EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE"

Transcription

1 EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE RAKOTOMALALA Hoby Nomena RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, mars 2014 Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar (APR) 1

2 Introduction Hanche: ceinture pelvienne constituée par: Articulation coxo-fémorale Articulation sacro-iliaque Localisation peu fréquente de douleurs articulaires mais souvent pathologie grave Gravité : handicap fonctionnel 2

3 Signes cliniques de souffrance de l articulation coxo-fémorale 3

4 Articulation coxofémorale 4

5 A l interrogatoire Douleur: Siège : surtout au niveau du pli de l aine Irradiations 5

6 A l interrogatoire Gène fonctionnelle :Indice algo-fonctionnel de Lequesne Douleur ou gene Douleur nocturne seulement aux mouvements ou dans certains postures Douleur meme sans bouger Dérouillage matinale < ¼ h Dérouillage matinale > ¼ h Points Rester debout ou piétiner une ½ heure augmente- t- il la douleur 1 Douleur à la marche après quelques secondes Douleur à la marche dés le début et de facon croissante 1 2 Douleur ou gène à la station assise prolongée sans se relever 1 6

7 A l interrogatoire Gene fonctionnelle :Indice algo-fonctionnel de Lequesne Périmètre de marche maximale Points Limité mais supérieur à 1km 1 Environ 1 km à 900 m à 500 m à 300 m 5 Moins de 100m 6 Une canne est nécessaire pour marcher +1 Deux cannes sont nécessaires pour marcher +2 7

8 A l interrogatoire Gene fonctionnelle :Indice algo-fonctionnel de Lequesne Autres difficultés Points Pouvez vous enfiler vos chaussettes par devant? 0 à 2 Pouvez vous ramasser un objet par terre? 0 à 2 Pouvez vous monter et descendre un étage? 0 à 2 Pouvez vous sortir d une voiture ou d un fauteuil profond? 0 à 2 Score>10 discussion d4un geste chirurgicale en cas de coxopathie chronique 8

9 Examen physique Inspection: Position antalgique Bascule du bassin Inégalité des membres inférieurs Amyotrophie du quadriceps Signe de Trendelemburg en appui monopodal Marche: Boiterie d esquive pour éviter la douleur Boiterie d insuffisance du moyen fessier Démarche dandinante par atteinte des muscles proximaux 9

10 Examen physique Position antalgique en flexion, abduction et RE 10

11 Examen physique Palpation: => recherche des points douloureux au niveau de: Épine iliaque antéro supérieur Grand trochanter Sacro iliaque Muscles et insertions tendineuses 11

12 Examen physique Mobilité articulaire: => Recherche de douleur/limitation aux trois degrés de liberté: Frontal: Abduction/Adduction Horizontal: Rotation externe/rotation interne Sagittal: Flexion /Extension 12

13 Examen physique: recherche de douleur/limitation ABDUCTION:

14 Examen physique: recherche de douleur/limitation ADDUCTION:

15 Examen physique: recherche de douleur/limitation EXTENSION 15

16 Examen physique: recherche de douleur/limitation ROTATION INTERNE:45 ROTATION EXTERNE:35 16

17 Examen physique: recherche de douleur/limitation 17 Signe de la clef: douleur de l aine réveillée par la rotation interne/externe du membre inférieur en extension

18 Examen physique: recherche de douleur/limitation Normalement: indolore jusqu à 135 de flexion 18

19 19 FLEXION CROISEE: à la flexion de la hanche, le genou peut toucher sans douleur le thorax contro-latéral Examen physique: recherche de douleur/limitation

20 Examen physique: recherche de douleur Salut coxal: douleur de l aine à la flexion contrariée de la hanche, genou en extension Mouvement du médecin Mouvement du patient 20

21 Examen physique Autres examens : Chercher une inégalité de la longueur des membres inférieurs Signe du tabouret: incapacité de se lever d une chaise sans l aide des mains déficit des muscles proximaux des MI Syndrome clinostatique : impossibilité de décoller le membre inférieur du plan du lit sans une aide Testing des tendons 21

22 Examen physique: testing tendineux Testing des adducteurs: recherche d une diminution de la force musculaire des adducteurs Mouvement du patient Résistance effectuée par le médecin 22

23 Examen physique: testing tendineux Testing des psoas: évaluation de la force musculaire à la flexion de la cuisse contre résistance Mouvement du patient Résistance effectuée par le médecin 23

24 Examen physique: testing tendineux Testing des abducteurs (Moyens fessiers): abduction contrariée cette manœuvre peut réveiller une douleur à la zone d insertion du moyen fessier sur le grand trochanter en cas de tendinite du moyen fessier Mouvement du patient Résistance effectuée par le médecin 24

25 Examen physique: testing tendineux Testing des quadriceps: évaluation de la force musculaire en mettant le genou en extension contre-résistance Mouvement du patient Résistance effectuée par le médecin 25

26 Signes de souffrance des articulations sacro-iliaques 26

27 Douleur surtout: «dans la fesse» Irradiations postérieures Interrogatoire 27

28 Douleur reproduite: Interrogatoire Lors de l appui ou le saut monopodal du coté de la sacro iliaque atteinte Par la palpation de la sacro iliaque 28

29 Examen physique Manœuvres de provocation de la douleur: Écartement des ailes iliaques Rapprochement des ailes iliaques Signe du Trépied Test de Gaenslen Test de cisaillement vertical ( test de cisaillement vertical) L objectif des manoeuvres: faire bouger l articulation sacro-iliaque réveiller une douleur focalisée en cas de souffrance 29

30 Examen physique : manœuvre de provocation de la douleur Rapprochement des ailes iliaques 30

31 Examen physique : manœuvre de provocation de douleur Signe du Trépied: douleur d une articulation sacro iliaque à la pression verticale par les paumes des mains posées sur le sacrum 31

32 Examen physique : manœuvre de provocation de douleur Test de Gaenslen: flexion maximale du MI controlatéral, pousser sur le genou opposé pour cisailler la sacroiliaque homolatéral et déclencher une douleur 32

33 Examen physique : manœuvre de provocation de douleur Test de cisaillement vertical (test de poussée verticale via le fémur): appuyer fortement de haut en bas sur une SI en se servant du fémur homolatéral fléchi à 90 33

34 Principales étiologies des douleurs de la hanche Atteinte osseuse Atteinte articulaire Atteinte des tissus mous péri- articulaires 34

35 Pathologies articulaires Pathologies Coxarthrose Coxites inflammatoires Coxites infectieuses Rétraction capsulaire Autres: synovite villonodulaire et chondromatose Caractéristiques sémiologiques Douleur inguinale / inguino-crurale irradiant à la cuisse, d horaire mécanique avec enraidissement progressif Douleur inflammatoire Notion de rhumatisme inflammatoire chronique Douleur inflammatoire Contexte infectieux Limitation globale des mouvements sans anomalies radiographiques 35

36 Principales pathologies osseuses Pathologies Ostéonécrose aseptique de la tête fémorale Algodystrophie Fracture de contrainte : fracture de fatigue ou par insuffisance osseuse Maladie de Paget Caractéristiques sémiologiques Douleur mécanique de début progressif ou aigu Facteurs favorisants: corticothérapie, drépanocytose, maladies auto-immunes, éthylisme chronique, Douleur mécanique à l appui Limitation douloureuse des mouvements Douleur mécanique de la hanche surtout chez personnes âgées Aspects radiographiques typiques Tumeurs osseuses 36

37 Principales pathologies des structures péri-articulaires Pathologies Tendinopathie +/-bursite du moyen fessier Tendinopathies des adducteurs Tendinopathies du psoas Rhumatisme à hydroxyapatite Hanche à ressaut Caractéristiques sémiologiques Douleur mécanique avec gène fonctionnelle A l examen: Douleur à l insertion tendineuse Douleur à la contraction contrariée du tendon concerné Douleur à l étirement passif Douleur aigue pouvant simuler une arthrite septique Non douloureux Ressaut externe de la région trochantérienne 37

38 Conclusion Examen clinique très important pour orienter l étiologie d une hanche douloureuse Manoeuvres spécifiques pour la recherche d une atteinte des articulations Examens complémentaires non systématiques 38

Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie

Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie J ai mal à la hanche : 9/10 ce n est pas la hanche, en tout cas pas la coxo-fémorale! Le plus souvent douleur en regard du grand trochanter

Plus en détail

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL Co-fondateur de la spécialité de Rééducation et Réadaptation fonctionnelle, et membre permanent du jury parisien. Ancien chef de service de MPR à l hôpital Foch (Suresnes).

Plus en détail

Anatomie. Le bassin inflammatoire. 3 grands cadres. 4 tableaux. Spondylarthrite ankylosante. Spondylarthrite ankylosante 26/10/13

Anatomie. Le bassin inflammatoire. 3 grands cadres. 4 tableaux. Spondylarthrite ankylosante. Spondylarthrite ankylosante 26/10/13 Anatomie Enthésopathies Docteur Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie CHU Angers 18.10.2013 Symphyse pubienne Coxo-fémorales Bursopathies Sacroiliaques 4 tableaux 3 grands cadres Douleur lombofessière

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE «Les pièges et difficultés» Quand le patient décrit sa douleur de hanche, il évoque une région douloureuse et non l articulation coxo-fémorale La souffrance de la coxo-fémorale

Plus en détail

DIAGNOSTIC D UNE HANCHE DOULOUREUSE CHRONIQUE DE L ADULTE - Pr N.HAJJAJ-HASSOUNI - 2009-2010

DIAGNOSTIC D UNE HANCHE DOULOUREUSE CHRONIQUE DE L ADULTE - Pr N.HAJJAJ-HASSOUNI - 2009-2010 DIAGNOSTIC D UNE HANCHE DOULOUREUSE CHRONIQUE DE L ADULTE OBJECTIFS : 1- Reconnaître l origine articulaire de la douleur 2- Eliminer une douleur de la région ne trouvant pas son origine dans la coxo-fémorale

Plus en détail

Survenue aigüe Peut évoluer par étapes Douleur latérale ou fessière Reproduite par le mouvement nocif Testing des rotateurs

Survenue aigüe Peut évoluer par étapes Douleur latérale ou fessière Reproduite par le mouvement nocif Testing des rotateurs Lésions musculaires des Membres inférieurs, fréquentes Rôle du sport 46 ème Congrès de Médecine Manuelle-Ostéopathie Ploërmel, 15 Octobre 2011. Dr Th. CHARLAND M inférieurs : Quadriceps, Droit fémoral,

Plus en détail

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio-clinique Appareil locomoteur 2010-2011

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio-clinique Appareil locomoteur 2010-2011 Sémiologie articulaire du membre inférieur Module bio-clinique Appareil locomoteur 2010-2011 Hanche Sémiologie de la hanche Articulation profonde Mobilité complexe flexion/extension rotations abduction/adduction

Plus en détail

Echographie et Ceinture Pelvienne

Echographie et Ceinture Pelvienne Echographie et Ceinture Pelvienne Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Philippe MEYER avril 2005 Echographie et Ceinture Pelvienne En complément du bilan radiographique Bilatérale

Plus en détail

DIAGNOSTIC D'UNE HANCHE DOULOUREUSE

DIAGNOSTIC D'UNE HANCHE DOULOUREUSE Il est en règle facile parce qu il s agit le plus souvent d une coxarthrose que l on reconnaît sur la radio simple. Il faut néanmoins savoir qu une douleur de hanche ne correspond pas toujours à une atteinte

Plus en détail

SEMIOLOGIE CLINIQUE MEMBRE INFERIEUR

SEMIOLOGIE CLINIQUE MEMBRE INFERIEUR SEMIOLOGIE CLINIQUE MEMBRE INFERIEUR HANCHE, GENOU Dr Rosanna FERREIRA SIGNES FONCTIONNELS COMMUNS Caractéristiques douleur +++ Horaire, Intensité, Siège, Mode d apparition Irradiation Notion traumatisme

Plus en détail

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Les tendinopathies du membre supérieur Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Définition Tendinite : atteinte du tendon Ténosynovite: gaine synoviale, et modification des trajets tendineux.

Plus en détail

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio clinique Appareil locomoteur

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio clinique Appareil locomoteur Sémiologie articulaire du membre inférieur Module bio clinique Appareil locomoteur Hanche Sémiologie de la hanche Articulation profonde Mobilité complexe flexion/extension rotations abduction/adduction

Plus en détail

Pièges et diagnostics alternatifs d une douleur inguinale

Pièges et diagnostics alternatifs d une douleur inguinale Chapitre80 Pièges et diagnostics alternatifs d une douleur inguinale J. RODINEAU Si l on part du principe que les douleurs inguinales vues dans un service d urgence correspondent en premier lieu à une

Plus en détail

Hanche douloureuse mécanique?

Hanche douloureuse mécanique? Hanche douloureuse mécanique? 3 étapes 1 Eliminer ce qui n est pas mécanique 2 Reconnaître l origine articulaire de la douleur 3 Analyser une douleur de la région ne trouvant pas son origine dans la coxofémorale

Plus en détail

Examen des sacro iliaques : Mains sur EIPS

Examen des sacro iliaques : Mains sur EIPS Examen des sacro iliaques : Mains sur EIPS Examen statique : repérage de la position des EIPS Les notions de distance EIPS / ligne des épineuses et distance peau / face postérieure sacrum, semblent être

Plus en détail

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Elle est composée du cotyle et de la tête fémorale. Le cotyle fait partie de l os iliaque, qui est l os du bassin. La tête fémorale est située à la partie

Plus en détail

Sémiologie de la hanche

Sémiologie de la hanche Sémiologie de la hanche Sémiologie de la hanche Recherche antécédents Pédiatriques Ressaut de hanche, rhume de hanche, arthrite septique, ostéochondrite, épiphysiolyse Familiaux de luxation congénitale

Plus en détail

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques Introduction Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche Caractère inadapté de la hanche aux fonctions vitales et cérébrales? = prévalence de la coxarthrose 1.3% à 80 ans incidence 80/100 000 par an

Plus en détail

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS Le mal de dos s améliore en bougeant Ce que vous devez savoir En général, le mal de dos n est pas causé par

Plus en détail

Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers

Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers Les spondylarthopathies 0.2% de la population en France Arthrites Réactionnelles rares S. Ankylosante

Plus en détail

Les tendinopathies trochantériennes. le traitement chirurgical. L ANATOMIE de la région TROCHANTERIENNE ANATOMIE. Le trochanter Vue latérale

Les tendinopathies trochantériennes. le traitement chirurgical. L ANATOMIE de la région TROCHANTERIENNE ANATOMIE. Le trochanter Vue latérale Les tendinopathies trochantériennes L ANATOMIE de la région TROCHANTERIENNE le traitement chirurgical A. Wajsfisz ; P. Djian Clinique Nollet - Cabinet Goethe - Paris ANATOMIE Vue antérieure Le trochanter

Plus en détail

Pathologie de l épaule.

Pathologie de l épaule. Pathologie de l épaule. 99 % de la population fera une tendinite du sus épineux dans sa vie. C est une tendinite quasi-inévitable et anatomique. Certains ont une tendinite chronique qui peut durer des

Plus en détail

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 LES SCIATALGIES DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 Introduction! Motif fréquent de consultation en neurochirurgie et en rhumatologie! Elle correspond le plus souvent à une

Plus en détail

Exercices pour lombalgiques

Exercices pour lombalgiques Exercices pour lombalgiques Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement, au moment où vous le désirez. Ils doivent être exécutés sur une surface dure (par

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Hanche 171 I. Exercices pour la bursite trochantérienne et la tendinite du moyen fessier Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Vous pouvez appliquer de la glace durant

Plus en détail

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions LES ABDOMINAUX schémas Le grand droit: partie haute et basse Le grand droit A. Crunch Origine du muscle : 5, 6, 7e côtes et apophyse xiphoïde jusqu à l épine pubis. Action: abaisseur des côtes, fléchisseurs

Plus en détail

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Conduite à tenir devant une épaule douloureuse (306a) Professeur Philippe GAUDIN, Docteur Laurence PITTET-BARBIER Juillet 2003 (Mise à jour juillet 2005) Pré-Requis : Anatomie fonctionnelle de l épaule

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Sémiologie du genou. Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou

Sémiologie du genou. Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou Sémiologie du genou Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou Eléments passifs - Ligaments o Croisés : antérieur et postérieur = Stabilité antéro-postérieure o Latéraux : interne et externe

Plus en détail

Le genou du cycliste. Aspects cliniques et technopathiques. Jacky MAILLOT

Le genou du cycliste. Aspects cliniques et technopathiques. Jacky MAILLOT Le genou du cycliste Aspects cliniques et technopathiques Jacky MAILLOT Colloque national du cyclisme FFC Monaco le 10 octobre 2009 Pourquoi Gonalgie? Rien de plus facile que de pédaler. Sport en décharge

Plus en détail

SEMIOLOGIE CLINIQUE ET RADIOLOGIQUE DE LA HANCHE DOULOUREUSE DE L ADULTEL

SEMIOLOGIE CLINIQUE ET RADIOLOGIQUE DE LA HANCHE DOULOUREUSE DE L ADULTEL SEMIOLOGIE CLINIQUE ET RADIOLOGIQUE DE LA HANCHE DOULOUREUSE DE L ADULTEL CD-ROM D ENSEIGNEMENTD S.Mezghani, M. Mezghani, W.Tagougui, S. Baklouti, M.H. Elleuch, J.Mnif OBJECTIF Création d un d outil interactif

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque )

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Vaste interne Premier adducteur Grand adducteur Vaste externe Droit antérieur Assis, jambes pliées, les fesses en appui sur les talons,

Plus en détail

BOITERIE DE L ENFANT. Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges

BOITERIE DE L ENFANT. Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges BOITERIE DE L ENFANT Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges DEFINITION Asymétrie du schéma de marche Douleur Raideur articulaire Déformation Affection neuromusculaire Étiologies

Plus en détail

REEDUCATION DES ARTROPLASTIES DE HANCHE PLAN DU COURS HISTORIQUE 14/12/2010. PROTHESE DE CHARNLEY MACKEE et FARRAR. Gluck en 1890

REEDUCATION DES ARTROPLASTIES DE HANCHE PLAN DU COURS HISTORIQUE 14/12/2010. PROTHESE DE CHARNLEY MACKEE et FARRAR. Gluck en 1890 REEDUCATION DES ARTROPLASTIES DE HANCHE PLAN DU COURS Historique et différents types de prothèses Indications Complications Rééducation 1ere intention Reprises chirurgicales Après complications Cas particuliers

Plus en détail

23/10/2012. Mme B. 72 ans, vient vous voir en consultation pour une gonalgie droite.

23/10/2012. Mme B. 72 ans, vient vous voir en consultation pour une gonalgie droite. Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap Cas clinique ED MT4/7.2 Fédération de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Montpellier-Nîmes, Sous la direction des Professeurs Christian Hérisson

Plus en détail

Hanche et pubalgie Examen physique et orientation diagnostique

Hanche et pubalgie Examen physique et orientation diagnostique Hanche et pubalgie Examen physique et orientation diagnostique EPU 16 02 2010 Dr Rufin BOUMPOUTOU Introduction Carrefour biomécanique Introduction Anatomie de la hanche Introduction Amplitudes articulaires

Plus en détail

Boiterie chez l enfant

Boiterie chez l enfant DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Septembre 2010 - PARIS Boiterie chez l enfant F FITOUSSI BOITERIE BOITERIE : Modification récente r de la démarche d liée à un phénom nomène ne douloureux IMPOTENCE:

Plus en détail

L'examen du bassin peut mettre en évidence les modifications suivantes : Iliaque en ouverture. Iliaque en fermeture. Bassin en ouverture

L'examen du bassin peut mettre en évidence les modifications suivantes : Iliaque en ouverture. Iliaque en fermeture. Bassin en ouverture L'examen du bassin peut mettre en évidence les modifications suivantes : Iliaque en Lors des tests d'allongement et de racourcissement : Le membre inférieur s'allonge et se raccourcit - ou 0. Explication

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique

Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique 1980 2004 P. ABOUKRAT Consultation de podologie. CHU Hôpital Lapeyronie - Montpellier Diagnostic aisé, l origine reste

Plus en détail

Sémiologie de l appareil locomoteur. Professeur Pierre JOUANNY Service de Médecine Gériatrique CHU d Amiens

Sémiologie de l appareil locomoteur. Professeur Pierre JOUANNY Service de Médecine Gériatrique CHU d Amiens Sémiologie de l appareil locomoteur Professeur Pierre JOUANNY Service de Médecine Gériatrique CHU d Amiens Interrogatoire : la douleur Siége Uni/bilatérale Symétrique/asymétrique Irradiations Mode de début

Plus en détail

Dr Michael WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX

Dr Michael WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX Dr Michael WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX 1. DEFINITIONS-CLASSIFICATIONS 2. RAPPELS ANATOMIQUES 3. L ARTHROSE 4. L ARTHRITE 5. L OSTEOPOROSE 6. CONCLUSION DEFINITIONS -CLASSIFICATION Articulation =

Plus en détail

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir.

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir. Le gainage doit se pratiquer de manière régulière dans un premier temps il aura pour vertu principale d équilibrer les forces musculaires, par la suite et selon le niveau, on verra dans cette pratique

Plus en détail

ALGORITHME DECISIONNEL

ALGORITHME DECISIONNEL ALGORITHME DECISIONNEL RACHIS LOMBAIRE SACRO ILIAQUES COXO FEMORALES BILAN 1 DIM RAS PATHOLOGIE LIMITEES TRAITEMENT 1 TNF LOMBAIRE NON TRAITE TNF SACRO ILIAQUE NON TRAITE BILAN CONTROLE 2 BIEN = DEBUT

Plus en détail

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE NCB OU TENDINITE? Causes les plus fréquentes de douleur récente de l épaule et du MS PRISE EN CHARGE D UNE NCB ET D UNE TENDINOPATHIE D ÉPAULE? Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie 17 janvier 2013 De

Plus en détail

2) Impotence fonctionnelle : Le PM : périmètre de marche, s asseoir sur les toilettes, enfiler ses chaussettes

2) Impotence fonctionnelle : Le PM : périmètre de marche, s asseoir sur les toilettes, enfiler ses chaussettes DOULOUREUSE Remarque : les articulations les plus touchées par les rhumatismes sont l épaule, la hanche, le genou ++ et le rachis +++ : lorsque les douleurs sont disséminées au sein du squelette axial,

Plus en détail

(Tenseur du fascia lata)

(Tenseur du fascia lata) ABDUCTION DE LA HANCHE À PAR TIR D'UNE POSITION DE FLEXION (Tenseur du fascia lata) L4 Nerf glutéal supérieur Vers : Tenseur du fascia lata L4-S1 L5 S1 Tenseur du fascia lata Scia FIGURE 6-44 Tenseur du

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Sémiologie de l appareil locomoteur

Sémiologie de l appareil locomoteur Sémiologie de l appareil locomoteur Pr. Claude JEANDEL Service de Médecine Interne et gériatrie Centre de prévention et de traitement des maladies du vieillissement CHU Montpellier INTERROGATOIRE signes

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

Boiterie et trouble de la démarche chez l enfant

Boiterie et trouble de la démarche chez l enfant 40 Item 299 Boiterie et trouble de la démarche chez l enfant ENC Insérer les T1 Objectifs pédagogiques Devant une boiterie ou un trouble de la démarche chez l enfant, argumenter les principales hypothèses

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Genou 203 I. Exercices pour le syndrome fémoro-patellaire, la gonalgie chronique ou le syndrome d Osgood-Schlatter Une surcharge pondérale peut précipiter ou aggraver un problème articulaire au genou.

Plus en détail

DOULEURS ARTICULAIRES

DOULEURS ARTICULAIRES DOULEURS ARTICULAIRES DEFINITIONS ARTHRALGIES ARTHRITES (Atteinte de la synoviale): INFECTIEUX, INFLAMMATOIRE, METABOLIQUE ARTHROSE (atteinte du cartilage) MODALITES DE L'EXAMEN CLINIQUE - Siège - Horaire

Plus en détail

Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif. Prévention et traitement

Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif. Prévention et traitement Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif Prévention et traitement Presentation générale Les bienfaits du sport Blessures Facteurs favorisants Les accidents musculaires 7 catégories Dus à

Plus en détail

Le poignet douloureux chronique. Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille

Le poignet douloureux chronique. Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille Le poignet douloureux chronique Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille Squelette Squelette! Avant-bras: -! Radius Squelette! Avant-bras: -! Radius -!

Plus en détail

RAPPEL PHYSIOPATHOLOGIQUE

RAPPEL PHYSIOPATHOLOGIQUE INTRODUCTION Les tendinopathies englobent toutes les souffrances du tendon: atteinte de l enveloppe du tendon (ténosynovite), souffrance du tendon luimeme (tendinite),pathologie d insertion (enthésopathies)

Plus en détail

Item 299 : Boiterie et trouble de la démarche chez l'enfant

Item 299 : Boiterie et trouble de la démarche chez l'enfant Item 299 : Boiterie et trouble de la démarche chez l'enfant COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3

Plus en détail

IMAGERIE RADIOLOGIQUE ET SCANNER DANS LA PUBALGIE B. ROGER, Z. VUCKOVIC.

IMAGERIE RADIOLOGIQUE ET SCANNER DANS LA PUBALGIE B. ROGER, Z. VUCKOVIC. IMAGERIE RADIOLOGIQUE ET SCANNER DANS LA PUBALGIE B. ROGER, Z. VUCKOVIC. SUPPORT DE CE TRAVAIL. ETUDE PROSPECTIVE PROTOCOLÉE: RX, US, TDM, IRM. 2IEME SEMESTRE 2011 : 48 PATIENTS. ETUDE PROSPECTIVE NON

Plus en détail

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière Place de la thérapie manuelle Définition Il est habituel de parler de syndrome du piriforme L étude anatomique de la région laisse penser que

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

CAT devant une boiterie de hanche

CAT devant une boiterie de hanche DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de mars 2011 - PARIS CAT devant une boiterie de hanche Zaga PEJIN Boiterie Signe clinique Asymétrie du pas Causes plus habituelles : Douleur Raideur articulaire membre

Plus en détail

LE SYNDROME DU MUSCLE PIRIFORME B.VESSELLE A.K.SEIGNERT N. MOREL

LE SYNDROME DU MUSCLE PIRIFORME B.VESSELLE A.K.SEIGNERT N. MOREL LE SYNDROME DU MUSCLE PIRIFORME B.VESSELLE A.K.SEIGNERT N. MOREL REIMS 01-04-2005 Positivité de certains test cliniques et négativité d autres examens Reste un diagnostic d exclusion malgré l apport de

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

RAKOTOMALALA Hoby, RALANDISON Stéphane. La Rhumatologie au Quotidien, 18 mars 2014

RAKOTOMALALA Hoby, RALANDISON Stéphane. La Rhumatologie au Quotidien, 18 mars 2014 RAKOTOMALALA Hoby, RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, 18 mars 2014 1 Introduction Douleur de l épaule: motif fréquent de consultation Signe révélateur de diverses pathologies dont la gravité

Plus en détail

Sémiologie de l épaule. Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat

Sémiologie de l épaule. Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat Sémiologie de l épaule Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat Articulation scapulo-humérale Enarthrose: segments de sphères articulées Rappel anatomique La glène est plate, sa concavité est

Plus en détail

CONTUSION LATERALE DE L EPAULE Abord diagnostic et thérapeutique par le médecin manuel

CONTUSION LATERALE DE L EPAULE Abord diagnostic et thérapeutique par le médecin manuel CONTUSION LATERALE DE L EPAULE Abord diagnostic et thérapeutique par le médecin manuel Dr Norbert TEISSEIRE- RHUMATOLOGUE- Diplômé de Médecine Manuelle Ostéopathie Introduction. De nombreuses contusions

Plus en détail

BOITERIE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT. Dr P.HERLIN Clinique Anne d Artois, Béthune

BOITERIE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT. Dr P.HERLIN Clinique Anne d Artois, Béthune BOITERIE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT Dr P.HERLIN Clinique Anne d Artois, Béthune PLAN 1. Introduction 2. Diagnostic clinique Interrogatoire Examen clinique 3. Examens paracliniques Echographie Radiographies

Plus en détail

Atelier chirurgie orthopédique: PTG et PTH du point du vue du médecin de premier recours

Atelier chirurgie orthopédique: PTG et PTH du point du vue du médecin de premier recours Atelier chirurgie orthopédique: PTG et PTH du point du vue du médecin de premier recours Dr. D. Suva et M. Brath Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur, HUG Animateurs:

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

Cas Cliniques en Podologie

Cas Cliniques en Podologie Cas Cliniques en Podologie Étude et solutions Nicolas Teboul Pédicure-podologue 12/2009 Les cas concernés Le pied Le genou La hanche Le dos Pathologies du pied Myo-aponévrosite plantaire Syndrôme de Morton

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

Arthrose et sport Séméiologie et principes thérapeutiques

Arthrose et sport Séméiologie et principes thérapeutiques Arthrose et sport Séméiologie et principes thérapeutiques DIU Pathologie de l appareil locomoteur liée au sport D. Wendling ARTHROSE Résultante des phénomènes mécaniques et biologiques qui déstabilisent

Plus en détail

Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière.

Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière. Mathias WILLAME Masseur Kinésithérapeute Ostéopathie. Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière. Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement,

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE

EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE INSPECTION ET REPERES FACE ANTERIEURE REPERES OSSEUX ET MUSCULAIRES DEROULEMENT DE L EXAMEN FACE POSTERIEURE REPERES OSSEUX ET MUSCULAIRES DEROULEMENT DE L EXAMEN EXAMEN DIT

Plus en détail

Echographie de l épaule

Echographie de l épaule Echographie de l épaule GH JL Brasseur Pitié-Salpêtrière Journées de Bichat; l épaule du sportif Paris 12 Mars 2015 But d une imagerie de l épaule Prévalence +++ des images anormales asymptomatiques rupture

Plus en détail

EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS

EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS . EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS Respiration : en effectuant ces exercices respirez le plus naturellement possible et en expirant profondément et régulièrement Muscles du dos (lombaires) Allongé(e)

Plus en détail

ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES. La structure osseuse

ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES. La structure osseuse Dr David GONNELLI ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES La structure osseuse ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES Les articulations ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES Le muscle

Plus en détail

Les lombalgies : Un aperçu. Dr Patrick Liang, M.D. Service de rhumatologie CHU Sherbrooke

Les lombalgies : Un aperçu. Dr Patrick Liang, M.D. Service de rhumatologie CHU Sherbrooke Les lombalgies : Un aperçu Dr Patrick Liang, M.D. Service de rhumatologie CHU Sherbrooke Cas No 1: Homme, mécanicien, 52 ans, 3 ans de douleur stable, sans irradiation, pire en fin de journée, réponse

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial Arthrose Définition n Dégradation du cartilage associée à des remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial n Touche tous les éléments

Plus en détail

IMPORTANCE DES ETIREMENTS

IMPORTANCE DES ETIREMENTS IMPORTANCE DES ETIREMENTS L'augmentation de la souplesse est l un des meilleurs moyens de prévention des blessures musculo-tendineuses. L entraînement de la souplesse, par la pratique d étirements avant

Plus en détail

Le genou : approche Conflits d intérêts systématique Objectifs Questionnaire ciblé Question 1 Examen du genou

Le genou : approche Conflits d intérêts systématique Objectifs Questionnaire ciblé Question 1 Examen du genou Le genou : approche systématique Philippe Mailhot, md Journées de médecine familiale Gatineau Conflits d intd intérêts Objectifs Savoir questionner et examiner un patient avec une gonalgie Connaître les

Plus en détail

Marche normale et marche pathologique

Marche normale et marche pathologique Marche normale et marche pathologique Pr. JM Viton, Dr. L. Bensoussan, Dr. V. de Bovis Milhe, Dr. H. Collado, Pr. A. Delarque Faculté de Médecine, Université de la Méditerranée, Fédération de Médecine

Plus en détail

APPAREIL LOCOMOTEUR Sémiologie du membre inférieur Partie 2. Sémiologie du membre inférieur Partie 2

APPAREIL LOCOMOTEUR Sémiologie du membre inférieur Partie 2. Sémiologie du membre inférieur Partie 2 24/11/2014 PAUL Mathilde L3 CR : BAUMIER Vincent Appareil locomoteur Pr. ROCHWERGER richardalexandre.rochwerger@ap-hm.fr 12 pages Sémiologie du membre inférieur Partie 2 Plan A. Sémiologie analytique commune

Plus en détail

PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Professeur J.F. Kempf, CCOM Avenue Baumann 67400 ILLKIRCH

PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Professeur J.F. Kempf, CCOM Avenue Baumann 67400 ILLKIRCH PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Professeur J.F. Kempf, CCOM Avenue Baumann 67400 ILLKIRCH I. L EXAMEN CLINIQUE PROGRAMMÉ DE L ÉPAULE L inspection Elle recherchera une déformation du moignon de l

Plus en détail

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Prothèse totale de hanche sur tumeur PROTH THESE E TOTALE T E DE HANH ANCHE E SUR TUMEUR Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Le squelette de la hanche (os iliaque péri-acétabulaire et extrémité

Plus en détail

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE Eric HALLARD, Kinésithérapeute La rupture du LCAE est de plus en plus fréquente

Plus en détail

KYSTES MUCOIDES. CHU de Dijon

KYSTES MUCOIDES. CHU de Dijon KYSTES MUCOIDES CHU de Dijon CAS CLINIQUE N 1 OBSERVATION Homme de 39 ans Consulte pour douleur de l é l épaule apparue progressivement depuis 2 ans Gène à l abduction abduction rotation externe A A l

Plus en détail

L.Liao(IHN) Obs. service Guilloz Pr A Blum

L.Liao(IHN) Obs. service Guilloz Pr A Blum Patient de 30 ans, sportif de haut niveau, marathonien. Présente des épisodes répétés de douleurs du mollet droit, survenant environ après une demie heure de course. Une échographie hauterésolution de

Plus en détail

RTHROSE DE L HNHE Exercices tirés du livre Les exercices qui soignent Tome 1 [ PGES 42 à 47 ] PHSE 1 Étirement des fléchisseurs de la hanche, genou au sol PHSE 2 Étirement des adducteurs de la hanche en

Plus en détail

Le muscle ilio-psoas : pathologies distales

Le muscle ilio-psoas : pathologies distales Le muscle ilio-psoas : pathologies distales Docteur François Prigent L'anatomie 1 - Le conflit ilio-psoas / prothèse de hanche,. 2 - La bursopathie ilio-pectinée, Le ressaut antérieur. Constitué de deux

Plus en détail

Les boiteries chez l enfant

Les boiteries chez l enfant Les boiteries chez l enfant Motif de consultation ++ Causes multiples, Pronostic ++ Pr B. YOUSRI Boiterie Esquive Equilibration Aigue Chronique ATCD Infection Tumeur Dystrophie Traumatisme Infection /

Plus en détail

GENERALITES TENDINOPATHIES cadre nosologique

GENERALITES TENDINOPATHIES cadre nosologique GENERALITES TENDINOPATHIES cadre nosologique Tendinopathies microtraumatiques (sport) rhumatismales (inflammatoires, infectieuses) métaboliques (microcristalline) dégénératives médicamenteuses Tendinopathie

Plus en détail

Usage strictement personnel uniquement. www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle

Usage strictement personnel uniquement. www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle Usage strictement personnel uniquement www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle bibliographie Masso kinésithérapie et thérapie manuelle pratique, Michel DUFOUR, édition MASSON, 2009 La morpho-palpation,

Plus en détail

Palpation épaule. Kamina, 2002

Palpation épaule. Kamina, 2002 Palpation épaule 1. Les principaux repères osseux de la région de l épaule Le sujet est assis sur une chaise, avant-bras reposant sur la table de traitement ; l examinateur est debout derrière le sujet

Plus en détail

Cause psycho-sociale? sociale?

Cause psycho-sociale? sociale? EXAMEN CLINIQUE DU RACHIS CERVICAL R. Dupuy Introduction Cervicalgie : motif fréquent de consultation Dissociation radio-clinique fréquente Organe difficile à examiner car mobile, avec vertèbres de petite

Plus en détail