PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10"

Transcription

1

2 PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10

3 Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 1

4 milliards Les courtiers grossistes souscripteurs en assurance : une force économique + de milliards 2 d euros de primes collectées millions 5 de Français bénéficient d un produit d assurance via un courtier grossiste Les 10 premiers grossistes français représentent un chiffre d affaires de millions de 820 d euros + Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 2

5 Les membres du Syndicat 10 parmi les acteurs les plus dynamiques du marché 19 membres diffusent leurs offres tant en IARD qu en assurances de personnes, en assurance du patrimoine ou du voyage à destination des particuliers et des entreprises RÉSEAUX + de intermédiaires Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 3

6 VALORISER la place des courtiers grossistes dans la réglementation française et européenne FAIRE RECONNAÎTRE les spécificités et les contributions de ce métier par des actions coordonnées Assurer la représentation de la profession, DÉFENDRE SES INTÉRÊTS vis-à-vis des tiers FORMER UN GROUPE DE RÉFLEXION permettant d être force de proposition sur le marché DEVENIR UN ACTEUR REPRÉSENTATIF légitime auprès du secteur et du grand public Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 4

7 Les membres du Syndicat 10 se sont engagés à promouvoir une certaine ÉTHIQUE DE LA PROFESSION et à développer une DÉMARCHE de QUALITÉ. VOCATION ET OBJECTIFS DE L ENQUÊTE Mieux connaître la perception et les attentes des courtiers de proximité envers les courtiers grossistes Identifier leurs problématiques et leurs enjeux face aux évolutions de la profession Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 5

8

9 La première étude du genre UNIVERS D ENQUÊTE cabinets de courtage de proximité TAILLE DE L ÉCHANTILLON courtiers de proximité ont répondu au questionnaire Enquête on-line RECUEIL DES DONNÉES DURÉE DU RECUEIL 4 semaines en janvier/février 2013 DURÉE DU QUESTIONNAIRE 7

10 Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 8 Autres : 3% Monaco/DOM-TOM/etc.

11 2 ans ou - 16% 10 ans 3 à 5 ans 6 à 10 ans 11 ans et + 17% 18% 48% Non précisé 1% Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 9

12 - de 6 salariés 86% 6 salariés De 6 à 10 salariés 7% 11 salariés et +? Non précisé 5% 2% Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 10

13 79% Courtier indépendant Appartient à un groupe 17% 4%? Non précisé Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 11

14 Quelle part les courtiers grossistes représentent-ils dans votre chiffre d affaires? - de 20% 80% et + 47% 11% Dans près d un cas sur deux, la part du chiffre d affaires réalisée apparaît restreinte : un chiffre qui ne surprend pas, les courtiers grossistes se positionnant comme une offre alternative et complémentaire. Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 12

15 Avec quel(s) courtier(s) grossiste(s) travaillez-vous? April Assurances Groupe Solly Azar Alptis Assurances Groupe Zéphir MaXance Assurances Ciprés Vie Novélia SMAM Assurances Lifeside patrimoine Groupe Luxior ECA Assurances Vivens Cegema Assurances % 56% 37% 33% 26% 26% 20% 14% 13% 9% 9% 9% 82% 91% 4,4 cabinets Multi cabinets Dont au moins 5 cabinets 40% AVA UFG Courtage Nortia Assur Travel 3% 3% 3% 2% Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 13

16 Sur quels types de produits travaillez-vous? Personnes individuelles Assurance-vie Biens des particuliers Automobile Biens professionnels Personnes collectives Responsabilité civile Protection juridique Assurance-crédit Construction Patrimoine Transports Risques spéciaux Voyages Immobilier 1% Autres 2% % 66% 62% 61% 59% 58% 48% 44% 41% 29% 26% 26% 20% 80% 7 produits Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 14

17

18 Parmi les missions suivantes, quelle est selon vous la mission principale des courtiers grossistes en assurance? Obtenir des TARIFS COMPÉTITIFS auprès des organismes d'assurances 37% C est donc avant tout dans une logique de complémentarité avec les organismes d assurances que le rôle des courtiers grossistes est compris. Concevoir des PRODUITS INNOVANTS 19% Vous permettre D'ACCÉDER À DES ORGANISMES D'ASSURANCES auxquels vous n'auriez pas accès en direct 15% Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 16

19 Selon vous les missions suivantes font-elles ou devraient-elles faire partie du rôle des courtiers grossistes en assurance? Les attentes à l égard des Font ou devraient faire partie du rôle des courtiers grossistes Faire Obtenir Mener bénéficier des ACTIONS TARIFS vos clients COMPÉTITIFS DE LOBBYING de la en faveur courtiers grossistes QUALITÉ de auprès votre des profession DE organismes GESTION auprès d assurances des des courtiers instances grossistes gouvernementales 96% 86% 78% touchent des registres très divers, allant bien au-delà de l intermédiation avec les Vous AIDER fournir des À GÉRER OUTILS LES DE RÉCLAMATIONS GESTION Concevoir OU (production LITIGES des et/ou avec PRODUITS sinistres) vos INNOVANTS organismes clients d assurances 93% 84% 78% et de la conception de produits d assurances. Vous permettre aider apporter à REMPLIR des D ACCÉDER outils VOS de OBLIGATIONS À DES ORGANISMES D ASSURANCES D INFORMATION VENTE EN LIGNE ET auxquels SUR DE INTERNET CONSEIL vous n auriez pas accès en direct 92% 82% 78% VOUS FORMER / VOUS INFORMER SUR LES ÉVOLUTIONS sur RÉGLEMENTAIRES les produits et services en matière d assurance 88% 79% Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 18

20

21 D une façon générale, considérez-vous que, dans votre pratique professionnelle, les services des courtiers grossistes avec lesquels vous travaillez sont TRÈS UTILES 40% UTILES 27% 95% INDISPENSABLES 28% 69% 76% estiment qu il serait DIFFICILE DE REMPLACER les courtiers grossistes estiment que les courtiers grossistes sont un MAILLON INDISPENSABLE de la chaîne de distribution des contrats d assurance Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 22

22 Dans quelle mesure, êtes-vous d accord ou pas avec les affirmations suivantes? D accord Les courtiers grossistes permettent de MAINTENIR UNE OFFRE ALTERNATIVE à l offre des organismes d assurance 90% Les courtiers grossistes sont COMPLÉMENTAIRES DES ORGANISMES D ASSURANCES 87% Les courtiers grossistes ont une VALEUR AJOUTÉE dans la chaîne de distribution des contrats d assurance 80% Les courtiers grossistes doivent apporter le plus grand nombre de solutions de niches pour les clients, là où les compagnies ne peuvent pas donner satisfaction. Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 23

23 Aujourd hui, êtes-vous globalement satisfait des services que vous rendent les courtiers grossistes avec lesquels vous travaillez? OUI 81% Des courtiers grossistes Et plus précisément, trouvez-vous particulièrement que les courtiers appréciés grossistes avec lesquels vous travaillez remplissent bien les missions suivantes? sur les 3 missions constituant le cœur des attentes à l égard de la profession Satisfaits Vous apporter des outils de VENTE EN LIGNE SUR INTERNET 73% Obtenir des TARIFS COMPÉTITIFS auprès des organismes d assurances 72% et un savoir-faire reconnu en matière de nouvelles technologies. Concevoir des PRODUITS INNOVANTS 70% Vous permettre D ACCÉDER À DES ORGANISMES D ASSURANCES auxquels vous n auriez pas accès en direct 67% Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 24

24

25 Etes-vous adhérent à un syndicat de courtiers? Seriez-vous intéressé à le devenir? 18% Adhérent 76% Non adhérent dont 23% souhaitant le devenir? 6% Non précisé Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 26

26 Avant cette enquête, aviez-vous entendu parler du Syndicat 10? 51% OUI Le Syndicat 10 est une structure récente, à la notoriété encore en cours d installation. 49% NON Malgré cela, il apparaît déjà légitime Face aux enjeux de la profession de courtier, les courtiers grossistes sont-ils, selon vous, pour représenter les courtiers. bien placés pour vous accompagner? 70% estiment que les courtiers grossistes sont BIEN PLACÉS POUR LES ACCOMPAGNER Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 27

27 Selon vous, un syndicat comme le Syndicat 10 peut-il être efficace OUI Pour former un GROUPE DE RÉFLEXION sur le secteur professionnel de l assurance 83% Pour vous accompagner dans les ÉVOLUTIONS DE VOTRE MÉTIER 74% Les courtiers grossistes pourraient être moteur ou leader pour l'ensemble des petits et moyens courtiers Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 28

28 81 % estiment que le Syndicat 10 peut être efficace : Pour REPRÉSENTER ET DÉFENDRE (au sein de la CSCA) les intérêts du courtage de proximité vis-à-vis des instances européennes Pour REPRÉSENTER ET DÉFENDRE (au sein de la CSCA) les intérêts du courtage de proximité vis-à-vis des tiers Pour faire reconnaître les SPÉCIFICITÉS et les VALEURS du métier de courtier Défendre la profession du courtage d'assurances qui est menacée à cause de la réforme de l'ani. Nous représenter avec FORCE auprès des instances. Nous aider à pérenniser notre profession. Valoriser l'image globale et la position de conseil et d'accompagnement du courtier. Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 29

29

30 Des représentations du métier de courtier grossiste qui se cristallisent autour de trois missions emblématiques et un savoir-faire reconnu Obtenir des TARIFS COMPÉTITIFS auprès des organismes d assurances Concevoir des PRODUITS INNOVANTS Les NOUVELLES TECHNOLOGIES (extranet, internet) Permettre l ACCÈS À DES ORGANISMES D ASSURANCE auxquels ils n auraient pas accès en direct Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 31

31 Des attentes à l égard de la profession qui couvrent un CHAMP TRÈS LARGE Une profession singulière, difficilement remplaçable, dont la raison d être se situe surtout dans L ALTERNATIVE et LA COMPLÉMENTARITÉ avec les organismes d assurance Des courtiers grossistes perçus comme tout à fait légitimes dans un rôle de REPRÉSENTATION et de DÉFENSE DE LA PROFESSION Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 32

Enquête de l Institut CSA pour le S10 auprès des courtiers de proximité sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes souscripteurs

Enquête de l Institut CSA pour le S10 auprès des courtiers de proximité sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes souscripteurs Enquête de l Institut CSA pour le S10 auprès des courtiers de proximité sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes souscripteurs Du 28/01 au 22/02/2013 Pourquoi cette enquête? Les membres

Plus en détail

ENQUÊTE. Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes

ENQUÊTE. Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes ENQUÊTE Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes INTRODUCTION Jean-Paul Babey Président du Syndicat 10 PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10 : LES MEMBRES Enquête

Plus en détail

Dossier de presse. 2 ème enquête d opinion du Syndicat 10 auprès des courtiers et des assureurs : Quelle représentation? Quelle valeur ajoutée?

Dossier de presse. 2 ème enquête d opinion du Syndicat 10 auprès des courtiers et des assureurs : Quelle représentation? Quelle valeur ajoutée? Dossier de presse 2 ème enquête d opinion du Syndicat 10 auprès des courtiers et des assureurs : Quelle représentation? Quelle valeur ajoutée? Juin 2014 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15

Plus en détail

CONCEPT & VALEURS. Promouvoir et valoriser le métier de Courtier Grossiste Souscripteur en Assurance. Défendre la valeur ajoutée de cette profession.

CONCEPT & VALEURS. Promouvoir et valoriser le métier de Courtier Grossiste Souscripteur en Assurance. Défendre la valeur ajoutée de cette profession. CONCEPT & VALEURS Promouvoir et valoriser le métier de Courtier Grossiste Souscripteur en Assurance. Défendre la valeur ajoutée de cette profession. Vocation Mettre en avant la «valeur ajoutée» des Courtiers

Plus en détail

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE Etat des lieux et perspectives Contexte de l étude Plus de 30 000 courtiers et agents généraux en France sont au cœur des transformations en cours dans le secteur de l

Plus en détail

LE COURTAGE D ASSURANCE

LE COURTAGE D ASSURANCE Programme 1ère conférence : l éthique du courtier 2ème conférence : la profession du courtier Courtage et environnement concurrentiel Le cadre de l activité L activité La responsabilité des courtiers d

Plus en détail

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011 Observatoire des courtiers d assurance Point 0 - Avril 2011 APRIL Courtage Un réseau de 11 sociétés grossistes spécialistes. Une large gamme de plus de 140 produits sur tous les segments de marché et toutes

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche. Merci pour votre participation

Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche. Merci pour votre participation Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche Merci pour votre participation Enquête téléphonique menée par le cabinet G et A Links (niveau territorial et national) Questionnaire préparé

Plus en détail

Direction des Partenariats. Les solutions sur mesure de votre développement

Direction des Partenariats. Les solutions sur mesure de votre développement Direction des Partenariats Les solutions sur mesure de votre développement La DIRECTION des Partenariats de Generali une organisation dédiée pour accompagner vos projets Forte de son expérience en solutions

Plus en détail

www.galian.fr Professionnels de l immobilier

www.galian.fr Professionnels de l immobilier www.galian.fr Professionnels de l immobilier La référence des assurances Le partenaire de vos affaires NOS SOLUTIONS vos ENjEUX GALIAN LA RÉFÉRENCE GARANTIES FINANCIÈRES ET ASSURANCES, RÉPONDRE AUX ENjEUX

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

expertise complète pour vos projets

expertise complète pour vos projets Choisissez une expertise complète pour vos projets d entrepreneur > Une vision globale pour bien assurer >toute l entreprise et la vie privée. > ASSURANCES DE PERSONNES ASSURANCES DES BIENS Obligations

Plus en détail

La perception de l ISR par les Français

La perception de l ISR par les Français La perception de l ISR par les Français Principaux résultats 6 ème enquête Ipsos pour EIRIS & FIR Septembre 2015 L enquête Enquête nationale conduite en ligne par Ipsos MORI du 04 au 08 septembre 2015

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

Et si vous demandiez plutôt conseil à un spécialiste de votre métier?

Et si vous demandiez plutôt conseil à un spécialiste de votre métier? Et si vous demandiez plutôt conseil à un spécialiste de votre métier? le courtier de tous les pharmaciens S appeler Le Courtier du Pharmacien oblige à des engagements vis à vis de la profession. Connaître

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

L assurance du risque social et fiscal

L assurance du risque social et fiscal En partenariat avec le cabinet L'expert de la protection sociale L assurance du risque social et fiscal Parce qu un contrôle fiscal et social peut générer de la facturation imprévue pour les entreprises,

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

Altaprofits vous ouvre les portes

Altaprofits vous ouvre les portes Altaprofits vous ouvre les portes de l univers Generali Luxembourg Découvrez les avantages du contrat d assurance-vie Generali Espace Lux www.altaprofits.com Depuis décembre 2000, Altaprofits met à votre

Plus en détail

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine Generali Espace Lux Au service de la structuration de votre patrimoine Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? Generali

Plus en détail

FIDELITY PERCO. Conférence de presse 22 mai 2008. Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres

FIDELITY PERCO. Conférence de presse 22 mai 2008. Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres FIDELITY PERCO Conférence de presse 22 mai 2008 Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres Fiche technique Échantillon : Cible : DRH et DAF en entreprises d au moins 200 salariés Échantillon

Plus en détail

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants?

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants? Santé et relations humaines au Sommes-nous prêts à être plus performants? Principaux enseignements de l enquête Mesure Management Santé chez les entrepreneurs de CroissancePlus Les traits d'identité constitutifs

Plus en détail

Fédérateur de compétences

Fédérateur de compétences www.uimmauvergne.org L UIMM D AUVERGNE Fédérateur de compétences REPRÉSENTER I DÉFENDRE I ACCOMPAGNER LA MÉTALLURGIE EN AUVERGNE Les Chiffres clés Entreprises salariés Reṕartition des effectifs Source

Plus en détail

Syndicat Intercommunal d Energies du département de la Loire. Synthèse du rapport d enquêtes de satisfaction auprès des professionnels Septembre 2013

Syndicat Intercommunal d Energies du département de la Loire. Synthèse du rapport d enquêtes de satisfaction auprès des professionnels Septembre 2013 [ Syndicat Intercommunal d Energies du département de la Loire Synthèse du rapport d enquêtes de satisfaction auprès des professionnels Septembre 2013 En mai 2013, le SIEL a lancé une enquête auprès des

Plus en détail

NOVELIA COURTIER GROSSISTE EN ASSURANCE

NOVELIA COURTIER GROSSISTE EN ASSURANCE NOVELIA COURTIER GROSSISTE EN ASSURANCE SOMMAIRE A PROPOS DE NOVELIA Novélia, 8 ème courtier grossiste français PROJET D ENTREPRISE ET AMBITIONS POSITIONNEMENT DE SOLIDES GARANTIES QUELQUES DATES REPERES

Plus en détail

FAQ _ Intermédiaires d assurance

FAQ _ Intermédiaires d assurance FAQ _ Intermédiaires d assurance Contact : contact.intermediaires@acpr.banque-france.fr Sommaire 1. DÉFINITIONS... 2 1.1. Intermédiation en assurance... 2 1.1.1. Comment peut-on définir l activité d intermédiation

Plus en détail

BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT ET FINANCEMENT DES PME

BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT ET FINANCEMENT DES PME BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT ET FINANCEMENT DES PME REFLEXIONS DE LA CGPME CONSTAT La Banque Européenne d Investissement (BEI) a été créée par le Traité de Rome pour apporter des financements destinés

Plus en détail

15 % Secteur spécialisé

15 % Secteur spécialisé LA PROPRETE, un service universel et indispensable Secteur classique Bureaux, locaux administratifs, musées, gymnases, écoles, centres commerciaux, parties communes d immeubles Services associés aux bâtiments,

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE COMMERCE

LES FRANÇAIS ET LE COMMERCE LES FRANÇAIS ET LE COMMERCE Sondage Ipsos - Présentation des résultats Ipsos Public Affairs pour le Conseil de Commerce de France Janvier 2009 Cadre méthodologique QUI AVONS-NOUS INTERROGÉ? 1013 personnes,

Plus en détail

COURTIERS D ASSURANCES MARITIMES & TRANSPORTS RISQUES D ENTREPRISES. www.degonde.com

COURTIERS D ASSURANCES MARITIMES & TRANSPORTS RISQUES D ENTREPRISES. www.degonde.com COURTIERS D ASSURANCES MARITIMES & TRANSPORTS RISQUES D ENTREPRISES Police d assurance datant de 1772 Le nom de DEGONDE est associé à l'assurance Maritime et Transports depuis quatre générations, à Bordeaux

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 18 octobre 2010 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 18 octobre 2010 1 Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité

Baromètre des courtiers de proximité Edition 2013 Baromètre des courtiers de proximité Une profession qui ressent la crise mais fait preuve d adaptabilité courtiers restent optimistes malgré la crise Diriez-vous que la profession de courtier

Plus en détail

Les Français et le financement des associations. - Sondage de l Institut CSA -

Les Français et le financement des associations. - Sondage de l Institut CSA - Les Français et le financement des associations - Sondage de l Institut CSA - N 0701388 Novembre 2007 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

Enquête auprès de salariés de TPE

Enquête auprès de salariés de TPE Enquête auprès de salariés de TPE Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Marion Desreumaux, Chef de groupe au Département Politique Opinion Marine Rey, Chargée

Plus en détail

Natixis Factor en bref. Factor de sérénité, booster de croissance. Mai 2012

Natixis Factor en bref. Factor de sérénité, booster de croissance. Mai 2012 Natixis Factor en bref Mai 2012 Factor de sérénité, booster de croissance banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Chiffres clés 4 e 7000 509 factor en france*

Plus en détail

Comment développer vos missions paie?

Comment développer vos missions paie? Comment développer vos missions paie? La performance des cabinets ne repose pas seulement sur une course à la productivité mais sur une stratégie de croissance fondée sur : Le savoir La qualité du service

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

Surveillance humaine sécurité électronique - télésurveillance transports de fonds et de valeurs sûreté aéroportuaire enquêtes privées protection de

Surveillance humaine sécurité électronique - télésurveillance transports de fonds et de valeurs sûreté aéroportuaire enquêtes privées protection de Surveillance humaine sécurité électronique - télésurveillance transports de fonds et de valeurs sûreté aéroportuaire enquêtes privées protection de personnes Conseil en sécurité - Formation 8 milliards

Plus en détail

Enquête ACHATS Santé. Factea Healthcare et Pragma

Enquête ACHATS Santé. Factea Healthcare et Pragma Enquête ACHATS Santé Factea Healthcare et Pragma Présentation de l enquête ACHATS Santé Le Baromètre ACHATS Santé offre une synthèse annuelle permettant d'évaluer le niveau de confiance et le niveau d'engagement

Plus en détail

Devenir partenaire du Lloyd s

Devenir partenaire du Lloyd s Devenir partenaire du Lloyd s Gloria Rolland, Responsable du développement et des relations de marché, Lloyd s France Au coeur du Lloyd s: rencontre avec le marché - Paris, le 28 mai 2015 Lloyd s 1 Introduction

Plus en détail

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE!

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! Le 5 mars 2014 A quelques jours de la Journée Internationale de la Femme, l Observatoire International de l Equilibre Hommes

Plus en détail

Notre mission... Votre métier. Syndicat de la Chaudronnerie, Tuyauterie et Maintenance industrielle

Notre mission... Votre métier. Syndicat de la Chaudronnerie, Tuyauterie et Maintenance industrielle Notre mission... Votre métier Syndicat de la Chaudronnerie, Tuyauterie et Maintenance industrielle Agir ensemble Le SNCT est un organisme professionnel régi par la loi du 21 mars 1884. Les sections professionnelles,

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

Les Français et le financement des associations. - Sondage de l Institut CSA -

Les Français et le financement des associations. - Sondage de l Institut CSA - Les Français et le financement des associations - Sondage de l Institut CSA - N 0701388 Novembre 2007 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

Observatoire de l image des banques 2015. 8 Juillet 2015

Observatoire de l image des banques 2015. 8 Juillet 2015 Observatoire de l image des banques 2015 8 Juillet 2015 Méthodologie Mode de recueil Une étude en face à face, réalisée à domicile par système CAPI (Computer Assisted Personal Interview). Cible Un échantillon

Plus en détail

L assurance de. Protection Juridique. Pour tous les litiges de la vie quotidienne, nos juristes sont là pour défendre vos clients.

L assurance de. Protection Juridique. Pour tous les litiges de la vie quotidienne, nos juristes sont là pour défendre vos clients. L assurance de Protection Juridique Un atout dans votre stratégie de développement 100 % Clients 100 % Innovant 100 % Simple www.allianz.fr Pour tous les litiges de la vie quotidienne, nos juristes sont

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES SOMMAIRE PAGE 5 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE PAGE 6 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES PAGE 7 3. DES AMBITIONS PARTAGEES ET DES OBJECTIFS COMMUNS PAGE 8 4.UN

Plus en détail

SURVEILLANCE HUMAINE SÉCURITÉ ÉLECTRONIQUE - TÉLÉSURVEILLANCE TRANSPORTS DE FONDS ET DE VALEURS SÛRETÉ AÉROPORTUAIRE ENQUÊTES PRIVÉES PROTECTION DE

SURVEILLANCE HUMAINE SÉCURITÉ ÉLECTRONIQUE - TÉLÉSURVEILLANCE TRANSPORTS DE FONDS ET DE VALEURS SÛRETÉ AÉROPORTUAIRE ENQUÊTES PRIVÉES PROTECTION DE SURVEILLANCE HUMAINE SÉCURITÉ ÉLECTRONIQUE - TÉLÉSURVEILLANCE TRANSPORTS DE FONDS ET DE VALEURS SÛRETÉ AÉROPORTUAIRE ENQUÊTES PRIVÉES PROTECTION DE PERSONNES CONSEIL EN SÉCURITÉ - FORMATION 8 MILLIARDS

Plus en détail

La Mutualité Française Limousin

La Mutualité Française Limousin La Mutualité Française Limousin Les formations pour les élus 87 Haute-Vienne 23 Creuse 19 Corrèze 2013 Mise à jour 05.06.13 Sommaire 1. Initiation aux mécanismes comptables des états financiers d'une mutuelle

Plus en détail

Ageas France. Votre partenaire en assurance

Ageas France. Votre partenaire en assurance Ageas France Votre partenaire en assurance Edito Ageas France est une société d assurance française, filiale du Groupe Ageas. Ageas est un groupe d assurance international riche de plus de 180 années d

Plus en détail

Les entreprises patrimoniales une idée neuve. Forum annuel ASMEP Jeudi 19 septembre 2002

Les entreprises patrimoniales une idée neuve. Forum annuel ASMEP Jeudi 19 septembre 2002 Les entreprises patrimoniales une idée neuve Forum annuel ASMEP Jeudi 19 septembre 2002 L entreprise patrimoniale au cœur du débat de société M.Yvon Gattaz Président d ASMEP Les entreprises patrimoniales

Plus en détail

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE OBSERVATOIRE ENQUÊTE ANALYSE ENTREPRISE CADRE EMPLOYéS PME ACTIVITé FORMATION EMPLOI CHEF D ENTREPRISE QUESTION SATISFACTION INTERROGATION SUJET DéVELOPPEMENT SENIOR VIE D ENTREPRISE évolution ACTIon FEMMES

Plus en détail

Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes. Avec le concours du FUP

Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes. Avec le concours du FUP Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes Avec le concours du FUP 1 Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes Introduction : les

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA GESTION DES ACTIFS IMMATÉRIELS PUBLICS : SYNTHÈSE

ENQUÊTE SUR LA GESTION DES ACTIFS IMMATÉRIELS PUBLICS : SYNTHÈSE ENQUÊTE SUR LA GESTION DES ACTIFS IMMATÉRIELS PUBLICS : SYNTHÈSE LE CONTEXTE L Agence du patrimoine immatériel de l État (APIE) promeut depuis sa création en 2007 une meilleure prise en compte du patrimoine

Plus en détail

PNTS. MetLife SONDAGE LOI HAMON

PNTS. MetLife SONDAGE LOI HAMON 1 PNTS MetLife SONDAGE LOI HAMON Etude MetLife : Notoriété de la loi Hamon Sondage réalisé par la société d étude Toluna pour MetLife sur un échantillon de 1000 personnes du 6 au 9 octobre 2014 Synthèse

Plus en détail

Démarche qualité QUALIPREF 2.0. Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII

Démarche qualité QUALIPREF 2.0. Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII Démarche qualité QUALIPREF 2.0 Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII Octobre 2015 1. Présentation de l étude 1.1 Le contexte général La qualité des services rendus aux usagers est une priorité

Plus en détail

La stratégie commerciale d Aviva en 2009 : Sécurité, dynamisme, développement durable.

La stratégie commerciale d Aviva en 2009 : Sécurité, dynamisme, développement durable. Communiqué de presse Bois-Colombes, le 11 février 2009 La stratégie commerciale d Aviva en 2009 : Sécurité, dynamisme, développement durable. L année 2008 restera, pour les épargnants et les assurés, une

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Panorama du risque en établissements de santé, sociaux et médico-sociaux Édition 2015

Panorama du risque en établissements de santé, sociaux et médico-sociaux Édition 2015 Communiqué de presse Le 6 octobre 2015 Panorama du risque en établissements de santé, sociaux et médico-sociaux Édition 2015 Nouveaux enjeux, nouvelles technologies : une exposition aux risques renforcée

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Ce dossier est destiné à vous présenter à la fois l activité du cabinet de courtage A2C GROUPE, les services mis à la disposition de ses partenaires. Ce dossier se présente sous

Plus en détail

Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques

Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques - Auprès d un échantillon national représentatif de 950 individus âgés de 15 ans et plus

Plus en détail

Présentation de nos activités

Présentation de nos activités Présentation de nos activités Acquisition Cession Valorisation Conseil Notre activité Triactis est un cabinet de conseil en transmissions et acquisitions spécialisé dans le domaine de l assurance : Notre

Plus en détail

Customer feedback management Management de la satisfaction client

Customer feedback management Management de la satisfaction client Customer feedback management Management de la satisfaction client La meilleure des publicités est un client satisfait. Vos clients les plus mécontents sont votre plus grande source d'enseignement. Bill

Plus en détail

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES DE CONGÉS INDIVIDUELS DE FORMATION ÉTAT DES LIEUX DE LA SATISFACTION ET DES ATTENTES DES BÉNÉFICIAIRES DE CIF Une enquête du Fongecif Rhône-Alpes Pourquoi

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

Revue de presse. Juin 2010

Revue de presse. Juin 2010 Revue de presse Juin 2010 Chaque mois, le service communication répertorie les articles, interviews et citations dans lesquels Verspieren et ses filiales sont cités. Retrouvez ici le détail de ces parutions.

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse

Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse Réalisée quotidiennement par la CCI de Quimper Cornouaille, la revue de presse a pour objectif de présenter l essentiel de l actualité économique

Plus en détail

Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014

Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014 Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014 Périmètre de l enquête Questionnaire en ligne : envoi automatique des réponses dans un tableur Réalisé par FCI Immobilier Envoyé à un échantillon représentatif

Plus en détail

LA SÉCURITÉ, LA PRIORITE DE SNCF

LA SÉCURITÉ, LA PRIORITE DE SNCF LA SÉCURITÉ, LA PRIORITE DE SNCF RESULTATS DE L ENQUETE INTERNE «VOIE LIBRE, MODERNISONS NOTRE SECURITE» 9 DECEMBRE 2014 1 POURQUOI UNE ENQUÊTE INTERNE SUR LA SÉCURITÉ? PARCE QUE LA SÉCURITÉ EST NOTRE

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

Entreprises familiales Baromètre Nouvelles Générations. Avril 2015

Entreprises familiales Baromètre Nouvelles Générations. Avril 2015 Entreprises familiales Baromètre Nouvelles Générations Avril 2015 Sommaire Préambule Méthodologie Profils des répondants Profils des entreprises Profils des participants Rejoindre l entreprise familiale

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 22 et 23 novembre 2013 CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 «Le comportement d épargne des français et des investisseurs actifs & leur perception des dispositifs visant à promouvoir le financement

Plus en détail

Analyse et synthèses des réponses au questionnaire. L initiative Philanthropique Jerôme KOHLER

Analyse et synthèses des réponses au questionnaire. L initiative Philanthropique Jerôme KOHLER Analyse et synthèses des réponses au questionnaire L initiative Philanthropique Jerôme KOHLER Quelques éléments préalables 47 réponses pour 93 questionnaires envoyés Base de réponse de 50% Les principaux

Plus en détail

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Jean Pascal Chirat Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Intervention Fnas Plan de l intervention Etat énergétique du parc des logements français selon les: Etiquettes

Plus en détail

Chiffres 2013 1401294FR.indd 1 1401294FR.indd 1 8/08/14 10:06 8/08/14 10:06

Chiffres 2013 1401294FR.indd 1 1401294FR.indd 1 8/08/14 10:06 8/08/14 10:06 Chiffres 2013 1401294FR.indd 1 8/08/14 10:06 Evolution des contrats d assurance et des sociétaires Tout comme le nombre d assurés, le nombre de nouveaux contrats augmente. Ces dernières années, AMMA connaît

Plus en détail

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 7 Novembre 2011 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 7 Novembre 2011 Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne

Plus en détail

Les artisans et l esprit d entreprise Novembre 2011

Les artisans et l esprit d entreprise Novembre 2011 Les artisans et l esprit d entreprise Novembre 2011 15, place de la République, 75003 Paris Tél : 01.78.94.89.87 http://www.opinion-way.com Méthodologie Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

18 mois utiles d ici 2017 pour poursuivre les réformes selon les dirigeants de PME-ETI

18 mois utiles d ici 2017 pour poursuivre les réformes selon les dirigeants de PME-ETI Résultats du 50 e Observatoire Banque Palatine des PME-ETI 18 mois utiles d ici 2017 pour poursuivre les réformes selon les dirigeants de PME-ETI Paris, le 15 octobre 2015 La Banque Palatine, banque des

Plus en détail

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs.

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. RECRUTEMENT Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. Nous sommes au service des clients et des candidats afin de mettre en adéquation les

Plus en détail

CHARTE ADHERENT. Version 2013 Publiée par l UNFEA LES GARANTIES D UN ENGAGEMENT FORT

CHARTE ADHERENT. Version 2013 Publiée par l UNFEA LES GARANTIES D UN ENGAGEMENT FORT Version 2013 Publiée par l UNFEA LES GARANTIES D UN ENGAGEMENT FORT PREAMBULE Le client d un fabricant d étiquettes adhésives labellisé UNFEA est assuré que : son fournisseur s engage sur des actions répondant

Plus en détail

Spécialiste de l épargne à long terme

Spécialiste de l épargne à long terme Spécialiste de l épargne à long terme Le Groupe APICIL par vous, pour vous, et comme vous! Qui sommes-nous? Paritaire et mutualiste, le Groupe APICIL a été créé par et pour vous. Ancré dans la vraie vie,

Plus en détail

Que recouvre le secteur des éco-entreprises?

Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Ce sont les entreprises qui produisent des biens et des services destinés à mesurer, prévenir, limiter, réduire ou corriger les atteintes à l environnement.

Plus en détail

DÉTA Conseils & Assurances - 10, rue de la Sablière 92230 GENNEVILLIERS 1

DÉTA Conseils & Assurances - 10, rue de la Sablière 92230 GENNEVILLIERS 1 DÉTA Conseils & Assurances - 10, rue de la Sablière 92230 GENNEVILLIERS contact@deta-assurances.fr - www.deta-assurances.fr DÉTA Conseils &- Tél. Assurances 01 47 90 05 - contact@deta-assurances.fr 54

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

Etude pour l université d été du CNOA

Etude pour l université d été du CNOA Etude pour l université d été du CNOA Sondage Ifop pour le Conseil National de l Ordre des Architectes N 112209 Contacts Ifop : Damien Philippot / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet :

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Horizon PME Etude des besoins pour la croissance des PME Synthèse Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Quels besoins pour financer leurs activités innovantes? Auteurs :

Plus en détail

Mon contrat santé «L OFFRE SANTÉ PRO» Mes infos santé. 36 20 dites Mutuelle Mcd. Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements

Mon contrat santé «L OFFRE SANTÉ PRO» Mes infos santé. 36 20 dites Mutuelle Mcd. Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements Mes infos santé Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements 36 20 dites Mutuelle Mcd Appel Gratuit hors surcoûts éventuels des opérateurs www.mutuelle-mcd.fr Mon agence répond à

Plus en détail

Extranets Entreprises et Particuliers Professionnels

Extranets Entreprises et Particuliers Professionnels GUIDE D UTILISATION Extranets Entreprises et Particuliers Professionnels Assuré d avancer Accès à votre extranet... 3 Une fois identifié... 3 Vous avez accès aux extranets IARD Entreprises et Particuliers/Professionnels...

Plus en détail

PROPOSITION. Chubb du Canada Compagnie d Assurance. POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Formulaire Nº 25 (pour les compagnies d assurance)

PROPOSITION. Chubb du Canada Compagnie d Assurance. POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Formulaire Nº 25 (pour les compagnies d assurance) Chubb du Canada Compagnie d Assurance Montréal Toronto Oakville Calgary Vancouver PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Formulaire Nº 25 (pour les compagnies d assurance) Le présent formulaire

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE

CONFÉRENCE DE PRESSE CONFÉRENCE DE PRESSE Marie-Claire Capobianco, Membre du Comité Exécutif de BNP Paribas et Directeur des Réseaux France Bernard Roy, Directeur de la Stratégie de La Banque Postale Laurent Goutard, Directeur

Plus en détail

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Description de l étude Depuis 10 ans, la CCI de Troyes et de l Aube s est résolument engagée dans une démarche de progrès, concrétisée par une

Plus en détail

Transparence en assurance

Transparence en assurance The European Federation of Insurance Intermediaries La Fédération européenne des intermédiaires d assurances PRINCIPES DU BIPAR Transparence en assurance Bruxelles, juin 2008 Le BIPAR, la Fédération européenne

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE Janvier 2012 Créateur de performance économique 1 Sommaire CONTEXTE page 3 OPPORTUNITES page 4 METHODOLOGIE page 6 COMPETENCES page 7 TEMOIGNAGES page 8 A PROPOS

Plus en détail

ATRESSS ANIMATIONS LE TRAVAIL : UNE VALEUR SÛRE

ATRESSS ANIMATIONS LE TRAVAIL : UNE VALEUR SÛRE ATRESSS ANIMATIONS LE TRAVAIL : UNE VALEUR SÛRE SOMMAIRE VOS AVANTAGES..3 Une hausse de vos ventes pendant et après l animation Une hausse de votre chiffre d affaires Plus de simplicité Une équipe disponible

Plus en détail