La mobilité des Français âgés de 25 à 35 ans : Un peu plus de vacances et plus souvent

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La mobilité des Français âgés de 25 à 35 ans : Un peu plus de vacances et plus souvent"

Transcription

1 Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective de l évaluation et des statistiques N La mobilité des Français âgés de 25 à 35 : Un peu plus de vacances et plus souvent Globalement, on peut dire qu il s agit d une population au comportement touristique dynamique mais relativement conventionnel. Dynamique D les grandes lignes, le vacancier moyen de a en 2004 l un des taux de départ le plus élevé et une fréquence de séjours d l année la plus grande, toutes classes d âge confondues,. départ par tranche d'âge en à et plus 68% 66% 64% 62% 6 58% 56% 54% 25 à à à 35 départ moyenne : 66,3% 35 à 50 1 fois sur 3 ce touriste est un francilien, contre 1 sur 4 pour l ensemble des Français de plus de 15. Cette région, avec la Lorraine, cumule en effet pour cette classe d âge à la fois une répartition démographique et des comportements très favorables à l activité touristique (part de jeunes vacanciers supérieure à la moyenne, et taux de départ de ceux-ci également supérieur au taux de départ toutes classes d âges confondus). Conventionnel Le touriste moyen a au cours de ses déplacements plutôt tendance à rester d sa région d origine. Il part le plus souvent en vacances d sa famille ou chez ses amis qui l hébergeront (plus de 61% des séjours). Enfin, ses vacances se passe généralement plus en groupe que la moyenne

2 Durée de séjour et nombre de séjours par an 10 Un taux de départ plus élevé que la moyenne En 2004, les représentent, avec les 35-50, la tranche d âge qui part le plus en vacances 1, avec un taux de départ de 69,4% (resp. 69,8% pour les pour une moyenne toutes classes confondues de 66,3%). S il reste supérieur à la moyenne, le taux de départ des 25-30, est également le plus faible de l ensemble des classes «actives»(25 à 65 ) à à à à à et plus nombre de nuitées par séjour nombre moyen de séjours par an Des séjours plus fréquents mais de durée plus courte Les font en moyenne 4,9 séjours par an (contre 4,6 pour l ensemble de 15 et plus) : avec les plus de 65, c est la classe d âge dont le nombre de séjours est le plus élevé. A l inverse, un séjour ne dure pour eux en moyenne que 6,8 nuitées contre 8,4 pour l ensemble des plus de 15. A l intérieur de la tranche d âge, ce sont les qui partent le plus, avec un nombre de séjours par an de 5,4, le plus élevé toute classes confondues (contre 4,5 pour les ). Par contre ce sont eux aussi dont les séjours durent, en moyenne, relativement moins longtemps (6,7 nuitées, contre 7,0 pour les ). Destination : un individu sur six séjourne à l étranger 17% des séjours des se passent à l étranger. Ce taux de départ à l étranger est identique à celui de l ensemble des Français de plus de 15. Pour la France spécifiquement, les destinations les plus nombreuses se situent d le quart sud est avec Rhône Alpes(11%) et PACA (8%), puis sur l ensemble du littoral hormis la Manche Le comportement de cette classe d âge est à ce titre assez proche de celui de l ensemble des vacanciers mis à part l Auvergne et le Centre, légèrement plus «prisés» par les Séjour pour motif personnel d au moins 4 nuitées. Les séjours des représentent environ 16% de l ensemble de ces séjours

3 Origine : Plus d un touriste sur trois est francilien La région d origine principale des «jeunes» vacanciers est s surprise l Ile-de-France, compte tenu de son poids démographique et de sa structure par âge : 1 séjour sur 3 est effectué, pour les 25-35, par un Francilien (34%). Ce poids monte à 37% si l on ne prend en compte que les qui partent en vacances hors de leur propre région. Les autres grandes régions émettrices sont Rhône-Alpes avec près de des et PACA avec 8%. Ces trois régions rassemblent 52% des de 25 à 35 (contre 45% en moyenne pour l ensemble des classes d âges). 12% des restent d leur région d origine Le tourisme intra-régional des est plus élevé de deux points par rapport à la moyenne nationale. Au niveau régional, le Limousin (+16 points), la Lorraine (+12 points) et l Auvergne (+12 points) se démarquent par un écart de plus de 10 points par rapport à l ensemble des classes d âges d ces régions : les y séjournent plus d leur propre région que la moyenne % Limousin intra-régionaux Centre Lorraine Nord Poitou- Ch. Auvergne Midi-Pyrénées Franche-Comté Languedoc Roussillon PACA Aquitaine Rhône Alpes Bretagne Pays de la Loire Inversement, les tendent à plus partir hors de leur région que la moyenne d les Pays de Loire (-7 points) et en Bretagne (-7 points) : ils tendent plus fréquemment à sortir de leurs régions pour leurs vacances. Picardie 5% Ile-de-France Alsace Haute Normandie Basse Normandie Bourgogne Champagne Ardennes 5% 15% Ensemble plus de

4 L effet de structure d le comportement touristique? Certaines régions sont-elle structurellement émettrices de jeunes vacanciers? On peut supposer que certains territoires bénéficient en effet à la fois d une structure démographique particulière (distribution par classe d âge) et d un effet de comportement («taux de» ou taux de départ par classe d âge) favorable à l activité touristique. D le tableau qui suit (p. 5), on présente par région, à la fois la structure par âge des partants et non partant (la population de plus de 15 ) et le «taux de» ou taux de départ de chacune de ces classes d âge. La décomposition en effets permet simplement d en donner une lecture plus synthétique. Ainsi, on observe que pour la Bourgogne, le taux départ pour l ensemble des plus de 15 est de 67,4% alors qu il est de 66,3% en France. La différence se décompose en un écart de comportement de 0,008 et un écart démographique de 0,012. L effet comportement est donc ici égal à l écart entre le taux de touriste et le taux théorique calculé en appliquant à la structure par âge régionale le taux de touriste (ou départ) national. Inversement, on a estimé l effet démographique par l écart entre le taux de départ régional à la structure par âge nationale. Cette double estimation a été faite pour chaque classe d âge puis additionnée par région. C est le cas avant tout de la région Ile-de-France (qui bénéficie d un fort effet comportement), puis de Rhône- Alpes, de l Aquitaine et de la Haute Normandie. A l inverse, cumulent une structure par âge et des comportements touristiques défavorables : PACA, les Pays de la Loire, l Alsace, Champagne Ardennes, le Limousin (voir tableau et cartes suivantes). Au niveau des seuls 25-35, la même décomposition de l écart à la moyenne nationale peut être menée. C est la Lorraine qui ici cumule les effets «positifs», à la fois un fort effet démographique (0,064) : la part de de cette classe d âges sur l ensemble des partants et des non partants est près de deux fois plus élevée que la part nationale, et un effet de comportement (0,017) : le taux de départ est supérieur de 7,3 points au taux français L Ile-de-France présente le même caractère «favorable» qui néanmoins ne provient plus uniquement d un effet comportement comme pour l ensemble des classes d âge, mais pour moitié du comportement (0,031) et de la démographie (0,035) : c est la spécificité de cette classe Effet comportem ent Effet démographi que Ile-de-France 10,22% 79,94% 19,65% 85,48% 27,24% 90,46% 20,05% 82,48% 22,85% 75,76% 83, 0,168 0,000 Champ Ardennes 9,32% 66, 7,65% 33,31% 36,0 68,04% 26,08% 59,08% 20,95% 47,57% 56,14% -0,106 0,007 Picardie 6,99% 49,42% 7,45% 51,67% 23,23% 69,55% 34,11% 72,63% 28,22% 56,57% 62,97% -0,031 0,008 Haute Normandie 9,16% 53,94% 13,31% 77,0 32,92% 83,13% 21,34% 64,89% 23,27% 61,59% 69,19% 0,031-0,004 Centre 9,99% 78,97% 10,12% 75,97% 24,83% 69,53% 29,38% 73,33% 25,69% 61,72% 69,76% 0,035-0,007 Basse-Normandie 10,01% 51,48% 12,23% 59,48% 28,67% 58,99% 27,62% 62, 21,48% 58,42% 58,92% -0,075 0,000 Bourgogne 6,52% 49,69% 11,79% 65,17% 23,54% 61,26% 34,65% 80,57% 23,5 65,68% 67,37% 0,008 0,012 Nord 9,12% 36,52% 9,74% 51,57% 22,46% 59,5 25,78% 55,75% 32,9 64,05% 55,8-0,097-0,004 Lorraine 7,81% 56,17% 27,96% 76,73% 22,98% 58,41% 23,74% 68,0 17,51% 57,66% 64,53% -0,023 0,016 Alsace 9,17% 50,44% 22,09% 69,64% 32,76% 69,84% 24,97% 75,19% 11,01% 54,44% 66,56% -0,003 0,014 Franche-Comté 2,85% 15,93% 13,79% 59,02% 40,85% 79,44% 26,62% 73,33% 15,89% 53,39% 63,0-0,036 0,012 Pays de la Loire 9,12% 48,68% 12,29% 59,75% 35,07% 71,6 20,47% 67,23% 23,05% 68,45% 65,61% -0,006 0,000 Bretagne 7,46% 37,96% 10,24% 44,83% 33,66% 67,37% 26,09% 65,83% 22,55% 57,22% 58,31% -0,080 0,003 Poitou-Charentes 5,48% 50,6 19,72% 65,14% 26,33% 72,27% 23,5 68,94% 24,97% 55,23% 63,76% -0,028-0,001 Aquitaine 10,8 61,49% 18, 78, 24,72% 63, 22,55% 72,46% 23,83% 59,45% 66, 0,002-0,003 Midi-Pyrénées 8,47% 62,59% 16,82% 77,34% 28,8 57,24% 18,63% 39,42% 27,28% 59,35% 55,92% -0,107-0,013 Limousin 7,77% 50,88% 17,28% 46, 16,58% 39,04% 31,59% 66,05% 26,77% 57,5 52,77% -0,139 0,006 Rhône-Alpes 9,0 58,37% 17,76% 78,9 30,04% 70,96% 21,39% 75,67% 21,82% 69,88% 71,56% 0,052-0,001 Auvergne 7,16% 73,99% 18,89% 55, 33,16% 62,78% 22,39% 67,96% 18,39% 57,85% 61,96% -0,054-0,008 Languedoc-Roussillon 9,57% 49,8 16,07% 61,31% 23,85% 53,19% 24,51% 69,75% 25,99% 60,62% 59,42% -0,067-0,003 Provence Côte d'azur 6,76% 38, 11,09% 62,56% 25,7 73,22% 26,17% 66,82% 30,28% 58,87% 62,08% -0,037-0,008 France 8,74% 54,87% 15,81% 69,39% 27,98% 69,8 23,88% 62,86% 23,59% 62,86% 66, 0,000 0,000 TOTAL

5 d âge d être pour cette région à la fois plus nombreuse et plus «touristique». D une manière analogue, l Aquitaine, l Alsace et Rhône-Alpes bénéficient également d un cumul d effets positifs. Les trois régions du nord de la France, inversement, (Picardie, Nord et Champagnes-Ardennes) cumulent plutôt les effets négatifs, et plus encore que les autres régions elles aussi «défavorisées» : une structure par âge déficitaire (entre 6 et 8 points de moins que la moyenne nationale), et des comportements nettement moins touristiques (entre 18 et 36 points de moins). Au final, on observe bien ici une spécificité régionale qui ne fait pas dépendre les comportements touristiques uniquement de celui d une classe d âge globale mais également d effets régionaux discriminants. Des vacances en familles Les séjours des représentent 15,9% de l ensemble des séjours toutes classes d âges confondus, soit 10 points de moins que toutes les autres classes d âges. Répartition des séjours par tranche d'âges 50 à % 4 35% 15% 5% Hôtellerie Camping Répartition des séjours par type d'hébergement pour les et ensemble de plus 15 Club ou villages vacances Refuges Gites Familles Amis Ensemble + 15 Résidence Location Autres secondaire hébergements collectifs Le mode de trport est assez peu discriminant : plus de deux personnes sur trois se rendent en vacances en voiture Le rapprochement des géographies d origine et de destination des de et de leur destination laissent présumer un vaste mouvement de bascule vers les régions littorales. Celui-ci s opère à 69% en voiture, ce qui se situe d la moyenne toutes classes confondues. 35 à à 35 16% 65 et + 27% 15 à 25 7% A l intérieur de la classe d âge, les sont en retrait (65% contre 72% pour les ). Ils utilisent le train plus fréquemment que la moyenne (19% des séjours contre 12% pour les 30-35). Les déplacements en TGV suivent la même logique : 10,8% pour les contre seulement 8,2 pour les ). s modes de trports utilisés par les et les Le mode d hébergement le plus fréquemment utilisé par les est celui de la famille (49,3% des séjours des contre 35,8% seulement pour l ensemble des plus de 15 ). Parmi les autres types d hébergement cette classe d âge se démarque également par une propension supérieure à la moyenne à être hébergée par des amis (environ 12,3% contre 9,9%). En revanche, ils pratiquent moins ou nettement moins l ensemble des autres types d hébergement : constatation évidente pour les résidences secondaires (dont l âge moyen de l acheteur se situe communément autour de cinquante ), mais plus surprenante pour les modes d hôtellerie de plein air Avion Autocar camping Minibus Entre 25 et 35 dont camping car dont entre 30 et 35 Voiture Train dont TGV dont entre 25 et 30 Ensemble plus de

6 Plus d un séjour sur deux en groupe La moitié des séjours s effectue par des individus qui ne sont ni seul (avec ou s enfants), ni à deux ou en couple : les modes de voyages à plusieurs sont pour les jeunes nettement dominants. A l intérieur des 25-35, c est la classe qui opte le plus fréquemment pour ce mode d organisation du voyage, à près de 6 soit dix points de plus que la moyenne (contre 48 % pour les ). La part des autres types de composition du ménage est toujours inférieure à la moyenne (sensiblement pour les départs à deux : 19% pour les contre 26% pour les plus de 15 ), à l exception des départs en couple avec enfants qui représentent 16% contre 12% en moyenne, cette part étant tirée vers le haut cette foisci par les (24%, deux fois la moyenne contre seulement 7% pour les ). Vacances : organisation du séjour (nombre de personnes) Autre Seul A deux Seul avec enfant(s) En couple avec enfant(s) 25 à 35 entre 25 et 30 entre 30 et 35 Ensemble de + de 15 Des activités banales et une distribution saisonnière des vacanciers s spécificité 68% des séjours des s organisent sur seulement 4 type d «activités» : ne rien faire de particulier, baignade, promenade ou «autre», Le poids comme les activités sont à peu près identiques pour toutes les classes d âges 2. On retrouve la même absence notable de discrimination par l âge pour la répartition des séjours hiver et été : 66,7% pour l été, 33,3% pour l hiver, ce qui vaut à 0,6 points prés pour l ensemble des Français de plus de 15. Cette classe d âge semble toutefois séjourner plus fréquemment en été que les deux classes actives supérieures dont la part des séjours estivaux ne représente «que» 64,5% pour les et 65,4% pour les La baignade étant remplacée d ce quartet par la visite de monument à partir de

7 25-35? La question du comportement touristique d une classe d âge comme celle des doit être reliée aux évolutions démographiques récentes ainsi qu aux projections de population actives réalisées par l INSEE (modèle Omphale) qui montrent tout à la fois une baisse assez nette du poids de cette classe d âge depuis les 15 dernières années (voir encadré, p. 7), et un tassement général des jeunes classes d actifs d ici 2050 au profit d une explosion des effectifs d actifs de plus de 55 (le poids des plus de 55 d le total des actifs apparaîtrait ainsi en hausse de 40 points par rapport à son niveau de 1990). Sur les 15 dernières années, l effectif global des a baissé de personnes alors que d le même temps la population française augmentait de ; le poids des d la population totale est ainsi passé de 15,16% à 13,44% (soit points). 110 Evolution des effectifs des depuis 1990 (Base 100 : 1990) Toutes classes d'âges Cette diminution globale des jeunes «actifs» masque en réalité deux situations différentes entre d un côté la classe d age des et de l autre celle des : quand les effectifs de la première chutent de plus de 12 points par rapport au niveau de 1990, ceux de la seconde oscillent depuis 15 autour de ce niveau. Source Ces résultats sont issus l enquête direction du tourisme/tns SOFRES sur le Suivi de la Demande Touristique (SDT). Elle permet de suivre les comportements touristiques de la clientèle française de 15 et plus. Définition Les dont il est ici question sont ceux effectuant un séjour d au moins 4 nuitées hors de leur domicile pour des raisons personnelles. Pour en savoir plus : BESCE Mél : - 7 -

DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS EN 2004

DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS EN 2004 DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS EN 2004 LES SÉJOURS DES FRANÇAIS EN 2004 En 2004, trois Français sur quatre sont partis en voyage au moins une fois, toutes destinations (France et étranger) confondues.

Plus en détail

Les voyages des Français en Normandie

Les voyages des Français en Normandie Les voyages des Français en 2012 Les résultats de l enquête Suivi de la Demande Touristique, pour la 1 SOMMAIRE L essentiel p.3 L analyse détaillée p.4 La, 8 è destination régionale sur le marché domestique

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

Taux d occupation moyen de la saison d été (mois de mai à septembre) 20,0 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles total

Taux d occupation moyen de la saison d été (mois de mai à septembre) 20,0 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles total Direction du Tourisme Saison d été 2008 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Hôtellerie de plein air Résultats définitifs - Décembre 2008 Une bonne saison

Plus en détail

Les voyages des Français

Les voyages des Français ÉDITION 2016 Les voyages des Français EN NORMANDIE Traitement et réalisation - CRT D après les résultats de l enquête TNS-Sofrès - DGE ; Suivi de la Demande Touristique ; 2015 SOMMAIRE Méthodologie L

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

Suivi de la Demande Touristique

Suivi de la Demande Touristique Suivi de la Demande Touristique Année 2013 Synthèse Aquitaine 1 Sommaire 1 Le marché touristique Français 3 2 L Aquitaine : les principaux enseignements 4 3 Synthèse 4 Tableaux de résultats 1.Profil sociodémographique

Plus en détail

DONNÉES DE CADRAGE : Données 2012 (39 ème en 2011, 40 ème en 2009) (idem années précédentes)

DONNÉES DE CADRAGE : Données 2012 (39 ème en 2011, 40 ème en 2009) (idem années précédentes) L Observatoire Agence de Développement Touristique de la Drôme LE TOURISME DES FRANÇAIS Année 2015 3.1 Les visiteurs et les contacts ÉLÉMENTS MÉTHODOLOGIQUES : le suivi de la demande touristique (SDT)

Plus en détail

Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère

Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère LES BILANS DE L OBSERVATOIRE EDITION 2015 Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère Eté Isère Tourisme Palais du Parlement 4 place Saint André 38 000 Grenoble http://pro.isere-tourisme.com

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 693 Novembre 215 La mobilité à longue distance des Français en 214 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 214, la mobilité à longue distance des personnes

Plus en détail

Population et tourisme dans les «communes Natura 2000»

Population et tourisme dans les «communes Natura 2000» COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 73 Octobre 2009 Population et tourisme dans les «communes Natura 2000» OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT Le réseau Natura 2000 concerne un quart

Plus en détail

LA CLIENTÈLE RUSSE EN 2013

LA CLIENTÈLE RUSSE EN 2013 LA CLIENTÈLE RUSSE EN 2013 (Sources : INSEE DGCIS, enquête de fréquentation hôtelière ; Centre des Monuments Nationaux ; Fondation Claude Monet) P.1 La fréquentation russe dans les hébergements marchands

Plus en détail

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions TOUS METIERS CONFONDUS HEBERGEMENT - RESTAURATION Nombre de projets : 225 934 Part de projets difficiles : 37.9 % Part de saisonniers : 61.6 % Alsace 3837 40.4 % 41.1 % Aquitaine 16463 38.5 % 64.2 % Auvergne

Plus en détail

En 2008, les 3 450 000 habitants

En 2008, les 3 450 000 habitants Des habitants des plutôt mobiles... pour des motifs essentiellement personnels Jacques MAURIT (DREAL), Sébastien SEGUIN (Insee) Les habitants des se déplacent davantage à longue distance que la moyenne

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 Les chiffres clés Nombre d'actions de formation financées 43 624 54 963 62 657 Progression par rapport à l'année 2009 26,0% 43,6% Nombre de stagiaires financés 37 805 43

Plus en détail

Enquête de clientèle ÉTÉ CDT Tarn OTSI Prestataires hébergeurs

Enquête de clientèle ÉTÉ CDT Tarn OTSI Prestataires hébergeurs Enquête de clientèle ÉTÉ 2016 CDT Tarn OTSI Prestataires hébergeurs Les modalités Nombre de questionnaires remplis par territoire Une bonne implication de la 3% part des offices de tourisme! 3% 4% 26%

Plus en détail

La fréquentation dans les campings

La fréquentation dans les campings EN NORMANDIE ÉDITION 201 Traitement et réalisation - CRT Normandie D après les données INSEE-DGE - Enquête de Fréquentation en Hôtellerie de plein air; 2015 E. Lorang La fréquentation dans les campings

Plus en détail

Profil de la clientèle touristique de la montagne des Alpes-Maritimes Eté Manuel Harbreteau

Profil de la clientèle touristique de la montagne des Alpes-Maritimes Eté Manuel Harbreteau Profil de la clientèle touristique de la montagne des Alpes-Maritimes Eté 2009 Manuel Harbreteau Méthodologie Période : 1er juillet au 14 septembre 2009 Lieu : 5 vallées du département des Alpes-Maritimes

Plus en détail

Les NEET : qui sont-ils?

Les NEET : qui sont-ils? Les NEET : qui sont-ils? En France en 2013, près de 1,6 million de jeunes entre 15 et 29 ans sont des NEET. Cette fiche présente les caractéristiques (situation familiale, origine sociale, etc.) de ces

Plus en détail

BILAN DE LA SAISON 2007 LES MEUBLES CLEVACANCES

BILAN DE LA SAISON 2007 LES MEUBLES CLEVACANCES BILAN DE LA SAISON 27 LES MEUBLES CLEVACANCES CRTA Bilan de la saison 27 Meublés Clévacances 2 Le bilan de la fréquentation touristique de la saison 27 en Aquitaine est le fruit d un dispositif d enquête

Plus en détail

L'excursion : un tremplin pour le tourisme local Suivi de la Demande Touristique 2009

L'excursion : un tremplin pour le tourisme local Suivi de la Demande Touristique 2009 L'excursion : un tremplin pour le tourisme local Suivi de la Demande Touristique 2009 Sommaire 1. Poids et enjeux p. 8 2. Un levier majeur pour faire découvrir la région p. 13 3. L excursion est pratiquée

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en France métropolitaine :

L hôtellerie de tourisme en France métropolitaine : L hôtellerie de tourisme en France métropolitaine : l offre en 2004 Marie-Anne LE GARREC Direction du Tourisme Bureau des études, des statistiques et des comptes économiques Sommaire Introduction 3 L offre

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE BOURGOGNE Note de conjoncture Mars 2007 COMITE REGIONAL DU TOURISME DE BOURGOGNE Yann BELLET Contacts TNS Sofres Département Sésame Béatrice GUILBERT / Mireille BOULEAU

Plus en détail

Le tourisme des Français en 2012 : autant de voyages, mais plus courts

Le tourisme des Français en 2012 : autant de voyages, mais plus courts Le tourisme des Français : autant de voyages, mais plus courts sylvie scherrer (Dgcis) En 2012, les trois quarts des Français sont partis en voyage pour des motifs personnels. Le nombre des voyages en

Plus en détail

LA CLIENTELE FRANCAISE EN 2010

LA CLIENTELE FRANCAISE EN 2010 Suivi de la Demande Touristique 2010 - TNS SOFRES LA CLIENTELE FRANCAISE EN 2010 Calvados TOURISME - 8, rue Renoir - 14054 CAEN Cedex 4 Tél : 02 31 27 90 30 - Fax : 02 31 27 90 35 www.calvados-tourisme.com

Plus en détail

Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère

Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère LES BILANS DE L OBSERVATOIRE EDITION 2015 Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère Hiver 2014/2015 Isère Tourisme Palais du Parlement 4 place Saint André 38 000 Grenoble http://pro.isere-tourisme.com

Plus en détail

LA CLIENTELE TOURISTIQUE FRANÇAISE DU NORD-PAS DE CALAIS EN 2012

LA CLIENTELE TOURISTIQUE FRANÇAISE DU NORD-PAS DE CALAIS EN 2012 1 / 9 7,4 millions de voyages et 27,6 millions de nuitées réalisés par les Français dans le Nord-Pas de Calais en 2012 En 2012 le volume total de voyages réalisés par les français, en France et à l étranger,

Plus en détail

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE (avril 2015) Ce tableau de bord trimestriel présente des données sur : - le taux de chômage

Plus en détail

Le tourisme cultuel : séjours par pèlerinage en 2004

Le tourisme cultuel : séjours par pèlerinage en 2004 Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2006-1 Le tourisme cultuel : 500 000 séjours par pèlerinage en 2004 En 2004 les touristes français

Plus en détail

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013 SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE (juillet ) Ce tableau de bord trimestriel présente des données sur : - le taux de chômage au sens

Plus en détail

2 e partie LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE

2 e partie LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE 2 e partie LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE Le poids économique du tourisme en France - 2 Avertissement Compte satellite du tourisme (CST) Le CST mobilise toutes les sources statistiques disponibles

Plus en détail

1.2. La population. La santé observée dans les régions de France

1.2. La population. La santé observée dans les régions de France La population 1.2 Le contexte Avec 57,8 millions d'habitants en 1994, la France se place au 3e rang des pays de l Union européenne pour sa population, derrière l'allemagne (81,3 millions) et le Royaume-Uni

Plus en détail

La clientèle française dans le Rhône

La clientèle française dans le Rhône [OBSERVATOIRE RHÔNE TOURISME] La clientèle française dans le Rhône Le Rhône se classe au 74 ème rang des départements les plus visités de France par des touristes français Le Département du Rhône a changé

Plus en détail

La nouvelle région Normandie

La nouvelle région Normandie La nouvelle région Normandie Quelle place pour les jeunes? Présentation du 7 juillet 2016 pour la matinée jeunesse organisée par la Plateforme de coordination de l'observation médico-sociale, sociale et

Plus en détail

LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE

LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE 2 e partie LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE 21 Le poids économique du tourisme en France - 2 Avertissement Compte satellite du tourisme (CST) Le CST mobilise toutes les sources statistiques disponibles

Plus en détail

Activité régionale de prélèvement et de greffe de cornée en 2015

Activité régionale de prélèvement et de greffe de cornée en 2015 Activité régionale de prélèvement et de greffe de cornée en 2015 METHODOLOGIQUE Origine des données Les données sur l activité de prélèvement de cornée proviennent des services de régulation et d appui

Plus en détail

l évolution de l insertion professionnelle des jeunes dans les régions

l évolution de l insertion professionnelle des jeunes dans les régions l évolution de l insertion professionnelle des jeunes dans les régions Contrairement aux jeunes arrivés sur le marché du travail en 1998, qui avaient largement bénéficié d une embellie économique, ceux

Plus en détail

L OFFRE D HÉBERGEMENT

L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 41 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française.

Plus en détail

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP PERIGUEUX CEDEX

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP PERIGUEUX CEDEX Observatoire de suivi de l économie touristique Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX SOMMAIRE Le tourisme en Dordogne, les principaux chiffres Le tourisme en Dordogne, parc et

Plus en détail

Bienvenue! Association Tourisme & Handicaps Label national Tourisme & Handicap Projet Label Destination pour Tous

Bienvenue! Association Tourisme & Handicaps Label national Tourisme & Handicap Projet Label Destination pour Tous Bienvenue! Association Tourisme & Handicaps Label national Tourisme & Handicap Projet Label Destination pour Tous ADAPTER L OFFRE TOURISTIQUE AUX HANDICAPS Objectif de l étude Fournir aux acteurs touristiques

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ÉCONOMIE TOURISTIQUE

TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ÉCONOMIE TOURISTIQUE Observatoire de suivi de l économie touristique TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ÉCONOMIE TOURISTIQUE Évolution du parc des hébergements, nuitées et fréquentation 2015 Comité Départemental du Tourisme de

Plus en détail

Annexe 5 Comparaison par la DREES entre les projections d effectifs de 2008 et les données observées

Annexe 5 Comparaison par la DREES entre les projections d effectifs de 2008 et les données observées Annexe 5 Comparaison par la DREES entre les projections d effectifs de 2008 et les données observées En 2008, la Drees a réalisé un exercice de projection des effectifs de médecins sur la période - 2030,

Plus en détail

Poids économique. du tourisme. Emplois et retombées économiques du tourisme en Bretagne. Dernière mise à jour : 17/07/2015

Poids économique. du tourisme. Emplois et retombées économiques du tourisme en Bretagne. Dernière mise à jour : 17/07/2015 Poids économique du tourisme Emplois et retombées économiques du tourisme en Bretagne Dernière mise à jour : 17/07/2015 LES 5 CHIFFRES À RETENIR EMPLOI, CONSOMMATION TOURISTIQUE, TAXE DE SÉJOUR Emplois

Plus en détail

+19,0% +14,2% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 6 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE

+19,0% +14,2% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 6 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 6 +19,0% EVOLUTION TRIMESTRIELLE +14,2% EVOLUTION ANNUELLE L indicateur Markemétron a été réalisé avec le soutien de nos partenaires : LES EVOLUTIONS

Plus en détail

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 2 ème TRIMESTRE 2014

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 2 ème TRIMESTRE 2014 Janvier 2015 - N 15.003 LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 2 ème TRIMESTRE 2014 Au cours du deuxième trimestre 2014, 903 200 demandeurs d emploi inscrits en catégories A ou B ont repris un

Plus en détail

BAFA et BAFD : LES CHIFFRES CLEFS

BAFA et BAFD : LES CHIFFRES CLEFS et BAFD : LES CHIFFRES CLEFS I L évolution du nombre de nouveaux candidats inscrits et de diplômés entre 2003 et 2007 : : Si le nombre de nouveaux a fortement augmenté entre 2004 et 2005 (+ 14 %), cette

Plus en détail

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)?

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)? Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)? Rapport d étude 2013 Baromètre DEO 2013 TNS Sofres 1 Sommaire 1 Contexte 2 Synthèse 3 Rappel des questions clés 4 Résultats 4.1 Mesurer la

Plus en détail

Analyse sur le profil des candidats aux élections régionales 2010

Analyse sur le profil des candidats aux élections régionales 2010 Analyse sur le profil des candidats aux élections régionales 2010 Février 2010 Note de lecture Les éléments présentés dans ce document sont issus de traitements statistiques des données du Ministère de

Plus en détail

Les dossiers de la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de PICARDIE

Les dossiers de la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de PICARDIE Les logements vacants en Picardie en 2013 n 48 décembre 2015 Les dossiers de la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de PICARDIE En Picardie, un logement sur douze est

Plus en détail

ACVS Accueil & Conseil. en Visites & Séjours

ACVS Accueil & Conseil. en Visites & Séjours ACVS DOUBLE DIMENSION Un marché «hors place» Une intention de séjour, de découverte, Une attente d information, un «panier» à concevoir, suggérer, développer Un client à séduire pour déclenchement de séjour

Plus en détail

Les experts-comptables font parler les comptes des TPE & PME

Les experts-comptables font parler les comptes des TPE & PME Les experts-comptables font parler les comptes des TPE & PME Philippe Arraou, Président de l Ordre des Experts-comptables La performance des entreprises françaises en 2015 Données 2015 déclarations pour

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2013 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2013 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2013 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE SOMMAIRE Le Tourisme en Dordogne, parc et évolution L hôtellerie de plein-air L hôtellerie classée Les sites et monuments Le Service Loisirs

Plus en détail

Entreprises et emploi en Pays de la Loire

Entreprises et emploi en Pays de la Loire Avril 216 Service "Études, Statistiques, Évaluation" (ESE) Entreprises et emploi en Pays de la Loire Principaux indicateurs de conjoncture 4e trimestre 215 BAROMÈTRE REGIONAL (évolutions sur un an) Emploi

Plus en détail

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 1 L observatoire économique Grâce aux données issues des cotisants et de leur situation de paiement, le réseau des Urssaf produit et publie

Plus en détail

PREMIERS ELEMENTS SUR LA SITUATION ECONOMIQUE, SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE ALSACE CHAMPAGNE-ARDENNE LORRAINE

PREMIERS ELEMENTS SUR LA SITUATION ECONOMIQUE, SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE ALSACE CHAMPAGNE-ARDENNE LORRAINE PREMIERS ELEMENTS SUR LA SITUATION ECONOMIQUE, SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE ALSACE CHAMPAGNE-ARDENNE LORRAINE - 2015 Ce rapport est le fruit du premier groupe de travail inter-ceser qui a été mis en place

Plus en détail

La sur-occupation des résidences principales en 2006

La sur-occupation des résidences principales en 2006 Thème : Cohésion sociale et territoriale Orientation : Favoriser l inclusion sociale des populations (équité et mixité sociales) La sur-occupation des résidences principales en 2006 par aire urbaine Dans

Plus en détail

Tableau de bord de l Apprentissage dans les Industries Chimiques

Tableau de bord de l Apprentissage dans les Industries Chimiques Tableau de bord de l Apprentissage dans les Industries Chimiques SOMMAIRE DU TABLEAU DE BORD APPRENTISSAGE DANS LES INDUSTRIES CHIMIQUES Contexte de l étude page 4 Synthèse de l étude page 5 Les contrats

Plus en détail

Etude sur les taux de césarienne à terme (> 37 semaines)

Etude sur les taux de césarienne à terme (> 37 semaines) Etude sur les taux de césarienne à terme (> 37 semaines) ORGANISATION Document destiné à contribuer aux échanges & MISSIONS avec les professionnels de santé dans le cadre du programme d analyse et d amélioration

Plus en détail

Bulletin de suivi hydrologique au 1 er janvier 2016

Bulletin de suivi hydrologique au 1 er janvier 2016 Bulletin de suivi hydrologique au 1 er janvier 2016 Bilan global du mois de décembre 2015 : La pluviométrie de ce mois de décembre a présenté un caractère très exceptionnel avec des cumuls extrêmement

Plus en détail

Au 1 er janvier 2010, la population de la Champagne-Ardenne

Au 1 er janvier 2010, la population de la Champagne-Ardenne 167 - Janvier 2013 30 ans de fécondité en Champagne-Ardenne Des naissances moins nombreuses et plus tardives En 2009, la fécondité des Champardennaises atteint 1,98 enfant par femme. Longtemps parmi les

Plus en détail

STATISTIQUE DES EFFECTIFS DES MEDECINS EN PSYCHIATRIE

STATISTIQUE DES EFFECTIFS DES MEDECINS EN PSYCHIATRIE STATISTIQUE DES EFFECTIFS DES MEDECINS EN PSYCHIATRIE é MARS 29 I/ PSYCHIATRIE EN FRANCE A/ A/ SOURCE DREES - EFFECTIF TOTAL DES PSYCHIATRES EN FRANCE - STRUCTURE PAR AGE - SECTEUR D ACTIVITE B/ SOURCE

Plus en détail

Les Français et la biodiversité. Module Opinion de l'epiq

Les Français et la biodiversité. Module Opinion de l'epiq Les Français et la biodiversité Module Opinion de l'epiq Sommaire 1. La préservation de la biodiversité : un combat important pour les Français 2. Une actualité connue et dont l impact est bien identifié

Plus en détail

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie Présentation Insee à l occasion de l assemblée générale de l Union Régionale pour l Habitat de Picardie à Fresnes-les-Montauban Patrick LE SCOUËZEC Chef

Plus en détail

D A T A L A B. Construction de logements Résultats à fin juin 2016 (France entière) JUILLET Variation T/T-1 (1) Variation T-1/T-2 (2)

D A T A L A B. Construction de logements Résultats à fin juin 2016 (France entière) JUILLET Variation T/T-1 (1) Variation T-1/T-2 (2) D A Essentiel T A L A B Construction de logements Résultats à fin juin 2016 (France entière) JUILLET 2016 Le nombre de logements autorisés à la construction en données corrigées des variations saisonnières

Plus en détail

Évolution de la population et du PIB des régions françaises de 1996 à 2006

Évolution de la population et du PIB des régions françaises de 1996 à 2006 Évolution de la population et du PIB des régions françaises de 1996 à 2006 Pertinence et définitions Indicateurs Dynamiques territoriales Pertinence de l'indicateur par rapport à l aménagement du territoire

Plus en détail

Sommaire La méthodologie Les principaux enseignements Les résultats de l'étude... 6

Sommaire La méthodologie Les principaux enseignements Les résultats de l'étude... 6 JF/EP N 111472 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les régions préférées des Français Résultats

Plus en détail

L intérim en Franche-Comté en septembre 2013

L intérim en Franche-Comté en septembre 2013 DÉCEMBRE 20 L intérim en Franche-Comté en septembre 20 L emploi intérimaire en légère baisse en septembre 20 Chiffres clés Le nombre d intérimaires diminue de 0,1% en un mois En septembre 20, le nombre

Plus en détail

Enquête CET. Présentation

Enquête CET. Présentation Enquête CET Présentation Les décrets n 2008-454 et 2008-455 du 14 mai 2008 ont prévu la possibilité d'indemniser les jours épargnés au 31 décembre 2007 sur un CET. Le décre n 2008-456 du 14 mai 2008 a

Plus en détail

Début mai à mi-juin 2015 Vacances d été

Début mai à mi-juin 2015 Vacances d été BAROMETRE DE CONJONCTURE TOURISTIQUE DU VAR Début mai à mi-juin 2015 Vacances d été Dans le cadre du suivi conjoncturel de l activité touristique réalisé par l Agence de Développement Touristique, les

Plus en détail

Observatoire du Tourisme

Observatoire du Tourisme Observatoire du Tourisme Comportement touristique des Rhônalpins L Isère, une destination privilégiée par les Rhônalpins #10 SOMMAIRE Avant propos p 3 Synthèse et préconisations p 4 1. Le poids des Rhônalpins

Plus en détail

Suivi des Déplacements Touristiques des Français : Profils des clientèles et caractéristiques des séjours en Isère

Suivi des Déplacements Touristiques des Français : Profils des clientèles et caractéristiques des séjours en Isère Observatoire du Tourisme Suivi des Déplacements Touristiques des Français : Profils des clientèles et caractéristiques des séjours en Isère Hiver 2005/06 Comité départemental du Tourisme TNS Sofrès / Direction

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 642 Mai 2015 Commercialisation des logements neufs Résultats au premier trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au cours du premier

Plus en détail

Epidémiologie de la tuberculose en France. Données Mise à jour : février 2012

Epidémiologie de la tuberculose en France. Données Mise à jour : février 2012 Epidémiologie de la tuberculose en France Données 2010 Mise à jour : février 2012 Les données de surveillance nationale de la tuberculose en France : les sources Données de la déclaration obligatoire (InVS)

Plus en détail

3.4. L offre de soins pour la mère et l'enfant. La santé observée dans les régions de France

3.4. L offre de soins pour la mère et l'enfant. La santé observée dans les régions de France L offre de soins pour la mère et l'enfant 3.4 Le contexte La prise en charge de la santé de la mère et de l enfant s inscrit dans une démarche, constamment renouvelée, de recherche de la sécurité au moment

Plus en détail

SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION. Repères & Analyses. région Centre

SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION. Repères & Analyses. région Centre Septembre 2010 SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION Repères & Analyses région Centre L emploi salarié en région Centre 2 ème trimestre 2010 Informations complémentaires Pour davantage d informations,

Plus en détail

Tableau de bord des emplois dans les entreprises du médicament en Novembre 2015

Tableau de bord des emplois dans les entreprises du médicament en Novembre 2015 Tableau de bord des emplois dans les entreprises du médicament en 2014 Novembre 2015 Le tableau de bord de la situation de l emploi en 2014 Les caractéristiques des salariés du secteur Ensemble des salariés

Plus en détail

Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire

Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire service connaissance des territoires et évaluation Novembre 2015 Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire 2 ème trimestre 2015 : Une augmentation des prêts tirée par le neuf Au 2 ème trimestre 2015, 1 149

Plus en détail

Le tourisme rural : éléments de cadrage

Le tourisme rural : éléments de cadrage Direction du Tourisme Département Stratégie Prospective Evaluation et Statistiques N 2006-12 Le tourisme rural : éléments de cadrage Le rural1 est un espace qui lutte depuis plusieurs décennies pour maintenir

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LÉGERS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LÉGERS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL O R G A N I S M E T E C H N I Q U E C E N T R A L U T A C / O T C ~ A u t o d r o m e d e L I N A S - M O N T L H E R Y ~ B P 2 0 2 1 2 ~ 9 1 3 1 1 M O N T L H É R Y C E D E X CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE

Plus en détail

Résultats de l enquête client Automne

Résultats de l enquête client Automne Résultats de l enquête client 2010-2011 Automne Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les réponses

Plus en détail

Les vins de Champagne chez les cavistes : Référencements et prix en 2013

Les vins de Champagne chez les cavistes : Référencements et prix en 2013 Les vins de Champagne chez les cavistes : Référencements et prix en 2013 Méthodologie : réactualisation des fichiers par veille en ligne et enquêtes téléphoniques : 3 035 réponses exploitables, relevées

Plus en détail

La diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles en 2013 Annexe régionale

La diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles en 2013 Annexe régionale La diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles en 2013 Mars 2015 Nota bene : Ce document complète le CNV info Hors-Série publié en septembre 2014 «La diffusion des spectacles de variétés

Plus en détail

Statistiques sur la Pharmacie en France. Mme Danielle TOUPILLIER, Directrice générale du CNG

Statistiques sur la Pharmacie en France. Mme Danielle TOUPILLIER, Directrice générale du CNG Statistiques sur la en France Mme Danielle TOUPILLIER, Directrice générale du CNG EFFECTIFS DES PHARMACIENS AU er JANVIER 9 MAI 9 PLAN de la PRESENTATION I/ PHARMACIE EN FRANCE A/ A/ SOURCE DREES - EFFECTIF

Plus en détail

TAUX DE CHOMAGE LOCALISE PAR DEPARTEMENT ET ZONE D EMPLOI Situation au 1 er trimestre 2015

TAUX DE CHOMAGE LOCALISE PAR DEPARTEMENT ET ZONE D EMPLOI Situation au 1 er trimestre 2015 TAUX DE CHOMAGE LOCALISE PAR DEPARTEMENT ET ZONE D EMPLOI Situation au 1 er trimestre 2015 En Lorraine, le taux de chômage au 1 er trimestre 2015 s établit à 10,5 %, en baisse de 0,2 point par rapport

Plus en détail

Résultats de l enquête client Hiver

Résultats de l enquête client Hiver Résultats de l enquête client 2010-2011 Hiver Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les réponses

Plus en détail

D un baromètre des inégalités et de la pauvreté national à un indicateur de santé sociale pour les régions françaises

D un baromètre des inégalités et de la pauvreté national à un indicateur de santé sociale pour les régions françaises D un baromètre des inégalités et de la pauvreté national à un indicateur de santé sociale pour les régions françaises FLORENCE JANY-CATRICE CLERSÉ, Université Lille 1 RABIH ZOTTI Université Lille 1 1 Le

Plus en détail

5 e partie LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS

5 e partie LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS 5 e partie LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS Les déplacements touristiques des Français - 5 L enquête Suivi de la Demande Touristique (SDT) Ce chapitre rassemble les données sur l activité touristique

Plus en détail

Spéciale «éco-prêts à taux zéro»

Spéciale «éco-prêts à taux zéro» Spéciale «éco-prêts à taux zéro» & 1 er trimestre 2016 En, 2 396 éco-prêts à taux zéro (contre 2 682 en 2014) ont bénéficié à des travaux de réhabilitation de systèmes d Assainissement Non Collectif par

Plus en détail

AU NIVEAU NATIONAL, UN VIEILLISSEMENT CONSTATÉ MAIS DIFFÉRENCIÉ SELON LES TERRITOIRES

AU NIVEAU NATIONAL, UN VIEILLISSEMENT CONSTATÉ MAIS DIFFÉRENCIÉ SELON LES TERRITOIRES AU NIVEAU NATIONAL, UN VIEILLISSEMENT CONSTATÉ MAIS DIFFÉRENCIÉ SELON LES TERRITOIRES La réalité du vieillissement démographique est très différente d un territoire à un autre car il dépend à la fois du

Plus en détail

Le tourisme varois selon le segment «personne seule»

Le tourisme varois selon le segment «personne seule» Le tourisme varois selon le segment «personne seule» 2012 Observatoire - Var Tourisme SOMMAIRE Données démographiques 4,1% des touristes varois sont des «personnes seules» Une répartition homogène des

Plus en détail

LE CHÔMAGE EN LORRAINE EN 2014 : BILAN EN HAUSSE

LE CHÔMAGE EN LORRAINE EN 2014 : BILAN EN HAUSSE n 2 mai 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi de Lorraine DIRECCTE LORRAINE chômage LE CHÔMAGE EN LORRAINE EN : BILAN EN HAUSSE Le nombre

Plus en détail

Résultats de l enquête client Printemps

Résultats de l enquête client Printemps Résultats de l enquête client 2010-2011 Printemps Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les réponses

Plus en détail

Le prix de vente au mètre-carré des terrains à bâtir en secteur diffus est de 105,50 dans les communes

Le prix de vente au mètre-carré des terrains à bâtir en secteur diffus est de 105,50 dans les communes DÉMOGRAPHIE, OCCUPATION DU SOL ET LOGEMENT Prix des terrains à bâtir sur le littoral métropolitain en 212 et évolution depuis A RETENIR Le prix de vente au mètre-carré des terrains à bâtir en secteur diffus

Plus en détail

SOUS PARTIE II LES RÉGIONS FRANÇAISES

SOUS PARTIE II LES RÉGIONS FRANÇAISES L ESPACE NATIONAL LES RÉGIONS FRANÇAISES SOUS PARTIE II LES RÉGIONS FRANÇAISES Tableau 1-2-1-0 Régions françaises : données de cadrage population, population active, PIB et PIB par habitant (2007) Région

Plus en détail

Analyses et Perspectives

Analyses et Perspectives Analyses et Perspectives Économie Agricole Mars 2015 N 1503 Cartographie des nouvelles régions françaises L'Assemblée Nationale a adopté le 25 novembre 2014, en seconde lecture, la nouvelle carte des régions.

Plus en détail

Le bilan économique 2014 en Midi-Pyrénées

Le bilan économique 2014 en Midi-Pyrénées Le bilan économique 2014 en Midi-Pyrénées Conférence de presse Bertrand BALLET Chef de la division Conjoncture Insee Midi-Pyrénées 29 mai 2015 Une e-publication réalisée en collaboration avec les principaux

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 72 Novembre 21 Tableau de bord : éolien Troisième trimestre 21 OBSERVATION ET STATISTIQUES énergie Après avoir démarré dans les années 199 puis accéléré

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 4 ÈME TRIMESTRE 2014

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 4 ÈME TRIMESTRE 2014 NOTE DE MARCHÉ LE MARCHÉ DU LOGEMENT 4 ÈME TRIMESTRE 2014 1. MARCHE DES LOGEMENTS NEUFS : UN TRIMESTRE PORTEUR D ESPOIR Après 11 trimestres de baisses consécutives, la commercialisation des logements enregistre

Plus en détail

Les pratiques touristiques des seniors en 2003

Les pratiques touristiques des seniors en 2003 Les pratiques touristiques des seniors en 2003 Analyse des données de l enquête Suivi des Déplacements Touristiques des Français de 55 ans et plus DIRECTION DU TOURISME Département de la Stratégie, de

Plus en détail

1.4. L'activité et l'emploi. La santé observée dans les régions de France

1.4. L'activité et l'emploi. La santé observée dans les régions de France L'activité et l'emploi 1.4 Le contexte En 1993, la France compte 25 millions de personnes exerçant une activité professionnelle ou à la recherche d un emploi. Depuis 1975, leur nombre a augmenté de près

Plus en détail