Dans le roman Le Guépard,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dans le roman Le Guépard,"

Transcription

1 Page 1/5 Un minimum de stratégie est nécessaire pour profiter du plafonnement de l'impôt. ISF : limitez la casse Evaluez au plus juste votre patrimoine et profitez des réductions fiscales. Mais pensez aussi à l'impôt 2014 : anticipez pour réduire la valeur de votre patrimoine avant fin FISCALITE Enquête Robin Massonnaud Dans le roman Le Guépard, chef-d'œuvre de la littérature italienne de Giuseppe Tomasi di Lampedusa, Tancrede, le neveu du prince Salina, déclare au sujet de l'avenir de l'aristocratie sicilienne * Si nous voulons que tout reste tel que c'est, tl faut que tout change» On pourrait croire que cette celebre réplique est devenue le credo du gouvernement en matière d'impôt sur la fortune (ISF). Tous les ans, afin de justifier politiquement et financièrement cet impôt, Bercy, avec la complicité des parlementaires, change les règles du jeu. L'année 2013 ne déroge pas a la tradition Tout d'abord, le barème a ete modifie, È- avec des taux s'échelonnant entre S 0,50 et 1,50 % Le seuil d'imposition reste fixe à I euros, mais la I

2 Page 2/5 taxation commence à compter de euros de patrimoine (voirie tableau ci-dessous). La grande nouveauté cette année est le retour du plafonnement de l'isp, un système complexe de calcul a rendre fou tout contribuable, mais qui permet de limiter le total des impôts sur la fortune et sur le revenu à 75 % des ressources perçues l'année précédente. Une autre modification concerne vos obligations déclaratives. L'an dernier, seuls ceux dont le patrimoine atteignait 3 millions d'euros devaient remplir l'imprimé 2725, calculer l'impôt et le verser di rectement au fisc avec leur déclaration en juin. Les autres se contentaient de mentionner leur fortune nette dans leurs déclarations de revenus ct dc payer un ISF déterminé par l'administration en sèptembre. Pour 2013, ce seuil passe à euros. Une façon pour Bercy d'encaisser plus tôt dans l'année une partie non négligeable de l'impôt. Devez-vous souscrire des placements défiscalisés? Quoi qu'il en soit, cette année encore, vous vous trouverez confronté aux mêmes interrogations. La déclaration d'impôt sur la fortune ou plutôt la détermination de l'actif net taxable, c'est un peu la quadrature du cercle. Surtout pour l'évaluation de vos biens immobiliers. De plus, il faut vous interroger sur l'opportunité de souscrire des placements ou d'effectuer des dons qui peuvent réduire la note. Enfin, il faudra vous adonner au calcul du plafonnement. Mais, dans le même temps, vous devez impérativement préparer la déclaration ISF pour 2014 et mettre en place une stratégie qui consiste, dans la plus totale legalité, à diminuer votre patrimoine taxable et, par ricochet, votre impôt sur la fortune. Vous pouvez peut-être même arriver à passer en deçà du seuil sans crainte de redressement! ISF 2013 II n'est pas trop tard pour réduire "È ta facture I ISF 2014 % Mettez votre patrimoine à l'abri II vous faut comparer la valeur de votre logement avec celte de biens dans la même situation. VotreArgent.fr Toutes les infos pratiques et ta cote des valeurs mobilières sur VotreArgent.fr/isf Il n'est pas trop tard pour réduire la facture La déclaration d'isf s'apparente au 400 mètres. A peine dans les startingblocks, le coureur affûte sa stratégie de course. C'est la même chose en matière d'impôt sur la fortune. Avant de vous lancer dans la déclaration 2725 ou de mentionner votre patrimoine dans l'imprimé 2042, vous devez savoir quel montant déclarer. Il est également impératif de déterminer si vous souhaitez recourir aux réductions d'impôt qui permettent tout de même d'alléger la note dans une limite de 50 DOO euros, soit le montant de l'isf dû par un redevable dont le patrimoine avoisinc DOO euros. Enfin, nouveauté, vous devrez vous astreindre au pensum du calcul du plafonnement qui peut alléger votre facture. Commençons par l'évaluation de vos actifs. L'exercice est surtout difficile pour l'immobilier. Vous devez évaluer vos biens en fonction du prix que vous auriez pu en tirer s'ils avaient été vendus le 1 er janvier de l'année d'imposition. Le fisc préconise la méthode par comparaison consistant a trouver des références de ventes correspondant à des biens similaires aux vôtres. En quelque sorte, vous devez vous comporter en expert immobilier. Profitez de la baisse des prix de l'immobilier Pour 2012, toutes les analyses confirment la stagnation ou la baisse des prix. Comment répercuter cette conjoncture dans vos déclarations? La manœuvre ne souffre aucune généralisation. Pour l'immobilier, tout est une question de subtilité car il s'agit de diminuer l'actif raisonnablement, sans s'attirer les foudres du fisc et provoquer un redressement. Prenons l'exemple de monsieur X. Il occupe, dans le VII 6 arrondissement de Paris, un appartement de 200 m 2 sur le Champ-de-Mars avec vue sur la tour Eiffel. Il est également propriétaire-bailleur de deux maisons à Saint- Maur-des-Fossés. Selon les notaires parisiens, sur un an, les prix ont baissé de 4,8 % dans le Vils avec un prix médian de II 740 euros au m\ alors que, pour Saint-Maur, la baisse est de 20 % et le prix médian des maisons de euros. Ce qui, en toute logique, amènerait notre propriétaire à retenir pour son appartement une valeur de euros avant abattement de 30 % pour la résidence principale. Et à mentionner pour chaque maison un prix de euros Un taux de 1,50 % au-delà de 10 millions Fraction de la valeur nette du patrimoine Taux applicable N excédant pas ' 0,00 % De a DOO 0,50% Del a2570 DOO 0.70% De à 5000 DOO 1.00% De 5 COQ 001 à 10 DOO DOO 1,25% Au-delà de 10 DOO DOO 1,50% Formule de calcul B = base nette taxable) Exonération (BxO,50%]-4000 (Bx0.70%]-6600 [B x 1.00 %l-u 310 [Ex 1,25 %)-2i 810 (B x 1,50%)

3 Page 3/5 Donner aux fondations (ici, les Apprentis d'auteuil] permet de baisser son ISF. avant abattement de 20 % tenant compte des contraintes locatives. Mais monsieur X peut-il se contenter de répercuter cette baisse? Evidemment non. Pour chaque bien, il doit s'adapter. Ces prix et ces pourcentages ne sont que des indications. La résidence principale de monsieur X, en raison de sa situation, vaut environ euros le mètre carré, donc beaucoup plus que le prix médian des notaires. Sur ce segment haut de gamme, les prix stagnent mais ne baissent pas. Afin d'éviter des problèmes avec le fisc, mieux vaut s'en tenir au statu quo et reprendre la même valeur que l'an passé. En revanche, si les maisons de Saint-Maur correspondent à la moyenne des biens vendus dans cette commune, monsieur X peut répercuter la baisse générale des prix. Une réduction d'impôt maximale de 50 DOO euros Pour le reste, la tâche est plus simple puisque, pour tous vos placements mobiliers, vous devez déclarer la valeur au 31 décembre telle que votre banque vous la transmet. Seule exception : les actions, puisque vous pouvez choisir pour chaque ligne de votre portefeuille la valeur au 31 décembre ou la moyenne des trente derniers cours. C'est une façon un peu fastidieuse de diminuer les montants à déclarer. Mais elle a le mérite d'être incontestable pour le fisc. Vous en trouverez les détails sur notre site Internet, VotreArgent.fr. Une fois cette besogne d'évaluation réalisée et le calcul de l'impôt effectué, il vous faut vérifier si vous pouvez bénéficier du plafonnement de l'isp (voir encadré). Une possibilité offerte aux contribuables déclarant un patrimoine d'au moins euros. Puis il est encore temps de penser aux réductions d'impôt. En effet, vous pouvez souscrire au capital de PME, acheter des parts de fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI) ou de fonds d'investissement de proximité (FIP), ou effectuer des dons aux fondations jusqu'à la date de dépôt de vos déclarations. Et obtenir ainsi une importante réduction d'impôt. Elle est de 50 % de vos versements aux PME sans pouvoir excéder euros ; de 50 % pour les fonds dans une limite de euros et de 75 % pour les dons avec une réduction d'impôt maximale de 50 DOO euros. Au-delà de 75 %, dites stop Si vous devez remplir une déclaration sur l'imprimé n 2725, il est impératif de vérifier si vous pouvez prétendre au plafonnement de l'isf. Le fisc ne le fera pas à votre place. Ce système limite le poids de l'impôt sur la fortune, majoré de l'impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux, à 75 % de vos revenus. VOLS devez d'un côté additionner les revenus perçus en 2012, sans tenir compte, notamment pour certaines plus-values, des exonérations, seuils et abattements, et totaliser de l'autre côté l'isp exigible en 2013 et l'impôt sur les revenus 2012 payable en Ainsi, si le total de vos impôts est de euros, dont euros d'isf, et si vos revenus nets sont égaux à 175 DOO euros, vous aurez droit au plafonnement. Le total de vos impôts ne peut en effet excéder euros (75 % de 175 DOO euros). Le trop-plein d'impôt est donc de euros. Vous pouvez alors limiter votre chèque ISF à euros ( euros euros). Le plafond de réduction de euros ou de euros est global. Le premier s'applique si vous souscrivez des parts de PME ou de FIP, le second jouant si vous apportez votre soutien à une fondation. Les placements PME, FIP ou FCPI sont risqués. Sauf à investir dans une structure de type Habitat et Humanisme (voir page 14). En contrepartie de l'avantage fiscal, vous devez garder vos titres cinq ans minimum, au risque dc perdre votre mise. Privilégiez l'option la moins risquée, le don aux fondations Pour les PME, mieux vaut investir directement dans des structures que vous connaissez ou grâce à l'aide d'associations sérieuses comme Love Money pour l'emploi. Quant aux fonds communs, vous devez passer par des intermédiaires dont les frais sont souvent considérables et la visibilité parfois douteuse. En la matière, la précipitation étant plutôt mauvaise conseillère, mieux vaut vous abstenir =! plutôt que de les enrichir. Si vous vou- I lez diminuer l'impôt au dernier mo-» ment, il est préférable de donner à o des fondations reconnues. Au moins, vos dons auront une réelle utilité!

4 Page 4/5 Les œuvres d'art et objets de collection échappent a I impôt Mettez votre patrimoine à l'abri Laprocrastination est un phénomène connu du contribuable Le poids de la fiscalite étant un sujet désagréable, il est tentant de jouer l'autruche en remettant au lendemain l'analyse de son patrimoine et sa reorganisation en vue de diminuer la facture Si ce temps de réflexion peut sembler re bai batif, il est poui tant tl es efficace La réglementation sur I ISF est truffée de dispositifs d exception permettant I exonération partielle ou totale de certains elements du patrimoine Cha eun peut y trouver son bonheur fiscal! A condition de s'y prendre avant le 31 decembre Défiscalisez en préparant votre retraite Commençons par une défiscalisation plaisante l'achat d'œuvres d'art et d'antiquités Toute antiquite de plus de cent ans d'âge et tout objet de collection est exonère d impôt sur la fortune Vous pouvez vous meubler en commodes Louis XVI ou fauteuils design des annees 50, acheter des ta bleaux anciens ou contemporains, collectionner les vieux albums de Tin tm ou la sculpture Renaissance, les céramiques de Nevers ou les vases Art Nouveau, tout, absolument tout échappe a l'impôt Plus unie pour l'avenir la préparation de votre retraite Vrai/Faux Le fisc ne demande jamais ta preuve de la détention d'antiquités Vrai. LAdmimstrat on peut en revanche chercher a savoir pourquoi vous déclarez pour votre mobilier une valeur dérisoire II suffit alors de repondre qu il s agit d antiquites échappant a la taxation Les redressements de transmissions temporaires d'usufruit sont fréquents Faux. Le fisc a etabli en 2003 les règles de validité de ces opérations Depuis les professionnels proposant ces montages en respectent les principes L'avantage des assurances vie a bonus de fidelité est menace Faux. C est plutôt I inverse Bercy a récemment sanctuanse ce support en rappelant que les sommes placées dans le bonus sont exonérées d ISF Les contrats Madelin et les plans d epargne retraite populaire (Perp) présentent un double intérêt Pendant la phase d'épargne ils ne sont ni ra chetables ni cessibles Pour cette raison, ils n'ont pas de valeur patrimoniale au regard de l'isf Puis, pendant la phase de versement de la rente, aucune valeur de capitalisation n'est a déclarer Les textes imposent une double condition le contrat doit avoir fait l'objet dc versements réguliers pendant une duree d'au moins quinze ans et l'entrée en jouissance de la rente doit intervenir a compter de la liquidation de votre pension ou a l'âge legal de la retraite Autrement dit, vous n'avez jamais rien a déclarer pour ces contrats et ce, quel que soit le montant des sommes épargnées En outre, dans certaines limites, les sommes versées sont déductibles de vos revenus Jouez sur l'exonération de vos actifs professionnels Profession libérale commerçant ou patron de PME, vous bénéficiez deja de l'exonération de vos actifs profes sionnels Vous pouvez facilement les accroitre En augmentant le capital de votre entreprise, vous jouerez sur deux tableaux Non seulement vous aurez droit a la réduction d'impôt PME, mais vos nouvelles parts seront exonérées Par ailleurs, tout bien immobilier affecte a votre activite échappe a l'impôt Un médecin peut ainsi avoir intérêt a acheter son cabi net, un commerçant, sa boutique II n'est absolument pas nécessaire d ins cnre ces immeubles au bilan Le contribuable peut les garder dans son patrimoine prive en direct ou par le biais d'une société civile immobiliere (SCI) II lui suffit de louer ses locaux ou de les mettre a la disposition de son activite professionnelle et leur j valeur échappe a l'isf 'J L immobilier est également une source inépuisable d'économie fiscale " La solution la plus évidente consiste 5 a devenir, d'ici au 31 decembre 2013 K propriétaire de votre résidence

5 principale, cette dernière vous donnant droit à un abattement de 30 % sur sa valeur. Même approche pour l'immobilier locatif. Vous achetez des biens vides, puis vous les louez. Vous appliquerez alors un abattement de 20 % sur le prix payé. Ainsi, pour une résidence de euros et des appartements locatifs de euros, le jeu des abattements conduit à donner une évaluation ISF de 560 DOO euros pour l'habitation principale et de 480 DOO euros pour les biens loués, soit un total de I euros, en deçà du seuil d'imposition à l'isf de I euros, alors que leur valeur réelle est de I euros. Explorez les supports financiers les plus adaptés Les patrimoines importants peuvent s'intéresser aux forêts et aux terres agricoles. Pour les forêts, vous ne déclarerez que 25 % de leur valeur, à condition d'exploiter vos massifs pendant trente ans selon un plan agréé Lachat de terres agricoles ou de forêts ouvre droit à des exonérations. Optimisez votre plafond Si vous souhaitez bénéficier du plafonnement de USP (voir encadré page 701, il faut «faire disparaître» une partie de vos revenus pris en compte pour son calcul. Le but : diminuer leur montant pour dépasser plus facilement le fameux plafond de 75 %. La loi de finances 2013 prévoyait d'inclure dans les revenus tous les gains, y compris ceux non «empochés» comme par exemple une plus-value latente sur une assurance vie. Heureusement, le Conseil constitutionnel a invalide cette mesure. Du coup, le redevable de l'isf peut limiter le montant de ses revenus en privilégiant les produits de capitalisation. Il faudra, pour certains d'entre eux, déclarer ces placements au titre de l'isf, mais les revenus, comme par exemple la variation de la valeur de rachat d'un contrat d'assurance vie d'une année sur l'autre, ne seront pas pris en compte pour le calcul du plafonnement. par la direction départementale de l'agriculture. Quant aux terres agricoles, un actif plutôt en forme (voir page 22), elles doivent ètre louées par bail rural à long terme ou par bail cessible. Vous aurez alors droit à une exonération à concurrence de ' pour la valeur des terres n'excédant pas euros et de 50 % au-delà. Ce type d'acquisition étant assez spécifique, mieux vaut démarrer vos recherches dès maintenant avec l'aide d'établissements comme la Société Forestière ou Agrifrance. Ne négligez pas non plus certains supports financiers. Les bons d'épargne sont intéressants car vous ne déclarez que leur valeur nominale, à l'exclusion des intérêts. Les contrats d'assurance vie à bonus de fidélité sont aussi un excellent outil. Les intérêts et plusvalues sont logés dans une enveloppe nommée «garantie de fidélité» que vous ne récupérez qu'à l'issue du contrat Vous ne déclarez que la valeur investie, à l'exclusion des sommes inscrites dans le bonus. Enfin, la tontine financière, n'ayant pas de valeur de rachat, sort de votre patrimoine taxable. A condition d'avoir effectué vos versements avant vos 70 ans. Ces deux derniers produits sont d'autant plus intéressants qu'ils vous permettront probablement d'accéder au plafonnement de l'isf (voir encadré) car vous aurez moins de revenus pris en compte pour son calcul. Etudiez la donation temporaire d'usufruit Mais il y a plus sophistiqué. Rien ne vous interdit de faire une donation temporaire d'usufruit d'immeubles à vos enfants non redevables de l'isf. Comme l'usufruitier est seul taxable sur la pleine propriété, vous sortirez un bien de votre actif et vos rejetons n'auront rien à payer. Ainsi, plutôt que de louer à votre fils un studio à Paris pendant ses dix années de médecine, vous pouvez lui transmettre l'usufruit de votre deux pièces parisien. En supposant que ce bien vaille 400 DOO euros, la valeur de l'usufruit pour dix ans correspond à 23 % de cette somme, selon le barème du Code des impôts. Soit euros qui ne seront pas taxables compte tenu des abattements entre parents et enfants. Il faudra tout de même compter euros de frais de notaire. A comparer à l'économie d'isf réalisée pendant dix ans, qui sera de euros si vous êtes dans la tronche marginale de I %. Page 5/5

L IMPÔT SUR LA FORTUNE

L IMPÔT SUR LA FORTUNE L IMPÔT SUR LA FORTUNE Cet impôt a succédé à l'«impôt sur les grandes fortunes» (IGF) créé en 1982. Créé par la loi de finances pour 1989, il reprend les mécanismes et la philosophie de l'igf, supprimé

Plus en détail

ISF 2012. Règles d imposition : la territorialité En France : imposition sur l ensemble des biens situés en France et hors de France.

ISF 2012. Règles d imposition : la territorialité En France : imposition sur l ensemble des biens situés en France et hors de France. ISF 2012 I. Principe L impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) est un impôt déclaratif. Les personnes physiques possédant un patrimoine d une valeur nette supérieure à 1,3 million euros au 1 janvier 2012

Plus en détail

L IMPOT SUR LE REVENU ET L ISF EN 2015. Avoir les bons réflexes pour améliorer sa situation patrimoniale

L IMPOT SUR LE REVENU ET L ISF EN 2015. Avoir les bons réflexes pour améliorer sa situation patrimoniale Claire Valérie L IMPOT SUR LE REVENU ET L ISF EN 2015 Avoir les bons réflexes pour améliorer sa situation patrimoniale LE SOMMAIRE 1. Que faire pour diminuer son IR 2. Maîtriser son ISF L IMPOT SUR LE

Plus en détail

Fiscalité Tout ce qu il faut savoir sur l ISF

Fiscalité Tout ce qu il faut savoir sur l ISF Conférence débat Mercredi 14 mai 2014 Fiscalité Tout ce qu il faut savoir sur l ISF L Impôt Sur la Fortune (ISF) est un impôt annuel dû par les personnes physiques dont le patrimoine net (actif - passif),

Plus en détail

Comment Faire pour Payer moins d'impôts en 2015

Comment Faire pour Payer moins d'impôts en 2015 Comment Faire pour Payer moins d'impôts en 2015 Payer moins d'impôt en 2015? C'est possible, à condition d'agir dès maintenant : passé le 31 décembre, vous ne pourrez plus bénéficier des avantages fiscaux

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France. B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013)

Votre résidence fiscale est en France. B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013) Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France

Votre résidence fiscale est en France Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour 30 août 2011) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

Un contrat accessible

Un contrat accessible Octobre 2013 Un contrat accessible Minimum de versements programmés* : - 50 par mois - 100 par trimestre - 150 par semestre ou par an ou par versement libre *A conseiller, eu égard au traitement fiscal

Plus en détail

NOTE D INFORMATION SUR LA FISCALITE DU FIP HEXAGONE PATRIMOINE 1 AVERTISSEMENT

NOTE D INFORMATION SUR LA FISCALITE DU FIP HEXAGONE PATRIMOINE 1 AVERTISSEMENT NOTE D INFORMATION SUR LA FISCALITE DU FIP HEXAGONE PATRIMOINE 1 AVERTISSEMENT Il faut considérer la présente note comme un descriptif des caractéristiques fiscales (en vigueur à ce jour) du Fonds d Investissement

Plus en détail

Lettre Tecnic Patrimoine n 19 (Mai 2011)

Lettre Tecnic Patrimoine n 19 (Mai 2011) Lettre Tecnic Patrimoine n 19 (Mai 2011) Projet de réforme de la fiscalité du patrimoine SOMMAIRE 1. Adoption du projet de réforme de la fiscalité du patrimoine en Conseil des Ministres... 2 2. ISF Rôle

Plus en détail

Les Patrimoniales 2013

Les Patrimoniales 2013 Les Patrimoniales 2013 La nouvelle fiscalité dans votre stratégie patrimoniale Nathalie ROUVIERE Crédit Agricole Banque Privée Bruno DUCASTEL Amundi Gestions Spécialisées page 1 La gestion de patrimoine

Plus en détail

Les fiches thématiques Immobilier d Investissement Le statut LMP Loueur en Meublé Professionnel

Les fiches thématiques Immobilier d Investissement Le statut LMP Loueur en Meublé Professionnel Les fiches thématiques Immobilier d Investissement Le statut LMP Loueur en Meublé Professionnel La qualité de loueur en meublé professionnel est reconnue aux personnes louant des logements meublés, anciens

Plus en détail

PRINCIPE DE LA LOI SCELLIER

PRINCIPE DE LA LOI SCELLIER PRINCIPE DE LA LOI SCELLIER Afin de relancer le marché de l'immobilier neuf, la construction, et d'une manière plus générale le bâtiment, le gouvernement et le parlement ont voté, dans la loi de finances

Plus en détail

1. Lois de Finances rectificatives 2011... 2. 1.1. LFR 2011 adoptée le 6 juillet 2011 : Fiscalité du Patrimoine... 2. 1.1.1. Réforme de l ISF...

1. Lois de Finances rectificatives 2011... 2. 1.1. LFR 2011 adoptée le 6 juillet 2011 : Fiscalité du Patrimoine... 2. 1.1.1. Réforme de l ISF... version6.2.1.0 Dernières évolutions 1. Lois de Finances rectificatives 2011... 2 1.1. LFR 2011 adoptée le 6 juillet 2011 : Fiscalité du Patrimoine... 2 1.1.1. Réforme de l ISF... 2 1.1.2. Donations et

Plus en détail

ISF (1) : champ d'application

ISF (1) : champ d'application - 1 - ISF (1) : champ d'application Mots clés : Patrimoine Régime matrimonial Célibataire Concubinage notoire PACS Mineurs Administration légale Territorialité Domicile fiscal France Convention internationale

Plus en détail

Instruction du 10 mai 1996 (BOI 7 S-5-96)

Instruction du 10 mai 1996 (BOI 7 S-5-96) G ISF SONT EXONERES Instruction du 10 mai 1996 (BOI 7 S-5-96) L'article 6 de la loi de finances pour 1996 (n 95-1346 du 30 décembre 1995 - JO du 31 décembre 1995, p. 19030 et 19031): - précise le champ

Plus en détail

7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts?

7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts? 7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts? P.S. Des solutions sortant des sentiers battus! 7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE De vraies optimisations fiscales facilement applicables!

Plus en détail

U reste un peu plus d'un mois aux particuliers pour réduire l'impôt sur le revenu et l'isp qu'ils paieront l'an prochain. Les solutions.

U reste un peu plus d'un mois aux particuliers pour réduire l'impôt sur le revenu et l'isp qu'ils paieront l'an prochain. Les solutions. Page 1/6 Comment payer moins dimpôts U reste un peu plus d'un mois aux particuliers pour réduire l'impôt sur le revenu et l'isp qu'ils paieront l'an prochain. Les solutions. "fft*. DAMÉLEGUINOT tf darueleguinot

Plus en détail

Cas pratique de synthèse BOND

Cas pratique de synthèse BOND Cas pratique de synthèse BOND I. L impôt sur le revenu M. BOND Jean est chef d entreprise. Il détient 60% d une SA assujettie à l impôt sur les sociétés dont le siège est à MONTPELLIER. Marié, M. BOND

Plus en détail

LACOURTE NOTE FISCALE OCTOBRE 2012

LACOURTE NOTE FISCALE OCTOBRE 2012 Le projet de Loi de finances pour 2013 présenté en Conseil des Ministres vendredi 28 septembre 2012 constitue la première pierre de l architecture de la politique fiscale du Gouvernement. Il vient bouleverser

Plus en détail

Réunions patrimoniales Janvier Février 2013

Réunions patrimoniales Janvier Février 2013 Réunions patrimoniales Janvier Loi de Finances pour 2013 et 3 ème Loi de finances Rectificative pour 2012 Le présent document vous est transmis à titre personnel, il a été réalisé sur la base de l environnement

Plus en détail

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013 Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013 Octobre 2012 Sommaire 1. IMPOT SUR LE REVENU... 2 2. TAXATION DES REVENUS DU CAPITAL AU BAREME PROGRESSIF... 3 3. TAXATION DES PLUS-VALUES

Plus en détail

ISF (2) : calcul de l'impôt

ISF (2) : calcul de l'impôt - 1 - ISF (2) : calcul de l'impôt Mots clés : Sommaire : Valeur vénale Résidence principale Abattement Foyer fiscal France Meubles Immeubles Inventaire Evaluation globale Valeur mobilière Stock Etranger

Plus en détail

Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie

Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie Le souscripteur peut récupérer les sommes investies. Cette faculté lui est personnelle et est appelée rachat. Le rachat peut être total, partiel

Plus en détail

Actualité fiscale. Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent.

Actualité fiscale. Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent. LAZARD FRÈRES GESTION SAS 25, rue de Courcelles 75008 Paris Stéphane JACQUIN Karine LECOCQ Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent. Octobre

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction : le contexte. Le système de retraite. Les produits financiers. La gestion du patrimoine. SAS, SCI les nouveautés fiscales

SOMMAIRE. Introduction : le contexte. Le système de retraite. Les produits financiers. La gestion du patrimoine. SAS, SCI les nouveautés fiscales Mot d accueil SOMMAIRE Introduction : le contexte Le système de retraite Les produits financiers La gestion du patrimoine SAS, SCI les nouveautés fiscales Questions Réponses LA RETRAITE EN 2011 : QUELQUES

Plus en détail

Votre Conseiller Privé CONTACT - FINANCE. Cabinet de Conseil en Gestion de patrimoine

Votre Conseiller Privé CONTACT - FINANCE. Cabinet de Conseil en Gestion de patrimoine Votre Conseiller Privé CONTACT - FINANCE Cabinet de Conseil en Gestion de patrimoine Crée en 1990 Votre déclaration d impôt! Dates Limites : Déclaration Papier 27 Mai Déclaration Internet 7 Juin Barême

Plus en détail

4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS

4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS 4 4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS Le dirigeant d une entreprise soumise à l IS dispose d une grande liberté pour construire sa rémunération, puisqu elle peut

Plus en détail

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI?

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? Depuis deux décennies, la question des retraites occupe régulièrement le devant de la scène publique. Or, aujourd hui, face à l ampleur des

Plus en détail

Ce chiffre impactera naturellement les cases de la ligne 470 (même page).

Ce chiffre impactera naturellement les cases de la ligne 470 (même page). Déclaration annuelle des revenus : déduction des intérêts d emprunt I. Dates de déclaration des revenus La date limite de dépôt de la déclaration papier est fixée au lundi 27 mai 2013 à minuit. Les usagers

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Panorama de la gestion de patrimoine» 4 ème partie : L investissement immobilier Fiscalité de l immobilier François Longin 1 www.longin.fr Plusieurs niveaux

Plus en détail

CONSEILS -EN- PATRIMOINE. Étude ISF. A l attention de Monsieur et Madame XXXXXXXX

CONSEILS -EN- PATRIMOINE. Étude ISF. A l attention de Monsieur et Madame XXXXXXXX CONSEILS -EN- PATRIMOINE Étude ISF A l attention de Monsieur et Madame XXXXXXXX 10 Préambule Ermont, le XXXXXX Évaluer, déclarer son Impôt de Solidarité sur la Fortune dans de bonnes conditions demeurent

Plus en détail

42, rue de Villiers 92 532 Levallois Perret Cedex T: 01 41 05 58 00 FAX: 01 41 05 22 30 www.efl.fr

42, rue de Villiers 92 532 Levallois Perret Cedex T: 01 41 05 58 00 FAX: 01 41 05 22 30 www.efl.fr Version 10.0 Décembre 2014 Sommaire 1 Fiscalité... 4 1.1 Projet de loi de finances pour 2015... 4 1.1.1 Barème de l IR et mesures d accompagnement... 4 1.1.2 Aménagement de la décote... 4 1.1.3 Crédit

Plus en détail

Point sur la Loi Scellier BBC

Point sur la Loi Scellier BBC Point sur la Loi Scellier BBC Loi Scellier BBC : Principe général Qu'est ce que la loi Scellier BBC? La loi Scellier BBC est apparue au cours de l'année 2009, lorsque les députés ont décidé de «verdir»

Plus en détail

L impôt de solidarité sur la fortune ISF (cours)

L impôt de solidarité sur la fortune ISF (cours) L impôt de solidarité sur la fortune ISF (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Le champ d application de l ISF... 4 Les personnes imposables... 4 Les biens concernés par

Plus en détail

Nous vous proposons de répondre à vos attentes en vous présentant différentes solutions personnalisées susceptibles d être mises en œuvre.

Nous vous proposons de répondre à vos attentes en vous présentant différentes solutions personnalisées susceptibles d être mises en œuvre. Le mercredi 23 juillet 2014,1 Monsieur, Nous tenons à vous remercier pour la disponibilité et la confiance que vous nous avez accordées lors de notre dernier entretien. Nous avons le plaisir de vous faire

Plus en détail

L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE

L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE Introduction L impôt de solidarité sur la fortune est un impôt annuel dû par les personnes physiques détenant un patrimoine net supérieur à 790 000 au 1 er janvier

Plus en détail

Programme ESSEC Gestion de patrimoine

Programme ESSEC Gestion de patrimoine Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» Fiscalité de l immobilier François Longin 1 www.longin.fr Fiscalité de l immobilier Plusieurs niveaux de fiscalité (investissement

Plus en détail

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables Sommaire La famille Le couple 1. Union 12 2. Mariage, Pacs, concubinage : que choisir? 13 La gestion des biens du couple 3. Biens meubles et immeubles 15 4. Régime primaire 17 5. Choix du régime matrimonial

Plus en détail

La réforme de la fiscalité du patrimoine : la loi de finances rectificative du 29 juillet 2011

La réforme de la fiscalité du patrimoine : la loi de finances rectificative du 29 juillet 2011 L A LETTRE DROIT FISCAL La réforme de la fiscalité du patrimoine : la loi de finances rectificative du 29 juillet 2011 Cette année, la date limite de dépôt des déclarations d impôt de solidarité sur la

Plus en détail

Actualité Juridique & Fiscale

Actualité Juridique & Fiscale Septembre 2011 2011 Actualité Juridique & Fiscale Sommaire Sommaire I Petits-enfants venant à une succession par suite de la renonciation de leur auteur, enfant unique : impossibilité d appliquer l abattement

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2011

Loi de finances rectificative pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2011 La loi de finances rectificative pour 2011 a été définitivement adoptée le 6 juillet dernier et devrait, sauf recours constitutionnel, être prochainement publiée

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Les principales mesures qui concernent votre patrimoine sont les suivantes : Gel du barème de l impôt sur le revenu

NOTE D INFORMATION. Les principales mesures qui concernent votre patrimoine sont les suivantes : Gel du barème de l impôt sur le revenu 36, rue de Monceau 75008 Paris 61, rue de la République 69002 Lyon www.seine-saone-finance.fr NOTE D INFORMATION Date : 14 janvier 2013 Objet : Loi de finances pour 2013, loi de finances rectificative

Plus en détail

LA FISCALITÉ DES REVENUS ET DU PATRIMOINE

LA FISCALITÉ DES REVENUS ET DU PATRIMOINE LA FISCALITÉ DES REVENUS ET DU PATRIMOINE FIDROIT 1 RÉDACTION DE LA DÉCLARATION D ISF Le patrimoine net taxable étant supérieur à 2 570 000, c est la déclaration n 2725 et ses annexes qui doivent être

Plus en détail

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 :

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : I.S.F. Patrimoine taxable Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : Vous êtes redevable de l ISF si votre patrimoine net taxable excède 1,3 million au 1 er janvier

Plus en détail

IMMOBILIER. Spécial 2016. ACHAT VENTE LOCATION CREDIT Hausses en vue, c'est le moment de se placer

IMMOBILIER. Spécial 2016. ACHAT VENTE LOCATION CREDIT Hausses en vue, c'est le moment de se placer Page 1/5 Spécial 2016 IMMOBILIER ACHAT VENTE LOCATION CREDIT Hausses en vue, c'est le moment de se placer Les prix région par région, ville par ville Se financer aux meilleurs taux Neuf ou ancien : que

Plus en détail

Les principaux produits d épargne retraite.

Les principaux produits d épargne retraite. 1 Les principaux produits d épargne retraite. 2 Contrats individuels Nom Type de contrat Public Fonctionnement Sortie Fiscalité Versement Nb de bénéficiaires / encours Loi Madelin PREFON CRH (CGOS), à

Plus en détail

ÉCONOMIE GÉNÉRALE DE LA MESURE

ÉCONOMIE GÉNÉRALE DE LA MESURE G ISF NB Instruction du 1 er Juin 1999 (BOI 7 S-6-99) ÉCONOMIE GÉNÉRALE DE LA MESURE La loi finances pour 1999 (n 98-1266 du 30 décembre 1998 - JO du 31 décembre 1998, p.20054 et 20055) : -aménage le tarif

Plus en détail

Réduire son impôt et transmettre à ses neveux

Réduire son impôt et transmettre à ses neveux Page 1/6 UN PATRIMOINE A LA LOUPE Réduire son impôt et transmettre à ses neveux Marcel vendra sa pharmacie fin 2016. Il souhaite minorer le montant de son impôt de solidarité sur la fortune qui va fortement

Plus en détail

PATRIMOINE ET GESTION

PATRIMOINE ET GESTION PATRIMOINE ET GESTION EN 2 0 1 5, M A ÎTRISEZ VOTRE ISF! B e n j a m i n C H R I S T M a g a l i K R U G A r n a u d C A R O N A r n a u d L A L L E M A N D 1 1 R u e P r é s i d e n t C a r n o t 1 2

Plus en détail

BOI-PAT-ISF-30-40-30-20-20120912

BOI-PAT-ISF-30-40-30-20-20120912 BOI-PAT-ISF-30-40-30-20-20120912 PAT ISF Assiette Autres exonérations Rentes viagères assimilables à des pensions de retraite Régime du plan d'épargne retraite populaire (PERP) 1 L'article 108 de la loi

Plus en détail

Conférence Association des savoirs à Dunkerque

Conférence Association des savoirs à Dunkerque Conférence Association des savoirs à Dunkerque 1 Allianz parmi les leaders mondiaux Chiffres clés 2012 Allianz 1er assureur européen par sa capitalisation boursière Allianz SE : 58,6 M. AXA : 44,3 M Zürich

Plus en détail

Comprendre la loi Scellier 2012

Comprendre la loi Scellier 2012 Comprendre la loi Scellier 2012 Une approche pédagogique Des conseils inédits pour réussir votre investissement Scellier Dernière date de mise à jour: 03/01/2012 Photo : Monia - Fotolia.com Introduction

Plus en détail

DECLARATION D ISF 2015 Mode d emploi

DECLARATION D ISF 2015 Mode d emploi DECLARATION D ISF 2015 Mode d emploi 1. Informations sur le barème et la déclaration d ISF 2015 Barème et seuil de déclenchement En 2015, le barème de l'isf n a pas été revisité et se trouve toujours composé

Plus en détail

Planification financière Swiss Life. Votre planification financière personnalisée

Planification financière Swiss Life. Votre planification financière personnalisée Planification financière Swiss Life Votre planification financière personnalisée Nous aimerions acheter un nouvel appartement sera acquis à la retraite. Planification financière Swiss Life 3 La planification

Plus en détail

NOTE FISCALE DU FIP ARKEON PRE COTATION REGIONS 2013

NOTE FISCALE DU FIP ARKEON PRE COTATION REGIONS 2013 NOTE FISCALE DU FIP ARKEON PRE COTATION REGIONS 2013 La présente note doit être considérée comme un résumé des aspects fiscaux du Fonds d Investissement de Proximité («FIP») dénommé «FIP ARKEON Pré-cotation

Plus en détail

Actualité Juridique & Fiscale

Actualité Juridique & Fiscale Assurance et Epargne long terme Sommaire 2009 N 1 Actualité Juridique & Fiscale Sommaire I. Loi de finances pour 2009 Revalorisation des tranches du barème de l IR 2008 et des tranches du barème de l ISF

Plus en détail

Les solutions pour réduire votre Impôt sur la Fortune. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Les solutions pour réduire votre Impôt sur la Fortune. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Les solutions pour réduire votre Impôt sur la Fortune Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Vous êtes soumis à l Impôt sur la Fortune : quelles sont les règles qui s appliquent?...p3

Plus en détail

LA TAXE D HABITATION

LA TAXE D HABITATION LA TAXE D HABITATION Qui paye la taxe d habitation? Les personnes ayant la disposition d'un logement au 1er janvier de l année sont en principe imposables à la taxe d'habitation. Que l occupant soit propriétaire,

Plus en détail

Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine

Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine 1. Vos intervenants 2. Comment évaluer la valeur de mon entreprise? 3. Actualité fiscale 4. 5 points clés pour organiser son patrimoine 5. De l utilité

Plus en détail

BSM Groupe F.AQ. Pourquoi défiscaliser?

BSM Groupe F.AQ. Pourquoi défiscaliser? BSM Groupe F.AQ Pourquoi défiscaliser? Dans une conjoncture où les cours boursiers inspirent incertitude et risques trop élevés, où les placements financiers ont une rentabilité faible, seuls les investissements

Plus en détail

Version 8.1 Mars 2013

Version 8.1 Mars 2013 Version 8.1 Mars 2013 Principales évolutions 1 Evolutions législatives... 2 1.1 Fiscalité Impôt sur le revenu... 2 1.1.1 Gel du barème 2013 appliqué aux revenus de 2012, revalorisation de la décote et

Plus en détail

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com Fiche à jour au 02/04/2009 FIICHE PEDAGOGIIQUE VIIRTUELLE Diplôme Licence en droit 3

Plus en détail

Actualité Juridique & Fiscale

Actualité Juridique & Fiscale Octobre 2012 2012 Actualité Juridique & Fiscale Sommaire Sommaire Projet de loi de finances 2013 I - Mesures concernant directement l assurance-vie II - Autres mesures relatives à la fiscalité du patrimoine

Plus en détail

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine Investir en SCPI Une SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est un produit d investissement collectif non coté investi en immobilier. L acquisition de parts de SCPI permet à l investisseur d effectuer

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013.

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013. 36 rue de Monceau 75008 Paris 62 rue de la République 69002 Lyon www.seine-saone.fr NOTE D INFORMATION Date : 20 janvier 2014 Objet : Loi de finances pour 2014 Loi de finances rectificative pour 2013 Madame,

Plus en détail

LES NOUVEAUTES 2013. - Impôt sur le revenu : ENTREE EN VIGUEUR. Barème progressif sur l impôt sur le revenu : Impôt sur le revenu 2013 (revenus 2012)

LES NOUVEAUTES 2013. - Impôt sur le revenu : ENTREE EN VIGUEUR. Barème progressif sur l impôt sur le revenu : Impôt sur le revenu 2013 (revenus 2012) LES NOUVEAUTES 2013 La loi de finances pour 2013, la troisième loi de finances rectificative pour 2012 et la loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 sont désormais publiées au Journal officiel.

Plus en détail

Estimation de votre impôt sur les revenus 2007

Estimation de votre impôt sur les revenus 2007 Estimation de votre impôt sur les revenus 27 21/12/27 Synthèse des données et résultats Données de votre simulation Nombre de parts 1 Revenus net catégoriels Traitements et salaires, pensions et rentes

Plus en détail

Versions 7.1.0.2 7.2.1

Versions 7.1.0.2 7.2.1 Versions 7.1.0.2 7.2.1 Septembre 2012 Dernières évolutions 1. Loi de Finances rectificative 2012 Impacts edixit... 2 1.1. Transmission Droits de mutation à titre gratuit... 2 1.2. Contribution exceptionnelle

Plus en détail

Cas Anna Gramme ISF. Monsieur et Madame RIMPONTELLE sont mariés sous le régime de la séparation de biens depuis 1999.

Cas Anna Gramme ISF. Monsieur et Madame RIMPONTELLE sont mariés sous le régime de la séparation de biens depuis 1999. Cas Anna Gramme ISF Monsieur et Madame RIMPONTELLE sont mariés sous le régime de la séparation de biens depuis 1999. Ils ont deux enfants, MAIRE et DINES, âgés respectivement de 3 et 6 ans. Toute la famille

Plus en détail

Loi de finances pour 2011 Introduction

Loi de finances pour 2011 Introduction Loi de finances pour 2011 Introduction Les mesures fiscales de la loi de finances pour 2011 sont articulées autour de deux priorités : - participer à l effort de maitrise des déficits publics et de financement

Plus en détail

LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES

LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES LA FISCALITÉ DES LOCATIONS EN MEUBLES Article juridique publié le 21/03/2013, vu 10039 fois, Auteur : ASCENCIO Jacques LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES I - L IMPOT SUR LE REVENU A la différence

Plus en détail

Sommaire Introduction 1re partie La dimension stratégie et objectifs patrimoniaux

Sommaire Introduction 1re partie La dimension stratégie et objectifs patrimoniaux Sommaire Introduction...15 Qu est-ce que le patrimoine?...15 À combien s élève le patrimoine des Français?...15 De quoi est-il composé?...16 Qu est-ce que la gestion de patrimoine?...17 Quelles sont les

Plus en détail

Présentation de la loi Malraux 30 % sur 9 ans

Présentation de la loi Malraux 30 % sur 9 ans Présentation de la loi Malraux 30 % sur 9 ans Pour les contribuables qui payent entre 15.000 et 30.000 d impôt sur le revenu par an, le dispositif Malraux 30 % sur 9 ans est la loi de défiscalisation liée

Plus en détail

Etude Patrimoniale. Etude réalisée sur une base d'évaluation au 30 juillet 2008 par : 3 RUE GENERAL DE GAULLE 69660 COLLONGES AU MONT D'OR

Etude Patrimoniale. Etude réalisée sur une base d'évaluation au 30 juillet 2008 par : 3 RUE GENERAL DE GAULLE 69660 COLLONGES AU MONT D'OR Etude Patrimoniale Etude réalisée sur une base d'évaluation au 30 juillet 2008 par : Votre conseiller VAL DE SAONE PATRIMOINE 3 RUE GENERAL DE GAULLE 69660 COLLONGES AU MONT D'OR Téléphone : 04.78.22.40.00

Plus en détail

Synthèse de l épargne à long terme et des. 1- Analyse des droits à la retraite complémentaire. 4- Synthèse

Synthèse de l épargne à long terme et des. 1- Analyse des droits à la retraite complémentaire. 4- Synthèse Gérard Fellus Delphine Padovani d Hautefort Yves Sevestre Cabinet Facs Paris, le jeudi 13 octobre 2011 1) Cabinet Sevestre - FACS - Priorités 1 La Retraite et les revenus différés. Analyse des droits acquis

Plus en détail

Loi Girardin (investissement locatif)

Loi Girardin (investissement locatif) Loi Girardin (investissement locatif) Afin de promouvoir le développement économique des territoires d'outre-mer, l investissement dans l immobilier pour les particuliers est encouragé par l'état français

Plus en détail

Projet de Loi de Finances 2014. Les principales réformes

Projet de Loi de Finances 2014. Les principales réformes Projet de Loi de Finances 2014 Les principales réformes La fiscalité sur les plus-values immobilières C est inédit dans l histoire, la réforme sur les plus-values immobilières a été inscrite au BOFIP (donc

Plus en détail

FISCAL ET DOUANIER. Commission ouverte. Jeudi 18 avril 2013 ACTUALITES IR ET ISF. Co-responsables : Louis-marie bourgeois et alain theimer

FISCAL ET DOUANIER. Commission ouverte. Jeudi 18 avril 2013 ACTUALITES IR ET ISF. Co-responsables : Louis-marie bourgeois et alain theimer Commission ouverte FISCAL ET DOUANIER Co-responsables : Louis-marie bourgeois et alain theimer Jeudi 18 avril 2013 ACTUALITES IR ET ISF Animée par : et Louis-Marie Bourgeois, Avocats à la Cour Commission

Plus en détail

L'ASSURANCE VIE PLACEMENT

L'ASSURANCE VIE PLACEMENT L'ASSURANCE VIE PLACEMENT Une note de R i v i e r a F a m i l y O f f i c e Mise à jour : septembre 2004 Malgré les réformes de septembre 1997 et d octobre 1998, le cadre fiscal de l assurance vie demeure

Plus en détail

LA LETTRE DES ADHÉRENTS

LA LETTRE DES ADHÉRENTS LA LETTRE DES ADHÉRENTS NUMÉRO SPÉCIAL LOI DE FINANCES - 15 JANVIER 2014 N 2/2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2013 INTRODUCTION La loi de finances rectificative pour 2013, définitivement adoptée

Plus en détail

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal»

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Ce qu il faut retenir Article 74 de la loi de finances pour 2006 Dans la situation actuelle, il peut arriver que le montant total

Plus en détail

Fippatrimoine.com. Dossier page 2 à 8. Brèves en page 9

Fippatrimoine.com. Dossier page 2 à 8. Brèves en page 9 Newsletter d informations juridiques et fiscales Fippatrimoine.com VOTRE CONSEILLER ÉLÉPHANT PATRIMOINE Gérard CHIQUOT 9 rue de Courtalin - Marne La Vallée 77700 Magny Le Hongre g.chiquot@fippatrimoine.com

Plus en détail

LA LETTRE DU CABINET

LA LETTRE DU CABINET LA LETTRE DU CABINET ISF : CARACTERISTIQUES PRINCIPALES ET LES NOUVEAUTES DE L ANNEE 2015 Par Olivier Charpentier-Stoloff & Merabi Murgulia Olivier Charpentier- Stoloff ostoloff@iea- avocats.fr Avocat

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DU DEPARTEMENT FISCAL Janvier 2014

LETTRE D INFORMATION DU DEPARTEMENT FISCAL Janvier 2014 LETTRE D INFORMATION DU DEPARTEMENT FISCAL Janvier 2014 LES PRINCIPALES MESURES PATRIMONIALES DE LA LOI DE FINANCES POUR 2014 ET DE LA LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2013 La présente lettre a pour

Plus en détail

... Numéro consacré aux principales mesures de la loi de finances 2012 :

... Numéro consacré aux principales mesures de la loi de finances 2012 : ... Numéro consacré aux principales mesures de la loi de finances 2012 : Nouvelle réduction du montant du plafond global applicable à certains avantages fiscaux en matière d'impôt sur le revenu Prorogation

Plus en détail

DEFISCALISATION LOI GIRARDIN PARTICULIER

DEFISCALISATION LOI GIRARDIN PARTICULIER DEFISCALISATION LOI GIRARDIN PARTICULIER Le dispositif dit «loi Girardin» est un mécanisme de réduction d'impôt dont peuvent bénéficier les contribuables qui investissent dans leur résidence principale

Plus en détail

CONSEILS -EN - PATRIMOINE

CONSEILS -EN - PATRIMOINE CONSEILS -EN - PATRIMOINE ÉTUDE ISF à l attention de Madame XXXXXXXX réalisé le XXXXXXXXX par XXXXXXXX Préambule Ermont, le... Évaluer, déclarer son Impôt de Solidarité sur la Fortune dans de bonnes conditions

Plus en détail

LOCATION MEUBLÉE NON PROFESSIONNELLE

LOCATION MEUBLÉE NON PROFESSIONNELLE LOCATION MEUBLÉE NON PROFESSIONNELLE Contribuables concernés : Propriétaires bailleurs de locations meublées dont les recettes locatives annuelles sont inférieures à 23 000 (150 870,11 F). Type d avantage

Plus en détail

COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU?

COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU? COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU? 24 novembre 2009 1 PLAN DE L INTERVENTION Introduction 1 ère partie : La Loi Scellier 2 ème partie : La Loi Girardin Industriel 3 ème partie : La souscription au

Plus en détail

Séance du 29 janvier 2015 : avis rendus par le comité de l abus de droit fiscal commentés par l'administration (CADF/AC n 01/2015).

Séance du 29 janvier 2015 : avis rendus par le comité de l abus de droit fiscal commentés par l'administration (CADF/AC n 01/2015). DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE JURIDIQUE DE LA FISCALITE Sous-direction du contentieux des impôts des professionnels Bureau JF 2 B 86, allée de Bercy - Teledoc 944 75572 PARIS cedex

Plus en détail

FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME La règle «de minimis» Calcul de la réduction d ISF : Réduction d ISF =

FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME La règle «de minimis» Calcul de la réduction d ISF : Réduction d ISF = FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME Un avantage fiscal institué par la loi TEPA afin de permettre aux redevables de l ISF de bénéficier d une réduction d ISF en investissant

Plus en détail

BOI-PAT-ISF-50-10-20-20-20130614 PAT - ISF - - - 2,57 M I.

BOI-PAT-ISF-50-10-20-20-20130614 PAT - ISF - - - 2,57 M I. BOI-PAT-ISF-50-10-20-20-20130614 PAT - ISF - Obligations des redevables - Établissement d'une déclaration - Redevables dont la valeur nette taxable du patrimoine est supérieure ou égale à 2,57 M I. Champ

Plus en détail

FIP 123Patrimoine III

FIP 123Patrimoine III FIP 123Patrimoine III FONDS D'INVESTISSEMENT DE PROXIMITE ARTICLE L.214-31 DU CODE MONETAIRE ET FINANCIER NOTE SUR LA FISCALITE DU FIP 123Patrimoine III La présente note doit être considérée comme un résumé

Plus en détail

1 Évolutions législatives... 3

1 Évolutions législatives... 3 Version 8.0 Décembre 2012 Dernières évolutions 1 Évolutions législatives... 3 1.1 Projet de Loi de Finances 2013 Impacts edixit... 3 1.1.1 Impôt sur le revenu... 3 1.1.2 Immobilier... 4 1.1.3 Valeurs mobilières...

Plus en détail

www.bredbanqueprivee.com

www.bredbanqueprivee.com www.bredbanqueprivee.com BRED Banque Populaire - Société anonyme coopérative de banque populaire régie par les articles L 512-2 et suivants du code monétaire et financier et l ensemble des textes relatifs

Plus en détail

NOTE SUR LA FISCALITE DU FIP 123ISF 2014

NOTE SUR LA FISCALITE DU FIP 123ISF 2014 FIP 123ISF 2014 FONDS D'INVESTISSEMENT DE PROXIMITE ARTICLE L.214-31 DU CODE MONETAIRE ET FINANCIER NOTE SUR LA FISCALITE DU FIP 123ISF 2014 La présente note doit être considérée comme un résumé des aspects

Plus en détail