5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras"

Transcription

1 ANNEE UNIVERSITAIRE LICENCE 1 2 ème SESSION 2 ème SEMESTRE Juin 2011 UNITE 7 ANATOMIE DUREE : 30 mn COEFFICIENT : 3 Sujet proposé par V. ARSAC : 1) La scapula : A) Est un os plat et triangulaire B) Est attenante à la cage thoracique C) Présente une face inférieure qui s articule avec la tubérosité costale D) Est parcourue par la gouttière radiale sur sa face postérieure E) L angle inférieur se déplace considérablement lorsque le bras est abduction 2) Figure 1 : la scapula A) Cette figure représente la face antérieure de la scapula droite B) Cette figure représente la face postérieure de la scapula gauche C) On observe l épine de la scapula qui se détache du bord intérieur D) Le numéro 1 représente l accromion E) Le numéro 2 permet d observer l origine du muscle grand rond 3) Fonctions musculaires A) Les muscles ont essentiellement une fonction de mouvement B) Les muscles maintiennent les articulations et créent le mouvement C) Les muscles profonds sont essentiellement des muscles moteurs D) Les muscles bi-articulaires créent une plus grande puissance musculaire que les muscles mono-articulaires E) Certaines articulations sont essentiellement à renfort musculaire 4) Agonistes / Antagonistes A) Les mono-articulaires ne peuvent avoir qu une fonction agoniste au mouvement B) Les mono-articulaires sont agonistes ou antagonistes en fonction du mouvement considéré C) Les bi-articulaires sont très majoritairement antagonistes du mouvement de la 1 ère articulation et simultanément agonistes du mouvement de la 2 nde articulation D) Sans les muscles antagonistes du mouvement, les structures passives ne pourraient préserver l intégrité des articulations E) La vitesse de rotation articulaire diminue fortement au moment où l on observe une activation des antagonistes. 5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras C) Son épiphyse proximale s articule avec la scapula D) Le muscle sous-scapulaire s insère sur le petit tubercule ou trochin E) Le muscle petit rond s insère sur le grand tubercule ou trochiter 6) Figure 2 : l humérus A) Cette figure représente une vue antérieure de l humérus gauche B) Le numéro 1 représente le grand tubercule C) Le numéro 2 représente la gouttière radiale D) La ligne tracée entre A et B représente le col anatomique de l os E) Le muscle grand dentelé s insère sur le numéro 2 7) Muscles de l épaule s insérant sur l humérus A) La totalité de ces muscles s insèrent sur la face antérieure de l humérus B) Les muscles de la coiffe des rotateurs font partie de ce groupe de muscles C) Le petit rond est le seul muscle de ce groupe qui ne s insère pas sur l humérus D) Le deltoïde s insère sur le grand tubercule (trochiter) E) Le sous épineux (infra-épineux) se rend au grand tubercule (trochiter) postérieurement à l insertion du susépineux (supra-épineux) 8) Le muscle sus-épineux (supra-épineux) A) Est en partie recouvert par le trapèze et le deltoïde B) Maintient la tête humérale dans la cavité glénoïde

2 C) La tendinite de ce muscle est très fréquente et s accompagne très souvent de dépôts calcaires sur le tendon D) Passe au dessus de la capsule articulaire de l épaule à laquelle il s unit E) Remplit à la fois un rôle moteur d abduction et stabilisateur de l articulation de l épaule 9) Le muscle deltoïde A) Est un muscle superficiel B) Est un muscle épais formant l arrondi de l épaule, observable quel que soit l âge du sujet C) Est formé de 3 portions pouvant remplir des rôles synergiques, parfois antagonistes D) Forme le bord postérieur de l épaule E) Est l abducteur le plus puissant quel que soit le degré d abduction du bras par rapport au tronc 10) Figure 3 : muscles de la face antérieure du tronc A) Le numéro 1 représente le grand pectoral (portion claviculaire) B) Le numéro 1 permet d abaisser le bras avec force C) Le muscle numéro 2 est très utilisé en natation dans la première partie de la phase aquatique, en crawl et en papillon notamment D) Le muscle petit rhomboïde se situe juste en dessous du numéro 1 E) Le muscle numéro 1 représente dans son ensemble le bord postérieur de l aisselle 11) Les muscles superficiels des membres inférieurs: A) Permettent de maintenir la station «debout commode» B) sont principalement des muscles de posture C) sont des muscles actifs pour initier et produire les mouvements D) peuvent être des muscles mono ou biarticulaires E) développent une puissance musculaire majoritairement plus importante que les muscles profonds 12) Mouvements de flexion de l avant-bras sur le bras A) Etant mono-articulaire, le brachial antérieur est plus puissant que le biceps brachial dans ce type de mouvement B) Le long supinateur (brachio-radial) participe très activement à ce type de mouvement C) Le biceps brachial et le brachial antérieur développent à eux-seuls la totalité de la puissance de ce mouvement de flexio D) Le muscle anconé intervient également mais de manière beaucoup plus faible dans ce mouvement de flexion E) Par sa portion bi-articulaire, le triceps peut participer secondairement, de manière agoniste à ce mouvement de flexion 13) Muscles postérieurs de la jambe A) Les gastrocnémiens sont les seuls muscles bi-articulaires du plan superficiel postérieur de la jambe B) Les gastrocnémiens sont simultanément antagonistes du mouvement d extension de la jambe sur la cuisse et agonistes de la flexion plantaire C) Le triceps sural dans sa totalité est antagoniste du mouvement créé par le quadriceps D) Le triceps sural fait partie de la loge profonde des muscles postérieurs de la jambe E) Le muscle jambier antérieur est antagoniste des gastrocnémiens 14) Union des os constituants le bassin A) La symphyse pubienne permet l union des deux os iliaques B) L union des 2 os coxaux (iliaques) est renforcée par 2 ligaments très résistants C) Il existe une articulation entre le sacrum et l iliaque D) Il existe une capsule articulaire très rigide entre les 2 os coxaux (iliaques) E) Les différences sexuelles au niveau du bassin peuvent s expliquer par des renforts ligamentaires relativement faibles chez la femme 15) Figure 4 : le fémur A) Il s agit d un fémur droit en vue antérieure B) On aperçoit uniquement l une des trois faces du fémur (la face antérieure) sur ce schéma C) Le grand trochanter se situe sur la partie plus externe de la face antérieure de l épiphyse proximale

3 D) Le numéro 1 représente le grand trochanter E) Le numéro 2 représente la trochlée fémorale 16) Angle cervico diaphysaire du fémur A) Donne l orientation de la jambe en valgum ou varum B) Joue sur l importance de la stabilité du fémur C) Est plus élevé chez le bébé que chez l adulte de 30 ans D) Plus l angle est faible, plus on risque un fracture du col du fémur E) Est l angle formé entre une droite traversant le col et une autre droite transversale à travers les condyles 17) Muscles dorsaux de la hanche A) Constitués de 2 groupes musculaires : antérieur et postérieur B) Le psoas iliaque forme à lui seul le groupe antérieur des muscles dorsaux de la hanche C) Le psoas iliaque est le muscle le plus important au niveau de l élévation de la jambe en avant D) Bien que très profond, le psoas iliaque joue un rôle moteur fondamental dans la marche E) Chaque muscle du groupe postérieur des muscles dorsaux de la hanche s insère sur le grand trochanter du fémur 18) Le muscle quadriceps A) Possède différents faisceaux, tous biarticulaires B) S insère par un tendon unique sur la rotule, puis sur la tubérosité antérieure du tibia C) Prend son origine sur l épine iliaque antéro-supérieure D) Joue un rôle dans le mouvement de flexion de la cuisse par rapport au tronc E) Lors d un saut vertical sans élan, il est à la fois antagoniste du mouvement du tronc par rapport à la cuisse et agoniste du mouvement de la cuisse par rapport à la jambe 19) Le muscle couturier A) Prend son origine sur la ligne âpre du fémur B) Est un muscle bi-articulaire C) Appartient aux muscles de la patte d oie D) Est un extenseur de la jambe sur la cuisse E) Genou fléchi, ce muscle est également rotateur interne de la jambe 20) Muscles postérieurs de la cuisse A) Le biceps crural est le seul rotateur externe de la jambe par rapport à la cuisse B) Le demi tendineux (semi-tendineux) fait partie des muscles de la patte d oie C) Le demi tendineux (semi-tendineux) est bi-articulaire, et permet donc simultanément de mettre en action la cuisse par rapport au tronc et la jambe par rapport à la cuisse D) Le demi tendineux (semi-tendineux) tendon final se termine en 3 parties en dessous du ligament latéral interne du genou E) Les gastrocnémiens (jumeaux) font partie des muscles bi-articulaires de la cuisse 21) La ceinture scapulaire A) Est composée de trois articulations différentes B) Sa stabilité est assurée par des renforts articulaires cartilagineux et par une enveloppe tendineuse et musculaire très solide C) La coiffe des rotateurs est un complexe musculaire permettant de maintenir la stabilité de la ceinture scapulaire D) Comprend au moins une articulation de type énarthrose E) L articulation acromio-clavosulaire est formée de 2 surfaces presque planes revêtues de cartilage 22) L articulation scapulo-humérale A) Est la plus mobile du corps après l articulation de la hanche B) Les appareils musculaire et ligamentaire jouent un rôle majeur dans le maintien de cette articulation C) La majorité des tendons musculaires se situent sur la partie postérieure de cette articulation, ce qui explique que la majorité des luxations se fasse surtout vers l avant D) Lors d une luxation de cette articulation, le sujet ne ressent souvent que très peu de

4 gêne, le bras restant très mobile par rapport au tronc E) Lors d une atteinte à cette articulation, le sujet ressent une douleur lors de l élévation du bras et également à la palpation. 23) Fracture de la clavicule A) Provient dans la majorité des cas d une chute ou d un choc direct sur l épaule B) La douleur limite très souvent la mobilité de la totalité de l épaule et du bras C) On observe dans la majorité des cas accompagnant cette fracture, des lésions parallèles au niveau du ligament interclaviculaire D) Des complications peuvent s observer suite à cette fracture, telles que une compression des nerfs du bras, une compression des vaisseaux sanguins ou encore un embrochage du poumon. E) Le traitement de cette fracture est très simple, la ré-ossification s effectuant très rapidement 24) Articulation du genou A) La capsule articulaire est très petite et très résistante B) La paroi postérieure de la capsule articulaire contient la rotule C) C est la plus grosse articulation du corps D) Les surfaces articulaires sont chacun des condyles fémoraux qui s articulent entre eux E) Entre les surfaces articulaires se situent les ménisques 25) La rotule A) Se constitue suite à l ossification du ligament transverse B) Est située dans la terminaison tendineuse du muscle couturier C) Est le plus gros os sésamoïde du corps D) Est maintenue latéralement par 2 sortes de ligaments (les ailerons rotuliens) E) Est reliée à la tubérosité antérieure du tibia par le ligament rotulien 26) Les ligaments du genou A) Les ligaments latéraux assurent la stabilité latérale du genou B) Le ligament croisé postérieur est un ligament très puissant situé en arrière du ligament croisé antérieur, sur la partie central du genou C) Une entorse bénigne des ligaments latéraux n entraîne aucune instabilité du genou D) La rupture des ligaments croisés est une blessure engendrant moins de problèmes que la rupture des ligaments latéraux E) La rupture du ligament croisé antérieur est un traumatisme très rare, observé seulement suite à un choc direct violent sur la partie antérieure de la jambe 27) Pathologies observées au niveau du genou A) L arthrose est une pathologie décrite par l usure du cartilage recouvrant les surfaces osseuses B) Les manifestations cliniques de l arthrose sont principalement des douleurs localisées puis une déformation de l axe cuisse jambe C) La maladie d Osgood-Schlatter entraîne une douleur à l insertion basse du tendon rotulien D) La maladie d Osgood-Schlatter s observe en majorité chez les filles prépubères E) Le traitement suite au diagnostic de la maladie d Osgood-Schlatter est une intervention chirurgicale permettant de redresser l axe jambe-cuisse.

5

Palpation épaule. Kamina, 2002

Palpation épaule. Kamina, 2002 Palpation épaule 1. Les principaux repères osseux de la région de l épaule Le sujet est assis sur une chaise, avant-bras reposant sur la table de traitement ; l examinateur est debout derrière le sujet

Plus en détail

EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE

EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE INSPECTION ET REPERES FACE ANTERIEURE REPERES OSSEUX ET MUSCULAIRES DEROULEMENT DE L EXAMEN FACE POSTERIEURE REPERES OSSEUX ET MUSCULAIRES DEROULEMENT DE L EXAMEN EXAMEN DIT

Plus en détail

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions LES ABDOMINAUX schémas Le grand droit: partie haute et basse Le grand droit A. Crunch Origine du muscle : 5, 6, 7e côtes et apophyse xiphoïde jusqu à l épine pubis. Action: abaisseur des côtes, fléchisseurs

Plus en détail

Planches anatomiques de l épaule. réunion amiform sfm du 27/11/2011. Anatomie osseuse et musculaire. Planches anatomiques de l épaule réunion amiform

Planches anatomiques de l épaule. réunion amiform sfm du 27/11/2011. Anatomie osseuse et musculaire. Planches anatomiques de l épaule réunion amiform Planches anatomiques de l épaule réunion amiform Planches anatomiques de l épaule Dr E Bigorra réunion amiform sfm du 27/11/2011 Anatomie osseuse et musculaire Page 2 Planches anatomiques de l épaule réunion

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle de l épaule. Exemple de l abduction

Anatomie fonctionnelle de l épaule. Exemple de l abduction Anatomie fonctionnelle de l épaule. Exemple de l abduction 1 Introduction L épaule est l articulation proximale du membre supérieur permettant de diriger l ensemble du membre dans toutes les directions

Plus en détail

Chapitre 6. LES MUSCLES DU PÉDALAGE

Chapitre 6. LES MUSCLES DU PÉDALAGE Chapitre 6. LES MUSCLES DU PÉDALAGE «Une description anatomique doit être complète, précise, simple, mais en même temps suggestive.» Henry ROUVIÈRE, Préface à l Anatomie humaine, descriptive et topographique,

Plus en détail

Sémiologie de l épaule. Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat

Sémiologie de l épaule. Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat Sémiologie de l épaule Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat Articulation scapulo-humérale Enarthrose: segments de sphères articulées Rappel anatomique La glène est plate, sa concavité est

Plus en détail

L appareil locomoteur :

L appareil locomoteur : L appareil locomoteur : Constitué du squelette (les os), des muscles squelettiques permettant la locomotion et tous les mouvements La fonction locomotrice : - Intervient dans le maintien de la posture

Plus en détail

SYGMAPREPA Correction QCM d UE 5 n 2 15/02/2012

SYGMAPREPA Correction QCM d UE 5 n 2 15/02/2012 SYGMAPREPA Correction QCM d UE 5 n 2 15/02/2012 Question 1 A. Pour chaque membre on peut décrire cinq parties, depuis la racine jusqu à l extrémité distale. B. La ceinture scapulaire est formée de deux

Plus en détail

Usage strictement personnel uniquement. www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle

Usage strictement personnel uniquement. www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle Usage strictement personnel uniquement www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle bibliographie Masso kinésithérapie et thérapie manuelle pratique, Michel DUFOUR, édition MASSON, 2009 La morpho-palpation,

Plus en détail

MUSCLES DU COU MUSCLES DU THORAX. Sterno-cléido-mastoïdien

MUSCLES DU COU MUSCLES DU THORAX. Sterno-cléido-mastoïdien MUSCLES DU COU Sterno-cléido-mastoïdien Muscle antérolatéral du cou, tendu entre le sternum, la clavicule et le temporal. Un chef sternal sur le manubrium et un chef claviculaire sur l'extrémité proximale

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

Articulations du coude et de l avant-bras

Articulations du coude et de l avant-bras Articulations du coude et de l avant-bras 1 Articulation du coude 1.1 Définition Le coude est l articulation intermédiaire du membre supérieur. Elle comprend trois articulations distinctes entre l humérus,

Plus en détail

Anatomie - ceinture scapulaire. Anatomie des muscles de la ceinture scapulaire: insertions et actions. La ceinture scapulaire. La ceinture scapulaire

Anatomie - ceinture scapulaire. Anatomie des muscles de la ceinture scapulaire: insertions et actions. La ceinture scapulaire. La ceinture scapulaire Anatomie des muscles de la ceinture scapulaire: insertions et actions CESA AGFF 2016 La ceinture scapulaire La ceinture scapulaire est un ensemble de structures: osseuse, articulaire (tendineuse, discale,

Plus en détail

Epaule douloureuse non traumatique. Dre Anne Zaninetti-Schaerer Atelier pratique Jeudi 5 novembre 2015

Epaule douloureuse non traumatique. Dre Anne Zaninetti-Schaerer Atelier pratique Jeudi 5 novembre 2015 Epaule douloureuse non traumatique Dre Anne Zaninetti-Schaerer Atelier pratique Jeudi 5 novembre 2015 Muscles de la ceinture scapulaire 1) Coiffe des rotateurs Supraspinatus Infraspinatus Teres Minor Subscapularis

Plus en détail

EXERCICE RÉPONSES. Identifiez les os pointés : 1. Vertèbres cervicales. 2. Clavicule. 3. Scapula. 4. Sternum. 5. Côte. 6. Humérus

EXERCICE RÉPONSES. Identifiez les os pointés : 1. Vertèbres cervicales. 2. Clavicule. 3. Scapula. 4. Sternum. 5. Côte. 6. Humérus EXERCICE Identifiez les os pointés : 1. Vertèbres cervicales 2. Clavicule 3. Scapula 4. Sternum 5. Côte 6. Humérus 7. Vertèbre thoracique 8. Vertèbre lombaire 9. Sacrum (vertèbres sacrées 1 à 5) 10. Carpe

Plus en détail

Cours n 12. Le genou. Aurélien Pichon

Cours n 12. Le genou. Aurélien Pichon Cours n 12 Le genou Aurélien Pichon Le genou I. Généralités II. Ostéologie du genou A. Épiphyse distale du fémur (rappel) B. Le tibia : Son épiphyse proximale C. Le péroné D. La rotule III. Arthrologie

Plus en détail

Petit fessier. Moyen fessier

Petit fessier. Moyen fessier Muscles des membres inférieurs Petit fessier Définition : Muscle péri articulaire de la hanche Monoarticulaire Situation : Il est tendu de la fosse iliaque externe au grand trochanter : Dans la fosse iliaque

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos...

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos... Table des matières Avant-propos... V Partie 1 Théorie 1 Définition... 2 2 Classification des points gâchettes... 3 Points gâchettes actifs et latents... 3 Symptômes... 3 Facteurs favorisants... 4 3 Physiopathologie

Plus en détail

UE Appareil locomoteur Anatomie Pr. Baqué ARTICULATION DU GENOU. 06/03/2012 Sidonie B.

UE Appareil locomoteur Anatomie Pr. Baqué ARTICULATION DU GENOU. 06/03/2012 Sidonie B. ARTICULATION DU GENOU INTRODUCTION GENOU = Articulation entre : - Fémur et tibia - Fémur et rotule Fonctions : plier la jambe, marcher et se tenir debout. Défi biomécanique : très grande mobilité (flexion

Plus en détail

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012 - Les formations du CREF - - Préparation physique - PREVENTION DES MEMBRES SUPERIEURS (POIGNET, EPAULE) DANS LES ACTIVITES GYMNIQUES Vendredi 13 janvier 2012 - Gymnase de Mont Saint Aignan - La pratique

Plus en détail

LES MUSCLES DE LA CUISSE

LES MUSCLES DE LA CUISSE LES MUSCLES DE LA CUISSE 1. GENERALITES correpondent aux muscles qui occupent le segment fémoral du membre pelvien. ils sont répartis en trois groupes musculaires : ventral, médial et dorsal. Ces trois

Plus en détail

Document réalisé par Sébastien MAITRE. www.preparation-physique.net

Document réalisé par Sébastien MAITRE. www.preparation-physique.net ANALYSE BIOMÉCANIQUE du DÉVELOPPÉ COUCHÉ Document réalisé par Sébastien MAITRE. www.preparation-physique.net PRÉSENTATION GÉNÉRALE Le développé couché est un des 3 mouvements, avec la flexion de jambe

Plus en détail

ARTICULATION DU GENOU

ARTICULATION DU GENOU ARTICULATION DU GENOU PLAN D ETUDE INTRODUCTION 1-SURFACES ARTICULAIRES 2-MOYENS D UNION 3-SYNOVIALE 4-PHYSIOLOGIE ARTCULAIRE 5-APPLICATIONS CLINIQUES 6-RADIO-ANATOMIE INTRODUCTION Le genou est une grosse

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

Marilyn Charbonneau Entraîneur privé ISSA Master Fitness Trainer - C.E.P.

Marilyn Charbonneau Entraîneur privé ISSA Master Fitness Trainer - C.E.P. Marilyn Charbonneau Entraîneur privé ISSA Master Fitness Trainer - C.E.P. Pourquoi? Ü Renforcer les muscles de posture Ü Renforcer les muscles ac1fs (pédalage) Ü Combler les déséquilibre (stabilisa1on)

Plus en détail

Le Membre thoracique

Le Membre thoracique TUTORAT DE MEDECINE RANGUEIL ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PCEM1 Schémas d anatomie Le Membre thoracique Schémas : Marie Bourgouin Réalisation : Salim Kanoun Droits déposés chez créasafe En aucun cas les

Plus en détail

Articulation gléno-humérale

Articulation gléno-humérale Articulation gléno-humérale 1 Définition L articulation gléno-humérale est l articulation qui unit l humérus à la scapula. C est l articulation proximale du membre supérieur. Elle fait partie du complexe

Plus en détail

1/ Anatomie appliquée aux traumatismes: membre inférieur

1/ Anatomie appliquée aux traumatismes: membre inférieur SEMESTRE 1 UE 2.4.S1 Processus traumatiques 1/ Anatomie appliquée aux traumatismes: membre inférieur Locomotion, stabilité Uni au tronc par la ceinture pelvienne: sacrum + os coxal Hanche, cuisse, genou,

Plus en détail

Myologie de l appareil locomoteur

Myologie de l appareil locomoteur Myologie de l appareil locomoteur Claude HERTOGH, MCF UFR STAPS Université des Antilles et de la Guyane Cours en ligne : http://calamar.univ-ag.fr/uag/staps Menu "cours en ligne" COU / TRONC MEMBRE SUP.

Plus en détail

FEDERATION FRANÇAISE DE SAUVETAGE ET DE SECOURISME DOCUMENT COMMISSION SPORTIVE

FEDERATION FRANÇAISE DE SAUVETAGE ET DE SECOURISME DOCUMENT COMMISSION SPORTIVE PRINCIPAUX MUSCLES DE LA PARTIE SUPERIEUR SOLLICITES EN PADDLE BOARD (SAUVETAGE COTIER) I. Analyse de muscles intervenant durant la phase de propulsion (prise d appuis, tractions) : - Le Deltoïde: Muscle

Plus en détail

(Tenseur du fascia lata)

(Tenseur du fascia lata) ABDUCTION DE LA HANCHE À PAR TIR D'UNE POSITION DE FLEXION (Tenseur du fascia lata) L4 Nerf glutéal supérieur Vers : Tenseur du fascia lata L4-S1 L5 S1 Tenseur du fascia lata Scia FIGURE 6-44 Tenseur du

Plus en détail

Biomécanique du Genou LCA

Biomécanique du Genou LCA Biomécanique du Genou LCA PR GILBERT VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA BEGIN 94160 SAINT-MANDE L iconographie est notamment issue des ouvrages de Mr Netter et Kapandji. INTRODUCTION Articulation

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!!

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! LES LEVÉES DE TENSION Principe Obtenir un relâchement musculaire en pratiquant une contraction musculaire de 6 secondes puis un étirement lors du relâchement

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

Le Placement des Omoplates

Le Placement des Omoplates N 6 OMOPLATES_FFTA 04/11/10 10:23 Page1 Collection Enseigner le Tir à l Arc N 6 268/270 rue de Brément - 93 561 Rosny sous Bois Cedex Tél. : 01 48 12 12 20 - Fax : 01 48 94 23 48 e-mail : ffta@ffta.fr

Plus en détail

Cochez la ou les réponses justes

Cochez la ou les réponses justes Cochez la ou les réponses justes Faculté de Médecine d Alger Laboratoire d'anatomie Médico-chirurgicale Deuxième contrôle écrit d'anatomie Normale. Durée: 1h 15 mn Année 2015-2016. Alger 13 Mars 2016 Q1-Les

Plus en détail

257. Lésions ligamentaires et méniscales du genou et de la cheville

257. Lésions ligamentaires et méniscales du genou et de la cheville Sommaire 257. Lésions ligamentaires et méniscales du genou et de la cheville diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Stabilité fémoro tibiale Ligament croisé antéro externe : trois faisceaux, insertion

Plus en détail

Laboratoire d Anatomie Médico Chirurgicale

Laboratoire d Anatomie Médico Chirurgicale Laboratoire d Anatomie Médico Chirurgicale Faculté de Médecine d Annaba Plan du cours Introduction Surfaces articulaires Moyens d union Synoviale Physiologie articulaire Applications cliniques Rdi Radio

Plus en détail

SESSION PRINCIPALE JANVIER 2015 CORRIGE DE L EPREUVE DU THEME Va

SESSION PRINCIPALE JANVIER 2015 CORRIGE DE L EPREUVE DU THEME Va UNIVERSITE TUNIS ELMANAR ANNEE UNIVERSITAIRE 2014 2015 FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS SESSION PRINCIPALE JANVIER 2015 CORRIGE DE L EPREUVE DU THEME Va Pour les QCM : Une erreur par AJOUT ou OUBLI : 0.5 pts

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

Dr BENABDESSADOK A Les schéma du diapo sont issus des livres : ROUVIERE D ANATOMIE TOME III P. KAMINA FASCICULE N :11 NETTER ATLAS D ANATOMIE

Dr BENABDESSADOK A Les schéma du diapo sont issus des livres : ROUVIERE D ANATOMIE TOME III P. KAMINA FASCICULE N :11 NETTER ATLAS D ANATOMIE Dr BENABDESSADOK A Les schéma du diapo sont issus des livres : ROUVIERE D ANATOMIE TOME III P. KAMINA FASCICULE N :11 NETTER ATLAS D ANATOMIE (MEMBRES) L attache du Membre thoracique au thorax s effectue

Plus en détail

Dr. Michel Hunkeler Cours d anatomie/physiologie 2004-2005 Av. Gare 1 2000 Neuchâtel Université de Neuchâtel

Dr. Michel Hunkeler Cours d anatomie/physiologie 2004-2005 Av. Gare 1 2000 Neuchâtel Université de Neuchâtel Cours d anatomie/physiologie Les os et le squelette 206 os Charpente du corps humain Protection Production des cellules sanguines Réservoir de calcium Généralités Structure de l os L os est constitué d

Plus en détail

Les trois mouvements. 3 Le développé couché. 3.1 Description. 3.2 Découpage technique

Les trois mouvements. 3 Le développé couché. 3.1 Description. 3.2 Découpage technique Les trois mouvements 3 Le développé couché Cet exercice est sûrement l un des plus pratiqué au monde. En effet, nombre de sportifs, quelle que soit leur discipline, se jaugent sur cet exercice fondamental,

Plus en détail

Problème rotulien. Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies :

Problème rotulien. Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies : Problème rotulien Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies : Le syndrôme rotulien. L instabilité de la rotule (luxation). L arthrose de la rotule. 1. Le syndrôme rotulien : C est l ensemble

Plus en détail

MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL

MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL LYCEE J. FAVARD GUERET DEVELOPPE COUCHE Placement : Bas du dos collé au banc, pieds posés sur le banc, les yeux sous la barre Exécution : Contrôler la descente de la barre

Plus en détail

Région du genou 1. Observation statique et dynamique 2. Palpation

Région du genou 1. Observation statique et dynamique 2. Palpation Région du genou 1. Observation statique et dynamique 2. Palpation 1. a) Observation statique a) Debout, plans frontal, sagittal et horizontal Attitude antalgique une douleur dans la région du genou induit

Plus en détail

EXAMEN DU GENOU. Méthodologie clinique à travers l anatomie et la bio-mécanique

EXAMEN DU GENOU. Méthodologie clinique à travers l anatomie et la bio-mécanique EXAMEN DU GENOU Méthodologie clinique à travers l anatomie et la bio-mécanique Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 St-Mandé L iconographie est notamment issue des ouvrages

Plus en détail

Biomécanique de l Articulationl Coxo-fémorale

Biomécanique de l Articulationl Coxo-fémorale Biomécanique de l Articulationl Coxo-fémorale PR GILBERT VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA BEGIN 94160 SAINT-MANDE L iconographie est notamment issue des ouvrages de Mr Netter et Kapandji.

Plus en détail

Sciences & Technologie LE SQUELETTE

Sciences & Technologie LE SQUELETTE LE SQUELETTE L appareil moteur de l homme est constitué par un squelette osseux articulé et par des muscles qui prennent appui sur les os et les mettent en mouvement. Le squelette joue un rôle important

Plus en détail

ANATOMIE DESCRIPTIVE DES MEMBRES INFERIEURS

ANATOMIE DESCRIPTIVE DES MEMBRES INFERIEURS 2.1.2. ANATOMIE DESCRIPTIVE DES MEMBRES INFERIEURS LES OS Os plat Unit le membre inférieur au tronc Comporte 3 parties : Segment moyen Segment supérieur Segment inférieur - Un segment moyen creusé à sa

Plus en détail

Entraînement des Epaules

Entraînement des Epaules Entraînement des Epaules Partie antérieure Développé antérieur en prise serrée : L écartement des mains ne dépasse pas la largeur des épaules. On prend la barre en pronation avec les pouces sous la barre

Plus en détail

Les lésions de la Coiffe des Rotateurs chez le Sportif de la quarantaine et +

Les lésions de la Coiffe des Rotateurs chez le Sportif de la quarantaine et + Les lésions de la Coiffe des Rotateurs chez le Sportif de la quarantaine et + - Le point de vue du Chirurgien - Didier FONTÈS Institut Main, Epaule et Sport Paris Espace Médical Vauban (Paris 7) Lésions

Plus en détail

Faculté De Médecine De Tlemcen 2010/2011 L HUMÉRUS. Ostéologie du membre supérieur. Dr Benabdessadok A

Faculté De Médecine De Tlemcen 2010/2011 L HUMÉRUS. Ostéologie du membre supérieur. Dr Benabdessadok A Faculté De Médecine De Tlemcen 2010/2011 L HUMÉRUS Ostéologie du membre supérieur Dr Benabdessadok A Définition: L humérus forme a lui seul le squelette du bras. Os long paire et asymétrique. Il s articule

Plus en détail

L ETUDE DE LA FIBRE STRIEE ET DE LA PHYSIOLOGIE MUSCULAIRE SERONT TRAITEES DANS LE CHAPITRE PHYSIOLOGIE APPLIQUEE

L ETUDE DE LA FIBRE STRIEE ET DE LA PHYSIOLOGIE MUSCULAIRE SERONT TRAITEES DANS LE CHAPITRE PHYSIOLOGIE APPLIQUEE L ETUDE DE LA FIBRE STRIEE ET DE LA PHYSIOLOGIE MUSCULAIRE SERONT TRAITEES DANS LE CHAPITRE PHYSIOLOGIE APPLIQUEE 2.1.1 ANATOMIE DU MEMBRE SUPERIEUR Les os: la scapula ( omoplate) la clavicule l

Plus en détail

MUSCLES DES MEMBRES. Dr. A. ABDALLAH Dr. S. BOUKOFFA. Polycopié destiné aux étudiants de la 1 ère année médecine

MUSCLES DES MEMBRES. Dr. A. ABDALLAH Dr. S. BOUKOFFA. Polycopié destiné aux étudiants de la 1 ère année médecine UNIVERSITE BADJI MOKHTAR ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE MEDECINE LABORATOIRE D ANATOMIE MEDICO CHIRURGICALE Dr. A. ABDALLAH Dr. S. BOUKOFFA MUSCLES DES MEMBRES Polycopié destiné aux étudiants

Plus en détail

Pathologie de l épaule

Pathologie de l épaule Centre d Enseignement et de Centre d Enseignement et de Développement de l Homéopathie Développement de l Homéopathie 2 ème Rencontres Régionales de Méditerranée Pathologie de l épaule Aix-en-Provence

Plus en détail

LESIONS LIGAMENTAIRES DU GENOU.

LESIONS LIGAMENTAIRES DU GENOU. LESIONS LIGAMENTAIRES DU GENOU. I. GENOU 1. Généralités. 3 articulations : - fémoro-tibiale médiale : la stabilité - Fémoro-tibiale latérale : la rotation. - Fémoro-patellaire : la flexion. Amplitudes

Plus en détail

LES PRINCIPAUX MUSCLES

LES PRINCIPAUX MUSCLES LES PRINCIPAUX MUSCLES Localisation Dénomination Situation schématique Rôle TÊTE Muscles faciaux la face en avant mimique du visage Temporal Masseter Digastrique latéralement latéralement en dedans masticateur

Plus en détail

Anatomie Physiologie Méthodologie d entraînement

Anatomie Physiologie Méthodologie d entraînement Anatomie Physiologie Méthodologie d entraînement MALFERMO Romuald 06.35.19.79.02 malfermo.romuald@hotmail.fr Master EMIS & DUPP Univ. De Bourgogne, DIJON Intervenant BPJEPS AGG2F CESA Metz Atlas d anatomie

Plus en détail

Fiches de musculation du kayakiste et céiste

Fiches de musculation du kayakiste et céiste Fiches de musculation du kayakiste et céiste 3. Les deltoïdes Deltoïdes Roudneff Le deltoïde est un muscle mobilisateur de l épaule, il se compose de trois faisceaux mobilisant le bras en flexion, extension,

Plus en détail

Anatomie, Physiologie et Biomécanique du coude. Christian Dumontier Institut de la Main & Hôpital Saint Antoine, Paris

Anatomie, Physiologie et Biomécanique du coude. Christian Dumontier Institut de la Main & Hôpital Saint Antoine, Paris Anatomie, Physiologie et Biomécanique du coude Christian Dumontier Institut de la Main & Hôpital Saint Antoine, Paris Rappel anatomiqe Structures osseuses et articulaires Structures capsulo-ligamentaires

Plus en détail

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Les tendinopathies du membre supérieur Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Définition Tendinite : atteinte du tendon Ténosynovite: gaine synoviale, et modification des trajets tendineux.

Plus en détail

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio-clinique Appareil locomoteur 2010-2011

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio-clinique Appareil locomoteur 2010-2011 Sémiologie articulaire du membre inférieur Module bio-clinique Appareil locomoteur 2010-2011 Hanche Sémiologie de la hanche Articulation profonde Mobilité complexe flexion/extension rotations abduction/adduction

Plus en détail

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque )

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Vaste interne Premier adducteur Grand adducteur Vaste externe Droit antérieur Assis, jambes pliées, les fesses en appui sur les talons,

Plus en détail

TENDINITES DU GENOU. François PRIGENT. Clinique Saint Louis Poissy

TENDINITES DU GENOU. François PRIGENT. Clinique Saint Louis Poissy TENDINITES DU GENOU François PRIGENT Clinique Saint Louis Poissy Tendinites La cause la plus fréquente de douleur du genou Tendon : 60 à 70 % d eau. Peut s allonger de 5%. Ne croit plus à l âge adulte.

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Table des matières. Membre supérieur. Os et articulations. Muscles de l épaule

Table des matières. Membre supérieur. Os et articulations. Muscles de l épaule Table des matières Membre supérieur Os et articulations 1. Humérus et scapula : vue antérieure 2. Humérus et scapula : vue postérieure 3. Articulation de l épaule (scapulo-humérale) 4. Articulation de

Plus en détail

01- CLAVICULE 1- Les propositions suivantes concernent la clavicule : 2- Les propositions suivantes concernent la clavicule :

01- CLAVICULE 1- Les propositions suivantes concernent la clavicule : 2- Les propositions suivantes concernent la clavicule : 01- CLAVICULE 1- Les propositions suivantes concernent la clavicule : A ; C A- la clavicule forme avec la scapula, la ceinture scapulaire ; B- la clavicule est interposée entre le processus coracoïde et

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DE L EPAULE CHEZ DES TECHNICIENNES DE LABORATOIRE L. MERIGOT, F. MARTIN, Avec la participation des Drs G. DALIVOUST, G. GAZAZIAN 26 Janvier 2010 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

Cours n 8 La ceinture scapulaire

Cours n 8 La ceinture scapulaire Cours n 8 La ceinture scapulaire Aurélien Pichon La ceinture scapulaire I. Généralités II. Ostéologie de la ceinture scapulaire A. La clavicule B. La scapula C. L extrémité proximale de l humérus III.

Plus en détail

ANATOMIE OPO 1. Vianney SELIN Vianney SELIN -

ANATOMIE OPO 1. Vianney SELIN Vianney SELIN - ANATOMIE OPO 1 Vianney SELIN viaselin@gmail.com 1 SQUELETTE 2 CAGE THORACIQUE 3 CÔTES 7 PAIRES DE VRAIES CÔTES 3 PAIRES DE FAUSSES CÔTES 2 PAIRES DE CÔTES FLOTTANTES 4 STERNUM INCISURE JUGULAIRE INCISURES

Plus en détail

Cours n 11 La hanche

Cours n 11 La hanche Cours n 11 La hanche Aurélien Pichon La hanche I. Généralités II. Ostéologie de la hanche A. La cavité Cotyloïde B. Le Fémur 1) Son épiphyse proximale 2) Sa diaphyse 3) Son épiphyse distale III. Arthrologie

Plus en détail

Pathologie de l épaule.

Pathologie de l épaule. Pathologie de l épaule. 99 % de la population fera une tendinite du sus épineux dans sa vie. C est une tendinite quasi-inévitable et anatomique. Certains ont une tendinite chronique qui peut durer des

Plus en détail

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Information supplémentaire 3 Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Installation Sur table normale, en décubitus dorsal

Plus en détail

Echographie et Ceinture Pelvienne

Echographie et Ceinture Pelvienne Echographie et Ceinture Pelvienne Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Philippe MEYER avril 2005 Echographie et Ceinture Pelvienne En complément du bilan radiographique Bilatérale

Plus en détail

LA METHODE MEZIERES ET LE BADMINTON

LA METHODE MEZIERES ET LE BADMINTON MEMOIRE DE FIN DE FORMATION A LA METHODE MEZIERES LA METHODE MEZIERES ET LE BADMINTON AMIK PROMOTION 2009-2011 NITA ADRIAN 2 INTRODUCTION L ouvrage présente les avantages de l utilisation de la méthode

Plus en détail

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES Les sciatalgies (sciatiques) et les cruralgies sont des atteintes des nerfs périphériques. Ces atteintes peuvent soit provenir d une irritation au niveau de la racine

Plus en détail

Examen clinique de l épaule douloureuse chronique (306b) Docteur Hervé PICHON Mars 2003

Examen clinique de l épaule douloureuse chronique (306b) Docteur Hervé PICHON Mars 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Examen clinique de l épaule douloureuse chronique (306b) Docteur Hervé PICHON Mars 2003 Principe de base de l examen clinique Anatomie fonctionnelle

Plus en détail

Table des matières. Hanche. Généralités. Chapitre 3 Anatomie fonctionnelle 27. Chapitre 1 Rappels et généralités 3

Table des matières. Hanche. Généralités. Chapitre 3 Anatomie fonctionnelle 27. Chapitre 1 Rappels et généralités 3 Table des matières Introduction 1 Généralités Chapitre 1 Rappels et généralités 3 Brefs rappels sur la nouvelle approche manipulative........................ 3 Ni structurel, ni fonctionnel (3). Notre

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Les muscles de la coiffe des rotateurs

Les muscles de la coiffe des rotateurs UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE

Plus en détail

C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles.

C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles. C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles. Généralités : Les os s articulent entre eux pour fixer le squelette sur lequel s insèrent

Plus en détail

ANATOMIE GÉNÉRALE PRINCIPAUX GROUPES MUSCULAIRES

ANATOMIE GÉNÉRALE PRINCIPAUX GROUPES MUSCULAIRES ANATOMIE GÉNÉRALE PRINCIPAUX GROUPES MUSCULAIRES Etape 2 1 GRAND PECTORAL* 1. ADDUCTION EPAULE 2. ENDOROTATION EPAULE 1.CLAVICULE 2. COTES 3. STERNUM 4. GAINE DU DROIT DE L ABDOMEN Vianney SELIN viaselin@gmail.com

Plus en détail

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio clinique Appareil locomoteur

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio clinique Appareil locomoteur Sémiologie articulaire du membre inférieur Module bio clinique Appareil locomoteur Hanche Sémiologie de la hanche Articulation profonde Mobilité complexe flexion/extension rotations abduction/adduction

Plus en détail

Entraînement de compensation

Entraînement de compensation Entraînement de compensation Exercices pour le renforcement musculaire et la mobilité de la ceinture scapulaire Sport suisse en fauteuil roulant ÉDITION TABLE DES MATIÈRES 2e édition 2014 Introduction

Plus en détail

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE Pascal Canciani, Philippe Couture, Pierre Grenet Novembre 2006 DEMI SQUAT ET SQUAT 1. Demi squat et squat complet bras tendus 1. Position de départ 2.

Plus en détail

Chapitre 5. LE MOTEUR MUSCULAIRE

Chapitre 5. LE MOTEUR MUSCULAIRE Chapitre 5. LE MOTEUR MUSCULAIRE «D où vient la faiblesse de l homme? De l inégalité qui se trouve entre sa force et ses désirs. Ce sont nos passions qui nous rendent faibles, parce qu il faudrait pour

Plus en détail

2/ Anatomie appliquée aux traumatismes: membre supérieur

2/ Anatomie appliquée aux traumatismes: membre supérieur SEMESTRE 1 UE 2.4.S1 Processus traumatiques 2/ Anatomie appliquée aux traumatismes: membre supérieur Mobilité, instabilité Uni au tronc par la ceinture scapulaire: scapula (omoplate) + clavicule Epaule,

Plus en détail

Clavicule... 2 Scapula... 4 Humérus... 6 Radius Ulna Carpe proximal Carpe distal Métacarpe Phalanges...

Clavicule... 2 Scapula... 4 Humérus... 6 Radius Ulna Carpe proximal Carpe distal Métacarpe Phalanges... Sommaire AVANT-PROPOS... V SECTION 1 Ostéologie du membre supérieur Clavicule.................................................................. 2 Scapula....................................................................

Plus en détail

La biomécanique du cheval de dressage: notions fondamentales, application au travail physique et implications pathologiques

La biomécanique du cheval de dressage: notions fondamentales, application au travail physique et implications pathologiques La biomécanique du cheval de dressage: notions fondamentales, application au travail physique et implications pathologiques Marc BURIN des ROZIERS Docteur Vétérinaire 7 avril 2009 La biomécanique du cheval

Plus en détail

Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule. Dr. Jean Aouston

Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule. Dr. Jean Aouston Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule Dr. Jean Aouston Les grands principes de la rééducation 0 Introduction 1 Pathologie et traitement 2 RRF de l épaule opérée 3 Cas clinique

Plus en détail

Cours du 4 octobre 2016

Cours du 4 octobre 2016 Cours du 4 octobre 2016 Les membres supérieurs ( voir les plaquettes déjà envoyée). Articulation de l épaule: C est un ensemble d articulations fonctionnelles qui est composé de la clavicule, de l omoplate,

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE RAKOTOMALALA Hoby Nomena RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, mars 2014 Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar (APR) 1 Introduction Hanche: ceinture

Plus en détail

Quelques exercices pour prévenir le mal de dos

Quelques exercices pour prévenir le mal de dos KINĒ SITHĒ RAPIE DU SPORT Fiche Pratique publiée le 01.10.08 Quelques exercices pour prévenir le mal de dos Par le Docteur Frédéric Maton, médecin du sport. La première étape d une bonne prévention, passe

Plus en détail

Anatomie générale du système musculaire strié

Anatomie générale du système musculaire strié Anatomie générale du système musculaire strié La morphologie et l anatomie fonctionnelle distingue le système musculaire squelettiques ou strié qui sera l objet de ce cours et dont les muscles peuvent

Plus en détail

ANATOMIE DES MUSCLES DES MEMBRES SUPÉRIEUR ET INFÉRIEUR.

ANATOMIE DES MUSCLES DES MEMBRES SUPÉRIEUR ET INFÉRIEUR. ANATOMIE DES MUSCLES DES MEMBRES SUPÉRIEUR ET INFÉRIEUR. CESA AGFF 2015 Les muscles de la face antérieure de la cuisse Les muscles de la face antérieure de la cuisse VASTE INTERMÉDIAIRE (CRURAL) VASTE

Plus en détail

Rendre plus simple l interprétation d une IRM de l'épaule

Rendre plus simple l interprétation d une IRM de l'épaule Rendre plus simple l interprétation d une IRM de l'épaule S. Hajouz, M. Mahi, T. Amil, S. Chaouir Service d imagerie médicale Hôpital militaire d instruction Mohammed V - Rabat - Maroc Comment interpréter

Plus en détail

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants!

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Quelques chiffres: On estime les accidents de la main à environ 1 400 000 par an en France Dont 620 000 considérés comme grave. 1/3 des accidents

Plus en détail