Attestation de capacité pour la manipulation de fluides frigorigènes 2009

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Attestation de capacité pour la manipulation de fluides frigorigènes 2009"

Transcription

1 Attestation de capacité pour la manipulation de fluides frigorigènes 2009 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir de l arrêté du 12 janvier 2000 relatif au contrôle d étanchéité des éléments contenant des fluides frigorigènes, de l arrêté du 20 décembre 2007 relatif à l agrément des organismes délivrant des certificats, de l arrêté du 13 octobre 2008 relatif à la délivrances des attestations d aptitude, de l arrêté du 30 juin 2008 relatif à la délivrance des attestations de capacité. PREAMBULE Cette note de veille concerne toute activité de l artisanat étant amenée à manipuler des fluides frigorigènes. Les artisans frigoristes sont donc concernés en premier lieu, mais également les garagistes, qui sont amenés à travailler de plus en plus sur les systèmes de climatisation des véhicules. Bonus / Malus pour 1

2 L attestation de capacité Au plus tard le 4 juillet 2009, tous les opérateurs de fluides frigorigènes devront détenir une attestation de capacité. Cette attestation est délivrée pour une durée maximale de 5 ans et après vérification par un organisme agréé que l opérateur remplit des conditions de capacité professionnelle. Au-delà du 4 juillet 2009, les distributeurs de fluides n en vendront plus qu à des professionnels détenant cette attestation. Qui est concerné par cette obligation? Sont concernés toutes les entreprises et les organismes manipulant des fluides frigorigènes. Exemples de manipulations : mise en service de systèmes et d installations de réfrigération ou de climatisation, y compris les pompes à chaleur et les climatisations des véhicules contenant des fluides seuls ou en mélange ; l entretien et la réparation d installations de réfrigération ou de climatisation, dès lors que ces opérations nécessitent une intervention sur le circuit de fluides ; le contrôle de l étanchéité d installations de réfrigération ou de climatisation ; le démantèlement d installations de réfrigération ou de climatisation ; la récupération et la charge de fluides d installations de réfrigération ou de climatisation. Remarques : les producteurs d installations de réfrigération ou de climatisation ne sont pas considérés comme des opérateurs dès lors qu ils ne réalisent pas d autres opérations que la charge initiale en fluides. Comment obtenir une attestation de capacité? L entreprise souhaitant obtenir une attestation de capacité doit faire appel à un organisme agréé. L organisme agréé devra vérifier que l entreprise remplit des conditions de capacité professionnelle. Les conditions de capacité professionnelle de l entreprise sont satisfaisantes lorsque : soit les opérateurs de fluides frigorigènes ont une attestation d aptitude correspondant aux types d activités exercées et aux types d équipements utilisés ; soit les opérateurs disposent d un titre professionnel, d un certificat de qualification professionnel ou d une certification enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles correspondant aux types d activités exercées et aux types d équipements utilisés (voir annexe 1) ; soit d un diplôme, d un titre, d un certificat de compétence ou d une attestation de niveau équivalent aux attestations, titres, diplômes ou certificats cités ci-dessus correspondant aux types d activités exercées et aux types d équipements utilisés. 2

3 L organisme agréé pour la délivrance des attestations de capacité vérifiera également que l entreprise possède les outillages appropriés. Dans le cas où une personne possède plusieurs établissements, une attestation de capacité doit être obtenue pour chaque établissement. Les organismes agréés pour délivrer les attestations de capacité sont : Qualiclimafroid, Bureau Veritas Certification, SGS International Certification Service, Cemafroid, CETIM et le Groupe Prévention. Déclaration annuelle Au plus tard le 31 janvier de chaque année, l entreprise ayant une attestation de capacité s engage à transmettre à l organisme lui délivrant cette attestation : les quantités de fluides achetées au cours de l année civile précédente ; les quantités de fluides chargées dans des équipements au cours de l année civile précédente ; les quantités de fluides récupérées au cour de l année civile précédente, en distinguant celles destinées à être traitées sous leur responsabilité, remises aux distributeurs ou conservées pour une utilisation ; les quantités de fluides détenues au 1 er janvier et au 31 décembre de l'année civile précédente, les quantités de fluides cédées au cours de l année civile précédente à un autre opérateur attesté en précisant le nom sur le dossier. Comment obtenir une attestation d aptitude? Pour obtenir une attestation d aptitude, la personne doit faire appel à un organisme évaluateur certifié. Cette attestation n a pas de limite de validité. Jusqu au 4 juillet 2011, le personnel d une entreprise est considéré comme détenant l attestation d aptitude si : il justifie avoir acquis avant le 4 juillet 2008 une expérience dans l une des catégories définie en annexe 1 il a suivit une formation figurant en annexe 2 et que l entreprise s engage sur l honneur à présenter avant le 1 er janvier 2011 un échéancier prévisionnel des évaluations d aptitude de son personnel par un organisme agréé*. * : la liste des organismes agréés pour l évaluation de l aptitude professionnelle n est pas encore connue. 3

4 Annexe 1 : Liste des diplômes, titres professionnels, certificats de qualification professionnelle et certifications nécessaires à l obtention d un certificat de capacité

5

6

7 Annexe 2 : Organismes de formation

Attestation de capacité pour la manipulation de fluides frigorigènes 2012

Attestation de capacité pour la manipulation de fluides frigorigènes 2012 Attestation de capacité pour la manipulation de fluides frigorigènes 2012 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir de l arrêté du 12 janvier 2000 relatif au contrôle

Plus en détail

C l i m a t i s a t i o n a u t o m o b i l e

C l i m a t i s a t i o n a u t o m o b i l e C l i m a t i s a t i o n a u t o m o b i l e Une attestation de capacité est désormais obligatoire Décret du 7 mai 2007 Relatif à certains fluides frigorigènes utilisés dans les équipements frigorifiques

Plus en détail

L essentiel à savoir Votre interlocuteur Bureau Veritas Certification

L essentiel à savoir Votre interlocuteur Bureau Veritas Certification LA NOUVELLE REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES L essentiel à savoir Votre interlocuteur Bureau Veritas Certification Le contexte réglementaire La nouvelle réglementation Fluides frigorigènes Nouvelle

Plus en détail

DECLARATION ANNUELLE : définitions et éléments attendus

DECLARATION ANNUELLE : définitions et éléments attendus DECLARATION ANNUELLE : définitions et éléments attendus Option zéro papier Version 2 1/6 Tous les opérateurs titulaires d une attestation de capacité au 31/12/09 doivent fournir leur déclaration annuelle

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Décret n o 2007-737 du 7 mai 2007 relatif à certains fluides frigorigènes utilisés dans les équipements

Plus en détail

Les gaz frigorigènes sont utilisés dans les équipements frigorifiques (chambre froide, vitrine réfrigérée, climatisation ) pour produire du froid.

Les gaz frigorigènes sont utilisés dans les équipements frigorifiques (chambre froide, vitrine réfrigérée, climatisation ) pour produire du froid. Bien qu ayant un intérêt évident en matière de maîtrise de la chaîne du froid, certains fluides frigorigènes (CFC, HCFC, HFC) couramment utilisés dans les métiers de l alimentation ont par ailleurs un

Plus en détail

Les devoirs du Détenteur d équipements

Les devoirs du Détenteur d équipements P o u r u n e u t i l i s a t i o n r e s p o n s a b l e d e s f l u i d e s f r i g o r i g è n e s AFCE - Association loi 1901, créée en 1995 : Groupement des industriels et utilisateurs du Froid et

Plus en détail

L 92/28 Journal officiel de l Union européenne 3.4.2008

L 92/28 Journal officiel de l Union européenne 3.4.2008 L 92/28 Journal officiel de l Union européenne 3.4.2008 RÈGLEMENT (CE) N o 308/2008 DE LA COMMISSION du 2 avril 2008 établissant, conformément au règlement (CE) n o 842/2006 du Parlement européen et du

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE EVOLUTION DES REGLEMENTATIONS QUELQUES DEFINITIONS

Plus en détail

LA REGLEMENTATION RELATIVE A CERTAINS FLUIDES FRIGORIGENES ET AUX EQUIPEMENTS DE REFRIGERATION OU DE CLIMATISATION LES CONTENANT

LA REGLEMENTATION RELATIVE A CERTAINS FLUIDES FRIGORIGENES ET AUX EQUIPEMENTS DE REFRIGERATION OU DE CLIMATISATION LES CONTENANT LA REGLEMENTATION RELATIVE A CERTAINS FLUIDES FRIGORIGENES ET AUX EQUIPEMENTS DE REFRIGERATION OU DE CLIMATISATION LES CONTENANT I / LES REGLEMENTATIONS APPLICABLES 1 - DECRET 92-1271 DU 7 DECEMBRE 1992

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Fluides Frigorigènes

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Fluides Frigorigènes RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Fluides Frigorigènes Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 34 29 67 67 fluides-frigorigenes@socotec.com Sommaire Introduction A. Processus de délivrance de l attestation 1. Demande

Plus en détail

Demande d attestation de capacité sur www.datafluides.fr Guide de prise en main

Demande d attestation de capacité sur www.datafluides.fr Guide de prise en main Demande d attestation de capacité sur www.datafluides.fr Guide de prise en main 2 LES ETAPES DE VOTRE DEMANDE D ATTESTATION DE CAPACITE AVEC LE CEMAFROID Transmettre le bon de commande complété avec le

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Décret n o 2011-396 du 13 avril 2011 relatif à des substances appauvrissant

Plus en détail

A qui transmettre les dossiers de demande ou de renouvellement :

A qui transmettre les dossiers de demande ou de renouvellement : DEMANDE D'ENREGISTREMENT AUPRES DES PREFECTURES (VERSION AVRIL 2001) Application du décret n 92-1271 du 7 décembre 1992 relatif à certains fluides frigorigènes utilisés dans les équipements frigorifiques

Plus en détail

entourer les catégories E q u i p e m e n t c o n c e r n é Lieu d'implantation : Charge initiale : Kg

entourer les catégories E q u i p e m e n t c o n c e r n é Lieu d'implantation : Charge initiale : Kg FICHE D'INTERVENTION sur CIRCUIT de FROID, CLIMATISATION, POMPE A CHALEUR (fixe) CONTENANT des CFC HCFC ou HFC à conserver 5 ans par l'opérateur et le détenteur suivant le Code de l'environnement articles

Plus en détail

REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES (d application au 31.01.2013)

REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES (d application au 31.01.2013) REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES (d application au 31.01.2013) 1987 : Protocole de Montréal : suppression des fluides détruisant la couche d ozone. 1991 : Arrêté Royal du 7 mars 1991 : CFC ne peuvent

Plus en détail

Dimensionner, sélectionner et installer la climatisation gainable mono et multi-zones (2 jours) CLM 1-15

Dimensionner, sélectionner et installer la climatisation gainable mono et multi-zones (2 jours) CLM 1-15 CLIMATISATION CLIMATISATION CLIMATISATION ET VENTILATION Sommaire VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Réussir la sélection et la vente d un climatiseur réversible (Distributeurs) (2 jours) CLM 1-17

Plus en détail

Le certificat individuel (Produits phytosanitaires)

Le certificat individuel (Produits phytosanitaires) Centre de Gestion du Haut Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 Fax : 03 89 20 36 29 cdg68@calixo.net www.cdg68.fr Circulaire n 20/2013 Cl. C 44 Colmar,

Plus en détail

Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Nièvre OUI OUI OUI. Articles R.543-75 à R.543-123 du Code de l Environnement. Décret du 7 mai 2007

Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Nièvre OUI OUI OUI. Articles R.543-75 à R.543-123 du Code de l Environnement. Décret du 7 mai 2007 Articles R.543-75 à R.543-123 du Code de l Environnement Décret du 7 mai 2007 Relatif à certains fluides frigorigènes utilisés dans les équipements frigorifiques et climatiques. La réglementation concernant

Plus en détail

Décret n 2003-727 du 1 er août 2003 relatif à la construction des véhicules et à l'élimination des véhicules hors d'usage.

Décret n 2003-727 du 1 er août 2003 relatif à la construction des véhicules et à l'élimination des véhicules hors d'usage. Décret n 2003-727 du 1 er août 2003 relatif à la construction des véhicules et à l'élimination des véhicules hors d'usage. Service Economique Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Côte d Or 65-69,

Plus en détail

AGREMENTS, HABILITATIONS & CERTIFICATIONS

AGREMENTS, HABILITATIONS & CERTIFICATIONS AGREMENTS, HABILITATIONS & CERTIFICATIONS Présentation du groupe Fouré Lagadec Agréments, habilitation & certifications: de quoi parle-t-on? Pourquoi et comment? Quelques exemples d habilitations individuelles

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D'UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ :

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D'UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : 1/5 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D'UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES Date d application : 01 juillet 2015 2/5

Plus en détail

CEMAFROID FORMATION. Bilan thermique et dimensionnement des installations frigorifiques et climatiques

CEMAFROID FORMATION. Bilan thermique et dimensionnement des installations frigorifiques et climatiques Bilan thermique et dimensionnement des installations frigorifiques et climatiques Le 05/03/2015 Objectifs : Acquérir les notions de bases permettant d appréhender les réglementations thermiques dans les

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES AUTO/IND/PLOMB DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES Ce formulaire de demande concerne les demandes d autorisation

Plus en détail

Stockage et distribution de Liquides inflammables

Stockage et distribution de Liquides inflammables Contrôles périodiques des installations soumises à DC Stockage et distribution de Liquides inflammables 2009 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir des textes réglementaires

Plus en détail

OFM-TG-03-2000F. Bureau du commissaire des incendies. Qualifications du personnel des entreprises d entretien C I DIRECTIVE

OFM-TG-03-2000F. Bureau du commissaire des incendies. Qualifications du personnel des entreprises d entretien C I DIRECTIVE B Qualifications du personnel des entreprises d entretien C I NOVEMBRE 2000 DIRECTIVE TABLE DES MATIÈRES ARTICLE PAGE Résumé... 2 1.0 OBJET... 3 2.0 CONTEXTE... 3 3.0 CRITÈRES D ACCEPTABILITÉ... 3 3.1

Plus en détail

Notice du fichier excel : Suivi des mouvements de fluides frigorigènes et déclaration annuelle

Notice du fichier excel : Suivi des mouvements de fluides frigorigènes et déclaration annuelle Notice du fichier excel : Suivi des mouvements de fluides frigorigènes et déclaration annuelle Version 1 1/11 Rappel des obligations Tous les opérateurs titulaires d une attestation de capacité doivent

Plus en détail

ATES Énergies. CONTRAT D ENTRETIEN Équipements de froid commercial Pour une performance durable de votre installation

ATES Énergies. CONTRAT D ENTRETIEN Équipements de froid commercial Pour une performance durable de votre installation CONTRAT D ENTRETIEN Équipements de froid commercial Pour une performance durable de votre installation NOTRE MÉTIER Notre secteur du Froid Commercial ATES Énergies et anciennement FROID Service propose

Plus en détail

Former Accompagner Innover

Former Accompagner Innover Former Accompagner Innover Pour une maîtrise durable de l énergie 1 Former Innover Accompagner Depuis 2 Notre Système Management Qualité traduit un réel engagement de valeurs. La certification ISO 9001

Plus en détail

DÉCLARATION DU CANDIDAT

DÉCLARATION DU CANDIDAT DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES MISE A JOUR OCTOBRE 2008 MARCHÉS PUBLICS/ACCORDS-CADRES DÉCLARATION DU CANDIDAT En cas de candidatures groupées, remplir une déclaration de candidature par membre du groupement.

Plus en détail

DEMANDE D'ENREGISTREMENT AUPRES DES PREFECTURES (décembre 2007)

DEMANDE D'ENREGISTREMENT AUPRES DES PREFECTURES (décembre 2007) DEMANDE D'ENREGISTREMENT AUPRES DES PREFECTURES (décembre 2007) I. TEXTES DE REFERENCE : - Décret n 2007-737 du 7 mai 2007 relatif à certains fluides frigorigènes utilisés dans les équipements frigorifiques

Plus en détail

Principes de la réglementation en matière de transport d'animaux vivants (TAV)

Principes de la réglementation en matière de transport d'animaux vivants (TAV) PRÉFET DE LA CÔTE-D OR Direction départementale de la protection des populations 4 rue Hoche BP 53533 21035 Dijon cedex Principes de la réglementation en matière de transport d'animaux vivants (TAV) Tél.

Plus en détail

De nouveaux textes pour sécuriser et diminuer l utilisation des produits phytopharmaceutiques

De nouveaux textes pour sécuriser et diminuer l utilisation des produits phytopharmaceutiques DGER V2 INFORMATION REGLEMENTAIRE De nouveaux textes pour sécuriser et diminuer l utilisation des produits phytopharmaceutiques La réduction du recours à l utilisation des produits phytopharmaceutiques

Plus en détail

Transport de PSL: rappel

Transport de PSL: rappel Transport de PSL: rappel Dr Andrée-Laure HERR Coordonnateur Régional d Hémovigilance CNCRH Le 25 mars 2014. XX/XX/XX Transport de PSL par prestataire externe: les règles à suivre 1. Si taxi ou VSL: posséder

Plus en détail

REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION

REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION DPMC- ADM- SPO Page - 1-16/07/2009 Généralités Le DPMC est l organisme désigné par la CPNE, en charge du contrôle des compétences pour la délivrance du CQP

Plus en détail

Technicien/ne d'intervention en froid commercial et climatisation

Technicien/ne d'intervention en froid commercial et climatisation Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 24/11/2015. Fiche formation Technicien/ne d'intervention en froid commercial et climatisation - N : 15307 - Mise à jour : 24/07/2015

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION

NOTE DE PRESENTATION NOTE DE PRESENTATION Projet de décret pris pour l'application de la loi n 62-12 relative à l'organisation de la profession de conseiller agricole Le projet de ce présent décret s inscrit dans le cadre

Plus en détail

Commission Développement Durable

Commission Développement Durable Commission Développement Durable Obligation d audit énergétique 1 Origine : Transposition de la directive 2012/27 Article 8 : obligation d audits énergétiques ou de systèmes de management de l énergie

Plus en détail

MINISTERE CHARGÉ DE L EMPLOI

MINISTERE CHARGÉ DE L EMPLOI MINISTERE CHARGÉ DE L EMPLOI Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de la région Poitou-Charentes Mission accompagnement des mutations et

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB -

FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB - FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB - 1. COMMENT INTRODUIRE VOTRE DOSSIER DE DEMANDE D AGRÉMENT? - remplir le présent formulaire,

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Procédure d habilitation

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Procédure d habilitation Procédure d habilitation Version 1.1 Page 1/12 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.0 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de

Plus en détail

Diplôme d État d Éducateur de Jeunes Enfants Formation Diplômante de niveau III

Diplôme d État d Éducateur de Jeunes Enfants Formation Diplômante de niveau III Diplôme d État d Éducateur de Jeunes Enfants Formation Diplômante de niveau III 1 SOMMAIRE La profession d Éducateur de Jeunes Enfants 3 Conditions d accès à la formation 4 Public Concerné 4 Modalités

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience «Ingénieur diplômé de l Ecole des Métiers de l Environnement»

Validation des Acquis de l Expérience «Ingénieur diplômé de l Ecole des Métiers de l Environnement» Validation des Acquis de l Expérience «Ingénieur diplômé de l Ecole des Métiers de l Environnement» Génie Industriel de l Environnement LIVRET 2 Constitution et présentation du dossier VAE devant le jury

Plus en détail

De nouveaux textes pour sécuriser et diminuer l utilisation des produits phytopharmaceutiques

De nouveaux textes pour sécuriser et diminuer l utilisation des produits phytopharmaceutiques DGER V2 INFORMATION REGLEMENTAIRE De nouveaux textes pour sécuriser et diminuer l utilisation des phytopharmaceutiques La réduction du recours à l utilisation des phytopharmaceutiques et la sécurisation

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS CARTE PROFESSIONNELLE DE CHAUFFEUR DE TAXI PARISIEN. Dernière mise à jour février 2013

FOIRE AUX QUESTIONS CARTE PROFESSIONNELLE DE CHAUFFEUR DE TAXI PARISIEN. Dernière mise à jour février 2013 FOIRE AUX QUESTIONS Dernière mise à jour février 2013 CARTE PROFESSIONNELLE DE CHAUFFEUR DE TAXI PARISIEN Quelles sont les conditions de validité de ma carte professionnelle? La validité de la carte professionnelle

Plus en détail

QUALIFICATION ET FORMATION DES CONDUCTEURS DE VEHICULES LES NOUVELLES REGLES. Les nouvelles règles en détail

QUALIFICATION ET FORMATION DES CONDUCTEURS DE VEHICULES LES NOUVELLES REGLES. Les nouvelles règles en détail IR du 10 juillet 2009 QUALIFICATION ET FORMATION DES CONDUCTEURS DE VEHICULES LES NOUVELLES REGLES Rappels des obligations de formation actuelles : - FIMO (formation initiale minimale obligatoire) pour

Plus en détail

VAE DIRECCTE. Picardie PRÉFET DE LA RÉGION PICARDIE

VAE DIRECCTE. Picardie PRÉFET DE LA RÉGION PICARDIE DIrection Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi DIRECCTE Picardie PRÉFET DE LA RÉGION PICARDIE DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE

Plus en détail

GUIDE DE CONVERSION DES FLUIDES FRIGORIGENES

GUIDE DE CONVERSION DES FLUIDES FRIGORIGENES GUIDE DE CONVERSION DES FLUIDES FRIGORIGENES LA STRATÉGIE DE THERMO KING À PROPOS DES GAZ FLUORÉS ASSUREZ L AVENIR DE VOTRE ACTIVITÉ Thermo King a investi considérablement dans le développement de technologies

Plus en détail

Avec HMI-THIRODE, goûtez la tranquillité!

Avec HMI-THIRODE, goûtez la tranquillité! Avec HMI-THIRODE, goûtez la tranquillité! HMI-THIRODE, des services au plus proche de chez vous La puissance d un réseau d installateurs leader en France Plus de 10 000 installations par an Plus de 60

Plus en détail

Livret d entretien pour équipements de réfrigération/climatisation et pompes à chaleur

Livret d entretien pour équipements de réfrigération/climatisation et pompes à chaleur energieschweiz SCHWEIZERISCHER VEREIN FÜR KÄLTETECHNIK ASSOCIATION SUISSE DU FROID Fördergemeinschaft Wärmepumpen Schweiz FWS Livret d entretien pour équipements de réfrigérationclimatisation et pompes

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB -

FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB - FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB - 1. COMMENT INTRODUIRE VOTRE DOSSIER DE DEMANDE D AGRÉMENT? - remplir le présent formulaire,

Plus en détail

Règlement «F-GAS» 517/2014/UE. Abroge le règlement 842/2006

Règlement «F-GAS» 517/2014/UE. Abroge le règlement 842/2006 Règlement «F-GAS» 517/2014/UE Abroge le règlement 842/2006 F-GAZ 517/2014/UE Sommaire Le Cemafroid Préambule Mise sur le marché Confinement Traçabilité Interdictions et restrictions Certification Révisions

Plus en détail

Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie

Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie (Modalités : Epreuves Ponctuelles Terminales) SESSION 2014 Cette note concerne les candidats suivants : CANDIDAT RELEVANT D UN ETABLISSEMENT

Plus en détail

INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA. relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments

INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA. relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 La présente Instruction contient des dispositions générales pour le processus

Plus en détail

FFCK, avril 2005 ARRETE DU 30.09.2004 MODIFIANT L ARRETE DU 23.11.1987 RELATIF A LA SECURITE DES NAVIRES

FFCK, avril 2005 ARRETE DU 30.09.2004 MODIFIANT L ARRETE DU 23.11.1987 RELATIF A LA SECURITE DES NAVIRES ARTICLES Article 5 LE TEXTE Jusqu au 31 décembre 2006, les embarcations non approuvées et répondant aux critères exigés dans le cadre de l avis du 18.06.82 de la commission nationale de sécurité de la

Plus en détail

LA VAE à l ENSA de Cergy. A- Le déroulement et l inscription

LA VAE à l ENSA de Cergy. A- Le déroulement et l inscription LA VAE à l ENSA de Cergy. A- Le déroulement et l inscription Qu est-ce que la VAE? C est un dispositif qui permet l obtention de tout ou partie d une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle

Plus en détail

2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES

2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES Transports INSTRUCTION TECHNIQUE A 1/12 SOMMAIRE 1. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION... 1 2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES... 1 3. DEFINITIONS ET ABREVIATIONS... 2 4. DOCUMENTS A PRESENTER... 2

Plus en détail

MENTION COMPLEMENTAIRE MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS THERMIQUES INDIVIDUELS

MENTION COMPLEMENTAIRE MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS THERMIQUES INDIVIDUELS SIRET : 334 897 667 000 21 / APE : 8532 Z n d agrément : 43250029725 PLAN DE FORMATION EN CENTRE SELON LE REFERENTIEL DU DIPLÔME D ETAT MENTION COMPLEMENTAIRE MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS THERMIQUES INDIVIDUELS

Plus en détail

DECLARATION DU CANDIDAT

DECLARATION DU CANDIDAT DECLARATION DU CANDIDAT Votre déclaration doit nous parvenir selon le modèle suivant. Elle peut être transmise par voie électronique. Tous les documents constituant ou accompagnant le dossier de candidature

Plus en détail

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Section 2 : Exposition à l'amiante dans les immeubles bâtis Sous-section 1 : Immeubles construits avant le 1er janvier 1980 Article R1334-14 : Les articles de la présente sous-section

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Arrêté du 25 juin 2015 relatif à l agrément d expert en matière de géothermie de minime importance

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Juillet 2011 Vous souhaitez faire reconnaître vos compétences professionnelles, accélérer votre évolution professionnelle ou faciliter votre reprise d études?

Plus en détail

Le présent règlement, porté à la connaissance des candidats est élaboré en référence aux textes réglementaires de la formation concernée, à savoir :

Le présent règlement, porté à la connaissance des candidats est élaboré en référence aux textes réglementaires de la formation concernée, à savoir : Règlement d admission à la formation préparatoire au Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants (DEEJE) par la voie de : - la formation initiale "voie directe ", - la formation continue, - l apprentissage,

Plus en détail

Modalités d obtention du

Modalités d obtention du Modalités d obtention du CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D ANIMATEUR DE SAVATE Option boxe française, canne de combat et bâton, savate forme ou savate bâton défense DTN/VS Indice 002 - sept.

Plus en détail

CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie

CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Session 2015 Cette note concerne les candidats suivants : CANDIDAT RELEVANT D UN ETABLISSEMENT PRIVE HORS CONTRAT CANDIDAT RELEVANT

Plus en détail

DOSSIER VAE n 1. Validation des acquis de l expérience. Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche. Nom Prénom. Diplôme.

DOSSIER VAE n 1. Validation des acquis de l expérience. Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche. Nom Prénom. Diplôme. 3 Validation des acquis de l expérience DOSSIER VAE n 1 Nom Prénom Diplôme Etablissement Date de dépôt du dossier Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche 4 Nom, prénom : Né(e) le : Adresse

Plus en détail

La gestion des véhicules hors d usage en Région bruxelloise. Juillet 2004

La gestion des véhicules hors d usage en Région bruxelloise. Juillet 2004 La gestion des véhicules hors d usage en Région bruxelloise Juillet 2004 1 Contexte (1) Directive 2000/53/CE + Décision européenne des déchets 2000/532/CE: le VHU non dépollué est un déchet dangereux le

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ :

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : 1/7 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : GESTION ET MAINTENANCE D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION Date

Plus en détail

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR Sommaire CHAUDIÈRES DOMESTIQUES ET POÊLES VOUS SOUHAITEZ INSTALLER UNE CHAUDIÈRE OU UN POÊLE Choisir,

Plus en détail

CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE)

CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE) CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE) Préambule La loi de Modernisation sociale du 17 janvier 2002 permet à tout individu disposant

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Décret n o 2013-301 du 10 avril 2013 portant diverses dispositions relatives aux déchets

Plus en détail

Objet : Hygiène et Sécurité Formation des conducteurs routiers de personnes et de marchandises

Objet : Hygiène et Sécurité Formation des conducteurs routiers de personnes et de marchandises FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE Angers, le 4 janvier 2011 La présenté circulaire a été créé le 10/10/2008 et modifiée le 4/01/2011 suite à la parution du décret n 2010-931,

Plus en détail

ISECO VOUS ACCOMPAGNE

ISECO VOUS ACCOMPAGNE , pour le plaisir des repas. , reconnue pour la qualité de ses services spécialisés. Pour des raisons de sécurité, de fiabilité et de durabilité, tout équipement requiert un entretien préventif régulier.

Plus en détail

Certification d'entreprises. Certification de Formateurs de PCR.

Certification d'entreprises. Certification de Formateurs de PCR. Certification d'entreprises. Certification de Formateurs de PCR. Alain BONTEMPS, Directeur du CEFRI www.cefri.fr -DEFINITIONS -ENJEUX -LES ACTEURS -LA CERTIFICATION d'entreprises -LA CERTIFICATION d'organismes

Plus en détail

SOCIETENATIONALE DE LA CROIX-ROUGE HAITIENNE TERMES DE REFERENCE. Consultant pour mettre à jour la base de données des formations du CDF-CRH

SOCIETENATIONALE DE LA CROIX-ROUGE HAITIENNE TERMES DE REFERENCE. Consultant pour mettre à jour la base de données des formations du CDF-CRH SOCIETENATIONALE DE LA CROIX-ROUGE HAITIENNE Centre de formation TERMES DE REFERENCE Consultant pour mettre à jour la base de données des formations du CDF-CRH Projet DIP-ECHO 9 Croix-Rouge Haïtienne /

Plus en détail

DECLARATION DU CANDIDAT

DECLARATION DU CANDIDAT DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES Document facultatif 1 MARCHES PUBLICS DECLARATION DU CANDIDAT En cas de candidatures groupées, remplir une déclaration de candidature par membre du groupement. Tous les

Plus en détail

Le système français de Validation des Acquis de l Expérience. Glossaire

Le système français de Validation des Acquis de l Expérience. Glossaire Le système français de Validation des Acquis de l Expérience Glossaire ORGANISME CERTIFICATEUR (Ministère, branche professionnelle, organismes de formation privé). Ils évaluent les candidats et délivrent

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de ce contrôle ainsi que les principales demandes qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de ce contrôle ainsi que les principales demandes qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 15 juillet 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-027908 Société LORYON 4, avenue de l Observatoire 75006 PARIS Objet : Réf : Suite de la visite de contrôle INSNP-PRS-2015-0082

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

Exploitation maintenance

Exploitation maintenance Exploitation maintenance L exigence du service Air Climat en quelques mots Air Climat est un groupe indépendant, qui privilégie des valeurs essentielles : compétences des hommes, innovation et maîtrise

Plus en détail

GUIDE DES PRINCIPALES OBLIGATIONS

GUIDE DES PRINCIPALES OBLIGATIONS GUIDE DES PRINCIPALES OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES APPLICABLES AUX ERP Mise à jour 2013 Plus d informations sur www.alpes-controles.fr Principes généraux de prévention Evaluation des risques : Document unique

Plus en détail

Certificat obligatoire pour l utilisation professionnelle de produits biocides : le «CERTIBIOCIDE»

Certificat obligatoire pour l utilisation professionnelle de produits biocides : le «CERTIBIOCIDE» Résumé : SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 1 2016 Certificat obligatoire pour l utilisation professionnelle de produits biocides : le «CERTIBIOCIDE» Rédacteur : A.CHEVILLARD antoine.chevillard@crma-auvergne.fr

Plus en détail

TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES I. EXIGENCES REQUISES POUR L'EXERCICE DE LA PROFESSION A. HONORABILITE PROFESSIONNELLE 23/07/2012

TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES I. EXIGENCES REQUISES POUR L'EXERCICE DE LA PROFESSION A. HONORABILITE PROFESSIONNELLE 23/07/2012 TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES 23/07/2012 Selon le décret n 99-752 du 30 août 1999 modifié par décret du 28 décembre 2011, les entreprises établies en France, autorisées à exercer une activité de transport

Plus en détail

La nouvelle réglementation des fluides frigorigènes

La nouvelle réglementation des fluides frigorigènes La nouvelle réglementation des fluides frigorigènes Spécifique à la Catégorie V Climatisation véhicule (pour les autres catégories nous consulter) Tout savoir sur l attestation de capacité par ESC- Mémo

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Décret n o 2015-1790 du 28 décembre 2015 relatif à certains fluides frigorigènes et aux gaz

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience (VAE)

Validation des Acquis de l Expérience (VAE) Nom patronymique : Nom marital : Prénom : Adresse : DOSSIER DE SYNTHESE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE (DSPP) Titre professionnel visé Intitulé : Assistant(e) de vie aux familles... Votre objectif est d obtenir

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION ( R.C. )

REGLEMENT DE LA CONSULTATION ( R.C. ) : RC ( R.C. ) Maître de l ouvrage Marché de maîtrise d œuvre pour : objet du marché Aménagement de l entrée est, de la rue de la haie d épines et de l accès au groupe scolaire Date et heure limites de

Plus en détail

AFPA DE METZ Présentation du métier et de la formation

AFPA DE METZ Présentation du métier et de la formation AFPA DE METZ Présentation du métier et de la formation association nationale pour la formation professionnelle des adultes Technicien de Maintenance des Equipements Thermiques Le niveau IV correspond au

Plus en détail

Ressources APIE. Réutilisation des informations publiques, bases de données et marchés publics. de l immatériel. Cahier pratique.

Ressources APIE. Réutilisation des informations publiques, bases de données et marchés publics. de l immatériel. Cahier pratique. Ressources de l immatériel APIE Agence du patrimoine immatériel de l état Réutilisation des informations publiques, bases de données et marchés publics En bref La majorité des informations publiques détenues

Plus en détail

Préambule : Les marchandises concernées par le présent protocole sont indiquées par un * dans l annexe 1 du cahier des charges Qualimat-transport.

Préambule : Les marchandises concernées par le présent protocole sont indiquées par un * dans l annexe 1 du cahier des charges Qualimat-transport. Protocole de nettoyage-désinfection de contenants ayant transporté des marchandises de catégorie 1 (classification Qualimat-Transport ) en vue de leur réaffectation pour le transport des «produits» destinés

Plus en détail

Vu le code du travail, notamment le titre V du livre IV de sa quatrième partie ;

Vu le code du travail, notamment le titre V du livre IV de sa quatrième partie ; REPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n o 2015-DC-0508 de l Autorité de sûreté nucléaire du 21 avril 2015 relative à l étude sur la gestion des déchets et au bilan des déchets produits dans les installations nucléaires

Plus en détail

DECLARATION DU CANDIDAT

DECLARATION DU CANDIDAT DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES MARCHES PUBLICS DECLARATION DU CANDIDAT En cas de candidatures groupées, remplir une déclaration de candidature par membre du groupement. Tous les documents constituant

Plus en détail

Demande de carte professionnelle (Demande de première carte ou de renouvellement)

Demande de carte professionnelle (Demande de première carte ou de renouvellement) Demande de carte professionnelle (Demande de première carte ou de renouvellement) Livre VI du code de la sécurité intérieure Décret n 2009-137 du 9 février 2009 modifié Ce formulaire vous permet d obtenir

Plus en détail

Le Diplôme d Instructeur Fédéral

Le Diplôme d Instructeur Fédéral Le Diplôme d Instructeur Fédéral La F.F.S.T agréée par le Ministère des Sports assure une mission de service public. Pour mener à bien cette mission elle assure notamment des formations d enseignants,

Plus en détail

***** Conformément à l arrêté du 17 mars 2008, les crédits régionaux annuels ont été plafonnés par le conseil de la formation.

***** Conformément à l arrêté du 17 mars 2008, les crédits régionaux annuels ont été plafonnés par le conseil de la formation. PROGRAMMATION REGIONALE Préambule 2015 DU CONSEIL DE LA FORMATION PICARDIE ADOPTEE LE 1 ER DECEMBRE 2014 ***** Le décret n 2007-1267 du 24 août 2007 modifie les missions des Chambres Régionales de Métiers

Plus en détail

Devenez taxi parisien :

Devenez taxi parisien : CIRCULER EN TOUTE SÉCURITÉ Devenez taxi parisien : une profession exigeante au contact du public REPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Egalité Fraternité À Paris, pour exercer le métier de chauffeur de taxi, il

Plus en détail

Formation continue pour l année 2006 des formateurs aux premiers secours en équipe

Formation continue pour l année 2006 des formateurs aux premiers secours en équipe Paris, le 10 février 2006 DIRECTION DE LA DEFENSE ET DE LA SECURITE CIVILES SOUS-DIRECTION DES SAPEURS-POMPIERS ET DES ACTEURS DU SECOURS BUREAU DU VOLONTARIAT, DES ASSOCIATIONS ET DES RESERVES COMMUNALES

Plus en détail

CHAUFFAGE REGLEMENTATION

CHAUFFAGE REGLEMENTATION CHAUFFAGE REGLEMENTATION CONTEXTE Pour répondre à la nouvelle réglementation chauffage PEB, les professionnels doivent obtenir leur(s) agrément(s) en Région de Bruxelles-Capitale, en Région Wallonne ou

Plus en détail