRAL POUR. LES CONFLITS ARMéS ANS LES ENFANTS ET BUREAU DU REPRéSENTANT SPéCIAL DU SECRéTAIRE GéNéRAL POUR LES CONFLITS ARMéS UN MANDAT POUR LA PROTECTION DES ENFANTS EN TEMPS DE CONFLIT ARMÉ Le Représentant spécial du Secrétaire général

Plus en détail

FD/YMC N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann Tél : pour

FD/YMC N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann Tél : pour FD/YMC N 1-6841 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann Tél : 01 45 84 14 44 Yves-Marie.Cann@ifop.com pour Les Français et le mariage de Carla Bruni et Nicolas Sarkozy Résultats détaillés Le 5

Plus en détail

Les habitants des Landes et le projet de réforme territoriale

Les habitants des Landes et le projet de réforme territoriale Les habitants des Landes et le projet de réforme territoriale Sondage de l Institut CSA pour le Conseil général des Landes Juillet 2014 Contacts Pôle Opinion Corporate Yves-Marie CANN, Directeur en charge

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LEUR PERCEPTION DE

LES FRANÇAIS ET LEUR PERCEPTION DE LES FRANÇAIS ET LEUR PERCEPTION DE L ECOLE MATERNELLE ET ELEMENTAIRE AVANT LA RENTREE 2011 - Synthèse du sondage de l'institut CSA - N 1101204 Août 2011 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02

Plus en détail

ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE

ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE APP/100.174/07/déf. RÉSOLUTION 1 sur la situation en République démocratique du Congo, en particulier dans l Est du pays et son impact sur la région L Assemblée

Plus en détail

2. Suivi des décisions prises en Conseil des Ministres provinciaux du 06 et du 17 septembre 2014;

2. Suivi des décisions prises en Conseil des Ministres provinciaux du 06 et du 17 septembre 2014; REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO PROVINCE DU SUD KIVU Ministère de l Intérieur, de la Sécurité, des Entités Territoriales Décentralisées et chargé des Questions de la Région des Grands Lacs, Porte-parole

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE FONCTIONNEMENT DE LA JUSTICE

LES FRANÇAIS ET LE FONCTIONNEMENT DE LA JUSTICE LES FRANÇAIS ET LE FONCTIONNEMENT DE LA JUSTICE Février 2014 SOMMAIRE FICHE TECHNIQUE LES PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS I LE FONCTIONNEMENT DE LA JUSTICE AUJOURD HUI II L IMAGE DES JUGES ET DE LEUR TRAVAIL

Plus en détail

Les Français et le harcèlement scolaire janvier 2012

Les Français et le harcèlement scolaire janvier 2012 Enquête Ipsos pour le Ministère de l Education nationale, de la jeunesse et de la vie associative Les Français et le harcèlement scolaire janvier 2012 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué

Plus en détail

#Opinion.en.direct. Les Français et François Hollande. Sondage ELABE pour BFMTV 14 avril 2016

#Opinion.en.direct. Les Français et François Hollande. Sondage ELABE pour BFMTV 14 avril 2016 #Opinion.en.direct Les Français et François Hollande Sondage ELABE pour BFMTV 4 avril 06 Fiche technique Interrogation Echantillon de 000 personnes représentatif de la population française âgée de 8 ans

Plus en détail

RAPPORT SUR LES MOUVEMENTS DE POPULATION EN PROVINCE DU NORD-KIVU Février 2015

RAPPORT SUR LES MOUVEMENTS DE POPULATION EN PROVINCE DU NORD-KIVU Février 2015 RAPPORT SUR LES MOUVEMENTS DE POPULATION EN PROVINCE DU NORD-KIVU Février 2015 II.1 DEPLACEMENTS: Le Nord-Kivu connait depuis le début de cette année (2015), une évolution progressive des mouvements de

Plus en détail

L enseignement de l histoire du Québec. Rapport d étude Mars 2012

L enseignement de l histoire du Québec. Rapport d étude Mars 2012 L enseignement de l histoire du Québec Rapport d étude Mars 2012 La Fondation Lionel-Groulx a mandaté Léger Marketing afin de réaliser une étude auprès de la population québécoise portant sur la perception

Plus en détail

MUSINWA LOKONGA Lebon Goma, le 23/05/2017

MUSINWA LOKONGA Lebon Goma, le 23/05/2017 MUSINWA LOKONGA Lebon Goma, le 23/05/2017 148 Avenue MASISI, Q. Katindo, Ville de Goma, RDC Téléphone : + 243 990091537 + 243 891473424 + 243 8142310505 E-mail : lebonmusinwa@gmail.com Objet : Lettre de

Plus en détail

LA PERCEPTION DES SERVICES PUBLICS LOCAUX PAR LES FRANÇAIS LA PERCEPTION DES SERVICES PUBLICS LOCAUX PAR LES FRANÇAIS

LA PERCEPTION DES SERVICES PUBLICS LOCAUX PAR LES FRANÇAIS LA PERCEPTION DES SERVICES PUBLICS LOCAUX PAR LES FRANÇAIS LA PERCEPTION DES SERVICES PUBLICS LOCAUX PAR LES FRANÇAIS A la demande de l Institut de la Gestion Déléguée, BVA a réalisé, du 29 novembre au 1 er décembre 2001, une enquête en face à face auprès d un

Plus en détail

BILAN DES SOLDES D HIVER 2016

BILAN DES SOLDES D HIVER 2016 BILAN DES SOLDES D HIVER 2016 ENQUETE DE SOLDES D HIVER AUPRES DE 303 COMMERCANTS DES ALPES- MARITIMES En comparaison à l année 2015, l année 2016 n est pas non plus un bonne année de soldes d hiver.le

Plus en détail

Contexte général. 1 P a g e. 1 Stratégie Nationale de Lutte contre les Violences Sexuelles et basées sur le Genre.

Contexte général. 1 P a g e. 1 Stratégie Nationale de Lutte contre les Violences Sexuelles et basées sur le Genre. Termes de références de l Evaluation Externe des deux ans de mise en œuvre de la Stratégie Nationale de lutte contre les Violences Sexuelles et Basées sur le Genre en République Démocratique Congo Contexte

Plus en détail

Mesurer les progrès par la variation du Logit

Mesurer les progrès par la variation du Logit fondation pour les études et recherches sur le développement international Mesurer les progrès par la variation du Logit Matthieu Boussichas Vincent Nossek Matthieu Boussichas, docteur en économie, est

Plus en détail

Le pronostic et le souhait des Français concernant les scores de Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen au premier tour de l élection présidentielle

Le pronostic et le souhait des Français concernant les scores de Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen au premier tour de l élection présidentielle Note détaillée Le pronostic et le souhait des Français concernant les scores de Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen au premier tour de l élection présidentielle Sondage Harris Interactive pour le site

Plus en détail

Nation Brands Index 2013: l image de la Suisse au Mexique

Nation Brands Index 2013: l image de la Suisse au Mexique Département fédéral des affaires étrangères DFAE Secrétariat général SG-DFAE Présence Suisse K. 721-11 19.02.2014 Nation Brands Index 2013: l image de la Suisse au Mexique 1. L image de la Suisse au Mexique

Plus en détail

Les Français et Nicolas Sarkozy après son meeting à Villepinte

Les Français et Nicolas Sarkozy après son meeting à Villepinte Les Français et Nicolas Sarkozy après son meeting à Villepinte Sondage réalisé par pour, la et publié dans les 60 titres de la Presse régionale et départementale et diffusé sur le portail Orange le 14

Plus en détail

ECAM 4. Statistiques sur la Gouvernance, la Paix et la Sécurité (GPS) au Cameroun en Introduction

ECAM 4. Statistiques sur la Gouvernance, la Paix et la Sécurité (GPS) au Cameroun en Introduction REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix- Travail- Patrie ------------------------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE -------------------- REPUBLIC OF CAMEROON Peace- Work- Fatherland ------------------- NATIONAL

Plus en détail

UN NOUVEAU FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE

UN NOUVEAU FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE L ensemble des indicateurs se dégradent en ce début d année, cependant

Plus en détail

FD/MH N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : pour

FD/MH N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : pour FD/MH N 1-7287 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 mayeul.lhuillier@ifop.com pour Le jugement des Français à l égard du Sénat à 15 jours des élections sénatoriales Résultats

Plus en détail

Le contrôle des mines exercé par les parties belligérantes menace les efforts de paix dans l est du Congo

Le contrôle des mines exercé par les parties belligérantes menace les efforts de paix dans l est du Congo Le contrôle des mines exercé par les parties belligérantes menace les efforts de paix dans l est du Congo 10 septembre 2008 La participation directe de groupes armés et de l armée nationale de la République

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 4e Dissemination 17 Juillet 2013

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 4e Dissemination 17 Juillet 2013 RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 4e Dissemination 17 Juillet 2013 [Include National Partner logo] www.afrobarometer.org www.crop-africa.org 1 [Include National Partner logo]

Plus en détail

L identité wallonne : une identité forte, stable mais non exclusive

L identité wallonne : une identité forte, stable mais non exclusive L identité wallonne : une identité forte, stable mais non exclusive 1. Absence de fierté d être wallon, belge? On perçoit parfois, dans l opinion publique, une forme de critique lorsque l on parle du sentiment

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX. Présentation des résultats de l enquête menée auprès des habitants de la CUB, relative à la gestion des déchets.

COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX. Présentation des résultats de l enquête menée auprès des habitants de la CUB, relative à la gestion des déchets. Présentation des résultats de l enquête menée auprès des habitants de la CUB, relative à la gestion des déchets. Février 2012 1 Préambule Ce document présente les résultats de l enquête réalisée par Pluricité

Plus en détail

Elections régionales 2015 Les Français et leurs nouvelles régions - Focus sur la région Ile-de-France

Elections régionales 2015 Les Français et leurs nouvelles régions - Focus sur la région Ile-de-France Elections régionales 2015 Les Français et leurs nouvelles régions - Focus sur la région Ile-de-France CONTACTS BVA DEPARTEMENT OPINION Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Tél : 01 71 16 90 96 Mail : adelaide.zulfikarpasic@bva.fr

Plus en détail

Organisation des Nations Unies

Organisation des Nations Unies CONFERENCE DE PRESSE DES NATIONS UNIES DU MERCREDI 13 FEVRIER 2013 Madnodje Mounoubai: Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, Membres de la presse, Auditeurs de Radio Okapi, Bonjour et bienvenue à ce rendez-vous

Plus en détail

Une saison en demi-teinte en Provence-Alpes-Côte d Azur

Une saison en demi-teinte en Provence-Alpes-Côte d Azur BILAN ESTIVAL 2016 Une saison en demi-teinte en Provence-Alpes-Côte d Azur Le premier bilan de fréquentation de la saison estivale 2016 reste satisfaisant pour 72% des professionnels de la région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

L UMP et l élection présidentielle de 2017

L UMP et l élection présidentielle de 2017 L UMP et l élection présidentielle de 2017 Mai 2015 Sondage réalisé par pour et LEVEE D EMBARGO : SAMEDI 16 MAI A 18H Diffusion et levée d embargo Ce sondage est réalisé pour et o Diffusé samedi à 18h00

Plus en détail

Les Français et le travail

Les Français et le travail Les Français et le travail JF/EP N 112277 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Violence faite aux femmes en statistique..

Violence faite aux femmes en statistique.. Violence faite aux femmes en statistique.. Produit en collaboration avec le Forum fédéral-provincial-territorial (FPT) des ministres responsables de la condition féminine MESURE DE LA VIOLENCE FAITE AUX

Plus en détail

République Démocratique du Congo (RDC)

République Démocratique du Congo (RDC) m-kengela: n 2/ 2 éme quinzaine de mai 2016 République Démocratique du Congo (RDC) Bulletin d information sur les prix des produits alimentaires de base POINTS SAILLANTS Les difficultés d importation de

Plus en détail

Perception de l'activité touristique en juillet 2014 sur le territoire de la CCI de Montpellier

Perception de l'activité touristique en juillet 2014 sur le territoire de la CCI de Montpellier Perception de l'activité touristique en juillet 2014 sur le territoire de la CCI de Montpellier Août 2014 Direction Action Territoriale & Etudes Economiques P 1 : méthodologie P 2 : perception du niveau

Plus en détail

Questions d actualité

Questions d actualité Questions d actualité Les Français et les élections législatives en Grèce : l impact d un succès de Syriza Janvier 2015 Sondage réalisé par pour LEVEE D EMBARGO : SAMEDI 24 JANVIER A 18H Fiche technique

Plus en détail

Les Togolais se prononcent sur la CENI, la diaspora et la décentralisation

Les Togolais se prononcent sur la CENI, la diaspora et la décentralisation WWW.AFROBAROMETER.ORG Les Togolais se prononcent sur la CENI, la diaspora et la décentralisation Résultats du 6 e tour de l Afrobaromètre au Togo Résumé Les Togolais désirent fortement la décentralisation:

Plus en détail

Information et sensibilisation du public en République démocratique du Congo Calendrier des activités novembre 2010

Information et sensibilisation du public en République démocratique du Congo Calendrier des activités novembre 2010 Information et sensibilisation du public en République démocratique du Congo Calendrier des activités Objectifs généraux : Rendre publique les activités judiciaires devant la Cour, notamment la décision

Plus en détail

Auszüge aus der Constitution de la Transition de la République Démocratique du Congo

Auszüge aus der Constitution de la Transition de la République Démocratique du Congo 492 Anhang Auszüge aus der Constitution de la Transition de la République Démocratique du Congo Article 5 La République Démocratique du Congo est un Etat unitaire décentralisé. La République Démocratique

Plus en détail

Enquête sur le travail de soir et de nuit en Ile-de-France : Profil, satisfaction et attentes des travailleurs

Enquête sur le travail de soir et de nuit en Ile-de-France : Profil, satisfaction et attentes des travailleurs Enquête sur le travail de soir et de nuit en Ile-de-France : Profil, satisfaction et attentes des travailleurs Synthèse des résultats, novembre 2010 Dans le cadre des travaux qu il mène depuis plusieurs

Plus en détail

L attitude des Canadiens à la suite du conflit en Irak

L attitude des Canadiens à la suite du conflit en Irak PRESSE CANADIENNE / LÉGER MARKETING L attitude des Canadiens à la suite du conflit en Irak Rapport Mai 2003 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8 Tél. : 514-982-2464 Télec. : 514-987-1960

Plus en détail

Violence faite aux femmes au Canada

Violence faite aux femmes au Canada MESURE DE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES : TENDANCES STATISTIQUES PRINCIPALES CONSTATATIONS La présente fiche d information donne un aperçu des principales données statistiques contenues dans le rapport

Plus en détail

Déclaration de Kinshasa, 6 juillet 2012.

Déclaration de Kinshasa, 6 juillet 2012. IIème Table ronde nationale entre les Autorités publiques congolaises et les défenseurs des droits humains en République Démocratique du Congo Déclaration de Kinshasa, 6 juillet 2012. Du 4 au 6 juillet

Plus en détail

SUIVI DES CAPACITES D AUTOSUFFISANCE ALIMENTAIRE DES MENAGES

SUIVI DES CAPACITES D AUTOSUFFISANCE ALIMENTAIRE DES MENAGES 1 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Province du Nord Kivu Ministère Provincial de l Agriculture, Pêche, Petites et Moyennes Entreprises (MAPPME) SUIVI DES CAPACITES D AUTOSUFFISANCE ALIMENTAIRE DES MENAGES

Plus en détail

Les Français et Nicolas Sarkozy

Les Français et Nicolas Sarkozy Juillet 2014 Les Français et Nicolas Sarkozy Sondage réalisé par pour publié le jeudi 3 juillet 2014 LEVEE D EMBARGO MERCREDI 2 JUILLET 22H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

BILAN DE SANTÉ DES CENTRES DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA CAPITALE-NATIONALE

BILAN DE SANTÉ DES CENTRES DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA CAPITALE-NATIONALE BILAN DE SANTÉ DES CENTRES DE SANTÉ ET DE SOCIAUX DE LA CAPITALE-NATIONALE COMPARAISON DES CYCLES 2003 ET 2007-2008 DE L ENQUÊTE SUR LA SANTÉ DANS LES COLLECTIVITÉS CANADIENNES CENTRE DE SANTÉ ET DE SOCIAUX

Plus en détail

FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com. pour

FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com. pour FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com pour Baromètre sur la perception des discriminations au travail Synthèse du focus «Egalité

Plus en détail

Perceptions, opinions et attitudes des Québécois à l égard de l homosexualité chez les jeunes garçons âgés entre 12 et 17 ans

Perceptions, opinions et attitudes des Québécois à l égard de l homosexualité chez les jeunes garçons âgés entre 12 et 17 ans Sondage d opinion : L homosexualité chez les garçons de 12 à 17 ans GAI ÉCOUTE SONDAGE OMNIBUS Perceptions, opinions et attitudes des Québécois à l égard de l homosexualité chez les jeunes garçons âgés

Plus en détail

La situation de l emploi des entraîneurs québécois d athlètes de haut niveau. Faits saillants de l étude

La situation de l emploi des entraîneurs québécois d athlètes de haut niveau. Faits saillants de l étude La situation de l emploi des entraîneurs québécois d athlètes de haut niveau Faits saillants de l étude Rapport soumis au ministère des Affaires municipales, du Sport et du Loisir Suzanne Laberge, Ph.D.

Plus en détail

DGCIS - Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie

DGCIS - Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie Mesure de l impact de la marque Qualité Tourisme sur la qualité d accueil dans l hôtellerie et les campings auprès des clientèles françaises et étrangères DGCIS - Ministère de l Economie, des Finances

Plus en détail

Pourquoi Kagamé et le M23 insistent-ils pour la création d une zone tampon autour de Rutshuru? Voici les trois documents-réponses!

Pourquoi Kagamé et le M23 insistent-ils pour la création d une zone tampon autour de Rutshuru? Voici les trois documents-réponses! Pourquoi Kagamé et le M23 insistent-ils pour la création d une zone tampon autour de Rutshuru? Voici les trois documents-réponses! C est depuis neuf ans que ces documents-preuves ont été livrées à l opinion

Plus en détail

Projet de Renforcement des Systèmes de Développement Humain

Projet de Renforcement des Systèmes de Développement Humain Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture République Démocratique du CONGO Secteur Education Projet de Renforcement des Systèmes de Développement Humain Présentation succincte

Plus en détail

La Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs. Organisation de Coopération et de Développement Economique Paris, FRANCE 03 Mai,2012

La Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs. Organisation de Coopération et de Développement Economique Paris, FRANCE 03 Mai,2012 La Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs Développement Economique Paris, FRANCE 03 Mai,2012 Nos Etats Membres Angola Burundi Centreafrique République du Congo R.D Congo Kenya Ouganda

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* NOTE DETAILLEE Les traits d image de Marine Le Pen Etude Harris Interactive pour LCP Enquête réalisée en ligne du 05 au 08 avril 2013. Echantillon de 1726 individus représentatifs de la population française

Plus en détail

Insécurité et sentiment d insécurité dans les Zus

Insécurité et sentiment d insécurité dans les Zus 187 Insécurité et sentiment d insécurité dans les En 2015, le sentiment d insécurité reste près de deux fois plus répandu dans les anciennes qu ailleurs. Pourtant, leurs habitants ne sont pas plus exposés

Plus en détail

9101/16 DZ/ln 1 DG C 1

9101/16 DZ/ln 1 DG C 1 Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 23 mai 2016 (OR. fr) 9101/16 RÉSULTATS DES TRAVAUX Origine: en date du: 23 mai 2016 Destinataire: Secrétariat général du Conseil délégations Nº doc. préc.: 8890/16

Plus en détail

ACCORD DE PAIX ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET LE MOUVEMENT DU 23 MARS «M23» - PROJET PREAMBULE

ACCORD DE PAIX ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET LE MOUVEMENT DU 23 MARS «M23» - PROJET PREAMBULE ACCORD DE PAIX ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET LE MOUVEMENT DU 23 MARS «M23» - PROJET PREAMBULE LE GOUVERNEMENT DE LA RDC ET LE M23 ; - Considérant les décisions et résolutions

Plus en détail

NOTE DETAILLEE. Le regard des Français sur Valérie Trierweiler et la vie privée de François Hollande. Sondage Harris Interactive pour VSD

NOTE DETAILLEE. Le regard des Français sur Valérie Trierweiler et la vie privée de François Hollande. Sondage Harris Interactive pour VSD NOTE DETAILLEE Le regard des Français sur Valérie Trierweiler et la vie privée de François Hollande Sondage Harris Interactive pour VSD Enquête réalisée en ligne du 28 septembre au 1 er octobre 2012. Echantillon

Plus en détail