Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé."

Transcription

1 TES Spé Maths Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la rédaction de votre copie. Vous n oublierez pas de rendre le sujet avec votre copie. Bon courage. Durée : 3 h Le barème est noté sur 20 points. Exercice 1 : Probabilités ( 5 points) Lorsque le taux de calcium dans une bouteille d eau minérale dépasse 65 mg par litre, on dit que l eau de cette bouteille est calcaire. On estime que, dans un stock important de bouteilles, 7,5% des bouteilles contiennent de l eau calcaire. Partie A : Sauf indication contraire dans une question, on donnera les résultats arrondis à 10 3 près. On prélève au hasard 40 bouteilles dans le stock pour vérifier le taux de calcium. Le stock est assez important pour qu on assimile ce prélèvement à un tirage avec remise. Soit X la variable aléatoire égale au nombre de bouteilles de ce prélèvement qui contiennent de l eau calcaire. Partie non demandée 1. Donner la loi suivie par X.(sans explication) Il s agit ici de la répétition de 40 épreuves de Bernoulli dont le succès est «la bouteille contient de l eau calcaire» de probabilité 0,075. (voir dans l énoncé «dans un stock important de bouteilles, 7,5% des bouteilles contiennent de l eau calcaire») X étant le nombre de bouteilles de ce prélèvement qui contiennent de l eau calcaire, X est donc le nombre de succès. X suit donc la loi binomiale de paramètres 40 ( n=40) et 0,075 ( p = 0,075) 2. a) Calculer la probabilité de prélever que des bouteilles contenant de l eau non calcaire. Si on prélève que des bouteilles ayant de l eau non calcaire, cela signifie qu il y a «zéro» bouteille contenant de l eau calcaire On cherche donc p( X = 0) = 0, ,044 La probabilité de prélever que des bouteilles contenant de l eau non calcaire est d environ 0,044 b) En déduire la probabilité de prélever au moins une bouteille contenant de l eau calcaire. On cherche donc p( X 1) = 1 p( X = 0) = 1 0, ,956 La probabilité de prélever au moins une bouteille contenant de l eau calcaire est d environ 0,956

2 Partie B : On note Y la variable aléatoire qui, à chaque bouteille prélevée au hasard associe le taux de calcium (en mg) de l eau qu elle contient. On suppose que Y suit la loi normale d espérance 50,6 et d écart type Quelle est la probabilité d avoir un taux de calcium égal à 50,6 mg? p( Y = 50,6) = 0 car X suit une loi à densité. 2. Calculer p (Y > 65). Interpréter ce résultat. Celui-ci est-il cohérent avec les données du problème? Expliquer. Y suit la loi normale N (50,6 ; 10 2) donc p( Y > 65) = 0,5 p( 50,6 < Y < 65 ) 0,075 Partie C : Ceci signifie que la probabilité d avoir un taux de calcium supérieur à 65 mg est d environ 0,075, c est-à-dire que la probabilité d avoir une bouteille qui contient une eau calcaire est d environ 0,075. Ceci est cohérent avec l hypothèse donnée : «dans un stock important de bouteilles, 7,5% des bouteilles contiennent de l eau calcaire». L eau minérale provient de deux sources S 1 et S 2. La probabilité que l eau soit calcaire est 0,064 pour les bouteilles provenant de la source S 1 et 0,10 pour les bouteilles provenant de la source S 2. La source S 1 fournit 70% de la production totale des bouteilles d eau et la source S 2 le reste de la production. On prélève au hasard une bouteille d eau parmi la production totale d une journée. Toutes les bouteilles d eau ont la même probabilité d être tirées. 1. Calculer la probabilité que l eau contenue dans la bouteille soit calcaire. On détaillera le raisonnement et on donnera la valeur exacte de cette probabilité. 0,064 C 0,7 S 1 0,936 C 0,3 0,10 C S 2 0,90 C S 1 et S 2 forment une partition de l univers donc d après la formule des probabilités totales, on a p ( C) = p ( S 1 C) + p ( S 2 C) = p ( S 1 ) p S 1 (C) + p ( S 2 ) p S 2 (C) = 0,7 0, ,3 0,10 = 0, ,03 = 0,0748 La probabilité que l eau contenue dans la bouteille soit calcaire est de 0,0748

3 2. On a analysé une bouteille d eau et il s avère qu elle contient de l eau calcaire. Quelle est la probabilité que elle provienne de la source S 2? On cherche donc ici : p C (S 2 ) p C (S 2 ) = p(c S 2) p(c) = p ( S 2) p S 2 (C) 0,3 0,10 = p( C) 0,0748 = 0,03 0,0748 = = 75 0, On a analysé une bouteille d eau et il s avère qu elle contient de l eau calcaire. La probabilité qu elle provienne de la source S 2 est égale à environ 0, 401

4 Exercice 2 : ( 6,5 points) Partie A : QCM sans justification ( 3 points) : les questions sont indépendantes. Pour chaque question, trois réponses sont proposées, une seule est exacte. Le candidatportera dans la dernière colonne, sans justification, la lettre correspondant à la réponsechoisie. Il est attribué 0,75 point si la réponse est exacte, 0,25 point est enlevé pour une réponse inexacte et aucun point n est enlevé pour une absence de réponse. Soit une fonction f définie sur IR et dont voici la représentation graphique dans un repère orthogonal. B Réponse A Réponse B Réponse C Parmi les représentations graphiques données ci-contre, quelle est celle d une primitive de f sur IR? Soit la suite (u n ) définie pour tout entier n par : u n = 5 0,25 n Soit S n = u 0 + u u n alors S n = 20 3 ( 1 0,25n+1 ) Réponse A S n = 4 3 ( 5 1,25n+1 ) Réponse B S n = 20 3 ( 1 0,25n ) Réponse C A Voici des courbes représentant les fonctions de densité de variables aléatoires qui suivent une loi normale N( μ, σ 2 ) μ > 1 et σ > 1 μ > 1 et σ>1 μ > 1 et σ = 1 B Réponse A Réponse B Réponse C Pour tout réel x, e 2x + 3e x 4 s écrit aussi : e x (e x ) Réponse A e 2x+ 3x 4 Réponse B ( e x + 4 ) (e x 1 ) Réponse C C

5 Explications : Pour la question 1 : Soit une fonction f définie sur IR et dont voici la représentation graphique dans un repère orthogonal. B Réponse A Réponse B Réponse C Parmi les représentations graphiques données ci-contre, quelle est celle d une primitive de f sur IR? x.. + Signe de f(x) donc de F (x) Variation de F Pour la question 2 : Soit la suite (u n ) définie pour tout entier n par : u n = 5 0,25 n Soit S n = u 0 + u u n alors S n = 20 3 ( 1 0,25n+1 ) Réponse A S n = 4 3 ( 5 1,25n+1 ) Réponse B S n = 20 3 ( 1 0,25n ) Réponse C A S n = u 0 + u u n S n = 20 3 ( 1 0,25n+1 ) = , , ,25 n = 5 (1 + 0,25+ 0, ,25 n ) Or si b est différent de1, ce qui est le cas ici avec b = 0,25, on a 1+b+ b b n = On a donc : S n = 5 1 bn+ 1 1 b 1 1 0,25n+ 1 0,25 = 5 1 0,25n+ 1 0,75 = 5 1 0,25n = ( 1 0,25n+1 )

6 Partie : Donner du sens à des informations et savoir les utiliser (3,5 points) On considère la fonction f définie sur [ 0 ; + [ par f(x) = Soit Cf sa représentation graphique dans un repère orthogonal. Un élève a tracéc f sur sa calculatrice et émet des conjectures : a) la fonction f semble croissante sur [ 0 ; + [ b) la fonction f semble concave sur [ 0 ; + [ 10x 20 (x+2) 3. Il cherche à les valider ou non et se souvient alors que l on a parlé des fonctions suivantes : f ( dérivée de f ) f (dérivée seconde de f) F ( uneprimitive de f sur [ 0 ; + [ ) Il utilise alors un logiciel de calcul formel pour trouver ces diverses fonctions. Voici ce qu il a obtenu : Rappels: «factor» signifie que le logiciel a donné la forme factorisée et «integrer» signifie «donner une primitive» En utilisant des données précédentes, répondre aux questions ci-dessous : Pour étudier la convexité de f Pour étudier les variations de f on utilise le signe de f ( x ) f ( x ) X f ( x ) F ( x ) on utilise le signe de f ( x ) X f ( x ) f ( x ) F ( x ) Compléter alors le tableau ci-dessous (sans justification) et terminer le raisonnement. Il s agit d étudier le signe de f (x) avec f (x) = 60(x 6) (x+2) 5 x Signe de f (x) 0 + Variation de f Convexité de f f est concave sur [ 0 ;6] f est convexe sur [ 6 ; + [ Compléter alors le tableau ci-dessous (sans justification) et terminer le raisonnement. Il s agit d étudier le signe de f (x) avec f (x) = 20(x 4) (x+2) 5 x Signe de + 0 f (x) Variation de f 2,5 5 54

7 D autre part, avec le solveur de la calculatrice, il a obtenu : Pour retrouver ce résultat : on utilise : f ( x ) f ( x ) f ( x ) X F ( x ) Retrouver alors ce résultat 5 2 f (x)dx = F(5) F(2)= ( 10 5 ( 5+2) 2 ) ( 10 2 ( 2+2) 2 ) = = = = Interpréter graphiquement ce calcul, en justifiant La fonction f est continue et positive sur [ 2 ;5] ( voir signe de f(x) ci-dessous) donc l aire du domaine limitée par C f, l axe des abscisses, les droites d équations respectives x=2 et x=5 est égale à 45 unités d aire. 196 Signe de f(x) avec f(x) = 10x 20 (x+2) 3 sur [ 0 ; + [ x Signe de 10x Signe de (x+2) 3 + signe de f(x) + 0

8 Exercice 3: Pour les spécialistes Maths Graphes probabilistes et suites (5 points) Dans une grande entreprise, tous les agents commerciaux ont une voiture de fonction, qu ils doivent choisir entre deux marques A et B. le parc de véhicules en location est renouvelé tous les ans. On suppose que le nombre d agents commerciaux de l entreprise ne varie pas et que les deux marques A et B restent les seules possibilités pour les voitures de fonction proposées dans l entreprise. On a constaté que, chaque année : 5% des agents commerciaux utilisant un véhicule de marque A changent l année suivante pour B 15% des agents commerciaux utilisant un véhicule de marque B changent l année suivante pour A Les autres agents poursuivent l année suivante avec un véhicule de même marque. On appelle : a n la probabilité qu un agent commercial choisi au hasard utilise un véhicule de marque A au début de l année 2011+n b n la probabilité qu un agent commercial choisi au hasard utilise un véhicule de marque B au début de l année 2011+n On note P n = ( a n b n ) la matrice correspondant à l état probabiliste de l année 2011+n En 2011, la moitié des agents commerciaux possédaient un véhicule de marque A donc P 0 = ( 0,5 0,5 ) 1. Représenter la situation par un graphe probabiliste de sommets A et B 2. Donner la matrice de transition M associé à ce graphe probabiliste(on prendra les sommets par ordre alphabétique) 0,95 0,05 M = 0,15 0,85 3. Justifier que P 2 = ( 0,59 0,41 ) et donner une interprétation concrète des coefficients de cette matrice. On sait que P 2 = P 0 M 2 0,95 0,05 2 0,91 0,09 = ( 0,5 0,5 ) 0,15 0,85 = ( 0,5 0,5 ) 0,27 0,73 = ( 0,59 0,41 ) Ceci signifie qu en 2013, la probabilité qu un agent commercial utilise un véhicule de marque A est égale à 0,59 et la probabilité qu un agent commercial utilise un véhicule de marque B est égale à 0,41.

9 4. Déterminer l état probabiliste stable de ce système et interpréter les résultats obtenus. On cherche la matrice P = ( xy ) telle que x + y = 1 et P M = P 0,95 0,05 (xy ) = (xy) 0,15 0,85 et x + y = 1 (xy ) = ( 0,95x + 0,15y 0,05x + 0,85y ) et x + y = 1 x y 0, 95x 015, y 0, 05x 0, 85y x y 1 0, 05x 015, y 0 015, y 0, 05x 0 x y 1 0, 05x 015, y 0 x y 1 0, 05x 015, y 0 y 1 x 0, 05x 015, ( 1 x ) 0 y 1 x 0, 2x 015, 0 y 1 x 015, x 0, 2 y 1 x 3 x y 1 4 x 3 x 4 1 y 4 L état stable de ce graphe probabiliste est donc égal à : P = ( 0,75 0,25) Ceci signifie qu à long terme, la probabilité qu un agent commercial utilise une voiture de marque A est 0,75 soit 75% de ces agents commerciaux utiliseront une voiture de marque A et 25% utiliseront une voiture de marque B. 5. a) Que vaut, pour tout entier naturel n, la somme a n + b n? a n + b n = 1 b) On sait que, pour tout entier naturel n, P n+1 = P n M. Démontrer que pour tout entier naturel n, a n+1 = 0,8 a n + 0,15 pour tout entier naturel n, P n+1 = P n M 0,95 0,05 donc : ( a n + 1 b n + 1 ) = ( a n b n ) 0,15 0,85 ( a n + 1 b n + 1 ) = (0,95 a n + 0,15 b n 0,05a n + 0,85 b n ) D où a n+1 = 0,95 a n + 0,15b n Comme a n + b n = 1 on a : b n = 1 a n On obtient : a n+1 = 0,95 an + 0,15 (1 a n ) = 0,95 an + 0,15 0,15 a n = 0,8 a n + 0,15

10 6. On pose, pour tout entier naturel n, u n = a n 0,75 a) Démontrer que la suite (u n ) est une suite géométrique. On précisera sa raison et son premier terme. Pour tout n u n = a n 0,75 donc u n+1 = a n+1 0,75 Or a n+1 = 0,8a n + 0,15 donc u n+1 = (0,8a n + 0,15 ) 0,75 = 0,8 a n 0,6 Première méthode : u n+1 = 0,8 a n 0,6 = 0,8 ( a n 0,75) Comme u n = a n 0,7, on en déduit que : u n+1 = 0,8u n Seconde méthode : u n+1 = 0,8 a n 0,6 Or u n = a n 0,75donc a n = u n + 0,75 On en déduit : u n+1 = 0,8(u n + 0,75) 0,6 = 0,8 u n + 0,6 0,6 = 0,8 u n On a donc prouvé que pour tout entier naturel n,u n+1 = 0,8u n Donc ( u n ) est une suite géométrique de raison 0,8 De plus son premier terme est : u 0 = a 0 0,75 = 0,5 0,75 = 0,25 b) Exprimer alors u n en fonction de n (u n ) est une suite géométrique de raison 0,8 ( b =0,8) et de premier terme u 0 = 0,25 doncpour tout n, on a : u n = u 0 b n = 0,25 0,8 n c) En déduire que, pour tout n, a n = 0,75 0,25 0,8 n On sait que pour tout entier n, u n = a n 0,75 donc a n = u n + 0,75 Or d après la question précédente, on a u n = 0,75 0,8 n Donc, pour tout n,a n = 0,75 0,25 0,8 n d) Déterminer la limite de la suite (a n ). Quel résultat retrouve-t-on ainsi? 0< 0,8 < 1 donc lim 0,8 n = 0 d où lim( 0,25 0,8 n ) = 0 n + n + donc lim( 0,75 0,25 0,8 n ) = 0,75 n + En conclusion : La suite (a n ) converge donc vers 0,75 A long terme, 75% de ces agents commerciaux utiliseront une voiture de marque A

11 Exercice 4 : Fonctions et économie (3,5 points) Le but de cet exercice est de déterminer le bénéfice maximum réalisable pour la vente d un produit fabriqué par une entreprise. Le coût marginal de fabrication de ce produit est modélisé par la fonction Cm définie sur [1 ; 20] par : Cm(q) = 4 + ( 0,2q 2 2q) e 0,2q, où q est exprimé en tonnes et Cm(q) en milliers d euros. 1. Soit la fonction C T définie [1 ; 20] par C T (q) = 4q q 2 e 0,2q Montrer que C T est une primitive de C m sur [1 ; 20]. Montrer que C T est une primitive de C m sur [1 ; 20] revient à montrer que : la dérivée de C T est égale à C m. On calcule donc C T ( q ) avec C T (q) = 4q q 2 e 0,2q C T = w uv donc C T = w (u v + uv ) w(q)= 4q w (q)= 4 u(q) = q 2 u (q) = 2 q v(q) =e 0,2q v (q) = 0,2e 0,2q On a donc pour tout q de [1 ; 20]: C T (q) = 4 (2q e 0,2q + q 2 ( 0,2e 0,2q )) C T (q) = 4 2qe 0,2q + 0,2 q 2 e 0,2q C T (q) = 4 + ( 2q+0,2q 2 ) e 0,2q C T (q) = 4 + ( 0,2q 2 2q) e 0,2q C T (q) = C m (q) doncc T est une primitive de C m sur [1 ; 20] 2. La fonction coût moyen, notée C M est la fonction définie sur [1 ;20] par C M (q)= C T (q) q On admet que C M (q)= 4 qe 0,2q En utilisant votre calculatrice, conjecturer pour quelle production mensuelle q 0 l entreprise admet un coût moyen minimal. Quel est ce coût? Pour cette production q 0, quelle est la valeur du coût marginal? Quelle remarque pouvez-vous faire?. puis avec ZOOM AUTO Il semble donc que l entreprise admet un coût moyen minimal lorsqu elle produit 5 tonnes de ce produit et ce coût moyen minimal est d environ 2,1606. De plus Cm(5) = 4 + (0, ) e 0,2 5 = 4 + ( 0, ) e 1 = 4 5e 1 2,1606. Les valeurs approchées trouvées ci-dessus pour le coût moyen et le coût marginal sont les mêmes.

12 On peut conjecturer que lorsque le coût moyen est minimal, le coût moyen et le coût marginal sont égaux mais cela reste à prouver! ( Hors bac blanc : si vous avez fini et qu il vous reste du temps : Résoudre l équation C M (q)= C m (q) ) C M (q) = C m (q) 4 qe 0,2q = 4 + ( 0,2q 2 2q) e 0,2q et q [1 ;20] Or 4 qe 0,2q = 4 + ( 0,2q 2 2q) e 0,2q qe 0,2q = ( 0,2q 2 2q) e 0,2q e 0,2q ( q 0,2q 2 + 2q) = 0 e 0,2q ( q 0,2q 2 ) = 0 ore 0,2q 0 donc qe 0,2q ( 0,2q 2 2q) e 0,2q = 0 e 0,2q ( q ( 0,2q 2 2q) ) = 0 4 qe 0,2q = 4 + ( 0,2q 2 2q) e 0,2q = C m (q) q 0,2q 2 = 0 q ( 1 0,2q) = 0 q = 0 ou 1 0,2q = 0 q = 0 ou q = 5 Comme q appartient à [1 ;20], on a : C M (q)= C m (q) q = 5 On peut le vérifier à la calculatrice : 3. Toute trace de recherche, même incomplète, d initiative, même non fructueuse, sera prise en compte dans l évaluation. On suppose que l entreprise vend toute sa production mensuelle. Chaque tonne du produit est vendu On désigne par R(q) la recette mensuelle obtenue pour la vente de q tonnes de produit et par B(q) le bénéfice mensuel en millier d euros Les représentations graphiques des fonctions recette et coût total sont données ci-dessous.

13 a) Exprimer en fonction de q le bénéfice B(q), puis justifier que l entreprise est rentable. B(q) = R(q) C T (q) = = 4q (4q q 2 e 0,2q ) = q 2 e 0,2q Orq 2 est strictement positif sur [1 ;20] et e 0,2q est aussi strictement positif Donc pour tout q de [1 ;20] B(q) > 0 L entreprise est donc rentable Remarque :graphiquement, on peut le conjecturer car la courbe de la recette est au dessus de celle du coût total.

14 b) Estimer,graphiquement, en précisant votre démarche, le bénéfice maximal que l on peut espérer sur le mois étudié. Soient M le point d abscisse q du segment représentant la recette et N le point de même abscisse q de la courbe représentant le coût total. On cherche pour quelle valeur de q l écart entre ces deux points M et N est le plus grand, c est-à-dire tel que y M y N est le plus grand Il semble que cela se produise lorsque q est voisin de 10 et le bénéfice maximal serait voisin de Remarque : on pouvait aussi conjecturer cette réponse en utilisant la calculatrice et en trouvant le maximum de B sur [ 1 ; 20]

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES/spé TL Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la rédaction

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban EXERCICE 1 : 4 Points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Aucune justification n est demandée. Pour chacune des questions, une

Plus en détail

Lycée Cassini BTS CGO 2014-2015. Test de début d année

Lycée Cassini BTS CGO 2014-2015. Test de début d année Lycée assini BTS GO 4-5 Exercice Test de début d année Pour chaque question, plusieurs réponses sont proposées. Déterminer celles qui sont correctes. On a mesuré, en continu pendant quatre heures, la concentration

Plus en détail

Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole

Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole Exercice 1 : 5 points Sur le site http: //www.agencebio.org, on a extrait des informations concernant l agriculture en France métropolitaine.

Plus en détail

Le sujet est composé de 6 pages dont une annexe à rendre avec la copie. Formulaire

Le sujet est composé de 6 pages dont une annexe à rendre avec la copie. Formulaire Année universitaire 2013-2014 Diplôme de D.A.E.U Option A 1 ère session Juin 2014 Intitulé de la matière : Nom de l enseignant : Mathématiques Mme Baulon Date de l épreuve : Mercredi 11 juin 2014 13.30-16.30

Plus en détail

Session 2011. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 7. Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7.

Session 2011. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 7. Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. BACCALAURÉAT GENÉRAL Session 2011 MATHÉMATIQUES Série ES Enseignement de Spécialité Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 7 Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. L utilisation d une calculatrice

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 7 (ES) ES : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées conformément

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 Le sujet est numéroté de 1 à 5. L annexe 1 est à rendre avec la copie. L exercice Vrai-Faux est

Plus en détail

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc Terminale ES Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc EXERCICE ( points). Commun à tous les candidats On considère une fonction f : définie, continue et doublement dérivable sur l

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 5 points Une entreprise informatique produit et vend des clés USB. La vente de ces clés est réalisée

Plus en détail

En 2005, année de sa création, un club de randonnée pédestre comportait 80 adhérents. Chacune des années suivantes on a constaté que :

En 2005, année de sa création, un club de randonnée pédestre comportait 80 adhérents. Chacune des années suivantes on a constaté que : Il sera tenu compte de la présentation et de la rédaction de la copie lors de l évaluation finale. Les élèves n ayant pas la spécialité mathématique traiteront les exercices 1, 2,3 et 4, les élèves ayant

Plus en détail

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 Calculatrice autorisée, conformément

Plus en détail

Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes

Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes Examen 2 Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes L usage de la calculatrice programmable est autorisé. La bonne présentation de la copie est de rigueur. Cet examen comporte 7 pages et 5 exercices.

Plus en détail

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 22 avril 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. obligatoire SÉRIE S

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 22 avril 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. obligatoire SÉRIE S Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi avril 014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES SÉRIE S Durée de l épreuve : 4 HEURES Les calculatrices sont AUTRISÉES obligatoire Coefficient : 7 Le

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Hiver 2015

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Hiver 2015 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Hiver 2015 Épreuve : MATHÉMATIQUES Séries SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES, toutes spécialités LITTÉRAIRE, spécialité Mathématiques Classes TES1, TES2, TES3, TES ET TL1ES Durée de

Plus en détail

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité PRÉPARATIN DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES SÉRIE ES bligatoire et Spécialité Décembre 0 Durée de l épreuve : heures Coefficient : ou L usage d une calculatrice électronique de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. Terminales ES (Spécialité)

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. Terminales ES (Spécialité) BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES Terminales ES (Spécialité) Vendredi 7 février 0 8h - h coefficient : 7 Les calculatrices sont autorisées Le sujet est composé de exercices indépendants. Le candidat

Plus en détail

Mercredi 24 Juin 2015

Mercredi 24 Juin 2015 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2015 MATHÉMATIQUES Série ES ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 5 MATHÉMATIQUES Série L ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Durée de l épreuve : 3 heures

Plus en détail

Exercice 1 Métropole juin 2014 5 points

Exercice 1 Métropole juin 2014 5 points Le sujet comporte 6 pages. Seule l annexe est à rendre avec la copie. BAC BLANC MATHÉMATIQUES TERMINALE STMG Durée de l épreuve : 3 heures Les calculs doivent être détaillés. Les calculatrices sont autorisées,

Plus en détail

B A C C A L A U R E A T G E N E R A L

B A C C A L A U R E A T G E N E R A L B A C C A L A U R E A T G E N E R A L SESSION 2006 MATHÉMATIQUES SERIE : ES DUREE DE L EPREUVE: 3 heures - COEFFICIENT : 7 Ce sujet comporte 6 pages dont feuille ANNEXE L utilisation d une calculatrice

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS Session 2013 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES. Durée : 2 heures Coefficient : 2

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS Session 2013 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES. Durée : 2 heures Coefficient : 2 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS Session 2013 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Durée : 2 heures Coefficient : 2 SUJET Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous qu il

Plus en détail

Baccalauréat S Asie 18 juin 2013

Baccalauréat S Asie 18 juin 2013 Baccalauréat S Asie 18 juin 2013 Dans l ensemble du sujet, et pour chaque question, toute trace de recherche même incomplète, ou d initiative même non fructueuse, sera prise en compte dans l évaluation

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES/L Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) ES : ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques

Plus en détail

Sujet de Bac 2013 - Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord

Sujet de Bac 2013 - Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord Sujet de Bac 2013 - Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord Exercice 1 : 4 points et exercice est un questionnaire à choix multiples. Chaque question ci-après comporte quatre réponses possibles.

Plus en détail

Commun à tous les candidats

Commun à tous les candidats BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 213 MATHÉMATIQUES Série ES/L Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) ES : ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011

Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011 Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011 Christian CYRILLE A quoi servent les mathématiques? : C est pour l honneur de l esprit humain? Jacobi 1 Exercice 1-5 points - Commun à tous les candidats

Plus en détail

T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014

T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014 T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014 Durée : 3h Calculatrice autorisée NOM : Prénom : Sauf mention du contraire, tous les résultats doivent être soigneusement justifiés. La précision et la clarté de

Plus en détail

Sujet de Bac 2013 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Pondichéry

Sujet de Bac 2013 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Pondichéry Sujet de Bac 2013 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Pondichéry Exercice 1 : 4 points Commun à tous les candidats Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Une réponse exacte rapporte 1 point.

Plus en détail

Sujet de Bac 2010 Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord

Sujet de Bac 2010 Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord Sujet de Bac 2010 Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord EXERCICE 1 : 5 points Commun à tous les candidats On sait que la courbe C passe par les points A( 2; 0,5), B(0; 2), C(2; 4,5), D(4,5;

Plus en détail

3. La suite ( un)a pour terme général un

3. La suite ( un)a pour terme général un NOM : Terminale ES Devoir n vendredi 9 octobre 0 Eercice : sur.5 points Des questions indépendantes. Résoudre l équation ² + 4 = 0. Calculer la dérivée de f dans chacun des cas suivants : a) f ( ) 4 8

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie 7 juin 2013

Baccalauréat ES Polynésie 7 juin 2013 Baccalauréat ES Polnésie 7 juin 2013 EXERCICE 1 Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chaque question, une seule des quatre réponses proposées est correcte. Une réponse juste rapporte

Plus en détail

Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015

Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015 Exercice 1 Durée : 3 heures Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Le candidat recopiera sur sa copie le numéro de la question

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES/L Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) ES : ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques

Plus en détail

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité).

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Lycée Jacques Monod février 05 Exercice : Voici les graphiques des questions. et.. A 4 A Graphique Question. Graphique Question..

Plus en détail

Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B

Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B EXERCICE 1 (12 points) Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B Les trois parties de cet exercice peuvent être traitées de façon indépendante. A. Résolution d une équation différentielle On considère

Plus en détail

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 17 novembre 2014

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 17 novembre 2014 Durée : 4 heures Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 17 novembre 2014 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats Les trois parties A, B et C sont indépendantes Une fabrique de desserts glacés

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 011 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord EXERCICE 1 : 5 points On se place dans l espace muni d un repère orthonormé. On considère les points,, et. 1. Démontrer que les points,

Plus en détail

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015 Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie mars 015 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats On considère la fonction f définie pour tout réel x de l intervalle [1,5 ; 6] par : f (x)=(5x 3)e x. On

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat ES Antilles Guyane 24 juin 2015

Corrigé du baccalauréat ES Antilles Guyane 24 juin 2015 Corrigé du baccalauréat ES Antilles Guyane 2 juin 2015 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats Aucune justification n était demandée dans cet exercice. 1. La fonction f définie sur R par f (x)= x 3 + 6x

Plus en détail

Correction du baccalauréat ES/L Métropole 20 juin 2014

Correction du baccalauréat ES/L Métropole 20 juin 2014 Correction du baccalauréat ES/L Métropole 0 juin 014 Exercice 1 1. c.. c. 3. c. 4. d. 5. a. P A (B)=1 P A (B)=1 0,3=0,7 D après la formule des probabilités totales : P(B)=P(A B)+P(A B)=0,6 0,3+(1 0,6)

Plus en détail

BAC BLANC DE MATHÉMATIQUES TERMINALES ES et L CORRECTION SUCCINCTE. Coefficients 5, 7 ou 4. Année scolaire 2013-2014

BAC BLANC DE MATHÉMATIQUES TERMINALES ES et L CORRECTION SUCCINCTE. Coefficients 5, 7 ou 4. Année scolaire 2013-2014 BA BLAN DE MATHÉMATIQUES TERMINALES ES et L ORRETION SUINTE oefficients, ou Année scolaire - Durée heures Page sur 8 pages Année EXERIE. ommun à tous les candidats sur points Un club de remise en forme

Plus en détail

Baccalauréat STL biotechnologies Métropole La Réunion 18 juin 2015

Baccalauréat STL biotechnologies Métropole La Réunion 18 juin 2015 Baccalauréat STL biotechnologies Métropole La Réunion 18 juin 2015 Calculatrice autorisée conformément à la circulaire n o 99-186 du 16 novembre 1999. Le candidat doit traiter les quatre exercices. Il

Plus en détail

SESSION 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. Sciences et Technologies de la Gestion. Communication et Gestion des Ressources Humaines MATHÉMATIQUES

SESSION 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. Sciences et Technologies de la Gestion. Communication et Gestion des Ressources Humaines MATHÉMATIQUES SESSION 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de la Gestion Communication et Gestion des Ressources Humaines MATHÉMATIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 2 Dès que le sujet

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé Baccalauréat S/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé A. P. M.. P. XRCIC 1 Commun à tous les candidats Partie A 1. L arbre de probabilité correspondant aux données du problème est : 0,3 0,6 H

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats f est une fonction définie sur ] 2 ; + [ par : 4 points f (x)=3+ 1 x+ 2. On note f sa fonction dérivée et (C ) la représentation

Plus en détail

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats)

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) On cherche à modéliser de deux façons différentes l évolution du nombre, exprimé en millions, de foyers français possédant un téléviseur à écran plat

Plus en détail

Correction Baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2015

Correction Baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2015 Durée : 3 heures Correction Baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2015 EXECICE 1 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Le candidat recopiera sur sa copie le numéro de

Plus en détail

mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques SÉRIE ES ANNALES D EXERCICES REGROUPÉS PAR THÈME

mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques SÉRIE ES ANNALES D EXERCICES REGROUPÉS PAR THÈME mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques

Plus en détail

Terminale ES BAC blanc N 1 ( janvier 2014)

Terminale ES BAC blanc N 1 ( janvier 2014) Terminale ES BAC blanc N 1 ( janvier 2014) Epreuve de mathématiques N anonymat :... Durée : 3 heures Calculatrice autorisée Exercice 1 ( pour tous les candidats ) Cet exercice est un QCM Une seule bonne

Plus en détail

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC ANALYSE LN & EXPONENTIELLE

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC ANALYSE LN & EXPONENTIELLE «L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC ANALYSE LN & EXPONENTIELLE LIBAN 2014 On considère la fonction f définie sur l intervalle [0 ; 5] par f(x) = x+1+e

Plus en détail

Lycée Marlioz - Aix les Bains. Bac Blanc 2012. Mathématiques - Terminale ES. 16 mai 2012

Lycée Marlioz - Aix les Bains. Bac Blanc 2012. Mathématiques - Terminale ES. 16 mai 2012 Lycée Marlioz - Aix les Bains Bac Blanc 2012 Mathématiques - Terminale E Candidats n ayant pas choisi la spécialité maths 16 mai 2012 Pour cette épreuve, la rédaction, la clarté et la précision des explications

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES/L Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) ES : ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques

Plus en détail

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4 Chapitre Convexité TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre Convexité Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 2013

Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 2013 Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 03 EXERCICE 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Chaque question ci-après comporte quatre réponses possibles. Pour chacune de ces questions,

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Polynésie session mai 2012 - Informatique de gestion

Brevet de technicien supérieur Polynésie session mai 2012 - Informatique de gestion Brevet de technicien supérieur Polynésie session mai 2012 - Informatique de gestion A. P. M. E. P. ÉPREUVE OBLIGATOIRE Durée : 3 heures Coefficient : 2 Exercice 1 7 points Les parties A et B de cet exercice

Plus en détail

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : épreuve de Bernoulli Exercice 2 : loi de Bernoulli de paramètre

Plus en détail

1ES Février 2013 Corrigé

1ES Février 2013 Corrigé 1ES Février 213 Corrigé Exercice 1 Le tableau ci-dessous renseigne sur les besoins en eau dans le monde : Population mondiale (Milliards d habitants) Volume moyen par habitant ( ) 195 2,5 4 1 197 3,6 5

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) L attention des candidats est attirée sur le fait que la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des raisonnements

Plus en détail

Baccalauréat ES Asie 19 juin 2013 Corrigé

Baccalauréat ES Asie 19 juin 2013 Corrigé accalauréat E sie 19 juin 201 orrigé EXERIE 1 ommun à tous les candidats On ne demandait aucune justification dans cet exercice. 4 points 1. b. 2. a.. c. 4. c. La longueur de l intervalle [ 1; 1] est 2

Plus en détail

Nombre dérivé et tangente

Nombre dérivé et tangente Nombre dérivé et tangente I) Interprétation graphique 1) Taux de variation d une fonction en un point. Soit une fonction définie sur un intervalle I contenant le nombre réel a, soit (C) sa courbe représentative

Plus en détail

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1 TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité I Loi uniforme sur ab ; ) Introduction Dans cette activité, on s intéresse à la modélisation du tirage au hasard d un nombre réel de l intervalle [0 ;], chacun

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011 Baccalauréat S Métropole 1 juin 011 EXERCICE 1 Les deux parties A et B peuvent être traitées indépendamment. 4 points Les résultats seront donnés sous forme décimale en arrondissant à 10 4. Dans un pays,

Plus en détail

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC PRIMITIVES, INTEGRALES & CALCUL D AIRES

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC PRIMITIVES, INTEGRALES & CALCUL D AIRES «L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC PRIMITIVES, INTEGRALES & CALCUL D AIRES LIBAN 2015 Une entreprise artisanale produit des parasols. Elle en fabrique

Plus en détail

[ Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie \ 19 novembre 2015

[ Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie \ 19 novembre 2015 Durée : 4 heures [ Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie \ 19 novembre 015 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 7 points Une usine produit de l eau minérale en bouteilles. Lorsque le taux de calcium dans une bouteille

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC 2013

BACCALAURÉAT BLANC 2013 BACCALAURÉAT BLANC 203 Série S Corrigé Exercice. a) On traduit les données de l énoncé et on représente la situation par un arbre pondéré. PF ) = 2, PF 2) = 3, P F ) = 5 00 = 20, P F 2 ) =,5 00 = 3 3,5,

Plus en détail

Baccalauréat STMG Nouvelle-Calédonie 14 novembre 2014 Correction

Baccalauréat STMG Nouvelle-Calédonie 14 novembre 2014 Correction Baccalauréat STMG Nouvelle-alédonie 14 novembre 014 orrection EXERIE 1 7 points Dans cet exercice, les parties A, B et sont indépendantes. Le tableau suivant donne le prix moyen d un paquet de cigarettes

Plus en détail

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 4 23 JANVIER 2013

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 4 23 JANVIER 2013 T ES/L DEVOIR SURVEILLE 4 23 JANVIER 2013 Durée : 2h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse,

Plus en détail

Baccalauréat ST2S Antilles Guyane juin 2013 Correction

Baccalauréat ST2S Antilles Guyane juin 2013 Correction Baccalauréat ST2S Antilles Guyane juin 2013 Correction EXERCICE 1 6 points Le tableau ci-dessous donne le nombre d abonnements au service de téléphonie mobile en France entre fin 2001 et fin 2009, exprimé

Plus en détail

Baccalauréat Blanc 10 février 2015 Corrigé

Baccalauréat Blanc 10 février 2015 Corrigé Exercice Commun à tous les candidats Baccalauréat Blanc février 25 Corrigé. Réponse d. : e Le coefficient directeur de la tangente est négatif et n est manifestement pas 2e 5,4. 2. Réponse b. : positif

Plus en détail

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques.

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques. Lycée Alexis de Tocqueville BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques Durée 3 heures Le candidat traitera obligatoirement les quatre exercices ******

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 014 MATHÉMATIQUES Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL STS DURÉE DE L ÉPREUVE : heures COEFFICIENT : 3 Ce sujet comporte 5 pages numérotées de 1

Plus en détail

Démonstrations exigibles au bac

Démonstrations exigibles au bac Démonstrations exigibles au bac On donne ici les 11 démonstrations de cours répertoriées comme exigibles dans le programme officiel. Toutes ces démonstrations peuvent donner lieu à une «restitution organisée

Plus en détail

Correction du BAC BLANC TECHNOLOGIQUE - Epreuve E4 MATHEMATIQUES ET TECHNOLOGIES INFORMATIQUES ET MULTIMEDIA

Correction du BAC BLANC TECHNOLOGIQUE - Epreuve E4 MATHEMATIQUES ET TECHNOLOGIES INFORMATIQUES ET MULTIMEDIA Correction du BAC BLANC TECHNOLOGIQUE - Epreuve E4 MATHEMATIQUES ET TECHNOLOGIES INFORMATIQUES ET MULTIMEDIA Exercice 1 (4 points) Dans une classe de terminale STAV de 5 élèves, chaque élève possède une

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHEMATIQUES Série S

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHEMATIQUES Série S BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2015 MATHEMATIQUES Série S ÉPREUVE DU LUNDI 22 JUIN 2015 Enseignement Obligatoire Coefficient : 7 Durée de l épreuve : 4 heures Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à

Plus en détail

Baccalauréat STG CGRH Métropole 13 septembre 2012 Correction

Baccalauréat STG CGRH Métropole 13 septembre 2012 Correction Baccalauréat STG CGRH Métropole 3 septembre 202 Correction La calculatrice est autorisée. EXERCICE Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Pour chaque question, trois réponses sont proposées,

Plus en détail

Baccalauréat ST2S Antilles-Guyane 16 juin 2014 Correction

Baccalauréat ST2S Antilles-Guyane 16 juin 2014 Correction Baccalauréat ST2S Antilles-Guyane 16 juin 2014 Correction EXERCICE 1 6 points Le tableau ci-dessous donne le nombre de maladies professionnelles ayant entrainé un arrêt de travail de 2003 à 2010 : Année

Plus en détail

Baccalauréat STG CGRH Polynésie corrigé

Baccalauréat STG CGRH Polynésie corrigé EXERCICE 1 Baccalauréat STG CGRH Polynésie corrigé 8 points Le tableau ci-dessous donne les dépenses, en millions d euros, des ménages en France de 2000 à 2009 pour les programmes audio-visuels. cinéma

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole 12 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES/L Métropole 12 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES/L Métropole 12 septembre 2014 orrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 6 points ommun à tous les candidats Avant de réaliser une opération marketing en début de saison, un revendeur de piscines

Plus en détail

Loi binomiale Lois normales

Loi binomiale Lois normales Loi binomiale Lois normales Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières Rappels sur la loi binomiale 2. Loi de Bernoulli............................................ 2.2 Schéma de Bernoulli

Plus en détail

MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ. Ce polycopié conforme au programme 2002, regroupe les documents distribués aux élèves en cours d année.

MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ. Ce polycopié conforme au programme 2002, regroupe les documents distribués aux élèves en cours d année. MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ Ce polcopié conforme au programme 00, regroupe les documents distribués au élèves en cours d année. Année 0-0 Année 0-0 T le ES A. YALLOUZ (MATH@ES) TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. SESSION 2011 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatique, comptabilité et finance

Plus en détail

Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014

Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Durée : 3 heures EXERCICE 1 Cet exercice est un Q.C.M. 4 points Pour chaque question posée, quatre réponses sont proposées parmi lesquelles une seule est correcte.

Plus en détail

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015 Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie mars 015 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats Soit f la fonction définie sur l intervalle [1,5 ; 6] par : f (x)=(5x )e x On note C la courbe représentative

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 204 Corrigé EXERCICE 4 points Commun à tous les candidats. Proposition fausse. La tangente T, passant par les points A et B d abscisses distinctes, a pour coefficient

Plus en détail

T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013

T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013 T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013 Durée : 2h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse, qu il aura

Plus en détail

Baccalauréat ES Centres étrangers 12 juin 2014 - Corrigé

Baccalauréat ES Centres étrangers 12 juin 2014 - Corrigé Baccalauréat ES Centres étrangers 1 juin 14 - Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points Commun à tous les candidats 1. On prend un candidat au hasard et on note : l évènement «le candidat a un dossier

Plus en détail

CONCOURS D ADMISSION. Option économique MATHEMATIQUES III. Année 2006

CONCOURS D ADMISSION. Option économique MATHEMATIQUES III. Année 2006 ESSEC M B A CONCOURS D ADMISSION Option économique MATHEMATIQUES III Année 2006 La présentation, la lisibilité, l orthographe, la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des raisonnements entreront

Plus en détail

0.2.3 Polynômes... 4. 0.2.1 Monômes... 4 0.2.2 Opérations entre monômes... 4

0.2.3 Polynômes... 4. 0.2.1 Monômes... 4 0.2.2 Opérations entre monômes... 4 Table des matières 0 Rappels sur les polynômes et fractions algébriques 1 0.1 Puissances............................................... 1 0.1.1 Puissance d un nombre réel.................................

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET SESSION 2013 Antilles - Guyane - Polynésie BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE E4 CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE : MATHÉMATIQUES Toutes options Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s)

Plus en détail

Exercices de révision

Exercices de révision Exercices de révision EXERCICE 1 Le site (imaginaire) «www.musordi.net» propose aux internautes de télécharger des titres de musique sur leur ordinateur. Son offre commerciale pour un trimestre est la

Plus en détail

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Énoncé

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Énoncé CONSIGNES À SUIVRE PENDANT L EXAMEN. DURÉE : 4 heures Il y a 6 exercices obligatoires à résoudre. L exercice est noté sur points, l exercice sur points, l exercice 3 sur 3 points, l exercice 4 sur 3 points,

Plus en détail

Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé EXERCICE 1 5 points Commun à tous les candidats 1. Réponse c : ln(10)+2 ln ( 10e 2) = ln(10)+ln ( e 2) = ln(10)+2 2. Réponse b : n 13 0,7 n 0,01

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Corrigé

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Corrigé Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 2 novembre 2 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous les candidats 5 points. Diminuer le budget de 6 % sur un an revient à multiplier par 6 =,94. Diminuer le budget

Plus en détail

NATHALIE RODRIGUEZ avril 2014

NATHALIE RODRIGUEZ avril 2014 Ä ÒÒ Ð Ù ÌË Å Ø Ñ Ø ÕÙ º ºÇº NATHALIE RODRIGUEZ avril 2014 IREM PARIS XIII - GROUPE «ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES» Sommaire 1 C.G.O. métropole, mai 2002 9 Exercice 1 : suite géométrique, fonction exponentielle,

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Sud 16 novembre 2011

Baccalauréat ES Amérique du Sud 16 novembre 2011 Baccalauréat ES Amérique du Sud 16 novembre 2011 L utilisation d une calculatrice est autorisée. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points Soit u une fonction définie et dérivable sur l intervalle

Plus en détail

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation )

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation ) DÉRIVÉES I Nombre dérivé - Tangente Eercice 0 ( voir animation ) On considère la fonction f définie par f() = - 2 + 6 pour [-4 ; 4]. ) Tracer la représentation graphique (C) de f dans un repère d'unité

Plus en détail