La demande. sur l eau Introduction aux changements dans le questionnaire et au projet de scoring. Page 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La demande. sur l eau 2014. Introduction aux changements dans le questionnaire et au projet de scoring. www.cdp.net @CDP Page 1"

Transcription

1 La demande d informations CDP sur l eau 2014 Introduction aux changements dans le questionnaire et au projet de scoring Page 1

2 Introduction En 2013 le questionnaire du program d eau a posé des questions autour des thèmes suivants; La gouvernance, la stratégie, la gestion des risques, la vérification, la gestion des captages et le dialogue avec les parties prenantes. Les développements dans le Stewardship et la transparence à l égard de l eau et les entreprises ont mené à la production d un nouveau questionnaire en Le CDP vise à soutenir, à contribuer et à refléter les pratiques de reporting avancées des entreprises. Le CDP travaille pour accroitre la transparence, encourager une meilleure gestion de l eau par les entreprises et promouvoir une compréhension plus ample des risques associés avec l eau. Page 2

3 Pourquoi le CDP fait ces changements? Pour mieux s aligner avec les UN CEO Water Mandate Disclosure Guidelines Renforcer les liens entre la réduction des impacts, une bonne gestion des risques, le Stewardship de l eau et le performance financier. Faciliter le reporting Rendre plus facile la communication des mesures prises pour augmenter la résilience aux défis futurs Permettre aux entreprises de montrer une vision approfondie des impacts, risques et des opportunités relatives à l eau Inciter les entreprises à se rendre compte des relations entre leurs projets de croissance et la disponibilité de l eau Page 3

4 Sommaire des changements Plus de menus déroulants et des questions à choix multiple, les réponses en champ de texte ont été éliminées ou réduits si possible, dans le but de réduire la difficulté de préparer une réponse Les indicateurs relatifs apparaissent au long des tableaux modifiés et dans les nouvelles questions. Les questions qui n incitait pas le Stewardship de l eau ont été supprimées Les commentaires et le feedback de plus de 40 parties prenantes, y compris les investisseurs, les entreprises répondantes et les autres ONG ont été incorporés. Le questionnaire du program de l eau introduit un scoring privé en Les entreprises du Global 500, du Water Reporter Services de CDP, du program Water in Supply Chain et les signataires du CEO Water Mandate (Mandat de l eau) ont été invités à participer. Page 4

5 La Structure du questionnaire Water 2014 Current state 1. Context Risk assessment 2. Procedures and requirements Implications 3. Water risks 4. Water opportunities Accounting 5. Water accounting Response 6. Governance & Strategy 7. Compliance 8. Targets and initiatives Séminaires en lignes: Why and How to Disclose - 4 March, 2 April, 6 May, 4 June, 4 July CDP s water program and the 2014 questionnaire - 20 March, 16 April, 20 May, 11 June, 9 July Register on the Water Guidance page https://www.cdp.net/en-us/pages/guidance-water.aspx Page 5

6 «Safeguarding Europe s Water Resources» Taux de réponse: Europe 73% vs. G500 60% Risques identifiés dans les opérations directes: 69%. Dans le supply chain: 43%. Page 6

7 Soutien et orientation Les guides et les séminaires d aide aux réponses en ligne: https://www.cdproject.net/en- US/Pages/guidance-water.aspx Disclosure road map (Une feuille de route du reporting) Page 7

8 2014 Water Scoring Pilot Page 8

9 Water scoring: le contexte En 2014 CDP lance la méthodologie de scoring en project pilote. Le scoring fournit un feedback pour les entreprises participantes, facilite le dialogue et suscite l action. Le projet pilote du scoring concerne certaines entreprises uniquement en 2014 et les résultats seront privés. En 2015, nous avons l intention de étendre le scoring à toutes les entreprises dans le program de l eau. Page 9

10 Pourquoi introduire le scoring pour le program de l eau? Pousser un changement de comportement pour une meilleure gestion des ressources de l eau par les entreprises Améliorer la qualité et la fiabilité des données La reconnaissance l innovation et les meilleures pratiques des entreprises à la pointe peuvent être remarquées Benchmarking les entreprises et les utilisateurs des données peuvent faire des comparaisons de performance L éducation le Stewardship de l eau est un domaine émergent, et beaucoup d entreprises ont besoin d informations sur les mesures à prendre. Page 10

11 Scoring: l Eau face au changement climatique Le changement climatique est globale, l eau dépend du contexte local La pratique et la comptabilisation du changement climatique est mature, la gestion de l eau est émergente Les mesures de gestion de la carbone sont plus universelles que celles de l eau Le scoring CDP pour l eau va donc mettre plus d emphase sur le stratégie et le processus que le scoring du program du changement climatique. Page 11

12 CDP WATER SCORING IS NOT ABOUT WHO USES THE LEAST WATER...otherwise it would be a pretty short questionnaire Page 12

13 L approche: le scoring du Stewarship en niveaux Page 13

14 Scoring: Niveaux de Stewardship Leadership Disclosure La transparence sur les enjeux de l eau Awareness (Sensibilisation) Conaissance des impacts de l eau et les impacts sur l eau de l entreprise Management Mise en oeuvre des actions concrètes sur les questions de l eau Mise en oeuvre des meilleures pratiques courante Page 14

15 La distribution des notes Question Number Module Disclosure Scoring / % weighting Awareness scoring Management scoring Leadership Scoring W0 Introduction 3% W1 Current state 7% W2 Risk Assessment 16% W3 Risks 21% W4 Opportunities 6% W5 Accounting 22% W6 Governance & Strategy 9% W7 Compliance 9% W8 Targets & Goals 4% W9 Sign-off 1% (White cells in the table are not scored) Page 15

16 La méthodologie du scoring Page 16

17 Des questions ou du feedback? Page 17

18 Page 18

Climate Change 2014. Le questionnaire et le scoring. Esther Stoakes Technical Officer - Scoring. www.cdp.net @CDP Page 1

Climate Change 2014. Le questionnaire et le scoring. Esther Stoakes Technical Officer - Scoring. www.cdp.net @CDP Page 1 Climate Change 2014 Le questionnaire et le scoring Esther Stoakes Technical Officer - Scoring Page 1 Introduction au questionnaire et au scoring Page 2 Questionnaire CDP 2014 changement climatique Management

Plus en détail

La Gestion de la Performance à travers le concept de Balanced Scorecard

La Gestion de la Performance à travers le concept de Balanced Scorecard La Gestion de la Performance à travers le concept de Balanced Scorecard Alexis Roy 26 Novembre 2004 Business and Systems Aligned. Business Empowered. TM Agenda 1. Introduction La nécessité de gérer la

Plus en détail

UIPF Genève - 7 novembre 2007. Responsabilité sociale des entreprises (RSE) et Investissement socialement responsable (ISR)

UIPF Genève - 7 novembre 2007. Responsabilité sociale des entreprises (RSE) et Investissement socialement responsable (ISR) UIPF Genève - 7 novembre 2007 Responsabilité sociale des entreprises (RSE) et Investissement socialement responsable (ISR) Jean Laville, Directeur Adjoint Ethos Place Cornavin 2, case postale, 1211 Genève

Plus en détail

Qualité de l information sur la responsabilité d entreprise et le développement durable

Qualité de l information sur la responsabilité d entreprise et le développement durable Qualité de l information sur la responsabilité d entreprise et le développement durable Vérification interne et externe : exemples et bénéfices 25 novembre 2009 Institut de la Gestion Financière du Canada:

Plus en détail

UNDAF Webinar. Deuxième étape Analyse de Pays. Michele Ribotta UN Women

UNDAF Webinar. Deuxième étape Analyse de Pays. Michele Ribotta UN Women UNDAF Webinar Deuxième étape Analyse de Pays Michele Ribotta UN Women ÉTAPES UNDAF Current Cycle actuel Cycle Nouveau New Cycle cycle Année 4 Année 5 Année 1-5 Feuille de route Analyse par pays Planification

Plus en détail

L approvisionnement responsable chez Bell Canada

L approvisionnement responsable chez Bell Canada L approvisionnement responsable chez Bell Canada francois.dalpe@bell.ca Chef divisionnaire adjoint - Responsabilité d entreprise et environnement, Bell Canada Réseau environnement, Sherbrooke le 21 octobre

Plus en détail

3 ème Edition du Forum RSE

3 ème Edition du Forum RSE 3 ème Edition du Forum RSE Dakar, 22 24 Mars 2011 --------------------- Présentation de la Norme ISO 26000 : Lignes directrices sur la responsabilité sociétale Par Barama Sarr Directeur Général ASN, Vice

Plus en détail

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques La santé dans toutes les politiques, de quoi s agit-il? La santé dans toutes les politiques est une approche intersectorielle des politiques

Plus en détail

Développement durable et Responsabilité Sociale des Entreprises

Développement durable et Responsabilité Sociale des Entreprises République et Canton de Neuchâtel, association Ecoparc CSEM, Neuchâtel - 28 janvier 2010 Développement durable et Responsabilité Sociale des Entreprises Jean Laville, Directeur adjoint 1 Ethos Place Cornavin

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

L outil 360 «Pilote Management»

L outil 360 «Pilote Management» L outil 360 «Pilote Management» Concept et pratique La réussite r de l entreprise l dépend d de la qualité de ses managers La vitalité de l entreprise dépend essentiellement de la qualité de ses managers

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

La Gestion globale et intégrée des risques

La Gestion globale et intégrée des risques La Gestion globale et intégrée des risques (Entreprise-wide Risk Management ERM) Une nouvelle perspective pour les établissements de santé Jean-Pierre MARBAIX Directeur Technique Ingénierie Gestion des

Plus en détail

Code de Transparence. du fonds : AVENIR PARTAGE ISR. Juillet 2010. Page 1 sur 8

Code de Transparence. du fonds : AVENIR PARTAGE ISR. Juillet 2010. Page 1 sur 8 Code de Transparence du fonds : AVENIR PARTAGE ISR Juillet 2010 Page 1 sur 8 1. Données générales 1a) Donnez le nom de la société de gestion en charge du ou des fonds auxquels s applique ce Code. 1b) Décrivez

Plus en détail

ISO 9001:2015 Comprendre la Révision. Copyright 2014 BSI. All rights reserved.

ISO 9001:2015 Comprendre la Révision. Copyright 2014 BSI. All rights reserved. ISO 9001:2015 Comprendre la Révision Sommaire Pourquoi la satisfaction du client est Contexte importante? de l ISO 9001 Ce Pourquoi qui change est-elle en 2015 nécessaire?? Qu est Qu est ce ce que que

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int.

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. planification et examen Plan de la présentation Introduction Contexte

Plus en détail

Congrès 2013. Atelier RSE Intervention de Roger LUNEL représentant d AFNOR Certification

Congrès 2013. Atelier RSE Intervention de Roger LUNEL représentant d AFNOR Certification Congrès 2013 Atelier RSE Intervention de Roger LUNEL représentant d AFNOR Certification Norme Internationale ISO 26000, lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale, Une réponse au 10 principes

Plus en détail

Rid the World of Project Failure

Rid the World of Project Failure La Gestion de Portefeuilles de Projets d Entreprise : Une Visibilité Parfaite, Un Net Avantage Concurrentiel Rid the World of Project Failure Collaboration. Compliance. Control. Qu est-ce que la gestion

Plus en détail

ISO 9001 Guide de correspondance

ISO 9001 Guide de correspondance ISO 9001 Guide de correspondance Correspondance entre les exigences de l ISO 9001:2008 et l ISO DIS 9001:2014 Introduction Ce document procure une comparaison entre ISO 9001:2008 et le Projet de norme

Plus en détail

Supply chain management

Supply chain management áå ΩINSTITUT SUPERIEUR DU MANAGEMENT Supply chain management Les Rois de la Supply Chain 2010 Cabinet ISM Abidjan, Cocody,Bvd F. Mitterand, Riviera Bonoumin, Immeuble La Paix 22 BP 876 Abidjan 22 Tél:

Plus en détail

Environnement et gestion durable _ Rôle du secteur bancaire. Denis Cassat Agence Française de

Environnement et gestion durable _ Rôle du secteur bancaire. Denis Cassat Agence Française de Environnement et gestion durable _ Rôle du secteur bancaire Denis Cassat Agence Française de Développement 20 avril 2011 Sommaire I. Contexte. II. La démarche. III. Les diligences. IV. Prochaines étapes.

Plus en détail

Standards(d utilisation(de(spi4(

Standards(d utilisation(de(spi4( Standardsd utilisationdespi4 L outil SPI Social Performance Indicators) de CERISE évalue les performances socialesdes institutions financières en analysant leurs intentions et leurs actions. En étudiant

Plus en détail

POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE PRÉAMBULE Engagés depuis 2002 dans une première réflexion sur le Capital Investissement Socialement Responsable (C-ISR), nous sommes convaincus de la nécessité

Plus en détail

La gestion des risques : impacts stratégiques et organisationnels au niveau de la gouvernance des

La gestion des risques : impacts stratégiques et organisationnels au niveau de la gouvernance des La gestion des risques : impacts stratégiques et organisationnels au niveau de la gouvernance des entreprises ABF Dr Moez JOUDI Expert-Consultant en gouvernance et stratégie Président de l ATG Enseignant-chercheur

Plus en détail

Cercles des Bonnes Pratiques

Cercles des Bonnes Pratiques Cercles des Bonnes Pratiques Réunion de Lancement 16 mars 2015 Concept et principe Concept et principe Réunir des entreprises de tous secteurs Organismes publics et entreprises privées Fournir des outils

Plus en détail

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat ADEME : Colloque Produits Verts Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat Juin 2008 Une solution dédiée à vos achats responsables

Plus en détail

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS 2015 MODALITÉS PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS L appel à projets Quartiers Durables Citoyens encourage et soutient les habitants qui s engagent dans leur quartier

Plus en détail

Les membres d ENQA adhèrent aux principes qui suivent et invitent tous les participants au Processus de Bologne à les prendre en considération.

Les membres d ENQA adhèrent aux principes qui suivent et invitent tous les participants au Processus de Bologne à les prendre en considération. Document de politique d ENQA sur la garantie de la qualité dans l espace européen de l enseignement supérieur à l occasion de la conférence des ministres responsables de l enseignement supérieur à Leuven

Plus en détail

Mutuelle de santé Objectives, enjeux et perspectives. Atelier de travail, Commune de Ziniaré 10 Octobre 2013

Mutuelle de santé Objectives, enjeux et perspectives. Atelier de travail, Commune de Ziniaré 10 Octobre 2013 Mutuelle de santé Objectives, enjeux et perspectives Atelier de travail, Commune de Ziniaré 10 Octobre 2013 1 Programme Présentation du contexte dans lequel s insère le projet Présentation de la mutuelle

Plus en détail

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Istikshaf: explorer la mobilité Agenda politique régional pour la mobilité

Plus en détail

FFFF Echiquier Major : Reporting ISR trimestriel. Au 30 septembre 2011 REPORTING ISR TRIMESTRIEL. Echiquier Major

FFFF Echiquier Major : Reporting ISR trimestriel. Au 30 septembre 2011 REPORTING ISR TRIMESTRIEL. Echiquier Major FFFF Echiquier Major : REPORTING ISR TRIMESTRIEL Reporting ISR trimestriel Echiquier Major Au 30 septembre 2011 Septembre 2015 Z SOMMAIRE 1 SYNTHESE DE LA DEMARCHE EXTRA FINANCIERE DE LA FINANCIERE DE

Plus en détail

Le manager transversal

Le manager transversal Le 29 septembre 2009 Le manager transversal Au cœur des organisations matricielles C1 Les enjeux actuels de la transversalité 2 Diapositive 2 C1 Doc expertise - Chapitre A CEGOS-FRANCE; 20/10/2008 L émergence

Plus en détail

xpand leadership academy 16 modules www.xpand.eu

xpand leadership academy 16 modules www.xpand.eu 1 xpand leadership academy 16 modules www.xpand.eu 2 Dates xpand Leadership Academy 14-15 juin: Leadership stratégique: vision et innovation / Développement stratégique 13-14 septembre: Croissance, changement

Plus en détail

AFAQ AFNOR Certification a intégré l ensemble des référentiels internationaux de référence. pour construire le modèle d évaluation AFAQ 1000NR

AFAQ AFNOR Certification a intégré l ensemble des référentiels internationaux de référence. pour construire le modèle d évaluation AFAQ 1000NR AFAQ AFNOR Certification a intégré l ensemble des référentiels internationaux de référence 1992 L agenda 21 1992 2001 Rapport Européen 1997 La déclaration de Rio 2003 1999 Prév. 2009 Le Pacte Mondial L

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

les solutions sgs pour plus de performance et de transparence en matière de responsabilité sociétale

les solutions sgs pour plus de performance et de transparence en matière de responsabilité sociétale les solutions sgs pour plus de performance et de transparence en matière de responsabilité sociétale Aujourd hui, les parties prenantes exigent des entreprises une gouvernance efficiente, l adoption de

Plus en détail

Pôle les Missions de Demain. Développer les missions

Pôle les Missions de Demain. Développer les missions Pôle les Missions de Demain Développer les missions dans les E.T.I. Serge Yablonsky Expert comptable Mailys Ferrere Directeur d investissement FSI Olivier Picquet Directeur général Lise Charmel Annabelle

Plus en détail

MESURER PILOTER VALORISER LA PERFORMANCE RSE VERS DE NOUVELLES PERSPECTIVES

MESURER PILOTER VALORISER LA PERFORMANCE RSE VERS DE NOUVELLES PERSPECTIVES MESURER PILOTER VALORISER LA PERFORMANCE RSE VERS DE NOUVELLES PERSPECTIVES RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES, levier de performance et création de valeur www.hr2d.net AGENDA ETAT DES LIEUX ACTUALITÉ

Plus en détail

Vinci Consulting Conseil en Stratégie d innovation

Vinci Consulting Conseil en Stratégie d innovation I n n o v a t i o n & O p e r a t i o n s p e r f o r m a n c e Version Française Extrait de notre offre Vinci Consulting Conseil en Stratégie d innovation L Offre Innovation s inscrit dans notre offre

Plus en détail

Pilotage du Capital Humain et de la performance globale

Pilotage du Capital Humain et de la performance globale Pilotage du Capital Humain et de la performance globale Démarche de la Chaire Capital Humain De la Fondation Bordeaux Université Version novembre 2013 2013 / Fondation Bordeaux Université / Stéphane Trébucq

Plus en détail

Jean-Francois DECROOCQ - 11/03/2011

Jean-Francois DECROOCQ - 11/03/2011 www.varm.fr Stratégie des risques Jean-Francois DECROOCQ - 11/03/2011 Sommaire Introduction... 2 La stratégie du risque... 2 I.0 Une démarche d entreprise... 2 I.1 Appétit pour le risque... 3 I.2 La tolérance

Plus en détail

Développement durable à ST. Partage de bonnes pratiques avec AFQP

Développement durable à ST. Partage de bonnes pratiques avec AFQP Développement durable à ST Partage de bonnes pratiques avec AFQP Département Développement durable 2 Définir et déployer des programmes pour tous les sites ST Environnement Santé & Sécurité Chimie et hygiène

Plus en détail

Sous-traitance et fournisseurs, comment anticiper et gérer les crises du type Bangladesh? 5 Juin 2014

Sous-traitance et fournisseurs, comment anticiper et gérer les crises du type Bangladesh? 5 Juin 2014 Sous-traitance et fournisseurs, comment anticiper et gérer les crises du type Bangladesh? 5 Juin 2014 BSR s Consumer Products Practice Our Consumer Products Practice focuses on building supply chains for

Plus en détail

Gouvernance des Technologies de l Information

Gouvernance des Technologies de l Information Walid BOUZOUITA Auditeur Interne secteur des télécommunications CISA, ITIL walid.bouzouita@ooredoo.tn Gouvernance des Technologies de l Information 08 Mai 2014, Maison de l Exportateur Implémenter la

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation sur l élaboration

Plus en détail

Haute Ecole de Gestion de Fribourg / Cleantech 31 mars 2011. Investissement Socialement Responsable (ISR) et Carbon Disclosure Project (CDP)

Haute Ecole de Gestion de Fribourg / Cleantech 31 mars 2011. Investissement Socialement Responsable (ISR) et Carbon Disclosure Project (CDP) Haute Ecole de Gestion de Fribourg / Cleantech 31 mars 2011 Investissement Socialement Responsable (ISR) et Carbon Disclosure Project (CDP) Jean Laville, Directeur-adjoint Ethos Fondation Suisse pour un

Plus en détail

CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS

CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS La crise financière pose, aujourd hui, la question du 1 Paris, le 2 juillet 2009 rôle et du mode de fonctionnement des marchés

Plus en détail

Le GSCP Global Social Compliance Programme

Le GSCP Global Social Compliance Programme Le GSCP Global Social Compliance Programme Améliorerles conditions de travail et la protection de l environnement sur les chaînes d approvisionnement Plateforme RSE Audition dans le cadre du Groupe de

Plus en détail

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012 La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & la Norme ISO 26000 Analyse comparée Octobre 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

SEMINAIRE DE L IFE. Un système de management environnemental basé sur ISO 14001. Presenté par Manoj Vaghjee

SEMINAIRE DE L IFE. Un système de management environnemental basé sur ISO 14001. Presenté par Manoj Vaghjee SEMINAIRE DE L IFE Un système de management environnemental basé sur ISO 14001 Presenté par Manoj Vaghjee Qu est-ce que l Environnement? INTRODUCTION - ISO 14001 Pourquoi le management environnemental?

Plus en détail

Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001»

Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001» Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001» Intervenants : Jean marc VIGNOLLE Consultant Qualité et Eliane POURTAU Chargée de mission Qualité à la

Plus en détail

Gouvernance de la sécurité des systèmes d information

Gouvernance de la sécurité des systèmes d information Gouvernance de la sécurité des systèmes d information Hicham El Achgar, CISA, COBIT, ISO 27002, IS 27001 LA ITIL, ISO 20000, Cloud Computing ANSI Tunis, le 14 Fév 2013 2003 Acadys - all rights reserved

Plus en détail

Comment mieux évaluer les risques industriels par la mesure du capital immatériel???

Comment mieux évaluer les risques industriels par la mesure du capital immatériel??? Comment mieux évaluer les risques industriels par la mesure du capital immatériel??? GENERALI : Un acteur engagé et responsable FFSA 26/01/2010 " Le secteur de l assurance est concerné par tous les sujets

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION 2015 Talent Suite

PROGRAMME DE FORMATION 2015 Talent Suite PROGRAMME DE FORMATION 2015 Talent Suite Janvier 2015 4, Rte de Lavaux CH1095 Lutry wave@piman.ch +41 21 791 61 77 www.piman.ch www.savilleconsulting.com Offre de formation continue Wave PIMAN D. Held,

Plus en détail

Atelier Risques. Qualité des données dans le cadre réglementaire : les enjeux de conformité et de performance. En partenariat avec :

Atelier Risques. Qualité des données dans le cadre réglementaire : les enjeux de conformité et de performance. En partenariat avec : Atelier Risques En partenariat avec : Qualité des données dans le cadre réglementaire : les enjeux de conformité et de performance La qualité des données est un enjeu essentiel des projets réglementaires

Plus en détail

«Pour une mobilisation durable : Visez l engagement»

«Pour une mobilisation durable : Visez l engagement» «Pour une mobilisation durable : Visez l engagement» Louis Fortin, MBA Président Actualisation IDH Le 23 avril 2014 Contenu de la présentation 1 L engagement en chiffre 4 Un leader mobilisateur 2 Les piliers

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

Service de la promotion économique. Comment optimiser sa trésorerie Février 2010

Service de la promotion économique. Comment optimiser sa trésorerie Février 2010 Service de la promotion économique Comment optimiser sa trésorerie Introduction Les potentiels, les raisons et la portée de l optimisation des fonds de roulement et de la trésorerie sont très souvent sous-estimés

Plus en détail

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA SUPERVISION BASEE SUR LES RISQUES

MISE EN PLACE DE LA SUPERVISION BASEE SUR LES RISQUES 1 BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI SERVICE SBS MISE EN PLACE DE LA SUPERVISION BASEE SUR LES RISQUES I. INTRODUCTION La supervision bancaire évolue de façon dynamique. La récente crise financière internationale

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

Partage d expériences en Leadership, Gestion, planification et mise en oeuvre

Partage d expériences en Leadership, Gestion, planification et mise en oeuvre Partage d expériences en Leadership, Gestion, planification et mise en oeuvre Photos 7ème Forum Régional: Gestion axée sur les resultats Nov. 12-15, 2012 Kairaba Beach Hotel, Banjul, The Gambia Contenu

Plus en détail

PROPOSITIONS POUR LE PLAN TRIENNAL REGIONAL 2015 2018 (v.7) (Pour examen par les Organisations Scoutes Nationales)

PROPOSITIONS POUR LE PLAN TRIENNAL REGIONAL 2015 2018 (v.7) (Pour examen par les Organisations Scoutes Nationales) Document 9 PROPOSITIONS POUR LE PLAN TRIENNAL REGIONAL 2015 2018 (v.7) (Pour examen par les Organisations Scoutes Nationales) *******************************************************************************

Plus en détail

POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE SOMMAIRE Préambule..3 Principes fondamentaux de notre politique de Capital Investissement Responsable 4 Le parti pris de notre approche de Capital Investissement

Plus en détail

Sommaire. et Environnementale Sequana 2012-2015. 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale

Sommaire. et Environnementale Sequana 2012-2015. 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale Sommaire 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale 2. Résultat et Bilan Consolidés et Environnementale Sequana 2012-2015 3. Activité des Filiales 4. Stratégie

Plus en détail

Soirée Management de Projet 1. Comment accélérer les projets en professionnalisant les acteurs projets

Soirée Management de Projet 1. Comment accélérer les projets en professionnalisant les acteurs projets Soirée Management de Projet Comment accélérer les projets en professionnalisant les acteurs projets nouveaux rôles et responsabilités des maîtrises d ouvrage Paris Le 29 septembre 2005 www.afitep.fr Info@afitep.fr

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

La Caraïbe insulaire face à l économie verte: présentation des orientations stratégiques

La Caraïbe insulaire face à l économie verte: présentation des orientations stratégiques La Caraïbe insulaire face à l économie verte: présentation des orientations stratégiques Loïza Rauzduel, Chargée de projet Caribbean Natural Resources Institute (CANARI) Conférence ICFC, Espace Régional

Plus en détail

Les enjeux stratégiques d une Green Supply Chain. Forum d été 2015 Valérie Moatti, Professeur ESCP Europe

Les enjeux stratégiques d une Green Supply Chain. Forum d été 2015 Valérie Moatti, Professeur ESCP Europe Les enjeux stratégiques d une Green Supply Chain Forum d été 2015 Valérie Moatti, Professeur ESCP Europe Supply Chain Verte 1. Pourquoi une supply chain verte? 2. D où venons nous? 3. Où en sommes-nous?

Plus en détail

Forum AMOA ADN Ouest. Présentation du BABOK. 31 Mars 2013 Nadia Nadah

Forum AMOA ADN Ouest. Présentation du BABOK. 31 Mars 2013 Nadia Nadah Forum AMOA ADN Ouest Présentation du BABOK 31 Mars 2013 Nadia Nadah Ce qu est le BABOK Ce que n est pas le BABOK Définition de la BA - BABOK version 2 Le processus de Business Analysis La structure du

Plus en détail

Master Administration des Entreprises

Master Administration des Entreprises Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en gestion La mention «Management et» a pour

Plus en détail

Programme ESC 2. Les MAJEURES du semestre d automne 2013. Septembre à décembre

Programme ESC 2. Les MAJEURES du semestre d automne 2013. Septembre à décembre Programme ESC 2 Les MAJEURES du semestre d automne 2013 Septembre à décembre Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte

Plus en détail

المركز اإلفريقي للتدريب و البحث اإلداري لإلنماء

المركز اإلفريقي للتدريب و البحث اإلداري لإلنماء African Training and Research Centre in Administration for Development المركز اإلفريقي للتدريب و البحث اإلداري لإلنماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment AUDIT ENERGETIQUE Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment Introduction L audit énergétique a pour but d identifier des opportunités

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

Qualité et Gestion 18 Juin 2008. Intégration du SCI dans le système de management existant

Qualité et Gestion 18 Juin 2008. Intégration du SCI dans le système de management existant Qualité et Gestion 18 Juin 2008 Intégration du SCI dans le système de management existant 0 Anuschka Küng Economiste d entreprise HES Certification Six Sigma Certification Risk Manager CISA, CIA (i.a.)

Plus en détail

Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP

Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP L Institut des Affaires Publiques L Institut des Affaires Publiques - I.A.P. ASBL est une Organisation Non Gouvernementale de Développement (ONGD) dont la mission est de répondre aux besoins des collectivités

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

évaluer et suivre ses performances ESG? Avec quels outils? Ethicity-Groupe Greenflex pour AGRION Le 7 décembre 2012

évaluer et suivre ses performances ESG? Avec quels outils? Ethicity-Groupe Greenflex pour AGRION Le 7 décembre 2012 Reporting extrafinancier : comment évaluer et suivre ses performances ESG? Avec quels outils? Ethicity-Groupe Greenflex pour AGRION Le 7 décembre 2012 Ethicity - Groupe Greenflex - Document Confidentiel

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

BIM Journées de l Ecoconstruction

BIM Journées de l Ecoconstruction BIM Journées de l Ecoconstruction 09 octobre 2015 Lorraine Qualité Environnement Sommaire 1. Présentation du pôle Fibres Energivie 2. Qu est ce que le BIM 3. Les enjeux du BIM et de la transition numérique

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement

Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement BONNEL Conseils Associés Isabelle DOUAY : idouay@bonnel-conseils.com 9 A rue Châteaubriand 75008 PARIS tel. : 01

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet ISO 27001:2013

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet ISO 27001:2013 HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet ISO 27001:2013 Comparatif avec la version 2005 Béatrice Joucreau Julien

Plus en détail

LE COACHING LEADERSHIP & TRANSFORMATION DIRIGEANTS ET MANAGERS EN MOUVEMENT

LE COACHING LEADERSHIP & TRANSFORMATION DIRIGEANTS ET MANAGERS EN MOUVEMENT LE COACHING LEADERSHIP & TRANSFORMATION DIRIGEANTS ET MANAGERS EN MOUVEMENT DES ENJEUX À RELEVER QUAND LES ORGANISATIONS EXPÉRIMENTENT GLOBALISATION ET CONSOLIDATION DE LEURS ACTIVITÉS, AUGMENTATION DE

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis Avant-propos Chers collaborateurs, Umanis, en tant qu entreprise cotée en Bourse, affirme une volonté

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES ET PROJETS

MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES ET PROJETS Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Programme des Nations Unies pour le Développement MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES

Plus en détail

Baromètre de la Maturité numérique des dirigeants. Edition 2013. IDC France - Syntec Numérique Top Management France

Baromètre de la Maturité numérique des dirigeants. Edition 2013. IDC France - Syntec Numérique Top Management France Baromètre de la Maturité numérique des dirigeants Edition 2013 IDC France - Syntec Numérique Top Management France Didier Krainc Karim Bahloul Sébastien Lamour Structure de l échantillon Taille des entreprises

Plus en détail

LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF

LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF DÉCRYPTECO LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF Denis Childs Responsable du Financement à Impact Positif et du Conseil Environnemental & Social, Société Générale Corporate & Investment Banking SOMMAIRE LES

Plus en détail

Energisez votre capital humain!

Energisez votre capital humain! Energisez votre capital humain! Nos outils, notre conseil et nos méthodologies permettent à nos clients «d Energiser leur Capital Humain». Qualintra est l un des leaders européens pour la mesure et le

Plus en détail

Culture de la sécurité: un exemple de mise en oeuvre dans les établissements de santé

Culture de la sécurité: un exemple de mise en oeuvre dans les établissements de santé Culture de la sécurité: un exemple de mise en oeuvre dans les établissements de santé Dr Margareta Haelterman Service Public Fédéral Santé Publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et de l Environnement

Plus en détail

La démarche d approvisionnement responsable de Gaz Métro

La démarche d approvisionnement responsable de Gaz Métro La démarche d approvisionnement responsable de Gaz Métro Décembre 2014 Par les services Développement durable et Approvisionnement biens et services Plan de la présentation 1- Mise en contexte 2- Le développement

Plus en détail

L élaboration de politique et pratiques gouvernementales pour éliminer le travail des enfants dans les mines de Kolwezi, sud-katanga

L élaboration de politique et pratiques gouvernementales pour éliminer le travail des enfants dans les mines de Kolwezi, sud-katanga PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET ID Projet : P106982 IDA H589 ZR TF010744 L élaboration de politique et pratiques gouvernementales

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

Participez au. quiz ISR. vous apprenez vous êtes socialement responsable

Participez au. quiz ISR. vous apprenez vous êtes socialement responsable Participez au quiz ISR vous apprenez vous êtes socialement responsable 01. L ISR, 3 lettres Mais Pourquoi ce quiz? «Lancée en 2010 à l initiative du Forum pour l Investissement Responsable (FIR), la Semaine

Plus en détail

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Il n y a rien dans le monde qui n ait son moment décisif, et le chef-d oeuvre de la bonne conduite est de connaître

Plus en détail

SOLVABILITE II Besoins des Assureurs et Impacts sur la Gestion d'actifs EIFR-05 Octobre 11

SOLVABILITE II Besoins des Assureurs et Impacts sur la Gestion d'actifs EIFR-05 Octobre 11 SOLVABILITE II Besoins des Assureurs et Impacts sur la Gestion d'actifs EIFR-05 Octobre 11 Avertissement Ce document est destiné exclusivement aux investisseurs qualifiés au sens des articles L. 411-2

Plus en détail

Séminaire AFD-DevCom 15-16 décembre 2009

Séminaire AFD-DevCom 15-16 décembre 2009 Séminaire AFD-DevCom 15-16 décembre 2009 Session 5 : Outils de redevabilité innovants, communiquer sur les résultats Michel Soublin Président, Comité de la Charte du Don en confiance 1 Le Comité de la

Plus en détail