Le Programme Feux Rouges

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Programme Feux Rouges"

Transcription

1 Le Programme Feux Rouges 1 / 12

2 Couverture Rappel du COPIL du 14 mars 2007 Le constat : 1) les objectifs 2006 fixés pour la réduction du ratio : Dépenses remboursées en rapport avec l ALD Total des dépenses en rapport et sans rapport avec l ALD ne sont pas atteints (objectif : réduction de 4 points) 2 / 12

3 Campagne de sensibilisation régionale Couverture Respect de l ordonnance bizone Rappel du COPIL DU 31 AOUT 2007 Propositions du groupe et décisions du COPIL: Action sur les médicaments feux rouges DRSM Action sur les infirmiers CPAM Action sur les kinésithérapeutes CPAM Action sur les transports CPAM (non retenu) 3 / 12

4 Campagne de sensibilisation régionale Couverture Respect de l ordonnance bizone DECISION D ACTIONS REGIONALES SUR LES ALD PAR LE COPIL DU 31 AOUT 2) Action de sensibilisation des bénéficiaires: a/ Information préalable: - Conseil de l Ordre - Instances conventionnelles b/ Sélection des bénéficiaires: Prescripteurs + molécules c/ Rappel personnalisé de la réglementation: - Prescripteurs - Bénéficiaires d/ Référentiels: Les recommandations de la Haute Autorité de la Santé 4 / 12

5 Couverture Méthodologie - Des requêtes réalisées régionalement par le Service Médical et lancées dans les ELSM ciblent les plus gros consommateurs de feux rouges. Elles sélectionnent automatiquement 1050 courriers à adresser aux patients mensuellement dans toute la région. - Un courrier est adressé aux médecins prescripteurs de feux rouges avant le 30 de chaque mois jours plus tard, sauf réclamation de la part du prescripteur, un courrier est adressé aux assurés ayant bénéficié de la prescription à 100% leur indiquant la rectification du rembousement 5 / 12

6 Inppact-PS (Ensembles des actions) : Suivi de l ordonnancier Bizone % de Médicaments remboursés à 100% Le Programme Feux Rouges 6 / 12 Différentiel: -0,8%

7 Cohorte Feux Rouges Service Médical Mai 2009 (1050 Personnes et 558 Praticiens) Suivi de l'ordonnacier Bizone: Pourcentage de médicaments remboursés à 100% 96% Cohorte de Mai % 92% 90% 88% 86% Différentiel: -6,2% 84% déc-08 janv-09 févr-09 mars-09 avr-09 mai-09 juin-09 juil-09 août-09 sept-09 oct-09 nov-09 déc-09 7 / 12

8 Suivi de l ordonnancier Bizone dans la région Languedoc-Roussillon Évolution entre 2008 et 2009 Ration ALD % Médicaments remboursés à 100% CPG 2009 Bizone ALD Médicaments omnipraticiens (Matrise médicalisée) Inppact-PS (visites DAM Omnipraticiens) Cohorte Feux Rouges Service Médical France - 0,2 % - 0,2% Languedoc- Roussillon - 0,3% - 0,5% - 0,8% - 6,2% 8 / 12

9 Sommes en Euros sept-07 DEBOURSEMENT INDUS MENSUEL TOTAL EN EUROS SUR LA REGION pour 3584 personnes et 1538 Praticiens nov-07 janv-08 mars-08 mai-08 juil-08 1ère cohorte 763 Personnes sept-08 nov-08 2ème cohorte 721 Personnes janv-09 mars-09 3ème cohorte 1050 Personnes mai ème cohorte 1050 Personnes juil sept nov janv Mois 9 / 12

10 Sommes en Euros Cumul des dépenses évitées entre Décembre 2008 et Décembre 2009 comparé à la même période de l'année précédente pour 3584 Personnes et 1538 Praticiens oct-08 nov-08 déc-08 janv-09 févr-09 mars avr-09 mai-09 juin-09 juil-09 Mois août sept oct-09 nov-09 déc / 12

11 Les réactions des Médecins Bilan sur les 2 dernières cohortes 169 Réactions des médecins pour 2100 courriers envoyés et qui concernent 1359 Praticiens (8% du total des courriers). Le médecin affirme qu il a bien prescrit le médicament en position basse du bizone (erreur à la facturation de la délivrance?) 48% Le protocole n a pas été actualisé 11,5% Complication non saisie dans Hippocrate 3,5% Le prescripteur admet une erreur lors de la rédaction du bizone Le prescripteur maintien que le médicament est bien en relation avec l ALD 13% 24% 11 / 12

12 Propositions d Actions - Passage à une campagne trimestrielle (1050 courriers) - Élaborer un listing des pharmacies ressortant le plus souvent afin d organiser un entretien d alerte - Idem pour les prescripteurs 12 / 12

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

Cours de photographie, agenda cours vendredi semaine A et B, École d'arts P

Cours de photographie, agenda cours vendredi semaine A et B, École d'arts P ven. 30 sept. 2016 ven. 7 oct. 2016 ven. 14 oct. 2016 mer. 19 oct. 2016 jeu. 20 oct. 2016 ven. 21 oct. 2016 sam. 22 oct. 2016 dim. 23 oct. 2016 lun. 24 oct. 2016 mar. 25 oct. 2016 mer. 26 oct. 2016 jeu.

Plus en détail

VALEURS DES INDICES. PPEI val.définitive. Réf: 2000 (Prix à la Production de l'industrie et des

VALEURS DES INDICES. PPEI val.définitive. Réf: 2000 (Prix à la Production de l'industrie et des à la Contrats 97-07 et Biogaz valeur juillet 04 112,3 (juillet 04) valeur juillet 04 104,3 (juillet 04) connue en janvier 05 113,2 (déc.04) connue en janvier 05 104,8 (sept.04) connue en janvier 05 127,1

Plus en détail

Commission Paritaire Locale des médecins de l Aube. Contrat Local d Objectifs relatifs à la Maîtrise Médicalisée Des Dépenses

Commission Paritaire Locale des médecins de l Aube. Contrat Local d Objectifs relatifs à la Maîtrise Médicalisée Des Dépenses Commission Paritaire Locale des médecins de l Aube Contrat Local d Objectifs relatifs à la Maîtrise Médicalisée Des Dépenses Plan d actions 2009 - 1 - LE CONTRAT LOCAL D OBJECTIF : Missions et moyens de

Plus en détail

2013 ARROND janv 06-janv 13-janv 20-janv 27-janv 03-févr

2013 ARROND janv 06-janv 13-janv 20-janv 27-janv 03-févr 2013 ARROND 10 01-janv BENHAMOU 2, rue du Fg Saint Denis 75010 01 47 70 06 70 06-janv 13-janv BENHAMOU 2, rue du Fg Saint Denis 75010 01 47 70 06 70 20-janv BENHAMOU 2, rue du Fg Saint Denis 75010 01 47

Plus en détail

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv.

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv. COMPARAISON DES TAUX FIXES ET DES TAUX VARIABLES ET TAUX MOYEN DES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES À L HABITATION À 5 ANS 2 Taux fixes Taux variables Réservé à l usage interne de. TAUX FIXES DES 25 DERNIÈRES ANNÉES

Plus en détail

Calendrier prévisionnel "Responsable en Ressources Humaines" 2015-2016

Calendrier prévisionnel Responsable en Ressources Humaines 2015-2016 Calendrier prévisionnel "Responsable en Ressources Humaines" 2015-2016 Semaine Jour Date Institut ou Jours Heures Lundi 05-oct 15 Entreprise Mardi 06 oct 15 Semaine 41 Mercredi 07 oct 15 Jeudi 08-oct-15

Plus en détail

Retour d expérience. Performance des chauffe-eau solaires sur RA et LR. Xavier Figari journée technique régionale IERA 25/10/2012

Retour d expérience. Performance des chauffe-eau solaires sur RA et LR. Xavier Figari journée technique régionale IERA 25/10/2012 PLATEFORME FORMATION ET EVALUATION SOLAIRE & BATIMENT Performance des chauffe-eau solaires sur RA et LR Retour d expérience Xavier Figari journée technique régionale IERA 25/10/2012 Retours d expérience

Plus en détail

PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT DU RETOUR À DOMICILE DES PATIENTS HOSPITALISÉS. Champ Maternité. Couverture

PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT DU RETOUR À DOMICILE DES PATIENTS HOSPITALISÉS. Champ Maternité. Couverture PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT DU RETOUR À DOMICILE DES PATIENTS HOSPITALISÉS Champ Maternité Couverture Enjeux et objectifs du programme Répondre à une volonté croissante des patients Adapter et renforcer

Plus en détail

Les conventions avec les professionnels de santé libéraux. - 1 Echelon régional du service médical PACA Corse pôle RPS - mars 2010

Les conventions avec les professionnels de santé libéraux. - 1 Echelon régional du service médical PACA Corse pôle RPS - mars 2010 Les conventions avec les professionnels de santé libéraux - 1 Echelon régional du service médical PACA Les conventions nationales Elles régissent les relations entre les Professionnels de santé et l assurance

Plus en détail

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI SAMEDI DIMANCHE

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI SAMEDI DIMANCHE 05-janv 06-janv 07-janv 08-janv 09-janv 10-janv 11-janv LA GARE LA GARE LA GARE LA GARE LA GARE LA GARE LA GARE DU CENTRE DU CENTRE DU CENTRE DU CENTRE DU CENTRE DU CENTRE DU CENTRE 12-janv 13-janv 14-janv

Plus en détail

RAPPORT DE CERTIFICATION VISITEURS SUITE A VISITE CIBLÉE. Centre Hospitalier Spécialisé Interdépartemental

RAPPORT DE CERTIFICATION VISITEURS SUITE A VISITE CIBLÉE. Centre Hospitalier Spécialisé Interdépartemental RAPPORT DE CERTIFICATION VISITEURS SUITE A VISITE CIBLÉE 2 ÈME PROCÉDURE Centre Hospitalier Spécialisé Interdépartemental 6 bis rue du pavé- BP 03 03360 AINAY Le CHATEAU Novembre 2008 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

Indices des prix relatifs à la consommation de boissons alcoolisées en France depuis janvier 1998

Indices des prix relatifs à la consommation de boissons alcoolisées en France depuis janvier 1998 Pour toute impression ou sauvegarde, ouvrir la version Word de cette page. Thématique : Offre Substance considérée : Alcool Indices des prix relatifs à la consommation de boissons alcoolisées en France

Plus en détail

Assises du médicament- Groupe 3

Assises du médicament- Groupe 3 Assises du médicament- Groupe 3 1 La prescription hors AMM: état des lieux de la réglementation 1. Droit commun 2. Procédures dérogatoires 09 mars 2011 2 1 1. Droit commun Principes et bases réglementaires

Plus en détail

Baromètre du surendettement

Baromètre du surendettement Baromètre du surendettement 4 ème trimestre 2015 Données d activité Typologie de l endettement Le nombre de dossiers déposés auprès des secrétariats des commissions de surendettement de janvier 2015 à

Plus en détail

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale &LUFXODLUH&1$076 Date : 27/03/2001 Origine : ENSM DDRI Réf. : ENSM n 14/2001 DDRI n 46/2001 n / n / MMES et MM les Directeurs - des Caisses

Plus en détail

ANTIBIOTIQUES: les actions de l assurance maladie pour promouvoir le bon usage. rencontres santé publique ATB - CNAMTS 1

ANTIBIOTIQUES: les actions de l assurance maladie pour promouvoir le bon usage. rencontres santé publique ATB - CNAMTS 1 ANTIBIOTIQUES: les actions de l assurance maladie pour promouvoir le bon usage 1 ATB: actions de l Assurance Maladie! L assurance Maladie sur tous les fronts: " accompagnement des médecins prescripteurs

Plus en détail

15 ème Journée plénière OMéDIT région Centre Val de Loire 17 novembre 2016

15 ème Journée plénière OMéDIT région Centre Val de Loire 17 novembre 2016 15 ème Journée plénière OMéDIT région Centre Val de Loire 17 novembre 2016 Plan 2 Plan 3 Cibles et thèmes du plan : Cible : professionnels de santé et grand public. 5 thèmes : Antériorité : 20 ans de recul

Plus en détail

AUTONOMIE ALIMENTAIRE. en EHPAD. Projet du Docteur Bertrand BONNAY DIU de Médecin Coordonnateur d EHPAD Université Paris Descartes 2015

AUTONOMIE ALIMENTAIRE. en EHPAD. Projet du Docteur Bertrand BONNAY DIU de Médecin Coordonnateur d EHPAD Université Paris Descartes 2015 AUTONOMIE ALIMENTAIRE en EHPAD Projet du Docteur Bertrand BONNAY DIU de Médecin Coordonnateur d EHPAD Université Paris Descartes 2015 Contexte et définition CONTEXTE : Dans un EHPAD rural de 95 lits, comment

Plus en détail

Prescriptions médicales

Prescriptions médicales Prescriptions médicales patient dossier médical mineur majeur protégé responsabilité profession justice hôpital L exercice de la médecine comporte l établissement par le médecin, conformément aux constatations

Plus en détail

L accidentalité routière en 2015 dans le Loiret. Réunion du 24 juin 2015

L accidentalité routière en 2015 dans le Loiret. Réunion du 24 juin 2015 L accidentalité routière en 215 dans le Loiret Réunion du 24 juin 215 L évolution du nombre de tués de 24 à 214 Une baisse importante de la mortalité routière jusqu en 214 fortement remise en cause en

Plus en détail

positionnement du pharmacien et des autres professionnels de santé

positionnement du pharmacien et des autres professionnels de santé Sevrage tabagique : positionnement du pharmacien et des autres professionnels de santé Pr Marie-Pierre SAUVANT-ROCHAT Clermont Université, Université d Auvergne, Faculté Pharmacie, Département Santé Publique

Plus en détail

CPL pharmaceutique du

CPL pharmaceutique du CPL pharmaceutique du 22 05 2014 CPAM des Landes, le 22 mai 2014 1) Tableau des dépenses p.2 Dépenses de santé : état au 31 décembre 2013 PRESTATIONS Régime Général MSA RSI AUTRES TOTAL MEDICAMENT Médicaments

Plus en détail

Antibioprophylaxie en chirurgie de première intention

Antibioprophylaxie en chirurgie de première intention Antibioprophylaxie en chirurgie de première intention Services de chirurgie A et B et Bloc opératoire BAUDIN/EPP ATB 1 CHOIX DU THEME Antibioprophylaxie = mesure fondamentale de prévention des ISO* et

Plus en détail

Geneviève Georges, CRLC Val d Aurelle, Montpellier. Infirmière coordonatrice Centre Agréé de nutrition parentérale.

Geneviève Georges, CRLC Val d Aurelle, Montpellier. Infirmière coordonatrice Centre Agréé de nutrition parentérale. MISE EN OEUVRE DE LA NUTRITION Geneviève Georges, CRLC Val d Aurelle, Montpellier. Infirmière coordonatrice Centre Agréé de nutrition parentérale. Régionales de cancérologie, 24 juin 2011 Nutrition? Perfusion

Plus en détail

Indicateurs de suivi de la qualité de service de GrDF

Indicateurs de suivi de la qualité de service de GrDF Indicateurs de suivi de la qualité de service de GrDF Publication trimestrielle - Valeurs au 31 juillet 2014 Préambule GrDF place le client au centre de ses enjeux. Assurer la qualité de ses prestations,

Plus en détail

Chapitre 19 : PRIX A LA CONSOMMATION FINALE DES

Chapitre 19 : PRIX A LA CONSOMMATION FINALE DES Chapitre 19 : PRIX A LA CONSOMMATION FINALE DES SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 313 II. LISTE DES TABLEAUX... 313 III. PRESENTATION... 3 IV. METHODOLOGIE... 3 V. SOURCES DE DOCUMENTATION... 3 Chapitre

Plus en détail

Réunions d'établissement, AC, Cycle 1 (1H 2H), Cycle 1 (3H 4H), Cycle 2 (5H 6H), Cycle 2 (7H 8H), FLS, Introduction à la profession, MCD-MCDI-ES

Réunions d'établissement, AC, Cycle 1 (1H 2H), Cycle 1 (3H 4H), Cycle 2 (5H 6H), Cycle 2 (7H 8H), FLS, Introduction à la profession, MCD-MCDI-ES sept. 2016 (Zurich) 29 30 31 1 2 3 4 13:45 - C1-C2 - découvrir des 13:45 - C1-C2 - découvrir des 13:45 - C1-C2 - découvrir des 13:45 - C1-C2 - découvrir des 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 13:45 -

Plus en détail

La maîtrise médicalisée: définition

La maîtrise médicalisée: définition La maîtrise médicalisée: définition Convention médicale de 2005 : «une régulation médicalisée des dépenses de santé, s appuyant sur des référentiels médicaux scientifiquement validés.» Convention de 2011

Plus en détail

BPCO, Asthme Epidémiologie. Claire Fuhrman, Marie-Christine Delmas Département des maladies chroniques Institut de veille sanitaire

BPCO, Asthme Epidémiologie. Claire Fuhrman, Marie-Christine Delmas Département des maladies chroniques Institut de veille sanitaire BPCO, Asthme Epidémiologie Claire Fuhrman, Marie-Christine Delmas Département des maladies chroniques Institut de veille sanitaire BPCO BPCO = maladie qui peut être évitée et traitée prévention primaire

Plus en détail

Les protocoles thérapeutiques. Aspects juridiques et rôle des différents acteurs

Les protocoles thérapeutiques. Aspects juridiques et rôle des différents acteurs Les protocoles thérapeutiques Aspects juridiques et rôle des différents acteurs Avertissement Cette présentation n est pas l œuvre d un spécialiste dans le domaine Les idées émises n engagent que leur

Plus en détail

Etude nationale de coûts à méthodologie commune HAD (ENCC) Présentation générale de la démarche

Etude nationale de coûts à méthodologie commune HAD (ENCC) Présentation générale de la démarche Etude nationale de coûts à méthodologie commune HAD (ENCC) Présentation générale de la démarche Formation théorique HAD 26 novembre 2008 Agence Technique de l'information sur l'hospitalisation Le contexte

Plus en détail

Activité de soins de traitement du cancer. Convention pour les établissements dits «associés» en chimiothérapie

Activité de soins de traitement du cancer. Convention pour les établissements dits «associés» en chimiothérapie Activité de soins de traitement du cancer Convention pour les établissements dits «associés» en chimiothérapie Préambule : L activité de soins «Traitement du cancer» par chimiothérapie est soumise à autorisation,

Plus en détail

Les services en ligne de l Assurance Maladie : une fréquentation en hausse et des services personnalisés enrichis en 2009

Les services en ligne de l Assurance Maladie : une fréquentation en hausse et des services personnalisés enrichis en 2009 Point d information 05 mars 2009 Les services en ligne de l Assurance Maladie : une fréquentation en hausse et des services personnalisés enrichis en 2009 Fin 2007, l Assurance Maladie met en ligne sur

Plus en détail

Métiers en tension et difficultés de recrutement

Métiers en tension et difficultés de recrutement Métiers en tension et difficultés de recrutement février 15 2011 DIRECTION REGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI D AUVERGNE 1 Précisions méthodologiques

Plus en détail

Le guide des médicaments sans ordonnance Dossier de presse

Le guide des médicaments sans ordonnance Dossier de presse Le guide des médicaments sans ordonnance Dossier de presse 1 «Un des objectifs majeurs de Carte Blanche Partenaires est d aider les bénéficiaires à accéder à des soins de qualité, à réduire le coût qui

Plus en détail

Chapitre 18 : PRIX A LA CONSOMMATION FINALE DES MENAGES

Chapitre 18 : PRIX A LA CONSOMMATION FINALE DES MENAGES Chapitre 18 : PRIX A LA CONSOMMATION FINALE DES MENAGES 1. Présentation... 2. Méthodologie... 3. Sources de documentation... 4. Graphiques... 5. Tableaux... LISTE DES GRAPHIQUES Graphique 18. 1 : Comparaison

Plus en détail

Indicateurs de suivi de la qualité de service de GrDF

Indicateurs de suivi de la qualité de service de GrDF Indicateurs de suivi de la qualité de service de GrDF Publication trimestrielle - Valeurs au 31 octobre 2013 Préambule GrDF place le client au centre de ses enjeux. Assurer la qualité de ses prestations,

Plus en détail

Tableau II 2 Indice de la consommation d'énergie électrique

Tableau II 2 Indice de la consommation d'énergie électrique Tableau II 1 Indice de la production d'énergie électrique 1999 00 158.8 148.2 131.7 102.4 135.2 2000 01 102.6 88.7 91.7 92.8 94.0 2001 02 88.7 76.7 94.7.8 95.2 2002 03 125.4 84.7 90.7 117.6 104.6 2003

Plus en détail

DEMANDES D AUTORISATION DE SÉJOUR EXCEPTIONNEL

DEMANDES D AUTORISATION DE SÉJOUR EXCEPTIONNEL DEMANDES D AUTORISATION DE SÉJOUR EXCEPTIONNEL Statistiques mensuelles Janvier 2017 1. Input (nouvelles demandes entrantes) Tableau 1. Nombre de demandes entrantes par type de procédure et par mois pour

Plus en détail

Evolution récente de l utilisation des contraceptifs en France: contraceptifs oraux combinés (COC) et autres contraceptifs.

Evolution récente de l utilisation des contraceptifs en France: contraceptifs oraux combinés (COC) et autres contraceptifs. Evolution récente de l utilisation des contraceptifs en France: contraceptifs oraux combinés (COC) et autres contraceptifs Bilan à un an Utilisation des COC en France 2000-2011 Evolution de la répartition

Plus en détail

Ecriture du protocole de recherche

Ecriture du protocole de recherche Ecriture du protocole de recherche Dr Julien Mancini julien.mancini@univmed.fr Laboratoire d Enseignement et de Recherche sur le Traitement de l Information Médicale Faculté de Médecine de Marseille, Université

Plus en détail

Déclinaison régionale de la lutte contre les résistances aux antibiotiques. Expériences vers les praticiens

Déclinaison régionale de la lutte contre les résistances aux antibiotiques. Expériences vers les praticiens Déclinaison régionale de la lutte contre les résistances aux antibiotiques Expériences vers les praticiens Réflexions et actions en cours dans la région Nord Pas-de-Calais Dr C. Lahoute, C. Dupont 4 ème

Plus en détail

Points clefs. C est la campagne du maïs! Monde. Une production moins mauvaise que prévue Un volume exportable non négligeable

Points clefs. C est la campagne du maïs! Monde. Une production moins mauvaise que prévue Un volume exportable non négligeable Points clefs C est la campagne du maïs! Monde Un bilan blé hésitant Un bilan maïs US rationné UE Une production moins mauvaise que prévue Un volume exportable non négligeable France Des bilans très tendus

Plus en détail

CALCUL DE LA MARGE MOYENNE POUR LA SEMAINE DU MARDI 31 OCTOBRE AU LUNDI 6 NOVEMBRE 2000.

CALCUL DE LA MARGE MOYENNE POUR LA SEMAINE DU MARDI 31 OCTOBRE AU LUNDI 6 NOVEMBRE 2000. CALCUL DE LA MARGE MOYENNE POUR LA SEMAINE DU MARDI 31 OCTOBRE AU LUNDI 6 NOVEMBRE 2000. Les produits Pétroliers 31-oct-00 01-nov-00 02-nov-00 Total Total Total 03-nov-00 04-nov-00 05-nov-00 06-nov-00

Plus en détail

COURS ANGLAIS COJURIB ANNEE SCOLAIRE 2015-2016. lundi mardi mercredi jeudi vendredi 28 sept. 29 30 1 oct. 2

COURS ANGLAIS COJURIB ANNEE SCOLAIRE 2015-2016. lundi mardi mercredi jeudi vendredi 28 sept. 29 30 1 oct. 2 octobre 2015 28 sept. 29 30 1 oct. 2 40 41 5 6 7 8 9 12 13 14 15 16 42 19 20 21 22 23 De 17 oct. Vacances de la Toussaint Zone B (Aix Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy Metz, Nantes, Nice, Orléans Tours,

Plus en détail

Réunion collective pharmaciens. du Tartas, le 18 septembre 2012

Réunion collective pharmaciens. du Tartas, le 18 septembre 2012 Réunion collective pharmaciens du 18 09 2012 Tartas, le 18 septembre 2012 La convention pharmaceutique (JO du 06 mai 2012) p.1 La nouvelle convention se décline en 3 axes principaux : promouvoir la qualité

Plus en détail

Présentation synthétique de l ENC Ehpad

Présentation synthétique de l ENC Ehpad Présentation synthétique de l ENC Ehpad 1 Éléments de contexte 2 Préparation du guide méthodologique de l ENC 2017 Réunions régulières d un comité technique et d un comité de pilotage Participants DGCS,

Plus en détail

DEMANDES D AUTORISATION DE SÉJOUR EXCEPTIONNEL

DEMANDES D AUTORISATION DE SÉJOUR EXCEPTIONNEL DEMANDES D AUTORISATION DE SÉJOUR EXCEPTIONNEL Statistiques mensuelles Juin 2016 1. Input (nouvelles demandes entrantes) Tableau 1. Nombre de demandes entrantes par type de procédure et par mois pour 2016

Plus en détail

Contrôles et lutte contre les abus et les fraudes à l Assurance Maladie Point sur les actions 2005 et programme 2006

Contrôles et lutte contre les abus et les fraudes à l Assurance Maladie Point sur les actions 2005 et programme 2006 Contrôles et lutte contre les abus et les fraudes à l Assurance Maladie Point sur les actions 2005 et programme 2006 Garantir à chacun le libre accès à des soins de qualité tout en veillant à l utilisation

Plus en détail

Les axes de la politique de bon usage

Les axes de la politique de bon usage Les axes de la politique de bon usage La formation et l information La surveillance consommation antibiotiques et résistance bactérienne L aide à la prescription Le contrôle des prescriptions La mise en

Plus en détail

Le suivi des dépenses au régime agricole à fin décembre 2015

Le suivi des dépenses au régime agricole à fin décembre 2015 Le suivi des dépenses au régime agricole à fin décembre 2015 CST 10 février 2016 CCMSA/ DERS Suivi des dépenses Les patients consommant en soins de ville Evolution 2015 / 2014 Répartition par classe d'âge

Plus en détail

La prescription de soins infirmiers

La prescription de soins infirmiers Formation des internes en médecine générale La prescription de soins infirmiers Direction régionale du Service médical PACA-C n 1 La prescription d actes infirmiers Deux cas : La prescription d actes médicaux

Plus en détail

Les actions d accompagnement conduites par l Assurance Maladie dans les EHPAD

Les actions d accompagnement conduites par l Assurance Maladie dans les EHPAD Les actions d accompagnement conduites par l Assurance Maladie dans les EHPAD Les dates clés de la GDR au sein de l Assurance Maladie 1990 : Une circulaire de la CNAMTS commune entre le Directeur et le

Plus en détail

Cire Nord Pas-de-Calais Picardie 8 juin 2012

Cire Nord Pas-de-Calais Picardie 8 juin 2012 Dépistage des infections à VHB, VHC, VIH, syphilis et chlamydia chez les patients susceptibles d avoir subi en 2006 et 2007 des examens échographiques endocavitaires dans des cabinets d imagerie médicale

Plus en détail

Institut Universitaire de Santé Publique

Institut Universitaire de Santé Publique Définition de la prise en charge d un patient dans un réseau de soins par une méthode de consensus Delphi projet REPERES (Recherche Évaluative sur la Performance des REseaux de Santé) Comité de présentation

Plus en détail

Jeudi 30 Septembre 2010

Jeudi 30 Septembre 2010 Jeudi 30 Septembre 2010 Réunion Infirmières Qualité et Sécurité 3 laboratoires en Centre Ville 3 laboratoires au Nord de Limoges Laboratoire Carnot Centre Laboratoire de Bellac 2 laboratoires de Cliniques

Plus en détail

PREFECTURE DE LA CHARENTE ****** Observatoire de l Eau en Charente ****** 29 Octobre 2013 ******

PREFECTURE DE LA CHARENTE ****** Observatoire de l Eau en Charente ****** 29 Octobre 2013 ****** PREFECTURE DE LA CHARENTE ****** Observatoire de l Eau en Charente ****** 29 Octobre 2013 ****** Sommaire 1- Bilan année 2013: au 20.10.13. 2- Bilan saison agronomique 2013: du 01.03 au 31.08.13. 3- Début

Plus en détail

ÉPARGNE - PRÉVOYANCE - RETRAITE. Présentation des comptes de l UCANSS. Commission Paritaire de Pilotage 30 mai 2012

ÉPARGNE - PRÉVOYANCE - RETRAITE. Présentation des comptes de l UCANSS. Commission Paritaire de Pilotage 30 mai 2012 ÉPARGNE - PRÉVOYANCE - RETRAITE Présentation des comptes de l UCANSS Commission Paritaire de Pilotage 30 mai 2012 SOMMAIRE Faits Marquants 2011 Externes au contrat Règlementation Modalités de calcul Modifications

Plus en détail

Cycle de formation. Régulation de l AMO. ANAM Mercredi 2 décembre 2015

Cycle de formation. Régulation de l AMO. ANAM Mercredi 2 décembre 2015 Cycle de formation Régulation de l AMO ANAM Mercredi 2 décembre 2015 Plan Etat des lieux ; Régulation de l AMO ; Gouvernance. 1 «La santé n a pas de prix mais a un coût» 2 Etat des lieux Qui finance le

Plus en détail

Mise en place du Contrat de Bon Usage dans les ETS. Laboratoire Roche 10 février 2005 Françoise Blanc-Légier Institut Sainte Catherine Avignon

Mise en place du Contrat de Bon Usage dans les ETS. Laboratoire Roche 10 février 2005 Françoise Blanc-Légier Institut Sainte Catherine Avignon Mise en place du Contrat de Bon Usage dans les ETS Laboratoire Roche 10 février 2005 Françoise Blanc-Légier Institut Sainte Catherine Avignon Contexte S intègre dans le chantier du Plan Hôpital 2007* T2A,

Plus en détail

Demandes d'emploi en Fin de Mois toutes catégories données CVS

Demandes d'emploi en Fin de Mois toutes catégories données CVS Juillet Le 4 août Demandes d'emploi en Fin de Mois catégories A, B, C données CVS évol./mois mai précédent Sexe Hommes 5 187 5 45 5 424 +,4 + 4,6 Femmes 5 397 5 548 5 527 -,4 + 2,4 Âge Moins de 25 ans

Plus en détail

Comité Palmipèdes à Foie Gras

Comité Palmipèdes à Foie Gras Comité Palmipèdes à Foie Gras Situation du marché 19 novembre 213 Montreuil 1 Le marché français du foie gras en 213 Un repli des abattages français de canards gras. Une progression des exportations de

Plus en détail

SEMINAIRE du CRIES Le logement en Midi-Pyrénées

SEMINAIRE du CRIES Le logement en Midi-Pyrénées SEMINAIRE du CRIES Le logement en Midi-Pyrénées Quelle information pour éclairer les politiques de l habitat? Les statistiques de la Banque de France Patrick BERGER Directeur Régional Le 15 novembre 2012

Plus en détail

Lutte contre les résistances bactériennes : Recommandations de la STPI (2010)

Lutte contre les résistances bactériennes : Recommandations de la STPI (2010) Lutte contre les résistances bactériennes : Recommandations de la STPI (2010) M. Chakroun Service des Maladies Infectieuses CHU F. Bourguiba - Monastir Tunis, 24 Février 2015 «En 2010, la consommation

Plus en détail

Politique vaudoise Vieillissement et Santé. Colloque V&S 11.06.13. Vieillissement et Santé -1- Une politique cantonale

Politique vaudoise Vieillissement et Santé. Colloque V&S 11.06.13. Vieillissement et Santé -1- Une politique cantonale Politique vaudoise Vieillissement et Santé Colloque V&S 11.06.13-1- Une politique cantonale Politique cantonale Vieillissement et Santé DÉROULEMENT DE LA MATINÉE 9h30 : Mot de bienvenue M. Patrick Beetschen

Plus en détail

LES TRANSPORTS Enjeux et résultats. Journée des instances paritaires du 20 novembre 2008

LES TRANSPORTS Enjeux et résultats. Journée des instances paritaires du 20 novembre 2008 LES TRANSPORTS Enjeux et résultats Un enjeu économique important : En 2007, le régime général a remboursé 2,3 milliards d euros au titre des transports. Dépenses de transports remboursées en 2007 par le

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous?

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? La prise en charge de votre affection de longue durée Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? Sommaire Edito Votre prise en charge à 100 % Comment cela

Plus en détail

Risques Psychosociaux dans les Centres d Appels

Risques Psychosociaux dans les Centres d Appels Risques Psychosociaux dans les Centres d Appels Retour d expérience des expertises demandées par les CHSCT François COCHET - SECAFI François COCHET Directeur des activités Santé au Travail - SECAFI 04.78.63.60.63

Plus en détail

LE BON USAGE DU MEDICAMENT

LE BON USAGE DU MEDICAMENT LE BON USAGE DU MEDICAMENT L optimisation du rapport bénéfice risque des médicaments La minimisation du risque thérapeutique pour le patient. Une meilleure allocation des ressources disponibles Reposent

Plus en détail

DU PHARMACOLOGIE DE L'ORDONNANCE

DU PHARMACOLOGIE DE L'ORDONNANCE DU PHARMACOLOGIE DE L'ORDONNANCE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Diplôme université niv. form. bac + 5 Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé OBJECTIFS Cette formation a pour objectif

Plus en détail

Accord-cadre relatif au bon usage des statines dans les établissements de santé

Accord-cadre relatif au bon usage des statines dans les établissements de santé Accord-cadre relatif au bon usage des statines dans les établissements de santé Vu le code de santé publique, notamment les articles L.6113-12, D.710-1 à D710-5 ; Vu l avis des représentants des professionnels

Plus en détail

La documentation Française : Etude de la prescription et de la consommation des antibiotiques en ambulatoire

La documentation Française : Etude de la prescription et de la consommation des antibiotiques en ambulatoire SOMMAIRE I. INTRODUCTION 4 II. SOURCES D INFORMATION DISPONIBLES 5 III. ANALYSE DESCRIPTIVE DE LA CONSOMMATION D ANTIBIOTIQUES EN FRANCE DE 1991 A 1996 8 3.1. INTRODUCTION 8 3.2. EVOLUTION DES VENTES DES

Plus en détail

Commission Paritaire Départementale des orthophonistes de la Meuse. du 26 novembre 2015

Commission Paritaire Départementale des orthophonistes de la Meuse. du 26 novembre 2015 du 26 novembre 2015 Sont présents : Section sociale Conseiller de la Caisse Primaire d Assurance Maladie de la Meuse :. Monsieur Jean-Philippe Fievez Représentant de la Mutualité Sociale Agricole :. Monsieur

Plus en détail

Le Département de Veille Sanitaire du CHU de Grenoble.

Le Département de Veille Sanitaire du CHU de Grenoble. 1 Le Département de Veille Sanitaire du CHU de Grenoble. Une expérience de gestion intégrée de la qualité et des risques sanitaires. P François, MR Mallaret, J Shum, V Danel. PFrancois@chu-grenoble.fr

Plus en détail

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Salon e-commerce - Mercredi 22 septembre Communication, diffusion, reproduction, utilisation, exécution ou représentation de ce document,

Plus en détail

Tableau de bord hebdomadaire

Tableau de bord hebdomadaire France 2015 n 20 Tableau de bord hebdomadaire Collecte brute Collecte de la semaine 19 Collecte hebdomadaire des dernières campagnes Du 04 au 10 mai 2015 évol. % n-1-1,0 % évol. % s-1-1,4 % évol. % moy.

Plus en détail

Optimisation de la Prise en charge médicamenteuse chez la Personne Agée lors de son séjour en centre de SSR

Optimisation de la Prise en charge médicamenteuse chez la Personne Agée lors de son séjour en centre de SSR Optimisation de la Prise en charge médicamenteuse chez la Personne Agée lors de son séjour en centre de SSR 1 A S S O C I A T I O N H O S P I T A L I E R E S A I N T - J O S E P H ( 4 3 ) : C E N T R E

Plus en détail

Modèle de business plan Pour salle de sport. Modèle de business plan pour salle de sport

Modèle de business plan Pour salle de sport. Modèle de business plan pour salle de sport Modèle de business plan Pour salle de sport Modèle de business plan pour salle de sport 1 Notre Projet: XXXXX YYYY Mettez votre Logo ici Une salle de remise en forme pour faire du sport en toute sérénité

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Aides et freins pour les rénovations performantes Bruxelles Environnement MECANISME ADAPTE DU TIERS-INVESTISSEUR EN RENOVATION DE LOGEMENTS COLLECTIFS Patrick LEEMANS GO4GREEN

Plus en détail

Tableau de bord Chiffres clés. Nombre de foyers bénéficiaires du RSA socle dans l Ain en septembre 2016 :

Tableau de bord Chiffres clés. Nombre de foyers bénéficiaires du RSA socle dans l Ain en septembre 2016 : Tableau de bord 2016 Chiffres clés 2016 Nombre de foyers bénéficiaires du RSA socle dans l Ain en septembre 2016 : 7 621-5,84 % par rapport à septembre 2015 (8094) Montant RSA payé par le département en

Plus en détail

Retour d expérience Epidémie à Candida parapsilosis En réanimation

Retour d expérience Epidémie à Candida parapsilosis En réanimation Centre Jean Perrin Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - Retour d expérience Epidémie à Candida parapsilosis En réanimation RIPHH 18/09/2014 Présentation du service Centre

Plus en détail

LOI HPST, MISSIONS DU PHARMACIEN, COOPÉRATION, RELATIONS VILLE-HÔPITAL H A D, EHPAD NOUVELLE DONNE?

LOI HPST, MISSIONS DU PHARMACIEN, COOPÉRATION, RELATIONS VILLE-HÔPITAL H A D, EHPAD NOUVELLE DONNE? LOI HPST, MISSIONS DU PHARMACIEN, COOPÉRATION, RELATIONS VILLE-HÔPITAL H A D, EHPAD NOUVELLE DONNE? Marie Josée Augé-Caumon Conseiller USPO 1 ACCÈS DE TOUS À DES SOINS DE QUALITÉ Article 36 I. Les articles

Plus en détail

Pond. Mars 15. Juin 15. INDICE GLOBAL ,5 748,8 752,7 757,2 763,9 0,9 2,0 3,6 Produits alimentaires, boissons et

Pond. Mars 15. Juin 15. INDICE GLOBAL ,5 748,8 752,7 757,2 763,9 0,9 2,0 3,6 Produits alimentaires, boissons et REPUBLIQUE DE GUINEE MINISTERE DU PLAN INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) Mois de embre 20 SYNTHESE Variation mensuelle:+0,9% Variation mensuelle Alimentation

Plus en détail

Tableau de bord. 1 janv. 2011-31 déc. 2011 Comparaison avec : 1 janv. 2010-31 déc. 2010. 19 628 Visites. 37,26 % Taux de rebond

Tableau de bord. 1 janv. 2011-31 déc. 2011 Comparaison avec : 1 janv. 2010-31 déc. 2010. 19 628 Visites. 37,26 % Taux de rebond www.cnaop.gouv.fr Tableau de bord 1 janv. 211-31 déc. 211 Comparaison avec : 1 janv. 21-31 déc. 21 Précédente : Visites Visites 2 2 1 1 3 janv. 5 févr. 1 mars 12 avr. 15 mai 17 juin 2 juil. 22 août 24

Plus en détail

Tableau de bord hebdomadaire

Tableau de bord hebdomadaire France 2015 n 38 Tableau de bord hebdomadaire Collecte brute Collecte de la semaine 37 Collecte hebdomadaire des dernières campagnes Du 07 au 13 septembre 2015 évol. % n-1 0,2 % évol. % s-1 2,3 % évol.

Plus en détail

Exemple de trame de convention

Exemple de trame de convention TOME 2 5.4 MODÈLE DE TRAME ET EXEMPLE DE RÉDACTION D UNE CONVENTION AVEC L OFFRE DE SOINS 185 Exemple de trame de convention Quel que soit le contenu du texte de la convention, celle-ci est avant tout

Plus en détail

TABLEAU DE BORD Revenu de solidarité active Septembre 2012

TABLEAU DE BORD Revenu de solidarité active Septembre 2012 TABLEAU DE BORD Revenu de solidarité active Septembre 2012 Conseil général de l Ain Direction Générale Adjointe Solidarité - Domaine insertion I) Données quantitatives et qualitatives a) Nombre de droits

Plus en détail

Indicateur n 3-5 : Taux de réalisation des médecins rémunérés selon les objectifs de santé publique

Indicateur n 3-5 : Taux de réalisation des médecins rémunérés selon les objectifs de santé publique 120 Partie II / Objectif 3 : Améliorer la qualité de la prise en charge par le système de soins Indicateur n 3-5 : Taux de réalisation des médecins rémunérés selon les objectifs de santé publique Finalité

Plus en détail

CESU Petite enfance. Bilan quantitatif et qualitatif janvier 2010

CESU Petite enfance. Bilan quantitatif et qualitatif janvier 2010 CESU Petite enfance Bilan quantitatif et qualitatif 2009 7 janvier 2010 Sommaire Bilan chiffré EDF SA Évolution des commandes Cellule bénéficiaires Éléments opérationnels Focus sur processus d adhésion

Plus en détail

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1 UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE La réforme de l assurance maladie se met en place 1 La loi du 13 août 2004 portant sur la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

Préoccupation majeure des pouvoirs publics : garantir un égal accès aux soins et en particulier au médicament Accès géographique

Préoccupation majeure des pouvoirs publics : garantir un égal accès aux soins et en particulier au médicament Accès géographique Évaluation médicoéconomique et circuits de dispensation UE 14s : LES MÉDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTÉ PACES 2015 Pr Marine AULOIS-GRIOT Laboratoire de Droit et Économie Pharmaceutiques Unité INSERM

Plus en détail

BOIS FACONNES BORD DE ROUTE

BOIS FACONNES BORD DE ROUTE Création en 27 Méthode utilisée : Les bois vendus sont classés par chaque vendeur selon ur destination : 23/9/211 - Feuillus : 3 catégories de Bois d Oeuvre Chêne et Hêtre ( tranchage /déroulage, sciage,

Plus en détail

Comité Palmipèdes à Foie Gras

Comité Palmipèdes à Foie Gras Comité Palmipèdes à Foie Gras Situation du marché 18 novembre 2014 Montreuil 1 Le marché français du foie gras en 2014 Progression sensible des abattages de canard gras sur la période janvier-septembre

Plus en détail

Le dispositif P.A.S.S. du CHU de RENNES Permanence d Accès aux Soins de Santé, un outil social à ne pas méconnaitre

Le dispositif P.A.S.S. du CHU de RENNES Permanence d Accès aux Soins de Santé, un outil social à ne pas méconnaitre Le dispositif P.A.S.S. du CHU de RENNES Permanence d Accès aux Soins de Santé, un outil social à ne pas méconnaitre Réunion de présentation auprès du COREVIH Bretagne 4 ème journée annuelle Jeudi 28 avril

Plus en détail

Règles de prescription Rapport bénéfice / risque

Règles de prescription Rapport bénéfice / risque Règles de prescription Rapport bénéfice / risque Une prescription ne concerne pas qu un médicament, elle est faite par un médecin et est délivré par un pharmacien. La prescription serra contrôlé par la

Plus en détail

Prescriptions de Transports Contrat d engagements

Prescriptions de Transports Contrat d engagements Prescriptions de Transports Contrat d engagements AP-HP CME du 07/02/2017 Contexte Plan triennal ONDAM L AP-HP s engage a renouveler son contrat d objectifs Transports sur 4 indicateurs, dans le cadre

Plus en détail

L ORDONNANCIER BIZONE Comment bien l utiliser

L ORDONNANCIER BIZONE Comment bien l utiliser L ORDONNANCIER BIZONE Comment bien l utiliser DUMG 29 Janvier 2009 HISTORIQUE PLAN SEGUIN 1983 : La prise en charge à 100 % est analysée comme posant un problème quantitatif (croissance rapide du nombre

Plus en détail