CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE"

Transcription

1 École du Portage Tous ensemble pour mon avenir - de l Arc-en-Ciel (Ste-Jeanne d Arc), - du Clair-Soleil (La Rédemption) et de la Rivière (Ste-Angèle-de-Mérici) CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU PORTAGE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT ANNÉE SCOLAIRE

2 L école du Portage a vu le jour au printemps 2006, lorsque le conseil d établissement de l école institutionnelle du secteur CENTRE et celui de l école de la Rivière ont décidé de s unir pour ne former qu une seule école institutionnelle. Nous comptons donc maintenant dans notre secteur trois petites écoles primaires francophones en milieu rural : l école du Portage de la Rivière à Sainte-Angèle-de-Mérici, l école du Portage de l Arc-en-Ciel à Sainte-Jeanne D Arc et l école du Portage du Clair- Soleil à La Rédemption. Ce sont les nouvelles appellations proposées par l Office de la langue française depuis la rentrée scolaire La première école est située tout près de la ville de Mont-Joli (13 kilomètres) et a été construite en 1960, la seconde, localisée en périphérie (26 km), a vu le jour en 1955 et la dernière a été érigée un peu avant 1940 (34 km de Mont-Joli). L activité économique principale de la municipalité de La Rédemption est le moulin à bois Serdam qui emploie une trentaine de citoyens. Nous y retrouvons aussi plusieurs travailleurs en exploitation forestière et agricole ainsi que quelques camionneurs. À Ste-Jeanne D arc, l agriculture occupe une place importante de l activité économique de cette très petite municipalité, car nous y retrouvons quatre fermes laitières. L activité économique est plus accentuée à Ste-Angèle-de-Mérici où nous retrouvons une épicerie, deux dépanneurs, une station service, un restaurant, une cantine, une centre de rénovation, trois garages et quelques autres petits commerces. L agriculture (ferme laitière et ovine) fait aussi partie du paysage méricien. Un fait est commun aux trois municipalités : plusieurs membres de ces communautés travaillent dans les villes avoisinantes comme Mont-Joli, Sayabec, Amqui et Matane. L équipe école est composée de onze enseignantes à temps complet ainsi que de 4 techniciens (nes) en éducation spécialisée pour assurer l intervention éducative auprès de l ensemble nos élèves. Les élèves de l école du Portage éprouvant certaines difficultés sont soutenus et aidés d une part par les enseignants(es) de leur école, mais aussi par d autres intervenantes scolaires (psycho-éducatrice, orthopédagogues enseignantes et orthopédagogue professionnelle). Ces dernières interviennent périodiquement auprès des élèves favorisant ainsi leur réussite 2

3 éducative. Elles participent également à l élaboration des plans d intervention, des plans d action et des rencontres du comité d aide pédagogique (CAP) de l école. De plus, ces intervenantes offrent un soutien aux enseignantes en discutant, échangeant sur les problématiques et fournissant matériel adapté ou un service de rééducation spécifique pour certains élèves. Aussi, tous les élèves de l école du Portage peuvent compter sur les services des professionnels (orthophonie et psychologie) et sur l expertise des conseillers pédagogiques en enseignement et en adaptation scolaire de la Commission scolaire des Phares. Afin de tisser des liens étroits entre ces trois communautés et de développer un sentiment d appartenance envers la toute nouvelle école du Portage, nous avons décidé de réunir tous les élèves lors de fêtes communes, soit pour la rentrée scolaire, à Noël, à la fin de l année ou pour toute autre occasion. Ces événements se déroulent en alternance dans chacune des municipalités. Ces trois établissements accueillent des élèves de la 1 ère à la 6 e année du primaire tout en leur offrant une gamme de services complémentaires au même titre qu une école urbaine. L éducation au préscolaire (5 ans) est offerte à l école - de la Rivière et - du Clair-Soleil. En ce qui à trait au préscolaire 4 ans, les enfants de la municipalité de Ste-Angèle bénéficient habituellement du programme Passe-Partout tandis que ceux de Ste-Jeanne d Arc et de La Rédemption, réunis à l école du Portage du Clair-Soleil, reçoivent le programme d éducation au préscolaire à raison de quatre demi-journées par semaine. Par contre, lorsque le nombre d élèves inscrits au préscolaire 4 ans à l école de Ste-Angèle est insuffisant, le Ministère de l Éducation, du loisir et du sport (MELS) nous permet d intégrer ces jeunes au groupe de 5 ans à raison de quatre fois par semaine. Aucun de ces écoles ne bénéficie d un service de garde en ses murs. Clientèle totale de l école du Portage Année scolaire Préscolaire 4 ans Préscolaire 5 ans Primaire Total * * Référence : déclaration de la clientèle scolaire au 30 septembre * = incluant les élèves du programme Passe-Partout de l école du Portage - de la Rivière. 3

4 Évolution de la clientèle du cheminement PRIMAIRE de l école du Portage Primaire Référence : déclaration de la clientèle scolaire au 30 septembre Clientèle scolaire en date du 30 septembre 2010 pour chaque bâtiment de l école du Portage - de l Arc-en-Ciel - du Clair-soleil - de la Rivière Préscolaire 4 ans* * (4 + 11) 7 Préscolaire 5 ans* * (7 + 1) 11 1 re année du 1 er cycle e année du 1 er cycle re année du 2 e cycle e année du 2 e cycle re année du 3 e cycle e année du 3 e cycle Classe spécialisée EHDAA Total de la clientèle * ces élèves sont inclus dans la clientèle de l école du Portage - du Clair-Soleil, car ces programmes se dispensent à cette école. Filles Garçons Filles Garçons Filles Garçons Préscolaire 4 ans * * Préscolaire 5 ans * * er cycle e cycle e cycle Classe spécialisée Total de la clientèle par sexe Ces statistiques nous permettent de constater que la baisse importante de la clientèle s est étendue sur trois ans (de 2003 à 2005). Depuis, le nombre d élèves au primaire est demeuré stable et les prévisions démographiques indiquent une légère hausse de la clientèle au cours des prochaines années. Voici les prévisions de l effectif de la clientèle 4 ans pour nos deux classes de préscolaire : Prévision de la clientèle du PRÉSCOLAIRE 4 ANS de l école du Portage École du Portage de la Rivière École du Portage du Clair-Soleil Référence : tableaux 18A et 19A de la prévision de l effectif de la Commission scolaire des Phares produit par le Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport. En référence aux données du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport concernant l indice de milieu socio-économique, nos trois écoles se retrouvent avec des indices démontrant un grand niveau de défavorisation comme en témoigne le tableau suivant. Année scolaire Indice du seuil de Rang décile Indice de milieu Rang décile faible revenu (SFR) socio-économique (IMSE) A venir A venir , , , , , , , , Rivière = 26,67 Secteur centre = 25, Rivière = 37,23 Secteur centre = 36,

5 En contrepartie, l école du Portage bénéficie d une allocation budgétaire additionnelle provenant de la Stratégie d Intervention Agir Autrement, communément appelée SIAA, qui lui permet de mettre sur pied des activités visant à soutenir les élèves et à favoriser la motivation scolaire de nos élèves. En , Il s agit de la quatrième année de ce programme d aide pour notre école. Plusieurs projets ont pu être mis sur pied grâce à cette allocation et nous en retirons de grands bénéfices. En effet, la recherche action CSDP UQAR sur la réussite des garçons a pu être déployée à l ensemble du personnel de l école plaçant la lecture au cœur de nos préoccupations. Notre plan de réussite a été révisé en profondeur lors de l année scolaire et est grandement teinté de l analyse de la situation que nous avions effectuée avec l arrivée de la Stratégie d intervention Agir Autrement(SIAA). Tous nos moyens visent la réussite d un plus grand nombre de nos élèves dans le respect de leur potentialité et visent à mieux les outiller pour devenir des futurs citoyens responsables. En ce qui à trait à notre projet éducatif, il sera réécrit au cours de la prochaine année scolaire. Depuis mon arrivée à la direction de ces écoles il y a bientôt quatre ans, je constate les forces et les défis suivants : Les forces - la stabilité du personnel enseignant, professionnel et de soutien - une équipe-école soucieuse du bien-être et de la réussite des élèves - parents et partenaires impliqués dans divers projets favorisant la persévérance scolaire - bon climat de travail - belle participation parentale aux activités et sorties éducatives - développement du sentiment d appartenance chez les élèves envers «leur nouvelle école» et ouverture face aux élèves des autres municipalités - mise en place d un bel éventail d activités culturelles, sportives et éducatives ainsi que d activités regroupant les trois écoles - programme d aide aux devoirs touchant une grande partie des élèves en difficulté - partenariat avec les bibliothèques des trois municipalités 5

6 Les défis - poursuivre la conscientisation du personnel face à la réalité d œuvrer en milieu défavorisé - mouvement au niveau des spécialistes en anglais et en musique - accentuer l engagement et le sentiment de compétence des parents dans la réussite scolaire de leur enfant - consolider les dispositifs en lecture et en écriture issus de la recherche-action CSDP UQAR sur la réussite des garçons - porter une attention particulière au développement des compétences en mathématiques - continuer l implantation de la pratique d activité physique et de saines habitudes de vie - consolider l approche préventive pour l ensemble des élèves combinée à une approche plus ciblée pour les élèves en difficulté d apprentissage et/ou d adaptation Vous retrouverez donc dans ces prochaines pages les orientations pédagogiques de l école du Portage qui sont fortement inspirées de la convention de partenariat ratifiée entre la Commission scolaire des Phares et le Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport. 6

7 But 1 : L augmentation de la diplomation et de la qualification avant l âge de 20 ans Objectif Indicateur Cibles Moyen mesurable de l indicateur Mécanismes de suivi des moyens Maintenir ou augmenter le taux de réussite des finissants(es) du 3 e cycle (6 e année) dans les deux matières de base, soit en français (lecture et écriture) et en mathématiques surtout chez les garçons. Lien avec le plan de réussite : Taux de réussite (60%) pour chacune de ces matières. Situation actuelle : Lecture : 93 % (moyenne de la cohorte = 76%) Écriture : 86 % (moyenne de la cohorte = 72%) Mathématiques : 93% (moyenne de la cohorte = 75%) Situation visée : Voir outil de consignation #1 Analyse des bulletins des élèves du 3 e cycle à la fin de l année scolaire. Analyse des résultats obtenus lors des épreuves de fin d année conçues par le Mels ou par les Services éducatifs de la Commission scolaire des Phares. 1 La direction et le personnel enseignant concerné analyseront le résultat des élèves dans les disciplines visées et cela à la fin de chaque étape. Oui Non Lecture : 90 % Écriture : 90 % 2 Réagir aux informations de l analyse par un réajustement des moyens selon la discipline concernée. Mathématiques : 90 % 3 Soutenir les élèves en difficulté en leur offrant différents types d aide dont le soutien en orthopédagogie. 4 La direction en collaboration avec les enseignantes concernées analyseront les épreuves de fin d année (Mels ou services éducatifs de la CS Phares) et feront des constats pour la cohorte d élèves qui arrivera l année suivante. Note importante : cette cohorte d élèves démontrait une maîtrise supérieure à celle des années antérieures. C est pour cette raison que nous établissons la «situation visée» à 90%, ce qui représente une cible réaliste et équitable pour nos élèves. Moyens pédagogiques mis en place en vue de l atteinte de l objectif Mettre en place des dispositifs en lecture et en écriture du projet sur la réussite des garçons liés à la recherche action de l UQÀR-CSDP auprès de tous les enseignants(es) de l école du Portage Offrir une session (huit cours) d apprentissage du jeu d échecs pour les élèves du 2 e et 3 e cycle pour développer leur pensée mathématique ainsi que leur concentration 7

8 But 2 : L amélioration de la maîtrise de la langue française Objectif Indicateur Cibles Moyen mesurable de l indicateur Mécanismes de suivi des moyens Maintenir ou améliorer le niveau de réussite en lecture des élèves du 1 er et 2 e cycle du primaire Lien avec le plan de réussite : Oui Non Taux de réussite en lecture (60%) des élèves à la fin du 1 er et 2 e cycles du primaire. Situation actuelle : 2 e année : 81 % Moyenne de la cohorte = 71 % 4 e année : 94 % Moyenne de la cohorte = 74% Situation visée : Voir outil de consignation #2 Analyse des bulletins en cours d année et à la fin de l année scolaire (bilan). Analyse des résultats des épreuves de fin d année en lecture à la fin de chaque cycle. 1 La direction avec le personnel concerné analyseront le résultat des élèves en lecture à chaque étape. 2 e année : 90 % 4 e année : 95 % 2 Après chaque étape, le personnel enseignant apportera les modifications nécessaires pour améliorer le résultat des élèves. 3 En cours d année, le personnel enseignant en collaboration avec le soutien orthopédagogique apporteront l aide aux élèves qui en ont besoin. 4 En fin d année, la direction et le personnel enseignant concerné analyseront les résultats aux épreuves de fin d année et feront les constats nécessaires à leur démarche. Moyens pédagogiques mis en place en vue de l atteinte de l objectif Mettre en place des dispositifs en lecture et en écriture du projet sur la réussite des garçons liés à la recherche action de l UQÀR-CSDP auprès de tous les enseignants(es) de l école du Portage. Déployer la démarche de prévention en lecture et en écriture au préscolaire et au 1 er cycle du primaire liée à la recherche action de l Université d Ottawa 8

9 But 3 : L amélioration de la réussite et de la persévérance scolaires chez certains groupes, dont les élèves en difficulté d adaptation et d apprentissage et les milieux défavorisés Objectif Indicateur Cibles Moyen mesurable de l indicateur Mécanismes de suivi des moyens Améliorer la persévérance et la réussite scolaires par le biais des technologies de l information et de la communication (TIC) Lien avec le plan de réussite : Réaliser une activité mensuelle en informatique spécifique au préscolaire et à chacun des cycles : - préscolaire = initiation à utilisation de logiciels éducatifs (ex. Adibou.) - 1 er cycle = initiation aux TIC - 2 e cycle = initiation au doigté via le logiciel Tap Touche - 3 e cycle = initiation au logiciel de traitement de texte Word. Situation actuelle : Donnée non disponible Note : Nous ne pouvons établir ce portrait, car nous ne détenons aucune statistique sur nos pratiques antérieures. Situation visée : - 10 activités par année Voir outil de consignation #3 Remettre à la direction le bilan des activités réalisées par chacune des classes à raison de trois fois par année (en décembre, mars et en juin) par le biais de l outil de consignation (# 3). Oui Non Moyens pédagogiques mis en place en vue de l atteinte de l objectif Participer au projet École éloignée en réseau (ÉÉR) Concevoir un plan de développement des compétences liées aux TIC pour l ensemble des élèves de l école Implanter un plan TIC d aide à l apprentissage (logiciels spécialisés) pour soutenir les élèves présentant un retard ou un trouble d apprentissage. 9

10 But 4 : L amélioration de l environnement sain et sécuritaire Objectif Indicateur Cibles Moyen mesurable de l indicateur Mécanismes de suivi des moyens Favoriser le développement de saines habitudes de vie pour l ensemble des élèves ainsi que pour le personnel de l école du Portage Lien avec le plan de réussite : Oui Non Mise en place d une période d activité physique de 15 minutes à chaque semaine (work out, marche active, corde à danser, etc.) pour les élèves et le personnel de l école du Portage Situation actuelle : 20 activités par année Situation visée : 40 activités par année Voir outil de consignation #4 La responsable de chaque pavillon transmettra le bilan des activités à la direction au mois de décembre, de mars et de juin. En début d année, chaque école concerné planifiera la période de 15 minutes / semaine et cela pour chaque mois. La direction informe les parents de ce projet qui est tiré du plan d action de l approche École en santé. En fin d année, le personnel fera un sondage sur les bienfaits qu apportent ce projet sur les apprentissages des élèves. Moyens pédagogiques mis en place en vue de l atteinte de l objectif Analyser les besoins de nos élèves lors des récréations par le biais de la trousse Ma cour, un monde de plaisir et concevoir un plan d action. 10

11 But 5 : L augmentation du nombre d élèves de moins de 20 ans en formation professionnelle Objectif Indicateur Cibles Moyen mesurable de l indicateur Mécanismes de suivi des moyens Sensibiliser les élèves du 3 e cycle sur les différents parcours scolaires qui s offrent à eux en vue de leur orientation professionnelle. Lien avec le plan de réussite : Oui Non La visite annuelle de l école secondaire Le Mistral et d un des deux centres de formation professionnelle (en alternance) de la Commission scolaire des Phares. Nombre d activités mise en place en lien avec l approche orientante et/ou la culture entrepreneuriale. Situation actuelle : - Mistral = une visite/année - Centre formation = une visite/année - Approche orientante ou culture entrepreneuriale = une activité/année Situation visée : - Mistral = une visite/année - Centre formation = une visite/année - Approche orientante ou culture entrepreneuriale = 3 à 4 activités/année Voir outil de consignation #5 En application : année scolaire Révisé le : à la fin de chaque année scolaire Évaluation de la visite au centre de formation professionnelle par l enseignante et les élèves. Outil à construire Planifier la mise en place d activités en lien avec l approche orientante avec l aide de la conseillère pédagogique au niveau du : - passage primaire secondaire - découverte de métiers - visite de personnes ressources - etc. A la fin de l année scolaire, l enseignante fera parvenir à la direction un bilan des activités vécues. Moyens pédagogiques mis en place en vue de l atteinte de l objectif Promouvoir l approche orientante et les valeurs entrepreneuriales auprès des enseignantes du 3 e cycle Visite annuelle (en alternance) des deux centres de formation professionnelle de la Commission scolaire des Phares, soit le Centre Formation Rimouski- Neigette (CFRN) et le Centre Formation Professionnelle Mont-Joli-Mitis (CFPMM). 11

12 But 6 : L amélioration de la maîtrise de l anglais langue seconde Objectif Indicateur Cibles Moyen mesurable de l indicateur Mécanismes de suivi des moyens Maintenir ou améliorer la compétence en anglais chez les élèves du 3 e cycle. Lien avec le plan de réussite : Oui Non Taux de réussite (60%) de chacune des compétences en anglais. Situation actuelle : - Communiquer oralement en anglais = 100% Moyenne de la cohorte = 83% - Comprendre des textes lus ou entendus = 100% Moyenne de la cohorte = 85% - Écrire des textes = 100% Moyenne de la cohorte = 83% Note : les moyennes sont indiquées en guise d information, mais notre analyse porte sur les taux de réussite. Situation visée : - Communiquer oralement en anglais = 95% Voir outil de consignation #6 En application le : juin 2011 Révisé le : à la fin de chaque année scolaire. La direction rencontrera la spécialiste à la fin de la 1 e, 2 e et 3 e étapes pour analyser la situation et ils détermineront la mise en place d interventions pour mieux soutenir les élèves en difficulté. En fin d année, la direction analysera les résultats inscrits aux bulletins des élèves et ceux de l épreuve ministériel de fin d année en collaboration avec la spécialiste en anglais et planifieront des moyens en vue de la prochaine année scolaire s il y a lieu. - Comprendre des textes lus ou entendus = 95% - Écrire des textes = 95% Note importante : cette cohorte d élèves démontrait une maîtrise supérieure à celle des années antérieures. C est pour cette raison que nous établissons la «situation visée» à 95%, ce qui représente une cible réaliste et équitable pour nos élèves. Moyens pédagogiques mis en place en vue de l atteinte de l objectif Offrir des activités d apprentissage et/ou de communication en anglais en classe régulière Maintenir l achat de littérature anglaise, créer une vidéothèque et une banque de CD de musique 12

13 ENGAGEMENTS DES PARTIES L école du Portage s engage à : Mettre en place les moyens choisis; Suivre périodiquement l évolution des résultats en lien avec les objectifs et les moyens prévus à la présente convention; Procéder à une évaluation annuelle à partir d outils de reddition de comptes élaborés localement; Intégrer les résultats au rapport annuel présenté à la communauté. La Commission scolaire des Phares s engage à supporter, à l intérieur des ressources disponibles, l actualisation des moyens identifiés par l école. Durée de la convention La présente convention est en application jusqu à la fin de l année scolaire , mais est révisée annuellement. Signataires Directeur de l établissement Directeur général de la Commission scolaire des Phares Présidente du conseil d établissement Président de la Commission scolaire des Phares Date : 20

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT

Plus en détail

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE!

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! COMMISSION SCOLAIRE DE LA CAPITALE ÉCOLE SAINT-MALO LE PROJET ÉDUCATIF 2010-2015 DE L ÉCOLE POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! Projet éducatif adopté par les membres du conseil d établissement

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE École Langevin CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE LANGEVIN ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014 ANNÉE SCOLAIRE 2010-2011

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014

Plus en détail

LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS

LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS Adopté par le conseil d établissement le 16 mars 2010 Approuvé par le conseil d établissement le 16 mars 2010

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034)

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) 4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) Processus de consultation dépôts: CCG - 15 février 2011 CPC - 17 février 2011 Conseil des commissaires - 22 février 2011 La présente politique s

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS

POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS Page 1 de 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE Promouvoir l utilisation d un français oral et écrit de qualité par les élèves et par tous les

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE ADOPTÉE : Le 24 novembre 2010 RÉSOLUTION NO : CC2567-10 596, 4 e Rue Chibougamau (Québec) G8P 1S3 Tél. : 418 748-7621 - Télécopieur : 418 748-2440 Politique linguistique document

Plus en détail

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 OBJECTIFS MOYENS PLAN DE FORMATION RÉSULTATS ATTENDUS ORIENTATION 1 FAVORISER LE PLEIN POTENTIEL DE NOS ÉLÈVES 1.1 D ici 5 ans, augmenter de

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE ÉLISABETH-TURGEON ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014 ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 Convention

Plus en détail

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010 IDENTIFICATION CP-DG-21 TITRE : POLITIQUE LINGUISTIQUE Direction générale SECTEUR DE GESTION ADOPTION RÉSOLUTION DATE CC-10-11-23-03 SECTION MISES À JOUR CADRE RÉFÉRENTIEL CADRE JURIDIQUE RÉSOLUTION DATE

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 Centre de formation générale des adultes 1 L école et son milieu Tous les services d enseignement offerts à plus de 2000 adultes; Clientèle répartie

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire présentant une déficience langagière Document d information et critères d admissibilité du service Document révisé : Juin 2014 1. Présentation

Plus en détail

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 Approuvé tel qu amendé par le conseil d établissement le 6 mai 2014. LE PORTRAIT DE NOTRE MILIEU L école Du Domaine est située dans le secteur Duberger de l arrondissement

Plus en détail

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR Le programme ordinateur consiste à utiliser l ordinateur comme outil d apprentissage lors des interventions en soutien scolaire réalisées

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

Présentation du projet éducatif

Présentation du projet éducatif Présentation du projet éducatif Mot du président du conseil d établissement - M. Steve Labranche Le conseil d'établissement tient à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la conception, à l'analyse

Plus en détail

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Direction des études Août 2009 Préambule Fondé en 1917, le Collège Bart est un établissement d enseignement collégial privé autorisé

Plus en détail

Convention de gestion Plan de réussite 2011-2013 année scolaire 2011-2012

Convention de gestion Plan de réussite 2011-2013 année scolaire 2011-2012 7 octobre 2011 Version : 21 septembre 2011 Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Convention de gestion Plan de réussite 2011-2013 année scolaire 2011-2012 Approuvé par les membres du Conseil

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

Coopérer et investir efficacement. Par Marie Hélène Charest, bibliothécaire Commission scolaire des Phares

Coopérer et investir efficacement. Par Marie Hélène Charest, bibliothécaire Commission scolaire des Phares Coopérer et investir efficacement Par Marie Hélène Charest, bibliothécaire Commission scolaire des Phares Plan de ma présentation La Commission scolaire des Phares Le territoire Les bibliothèques Les mandats

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017

PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017 PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017 Présentation Ce plan stratégique décrit les orientations qu a résolu d adopter le (CJSS) pour la réalisation de sa mission 1 au cours de la période 2014-2017. Il vise à guider

Plus en détail

PLAN D ACTION MADA. politique municipalité amie des ainés

PLAN D ACTION MADA. politique municipalité amie des ainés PLAN D ACTION MADA politique municipalité amie des ainés Mot du maire Chères concitoyennes, chers concitoyens, Nous tenions à nous doter d une politique Municipalité amie des aînés (MADA) pour témoigner

Plus en détail

Rapport annuel 2009-2010

Rapport annuel 2009-2010 Rapport annuel 2009-2010 Centre de formation générale des adultes de la Baie-James Mot du président Nous avions retenu deux grands enjeux pour l année 2009-2010; l implantation des programmes de la Formation

Plus en détail

Convention de gestion et de réussite éducative entre la Commission scolaire De La Jonquière et

Convention de gestion et de réussite éducative entre la Commission scolaire De La Jonquière et Convention de gestion et de réussite éducative entre la Commission scolaire De La Jonquière et l école Sacré-Coeur 2012-2013 PRÉAMBULE La convention de partenariat et la convention de gestion et de réussite

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES

RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2012-2013 Préparé le 4 septembre 2013 Déposé le 11 septembre 2013 En vertu de l article 220.2 de la Loi sur l instruction publique

Plus en détail

Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire. 30 juin 2012

Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire. 30 juin 2012 Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire 30 juin 2012 École Centrale Commission scolaire de l Énergie «Une éducation qui t ouvre le monde»

Plus en détail

Rapport régional d activités dans le cadre du Schéma de couverture de risques en sécurité incendie

Rapport régional d activités dans le cadre du Schéma de couverture de risques en sécurité incendie Rapport régional d activités dans le cadre du Schéma de couverture de risques en sécurité incendie Période couverte : Du 1 er juin 2013 au 31 décembre 2014 Juin 2015 Table des matières Introduction...

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail

École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431

École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431 École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431 AUTO-ANALYSE DE L ÉCOLE L ARC-EN-CIEL DE ST-NARCISSE

Plus en détail

Politique de gestion des plaintes. La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités

Politique de gestion des plaintes. La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités Politique de gestion des plaintes La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités PRÉAMBULE L administration gouvernementale québécoise place au cœur de ses priorités la qualité

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Loi sur le DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE LOI FONDAMENTALE POUR LE QUÉBEC La Loi sur le développement durable, sanctionnée le 19 avril 2006, établit un nouveau cadre de gestion pour tous les ministères et organismes

Plus en détail

Démarche de planification École Philippe-Labarre

Démarche de planification École Philippe-Labarre École Philippe-Labarre Directeur Sylvain Cléroux Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le 4 mai 2004 Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement le 11 décembre 2013 en vigueur

Plus en détail

Cadre de développement du jeune enfant aux TNO. Mai 2013

Cadre de développement du jeune enfant aux TNO. Mai 2013 Cadre de développement du jeune enfant aux TNO Mai 2013 Un message du ministre de l Éducation, de la Culture et de la Formation et du ministre de la Santé et des Services sociaux Nous sommes heureux de

Plus en détail

INSTITUT DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES DU QUÉBEC (IPIQ) PLAN DE RÉUSSITE

INSTITUT DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES DU QUÉBEC (IPIQ) PLAN DE RÉUSSITE INSTITUT DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES DU QUÉBEC (IPIQ) PLAN DE RÉUSSITE Christianne Gendron, conseillère pédagogique Rémi Arsenault directeur adjoint 12 février 2001 ÉTAT DE LA SITUATION DESCRIPTION

Plus en détail

Plan de réussite 2009-2010

Plan de réussite 2009-2010 Plan de réussite 2009-2010 Orientation 1 : Respecter davantage les rythmes d apprentissage des élèves pour réaliser la mission d Instruire les élèves. Objectif 1 : Réduire de 10% le nombre d élèves de

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Création informatique INF-2102-1. Programme d études Informatique

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Création informatique INF-2102-1. Programme d études Informatique DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Cours Création informatique INF-2102-1 Programme d études Informatique Septembre 2008 Éléments de la définition du domaine d évaluation La définition du domaine d évaluation

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE. 8-9.05 Comité au niveau de l école pour les élèves à risque et les élèves handicapés ou en difficulté d adaptation ou d apprentissage

AIDE-MÉMOIRE. 8-9.05 Comité au niveau de l école pour les élèves à risque et les élèves handicapés ou en difficulté d adaptation ou d apprentissage Version du 2 octobre 2015 COMPOSITION ET NOMINATION AIDE-MÉMOIRE 8-9.05 Comité au niveau de l école pour les élèves à risque et les élèves handicapés ou en difficulté d adaptation ou d apprentissage A)

Plus en détail

Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux

Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux Collège Jean-de-Brébeuf Niveau collégial Règlements et politiques Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux Dans la présente politique, l utilisation du masculin est épicène. Table

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012

PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012 PLAN DE RÉUSSITE 20112012 ISSION : VISION : VALEURS : INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Un projet de formation appuyé sur les forces du milieu qui interpelle tous les intervenants : les élèves, les parents,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en relations internationales de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales

Plus en détail

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC Depuis 2004, le gouvernement du Québec met en œuvre une démarche de développement durable structurée en vue,

Plus en détail

Projet éducatif L Escale (039)

Projet éducatif L Escale (039) Projet éducatif L Escale (039) L Escale (039) Introduction Pour répondre aux dispositions de la Loi de l'instruction publique, l'école l'escale révise son projet éducatif afin de mieux réaliser sa mission

Plus en détail

LES FACTEURS DE RÉUSSITE À LA BASE DE NOS OBJECTIFS

LES FACTEURS DE RÉUSSITE À LA BASE DE NOS OBJECTIFS PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012 ÉCOLES PREISSAC / STE-GERTRUDE NOS ORIENTATIONS : 1. Amener l au sommet de sa réussite éducative. 2. Amener l à devenir un citoyen autonome et responsable. 3. Améliorer la qualité

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes ATELIER : Motiver et engager les jeunes dans leur parcours Présenté par : Éric Darveau, Directeur général

Plus en détail

BILAN. Réalisé par BVSM. Juin 2014. Une initiative instaurée et financée par :

BILAN. Réalisé par BVSM. Juin 2014. Une initiative instaurée et financée par : BILAN CAMPAGNE D ANIMATIONS DANS LES ÉCOLES Réalisé par BVSM Juin 2014 Une initiative instaurée et financée par : Table des matières INTRODUCTION... - 3 - OBJECTIFS... - 3 - MATÉRIEL... - 4 - STATISTIQUES

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013 ORIENTATION 5.1 Sensibiliser tous les intervenants de l organisation scolaire d une part, les élèves et leur famille d autre part, à l importance de la culture dans la vie. Offrir des activités de sensibilisation

Plus en détail

4 ème /3 ème MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS

4 ème /3 ème MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS Formation générale et professionnelle par alternance 38300 BOURGOIN JALLIEU 04.74.93.14.38 04.74.28.64.32 E-mail : mfr.mozas@mfr.asso.fr REFLEXION SUR LE PROJET PROFESSIONNEL

Plus en détail

Politique institutionnelle relative à l internationalisation

Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique adoptée au conseil administration le 3 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. FINALITÉS... 6 3. OBJECTIFS

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE. Plan de travail annuel 2014-2015

PLAN DE RÉUSSITE. Plan de travail annuel 2014-2015 PLAN DE RÉUSSITE Plan de travail annuel 2014-2015 2015 Plan de réussite 2014-2019 Planification annuelle 2014-2015 Note; cette année étant l an 1 du déploiement du plan de réussite 2014-2019, nous devons

Plus en détail

Le portfolio orientant comme outil d évaluation

Le portfolio orientant comme outil d évaluation Le portfolio orientant comme outil d évaluation Contenu de la conférence 1. Le concept de l approche orientante à notre école a) Notre philosophie de l orientation b) Notre clientèle c) Le portfolio 1.

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier Collège Anatole France - Bethoncourt Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier - Rapport d étape - Résumé du projet : Afin de favoriser le lien entre les apprentissages du collège et du lycée en utilisant

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE. École : Jean XXIII

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE. École : Jean XXIII PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE École : Jean XXIII L école et son milieu Population de 1000 habitants; clientèle en 2012 2013 de 92 élèves; un indice de défavorisation de 9; un projet école aux couleurs

Plus en détail

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE -

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - - SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - 1. OBJECTIFS 1.1 Préciser les orientations de la Commission scolaire quant à la mise en place, à l organisation et au fonctionnement des services de garde en milieu

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE École secondaire d Oka Contexte L école secondaire d Oka dessert une clientèle très homogène quant à la langue parlée. Généralement constituée de Québécois de souche, la population

Plus en détail

Plan d intégration des TIC

Plan d intégration des TIC Plan d intégration des TIC 2 0 1 0 / 2 0 1 5 1 PRÉAMBULE En 2010, le Cégep de Thetford déposait son Plan stratégique 2010-2015 dans lequel on retrouve une cible qui précise, entre autres, l orientation

Plus en détail

Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau

Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Plan de réussite Convention de gestion 2013-2016 2014-2015 Approuvé par les membres du Conseil d établissement à la réunion du 8 octobre 2014 20 octobre

Plus en détail

CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015

CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015 CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015 RAPPORT DE SYNTHÈSE Est de Terre-Neuve Ouest de Terre-Neuve Labrador TABLE DES MATIERES 1. Introduction... 3 2. Portrait de la population répondante... 4 3. Les avis

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Systèmes de sécurité et télésurveillance de l Université de Valenciennes et du Hainaut- Cambrésis - UVHC Vague

Plus en détail

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014 Dans une ville, de multiples intervenants apportent aux familles aide et soutien dans l éducation des enfants. Pour donner plus de cohérence à ces actions, pour les renforcer, nous avons choisi à Brest

Plus en détail

Le Pont Passeur : D une rive à l autre

Le Pont Passeur : D une rive à l autre Le Pont Passeur : D une rive à l autre «Pour une transition efficace entre le service de garde et le monde scolaire» Portrait de l enfant Nom de l enfant: Vous trouverez ci-joint un portrait global de

Plus en détail

La Banque de France teste Wallstreet Suite version 7.2 pour la communauté des banques centrales

La Banque de France teste Wallstreet Suite version 7.2 pour la communauté des banques centrales La Banque de France teste Wallstreet Suite version 7.2 pour la communauté des banques centrales La Banque de France est un des principaux membres du Système européen de banques centrales (SEBC). En tant

Plus en détail

Rapport triennal sur la gestion des ressources humaines dans les entreprises adaptées

Rapport triennal sur la gestion des ressources humaines dans les entreprises adaptées Rapport triennal sur la gestion des ressources humaines dans les entreprises adaptées 2006-2009 Direction régionale d Emploi-Québec du Centre-du-Québec Direction de la planification et des services aux

Plus en détail

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La gestion de la santé et de la sécurité du travail doit faire partie intégrante des activités quotidiennes d un établissement.

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 WWW.CASIOPE.ORG POUR LES INTERVENANTS EN PETITE ENFANCE POUR LES GESTIONNAIRES ET LES RESPONSABLES DU SOUTIEN PÉDAGOGIQUE Table des matières POUR TOUS LES INTERVENANTS

Plus en détail

André Caron Conseiller pédagogique

André Caron Conseiller pédagogique Par André Caron Conseiller pédagogique Le chemin de l école 3 La Commission scolaire de la Baie-James 3 Les services éducatifs 3 Mécanismes d accès 3 Inscription 3 Classement de l enfant : Adaptation scolaire

Plus en détail

Offrir des services de surveillance pour les jeunes handicapés de 12-21 ans au Québec : un défi à relever

Offrir des services de surveillance pour les jeunes handicapés de 12-21 ans au Québec : un défi à relever Offrir des services de surveillance pour les jeunes handicapés de 12-21 ans au Québec : un défi à relever Conférence dans le cadre du Symposium Le bien-être des familles vivant avec leur enfant handicapé

Plus en détail

Plan de réussite 2014-2015 Sainte-Dorothée

Plan de réussite 2014-2015 Sainte-Dorothée Plan de réussite 2014-2015 Sainte-Dorothée I. LES OBJECTIFS VISÉS ET LES MOYENS MIS EN OEUVRE Objectif : Maintenir un taux de réussite de plus de 90%, d'ici juin 2016, pour tous les élèves des classes

Plus en détail

Programme de soutien à la recherche et au développement en adaptation scolaire Demande de subvention

Programme de soutien à la recherche et au développement en adaptation scolaire Demande de subvention Nom de l école principale où sera réalisé le projet : Titre du projet : CARACTÉRISTIQUES DE LA DEMANDE DE SUBVENTION Pour quel type de projet faites-vous une demande de subvention? Projet TIC Projet de

Plus en détail

Politique de développement et de gestion des ressources humaines

Politique de développement et de gestion des ressources humaines RÈGLEMENT N 3 Politique de développement et de gestion des ressources humaines Adopté par le Conseil d administration Le 26 mars 1996 - Résolution n o 1931 Table des matières I. Préambule... 3 II. Objectifs

Plus en détail

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de santé globale du personnel COTE : DG 2013-02 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration le 26 février 2013 EN VIGUEUR LE : 26 février 2013 RESPONSABLE

Plus en détail

Information aux parents. Elèves de 8 à 12 ans

Information aux parents. Elèves de 8 à 12 ans leo > Degré primaire Années 5P à 8P (numérotation HarmoS) DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Présentation du Cycle 2 Information aux parents Elèves de 8 à 12 ans Dans le canton

Plus en détail

Plan stratégique 2011-2014 du Réseau des écoles associées de l UNESCO du Québec

Plan stratégique 2011-2014 du Réseau des écoles associées de l UNESCO du Québec Plan stratégique 2011-2014 du Réseau des écoles associées de l UNESCO du Québec 1. Présentation du Réseau Plan stratégique 2011-2014 du Réseau des écoles associées de l UNESCO du Québec Créé en 1953, le

Plus en détail

PROJET DE LOI 52. Mémoire de. l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au

PROJET DE LOI 52. Mémoire de. l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au PROJET DE LOI 52 Mémoire de l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au Comité permanent de l Assemblée législative Août 2006 L Association des enseignantes et

Plus en détail

Informations générales

Informations générales LYCEE FRANÇAIS DE SINGAPOUR 3000 Ang Mo Kio Avenue 3 Singapore 569928 ECOLE PRIMAIRE L ENSEIGNEMENT BILINGUE AU LYCEE FRANÇAIS DE SINGAPOUR Informations générales Le site bilingue est une section qui s

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 ÉTABLISSEMENT : ÉCOLE DU PARCHEMIN ANNÉE 2014-2015 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE HISTORIQUE

Plus en détail

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5 POLITIQUE Service des ressources éducatives aux jeunes SRE-POL-09 POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. Énoncé... 2 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5 3. Personnes et entités visées... 5 4. Principes

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF 2012-2017

PROJET ÉDUCATIF 2012-2017 PROJET ÉDUCATIF 2012-2017 Orientation 1 Objectif 1.1 Soutenir le développement des compétences en français, en mathématique et en anglais. Améliorer la compétence Écrire en français pour les 3 cycles.

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

MES PREMIERS JEUX. Programme coordonné par. L Unité de loisir et de sport de la Capitale-Nationale

MES PREMIERS JEUX. Programme coordonné par. L Unité de loisir et de sport de la Capitale-Nationale MES PREMIERS JEUX Programme coordonné par L Unité de loisir et de sport de la Capitale-Nationale PRÉSENTATION DU PROGRAMME L ULS de la Capitale-Nationale (ULSCN) offre le programme Mes premiers Jeux s

Plus en détail

TESTIMONIAUX STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8

TESTIMONIAUX STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 Gilles ARDITTI DESU Pratiques du coaching», promotion 2009 2010 Directeur de la Communication Financière ATOS Tout au long de cette formation,

Plus en détail

École des Moussaillons, du Boisé

École des Moussaillons, du Boisé Rapport annuel 2010-2011 École des Moussaillons, du Boisé École des Moussaillons, du Boisé Cette année, le rapport annuel présente le plan de réussite et la convention de gestion et de réussite éducative.

Plus en détail

nancy.doyon@dimensioneducative.com www.dimensioneducative.com Page 1

nancy.doyon@dimensioneducative.com www.dimensioneducative.com Page 1 Mini formation en coaching familial Il existe présentement un engouement important face au coaching familial un peu partout au Québec et ailleurs dans le monde. En effet, les émissions de télé telles que

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES PRÉAMBULE La politique de gestion des programmes d études propose une démarche intégrée des différentes actions du Collège

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10 POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10 Adoption le 12 juin 2007 Amendement le Mise en vigueur le 1 er juillet 2007 Résolution # C.C.-2332-06-07 Autorisation Susan Tremblay Directrice générale

Plus en détail