Traitement diététique chez le diabétique. Nancy Champalbert Diététicienne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traitement diététique chez le diabétique. Nancy Champalbert Diététicienne"

Transcription

1 Traitement diététique chez le diabétique Nancy Champalbert Diététicienne

2 PRINCIPES de l alimentation NORMALE en GLUCIDES, orientée en glucides complexes Rassasiement Eviter les variations de glycémies Contrôlée en LIPIDES Prévention cardiovasculaires Gestion du poids (insulino résistance) Effet sur la sensibilité de l action de l insuline Associée à de l activité physique

3 GLUCIDES 50 à 55 % de l AET 1 ère source d énergie une alimentation insuffisante en glucides est cétogène Contrôle quantitatif : Répartition repartie sur la journée, au minimum 3 repas (20% / 40% / 40%) + / - collation pour éviter les grignotages ou lors d activité physique.

4 Contrôle qualitatif : Glucides complexes : (pommes de terre, légumineuses, céréales, pains ) Glucides simples : saccharose, lactose, fructose Notion Index Glycémique (effet hypoglycémiant) : cuisson, mode de préparation, fibres Produits sucrés à consommer en équivalences glucidiques et lipidiques

5 Equivalences glucidiques 5g glucides = 1 sucre Pour varier l alimentation Exemple 30 g de glucides = 150 g de riz = 60 g de pain = ¼ de pizza = 1 croque monsieur = 2 gros nems = 1 petite portion de frites = 1 fajitas = 1 éclair = 1 part de galette frangipane (60g) = 1 cône glacé

6 EDULCORANTS! entretiennent appétence pour le goût sucré ACALORIQUES (DJA) Acesulfam de potassium, Aspartam, saccharine, cyclamates, stévia NUTRITIFS dont Polyols : mannitol, sorbitol, xylitol, lactitol, maltitol 2,4kcal / g (max 30g/jour )

7 LES FIBRES 25 à 30 g /jour Maintenir un transit intestinal normal Ralentir la vidange gastrique : gestion du poids : satiété régulation de la glycémie post prandiale

8 LIPIDES 35 à 40 % AET Contrôle quantitatif : Graisses visibles : 3 à 4 c à café / repas Repérer les graisses invisibles ( viandes, fromages, produits industriels, produits sucrés). éviter de cumuler les aliments gras au même repas.

9 Contrôle qualitatif des acides gras : Acides Gras Saturés Acides Gras Insaturés O.animale Beurre, crème fraiche, saindoux Poissons gras O.Végétale Huile de palme, graisse de coco, végétaline Huile olive, colza, noix

10 ALCOOL Alcool potentialise l effet de l insuline! Un apéritif alcoolisé à jeun = risque d hypoglycémie Apport calorique à compter : 1 verre de vin = 90kcal Consommation modérée Certains alcools contiennent des glucides : kir, vin blanc liquoreux, vin cuit, cocktail, cidre, bière, bière sans alcool

11 SEL - sodium 5 à 6 g de SEL / JOUR Sauf insuffisance rénale et cardiaque sévère Saler modérément les préparations Se méfier des plats industriels (lecture étiquette) Contrôler l apport des aliments les plus riches en sodium : fromage, pain, charcuterie, biscuits apéritifs, eaux minérales, beurre salé

12 Journée type Petit déjeuner : bol de lait ½ écrémé, pain contrôlé, beurre 10g Déjeuner : féculents (qté à contrôler env 4 à 8 c à soupe cuits selon individu ) + légumes; VPO ; fromage; fruit +/-pain Goûter facultatif : un laitage nature Dîner : idem déjeuner mais moins calorique : féculents + légumes + ½ VPO + Yaourt nature + fruit +/- pain

13

14 PIEGES à EVITER FRUITS ET BOISSONS BISCUITS DIETETIQUES PANURES / VIENNOISERIES DESSERTS LACTES

15 LECTURE ETIQUETTES Dénomination, Poids net Date de consommation : DLUO / DLC Pays d origine / nom et adresse exploitant Mode d emploi / conditions de conservation Liste des ingrédients (la présence d allergènes doit être obligatoirement indiquée) Information nutritionnelle, obligatoire en 2016

16 Tableau nutritionnel Energie (P/L/G) Pour 100 g à rapporter à la portion Différencier les «dont sucres» 5 g = 1 càcafé sucre Densité énergétique 5 g = 1 c à café AGS AGInsaturés Pour calculer la teneur en sel : X 2,5 le chiffre en sodium (dj 2.4g) AJR : sexe/age/activité 1800 à 2400 kcal

17 Liste des ingrédients Indique tous les ingrédients entrant dans la fabrication, par ordre décroissant de poids. Madeleines au beurre frais Ingrédients beurre frais 28%, oeufs frais 25%, farine de blé tendre, sucre, sirop de sucre, amandes en poudre, arôme naturel de vanille, poudres à lever, sel. Barquette confiture Ingrédients Sirop de glucosefructose, purée de fraises 27.8%*, sucre, farine de blé, œufs 16.8%, amidon de blé, gélifiant (pectines), correcteur d acidité (acide citrique), arômes.

18 MENTIONS «SANS sucres ajoutés» : le produit ne contient que le glucide présent dans les aliments qui ont servi à le préparer. «Light ou allégé en» : au minimum 30 % de sucre ou de graisse en moins qu un produit similaire.

19 JOURNAL ALIMENTAIRE Pour qui? Les patients En vue d une consultation avec : diététicien, médecin nutritionniste, diabétologue Pour quoi? Faire émerger un comportement alimentaire Faire émerger une erreur diététique Carnet à mettre en corrélation avec le carnet de glycémie. Comment? Sur un cahier grand format, noter : qualité / quantité, ne pas oublier les boissons / environnement / sensations alimentaires et extra alimentaires / temps repas mais aussi activité physique

20 MERCI DE VOTRE ATTENTION

«La Suggestion Equilibre du jour»

«La Suggestion Equilibre du jour» «La Suggestion Equilibre du jour» L équilibre alimentaire Les principes de base Ce document est conforme au Mise à jour Février 2008 www.sodexho.com www.sodexo.com SOMMAIRE 1 La composition des aliments

Plus en détail

Au moins 5 par jour. A chaque repas selon l appétit. 3 par jour. 1 à 2 fois par jour

Au moins 5 par jour. A chaque repas selon l appétit. 3 par jour. 1 à 2 fois par jour UNE ALIMENTATION EQUILIBREE ET DIVERSIFIEE POUR LES INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES DEFINITI ION Une alimentation équilibrée consiste à privilégier les aliments permettant de couvrir les besoins nutritionnels

Plus en détail

LES GROUPES ALIMENTAIRES

LES GROUPES ALIMENTAIRES LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 16 HERBANEWS SOMMAIRE LES GROUPES ALIMENTAIRES chiffres clefs Présentation de chaque groupe conseils dans le cadre d'un contrôle de poids Contexte A retenir

Plus en détail

Les éviter? Oui, mais pourquoi? Où se trouvent-ils? Comment puis-je m en passer?

Les éviter? Oui, mais pourquoi? Où se trouvent-ils? Comment puis-je m en passer? Fiche Pratique - Les Produits Sucrés Les Produits Sucrés Les éviter? Oui, mais pourquoi? Où se trouvent-ils? Comment puis-je m en passer? Le premier des objectifs de la prise en charge de votre diabète

Plus en détail

Qu est-ce que l équilibre alimentaire?

Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Je m'informe sur l'équilibre alimentaire Notre bonne santé est en grande partie liée à notre alimentation. Il est donc essentiel d avoir une alimentation équilibrée, même lorsqu on ne souffre d aucune

Plus en détail

L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE LES HALLES SOLANID - LODÈVE

L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE LES HALLES SOLANID - LODÈVE L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE 2014 - LES HALLES SOLANID - LODÈVE LA CHARTE DES HALLES SOLANID Une origine des produits : frais, de saison, à maturité, prioritairement locaux, de bonnes filières

Plus en détail

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents APPROCHE DIETETIQUE L équilibre alimentaire au quotidien fait partie des règles de base de la pratique d un sport. Il est important d avoir une alimentation naturelle, équilibrée, et variée. Le poids doit

Plus en détail

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS LES ENFANTS QUI FONT DU SPORT ET SONT EN PÉRIODE DE CROISSANCE ONT-ILS DES BESOINS NUTRITIONNELS PARTICULIERS? Croissance + Sport = Besoins énergétiques Besoins en

Plus en détail

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour.

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour. I OUI! Riz, pâtes, pommes de terre, pain, légumes secs, les féculents sont la base de notre alimentation et sont nécessaires à chaque repas, en quantités adaptées à l âge et de l appétit de chacun des

Plus en détail

PETITE ENFANCE. Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice. Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants

PETITE ENFANCE. Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice. Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants PETITE ENFANCE Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants Une politique nutritionnelle volontariste pour la santé de vos

Plus en détail

Le diabétique aura une ration alimentaire qui va dépendre de plusieurs facteurs :

Le diabétique aura une ration alimentaire qui va dépendre de plusieurs facteurs : Le diabétique aura une ration alimentaire qui va dépendre de plusieurs facteurs : De son poids : en cas de surpoids il aura une alimentation hypocalorique S il n a pas de surpoids l alimentation sera normocalorique

Plus en détail

Diététique du diabète

Diététique du diabète Diététique du diabète Actualités F. ZITO Cadre de Santé Unité diététique Pôle Prestataire CHR Metz-Thionville Date «La diététique c est quand on ne mange pas à sa faim des trucs que de toute façon on n

Plus en détail

L équilibre alimentaire

L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire Les apports nutritionnels conseillés (ANC) Exemples d équivalences alimentaires La Pyramide alimentaire et les différents groupes d aliments Les recommandations

Plus en détail

Alimentation et diabète : tout est une question d équilibre. Les Gens Qui, illustration de Laura Liedo

Alimentation et diabète : tout est une question d équilibre. Les Gens Qui, illustration de Laura Liedo Alimentation et diabète : tout est une question d équilibre Les Gens Qui, illustration de Laura Liedo PROGRAMME 1. On peut devenir diabétique à force de consommer trop de sucre 2. On doit arrêter de manger

Plus en détail

Alimentation, le petit déjeuner

Alimentation, le petit déjeuner Alimentation, le petit déjeuner Action d éducation et de prévention Séance avec les Secondes SEN Groupe EIE et ASI Généralités sur l alimentation I-LES NUTRIMENTS Les Protéines ==> Nutriments qui composent

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 50 SOMMAIRE Les produits sucrés Quelques chiffres La famille des produits sucrés Focus sur les glucides Les recommandations La place des produits sucrés dans

Plus en détail

VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda

VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda THE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda JUS D ORANGE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda CAFE Boissons vin - thé

Plus en détail

Fin de vie et alimentation. Diététique

Fin de vie et alimentation. Diététique Fin de vie et alimentation Diététique Ne plus parler de régimes : Pour les personnes en fin de vie, il n y a aucune raison de prendre en compte les régimes hypolipémiants, hyposodés, hypocaloriques, Pour

Plus en détail

Décryptons les étiquettes!

Décryptons les étiquettes! Décryptons les étiquettes! Nous sommes de plus en plus nombreux à devoir utiliser des produits du commerce. Ceci afin de nous faire gagner du temps côté cuisine. Une fois de plus, la diététique est là

Plus en détail

LES CRITERES DE LA GRILLE DES FREQUENCES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation

LES CRITERES DE LA GRILLE DES FREQUENCES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation LES CRITERES DE LA GRILLE DES FREQUENCES Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation PRINCIPES D ÉLABORATION DES MENUS Un outil pour concevoir des menus équilibrés : LE

Plus en détail

Traitement des obésites en pratique

Traitement des obésites en pratique Traitement des obésites en pratique Dr A.H. Brahimi Médecin acupuncteur nutritionniste @: brahimihamid@yahoo.fr ASA TCM-Kongress. Solothurn 1-3 Dec 2016 Acupuncture Protocole de points standard: VE 20

Plus en détail

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Herman Julie Diététicienne VIVALIA - Clinique St Joseph Arlon Le 18 Mars 2014 1 Besoins nutritionnels Le besoin énergétique d'un individu correspond

Plus en détail

Enquête INCA Graphiques et tableaux

Enquête INCA Graphiques et tableaux Enquête INCA Graphiques et tableaux Avec qui se prend le repas? Le lieu des repas des adultes (hors non réponses) Les déjeuners pris hors domicile pour les adultes (base : 89 repas) Les dîners pris hors

Plus en détail

Réglementation de l étiquetage nutritionnel et des allergènes. 4 décembre 2015

Réglementation de l étiquetage nutritionnel et des allergènes. 4 décembre 2015 Réglementation de l étiquetage nutritionnel et des allergènes 4 décembre 2015 Textes applicables règlement INCO Comment lire un étiquetage de produits préemballés Application en EHPAD de la réglementation

Plus en détail

DIABETE ET ALIMENTATION. Amiel Christine Antoni Hadrien Asri Latifa Aygret Caroline

DIABETE ET ALIMENTATION. Amiel Christine Antoni Hadrien Asri Latifa Aygret Caroline DIABETE ET ALIMENTATION Amiel Christine Antoni Hadrien Asri Latifa Aygret Caroline 1 PLAN I.INTRODUCTION II.DIABETE ET ALIMENTATION 1.Généralités sur l alimentation 2.Définition du diabète 3.Les régimes

Plus en détail

J'apprends à lire les étiquettes pour mieux choisir mes produits alimentaires

J'apprends à lire les étiquettes pour mieux choisir mes produits alimentaires J'apprends à lire les étiquettes pour mieux choisir mes produits alimentaires Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Adresse du site : www.docvadis.fr/malinf.sat.paris Validé par le Comité Scientifique

Plus en détail

CARNET ALIMENTAIRE. A tenir pendant au moins 3 jours de semaine consécutifs et 1 jour de week-end.

CARNET ALIMENTAIRE. A tenir pendant au moins 3 jours de semaine consécutifs et 1 jour de week-end. CARNET ALIMENTAIRE Ce carnet alimentaire permet à votre diététicienne de cerner vos habitudes alimentaires afin de repérer les points positifs et les erreurs à corriger. C est le point de départ de votre

Plus en détail

Nutrition : L équilibre alimentaire

Nutrition : L équilibre alimentaire Nutrition : L équilibre alimentaire Module 1 Sources : dossier «Cap sciences 2004» http : //www.nutrition-sante.com http : //www.inpes.santé.fr http : //www.mangerbouger.fr/pnns 1 Nutrition et équilibre

Plus en détail

L EQUILIBRE ALIMENTAIRE. Jessica KRENTZ Diététicienne Nutritionniste Cabinets en Libéral sur Lingolsheim&Wasselonne

L EQUILIBRE ALIMENTAIRE. Jessica KRENTZ Diététicienne Nutritionniste Cabinets en Libéral sur Lingolsheim&Wasselonne L EQUILIBRE ALIMENTAIRE Jessica KRENTZ Diététicienne Nutritionniste Cabinets en Libéral sur Lingolsheim&Wasselonne DÉFINITION DE L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Une règle de base de toute alimentation saine. Une

Plus en détail

CŒUR ET VOS ARTÈRES NÉCESSITE DU BON SENS ET LA CONNAISSANCE DE QUELQUES RÈGLES DIÉTÉTIQUES.

CŒUR ET VOS ARTÈRES NÉCESSITE DU BON SENS ET LA CONNAISSANCE DE QUELQUES RÈGLES DIÉTÉTIQUES. Mangez de «Bon Cœur» ADOPTER UNE ALIMENTATION ÉQUILIBRÉE ET SAINE POUR PROTÉGER VOTRE CŒUR ET VOS ARTÈRES NÉCESSITE DU BON SENS ET LA CONNAISSANCE DE QUELQUES RÈGLES DIÉTÉTIQUES. Variez les aliments On

Plus en détail

LE SEL : IL EN FAUT UN PEU MAIS PAS TROP

LE SEL : IL EN FAUT UN PEU MAIS PAS TROP LE SEL : IL EN FAUT UN PEU MAIS PAS TROP CE QUE LE SEL NOUS APPORTE. Le sodium qu il contient (la formule chimique du sel de cuisine est NaCl = Chlorure de sodium) joue un rôle important pour notre organisme

Plus en détail

LA DENSITE CALORIQUE. Damien GALTIER, diététicien

LA DENSITE CALORIQUE. Damien GALTIER, diététicien LA DENSITE CALORIQUE LA DENSITE CALORIQUE 1. Diététique et équilibre alimentaire 2. Balance calorique et régulation pondérale 3. Manger plus pour contrôler son poids 4. La régulation de la prise alimentaire

Plus en détail

Différentes catégories d aliments.

Différentes catégories d aliments. Différentes catégories d aliments. 1 Les aliments prtéïques Groupe I : Viandes, Poissons, OEufs Ces produits ont l intérêt d'un apport protéique important. Ils sont riches en fer et pauvres en calcium.

Plus en détail

Crème forestière, saveur champignons. Fiche produit Energy Diet

Crème forestière, saveur champignons. Fiche produit Energy Diet Crème forestière, saveur champignons Mélanger environ 25 grammes d Energy Diet dans un shaker, avec 250 ml de lait ½ écrémé. Verser la crème dans un récipient adapté au four micro-ondes, temps de cuisson

Plus en détail

EnergyOatSnack barre Banana Bread

EnergyOatSnack barre Banana Bread 777473 - EnergyOatSnack barre Banana Bread Une barre de flocons d avoine avec des bananes sèches. Flocons d avoine (38%), sucre inverti liquide, bananes sèches (8%), margarine (huile de palme, huile de

Plus en détail

CLAN S.Jouveau Diététicien CHU LIMOGES - Le Cluzeau

CLAN S.Jouveau Diététicien CHU LIMOGES - Le Cluzeau CLAN 2009 1/ Pourquoi contrôler les graisses? 2/ La ration glucidique. 3/ La régularité des apports glucidiques. 4/ Voir ce qui n est pas là 5/ Particularités diététiques sous Pompe à Insuline. Résumé

Plus en détail

5- Les produits allégés

5- Les produits allégés 5- Les produits allégés 5.1. Contexte Les premiers aliments allégés sont apparus sur le marché français en 1964 avec le lait écrémé, et le fromage blanc allégé. Après les yaourts, la margarine et le beurre

Plus en détail

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation Les groupes d'aliments Aucun aliment n est complet aucun des aliments que nous mangeons ne nous apporte

Plus en détail

Notions De Base En Nutrition. Dr Decline

Notions De Base En Nutrition. Dr Decline Notions De Base En Nutrition Dr Decline 14/12/2016 Composition Du Repas Répartitions Lipides : 25 à 30 % Glucides : 50 à 55 % Protides : 25 a 30 % Répartition des principaux Nutriments Lipides Glucides

Plus en détail

Maladies cardiovasculaires. mercredi 17 avril 2013

Maladies cardiovasculaires. mercredi 17 avril 2013 Maladies cardiovasculaires? Maladies cardiovasculaires et équilibre alimentaire Plan : Facteurs de risque Objectifs nutritionnels du PNNS en lien avec les MCV Contenu de la prévention nutritionnelle Hypertension

Plus en détail

Les Glucides. Session 4

Les Glucides. Session 4 Les Glucides Session 4 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine 2 Répartition de l énergie Dans le cadre d'un programme de contrôle de poids, il est recommandé d'augmenter la proportion

Plus en détail

Après l épreuve sportive. Si l épreuve se déroule l après midi. Bonne compétition!

Après l épreuve sportive. Si l épreuve se déroule l après midi. Bonne compétition! Si l épreuve se déroule l après midi Le repas doit être terminé 3 heures avant l épreuve - crudités ou cuidités + huile de colza et olive - 150 à 200g de viande ou poisson grillé ou papillote - 150 à 200g

Plus en détail

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier AM@llier - Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier U ne alimentation variée et équilibrée, associée à une activité physique régulière, aide à rester

Plus en détail

ASPECTS NUTRITIONNELS

ASPECTS NUTRITIONNELS ASPECTS NUTRITIONNELS L équilibre énergétique Substrats + O 2 = énergie + Eau + C0 2 Substrats: glucides, lipides, protides Énergie: métabolisme basal, APS, thermorégulation De cet équilibre dépend le

Plus en détail

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Etude de l impact potentiel chartes d engagements volontaires de progrès nutritionnels sur les nutriments de la population française Colloque «Qualité

Plus en détail

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile!

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Notre corps a besoin: de lipides qui apportent de l énergie et permettent la croissance des cellules, de glucides qui donnent de l'énergie,

Plus en détail

L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR. Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport

L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR. Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport LA PYRAMIDE ALIMENTAIRE LES FECULENTS Pour courir plus vite, mangez des «vrais sucres lents» Pourquoi «lents»? Pourquoi

Plus en détail

Équilibre alimentaire et. Dr jm Lagarde octobre santé

Équilibre alimentaire et. Dr jm Lagarde octobre santé 2015 Équilibre alimentaire et Dr jm Lagarde octobre 2015 santé POURQUOI CET EXPOSE CHANGEMENT ALIMENTATION DIMINUTION DES DEPENSES CALORIQUES MODIFICATION DES ALIMENTS INTOLERANCE LAIT GLUTEN PERTE DES

Plus en détail

Évaluer les consommations alimentaires

Évaluer les consommations alimentaires Lien avec le PNNS Le PNNS, dans ses deux phases successives, a fixé des objectifs nutritionnels prioritaires pour la population générale, dont plusieurs concernent directement les s alimentaires : augmenter

Plus en détail

La diététique. Pourquoi renoncer aux plaisirs du goût dans le cadre d un menu diététique?

La diététique. Pourquoi renoncer aux plaisirs du goût dans le cadre d un menu diététique? La diététique Pourquoi renoncer aux plaisirs du goût dans le cadre d un menu diététique? Côte Ouest et Selectal proposent une gamme complète de produits diététiques vous permettant d adapter de savoureux

Plus en détail

Régimes dans Les Maladies Inflammatoires Chroniques de l intestin (MICI)

Régimes dans Les Maladies Inflammatoires Chroniques de l intestin (MICI) Régimes dans Les Maladies Inflammatoires Chroniques de l intestin (MICI) Sandrine CATTO Diététicienne Hôpital Robert Debré Paris LE REGIME PAUVRE EN FIBRES C est à vous d adapter la régime de votre enfant

Plus en détail

Délice cappuccino. Fiche produit Energy Diet

Délice cappuccino. Fiche produit Energy Diet Délice cappuccino sans avis médical. Il est recommandé de boire au moins 1.5 l d eau par jour. Teneur élevée en caféine (18 mg/100ml). Ne convient pas aux enfants de moins de 3 ans, aux femmes enceintes

Plus en détail

Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA

Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février 2016 Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA Aliments essentiels PROTEINES MUSCLE (récupération) -Viande -Poisson -Œuf -Laitages -Légumes secs OS, CONTRACTION

Plus en détail

L alimentation, l alliée du jeune rugbyman

L alimentation, l alliée du jeune rugbyman L alimentation, l alliée du jeune rugbyman Sommaire Quelques conseils pour bien t alimenter avant et pendant la compétition La semaine qui précède la compétition Le repas de la veille de la compétition

Plus en détail

La consommation alimentaire des adultes de ans en France, en

La consommation alimentaire des adultes de ans en France, en La consommation alimentaire des adultes de 18-79 ans en France, en 2006-07 Carine DUBUISSON Sandrine LIORET, Ariane DUFOUR, Gloria CALAMASSI-TRAN, Lionel LAFAY Afssa / DERNS / PASER / Observatoire des

Plus en détail

COMPOSITION CURE DECOUVERTE 3 JOURS

COMPOSITION CURE DECOUVERTE 3 JOURS COMPOSITION CURE DECOUVERTE 3 JOURS Petit-Déjeuner PREPARATION DESHYDRATEE POUR BOISSON PETIT-DEJEUNER SAVEUR CACAO INGREDIENTS : Isolat de protéine de lait, cacao maigre (14 %), maltodextrine, poudre

Plus en détail

La composition des menus

La composition des menus La composition des menus Guide pratique de la restauration collective dans les lycées www.iledefrance.fr Sommaire La structure des repas 4 L élaboration des menus 8 Le contrôle 11 Ce guide pratique a été

Plus en détail

Alimentation du sportif

Alimentation du sportif Alimentation du sportif Séverine Chédel, diététicienne diplômée HES, Neuchâtel www.espace-nutrition.ch Fédération suisse de ski nautique et wakeboard Macolin, 5 avril 2014 Ma formation et mes expériences

Plus en détail

Charte Alimentaire. Centres de Vacances de Jemeppe-sur-Sambre

Charte Alimentaire. Centres de Vacances de Jemeppe-sur-Sambre 2017-2019 Charte Alimentaire Centres de Vacances de Jemeppe-sur-Sambre Page 1 Pour bien réaliser un menu équilibré, il suffit de suivre quelques règles très simples. Aussi, il faut choisir : a) Le féculent

Plus en détail

L ALIMENTATION EXERCICE

L ALIMENTATION EXERCICE L ALIMENTATION EXERCICE 1 Lis les mots à voix haute. Valeur nutritive Alimentation saine Aliment Consommation Groupes alimentaires Guide alimentaire Protéines Vitamines Poissons Minéraux Lait Produits

Plus en détail

Circuits impulse & restauration CATALOGUE 2016

Circuits impulse & restauration CATALOGUE 2016 Circuits impulse & restauration CATALOGUE 2016 Biscuit Sésame Pocket 46 g Biscuits au sésame riches en calcium, fer, magnésium, vitamines E, B1, B9 et source de fibres et de vitamines B6 et PP Ingrédients

Plus en détail

Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais. du dimanche 25 septembre Fiche conseils n 4 juin 2016

Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais. du dimanche 25 septembre Fiche conseils n 4 juin 2016 Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais du dimanche 25 septembre 2016 Fiche conseils n 4 juin 2016 Pour le mois de mai je vous avais proposé l objectif suivant : «prendre conscience des

Plus en détail

Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel. Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise?

Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel. Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise? Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise? Heureusement non Apprenons à connaître les produits sucrés pour mieux

Plus en détail

Actualités en nutrition. Alimentation et Diabète

Actualités en nutrition. Alimentation et Diabète Actualités en nutrition Alimentation et Diabète Jacqueline Delaunay, Diététicienne Diabétologie-Rangueil 1 Généralités.. La diététique élément important du traitement Vie du patient Alimentation Quantité

Plus en détail

Synthèse : ENTRETIEN DE SANTE Le Cholestérol

Synthèse : ENTRETIEN DE SANTE Le Cholestérol Synthèse : ENTRETIEN DE SANTE Le Cholestérol POSTULAT DE BASE : toute l équipe communique sur la rencontre cholestérol et peut réaliser les entretiens alimentaires le pharmacien réalise le dépistage. LES

Plus en détail

Les lipides dans l alimentation. Session 5

Les lipides dans l alimentation. Session 5 Les lipides dans l alimentation Session 5 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine 2 Répartition de l énergie Dans le cadre d'un programme de contrôle de poids, il est recommandé d'augmenter

Plus en détail

Les normes au niveau du traitement. Lignes directrices au niveau du traitement CJD 2003

Les normes au niveau du traitement. Lignes directrices au niveau du traitement CJD 2003 Les normes au niveau du traitement Lignes directrices au niveau du traitement CJD 2003 Les éléments du traitement Objectif général Appliquer les éléments du traitement et ajuster ces éléments en fonction

Plus en détail

Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées

Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées par Emmanuelle Houssais. Le choix du lait maternel ou

Plus en détail

PNNS 9 repères nutritionnels

PNNS 9 repères nutritionnels Fruits et légumes Produits sucrés PNNS 9 repères nutritionnels Pains, céréales, pommes de terre et légumes secs Lait et produits laitiers Viandes, volailles, produits de la pêche et oeufs Matières grasses

Plus en détail

PNNS 9 repères nutritionnels

PNNS 9 repères nutritionnels PNNS 9 repères nutritionnels Fruits et légumes Produits sucrés Boissons Sel Activité physique Pains, céréales, pommes de terre et légumes secs Lait et produits laitiers Viandes, volailles, produits de

Plus en détail

Estimation des apports en acides gras trans dans la population française en 2008 à partir des données de l étude INCA2

Estimation des apports en acides gras trans dans la population française en 2008 à partir des données de l étude INCA2 Estimation des apports en acides gras trans dans la population française en 2008 à partir des données de l étude INCA2 Ariane Dufour - Laure Du Chaffaut AFSSA/DERNS/PASER Présentation au GT DGAL Lipides,

Plus en détail

mon enfant en surpoids?

mon enfant en surpoids? Comment doit s'alimenter mon enfant en surpoids? De mauvaises habitudes alimentaires (trop de calories, grignotages toute la journée) ainsi qu une trop grande sédentarité contribuent au surpoids et à l

Plus en détail

Lifestyle Balanced Solutions

Lifestyle Balanced Solutions Lifestyle Balanced Solutions Un programme proposé par Amway Connaissances générales et informations détaillées Dr. Claudia Osterkamp Parcours professionnel : Diplômée de l Université de Munich en Nutrition

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 47 SOMMAIRE Les femmes actives Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des femmes Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments Herbalife

Plus en détail

Lifestyle Balanced Solutions

Lifestyle Balanced Solutions Programme Amway Lifestyle Balanced Solutions Informations de fond Dr. Claudia Osterkamp Parcours professionnel : Diplômée de l Université de Munich en Nutrition et Science de l Alimentation. Nutritionniste

Plus en détail

Education thérapeutique. Module : comprendre et gérer mon alimentation en fonction de mes besoins

Education thérapeutique. Module : comprendre et gérer mon alimentation en fonction de mes besoins Education thérapeutique Module : comprendre et gérer mon alimentation en fonction de mes besoins Intervention réalisée par le Benjamin ANDRE diététicien, le 21/10/14, remis à jour le 01/03/16 Comprendre

Plus en détail

Etiquetage nutritionnel des denrées alimentaires, opportunités d innovation

Etiquetage nutritionnel des denrées alimentaires, opportunités d innovation Etiquetage nutritionnel des denrées alimentaires, opportunités d innovation Julien KUNA Ingénieur Conseil Agroalimentaire CRITT CCI île de la Réunion Règlementation INCO N 1169/2011 ( pour les denrées

Plus en détail

Nutrition et Ostéoporose

Nutrition et Ostéoporose Objectifs Nutrition et Ostéoporose Que faut-il savoir? Savoir conseiller une alimentation adéquate pour prévenir l ostéoporose Identifier les patients à risque Intégrer à une consultation au cabinet une

Plus en détail

LECTURE D ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES

LECTURE D ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES LECTURE D ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES À préparer : Liste de présences Affiches de l atelier : o o o o o Pourquoi lire les étiquettes Contenu des étiquettes 1 ère étape : analyse de la portion 2 e étape

Plus en détail

TOUTE LA VÉRITÉ SUR CE QUE VOUS MANGEZ

TOUTE LA VÉRITÉ SUR CE QUE VOUS MANGEZ TOUTE LA VÉRITÉ SUR CE QUE VOUS MANGEZ Cora Loomis, diététiste-nutritionniste 13 mars, 2012 Mars, le mois de la nutrition www.nutrition2012.ca AU MENU... 1. Le mythemania 2. Utiliser l étiquetage nutritionnel

Plus en détail

TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE. Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua

TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE. Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua I. INTRODUCTION (1) L OMS définit le diabète sucré comme étant un état d hyperglycémie chronique en rapport avec des facteurs, les

Plus en détail

Bannir, substituer un groupe d aliments quelles conséquences nutritionnelles? Exemple des produits laitiers

Bannir, substituer un groupe d aliments quelles conséquences nutritionnelles? Exemple des produits laitiers Bannir, substituer un groupe d aliments quelles conséquences nutritionnelles? Exemple des produits laitiers Brigitte Coudray diététicienne nutritionniste, Les groupes d aliments Groupes d aliments Produits

Plus en détail

Traité(e) par corticoïdes, je suis quelques conseils nutritionnels

Traité(e) par corticoïdes, je suis quelques conseils nutritionnels Traité(e) par corticoïdes, je suis quelques conseils nutritionnels Le site du Docteur Bertrand COURTIAL Adresse du site : www.docvadis.fr/bertrand-courtial Validé par le Comité Scientifique Rhumatologie

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

L ALIMENTATION 1) DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS

L ALIMENTATION 1) DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS http://www.bouillon-daventures.com L ALIMENTATION 1) DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS L objet de cette rubrique est de vous donner des informations concrètes, simples, justes. Il y a beaucoup d incertitudes,

Plus en détail

DIÉTÉTIQUE ET GROSSESSE - EN CAS DE DIABÈTE GESTATIONNEL - CHEZ UNE FEMME DIABÉTIQUE. Rose GOCEL Diététicienne

DIÉTÉTIQUE ET GROSSESSE - EN CAS DE DIABÈTE GESTATIONNEL - CHEZ UNE FEMME DIABÉTIQUE. Rose GOCEL Diététicienne DIÉTÉTIQUE ET GROSSESSE - EN CAS DE DIABÈTE GESTATIONNEL - CHEZ UNE FEMME DIABÉTIQUE Rose GOCEL Diététicienne 1 È PARTIE : DIÉTÉTIQUE ET DIABÈTE GESTATIONNEL - Adaptation de l apport calorique global prescrit

Plus en détail

Nouvelles recettes Novembre - Décembre 2016

Nouvelles recettes Novembre - Décembre 2016 Nouvelles recettes Novembre - Décembre 2016 «Les pas pareille» Novembre : Curry de lentilles au lait de coco Décembre : Gâteau aux patates douces Recettes Inspirations Yaourt nature sucré différemment

Plus en détail

introduction 7 L OSTÉOPOROSE 9

introduction 7 L OSTÉOPOROSE 9 Table des matières introduction 7 L OSTÉOPOROSE 9 Petit cours de biologie 10. Les causes et les facteurs de risque 11 Les complications liées à l ostéoporose 12 Le dépistage, la prévention et le traitement

Plus en détail

EQUILIBRE ALIMENTAIRE & ACTIVITÉ PHYSIQUE

EQUILIBRE ALIMENTAIRE & ACTIVITÉ PHYSIQUE EQUILIBRE ALIMENTAIRE & ACTIVITÉ PHYSIQUE 2 3 4 L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE 5 LE RYTHME ALIMENTAIRE JOURNALIER D UN ADOLESCENT EN FRANCE 6 LE RYTHME ALIMENTAIRE JOURNALIER D UN ADOLESCENT

Plus en détail

LES EXTRAS 1/6 02/06/16 LES PLUS SUCRES PAIN, BEURRE ET CONFITTURE. Petit pain blanc

LES EXTRAS 1/6 02/06/16 LES PLUS SUCRES PAIN, BEURRE ET CONFITTURE. Petit pain blanc LES EXTRAS 1/6 LES PLUS SUCRES PAIN, BEURRE ET CONFITTURE Petit pain blanc Poids net pour une part : 65g Ingrédients : farine de BLE, eau, levure, sel, GLUTEN DE BLE, farine de BLE malté, levure désactivée,

Plus en détail

coeur Quiz aux vrai pourquoi? comment? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR

coeur Quiz aux vrai pourquoi? comment? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR ? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR coeur Quiz aux vrai? pourquoi? comment? Avec 180 000 décès par an, les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité en France. Les différentes

Plus en détail

Le régime hyposodé. Le régime hyposodé consiste donc en un choix d aliments naturellement pauvres en sodium et en l absence d ajout de sel.

Le régime hyposodé. Le régime hyposodé consiste donc en un choix d aliments naturellement pauvres en sodium et en l absence d ajout de sel. Le régime hyposodé 1. Définition Le régime hyposodé vise à réduire l apport en sodium de la ration alimentaire journalière. La teneur en sodium prescrite pour le régime dépend de la pathologie. On peut

Plus en détail

Besoins nutritionnels et énergétiques

Besoins nutritionnels et énergétiques et énergétiques 1 Les besoins nutritionnels d'un individu correspondent à la quantité moyenne de nutriments nécessaire quotidiennement pour assurer: - le développement de l'organisme - le renouvellement

Plus en détail

La Nutrition. Les aliments et leurs fonctions

La Nutrition. Les aliments et leurs fonctions La Nutrition Les aliments et leurs fonctions Les aliments Les constituants alimentaires Les besoins alimentaires La valeur énergétique des aliments La valeur nutritive des aliments Les constituants aliments

Plus en détail

UNE ALIMENTATION SAINE. Mireille Moreau DtP, MSc Nutrition Humaine

UNE ALIMENTATION SAINE. Mireille Moreau DtP, MSc Nutrition Humaine UNE ALIMENTATION SAINE Mireille Moreau DtP, MSc Nutrition Humaine RECOMMANDATIONS ALIMENTAIRES Manger 3 repas/jour à des heures régulières Mangez lentement et choisissez des aliments nutritifs! Ne pas

Plus en détail

POLITIQUE ALIMENTAIRE

POLITIQUE ALIMENTAIRE C E N T R E D E L A P E T I T E E N F A N C E L E S B O U R G E O N S - S O L E I L POLITIQUE ALIMENTAIRE TEL QU ADOPTÉ LE 29 MAI 2007 793,rue St-Louis, Terrebonne (Québec) J6W 1J7 Téléphone. : (450) 964-0244

Plus en détail

Problématique : Comment gérer ses achats alimentaires pour conserver une alimentation équilibrée et réduire sa production de déchets?

Problématique : Comment gérer ses achats alimentaires pour conserver une alimentation équilibrée et réduire sa production de déchets? APPROCHE GLOBALE Problématique : Comment gérer ses achats alimentaires pour conserver une alimentation équilibrée et réduire sa production de déchets? APPROCHE GLOBALE L alimentation Emballages Déchets

Plus en détail

Me Boutin Audrey Diététicienne /formatrice/ Educatrice thérapeutique

Me Boutin Audrey Diététicienne /formatrice/ Educatrice thérapeutique Me Boutin Audrey Diététicienne /formatrice/ Educatrice thérapeutique - Les nutriments essentiel du sportif, - Les groupes d aliments important pour être performant, - Les idées de repas principaux pour

Plus en détail

Partie 2 - Alimentation et environnement.

Partie 2 - Alimentation et environnement. Partie 2 - Alimentation et environnement. Chapitre 1 Comportement alimentaire et satisfaction des besoins. 1. Les aliments. Comme tous les animaux, l Homme se nourrit de matière issue d autres êtres vivants,

Plus en détail

HLBI NUTRITION SANTÉ

HLBI NUTRITION SANTÉ HLBI 306 - NUTRITION SANTÉ -0- nathalie.chevallier@umontpellier.fr 04.67.14.36.89 Bâtiment 24 3ème étage 4.2.1 blé et dérivés La farine : mouture du blé -37- Blé moissonné Nettoyage Broyage Claquage Fibres

Plus en détail