L avenir du modèle de développement chinois AVEZ-VOUS PRIS DU POIDS RECEMMENT?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L avenir du modèle de développement chinois AVEZ-VOUS PRIS DU POIDS RECEMMENT?"

Transcription

1 L avenir du modèle de développement chinois AVEZ-VOUS PRIS DU POIDS RECEMMENT?

2 Les caractéristiques du modèle développement chinois Une stratégie de promotion des exportations: plate forme de réexportation - Une forte compétitivité salariale. - La compétitivité prix accrue par une monnaie sousévaluée. - Les IDE étrangers sont favorisés. Ils permettent un transfert de technologie.

3 L investissement au détriment de la consommation privée. Consommation 50% du PIB en % du PIB en 2009 Epargne 40% du revenu en Chine 3% aux USA, 15% en France

4 Une croissance extensive. -Toujours plus de main d œuvre, de capital technique, de matières premières et d énergie. - Peu d efforts pour améliorer l efficacité des facteurs et la qualité des productions.

5 Une urbanisation accélérée. 20% en 1980 % de la population urbanisée 45% en % en villes de + de 2 millions d habitants et 153 villes entre 1 et 2 millions. Croissance urbaine au détriment de l entretien des terres cultivables

6 Les acquis du modèle - 1% de la production mondiale en % aujourd hui et autour de 20% en millions de chinois sont sortis de la pauvreté en 3 décennies. - En 2013 elle est devenue la première puissance commerciale mondiale (pas d endettement extérieur). - Emergence de grands groupes mondiaux qui achètent des entreprises occidentales.

7 Les difficultés du modèle chinois La croissance chinoise est trop dépendante de l extérieur. Or ralentissement des exportations à cause: - De la crise en occident; - De la perte de compétitivité prix (hausse des salaires et du yuan). - Mécontentement de ses partenaires commerciaux qui l accusent de «dumping». => Nécessité montée en gamme et gains de productivité.

8 La Chine doit opérer une montée rapide en gamme vers des productions à forte valeur ajoutée pour espérer rester compétitive et être à la hauteur des enjeux sociaux qui se profilent.

9 La faiblesse de la consommation limite les possibilités d un repli vers la demande intérieure. - Le rattrapage salarial n est pas suffisant + Etat providence peu développé; - La Chine a crée peu d emplois; - Les inégalités entre le monde rural et le monde urbain sont trop importantes.

10 L accélération des gains de productivité devient une urgence. Gains de productivité Hausse des salaires Hausse des recettes de l Etat Hausse de la demande interne Financement de la protection sociale

11 Les limites de la croissance extensive -Gaspillages de ressources rares - Investissements quantitatifs excessifs qui ont donné naissance à des mastodontes incontrôlables et inefficaces =>dégradation de l efficacité de l investissement. - La Chine est aujourd hui le 2 consommateur d énergie et la consommation d énergie augmente de 10% par an. Face à l épuisement de ses ressources elle est fortement dépendante des évolutions des prix des matières premières. - A terme, la hausse de la demande chinoise en hydrocarbures risque de buter sur les insuffisances de l offre mondiale.

12 - Le réservoir de main d œuvre s épuise: vieillissement de la population + possibilités de transferts de l agriculture vers l industrie de plus en plus faibles.

13 Un système financier archaïque - Grandes banques publiques qui ne prêtent qu aux entreprises d état; - Marché des obligations sous-développé; - Entreprises privées obligées de dégager un autofinancement trop élevé ou s endettent à taux prohibitif. - L épargne rémunérée à des taux trop faibles. Spoliation des épargnants. Ils se replient sur la spéculation immobilière ou sur le marché des actions. - Taux artificiellement trop bas qui favorisent l endettement des entreprises publiques et des collectivité territoriales.

14 Les limites environnementales Sur les 20 villes les plus polluées du monde, 16 sont chinoises; -Chine premier émetteur de CO2 du monde; - Pollution atmosphérique + de l eau coûte cher en termes de santé ( décès prématurés par an). Faiblesse des sanctions =>non respect des normes.

15 Les risques alimentaires. La Chine possède 9% des terres cultivables pour nourrir 20% de la population mondiale.

16 La corruption des responsables locaux.

17 Les réformes et les évolutions actuelles Objectif: passer d un modèle basé que la productions de biens à faible VA et sur la satisfaction de la demande externe à la production de biens à forte VA et à la satisfaction de la demande interne. Adopter une stratégie de développement durable;

18 Le commerce extérieur Réorientation des exportations vers les pays émergents surtout asiatiques, - Augmentation de la part du commerce ordinaire; - Hausse des exportations à forte VA

19 Lutte contre la pauvreté Hausse du salaire minimum moyen (44$ en 2005; 210$ en 2013);. Amélioration des services de santé et développement de la couverture médicale; Mais hausse du niveau de vie ralentie par les augmentations des prix de l immobilier et de l alimentation (50% du revenu disponible).

20 Désengagement de l Etat vis-àvis des entreprises non rentables. Les efforts en matière de développement durable sont réels.

21 Les enjeux pour l avenir La Chine doit relever le défi de la «trappe à revenu intermédiaire». Certaines réformes sont susceptibles de menacer certains équilibres. - Ralentissement de la croissance = hausse du chômage; - Lutte contre la corruption met en danger de hauts dirigeants;

22 Sans émergence d un Etat de droit il n est pas possible de stimuler l innovation nécessaire à la production de produits à forte VA et à l augmentation des salaires. - Dans l urgence, la Chine retombe dans ses vieux démons (ex politique de relance de 2009, dévaluations d août 2015).

23

24 Etats-Unis 27,4 28,5 29,3 30,1 30, ,7 34,1 34,7 - Allemagne 27,5 33,6 37,2 37,4 39,2 43,3 47,5 45,8 43,8 47,5 France 25,6 31,6 36,0 37,2 38,8 43,7 48,1 45,7 45,2 49,1 Brésil 3,08 3,23 3,2 5,02 5,99 7,11 8,44 8,14 10,0 - Mexique 5,59 5,31 5,26 5,61 5,88 6,17 6,47 5,70 6,23 - Vietnam 0,15-0,20-0,35 0,36 0,38 0,40 0,47 - Chine 0,59 0,67 0,76 0,86 1,00 1,22 1,55 1,65 1,79 - Thaïlande 1,16-1,20-1,26 1,28 1,30 1,09 1,26 1,29 Phillippines 1,02 1,02 1,09 1,20 1,34 1,59 1,77 1,71 1,90 - Cambodge 0,25 0,26 0,21 0,23 0,21 0,26 0,29 0,29 0,25 0,28 Indonésie 0,31 0,41 0,49 0,49 0,49 0,55 0,48 0,51 0,73 0,66 Salaire horaire dans l industrie manufacturière en dollar US

25 Pays à revenu intermédiaire Selon la Banque mondiale: Pays dont le PIB est compris entre 1045$ et 12746$. Sur 101 économies à RI en 1960, seuls 13 ont pu passer dans la catégorie des pas à revenu élevé.

ENTRAINEMENT A L EXAMEN 2/ Mondialisation, de nouveaux défis

ENTRAINEMENT A L EXAMEN 2/ Mondialisation, de nouveaux défis ENTRAINEMENT A L EXAMEN 2/ Mondialisation, de nouveaux défis I. Questions à traiter 1. Quelle a été la réaction de la plupart des pays face à la crise économique et quelles ont été leurs conséquences

Plus en détail

Globalisation des marchés = l avenir ne sera plus jamais ce qu il était

Globalisation des marchés = l avenir ne sera plus jamais ce qu il était 7 risques capitaux sur les perspectives de croissance globale et de rendements d actifs Michel Henry Bouchet www.developingfinance.org Paris 3 Décembre 2015 Globalisation des marchés = l avenir ne sera

Plus en détail

Entrée de biens Sortie de monnaie. Importation. Sortie de biens Entrée de monnaie. Exportation

Entrée de biens Sortie de monnaie. Importation. Sortie de biens Entrée de monnaie. Exportation Importation Entrée de biens Sortie de monnaie Exportation Sortie de biens Entrée de monnaie Exportations > Importations = Excédent courant = Apport de monnaie Exportations < Importations = Déficit courant

Plus en détail

RÉÉQUILIBRAGE DE L ÉCONOMIE CHINOISE : UN ETAT DES LIEUX

RÉÉQUILIBRAGE DE L ÉCONOMIE CHINOISE : UN ETAT DES LIEUX RÉÉQUILIBRAGE DE L ÉCONOMIE CHINOISE : UN ETAT DES LIEUX Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII 4 ème colloque de l Association de Comptabilité Nationale Paris, La Chine dans la mondialisation Le rééquilibrage

Plus en détail

Pour quelles raisons prend-on des mesures protectionnistes alors que nous sommes dans une économie basée sur le libre échange?

Pour quelles raisons prend-on des mesures protectionnistes alors que nous sommes dans une économie basée sur le libre échange? Ce que j'ai fais : La crise économique de 2008, semble nourrir l idée que le libre échange ne se suffit pas à lui même pour qu il y ait une bonne croissance économique des pays en développement et des

Plus en détail

2. Présentez la structure (sectorielle & géographique) du commerce extérieur de la Chine.

2. Présentez la structure (sectorielle & géographique) du commerce extérieur de la Chine. BTS CE1 ECONOMIE EVALUATION N 2 Situation d économie. 1. Analysez et interprétez l évolution du degré d ouverture de la Chine au commerce international entre 1987 et 2007 ainsi que celle du solde de ses

Plus en détail

LES DYNAMIQUES DE LA POPULATION ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE.

LES DYNAMIQUES DE LA POPULATION ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. LES DYNAMIQUES DE LA POPULATION ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. I. Croissance démographique et développement en Chine. Comment satisfaire durablement les besoins d une population croissante? A. L évolution

Plus en détail

La gestion des risques d entreprise à l international

La gestion des risques d entreprise à l international Montréal, 25 septembre 2015 La gestion des risques d entreprise à l international Simon Jacques Vice-président Services internationaux Mouvement Desjardins Quelques risques auxquels faire face Le risque

Plus en détail

Ralentissement dans les BRIC : faut-il s en inquiéter?

Ralentissement dans les BRIC : faut-il s en inquiéter? Ralentissement dans les BRIC : faut-il s en inquiéter? Présentation : Françoise Lemoine, Conseillère au CEPII Mercredi 18 décembre 2013, 18 rue de Martignac - 75007 Paris Les BRIC: trouver un deuxième

Plus en détail

Chine Perspectives et enjeux à moyen et long terme

Chine Perspectives et enjeux à moyen et long terme Chine Perspectives et enjeux à moyen et long terme Mises en garde Perspectives démographiques Enjeux économiques Chineamérique Club Chine EMLYON FOREVER Jean Raphaël Chaponnière Asie21 24 avril 2013 Biographie

Plus en détail

Chapitre 1 : La croissance démographique et ses effets.

Chapitre 1 : La croissance démographique et ses effets. Chapitre 1 : La croissance démographique et ses effets. SEQUENCE DE COURS : 5 ème Source : Bulletin Officiel du 26 novembre 2015 Ressources : Eduscol 1 MISE EN PLACE DE LA SEQUENCE Pb : Quelles sont les

Plus en détail

ATTAC Le partage de la valeur ajoutée: salaires et profits

ATTAC Le partage de la valeur ajoutée: salaires et profits ATTAC 19-20 Introduction à l économie 2. Le partage de la valeur ajoutée: salaires et profits 1 Rappel : Les trois approches du PIB Approche production: Le PIB est égal à la valeur ajoutée brute créée

Plus en détail

Rapport OCDE Perspectives économiques de l Amérique latine 2010

Rapport OCDE Perspectives économiques de l Amérique latine 2010 Rapport OCDE Perspectives économiques de l Amérique latine 2010 Rapport OCDE Perspectives économiques de l Amérique latine 2010 Rapport OCDE Perspectives économiques de l Amérique latine 2010 (BILAT 4

Plus en détail

Cadre d Intervention Régional ASIE Présentation aux parties prenantes Grégory Clémente 04 février 2013

Cadre d Intervention Régional ASIE Présentation aux parties prenantes Grégory Clémente 04 février 2013 Cadre d Intervention Régional ASIE 2013-2015 Présentation aux parties prenantes Grégory Clémente 04 février 2013 1. Une région stratégique pour l avenir de la planète Le «siècle asiatique» 56% de la population

Plus en détail

LES HAUTS ET LES BAS DE LA BALANCE COMMERCIALE CHINOISE

LES HAUTS ET LES BAS DE LA BALANCE COMMERCIALE CHINOISE LES HAUTS ET LES BAS DE LA BALANCE COMMERCIALE CHINOISE Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Séminaire Fourgeaud, 10 octobre 2012. 1 1. Depuis 2007 la Chine a réduit son excédent commercial global 2. Mais

Plus en détail

Lucien Bourgeois APCA L agriculture française en Europe et dans la mondialisation

Lucien Bourgeois APCA L agriculture française en Europe et dans la mondialisation Lucien Bourgeois APCA L agriculture française en Europe et dans la mondialisation Lucien Bourgeois - RESPUBLICA - 9 Juin 2008 1 Les mythes 1. L agriculture est un secteur archaïque, peu compétitif, toujours

Plus en détail

JEDS-EGI Journées des Ecoles Doctorales Tunisiennes

JEDS-EGI Journées des Ecoles Doctorales Tunisiennes JEDS-EGI Journées des Ecoles Doctorales Tunisiennes Sousse 13-15 avril 216 7 La «stagnation séculaire» est-elle un risque systémique pour l économie mondiale (et pour la Tunisie)? L Hyperfinance entraîne

Plus en détail

Croissance, emploi et éducation dans les pays de la Méditerranée

Croissance, emploi et éducation dans les pays de la Méditerranée Croissance, emploi et éducation dans les pays de la Méditerranée avec focus sur l Egypte, le Maroc, la Turquie et Israël Saâd Belghazi Genève, 8 mars 2010 Question posée Quelles sont les politiques macroéconomiques

Plus en détail

Les défis de l industrie de l acier en Chine

Les défis de l industrie de l acier en Chine Les défis de l industrie de l acier en Chine Résumé : Les prix des métaux ferreux ne cessent de s'effondrer depuis plusieurs années, le cours de l acier a chuté 17,4 % sur la période 2015-2016. La surabondance

Plus en détail

Les Philippines : opportunités et défis

Les Philippines : opportunités et défis Les Philippines : opportunités et défis Medef International Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Une économie solide au sein de l ASEAN Indicateurs clés de l économie

Plus en détail

Corée du Sud Principaux indicateurs, Population (millions) 49,0 PIB aux prix courants (milliards de dollars américains), PPA

Corée du Sud Principaux indicateurs, Population (millions) 49,0 PIB aux prix courants (milliards de dollars américains), PPA L économie de la Corée du Sud Corée du Sud 27 juillet 2012 Population (millions) 49,0 PIB aux prix courants (milliards de dollars américains) PIB aux prix courants (milliards de dollars américains), PPA

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mai 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En avril, le climat des affaires se dégrade : l indicateur correspondant perd 3 points et s établit à un niveau inférieur de 5 points à sa moyenne

Plus en détail

Liste des encadrés, tableaux et graphiques

Liste des encadrés, tableaux et graphiques Liste des encadrés, tableaux et graphiques Encadrés I. Développements économiques et financiers A.1 La crise dans la zone euro Encadré 1 : Fragmentation financière dans la zone euro 46 A.2 Réponses des

Plus en détail

DES CHANGEMENTS DU MONDE

DES CHANGEMENTS DU MONDE DES CHANGEMENTS DU MONDE PERSPECTIVES 2014 STRATÉGIES DE CROISSANCE CONFÉRENCE DE CLÔTURE CHANGEMENTn.m. Le changement se produit en conséquence d une modification des interactions que les hommes entretiennent

Plus en détail

Coface. Atelier Maghreb

Coface. Atelier Maghreb 1 Coface Atelier Maghreb 2 Contenu 1. Maghreb Une région au fort potentiel 2. Focus Maroc 3. Focus Algérie 4. Focus Tunisie 5. Messages clés 3 1 Le Maghreb Une région au fort potentiel Algérie Maroc Tunisie

Plus en détail

REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès

REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès ------------------------------- ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR ISSOUFOU MAHAMADOU, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU NIGER A L OCCASION DU SOMMET DES DIRIGEANTS

Plus en détail

L activité économique est sujette à des fluctuations: comment les représenter et les expliquer?

L activité économique est sujette à des fluctuations: comment les représenter et les expliquer? Problématiques L activité économique est sujette à des fluctuations: comment les représenter et les expliquer? Quels sont les conséquences de l instabilité de l activité économique: inflation, déflation,

Plus en détail

Objectif Valeur ajoutée

Objectif Valeur ajoutée Objectif Valeur ajoutée par Paul-Louis Brodier -1- Réaliser un résultat est évidemment un impératif, mais existent deux façons de voir La façon de voir usuelle est celle des associés ou actionnaires Une

Plus en détail

RESF Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - 4 octobre 2016

RESF Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - 4 octobre 2016 RESF 2017 - Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Une balance courante proche de l équilibre

Plus en détail

Rapport mondial sur les salaires. Les inégalités salariales au travail

Rapport mondial sur les salaires. Les inégalités salariales au travail 1 Rapport mondial sur les salaires Les inégalités salariales au travail 2 Rapport mondial sur les salaires 2016/17 Partie I EVOLUTION DES SALAIRES LES GRANDES TENDANCES Trois parties Partie II LES INEGALITES

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES DU CHAPITRE 3 B

TABLE DES MATIÈRES DU CHAPITRE 3 B TABLE DES MATIÈRES DU CHAPITRE 3 B INDICATIONS COMPLÉMENTAIRES : En s appuyant sur des données concernant le commerce intra-firme et sur des exemples d entreprises multinationales, on abordera la mondialisation

Plus en détail

Changement de paradigme en Chine Quels effets sur les entreprises européennes? PRINTEMPS 2013

Changement de paradigme en Chine Quels effets sur les entreprises européennes? PRINTEMPS 2013 Changement de paradigme en Chine Quels effets sur les entreprises européennes? PRINTEMPS 2013 Changement de paradigme en Chine I - Le constat : forte baisse du contenu en importations de la croissance

Plus en détail

L éducation en Asie en 2014 : quels enjeux mondiaux?

L éducation en Asie en 2014 : quels enjeux mondiaux? Présentation à l occasion du colloque international de la Revue internationale d éducation de Sèvres L éducation en Asie en 214 : quels enjeux mondiaux? CIEP, 12-14 juin 214 Education in Asia in 214: What

Plus en détail

2011-2012 Perspectives économiques

2011-2012 Perspectives économiques 2011-2012 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Stratégie d accélération du développement économique

Stratégie d accélération du développement économique Rêvons notre ville Stratégie d accélération du développement économique 2016-2020 À propos d IDE Trois-Rivières Mission: Mobiliser les forces du milieu pour la création de la richesse collective et le

Plus en détail

Conférence de presse annuelle. Philippe Gœbel Président de l UIC

Conférence de presse annuelle. Philippe Gœbel Président de l UIC Conférence de presse annuelle Philippe Gœbel Président de l UIC 1 CONFERENCE DE PRESSE - 24 MARS 2015 Conférence de presse - 24 mars 2015 2014 : une croissance plus affirmée et plus équilibrée 2015 : un

Plus en détail

Russie. Service Economique Régional de Moscou

Russie. Service Economique Régional de Moscou Russie Service Economique Régional de Moscou 9 Russie I. Ralentissement structurel depuis l été 2012 II. Récession en 2015 accentuée par la baisse du prix du pétrole III. Stabilisation à un point bas en

Plus en détail

Annuaire de la compétitivité 2011

Annuaire de la compétitivité 2011 Annuaire de la compétitivité 2011 UEL, le 29 novembre 2011 Annuaire de la compétitivité 2011 Evolution de 23 indicateurs de compétitivité 9 indicateurs de compétitivité-coût 7 indicateurs de compétitivité

Plus en détail

Thème 15. L investissement

Thème 15. L investissement L économie facile Thème 15 L investissement Introduction «si investir c est risquer, rester sur place c est mourir» Offre Demande Investissement Forme le P.I.B Décision d investir? Facteurs de production

Plus en détail

Le modèle social français à travers les chiffres 1

Le modèle social français à travers les chiffres 1 Le modèle social français à travers les chiffres 1 1 La France se situe au 5 ème rang mondial de la production de richesses PIB 2013 : 2739 milliards de $ US derrière les Etats Unis, la Chine, le Japon,

Plus en détail

LA GLOBALISATION FINANCIERE. et ses conséquences

LA GLOBALISATION FINANCIERE. et ses conséquences LA GLOBALISATION FINANCIERE et ses conséquences PLAN 1 Introduction 2 La mondialisation financière : principes généraux de fonctionnement 3 Les conséquences de la globalisation financière 4 Crises monétaires

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Année 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Année 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Année 215) Banque Centrale de Tunisie Janvier 216 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Le Fonds Monétaire International (FMI) a révisé, le mois courant, à la baisse

Plus en détail

Thème 1 : Indicateurs économiques, croissance et développement durable

Thème 1 : Indicateurs économiques, croissance et développement durable Thème 1 : Indicateurs économiques, croissance et développement durable Centre des sciences humaines Économie contemporaine leclere@insa-toulouse.fr UNIVERSITÉ DE TOULOUSE_INSA 1 Plan du thème 1 1 - Les

Plus en détail

DEFINITION DU VOCABULAIRE ET REALISATION D UNE FICHE CONCEPT

DEFINITION DU VOCABULAIRE ET REALISATION D UNE FICHE CONCEPT DEFINITION DU VOCABULAIRE ET REALISATION D UNE FICHE CONCEPT EXEMPLE : Notion : La croissance 1 Définition = Augmentation à long terme du volume de la production 2 Sous notions : Croissance intensive (repose

Plus en détail

19) Les relations entre finances publiques et échanges extérieurs

19) Les relations entre finances publiques et échanges extérieurs 1 FIPECO le 09.03.2017 Les fiches de l encyclopédie II) Déficit et dette publics, politique budgétaire 19) Les relations entre finances publiques et échanges extérieurs Cette fiche présente d abord les

Plus en détail

Débat 5 Comment réformer la France? Patrick Artus Cercle des économistes

Débat 5 Comment réformer la France? Patrick Artus Cercle des économistes Débat 5 Comment réformer la France? Patrick Artus Cercle des économistes On parle beaucoup de la nécessité des réformes, en particulier en France, mais il nous paraît nécessaire de s interroger sur la

Plus en détail

Retour sur 2014 et Perspectives pour

Retour sur 2014 et Perspectives pour Retour sur 2014 et Perspectives pour 2015 http://www.cega.net/ 1 Retour sur 2014 et perspectives pour 2015 Évolution de l économie mondiale Les 3 nouvelles marquantes de 2014 Les marchés agricoles Perspectives

Plus en détail

Les enjeux du boom démographique du XX siècle

Les enjeux du boom démographique du XX siècle 1 Les enjeux du boom démographique du XX siècle Michel Hermans Professeur à HEC-Ecole de Gestion de l Université de Liège 2 1. Etat du Monde Plus de 7 Milliards d habitants en 2011 (7,195 fin 2013). 81

Plus en détail

Les emplois ont augmenté, en termes réels, à un rythme plus rapide que celui de l année précédente, soit 5,8 p.c. contre une baisse de 3,2 p.c.

Les emplois ont augmenté, en termes réels, à un rythme plus rapide que celui de l année précédente, soit 5,8 p.c. contre une baisse de 3,2 p.c. II. 2. EMPLOIS A. EVOLUTION GENERALE Les emplois ont augmenté, en termes réels, à un rythme plus rapide que celui de l année précédente, soit 5,8 p.c. contre une baisse de 3,2 p.c. TABLEAU 13 : RESSOURCES

Plus en détail

E I S M V. Impacts de l évolution de la consommation des protéines animales sur le secteur de l élevage et les éleveurs dans les pays du Sud

E I S M V. Impacts de l évolution de la consommation des protéines animales sur le secteur de l élevage et les éleveurs dans les pays du Sud Académie Française, Communication du 20 juin 2013 Impacts de l évolution de la consommation des protéines animales sur le secteur de l élevage et les éleveurs dans les pays du Sud 3w.eismv.org L.J. PANGUI

Plus en détail

Crise de la zone euro Quelle(s) crise(s)? Dominique Plihon Université Paris Nord Lycée Claude-Monet 24 novembre 2014

Crise de la zone euro Quelle(s) crise(s)? Dominique Plihon Université Paris Nord Lycée Claude-Monet 24 novembre 2014 Crise de la zone euro Quelle(s) crise(s)? Dominique Plihon Université Paris Nord Lycée Claude-Monet 24 novembre 2014 Constat La zone euro est la région du monde : qui a le moins bien résisté à la crise

Plus en détail

La Chine est-elle en train de réussir une transition vers un nouveau modèle de croissance?

La Chine est-elle en train de réussir une transition vers un nouveau modèle de croissance? La Chine est-elle en train de réussir une transition vers un nouveau modèle de croissance? Résumé : - Avant la crise, les autorités chinoises exprimaient assez clairement leur préoccupation au sujet du

Plus en détail

Peut-il y avoir un projet européen qui ramène la confiance dans l Europe à la fois des investisseurs, des entreprises et des citoyens?

Peut-il y avoir un projet européen qui ramène la confiance dans l Europe à la fois des investisseurs, des entreprises et des citoyens? Session 3 Patrick Artus Peut-on rétablir la confiance dans l Europe? Si l Europe est encore attrayante pour les pays d Europe centrale, dans beaucoup de pays de l Union européenne les citoyens sont de

Plus en détail

(p)

(p) II.3. SECTEUR MONETAIRE ET FINANCIER II.3.1. RESSOURCES ET EMPLOIS DU SYSTEME BANCAIRE Les ressources du système bancaire (950.480,4 contre 840.466,9 MBIF) se sont accrues presque au même rythme que celui

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Que se passera-t-il s il y a dépréciation continue du RMB chinois? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Que se passera-t-il s il y a dépréciation continue du RMB chinois? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 7 janvier 1 N 7 Que se passera-t-il s il y a dépréciation continue du RMB chinois? Il semble que, à la fin de 1 et au début de 1, les autorités chinoises aient décidé de mettre

Plus en détail

COLLOQUE COFACE. Carrousel du Louvre - Mardi 26 janvier 2016

COLLOQUE COFACE. Carrousel du Louvre - Mardi 26 janvier 2016 COLLOQUE COFACE Carrousel du Louvre - Mardi 26 janvier 2016? térogéneité extrême des Etats- pour notre continent à prendre en mains son destin et à peser sur les grandes décisions géo- pas à rendre prise

Plus en détail

Dans quelle mesure le progrès technique est- il la source essentielle de la croissance économique?

Dans quelle mesure le progrès technique est- il la source essentielle de la croissance économique? Dans quelle mesure le progrès technique est- il la source essentielle de la croissance économique? Le progrès technique est l accroissement des connaissances humaines, des techniques des savoirs faire

Plus en détail

CHAP 1 : Les dynamiques de la population et le développement durable. Q : Comment concilier croissance démographique et développement durable?

CHAP 1 : Les dynamiques de la population et le développement durable. Q : Comment concilier croissance démographique et développement durable? CHAP 1 : Les dynamiques de la population et le développement durable. Q : Comment concilier croissance démographique et développement durable? Etude de cas : La croissance de la population chinoise p 202

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET ENVIRONNEMENT AU VIETNAM DANS UN CONTEXTE DE FORTE PRESSION DÉMOGRAPHIQUE

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET ENVIRONNEMENT AU VIETNAM DANS UN CONTEXTE DE FORTE PRESSION DÉMOGRAPHIQUE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET ENVIRONNEMENT AU VIETNAM DANS UN CONTEXTE DE FORTE PRESSION DÉMOGRAPHIQUE Dao The Tuan Président de l'association pour le développement rural du Vietnam Plan de la presentation

Plus en détail

Note Professionnelle Pour Mr Dubois. La Sous Evaluation du Yuan : Une volonté chinoise.

Note Professionnelle Pour Mr Dubois. La Sous Evaluation du Yuan : Une volonté chinoise. Note Professionnelle Pour Mr Dubois La Sous Evaluation du Yuan : Une volonté chinoise. La Chine en chiffres 1 Les avantages d une monnaie sous évaluée de plus de 45% 1.1 Les bénéfices pour l économie chinoise.

Plus en détail

Bilan Région Poitou-Charentes

Bilan Région Poitou-Charentes Bilan Région Poitou-Charentes Population au 01/01/2014 1 796 434 Economie PIB 2013 46 622 25 995 Évolution depuis 2000 +0,3% Emploi 2013 Niveau d emploi 690 249 - Évolution depuis 2000 +5,0% Taux de chômage

Plus en détail

La problématique de politique économique est devenue très

La problématique de politique économique est devenue très PAYS ÉMERGENTS, PAYS DE L OCDE : LES POLITIQUES MISES EN PLACE SERONT-ELLES COOPÉRATIVES OU NON COOPÉRATIVES? PATRICK ARTUS* La problématique de politique économique est devenue très différente, d un côté,

Plus en détail

La nouvelle équation alimentaire et nutritionnelle dans l espace euro-méditerranéen

La nouvelle équation alimentaire et nutritionnelle dans l espace euro-méditerranéen «Sécurité alimentaire et solidarités dans l espace euro-méditerranéen» La nouvelle équation alimentaire et nutritionnelle dans l espace euro-méditerranéen Mohamed AIT KADI Président du Conseil général

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 12 au 16 mars 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 12 au 16 mars 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 12 au 16 mars 212 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des grandes entreprises en mars 212 : normalisation des trésoreries, moindre hausse des marges sur les crédits bancaires 2. Production

Plus en détail

SYNTHESE SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION D ISTANBUL A MADAGASCAR

SYNTHESE SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION D ISTANBUL A MADAGASCAR REPOBLIKAN I MADAGASIKARA SYNTHESE SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION D ISTANBUL A MADAGASCAR Vice Primature en charge de l Economie et de l Industrie Juillet 2013 Plan de la présentation Généralités

Plus en détail

UN MONDE OUVERT INEGALEMENT DEVELOPPE

UN MONDE OUVERT INEGALEMENT DEVELOPPE L ORGANISATION GENERALE DU MONDE p190/227 fiche d objectifs Entrée par LE DEVELOPPEMENT DURABLE et le commerce équitable UN MONDE OUVERT INEGALEMENT DEVELOPPE Comment se met en place le monde d aujourd

Plus en détail

Lucien Bourgeois. PAC : Politique Alimentaire Commune

Lucien Bourgeois. PAC : Politique Alimentaire Commune Lucien Bourgeois PAC : Politique Alimentaire Commune La violence des crises actuelles modifie le regard sur l histoire La crise sur les marchés des produits agricoles a montré la fragilité de l équilibre

Plus en détail

Communiqué 5 juillet 2007

Communiqué 5 juillet 2007 Communiqué 5 juillet 2007 Les taux de change actuels des monnaies pénalisent l industrie et la croissance européennes La Commission Européenne a publié le 4 juillet son rapport trimestriel sur la zone

Plus en détail

Croissance démographique et développement durable en Chine

Croissance démographique et développement durable en Chine Croissance démographique et développement durable en Chine Template Magnard 2010 Clipart www.margotgrimal.fr Comment a évolué la population chinoise depuis le début du XXe siècle? L évolution de la population

Plus en détail

Volume 2, numéro 6 17 janvier La Chine. Première partie : portrait macroéconomique et marché du travail. Sommaire

Volume 2, numéro 6 17 janvier La Chine. Première partie : portrait macroéconomique et marché du travail. Sommaire ISSN 1708-9158 Volume 2, numéro 6 17 janvier 2005 La Chine Première partie : portrait macroéconomique et marché du travail Sommaire 1. Avec la mise en œuvre de réformes en 1978 et 1992, la Chine est passée

Plus en détail

Rapport mondial sur les salaires 2012/13

Rapport mondial sur les salaires 2012/13 EMBARGO Ne pas publier avant 11: GMT le vendredi 7 décembre 212 Résumé analytique Rapport mondial sur les salaires 212/13 Salaires et croissance équitable Bureau international du Travail Genève Résumé

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation L eau pour la production agricole: quels enjeux? Le genre: quelques chiffres à méditer Agriculture: des acquis indéniables Les Apports de la stratégie agricole du Plan Maroc Vert

Plus en détail

Processus de Planification basée sur les OMD:

Processus de Planification basée sur les OMD: Processus de Planification basée sur les OMD: Expériences du Niger Lusaka, octobre novembre 2007 Plan de l exposé Contexte Stratégie de Développement Accéléré et de Réduction de la Pauvreté: SDRP (2008-2012)

Plus en détail

L Occident est-il menacé d un «krach technologique»?

L Occident est-il menacé d un «krach technologique»? FIEF Paris - 2009 Les multinationales chinoises et l innovation : L Occident est-il menacé d un «krach technologique»? Patrice Noailles Lundi 26 janvier 2009 Les multinationales chinoises et l innovation

Plus en détail

21 JUIN 2016 NOTE ABRÉGÉE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE QUÉBEC-AFRIQUE DU SUD

21 JUIN 2016 NOTE ABRÉGÉE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE QUÉBEC-AFRIQUE DU SUD 21 JUIN 2016 NOTE ABRÉGÉE SUR L ÉCONOMIE ET L ÉCONOMIE DE L AFRIQUE DU SUD L AFRIQUE DU SUD Afrique du Sud Principaux indicateurs, 2015 Population (en millions) 55,0 PIB (en G$ US courants) 313,0 PIB par

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 5 février 1 N 131, : le qualitatif (réformes, confiance, règles du marché du travail ) l emporte sur le quantitatif (demande, profitabilité) Il est intéressant de comparer

Plus en détail

3.2 Comment expliquer la croissance des «30 Glorieuses»?

3.2 Comment expliquer la croissance des «30 Glorieuses»? 3.2 Comment expliquer la croissance des «30 Glorieuses»? 3.2.1 Les traits de la croissance des 30 Glorieuses Croissance forte et régulière avec une atténuation significative des cycles Croissance de plein

Plus en détail

REFLEXION SUR L IMPACT DE LA BAISSE DES PRIX DU CARBURANT SUR L ECONOMIE DU NIGERIA ET SUR CELLE DES PAYS VOISINS (UEMOA)

REFLEXION SUR L IMPACT DE LA BAISSE DES PRIX DU CARBURANT SUR L ECONOMIE DU NIGERIA ET SUR CELLE DES PAYS VOISINS (UEMOA) REFLEXION SUR L IMPACT DE LA BAISSE DES PRIX DU CARBURANT SUR L ECONOMIE DU NIGERIA ET SUR CELLE DES PAYS VOISINS (UEMOA) Le pétrole est, sans doute, une matière première stratégique, tant par sa fonction

Plus en détail

Partenariat Stratégique Quels engagements de la Banque mondiale pour le développement du Maroc?

Partenariat Stratégique Quels engagements de la Banque mondiale pour le développement du Maroc? Partenariat Stratégique Quels engagements de la Banque mondiale pour le développement du Maroc? Simon Gray Directeur du Département Maghreb Région du Moyen-Orient et Afrique du Nord Banque Mondiale Chambre

Plus en détail

RENCONTRES ECONOMIQUES. Le succès récent de l économie polonaise va-t-il se prolonger? Hervé Boulhol. OCDE, Département des affaires économiques

RENCONTRES ECONOMIQUES. Le succès récent de l économie polonaise va-t-il se prolonger? Hervé Boulhol. OCDE, Département des affaires économiques RENCONTRES ECONOMIQUES Le succès récent de l économie polonaise va-t-il se prolonger? Hervé Boulhol OCDE, Département des affaires économiques Paris, Bercy, 25 juin 2013 Le succès récent va-t-il se prolonger?

Plus en détail

UNIVERSITE POPULAIRE COMPRENDRE [ENFIN] L ECONOMIE

UNIVERSITE POPULAIRE COMPRENDRE [ENFIN] L ECONOMIE UNIVERSITE POPULAIRE 78 2012-2013 COMPRENDRE [ENFIN] L ECONOMIE «Mais au fait, c est quoi la croissance?» Cherchez la croissance dans notre histoire? PARTIE 1 Comment créer plus de richesses? PARTIE 1

Plus en détail

CHAPITRE 2 : DESEQUILIBRES ECONOMIQUES ET CRISES

CHAPITRE 2 : DESEQUILIBRES ECONOMIQUES ET CRISES Le phénomène inflationniste : CHAPITRE 2 : DESEQUILIBRES ECONOMIQUES ET CRISES Inflation : La hausse générale de la hausse des prix, tout les prix doivent augmenter. Cette hausse des pris doit être simultanée

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 26 au 30 mars 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 26 au 30 mars 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 26 au 30 mars 2012 SOMMAIRE FRANCE 1. Croissance au 1 er semestre 2012 : réactivation au printemps grâce à l investissement 2. Situation des entreprises en 2011 : nouvelle baisse

Plus en détail

Focus sur les salaires

Focus sur les salaires Focus sur les salaires L Insee dresse chaque année en collaboration avec la DARES un panorama complet de l emploi et des salaires. L édition 2012 a été publiée le 22 février. Décryptage des évolutions

Plus en détail

Les chiffres du MEDEF Octobre Analyse de la compétitivité des entreprises françaises. Les chiffres du MEDEF octobre

Les chiffres du MEDEF Octobre Analyse de la compétitivité des entreprises françaises. Les chiffres du MEDEF octobre Les chiffres du MEDEF Octobre 216 Analyse de la compétitivité des entreprises françaises Les chiffres du MEDEF octobre 216 1 SOMMAIRE I - PARTS DE MARCHÉ 1 - Poids de la France dans les exportations mondiales

Plus en détail

Fiscalité carbone et enjeux d équité. Emmanuel COMBET - CIRED Centre international de recherche sur l environnement et le développement

Fiscalité carbone et enjeux d équité. Emmanuel COMBET - CIRED Centre international de recherche sur l environnement et le développement Fiscalité carbone et enjeux d équité Emmanuel COMBET - CIRED Centre international de recherche sur l environnement et le développement Crainte des conséquences sociales du prix du carbone Désaccords sur

Plus en détail

FRANCE. France. La faible accumulation de capital et le progrès technologique ralentissent la croissance de la productivité du travail

FRANCE. France. La faible accumulation de capital et le progrès technologique ralentissent la croissance de la productivité du travail FRANCE La croissance économique devrait atteindre 1.4 % cette année et 1.5 % en 2017 grâce à la baisse des prix de l énergie, aux allègements des cotisations sociales et des impôts sur les entreprises

Plus en détail

Analyse des échanges commerciaux de la Tunisie Année Tunis, le 15 février 2017.

Analyse des échanges commerciaux de la Tunisie Année Tunis, le 15 février 2017. Analyse des échanges commerciaux de la Tunisie Année 216 Tunis, le 15 février 217. PLAN Introduction (Principaux faits saillants ayant marqué l évolution des échanges commerciaux au cours de l année 216)

Plus en détail

ECONOMIE CHAPITRE 1 : LES MODALITES DE FINANCEMENT DE L ACTIVITE ECONOMIQUE

ECONOMIE CHAPITRE 1 : LES MODALITES DE FINANCEMENT DE L ACTIVITE ECONOMIQUE ECONOMIE CHAPITRE 1 : LES MODALITES DE FINANCEMENT DE L ACTIVITE ECONOMIQUE LES SOURCES DE FINANCEMENTS DES AGENTS ECONOMIQUES Deux sources de financement s internes : entreprise (autofinancement : mobilisation

Plus en détail

Présentation de l expérience tunisienne. 31 mars 2010

Présentation de l expérience tunisienne. 31 mars 2010 Présentation de l expérience tunisienne 31 mars 2010 1 Depuis le milieu des années 90 et suite à l adhésion de la Tunisie à l OMC et à la signature de l accord d association avec l UE, L ITCEQ s est vu

Plus en détail

Conjoncture de l industrie française à l hiver Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016

Conjoncture de l industrie française à l hiver Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016 Conjoncture de l industrie française à l hiver 2016 Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016 Agenda 1 Les faits marquants du paysage économique mondial pour l industrie 2 L activité

Plus en détail

Manufacture de produits électroniques en Asie-Pacifique. Février 2016

Manufacture de produits électroniques en Asie-Pacifique. Février 2016 Manufacture de produits électroniques en Asie-Pacifique Février 2016 Introduction De nos jours, la plupart des produits électroniques sont Made in China, Made in Taiwan Made in Asia. Cette présentation

Plus en détail

Perspectives économiques de long terme du Québec. Colloque triennal du Régime de rentes du Québec

Perspectives économiques de long terme du Québec. Colloque triennal du Régime de rentes du Québec Automne 2015 Perspectives économiques de long terme du Québec Colloque triennal du Régime de rentes du Québec Sébastien Lavoie Économiste en chef adjoint @vmbleconomie Québec: accélération timide de la

Plus en détail

La planification stratégique. Section 2.2 : Le diagnostic stratégique : analyse de l environnement externe

La planification stratégique. Section 2.2 : Le diagnostic stratégique : analyse de l environnement externe MODULE 2 LA STRATÉGIE DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Section 2.1 : La planification stratégique Section 2.2 : Le diagnostic stratégique : analyse de l environnement externe Section 2.3 : Le diagnostic stratégique

Plus en détail

Malawi

Malawi Malawi 2012 www.africaneconomicoutlook.org Malawi Vue d'ensemble La croissance économique du Malawi est tombée de 6.7 % en 2010 à 5.8 % en 2011 en raison de la réduction des rentrées de fonds des donneurs

Plus en détail

.DU DEVELOPPEMENT AU DEVELOPPEMENT DURABLE. Introduction : Les enjeux du developpement La Terre est marquée par de nombreuses inégalités, notamment

.DU DEVELOPPEMENT AU DEVELOPPEMENT DURABLE. Introduction : Les enjeux du developpement La Terre est marquée par de nombreuses inégalités, notamment 1.DU DEVELOPPEMENT AU DEVELOPPEMENT DURABLE. Introduction : Les enjeux du developpement La Terre est marquée par de nombreuses inégalités, notamment des inégalités de peuplement et de développement à toutes

Plus en détail

Une nouvelle modernisation agricole en Chine? Entre productivité et durabilité

Une nouvelle modernisation agricole en Chine? Entre productivité et durabilité Une nouvelle modernisation agricole en Chine? Entre productivité et durabilité SDDEE, Janvier 2015 Marie Helene Schwoob IDDRI Sciences Po mariehelene.schwoob@iddri.org Les contraintes : un territoire pauvre

Plus en détail

Les investissements Canadiens dans le monde. Présenté par : Marie-Pascale Hamelin Elke Hoogmartens Maria Makarova Léa Seris

Les investissements Canadiens dans le monde. Présenté par : Marie-Pascale Hamelin Elke Hoogmartens Maria Makarova Léa Seris + Les investissements Canadiens dans le monde Présenté par : Marie-Pascale Hamelin Elke Hoogmartens Maria Makarova Léa Seris + Plan Portrait de la situation actuelle des investissements du Canada dans

Plus en détail

1 L ÉVOLUTION DE L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE INTERNATIONAL

1 L ÉVOLUTION DE L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE INTERNATIONAL 1 L ÉVOLUTION DE L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE INTERNATIONAL 1 1 L évolution économique dans le monde et en Afrique et prévisions pour 211 Principaux indicateurs économiques 29 21 211 (a) Taux de croissance

Plus en détail

La Chine sera-t-elle la superpuissance économique du 21 siècle?

La Chine sera-t-elle la superpuissance économique du 21 siècle? La Chine sera-t-elle la superpuissance économique du 21 siècle? Francois Gipouloux Directeur de recherche au CNRS. Université Tsinghua, School of Public Policy & Management, Center for China Studies Email:

Plus en détail