CONCEPT DE PRODUCTION AU SENEGAL (suggestion) I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONCEPT DE PRODUCTION AU SENEGAL (suggestion) I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel"

Transcription

1 CONCEPT DE PRODUCTION AU SENEGAL (suggestion) I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel

2 I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel 2

3 Parc de Production Maraîchère «BIOPARC» A partir de la technique «Bio», A.S.F. a élaboré et mis en exploitation des «Parcs de Production Maraîchère» dont les rendements à l hectare sont largement supérieurs à ceux de l agriculture classique et permettent de garantir un approvisionnement de qualité tout au long de l année en assurant un encadrement technique et économique efficace et durable. Le «BIOPARC», concept à vocation économique, sociale, humanitaire, environnemental et /ou alimentaire, s adapte à vos objectifs. Ses rendements élevés sur des superficies réduites permettent des implantations en périphéries des villes. La mise en marché est facilitée, les pertes quasi nulles et la rentabilité maximum. a) Nous pourrions commencer par la création de parc d un production maraîchère «BIO» sur une certaine surface que vous désignerez et qui serait gérée par des coopératives locales en; tant que «PILOTE»; b) Ces productions seraient vendues pour partie sur les marchés locaux et les excédents pourraient être exportés vers les pays d Europe car les produits «BIO» sont très recherchés du fait de leur label «ECOCERT», production certifiée; c) Pour une production plus importante, nous vous suggérons de créer une zone maraîchère le long des routes que vous pourriez appeler «La BIO VALLEE». (voir dossier Agriculteurs Sans Frontière «La culture de l Agriculture») I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel 3

4 . Caractéristiques techniques: IMPACTS DU «BIO» Le Parc de Production Maraichère met en oeuvre un ensemble de techniques développées par A.S.F.. Ces techniques sont accompagnées par des formations et un encadrement spécifique qui assureront aux futurs utilisateurs de pouvoir cultiver toute l année en ayant des rendements supérieurs. Caractéristiques économiques: Le Parc de Production Maraichère assure des rendements élevés sur des superficies limitées. La mise en marché des productions du «BIOPARC», contribue à la création et/ou au développement d une économie locale, régionale, nationale et pour l exportation. Caractéristiques sociales: Les futurs exploitants bénéficient de formations aux nouvelles techniques agricoles d «A.S.F.» ainsi qu à des formations de gestion de base. Le Parc de Production Maraichère contribue à la création d emplois durables et d emplois saisonniers. Les emplois créés participent à la fixation des populations locales. Caractéristiques environnementales: Le Parc de Production Maraichère permet une optimisation de la gestion de l eau et la protection de l environnement. Des aménagements spécifiques permettent de lutter contre l érosion des sols et participent à la revégétalisation maitrisée de la zone concernée. I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel 4

5 Les Traitements BIO Consiste à équilibrer Optimise les mécanismes de Photosynthèse - Stimule les défenses naturelles - Diminue la sensibilité liée aux Stress Biotique et Abiotique I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel 5

6 LES BIO STIMULANTS les Oligos éléments L emploi d une gamme de produits qui va contribuer à stimuler les défenses naturelles des végétaux, permettant d augmenter leur résistance contre les agressions extérieures. Les oligos éléments sont indispensables au bon fonctionnement du sol et des échanges entre les éléments minéraux et organiques. Complexe biominéral, 100 % naturel, composé d extraits végétaux et d éléments minéraux. C est un excellent fortifiant. I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel 6

7 CONCEPT BRUMLYSE Le concept consiste à saturer un volume d une substance désinfectante bio «Agrogénium» afin d améliorer la conservation des fruits et légumes stockés en chambre froide Ce traitement a l avantage d être sans danger pendant et après brumisation, très performant dans la durée de conservation, et économique compte tenu du résultat. I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel 7

8 La Gamme des peroxydes Une substance bio avec un spectre d activités très large, bactéricide, virucide, sporicide, algicide avec une puissance de désinfection sans comparaison. Des tests et des normes avec des performances de haut niveau. Une substance sans danger pendant et après traitement; sans corrosion et sans résidu. Détruit le bio film et possède une action passivante sur les alliages. Secteurs d applications très larges, traitement de l eau potable ou de boisson dans l élevage, aquaculture, l eau de stockage, de rinçage des fruits et légumes secteur dans la brumisation basse pression, pour la désinfection des surfaces et des volumes; dans la conservation des denrées alimentaires I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel 8

9 CONCEPT IONILYSE Réduction ou élimination des polluants intérieurs suivants : - microbes, moisissures, bactéries, odeurs, fumées, acariens - composés organiques volatiles et autres particules. I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel 9

10 L INSECTILYSE Un insecticide bio; original dans son action «détruit la carapace des insectes volants et rampants» grâce à sa matière active bio % biodégradable Aucune toxicité Performances haut niveau Tests et normes européennes homologation Marocaine Sans danger lors de l application - aucun résidu après traitement. Secteurs d applications : - lutte anti vectorielle..paludisme ( moustiques) - protection des cultures contre les insectes ravageurs Mode d applications : - en brumisation ou aspersion I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel 10

11 Restructuration des sols Analyses du sol Équilibre ph Équilibrage des matières fertilisantes en fonction des plantations Études des attaques naturelles des plantes I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel 11

12 Stockage et circuits d irrigations Analyses de l eau Source de l eau : forage ; cours d eau ; stockage Études des besoins en eau en fonction des productions envisagées Stockage et circuits d irrigation I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel 12

13 CONCEPT DE PRODUCTIONAU SENEGAL (suggestion) I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel 13

Optimiser le dispositif des AMM

Optimiser le dispositif des AMM Avril 2010 RECONNAISSANCE MUTUELLE EUROPEENNE Optimiser le dispositif des AMM Légumes de France Légumes de France : Syndicat national majoritaire des producteurs de Légumes de France. Représente l ensemble

Plus en détail

VOUS ETES FABRICANT, FOURNISSEUR OU DISTRIBUTEUR D INTRANTS?

VOUS ETES FABRICANT, FOURNISSEUR OU DISTRIBUTEUR D INTRANTS? UNE QUESTION? VOUS ETES FABRICANT, FOURNISSEUR OU DISTRIBUTEUR D INTRANTS? Leader mondial de la certification en Agriculture Biologique, Ecocert possède un réseau international de 29 filiales actives dans

Plus en détail

International Biocontrol Manufacturers Association

International Biocontrol Manufacturers Association International Biocontrol Manufacturers Association IBMA est une association dont les objectifs sont de Promouvoir les solutions de Biocontrôle auprès des institutions nationales et Internationales, des

Plus en détail

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT I LES DETERGENTS a) Définition : Substances utilisées pour le lavage ou le nettoyage. Le détergent a uniquement des propriétés nettoyantes. Il ne détruit pas

Plus en détail

BIOXY S NEW ASSAINISSANT ACIDE PERACÉTIQUE & CONTRÔLE D ODEURS

BIOXY S NEW ASSAINISSANT ACIDE PERACÉTIQUE & CONTRÔLE D ODEURS DESCRIPTION BIOXY S NEW ASSAINISSANT ACIDE PERACÉTIQUE & CONTRÔLE D ODEURS BIOXY S NEW est un produit en poudre qui génère de l acide peracétique dans l eau. BIOXY S NEW a été conçu pour assainir des surfaces

Plus en détail

L agriculture, un secteur moderne

L agriculture, un secteur moderne L agriculture, un secteur moderne La modernisation de son agriculture a permis à la France de se propulser au rang de premier producteur européen et de premier exportateur mondial de produits agroalimentaires

Plus en détail

les EMBAllAGEs «VErTs»

les EMBAllAGEs «VErTs» Europe & International UnE histoire VrAIE sur les EMBAllAGEs «VErTs» DES SOLUTIONS. AU SERVICE DE VOTRE RÉUSSITE. /gogreen regarder la vidéo Une histoire vraie Allégations environnementales Faits environnementaux

Plus en détail

DECLARATION DES PERFORMANCES N 1

DECLARATION DES PERFORMANCES N 1 DECLARATION DES PERFORMANCES N 1 Résistance mécanique C18 EN 1912 : 2012 + EN 338 :2009 DECLARATION DES PERFORMANCES N 2 Résistance mécanique C24 EN 1912 : 2012 + EN 338 :2009 DECLARATION DES PERFORMANCES

Plus en détail

Si vous cochez une ou plusieurs cases, ce document vous concerne! je fume à l'intérieur de mon logement. j'aère rarement les pièces de mon domicile

Si vous cochez une ou plusieurs cases, ce document vous concerne! je fume à l'intérieur de mon logement. j'aère rarement les pièces de mon domicile UN ENVIRONNEMENT SAIN POUR MON ENFANT Testez vos habitudes. Si vous cochez une ou plusieurs cases, ce document vous concerne! je fume à l'intérieur de mon logement j'aère rarement les pièces de mon domicile

Plus en détail

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411 Annexe au dossier de demande d aide pour les investissements productifs Nombre de points attendus pour le projet présenté pour les différents critères : Critère Définition INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

Plus en détail

LES CULTURES SOUS SERRE

LES CULTURES SOUS SERRE LES CULTURES SOUS SERRE Chiffres clés du secteur des cultures légumières Les cultures légumières ce sont : - plus de 35 espèces (à l exception des pommes de terre) - une surface totale d environ 329 000

Plus en détail

CANN ELEC. ou l électricité verte

CANN ELEC. ou l électricité verte CANN ELEC ou l électricité verte Denis Pouzet (CIRAD), Caroline Lejars (CIRAD), Roland Guichard (IRIS Ingénierie) Contacts : denis.pouzet@cirad.fr caroline.lejars@cirad.fr iris.ing@neuf.fr présentation

Plus en détail

Graisses MULTIS COMPLEX. La haute technologie au service d environnements industriels extrêmes

Graisses MULTIS COMPLEX. La haute technologie au service d environnements industriels extrêmes Graisses La haute technologie au service d environnements industriels extrêmes , le haut de gamme des graisses multi-fonctions n SHD Graisses synthétiques PAO Températures très basses à fortes Vitesses

Plus en détail

Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio. Une initiative des

Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio. Une initiative des Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio Animateur : Sylvie Dulenc - Chambre d agriculture de l Hérault Intervenants

Plus en détail

EQUIPEMENT DE PURIFICATION DE L AIR (OXYGENE IONISE)

EQUIPEMENT DE PURIFICATION DE L AIR (OXYGENE IONISE) AIR CARE Gamme XES EQUIPEMENT DE PURIFICATION DE L AIR (OXYGENE IONISE) Les chambres froides Positives 1 L IONISATIONDE L OXYGENE : UN PROCESSUS NATUREL L air est naturellement porteur d ions négatifs

Plus en détail

appareils de nettoyage et de désinfection catalogue

appareils de nettoyage et de désinfection catalogue appareils de nettoyage et de désinfection catalogue Les avantages du nettoyage vapeur Nettoyeurs vapeur professionnels Secteurs et domaines d applications : STEAMBIO 2000 STEAMBIO 3000 Industrie : machines

Plus en détail

L EAU SOURCE DE VALEUR DANS VOTRE PROCESS

L EAU SOURCE DE VALEUR DANS VOTRE PROCESS L EAU SOURCE DE VALEUR DANS VOTRE PROCESS Pour répondre aux besoins de chaque industriel Intégration d une démarche de développement durable pour réduire les consommations en eau et en énergie? Besoin

Plus en détail

Pour une mise en œuvre optimale

Pour une mise en œuvre optimale Fonctionnement d un frigoporteur / caloporteur Les fluides frigoporteurs / caloporteurs sont utilisés dans les applications de réfrigération, de conditionnement d air, de chauffage ou EnR. Ils comptent

Plus en détail

www.elephant-vert.com 1

www.elephant-vert.com 1 www.elephant-vert.com 1 L AGRICULTURE FACE À DES DÉFIS INÉDITS 3 L Afrique au cœur d un carrefour stratégique 1. 2. 3. 4. 5. Défi sanitaire: 1 Africain sur 4 souffre encore de malnutrition. Dans les pays

Plus en détail

CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES. La gamme NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE. www.petitforestier.fr

CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES. La gamme NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE. www.petitforestier.fr VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES La gamme NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE www.petitforestier.fr UN STOCKAGE EFFICACE POUR UNE CHAÎNE DU FROID PRÉSERVÉE CONSERVATION, PICS D

Plus en détail

ce lien 1083 VENDANGES 2012. Premières tendances Contact : CONVERSION Bio. 10 places ouvertes

ce lien 1083 VENDANGES 2012. Premières tendances Contact : CONVERSION Bio. 10 places ouvertes Si vous ne visualisez pas ce message, veuillez suivre ce lien Le Chiffre du Mois : 1083 : c est le nombre de Marchés de Producteurs de Pays organisés dans le Var entre 2007 et 2012. En 2012, plus de 100

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. En Côte d Ivoire, le palmier à Huile fait vivre environ 2 000 000 de personnes

DOSSIER DE PRESSE. En Côte d Ivoire, le palmier à Huile fait vivre environ 2 000 000 de personnes DOSSIER DE PRESSE SIFCA au Salon International de l Agriculture de Paris Du 21 Février au 01 er mars 2015 En Côte d Ivoire, le palmier à Huile fait vivre environ 2 000 000 de personnes 1 Le palmier à huile

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail

COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique

COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique 28/4/2015 Level IT Introduction Level IT est un Centre de Recherche

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1 1.1 DÉFINITION DE LA LUTTE INTÉGRÉE...1 1.2 POURQUOI UTILISER LA LUTTE INTÉGRÉE...2

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1 1.1 DÉFINITION DE LA LUTTE INTÉGRÉE...1 1.2 POURQUOI UTILISER LA LUTTE INTÉGRÉE...2 1. INTRODUCTION...1 1.1 DÉFINITION DE LA LUTTE INTÉGRÉE...1 1.2 POURQUOI UTILISER LA LUTTE INTÉGRÉE...2 2. LES PRINCIPALES ETAPES DE LA LUTTE INTEGREE...3 2.1 ÉTAPE 1 : INFORMATION ET FORMATION...3 2.2

Plus en détail

de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé

de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé BI-OROC, le tube réinventé Pionnier dans la fabrication du tube bi-orienté, Sotra Seperef a acquis depuis 20 ans la maîtrise du procédé de bi-orientation.

Plus en détail

Jérôme Barbieri Lilian Vargas PLANIFIER AUTREMENT Inverser le regard

Jérôme Barbieri Lilian Vargas PLANIFIER AUTREMENT Inverser le regard Jérôme Barbieri Lilian Vargas PLANIFIER AUTREMENT Inverser le regard Le Pays Voironnais : un territoire périurbain 90 000 habitants 34 communes Proximité de Grenoble Dynamisme économique Diminution des

Plus en détail

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT... FICHE DE PROJET SOMMAIRE CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2 OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...3 CHRONOGRAMME DES ACTIVITES (Cf. Tableau 3)...3 Tableau

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVII e Édition Règlement n o 2014-02 : Règlement sur le développement des toits verts et l agriculture urbaine PRÉSENTATION Présenté par M. Charles Marois, membre du comité exécutif,

Plus en détail

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE L usine de la Boissonnade assure la production d eau potable pour la Ville de Rodez. Créée dès 1938, elle a par la suite connu plusieurs modernisations

Plus en détail

Le groupe Andermatt. s investit depuis 1988 dans le domaine de la protection biologique des plantes et pour une exploitation durable de la nature

Le groupe Andermatt. s investit depuis 1988 dans le domaine de la protection biologique des plantes et pour une exploitation durable de la nature Le groupe Andermatt s investit depuis 1988 dans le domaine de la protection biologique des plantes et pour une exploitation durable de la nature La Nature répond à de multiples règles fascinantes Dans

Plus en détail

Domaines d utilisation :

Domaines d utilisation : Groupe de travail : Utilisation des pesticides Domaines d utilisation : 1. Hygiène public pour lutter contre les nuisances ; 2. La santé humaine pour lutter contre les vecteurs des maladies 3. L agriculture

Plus en détail

MISE EN DÉCHARGE. Une entreprise de Bayer et LANXESS

MISE EN DÉCHARGE. Une entreprise de Bayer et LANXESS MISE EN DÉCHARGE Une entreprise de Bayer et LANXESS MISE EN DÉCHARGE Introduction INTRODUCTION La mise en décharge, dans le respect de l environnement, de certains types de déchets est un complément important

Plus en détail

Kalzip Verdure, la toiture végétalisée

Kalzip Verdure, la toiture végétalisée Kalzip Verdure, la toiture végétalisée Kalzip Verdure La toiture végétalisée Un procédé innovant Kalzip Verdure est une innovation dérivée du procédé Kalzip, système de couvertures et bardages en aluminium.

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

Banque de l Agriculture et du Développement Rural FINANCEMENT DU SECTEUR AGRICOLE PAR LA B.A.D.R.

Banque de l Agriculture et du Développement Rural FINANCEMENT DU SECTEUR AGRICOLE PAR LA B.A.D.R. FINANCEMENT DU SECTEUR AGRICOLE PAR LA B.A.D.R. La question de la sécurité alimentaire est au cœur de toutes les politiques agricoles et agroalimentaires des pays du monde. La crise alimentaire de /2008

Plus en détail

passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles.

passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles. passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles. Un service clé-en-main, un chauffage confortable et sûr. Un prix compétitif L option d un financement intégral. Un service de fourniture de

Plus en détail

Procédé de Bionettoyage par la vapeur Dans les établissements de santé

Procédé de Bionettoyage par la vapeur Dans les établissements de santé Procédé de Bionettoyage par la vapeur Dans les établissements de santé 9èmes Journées de prévention des infections associées aux soins OBJECTIFS DEFINIS ET ATTEINTS PAR SANIVAP DEPUIS 13 ANS VALIDER L

Plus en détail

Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines

Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines Isabelle Chaillet, ARVALIS Judith Burstin, Gérard Duc, INRA UMR LEG Dijon Avec le concours de JM. Retailleau, GEVES Place des

Plus en détail

Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l environnement

Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l environnement Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l environnement A l initiative de François Loos Ministre délégué à l Industrie Page 1 Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l

Plus en détail

STESSI sarl. Plomberie Chauffage Electricité. La Passion et le Confort de votre Espace Vie

STESSI sarl. Plomberie Chauffage Electricité. La Passion et le Confort de votre Espace Vie STESSI sarl Plomberie Chauffage Electricité La Passion et le Confort de votre Espace Vie Solaire Granulés Double Flux L ECO Artisan s engage :. A vous conseiller sur des solutions performantes adaptables

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS? Les Métiers de Soress

QUI SOMMES NOUS? Les Métiers de Soress Réunionunion QUI SOMMES NOUS? Les Métiers de Soress Logiciel aidomenu Textilmark ( marquage et gestion des textiles) Contrôle d accd accès Formation du personnel Bio conservation des fruits, légumes l

Plus en détail

Chloroforme ENVIRONNEMENT INDUSTRIE. Synthèse spécifique au secteur d activité Agroalimentaire

Chloroforme ENVIRONNEMENT INDUSTRIE. Synthèse spécifique au secteur d activité Agroalimentaire ENVIRONNEMENT INDUSTRIE Chloroforme Synthèse spécifique au secteur d activité Agroalimentaire I. Description et Composés II. Origine et Présence dans l environnement III. Secteur d utilisation IV. Valeurs

Plus en détail

Marrouch BARHOUMI Chef de la Délégation Régionale de Sfax Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie, Tunisie marrouch.barhoumi@anme.nat.

Marrouch BARHOUMI Chef de la Délégation Régionale de Sfax Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie, Tunisie marrouch.barhoumi@anme.nat. Marrouch BARHOUMI Chef de la Délégation Régionale de Sfax Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie, Tunisie marrouch.barhoumi@anme.nat.tn marrouchbar@yahoo.fr Sfax, le 25 Février 2015 PLAN DE L EXPOSE

Plus en détail

Mais que signifient donc tous ces labels...?

Mais que signifient donc tous ces labels...? Mais que signifient donc tous ces labels...? En voici une brève description. Une partie de Année après année, nous essayons de faire davantage pour la génération de demain. Migros propose d ores et déjà

Plus en détail

PROTECTION TOTALE AU QUOTIDIEN

PROTECTION TOTALE AU QUOTIDIEN PROTECTION TOTALE AU QUOTIDIEN L'OZONE L'OZONE EST UN GAZ INCOLORE (À HAUTES CONCENTRATIONS, IL EST BLEUTÉ), D'ODEUR ACIDE, ODEUR ATYPIQUE QUI SE SENT APRÈS UN ORAGE ACCOMPAGNÉ D'ÉCLAIRS. LE SYMBOLE EST

Plus en détail

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou»

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Journée Arbres, Eau et Cours d eau 26 avril 2012 Aurin Avec le concours financier de Présentation de la zone d étude Superficie : 1555 km² Population : 250

Plus en détail

Projet d Extension du réseau des circuits courts pour une meilleure valorisation des produits

Projet d Extension du réseau des circuits courts pour une meilleure valorisation des produits Projet d Extension du réseau des circuits courts pour une meilleure valorisation des produits fermiers locaux (PAMIP II ). Séminaire de Capitalisation de Décembre 2013. Présentation: Edgar DEGUENON HORTITECHS

Plus en détail

UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE

UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE Présenté par: Marco Girouard, ing. CIDES 1 AVIS Les informations contenues dans ce document Les

Plus en détail

Gestion de l azote des fumiers : comment réduire les pertes?

Gestion de l azote des fumiers : comment réduire les pertes? Gestion de l azote des fumiers : comment réduire les pertes? Un producteur agricole peut-il en même temps protéger l environnement, améliorer les relations avec ses voisins et sauver de l argent? La réponse

Plus en détail

assumer ses responsabilités pour la sauvegarde de l environnement

assumer ses responsabilités pour la sauvegarde de l environnement En production: assumer ses responsabilités pour la sauvegarde de l environnement par Caroline Martineau, IQDHO Article écrit pour le magazine Québec Vert et publié par Medias Transcontinental S.E.N.C en

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail

PDF created with pdffactory trial version www.pdffactory.com

PDF created with pdffactory trial version www.pdffactory.com Imaginez Nettoyer avec moins de DETERGENTS EAU Réduire l empreinte du carbone Impact environnemental d un point de vue général Impact environnemental de la technologie ech20 Quand vous utilisez ech2o,

Plus en détail

OFFICE DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET RURAL DE CORSE

OFFICE DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET RURAL DE CORSE OFFICE DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET RURAL DE CORSE Mesure 3.1 : Installation et formation Action unique : Installation et formation Mesure 3.3 : Modernisation de l outil Action unique : modernisation des

Plus en détail

HACCP et sécurité sanitaire des aliments

HACCP et sécurité sanitaire des aliments HACCP et sécurité sanitaire des aliments 1. A votre avis, comment cet accident aurait-il pu être évité? En identifiant les risques alimentaires potentiels liés à l activité de conserverie artisanale et

Plus en détail

AGRICULTURE. Note technique thématique

AGRICULTURE. Note technique thématique AGRICULTURE Note technique thématique CONTEXTE DE L AGRICULTURE SENEGALAISE La pauvreté rurale, la sécurité alimentaire et l'agriculture durable constituent des défis pressants au Sénégal. Les trois problèmes

Plus en détail

COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet

COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet Les bourses d études ou de stages sont financées par la coopération belge dans le cadre d un accord de coopération

Plus en détail

SCoTEMS Démarche / Contexte

SCoTEMS Démarche / Contexte SCoTEMS Démarche / Contexte EMS : Communauté de Communes Eure Madrie Seine 23 communes 30 000 habitants 1 Le SCoTEMS Démarche entamée en 2006 Le SCoTa été validé le 28 septembre 2010 Rapport de Présentation

Plus en détail

Les conteneurs sécurisés offrent une solution compacte pour le stockage de substances dangereuses.

Les conteneurs sécurisés offrent une solution compacte pour le stockage de substances dangereuses. CONTENEURS SÉCURISÉS Les conteneurs sécurisés offrent une solution compacte pour le stockage de substances dangereuses. La série de type SRC W assure le stockage de liquides pouvant polluer les eaux. La

Plus en détail

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières»

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières» Position commune France Brésil «volatilité des prix et sécurité alimentaire» Le Brésil et la France considèrent que pour diminuer la volatilité des prix et améliorer la sécurité alimentaire, les actions

Plus en détail

Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise

Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise Annexe 4 à la délibération n 3 du 28 juillet 2008 Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise Traditionnellement implantée dans le Vallespir et sur le piémont des Albères, la cerise,

Plus en détail

Atelier Payer pour l environnement? Le mécanisme REDD+ et les PSE permettront-ils de s attaquer aux causes sous-jacentes de la déforestation?

Atelier Payer pour l environnement? Le mécanisme REDD+ et les PSE permettront-ils de s attaquer aux causes sous-jacentes de la déforestation? Efficacité de REDD+ et le rôle des PSE Atelier Payer pour l environnement? Le mécanisme REDD+ et les PSE permettront-ils de s attaquer aux causes sous-jacentes de la déforestation? Thomas Sembres, Facilité

Plus en détail

L AGRICULTURE HORS SOL. Pour une agriculture saine, rentable et respectueuse de l environnement.

L AGRICULTURE HORS SOL. Pour une agriculture saine, rentable et respectueuse de l environnement. L AGRICULTURE HORS SOL L AGRICULTURE HORS SOL QUI SOMMES-NOUS? COCOSOL est une entreprise privée basée en Côte D ivoire qui développe et fait la promotion de l agriculture hors sol (hydroponie) des cultures

Plus en détail

Fiche Technique. Septembre 2008. La production mondiale avoisine 500 000 tonnes.

Fiche Technique. Septembre 2008. La production mondiale avoisine 500 000 tonnes. Fiche Technique Production Développée en Languedoc-Roussillon Filière Arboriculture Châtaigne Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

1/19 Chauffage à la biomasse ------- Bonnes pratiques Yann ROGAUME Mise en Place d une Chaufferie Plaquettes 2/19 Etapes importantes : - Maîtriser les dépenses énergétiques ; - Déterminer précisément les

Plus en détail

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste De plus en plus, le traitement des biodéchets

Plus en détail

Position d origin sur le futur de la PAC

Position d origin sur le futur de la PAC Position d origin sur le futur de la PAC Ce document constitue la position d origin, Organisation pour un Réseau International d'indications Géographiques, aux questions posées par Dacian Cioloș, Commissaire

Plus en détail

Segment : Amont Module : Poste de travail et gestion de la production Tannerie-Mégisserie TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Amont Module : Poste de travail et gestion de la production Tannerie-Mégisserie TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Amont Module : Poste de travail et gestion de la production Tannerie-Mégisserie TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATION CONCERNEE... 2 PRE-REQUIS

Plus en détail

Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique

Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique Exemple d activité : recenser, extraire et exploiter des informations afin de comprendre les caractéristiques et les limites de la modification

Plus en détail

ENGRAIS AVEC REGULATEUR DE NITRIFICATION

ENGRAIS AVEC REGULATEUR DE NITRIFICATION ENGRAIS AVEC REGULATEUR DE NITRIFICATION EUROCHEM AGRO FRANCE SAS 49, av. Georges Pompidou 92593 LEVALLOIS-PERRET Cedex Tél. : 01 49 64 54 10 Fax : 01 49 64 52 52 Web : www.eurochemagro.com = marque déposée

Plus en détail

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux Les architectes ont un rôle clé à jouer dans le développement des énergies renouvelables pour pouvoir utilement conseiller un maître d ouvrage vers la solution la plus adaptée. OBJECTIF Ce guide propose

Plus en détail

SELLE Masse d'eau AR51

SELLE Masse d'eau AR51 SELLE Masse d'eau AR51 Présentation Générale : Superficie : 720 m² exutoire : Somme canalisée à Amiens longueur des cours d'eaux principaux : 63,27 km Population du bassin Versant 2006 : 28 211 hab Évolution

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES

LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES CULTIVER AUJOURD HUI L ÉNERGIE DE DEMAIN Chauffer à la biomasse : une solution économique, propre et

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

Une nouvelle gamme de soins écologiques et biologiques

Une nouvelle gamme de soins écologiques et biologiques Une nouvelle gamme de soins écologiques et biologiques Autrefois les élégantes prenaient des bains de mer pour en acquérir les bienfaits, elles utilisaient les cabines de plages qui tirées par les chevaux,

Plus en détail

Réussir un projet biogaz :

Réussir un projet biogaz : Réussir un : Les points clés à prendre en compte Fabien Dauriac Siège Social 20, Place du Foirail 65917 TARBES Cedex 9 Tél : 05 62 34 66 74 Fax : 05 62 93 59 95 Email : accueil@hautes-pyrenees pyrenees.chambagri.fr

Plus en détail

DEMANDE DE DEVIS DE CERTIFICATION

DEMANDE DE DEVIS DE CERTIFICATION Demande ( merci de cocher les cases appropriées) Certification : Initiale Renouvellement (*) Référentiel(s) : ISO 9001 ISO 14001 OHSAS 18001 ISO/TS 16949 ISO 22000 QSE ISO 13485 ISO 22716 EN 9100 Autre(s)

Plus en détail

LE LAVAGE DES SOLS ET SEDIMENTS POLLUES

LE LAVAGE DES SOLS ET SEDIMENTS POLLUES LE LAVAGE DES SOLS ET SEDIMENTS POLLUES Une alternative de gestion pour optimiser les chantiers Solutions environnementales clé en main pour une valorisation active de sites VALGO - Copyright 2009 SOMMAIRE

Plus en détail

L AVENIR DU STOCKAGE DE CÉRÉALES EST DÉJÀ LÀ BIEN POUR AUJOURD HUI. ESSENTIEL POUR L AVENIR.

L AVENIR DU STOCKAGE DE CÉRÉALES EST DÉJÀ LÀ BIEN POUR AUJOURD HUI. ESSENTIEL POUR L AVENIR. L AVENIR DU STOCKAGE DE CÉRÉALES EST DÉJÀ LÀ BIEN POUR AUJOURD HUI. ESSENTIEL POUR L AVENIR. PROTÉGER L APPROVISIONNEMENT ALIMENTAIRE MONDIAL CARACTÉRISTIQUES STANDARD Modèle préfabriqué nécessitant un

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Fiche Technique. Désinsectisation par voie aérienne des locaux vides Usage Professionnel

Fiche Technique. Désinsectisation par voie aérienne des locaux vides Usage Professionnel USAGE : Usage Biocide (type produit 18) : Désinsectisation des locaux vides dans les industries alimentation animale & élevages. INDICATION : Traitement insecticide et acaricide des locaux vides. Industrie

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

Détergence & Désinfection en milieu Agro-alimentaire

Détergence & Désinfection en milieu Agro-alimentaire Détergence & Désinfection en milieu Agro-alimentaire Une gamme complète et homologuée pour la détergence et la désinfection en milieu agro-alimentaire. L efficacité et la sécurité garanties. Cuisines

Plus en détail

Les signes officiels de la qualité et de l origine L étiquetage et l assurance de la qualité des produits

Les signes officiels de la qualité et de l origine L étiquetage et l assurance de la qualité des produits Les signes officiels de la qualité et de l origine L étiquetage et l assurance de la qualité des produits L explication des produits labélisés 1 Formateur O.P.C.: M. CAMIER E. Objectifs technologiques

Plus en détail

Artilin Martinique Proposition Commerciale

Artilin Martinique Proposition Commerciale Artilin Martinique Proposition Commerciale 2014 Ralph Lesueur ARTILIN MARTINIQUE 05/08/2014 Pour vous projets de mise en peinture Dans le cadre des projets de mise en peinture de maison ou d appartement,

Plus en détail

Mon Éco-logis De t s n p e roduits alternatifs plus sains pour l environnem

Mon Éco-logis De t s n p e roduits alternatifs plus sains pour l environnem Mon Éco-logis Des produits alternatifs plus sains pour l environnement Mon Éco-logis On fait le ménage pour être bien et avoir un lieu de vie propre! Toutefois, certains produits d entretien ménagers sont

Plus en détail

LE REVÊTEMENT MURAL AU SERVICE DU CONFORT THERMIQUE

LE REVÊTEMENT MURAL AU SERVICE DU CONFORT THERMIQUE MURS INTÉRIEURS, CONFORT, BIEN-ÊTRE LE REVÊTEMENT MURAL AU SERVICE DU CONFORT THERMIQUE LE REVÊTEMENT EN VERRE TISSÉ HAUTE RÉSISTANCE POUR MURS ET PLAFONDS 2 La qualité du son d un instrument ne souffre

Plus en détail

Les bonnes pratiques pour les dons alimentaires. Réduction Tri Valorisation des déchets alimentaires. 26 juin 2012

Les bonnes pratiques pour les dons alimentaires. Réduction Tri Valorisation des déchets alimentaires. 26 juin 2012 pour les dons DRAAF Certains déchets n en sont pas L importance des dons pour les structures distribuant de l aide alimentaire Donner sans risques, pour que cela soit consommable Et consommé Pour augmenter

Plus en détail

Gestion des risques sanitaires et futurs programmes européens. ens. CROPSAV du 10 juillet 2013

Gestion des risques sanitaires et futurs programmes européens. ens. CROPSAV du 10 juillet 2013 Gestion des risques sanitaires et futurs programmes européens ens CROPSAV du 10 juillet 2013 Calendrier de la négociation PAC octobre 2011: proposition législative de la Commission Européenne 13 mars 2013

Plus en détail

une gamme complète pour l entretien des installations de chauffage, climatisation et eau chaude sanitaire

une gamme complète pour l entretien des installations de chauffage, climatisation et eau chaude sanitaire GEB présente HVAC Information Presse Septembre 204 une gamme complète pour l entretien des installations de chauffage, climatisation et eau chaude sanitaire Pour répondre aux exigences de la RT 202, les

Plus en détail

04.93.48.68.68. présentation générale. www.algora-environnement.fr

04.93.48.68.68. présentation générale. www.algora-environnement.fr présentation générale La société Algora Environnement propose pour les entreprises, industries, commerces, collectivités, professionnels de l immobilier et particuliers un ensemble de services liés à l

Plus en détail

le groupe soufflet s engage...

le groupe soufflet s engage... maîtrise des risques matières premières le groupe soufflet s engage... www.soufflet.com Face à la grande fragilité de l équilibre entre l offre et la demande mondiale de céréales? Valorisation des productions

Plus en détail

Prise de position et réflexions. sur. le 6e programme d'action de l'ue pour. l'environnement

Prise de position et réflexions. sur. le 6e programme d'action de l'ue pour. l'environnement Prise de position et réflexions sur le 6e programme d'action de l'ue pour l'environnement 1. Importance générale de l'environnement dans les régions frontalières et transfrontalières 2. Nécessité d'un

Plus en détail

Devenir maraîcher en Picardie

Devenir maraîcher en Picardie Devenir maraîcher en Picardie Vous envisagez une reconversion professionnelle en agriculture, Vous voulez créer, reprendre une entreprise ou vous associer, Venez tester votre projet dans un cadre sécurisé.

Plus en détail

La chloration de l eau potable. Solutions alternatives

La chloration de l eau potable. Solutions alternatives La chloration de l eau potable Solutions alternatives Inconvenients de la chloration Goût et odeur Addition d une substance chimique Formation des sous-produits Pas efficace contre les protozoaires Applications

Plus en détail

CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE

CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE Stéphane COUDERC AVRIL 2011 Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de la Haute-Garonne 1, rue Matabiau-31

Plus en détail

Depuis 13 ans, SANIVAP développe une méthode de bionettoyage par la vapeur pour les professionnels du secteur de la Santé.

Depuis 13 ans, SANIVAP développe une méthode de bionettoyage par la vapeur pour les professionnels du secteur de la Santé. SFHH 2010 Environnement et Bionettoyage des dispositifs médicaux : Comment répondre aux exigences réglementaires et environnementales sans altérer les DM? Depuis 13 ans, SANIVAP développe une méthode de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. IMPORTATEURS Vos obligations tout au long de l année

GUIDE PRATIQUE. IMPORTATEURS Vos obligations tout au long de l année ID-SC-186 GUIDE PRATIQUE PREPARATEURS, DISTRIBUTEURS, IMPORTATEURS : Vos obligations tout au long de l année GUIDE PRATIQUE PREPARATEURS, DISTRIBUTEURS, IMPORTATEURS Vos obligations tout au long de l année

Plus en détail

Le miscanthus, une diversification pour l agriculteur? Foire de Libramont 25 juillet 2014

Le miscanthus, une diversification pour l agriculteur? Foire de Libramont 25 juillet 2014 Le miscanthus, une diversification pour l agriculteur? Foire de Libramont 25 juillet 2014 Plan de l exposé Présentation de ValBiom Le miscanthus, pour quoi faire? Le miscanthus comme combustible Le miscanthus

Plus en détail