Priorité 6. Guide de planification du recrutement des administrateurs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Priorité 6. Guide de planification du recrutement des administrateurs"

Transcription

1 Priorité 6 Valorisation de l expérience entrepreneuriale Guide de planification du recrutement des administrateurs Mars 2015

2 Table des matières Introduction 3 Pourquoi ce guide? 3 Les fondements 3 Le plan d action 4 Étape 1 : Évaluation des besoins de la coopérative 4 Étape 2 : Élaboration d un plan de recrutement ciblé 4 Étape 3 : Mise en œuvre du plan 5 Étape 4 : Évaluation du plan 5 Annexes Fiche préparatoire 6 Plan de recrutement ciblé 6 Exemple de partenaires 6 Exemple d actions possibles 6 Exemple de plan de recrutement ciblé 6 2

3 Introduction Pourquoi ce guide? Le recrutement de nouveaux administrateurs et le renouvellement des administrateurs de coopératives en milieu scolaire se fait chaque année. Il est donc essentiel de pouvoir bien se préparer et s organiser pour être efficace. Chaque conseil d administration et chaque coopérative ont leurs propres forces et difficultés. Il est donc important d évaluer ce qui apporterait une meilleure efficacité et potentiel maximum. C est pourquoi nous vous proposons ce guide qui a pour but d orienter votre démarche de réflexion sur l élaboration d un plan de recrutement ciblé. Il faudra faire une réflexion sur la composition de votre conseil avant de compléter les canevas présentés. Ce guide a donc été conçu pour les conseils d administration ou les comités de travail ayant pour mandat de recruter de nouveaux administrateurs. Considérant l importance de ces personnes au sein du CA, il serait souhaitable qu ensemble, ils s occupent de l intégration des nouveaux administrateurs. Peut-être aurez-vous des anciens qui seront intéressés à agir à titre de mentors pour ces nouvelles personnes; il serait alors intéressant de les inviter lors de ces rencontres. Les fondements Le guide se base sur une demande des administrateurs qui s est fait ressentir au fil des années. Au congrès COOPSCO 2013, une activité s est déroulée avec les administrateurs où ils nous ont fait part d exemples d actions ayant déjà été réalisés dans leur coopérative. De plus, la base du plan d action a été tirée du guide d élaboration d un plan d éducation coopérative. 3

4 Le plan d action Étape 1 : Évaluation des besoins de la coopérative Cette première étape est importante pour bien ciblé votre plan d action. Premièrement, il faut évaluer les besoins de votre conseil d administration, soit le nombre d administrateurs par catégorie (étudiant, membre du personnel de l institution, externe ) et les compétences spécifiques recherchées pour complémenter les administrateurs en place. Avec ces réponses, vous pourrez cibler la clientèle dans votre plan d action. Par la suite, il faut évaluer les moyens que la coopérative est prête à investir dans le recrutement. Il faut établir une liste des personnes (administrateurs et employés de la coopérative) qui veulent et peuvent être impliqué ainsi que le temps qu elles peuvent investir. Cela déterminera le temps que vous pouvez investir dans les actions. Il faut par la suite établir un budget pour pouvoir bien cibler les actions possibles lors de l élaboration du plan de recrutement. Être bien préparé et avoir bien évalué les besoins et moyens de la coopérative vous permettra de faire un plan d action réaliste et adapté à votre réalité. Étape 2 : Élaboration d un plan de recrutement ciblé Maintenant que vous avez établi vos besoins et moyens, vous pourrez vous baser sur ceux-ci pour établir un objectif et créer un plan de recrutement ciblé. Pour avoir un plan d action plus efficace et plus facile, il est recommandé de cibler une clientèle et de centrer vos interventions sur celle-ci. Il ne faut cependant pas oublier de faire la promotion aux membres en général. En annexe, un tableau pour vous aider à créer votre plan de recrutement vous est fourni. Il est recommandé de remplir un tableau par clientèle visée, cela vous aidera à mieux comprendre les actions que vous mettrez en place pour chaque type d administrateur que vous voulez recruter. Pour remplir le tableau, il vous faudra trouver quelles actions vous voulez mettre en place dans la première colonne. Par la suite, vous pourrez choisir une date pour cette action et définir les démarches nécessaires à la mise en place de cette action. La colonne «Personne à contacter» vous permet de mettre le nom et les coordonnées de la personne à contacter dans le cas de travail avec des partenaires. La personne responsable est la personne qui se devra de réaliser les démarches nécessaires et rejoindre la personne à contacter pour mettre en place notre action ciblée. La colonne «Coût» vous permettra d estimer les coûts de cette action si des dépenses sont nécessaires. Un modèle de tableau de plan de recrutement ciblé, des exemples de partenariats possibles et d actions possibles dans votre institution sont disponibles en annexe de ce document. 4

5 Le plan d action (suite) Étape 3 : Mise en œuvre du plan Une fois votre plan de recrutement terminé, il ne reste plus qu à le mettre en œuvre. Il sera important de faire des suivis et un plan bien monté devrait permettre à chaque personne chargée d une action de pouvoir le faire. Durant la mise en œuvre du plan, il se peut que vous ayez à apporter des modifications au plan initial. Il est important de noter ces modifications pour l étape suivante qui est l évaluation du plan. Pour les premières années, il peut être intéressant de noter le temps investi par chacun dans la mise en place de leur action afin de pouvoir vous en servir dans les années subséquentes. Étape 4 : Évaluation du plan L étape de l évaluation est souvent omise par manque de temps. Cependant, il est important de faire un retour avec les statistiques de participation et de candidature sur les postes ciblés. Cela vous permettra de voir s il y a eu une augmentation et si vos actions étaient pertinentes et efficaces. Il peut être intéressant de demander aux partenaires impliqués s ils ont eu des statistiques de visites sur les sites web ou médias sociaux, s ils ont eu des commentaires de personnes qui auront été touchées par leur diffusion ou publicité ou des commentaires pour vous permettre de vous améliorer. Il pourrait aussi être intéressant de sonder les personnes présentes à l assemblée générale pour savoir où elles ont entendu ou vu la publicité pour celle-ci. Une fois toutes ces données compilées, vous pourrez analyser la situation et voir l impact de votre plan de recrutement. Il pourra être intéressant de comparer le temps investi et le niveau de difficulté de la réalisation de l action avec l impact de notre action. Cela vous permettra aussi de voir quelles actions seront à reproduire et quelles actions pourraient ne pas être mises en place pour l année suivante. Cela facilitera votre travail pour les années subséquentes. 5

6 Fiche préparatoire Identification des besoins de recrutement de la coopérative De quel type d administrateur et de combien en avons-nous besoin? Étudiant (définir une catégorie plus spécifique au besoin) Membre du personnel de l institution (définir une catégorie plus spécifique au besoin) Externe Quels(s) champs d expertise ou compétence(s) cherchons-nous chez un administrateur pour compléter notre conseil d administration? Finance Éducation coopérative Légal Planification stratégique Communication Analyse de projet Développement durable Autre : Identification des moyens pour le recrutement de la coopérative Quel est le budget disponible pour le recrutement? $ Remplissez le tableau suivant pour chaque personne qui peut être impliquée dans notre projet Nom de la personne Temps disponible Utilité au recrutement Frais 6

7 Plan de recrutement ciblé Type d administrateur visé : Action Date Démarches nécessaires Personne à contacter Personne responsable Coûts 7

8 Exemple de partenaires Partenaires potentiels Enseignant dans les départements d administration, de gestion de commerce, de droit, etc. Service à la vie étudiante Représentant de l institution sur votre CA Associations étudiantes et particulièrement celle des départements où nous pouvons cibler des étudiants Responsable des communications de l institution Syndicat du personnel Comités étudiants (à cibler selon les besoins) Club entrepreneur étudiant Écoles secondaires aux alentours Exemples d actions possibles Informer et inciter les étudiants à devenir administrateurs Affichage et envoi de courriels aux étudiants Faire les liens avec les différents partenaires potentiels dans l institution Affichage et communication avec les étudiants Information sur le site web, sur les médias sociaux, intranet et dans les communications de l institution Possibilité d envoi au personnel ciblé, contact avec des administrateurs potentiels et intéressés, invitation à une rencontre entre la coop et les membres intéressés Rencontre pour présenter le rôle d administrateur de la coop, envoi aux membres de ces comités Rencontre pour présenter le rôle d administrateur de la coop, envoi aux membres de ces comités Présentation dans les classes de sensibilisation à l entrepreneuriat secondaire 5, gouvernement étudiant, étudiants en lien avec l agent à la vie spirituelle et l engagement communautaire (AVSEC), projet Jeune Coop, etc. 8

9 Exemple d actions possibles Utiliser les annonces de promotion créées par la fédération pour le recrutement sur les écrans dynamiques de la coopérative ou créer de nouvelles annonces personnalisées Organiser un kiosque et/ou une visite de la coopérative lors de la journée d accueil des nouveaux, des portes ouvertes et en début de session Organiser une séance d information sur la coopérative à propos de votre assemblée générale et des postes d administrateurs ouverts Mettre des affiches publicitaires à propos du rôle d administrateur, de votre l assemblée générale et des postes d administrateurs ouverts. Vous pouvez utiliser les affiches de promotion du rôle de l administrateur créées par la fédération, disponibles sur le site onglet «Documents pertinents» Diffuser les capsules vidéo produites par la fédération à propos du rôle d administrateur sur toutes les plateformes (web et physique lors d un kiosque). Les capsules sont disponibles sur YouTube https://www.youtube.com/watch?v=qbk4tirrpds et https://www.youtube.com/watch?v=sho-tdwxfa4 Diffuser les informations à propos de votre assemblée générale et des postes d administrateurs ouverts sur : Les reçus de caisses Des tracts remis avec les achats à la rentrée Sur le site web et les médias sociaux de la coopérative Sur le site web, le portail et les médias sociaux de l institution Par tous les employés de la coopérative Par courriel aux membres Dans le journal de l école Infolettre de la coopérative ou de l institution Lors de la remise de la carte de membre Faire la promotion du rôle de l administrateur et de l assemblée générale dans les événements commandités par la coopérative Conférences et séances d information à des groupes dans des domaines d études ciblés (dans un cours ou à l extérieur des heures de classe) Ouvrir des postes d observateurs pour les nouveaux (exemple administrateur d un jour) Faire de la promotion dans le cadre de la semaine de la coopération (deuxième semaine d octobre) Faire du recrutement dans les écoles secondaires en présentant la coopérative et le rôle de l administrateur Lancer un concours ou remettre une bourse lors de l assemblée générale Diffuser le site pour présenter le rôle de l administrateur étudiant 9

10 Exemple de plan de recrutement ciblé Type d administrateur visé : Étudiants Action Date Démarches nécessaires Personne à contacter Affichage sur les écrans dynamiques 24 août Aller chercher les affiches sur la banque d image de la Fédération Personne en charge DG 0$ Coûts Distribution de tract pour l assemblé générale dans les sacs Afficher l invitation à l AG sur les babillards de l institution Présentation dans le cadre d un cours de gestion de commerce 24 août Créer les tracts, les imprimer et les mettre dans les sacs lors des achats 24 août Créer les affiches et aller les faire approuver par l institution 10 septembre Approche d un enseignant Préparation d une courte présentation Personne en charge de l approbation des affiches DG caissiers Admin 1 Enseignants Président 0$ 250$ (impressions) 5$ (impressions) Kiosque de promotion du rôle de l administrateur 15 septembre Réserver un espace de kiosque dans l air commune Préparer le matériel Personne pour réserver un kiosque Admin 2 100$ (matériel promotionnel et prix de tirage) Organiser un tirage Rencontre d information sur le rôle de l administrateur avec des étudiants intéressés 20 septembre Envois de l invitation par courriel aux membres Réservation et préparation d un local Préparer une présentation Membres Fédération (questions pour la présentation) Président 20$ (rafraichissement lors de la rencontre) 10

Priorité 6. Valorisation de l expérience entrepreneuriale coopérative des administrateurs étudiants. Guide d intégration d un nouvel administrateur

Priorité 6. Valorisation de l expérience entrepreneuriale coopérative des administrateurs étudiants. Guide d intégration d un nouvel administrateur Priorité 6 Valorisation de l expérience entrepreneuriale Guide d intégration d un nouvel administrateur Avril 2014 Table des matières Introduction 3 Pourquoi ce guide? 3 Les fondements 3 Le mandat 4 Avant

Plus en détail

3.4 L UQAT reconnaît que, pour être efficace et efficient, le personnel doit :

3.4 L UQAT reconnaît que, pour être efficace et efficient, le personnel doit : P R O G R A M M E D 'A C C U E I L E T D 'I N T É G R A T I O N D E S N O U V E A U X E M P L O Y É S Adopté 243-CA-2451 (23-05-2006) 1. Préambule CADRE DE RÉFÉRENCE L UQATcompte au-delà de 200 employés

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION PGEÉ Août 2009

PLAN DE COMMUNICATION PGEÉ Août 2009 PLAN DE COMMUNICATION PGEÉ 2010 Août 2009 Original : 20090821 GI25 Document 4 22 pages Requête 36922009 PROGRAMMES DU SECTEUR COMMUNAUTAIRE GÉNÉRATEUR D AIR CHAUD À HAUT RENDEMENT ÉNERGÉTIQUE (volet communautaire)

Plus en détail

«INGÉNIERIE PÉDAGOGIQUE»

«INGÉNIERIE PÉDAGOGIQUE» «INGÉNIERIE PÉDAGOGIQUE» Vous voulez concevoir des formations pour développer les compétences de vos clients ou des employés de votre entreprise? Vous ne savez pas par où commencer? Vous vous demandez

Plus en détail

LISTE DE VÉRIFICATION DES ACTIVITÉS DES CLUBS

LISTE DE VÉRIFICATION DES ACTIVITÉS DES CLUBS LISTE DE VÉRIFICATION DES ACTIVITÉS DES CLUBS Veuillez trouver ci-jointe une liste que votre club peut utiliser pour ne pas oublier toutes les tâches importantes à exécuter et les événements qui doivent

Plus en détail

PROGRAMME FÊTES DE QUARTIER 2017

PROGRAMME FÊTES DE QUARTIER 2017 INFORMATION POUR DÉPÔT DE PROJET PROGRAMME FÊTES DE QUARTIER 2017 1 er JANVIER 2017 AU 31 DÉCEMBRE 2017 INTRODUCTION Par la mise en place du Programme Fêtes de quartier, la Ville de Joliette souhaite encourager

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Support à l exécution des mesures actives 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2015-01-05 Table des matières Section 8 : p. 2 sur 2 Table des matières RÉFÉRENCE 8. SUPPORT À L

Plus en détail

OFPPT. Programme. d initiation à la démarche de création d entreprise

OFPPT. Programme. d initiation à la démarche de création d entreprise OFPPT Programme d initiation à la démarche de création d entreprise PROGRAMME DE FORMATION A LA CRÉATION D ENTREPRISES 1 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DES MODULES DE FORMATION... 2 AVANTAGES DU PROGRAMME

Plus en détail

Ce guide devrait servir d outil au moment de déterminer la façon de communiquer l information à vos clients, à vos employés, etc.

Ce guide devrait servir d outil au moment de déterminer la façon de communiquer l information à vos clients, à vos employés, etc. 1 Introduction Le service des communications du CLD de la MRC de Bécancour vous propose un modèle de base d un plan de communication. À ne pas confondre avec un plan de communication d une organisation

Plus en détail

(Révision) CE CE CD-576e en vertu de CA CA (concordance)

(Révision) CE CE CD-576e en vertu de CA CA (concordance) POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DE LA PARTICIPATION ÉTUDIANTE À LA VIE INSTITUTIONNELLE Adoption Résolutions 2002-02-12 CE-142-585 Modifications Résolutions 2003-01-14 (Révision) 2003-09-09 CE-149-640 2004-12-07

Plus en détail

Bienvenue au Cégep de Trois-Rivières, L'espace de vos ambitions! Par son slogan, le Collège affirme haut et fort qu il est avant tout un espace

Bienvenue au Cégep de Trois-Rivières, L'espace de vos ambitions! Par son slogan, le Collège affirme haut et fort qu il est avant tout un espace Bienvenue au Cégep de Trois-Rivières, L'espace de vos ambitions! Par son slogan, le Collège affirme haut et fort qu il est avant tout un espace propice à l'épanouissement et à la concrétisation des ambitions

Plus en détail

RAPPORT FINAL. 30 juin mars 2016

RAPPORT FINAL. 30 juin mars 2016 RAPPORT FINAL 30 juin 2015 30 mars 2016 «Renforcement institutionnel en informatique par les MOOC» CCNB La Cité Université Saint-Boniface Le 30 avril 2016 0 1. PRÉAMBULE Le présent rapport final donne

Plus en détail

COLLEGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE DE COMMUNICATION

COLLEGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE DE COMMUNICATION COLLEGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE DE COMMUNICATION 1055, 116 e Rue Ville de Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique a été adoptée par le conseil d'administration

Plus en détail

Questions fréquemment posées par les employeurs au sujet du nouveau portail Début de carrière infirmière de ProfessionsSantéOntario

Questions fréquemment posées par les employeurs au sujet du nouveau portail Début de carrière infirmière de ProfessionsSantéOntario Secrétariat des Soins infirmiers, Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Questions fréquemment posées par les employeurs au sujet du nouveau portail Début de carrière infirmière de ProfessionsSantéOntario

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.265/2004/1

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.265/2004/1 Nations Unies A/AC.265/2004/1 Assemblée générale Distr. générale 10 mars 2004 Français Original: russe Comité spécial chargé d élaborer une convention internationale globale et intégrée pour la protection

Plus en détail

Multiplier les savoirs

Multiplier les savoirs 2016 connaissances Multiplier les savoirs pour enrichir l intervention en déficience motrice, sensorielle et du langage La réadaptation en déficience physique s affiche! 2 juin 2016 Conférence Session

Plus en détail

Trousse média Faites connaître vos produits et services au plus grand groupe de professionnels de la santé au Québec.

Trousse média Faites connaître vos produits et services au plus grand groupe de professionnels de la santé au Québec. Trousse média 2016 Faites connaître vos produits et services au plus grand groupe de professionnels de la santé au Québec. CPS Média Publicité et commandite Les médias et les événements de l Ordre des

Plus en détail

VOLET 2 MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE PAR LES ARTS

VOLET 2 MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE PAR LES ARTS APPEL DE PROJETS AUX ORGANISMES CULTURELS PROFESSIONNELS 2016 VOLET 2 MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE PAR LES ARTS MISE EN CONTEXTE Cet appel de projets vise à soutenir des initiatives qui permettent de valoriser

Plus en détail

Automne 2016 Hiver 2017

Automne 2016 Hiver 2017 Formations Automne 2016 Hiver 2017 sadcal.com Facebook avancé Plus : comment faire de la publicité Facebook Formateur : Détail formation Date : 8 novembre 2016 Coaching : 1h Endroit : Motel Super 8 110,

Plus en détail

CAHIER DE MISE EN CANDIDATURE

CAHIER DE MISE EN CANDIDATURE CAHIER DE MISE EN CANDIDATURE CCIRR - CHAMBRE D'INDUSTRIE P A N T H É O N D E DE ROYAL COMMERCE ET ROUSSILLON L ' E X C E L L E N C E 2 0 1 7 Chères candidates et candidats, C est avec un immense plaisir

Plus en détail

GUIDE MARKETING MARS 2017

GUIDE MARKETING MARS 2017 GUIDE MARKETING 10-19 MARS 2017 PLUS QU UN SALON, UNE EXPERIENCE 360 POUR MAXIMISER VOTRE VISIBILITÉ. Vous avez choisi de participer au Salon National de l Habitation 2017, la référence canadienne en matière

Plus en détail

Planification annuelle

Planification annuelle Planification annuelle 2013-2014 Conseil d administration Présenté lors de la séance du 15 août 2013 Session d été 2013 Table des matières Introduction!... 3 1. Orientation générale!... 3 2. Visibilité

Plus en détail

Les fiches de lecture

Les fiches de lecture S'introduire Auteures : Godelieve Debeurme et Émilie Fontaine (Équipe de production) Les fiches de lecture Objectifs : Identifier et retrouver un document; Prendre des notes; Rédiger un travail de recherche.

Plus en détail

Vidéo sur les valeurs entrepreneuriales

Vidéo sur les valeurs entrepreneuriales Vidéo sur les valeurs entrepreneuriales 1. PHASE DE PLANIFICATION ET DE PRÉPARATION Les étapes proposées sont interreliées. Les réponses pourront inciter l enseignant ou l élève à revenir sur les énoncés

Plus en détail

Introduction ANNEXE 2005-CE R4119 B

Introduction ANNEXE 2005-CE R4119 B ANNEXE 2005-CE452-13-R4119 B Cadre de planification et d évaluation continues du programme de doctorat de premier cycle en chiropratique(pdc) Introduction Le Département de chiropratique est imputable

Plus en détail

Sensibilisation et Dissémination des Directives de Gestion des Finances Publiques de la CEMAC

Sensibilisation et Dissémination des Directives de Gestion des Finances Publiques de la CEMAC Sensibilisation et Dissémination des Directives de Gestion des Finances Publiques de la CEMAC Modules et Plans de formation: Vue d ensemble Banque Mondiale PLAN DE PRESENTATION 1. INTRODUCTION 2. MODULES

Plus en détail

POLITIQUE DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL

POLITIQUE DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL POLITIQUE DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Version modifiée adoptée par le conseil d administration le 13 juin 2012 1. PRÉAMBULE La politique de coopération et de développement international

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

GRAFFITIS ET TAGS VIRTUELS

GRAFFITIS ET TAGS VIRTUELS APPEL DE PROJETS AUX ORGANISMES CULTURELS PROFESSIONNELS DE LA VILLE DE QUÉBEC GRAFFITIS ET TAGS VIRTUELS MISE EN CONTEXTE Cet appel de projets vise la création de graffitis et de tags virtuels sur des

Plus en détail

T ES COLLÉGIEN T ES CITOYEN

T ES COLLÉGIEN T ES CITOYEN T ES COLLÉGIEN T ES CITOYEN CONSEIL DÉPARTEMENTAL d S 2 Deviens conseiller départemental jeune Pourquoi devenir conseiller départemental jeune? Tu es en classe de 5 e ou de 4 e, ou de niveau équivalent

Plus en détail

Valoris ou apprendre à se connaître par l action

Valoris ou apprendre à se connaître par l action Valoris ou apprendre à se connaître par l action Atelier présenté au colloque de l Approche orientante, l AQISEP mars 2011 par Andréanne DuBois, coordonnatrice nationale Valoris et Marie-Andrée Shore,

Plus en détail

PLAN D ACTION STRATÉGIQUE

PLAN D ACTION STRATÉGIQUE PLAN D ACTION STRATÉGIQUE FORMATION COMPÉTENCE GRH EMPLOI MISSION Le Comité sectoriel agit sur le développement de la main-d œuvre et de l emploi dans les secteurs des portes et fenêtres, du meuble et

Plus en détail

DEMANDE DE COMMANDITE

DEMANDE DE COMMANDITE DEMANDE DE COMMANDITE BDC est la seule banque qui s investit uniquement auprès des entrepreneurs. Notre mission est de contribuer à créer et à développer des entreprises canadiennes solides à l aide de

Plus en détail

Équipe 3 : Étudiants : Entrepreneurs : Animateur : Preneur de notes :

Équipe 3 : Étudiants : Entrepreneurs : Animateur : Preneur de notes : IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES Équipe 3 : Étudiants : Cédric Drouin, Patrick Dagenais, Mario Alain, Isabelle Dame, Odette Assiba Fagnissè Totin et Karine Désaulniers Entrepreneurs

Plus en détail

Règlement sur les élections

Règlement sur les élections Règlement sur les élections 11 mai 2016 Syndicat de l enseignement des Basses-Laurentides 4325, boulevard de la Grande-Allée, Boisbriand (Québec) J7H 1M7 Téléphone : 450 979-4613 - Télécopieur : 450 979-4615

Plus en détail

Politique sur la santé et la sécurité au travail et aux études

Politique sur la santé et la sécurité au travail et aux études TITRE : Politique sur la santé et la sécurité au travail et aux études Adoption par le conseil d administration : Résolution : CARL-150922-13 Date : Le 22 septembre 2015 Révisions : Résolution : Date :

Plus en détail

Politique institutionnelle de valorisation de la langue française

Politique institutionnelle de valorisation de la langue française Politique institutionnelle de valorisation de la langue française Adoptée au conseil d administration Le 19 janvier 2010 Table des matières Préambule...3 1. Principes directeurs...4 2. Objectifs...4 3.

Plus en détail

PLAN DE PARTENARIAT Préparé par : Alexandre Emery Mis à jour par : Francis Quevil on, mai 2016

PLAN DE PARTENARIAT Préparé par : Alexandre Emery Mis à jour par : Francis Quevil on, mai 2016 PLAN DE PARTENARIAT Préparé par : Alexandre Emery Mis à jour par : Francis Quevillon, mai 2016 Table des matières Qui représentons-nous?... 2 Qui sommes-nous?... 2 Activités du regroupement...3 Affiche

Plus en détail

Axe 1 : Politique et procédure en santé

Axe 1 : Politique et procédure en santé des communautés en santé Plan stratégique 2014 2017 Axe 1 : Politique et procédure en santé Vision Domaine d intervention Une école en santé est un milieu scolaire de vie active qui favorise chez les jeunes

Plus en détail

Plan de réussite. du Collège Champlain-St. Lawrence

Plan de réussite. du Collège Champlain-St. Lawrence Plan de réussite du Collège Champlain-St. Lawrence Avril 2002 Note préliminaire Le rapport d évaluation du plan de réussite de Champlain-St. Lawrence se présente en deux parties. La première partie contient

Plus en détail

Recrutement au conseil d école

Recrutement au conseil d école Recrutement au conseil d école Objectifs Fournir aux conseils d école un moyen pour élaborer des stratégies efficaces de recrutement de parents. Identifier les obstacles à la participation. Donner aux

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE MANDAT DE LA PERSONNE VOLONTAIRE

RAPPORT DE FIN DE MANDAT DE LA PERSONNE VOLONTAIRE RAPPORT DE FIN DE MANDAT DE LA PERSONNE VOLONTAIRE À remplir par la personne volontaire en fin d affectation en collaboration avec son homologue et/ou personne responsable de l organisation partenaire

Plus en détail

Le STAGE et le TRAVAIL DIRIGÉ LES ÉTAPES 1

Le STAGE et le TRAVAIL DIRIGÉ LES ÉTAPES 1 Le STAGE et le TRAVAIL DIRIGÉ LES ÉTAPES 1 1. Admissibilité et recherche du stage/travail dirigé 1.1 Être admissible Pour être admissible au stage ou au travail dirigé, l étudiant doit : a) avoir complété

Plus en détail

LISTE DES BONNES PRATIQUES

LISTE DES BONNES PRATIQUES LISTE DES BONNES PRATIQUES EN FORMATION DOCUMENTAIRE AU COLLÉGIAL Document réalisé par le comité sur la formation documentaire du REBICQ Automne 2016 CATÉGORIE 1: MEILLEURES PRATIQUES EN CE QUI CONCERNE

Plus en détail

Date du concours : 17 juin 2013 au 30 septembre 2013 Date du tirage : 15 octobre 2013 (Soirée Prêt pour ma Bourse)

Date du concours : 17 juin 2013 au 30 septembre 2013 Date du tirage : 15 octobre 2013 (Soirée Prêt pour ma Bourse) 1. Description du projet 2. Critères d admissibilité 3. Critères d attribution 4. Comment participer Date du concours : 17 juin 2013 au 30 septembre 2013 Date du tirage : 15 octobre 2013 (Soirée Prêt pour

Plus en détail

4 ième ÉDITION LE 6 JANVIER 2017 OTTAWA, ONTARIO tablettistes.com

4 ième ÉDITION LE 6 JANVIER 2017 OTTAWA, ONTARIO tablettistes.com Par le Groupe Média TFO 4 ième ÉDITION LE 6 JANVIER 2017 OTTAWA, ONTARIO tablettistes.com 1 Le Groupe Média TFO est une destination incontournable pour les enfants et les publics à la recherche de contenu

Plus en détail

PROCÉDURES D UTILISATION DU MODULE DESTINATAIRE DE LA TES

PROCÉDURES D UTILISATION DU MODULE DESTINATAIRE DE LA TES PROCÉDURES D UTILISATION DU MODULE DESTINATAIRE DE LA TES (TRANSMISSION ÉLECTRONIQUE DES SOUMISSIONS) CENTRE DE SOUTIEN TES : 514-355-7600, option 2 WWW.BSDQ.ORG Version 3.2 Table des matières 1 Généralités...

Plus en détail

Offre de services de conférenciers

Offre de services de conférenciers Ordre des Programme annuel de formation continue Longueuil Québec En salle, en ligne, en webdiffusion Offre de services de conférenciers Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec LIGNES DIRECTRICES

Plus en détail

Service des communications Plan de travail 2012-2013. Direction du Service des communications Septembre 2012

Service des communications Plan de travail 2012-2013. Direction du Service des communications Septembre 2012 Service des communications Plan de travail 2012-2013 Direction du Service des communications Septembre 2012 T ABLE DES MATIÈRES I. PRÉSENTATION Introduction... 2 Organigramme du Service des communications...

Plus en détail

Plan de formation. Préparation à l insertion professionnelle des étudiants de l Université Jean Monnet

Plan de formation. Préparation à l insertion professionnelle des étudiants de l Université Jean Monnet L3 M1 M2 Plan de formation Préparation à l insertion professionnelle des étudiants de l Université Jean Monnet Présentation de l offre de formation Contexte : Depuis plusieurs années, l Université Jean

Plus en détail

Débat sur l Éducation au développement durable

Débat sur l Éducation au développement durable Commission de l éducation, de la communication et des affaires culturelles de l APF Débat sur l Éducation au développement durable Réponses de la Chambre des Députés du Grand-Duché de Luxembourg Existe

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises d économie sociale de Sherbrooke

Politique de soutien aux entreprises d économie sociale de Sherbrooke Politique de soutien aux entreprises d économie sociale de Sherbrooke En complément au CA du 27 janvier 2016 Adoption au CA du 27 avril 2016 TABLE DES MATIÈRES I- Mise en contexte... 2 II- Services de

Plus en détail

ARTICLE 16 de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Directives opérationnelles

ARTICLE 16 de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Directives opérationnelles ARTICLE 16 de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles Directives opérationnelles Traitement préférentiel pour les pays en développement Approuvées par

Plus en détail

Règlement intérieur. Financement Participatif France

Règlement intérieur. Financement Participatif France Règlement intérieur Financement Participatif France Ce règlement intérieur vient préciser et compléter les statuts de l association Financement Participatif France. Son approbation, son application et

Plus en détail

Jacinthe Dion-Côté. Johanne Lavoie

Jacinthe Dion-Côté. Johanne Lavoie Jacinthe Dion-Côté Agente de promotion à l entrepreneuriat collectif jeunesse Coopérative de développement régional du Québec, région Québec-Appalaches Johanne Lavoie Coordonnatrice à l éducation et à

Plus en détail

Séquence d observation en entreprises des Premières ES

Séquence d observation en entreprises des Premières ES Séquence d observation en entreprises des Premières ES Les élèves de Première Economique et Sociale du lycée Stendhal doivent effectuer une séquence d observation dans une entreprise, une association ou

Plus en détail

Comment naviguer dans le Pluriportail 2.0 en tant que parent

Comment naviguer dans le Pluriportail 2.0 en tant que parent Comment naviguer dans le Pluriportail 2.0 en tant que parent PROCÉDURE DE NAVIGATION POUR LES PARENTS PAGE 1 Aide-mémoire pour les parents pour accéder au Pluriportail...3 Connexion au Pluriportail 2.0...3

Plus en détail

Le cellulaire disparu

Le cellulaire disparu ER Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante Le cellulaire disparu Tâche d évaluation sommative Enseignement religieux 8 e année Introduction Tâche d évaluation sommative en enseignement

Plus en détail

CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS CURSUS «MARKETING»

CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS CURSUS «MARKETING» CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS CURSUS «MARKETING» COMMENTAIRE GÉNÉRAL L École Supérieure des Affaires, établissement de promotion sociale, organise le cursus en marketing depuis

Plus en détail

Accompagnement des nouveaux enseignants. Secteur Jeunes

Accompagnement des nouveaux enseignants. Secteur Jeunes PROGRAMME D INSERTION PROFESSIONNELLE Accompagnement des nouveaux enseignants Secteur Jeunes Mai 2012 SRH/SÉ TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DU PROGRAMME... 2 MISE EN CONTEXTE... 2 ORIENTATIONS... 3 OBJECTIFS

Plus en détail

Plan de classification de Télé-Québec

Plan de classification de Télé-Québec Plan de classification de Télé-Québec Séries de gestion 01-000 : Administration et direction 02-000 : Législation et affaires juridiques 03-000 : Ressources humaines 04-000 : Ressources financières 05-000

Plus en détail

Feuilles de travail et modèles planification de l évaluation

Feuilles de travail et modèles planification de l évaluation Feuilles de travail et modèles planification de l évaluation Planification de l évaluation But Cet ensemble de feuilles de travail a comme objectif de vous guider, vous et votre équipe, dans vos discussions

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE LA PRATIQUE SPORTIVE DÉTERMINATION DES OBJECTIFS ET DES ACTIONS

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE LA PRATIQUE SPORTIVE DÉTERMINATION DES OBJECTIFS ET DES ACTIONS PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE LA PRATIQUE SPORTIVE 2009-2013 DÉTERMINATION DES OBJECTIFS ET DES ACTIONS Objectif Action Cible Indicateur de performance Qu un plan de communication soit élaboré pour donner au

Plus en détail

Politique des élections. Association des étudiants en sciences et génie de l Université Laval inc.

Politique des élections. Association des étudiants en sciences et génie de l Université Laval inc. Politique des élections Association des étudiants en sciences et génie de l Université Laval inc. Adoptée par le conseil d administration décembre 2014 Section I Dispositions générales Article 1 Objet

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN VENTE

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN VENTE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Dossier de demande de subvention culturelle

Dossier de demande de subvention culturelle Dossier de demande de subvention culturelle 2012 1 Fiche descriptive La Communauté de Communes du Pays Neslois souhaite soutenir la création et la diffusion de projet culturel sur son territoire. Avec

Plus en détail

CCASS. Site Web réservé à la mise à l essai. Guide de l utilisateur

CCASS. Site Web réservé à la mise à l essai. Guide de l utilisateur CCASS Site Web réservé à la mise à l essai Guide de l utilisateur Table des matières PORTAIL POUR LA MISE À L ESSAI...3 OUVERTURE DE SESSION...3 PAGE D ACCUEIL...4 ADMINISTRATION...5 Gestion des membres...5

Plus en détail

LES ATELIERS CONTRIBUTIFS DE LA COOPÉRATION

LES ATELIERS CONTRIBUTIFS DE LA COOPÉRATION la démocratie nous réussit LES ATELIERS CONTRIBUTIFS DE LA COOPÉRATION CE QU IL FAUT EN RETENIR Les coopératives adhérentes de l Union régionale ont débattu et échangé leurs idées lors de deux rendez-vous

Plus en détail

Plan stratégique. du Cégep André-Laurendeau

Plan stratégique. du Cégep André-Laurendeau Plan stratégique du Cégep André-Laurendeau Août 2005 Introduction Les modifications apportées en 2002 à la Loi sur les collèges d enseignement général et professionnel et à la Loi sur la Commission d évaluation

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION SUR LE PROGRAMME D INTÉGRATION PÉDAGOGIQUE

DOCUMENT D INFORMATION SUR LE PROGRAMME D INTÉGRATION PÉDAGOGIQUE DOCUMENT D INFORMATION SUR LE PROGRAMME D INTÉGRATION PÉDAGOGIQUE Documents à l intention des chargées et chargés de cours, présenté par le Comité universitaire d intégration pédagogique en conformité

Plus en détail

Au service des demandeurs d emploi qui ont envie d entreprendre

Au service des demandeurs d emploi qui ont envie d entreprendre Au service des demandeurs d emploi qui ont envie d entreprendre Marketing Formation Financement BPE Création Juridique Finances Commerce Les efforts réalisés depuis plusieurs années par les acteurs régionaux

Plus en détail

DÉFINITION ET ENCADREMENT DES ACTIVITÉS DE L ASSOCIATION DES ÉTUDIANTES ET ÉTUDIANTS DE L UNIVERSITÉ DU 3 e ÂGE DE QUÉBEC (AEUTAQ)

DÉFINITION ET ENCADREMENT DES ACTIVITÉS DE L ASSOCIATION DES ÉTUDIANTES ET ÉTUDIANTS DE L UNIVERSITÉ DU 3 e ÂGE DE QUÉBEC (AEUTAQ) DÉFINITION ET ENCADREMENT DES ACTIVITÉS DE L ASSOCIATION DES ÉTUDIANTES ET ÉTUDIANTS DE L UNIVERSITÉ DU 3 e ÂGE DE QUÉBEC (AEUTAQ) 31 mai 2013 Rév. 13 mai 2014 Rév. 28 juin 2015 Rév. 18 juin 2016 Note

Plus en détail

Patrimoine mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

Patrimoine mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Patrimoine mondial 39 COM WHC-15/39.COM/10A Paris, 29 mai 2015 Original : anglais ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CONVENTION CONCERNANT LA PROTECTION DU PATRIMOINE

Plus en détail

Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 18 juin au 3 juillet 2015

Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 18 juin au 3 juillet 2015 Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation Note d interprétation n o 2015-04 Publicité électorale sur Internet Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 18

Plus en détail

Le NOUVEAU et le VRAI portail du loisir au Québec

Le NOUVEAU et le VRAI portail du loisir au Québec Le NOUVEAU et le VRAI portail du loisir au Québec Pourquoi ne pas réunir sur un même site tous les éléments et les intervenants du monde du loisir, de l amusement et du divertissement. C est maintenant

Plus en détail

Règles et procédures quant aux évaluations notées et aux évaluations finales

Règles et procédures quant aux évaluations notées et aux évaluations finales quant aux évaluations notées et aux évaluations finales PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE Année scolaire 2015 2016 Document approuvé par le CFP le 18 juin 2015 quant aux évaluations notées Règles

Plus en détail

Banque de technologies pour les pays les moins avancés

Banque de technologies pour les pays les moins avancés Nations Unies A/71/363 Assemblée générale Distr. générale 29 août 2016 Français Original : anglais Soixante et onzième session Point 13 de l ordre du jour provisoire* Application et suivi intégrés et coordonnés

Plus en détail

Politique d attribution des bourses de la Fondation Richelieu-International

Politique d attribution des bourses de la Fondation Richelieu-International Politique d attribution des bourses de la Fondation Richelieu-International SOMMAIRE Présentation : objet de la politique 1. Les principes d attribution 2. Les conditions d admissibilité 3. Les catégories

Plus en détail

Le passage du plan-cadre au plan de cours. Stratégie de communication pédagogique. Service de soutien à l enseignement et à la recherche

Le passage du plan-cadre au plan de cours. Stratégie de communication pédagogique. Service de soutien à l enseignement et à la recherche Le passage du plan-cadre au plan de cours Stratégie de communication pédagogique Service de soutien à l enseignement et à la recherche Septembre 2012 Passage du plan-cadre au plan de cours Changement

Plus en détail

Document d information sur les stages

Document d information sur les stages Document d information sur les stages Maîtrise en affaires publiques (avec stage) Faculté des sciences sociales Université Laval Stages pour les étudiants et les étudiantes de la maîtrise en affaires publiques

Plus en détail

OFFICE DE L IMMIGRATION DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE Plan de services en français pour l année

OFFICE DE L IMMIGRATION DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE Plan de services en français pour l année OFFICE DE L IMMIGRATION DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE Plan de services en français pour l année 2007-2008 Table des matières Message de la sous-ministre, Rosalind Penfound 3 Services en français actuellement offerts

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE POUR LES SERVICES EN FRANÇAIS

PLAN STRATÉGIQUE POUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ANNEXE B PLAN STRATÉGIQUE POUR LES SERVICES EN FRANÇAIS 2010-2011 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX En 1984, le gouvernement des Territoires du Nord Ouest (GTNO) a adopté la Loi sur les langues officielles (LLO)

Plus en détail

MONEMPLOI.COM 22/03/2016

MONEMPLOI.COM 22/03/2016 1 MONEMPLOI.COM DOCUMENT DE COMMERCIALISATION 2015-2016 22/03/2016 Sommaire 2 MonEmploi.com est un site d information spécialisé sur la formation et la carrière. On y trouve une variété de renseignements,

Plus en détail

2. La personne responsable à la commission scolaire valide la ressource soumise par l auteur :

2. La personne responsable à la commission scolaire valide la ressource soumise par l auteur : Processus : 1. L auteur soumet le matériel pédagogique à la commission scolaire. 2. La personne responsable de la validation à la commission scolaire effectue la validation. C est la personne responsable

Plus en détail

Annonces classées Kijiji

Annonces classées Kijiji Annonces classées Kijiji Contenu de l atelier Qu est-ce que Kijiji...1 Ouverture du navigateur...1 Rechercher une annonce sur Kijiji...2 Exercice...3 Publier une annonce sur Kijiji...4 Inscription...4

Plus en détail

Rô le de de le gue. Manuel de l utilisateur - Système E-Voyage

Rô le de de le gue. Manuel de l utilisateur - Système E-Voyage Rô le de de le gue Manuel de l utilisateur - Système E-Voyage Si vous êtes délégué pour un voyageur qui doit soumettre une demande de préapprobation ou une demande de remboursement de voyage, vous trouverez

Plus en détail

1. Processus de consultation et de révision annuelle

1. Processus de consultation et de révision annuelle 1. Processus de consultation et de révision annuelle Le Comité consultatif pour l enfance en difficulté (CCED), le directeur de l éducation, la surintendance, le Chef des services éducatif, l équipe des

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR LA CONSTITUTION DE GROUPES DE COMPARAISON D INDICATEURS DE GESTION MUNICIPAUX

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR LA CONSTITUTION DE GROUPES DE COMPARAISON D INDICATEURS DE GESTION MUNICIPAUX GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR LA CONSTITUTION DE GROUPES DE COMPARAISON D INDICATEURS DE GESTION MUNICIPAUX Rédaction : Yves Gagnon, FCGA, OMA Consultant en gestion municipale Décembre 2010 1 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Cinq axes de développement

Cinq axes de développement PLAN D ACTION DE LA RELÈVE ARTISTIQUE DE L ESTRIE 2010-2013 Adopté par la Commission Relève dans le cadre du Projet Outiller la relève artistique et culturelle de l Estrie (ORACLE) 12 novembre 2009 Cinq

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC)

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC) DEPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF) Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire

Plus en détail

Document de référence. Consultation du personnel enseignant dans les établissements

Document de référence. Consultation du personnel enseignant dans les établissements Document en date du 20 avril 2015 Adopté au Comité des relations de travail le 21 avril 2015 Document de référence Consultation du personnel enseignant dans les établissements RH-E-RT-0809-50 Direction

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS

DESCRIPTION DE FONCTIONS DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE DE L EMPLOI : SECRÉTAIRE NOM DE L EMPLOYÉ-E : Supérieur immédiat : Statut : Coordonnatrice des services administratifs Temps complet Date d adoption : 12 mars 2014 Date de

Plus en détail

GUIDE DE L ENSEIGNANT

GUIDE DE L ENSEIGNANT GUIDE DE L ENSEIGNANT Présentation L application Web «BD FACILE» propose des outils qui faciliteront la création d'une bande dessinée par les élèves. Cet environnement offre un contexte facile d utilisation

Plus en détail

Journée de soutien à la coordination des acteurs de transferts monétaires au Mali. 10 février 2016, bureau d Oxfam, Bamako

Journée de soutien à la coordination des acteurs de transferts monétaires au Mali. 10 février 2016, bureau d Oxfam, Bamako Journée de soutien à la coordination des acteurs de transferts monétaires au Mali 10 février 2016, bureau d Oxfam, Bamako Rapport : Bilan des discussions, recommandations et plan d action Annexes : - Liste

Plus en détail

Faculté de médecine Vice décanat à la recherche et à l innovation scientifique. Exemple. de guide de. mentorat

Faculté de médecine Vice décanat à la recherche et à l innovation scientifique. Exemple. de guide de. mentorat Faculté de médecine Vice décanat à la recherche et à l innovation scientifique Exemple Octobre 2014 Le vice-décanat à la recherche et à l innovation scientifique de la Faculté de médecine de l Université

Plus en détail

Intervention collective. Quelques rappels Par Sylvie Dubord Août 2008

Intervention collective. Quelques rappels Par Sylvie Dubord Août 2008 Intervention collective Quelques rappels Par Sylvie Dubord Août 2008 Objectifs de la rencontre: A. Rafraîchir les notions associées à l intervention collective B. Réfléchir ensemble à ce que vous pourriez

Plus en détail

CAMPAGNE PROMOTIONNELLE ÉTÉ 2017

CAMPAGNE PROMOTIONNELLE ÉTÉ 2017 CAMPAGNE PROMOTIONNELLE ÉTÉ 2017 PARTICIPEZ À LA CAMPAGNE PROMOTIONNELLE ÉTÉ 2017 Faites partie d un regroupement d entreprises ayant à cœur de mettre à l avant-plan des offres touristiques diversifiées

Plus en détail

Formulaire interactif Préparation

Formulaire interactif Préparation Questionnaire Répondre le plus précisément avant la rencontre. Vos coordonnées Entreprise : Nom du responsable : Téléphone : Courriel : Type de projet Refonte d un site existant Design Web & programmation

Plus en détail

de la population 2015 Des chiffres aujourd hui pour construire demain CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2015 MODE D EMPLOI

de la population 2015 Des chiffres aujourd hui pour construire demain CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2015 MODE D EMPLOI RECENSEMENT CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2015 MODE D EMPLOI DES OUTILS SIMPLES ET EFFICACES POUR INFORMER SUR LE RECENSEMENT réussir ensemble le recensement LE RECENSEMENT, C EST UTILE À TOUS Le saviez-vous?

Plus en détail

Processus Budgétaire participatif : cas de la commune rurale d Ambalavao MADAGASCAR

Processus Budgétaire participatif : cas de la commune rurale d Ambalavao MADAGASCAR Processus Budgétaire participatif : cas de la commune rurale d Ambalavao MADAGASCAR Zones d intervention du Programme SAHA Commune d Ambalavao Commune d Ambalovoa (2006): brève présentation 44, 4 km 2

Plus en détail