BAREME DES COTISATIONS 2014 DES NON SALARIES AGRICOLES ET DES COTISANTS DE SOLIDARITE DU NORD - PAS DE CALAIS. Nouveautés 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BAREME DES COTISATIONS 2014 DES NON SALARIES AGRICOLES ET DES COTISANTS DE SOLIDARITE DU NORD - PAS DE CALAIS. Nouveautés 2014"

Transcription

1 BAREME DES COTISATIONS 2014 DES NON SALARIES AGRICOLES ET DES COTISANTS DE SOLIDARITE DU NORD - PAS DE CALAIS Nouveautés 2014 La MSA vient seule gestionnaire s régimes base d'assurance maladie-maternité-invalidité s exploitants agricoles (AMEXA) et s Accints du travail et maladies professionnelles (ATEXA). La Loi Financement la Sécurité Sociale(LFSS) pour 2014 a confiée la MSA au 1er janvier 2014, la gestion unique l'amexa et l'atexa. Un versement d'inmnités journalières pour les Non Salariées Agricoles en cas maladie ou d'accint la vie privée (IJ AMEXA) La Loi Financement la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2013 et le décret n du 20 septembre 2013 a instauré pour les Non Salariés Agricoles, compter du 1er janvier 2014 le versement d'une Inmnité Journalière. En votre qualité Non Salarié Agricole (chef d'exploitation,d'entreprise, ai familial, collaborateur ), vous bénéficiez la garantie d' un revenu base pour tout arrêt travail prescrit en cas maladie ou d'accint la vie privée. Le Fonds national agricole Mutualisation s risques Sanitaires et Environnementaux (FMSE) Le FMSE est stiné inmniser les agriculteurs affectés par s crises sanitaires ou environnementales. Il est constitué d'une section commune et plusieurs sections spécialisées, couvrant chacune une ou plusieurs filières production agricole. La MSA est chargée du recouvrement la cotisation dite «section commune» puis 2013, elle est également chargée d'appeler la cotisation dite «section spécialisée» pour le compte la filière fruit partir Un élargissement l'assiette sociale L'article 9 la Loi Financement la Sécurité Sociale pour 2014(LFSS), modifie l'art L du Co Rural et la Pêche Maritime (CRPM). Elle élargie l'assiette sociale s cotisations du chef d'exploitation ou d'entreprise agricole exerçant son activité en Société. -Pour une société l'impôt sur les Revenus : la part s bénéfices (BA, BIC, BNC) supérieure 10 % du capital social, perçue par les membres la famille du chef d'exploitation ou d'entreprise, est intégrée dans l'assiette s cotisations et contributions. -Pour une société l'impôt sur les Sociétés : La part s Revenus Capitaux Mobiliers (RCM) et s intérêts en compte courant d'associé, supérieure 10 % du capital social perçue par lui-même et les membres sa famille,est intégrée dans l'assiette s cotisations et contributions L'article 9 la loi financement prévoit notamment l'affectation la Retraite Complémentaire Obligatoire (RCO ) du surplus s recettes générées par cette réforme.

2 Le conseil d'administration a fixé la date limite paiement du sol s cotisations l'année 2014 au 28 novembre 2014 Si vous avez opté pour le prélèvement bancaire, celui-ci interviendra le 4 décembre Dans la négative, veuillez vous reporter au borreau joint pour les modalités règlement. POUR 2015, OPTEZ POUR LA MENSUALISATION DE VOS COTISATIONS Une démarche simple qui vous permet d'étaler janvier décembre, le règlement vos cotisations personnelles. Chaque mensualité représente environ 10% s cotisations l'année précénte. Lors du calcul vos cotisations l'année, courant octobre, s'il reste un sol payer, un nouvel échéancier vous sera notifié sur la facture; le montant sera réparti sur les mois novembre et décembre. Pour bénéficier cette formule, vous pouvez télécharger la man sur: ou nous faire la man par courrier. Pour toutes explications relatives au calcul vos cotisations 2014, nous vous invitons lire attentivement la présente notice. Si vous souhaitez s informations complémentaires, nous vous invitons nous contacter au

3 Régime du réel Assiette annuelle: revenus l'année 2013 Assiette triennale: moyenne s revenus s années 2013, 2012 & Les assiettes s cotisations sociales 2014: Régime du forfait Les revenus 2013 n'étant pas fixés par l'administration fiscale, l'assiette s cotisations 2013 est reconduite. Après fixation, vous recevrez un borreau rectificatif sur lequel les assiettes seront calculées comme pour le régime du réel (ci contre). Les assiettes s contributions sociales 2014: Les assiettes s contributions sont égales aux assiettes cotisations sociales (ci-ssus), majorées s cotisations appelées pour ces mêmes années. Les assiettes s nouveaux installés, dans l'attente connaître le revenu 2014 Appel Cotisation la - 1ère année: application d'une assiette forfaitaire* - 2ème année: moyenne s revenus N-1 et l'assiette forfaitaire* - 3ème année: moyenne s revenus N-1 + N-2 et l'assiette forfaitaire* * Précisions sur l'assiette forfaitaire d'installation : L'assiette forfaitaire est provisoire: les cotisations l'année 2014 seront recalculées lorsque les revenus 2014 seront connus, lesquels se substitueront alors cette assiette forfaitaire. L'assiette forfaitaire est calculée par cotisation, elle correspond une assiette minimum égale un nombre SMIC horaire (9,53 euros): assurance maladie et contribution formation: 800 SMIC soit euros (en maladie:600 SMIC pour les chefs titre secondaire euros) assurance vieillesse individuelle 800 SMIC, soit euros assurance vieillesse plafonnée, assurance vieillesse déplafonnée, allocations familiales, contributions CSG-CRDS : 600 SMIC pour chacune s cotisations soit euros retraite complémentaire obligatoire : 1820 SMIC, soit euros Assurance accints du travail et maladies professionnelles (ATEXA) Chef titre principal ou exclusif Chef titre secondaire Qualités Collaborateur (conjoint, concubin, pacsé) titre principal, ai familial Collaborateur (conjoint, concubin, pacsé) titre secondaire A 411 euros 206 euros 158 euros 79 euros B 447 euros 224 euros 172 euros 86 euros Catégories * C 417 euros 209 euros 161 euros 80 euros D 432 euros 216 euros 166 euros 83 euros E 447 euros 224 euros 172 euros 86 euros * Définition s catégories: A : viticulture - B : exploitations bois, scieries, entreprises travaux agricoles et jardins, paysagistes, reboisement - C : maraîchage, floriculture, arboriculture fruitière, pépinière - D : polyculture, élevages, entraînement, dressage, haras, clubs hippiques, conchyliculture. E : mandataires s caisses locales d'assurances mutuelles agricoles. Installés compter du 02/01/2014 : la cotisation est due au prorata du nombre jours d'affiliation durant l'année 2014

4 Chef titre principal ou exclusif 10,84 % l'assiette revenus professionnels laquelle ne peut être inférieure euros (800 SMIC). La cotisation est forfaitaire :200 appelée au chef titre principal ou exclusif (bénéficiaires la prestation: le chef et les membres la famille participant ) 3,28 % l'assiette revenus professionnels laquelle ne peut être, ni inférieure euros (800 SMIC), ni supérieure euros (plafond sécurité sociale). Pas cotisation AVI pour le chef titre secondaire Assurance Vieillesse Agricole Plafonnée (AVA) - voir tableau d'attribution s points en annexe 11,39 % l'assiette revenus professionnels laquelle ne peut être inférieure euros (600 SMIC), ni supérieure euros (plafond sécurité sociale). 1,94 % l'assiette revenus professionnels laquelle ne peut être inférieure euros (600 smic). Pas plafond. 5,25 % l'assiette revenus professionnels. Pas d'assiette minimale, ni plafond. (Les invalis d'au moins 66,66 % puis plus 6 mois bénéficient d'un abattement l'assiette euros.) 3 % l'assiette revenus professionnels laquelle ne peut être inférieure euros.(1820 SMIC) Pas plafond. En contrepartie la cotisation RCO, s points sont attribués selon la formule : (assiette la cotisation RCO x 100) / Préretraités: il vous est attribué 100 points calculés sur une base forfaitaire 1820 SMIC. Soit une cotisation : x 3% = 520 Contributions sociales appelées pour le compte l'etat (financement protection sociale) Calculées sur l'assiette revenus professionnels, majorée la moyenne s cotisations sociales la pério: * Contribution Sociale Généralisée (CSG) non déductible : taux : 2,40 % * Contribution Sociale Généralisée (CSG) déductible taux : 5,10 % * Contribution au Remboursement la Dette Sociale taux : 0,50 % Contributions appelées pour s Organismes Tiers : Les cotisations et contributions sociales 2014 s chefs d'exploitation ou d'entreprise Assurance maladie, maternité, invalidité (AMEXA) Inmnité Journalière (IJ AMEXA) Assurance Vieillesse Individuelle (AVI) Assurance Vieillesse Agricole Déplafonnée (AVAD) Allocations Familiales (PFA): chefs d'exploitation Retraite Complémentaire Obligatoire (RCO) Contribution formation professionnelle (VIVEA) ou (FAF-PM) 0,61 % l'assiette revenus professionnels. La cotisation ne peut être inférieure 64 euros (0,17 % du Plafond Sécurité Sociale ) ni supérieure 334 euros (0,89 % du plafond Sécurité Sociale). Les membres la famille participant aux travaux (conjoints & ais familiaux) cotisent au minimum soit : 64 euros. Contribution VAL'HOR ( la charge s établissements production florale et horticole) Selon l'effectif salarié, les montants peuvent varier: * 108,00 euros 372,00 euros (dont 20% TVA) pour la filière Paysage * 132,00 euros 372,00 euros (dont 20 % TVA) pour la filière Horticole Les montants dus sont fixés directement par l'association Val'hor. Chef titre secondaire 8,28 % l'assiette revenus professionnels Contribution FMSE (Fond National Mutualisation s risques Sanitaires et Environnementaux) Contribution stinée inmniser les agriculteurs affectés par s crises sanitaires ou environnementales. (si vous êtes concerné, vous reporter au document joint) : -La cotisation «Section commune» d'un montant 20 euros -La cotisation «Section fruit» est 60 euros si l'activité fruitière est exercée titre principal -La cotisation «Section fruit» est 35 euros si l'activité fruitière est exercée titre secondaire

5 Cotisations 2014 s collaborateurs d'exploitation ou d'entreprise Assurance Vieillesse Individuelle (AVICOL) 3,28 % l'assiette revenus professionnels laquelle ne peut être ni inférieure euros (800 SMIC), ni supérieure euros (plafond sécurité sociale). Assurance Vieillesse Agricole Plafonnée (AVACOL) 11,39 % d'une assiette forfaitaire égale 400 SMIC (3 812 euros), soit 434 euros. En contrepartie, 16 points retraite proportionnelle sont attribués. Cotisation d'invalidité (COLPI): due par les collaborateurs titre principal La cotisation est forfaitaire: 24,50 euros. Cotisations 2014 s Ais Familiaux Assurance maladie, maternité, invalidité (AMEXA) Ai familial majeur : la cotisation est égale ux tiers la cotisation maladie du chef Ai familial mineur : la cotisation est égale au tiers la cotisation maladie du chef La cotisation est plafonnée euros. Assurance Vieillesse Individuelle (AVI) : due par les ais familiaux titre principal 3,28 % l'assiette revenus professionnels laquelle ne peut être ni inférieure euros (800 SMIC), ni supérieure euros (plafond sécurité sociale). Assurance Vieillesse Agricole Plafonnée (AVA) 11,39 % d'une assiette forfaitaire égale 400 SMIC (3 812 euros), soit 434 euros. En contrepartie, 16 points retraite proportionnelle sont attribués. Retraite Complémentaire Obligatoire (RCO) s collaborateurs d'exploitation ou d'entreprises et Ais familiaux Il est attribué 66 points calculés sur une assiette forfaitaire 1200 SMIC. Soit x 3% = 343 euros. LES EXONERATIONS «JEUNES AGRICULTEURS» 1ère année 2ème année 3ème année 4ème année 5ème année Taux maximum 65 % 55 % 35 % 25 % 15 % d'exonération Montant maximum euros euros euros euros 737 euros d'exonération Précisions : seules les cotisations sociales (hors RCO et ATEXA) du chef sont exonérées. Les contributions ne sont pas concernées par l'exonération.

6 COTISANTS DE SOLIDARITE Depuis 2013, les cotisations et les contributions sociales dues par les cotisants solidarité font l'objet d'un calcul au prorata du nombre jours d'affiliation. La cotisation solidarité correspond 16 % s Revenus Professionnels Les Contributions Sociales (C.S.G., C.R.D.S.) 8% s mêmes revenus majorés la cotisation solidarité appelée en 2013, sauf: Si votre bénéfice forfaitaire 2012 n'est pas fixé: Dans ce cas, les assiettes calculées en 2013 sont reconduites provisoirement jusqu' connaissance votre revenu Si vous vous êtes installé(e) entre le 2 Janvier 2013 et le 1er Janvier 2014: Vos cotisations et contributions sont alors calculées provisoirement sur une assiette égale 100 SMIC, soit 953 euros. Une régularisation sera opérée partir vos revenus 2014 lorsqu'ils seront connus. ASSURANCE CONTRE LES ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELS: Depuis 2008, les cotisants solidarité exerçant une activité assujettie au temps travail ou mettant en valeur une superficie supérieure 1/5ème la S.M.I., sont revables la cotisation ATEXA qui s'élève pour euros. COTISATION VIVEA OU FAF PECHE ET CULTURES MARINES A compter 2010 les cotisants solidaires, âgés moins 65 ans au l'année s cotisations, sont revables d'une cotisation qui s'élève pour euros. FOND NATIONAL DE MUTUALISATION DES RISQUES SANITAIRES ET ENVIRONNEMENTAUX (FMSE): Cette Contribution est stinée inmniser les agriculteurs affectés par s crises sanitaires ou environnementales. (si vous êtes concerné, vous reporter au document joint) - La cotisation "Section commune" est 20 euros - La cotisation "Section fruit" est 10 euros Si vous êtes bénéficiaire la couverture maladie universelle complémentaire (CMUC) au 1er janvier l'année d'appel s cotisations, l'exonération ne porte que sur la cotisation solidarité. Les cotisations VIVEA, ATEXA et FMSE restent dues.

7 BAREME DE POINTS D'ASSURANCE VIEILLESSE AGRICOLE (AVA) 2014 Tranches d'assiette AVA Points Tranches d'assiette AVA Points , , , , , , , , , , , , , , , , , , De 7 487, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,70 55 De , , , , , ,90 63 >=

8 INFORMATIONS IMPORTANTES (les cotisants solidarité ne sont pas concernés par les points 1 et 2) 1- VOTRE REVENU PROFESSIONNEL SUBIT UNE VARIATION, VOUS POUVEZ MODULER VOS APPELS MENSUELS OU PROVISIONNELS Si vous estimez que vos revenus vont subir une variation la hausse ou la baisse, vous pouvez manr la modulation vos appels provisionnels ou mensuels l'année 2015 Vous vez impérativement effectuer la man au moyen d'un imprimé spécifique que la MSA peut vous adresser ou que vous pouvez télécharger sur notre site Important : respecter la date laquelle la man doit être formulée : - si vous avez opté pour le prélèvement mensuel : au plus tard 15 jours avant la date d'échéance du prochain prélèvement figurant sur votre échéancier. - si vous n'avez pas opté pour le prélèvement mensuel : au plus tard 15 jours avant la date d'exigibilité l'appel provisionnel. Remarque : si vous êtes nouvel(le) installé(e), vous bénéficiez du dispositif seulement partir la 3ème année cotisations puisque ce n'est qu' partir cette année qu'une baisse s revenus entre ux exercices peut être constatée. 2- DATE LIMITE D'OPTION POUR L'ASSIETTE ANNUELLE A EFFET novembre 2014 Modalités d'application Ł L'assiette s cotisations l'année N est constituée s seuls revenus l'année N -1. Ł L'option doit être formulée janvier l'année suivante. au plus tard le 30 novembre d'une année, pour prendre effet au 1er Ł L'option est souscrite pour 5 années civiles. Elle est tacitement reconduite par périos 5 ans, sauf en cas dénonciation au terme d'une s périos reconduction. Ł La dénonciation doit être formulée avant le 30 novembre l'année qui précè l'expiration d'une s périos 5 ans, pour prendre effet au 1er janvier l'année suivante. Après dénonciation, vous ne pourrez opter nouveau pour une base calcul sur une assiette annuelle, avant un délai 6 ans suivant dénonciation. L'imprimé d'option est disponible sur notre site MSA. ou manr auprès votre caisse 3- LA MAJORATION SANCTION POUR ABSENCE DE DECLARATION DES REVENUS En l'absence déclaration s revenus professionnels un mois après la date limite retour, l'adhérent est informé par lettre recommandée valant mise en meure. La personne dispose d'un délai d'un mois compter la 1ère présentation la mise en meure pour régulariser sa situation. Passé ce délai, les cotisations sont calculées sur l'assiette l'année précénte avec une majoration 50% pour le chef d'exploitation, ou, 10% pour le cotisant solidaire.

BAREME DES COTISATIONS 2013 DES NON SALARIES AGRICOLES DES ARTISANS RURAUX ET DES COTISANTS DE SOLIDARITE DU NORD - PAS DE CALAIS

BAREME DES COTISATIONS 2013 DES NON SALARIES AGRICOLES DES ARTISANS RURAUX ET DES COTISANTS DE SOLIDARITE DU NORD - PAS DE CALAIS BAREME DES COTISATIONS 2013 DES NON SALARIES AGRICOLES DES ARTISANS RURAUX ET DES COTISANTS DE SOLIDARITE DU NORD - PAS DE CALAIS Vos cotisations sont composées : d'une partie technique, qui assure le

Plus en détail

1. ASSURANCE MALADIE (AMEXA)

1. ASSURANCE MALADIE (AMEXA) COTISATIONS 2014 DES NON SALARIES AGRICOLES DE L'AUBE ET DE LA HAUTE-MARNE COTISATIONS SOCIALES DES CHEFS D'EXPLOITATIONS OU D'ENTREPRISES AGRICOLES ASSIETTE DES COTISATIONS SOCIALES 2014 MOYENNE TRIENNALE

Plus en détail

VOS COTISATIONS 2014. Octobre 2014. Nous vous adressons, sous ce pli, votre bordereau de cotisations. sociales et contributions de l'année 2014.

VOS COTISATIONS 2014. Octobre 2014. Nous vous adressons, sous ce pli, votre bordereau de cotisations. sociales et contributions de l'année 2014. ALSACE Octobre 2014 VOS COTISATIONS 2014 Nous vous adressons, sous ce pli, votre bordereau de cotisations sociales et contributions de l'année 2014. Ces cotisations doivent être Pour faciliter vos démarches,

Plus en détail

INFO MSA. Les nouveautés 2013 Vos cotisations et contributions Quelques rappels... Régler vos cotisations par internet

INFO MSA. Les nouveautés 2013 Vos cotisations et contributions Quelques rappels... Régler vos cotisations par internet Octobre 2013 INFO MSA Les nouveautés 2013 Vos cotisations et contributions Quelques rappels... Régler vos cotisations par internet Quelles sont les nouveautés 2013/ 2014? è Création d'une nouvelle contribution

Plus en détail

Vos cotisations. Quelques explications à cette année particulière

Vos cotisations. Quelques explications à cette année particulière Vos cotisations 014 Quelques explications à cette année particulière n L année 014 est marquée par des évolutions législatives importantes ayant un impact sur votre appel de cotisations, en fonction de

Plus en détail

[ Profession libérale ] Les cotisations en début d activité À JOUR AU

[ Profession libérale ] Les cotisations en début d activité À JOUR AU [ Profession libérale ] Les cotisations en début d activité À JOUR AU 1 er juillet 2009 V ous vous installez «à votre compte». Vous exercez une activité non salariée. Des formalités simplifiées Pour créer

Plus en détail

INFO MSA. Pour l'année 2013, le montant annuel de cette cotisation est fixé à 20 par exploitant.

INFO MSA. Pour l'année 2013, le montant annuel de cette cotisation est fixé à 20 par exploitant. Octobre 2013 INFO MSA Cotisant Solidaire : Les nouveautés législatives 2013 Comment est calculé votre cotisation? Les modes de paiement Régler vos cotisations par internet Les nouveautés législatives 2013

Plus en détail

CALCUL DE L ASSIETTE FORFAITAIRE «NOUVEL INSTALLE» ET DES COTISATIONS PROVISOIRES

CALCUL DE L ASSIETTE FORFAITAIRE «NOUVEL INSTALLE» ET DES COTISATIONS PROVISOIRES Une assiette forfaitaire «Nouvel Installé» est appliquée provisoirement pour le calcul des cotisations et contributions des chefs d exploitation ou d entreprise agricole au début de leur activité professionnelle.

Plus en détail

Les assurés reçoivent un échéancier de leurs cotisations et contributions sociales personnelles obligatoires à payer en 2012.

Les assurés reçoivent un échéancier de leurs cotisations et contributions sociales personnelles obligatoires à payer en 2012. Informations aux experts-comptables Envoi de l échéancier de cotisations Les cotisants, artisans, commerçants, reçoivent en décembre 2011 l échéancier de paiement de leurs cotisations et contributions

Plus en détail

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2)

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2) Mars 2015 COTISATIONS TRAVAILLEURS NON SALARIES 2015 MONTANT ANNUEL DES COTISATIONS POUR LES T.N.S. PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1er JANVIER 2015 : 38040 par an (PASS) et 3170 par mois (PASS mensuel)

Plus en détail

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Patrice MARIE Parmi les dépenses du médecin libéral, le poste des charges sociales occupe de loin la première place et augmente régulièrement

Plus en détail

Les notes d'information juridiques

Les notes d'information juridiques Les notes d'information juridiques JANVIER 2009 TABLEAU DES COTISATIONS SOCIALES 2009 DES TRAVAILLEURS NON-SALARIES EN FRANCE (A jour au 01.01.2009) REGIME TAUX BASE DE CALCUL C.S.G 7,50 % Sur le bénéfice

Plus en détail

BIC Bénéfices Industriels et Commerciaux. BA Bénéfices Agricoles X X X

BIC Bénéfices Industriels et Commerciaux. BA Bénéfices Agricoles X X X Quel que soit son régime d imposition, chaque exploitant a le choix entre 2 assiettes pour le calcul de ses cotisations sociales : soit la moyenne triennale des revenus professionnels des années N-3 /

Plus en détail

LE STATUT DE COLLABORATEUR

LE STATUT DE COLLABORATEUR LE STATUT DE COLLABORATEUR D EXPLOITATION OU D ENTREPRISE AGRICOLES CHEFS D EXPLOITATION ET D ENTREPRISE AGRICOLES Une meilleure protection sociale personnelle Des démarches simples Attention : l attribution

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

QUI PEUT BENEFICIER D UNE EXONERATION DE COTISATIONS?

QUI PEUT BENEFICIER D UNE EXONERATION DE COTISATIONS? Les cotisations des non-salariés agricoles obéissent à une règle d annualité prévue par le décret n 84-936 du 22.10.1984 ; c est-à-dire qu elles sont émises pour l année civile complète, en fonction de

Plus en détail

RETRAITE AGRICOLE. Rencontre du 16 Janvier 2014 Hotel Hans am Weinberg, St MARTIN

RETRAITE AGRICOLE. Rencontre du 16 Janvier 2014 Hotel Hans am Weinberg, St MARTIN RETRAITE AGRICOLE Rencontre du 16 Janvier 2014 Hotel Hans am Weinberg, St MARTIN Référent : Michael TRAUTH Social, Bauern und Winzerverband Rheinland Pfalz Süd Délégation 67 : Paul SCHIELLEIN Président

Plus en détail

1. NON SALARIE AGRICOLE EXERÇANT PLUSIEURS ACTIVITES DE NATURE AGRICOLE

1. NON SALARIE AGRICOLE EXERÇANT PLUSIEURS ACTIVITES DE NATURE AGRICOLE Les chefs d exploitation ou d entreprise agricole peuvent exercer plusieurs activités simultanément, sous forme d entreprise individuelle ou sous forme sociétaire. Ces activités peuvent être : 1- de nature

Plus en détail

5. La protection sociale

5. La protection sociale 5. La protection sociale La Mutualité Sociale Agricole (MSA) La MSA est le régime de protection sociale du monde agricole. C est un guichet unique qui assure l ensemble des prestations sociales : santé,

Plus en détail

CHARGES DES TRAVAILLEURS NON SALARIES POUR 2012

CHARGES DES TRAVAILLEURS NON SALARIES POUR 2012 CHARGES DES TRAVAILLEURS NON SALARIES POUR 2012 Seuls les nouveaux plafonds de Sécurité Sociale sont connus à ce jour. REMARQUES : LES COTISATIONS DES TRAVAILLEURS NON SALARIES MODALITES DE CALCUL Certaines

Plus en détail

EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS

EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS Les questions ont été nombreuses! Ci-dessous le résumé des éléments les plus importants.

Plus en détail

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er trimestre 2013

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er trimestre 2013 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD juin 2014 Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er trimestre 2013 www.msa.fr Tableau

Plus en détail

Cotisations sociales des non-salariés agricoles

Cotisations sociales des non-salariés agricoles vous guider Cotisations sociales des non-salariés agricoles Octobre 2014 www.msaportesdebretagne.fr SOMMAIRE p 3 p 4 p 7 p 8 p 11 p 12 p 14 p 15 p 16 p 18 Quel statut pour le conjoint, concubin ou pacsé?

Plus en détail

Les points de retraite proportionnelle sont attribués en contrepartie du versement de la cotisation d Assurance Vieillesse Agricole (AVA).

Les points de retraite proportionnelle sont attribués en contrepartie du versement de la cotisation d Assurance Vieillesse Agricole (AVA). Les points de retraite proportionnelle sont attribués en contrepartie du versement de la cotisation d Assurance Vieillesse Agricole (AVA). Il ne faut pas les confondre avec les points de retraite complémentaire

Plus en détail

TESA Notice additive générale

TESA Notice additive générale TESA Notice additive générale EMPLOYEUR Recto TAUX GLOBAUX DE PART SALARIALE UTILISÉS DANS LE TESA MONTANT DU SMIC OU DU SALAIRE CONVENTIONNEL Verso TAUX DÉTAILLÉS DES PARTS SALARIALE ET PATRONALE (EXEMPLE)

Plus en détail

Version 9.2 Juin 2014

Version 9.2 Juin 2014 Version 9.2 Juin 2014 Principales évolutions 1 Evolutions des navigateurs Sauvegarde des dossiers... 2 2 Fiscalité... 3 2.1 Placement / ISF investissement en cours d année actuelle... 3 2.2 Comment gérer

Plus en détail

Le GAMEX et/ou le groupement d'assureurs APRIA-RSA assuraient vos remboursements maladie et/ou accidents du travail CETTE INFORMATION VOUS CONCERNE

Le GAMEX et/ou le groupement d'assureurs APRIA-RSA assuraient vos remboursements maladie et/ou accidents du travail CETTE INFORMATION VOUS CONCERNE Le GAMEX et/ou le groupement d'assureurs APRIA-RSA assuraient vos remboursements maladie et/ou accidents du travail CETTE INFORMATION VOUS CONCERNE Vous exercez une activité de non salarié agricole (en

Plus en détail

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Édition 2015 2 LES INDEMNITÉS JOURNALIÈRES Sommaire Quelles sont les conditions de versement? 4 Quelle

Plus en détail

Le conjoint collaborateur en auto entreprise

Le conjoint collaborateur en auto entreprise Le conjoint collaborateur en auto entreprise Dans la gestion de son entreprise un auto entrepreneur peut avoir besoin d'une aide pour se développer. Celle-ci peut être occasionnelle, ponctuelle ou de longue

Plus en détail

LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS

LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS Dossier Exploitant LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS Fiche n 4 Les cotisations des non salariés agricoles obéissent à une règle d annualité prévue par le décret n 84-936 du 22.10.1984 ; c est-à-dire qu elles

Plus en détail

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint. Edition 2007

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint. Edition 2007 Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint Edition 2007 Votre conjoint participe régulièrement à votre activité artisanale, industrielle ou commerciale : LE CHOIX D UN STATUT EST DÉSORMAIS OBLIGATOIRE.

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 16 décembre 2013 l échéancier de paiement de leurs cotisations et

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul...

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul... Nouvelles Mesures Loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 Plus d informations sur www.apce.com Loi n 20121404 du 17 décembre 2012 SOMMAIRE Mesures relatives aux travailleurs indépendants...

Plus en détail

LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES

LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES Le jeudi 20 mars 2014 de 18h à 20h, au 10 Allée des Bois de Florence à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection sociale Année 2014

Plus en détail

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er trimestre 2014

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er trimestre 2014 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD octobre 2014 Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er trimestre 2014 www.msa.fr Tableau

Plus en détail

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. Exclusif de tout lien de subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle.

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. Exclusif de tout lien de subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle. COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ LES FONDAMENTAUX CONTRAT DE COLLABORATION CONTRAT DE TRAVAIL 2 LIEN DE SUBORDINATION Exclusif de tout lien de subordination. Lien de subordination uniquement pour

Plus en détail

Plafond de la sécurité sociale pour 2015

Plafond de la sécurité sociale pour 2015 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction des Relations Sociales, des Règles RH et du Logement Social Règles RH Destinataires Diffusion narionale Tous services Contact Tél :

Plus en détail

Les premiers mois d'activité

Les premiers mois d'activité Les premiers mois d'activité Créateur travailleur indépendant Pour le régime des non salariés les organismes chargés de recouvrer les cotisations dépendent directement du type d activité que vous exercez.

Plus en détail

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires 2008 Xavier Remongin/Min.agri.fr Soutien à l emploi et au pouvoir d achat Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires Depuis le 1er octobre 2007, les employeurs agricoles qui ont

Plus en détail

I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles

I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles NOTE D INFORMATION 2014/01 du 02 janvier 2014 Charges sociales 2014 SMIC 2014 - intérêts comptes courants 2013 I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles Le taux maximal d'intérêts

Plus en détail

LA RÉVERSION LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES

LA RÉVERSION LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES CAISSE D ASSURANCE VIEILLESSE DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA RÉVERSION 2015 EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA RÉVERSION 2015 En cas de décès

Plus en détail

[ Particulier employeur ] La Paje. Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU

[ Particulier employeur ] La Paje. Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU [ Particulier employeur ] La Paje Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU 1 er janvier 2010 Vous bénéficiez, pour votre enfant né ou adopté à partir du 1 er janvier 2004 *, de la Prestation d accueil

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

Votre régime vieillesse complémentaire obligatoire

Votre régime vieillesse complémentaire obligatoire Artisans, commerçants, agriculteurs, à Saint-Pierre et Miquelon Votre régime vieillesse complémentaire obligatoire Édition 2015 VOTRE RÉGIME VIEILLESSE COMPLÉMENTAIRE OBLIGATOIRE Depuis le 1 er juillet

Plus en détail

Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales 2015

Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales 2015 Flash du RSI Bretagne aux experts comptables Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 15 décembre 2014 l

Plus en détail

N 2015 / 006 03/03/2015

N 2015 / 006 03/03/2015 N 2015 / 006 03/03/2015 Origine : Direction du Recouvrement Contact : Sous-Direction du Recouvrement Réseau Pôle juridique et réglementaire Annexes : 1- Tableau de concordance textes / articles du CSS

Plus en détail

Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du réseau (DIRRCA) : Pôle Réglementation et Recouvrement Amiable

Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du réseau (DIRRCA) : Pôle Réglementation et Recouvrement Amiable Circulaire N 2007/032 01/03/2007 Origine : Destinataire : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du réseau (DIRRCA) : Pôle Réglementation et Recouvrement Amiable Mmes,

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 07.14 23/01/2014 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2014 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013 Les cotisants, artisans, commerçants, reçoivent à partir du 17 décembre 2012 l échéancier de paiement de leurs cotisations et contributions

Plus en détail

N UTILISEZ PAS L ATTESTATION RECUE DE L URSSAF : CETTE DERNIERE NE TIENT PAS COMPTE DE LA CRDS NON DEDUCTIBLE.

N UTILISEZ PAS L ATTESTATION RECUE DE L URSSAF : CETTE DERNIERE NE TIENT PAS COMPTE DE LA CRDS NON DEDUCTIBLE. AAPL74 1) CAS DE REMBOURSEMENT DE COTISATIONS «REGULARISATION DE COTISATIONS 2010» METHODE PRATIQUE DE CALCUL POUR DETERMINER LA CSG-CRDS DE L EXERCICE 2011 A PARTIR D EXEMPLE CHIFFRE SELON MODELES CI-APRES

Plus en détail

Envoi du nouvel échéancier de cotisations et contributions sociales 2015

Envoi du nouvel échéancier de cotisations et contributions sociales 2015 Envoi du nouvel échéancier de cotisations et contributions sociales 2015 Dans le cadre d un nouveau calendrier mis en place en 2015, les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent un nouvel

Plus en détail

Votre protection sociale

Votre protection sociale Votre protection sociale Chaque trimestre ou chaque mois, votre employeur vous déclare. La Caisse d Allocations Familiales verse pour lui des cotisations à 3 organismes qui gèrent votre protection sociale.

Plus en détail

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. E x c l u s i f d e t o u t l i e n d e subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle.

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. E x c l u s i f d e t o u t l i e n d e subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle. COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ LES FONDAMENTAUX CONTRAT DE COLLABORATION 1 CONTRAT DE TRAVAIL 2 LIEN DE SUBORDINATION E x c l u s i f d e t o u t l i e n d e subordination. Lien de subordination

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de. professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de. professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU 1 er janvier 2008 L e contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint Edition 2010 Votre conjoint participe régulièrement à votre activité artisanale, industrielle ou commerciale : le coix d un statut est obligatoire. 2 A

Plus en détail

[ Particulier employeur ] Pajemploi. Avantages et formalités. À jour au

[ Particulier employeur ] Pajemploi. Avantages et formalités. À jour au [ Particulier employeur ] Pajemploi Avantages et formalités À jour au 1 er janvier 2012 Vous bénéficiez, pour votre enfant de la Prestation d accueil du jeune enfant (PAJE). Elle comprend, sous certaines

Plus en détail

Rescrit Fiscal Portabilité et prévoyances complémentaires obligatoires

Rescrit Fiscal Portabilité et prévoyances complémentaires obligatoires Pégase 3 Rescrit Fiscal Portabilité et prévoyances complémentaires obligatoires Dernière révision le 23/12/2011 http://www.adpmicromegas.fr 1 / 13 Suivi de la notice 23 décembre 2011 Création de la notice

Plus en détail

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er, 2è et 3è trimestres 2013

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er, 2è et 3è trimestres 2013 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD juillet 2014 Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er, 2è et 3è trimestres 2013 www.msa.fr

Plus en détail

Votre conjoint participe à l activité

Votre conjoint participe à l activité [ Profession indépendante ] Votre conjoint participe à l activité de votre entreprise À jour au 1 er janvier 2012 Vous êtes artisan, commerçant, industriel ou profession libérale, vous êtes marié ou lié

Plus en détail

C.S.G. / C.R.D.S. Revenus de remplacement Au 1 er janvier 2015

C.S.G. / C.R.D.S. Revenus de remplacement Au 1 er janvier 2015 QUESTIONS SOCIALES Note d information n 1508 du 18 février 2015 C.S.G. / C.R.D.S. Revenus de remplacement Au 1 er janvier 2015 Références Loi n 20141554 relative au financement de la sécurité sociale pour

Plus en détail

[ Particulier employeur ] La Paje. Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU

[ Particulier employeur ] La Paje. Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU [ Particulier employeur ] La Paje Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU 1 er janvier 2011 Vous bénéficiez, pour votre enfant de la Prestation d accueil du jeune enfant (PAJE). Elle comprend, sous

Plus en détail

Objet. Direction des Affaires Juridiques INSG0075

Objet. Direction des Affaires Juridiques INSG0075 Titre DIRECTIVE Objet Origine Direction des Affaires Juridiques INSG0075 RESUME : Application de la loi n 98-278 du 14 avril 1998 relative au régime local d'assurance maladie des départements du Bas-Rhin,

Plus en détail

Les prélèvements sociaux sur les avantages de retraite

Les prélèvements sociaux sur les avantages de retraite CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Réunion plénière du 4 avril 2002 «Prospective des retraites et inégalités» Document préparé par la Direction de la sécurité sociale DSS/5B/PB/19/03/02 Les prélèvements

Plus en détail

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er et 2è trimestres 2013

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er et 2è trimestres 2013 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD juillet 2014 Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er et 2è trimestres 2013 www.msa.fr

Plus en détail

Taux de cotisations au 1 er janvier 2015

Taux de cotisations au 1 er janvier 2015 de cotisations au 1 er janvier 2015 Tableaux n 1 : taux de droit commun Les cotisations sociales légales Assurances sociales agricoles maladie, 1 vieillesse 2 de sécurité sociale 12,80 1,80 0,75 3 13,55

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. La réversion votre guide

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. La réversion votre guide Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux La réversion votre guide 2013 SOMMAIRE Les démarches à accomplir en cas de décès du professionnel libéral p.

Plus en détail

Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations

Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations Salariés AOÛT 2015 Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations B Retraite progressive B Surcote B Cumul emploi-retraite Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU 1 er mars 2011 Le contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR Janvier 2014 Votre site dédié: www.anips.fr Votre plate

Plus en détail

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I.

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I. LE CONTRAT DE RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES(ART. 83 DU C.G.I) Il s agit d un contrat collectif d assurance retraite par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de l

Plus en détail

ELUS LOCAUX Retenue à la source Indemnités de fonction 2014. A compter du : 1 er janvier 2014

ELUS LOCAUX Retenue à la source Indemnités de fonction 2014. A compter du : 1 er janvier 2014 ELUS LOCAUX Note d information n 14-10 du 17 janvier 2014 ELUS LOCAUX Retenue à la source Indemnités de fonction 2014 A compter du : 1 er janvier 2014 Références - Article 47 de la Loi n 92-147 du 31/12/92

Plus en détail

LES COTISATIONS SOCIALES

LES COTISATIONS SOCIALES LES COTISATIONS SOCIALES Les Autres Contributions : CSG ET CRDS La Mutualité Sociale Agricole est chargée du recouvrement de la contribution sociale généralisée et de la contribution au remboursement de

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

Protection sociale créateur : comment ça marche?

Protection sociale créateur : comment ça marche? Protection sociale créateur : comment ça marche? votre projet d entreprise : Choix du Statut du projet à la création : les formalités votre protection sociale - artisans commerçants - professions libérales

Plus en détail

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr Connaître le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière Vous préparez votre départ à la retraite

Plus en détail

Mise à jour 17/04/2012

Mise à jour 17/04/2012 Mise à jour 17/04/2012 Le maintien de salaire Incidence sur le bulletin de paye CCB 21 mai 2010 En application des dispositions de la convention collective du 21mai 2010 Note de synthèse réalisée par les

Plus en détail

INSTRUCTION N 7 DU 13 MAI 2015 RELATIVE A LA REVALORISATION DE PRESTATIONS DU REGIME DE SECURITE SOCIALE DES MARINS

INSTRUCTION N 7 DU 13 MAI 2015 RELATIVE A LA REVALORISATION DE PRESTATIONS DU REGIME DE SECURITE SOCIALE DES MARINS SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES INSTRUCTION N 7 DU 13 MAI 2015 RELATIVE A LA REVALORISATION DE PRESTATIONS DU REGIME DE SECURITE SOCIALE DES MARINS Textes de référence Articles L. 171-1 et suivants,

Plus en détail

Vivre sa retraite complémentaire Mémento du retraité

Vivre sa retraite complémentaire Mémento du retraité Vivre sa retraite complémentaire Mémento du retraité S ommaire Versement de votre retraite...p. 4 Déclaration fiscale...p. 7 Évolution de votre retraite...p. 8 Paiement de votre retraite...p. 8 Reprise

Plus en détail

Campagne 2014 de régularisation des cotisations et contributions personnelles des travailleurs indépendants

Campagne 2014 de régularisation des cotisations et contributions personnelles des travailleurs indépendants Campagne 2014 de régularisation des cotisations et contributions personnelles des travailleurs indépendants A partir de la deuxième semaine d octobre, les assurés du RSI reçoivent leur notification de

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise. À jour au

[ Exonérations & aides à l emploi ] L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise. À jour au [ Exonérations & aides à l emploi ] L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise À jour au 1 er janvier 2012 L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise (Accre) est une mesure

Plus en détail

Newsletter Sociale AVRIL 2014

Newsletter Sociale AVRIL 2014 Newsletter Sociale AVRIL 2014 Sommaire 1. Fixation du montant de la cotisation GMP pour l année 2014 2. Taxe sur les salaires : rectificatif de l Administration 3. Annexe : Tableau récapitulatif des charges

Plus en détail

La retraite, comment en bénéficier?

La retraite, comment en bénéficier? Salariés agricoles La retraite, comment en bénéficier? Je prépare ma retraite RETRAITE Je suis, salarié agricole cadre ou non cadre Sommaire De quoi est composée ma retraite? p.3 Ma retraite à taux plein,

Plus en détail

Salaire et protection sociale. Les éléments principaux

Salaire et protection sociale. Les éléments principaux Les éléments principaux 1 En France, la LOI fixe le montant du salaire minimal que tout employeur doit verser au salarié pour chaque heure de travail réalisée. 2 Ce salaire s appelle le (Salaire Minimum

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

Les élus de la CARMF (au 15/01/2013)

Les élus de la CARMF (au 15/01/2013) Les élus de la CARMF (au 15/01/2013) 2 Collèges Délégués Administrateurs Cotisants 565 19 Retraités 183 2 Conjoints survivants retraités 32 1 Invalidité-décès 18 1 Total 798 23 Présentés par le CNO _ 2

Plus en détail

>> Incidence de la CSG et CRDS sur le calcul du complément employeur en cas d arrêt de travail : régularisation de la situation

>> Incidence de la CSG et CRDS sur le calcul du complément employeur en cas d arrêt de travail : régularisation de la situation Info n 1331 03 Informations ASJ 07 03 Pôle Relations Sociales et Juridiques >> Incidence de la CSG et CRDS sur le calcul du complément employeur en cas d arrêt de travail : régularisation de la situation

Plus en détail

BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS

BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS DATE SALAIRE DE BASE MENSUEL A.F. AEEH 32 % * C1 24 % * C2 65 % * C3 92 % C4 142,57 %* C5 182,21 % * C6 MTP 389,20 124,54 93,41 252,98

Plus en détail

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS Vous êtes prescripteur de Generali Assurances Vie. Le PLAN-EXPERTS vous propose un choix de garanties pour améliorer

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA GIRONDE

PRÉFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA GIRONDE PRÉFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA GIRONDE Recueil des Actes Administratifs Le texte intégral, les annexes ou tableaux non inclus des actes insérés dans le présent recueil peuvent être

Plus en détail

CONJOINT (e) D ARTISAN(e) CHOISIR SON STATUT. La loi du 02 août 2005 et son Décret d application du 1 er août 2006

CONJOINT (e) D ARTISAN(e) CHOISIR SON STATUT. La loi du 02 août 2005 et son Décret d application du 1 er août 2006 CONJOINT (e) D ARTISAN(e) CHOISIR SON STATUT La loi du 02 août 2005 et son Décret d application du 1 er août 2006 Option obligatoire* pour l un des 3 statuts (*sauf si le conjoint est déjà salarié au minimum

Plus en détail

les derniers salaires qui comptent

les derniers salaires qui comptent 1Ce sont les derniers salaires qui comptent Le montant de l allocation d aide au retour à l emploi est calculé sur la base du «salaire journalier de référence» établi à partir des rémunérations perçues

Plus en détail

L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise

L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise Exonérations et aides à l emploi L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise À jour au 1 er janvier 2014 Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources

Plus en détail

Expatriation : régime social et cotisations

Expatriation : régime social et cotisations Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations Dernière révision le 16/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Assurance volontaire...4 Maladie Maternité Invalidité...4 Accident

Plus en détail

LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER

LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER Les particuliers qui ont recours à des services visés à l article L.129-1 du Code du travail, fournis par une association ou une entreprise, ou

Plus en détail

GUIDE POUR LA SAISIE DE LA DECLARATION NOMINATIVE ANNUELLE "DNA"PAR INTERNET

GUIDE POUR LA SAISIE DE LA DECLARATION NOMINATIVE ANNUELLE DNAPAR INTERNET GUIDE POUR LA SAISIE DE LA DECLARATION NOMINATIVE ANNUELLE "DNA"PAR INTERNET La saisie de votre déclaration peut être effectuée en plusieurs fois. Vous pouvez interrompre puis reprendre votre enregistrement

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant 1 Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France. 520 000 personnes protégées au titre du 4.5 millions de personnes protégées en complémentaire santé

Plus en détail

Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012

Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD septembre 2013 Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012

Plus en détail

Le régime d assurance chômage des intermittents

Le régime d assurance chômage des intermittents Pégase 3 Le régime d assurance chômage des intermittents Dernière révision le 24/04/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Calcul du plafond...3 Régime classique... 3

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-120

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-120 PARIS, le 19/08/2005 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2005-120 OBJET : Mise en oeuvre de la convention nationale des médecins généralistes et spécialistes

Plus en détail