REPONSES AUX QUESTIONS ECRITES ASSEMBLEE GENERALE 15 JUIN 2017

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPONSES AUX QUESTIONS ECRITES ASSEMBLEE GENERALE 15 JUIN 2017"

Transcription

1 REPONSES AUX QUESTIONS ECRITES ASSEMBLEE GENERALE 15 JUIN 2017 Sylvia Cleff Le Divellec actionnaire et membre de l Association Française des Femmes Juristes 1 Quelle est la proportion de femmes qui travaillent au sein de votre entreprise à des postes stratégiques (type Director ou Senior Director)? Quelle évolution depuis 2016? La représentation des femmes dans nos structures d encadrement est en progression depuis 2012, date à laquelle a été lancé notre programme international Women Leaders. A fin 2016, la part des femmes parmi les niveaux Directeur est de 24,4% et parmi les niveaux Senior Directeur 15,7%. Le pourcentage des femmes parmi les managers est également en progression (40,3% contre 35,6% fin 2011). L augmentation de la part des femmes parmi les niveaux Directeur et Senior Directeur, passe par l amélioration de la représentation des femmes parmi les niveaux Managers, lesquels constituent les Directeurs de demain. La dynamique du programme Women Leaders porte ainsi progressivement ses fruits. L objectif de mixité continue à être porté au plus haut niveau de l entreprise (pour mémoire : signature des WEPs en 2013 par le Président-Directeur Général puis les Directeurs de pays ; partenariat avec le Comité ONU Femmes France ; processus de certification GEEIS ; Conventions internes cadres dirigeants dédiées à ce sujet en 2013 puis 2015 puis à venir en novembre 2017 ; Accord international avec la fédération syndicale UNI Global Union en 2015). Afin de renforcer encore ses engagements en la matière, Carrefour s est fixé deux objectifs dans le cadre de son Indice RSE : un minimum de 40% de nominations de femmes aux postes clés d ici 2025 et une certification GEEIS (Gender Equality European and International Standard) pour l ensemble des pays du Groupe et le Groupe d ici

2 Nous souhaitons faire en sorte que progressivement les remplacements aux postes clés du groupe soient pourvus par des femmes, dans un souci de parité. Il s agit d un objectif «dynamique», résultant de la mise en œuvre des actions de fonds pour faire progresser les femmes jusqu aux plus hauts niveaux (mentoring, coaching, évolution des organisations du travail et des mentalités) et aussi pour rechercher les femmes talents à l externe (attractivité de l enseigne, mise en avant des role models féminins, partenariat avec les cabinets de recrutement, etc). La certification GEEIS nous aide à suivre et évaluer la qualité des actions mises en place au sein de chaque pays, concernant la mixité des métiers, le recrutement et la promotion interne, l équilibre des temps de vie, l égalité salariale, le dialogue social. Le Groupe Carrefour est labellisé GEEIS (pour rappel la certification est remise à la suite d un audit effectué par Bureau Veritas) depuis 2014, ainsi qu en Argentine, Roumanie et au niveau des Hypermarchés France. Ces 4 certifications ont été renouvelées début 2017, à la suite d un audit de suivi. Carrefour Taiwan a été labellisé en Les Supermarchés France en 2015, puis Hypermarchés France en 2017, ont obtenu la certification Afnor. 2 Tandis que l écart salarial global entre Femmes et Hommes est d environ 26% en France en 2016, l écart salarial entre F et H à poste, ancienneté, temps de travail et compétence égale en est d environ 9%. Pouvez-vous nous communiquer le tableau anonymisé comparant les rémunérations (avantages en nature inclus) F et H à poste équivalent ou comparable? Quelle est votre stratégie pour supprimer définitivement les écarts salariaux entre F et H à poste équivalent ou comparable? A quelle date cet écart sera-t-il supprimé? Carrefour entend rétribuer chacun au regard de sa contribution à la vie et croissance de l entreprise, dans un souci d équité et objectivité. Extrait de l accord international pour la promotion du Dialogue social et de la Diversité et pour le respect des Droits fondamentaux, signé entre Carrefour et UNI Global Union en 2015 est reproduit ci-dessous : «CARREFOUR et UNI Global Union s engagent à veiller à l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Les principes d égalité entre les femmes et les hommes et de non-discrimination liée au sexe sont promus notamment en ce qui concerne les processus de sélection et de recrutement, la 2

3 répartition des tâches, les promotions, la rémunération et la formation professionnelle. Ces principes s appliquent également aux éventuelles modifications de conditions de travail liées à l emploi, aux avantages sociaux, à la résiliation du contrat de travail ainsi qu à tous les aspects ayant une incidence sur la vie professionnelle.» Le processus de certification GEEIS permet d évaluer au sein de chaque pays où le groupe Carrefour est présent la politique et les actions mises en œuvre pour veiller à l égalité salariale, à compétences égales. La grille d évaluation qui était jusqu à présent sur 3 niveaux a été modifiée sur 5 niveaux en 2017 (voir ci-dessous). Le Groupe Carrefour est actuellement évalué en niveau 1, l Argentine et les Hypermarchés France au niveau 2 et la Roumanie au niveau 1. Chaque entité mettra en place d ici 2020 les recommandations de Bureau Veritas. 3

4 Ci-dessous pour information le compte-rendu Bureau Veritas pour Carrefour Groupe - audit de suivi GEEIS 2017 : 3 Comment incitez-vous les hommes salariés dans votre entreprise à prendre le congé paternité, temps partiel et/ou télétravail dans le but d une meilleure conciliation des temps (privés et professionnels)? Des formations sont organisées auprès des managers et collaborateurs pour les sensibiliser sur les enjeux de la mixité et les questions d équilibre de vie. Plus les tâches familiales et ménagères seront prises en main par les hommes, mieux la répartition de ces tâches sera équilibrée et plus les femmes auront du temps pour s investir dans leur vie professionnelle. 4

5 En 2015 et 2016 ont été organisées des formations sur le siège de Carrefour Boulogne et auprès des Directeurs de magasin Carrefour Market. Carrefour a signé en 2015 les 15 engagements pour l équilibre des temps de vie, portés par le Ministère de l Egalité et l Observatoire de la parentalité. Ces engagements sont tous déclinés en dessins pédagogiques et humoristiques, affichés sur les écrans de pause au siège de Massy et dans les salles de réunion de Carrefour Boulogne. Le télétravail est mis en place au sein des sièges de Carrefour Italie, Belgique et France. Il est suivi de manière égale par les femmes comme par les hommes. Ce sont aussi les actions exemplaires des hommes de l entreprise qui sont mises en avant. Par exemple, les hommes du Comex Argentine ont rejoint en 2016 le «réseau des hommes pour l égalité», soutenu par le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement). Dans ce cadre, chacun a posé en photo en train d accomplir une tache ménagère. Ces photos ont été largement diffusées en interne. Carrefour mise beaucoup sur l exemplarité et la démultiplication des bonnes pratiques. Elles sont partagées avec les ambassadeurs Diversité-Mixité des autres pays et promues dans le cadre du dialogue social, au niveau international et européen. 4 Quelle est la part des femmes au sein de votre COMEX? La part des femmes au sein de la direction exécutive du Groupe est d un tiers 5

Bilan Diversité. Pratiques des entreprises signataires de la Charte de la diversité

Bilan Diversité. Pratiques des entreprises signataires de la Charte de la diversité Pratiques des entreprises signataires de la Charte de la diversité - 2012 Participation et enjeux Objectif et déroulement de l étude Objectifs Dresser un état des lieux des pratiques et initiatives menées

Plus en détail

Égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes : le recrutement et la promotion

Égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes : le recrutement et la promotion le recrutement et la promotion L Entreprise a pour ambition de développer la mixité dès l embauche de nouveaux salariés, quels que soient les statuts, dans le respect des principes d égalité de traitement

Plus en détail

LES POLITIQUES DE RESSOURCES HUMAINES - FRANCE. La politique d égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes

LES POLITIQUES DE RESSOURCES HUMAINES - FRANCE. La politique d égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes LES POLITIQUES DE RESSOURCES HUMAINES - FRANCE La politique d égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes Un engagement d entreprise formalisé par des mesures concrètes Le LFB est un laboratoire

Plus en détail

Notre engagement responsable. Intégrer l égalité professionnelle comme un des leviers de la transformation digitale

Notre engagement responsable. Intégrer l égalité professionnelle comme un des leviers de la transformation digitale Notre engagement responsable Intégrer l égalité professionnelle comme un des leviers de la transformation digitale «Je suis intimement persuadé que la mixité, dans toutes les fonctions et à tous les niveaux

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3379 Convention collective nationale IDCC : 3016. ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION

Plus en détail

Compte rendu de la Commission Nationale Carrefour Egalité Hommes/Femmes du Jeudi 17 Novembre 2010

Compte rendu de la Commission Nationale Carrefour Egalité Hommes/Femmes du Jeudi 17 Novembre 2010 Compte rendu de la Commission Nationale Carrefour Egalité Hommes/Femmes du Jeudi 17 Novembre 2010 La rédaction de ce compte rendu a été réalisée par les membres de la commission : Martine Saint-Cricq -

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3245 Convention collective nationale IDCC : 1501. RESTAURATION RAPIDE AVENANT

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES AU SEIN DE NEXANS FRANCE

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES AU SEIN DE NEXANS FRANCE ACCORD D ENTREPRISE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES AU SEIN DE NEXANS FRANCE Entre, La société Nexans France, SAS au capital de 70 000 000 Euros, dont le siège social

Plus en détail

DIVERSITE DES GENRES DANS LES ENTREPRISES TUNISIENNES

DIVERSITE DES GENRES DANS LES ENTREPRISES TUNISIENNES DIVERSITE DES GENRES DANS LES ENTREPRISES TUNISIENNES Gender equality is more than a goal in itself. It is a precondition for meeting the challenge of reducing poverty, promoting sustainable development

Plus en détail

LA DIVERSITÉ - C est toi, c est moi, c est nous!

LA DIVERSITÉ - C est toi, c est moi, c est nous! LA DIVERSITÉ C est toi, c est moi, c est nous! 20152069E_AF_BrochureDiversite.indd 1 26/09/2016 11:02 LA DIVERSITÉ DES FEMMES ET DES HOMMES DE NOTRE ENTREPRISE CONSTITUE DEPUIS TOUJOURS UNE RÉELLE RICHESSE,

Plus en détail

La Diversité chez Total

La Diversité chez Total Nos différences font la différence La Diversité chez Total Mixité Internationalisation Seniors Handicap Diversité sociale Participez au concours! Proposez un slogan Relevons les enjeux de la diversité?comment

Plus en détail

Dossier de candidature Trophées RSE 2016

Dossier de candidature Trophées RSE 2016 Dossier de candidature Trophées RSE 2016 Avec la participation de : Règlement - Trophées RSE des P.O. 2016 1 Si la fonction prépondérante d'une entreprise (à but lucratif ou non) est de créer de la valeur,

Plus en détail

ACCORD SUR LA MIXITE ET L EGALITE PROFESSIONNELLES AU SEIN DE BETC EURO RSCG

ACCORD SUR LA MIXITE ET L EGALITE PROFESSIONNELLES AU SEIN DE BETC EURO RSCG ACCORD SUR LA MIXITE ET L EGALITE PROFESSIONNELLES AU SEIN DE BETC EURO RSCG Entre BETC EURO RSCG, ci après dénommée BETC, représentée par Muriel FAGNONI, Directrice Générale en charge des Ressources Humaines,

Plus en détail

Plan d actions Initial. ACCORD sur l Egalité Hommes/Femmes au sein de l Entreprise INITIAL

Plan d actions Initial. ACCORD sur l Egalité Hommes/Femmes au sein de l Entreprise INITIAL Plan d actions Initial ACCORD sur l Egalité Hommes/Femmes au sein de l Entreprise INITIAL Préambule La loi du 23 mars 2006 qui s inscrit dans le prolongement de l accord national interprofessionnel du

Plus en détail

ACCORD DU 10 SEPTEMBRE 2008

ACCORD DU 10 SEPTEMBRE 2008 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective régionale IDCC : 528. INDUSTRIES DE LA TEINTURE, DU NETTOYAGE

Plus en détail

«LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 3 Dossier de candidature de l organisme

«LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 3 Dossier de candidature de l organisme «LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 3 Dossier de candidature de l organisme DE MOINS DE 50 SALARIES (AJOUTER LE LOGO DE L ORGANISME) SOMMAIRE Dossier de candidature Pièces constitutives du dossier :

Plus en détail

Charte de la Diversité Locale Technowest Discrimination : employons nous à changer

Charte de la Diversité Locale Technowest Discrimination : employons nous à changer Charte de la Diversité Locale Technowest Discrimination : employons nous à changer La Lutte contre les Discriminations est un enjeu de société majeur. Sont considérées contraires au principe de non-discrimination

Plus en détail

PLAN D ACTION EN FAVEUR DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES AU SEIN DE LA SOCIETE AUSY

PLAN D ACTION EN FAVEUR DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES AU SEIN DE LA SOCIETE AUSY PLAN D ACTION EN FAVEUR DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES AU SEIN DE LA SOCIETE AUSY I - Préambule Convaincus que la mixité et la diversité constituent de véritables facteurs

Plus en détail

SYNTHESE DU PLAN D ACTION SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE 2012 EMBAUCHES : DEVELOPPER LES CANDIDATURES FEMININES

SYNTHESE DU PLAN D ACTION SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE 2012 EMBAUCHES : DEVELOPPER LES CANDIDATURES FEMININES SYNTESE DU PLAN D ACTION SUR L EGALITE PROESSIONNELLE 212 Depuis 25, nous avons, dans l entreprise, un accord sur «le développement de la mixité dans le Groupe». 1 Celui-ci définit, dans de nombreux domaines,

Plus en détail

Entreprise Ekium. Etablissement Grand Sud. Synthèse du Plan d action 2015 portant sur l Egalité Professionnelle entre les Femmes et les Hommes

Entreprise Ekium. Etablissement Grand Sud. Synthèse du Plan d action 2015 portant sur l Egalité Professionnelle entre les Femmes et les Hommes Entreprise Ekium Etablissement Grand Sud Synthèse du Plan d action 2015 portant sur l Egalité Professionnelle entre les emmes et les ommes A Objectifs de progression, actions permettant de les atteindre,

Plus en détail

MTU FRANCE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES

MTU FRANCE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES MTU FRANCE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES SYNTHESE PLAN D ACTIONS 2011 PREAMBULE Le principe d égalité professionnelle entre les hommes et les femmes est inscrit dans la loi depuis

Plus en détail

Le Fonds de Dotation. Faire grandir l égalité professionnelle femmes-hommes.

Le Fonds de Dotation. Faire grandir l égalité professionnelle femmes-hommes. Le Fonds de Dotation Faire grandir l égalité professionnelle femmes-hommes www.arborus.info L enjeu central de l entreprise de demain, c est celui des talents. L avenir d une entreprise dépendra de sa

Plus en détail

GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN

GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN NOVEMBRE 2013 GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN version 1 SOMMAIRE LA STRUCTURE DES EFFECTIFS L ÉVOLUTION DES EMPLOIS LA FORMATION ET LES COMPÉTENCES LA RÉMUNÉRATION GLOBALE LES CONDITIONS

Plus en détail

Le Fonds de Dotation

Le Fonds de Dotation Le Fonds de Dotation www.arborus.info Le Fonds de Dotation Faire grandir l égalité professionnelle femmes-hommes www.arborus.info Elles le nourissent chaque jour Nicole Ameline Ancienne Ministre de l

Plus en détail

Accord salarial du 5 février 2013

Accord salarial du 5 février 2013 Accord salarial du 5 février 2013 PRÉAMBULE En application de l article L. 2241-1 du Code du travail et de l article 42 de la Convention collective de la banque, les partenaires sociaux se sont rencontrés

Plus en détail

Reporting social 2014

Reporting social 2014 Reporting social 2014 2 ENGIE Reporting social 2014 Afin de faciliter l analyse des indicateurs, et de compléter les données sociales figurant dans la partie 3.2.8 du document de référence, les indicateurs

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3020 Convention collective nationale IDCC : 787. PERSONNEL DES CABINETS D EXPERTS-COMPTABLES

Plus en détail

ACCORD DU 14 JUIN 2010

ACCORD DU 14 JUIN 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3008 Convention collective nationale IDCC : 733. DÉTAILLANTS EN CHAUSSURES ACCORD DU 14 JUIN 2010 RELATIF

Plus en détail

ACCORD EN FAVEUR DE LA MIXITÉ & DE L'ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE EXPLICATIONS & IMPLICATIONS

ACCORD EN FAVEUR DE LA MIXITÉ & DE L'ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE EXPLICATIONS & IMPLICATIONS ACCORD 2015-2018 EN FAVEUR DE LA MIXITÉ & DE L'ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE EXPLICATIONS & IMPLICATIONS LE TEMPS DE L ACCORD Mi-2015, SNCF a signé avec l'ensemble des organisations syndicales représentatives

Plus en détail

8 Promouvoir l égalité professionnelle

8 Promouvoir l égalité professionnelle S O M M A I R E 4 Agir pour les droits des femmes et l égalité, un projet de société 6 Permettre l accès des femmes aux responsabilités et à la prise de décision, dans la vie politique, économique et sociale

Plus en détail

Egalité homme - femme. Il est urgent d évoluer. Ensemble!

Egalité homme - femme. Il est urgent d évoluer. Ensemble! Egalité homme - femme. Il est urgent d évoluer. Ensemble! www.mega.public.lu Introduction Le ministère de l Egalité des chances a pour mission d assurer la non-discrimination entre les sexes à tous les

Plus en détail

Mission Egalité hommes-femmes

Mission Egalité hommes-femmes Journées du Développement Durable en Santé en Midi Pyrénées Toulouse, le 19, 20, 21 janvier 2009 Région Midi-Pyrénées Mission Egalité hommes-femmes Définition de l Egalité «C est l égale visibilité, autonomie,

Plus en détail

LA POLITIQUE D'ÉGALITÉ DANS LES COMMISSIONS OUVRIÈRES (CC.OO.)

LA POLITIQUE D'ÉGALITÉ DANS LES COMMISSIONS OUVRIÈRES (CC.OO.) LA POLITIQUE D'ÉGALITÉ DANS LES COMMISSIONS OUVRIÈRES (CC.OO.) 1.- «Les politiques en matière de genre dans les CC.OO.» De la lutte pour les droits de la femme à la transversalité des politiques syndicales

Plus en détail

SOURCES Site Groupe Chèque Déjeuner (au 14/01/2014) Rapport de responsabilité sociétale 2012 Plaquette «Notre démarche nous engage»

SOURCES Site Groupe Chèque Déjeuner (au 14/01/2014) Rapport de responsabilité sociétale 2012 Plaquette «Notre démarche nous engage» JANVIER 2014 version 1 GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DU GROUPE CHEQUE DEJEUNER SOMMAIRE LA STRUCTURE DES EFFECTIFS L ÉVOLUTION DES EMPLOIS LA FORMATION ET LES COMPÉTENCES LA RÉMUNÉRATION GLOBALE

Plus en détail

EAU DE PARIS. Présentation de l entreprise

EAU DE PARIS. Présentation de l entreprise EAU DE PARIS Présentation de l entreprise Production et transport d eau Statut : société d économie mixte, concessionnaire du service public d eau ayant pour actionnaire principal la ville de Paris. Effectif

Plus en détail

AVENANT N 45 DU 15 MARS 2016

AVENANT N 45 DU 15 MARS 2016 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3238 Convention collective nationale IDCC : 1558. INDUSTRIES CÉRAMIQUES DE FRANCE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3051 Convention collective nationale IDCC : 567. BIJOUTERIE, JOAILLERIE, ORFÈVRERIE

Plus en détail

ACCORD DU 7 OCTOBRE 2010

ACCORD DU 7 OCTOBRE 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3157 Convention collective nationale IDCC : 2528. INDUSTRIES DE LA MAROQUINERIE, ARTICLES DE VOYAGE, CHASSE-SELLERIE,

Plus en détail

DISTRIBUTION CASINO FRANCE PROJET ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2010

DISTRIBUTION CASINO FRANCE PROJET ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2010 DISTRIBUTION CASINO FRANCE PROJET ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2010 Entre : D une part, La Direction de Distribution Casino France représentée par M. Yves

Plus en détail

BILAN. Etude «égalité professionnelle Hommes/Femmes»

BILAN. Etude «égalité professionnelle Hommes/Femmes» BILAN Etude «égalité professionnelle Hommes/Femmes» 2 CADRE LEGAL Analyser la situation comparée des femmes et des hommes Chaque année, dans les entreprises de plus 50 salariés, l'employeur doit produire

Plus en détail

SYNDICAT DU PERSONNEL DE L OIT

SYNDICAT DU PERSONNEL DE L OIT SYNDICAT DU PERSONNEL DE L OIT Publication: SU/AGM/2007/1/D.2 http://mirror/public/french/staffun/info/assembly/index.htm 15 février 2007 http://www.ilo.org/public/french/staffun/info/assembly/index.htm

Plus en détail

Fund for gender equality in Europe. Présentation du Fonds de dotation Arborus Lisbonne le 19 décembre 2011

Fund for gender equality in Europe. Présentation du Fonds de dotation Arborus Lisbonne le 19 décembre 2011 Fund for gender equality in Europe Présentation du Fonds de dotation Arborus Lisbonne le 19 décembre 2011 L égalité professionnelle est un facteur de croissance L égalité professionnelle est considérée

Plus en détail

Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur L effectif salarié total du secteur (NAF 6920Z) a augmenté de +23% en 15 ans, passant de 105 708 à 129 904 salariés La majorité des effectifs se

Plus en détail

EGALITE FEMMES-HOMMES Kevatalded merc hed - paotred. Fabienne Brites Réunion collectivités 28 janvier Quimper

EGALITE FEMMES-HOMMES Kevatalded merc hed - paotred. Fabienne Brites Réunion collectivités 28 janvier Quimper EGALITE FEMMES-HOMMES Kevatalded merc hed - paotred Fabienne Brites Réunion collectivités 28 janvier 2016 - Quimper Un principe affirmé dans les textes Un principe constitutionnel et de nombreuses lois

Plus en détail

SOLIDE CROISSANCE DU CHIFFRE D AFFAIRES T3 2016

SOLIDE CROISSANCE DU CHIFFRE D AFFAIRES T3 2016 SOLIDE CROISSANCE DU CHIFFRE D AFFAIRES T3 2016 +3,2% en comparable au T3 et +3,0% sur 9 mois en 2016 Chiffre d affaires du troisième trimestre 2016 : 21,8 Md, +3,6% et +3,2% en comparable o International

Plus en détail

Compte CCCc rendu de la Commission Nationale Carrefour Egalité Hommes/Femmes du Mardi 04 Octobre 2011

Compte CCCc rendu de la Commission Nationale Carrefour Egalité Hommes/Femmes du Mardi 04 Octobre 2011 Compte CCCc rendu de la Commission Nationale Carrefour Egalité Hommes/Femmes du Mardi 04 Octobre 2011 La rédaction de ce compte rendu a été réalisée par les membres de la commission : Isabelle Sabard-(FO)-Angers

Plus en détail

Ministère de l égalité des territoires et du logement Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie

Ministère de l égalité des territoires et du logement Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie PROJET (version du 12 mars 2014) Ministère de l égalité des territoires et du logement Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Charte relative à l égalité professionnelle entre

Plus en détail

COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Ministère de la Réforme de l Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES FEUILLE

Plus en détail

Compte rendu de la Commission de suivi de l accord Egalité Réunion du 8 septembre 2010 (9h30)

Compte rendu de la Commission de suivi de l accord Egalité Réunion du 8 septembre 2010 (9h30) Compte rendu de la Commission de suivi de l accord Egalité Réunion du 8 septembre 2010 (9h30) Etaient présents à la réunion : - Pour la CFDT : Marcelle VERAGUAS et Nadine GERBAC - Pour la CFTC : Pascal

Plus en détail

COMITE INTERMINISTERIEL AUX DROITS DES FEMMES ET A L ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

COMITE INTERMINISTERIEL AUX DROITS DES FEMMES ET A L ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Services du Premier ministre COMITE INTERMINISTERIEL AUX DROITS DES FEMMES ET A L ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES FEUILLE DE ROUTE Bilan 2013 Programme d actions 2014 1 COMITE INTERMINISTERIEL AUX

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 25 FÉVRIER 2010

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 25 FÉVRIER 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 25 FÉVRIER 2010 RELATIF À LA NÉGOCIATION ANNUELLE

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS

OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS CPNE DU 16 MARS 2017 ~ 1 ~ [Introduction : méthodologie] Les statistiques de ce rapport permettent d illustrer les données de l Observatoire des métiers,

Plus en détail

Le Club XXIe Siècle. La diversité, une chance pour la France.

Le Club XXIe Siècle. La diversité, une chance pour la France. Le Club XXIe Siècle La diversité, une chance pour la France www.21eme-siecle.org 1 SOMMAIRE Le Club XXIe Siècle, une formidable opportunité pour la France Ce que fait le Club XXIe Siècle L égalité des

Plus en détail

Projet d évolution de la politique de rémunération des Cadres Supérieurs de Safran

Projet d évolution de la politique de rémunération des Cadres Supérieurs de Safran Projet d évolution de la politique de rémunération des Cadres Supérieurs de Safran Information / consultation des CCE / CE des sociétés Mai 2016 1 / CONFIDENTIEL Information / consultation des CCE / CE

Plus en détail

Suivi accord seniors Safran Novembre 2012

Suivi accord seniors Safran Novembre 2012 Suivi accord seniors Safran Novembre 2012 page 1 RAPPEL sur ACCORD Accord signé le 12 février 2010, par CFE-CGC et CFDT, pour 3 ans. Le 1 er niveau de l accord comprend, selon la loi, un objectif chiffré

Plus en détail

Les organisations syndicales représentatives au niveau de Distribution Casino France représentées par :

Les organisations syndicales représentatives au niveau de Distribution Casino France représentées par : SOCIETE DISTRIBUTION CASINO FRANCE PROCES VERBAL DE DESACCORD SUR LES NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES PORTANT SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL Entre : D une part, La Direction de Distribution

Plus en détail

NOTE D'INTRODUCTION 3

NOTE D'INTRODUCTION 3 NOTE D'INTRODUCTION 3 BILAN SOCIAL EUROPÉEN 2015 Le Bilan Social Européen constitue un outil de connaissance de la réalité sociale dans les différents pays européens où opère le Groupe et contribue à nourrir

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3328 Convention collective nationale IDCC : 2511. SPORT ACCORD DU 4 DÉCEMBRE

Plus en détail

Principales tendances RSE. en matière de gouvernance et pratiques ressources humaines. dans le secteur de l habitat social

Principales tendances RSE. en matière de gouvernance et pratiques ressources humaines. dans le secteur de l habitat social OVER SCAN Studies Principales tendances RSE en matière de gouvernance et pratiques ressources humaines dans le secteur de l habitat social Novembre 2014 OnlyCSR sector analysis OnlyCSR vous propose de

Plus en détail

La prise en compte de la réalité sociale

La prise en compte de la réalité sociale Les équipes L amélioration continue de la qualité de service aux clients du Groupe repose avant tout sur les compétences et le professionnalisme des collaborateurs de Séché Environnement et sur leur implication

Plus en détail

Egalité hommes-femmes dans le dialogue social

Egalité hommes-femmes dans le dialogue social Négociation collective Cours de formation à l intention des syndicats (CEI?? et Afrique francophone) 11 décembre 2013, Turin Egalité hommes-femmes dans le dialogue social Angelika Muller, Avocate spécialisée

Plus en détail

POURSUITE DE LA CROISSANCE DU CHIFFRE D AFFAIRES AU PREMIER TRIMESTRE 2017 : +6,2% A 21,3 MD PROGRESSION CONTINUE DES VENTES ALIMENTAIRES

POURSUITE DE LA CROISSANCE DU CHIFFRE D AFFAIRES AU PREMIER TRIMESTRE 2017 : +6,2% A 21,3 MD PROGRESSION CONTINUE DES VENTES ALIMENTAIRES POURSUITE DE LA CROISSANCE DU CHIFFRE D AFFAIRES AU PREMIER TRIMESTRE 2017 : +6,2% A 21,3 MD PROGRESSION CONTINUE DES VENTES ALIMENTAIRES Nette hausse du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2017, reflétant

Plus en détail

EDITO. Cher-e-s collègues,

EDITO. Cher-e-s collègues, EDITO Cher-e-s collègues, Comme vous le verrez dans les chiffres et éléments qui vont suivre, l université Lille 1 accuse un certain retard en matière de parité entre hommes et femmes. Les entreprises

Plus en détail

Société Générale SA Assemblée Générale ordinaire du 23 mai 2017

Société Générale SA Assemblée Générale ordinaire du 23 mai 2017 Société Générale SA Assemblée Générale ordinaire du 23 mai 2017 Réponses aux questions écrites des actionnaires Le texte des questions a été résumé (sans en dénaturer le sens) dès lors qu'il n'est pas

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3079 Convention collective nationale IDCC : 669. INDUSTRIES DE FABRICATION MÉCANIQUE

Plus en détail

ACCORD SALARIALDU 27 NOVEMBRE 2014

ACCORD SALARIALDU 27 NOVEMBRE 2014 ACCORD SALARIALDU 27 NOVEMBRE 2014 Entre l UNION FRANCAISE DES INDUSTRIES PETROLIERES et les Organisations Syndicales des salariés suivantes : - CFE-CGC - PETROLE - FEDERATION CHIMIE ENERGIE - CFDT - FEDECHIMIE

Plus en détail

PLAN DE LA PRÉSENTATION

PLAN DE LA PRÉSENTATION PLAN DE LA PRÉSENTATION A. Les dispositions de la loi 1. Cadre européen et national 2. Loi du 4 août 2014 pour l égalité entre les femmes et les hommes B. Les actions du Département de l Ardèche en matière

Plus en détail

Part des frais du personnel sur le budget global

Part des frais du personnel sur le budget global Rapport social de France terre d asile Février 2013 I. Part des frais du personnel sur le budget global 60 000 000,00 Part des frais du personnel sur le budget global 50 000 000,00 40 000 000,00 30 000

Plus en détail

Accord en faveur de l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Direction des Affaires sociales Accord Egalité Hommes/Femmes Mars 2015

Accord en faveur de l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Direction des Affaires sociales Accord Egalité Hommes/Femmes Mars 2015 Accord en faveur de l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes 1 Sommaire Ø Champ d application Ø Domaines d actions Ø Durée de l accord 2 Champ d application 3 Champ d application Ensemble

Plus en détail

L'engagement de la CFE-CGC pour l égalité professionnelle

L'engagement de la CFE-CGC pour l égalité professionnelle L'engagement de la CFE-CGC pour l égalité professionnelle Les principes d'action de la CFE-CGC La CFE-CGC ne parle pas de parité car ce terme implique une notion de quotas que nous rejetons, il sous-entend

Plus en détail

PROJET DU 19 FEVRIER 2015 DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES POUR 2015

PROJET DU 19 FEVRIER 2015 DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES POUR 2015 DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES POUR 2015 Entre : D une part, La Direction de la Société Distribution Casino France, représentée par M. Yves DESJACQUES, Directeur

Plus en détail

ACCORD DU 8 DÉCEMBRE 2009

ACCORD DU 8 DÉCEMBRE 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3015 Convention collective nationale IDCC : 1561. CORDONNERIE ACCORD DU 8 DÉCEMBRE 2009 RELATIF À L

Plus en détail

L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE EST EN PANNE: COMMENT AGIR? Monika Queisser Atelier OCDE-AJEF sur la parité 7 mars 2016

L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE EST EN PANNE: COMMENT AGIR? Monika Queisser Atelier OCDE-AJEF sur la parité 7 mars 2016 L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE EST EN PANNE: COMMENT AGIR? Monika Queisser Atelier OCDE-AJEF sur la parité 7 mars 2016 L augmentation de l emploi des femmes contribue à la réduction des inégalités de revenu

Plus en détail

ACCORD EMPLOI & RESPONSABILITE SOCIALE

ACCORD EMPLOI & RESPONSABILITE SOCIALE ACCORD EMPLOI & RESPONSABILITE SOCIALE Ambition de l accord Le thème central de cet accord est l EMPLOI et notre RESPONSABILITE SOCIALE d employeur pour : Adapter nos organisations, nos compétences aux

Plus en détail

Accord sur l égalité professionnelle Entre les femmes et les hommes 1 er janvier décembre 2014

Accord sur l égalité professionnelle Entre les femmes et les hommes 1 er janvier décembre 2014 Accord sur l égalité professionnelle Entre les femmes et les hommes 1 er janvier 2012-31 décembre 2014 SOMMAIRE PREAMBULE 1. DATE D APPLICATION DE L ACCORD 2. CHAMP D APPLICATION DE L ACCORD 3. RECRUTEMENT

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES 2016 : 85,7 Md

CHIFFRE D AFFAIRES 2016 : 85,7 Md CHIFFRE D AFFAIRES 2016 : 85,7 Md TRES BONNE PERFORMANCE +3,3% sur l année et +3,5% au quatrième trimestre () Cinquième année consécutive de croissance des ventes en comparable et plus fort taux de croissance

Plus en détail

QUELLES ACTIONS POUR L ATTRACTIVITÉ DES MÉTIERS?

QUELLES ACTIONS POUR L ATTRACTIVITÉ DES MÉTIERS? QUELLES ACTIONS POUR L ATTRACTIVITÉ DES MÉTIERS? L embauche est l un des champs de diagnostic et d action définis par la loi en matière d égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. La mixité

Plus en détail

LETTRE DE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT, D ORGANISATION ET DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DE LA CSRP

LETTRE DE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT, D ORGANISATION ET DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DE LA CSRP Commission Sous Régionale des Pêches (CSRP) Secrétariat Permanent LETTRE DE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT, D ORGANISATION ET DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DE LA CSRP Février 2009 Table de matières 1

Plus en détail

VENTES TTC T janvier 2012

VENTES TTC T janvier 2012 2011 en légère croissance, soutenu par les marchés émergents Q4 2011 affecté par la baisse des dépenses discrétionnaires Objectif de résultat opérationnel courant 2011 confirmé Le 2011 du groupe s élève

Plus en détail

ACCORD DU 5 JANVIER 2010

ACCORD DU 5 JANVIER 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3081 Conventions collectives nationales INDUSTRIES DE CARRIÈRES ET DE MATÉRIAUX IDCC : 87. Ouvriers

Plus en détail

Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes 07 scope SYNTHÈSE D ÉTUDE SEPTEMBRE 2011 Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Recueil sur les pratiques des industries alimentaires www.observia-metiers.fr Recueil sur les pratiques des

Plus en détail

«Famille et Entreprise» 2016

«Famille et Entreprise» 2016 «Famille et Entreprise» 2016 Étude annuelle pour La Maison Bleue et Le Figaro Étude réalisée par Viavoice auprès des dirigeants d entreprise et des DRH Août 2016 Les crèches nouvelle génération! www.la-maison-bleue.frr

Plus en détail

Fédération de la Publicité

Fédération de la Publicité Accord de branche de la Convention collective nationale des entreprises de la publicité et assimilées portant modification de l annexe III relative aux salaires PREAMBULE Les organisations syndicales représentatives

Plus en détail

1. Le contexte européen

1. Le contexte européen 1 Institut pour l égalité des femmes et des hommes La loi du 22 avril 2012 et ses objectifs 2 1. 1 3 1.1. Traité et directive Article 157 du Traité sur le fonctionnement de l Union européenne (ratio legis

Plus en détail

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous?

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous? La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur De quoi parlons-nous? Il s agit de faire le point sur l une des principales missions de la fonction

Plus en détail

Février Communication On Progress 2016

Février Communication On Progress 2016 Février 2016 Communication On Progress 2016 SOMMAIRE Lettre d engagement du Président de Pénélope 3 Droits de l Homme..6 Conditions de Travail 7 Environnement...8 Lutte contre la corruption... 10 Présentation

Plus en détail

5-11 Octobre 2015 SEMAINE DE L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE FEMMES-HOMMES. La France avance. femmes.gouv.fr

5-11 Octobre 2015 SEMAINE DE L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE FEMMES-HOMMES. La France avance. femmes.gouv.fr 5-11 Octobre 2015 SEMAINE DE L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE FEMMES-HOMMES La France avance femmes.gouv.fr Contacts Presse Cabinet de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits

Plus en détail

PLAN D ACTIONS POUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES AU SEIN DE LA SOCIETE CUSTOM SOLUTIONS

PLAN D ACTIONS POUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES AU SEIN DE LA SOCIETE CUSTOM SOLUTIONS PLAN D ACTIONS POUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES AU SEIN DE LA SOCIETE CUSTOM SOLUTIONS Préambule : La Société CUSTOM SOLUTIONS, entend dans le cadre du présent plan d action

Plus en détail

Des réseaux pour les hommes pour les femmes pour l entreprise

Des réseaux pour les hommes pour les femmes pour l entreprise Des réseaux pour les hommes pour les femmes pour l entreprise Networking, les réseaux au service de vos ambitions Conférence animée par Xavière Phisel et Isabelle Macquart 1 Un réseau est un groupe, qui

Plus en détail

Ecole de la GRH. Diversité et lutte contre les discriminations. Octobre 2010 Présentation par Yasmine OUANNOUGHI

Ecole de la GRH. Diversité et lutte contre les discriminations. Octobre 2010 Présentation par Yasmine OUANNOUGHI Diversité et lutte contre les discriminations Ecole de la GRH Octobre 2010 Présentation par Yasmine OUANNOUGHI Chargée de mission diversité et égalité professionnelle pour les ministères économique et

Plus en détail

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE #1

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE #1 CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE #1 NOS ENGAGEMENTS #2 CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE Le Groupe Crédit Agricole exprime au travers de cette nouvelle Charte Ethique ses engagements pour un comportement

Plus en détail

AVENANT N 43 DU 13 JUIN 2014

AVENANT N 43 DU 13 JUIN 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3238 Convention collective nationale IDCC : 1558. INDUSTRIES CÉRAMIQUES DE FRANCE

Plus en détail

DIRECCTE PACA / SESE. L égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Analyse d accords d entreprises signés en Paca

DIRECCTE PACA / SESE. L égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Analyse d accords d entreprises signés en Paca DIRECCTE PACA / SESE L égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Analyse d accords d entreprises signés en Paca Institut Régional du Travail (Aix-Marseille Université) Jeudi 4 juin 2015, matin

Plus en détail

Direction des Ressources Humaines. Synthèse du plan d action Egalité professionnelle 2012

Direction des Ressources Humaines. Synthèse du plan d action Egalité professionnelle 2012 Direction des Ressources Humaines Synthèse du plan d action Egalité professionnelle 2012 Dans le cadre des dispositions issues du code du travail, il est établi une synthèse du plan d actions. I Des indicateurs

Plus en détail

SOLIDE CROISSANCE ORGANIQUE DES VENTES : +2,8% AU TROISIEME TRIMESTRE ,8% POUR LES 9 PREMIERS MOIS 2014

SOLIDE CROISSANCE ORGANIQUE DES VENTES : +2,8% AU TROISIEME TRIMESTRE ,8% POUR LES 9 PREMIERS MOIS 2014 SOLIDE CROISSANCE ORGANIQUE DES VENTES : +2,8% AU TROISIEME TRIMESTRE 2014 +3,8% POUR LES 9 PREMIERS MOIS 2014 Chiffre d affaires du troisième trimestre 2014 : 21,1 Md, en progression de +2,8% o France

Plus en détail

Charte d investissement pour la Caisse de Pension Artes & Comoedia

Charte d investissement pour la Caisse de Pension Artes & Comoedia Charte d investissement pour la Caisse de Pension Artes & Comoedia Charte Principes d investissement pour Artes & Comoedia Le Conseil de Fondation partage unanimement la vision d un développement durable

Plus en détail

Lancement du Réseau entreprises pour l égalité

Lancement du Réseau entreprises pour l égalité Lancement du Réseau entreprises pour l égalité 24 juin 2015 Introduction Pascale Boistard Secrétaire d Etat chargée des Droits des femmes À combien s élève l écart salarial entre les femmes et les hommes

Plus en détail

Négociation «Qualité de vie au travail et égalité professionnelle»

Négociation «Qualité de vie au travail et égalité professionnelle» Qualité de vie au travail et égalité professionnelle n 12 14 décembre 2012 Voici le numéro 12 de l écho des négos, support qui sera utilisé pour toutes les négociations interprofessionnelles en cours.

Plus en détail

Mise en œuvre au sein de la CEPAL des dispositions des articles 3.2 et 4.5 de l accord Groupe GPEC du 20 janvier 2015

Mise en œuvre au sein de la CEPAL des dispositions des articles 3.2 et 4.5 de l accord Groupe GPEC du 20 janvier 2015 Mise en œuvre au sein de la CEPAL des dispositions des articles 3.2 et 4.5 de l accord Groupe GPEC du 20 janvier 2015 Période du 1 er janvier 2015 au 31 décembre 2017 La CEPAL met en œuvre les engagements

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Guide à destination des entreprises pour bien conduire un entretien professionnel

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Guide à destination des entreprises pour bien conduire un entretien professionnel L ENTRETIEN PROFESSIONNEL DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Guide à destination des entreprises pour bien conduire un entretien professionnel Document établi par la Commission Paritaire Nationale

Plus en détail