L organisation du travail et la conduite du changement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L organisation du travail et la conduite du changement"

Transcription

1

2

3 L organisation du travail et la conduite du changement L organisation du travail Décomposition du travail en activités (différenciation) et réaménagement de ces activités (intégration) par l intermédiaire de mécanismes de coordination appropriés, dans le but d accroître l efficacité et d améliorer la qualité de vie des employés. La conduite du changement Activité permettant d anticiper, de définir et de mettre en place une nouvelle manière de travailler ou une nouvelle organisation du travail. 3

4 L importance d organiser le travail et de gérer le changement 4

5 L importance d organiser le travail et de gérer le changement (suite) 5

6 Le rôle des professionnels des RH en matière de gestion du changement Les professionnels RH doivent être garants des aspects suivants: L engagement des gestionnaires et des utilisateurs dans toutes les phases du changement ; La diffusion régulière d informations sur la conduite du changement, l évolution du projet, les retards possibles, les solutions envisagées, etc. ; Le soutien et l accompagnement à la suite du changement pour parer aux difficultés des gestionnaires et des utilisateurs pendant la mise en œuvre des modifications. 6

7 Les structures organisationnelles La structure mécaniste Processus décisionnel centralisé qui part du sommet et qui descend jusqu au bas de la pyramide. La structure organique Processus décisionnel décentralisé permettant aux unités opérationnelles de bénéficier de la marge de manœuvre nécessaire à la poursuite de leurs objectifs. 7

8 Les structures organisationnelles (suite) La structure en réseau Équipes et unités relativement autonomes qui allient leurs diverses expertises dans la réalisation d un projet donné et qui sont coordonnées par des mécanismes de régulation autonome. La structure matricielle Équipes et unités fonctionnelles et opérationnelles qui sont coordonnées de façon verticale par régions, produits, pays et de façon horizontale par fonctions. 8

9 L analyse et la réingénierie des processus d affaires L analyse des processus d affaires Démarche rigoureuse permettant d examiner la manière dont le travail ajoute de la valeur aux divers processus d affaires, c est-à-dire la manière dont il se déplace à travers l organisation jusqu à ce que le client acquière un produit ou consomme un service. La réingénierie des processus d affaires Remise en cause et transformation radicale des processus opérationnels, dans le but d obtenir des résultats frappants en matière de performance pour ce qui est des coûts, de la qualité ou de la rapidité. 9

10 La démarche de qualité totale Type de gestion d un organisme axé sur la qualité et sur la participation des membres et recherchant le succès à long terme au moyen de la satisfaction des clients et des avantages pour les membres de l organisme. 10

11 Les principes de gestion de la qualité des normes ISO Principe 1 Orientation client Principe 2 Leadership Principe 3 Implication du personnel Principe 4 Approche processus Principe 5 Management par approche système Principe 6 Amélioration continue Principe 7 Approche factuelle pour la prise de décision Principe 8 Relations mutuellement bénéfiques avec les fournisseurs 11

12 Les types d équipes de travail Les groupes d amélioration Les groupes de projet Les équipes semi-autonomes Les équipes à distance Plus une organisation expérimente l implantation de groupes d amélioration, de groupes de projets ou d équipes semiautonome, plus les dirigeants doivent faire preuve d ouverture et d innovation en matière de GRH. 12

13 Les communautés de pratique ou d experts Réseau virtuel d individus volontaires partageant un même métier ou une même fonction. Vise à faciliter l apprentissage, à maîtriser et à approfondir un domaine d expertise, à accélérer l innovation, à faciliter la résolution de problèmes ou à mutualiser les ressources pour accéder à des connaissances. Le partage de connaissances informelles y est tout aussi important que le partage de connaissances formelles. Les rencontres peuvent se faire en face à face ou virtuellement. Quelques fois issues d initiatives personnelles, elles résultent souvent d une stratégie de l entreprise. 13

14 L enrichissement et l élargissement du travail Élargissement ou Enrichissement horizontal Permet de réaliser un nombre plus important de tâches exigeant le même niveau de compétences. Enrichissement vertical Consiste à augmenter le contrôle de chacun dans son travail et sur les décisions qui le concernent. Ce courant de pensée repose sur l hypothèse selon laquelle le travail doit valoriser l employé, lui assurer une forme de reconnaissance et le motiver. 14

15 Le temps de travail Les entreprises procèdent à de nouveaux aménagements du travail, car elles doivent s adapter à: Des processus de production continue Des services accessibles sur de plus longues périodes L expansion des télécommunications 15

16 Les principales formes d aménagement du temps de travail La semaine comprimée Vise à réduire le nombre de jours travaillés durant la semaine et, par conséquent, à allonger chaque journée de travail. L horaire variable ou flexible Permet à un individu de gérer le début et la fin de sa période journalière de travail. Le partage de poste Permet à deux personnes à temps partiel de partager un même poste de travail ou la même fonction. 16

17 Le télétravail Le télétravail permet une flexibilité non seulement dans l aménagement du temps de travail, mais surtout dans celui du lieu. Le télétravailleur peut: Mener des activités professionnelles à distance ; À partir d un poste de travail indépendant du lieu d affaires de son employeur ; Avec lequel il peut communiquer au moyen d un support informatique ou électronique. 17

18 Les emplois typiques et atypiques L évolution de l environnement des organisations a conduit les dirigeants à se distancer de l emploi typique en implantant des formes d emploi plus flexibles, variant en fonction: De la durée du travail (temps complet ou temps partiel) De l horaire de travail (régulier ou variable) De la nature du contrat de travail (indéterminée, déterminée ou contrat de service) Du lieu de travail (chez l employeur ou en d autres lieux) 18

19 Le contenu du changement et la conduite du changement: Une distinction s impose! Le contenu du changement est en relation avec l élément changé (outil, logiciel, organigramme, etc.) La conduite du changement fait plutôt référence à la façon dont le changement est planifié, aux ressources allouées, au temps prévu, etc. L échec du changement et ses effets négatifs sur les ressources humaines dépendent dans une large mesure de la manière dont le changement est conduit, et non seulement du contenu du changement. 19

20 La conduite du changement Les différentes phases d un projet de changement: La phase de diagnostic La phase de communication et de formation La phase d implantation et d accompagnement du changement 20

21 L organisation du travail et la gestion du changement dans le secteur public L organisation du travail des employés de ce secteur est caractérisée par: La sécurité d emploi La syndicalisation étendue Les pratiques standardisées (et souvent centralisées) dans les descriptions d emploi, les classifications, les mouvements de main-d œuvre et la rémunération La bureaucratie des services publics soumet l organisation du travail à une grande rigidité. 21

22 L organisation du travail et la gestion du changement à l international Les diverses formes de réorganisation impliquent des changements organisationnels beaucoup plus importants que ceux que connaissent la majorité des entreprises. Les professionnels RH doivent porter une attention particulière aux éléments suivants dans les cas de changement à l international: Les lois dans les différents pays Les relations patronales-syndicales Les cultures et le sens accordé au travail Les orientations politiques des gouvernements L image de l organisation Les conditions de travail des employés expatriés 22

23 Les conditions de succès de l organisation du travail Promouvoir la légitimité de la transformation. Tenir compte de chaque environnement de travail. Se donner des moyens de réussir. Former et développer. Piloter et gérer le changement. Rechercher des gains mutuels. 23

PARTIE 1 LES FONDEMENTS 1 L

PARTIE 1 LES FONDEMENTS 1 L PARTIE 1 LES FONDEMENTS Chapitre 1 L état des lieux et les fondements du management Section I L état des lieux : le management à l ère du capitalisme financier 1.1 Le système managérial dans le système

Plus en détail

Les réseaux professionnels dans le monde du travail : organisation, apport, enjeux

Les réseaux professionnels dans le monde du travail : organisation, apport, enjeux Les réseaux professionnels dans le monde du travail : organisation, apport, enjeux Intervenant : Lounès BELKAID AM GRH lounes.belkaid@amgrh.fr Plan Qu est-ce qu un réseau? Pourquoi travailler en réseau?

Plus en détail

Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise. Chapitre V La mise en œuvre des stratégies. Les deux types de croissance

Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise. Chapitre V La mise en œuvre des stratégies. Les deux types de croissance Chapitre V La mise en œuvre des stratégies Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise Base Base de de l l avantage concurrentiel dans dans l industrie Action stratégique Environnement de de

Plus en détail

LES TROIS LEVIERS STRATÉGIQUES DE LA RÉUSSITE DU CHANGEMENT TECHNOLOGIQUE

LES TROIS LEVIERS STRATÉGIQUES DE LA RÉUSSITE DU CHANGEMENT TECHNOLOGIQUE LES TROIS LEVIERS STRATÉGIQUES DE LA RÉUSSITE DU CHANGEMENT TECHNOLOGIQUE par Yves-C. Gagnon, M.Sc.(RI); MBA; Ph. D. Professeur titulaire de la Chaire Bell en technologie et organisation du travail École

Plus en détail

PLAN D ACTION STRATÉGIQUE

PLAN D ACTION STRATÉGIQUE PLAN D ACTION STRATÉGIQUE FORMATION COMPÉTENCE GRH EMPLOI MISSION Le Comité sectoriel agit sur le développement de la main-d œuvre et de l emploi dans les secteurs des portes et fenêtres, du meuble et

Plus en détail

DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ

DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ ÉDITO La prise en charge d unités autonomes (business units) constitue l un des principaux enjeux actuels des entreprises qui recherchent des managers aptes

Plus en détail

Une couleur qui fait la différence COMPLICITÉ SUR-MESURE INNOVATION ÉTUDE DE CAS

Une couleur qui fait la différence COMPLICITÉ SUR-MESURE INNOVATION ÉTUDE DE CAS Une couleur qui fait la différence INNOVATION COMPLICITÉ SUR-MESURE ÉTUDE DE CAS 18 septembre 2013 GROUPE PROMUTUEL, C EST Le 4 e ASSUREUR de dommages au Québec. Un groupe mutualiste qui a plus de 160

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. Premiers théoriciens du management 19 Définitions du management 19 Fonctions des managers 20 Niveaux d exercice du management 20

SOMMAIRE PARTIE 1. Premiers théoriciens du management 19 Définitions du management 19 Fonctions des managers 20 Niveaux d exercice du management 20 Présentation 3 PARTIE 1 Le management de l entreprise et des hommes Chapitre 1 Le management et ses objectifs 19 1 Le management 19 Premiers théoriciens du management 19 Définitions du management 19 Fonctions

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES 534 Ressources humaines Le domaine fonctionnel Ressources humaines regroupe les emplois ayant pour objectif de gérer, mobiliser et développer les ressources humaines, valoriser l engagement des personnels

Plus en détail

Bienvenue au WEBINAR sur l ISO 9001:2015

Bienvenue au WEBINAR sur l ISO 9001:2015 13 octobre 2015 Bienvenue au WEBINAR sur l ISO 9001:2015 1 SAFER, SMARTER, GREENER Objectifs Faciliter la transition de votre système de management vers l ISO 9001:2015 2 Contenu 1. Introduction 2. Le

Plus en détail

Repères managériaux et premières orientations de l université du management

Repères managériaux et premières orientations de l université du management PROJET Pôle emploi Alsace CE 28 mars 2013 Repères managériaux et premières orientations de l université du management CONTENU 1 Préambule 2 3 Finalités et déclinaison de la politique managériale Les repères

Plus en détail

L organigramme est une simple représentation graphique de la structure

L organigramme est une simple représentation graphique de la structure L organigramme est une simple représentation graphique de la structure Economie d entreprise 1TS B.DARBIN- I.GARCIA Dossier 4: l organisation des activités PROBLEMATIQUE L entreprise cherche en permanence

Plus en détail

Structure organisationnelle

Structure organisationnelle Structure organisationnelle CH 03.1 Références: Robbins, chapitre 6 et Livian, chapitre 3 (cf. bibliographie) Objectifs Définir la structure organisationnelle et identifier ses éléments constitutifs Distinguer

Plus en détail

Définir les critères de la performance et construire des indicateurs appropriés. 1.3 DIRIGER ET DECIDER

Définir les critères de la performance et construire des indicateurs appropriés. 1.3 DIRIGER ET DECIDER PROGRAMME DE MANAGEMENT BTS COMMUNICATION DES ENTREPRISES PARTIE 1 : FINALISER ET DÉCIDER I - ENTREPRENDRE ET DIRIGER (26 H) 1.1 ENTREPRENDRE ET GERER C1/LOGIQUE ENTREPRENEURIALE & LOGIQUE MANAGERIALE

Plus en détail

LE RENFORCEMENT DES CAPACITES DANS LA MISE EN PLACE D UNE ADMINISTRATION ELECTRONIQUE EN AFRIQUE. Par. Mamosi LELO

LE RENFORCEMENT DES CAPACITES DANS LA MISE EN PLACE D UNE ADMINISTRATION ELECTRONIQUE EN AFRIQUE. Par. Mamosi LELO LE RENFORCEMENT DES CAPACITES DANS LA MISE EN PLACE D UNE ADMINISTRATION ELECTRONIQUE EN AFRIQUE Par Mamosi LELO INTRODUCTION La modernité n est pas l apanage des pays développés. Tous pays, comme toute

Plus en détail

Stratégie de dotation et de recrutement Directions proposées

Stratégie de dotation et de recrutement Directions proposées Stratégie de dotation et de recrutement 2011-2013 Directions proposées Objectif Obtenir des commentaires sur les orientations proposées dans le cadre de la Stratégie de dotation et de recrutement 2011-2013

Plus en détail

La gestion des ressources humaines (GRH)

La gestion des ressources humaines (GRH) La gestion des ressources humaines (GRH) La GRH regroupe l ensemble des pratiques de planification, de direction, d organisation et de contrôle des ressources humaines au sein de l organisation. Plus précisément,

Plus en détail

Référentiel métiers et modèle de compétences centralisé : un pilier pour le recrutement (mais pas seulement )

Référentiel métiers et modèle de compétences centralisé : un pilier pour le recrutement (mais pas seulement ) Référentiel métiers et modèle de compétences centralisé : un pilier pour le recrutement (mais pas seulement ) Romain Kieffer, Chef de projet 5 avril 2017 Agenda Référentiel métiers/compétences et processus

Plus en détail

Parcours Dirigeant. Promotion

Parcours Dirigeant. Promotion Parcours Dirigeant Promotion 2016 2017 Pour plus de renseignements, contactez Nathalie HAIRON, Conseiller Formation Tél. 02 99 05 45 38 nathalie.hairon@fac-metiers.fr Coralie HOGREL, Assistante commerciale

Plus en détail

Management des organisations

Management des organisations Management des organisations Rénovation Voie Technologique Tertiaire, de vers STMG Académie de Lyon Équipe des formateurs académiques 1 Quelle rupture? Quelle continuité? Quelle progression? I Sur la forme

Plus en détail

Avant-propos Entreprendre est une manifestation essentielle de la vie I. L entreprise Définition Typologie...

Avant-propos Entreprendre est une manifestation essentielle de la vie I. L entreprise Définition Typologie... Table des matières Avant-propos Entreprendre est une manifestation essentielle de la vie... 3 Première partie Entreprendre 5 Chapitre 1 L entreprise...7 I. L entreprise... 7 1. Définition...7 2. Typologie...9

Plus en détail

La vérification interne et l évaluation. L approche de la Direction de la vérification interne et de l évaluation des programmes de la SAAQ

La vérification interne et l évaluation. L approche de la Direction de la vérification interne et de l évaluation des programmes de la SAAQ La vérification interne et l évaluation L approche de la Direction de la vérification interne et de l évaluation des programmes de la SAAQ Positionnement de l organisation Comité de vérification Loi sur

Plus en détail

15/10/2009. Fidélisation des employés. Démarquez-vous comme employeur! CONTEXTE ACTUEL DU MARCHÉ DE L EMPLOI

15/10/2009. Fidélisation des employés. Démarquez-vous comme employeur! CONTEXTE ACTUEL DU MARCHÉ DE L EMPLOI Fidélisation des employés. Démarquez-vous comme employeur! CONTEXTE ACTUEL DU MARCHÉ DE L EMPLOI 1 Le profil des employés a changé! CONTEXTE ACTUEL DU MARCHÉ DE L EMPLOI HRM Group 2007. Reproduction totale

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLES ECOLE DE SANTÉ PUBLIQUE RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS Certificat universitaire en initiation à la Recherche pour le renforcement des Systèmes de Santé Option «Economie

Plus en détail

Les tentatives de modernisation des services publics via la GRH : bilan et perspectives d action

Les tentatives de modernisation des services publics via la GRH : bilan et perspectives d action Les tentatives de modernisation des services publics via la GRH : bilan et perspectives d action François Pichault Université de Liège-ESCP/EAP, Paris Plan de l exposé 1. Modernisation et GRH 2. Des problèmes

Plus en détail

Présentation des 4 spécialités en Terminale STMG. Lycée Bertrand d Argentré

Présentation des 4 spécialités en Terminale STMG. Lycée Bertrand d Argentré Présentation des 4 spécialités en Terminale STMG Lycée Bertrand d Argentré 1 2 Préambule En Première, la série STMG offre un équilibrage entre un enseignement général et un enseignement spécifique : économie-droit,

Plus en détail

LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE

LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE 4 eme journée d étude régionale La Qualité de Vie au Travail, une dynamique au service de la performance sociale et Institutionnelle LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE EN ŒUVRE AU SERVICE D UNE FINALITÉ ORGANISATIONNELLE

Plus en détail

Bonnes pratiques en sécurité sociale. Bonne pratique implémentée depuis: 2015

Bonnes pratiques en sécurité sociale. Bonne pratique implémentée depuis: 2015 Bonne pratique implémentée depuis: 2015 Bonnes pratiques en sécurité sociale Gestion adaptative des ressources humaines - système de motivation des employés fondé sur le concept de modèle de compétences

Plus en détail

Responsabilité Sociétale (RS): enjeux et mise en œuvre

Responsabilité Sociétale (RS): enjeux et mise en œuvre Responsabilité Sociétale (RS): enjeux et mise en œuvre L ISO 26000 mise en action: la méthode FAR RS * * Formule d Accès Rapide à la Responsabilité Sociétale Les auteurs de FAR RS version 4 La Méthode

Plus en détail

La relève d'entreprise, un défi qui demande de la planification!

La relève d'entreprise, un défi qui demande de la planification! Dossier : Ressources humaines La relève d'entreprise, un défi qui demande de la planification! Aujourd'hui, l'heure de la retraite a presque sonné pour des milliers d'entrepreneurs partout au Canada et

Plus en détail

La reconnaissance comme levier de performance : ils l ont expérimentée!

La reconnaissance comme levier de performance : ils l ont expérimentée! La reconnaissance comme levier de performance : ils l ont expérimentée! 17/02/2016 Matinale Commission QVT partenaire PSYA - ANDRH 2016 NOS INTERVENANTS Jean-Pierre BRUN Consultant Associé chez Empreinte

Plus en détail

Cadre de principes et de pratiques de l OMD sur le professionnalisme en douane ORGANISATION MONDIALE DES DOUANES

Cadre de principes et de pratiques de l OMD sur le professionnalisme en douane ORGANISATION MONDIALE DES DOUANES Cadre de principes et de pratiques de l OMD sur le professionnalisme en douane ORGANISATION MONDIALE DES DOUANES Cadre de principes et de pratiques de l OMD sur le professionnalisme en douane Cadre de

Plus en détail

Communication dans les organisations

Communication dans les organisations Communication dans les organisations C O U R S 3 HISTORIQUE ET THÉORIES DES ORGANISATIONS Évolution de la conception de l organisation Vers 1900 1930 1960 1970 2000 Mécaniste Classique Visions Organique

Plus en détail

Nouvelle approche gouvernementale et défis associés à la mesure de la performance au Québec

Nouvelle approche gouvernementale et défis associés à la mesure de la performance au Québec Mini-colloque de l Institut d administration publique de Québec: Portrait des approches et des défis associés à la mesure de la performance dans les diverses administrations publiques Le 5 mai 2016 Nouvelle

Plus en détail

La notion d organisation

La notion d organisation La notion d organisation FICHE 1 L homme est un «animal social» qui a une tendance naturelle à former des groupes : famille, tribus, villages. La notion d organisation englobe des domaines très variés

Plus en détail

FORMATION CONSEIL MANAGEMENT- RH EFFICACITE PROFESSIONNELLE COMMERCE - VENTE

FORMATION CONSEIL MANAGEMENT- RH EFFICACITE PROFESSIONNELLE COMMERCE - VENTE FORMATION CONSEIL MANAGEMENT- RH EFFICACITE PROFESSIONNELLE COMMERCE - VENTE CONTACT Dominique PASSEPORT passeportperformances@gmail.com +33(0)6.03.77.83.59 www.passeportperformances.fr PRESENTATION Expérience

Plus en détail

Êtes-vous un employeur de choix?

Êtes-vous un employeur de choix? Êtes-vous un employeur de choix? economie.gouv.qc.ca/mpa_emp CAHIER D ACTIVITÉS 1 Se sensibiliser au concept d employeur de choix ACTIVITÉ 1 Convaincre la perle rare! Mise en situation Vous êtes directeur

Plus en détail

Professionnalisation du test logiciel chez BNP Paribas. Sébastien Marcel Nicolas Pescheux

Professionnalisation du test logiciel chez BNP Paribas. Sébastien Marcel Nicolas Pescheux Professionnalisation du test logiciel chez BNP Paribas Sébastien Marcel Nicolas Pescheux SOMMAIRE 1. Contexte : la communauté Test BNPP 2. Reconnaissance du métier de testeur 3. Démarche d évaluation de

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Evolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Evolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION Niveau M : 180 heures 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

BTS 1 MANAGEMENT DES ENTREPRISES 1

BTS 1 MANAGEMENT DES ENTREPRISES 1 BTS 1 MANAGEMENT DES ENTREPRISES 1 «Le management est l ensemble des techniques d organisation de ressources qui sont mises en œuvre pour l administration d une entité. C est également l art de diriger

Plus en détail

Expérience du CHUQ en matière de stabilisation des postes d infirmières

Expérience du CHUQ en matière de stabilisation des postes d infirmières Expérience du CHUQ en matière de stabilisation des postes d infirmières Présentation de : Micheline Grégoire, adjointe à la DSI Louise Petitclerc, adjointe à la DRH Déroulement Présentation du CHUQ Origines

Plus en détail

Gestionnaires efficaces

Gestionnaires efficaces Gestionnaires efficaces Programme de développement de compétences en gestion www.formationgestionnaire.com Partenaires : Gestionnaires efficaces Ce programme complet de formation touche aux aspects essentiels

Plus en détail

Organisation & Management Questions types

Organisation & Management Questions types Choisissez la/les réponse(s) la/les plus appropriée(s) parmi les propositions offertes. 1. une entreprise unipersonnelle est une organisation, selon la définition donnée au cours 2. l étude des organisations

Plus en détail

Cadre de référence en Organisation du travail. Direction de la santé et des organisations 28 août 2009

Cadre de référence en Organisation du travail. Direction de la santé et des organisations 28 août 2009 Cadre de référence en Organisation du travail Direction de la santé et des organisations 28 août 2009 Plan de la présentation 1. Mandat de la Direction de la santé et des organisations (DSO) 2. Qu est-ce

Plus en détail

Chapitre II / Le premier pilier de re

Chapitre II / Le premier pilier de re Chapitre II / Le premier pilier de la rétribution r : la carrière re Cerdin, Guerrero, Roger, La gestion des carrières, Vuibert 1 Chapitre II / Le premier pilier de la rétribution : la carrière re Introduction

Plus en détail

ARIQ. Attraction, Rétention, Implication des Infirmières et Qualité des Soins. Sabine Stordeur William D hoore

ARIQ. Attraction, Rétention, Implication des Infirmières et Qualité des Soins. Sabine Stordeur William D hoore ARIQ Attraction, Rétention, Implication des Infirmières et Qualité des Soins Sabine Stordeur William D hoore Position du problème Sur le plan international : pénurie infirmière Sur le plan national : difficultés

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS 25 GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES ENERGIZE YOUR TALENT * *Musclez vos talents GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation

Plus en détail

Modèle de description et d analyse d un système d information. Jacques Despatis, Université du Québec 1

Modèle de description et d analyse d un système d information. Jacques Despatis, Université du Québec 1 Modèle de description et d analyse d un système d information Jacques Despatis, Université du Québec 1 1) Le défi d entreprise 2) Volet gestion 3) Volet organisation 5) Le système d information 6) La solution

Plus en détail

La pénibilité : un objet social mobilisateur pour la prévention dans les collectivités?

La pénibilité : un objet social mobilisateur pour la prévention dans les collectivités? La pénibilité : un objet social mobilisateur pour la prévention dans les collectivités? 9 ème journée santé et sécurité au travail CIG petite couronne Le 9 octobre 2012 Ludovic BUGAND (l.bugand@anact.fr)

Plus en détail

Les enjeux du management public Résultats d étude

Les enjeux du management public Résultats d étude Les enjeux du management public Résultats d étude DISPOSITIF METHODOLOGIQUE Méthodologie Etude quantitative en ligne Cibles Managers dans la fonction publique (encadrants) Terrain Du 27 octobre au 3 novembre

Plus en détail

N doc : FOS Manuel de Management Qualité. Sig-aL

N doc : FOS Manuel de Management Qualité. Sig-aL N doc : FOS3-04 01 Manuel de Management Qualité Sig-aL 1 Politique Qualité La mise en place de notre démarche qualité est pour nous le moyen de nous organiser en interne mais aussi de mieux répondre aux

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Terminale STMG Sciences de Ressources pour le lycée général et technologique programme de RH et avec Sciences de / Management des / Droit Le programme de prend appui sur les enseignements de sciences

Plus en détail

RÉSUMÉ DES OBJECTIFS AXE : ÉVALUTION ET

RÉSUMÉ DES OBJECTIFS AXE : ÉVALUTION ET RÉSUMÉ DES OBJECTIFS ORIENTATION Une communauté énergique par l emploi et l économie, résolue à favoriser l équité et l accessibilité au marché du travail, à l éducation et à la formation continue afin

Plus en détail

Système de Management qualité

Système de Management qualité MAE Système de Management qualité Kouassi DJEHA Auditeur certifié Institut Supérieur du Management 22 BP 876 Abidjan 22 Cocody,II Plteaux, VallonsTél. : 22 41 87 02 Fax :22 41 87 04 mail :msi-ism@yahoo.fr

Plus en détail

Opérationnalisation de la RSE : Mise en œuvre de la démarche RSE selon la norme ISO 26000

Opérationnalisation de la RSE : Mise en œuvre de la démarche RSE selon la norme ISO 26000 Opérationnalisation de la RSE : Mise en œuvre de la démarche RSE selon la norme ISO 26000 Zineb BELYMAM - Copyright Bureau Veritas Tous droits réservés Introduction Qu est ce que la responsabilité sociétale

Plus en détail

DIRECTEUR ADMINISTRATIF / DIRECTRICE ADMINISTRATIVE, SERVICES GÉNÉRAUX DESCRIPTION DE POSTE : CURLING CANADA CATÉGORIE SALARIALE : Salaire

DIRECTEUR ADMINISTRATIF / DIRECTRICE ADMINISTRATIVE, SERVICES GÉNÉRAUX DESCRIPTION DE POSTE : CURLING CANADA CATÉGORIE SALARIALE : Salaire DESCRIPTION DE POSTE : SERVICE : CATÉGORIE SALARIALE : SUPÉRIEUR : DIRECTEUR ADMINISTRATIF / DIRECTRICE ADMINISTRATIVE, SERVICES GÉNÉRAUX Administration Salaire Chef de la direction CURLING CANADA DATE

Plus en détail

Devenir une vraie entreprise apprenante

Devenir une vraie entreprise apprenante Daniel BELET Devenir une vraie entreprise apprenante LES MEILLEURES PRATIQUES, 2003 ISBN : 2-7081-2836-1 Table des matières Introduction... 1 Chapitre 1. Reconnaître l enjeu stratégique du management des

Plus en détail

La création de conditions favorables à la responsabilisation du personnel en regard de leur santé L acquisition de saines habitudes de vie

La création de conditions favorables à la responsabilisation du personnel en regard de leur santé L acquisition de saines habitudes de vie Entreprise en santé: L expérience du Centre jeunesse Chaudière-Appalaches Présenté aux journées annuelles de santé publique Par Patrick Simard Directeur des services professionnels et ressources humaines

Plus en détail

Charte de la mobilité dans la fonction publique de l Etat Tout le monde s engage...

Charte de la mobilité dans la fonction publique de l Etat Tout le monde s engage... MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Charte de la mobilité dans la fonction publique de l Etat Tout le monde s engage... > Charte de la mobilité dans la fonction publique de

Plus en détail

L INNOVATION COMME CATALYSEUR À LA MOBILISATION MONSIEUR ANDRÉ LEGAULT DIRECTEUR GÉNÉRAL VILLE DE QUÉBEC

L INNOVATION COMME CATALYSEUR À LA MOBILISATION MONSIEUR ANDRÉ LEGAULT DIRECTEUR GÉNÉRAL VILLE DE QUÉBEC L INNOVATION COMME CATALYSEUR À LA MOBILISATION MONSIEUR ANDRÉ LEGAULT DIRECTEUR GÉNÉRAL VILLE DE QUÉBEC INTRODUCTION Les défis d hier à aujourd hui Les facteurs d influence à la mobilisation : L humain

Plus en détail

UMANI VOUS AIDE À FIXER LE BON CAP ET TENIR LA BARRE!

UMANI VOUS AIDE À FIXER LE BON CAP ET TENIR LA BARRE! L externalisation qui donne de la ressource AUDIT & DIAGNOSTIC RECRUTEMENT ACCOMPAGNEMENT RH 3.0 UMANI VOUS AIDE À FIXER LE BON CAP ET TENIR LA BARRE! UMANI VOUS AIDE À FIXER LE BON CAP ET TENIR LA BARRE!

Plus en détail

Management et espaces de discussion sur le travail

Management et espaces de discussion sur le travail Et si on parlait du travail? Toulon, Matinale du 24 juin 2016 Comité Départementale de Prévention des RPS Management et espaces de discussion sur le travail Patrick CONJARD Et si on parlait du travail?

Plus en détail

LA NORME ISO 9001 : 2008, UN OUTIL DE GESTION

LA NORME ISO 9001 : 2008, UN OUTIL DE GESTION LA NORME ISO 9001 : 2008, UN OUTIL DE GESTION DANIEL OBLED Daniel Obled http://quali-conseil.com Quali-Conseil Inc 1 /20 ISO 9000? Daniel Obled http://quali-conseil.com Quali-Conseil Inc 2 /20 TABLE DES

Plus en détail

Partie I Sélectionner l information décisionnelle 1

Partie I Sélectionner l information décisionnelle 1 Introduction Partie I Sélectionner l information décisionnelle 1 IX Chapitre 1 n Organiser le système de pilotage 3 Mettre une activité sous contrôle 4 La mise sous contrôle d une activité s exerce à deux

Plus en détail

* Il est à noter que le masculin n est utilisé que pour faciliter la tâche. Charte de vérification interne

* Il est à noter que le masculin n est utilisé que pour faciliter la tâche. Charte de vérification interne * Il est à noter que le masculin n est utilisé que pour faciliter la tâche. 1.0 Introduction Charte de vérification interne 1.1 La présente charte vise à définir et à établir : la mission officielle de

Plus en détail

Concevoir avec l environnement

Concevoir avec l environnement Pré-diagnostic Concevoir avec l environnement Réduire les coûts liés aux matières, la logistique, l énergie, l eau, les déchets... Innover et créer un avantage concurrentiel en concevant de nouveaux produits

Plus en détail

La négociation collective : convention collective accord d entreprise

La négociation collective : convention collective accord d entreprise Département Gestion Administrative et COmmerciale GACO PROGRAMMES DES MODULES M 1 SEMINAIRES D INTEGRATION, PROFESSIONNELS ET DE CLOTURE DES ACTIVITES - Présentation du programme pédagogique - Présentation

Plus en détail

ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION : BACHELIER EN MARKETING

ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION : BACHELIER EN MARKETING MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION

Plus en détail

MBA DIRIGEANT DE PME

MBA DIRIGEANT DE PME MBA DIRIGEANT DE PME MBA N 20 PROGRAMME DIPLÔMANT 55 45 jours 16000 14 378 HT* 15 600 TTC* incluant le séminaire International hors billet avion (5 jours) USA Lancement 2016 Paris Novembre 2016 Mars Septembre

Plus en détail

Avec le présent accord, le télétravail est désormais inscrit dans les modalités d organisation du travail de l Entreprise.

Avec le présent accord, le télétravail est désormais inscrit dans les modalités d organisation du travail de l Entreprise. Le télétravail à EDF SA Préambule L ambition de l Entreprise vise à responsabiliser, simplifier et innover pour améliorer notre performance collective au service des enjeux industriels et commerciaux.

Plus en détail

Principes de management de la qualité

Principes de management de la qualité Page 1 sur 6 Acquérir les bases Principes de management de la qualité Le texte ci-dessous est la reproduction intégrale du contenu du document "Principes de management de la qualité". Introduction Ce document

Plus en détail

Sylvie Saint-Onge, Ph.D., CRHA, ASC Professeure de management, HEC Montréal. Décembre 2012

Sylvie Saint-Onge, Ph.D., CRHA, ASC Professeure de management, HEC Montréal. Décembre 2012 Sylvie Saint-Onge, Ph.D., CRHA, ASC Professeure de management, HEC Montréal Décembre 2012 St-Onge, S. (2012) Gestion de la performance, Chenelière éducation, Montréal, 398 pages Définitions Partie 1: Programme

Plus en détail

Ville de Montréal Processus budgétaire 2011

Ville de Montréal Processus budgétaire 2011 Direction de l approvisionnement 11 mai 2010 Ville de Montréal Processus budgétaire 2011 Présentation à l intention des membres des commissions sur les finances municipales et d agglomération Direction

Plus en détail

DÉVELOPPER UNE ÉQUIPE DE CHAMPIONS

DÉVELOPPER UNE ÉQUIPE DE CHAMPIONS DÉVELOPPER UNE ÉQUIPE DE CHAMPIONS ACQUÉRIR LE SAVOIR-FAIRE ET LE SAVOIR-ÊTRE POUR LE PLEIN POTENTIEL DE VOS RESSOURCES HUMAINES Sommaire MITRA est une entreprise active depuis 1990 dans les domaines de

Plus en détail

AXE III : DES JEUNES PRÊTS POUR LE TRAVAIL, UNE ÉCONOMIE PRÊTE À LES ACCUEILLIR

AXE III : DES JEUNES PRÊTS POUR LE TRAVAIL, UNE ÉCONOMIE PRÊTE À LES ACCUEILLIR Mémoire du Forum des jeunes de la fonction publique québécoise dans le cadre du renouvellement de la politique québécoise de la jeunesse du Gouvernement du Québec Le Forum des jeunes de la fonction publique

Plus en détail

Définition de l organisation. Les approches classiques. Communication. Émetteur Message Récepteur

Définition de l organisation. Les approches classiques. Communication. Émetteur Message Récepteur Cours 2 1 Communication Schéma simplifié Codage, bruit Émetteur Message Récepteur Feed-back, décodage 2 Définition de l organisation Organiser Organisation Doter d une structure Façon dont un ensemble

Plus en détail

Expérimentations MDA. Commission Aide à la personne Conseil de la CNSA Mercredi 23 octobre 2013

Expérimentations MDA. Commission Aide à la personne Conseil de la CNSA Mercredi 23 octobre 2013 Expérimentations MDA Commission Aide à la personne Conseil de la CNSA Mercredi 23 octobre 2013 MDA sujet d actualité Un modèle d organisation évoqué dès 2007 par la CNSA dans son rapport annuel Développement

Plus en détail

SOMMAIRE 27/03/2014. Quels enjeux pour un TABLEAU DE BORD de suivi d incidents?

SOMMAIRE 27/03/2014. Quels enjeux pour un TABLEAU DE BORD de suivi d incidents? Conférence FONCSI du 6 mars 2014 Bonnes questions à se poser sur son dispositif de retour et de partage d expérience Quels enjeux pour un TABLEAU DE BORD de suivi d incidents? Bastien Brocard EDF R&D SOMMAIRE

Plus en détail

Axe 1 : Développer l'exemplarité du Conseil Général

Axe 1 : Développer l'exemplarité du Conseil Général N de la mesure : 1.6.2 Axe 1 : Développer l'exemplarité du Conseil Général Action 1.6 : Diffuser la culture du développement durable dans la collectivité Pilote : Direction générale adjointe aménagement

Plus en détail

Plan stratégique

Plan stratégique Plan stratégique 2016-17 Objectifs, livrables et résultats du projet Haliburton Kawartha Lakes Peterborough Northumberland Contenu 1. Sommaire et priorités 2. Thèmes stratégiques Aperçu 3. Information

Plus en détail

Fonds de Renforcement Organisationnel

Fonds de Renforcement Organisationnel Fonds de Renforcement Organisationnel 1. Objectifs Le fonds de renforcement organisationnel (FRO) a pour objectif d accroître l efficience, le professionnalisme et l adaptation à leur environnement des

Plus en détail

LA DYNAMIQUE STRUCTURELLE

LA DYNAMIQUE STRUCTURELLE LA DYNAMIQUE STRUCTURELLE Table des matières LA DYNAMIQUE STRUCTURELLE... 1 I. Les déterminants de l évolution de la structure d une entreprise... 3 II. Les différentes modalités des changements de structure...

Plus en détail

ÉVALUATEUR MANUEL D INSTRUCTION

ÉVALUATEUR MANUEL D INSTRUCTION ÉVALUATEUR MANUEL D INSTRUCTION Avril 2012 Ce manuel à l usage des évaluateurs d unités de formation continue (UFC) pour l IDCEC 1 Table des matières LA MISSION DE L IDCEC... 3 LA VISION DE L IDCEC...

Plus en détail

Former ses fournisseurs à la qualité. AFNOR COMPETENCES Claudine Vallon 11/2010

Former ses fournisseurs à la qualité. AFNOR COMPETENCES Claudine Vallon 11/2010 Former ses fournisseurs à la qualité AFNOR COMPETENCES Claudine Vallon 11/2010 Le rôle des fournisseurs dans l entreprise La qualité des produits et services est intimement liée à celle des fournisseurs

Plus en détail

LA SERIE STMG. «Sciences et Technologies du Management et de la Gestion»

LA SERIE STMG. «Sciences et Technologies du Management et de la Gestion» LA SERIE STMG «Sciences et Technologies du Management et de la Gestion» Les objectifs de la série STMG : Favoriser la poursuite d études après le baccalauréat Grâce à une solide formation générale d une

Plus en détail

Réseau de lutte contre le cancer de la Montérégie. Jean Latreille md et Christine Bertrand Pour le Réseau Cancer Montérégie

Réseau de lutte contre le cancer de la Montérégie. Jean Latreille md et Christine Bertrand Pour le Réseau Cancer Montérégie Réseau de lutte contre le cancer de la Montérégie Jean Latreille md et Christine Bertrand Pour le Réseau Cancer Montérégie Objectifs de la présentation Décrire les grands principes qui nous ont guidés

Plus en détail

Initiative de développement du leadership autochtone (IDLA) Présentation au Symposium de l APEX

Initiative de développement du leadership autochtone (IDLA) Présentation au Symposium de l APEX Initiative de développement du leadership autochtone (IDLA) Présentation au Symposium de l APEX CONTEXTE DU PROGRAMME DE L IDLA Élaboré à la suite de l Initiative du sous-ministre sur la main-d œuvre autochtone

Plus en détail

La qualité, l ISO 9001 et la gestion des documents d activité. Marie-Françoise Nesme Consultante associée, TEMPERENS

La qualité, l ISO 9001 et la gestion des documents d activité. Marie-Françoise Nesme Consultante associée, TEMPERENS La qualité, l ISO 9001 et la gestion des documents d activité Marie-Françoise Nesme Consultante associée, TEMPERENS Le contexte : les avantages La description du système de management de la qualité de

Plus en détail

Training & Coaching COACHING DEVELOPPEMENT PERSONNEL. Catalogue 2017

Training & Coaching COACHING DEVELOPPEMENT PERSONNEL. Catalogue 2017 COACHING & DEVELOPPEMENT PERSONNEL Catalogue 2017 TABLE DES MATIERES LE COACHING CHEZ FORMASOFT... 3 DEVELOPPEMENT PERSONNEL... 5 MANAGEMENT PERSONNEL... 6 COMMERCIAL & VENTE... 7 EFFICACITE PROFESSIONNELLE...

Plus en détail

L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité

L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité Bernadette Jouguet Institut de Recherches sur la Catalyse et l Environnement de Lyon Plan Introduction Eléments essentiels au succès d une démarche

Plus en détail

1.1. Définitions Les grandes tendances L importance économique La notion de destination Les avantages économiques

1.1. Définitions Les grandes tendances L importance économique La notion de destination Les avantages économiques Table des matières. Chapitre 1 Le marché du tourisme et de l accueil... 1 1. La mondialisation de l industrie touristique.... 1 1.1. Définitions... 1 1.2. Les grandes tendances.... 2 2. L importance économique

Plus en détail

CAMPUS DIRIGEANT PME 2016

CAMPUS DIRIGEANT PME 2016 CAMPUS DIRIGEANT PME 2016 PRESENTATION GLOBALE Les objectifs Accéder à une vision globale de son entreprise, identifier ses forces et ses faiblesses, les risques et opportunités à venir, définir les facteurs

Plus en détail

CERTIFIED ISO/IEC APPLICATION SECURITY LEAD IMPLEMENTER

CERTIFIED ISO/IEC APPLICATION SECURITY LEAD IMPLEMENTER CERTIFIED APPLICATION SECURITY LEAD IMPLEMENTER MAÎTRISER LA MISE EN ŒUVRE DE PROCESSUS, D ACTIVITÉS ET DE TECHNIQUES DE SÉCURITÉ, À TRAVERS L ORGANISATION SUR LA BASE DE LA NORME INTERNATIONALE SÉCURITÉ

Plus en détail

LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011

LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011 Fiche technique LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011 TRAVAILLEURS SOCIAUX 1. ELEMENTS DE DEFINITION A. L individu est acteur dans la communauté : ACTEUR : L habitant

Plus en détail

Relations d emploi changeantes, législation du travail et défis à relever par les syndicats

Relations d emploi changeantes, législation du travail et défis à relever par les syndicats Relations d emploi changeantes, législation du travail et défis à relever par les syndicats Pourquoi l accent sur les relations d emploi? Traditionnellement, le syndicalisme et la législation du travail

Plus en détail

FILIERE MANAGEMENT REFERENTIEL METIER DE POLE EMPLOI

FILIERE MANAGEMENT REFERENTIEL METIER DE POLE EMPLOI Page 1 sur 23 FILIERE MANAGEMENT REFERENTIEL METIER DE POLE EMPLOI MISSIONS ACTIVITES COMPETENCES Page 2 sur 23 FILIERE MANAGEMENT METIER MANAGEMENT DE PROXIMITE 3 RESPONSABLE D EQUIPE (AGENCE /PLATEFORME/SERVICES

Plus en détail

Prévenir les risques psychosociaux : une opportunité pour l entreprise et les salariés de valoriser le travail

Prévenir les risques psychosociaux : une opportunité pour l entreprise et les salariés de valoriser le travail Prévenir les risques psychosociaux : une opportunité pour l entreprise et les salariés de valoriser le travail FORUM Alsace Santé au Travail 67 20 octobre 2009 Philippe DOUILLET, Agence Nationale pour

Plus en détail

CLASSIFICATION HIERARCHIQUE DES BESOINS

CLASSIFICATION HIERARCHIQUE DES BESOINS CLASSIFICATION HIERARCHIQUE DES BESOINS Maslow dans le monde du test: comment répondre aux besoins d une équipe de test Lahossaine El Khaloui Qui suis-je? Lahossaine El Khaloui Directeur des opérations

Plus en détail

Les onze facteurs du modèle AFDIE

Les onze facteurs du modèle AFDIE LE MODELE DE L AFDIE Le modèle de l Association française pour le développement de l Intelligence économique (AFDIE) est à la fois le programme et la boite à outils générale qui permet le démarrage ou

Plus en détail

SPW-DRH- Emmanuelle RAPPE- Avril 2015

SPW-DRH- Emmanuelle RAPPE- Avril 2015 SPW-DRH- Emmanuelle RAPPE- Avril 2015 +/- 9000 fonctionnaires Une répartition sur l ensemble du territoire wallon Des compétences multiples et variées Une institution qui est le résultat de la fusion

Plus en détail