Pièges à insectes. Légumes Petits fruits Plantes ornementales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pièges à insectes. Légumes Petits fruits Plantes ornementales"

Transcription

1 Pièges à insectes Légumes Petits fruits Plantes ornementales

2 Légumes plein champ Culture Ravageurs Type de piège Nombre de piège Remarques Carotte Mouche de la carotte Psila rosae Rebell orange Min. 2 pièges par Comptage hebdomadaire. Seuil de tolérance: 1 mouche par piège et par semaine. Psylle de la carotte Trioza apicalis Rebell orange Min. 2 pièges par Pour la surveillance de la 1ère génération. Seuil de tolérance: 0,2 psylles par piège et par jour, jusqu au stade de 5 feuilles Chou Cécidomyie du chou Contarinia nasturtii P Piège Tetra 1 2 pièges par Changer toutes les 5 semaines. 3 5 générations dès le début du mois de mai. Placer sur les champs adjacents à ceux de l année dernière, près des haies et des puits. Compter tous les 2 3 jours. Faire le traitement après des vols importants. > 10 cécidomyies par piège. Teigne des crucifères Plutella xylostella P Piège Delta 1 2 pièges par Monitoring Poireau Teigne du poireau Acrolepiopsis assectella P Piège Delta 1 2 pièges par Seuil de tolérance: papillons par piège et par semaine. Traitement env. 1 2 semaine après captures. Thrips Thrips tabaci Rebell blu 3 5 pièges par Seuil de tolérance: 100 thrips par piège et par semaine. Immigration massive pendant la maturation des céréales. Divers cultures Noctuelles défoliatrices Autographa gamma P Piège Funnel 1 piège par Monitoring Noctuelle des moissons (vers gris) Agrotis segetum P Piège Funnel 1 piège par Monitoring Seuil de tolérance selon fiche d information Agroscope 5/2014 INFORMATION GÉNÉRALE Différents phénomènes affectent le comportement des insectes, comme la lumière, les couleurs ou encore les stimuli chimiques. Comme la plupart des insectes volent, il est possible de surveiller leur activité grâce à des piège colorés ou à phéromones. Ce ne n est que dans certains cas que les pièges peuvent directement être un moyen de lutte (p.ex. contre les Drosophila suzukii, mouche blanche). Un contrôle régulier des pièges permet de pouvoir cibler l utilisation de pesticides (p.ex. contre la cécidomyie et contre la mouche de la carotte). Les pièges permettent aussi de contrôler l efficacité d un traitement ou d adapter la stratégie de lutte engagée avec des auxiliaires (p.ex. contre les thrips).

3 Légumes / plantes ornementales sous abris Culture Ravageurs Type de piège Nombre de piège Remarques Tomate, aubergine, concombre, poivron Mouche blanche, Sciarides, Mouche mineuse Catch-it jaune cm Roller-Trap jaune 5 cm 100 m 30 cm 100 m 1 piège pour 200 m² Détection précoce. Pour le piégeage de masse, les Catch-it 25 40, peuvent être placés à l horizontale sur le sol. Placer au-dessus des lignes où se trouve le foyer Thrips Catch-it bleu cm 1 piège pour 200 m² Détection précoce. Contrôle de l efficacité des traitements. Mineuse de la tomate Tuta absoluta P Piège Delta Monitoring: 1 2 pièges / ha P Piège à eau pièges / ha Monitoring; > 5 papillon par semaine, commencer avec piégeage de masse. Piégeage de masse Herbes aromatiques, plantes ornementales Mouche blanche, sciarides, mouches du terreau Catch-it jaune Roller-Trap jaune 30 cm 100 m 1 piège pour 200 m² Piégeage de masse Fixer sur la structure au plus proche des lignes de cultures. Cicadelles Piège IVOG rouge 1 piège pour 2 5 linéaire Roller-Trap rouge Fixer sur la structure au plus proche des lignes de cultures. Plantes ornementales Teigne du bananier Opogona sacchari P Piège Delta 1 2 pièges par serre Monitoring Duponchelia fovealis P Piège Delta 8 10 pièges par serre Monitoring; le piégeage de masse est en partie possible. LÉGENDE Pièges englués P Pièges à phéromone L Pièges à attractifs

4 Petits fruits Culture Ravageurs Type de piège Nombre de piège Remarques Fraise Anthonome du fraisier Anthonomus rubi L Piège Funnel Monitoring: 3 pièges par ha pièges par ha Installer le long des champs et dans des haies où les adultes hibernent. Thrips Frankliniella intonsa Catch-it jaune 1 piège pour 2 mètre linéaire Pour le piégeage de masse: Installer les pièges dès la floraison des dents de lion. Roller-Trap jaune 5 cm 100 m Selon la sévérité de l attaque. Au-dessus ou sous le rang. Pour le piégeage de masse: Installer les pièges dès la floraison des dents de lion. Thrips Frankliniella occidentalis Catch-it bleu cm 1 piège pour 2 mètre linéaire Détection précoce et vérification de l effet de traitement insecticide. Roller-Trap bleu Selon la sévérité de l attaque. Au-dessus ou sous le rang Le piégeage de masse est en partie possible. Combiner avec d autres Framboise Anthonome du framboisier Anthonomus rubi L Piège Funnel Monitoring: 3 pièges par ha pièges par ha Installer le long des champs et dans des haies où les adultes hibernent. Vers des framboises Byturus tomentosus L Piège Funnel Monitoring: 3 pièges par ha, dès mi-avril 50 pièges par ha Pour le piégeage de masse: Distribuer les pièges en échiquier sur toute la surface. Installer aussi le long des forêts et des haies où les adultes hibernent. Cécidomyie du framboisier Resseliella theobaldi P Piège Tetra Monitoring: 1 2 pièges par, dès mi-avril à septembre. Détection du maximum de vol. Définir la période idéale du traitement. Groseillier Sésie du grosseillier Synanthedon tipuliformis P Piège Delta Monitoring: min. 1 piège par Détection du maximum de vol. Définir la période idéale du traitement. Fraise, Framboise, diverses baies Drosophile du cerisier Drosophila suzukii L Droso-Trap Monitoring: 1 2 pièges par tous les 2 4 mètre linéaires autour de la. En combinaison avec l attractif DrosAtrac ou un attractif fait maison. Voir recommandations de Agroscope.

5 Pièges englués Piège de couleur Catch-it Idéal pour l utilisation en cultures couvertes Ne colle pas les mains grâce à un revêtement de colle spécifique Colle sur les deux cotés du piège Dépistage et comptage facile Disponible en deux tailles (10 cm /40 cm 25 cm) Piège rouleau Roller Trap Convient pour le piégeage de masse dans les zones infestées Disponible en deux tailles (10 cm /30 cm 100 cm) Piège de couleur Rebell / IVOG Bonne résistance aux conditions extérieures Colle résistante à l eau Peut être réutilisé plusieurs fois Nettoyage avec un appareil haute-pression et des produits de nettoyage (Glurex) Piège Delta Piège à phéromones Ils se composent d un appât (source de phéromone) et d une forme adaptée au piégeage du ravageur Phéromone = parfum émis par les femelles qui attire spéciquement les mâles de la même espèce Les phéromones agissent pendant 4 à 8 semaines en fonction de la température Seuls les mâles sont capturés, par conséquent, un piégeage de masse n est guère possible Piège Funnel Pièges à attractifs Ils se composent d un appât (source attractive par exemple. extrait de plante) et d un piège adapté au piégeage du ravageur (souvent piège type Funnel) Les attractifs agissent pendant 4 à 8 semaines en fonction de la température Dans la plupart des cas, les mâles et les femelles sont capturés, par conséquent, un piégeage de masse est possible.

6 Recommandations Placer les pièges dans des endroits régulièrement fréquentés, et surtout dans les zones les plus sensibles (entrée, chauffage, haies, bord du champ). Dans les cultures très attractives pour les ravageurs, il est possible que les captures de ravageurs sur les pièges ne soient pas représentatives de la situation réelle de la culture. Une observation régulière de la culture est obligatoire dans de telles situations. Le stockage des Roller Trap au chaud, avant utilisation, permet un déroulement plus facile. Les différents pièges s utilisent uniquement pour un seul type de phéromone. Une contamination donnerait lieu à des interprétations erronées. 01/15 Andermatt Biocontrol AG Stahlermatten Grossdietwil Tel Fax

Auxiliaires. Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels

Auxiliaires. Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels Auxiliaires Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels Mouches Blanches L un des ravageurs les plus communs dans de nombreuses cultures. Lors d une forte attaque, la mouche blanche peut s avérer

Plus en détail

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.)

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Protection Biologique Intégrée Lutte phytosanitaire De la lutte «systématique» à la lutte raisonnée La lutte «systématique»

Plus en détail

Insecticide - Fongicide polyvalent multi-cultures

Insecticide - Fongicide polyvalent multi-cultures Product: 155928 / Page: 1 / Size: 150.000 x 135.000 / Date: 6-MAR-13 / 09:54:26 Insecticide - Fongicide polyvalent multi-cultures Composition Formulation SL 60 g/l huile essentielle d oranges douces Autorisation

Plus en détail

Contacts CONSEILS DE SAISON. Septembre 2013 CAROTTE AIL AUBERGINE

Contacts CONSEILS DE SAISON. Septembre 2013 CAROTTE AIL AUBERGINE Septembre 2013 CONSEILS DE SAISON Après un mois de juillet et d août chaud et sec, septembre a vu le retour de températures fraîches pendant deux semaines, en dessous des normales saisonnières. Cela a

Plus en détail

Maraîchage. Toutes cultures légumières. Pucerons. Acariens. N 27 13 septembre 2012. gggggggggg ggggg

Maraîchage. Toutes cultures légumières. Pucerons. Acariens. N 27 13 septembre 2012. gggggggggg ggggg N 27 13 septembre 2012 S O M M A I R E Maraîchage Toutes cultures légumières : pucerons, acariens, punaises, Héliothis, noctuelles terricoles. Poivrons sous abris : pyrale du maïs, oïdium. Aubergines sous

Plus en détail

BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL PAYS DE LA LOIRE >>> MARAICHAGE

BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL PAYS DE LA LOIRE >>> MARAICHAGE BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL 2 AOÛT 2012 Retrouvez le Bulletin de santé du végétal sur le Web! www.draaf.pays-de-la-loire.agriculture.gouv.fr www.agrilianet.com - www.fredonpdl.fr Les maladies du feuillage

Plus en détail

L'essentiel de la semaine SOMMAIRE :

L'essentiel de la semaine SOMMAIRE : L'essentiel de la semaine Comme les semaines précédentes, un temps couvert accompagné d averses éparses est annoncé pour les prochains jours. Salade : vigilance maladies, Poireau : vol de teigne en cours

Plus en détail

Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013

Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013 Réseau National des Chambres d Agriculture du Niger Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013 Rédaction équipe technique RECA

Plus en détail

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 30/07. Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 30/07. Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... D U 3 1 J U L L E T 2 0 1 4 rédigé par Cécile SALPIN - CDDL - CA 49 A C T U A L I T E S Bilan météo P. 1 Asperge Criocères P. 2 Carotte-Panais-Céleri Mouche de la carotte P. 2 Concombre-Melon Acariens,

Plus en détail

LA LUTTE BIOLOGIQUE POUR LES PARCS ET JARDINS PUBLICS. A l extérieur

LA LUTTE BIOLOGIQUE POUR LES PARCS ET JARDINS PUBLICS. A l extérieur LA LUTTE BIOLOGIQUE POUR LES PARCS ET JARDINS PUBLICS A mon sens, une évolution nécessaire, en cours : - respect de l environnement, - répondre aux attentes de la société. Cela passe par l utilisation

Plus en détail

Le BSV Fraise - Framboise concerne les régions Aquitaine et Limousin :

Le BSV Fraise - Framboise concerne les régions Aquitaine et Limousin : S O M M A I R E Fraise Drosophila suzukii Pucerons Duponchelia fovealis Thrips Punaises Noctuelles terricoles Oïdium Rhizopus Framboise Stades Culture hors-sol Culture sol N 16 30 août 2012 Les structures

Plus en détail

Formation Jardinage. 3-Les Ravageurs

Formation Jardinage. 3-Les Ravageurs Formation Jardinage 3-Les Ravageurs Sujets abordés Formation Jardinage 3 Les insectes bénéfiques Les insectes ravageurs Les maladies des plantes Recettes d insecticides, de fongicides et de stimulants

Plus en détail

Un peu d histoire. Lutte biologique. Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre?

Un peu d histoire. Lutte biologique. Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre? Lutte biologique ------------------------------ Un peu d histoire ------------------------- Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre? Par : ANDRÉ CARRIER, agronome, M. Sc. Conseiller

Plus en détail

En Bref cette semaine

En Bref cette semaine N 5 30 avril 2015, page 1 En Bref cette semaine Choux Mouche du chou : Les pontes s intensifient sur le nord de la Bretagne Artichaut Pucerons verts : Baisse des populations Pucerons noirs : quelques rares

Plus en détail

vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises

vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises Avant d utiliser des produits chimiques, vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web www.biobest.be Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014 BSV n 13 bilan saison 214 Epidémiosurveillance BRETAGNE-NORMANDIE-PAYS DE LA LOIRE : Bilan de la Saison 214 SOMMAIRE BILAN DE LA CAMPAGNE 214 Les observateurs Les observations Les Bulletins de Santé du

Plus en détail

Club de Producteurs Sud-Ouest. Dépistage 101. Nadia Surdek agr.

Club de Producteurs Sud-Ouest. Dépistage 101. Nadia Surdek agr. Club de Producteurs Sud-Ouest Dépistage 101 Nadia Surdek agr. Formation sur les ennemis naturels, PELI, 17 mars 2015 Définition Le dépistage consiste à parcourir un champ en s'arrêtantde temps en temps

Plus en détail

Bulletin n 70 5 mai 2014

Bulletin n 70 5 mai 2014 4 Bulletin n 70 5 mai 2014 Avertissement général sur l évaluation des risques Les informations sur les bio-agresseurs qui sont données dans ce bulletin correspondent à des observations réalisées dans quelques

Plus en détail

Fraise. Drosophila suzukii. N 12 13 juillet 2012

Fraise. Drosophila suzukii. N 12 13 juillet 2012 S O M M A I R E Fraise Drosophila suzukii Duponchelia fovealis Pucerons Acariens Thrips Aleurodes Tarsonèmes Punaises Noctuelles terricoles Oïdium Framboise Stade Culture hors-sol Culture sol N 12 13 juillet

Plus en détail

FABRICATION D UN BAC À RÉSERVE D EAU POUR L AGRICULTURE URBAINE

FABRICATION D UN BAC À RÉSERVE D EAU POUR L AGRICULTURE URBAINE FABRICATION D UN BAC À RÉSERVE D EAU POUR L AGRICULTURE URBAINE Fabriqué entièrement à partir de matériaux réutilisés, ce bac permet de faire pousser facilement des légumes et des fines herbes en ville!

Plus en détail

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. Cumul 2015 de pluies (mm) Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. Cumul 2015 de pluies (mm) Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... D U 1 8 A O Û T 2 0 1 5 rédigé par Maëlle KRZYZANOWSKI - CDDL - CA 49 A C T U A L I T E S Bilan météo P. 1 Allium Thrips, teigne P.2 Asperge Criocères P.3 Carotte, panais, céleri Mouche de la carotte P.3

Plus en détail

Insecticide à large spectre pour l arboriculture, les cultures maraîchères, les grandes cultures, les baies et les plantes ornementales.

Insecticide à large spectre pour l arboriculture, les cultures maraîchères, les grandes cultures, les baies et les plantes ornementales. Techno Insecticide Insecticide à large spectre pour l arboriculture, les cultures maraîchères, les grandes cultures, les baies et les plantes ornementales. Produit Cultures Spectre d efficacité Techno

Plus en détail

Fraise. Drosophila suzukii. N 15 10 août 2012

Fraise. Drosophila suzukii. N 15 10 août 2012 S O M M A I R E Fraise Drosophila suzukii Pucerons Duponchelia fovealis Acariens Thrips Punaises Aleurodes Tarsonèmes Noctuelles terricoles Oïdium Rhizopus Framboise Stades Culture hors-sol Culture sol

Plus en détail

GESTION PHYTOSANITAIRE DE LA MINEUSE DE LA TOMATE Tuta absoluta Meyrick

GESTION PHYTOSANITAIRE DE LA MINEUSE DE LA TOMATE Tuta absoluta Meyrick GESTION PHYTOSANITAIRE DE LA MINEUSE DE LA TOMATE Tuta absoluta Meyrick Secteur de la tomate au Maroc: La culture de tomate joue un rôle socio-économique important dans l économie marocaine tant par les

Plus en détail

Sommaire. En bref. N 6 26 juin 2015. Cultures ornementales RAVAGEURS : RAVAGEURS. Psylles: Présence fréquente sur eleagnus

Sommaire. En bref. N 6 26 juin 2015. Cultures ornementales RAVAGEURS : RAVAGEURS. Psylles: Présence fréquente sur eleagnus N 6 26 juin 2015 P 1/5 En bref Sommaire RAVAGEURS : Psylles: Présence fréquente sur eleagnus Acariens: Très présents à faible intensité Pucerons: Ravageur en expansion sur toute la région MALADIES : Faible

Plus en détail

Principaux bio-agresseurs émergents en cultures légumières sous abri. Yannie Trottin-Caudal / Ctifl Catherine Chabrière / APREL

Principaux bio-agresseurs émergents en cultures légumières sous abri. Yannie Trottin-Caudal / Ctifl Catherine Chabrière / APREL Ctifl Principaux bio-agresseurs émergents en cultures légumières sous abri Yannie Trottin-Caudal / Ctifl Catherine Chabrière / APREL Rencontres du végétal, 10 et 11 janvier 2011 Plan Caractérisation des

Plus en détail

BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté

BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté Bulletin N 11-24 juillet 2015 INSCRIPTIONS Si vous ne recevez pas le BSV Légumes chaque semaine, vous pouvez vous inscrire aux listes diffusion de votre choix

Plus en détail

Horticulture - Pépinières

Horticulture - Pépinières N 10-21 juillet 2010 S O M M A I R E Horticulture - Pépinières Ravageurs Chenilles Pucerons Cochenilles Thrips Tétranyques Psylles Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires

Plus en détail

Détection et piégeage des insectes ravageurs

Détection et piégeage des insectes ravageurs PRODUITS AGRICOLES Détection et piégeage des insectes ravageurs Pièges à phéromones sexuelles Panneaux englués jaunes et bleus Le positionnement du piège peut influencer la prise de multiples façons. Sa

Plus en détail

La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures. Geneviève Labrie

La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures. Geneviève Labrie La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures Geneviève Labrie La lutte intégrée Portrait des dommages au Québec Financière agricole du Québec 880 avis de dommages depuis 2008 224 avis

Plus en détail

Le s t hri p s du banani e r aux A nt i lle s

Le s t hri p s du banani e r aux A nt i lle s Les thrips sont des insectes de petite taille (1 à 2 mm), allongés et qui possèdent des ailes étroites bordées de longs cils caractéristiques. Les dégâts majeurs résultent de l alimentation des adultes

Plus en détail

PROGRAMME INDICATIF DE PROTECTION PHYTOSANITAIRE DU FRAMBOISIER 2010

PROGRAMME INDICATIF DE PROTECTION PHYTOSANITAIRE DU FRAMBOISIER 2010 PROGRAMME INDICATIF DE PROTECTION PHYTOSANITAIRE DU FRAMBOISIER 200 Ce document ne constitue en aucun cas une trame de traitements à réaliser systématiquement, mais propose les principaux créneaux possibles

Plus en détail

Les ravageurs du poireau

Les ravageurs du poireau Les ravageurs du poireau Mars 2008 17 Le poireau connait depuis quelques années une augmentation des attaques de ravageurs. Dans ce dossier sont présentés les 3 principaux ravageurs du poireau : la teigne

Plus en détail

LA LUTTE BIOLOGIQUE EN CULTURES MARAÎCHÈRES À LA RÉUNION

LA LUTTE BIOLOGIQUE EN CULTURES MARAÎCHÈRES À LA RÉUNION ILE DE LA RÉUNION FICHE PHYTOSANITAIRE CULTURES MARAÎCHÈRES LA LUTTE BIOLOGIQUE EN CULTURES MARAÎCHÈRES À LA RÉUNION Le principe de la lutte biologique est la régulation des populations de ravageurs des

Plus en détail

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels Influence d s sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels La mouche du chou Delia radicum (Insecte Diptère, Anthomyidae) est le principal ravageur des cultures de Crucifères (choux, navets,

Plus en détail

MARAÎCHAGE. Observations particulières. En bref. Fourmis. Région Corse. N 9 27 juillet 2012

MARAÎCHAGE. Observations particulières. En bref. Fourmis. Région Corse. N 9 27 juillet 2012 MARAÎCHAGE N 9 27 juillet 2012 Région Corse Structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l élaboration du Bulletin de Santé du Végétal Maraîchage de Corse : FREDON, CDA 2B,

Plus en détail

Problématiques et solutions de la saison 2010: insectes et acariens

Problématiques et solutions de la saison 2010: insectes et acariens Problématiques et solutions de la saison 2010: insectes et acariens Par : JONATHAN ROY, agronome Conseiller en agriculture biologique MAPAQ - Chaudière re-appalaches Journée e d information d «Serres modiques

Plus en détail

L'essentiel de la semaine SOMMAIRE : SALADE :

L'essentiel de la semaine SOMMAIRE : SALADE : BSV n 24 du 10 septembre 2015 L'essentiel de la semaine Salade : toujours quelques chenilles et pucerons selon les parcelles. Endive : mouche de l endive : aucune capture. Chou : toujours quelques chenilles

Plus en détail

Quel devenir de la protection des cultures légumières?

Quel devenir de la protection des cultures légumières? Quel devenir de la protection des cultures légumières? La directive européenne 91/414 harmonise l'ensemble des réglementations et des autorisations de produits phytopharmaceutiques des États membres au

Plus en détail

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 08/04

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 08/04 D U 1 0 A V R I L 2 0 1 4 rédigé par Maëlle KRZYZANOWSKI - CDDL - CA 49 A C T U A L I T E S Bilan météo P. 1 Concombre, punaise P. 2 Peu de maladies sont observées sur les cultures cette semaine, notamment

Plus en détail

Les différentes opérations culturales en production sous serre : Les attentes en termes d automatisation

Les différentes opérations culturales en production sous serre : Les attentes en termes d automatisation Les différentes opérations culturales en production sous serre : Les attentes en termes d automatisation E. Brajeul, B. Hennion Ctifl 1 Serres verre chauffées en France (tomate et concombre) : 1100 ha

Plus en détail

La Protection Biologique Intégrée Mars 2007. Un savoir-faire... alliant Nature...et cultures. SOMMAIRE

La Protection Biologique Intégrée Mars 2007. Un savoir-faire... alliant Nature...et cultures. SOMMAIRE La Protection Biologique Intégrée Un savoir-faire... alliant Nature......et cultures. SOMMAIRE 1) Présentation de la Protection Biologique Intégrée à la Réunion 1.1) Définition de la PBI 1.2) Historique

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1 1.1 DÉFINITION DE LA LUTTE INTÉGRÉE...1 1.2 POURQUOI UTILISER LA LUTTE INTÉGRÉE...2

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1 1.1 DÉFINITION DE LA LUTTE INTÉGRÉE...1 1.2 POURQUOI UTILISER LA LUTTE INTÉGRÉE...2 1. INTRODUCTION...1 1.1 DÉFINITION DE LA LUTTE INTÉGRÉE...1 1.2 POURQUOI UTILISER LA LUTTE INTÉGRÉE...2 2. LES PRINCIPALES ETAPES DE LA LUTTE INTEGREE...3 2.1 ÉTAPE 1 : INFORMATION ET FORMATION...3 2.2

Plus en détail

Les gestes responsables

Les gestes responsables Insecticide céréales, maïs, colza, pomme de terre, betteraves, pois, légumières, arboriculture, vigne Conditionnement(s) Bidon 5 L Bidon 1 L Bidon 5 L Bidon 1 L Bidon 5 L Fiche d'identité Composition :

Plus en détail

Front MALATHION 25W POUDRE MOUILLABLE INSECTICIDE COMMERCIAL LIRE L ÉTIQUETTE ET LE FEUILLET AVANT L EMPLOI N D HOMOLOGATION 14656

Front MALATHION 25W POUDRE MOUILLABLE INSECTICIDE COMMERCIAL LIRE L ÉTIQUETTE ET LE FEUILLET AVANT L EMPLOI N D HOMOLOGATION 14656 27-NOV-2009 2009-3376 Front MALATHION 25W POUDRE MOUILLABLE INSECTICIDE COMMERCIAL GROUPE 1B INSECTICIDE ATTENTION POISON LIRE L ÉTIQUETTE ET LE FEUILLET AVANT L EMPLOI N D HOMOLOGATION 14656 LOI SUR LES

Plus en détail

LE NOUVEAU CATALOGUE DES USAGES. Daniel IZARD CA 84 - APREL

LE NOUVEAU CATALOGUE DES USAGES. Daniel IZARD CA 84 - APREL LE NOUVEAU CATALOGUE DES USAGES Daniel IZARD CA 84 - APREL Rencontre Melon 4 novembre 2014 1 Un usage, c est L association : - d un végétal ou d une famille de végétaux - d un mode d application - d un

Plus en détail

Lutte contre Tuta absoluta, un nouveau ravageur qui envahit l Europe

Lutte contre Tuta absoluta, un nouveau ravageur qui envahit l Europe Lutte contre Tuta absoluta, un nouveau ravageur qui envahit l Europe Judit Arnó and Rosa Gabarra, IRTA, Cabrils, Espagne De gauche à droite à partir du haut : tomates saines, Tuta absoluta adulte, feuille

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal

Bulletin de santé du végétal Bulletin de santé du végétal N 22 Légumes et risque à 3 jours Légumes d'industrie............................................................................................. 2 Haricots verts et Flageolets...2

Plus en détail

Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011

Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011 Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011 Brigitte Duval, agronome (MAPAQ Nicolet) et Geneviève Labrie, Ph.D. (CÉROM) en collaboration avec Joëlle Cantin, stagiaire, Mathieu

Plus en détail

SITUATION GÉNÉRALE ÉLIMINATION DES BRISE-VENTS DE CÉRÉALES

SITUATION GÉNÉRALE ÉLIMINATION DES BRISE-VENTS DE CÉRÉALES Avertissement CAROTTE, CÉLERI, LAITUE, No 02 20 mai 2004 EN BREF : Situation générale. Élimination des brise-vents de céréales. Vers gris : commencez la surveillance. Carotte : installez vos pièges à charançon;

Plus en détail

Observations P as d évolution observée pour le moment.

Observations P as d évolution observée pour le moment. FREDON PDL FREDON PDL rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Risque de contaminations secondaires. Ce bulletin est rédigé sur la base d observations provenant

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL MIDI-PYRENEES Maraîchage n 21 8 octobre 215 S SALADES OIGNONS de printemps CHOUX CELERI BRANCHE POIREAU CAROTTE Mildiou : Risque élevé. Les conditions climatiques sont favorables.

Plus en détail

Ce qu'il faut retenir

Ce qu'il faut retenir N 2 29 avril 2015 Ce qu'il faut retenir Stade : 4 feuilles à 8 feuilles. Les faucillages sont en cours sur les stades plus avancés. Limaces : Présentes sur 16% des surfaces sans dégât important. Pourriture

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

Le jardinage. biologiques.

Le jardinage. biologiques. P Le jardinage biologique lus de 13 millions de personnes pratiquent le jardinage amateur sur près de 2 % du territoire français. Cette pratique a une influence non négligeable sur la nature puisque les

Plus en détail

Présentation générale de la drosophile du cerisier, Drosophilasuzukii: description, biologie, cycle, plantes-hôtes et dégâts

Présentation générale de la drosophile du cerisier, Drosophilasuzukii: description, biologie, cycle, plantes-hôtes et dégâts Présentation générale de la drosophile du cerisier, Drosophilasuzukii: description, biologie, cycle, plantes-hôtes et dégâts J. Zini, M. Dubrulle, E. Bullen, GFWasbl C. Fassotte, CRA-W D. suzukii- taxonomie

Plus en détail

Salade Protection contre Nesidiocoris tenuis 2013

Salade Protection contre Nesidiocoris tenuis 2013 Salade Protection contre Nesidiocoris tenuis 2013 Anthony GINEZ, Céline SANLAVILLE, Claire GOILLON, APREL - Benjamin GARD, Ctifl-APREL - Isabelle HALLOUIN, Chambre d Agriculture des Bouches-du-Rhône (13)

Plus en détail

Les défis et les pratiques dans la lutte aux ravageurs en production biologique au Québec

Les défis et les pratiques dans la lutte aux ravageurs en production biologique au Québec Les défis et les pratiques dans la lutte aux ravageurs en production biologique au Québec Jean Duval, agr., M.Sc. CETAB+, Victoriaville, Qc Symposium Entomologie et Agriculture Biologique, novembre 2012

Plus en détail

Diabrotica virgifera : procédure pour la lutte officielle

Diabrotica virgifera : procédure pour la lutte officielle PM 9/4 (1) European and Mediterranean Plant Protection Organization Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes Systèmes de lutte nationaux réglementaires Diabrotica virgifera

Plus en détail

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Surveiller les sorties de taches. Ce bulletin est rédigé sur la base d observations provenant de 11 vergers situés en

Plus en détail

Piège à feutrine pour le dénombrements des oeufs de la mouche du chou. Noctuelle gamma CAROTTE CHOU. 94-Périgny sur Yerre 95-Epiais Rhus

Piège à feutrine pour le dénombrements des oeufs de la mouche du chou. Noctuelle gamma CAROTTE CHOU. 94-Périgny sur Yerre 95-Epiais Rhus Bulletin N 4 du 1er Juin 211 Sommaire CAROTTE...1 CHOU...1 EPINARD...4 OIGNON...4 PERSIL...4 POIREAU...5 SALADE...5 TOMATE...5 FRAISE...5 CAROTTE Mouche de la carotte : Aucune capture en semaine n 21 et

Plus en détail

Tomate : bilan sanitaire 2014. Réseau de surveillance

Tomate : bilan sanitaire 2014. Réseau de surveillance N 23 18 décembre 2014 Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine Légumes de plein champ sont les suivantes :

Plus en détail

Bulletin technique Semaine 27 3 juillet 2012

Bulletin technique Semaine 27 3 juillet 2012 Bulletin technique Semaine 27 3 juillet 2012 Les observations servant à réaliser ce bulletin ont été effectuées sur la région de la Casinca et San Giulianu. Il est donc nécessaire d adapter ces conseils

Plus en détail

OUTILS INNOVATEURS EN PROTECTION BIOLOGIQUE INTÉGRÉE (PBI)

OUTILS INNOVATEURS EN PROTECTION BIOLOGIQUE INTÉGRÉE (PBI) OUTILS INNOVATEURS EN PROTECTION BIOLOGIQUE INTÉGRÉE (PBI) Les tendances et les innovations en protection biologique intégrée (PBI) se font de plus en plus créatives. On cherche à réduire les coûts d utilisation,

Plus en détail

Bilan de la Saison 2012: Faits Saillants et Stratégies. pour 2013

Bilan de la Saison 2012: Faits Saillants et Stratégies. pour 2013 Bilan de la Saison 2012: Faits Saillants et Stratégies pour 2013 Par Marie-Eve Dion agr., Jacinthe Drouin agr. et Colombe Cliche-Ricard agr. Général: Temps sec: Du 1 er juin à 31 juillet: 192 mm de pluie

Plus en détail

Bacillus thuringiensis. Une gamme complète de spécialités à base de Bt Delfin WG Agree WP Solbac Novodor 3FC

Bacillus thuringiensis. Une gamme complète de spécialités à base de Bt Delfin WG Agree WP Solbac Novodor 3FC Bacillus thuringiensis Une gamme complète de spécialités à base de Bt Delfin WG Agree WP Solbac Novodor 3FC Origine La plupart des bactéries du sol de l espèce Bacillus thuringiensis (Bt) ont des propriétés

Plus en détail

Maïs doux : bilan sanitaire 2010

Maïs doux : bilan sanitaire 2010 N février S O M M A I R E Maïs doux bilan sanitaire Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine Légumes de plein

Plus en détail

4 agents principaux dans le bio contrôle

4 agents principaux dans le bio contrôle Les stratégies de biocontôle visent à la gestion des équilibres des populations de bio-agresseurs, plutôt qu à leur éradication, par l emploi de méthodes de protection des végétaux favorisant l utilisation

Plus en détail

Décision de portée générale concernant l admission d un produit phytosanitaire dans la liste des produits phytosanitaires non soumis à autorisation

Décision de portée générale concernant l admission d un produit phytosanitaire dans la liste des produits phytosanitaires non soumis à autorisation Décision de portée générale concernant l admission d un produit phytosanitaire dans la liste des produits phytosanitaires non soumis à autorisation du 9 novembre 2010 L Office fédéral de l agriculture,

Plus en détail

MALADIES ET RAVAGEURS DU FRAISIER

MALADIES ET RAVAGEURS DU FRAISIER Table des matières Avant-propos...ix Auteurs et collaborateurs...xi Remerciements...xiii Explications relatives aux fiches descriptives... xxii Le dépistage Quoi, où et quand regarder? Que noter?... xxv

Plus en détail

BULLETIN N 7 DU 30 AVRIL 2014

BULLETIN N 7 DU 30 AVRIL 2014 BULLETIN N 7 DU 30 AVRIL 2014 A RETENIR : Chou : présence possible d'asticots de la mouche du chou sur racines. Surveiller aleurodes, altises et limaces. Et, un nouvel insecte parasite sur chou : Xenostrogylus

Plus en détail

Agnès Gedda Le potager bio

Agnès Gedda Le potager bio Agnès Gedda Le potager bio Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3544-9 Table des matières Introduction...................................................... 7 Chapitre 1 : Ce qu il faut avoir, ce qu il faut

Plus en détail

L'essentiel de la semaine SOMMAIRE :

L'essentiel de la semaine SOMMAIRE : L'essentiel de la semaine Un temps ensoleillé est annoncé cette semaine, avec une augmentation progressive des températures. Attention : cette semaine, pas d observations sur les secteurs du Mont Saint

Plus en détail

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE Bulletin n 12 du 30 août 2015 SITUATION

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE Bulletin n 12 du 30 août 2015 SITUATION SITUATION Le Dollar spot reste très actif pour cette rentrée! L incidence du Dollar spot ne semble pas avoir ralenti, les intendants et gestionnaires sont confrontés à des attaques répétées sur toutes

Plus en détail

Fleurs. bio-contrôle moyenne, variable faible Maladies Culture Ravageurs observés. Chrysanthème. Cyclamen. Fuchsia. Gerbera. Hortensia.

Fleurs. bio-contrôle moyenne, variable faible Maladies Culture Ravageurs observés. Chrysanthème. Cyclamen. Fuchsia. Gerbera. Hortensia. N 78-28 août 2014 Fleurs Plantes Fleurs coupées en pot comestibles importance En Bref : élevée bio-contrôle moyenne, variable faible Maladies Culture Ravageurs observés observées Auxiliaires observés Page

Plus en détail

Maraîchage. Toutes cultures légumières. N 12 21 mai 2015. Pucerons. Aleurodes. Thrips

Maraîchage. Toutes cultures légumières. N 12 21 mai 2015. Pucerons. Aleurodes. Thrips N 12 21 mai 2015 Maraîchage Toutes cultures légumières ANIMATEUR FILIERE MALPEYRE Camille FREDON AQUITAINE email : c.malpeyre@fredon-aquitaine.org Pucerons Les populations de pucerons sont en progression

Plus en détail

BULLETIN N 10 DU 24 AOÛT 2011

BULLETIN N 10 DU 24 AOÛT 2011 BULLETIN N 10 DU 24 AOÛT 2011 A RETENIR : Altises : dégâts assez importants et variables selon les parcelles de chou.. Chenilles noctuelle gamma : petite présence très localisée sur salade, mais dégâts

Plus en détail

Maraîchage. Toutes cultures légumières. N 20 2 juillet 2015. Pucerons. Punaises. Thrips

Maraîchage. Toutes cultures légumières. N 20 2 juillet 2015. Pucerons. Punaises. Thrips N 20 2 juillet 2015 Maraîchage Toutes cultures légumières Pucerons Les populations de pucerons sont toujours présentes dans les cultures suivantes : aubergines, poivrons, concombres, courgettes et tomates.

Plus en détail

Aqua-TraXX PBX GAINES ET GOUTTEURS INTÉGRÉS. Aqua-TraXX PBX est l'innovante gaine qui. Gamme. Caractéristiques principales

Aqua-TraXX PBX GAINES ET GOUTTEURS INTÉGRÉS. Aqua-TraXX PBX est l'innovante gaine qui. Gamme. Caractéristiques principales Gamme La technologie PBX permet à Aqua-TraXX d'offrir au marché la plus large et la plus complète gamme de solutions : 16 mm (5/8 ) - Épaisseur de la paroi 5/6/7/8/10/12 et 15 mil 22 mm (7/8 ) - Épaisseur

Plus en détail

Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles

Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles Mise en place et gestion d un réseau de piégeage de Drosophila suzukii Matsumara - Année 2013 Mâle (gauche) et femelle (droite) de D. suzukii

Plus en détail

Pour la période du 4 au 9 juin (semaine 24), 59 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre.

Pour la période du 4 au 9 juin (semaine 24), 59 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre. Nombre de parcelles Bulletin de santé du végétal Maïs d u 9/6/21 N 7 R E S E A U 21 Pour la période du 4 au 9 juin (semaine 24), 9 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région

Plus en détail

Lutte alternative contre la mouche de la carotte Amandine GATINEAU (CAB) ou

Lutte alternative contre la mouche de la carotte Amandine GATINEAU (CAB) ou Compte-Rendu essai 2014 sur les dégâts liés à la La principale méthode de lutte contre Psila rosae est la couverture des cultures en période à risques, travaille coûteux, laborieux, entraînant des conséquences

Plus en détail

Fraise. Drosophila suzukii. N 17 13 septembre 2012. Le BSV Fraise - Framboise concerne les régions Aquitaine et Limousin :

Fraise. Drosophila suzukii. N 17 13 septembre 2012. Le BSV Fraise - Framboise concerne les régions Aquitaine et Limousin : N 17 13 septembre 2012 S O M M A I R E Fraise Drosophila suzukii Pucerons Aleurodes Duponchelia fovealis Thrips Punaises Acariens Noctuelles terricoles Anthracnose Oïdium Framboise Stades Culture hors-sol

Plus en détail

Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies ( POECB ) 2002-2004. Synthèse des résultats

Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies ( POECB ) 2002-2004. Synthèse des résultats Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies ( POECB ) 2002-2004 Synthèse des résultats Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies Présentation

Plus en détail

INSECTICIDE CALYPSO MC 480 SC

INSECTICIDE CALYPSO MC 480 SC GROUPE 4 INSECTICIDE INSECTICIDE CALYPSO MC 480 SC CONCENTRÉ EN SUSPENSION Pour la suppression des insectes dans les fruits à pépins USAGE COMMERCIAL SENSIBILISANT CUTANÉ POTENTIEL NUMÉRO D ENREGISTREMENT

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL Cultures légumières n 07 du 12 juin 2013 Ce BSV est réalisé à partir des observations effectuées ces derniers jours par les membres du réseau BSV (Chambres d Agricultures Rhône

Plus en détail

Réseau d épidémio-surveillance de Paca Horticulture PROTOCOLE DE SUIVI SPECIFIQUE THRIPS EN CULTURE DE ROSE FLEUR COUPEE

Réseau d épidémio-surveillance de Paca Horticulture PROTOCOLE DE SUIVI SPECIFIQUE THRIPS EN CULTURE DE ROSE FLEUR COUPEE PROTOCOLE DE SUIVI SPECIFIQUE THRIPS EN CULTURE DE ROSE FLEUR COUPEE E. CHAPIN, A. MAURY, réalisé en collaboration avec A. LHOSTE-DROUINEAU (SCRADH) et I. FOREST (PHILA FLOR) PRESENTATION L objectif du

Plus en détail

Stratégies gagnantes dans la lutte contre certains insectes ravageurs des cultures maraichères biologiques. Jean Duval, agronome

Stratégies gagnantes dans la lutte contre certains insectes ravageurs des cultures maraichères biologiques. Jean Duval, agronome Stratégies gagnantes dans la lutte contre certains insectes ravageurs des cultures maraichères biologiques Jean Duval, agronome Éléments de stratégies gagnantes Identification et dépistage Lutte culturale

Plus en détail

CYGON MC 480-AG INSECTICIDE SYSTÉMIQUE AGRICOLE. Concentré émulsionnable Contient du diméthoate GARDER HORS DE LA PORTÉE DES ENFANTS

CYGON MC 480-AG INSECTICIDE SYSTÉMIQUE AGRICOLE. Concentré émulsionnable Contient du diméthoate GARDER HORS DE LA PORTÉE DES ENFANTS GROUPE 1B INSECTICIDE DIMÉTHOATE CYGON MC 480-AG INSECTICIDE SYSTÉMIQUE AGRICOLE Concentré émulsionnable Contient du diméthoate AVERTISSEMENT POISON GARDER HORS DE LA PORTÉE DES ENFANTS Insecticide systémique

Plus en détail

Station d expérimentation légumière en Poitou-Charentes. Essai 2011 Lutte contre la teigne du poireau (Acrolepiopsis assectella) en AB

Station d expérimentation légumière en Poitou-Charentes. Essai 2011 Lutte contre la teigne du poireau (Acrolepiopsis assectella) en AB Essai 2011 Lutte contre la teigne du poireau (Acrolepiopsis assectella) en AB Avec le soutien financier de : Les groupes de producteurs de légumes de la Région Constats en production - Bacillus thuringiensis

Plus en détail

Culture de petits fruits (framboises, groseilles et cassis) 16

Culture de petits fruits (framboises, groseilles et cassis) 16 Culture de petits fruits (framboises, groseilles et cassis) 16 Novembre 2007 Dans ce dossier, nous allons passer en revue les ravageurs et maladies les plus courants des petits arbres fruitiers. Vous y

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal

Bulletin de santé du végétal Tous fr uitiers Le réseau d épidémio-surveillance en arboriculture (pomme, poire, cerise, prune) pour la région Centre comprend actuellement 44 parcelles tous piégeages confondus. Le réseau «carpocapse

Plus en détail

RAVAGEURS DES PALMIERS

RAVAGEURS DES PALMIERS RAVAGEURS DES PALMIERS LE CHARANÇON ROUGE (RHYNCHOPHORUS FERRUGINEUS) LE PAPILLON PALMIVORE (PAYSANDISIA ARCHON) ATTENTION AUX CONFUSIONS Date de mise à jour : JUILLET 2012 LE CHARANÇON ROUGE DU PALMIER

Plus en détail

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Risques importants lors des dernières pluies. Surveiller les sorties de taches. Ce bulletin est rédigé sur la base d

Plus en détail

«Les macérations des plantes pour le jardin et le verger»

«Les macérations des plantes pour le jardin et le verger» Conférence sur le jardin naturel «Les macérations des plantes pour le jardin et le verger» AMIS DU COMPOST ET DU JARDIN DE CENTRE ALSACE Ces plantes qui nous veulent du bien Elles peuvent être : Stimulantes

Plus en détail

12C Le désherbage thermique

12C Le désherbage thermique E - Lutter contres les indésirables : quels outils? 12C Le désherbage thermique OBJECTIF Connaître les techniques de désherbage thermique alternatives au désherbage chimique. + Fonctionnement par choc

Plus en détail

2. Les auxiliaires de culture

2. Les auxiliaires de culture III- Maîtriser les ravageurs et les adventices 2. Les auxiliaires de culture Insectes Le principe de la lutte biologique est la régulation des populations de ravageurs de culture par l utilisation de leurs

Plus en détail

A imprimer sur une feuille blanche

A imprimer sur une feuille blanche A imprimer sur une feuille blanche A imprimer sur une feuille verte A imprimer sur une feuille orange A imprimer sur une feuille bleue A imprimer sur une feuille rouge A imprimer sur une feuille jaune

Plus en détail

La drosophile à ailes tachetées État de situation. Christian Lacroix, agronome

La drosophile à ailes tachetées État de situation. Christian Lacroix, agronome La drosophile à ailes tachetées État de situation Christian Lacroix, agronome Origines de l insecte Originaire d Asie Japon (1916), Chine et Corée (1936) Amérique Centrale Costa Rica (1997), Équateur (1998)

Plus en détail

INTRODUCTION AUX MÉTHODES DE CONTRÔLE DES INSECTES NUISIBLES

INTRODUCTION AUX MÉTHODES DE CONTRÔLE DES INSECTES NUISIBLES INTRODUCTION AUX MÉTHODES DE CONTRÔLE DES INSECTES NUISIBLES On peut souvent prévenir les dommages causés aux plantes de jardin en observant régulièrement cellesci afin de déceler rapidement la présence

Plus en détail