Dominique ROULOT Unité d Hépatologie Hôpital Avicenne, Bobigny. Traitement des hépatites chroniques Delta : Actualités et Perspectives

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dominique ROULOT Unité d Hépatologie Hôpital Avicenne, Bobigny. Traitement des hépatites chroniques Delta : Actualités et Perspectives"

Transcription

1

2 Dominique ROULOT Unité d Hépatologie Hôpital Avicenne, Bobigny Traitement des hépatites chroniques Delta : Actualités et Perspectives

3 VHD satellite du VHB AgHBc p24 p27 AgHBs ARN Delta ADN VHB Virus de l hépatite B Polymérase Virus de l hépatite Delta pas d enzyme virale pas d agent anti-viral direct

4 Répartition mondiale de l infection VHB et VHD 2 milliards de sujets infectés par le VHB 240 millions de porteurs chroniques VHB Prévalence de l AgHBs Forte > 8% Moyenne = 2-7% Faible < 2% 1 million décès/an VHD 5-10% HBV infectés HDV millions coinfectés HBV/HDV Pas de corrélation entre les prévalences HBV et HDV Peu de données épidémiologiques Prévalence de l HDV Forte Intermédiaire Faible Très faible Pas de données 4

5

6 Evolution de l épidémiologie du VHD en Europe : prévalence élevée 1990: diminution car vaccination VHB 2000: a vanishing disease? 2007: résurgence du VHD - Allemagne 8-10% - Londres 8.5% - Italie: 8.6% {24% (1983)-14% (1992)-8.3% (1997)} Causes: - Immigration depuis zones de forte endémie+++ - toxicomanie IV Wedemeyer H, Hepatology 2010; Cross J Med Virol 2008

7 Hépatite Delta en France Données épidémiologiques Prévalence VHD chez les patients AgHBs+ : - Etude EPIB 2008: 2.9% (VIH-), 12.6% (VIH+) - Cohorte HIV/HBV (n=308): 7.8% - Observatoire VHB InVS (2008-9): 3% - Avicenne ( ): 3.6% Prévalence VHD en France: 3 à 4% patients AgHBs+ Base de données LA-CNR (AVC): à 150 nouveaux patients VHD réplicants /an Piroth J Hepatol 2010; Boyd J Viral Hepat 2010

8 Etude Deltavir 1112 patients VHD+ 785 Patients (70%) n=18 centres APHP n= 35 centres participants

9 Etude Deltavir: épidémiologie 86% des patients migrants majorité d Afrique sub-saharienne 13.8% 19.4% 7.1% 7.0% 0.3% Sub-saharan Africa 52.6% South/East Europe France North Africa/ Middle East Asia South America Mode transmission du VHD N (%) Naissance pays endémie 780 (74%) Toxicomanie IV 165 (16%) Iatrogénique/Parentérale 58 (6%) Sexuelle 47 (4%)

10 VHD: histoire naturelle Hépatite aiguë B-Delta puis guérison Co-infection + Virus Hépatite B Hépatite fulminante Hépatite B-Delta chronique Cirrhose Virus Hépatite D Surinfection Porteur chronique AgHBs Hépatite aiguë Delta puis guérison Hépatite fulminante Carcinome Hépatocellulaire 45% à 15ans VHD inhibe réplication du VHB Hépatite B-Delta chronique 50-70% Cirrhose

11 Hépatite Delta: la plus sévère des hépatites virales chroniques 13% 4% 2% 200 cirrhoses B, suivi médian 6.6 ans Incidence plus élevée du CHC à 5 ans si coinfection B+D VHD: risque CHC x 3; mortalité x 2 Fattovich G, Gut 2000

12 Deltavir: sévérité de l hépatopathie Suivi médian : 4.4 ans [0,8-8,9] Status clinique Initial Fin de suivi Cirrhose 28.3% 48.8% Décompens. hépatique 14.8% 24.2% CHC 2.7% 9.2% Décès ou TH* % En fin de suivi: pts traités par IFN ou Peg-IFN - 33% d entre eux sont ARN VHD négatifs * TH: transplantation hépatique

13 Traitement de l hépatite Delta par Peg-IFNα IFNα Réponse virologique prolongée % n= n = 17 IFNα 12 mo IFNa 12 mo 12 Canbakan Canbakan IFNα 24 mo IFNa 24 mo 10 Gunsar Gunsar IFNα 24 mo IFNa 24 mo 23 Yurdaydin Yurdaydin PEG- IFNα2b 12 mo PEG-IFNa2b 12 mo 14 Castelnau Castelnau PEG- IFNα2b 18 mo 16 Niro 2006 PEG-IFNa2b 18 mo 16 Niro PEG- IFNα2b 12 mo 12 Erhardt 2006 PEG-IFNa2b 12 mo 12 Erhardt PEG- IFNα2a 12 mo PEG-IFNa2b 12 mo 29 Wedemeyer Wedemeyer 2011 PEG-IFNα 25-30%

14 Traitement de l hépatite Delta en 2015 Un seul traitement: Peg-IFN (180µg/sem) - 12 mois, fonction qaghbs - pas de règle d arrêt; pas de définition de RVP - facteurs prédictifs de réponse? - objectif: perte AgHBs - < 10% perte AgHBs et < 30% ARN VHD indétectable Analogues nucléos(t)idiques seuls - inefficaces sur réplication VHD - associés à Peg-IFN si réplication VHB - utiles pour qaghbs

15 HIDIT 1: Peg-IFNα2a et Adéfovir n=31 PEG-IFNα2a (180µg/sem) Adefovir 10mg/j N=90 n=29 PEG-IFNα2a (180µg/sem) Placebo n=30 Adefovir 10mg/j S0 S24 S48 Etude HIDIT-1 randomisée contrôlée, multicentrique internationale (Allemagne, Turquie, Roumanie, Grèce) Wedemeyer H, NEJM 2011

16 Traitement Hépatite Delta par PegIFNα2a: 25% clairance ARN VHD PegIFNα2a-Adéfovir: diminution plus importante qaghbs Rechute virologique tardive > 24sem après arrêt Peg-IFN (56% des cas) Wedemeyer H, NEJM 2011; Heidrich B, Hepatology 2014

17 Myrcludex B, inhibiteur du récepteur d entrée VHB et VHD Lipopeptide dérivé de la protéine pré-s1 du VHB Liaison et inhibition du récepteur NTCP (récepteur VHB et VHD)

18 Etude pilote Myrcludex B (n=24 VHD+) 24 sem 48 sem n=8 MyrB 2mg PegIFN 24s 12 sem n=8 MyrB 2mg + PegIFN PegIFN suivi 24s 48 sem n=8 PegIFN Suivi 24s - Bonne tolérance Myrcludex 2mg seul ou avec IFNα - ARN VHD > 1log chez 6/7 patients sous mono et 7/7 sous Myrcludex/IFNα - Négativation ARN VHD chez 5 patients sous Myrcludex/IFN - Pas d effet sur taux d AgHBs Traitement prolongé par Myrcludex seul ou avec Peg-IFNα peut éliminer hépatocytes infectés par VHD chez les coinfectés VHB-VHD Urban S, AASLD 2014, Poster LB20

19 Inhibiteur d assemblage du VHD: Lonafarnib Inhibe farnesylation de grande protéine Delta bloque assemblage et empaquetage particules virales Hughes SA, Lancet 2011 Bordier B, JCI 2003

20 Lonafarnib (LNF) vs LNF + Ritonavir vs LNF +PegIFN Réduction ARN VHD après traitement de 28j Diminution CV log ARN VHD (c/ml) 0,5 0-0,5-1 -1,5-2 -2,5 Placebo -0,2 log Lonafarnib 100 mg x 2/j -0,74 log Lonafarnib 200 mg x 2/j -1,6 log Lonafarnib 100 mg x 3/j -1,5 log Lonafarnib 200 mg x 2/j -1,6 log Lonafarnib 300 mg x 2/j -2,0 log Lonafarnib 100 mg x 2/j + Ritonavir 100 mg x 1/j -2,2 log Lonafarnib 100 mg x 2/j + PEG-IFNα-2a 180 µg x 1/sem. -1,8 log n = 4 n = 6 n = 6 n = 3 n = 3 n = 3 n = 3 n = 3 LNF+RTN: meilleure association pour ARN HDV, normalisation ALT et tolérance KOH, AASLD 2014 Yurdaydin C, EASL 2015,CO118

21 Nucleic Acid Polymers (NAPs) 2 mécanismes anti-vhb et anti-vhd: - bloque l entrée VHB-VHD - bloque formation particules sous-virales (PSV) d ou production de VHD derivée de l assemblage PSV

22 Réduction AgHBS et ARN VHD par le NAP REP 2139 chez patients caucasiens VHD+ (n=12) Titre AgHBs (UI/ml) REP 2139-Ca REP 2139-Ca 500 mg i.v. 1x/s 15 sem. 250 mg i.v. 1x/s 15 sem. suivi AgHBs PEG IFN-α-2a (Pegasys) 180 µg 1x/s SC 48 sem. LDQ ARN VHD (UI/ml) ARN VHD 4, 12 et 24 semaines LDQ Semaines Semaines Bazinet M et al, abs LO2,EASL 2015

23 Hépatite Delta : les points importants Dépister VHD chez tout patient AgHBs+ Un seul traitement en 2015: Peg-IFN, décevant Plusieurs essais cliniques encourageants: - Inhibiteur d entrée: Myrcludex B - Inhibiteur d assemblage: Lonafarnib - Polymères Acides nucléiques: NAPs Meilleur traitement: Vaccination anti-vhb

Virologie clinique de l Hépatite Delta

Virologie clinique de l Hépatite Delta Virologie clinique de l Hépatite Delta VHB VHD AgHBs + C. Scholtès MCU-PH, Laboratoire de Virologie Nord, Hôpital de la Croix Rousse, LYON 09/06/2015 L hépatite D en quelques chiffres Porteurs chroniques

Plus en détail

Hepatite Delta: Histoire Naturelle et Traitement

Hepatite Delta: Histoire Naturelle et Traitement Hepatite Delta: Histoire Naturelle et Traitement Fabien Zoulim Service d Hépatologie, Hospices Civils de Lyon INSERM U1052, Centre de Recherche sur le Cancer de Lyon Université de Lyon, France Le virus

Plus en détail

HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B

HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B Stratégie thérapeutique Dr Krifa A Farhat Hached Sousse Sousse le 14 mars 2009 INTRODUCTION Évolution considérable dans la prise en charge thérapeutique des infections chroniques

Plus en détail

Traitement préemptif de la réactivation virale B

Traitement préemptif de la réactivation virale B Traitement préemptif de la réactivation virale B Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes Unité d Hépatologie, INSERM. 567 Hôpital Cochin - Paris La problèmatique o Homme de 65 ans, né au Laos

Plus en détail

VHB : pas directement cytopathogène!

VHB : pas directement cytopathogène! Hépatite B VHB : pas directement cytopathogène! Réactions immunologiques > effet cytopathogène L intensité du conflit entre le VHB et les défenses immunitaires de l hôte détermine la gravité de l infection

Plus en détail

Hépatite B HBV-cure Espoir ou science-fiction? Philippe Sogni

Hépatite B HBV-cure Espoir ou science-fiction? Philippe Sogni Hépatite B HBV-cure Espoir ou science-fiction? Philippe Sogni 1 Traitement par analogues de 2 ème génération (Tenofovir ou Entécavir) 100% ADN-VHB < 10 15 UI/ml activité histologique fibrose Régression

Plus en détail

Quand peut-on arrêter le traitement de l hépatite B par analogues?

Quand peut-on arrêter le traitement de l hépatite B par analogues? Quand peut-on arrêter le traitement de l hépatite B par analogues? EPU Paris-Diderot 7 janvier 2014 Pr Tarik Asselah MD, PhD Service d Hépatologie INSERM U773, CRB3 Université Paris Diderot Hôpital Beaujon,

Plus en détail

POSSIBILITÉS THÉRAPEUTIQUES DE L HÉPATITE B AU MAGHREB. Alger 15 Décembre 2016

POSSIBILITÉS THÉRAPEUTIQUES DE L HÉPATITE B AU MAGHREB. Alger 15 Décembre 2016 POSSIBILITÉS THÉRAPEUTIQUES DE L HÉPATITE B AU MAGHREB Alger 15 Décembre 2016 Epidémiologie une prévalence mondiale élevée 10 cause de décès dans le monde Lavanchy D. J Hepatitis 2004 Epidémiologie de

Plus en détail

Interactions virales dans le cadre de la

Interactions virales dans le cadre de la XX e Journée Régionale de Pathologie Infectieuse 01/10/2013 Interactions virales dans le cadre de la co-infection VHB Laurence Bocket Laboratoire de Virologie CHRU de Lille 16 pts VHC/VHB/VHD vs 16 pts

Plus en détail

Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique

Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique Patients VIH+ décédés en 2000 (n = 822) Maladie hépatique SIDA Autre VHC et VHB (n = 35) VHC (n = 235) VHB (n = 64)

Plus en détail

Hépatite B. Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen. Journée régionale ARS décembre 2016

Hépatite B. Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen. Journée régionale ARS décembre 2016 Hépatite B Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen Journée régionale ARS décembre 2016 Hépatite B 1967: découverte de l antigène Australia (Blumberg et al., 1967), prix Nobel en 1976 1970: VHB en Microscopie

Plus en détail

INTERET DE LA PCR EN TEMPS REEL DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES HEPATITES B ET C

INTERET DE LA PCR EN TEMPS REEL DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES HEPATITES B ET C La PCR en temps réel est fondée sur la détection et la quantification des produits d amplification au cours de la réaction de PCR, dans le tube fermé, plutôt qu à la fin de la réaction comme c est le cas

Plus en détail

Réactivation de l hépatite B chez les patients sous immunosuppresseurs

Réactivation de l hépatite B chez les patients sous immunosuppresseurs DESC Pathologie infectieuse et tropicales Séminaire 4 - Thématique 14: «Hépatites Virales» Réactivation de l hépatite B chez les patients sous immunosuppresseurs Dr Karine Lacombe, INSERM UMR-S1136, IPLESP

Plus en détail

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB Clémence Hollande DES 3 Messages à retenir 1) Chez tous patients allant recevoir un traitement immunosuppresseur: Ag HBs, Ac anti-hbs, Ac anti-hbc 2) Savoir reconnaître une

Plus en détail

Les hépatites virales en Quoi de neuf?

Les hépatites virales en Quoi de neuf? Vers un contrôle mondial des hépatites virales Institut Pasteur - Amphithéâtre Jacob 25-28 rue du Dr Roux, 75015 Paris Mardi 19 mai 2015 Les hépatites virales en 2015 - Quoi de neuf? Pr Alain GOUDEAU Département

Plus en détail

Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud

Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales

Plus en détail

Hépatite B Le traitement pour tous en 2025?

Hépatite B Le traitement pour tous en 2025? Hépatite B Le traitement pour tous en 2025? Pr Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Auitaine CHU Bordeaux Prévalence de l hépatite B Facteurs influençant la progression de la fibrose 3 Facteurs

Plus en détail

HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte)

HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte) HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte) * AASLD Guidelines for Treatment of Chronic Hepatitis B Terrault NA et al. Hepatology 2016 Claude EUGENE 1 Hépatite B : l histoire

Plus en détail

Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567

Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567 Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567 DES 13 Fev 2009 1 Plan Démarche diagnostique Hépatite A Hépatite E

Plus en détail

Prise en charge de l hépatite B

Prise en charge de l hépatite B Plan Prise en charge de l hépatite B Maud Berney Lamielle Colloque du 23.02.2011 Présentation d un cas Epidémiologie/transmission Comment interpréter les résultats de labo? Evolution/complications Quel

Plus en détail

HÉPATITE C, L APRÈS-GUÉRISON

HÉPATITE C, L APRÈS-GUÉRISON HÉPATITE C, L APRÈS-GUÉRISON XXIII èmes journée d actualisation sur l infection VIH/Sida et les IST Valérie Canva, Centre Expert Hépatites CHRU Lille & Réseau Hépatites Nord - Pas de Calais Les enjeux

Plus en détail

Hépatite B chronique. Epidémiologie HBV. Les personnes à risque? HBV: qui dépister? Les personnes à risques!

Hépatite B chronique. Epidémiologie HBV. Les personnes à risque? HBV: qui dépister? Les personnes à risques! HBV: qui dépister? Hépatite B chronique DresI. Morardet N. JunodPerron Service de Gastroentérologie et Hépatologie et SMPR Colloque MPR 18.06.2014 Les personnes à risques! Tous les patients qui nécessitent

Plus en détail

Projet ANRS Épidémiologie des hépatites virales B, C, et delta au Cameroun : Analyse des échantillons de l Enquête Démographique de Santé 2011

Projet ANRS Épidémiologie des hépatites virales B, C, et delta au Cameroun : Analyse des échantillons de l Enquête Démographique de Santé 2011 Projet 12289 Épidémiologie des hépatites virales B, C, et delta au Cameroun : Analyse des échantillons de l Enquête Démographique de Santé 2011 Richard Njouom Chef du Service de Virologie Centre Pasteur

Plus en détail

La réactivation virale B. Valérie CANVA, CHRU Lille XX èmes JRPI - 01/10/2013

La réactivation virale B. Valérie CANVA, CHRU Lille XX èmes JRPI - 01/10/2013 La réactivation virale B Valérie CANVA, CHRU Lille XX èmes JRPI - 01/10/2013 Les 3 phases de l infection chronique à VHB Gerlich, Virol J 2013 L infection par le VHB est dynamique 9 Charge virale élevée

Plus en détail

Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis

Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis Pr Matthieu Allez Service Hépato-Gastroentérologie Dr Manuelle Viguier Service Dermatologie Hôpital Saint-Louis Questions/Réponses Hépatites

Plus en détail

Régression de la cirrhose et bénéfices du traitement

Régression de la cirrhose et bénéfices du traitement Régression de la cirrhose et bénéfices du traitement Jean-Charles Nault Cours DES 13/02/2009 Hépatite C aiguë Années 0 Age à l infection 75-80 % Guérison 15-20 % Homme OH / insulinorésistance Co-infection

Plus en détail

Dépistage du carcinome hépatocellulaire chez les malades ayant une hépatite virale guérie

Dépistage du carcinome hépatocellulaire chez les malades ayant une hépatite virale guérie LC01 Dépistage du carcinome hépatocellulaire chez les malades ayant une hépatite virale guérie Laurent CASTERA Service d Hepatologie, Hôpital Beaujon, Clichy Université Paris-7, France Justification du

Plus en détail

Biothérapie et hépatite virale Cas clinique

Biothérapie et hépatite virale Cas clinique Biothérapie et hépatite virale Cas clinique Dr. Mouni Bensenane CHU Nancy Sixième rencontre autour des Maladies Inflammatoires Chroniques de l Intestin Alger, le 09 novembre 2011 M. B âgé de 18 ans, étudiant

Plus en détail

Prévention des maladies du foie

Prévention des maladies du foie Prévention des maladies du foie Mythe ou réalité? Jean-Claude TRINCHET Hôpital Jean Verdier - 93140 Bondy AP-HP et Université Paris 13 ou comment éradiquer les maladies du foie Epidémiologie des maladies

Plus en détail

ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU

ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU TRAITEMENT DE L HÉPATITE C AU SEIN D UNE COHORTE DE PATIENTS CO-INFECTÉS VIH-VHC. N. Bertiaux-Vandaële, H. Montialoux, F. Borsa-Lebas, O. Goria, E. Lerebours, G. Riachi.

Plus en détail

Nouvelles thérapeutiques anti-vhc : Pour qui? Quand? Comment?

Nouvelles thérapeutiques anti-vhc : Pour qui? Quand? Comment? Nouvelles thérapeutiques anti-vhc : Pour qui? Quand? Comment? Valérie Canva Hépatologie, CHRU Lille XXII ème Journée d actualisation sur l infection VIH/Sida et les IST 21/05/2105 Lettre d instruction

Plus en détail

Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment?

Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment? Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment? Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Liens d intérêt Echosens Supersonic Imagine Pourquoi faut-il évaluer la fibrose?

Plus en détail

Le titrage de l AgHBs: un témoin du statut du patient et de la réponse au traitement. Denis Ouzan Institut Arnault Tzanck, Saint-Laurent-du-Var

Le titrage de l AgHBs: un témoin du statut du patient et de la réponse au traitement. Denis Ouzan Institut Arnault Tzanck, Saint-Laurent-du-Var Le titrage de l AgHBs: un témoin du statut du patient et de la réponse au traitement Denis Ouzan Institut Arnault Tzanck, Saint-Laurent-du-Var Objectifs pédagogiques Connaitre les problèmes pratiques posés

Plus en détail

PREVENTION DE LA TRANSMISSION MERE- ENFANT DU VHB. Anne BOURRIER DES Vendredi 13 Février 2009

PREVENTION DE LA TRANSMISSION MERE- ENFANT DU VHB. Anne BOURRIER DES Vendredi 13 Février 2009 PREVENTION DE LA TRANSMISSION MERE- ENFANT DU VHB Anne BOURRIER DES Vendredi 13 Février 2009 INTRODUCTION Chez la femme enceinte, l'infection par le virus de l'hépatite B (VHB) est dominée par le risque

Plus en détail

ACTUALITÉS SUR LA PRISE EN CHARGE DE L HÉPATITE C CHEZ LE MONOINFECTÉ. Dr V.Ozenne Service d hépatogastroentérologie Hôpital Laribosière Le26/01/2015

ACTUALITÉS SUR LA PRISE EN CHARGE DE L HÉPATITE C CHEZ LE MONOINFECTÉ. Dr V.Ozenne Service d hépatogastroentérologie Hôpital Laribosière Le26/01/2015 ACTUALITÉS SUR LA PRISE EN CHARGE DE L HÉPATITE C CHEZ LE MONOINFECTÉ Dr V.Ozenne Service d hépatogastroentérologie Hôpital Laribosière Le26/01/2015 2014 Janvier Juin Septembre Décembre Sofosbuvir Simeprevir

Plus en détail

VHB: Structure du virus

VHB: Structure du virus Hépatite B VHB: Structure du virus Hepadnaviridae Virus enveloppé, capside icosaédrique, ADN partiellement double brin Particule de Danes (42nm) Particules infectieuses cohabitant avec autres structures

Plus en détail

BEST OF INFECTIOLOGIE

BEST OF INFECTIOLOGIE Session «Best of Infectiologie (2)» Vendredi 12 juin 2009 BEST OF INFECTIOLOGIE Les hépatites h virales en 2008-2009 Dr Karine Lacombe SMIT Saint-Antoine, AP-HP UPMC, site Saint-Antoine, Paris Inserm UMR-S707

Plus en détail

Dosage quantitatif de l antigène HBs : utile ou non?

Dosage quantitatif de l antigène HBs : utile ou non? Dosage quantitatif de l antigène HBs : utile ou non? Dr Marie-Luce Delforge Laboratoire de séro-virologie Hôpital Erasme ULB Bruxelles CORATA 26 septembre 2013 1 Virus de l hépatite B 2 Cycle réplicatif

Plus en détail

LA COINFECTION VIRALE B C

LA COINFECTION VIRALE B C LA COINFECTION VIRALE B C AZZOUZ M.M. TUNIS, le 15/12/08 INTRODUCTION Les virus B C : Transmission parentérale Cause majeure des hépatopathies chroniques Problème de santé publique dans le monde : 350

Plus en détail

Item 163: Hépatites virales.

Item 163: Hépatites virales. Item 163: Hépatites virales. Objectifs pédagogiques Connaître les modes de transmission des différentes hépatites virales et les modalités de leur prévention. Prescrire et interpréter les examens sérologiques

Plus en détail

Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde. Prévalence de la séropositivité VHC en France. Analyse multivariée e = facteurs significatifs

Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde. Prévalence de la séropositivité VHC en France. Analyse multivariée e = facteurs significatifs Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde 150 millions de sujets porteurs chroniques Prévalence entre 0,1 et 5 % selon les pays 5 millions en Europe de l Ouestl En Europe, le VHC est responsable

Plus en détail

Hépatite B Histoire Naturelle Nouveaux concepts thérapeutiques. Fabien Zoulim CHU de Lyon

Hépatite B Histoire Naturelle Nouveaux concepts thérapeutiques. Fabien Zoulim CHU de Lyon Hépatite B Histoire Naturelle Nouveaux concepts thérapeutiques Fabien Zoulim CHU de Lyon HBsAg Immunotolerant phase Immuno-active phase Inactive phase Low replication Reactivation phase Occult infection

Plus en détail

Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH

Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH Lionel PIROTH CHU Dijon, Université de Bourgogne Tours juin 2012 Un problème? VIH-VHB Piroth L et al, J Hepatol,

Plus en détail

Virus à hépatites et hépatocarcinome

Virus à hépatites et hépatocarcinome Cancers et agents infectieux en Asie du Sud-Est Virus à hépatites et hépatocarcinome Jean Edouard GAIRIN, Pharma-Dev UMR152 IRD UPS, Toulouse Vientiane, Laos : 30 juin 1 er juillet 2011 Hépatocarcinome

Plus en détail

Comment Optimiser le Traitement anti-vhc chez les naïfs PHC Nabil Debzi Service d hépatologie CHU Mustapha Alger

Comment Optimiser le Traitement anti-vhc chez les naïfs PHC Nabil Debzi Service d hépatologie CHU Mustapha Alger Comment Optimiser le Traitement anti-vhc chez les naïfs PHC 2015 Nabil Debzi Service d hépatologie CHU Mustapha Alger Observation Chirurgien : 36 ans, poids 100 kg, Taille 180 cm, BMI 30,9. - jamais transfusé,

Plus en détail

Epidémiologie de l hépatite B aiguë en France Déclaration obligatoire ( ) C. Larsen Institut de veille sanitaire

Epidémiologie de l hépatite B aiguë en France Déclaration obligatoire ( ) C. Larsen Institut de veille sanitaire Epidémiologie de l hépatite B aiguë en France Déclaration obligatoire (2003-2010) C. Larsen Institut de veille sanitaire Conflit d intérêts aucun Contexte épidémiologique politique de prévention vaccinale

Plus en détail

Le traitement des hépatites virales B et C

Le traitement des hépatites virales B et C Diplôme Universitaire d Infectiologie, Chimiothérapie Anti-Infectieuse, et Vaccinologie Le traitement des hépatites virales B et C Dr Laurent COTTE Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Hôpital

Plus en détail

Dr Soufiene CHOUAIB. Service Gastro-Entérologie B HÔPITAL LA RABTA.

Dr Soufiene CHOUAIB. Service Gastro-Entérologie B HÔPITAL LA RABTA. Dr Soufiene CHOUAIB Service Gastro-Entérologie B HÔPITAL LA RABTA hépatite aiguë plus ou moins sévère, voire fulminante hépatite chronique +/- active risque évolutif vers une cirrhose et CHC. Histoire

Plus en détail

Présentation clinique. Présenté par Rdte KOOLI.I

Présentation clinique. Présenté par Rdte KOOLI.I Présentation clinique Présenté par Rdte KOOLI.I Patiente A.A âgée de 38 ans Médecin ATCDS : RAS FRH : *Soins Dentaires (+) *Relations Sexuelles Extraconjugales (-) *Tatouage (-) *Scarification (-) Consulte

Plus en détail

Traitement de l hépatite C aigue dans une population de patients infectés par le VIH

Traitement de l hépatite C aigue dans une population de patients infectés par le VIH Traitement de l hépatite C aigue dans une population de patients infectés par le VIH Evaluation à 24 semaines d une bithérapie Par Interféron pegylé+ribavirine Stéphanie Dominguez (Pitié Salpêtrière) Background

Plus en détail

Denise ANTONA. Hépatite B : données épidémiologiques récentes et stratégie vaccinale

Denise ANTONA. Hépatite B : données épidémiologiques récentes et stratégie vaccinale Denise ANTONA Hépatite B : données épidémiologiques récentes et stratégie vaccinale Connaître l'évolution de l'épidémiologie de l'infection par HBV. Connaître l'état actuel et l'évolution souhaitable de

Plus en détail

Virus C & Cancers Philippe Sogni. Université Paris Descartes INSERM USM20 Institut Pasteur Hépatologie, hôpital Cochin (AP-HP), Paris

Virus C & Cancers Philippe Sogni. Université Paris Descartes INSERM USM20 Institut Pasteur Hépatologie, hôpital Cochin (AP-HP), Paris Virus C & Cancers Philippe Sogni Université Paris Descartes INSERM USM20 Institut Pasteur Hépatologie, hôpital Cochin (AP-HP), Paris Pr Philippe SOGNI, M.D., Ph.D. Liens d intérêt Boards, workshops ou

Plus en détail

Formation Continue. Professeur Stanislas POL. Hépatite B : qui ne pas traiter?

Formation Continue. Professeur Stanislas POL. Hépatite B : qui ne pas traiter? 27 èmes Journées de JFHOD 2009 19-22 mars 2009 Formation Continue Palais des congrès PARIS Professeur Stanislas POL Hépatite B : qui ne pas traiter? Comment diagnostiquer la fibrose de l hépatite B Comment

Plus en détail

Faut-il traiter les patients âgés atteints d hépatite C?

Faut-il traiter les patients âgés atteints d hépatite C? Faut-il traiter les patients âgés atteints d hépatite C? T.Fontanges FMC francophones 2005 quelles sont les particularités du sujet âgé porteur du VHC? existe-t-il un rationnel pour traiter? Définition

Plus en détail

Hépatite C : comment traiter en 2015? Quelle est la durée optimale des traitements?

Hépatite C : comment traiter en 2015? Quelle est la durée optimale des traitements? Hépatite C : comment traiter en 2015? Quelle est la durée optimale des traitements? Molécules disponibles en France Sofosbuvir Ribavirine PEG interféron Daclatasvir Lédipasvir Siméprévir Indications Sovaldi

Plus en détail

Hépatites B et C et transplantation rénale

Hépatites B et C et transplantation rénale Hépatites B et C et transplantation rénale Dr Gilles Blancho Service de Néphrologie CHU Nantes La problématique des infections VHB et VHC en transplantation rénale Prévalence supérieure dans les populations

Plus en détail

Traitement de l hépatite C en 2010

Traitement de l hépatite C en 2010 CHU Constantine Service de gastro-entérologie Dr Hmmada Séminaire atelier janvier 2010 Traitement de l hépatite C en 2010 Dr O.AISSOUS Dr L.Belghazi Dr F.Boutraa 1 Pathologie d actualité statistiques alarmantes:

Plus en détail

Hépatites virales aigües

Hépatites virales aigües 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module de Gastro-Entéro-Hépatologie Hépatites virales aigües Virus hépatotropes Virus A : Picornavirus Virémie : 10 à 20 jours après la contamination Disparition

Plus en détail

La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC

La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC de «Cotrimo-CI

Plus en détail

Dr PENALBA. Formation NANCY 03 et

Dr PENALBA. Formation NANCY 03 et Dr PENALBA Formation NANCY 03 et 04.02.2016 Hépatite = inflammation du foie toxiques / des virus causée par des Le virus pénètre la cellule, se multiplie, le système immunitaire détruit les cellules infectées

Plus en détail

À l échelle mondiale, 150 millions d individus sont porteurs chroniques de l hépatite C. Environ personnes meurent chaque année de

À l échelle mondiale, 150 millions d individus sont porteurs chroniques de l hépatite C. Environ personnes meurent chaque année de 1 À l échelle mondiale, 150 millions d individus sont porteurs chroniques de l hépatite C. Environ 500 000 personnes meurent chaque année de pathologies hépatiques liées à l hépatite C. L infection chronique

Plus en détail

Faut-il ou non traiter les enfants porteurs chroniques des virus des hépatites B ou C?

Faut-il ou non traiter les enfants porteurs chroniques des virus des hépatites B ou C? Faut-il ou non traiter les enfants porteurs chroniques des virus des hépatites B ou C? Evolution spontanée Résultats des traitements Recommandations Discussion HEPATITE B Transmission chez l enfant PERINATALE

Plus en détail

Christian TREPO, MD, PhD

Christian TREPO, MD, PhD PEG INTERFERON MONOTHERAPI E Christian TREPO, MD, PhD Unmet medical needs in chronic HBV infection Inhibition of viral replication Normalisation of ALT Improvement in liver necroinflammation Improvement

Plus en détail

Virus de l Hépatite C : la cascade de prise en charge. Françoise Roudot Thoraval Santé Publique

Virus de l Hépatite C : la cascade de prise en charge. Françoise Roudot Thoraval Santé Publique Virus de l Hépatite C : la cascade de prise en charge Françoise Roudot Thoraval Santé Publique Cascade de prise en charge du VIH en France en 2010 160000 149900 140000 120000 100000 80000 100% 121100 81%

Plus en détail

Traitement de l hépatite chronique B

Traitement de l hépatite chronique B Traitement de l hépatite chronique B Dominique Salmon Hôpital Cochin, Université Paris Descartes 20e Congrès de la STPI, Tunis, Avril 2010 Le VHB : une forte prévalence dans le monde 2 milliards de personnes

Plus en détail

Hépatite chronique B: Qui traiter et comment? Recommandations de l EASL

Hépatite chronique B: Qui traiter et comment? Recommandations de l EASL Hépatite chronique B: Qui traiter et comment? Recommandations de l EASL Pr Tarik Asselah MD, PhD Service d Hépatologie ISERM U773, CRB3 UniversityParis Diderot Hôpital Beaujon, Clichy tarik.asselah@bjn.aphp.fr

Plus en détail

TRAITEMENT DE L HÉPATITE B

TRAITEMENT DE L HÉPATITE B TRAITEMENT DE L HÉPATITE B P Mathurin Service d Hépatogastroentérologie Pr Paris Hôpital Claude Hurriez CHRU Lille CRITERES VIROLOGIQUES ET HISTOIRE NATURELLE 1 OBJECTIF THERAPEUTIQUE: Séroconversion HBe

Plus en détail

DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C

DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C Concentration relative NUMERO - info 7 2016 DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C 1- DIAGNOSTIC SÉROLOGIQUE DE L HÉPATITE A Le diagnostic d une infection récente par le virus de l hépatite

Plus en détail

Diagnostic au laboratoire de l hépatite B Protéine C AgHBc Protéine Pré-S2 Protéine S Protéine Pré-S1 AgHBs Marqueurs sérologiques AgHBs Anticorps anti-hbs ADN viral 42nm Particule de Dane Polymérase Anticorps

Plus en détail

Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre UI/mL et ALAT normales?.

Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre UI/mL et ALAT normales?. Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre 2000-20000UI/mL et ALAT normales?. Y. Chikhi 1, S. Berkane 1, N. Debzi 2, S. Cheraitia 1, N. Afredj 2, N. Guessab 2, M. Merniz

Plus en détail

Hépatite chronique C. Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes APHP, Hôpital Cochin, Hépatologie INSERM U.567

Hépatite chronique C. Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes APHP, Hôpital Cochin, Hépatologie INSERM U.567 Hépatite chronique C Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes APHP, Hôpital Cochin, Hépatologie INSERM U.567 Prévalence des Ac. anti-vhc en France Prévalence : 0,84 % 500.000 porteurs Diminution

Plus en détail

Virus de l hépatite B et marqueurs

Virus de l hépatite B et marqueurs Virus de l hépatite B et marqueurs Le virus de l hépatite B (VHB) Virus VHB: Hepadnavirus,, ADN enveloppé. Modes de transmission principaux: Parentérale Nosocomiale Toxicomanie intraveineuse Sexuelle Mère-enfant

Plus en détail

Hépatite chronique C à transaminases normales

Hépatite chronique C à transaminases normales Hépatite chronique C à transaminases normales Philippe Sogni Service d Hépato-gastroentérologie, Hôpital Cochin et Faculté de Médecine Cochin Port-Royal (Université Paris 5) Au cours du suivi d une hépatite

Plus en détail

Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution. Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM

Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution. Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM Évolution des receveurs HCV+ en greffe d organes Utilisation de donneurs anti-hcv

Plus en détail

Marc BOURLIERE. Prise en charge de la co-infection VIH - VHC

Marc BOURLIERE. Prise en charge de la co-infection VIH - VHC Marc BOURLIERE Prise en charge de la co-infection VIH - VHC - Connaître les particularités de l infection par le VHC chez les sujets VIH - Connaître les modalités et les résultats des traitements Prise

Plus en détail

Actualités sur l hépatite B Alexandra Ducancelle

Actualités sur l hépatite B Alexandra Ducancelle 40e Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Actualités sur l hépatite B 27.09.2011 Alexandra Ducancelle Laboratoire de virologie CHU Angers UPRES 3859 CHU Angers INTRODUCTION Epidémiologie virale

Plus en détail

Comment Traiter une Hépatite. Chronique B en 2009

Comment Traiter une Hépatite. Chronique B en 2009 SEMINAIRE ATELIER 4 Février 2009 Comment Traiter une Hépatite Chronique B en 2009 CHABI S., BERKANE S. Hépatite Chronique Virale B 350-400 millions de personnes infectées dans le monde 1,2 Millions décès

Plus en détail

Traitement des hépatites chroniques B : Actualités et Perspectives

Traitement des hépatites chroniques B : Actualités et Perspectives Traitement des hépatites chroniques B : Actualités et Perspectives Professeur Christian TREPO Service Hépatologie Hôpital de la Croix-Rousse Unité de recherche sur les hépatites virales INSERM U1052/CRCL

Plus en détail

Traitements de l hépatite B

Traitements de l hépatite B Traitements de l hépatite B S Matheron Service des maladies infectieuses et tropicales A Hôpital Bichat-Claude Bernard Virus de l hépatite B: histoire naturelle Contage Hépatite aigüe 70% asymptomatique

Plus en détail

Le Carcinome Hépato-Cellulaire Actualités Flash

Le Carcinome Hépato-Cellulaire Actualités Flash Le Carcinome Hépato-Cellulaire Actualités Flash Jean-Marie Péron Service dʼhépato-gastro-entérologie Hôpital Purpan Toulouse Epidémiologie : rôle du diabète et de la stéatopathie métabolique Le traitement

Plus en détail

Estimated Incidence of Acute Hepatitis B. United States,

Estimated Incidence of Acute Hepatitis B. United States, Cases per 100,000 Population Estimated Incidence of Acute Hepatitis B 80 70 60 50 40 30 20 10 0 * Provisional date United States, 1978-1995 Vaccine licensed HBsAg screening of pregnant women recommended

Plus en détail

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14-

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14- Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni Rencontres en infectiologie 14- Cas clinique Mr M.L, âgé de 41 ans Suivi en hématologie depuis octobre

Plus en détail

Les infections à Pneumocoque et leur prévention vaccinale chez les PVVIH. 9 avril 2014 COREVIH Ile-de-France Nord Hélène FERRAND, Hôpital Tenon

Les infections à Pneumocoque et leur prévention vaccinale chez les PVVIH. 9 avril 2014 COREVIH Ile-de-France Nord Hélène FERRAND, Hôpital Tenon Les infections à Pneumocoque et leur prévention vaccinale chez les PVVIH 9 avril 2014 COREVIH Ile-de-France Nord Hélène FERRAND, Hôpital Tenon Pneumocoque Données microbiologiques Portage naso-pharyngé

Plus en détail

Traitement de l hépatite C Actualités et perspectives

Traitement de l hépatite C Actualités et perspectives Traitement de l hépatite C Actualités et perspectives J.Boubaker SMGT décembre 2014 Virus de l hépatite C Capside Enveloppe Hélicase Protéase Polymérase 5 C E1 E2-NS1 NS2 NS3 NS4 NS5 3 Identifié en 1989

Plus en détail

Construire un parcours de soins

Construire un parcours de soins Rapport Hépatites 2014 Construire un parcours de soins Georges-Philippe Pageaux CHU Saint Eloi, Montpellier M. Bonjour, M. Bourlière, N. Boyer, S. Chevaliez, D. Larrey, V. de Lédinghen, P. Marcellin, D.

Plus en détail

Suivi virologique. à la lumière des recommandations européennes EASL Dr Jean-Dominique POVEDA Laboratoire Cerba

Suivi virologique. à la lumière des recommandations européennes EASL Dr Jean-Dominique POVEDA Laboratoire Cerba Suivi virologique des hépatites chroniques B à la lumière des recommandations européennes EASL 2009 Dr Jean-Dominique POVEDA Laboratoire Cerba Introduction Epidémiologie Le virus Le diagnostic Les traitements

Plus en détail

Les hépatites virales. Hépatite A 05/10/2016 GENERALITES. Caractères généraux des hépatites virales aiguës. Virus de l hépatite A (VHA)

Les hépatites virales. Hépatite A 05/10/2016 GENERALITES. Caractères généraux des hépatites virales aiguës. Virus de l hépatite A (VHA) GENERALITES Les hépatites virales Dr LAMBERT Virus des hépatites A, B, C, D, E Impossibilité ou grande difficulté d isolement en culture, intérêt de la biologie moléculaire dans leur étude Virus A et E

Plus en détail

HÉPATITE AUTO-IMMUNE

HÉPATITE AUTO-IMMUNE HÉPATITE AUTO-IMMUNE (HAI) Les recommandations EASL* de 2015 * European Association of Study of Liver disease, J Hepatol 2015, 63 : 971-1004. Claude EUGENE 1 L HAI, qu est-ce que c est? Une maladie hépatique

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L INFECTION PAR LE VIRUS DE L HEPATITE B : NOUVELLES RECOMMANDATIONS AMERICAINES HEPATITIS B : AMERICAN NEW RECOMMANDATIONS

PRISE EN CHARGE DE L INFECTION PAR LE VIRUS DE L HEPATITE B : NOUVELLES RECOMMANDATIONS AMERICAINES HEPATITIS B : AMERICAN NEW RECOMMANDATIONS Lu pour vous Reading for your PRISE EN CHARGE DE L INFECTION PAR LE VIRUS DE L HEPATITE B : NOUVELLES RECOMMANDATIONS AMERICAINES HEPATITIS B : AMERICAN NEW RECOMMANDATIONS C. MARRAKCHI, M. BEN JEMAA.

Plus en détail

Les hépatites virales

Les hépatites virales Les hépatites virales Dr Karine LACOMBE ---- Année 2013 2014 Vendredi 20 septembre 2013 SOMMAIRE Classification des hépatites Elément d anamnèse et de sémiologie générale Epidémiologie et clinique des

Plus en détail

L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN. Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue

L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN. Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue LES HEPATITES VIRALES DANS LES PAYS DU SUD Améliorer la prévention et la prise en charge des patients

Plus en détail

Hépatite C Un traitement pour tous?

Hépatite C Un traitement pour tous? Hépatite C Un traitement pour tous? Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Histoire naturelle de l hépatite C F0 F1 F2 F3 F4 CTP B CTP C HCC (Adapted from Asselah T,

Plus en détail

Co-infection VIH-VHB Actualités. Stanislas Pol, MD, PhD Unité d Hépatologie & Inserm U-567 Hôpital Necker-Cochin, Paris, France

Co-infection VIH-VHB Actualités. Stanislas Pol, MD, PhD Unité d Hépatologie & Inserm U-567 Hôpital Necker-Cochin, Paris, France Actualités Stanislas Pol, MD, PhD Unité d Hépatologie & Inserm U-567 Hôpital Necker-Cochin, Paris, France Diagnostiquer l infection VHB Evaluer l impact hépatique de l infection virale B Traiter Prévenir

Plus en détail

Prise en charge du patient VIH : nouvelles contraintes après 12 années de HAARTs les préoccupations hépatiques

Prise en charge du patient VIH : nouvelles contraintes après 12 années de HAARTs les préoccupations hépatiques Prise en charge du patient VIH : nouvelles contraintes après 12 années de HAARTs les préoccupations hépatiques Y.Yazdanpanah Service Universitaire des Maladies Infectieuses et du Voyageur C.H.Tourcoing

Plus en détail

Peg-interféron alfa-2b «ViraferonPeg» dans le traitement de l hépatite chronique C

Peg-interféron alfa-2b «ViraferonPeg» dans le traitement de l hépatite chronique C Peg-interféron alfa-2b «ViraferonPeg» dans le traitement de l hépatite chronique C INTRODUCTION - Peg-Interféron + Ribavirine Traitement de référence VHC - Réponse virologique soutenue «Guérison» 50% -

Plus en détail

Best of Hépatologie 2010. Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin

Best of Hépatologie 2010. Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin Best of Hépatologie 2010 Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin Evaluation de la fibrose Analyse des échecs de l élastométrie impulsionnelle Castera L et al. Hepatology 2010;51 (3): 828-35

Plus en détail

4. Recommandations de la HAS

4. Recommandations de la HAS 4. Recommandations de la HAS 4.1 Dépistage de l hépatite C La HAS, en accord avec l avis du groupe de travail HAS, valide l algorithme biologique de dépistage de l hépatite C proposé par le groupe de travail

Plus en détail

Les hépatites virales. Dr Karine LACOMBE ---- Année

Les hépatites virales. Dr Karine LACOMBE ---- Année Les hépatites virales Dr Karine LACOMBE ---- Année 2016 2017 SOMMAIRE Classification des hépatites Elément d anamnèse et de sémiologie générale Epidémiologie et clinique des hépatites HEPATITES VIRALES

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE CHRONIQUE C EN 2009

PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE CHRONIQUE C EN 2009 PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE CHRONIQUE C EN 2009 CHU BAB EL OUED DR OSMANE DR MAHIOU PR NAKMOUCHE Evolution du traitement de hépatite c Découverte du génome de l HVC 1989 1989 1989 Evolution du traitement

Plus en détail

Les virus des hépatites

Les virus des hépatites Les virus des hépatites Virus de l hépatite B Principale cible = foie Les virus des hépatites Hépatite A (HAV) Hépatite B (HBV) Hépatite C (HCV) Hépatite D (HDV, agent delta) Hépatite E (HEV) Hépatite

Plus en détail