PIB = des VA de toutes les entreprises. PNB = des VA de toutes les

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PIB = des VA de toutes les entreprises. PNB = des VA de toutes les"

Transcription

1 ECONOMIE GENERALE IUT CHIMIE Rennes Octobre 2013 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

2 Plan du cours A) Le PIB et le PNB B) La croissance C) Le budget de l Etat D) La politique de déficit budgétaire E) Les prélèvements obligatoires F) L épargne Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

3 A) PIB et PNB PIB = des VA de toutes les entreprises présentes sur le territoire FR PNB = des VA de toutes les entreprises FR en FR et dans le monde Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

4 L évolution du PIB en France Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

5 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

6 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

7 Le PIB par pays Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

8 Le PIB par pays et par habitant Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

9 B) La croissance et le taux de croissance Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

10 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

11 business/doze-nettoyeur/nicolas-doze-fautse-satisfaire-d-une-croissance-inferieure-a- 1pour-cent / Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

12 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

13 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

14 C) Le budget de l Etat Recettes Dépenses Equilibre budgétaire Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

15 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

16 LES RECETTES DU BUDGET Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

17 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

18 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

19 LES DEPENSES DU BUDGET Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

20 Budget 2014 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

21 Evolution du budget 2014 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

22 Economies du budget 2014 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

23 D) La politique de déficit budgétaire Définition Intérêt pour le pays Risques à terme de cette politique inflation.com/dette_publique_france_1950.php Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

24 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

25 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

26 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

27 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

28 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

29 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

30 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

31 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

32 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

33 La dette publique Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

34 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

35 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

36 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

37 L évolution du déficit public en 2014 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

38 Le déficit 2014 en % du PIB Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

39 L évolution de la dette de 1995 à 2014 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

40 E) Le taux de prélèvements obligatoires Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

41 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

42 Total des prélèvements obligatoires, en % du PIB, dans quelques pays de l'ocde, en 2005 pays États-Unis 25,6 25,6 27,9 27,3 Japon 20,9 27,4 26,8 27,4 Allemagne 34,3 36,1 37,2 34,8 Espagne 18,4 27,2 32,1 35,8 Royaume-Uni 35,3 37,6 34,7 36,5 Italie 25,4 33,6 40,1 41,0 France 35,4 42,8 42,9 44,1 Suède 41,6 47,8 48,1 50,7 Suisse 24,5 26,4 27,8 29,7 Canada 32 32,5 35,6 33,4 moyenne OCDE 29,5 32,7 34,9 36,2 UE-15 32,1 37,4 38,8 39,7 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

43 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

44 L inéxorable augmentation des P.O Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

45 F) L épargne et l importance des taux d épargne Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

46 Un ménage épargne sur son revenu disponible = ce qui lui reste après cotisations sociales, taxes et impôt En moyenne un ménage français épargne 14% de son RD Lien avec les taux d intérêt: s ils montent, les ménages ont tendance à épargner et l investissement des entreprises est difficile s ils baissent, les ménages n ont pas intérêt à épargner et les entreprises peuvent investir en empruntant à bon marché Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

47 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

48 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

49 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie

Les chiffres du MEDEF Octobre Analyse de la compétitivité des entreprises françaises. Les chiffres du MEDEF octobre

Les chiffres du MEDEF Octobre Analyse de la compétitivité des entreprises françaises. Les chiffres du MEDEF octobre Les chiffres du MEDEF Octobre 216 Analyse de la compétitivité des entreprises françaises Les chiffres du MEDEF octobre 216 1 SOMMAIRE I - PARTS DE MARCHÉ 1 - Poids de la France dans les exportations mondiales

Plus en détail

OCDE-OMS EXAMEN DU SYSTÈME DE SANTÉ SUISSE

OCDE-OMS EXAMEN DU SYSTÈME DE SANTÉ SUISSE OCDE-OMS EXAMEN DU SYSTÈME DE SANTÉ SUISSE 1 (Fig. 1.6) Part du PIB consacrée aux dépenses de santé dans les pays de l'ocde, 2009, et évolution des dépenses de santé par habitant en termes réels, 1999-2009

Plus en détail

Le modèle social français à travers les chiffres 1

Le modèle social français à travers les chiffres 1 Le modèle social français à travers les chiffres 1 1 La France se situe au 5 ème rang mondial de la production de richesses PIB 2013 : 2739 milliards de $ US derrière les Etats Unis, la Chine, le Japon,

Plus en détail

La pression fiscale dans les pays de l OCDE retrouve les niveaux record de 2000

La pression fiscale dans les pays de l OCDE retrouve les niveaux record de 2000 Centres de l OCDE Allemagne Berlin (49-30) 288 8353 Japon Tokyo (81-3) 5532-0021 Mexique Mexico (52-55) 5281 3810 Etats-Unis Washington (1-202) 785 6323 ALLEMAGNE AUSTRALIE AUTRICHE BELGIQUE CANADA CORÉE

Plus en détail

Les systèmes de retraite face au vieillissement de la population et à la crise économique : approche comparative

Les systèmes de retraite face au vieillissement de la population et à la crise économique : approche comparative Les systèmes de retraite face au vieillissement de la population et à la crise économique : approche comparative Douzième colloque du COR Systèmes de retraite, évolutions démographiques et croissance économique

Plus en détail

emploi.versunnouveaumonde.fr DOSSIER DE PRESSE - 5 ANS POUR L EMPLOI

emploi.versunnouveaumonde.fr DOSSIER DE PRESSE - 5 ANS POUR L EMPLOI DOSSIER DE PRESSE emploi.versunnouveaumonde.fr SITUATION ACTUELLE DE NOS FINANCES PUBLIQUES. LE NIVEAU DES DÉPENSES PUBLIQUES EN FRANCE EST RÉSOLUMENT EXCESSIF Le graphique ci-dessous positionne la France

Plus en détail

2) L évolution des prélèvements obligatoires

2) L évolution des prélèvements obligatoires 1 FIPECO, le 30.05.2016 Les fiches de l encyclopédie IV) Les prélèvements obligatoires 2) L évolution des prélèvements obligatoires La définition, les méthodes d estimation, le montant et la répartition

Plus en détail

19) Les relations entre finances publiques et échanges extérieurs

19) Les relations entre finances publiques et échanges extérieurs 1 FIPECO le 09.03.2017 Les fiches de l encyclopédie II) Déficit et dette publics, politique budgétaire 19) Les relations entre finances publiques et échanges extérieurs Cette fiche présente d abord les

Plus en détail

Les mécanismes d adaptation des systèmes de retraite à la démographie et à la croissance économique

Les mécanismes d adaptation des systèmes de retraite à la démographie et à la croissance économique Les mécanismes d adaptation des systèmes de retraite à la démographie et à la croissance économique Douzième colloque du COR Systèmes de retraite, évolutions démographiques et croissance économique Marco

Plus en détail

ÉCONOMIE GÉNÉRALE PIB

ÉCONOMIE GÉNÉRALE PIB PIB Produit intérieur brut (PIB) dans les régions de l Union européenne en 2013 * 30,9 % du PIB métropolitain en 2013 12 Produit intérieur brut en 2013 Île-de-France France métropolitaine Île-de-France

Plus en détail

Bulletin n 12. Vieillissement, emploi et retraite : panorama international

Bulletin n 12. Vieillissement, emploi et retraite : panorama international Bulletin n 12 Le savant et la politique Vieillissement, emploi et retraite : panorama international Conseil d orientation des retraites, France Le Conseil d orientation des retraites (COR) en France conduit

Plus en détail

PROFIL ÉCONOMIQUE ET FINANCIER DU NOUVEAU-BRUNSWICK

PROFIL ÉCONOMIQUE ET FINANCIER DU NOUVEAU-BRUNSWICK PROFIL ÉCONOMIQUE ET FINANCIER DU NOUVEAU-BRUNSWICK SITUATION ÉCONOMIQUE L économie du Nouveau-Brunswick est en transition Biens 28,6 % Biens 23,5 % Services 71,4 % Services 76,5 % 2004 2014 Source : Statistique

Plus en détail

L Union européenne face aux déficits publics

L Union européenne face aux déficits publics L Union européenne face aux déficits publics Introduction : Si rien n est fait. I) Déficits publics : les divergences européennes 1 Des marges de manœuvres différentes 2 L action sur les recettes publiques

Plus en détail

PARTIE 1 : Les politiques économiques conjoncturelles

PARTIE 1 : Les politiques économiques conjoncturelles SO00BM24 Introduction aux politiques économiques PARTIE 1 : Les politiques économiques conjoncturelles Plan CHAPITRE 1 : LA POLITIQUE BUDGETAIRE Introduction : L intérêt des politiques conjoncturelles

Plus en détail

La fiscalité en Belgique : qu en pensent les scandaleusement riches?

La fiscalité en Belgique : qu en pensent les scandaleusement riches? La fiscalité en Belgique : qu en pensent les scandaleusement riches? 1 Plan de l intervention 1) Les représentations autour de l impôt 2) À quoi sert l impôt? 3) Tous les impôts sont-ils logés à la même

Plus en détail

Extrait TABLEAU ET GRAPHIQUES

Extrait TABLEAU ET GRAPHIQUES BUDGET 2015-2016 Mars 2015 Extrait TABLEAU ET GRAPHIQUES LE respect des cibles de déficits BUDGéTaires prévues Déficits prévus et réalisés (en millions de dollars) 0 0-1 500-1 600-2 628-2 824-2 350 (1)

Plus en détail

Quel est le montant total des dépenses publiques d éducation?

Quel est le montant total des dépenses publiques d éducation? Indicateur Quel est le montant total des dépenses publiques d éducation? Les pays de l OCDE consacrent, en moyenne, 12.9 % de leurs dépenses publiques totales à l éducation. Cette part varie toutefois

Plus en détail

2) La croissance des dépenses publiques

2) La croissance des dépenses publiques 1 FIPECO, le 31.05.2016 Les fiches de l encyclopédie V) Les dépenses publiques 2) La croissance des dépenses publiques La définition, le montant et la répartition des dépenses publiques, en France et dans

Plus en détail

Une présentation graphique

Une présentation graphique Les déficits et la dette au Canada Défi et réponse Une présentation graphique Mai 1993 Ministère des Finances Gouvernement du Canada 11111111)1111h1i 111ci!III Le défi du déficit et de la dette Mal 1993

Plus en détail

LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC

LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Présenté au colloque «Le Québec en récession : les enjeux de finances publiques» Le 24 novembre 2009 SECTEUR DE LA POLITIQUE BUDGÉTAIRE ET DE L ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Cliquer sur un des deux graphiques pour accéder aux données et définitions. Tableau de bord trimestriel. Tableau de bord annuel

Cliquer sur un des deux graphiques pour accéder aux données et définitions. Tableau de bord trimestriel. Tableau de bord annuel Cliquer sur un des deux graphiques pour accéder aux données et définitions Tableau de bord annuel Tableau de bord trimestriel PIB par habitant (SPA) Croissance du PIB (en % volume) 200 Energies renouvelables

Plus en détail

Flash conjoncture à fin décembre 2011.

Flash conjoncture à fin décembre 2011. % Population (milieu de l'année 10 3 ) 35 978 36 300 * Taux de croisance en volume du PIB (%) 3,3 2,6 ** Taux de croissance en volume du PIB hors Hydrocarbures (%) 6,0 5,8 ** Le PIB (Mds US $) 161,9 197,9

Plus en détail

Comment se déclenche et qu entraîne une crise de la dette publique? Ce que nous apprennent les cas de la Suède et de la Finlande en 1992

Comment se déclenche et qu entraîne une crise de la dette publique? Ce que nous apprennent les cas de la Suède et de la Finlande en 1992 juillet - N Comment se déclenche et qu entraîne une crise de la dette publique? Ce que nous apprennent les cas de la et de la en Compte tenu des perspectives de croissance et d inflation, les politiques

Plus en détail

1) La définition, le niveau et la répartition des prélèvements obligatoires

1) La définition, le niveau et la répartition des prélèvements obligatoires 1 FIPECO, le 30.05.2016 Les fiches de l encyclopédie IV) Les prélèvements obligatoires 1) La définition, le niveau et la répartition des prélèvements obligatoires Les prélèvements obligatoires ne sont

Plus en détail

Le gouvernement fédéral dispose d une certaine marge de manœuvre en matière de déficit budgétaire

Le gouvernement fédéral dispose d une certaine marge de manœuvre en matière de déficit budgétaire 21 janvier 16 Le gouvernement fédéral dispose d une certaine marge de manœuvre en matière de déficit budgétaire Selon les résultats des comptes publics, le gouvernement canadien a connu un excédent budgétaire

Plus en détail

Financement et investissements des collectivités locales

Financement et investissements des collectivités locales Financement et investissements des collectivités locales 8e Congrès des Entreprises publiques locales, 15.10.2015 Roland Schäfer Maire de la ville de Bergkamen et Président du Deutscher Städte- und Gemeindebund

Plus en détail

Recettes et dépenses publiques: analyse et recommandations

Recettes et dépenses publiques: analyse et recommandations Recettes et dépenses publiques: analyse et recommandations Séminaire pour les enseignants, 5 octobre 2016 Bruno Eugène Ruben Schoonackers INTERN Département des Études Groupe Finances publiques Structure

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. La France va mieux? Regardons la croissance potentielle et l écart entre la croissance et la croissance potentielle.

FLASH ÉCONOMIE. La France va mieux? Regardons la croissance potentielle et l écart entre la croissance et la croissance potentielle. ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE juillet 6 N 78 La France va mieux? Regardons la croissance potentielle et l écart entre la croissance et la croissance potentielle. La France va mieux puisque la croissance

Plus en détail

Les pays européens qui n ont pas l euro s en sortent mieux!

Les pays européens qui n ont pas l euro s en sortent mieux! Les pays européens qui n ont pas l euro s en sortent mieux! ujourd hui, le bien-fondé de l euro est largement remis en cause. D aucuns l accusent d être à l origine des politiques d austérité mises en

Plus en détail

La fiscalité des particuliers freine-t-elle le développement de Montréal?

La fiscalité des particuliers freine-t-elle le développement de Montréal? La fiscalité des particuliers freine-t-elle le développement de Montréal? Par Brian Girard Sous-ministre adjoint Ministère des Finances du Québec Congrès de l'asdeq 7 mai 2009 PLAN DE LA PRÉSENTATION 1)

Plus en détail

Épargne des ménages * 1 er trimestre 2012

Épargne des ménages * 1 er trimestre 2012 Tableau de bord Épargne des ménages * 1 er trimestre 212 * Y compris institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM) Méthodologie disponible sous : http://www.banque-france.fr/fileadmin/user_upload/banque_de_france/economie-et-

Plus en détail

N 5 juin 2017 La place du tourisme dans la balance courante de la France

N 5 juin 2017 La place du tourisme dans la balance courante de la France N 5 juin 17 contact@alliance46-2.fr La place du tourisme dans la balance courante de la France Sur les 35 dernières années la balance courante française a connu trois phases : Tableau 1 : Solde de la balance

Plus en détail

Dépenses de R&D par habitant (en PPA, % des dépenses de R&D financées par: (2000) PPA (2) )

Dépenses de R&D par habitant (en PPA, % des dépenses de R&D financées par: (2000) PPA (2) ) DOCUMENT 1 : lecture PPA La recherche et le développement : quelques indicateurs Dépenses intérieures brutes de R&D (1) - milliards de $ en Dépenses de R&D par habitant (en PPA, Nombre de brevets déposés

Plus en détail

Réinventer le Québec: Douze chantiers à entreprendre

Réinventer le Québec: Douze chantiers à entreprendre Réinventer le Québec: Douze chantiers à entreprendre Marcel Boyer Université de Montréal et CIRANO Nathalie Elgrably-Lévy HEC Montréal IEDM - 21 mai 2014 Le modèle québécois 2 Origine et nature Comment?

Plus en détail

La R&D en France en 2000

La R&D en France en 2000 La R&D en France en 2000 Présentation des résultats 2000, des estimations 2001 et des prévisions 2002 des enquêtes sur la R&D 9-juil-02 MJENR - DPD C3 1 Site web http://www.recherche.gouv.fr/indicateursretd

Plus en détail

Recherche Economique Groupe /// Direction des Affaires Institutionnelles 11 mai 2017

Recherche Economique Groupe /// Direction des Affaires Institutionnelles 11 mai 2017 Chiffres clés Activité, secteurs Population, marché du travail Administrations publiques Comptes extérieurs Inflation, crédit, taux d'intérêt Comptes d'entreprises Prévisions économiques p.3 p.4 p.5 p.6

Plus en détail

Recherche Economique Groupe /// Direction des Affaires Institutionnelles 7 mars 2017

Recherche Economique Groupe /// Direction des Affaires Institutionnelles 7 mars 2017 Chiffres clés Activité, secteurs Population, marché du travail Administrations publiques Comptes extérieurs Inflation, crédit, taux d'intérêt Comptes d'entreprises Prévisions économiques p.3 p.4 p.5 p.6

Plus en détail

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi EU03 - Travail- Page > Taux d'emploi Total 2 > Taux d'emploi Femmes 3 > Taux d'emploi Hommes 4 > Taux d'emploi 55-64 ans 5 > Taux d'emploi 15-24 ans 6 > Temps de travail annuel 7 > Taux de temps partiel

Plus en détail

«Petit Atlas» de l économie française

«Petit Atlas» de l économie française «Petit Atlas» de l économie française Sommaire Chiffres clés p.3 Activité, secteurs p.4 Population, marché du travail p.5 Administrations publiques p.6 Comptes extérieurs p.7 Inflation, crédit, taux d'intérêt

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Une déflation, ce serait un recul du prix du PIB, pas du prix de la consommation RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Une déflation, ce serait un recul du prix du PIB, pas du prix de la consommation RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE mars N Une déflation, ce serait un recul du prix du PIB, pas du prix de la consommation Une déflation est une situation où la faiblesse de l inflation conduit : - à une hausse

Plus en détail

Peut-il y avoir un projet européen qui ramène la confiance dans l Europe à la fois des investisseurs, des entreprises et des citoyens?

Peut-il y avoir un projet européen qui ramène la confiance dans l Europe à la fois des investisseurs, des entreprises et des citoyens? Session 3 Patrick Artus Peut-on rétablir la confiance dans l Europe? Si l Europe est encore attrayante pour les pays d Europe centrale, dans beaucoup de pays de l Union européenne les citoyens sont de

Plus en détail

MACROECONOMIE LICENCE 1 ère année

MACROECONOMIE LICENCE 1 ère année M5 Macroéco L exercices corrigés MACROECONOMIE LICENCE ère année Exercice : QCM - Vrai ou faux. Justifier. ) La loi des rendements décroissants explique qu une entreprise fait des économies d échelle :

Plus en détail

Corée du Sud Principaux indicateurs, Population (millions) 49,0 PIB aux prix courants (milliards de dollars américains), PPA

Corée du Sud Principaux indicateurs, Population (millions) 49,0 PIB aux prix courants (milliards de dollars américains), PPA L économie de la Corée du Sud Corée du Sud 27 juillet 2012 Population (millions) 49,0 PIB aux prix courants (milliards de dollars américains) PIB aux prix courants (milliards de dollars américains), PPA

Plus en détail

La problématique de la retraite sous l angle macro-économique. Olivier KLEIN

La problématique de la retraite sous l angle macro-économique. Olivier KLEIN La problématique de la retraite sous l angle macro-économique Olivier KLEIN Les 5 systèmes de retraite Système Public de Solidarité (minimum vieillesse) Les Régimes d Entreprise Le Régime Social par répartition

Plus en détail

2 114 Mds d (1 point de PIB = 21,1 Mds d ), +0,3 % en volume PIB/tête en ,2% par rapport à ,1 Mds d. 376,3 Mds d

2 114 Mds d (1 point de PIB = 21,1 Mds d ), +0,3 % en volume PIB/tête en ,2% par rapport à ,1 Mds d. 376,3 Mds d MEDEF Le mini memostat du MEDEF Données économiques globales IB en 2013 2 114 Mds d (1 point de IB = 21,1 Mds d ), +0,3 % en volume IB/tête en 2013-0,2% par rapport à 2012 Balance commerciale (FAB-FAB)

Plus en détail

Rencontres Roumanie. 28 juin Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe

Rencontres Roumanie. 28 juin Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Rencontres Roumanie 28 juin 2016 Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Géographie et frontières 2 Rencontres Roumanie 28 juin 2016 Présentation du pays u Présentation générale

Plus en détail

Projet de Loi de Finances MICHEL SAPIN, CHRISTIAN ECKERT,

Projet de Loi de Finances MICHEL SAPIN, CHRISTIAN ECKERT, PLF 2017 Projet de Loi de Finances 2017 Conférence de presse du 28 septembre 2016 présenté par MICHEL SAPIN, ministre de l Économie et des Finances CHRISTIAN ECKERT, secrétaire d État chargé du Budget

Plus en détail

RESF Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - 4 octobre 2016

RESF Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - 4 octobre 2016 RESF 2017 - Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Une balance courante proche de l équilibre

Plus en détail

Economie de la santé. Introduction. Rusch E./SIMES-Santé publique

Economie de la santé. Introduction. Rusch E./SIMES-Santé publique Economie de la santé Introduction Economie Sciences de la gestion des ressources rares. Etude des mécanismes qui régissent la production, la consommation des richesses ainsi que les échanges entre les

Plus en détail

Schola Europaea Bureau du Secrétaire général. Réf.: D-19-fr-1 Orig: DE Version: FR. Comité budgétaire. Procédure écrite

Schola Europaea Bureau du Secrétaire général. Réf.: D-19-fr-1 Orig: DE Version: FR. Comité budgétaire. Procédure écrite Schola Europaea Bureau du Secrétaire général Administration Comptabilité Réf.: 2011-02-D-19-fr-1 Orig: DE Version: FR Proposition relative à l adaptation annuelle des traitements du personnel détaché,

Plus en détail

Les chiffres clés.

Les chiffres clés. Les chiffres clés www.minefi.gouv.fr Principaux éléments de cadrage macroéconomique Variation annuelle en % Environnement international 2005 2006 2007 Croissance des pays de l'ocde 2,5 3,1 2,3 Croissance

Plus en détail

Sur base du tableau sur les PIB de la première page, déterminez la ou les affirmations exactes.

Sur base du tableau sur les PIB de la première page, déterminez la ou les affirmations exactes. Groupe 1 Interrogation n 1 Question 1 Sur base du tableau sur les PIB de la première page, déterminez la ou les affirmations exactes. a) Le volume de production de l Italie a augmenté chaque année entre

Plus en détail

TABLEAUX ET GRAPHIQUES

TABLEAUX ET GRAPHIQUES Extrait TABLEAUX ET GRAPHIQUES BUDGET 2017-2018 Mars 2017 Une importante accélération de l économie du Québec Croissance économique au Québec (PIB réel, variation en pourcentage) Moyenne 1,2 1,0 Moyenne

Plus en détail

Structure, croissance et emplois du circuit agroalimentaire. Partie Partie 11

Structure, croissance et emplois du circuit agroalimentaire. Partie Partie 11 Structure, croissance et emplois du circuit agroalimentaire Partie Partie 11 Canada Circuit agroalimentaire, valeur de la production et des ventes, 1997 Production primaire Facteurs de production achetés

Plus en détail

Cercle de lecture. Résumé : Normand Bianchi,

Cercle de lecture. Résumé : Normand Bianchi, Cercle de lecture Forum de discussion sur Facebook : https://www.facebook.com/socialdemocratie Forum de discussion sur http://novabec.com/lecture/ Résumé : Normand Bianchi, http://novabec.com/contact.html

Plus en détail

Octobre raisons d investir en France

Octobre raisons d investir en France Octobre 2009 10 raisons d investir en France Keys to understanding the new France 2 1 Une économie ouverte sur le monde 23 000 implantations étrangères, employant 2,8 millions de salariés, dont: La France

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Bien-être des personnes âgées : comparaison internationale

Bien-être des personnes âgées : comparaison internationale Direction de l évaluation, de la statistique et de la révision, volume 9, n 1, décembre 2011 Bien-être des personnes âgées : comparaison internationale Le bien-être des personnes âgées est un des aspects

Plus en détail

Le médicament. des dépenses

Le médicament. des dépenses Le médicament dans La régulation des dépenses Les données clés Fiche 1 Analyse rétrospective de l impact des lois de financement de la sécurité sociale Fiche 2 Poids du médicament dans les dépenses de

Plus en détail

Evolution des déséquilibres économiques de la France

Evolution des déséquilibres économiques de la France Evolution des déséquilibres économiques de la France Résumé : La France présente des déséquilibres excessifs selon les critères européens et reste sous surveillance de la Commission Européenne ; Le déficit

Plus en détail

PC1 : La croissance économique

PC1 : La croissance économique PC1 : La croissance économique Thomas Le Barbanchon 1 thomas.le-barbanchon@dares.travail.gouv.fr 3 novembre 2009 1 Dares - Crest Le Barbanchon () Eco 431 3 novembre 2009 1 / 14 Plan du cours 1 La croissance

Plus en détail

Sujet : le partage de la valeur ajoutée en France. Liste des documents

Sujet : le partage de la valeur ajoutée en France. Liste des documents Concours B/L 2010 ECONOMIE EPREUVE COMMUNE SUR DOSSIER : ORAL Jury : Julien Grenet et Élise Huillery Sujet : le partage de la valeur ajoutée en France Liste des documents Document 1 : Document 2 : Document

Plus en détail

Exercice Débat d orientation budgétaire Continuitéde la vie communale

Exercice Débat d orientation budgétaire Continuitéde la vie communale Exercice 2014 Débat d orientation budgétaire Continuitéde la vie communale 1 Présentation générale et grands principes Le budget communal est composéde 2 grandes sections, équilibrées en recettes et dépenses

Plus en détail

L E P O I N T S U R L E S I N É G A L I T É S D E R E V E N U

L E P O I N T S U R L E S I N É G A L I T É S D E R E V E N U CROISSANCE INCLUSIVE L E P O I N T S U R L E S I N É G A L I T É S D E R E V E N U COPE Éléments clés Centre pour les Opportunités et l Égalité Novembre 2016 http://oe.cd/idd-fr Les fruits de la reprise

Plus en détail

Dans un contexte de reprise économique, quelle sortie de crise pour la construction en Europe et aux Etats-Unis?

Dans un contexte de reprise économique, quelle sortie de crise pour la construction en Europe et aux Etats-Unis? Dans un contexte de reprise économique, quelle sortie de crise pour la construction en Europe et aux Etats-Unis? Karine Berger, Directrice Marchés et Marketing Euler Hermes Yann Lacroix, Responsable Etudes

Plus en détail

conjuguées à une réflexion sur l efficacité des dépenses publiques.

conjuguées à une réflexion sur l efficacité des dépenses publiques. la lettre édition spéciale La Française AM 11 mai 2012 Quelques réflexions sur une répartition équitable des revenus De Xavier Lépine Président du Directoire de La Française AM conjuguées à une réflexion

Plus en détail

2. Mesurer la production nationale à l aide des deux approches; 3. Établir les relations entre les divers agrégats des comptes nationaux;

2. Mesurer la production nationale à l aide des deux approches; 3. Établir les relations entre les divers agrégats des comptes nationaux; Les objectifs 1. Définir le produit intérieur brut; 2. Mesurer la production nationale à l aide des deux approches; 3. Établir les relations entre les divers agrégats des comptes nationaux; 4. Saisir les

Plus en détail

La crise des dettes souveraines*

La crise des dettes souveraines* La crise des dettes souveraines* ANTON BRENDER, FLORENCE PISANI & EMILE GAGNA (*) La découverte 1. Table des matières I Dette souveraine, dette privée II D une crise à l autre III Le piège japonais IV

Plus en détail

D un baromètre des inégalités et de la pauvreté national à un indicateur de santé sociale pour les régions françaises

D un baromètre des inégalités et de la pauvreté national à un indicateur de santé sociale pour les régions françaises D un baromètre des inégalités et de la pauvreté national à un indicateur de santé sociale pour les régions françaises FLORENCE JANY-CATRICE CLERSÉ, Université Lille 1 RABIH ZOTTI Université Lille 1 1 Le

Plus en détail

CHAPITRE 5 ETAT ET POUVOIRS PUBLICS

CHAPITRE 5 ETAT ET POUVOIRS PUBLICS CHAPITRE 5 ETAT ET POUVOIRS PUBLICS I COMMENT SE SONT CONSTRUITS LES ETATS? A - Pourquoi un ordre politique? ACTIVITE TD 1 B - Quelles sont les formes institutionnelles de l ordre politique? ACTIVITE TD

Plus en détail

Finances publiques : le difficile retour à l équilibre

Finances publiques : le difficile retour à l équilibre Finances publiques : le difficile retour à l équilibre 1 Un déficit public qui se comble lentement 2 La dette publique stabilisée à un haut niveau 3 Où réaliser des économies? 4 Réduire le déficit est-il

Plus en détail

Canada-Union européenne

Canada-Union européenne Canada-Union européenne Publication n o 211-126-F Le 25 novembre 211 Alexandre Gauthier Katie Meredith Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche

Plus en détail

Conseil d'orientation desretraites

Conseil d'orientation desretraites Les COLLOQUES du Conseil d'orientation desretraites Les systèmes de retraite face à la crise en France et à l'étranger Dossier du participant 3 décembre 2009 Maison de la Chimie - Paris en France et à

Plus en détail

LA POLITIQUE BUDGÉTAIRE

LA POLITIQUE BUDGÉTAIRE Économie globale Renaud Bouret et Alain Dumas, ERPI 7-1 CHAPITRE 11 : CORRIGÉS LA POLITIQUE BUDGÉTAIRE SECTION 1 (P. 242) 1. LES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES DE LA POLITIQUE BUDGÉTAIRE a) Taux de fuite : 0,30

Plus en détail

Avis du Conseil Economique Social et Environnemental Régional

Avis du Conseil Economique Social et Environnemental Régional Session plénière du 25 novembre 2011 Le Président, Gérard MAURICE Code: FPI / COM 25.11.11 Avis du Conseil Economique Social et Environnemental Régional sur le rapport N 3 du Conseil Régional du 30 Novembre

Plus en détail

Budget Citoyen. 9ème édition du Colloque International sur : «La Modernisation de l Administration Publique et la Gouvernance»

Budget Citoyen. 9ème édition du Colloque International sur : «La Modernisation de l Administration Publique et la Gouvernance» Royaume du Maroc MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION DU BUDGET 1 Budget Citoyen 9ème édition du Colloque International sur : «La Modernisation de l Administration Publique et la Gouvernance»

Plus en détail

Productivité Portrait de la situation au Canada et implications pour le cadre stratégique.

Productivité Portrait de la situation au Canada et implications pour le cadre stratégique. Productivité Portrait de la situation au et implications pour le cadre stratégique. Direction des politiques économique et fiscale Novembre 2010 Aperçu de la présentation Tendances récentes et contexte

Plus en détail

Travaux Dirigés n 3: La politique conjoncturelle - Révisions de 1 ère

Travaux Dirigés n 3: La politique conjoncturelle - Révisions de 1 ère Travaux Dirigés n 3: La politique conjoncturelle - Révisions de 1 ère Objectifs : A la fin du td, je dois être capable : ** de définir une politique conjoncturelle et d en énumérer les objectifs ; ** d

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2016 DE LA VILLE DE REIMS

BUDGET PRIMITIF 2016 DE LA VILLE DE REIMS BUDGET PRIMITIF 2016 DE LA VILLE DE REIMS PRÉSENTATION BRÈVE ET SYNTHÉTIQUE EN APPLICATION DE L ARTICLE L2313-1 DU CGCT L ADOPTION DU BUDGET PRIMITIF 2016 Un Débat d Orientations Budgétaires préalable

Plus en détail

UNIVERSITE POPULAIRE COMPRENDRE [ENFIN] L ECONOMIE

UNIVERSITE POPULAIRE COMPRENDRE [ENFIN] L ECONOMIE UNIVERSITE POPULAIRE 78 2012-2013 COMPRENDRE [ENFIN] L ECONOMIE «Mais au fait, c est quoi la croissance?» Cherchez la croissance dans notre histoire? PARTIE 1 Comment créer plus de richesses? PARTIE 1

Plus en détail

3. ÉVOLUTION DANS LES PAYS MEMBRES DE L'OCDE ET DANS CERTAINES ÉCONOMIES NON MEMBRES FRANCE

3. ÉVOLUTION DANS LES PAYS MEMBRES DE L'OCDE ET DANS CERTAINES ÉCONOMIES NON MEMBRES FRANCE FRANCE La croissance du PIB devrait repartir progressivement à la hausse pour s établir à 1.6 % d ici 218, sur fond de baisses d impôts et d accélération des créations d emplois qui soutiendront la consommation

Plus en détail

Plan du cours G) La création monétaire H) L inflation et les prix I) Salaires et emploi J) Emploi & chômage Initiation à l'économie générale Cours de

Plan du cours G) La création monétaire H) L inflation et les prix I) Salaires et emploi J) Emploi & chômage Initiation à l'économie générale Cours de ECONOMIE GENERALE IUT CHIMIE Rennes Octobre 2013 Initiation à l'économie générale Cours de Bernard BRUEL pour IUT Chimie 2013 1 Plan du cours G) La création monétaire H) L inflation et les prix I) Salaires

Plus en détail

Université Montesquieu Bordeaux IV Année universitaire 2016/ ère année de Licence AES. Introduction à la Macroéconomie.

Université Montesquieu Bordeaux IV Année universitaire 2016/ ère année de Licence AES. Introduction à la Macroéconomie. Université Montesquieu Bordeaux IV Année universitaire 206/207 ère année de Licence AES Introduction à la Macroéconomie Le Multiplicateur Documents joints Document : The Economist, le 7/08/206, Le monde

Plus en détail

Chapitre III La politique budgétaire

Chapitre III La politique budgétaire Chapitre III La politique budgétaire Lise Patureau Politique économique Master 1 EMP, Université de Lille 1 & Lille 3 Année universitaire 2013 2014 Introduction La politique budgétaire selon Paul Samuelson

Plus en détail

Microéconomie semestre 6 année

Microéconomie semestre 6 année Microéconomie semestre 6 année 2008-2009 Roberta Dessi, Isabelle Dubec & Bertrand Gobillard faculté de sciences économiques année 2008-2009 cours semestriel Théorie économique de la fiscalité, analyse

Plus en détail

PROBLEMATIQUE DE L ENDETTEMENT DU TOGO. Association Veille Economique

PROBLEMATIQUE DE L ENDETTEMENT DU TOGO. Association Veille Economique PROBLEMATIQUE DE L ENDETTEMENT DU TOGO Impact sur l économie togolaise Association Veille Economique SOMMAIRE Contexte Rapports du FMI Dette publique du Togo La dette publique globale Structure de la dette

Plus en détail

PRESENTATION DU PROGRAMME DE STABILITÉ ET DE CROISSANCE POUR LA PERIODE Luxembourg, le 27 avril Ministère des Finances

PRESENTATION DU PROGRAMME DE STABILITÉ ET DE CROISSANCE POUR LA PERIODE Luxembourg, le 27 avril Ministère des Finances PRESENTATION DU PROGRAMME DE STABILITÉ ET DE CROISSANCE POUR LA PERIODE 2012-2015 Luxembourg, le 27 avril 2012 - Ministère des Finances ORIENTATIONS GENERALES ET OBJECTIFS DE LA POLITIQUE BUDGETAIRE La

Plus en détail

Le contexte général. Une situation économique mondiale encore très tendue

Le contexte général. Une situation économique mondiale encore très tendue D.O.B 2014 Introduction La loi du 6 février 1992 dite loi A.T.R. (Administration Territoriale de la République) a créé l obligation, pour les communes de plus de 3500 habitants, d organiser dans les deux

Plus en détail

1Cour des comptes L État actionnaire L ÉTAT ACTIONNAIRE. 25 janvier 2017

1Cour des comptes L État actionnaire L ÉTAT ACTIONNAIRE. 25 janvier 2017 1Cour des comptes L État actionnaire 25/01/2017 L ÉTAT ACTIONNAIRE 25 janvier 2017 TROIS OPÉRATEURS PRINCIPAUX DÉTENANT 1 750 PARTICIPATIONS DANS DES ENTREPRISES Nombre de participations détenues par opérateur

Plus en détail

Cliquer sur un des deux graphiques pour accéder aux données et définitions. Tableau de bord trimestriel. Tableau de bord annuel

Cliquer sur un des deux graphiques pour accéder aux données et définitions. Tableau de bord trimestriel. Tableau de bord annuel Cliquer sur un des deux graphiques pour accéder aux données et définitions Tableau de bord annuel Tableau de bord trimestriel PIB par habitant (SPA) Croissance du PIB (en % volume) 200 Energies renouvelables

Plus en détail

Convention concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale

Convention concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale Série des traités européens - n 127 Convention concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale Strasbourg, 25.I.1988 Annexe B Autorités compétentes (*) Etats De A à F Afrique du Sud

Plus en détail

Quelle réforme fiscale pour accélérer le retour de la croissance?

Quelle réforme fiscale pour accélérer le retour de la croissance? Après avoir imposé, en 2011, la compétitivité des entreprises comme un enjeu majeur des politiques publiques, Coe-Rexecode ouvre aujourd hui un nouveau débat sur l'impact de la fiscalité sur la croissance.

Plus en détail

Le tourisme en chiffres Édition 2007

Le tourisme en chiffres Édition 2007 Le tourisme international dans le monde Dépenses touristiques des Principales destinations touristiques dans le monde en 2006 principaux pays émetteurs en 2006 Arrivées Recettes G$ Part de M Part de G$

Plus en détail

L argent public, c est le vôtre! Françoise Guégot, Députée de la 2ème Circonscription de Seine-Maritime Lundi 30 mars 2009

L argent public, c est le vôtre! Françoise Guégot, Députée de la 2ème Circonscription de Seine-Maritime Lundi 30 mars 2009 L argent public, c est le vôtre! Françoise Guégot, Députée de la 2ème Circonscription de Seine-Maritime Lundi 30 mars 2009 1 Une volonté politique partagée «Je pense aussi à la nécessité de poursuivre

Plus en détail

Jeu sérieux : CYBER BUDGET

Jeu sérieux : CYBER BUDGET Jeu sérieux : CYBER BUDGET Lien vers le scénario pédagogique Date de création Date de mise à jour Académie Rennes Centre de ressources Titre Scénario d'utilisation du jeu sérieux Cyber Budget Mots-clés

Plus en détail

Yanick Labrie, M.Sc. Chercheur associé, Institut économique de Montréal. Cégep de St-Jérôme 27 mars 2008

Yanick Labrie, M.Sc. Chercheur associé, Institut économique de Montréal. Cégep de St-Jérôme 27 mars 2008 Le Québec peut-il s inspirer s des expériences de la Suède et de l Irlande? l Yanick Labrie, M.Sc. Chercheur associé, Institut économique de Montréal Cégep de St-Jérôme 27 mars 2008 Plan de la présentation

Plus en détail

Perspectives économiques du Québec :

Perspectives économiques du Québec : Perspectives économiques du Québec : L avenir s annonce meilleur Marie-Christine Bernard Directrice associée, Prévisions provinciales et territoriales, Le Conference Board du Canada Le 15 novembre 2013

Plus en détail

Géo-Marketing Les Pays-Bas. Justine BIALASIK GB-IAAL 5

Géo-Marketing Les Pays-Bas. Justine BIALASIK GB-IAAL 5 Géo-Marketing Les Pays-Bas Justine BIALASIK GB-IAAL 5 Présentation du pays Capitale Superficie Gouvernement 12 provinces - Amsterdam - 780 000 habitants - 41 526 km² - Monarchie constitutionnelle Pyramide

Plus en détail

Les conséquences économiques du Brexit sur le Royaume-Uni. Conjoncture économique et financière 6 juillet 2016

Les conséquences économiques du Brexit sur le Royaume-Uni. Conjoncture économique et financière 6 juillet 2016 Les conséquences économiques du Brexit sur le Royaume-Uni Conjoncture économique et financière 6 juillet 2016 Que s est-il passé depuis le Brexit? 2 1/ La Livre Sterling a baissé 96 94 92 1997=100 Taux

Plus en détail

Simulation d impact des mesures fiscales : - baisse du niveau de l impôt sur les sociétés - réaménagement de la taxe sur la valeur ajoutée

Simulation d impact des mesures fiscales : - baisse du niveau de l impôt sur les sociétés - réaménagement de la taxe sur la valeur ajoutée Rabat, le 14 septembre 2010 Simulation d impact des mesures fiscales : - baisse du niveau de l impôt sur les sociétés - réaménagement de la taxe sur la valeur ajoutée Le Haut Commissariat au Plan a procédé,

Plus en détail