Expériences en cas de grands projets dans le domaine de la construction bois

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Expériences en cas de grands projets dans le domaine de la construction bois"

Transcription

1 Expériences en cas de grands projets dans le domaine de la construction bois Bref rapport de la Haute école spécialisée bernoise, Institut de la construction bois, des structures et de l architecture Projet de recherche réalisé pour l office fédéral de l environnement dans le cadre du plan d action bois Auteurs: Birgit Neubauer-Letsch, Katrin Tartsch, Christa Gertiser Berner Fachhochschule Institut für Holzbau, Tragwerke und Architektur

2 2 / 6 1. Situation initiale et objectifs Le bois est une importante ressource naturelle de Suisse. C est pour cette raison que la Confédération Suisse s engage depuis 2008 pour une mise à disposition durable et une utilisation efficace du bois provenant des forêts suisses. Le domaine de la construction est un terrain d action majeur pour l utilisation du bois et des produits qui en découlent. D importants projets de construction peuvent provoquer, selon les volumes de bois utilisés, une contribution déterminante pour des usages multiples du bois, en particulier dans le domaine des structures et des façades. L office fédéral de l environnement (OFEV) a mandaté la Haute école spécialisée bernoise architecture, bois et génie civil, de faire une recherche sur l évolution actuelle et les processus de prise de décision lorsque des projets de grande envergure sont envisagés en Suisse. L intérêt se focalise sur des projets notamment dans le domaine du logement et des constructions commerciales ainsi que des bâtiments publiques de grande envergure. Les questions fondamentales du projet d étude sont l impact de divers acteurs sur le choix et le déroulement des décisions concernant les matériaux durant diverses étapes de projet ainsi que les critères de décision et l expérience des parties prenantes. 2. Fondements méthodologiques Pour le projet de recherche, des projets pertinents de grande envergure émanent de la banque de données d immeubles en Suisse, élaborée par la Haute école spécialisée bernoise, ont été identifiés. La base concernait des autorisations de construire des années 2010 à Les «projets de grande envergure» ont été définis comme projets de construction de grande hauteur avec des coûts de construction à partir de 5 Mio. CHF pour des constructions neuves et à partir de 3.5 Mio. CHF dans l extension et la transformation (selon eccc-gc2), pour la catégorie de bâtiments «habitations», «espaces commerciaux» et «bâtiments publiques». A cet effet les projets peuvent contenir plusieurs bâtiments. L ensemble des projets de construction a été utilisé pour des évaluations concernant l évolution du marché et a servi en même temps de banque de données pour les enquêtes auprès d experts. En vue de l utilisation du matériau bois, un groupe d experts a été choisi parmi ces projets de construction, qui avaient planifié l utilisation de bois pour la construction et / ou les façades, ainsi qu un groupe de comparaison avec des projets en constructions massives (construction «en dur»). L intérêt des sondages suivants s est focalisé sur l expérience et l attitude des planificateurs, des maîtres d ouvrages, des investisseurs, de leur satisfaction concernant le processus de construction ainsi que l évaluation des chances, des défis et des besoins d action futurs. Les résultats sélectionnés des analyses de marché et de sondages ont été discutés et interprétés durant un atelier entre experts. Nous remercions tous les participants au sondage personnalisé et celui mis en ligne ainsi qu aux participants à l atelier entre experts pour les informations intéressantes ainsi que pour les nombreuses estimations concernant la prise de décision en cas de projets de grande envergure. Siedlung Neugrüen Mellingen, Foto Jürg Zimmermann Sporthallenbau Toffen, Bild dg-primelens.com Figure 1: Construction, fenêtres et façade en bois selon l exemple habitat et bâtiments publiques

3 3 / 6 3. Développement du marché dans le cadre de projets de grande envergure Dans les années 2010 à 2013 plus de 8'500 projets de grande envergure avec plus de 20'000 bâtiments ont été autorisés en Suisse, cela avec une tendance croissante. Les coûts de la construction pour ce genre de projet s élèvent dans l ensemble à environ 120 milliards de CHF. Ces résultats découlent des analyses dans la banque de données par rapport à l ensemble des projets de grande envergure. Lorsqu on porte son attention sur le choix des matériaux en 2013, on note que 7,3% de la totalité des 2'300 projets de grande envergure comportent une structure porteuse en bois et 11,5% des façades en bois. Lorsque le choix du matériau pour la structure porteuse se porte sur le bois, le même matériau est aussi bien choisi pour les façades que pour les fenêtres. 2'500 Permis de construire pour des projets de grande envergure des années '384 2'000 1'949 2'054 2'140 1'500 permis de construire pour des projets de grande envergure global 1' dont projets de grande envergure avec des structures porteuses en bois autorisés dont projets de grande envergure avec façades en bois autorisés Projets de grande envergure 5 Mio. CHF nouvelles constructions et 3.5 Mio. CHF transformations et rénovations ; N = 8'527 Figure 2: Permis de construire pour des projets de grande envergure des années , selon le nombre de projets 4. L utilisation du bois et de matériaux dérivés du bois dans le cadre de projets de grande envergure En tout, 296 personnes ont pris part aux enquêtes menées auprès d experts. 134 de leurs projets ont été construits en bois et 96 comportent des façades en bois. Le niveau élevé de participation montre l intérêt suscité par le sujet. Les projets de grande envergure des participants étaient répartis dans toute la Suisse. Les catégories de bâtiments «habitations», «espaces commerciaux» et «bâtiments publiques» sont représentées par des constructions neuves et des extensions ou transformations. Les résultats des enquêtes auprès d experts confirment que lors de projets de grande envergure avec des structures porteuse en bois, le nombre de façades en bois est plus élevé que la moyenne. La pose de fenêtres en bois ou bois-métal par ailleurs s élève à 80%. Un lien existe également entre le choix des matériaux pour la construction et le choix des matériaux pour les revêtements des parois et des plafonds. Par contre, le choix des matériaux pour les revêtements de sols dans le cadre de projets de grande envergure se fait indépendamment du choix de matériaux pour la structure porteuse.

4 4 / 6 Est-ce que le bois ou des matériaux dérivés du bois ont été utilisé dans la façade du projet mentionné? Résultats pour tous les projets en comparaison avec des projets en construction bois uniquement en bois (100%) principalement en bois (plus de 50%) partiellement en bois (moins de 50%) pas de bois (0%) 0% 20% 40% 60% 80% 100% Tous les projets Projets en construction bois Participants: n=267 Tous les projets, n=132 projets en construction bois Figure 3: Utilisation de bois ou de produits dérivés du bois pour la façade 5. Choix des matériaux dans le cadre de projets de grande envergure Le choix des matériaux, lors de projets de grande envergure avec des constructions en bois, se fait en principe plus tôt en comparaison avec d autres grands projets. Cela concerne également les décisions prises au niveau des façades. Le projet de recherche a permis d aboutir à une nouvelle conclusion, selon laquelle la décision de choisir le bois comme matériaux doit être défendu de nouveau en cours du projet. L influence des planificateurs et des architectes sur la construction et la façade ainsi que le fait de choisir le bois comme matériau est essentiel. Le rôle du maître d ouvrage est aussi déterminant en ce qui concerne le choix des matériaux pour la façade. Isolation thermique Isolation acoustique Selon votre point de vue, quelles ont été les critères de décision les plus importants pour le choix de matériaux dans le projet mentionné? (plusieurs réponses possibles) Statique Protection contre le feu Prescriptions / obligations réglementaires Circuits régionaux / chaîne de valeur Coûts d'approvisionnement / de construction 80.0% 70.0% 60.0% 50.0% 40.0% 30.0% 20.0% 10.0% 0.0% Délai de livraison / durée de construction Écobilan / bilan CO2 Aspect / esthétique Confort de l'espace / confort d'habitat Dépenses d'entretien / de maintenance Durée de vie / remise en état Tous les projets habitat nouvelle construction avec structure porteuse en bois bâtiments industriels nouvelle construction avec structure porteuse en bois bâtiments publiques nouvelle construction avec structures porteuses en bois Critères énergétiques / de durabilité Participants: n=255 Tous les projets Participants nouvelles constructions avec des structures porteuses en bois: n=58 habitat; n=25 bâtiments industriels ; n=35 bâtiments publiques Figure 4: Les plus importants critères de décision pour le choix des matériaux de construction en cas de constructions neuves

5 5 / 6 Les critères décisifs pour la construction bois résident selon l avis des personnes interrogées aussi bien dans la durabilité et la statique que dans l apparence et l esthétique. Les plus importants critères de décision pour les bâtiments d habitation réalisés en bois nouvellement construits sont la statique, le confort et la durabilité. L apparence / l esthétique jouent un rôle primordial lorsqu il s agit de bâtiments publiques, tandis que les coûts d acquisition et de création ainsi que les délais et la durée de la construction sont plus fréquemment cités (figure 4) lorsqu il s agit de bâtiments commerciaux. 6. Satisfaction et acceptation de projets de grande envergure en construction bois L acceptation de projets de grande envergure en construction bois et/ou avec des façades en bois ne cesse de croître. L expérience acquise des planificateurs augmente la satisfaction concernant le processus de planification et de création. 30% des personnes sondées ont répondu, qu ils avaient fait de très bonnes expériences en menant à bien des projets de grande envergure en construction bois et qu ils allaient réitérer l expérience. 50% des personnes questionnées peuvent bien se l imaginer et prendraient la décision en relation avec le projet. Seulement un faible pourcentage des participants ne recommanderaient pas une construction bois ou une façade en bois. L écologie, la durabilité et la rapidité du temps de construction et de préfabrication sont les points positifs cités en rapport avec l utilisation du bois dans le cadre de projets de grande envergure. L isolation acoustique et la protection incendie, la durabilité, les coûts et la planification sont les plus grands défis cités. Comme mesures à prendre, l acceptation, l aide à la planification de la protection incendie ainsi qu en rapport avec les coûts et la durabilité ont souvent été cités. D autre part, les experts jugent important que les directives publiques représentent également à l avenir l état actuel de la technique. Est-ce que vous recommenderez l'utilisation du bois pour les ossatures et les façades de projets de grande envergure? Oui, certainement Éventuellement, selon le projet Non, certainement pas Participants: n=229 Figure 5: Recommandation de l utilisation du bois pour les ossatures ou pour les façades dans le cadre de projets de construction de grande envergure 7. Conclusions Le projet de recherche a pu être mené à bien par la Haute école spécialisée bernoise selon le mandat octroyé par l Office fédéral de l environnement (OFEV) dans le cadre du plan d action bois. Des données importantes ont ainsi pu être obtenues et mises à disposition en rapport avec le marché des projets de grandes envergures. Le marché des projets de grande envergure dans le bâtiment, dans la construction d habitat et de bâtiments commerciaux ainsi que pour le bâtiment dans le domaine publique, offre d intéressants potentiels de vente. Le nombre de projets autorisés a augmenté de 20% entre 2010 à Le développement futur peut également être considéré comme positif. D une part en se basant sur les indicateurs des permis de construire et d autre part sur les intentions des 300 planificateurs et maîtres d ouvrage questionnés concernant de futurs projets à réaliser. La majorité des personnes interrogées sont satisfaites avec le déroulement du processus de planification et de réalisation de leurs projets et ont ainsi attribué des valeurs élevées quant à des recommandations futures. Les valeurs de satisfaction avec la communication durant le processus de construction sont plus basses et démontrent ainsi que des améliorations doivent être faites à ce niveau. Les réponses aux points à améliorer se trouvent surtout auprès des nouveaux acteurs, qui,

6 6 / 6 avec une augmentation d expérience personnelle dans le cadre de leurs projets, obtiennent une satisfaction plus élevée. Les résultats du sondage démontrent qu aussi bien des acteurs expérimentés que des nouveaux acteurs ont un avis favorable concernant l utilisation du bois dans le cadre de projets de grandes envergures. Indépendamment du fait qu il s agisse de constructions en bois ou massives, les renseignements les plus utiles proviennent de la formation et des formations continues personnelles, ainsi que des expériences personnelles avec les matériaux ainsi que les expériences faites par des experts et les équipes dans les entreprises. Cela démontre la signification de la formation et des réseaux personnels, qui sont complétés par l expertise et les conseils de planificateurs d une part et d autre part par les informations de commerçants et fabricants ainsi que par des rapports et des revues spécialisées. C est de ce genre d informations que profitent le plus les personnes avec peu d expériences dans le cadre de projets de grande envergure. Les résultats du projet de recherche démontrent qu une grande partie des personnes interrogées ont l intention de mener à bien des projets de grande envergure avec des structures en bois ou des façades en bois. Les réponses à la question «Encore du bois?» sont dans la majorité des cas positifs, ce qui indique une approche fondamentale positive. Les principaux points à revoir concernent le secteur de la construction ainsi que le publique qui possèdent peu d expérience en rapport avec le bois. Les champs d action suivants peuvent être documentés pour de nouveaux bâtiments, extensions et transformations dans le cadre de projets de grande envergure en se basant sur les résultats du sondage et l atelier entre experts: La promotion de l acceptabilité globale de projets de construction bois, par exemple par diverses mesures de marketing ou de communication, d informations dans divers médias par le biais de projets de grande envergure, aussi en dehors de la presse spécifique. Les formations et les outils ainsi que les détails standardisés pour les planificateurs, les ingénieurs spécifiques, les maîtres d ouvrage par exemple dans le domaine de la planification générale, la protection incendie et l isolation acoustique des façades. L intégration renforcé des possibilités de l utilisation du bois et de la construction bois dans tous les domaines de l éducation en rapport avec la construction, en incluant également les universités et hautes écoles pour les planificateurs et les ingénieurs qui possèdent un savoir spécifique dans la construction bois, par exemple en statique, protection incendie, l isolation acoustique, protection du bois (entre-temps, la Haute école spécialisée bernoise propose un CAS «Construction en bois» et un CAS «Structures porteuse en bois» sous forme de formation continue). La formation continue permanente et flux de l information concernant tous les aspects de la construction bois et plus spécifiquement pour les planificateurs émanent de secteurs proches, comme par exemple le domaine de la maintenance, de la technique du bâtiment ainsi que les maîtres d ouvrage moins expérimentés. Transmission d informations actuelles de la technique dans le domaine de la construction bois selon les réglementations en vigueur, comme par exemple la protection incendie, les normes de protection durable, le calcul des écobilans. Transmission d informations concernant la disponibilité du bois Suisse, par exemple concernant les délais de livraison et la qualité en rapport avec des projets de grande envergure. Validation du rapport qualité-prix pour les constructions bois en comparaison avec des constructions massives. L argument souvent avancé, selon lequel les constructions en bois sont environ 10% plus chères, n a pas été confirmé par le sondage effectué. Environ 43% des personnes interrogées estiment la différence de coûts d établissement entre 2-5% ou même égales au rapport qualité-prix. Favoriser le développement de solutions durables, aussi pour le recyclage et la réutilisation d éléments en bois.

7 7 / 6 Figure 6: Evaluation personnelle des experts lors d un atelier à la haute école spécialisée bernoise à Bienne Vous trouverez des informations plus détaillées concernant le projet de recherche ainsi que le rapport final de la Haute école spécialisée bernoise, Institut de la construction bois, des structures et de l architecture, sous le lien suivant : Notre équipe se tient volontiers à votre disposition pour répondre à vos questions Votre interlocuteur : Institut de la construction bois, des structures et de l architecture Responsable du domaine de compétences Etudes de marché et monitoring des constructions Birgit Neubauer-Letsch

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

Sondage sur le site Web du BSIF de 2014

Sondage sur le site Web du BSIF de 2014 1 Sondage sur le site Web du BSIF de 2014 Sommaire Le 31 mars 2014 Préparé pour le Bureau du surintendant des institutions financières information@osfi-bsif.gc.ca This summary is also available in English.

Plus en détail

Le bois - car c est intelligent!

Le bois - car c est intelligent! Le bois - car c est intelligent! Architecture et construction en bois en tant que prestation globale Le bois car c est intelligent! Nous mettons en œuvre du bois de la région en collaboration avec nos

Plus en détail

IMMEUBLE EN BOIS DE 8 ETAGES, Bad Aibling D

IMMEUBLE EN BOIS DE 8 ETAGES, Bad Aibling D IMMEUBLE EN BOIS DE 8 ETAGES, Bad Aibling D da société binderholz a fourni du binderholz CLT BBS pour la construction du plus haut immeuble en bois d Allemagne sur un ancien terrain militaire à Bad Aibling.

Plus en détail

LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI TROUSSE OFFRE DE FORMATIONS LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE

LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI TROUSSE OFFRE DE FORMATIONS LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI OFFRE DE FORMATIONS 1 Photo : www.celine Lecomte.com TROUSSE LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE Photo : seir+seir, Creative Commons LA CARAVANE

Plus en détail

Exploitation des aéronefs lors des engagements de promotion de la paix à l étranger (SWISSINT)

Exploitation des aéronefs lors des engagements de promotion de la paix à l étranger (SWISSINT) Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Inspectorat du DDPS 11.10.2012 Rapport final INTERN Exploitation des aéronefs lors des engagements de promotion de

Plus en détail

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8%

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8% Intentions de vote Le 21 mars 2011 Conservateurs 39, Libéraux 28 MÉTHODOLOGIE Dans le cadre d un sondage téléphonique par échantillons aléatoires réalisé du 12 mars au 15 mars, la firme Nanos Research

Plus en détail

h_systeme ELEMENTS DE CONSTRUCTION STANDARDISES DANS UNE STRUCTURE INDIVIDUELLE SELON VOS EXIGENCES MUR _PLAFOND _TOITURE

h_systeme ELEMENTS DE CONSTRUCTION STANDARDISES DANS UNE STRUCTURE INDIVIDUELLE SELON VOS EXIGENCES MUR _PLAFOND _TOITURE ELEMENTS DE CONSTRUCTION STANDARDISES DANS UNE STRUCTURE INDIVIDUELLE SELON VOS EXIGENCES _ MUR _PLAFOND _TOITURE SYSTEME_H CONSTRUCTION FLEXIBLE EN BOIS MASSIF A L AIDE D ELE- MENTS PREFABRIQUES _A l

Plus en détail

Découvrez l avantage Raymond James

Découvrez l avantage Raymond James Découvrez l avantage Raymond James En choisissant Raymond James, vous obtenez davantage que des services d un conseiller financier d expérience. Son but : répondre à vos besoins. Vous bénéficiez aussi

Plus en détail

Promotion Santé Suisse

Promotion Santé Suisse Promotion Santé Suisse Qu est-ce que promouvoir la santé? «La promotion de la santé est le processus qui confère aux populations les moyens d assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé, et d

Plus en détail

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire Des solutions de bâtiment durables technologie modulaire 1 2 3 LA CONSTRUCTION DURABLE 2 3 Voici un demi-siècle que notre activité développement et réalisation d architecture à structure bois marque le

Plus en détail

ProContain. Espaces modulaires. Une nouvelle ère pour la construction

ProContain. Espaces modulaires. Une nouvelle ère pour la construction ProContain Espaces modulaires Une nouvelle ère pour la construction ProContain Une société du groupe ALHO Dès l origine, l idée fut de construire des bâtiments à l aide d éléments modulaires à structure

Plus en détail

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

L efficacité énergétique dans les bâtiments : la bonne pratique du Groupe SAMSE

L efficacité énergétique dans les bâtiments : la bonne pratique du Groupe SAMSE L efficacité énergétique dans les bâtiments : la bonne pratique du Groupe SAMSE Publication retraçant l intervention de Jérôme Thfoin, directeur marketing et innovation du Groupe SAMSE, lors de la matinée

Plus en détail

Santé. Média social Mise en réseau. La santé à l ère des médias sociaux. Confiance. Community. Durabilité. Health 2.0

Santé. Média social Mise en réseau. La santé à l ère des médias sociaux. Confiance. Community. Durabilité. Health 2.0 La santé à l ère des médias sociaux Extrait des résultats de l étude de Swisscom du mois d octobre 2011 Prévention Sécurité Durabilité Alimentation Patient informé Health 2.0 Forum de santé Intégré Santé

Plus en détail

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, c est faire preuve de bon sens. Exemple En cas d assainissement global d une maison individuelle suisse classique, le potentiel d économie

Plus en détail

Une enquête. Un constat. 60 clients ASG ont répondu à notre enquête, sur 167 interrogés par email du 16 novembre au 26 décembre 2012.

Une enquête. Un constat. 60 clients ASG ont répondu à notre enquête, sur 167 interrogés par email du 16 novembre au 26 décembre 2012. 1 Une enquête 60 clients ASG ont répondu à notre enquête, sur 167 interrogés par email du 16 novembre au 26 décembre 2012. ASG est heureux de vous faire découvrir les résultats de cette enquête auxquels

Plus en détail

NOTE MÉTHODOLOGIQUE. Bois.com. Étude IFOP réalisée pour : Échantillon : Mode de recueil : Dates de terrain : Du 14 au 17 février 2012

NOTE MÉTHODOLOGIQUE. Bois.com. Étude IFOP réalisée pour : Échantillon : Mode de recueil : Dates de terrain : Du 14 au 17 février 2012 DÉBAT/CONFÉRENCE LA MÉTHODOLOGIE NOTE MÉTHODOLOGIQUE Étude IFOP réalisée pour : Bois.com Échantillon : Echantillon de 992 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La

Plus en détail

Nos services. Recherche de terrain Évaluation du potentiel Plan d action stratégique Plan d ensemble Approbation municipale Gestion de projet

Nos services. Recherche de terrain Évaluation du potentiel Plan d action stratégique Plan d ensemble Approbation municipale Gestion de projet Immobilier Immobilier Chez Planéo Conseil, nous planifions de façon stratégique les projets immobiliers, qu ils soient résidentiels, commerciaux, industriels ou multifonctionnels. Notre expertise en urbanisme,

Plus en détail

Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France. Focus Automatisation des SI et Mobilité

Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France. Focus Automatisation des SI et Mobilité Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France Focus Automatisation des SI et Mobilité 1 Méthodologie : L édition 2015 de l Observatoire de l ITSM en France a été réalisée par sondage en ligne auprès

Plus en détail

«VOTRE SATISFACTION NOTRE MOTIVATION» www.baer-ing.ch

«VOTRE SATISFACTION NOTRE MOTIVATION» www.baer-ing.ch «VOTRE SATISFACTION NOTRE MOTIVATION» www.baer-ing.ch NOTRE ENTREPRISE «Faites confiance à notre expérience» UNE RENOMMÉE ACQUISE PAR NOTRE EXPÉRIENCE DEPUIS PLUS DE 25 ANS BÄR Bahnsicherung s appuie sur

Plus en détail

Technologies innovantes dans les établissements pour séniors Opportunités en France à horizon 2015-2020

Technologies innovantes dans les établissements pour séniors Opportunités en France à horizon 2015-2020 Technologies innovantes dans les établissements pour séniors Opportunités en France à horizon 2015-2020 Présentation de l étude multi clients réalisée par CODA Strategies Août 2012 CODA STRATEGIES 4 rue

Plus en détail

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes?

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? KPMG ENTREPRISES - ÉTUDE 2008-1ères conclusions de l étude PME et croissance Conférence de presse Mardi 16 septembre 2008 Sommaire

Plus en détail

Examen 2013. Etude de marché

Examen 2013. Etude de marché Berufsprüfung für Marketingfachleute mit eidg. Fachausweis Examen prof. pour spécialistes en marketing avec brevet fédéral Esame per l attestato professionale federale di specialista in marketing Examen

Plus en détail

Prestations de soins et d assistance dispensées par les proches : temps investi et évaluation monétaire

Prestations de soins et d assistance dispensées par les proches : temps investi et évaluation monétaire BUREAU D ETUDES DE POLITIQUE DU TRAVAIL ET DE POLITIQUE SOCIALE BASS SA KONSUMSTRASSE 20. CH-3007 BERNE. TEL +41 (0)31 380 60 80. FAX +41 (0)31 398 33 63 INFO@BUEROBASS.CH. WWW.BUEROBASS.CH Prestations

Plus en détail

L audit énergétique : maillon faible de la transition énergétique?

L audit énergétique : maillon faible de la transition énergétique? L audit énergétique : maillon faible de la transition énergétique? 26 novembre 2015 Positionnement des prestataires et limite de l audit Un audit énergétique est par définition une analyse croisée entre

Plus en détail

Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S.

Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S. Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S. Petit rappel: qu est-ce qu un aménageur? Un aménageur est une société, publique ou privée,

Plus en détail

SPECIALISTE EN COMMUNICATION

SPECIALISTE EN COMMUNICATION Spécial: «Meilleures pratiques digitales» SPECIALISTE EN COMMUNICATION Formation professionnelle de Spécialiste en communication, préparant au Brevet fédéral de Planificateur/trice en communication. 1

Plus en détail

Locaux de travail. Nous réalisons pour vous, rapidement, avec flexibilité et au meilleur coût. KIFA bien construit, c est naturel!

Locaux de travail. Nous réalisons pour vous, rapidement, avec flexibilité et au meilleur coût. KIFA bien construit, c est naturel! Locaux de travail Nous réalisons pour vous, rapidement, avec flexibilité et au meilleur coût Bâtiments industriels Cloisons Cabines techniques Conteneurs ISO KIFA bien construit, c est naturel! Des solutions

Plus en détail

Communiqué de presse. Construire l avenir grâce au DIFFUTHERM. Edifice résidentiel et commercial Kalkbreite, Zurich

Communiqué de presse. Construire l avenir grâce au DIFFUTHERM. Edifice résidentiel et commercial Kalkbreite, Zurich Communiqué de presse Fribourg, septembre 2013 Edifice résidentiel et commercial Kalkbreite, Zurich Construire l avenir grâce au DIFFUTHERM Construction hybride conforme au standard Minergie-P-ECO Efficacité

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Les Français et les nuisances sonores Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie RB/MCP N 112427 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil IN 153. Initiative populaire cantonale Initiative Cornavin «Pour une extension souterraine de la gare»

Secrétariat du Grand Conseil IN 153. Initiative populaire cantonale Initiative Cornavin «Pour une extension souterraine de la gare» Secrétariat du Grand Conseil IN 153 Initiative populaire cantonale Initiative Cornavin «Pour une extension souterraine de la gare» Le Collectif 500 a lancé l initiative populaire cantonale formulée intitulée

Plus en détail

Une étude récente le démontre : «PAVATEX isole durablement»

Une étude récente le démontre : «PAVATEX isole durablement» Communiqué de presse Une étude récente le démontre : «PAVATEX isole durablement» La nouvelle brochure «Construire et habiter avec la nature» démontre les nombreux avantages des matériaux isolants en fibres

Plus en détail

Il est clair que les stratégies de S&E varient considérablement d un pays à

Il est clair que les stratégies de S&E varient considérablement d un pays à 12 L importance d une étude diagnostique sur le pays Il est clair que les stratégies de S&E varient considérablement d un pays à l autre. Le Brésil par exemple met l accent sur l adoption d une méthode

Plus en détail

Construction modulaire et temporaire

Construction modulaire et temporaire Construction modulaire et temporaire Nous créons des espaces. Rapidité, flexibilité, respect des délais et fiabilité des coûts sont nos mots-clés. >Éducation >Sport >Banques >Bureaux et administration

Plus en détail

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010 République Tunisienne Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coopération Technique Allemande Elaboration de la stratégie nationale d adaptation au changement climatique du secteur touristique

Plus en détail

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION SURVEY ERP : LES OBJECTIFS Mesurer la satisfaction des utilisateurs d ERP / de progiciels

Plus en détail

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 2007 10 89 0264 FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE TITRE DE LA QUALIFICATION : Coordonnateur (trice) du développement

Plus en détail

Le bureau Lutz est prêt à déposer le projet pour la mise à l enquête de la réfection des façades et du chauffage.

Le bureau Lutz est prêt à déposer le projet pour la mise à l enquête de la réfection des façades et du chauffage. 2 transformation aussi délicate. Il a dès lors été décidé de travailler de manière plus traditionnelle en donnant un mandat à un bureau d architectes pour le suivi de la réalisation et l établissement

Plus en détail

Amélioration énergétique en copropriétés

Amélioration énergétique en copropriétés Amélioration énergétique en copropriétés Marseille octobre 2012 Ingénierie sociale avant tout Petites copropriétés à Marseille Ingénierie sociale avant tout Le projet «Petites copropriétés à Marseille»

Plus en détail

Les agences de publicité et de communication et agences média leaders en Suisse font preuve d optimisme dans un avenir exigeant.

Les agences de publicité et de communication et agences média leaders en Suisse font preuve d optimisme dans un avenir exigeant. Communiqué de presse 9 octobre 2012 bsw leading swiss agencies Les agences de publicité et de communication et agences média leaders en Suisse font preuve d optimisme dans un avenir exigeant. Les agences

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Karyne Daigle, stagiaire Maîtrise en santé communautaire MISE EN CONTEXTE Le

Plus en détail

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique :

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : des motivations à la réalisation des travaux Le contexte Suite au Grenelle de l Environnement, l Etat

Plus en détail

GROUPE CGI INC. ÉTUDE DE CAS

GROUPE CGI INC. ÉTUDE DE CAS ÉTUDE DE CAS GROUPE CGI INC. Fondé en 1976, le Groupe CGI inc. est l une des plus grandes firmes internationales indépendantes à œuvrer dans le secteur des technologies de l information et des processus

Plus en détail

Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE

Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE Un communiqué de presse de Fribourg, le 26 août 2010 "Open Days Rénover selon MINERGIE " Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE Bon nombre de propriétaires se contentent

Plus en détail

Communiqué de Presse 1 Juillet 2010

Communiqué de Presse 1 Juillet 2010 Communiqué de Presse 1 Juillet 2010 A.S.T Groupe développe la maison ossature bois Natilia en promotion immobilière www.maison-natilia.fr Contact Presse: Laure GONTARD communication@ast-groupe.fr 04 72

Plus en détail

LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST

LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST IMMO9 REGROUPE 4 ENTITES «L immobilier ne peut pas être perdu ou volé, et il ne peut pas être emporté. Acheté avec bon sens, payé en totalité

Plus en détail

Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France

Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France C. Piquet 1 Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France Christian Piquet France Bois

Plus en détail

Information et communication

Information et communication Information et communication Pour les nouveaux diplômés HES en information documentaire, en communication ainsi qu en traduction, l insertion professionnelle s avère difficile. Près de la moitié d entre

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE Juillet 2010 ADMINISTRATION... 4 MANAGEMENT... 4 Initiation à l organisation...

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

Lignum AEAI Nouvelles prescriptions de protection incendie AEAI 2015

Lignum AEAI Nouvelles prescriptions de protection incendie AEAI 2015 Lignum AEAI Nouvelles prescriptions de protection incendie AEAI 2015 Assurance qualité en protection incendie Lignum, Economie suisse du bois Auteur de la présentation: Ivan Brühwiler Josef Kolb AG, Romanshorn

Plus en détail

image Corinne Cuendet, Clarens Lignum Economie suisse du bois www.lignum.ch Label de qualité LIGNUM bardages en bois Pour une façade durable

image Corinne Cuendet, Clarens Lignum Economie suisse du bois www.lignum.ch Label de qualité LIGNUM bardages en bois Pour une façade durable image Corinne Cuendet, Clarens Lignum Economie suisse du bois www.lignum.ch Label de qualité LIGNUM bardages en bois Pour une façade durable Label de qualité LIGNUM bardages en bois Pour une façade durable

Plus en détail

STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES Actualisée Décembre 2006 Rédigé par RAEE STRATEGIE DE MARKETING POUR

Plus en détail

Séminaire des auditeurs de l ACORS. Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015

Séminaire des auditeurs de l ACORS. Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015 Séminaire des auditeurs de l ACORS Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015 Intervenant : Philippe AVRIL Sous-Directeur Adjoint du DPMRF (Contrôle Interne) DDFC-CNAMTS

Plus en détail

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation commerciale?... 6 A. Le temps... 6 B. La productivité...

Plus en détail

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Jean Pascal Chirat Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Intervention Fnas Plan de l intervention Etat énergétique du parc des logements français selon les: Etiquettes

Plus en détail

Contrat de prêt FONDATION POUR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE

Contrat de prêt FONDATION POUR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE Contrat de prêt entre FONDATION POUR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE appelée par la suite STI c/o BFH Spin off Park Faubourg du Lac 103b 2501 Bienne et investit

Plus en détail

REHABILITATION DURABLE ET DIAGNOSTIC TECHNIQUE EN BATI ANCIEN

REHABILITATION DURABLE ET DIAGNOSTIC TECHNIQUE EN BATI ANCIEN Centre de formation à la réhabilitation du patrimoine architectural REHABILITATION DURABLE ET DIAGNOSTIC TECHNIQUE EN BATI ANCIEN PRESENTATION Les travaux de réhabilitation des bâtiments existants se trouvent

Plus en détail

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011 Petit rappel historique : Originaire de Meung sur Loire voilà 3 générations que l entreprise VIGERY est attachée à la construction, la rénovation, le bâtiment en général et les travaux publics. En premier

Plus en détail

Gestion de projet. Epreuves. Examen modulaire SVF-ASFC. Durée de l examen: 60 minutes. Moyens auxiliaires autorisés: aucun

Gestion de projet. Epreuves. Examen modulaire SVF-ASFC. Durée de l examen: 60 minutes. Moyens auxiliaires autorisés: aucun Examen modulaire SVF-ASFC Edition Printemps 2009 Gestion de projet Epreuves Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: aucun Collez ici votre timbre d identification SVP! Points: Note:

Plus en détail

Arts visuels et design

Arts visuels et design Arts visuels et design Après les études, les nouveaux diplômés HES en arts visuels et en design travaillent avant tout dans le secteur des services privés, principalement au sein d ateliers de graphisme

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels.

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA à l écoute des investisseurs. Zurich Invest SA, filiale

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE OBSERVATIONS

BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE OBSERVATIONS ENSEIIGNEMENT TRANSVERSAL Page 1/7 Classe : Nom :.. Prénom :. Binôme :..... BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche Date :... CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE NOTE

Plus en détail

Règlement du Parc pour le label Produit, catégorie A (produits alimentaires)

Règlement du Parc pour le label Produit, catégorie A (produits alimentaires) Règlement du Parc pour le label Produit, catégorie A (produits alimentaires) Titre I Dispositions générales Article premier : Objet du présent règlement Le présent règlement est un document d application

Plus en détail

«Identités numériques et gestion des identités (IDm)»

«Identités numériques et gestion des identités (IDm)» «Identités numériques et gestion (IDm)» Enquête du CTIE, été 2012 auprès des cantons au sujet de : Résultats de l enquête auprès des cantons au sujet numériques 1. Observations générales concernant l enquête

Plus en détail

DECRET NOR : ETLL1414320D

DECRET NOR : ETLL1414320D RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement et de l égalité des territoires DECRET portant création du Conseil supérieur de la construction NOR : ETLL1414320D Publics concernés : professionnels de la construction.

Plus en détail

ENSEMBLE RÉSIDENTIEL jenbach a

ENSEMBLE RÉSIDENTIEL jenbach a ENSEMBLE RÉSIDENTIEL jenbach a Des études internationales promettent à la construction en bois un brillant avenir. Jusqu à récemment, la composante écologique était prépondérante, désormais les arguments

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

Demande pour une première évaluation avec visite sur place

Demande pour une première évaluation avec visite sur place Union Suisse Du Métal Construction métallique Mise en relation pour une expertise Seestrasse 105 / case postale 8027 Zurich Fax: 044 285 77 36 E-mail: smu-experten@smu.ch Demande pour une première évaluation

Plus en détail

Dossier de presse 29 août 2008

Dossier de presse 29 août 2008 Dossier de presse 29 août 2008 a rogers investment Contenu du dossier Foresite, l immobilier différemment 3 Une nouvelle entité 4 Les activités de Foresite 5 La structure 6 Les actifs de Foresite 7 L équipe

Plus en détail

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie.

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie. 2 plans d exécution a été adjugée au bureau LZ&A Architectes SA. Ce dernier a établi un devis général, effectué un relevé précis et préparé les plans pour les appels d offres. La mise à l enquête pour

Plus en détail

Les difficultés rencontrées dans les projets de construction «verts» et comment les surmonter? Réunion #3 du 14 mai 2004

Les difficultés rencontrées dans les projets de construction «verts» et comment les surmonter? Réunion #3 du 14 mai 2004 Les difficultés rencontrées dans les projets de construction «verts» et comment les surmonter? Réunion #3 du 14 mai 2004 Ordre du jour 13h45-15h : Vincent Mertens (Ecover, Facility Manager et coordinateur

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la gouvernance

Plus en détail

bonus.ch téléphonie mobile : les Suisses trouvent les tarifs exagérés mais restent très fidèles à leur opérateur. M-Budget et Aldi les plus appréciés.

bonus.ch téléphonie mobile : les Suisses trouvent les tarifs exagérés mais restent très fidèles à leur opérateur. M-Budget et Aldi les plus appréciés. bonus.ch téléphonie mobile : les Suisses trouvent les tarifs exagérés mais restent très fidèles à leur opérateur. M-Budget et Aldi les plus appréciés. Une étude de satisfaction portant sur plus de ' personnes

Plus en détail

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique.

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. L audit de performance énergé Gérer son patrimoine, c est anticiper, analyser et agir! L immobilier représente

Plus en détail

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Cette vous permettra d appréhender les principes fondamentaux du système constructif ossature bois selon les normes et DTU en vigueur. Elle

Plus en détail

Note d information pour la direction

Note d information pour la direction Big Data et l analyse métier pour le client et l entreprise Les volumes impressionnants et toujours croissants des données obligent les entreprises de certains secteurs à changer la manière dont elles

Plus en détail

R.E.Pos la Roulotte à Energie POSitive

R.E.Pos la Roulotte à Energie POSitive R.E.Pos la Roulotte à Energie POSitive 1 PRESENTATION DE R.E.POS ( ROULOTTE A ENERGIE POSITIVE) Née de l association des compétences des Sociétés Leroux Gonssard et Lignobat, la roulotte à énergie positive

Plus en détail

VOTRE SATISFACTION : NOTRE PRIORITÉ! RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SATISFACTION 2013

VOTRE SATISFACTION : NOTRE PRIORITÉ! RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SATISFACTION 2013 VOTRE SATISFACTION : NOTRE PRIORITÉ! RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SATISFACTION 2013 88,2 % DE LOCATAIRES SATISFAITS DE CHAMBÉRY ALPES HABITAT* 88,9 % DE LOCATAIRES PRÊTS À RECOMMANDER CHAMBÉRY ALPES HABITAT*

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction Section : Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions qui, d une part

Plus en détail

GESTION DES PROGRAMMES D INVESTISSEMENT EN CAPITAL

GESTION DES PROGRAMMES D INVESTISSEMENT EN CAPITAL GESTION DES PROGRAMMES D INVESTISSEMENT EN CAPITAL BPR-Bechtel dispense les meilleurs services d ingénierie d usine auprès des industries lourdes et favorise une relation à long terme basée sur la confiance,

Plus en détail

Des solutions de placement sur mesure.

Des solutions de placement sur mesure. Des solutions de placement sur mesure. Nos packs de prestations sont adaptés à vos besoins et vous garantissent indépendance, transparence et liberté de choix. Sommaire Introduction 3 Vue d ensemble des

Plus en détail

La réussite de vos projets de croissance

La réussite de vos projets de croissance La réussite de vos projets de croissance PLAN STRATÉGIQUE DE CROISSANCE (BUSINESS CASE) FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices

Plus en détail

GALLILEO. Business Consulting. Etude stratégique marketing sur les produits feuillus. Assemblée Générale du 19 décembre 2013 DECEMBRE 2013

GALLILEO. Business Consulting. Etude stratégique marketing sur les produits feuillus. Assemblée Générale du 19 décembre 2013 DECEMBRE 2013 GALLILEO Business Consulting DECEMBRE 2013 Etude stratégique marketing sur les produits feuillus Assemblée Générale du 19 décembre 2013 Avec le soutien de : GALLILEO BUSINESS CONSULTING 29 rue Jean-Jacques

Plus en détail

regiosuisse Centre du réseau de développement régional

regiosuisse Centre du réseau de développement régional Fiche d information regiosuisse Centre du réseau de développement régional Faktenblatt regiosuisse Centre du réseau de développement régional a été lancé au début 2008 par le Secrétariat d Etat à l économie

Plus en détail

Baromètre RH suisse 2014

Baromètre RH suisse 2014 Baromètre RH suisse 2014 Vécu du travail et Job Crafting Synthèse Français Synthèse 2 Édition actuelle La huitième édition du baromètre suisse des relations humaines (baromètre RH) se penche comme les

Plus en détail

ANALYSE DU MARCHE (PROJET EUROPÉEN BUDI) DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE

ANALYSE DU MARCHE (PROJET EUROPÉEN BUDI) DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE (PROJET EUROPÉEN BUDI) ANALYSE DU MARCHE DANS LA REGION RHONE-ALPES Novembre 2005 Rédigé par RAEE Table des matières

Plus en détail

Évaluations statistiques

Évaluations statistiques 1 / 20 Évaluations statistiques Statistiques annuelles 2010, analyses pour l'ensemble de la Suisse Informations et formulaires de demande: www.leprogrammebatiments.ch 2 / 20 18.03.2011 Centre national

Plus en détail

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Juin 2014 France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Pour les commerçants français, American Express et Diners Club doivent être traités de la

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Préparé par Filière biologique du Québec Lévis (Québec) Juin 2011 1. Profil des répondants Un échantillon de 718 personnes

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier Vos Enjeux Acteurs du marché de l immobilier, la performance énergétique est pour vous un enjeu économique, écologique et

Plus en détail

Le dispositif energiebat. Retour d expérience. Approche éditoriale collaboratif

Le dispositif energiebat. Retour d expérience. Approche éditoriale collaboratif Le dispositif energiebat Retour d expérience Approche éditoriale collaboratif EnergieBat Rénovation énergétique des bâtiments existants 40000 utilisateurs inscrits Conseillers «info énergie» Professeurs

Plus en détail