JDBC et objet-relationnel

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JDBC et objet-relationnel"

Transcription

1 Types de données de SQL3 JDBC et objet-relationnel Université de Nice - Sophia Antipolis Version /11/11 Richard Grin JDBC supporte les types suivants de SQL3 qui sont des ouvertures vers le relationnelobjet : n ARRAY n types structurés définis par l utilisateur n références vers des instances de types structurés R. Grin JDBC et relationnel-objet page 2 Array Le type de collection VARRAY d Oracle permet d'avoir des colonnes multivaluées Ils correspondent en Java à l interface java.sql.array Remarque : cette interface sert aussi pour les collections «tables imbriquées» d Oracle (nested tables) Récupérer un Array Un Array enregistré dans une base de données peut être récupéré en Java sous la forme d une instance de la classe Array par les méthodes suivantes de ResultSet n Array getarray(string nomcolonne) n Array getarray(int numcolonne) On récupère ainsi une référence qui peut servir à obtenir les valeurs de l array R. Grin JDBC et relationnel-objet page 3 R. Grin JDBC et relationnel-objet page 4 Récupérer les éléments d un Array On peut ensuite récupérer dans un tableau Java des éléments d un Array (pas nécessairement tous) par les méthodes de l interface Array Object getarray(long debut, int longueur) ou en utilisant un ResultSet par ResultSet getresultset() On peut aussi récupérer un tableau Java entier par la méthode Object getarray() de Array Enregistrer un Array void setarray(int i, Array x) de PreparedStatement permet d enregistrer un Array ResultSet contient la méthode updatearray pour les resultsets modifiables PreparedStatement permet aussi d enregistrer un tableau Java sous forme de Array avec la méthode setobject R. Grin JDBC et relationnel-objet page 5 R. Grin JDBC et relationnel-objet page 6 1

2 Enregistrer un tableau String[] data; // remplit le tableau PreparedStatement ps = conn.preparestatement( "Update table1 " + "set tableau =? where num = 5"); ps.setobject(1, data); Lire des éléments d un Array String[] data; ResultSet rset = stmt.executequery( "select * from table1 where num = 5"); if (rset.next()) { Array array = rset.getarray("tableau"); // ne récupère que les éléments 5 et 6 du tableau data = (String[])array.getArray(4, 2); for (int i = 0; i < data.length; i++) { System.out.println(data[i]); R. Grin JDBC et relationnel-objet page 7 R. Grin JDBC et relationnel-objet page 8 Lire des éléments d un Array On peut aussi utiliser un ResultSet pour lire les éléments d un tableau déjà récupéré : String[] data; ResultSet rset = stmt.executequery("select "); if (rset.next()) { Array array = rset.getarray("tableau"); // ne récupère que les éléments 5 et 6 du tableau ResultSet rsarray = array.getresultset(4, 2); while (rsarray.next()) { System.out.println(rsArray.getString(1)); R. Grin JDBC et relationnel-objet page 9 Type utilisateur SQL 3 a introduit 2 formes de nouveaux types créés par l utilisateur : n type «distinct», construit simplement à partir d un type de base n type «structuré», plus complexe, construit sur le modèle d une classe Java R. Grin JDBC et relationnel-objet page 10 Type structuré Ces types rapprochent les SGBD relationnels du monde objet Ils sont créés par la commande SQL 3 «create type» : create type departement_type as object ( numdept integer, nomdept varchar(15), lieu varchar(20)) Utilisation des types distinct et structuré dans la définition d une table create table emp ( matr matricule constraint pkemp primary key, nome varchar(15), dept departement_type) R. Grin JDBC et relationnel-objet page 11 R. Grin JDBC et relationnel-objet page 12 2

3 Utilisation des types structurés pour la persistance des classes Java Pour faciliter la persistance des classes Java 1. Créer un type structuré SQL de même structure que la classe 2. La classe Java doit implémenter l interface java.sql.sqldata 3. Indiquer le type structuré qui correspond à la classe Java Utilisation des types structurés pour la persistance des classes Java La lecture et l écriture dans une base de données des données d une instance de la classe Java s effectue alors en un seul appel de méthode getobject ou setobject R. Grin JDBC et relationnel-objet page 13 R. Grin JDBC et relationnel-objet page 14 Interface SQLData public interface SQLData { /** Lire une instance de la classe à partir * à partir des données de la base. */ void readsql(sqlinput stream, String typename) throws SQLException; /** Enregistre une instance de la classe * dans la base de données. */ void writesql(sqloutput stream) throws SQL Exception; String getsqltypename() throws SQLException; R. Grin JDBC et relationnel-objet page 15 SQLInput et SQLOutput Flots qui contiennent des valeurs constituant une instance d un type structuré (ou distinct) SQL Ils sont utilisés par le driver JDBC et le développeur ne les manipulent pas directement R. Grin JDBC et relationnel-objet page 16 Implémenter SQLData (1) public class Dept implements SQLData { private int numdept; private String nomdept, lieu; // Type SQL qui correspond à la classe Dept private String nomtypesql; // Constructeurs et autres méthodes de Dept R. Grin JDBC et relationnel-objet page 17 Implémenter SQLData (2) // Les 3 méthodes de l'interface SQLData public void readsql(sqlinput flot, String type) throws SQLException { nomtypesql = type; numdept = flot.readint(); nomdept = flot.readstring(); lieu = flot.readstring(); L ordre de lecture (et d écriture) doit être celui donné dans la définition du type structuré R. Grin JDBC et relationnel-objet page 18 3

4 Implémenter SQLData (3) public void writesql(sqloutput flot) throws SQLException { flot.writeint(numdept); flot.writestring(nomdept); flot.writestring(lieu); public String getsqltypename() { return nomtypesql ; Correspondance entre les classes Java et les types structurés Pour faciliter l enregistrement dans la base des données d un type structuré, il faut indiquer le nom (complet, avec le paquetage) de la classe Java qui correspond à ce type On l indique dans une Map utilisée en interne par la connexion : Map map = conn.gettypemap(); map.put("toto.depart_type", p1.dept.class); R. Grin JDBC et relationnel-objet page 19 R. Grin JDBC et relationnel-objet page 20 Lecture d un type structuré Il est alors simple de lire et d écrire des valeurs du type structuré : ResultSet rset = stmt.executequery( "SELECT * FROM EMP"); while (rset.next()) { Dept dept = (Dept)rset.getObject("DEPT"); System.out.println("Lieu du dept : " + dept.getlieu()); Écriture d un type structuré Dept dept = new Dept( ); // Insertion d un nouvel employé PreparedStatement ps = conn.createstatement( "INSERT INTO EMP" + "(matricule,, dept)" + " VALUES (?,,?)"); ps.setint(1, matricule); // Une seule instruction pour le département ps.setobject(8, dept); R. Grin JDBC et relationnel-objet page 21 R. Grin JDBC et relationnel-objet page 22 Sans utilisation de la Map On peut aussi lire une valeur d'un type structuré sans devoir implémenter l interface SQLData ni utiliser la Map qui fait la correspondance entre les classes Java et les types structurés Dans ce cas, on doit lire colonne par colonne en utilisant l interface java.sql.struct Lecture sans utiliser la Map ResultSet rset = stmt.executequery("select * FROM emp"); while (rset.next()) { Struct struct = (Struct)rset.getObject("DEPT"); Object[] valeurs = struct.getattributes(); System.out.println("Lieu du dept : " + valeurs[2]); 3 ème champ R. Grin JDBC et relationnel-objet page 23 R. Grin JDBC et relationnel-objet page 24 4

5 Références en SQL 3 Le processus de normalisation conduit à éclater les données en plusieurs tables Lorsque l on veut retrouver des informations, on doit alors souvent effectuer des jointures, par exemple pour savoir dans quelle ville les employés travaillent En SQL3 on peut le faire sans que cela ne nécessite de jointure En effet, SQL3 permet de manipuler les références à une information Nouveau type de table SQL 3 Si on veut pouvoir référencer les lignes d'une table T dans une autre table, il faut créer cette table T à partir d'un type structuré Par exemple, à partir du type structuré dept_type, on peut créer la table dept : create table dept of departement_type ( constraint pk_dept primary key dept) R. Grin JDBC et relationnel-objet page 25 R. Grin JDBC et relationnel-objet page 26 Utilisation des références dans la définition d une table create table emp ( matr matricule constraint pkemp primary key, nome varchar(15), dept ref departement_type ) Récupération d une référence On peut récupérer une référence grâce à la méthode getref Si on a une référence, il est possible de l utiliser pour interroger une table qui contient une référence du même type en utilisant setref R. Grin JDBC et relationnel-objet page 27 R. Grin JDBC et relationnel-objet page 28 Récupération d une référence java.sql.ref refdept; ResultSet rset1 = stmt.executequery( "SELECT dept from emp " + "where matricule = 105"); if (rset1.next()) { refdept = rset1.getref("dept"); if (! rset1.wasnull()) {... R. Grin JDBC et relationnel-objet page 29 Utilisation d une référence java.sql.ref refdept;... // Récupère une valeur pour refdept PreparedStatement ps = conn.preparestatement( "SELECT * FROM emp" + " WHERE REF(dept) =?"); ps.setref(1, refdept); ResultSet rset2 = ps.executequery(); while (rset2.next()) { System.out.println(rset2.getString("nom") R. Grin JDBC et relationnel-objet page 30 5

6 Utilisation d une référence (2) Si on a une référence, le moyen le plus simple pour récupérer l objet référencé est d utiliser la méthode getobject() de Ref R. Grin JDBC et relationnel-objet page 31 deref Il est souvent plus simple d utiliser une requête SQL modifiée pour travailler directement avec l objet référencé Rappel : n deref(référence) permet d obtenir un objet dont on a la référence n La notation pointée (ou la variante syntaxique «->» selon les SGBD) permet de récupérer facilement les valeurs d un objet pointé : dept.lieu R. Grin JDBC et relationnel-objet page 32 Exemple d utilisation d une référence ResultSet rset = stmt.executequery("select dept FROM employe"); while (rset.next()) { Ref refdept = rset.getref("dept"); if(refdept!= null) { Struct struct = (Struct)refDept.getObject(); Object[] val = struct3.getattributes(); String lieudept = (String)val[2];... R. Grin JDBC et relationnel-objet page 33 6

Bases de données Cours 7 : Modèle relationnel-objet

Bases de données Cours 7 : Modèle relationnel-objet -relationnel Cours 7 : Modèle relationnel-objet ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univ-mrs.fr http://pages-perso.esil.univmed.fr/ papini/ -relationnel Plan du cours 1 Introduction 2

Plus en détail

Paradigme relationnel-objet. Hiver 2011 C. Desrosiers

Paradigme relationnel-objet. Hiver 2011 C. Desrosiers LOG660 - Bases de données de haute performance Paradigme relationnel-objet Hiver 2011 C. Desrosiers Département de génie logiciel et des TI Le modèle relationnel-objet (OR Ajoute quelques notions au modèle

Plus en détail

Interface Java Oracle : JDBC

Interface Java Oracle : JDBC Interface Java Oracle : JDBC Christine Bonnet Sommaire Démarche globale JDBC --- 6 Accès s en consultation --- 9 Accès s en modification --- 13 Ordres dynamiques --- 19 Procédures stockées --- 24 I-2 Christine

Plus en détail

Mapping Objet/Relationnel

Mapping Objet/Relationnel Mapping Objet/Relationnel I. Mougenot (isabelle.mougenot@univ-montp2.fr) Faculté des Sciences Université Montpellier 2 2014 Mougenot (UM2) FMIN362 Cours2 2014 1 / 14 Les limites du relationnel 1 Première

Plus en détail

Programmation orientée objet en langage JAVA

Programmation orientée objet en langage JAVA Programmation orientée objet en langage JAVA Connexion à une base de données avec JDBC Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX

Plus en détail

Module MABD Master Informatique Spécialité IAD. Cours 3 Modèle objet-relationnel et SQL3

Module MABD Master Informatique Spécialité IAD. Cours 3 Modèle objet-relationnel et SQL3 Module MABD Master Informatique Spécialité IAD Cours 3 Modèle objet-relationnel et SQL3 1 L'objet-relationnel Relationnel (tables, attributs, domaine, clé) + Objet (collections, identifiants, héritage,

Plus en détail

Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO DAO. Principe de base. Utilité des DTOs. Le modèle de conception DTO (Data Transfer Object)

Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO DAO. Principe de base. Utilité des DTOs. Le modèle de conception DTO (Data Transfer Object) Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO Ce cours présente des modèles de conception utilisés pour effectuer la persistance des objets Université de Nice Sophia-Antipolis Version 1.4 30/8/07

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 6 : JDBC : ou comment lier ORACLE avec Java 1ère partie Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Introduction 2 les étapes de la connexion

Plus en détail

Licence Professionnelle Développeur Web Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque (Philippe.Genoud@imag.fr)

Licence Professionnelle Développeur Web Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque (Philippe.Genoud@imag.fr) Grenoble 1 IMA Informatique & Mathématiques Appliquées UNIVERSITE JOSEPH FOURIER Sciences, Technologie, Médecine Licence Professionnelle Développeur Web Programmation Orientée Objets Gestion de comptes

Plus en détail

Programmation orientée objet en langage JAVA

Programmation orientée objet en langage JAVA Connexion à une base de données avec JDBC Programmation orientée objet en langage JAVA Connexion à une base de données avec JDBC Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe

Plus en détail

1/28 XML. I XML = extensible markup language. I Langage de description de documents (semi)-structurés, utilisant des.

1/28 XML. I XML = extensible markup language. I Langage de description de documents (semi)-structurés, utilisant des. 1/28 2/28 Anne-Cécile Caron Master MIAGE - BDA 1er trimestre 2013-2014 XML I XML = extensible markup language I Langage de description de documents (semi-structurés, utilisant des balises

Plus en détail

Introduction. Correspondance Objet - Relationnel. Présupposé. Quelques problèmes du passage Relationnel Objet. 2 paradigmes

Introduction. Correspondance Objet - Relationnel. Présupposé. Quelques problèmes du passage Relationnel Objet. 2 paradigmes Introduction Correspondance Objet - Relationnel Université de Nice Sophia-Antipolis Version 1.0.1 15/9/07 Richard Grin Ce cours explique les problèmes de base qui se posent quand on veut faire correspondre

Plus en détail

Introduction à JDBC. Accès aux bases de données en Java

Introduction à JDBC. Accès aux bases de données en Java Introduction à JDBC Accès aux bases de données en Java Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Introduction JDBC : Java Data Base Connectivity

Plus en détail

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES?

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? BASE DE DONNÉES OBJET Virginie Sans virginie.sans@irisa.fr A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? Stockage des informations : sur un support informatique pendant une longue période de taille importante accès

Plus en détail

PL/SQL. Pourquoi PL/SQL? Introduction. Principales caractéristiques de PL/SQL. Utilisation de PL/SQL

PL/SQL. Pourquoi PL/SQL? Introduction. Principales caractéristiques de PL/SQL. Utilisation de PL/SQL PL/SQL Avertissement : cette partie du cours n est qu un survol du langage PL/SQL, utile pour écrire des procédures stockées simples Elle laisse de côté de nombreuses fonctionnalités du langage Université

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

Bases de données orientées objets SGBD relationnels-objets un exemple : ORACLE

Bases de données orientées objets SGBD relationnels-objets un exemple : ORACLE Bases de données orientées objets SGBD relationnels-objets un exemple : ORACLE SQL3 - SQL3 = SQL2 pour BD relationnelles+ des extensions orienté-objet multi-media spatial Séries temporelles - Ce chapitre

Plus en détail

Bases de données et sites WEB Cours 3 : SQL3 Langage

Bases de données et sites WEB Cours 3 : SQL3 Langage Bases de données et sites WEB Cours 3 : SQL3 Langage 1 Plan Références Requêtes simples Expressions de chemin Appels de fonctions et d opérateurs Création d instances Opérations sur les collections 2 Références

Plus en détail

Application BdD et JDBC. Introduction 1/28. I Dans tout les cas, une seule problématique. I Quelques alternatives :

Application BdD et JDBC. Introduction 1/28. I Dans tout les cas, une seule problématique. I Quelques alternatives : ntroduction 1/28 2/28 Anne-Cécile Caron Licence MAGE - Bases de Données 2013-2014 Application base de données Pour le développeur : Quel est l environnement? type de client (mode client serveur, intranet,...)

Plus en détail

Java DataBaseConnectivity

Java DataBaseConnectivity Java DataBaseConnectivity JDBC JDBC est une API Java (ensemble de classes et d interfaces défini par SUN et les acteurs du domaine des SGBD) permettant d accéder aux bases de données à l aide du langage

Plus en détail

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL ENT - Clé sql2009 BD - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1 Insertion dans une relation Pour insérer un tuple dans une relation: insert into Sailors

Plus en détail

Modification des données stockées dans une base. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3. Exemple. Insertion. Insertion utilisant une requête

Modification des données stockées dans une base. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3. Exemple. Insertion. Insertion utilisant une requête Modification des données stockées dans une base LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3 E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr http ://liris.cnrs.fr/ ecoquery La modification s effectue par

Plus en détail

Plan. Tableaux. Utilité. Définition. Exemples. Déclaration d un tableau

Plan. Tableaux. Utilité. Définition. Exemples. Déclaration d un tableau Plan Tableaux Université de Nice - Sophia Antipolis Richard Grin Version 1.0.4 25/11/10 Définition Déclaration d un tableau Création d un tableau Utilisation d un dun tableau Tableau des paramètres de

Plus en détail

Gestion des transactions

Gestion des transactions 8 Gestion des transactions Au sommaire de ce chapitre U Problèmes associés à la gestion des transactions U Choisir une implémentation de gestionnaire de transactions U Gérer les transactions par programmation

Plus en détail

Bases de données objet 1

Bases de données objet 1 Bases de données objet Les types utilisés dans les BDO sont les types standards existant dans les BD classiques : VARCHAR, NUMBER les types «distincts» : définis par le concepteur de la base pour distinguer

Plus en détail

1/24. I On peut toujours faire du relationnel : enrichissement de SQL2. Introduction 3/24 SGBDOO

1/24. I On peut toujours faire du relationnel : enrichissement de SQL2. Introduction 3/24 SGBDOO ntroduction 1/24 2/24 Anne-Cécile Caron Master MAGE - BDA 1er trimestre 2013-2014 La norme SQL 3 aussi appelée SQL 99 Extension du modèle relationnel à l objet nécessité de structures de données plus sophistiquées

Plus en détail

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES?

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? BASE DE DONNÉES OBJET Virginie Sans virginie.sans@irisa.fr A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? Stockage des informations : sur un support informatique pendant une longue période de taille importante accès

Plus en détail

625 Programmation JDBC INTRODUCTION ARCHITECTURES

625 Programmation JDBC INTRODUCTION ARCHITECTURES 625 Programmation JDBC INTRODUCTION API (Framework) permettant d'accéder virtuellement à toute source de données tabulaire ; respecte la philosophie de la plate-forme Java: Write once, run everywhere ;

Plus en détail

Java Avancé - Cours 1

Java Avancé - Cours 1 Java avancé - cours 1 1/8 Java Avancé - Cours 1 Plan 1 Recevoir et émettre des données simples 1 1.1 Comment récupérer une page Web.......................................... 1 1.2 Socket : l objet qui

Plus en détail

Programmation d application Bases de données avec Java

Programmation d application Bases de données avec Java Plan du document Programmation d application Bases de données avec Java INT Problématique slide 3 Correspondance diagramme de classe slide 4 UML vers schéma relationnel Programmation BD avec JDBC slide

Plus en détail

OpenPaaS Le réseau social d'entreprise

OpenPaaS Le réseau social d'entreprise OpenPaaS Le réseau social d'entreprise Spécification des API datastore SP L2.3.1 Diffusion : Institut MinesTélécom, Télécom SudParis 1 / 12 1OpenPaaS DataBase API : ODBAPI...3 1.1Comparaison des concepts...3

Plus en détail

Modèle objet - relationnel SQL99. Introduction. Pourquoi étendre le modèle relationnel? (1) Modèle objet-relationnel

Modèle objet - relationnel SQL99. Introduction. Pourquoi étendre le modèle relationnel? (1) Modèle objet-relationnel Modèle objet - relationnel SQL99 Introduction Université de Nice Sophia-Antipolis Version 1.0.2 5/11/11 Richard Grin R. Grin Objet-relationnel page 2 Modèle objet-relationnel Le modèle objet-relationnel

Plus en détail

Faculté I&C, Claude Petitpierre, André Maurer. Bases de données. SQL (Structured Query Language)

Faculté I&C, Claude Petitpierre, André Maurer. Bases de données. SQL (Structured Query Language) Bases de données SQL (Structured Query Language) Une base de données contient des tables idv region cepage annee Lavaux chasselas 2005 Chianti sangiovese 2002 2 Bourgogne pinot noir 2000 Le nom et le type

Plus en détail

625 Programmation JDBC LES PRINCIPALES CLASSES ET LEUR EMPLOI INTRODUCTION ARCHITECTURES. Connection. Statement instruction

625 Programmation JDBC LES PRINCIPALES CLASSES ET LEUR EMPLOI INTRODUCTION ARCHITECTURES. Connection. Statement instruction 625 Programmation INTRODUCTION JDBC API (Framework) permettant d'accéder virtuellement à toute source de données tabulaire ; respecte la philosophie de la plate-forme Java: Write once, run everywhere ;

Plus en détail

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige.

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige. : JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java Michel Bonjour http://cuiwww.unige.ch/~bonjour Plan JDBC: API bas niveau pour l accès aux BD (SQL) - Introduction - JDBC et : Java, ODBC, SQL

Plus en détail

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Objets d une base de données Dans un schéma Tables, vues Index, clusters, séquences, synonymes Packages, procédures, fonctions, déclencheurs

Plus en détail

8. Java et les bases de données. Olivier Curé - UMLV [page 206 ]

8. Java et les bases de données. Olivier Curé - UMLV [page 206 ] 8. Java et les bases de données Olivier Curé - UMLV [page 206 ] Java et les BD Plusieurs manières d'écrire du code Java accédant à une BD: Statement Level Interface (SLI) Solutions : SQLJ (SQL92) Call

Plus en détail

Bases de données et sites WEB Cours 2 : SQL3 Modèle

Bases de données et sites WEB Cours 2 : SQL3 Modèle Bases de données et sites WEB Cours 2 : SQL3 Modèle 1 Plan Insuffisances du modèle relationnel Concepts objet Modèle Objet-relationnel et SQL3 2 Insuffisances du modèle relationnel Opérations séparées

Plus en détail

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role IFT7 Programmation Serveur Web avec PHP Introduction à MySQL Base de donnée relationnelle Une base de données relationnelle est composée de plusieurs tables possédant des relations logiques (théorie des

Plus en détail

CREATION WEB DYNAMIQUE

CREATION WEB DYNAMIQUE CREATION WEB DYNAMIQUE IV ) MySQL IV-1 ) Introduction MYSQL dérive directement de SQL (Structured Query Language) qui est un langage de requêtes vers les bases de données relationnelles. Le serveur de

Plus en détail

Licence Professionnelle TAI Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque (Philippe.Genoud@imag.fr)

Licence Professionnelle TAI Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque (Philippe.Genoud@imag.fr) Grenoble 1 IMA Informatique & Mathématiques Appliquées UNIVERSITE JOSEPH FOURIER Sciences, Technologie, Médecine Licence Professionnelle TAI Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque (Philippe.Genoud@imag.fr)

Plus en détail

Accès aux bases de données

Accès aux bases de données 13 Accès aux bases de données Les bases de données fournissent un mécanisme de stockage persistant pour les données d application et dans bien des cas, elles sont essentielles au fonctionnement des applications.

Plus en détail

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données ORACLE SQL LDD Langage de définition de données Le langage SQL (Structured Query Language) SQL a été normalisé par l ANSI puis par l ISO depuis 1986 sous ses différents aspects : LDD : définition des données

Plus en détail

Secteur Tertiaire Informatique Filière étude - développement. Accueil. Apprentissage. Période en entreprise. Evaluation.

Secteur Tertiaire Informatique Filière étude - développement. Accueil. Apprentissage. Période en entreprise. Evaluation. Secteur Tertiaire Informatique Filière étude - développement Activité «Développer la persistance des données» PL / SQL: Mise à jour des données Accueil Apprentissage Période en entreprise Evaluation Code

Plus en détail

I4 : Bases de Données

I4 : Bases de Données I4 : Bases de Données Passage de UML au modèle relationnel Georges LOUIS Département Réseaux et Télécommunications Université de La Rochelle Module I4 2008-2009 1 G.Louis Sommaire 1 Des classes aux tables

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données Cours 3. : Le langage SQL Vincent Martin email : vincent.martin@univ-tln.fr page personnelle : http://lsis.univ-tln.fr/~martin/ Master 1. LLC Université du Sud Toulon

Plus en détail

Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données

Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données JDBC L3 Informatique Emmanuel Waller, LRI, Orsay Université Paris Sud le mode programme JDBC JDBC : qu'est ce que c'est? Avantages? devant

Plus en détail

Sommaire. I4 : Bases de Données. Rappel : les tables. Rappel : le modèle relationnel. Des classes aux tables. Passage de UML au modèle relationnel

Sommaire. I4 : Bases de Données. Rappel : les tables. Rappel : le modèle relationnel. Des classes aux tables. Passage de UML au modèle relationnel Sommaire I4 : Bases de Données Passage de UML au modèle relationnel Georges LOUIS Département Réseaux et Télécommunications Université de La Rochelle Module I4 2008-2009 Peupler les tables 1 G.Louis 2

Plus en détail

Architectures n-tiers et applications Web Outils Java et applications Web Servlets État d un servlet Les JSP Accès aux BD avec servlets Conception

Architectures n-tiers et applications Web Outils Java et applications Web Servlets État d un servlet Les JSP Accès aux BD avec servlets Conception Plan 231 Architectures n-tiers et applications Web Outils Java et applications Web Servlets État d un servlet Les JSP Accès aux BD avec servlets Conception JDBC - Rappels 232 JDBC: API qui permet de stocker,

Plus en détail

Tp2 Emacs Développement Web

Tp2 Emacs Développement Web Tp2 Emacs Développement Web Les indications ci-dessous donnent les grandes lignes du développement. 1/ Evenement Ajax Jquery: Le code javascript jquery suivant permet d afficher un message dans un span

Plus en détail

Java et les bases de données

Java et les bases de données Java et les bases de données Introduction Application Java? Base de données Besoin d'un framework permettant l'accès aux bases de données (SQL) dans un programme Java : - Indépendamment du type de la base

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 8 : JDBC : ou comment lier ORACLE avec Java 3ème partie Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Appel aux procédures et aux fonctions stockées

Plus en détail

Java EE Approfondi - Cours 2. Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique»

Java EE Approfondi - Cours 2. Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique» Java EE Approfondi - Cours 2 Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique» Présentation Lier l'orienté objet et la base de données relationnelle peut être lourd et consommateur en temps.

Plus en détail

TP Programmation Java / JDBC / Oracle

TP Programmation Java / JDBC / Oracle TP Programmation Java / JDBC / Oracle 1. Connectivité avec une base de données Oracle au travers de l interface JDBC L interface de programmation (API) JDBC (Java DataBase Connectivity) est une librairie

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD 1 SQL : Introduction SQL : Structured Query Langage langage de gestion de bases de donn ees relationnelles pour Définir les données (LDD) interroger

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

TP SPRING. https ://lipn.univ-paris13.fr/ fortier/enseignement/spring/tp/

TP SPRING. https ://lipn.univ-paris13.fr/ fortier/enseignement/spring/tp/ Institut Galilée Année 2015-2016 TP SPRING Programmation et Logiciels sûrs Master 2 PLS Résumé L objectif de ce TP est d être capable de réaliser une application Java de gestion de location de véhicules,voiture

Plus en détail

Bases de Données. SQL: Définition

Bases de Données. SQL: Définition Université Mohammed V- Agdal Ecole Mohammadia d'ingénieurs Rabat Bases de Données Mr N.EL FADDOULI 2014-2015 SQL: Définition Structured Query Langage(SQL): - Langage g de base dans les SGBD - Langage de

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 11 : Les tables comme objets (3ème partie) Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Tables objet Rappels Exemple d insertion Sélection 2 Vues

Plus en détail

Types d applications pour la persistance. Outils de développement. Base de données préexistante? 3 modèles. Variantes avec passerelles

Types d applications pour la persistance. Outils de développement. Base de données préexistante? 3 modèles. Variantes avec passerelles Types d applications pour la persistance Université de Nice Sophia-Antipolis Version 0.9 28/8/07 Richard Grin Toutes les applications n ont pas une complexité qui nécessite une architecture n- tiers Ce

Plus en détail

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT Nom Prénom Promotion Date Buhl Damien Année 1 Groupe 2 21 Janvier 2007 CER Prosit n 22 Mots-Clés : - Requête/Langage SQL Le langage SQL (Structured Query Language) est un langage de requêtes, il permet

Plus en détail

Présentation Etapes dans le traitement d une requête d accès aux. Exemple. Contact: nadiri@najasoft.com (Décembre 2005)

Présentation Etapes dans le traitement d une requête d accès aux. Exemple. Contact: nadiri@najasoft.com (Décembre 2005) JDBC API Présentation Etapes dans le traitement d une requête d accès aux données JDBC. Exemple Contact: nadiri@najasoft.com (Décembre 2005) Présentation L API JDBC est composée de deux Packages java.sql

Plus en détail

1- Créer notre DatabaseHelper, enfant de SQLiteOpenHelper (permet de créer nos tables) 2- Créer notre Model qui contiendra les requêtes

1- Créer notre DatabaseHelper, enfant de SQLiteOpenHelper (permet de créer nos tables) 2- Créer notre Model qui contiendra les requêtes B53 Android SQLite SQLite est intégrée au moteur d exécution d Android. Il s agit d un SGBD très apprécié car il fournit une interface SQL tout en nécessitant un minimum de mémoire et en fournissant une

Plus en détail

Patrons de conceptions problème solution Design Patterns GoF

Patrons de conceptions problème solution Design Patterns GoF - Patrons de conceptions pour la programmation orientée objet - Chaque problème de programmation = déjà rencontré par d autres informaticiens - Une solution existe généralement parmi les Design Patterns

Plus en détail

Les triggers. Introduction 1/18. Objectifs. I Utiliser à bon escient le paramétrage des triggers :

Les triggers. Introduction 1/18. Objectifs. I Utiliser à bon escient le paramétrage des triggers : 1/18 2/18 Anne-Cécile Caron Licence MIAGE - Bases de Données 2015-2016 Objectifs Après ce cours, les TD et TP correspondants, vous devez être capables de I Ecrire en PL/SQL des triggers liés aux tables.

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Système de Gestion de Bases de Données Une base de données est un ensemble de données mémorisé par un ordinateur, organisé selon un modèle et accessible à de nombreuses

Plus en détail

GeOxygene : travaux pratiques Exercices pour la version PostGIS version 1.2

GeOxygene : travaux pratiques Exercices pour la version PostGIS version 1.2 Institut Géographique National Laboratoire COGIT GeOxygene : travaux pratiques Exercices pour la version PostGIS version 1.2 28 février 2007 Eric Grosso Résumé : Ce document a pour but de comprendre GeOxygene

Plus en détail

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron Le langage SQL (première partie) 1 Plan Le S.G.B.D. postgres Le langage SQL Langage de manipulation de données Langage de requêtes 2 Quelques mots sur Postgres (1/2) Travaux de Stonebraker (Univ. Berkeley)

Plus en détail

La persistance des données dans les applications : DAO, JPA, Hibernate... COMPIL 2010 francois.jannin@inp-toulouse.fr 1

La persistance des données dans les applications : DAO, JPA, Hibernate... COMPIL 2010 francois.jannin@inp-toulouse.fr 1 La persistance des données dans les applications : DAO, JPA, Hibernate... COMPIL 2010 francois.jannin@inp-toulouse.fr 1 Plan 1. Généralités sur la persistance des données dans les applications 2. La connection

Plus en détail

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion III.1- Définition de schémas Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion RAPPELS Contraintes d intégrité sous Oracle Notion de vue Typage des attributs Contrainte d intégrité Intra-relation

Plus en détail

Sauvegarder ses données sous Android :! SharedPreferences, SQLite, Files

Sauvegarder ses données sous Android :! SharedPreferences, SQLite, Files Sauvegarder ses données sous Android : SharedPreferences, SQLite, Files Jean-Ferdinand Susini Maître de conférences au CNAM Sources : Wikipedia, developper.android.com Paris, 05/06/2014 Les SharedPreferences

Plus en détail

Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer. L3 Pro Informatique 2010-2011

Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer. L3 Pro Informatique 2010-2011 1 / 32 Développement Web - JDBC Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer L3 Pro Informatique 2010-2011 2 / 32 Plan Plan 1 Préambule 2 Utilisation de

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Module B210 Bases de données relationnelles Travaux pratiques TP avec Oracle XE TP avec MySQL Gérard-Michel Cochard Travaux Pratiques avec Oracle XE Contenu : 1 - Installation et prise en main 2 - Un exemple

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 5 : PL/SQL : ou comment faire plus avec ORACLE 3ème partie Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Curseurs et mise à jour 2 Paquetages Definition

Plus en détail

Java et les bases de données

Java et les bases de données Michel Bonjour http://cuiwww.unige.ch/~bonjour CENTRE UNIVERSITAIRE D INFORMATIQUE UNIVERSITE DE GENEVE Plan Introduction JDBC: API SQL pour Java - JDBC, Java, ODBC, SQL - Architecture, interfaces, exemples

Plus en détail

Hala Skaf-Molli. Nancy-Université skaf@loria.fr 14 mai 2007

Hala Skaf-Molli. Nancy-Université skaf@loria.fr 14 mai 2007 Bases de données avancées Hala Skaf-Molli Maître de Conférence Nancy-Université skaf@loria.fr 14 mai 2007 1 Introduction Dans ce cours, nous allons étudier les bases de données Orienté objets, bases de

Plus en détail

XML et Bases de données. XMLType Oracle XML DB

XML et Bases de données. XMLType Oracle XML DB Oracle XML DB Oracle XML DB Depuis la version 9i et de façon enrichie dans la version 10g, Oracle propose des outils pour gérer des documents XML Depuis la 10g il n'y a plus d'extraction car auparavant

Plus en détail

T.P. 3 Base de données, JDBC et Mapping Objet-relationnel

T.P. 3 Base de données, JDBC et Mapping Objet-relationnel EPITA Ala Eddine BEN SALEM App-Ing2 J2EE T.P. 3 Base de données, JDBC et Mapping Objet-relationnel L'objectif de ce TP est de vous faire pratiquer l'api JDBC qui permet d'accéder à une base de données

Plus en détail

Cours PL/SQL. Cours PL/SQL. E.Coquery. emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr

Cours PL/SQL. Cours PL/SQL. E.Coquery. emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr Cours PL/SQL E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr Programmation au sein du SGBD Pourquoi? Les contraintes prédéfinies ne sont pas toujours suffisantes. Exemple : tout nouveau prix pour un CD doit avoir

Plus en détail

Application web de gestion de comptes en banques

Application web de gestion de comptes en banques Application web de gestion de comptes en banques Objectif Réaliser une application Web permettant à un client de gérer ses comptes en banque Diagramme de cas d'utilisation 1 Les cas d'utilisation Connexion

Plus en détail

«Anatomie» d une application web Servlets - JDBC

«Anatomie» d une application web Servlets - JDBC «Anatomie» d une application web Servlets - JDBC Patrick REIGNIER - Philippe GENOUDUJF Février 2005 1 L application histogramme de notes HistoServlet HistoServlet HistogramModel HistogramModel (objet (objet

Plus en détail

Bases de Données Relationnelles. SQL Le langage de définition des données de SQL

Bases de Données Relationnelles. SQL Le langage de définition des données de SQL Bases de Données Relationnelles SQL Le langage de définition des données de SQL Introduction SQL : Structured Query Language SQL est normalisé SQL 2: adopté (SQL 92) SQL 3: adopté (SQL 99) Standard d'accès

Plus en détail

Plan. Bases de données. Cours 1 : Généralités & rappels. But du cours. Organisation du cours. Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année

Plan. Bases de données. Cours 1 : Généralités & rappels. But du cours. Organisation du cours. Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année Plan Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 1 : Généralités & rappels 1.1 Avant-propos 1.2 Algèbre relationnelle kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn 2/18 But du cours Organisation

Plus en détail

Bases de données. Jean-Yves Antoine. VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr. L3 S&T mention Informatique

Bases de données. Jean-Yves Antoine. VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr. L3 S&T mention Informatique Bases de données Jean-Yves Antoine VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr L3 S&T mention Informatique Bases de Données IUP Vannes, UBS J.Y. Antoine 1 Bases de données SGBD

Plus en détail

SQL (suite) Manipulation: CRUD Insertion, Suppression, mise à jour, lecture Triggers Vues. Bases de données

SQL (suite) Manipulation: CRUD Insertion, Suppression, mise à jour, lecture Triggers Vues. Bases de données SQL (suite) Manipulation: CRUD Insertion, Suppression, mise à jour, lecture Triggers Vues Manipulation CRUD INSERT INTO (Create) pour insérer des tuple SELECT FROM (Read) pour lire des tuples UPDATE (Update)

Plus en détail

Module FMIN358 Technologies du Web : PHP objet et couches d accès aux bases de données

Module FMIN358 Technologies du Web : PHP objet et couches d accès aux bases de données Module FMIN358 Technologies du Web : PHP objet et couches d accès aux bases de données 1. Exploiter une couche métier objet PHP prend en charge certains des grands principes du paradigme objet (héritage,

Plus en détail

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire cterrier.com 1/14 04/03/2008 Informatique Initiation aux requêtes SQL Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

SQL Description des données : création, insertion, mise à jour. Définition des données. BD4 A.D., S.B., F.C., N. G. de R.

SQL Description des données : création, insertion, mise à jour. Définition des données. BD4 A.D., S.B., F.C., N. G. de R. SQL Description des données : création, insertion, mise à jour BD4 AD, SB, FC, N G de R Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Mars 2015 BD4 (Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) SQL 1/21

Plus en détail

Chapitre 7 Le Langage de Définition de Données

Chapitre 7 Le Langage de Définition de Données Chapitre 7 Le Langage de Définition de Données Jusque là, nous avons réalisé toutes les interrogations possibles sur les données, sans pour autant savoir comment gérer leurs structures. Dans ce chapitre,

Plus en détail

JDBC avancé. Plan de cette partie. Génération de clés. Génération automatique de clés et JDBC. Une situation courante. Récupération des clés générées

JDBC avancé. Plan de cette partie. Génération de clés. Génération automatique de clés et JDBC. Une situation courante. Récupération des clés générées Plan de cette partie JDBC avancé Université de Nice - Sophia Antipolis Version 1.15.6 11/10/11 Richard Grin Génération des clés ResultSet «avancé» RowSet Regrouper les modifications Types de données SQL

Plus en détail

COURS : ENJEUX DE LA DOCUMENTATION ET PRATIQUES DOCUMENTAIRES EC 3 : N 3

COURS : ENJEUX DE LA DOCUMENTATION ET PRATIQUES DOCUMENTAIRES EC 3 : N 3 COURS : ENJEUX DE LA DOCUMENTATION ET PRATIQUES DOCUMENTAIRES EC 3 : N 3 Logiciels documentaires Par : Sahbi SIDHOM MCF.Université de Lorraine & Lab. LORIA / KIWI Cours en ligne : www.loria.fr/~ssidhom/

Plus en détail

Création de base de données en SQL - exercices dans le cadre du cours à l'ibis. Sébastien Clément, avril 2011

Création de base de données en SQL - exercices dans le cadre du cours à l'ibis. Sébastien Clément, avril 2011 Création de base de données en SQL - exercices dans le cadre du cours à l'ibis. Sébastien Clément, avril 2011 Interface Web PhpPgAdmin: permet de faire des requêtes SQL ( 1 commandes) permet de visualiser

Plus en détail

Bases de données (SQL)

Bases de données (SQL) Bases de données (SQL) Skander Zannad et Judicaël Courant 2014-03-26 1 Le modèle logique (MLD) On a représenté des données par des tables. Par exemple, pour les films : The good, the Bad and the Ugly 1966

Plus en détail

PHP. Bertrand Estellon. 26 avril 2012. Aix-Marseille Université. Bertrand Estellon (AMU) PHP 26 avril 2012 1 / 214

PHP. Bertrand Estellon. 26 avril 2012. Aix-Marseille Université. Bertrand Estellon (AMU) PHP 26 avril 2012 1 / 214 PHP Bertrand Estellon Aix-Marseille Université 26 avril 2012 Bertrand Estellon (AMU) PHP 26 avril 2012 1 / 214 SQLite et PDO Base de données SQLite et PDO SQLite écrit les données relatives à la base dans

Plus en détail

IFT3030 Base de données. Chapitre 6 SQL. Plan du cours

IFT3030 Base de données. Chapitre 6 SQL. Plan du cours IFT3030 Base de données Chapitre 6 SQL Plan du cours Introduction Architecture Modèles de données Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception Fonctions avancées Concepts avancés Modèle des

Plus en détail

Infotronique ITR2 Semaine du 16/02 au 27/02/2009 TP partie 1 Mapping Objet Relationnel Un compte rendu de ce TP est à rendre avant le 27/02/2009.

Infotronique ITR2 Semaine du 16/02 au 27/02/2009 TP partie 1 Mapping Objet Relationnel Un compte rendu de ce TP est à rendre avant le 27/02/2009. Infotronique ITR2 Semaine du 16/02 au 27/02/2009 TP partie 1 Mapping Objet Relationnel Un compte rendu de ce TP est à rendre avant le 27/02/2009. 1 Connexion client serveur JDBC Une connexion JDBC met

Plus en détail

Architecture des systèmes d information répartis

Architecture des systèmes d information répartis Architecture des systèmes d information répartis Cours 2 : servlets et BD, EJB Sorina Ionica 1 JDBC Architecture multicouche J2EE Couche client Conteneur d'applet Applet Couche Web Conteneur Web J2EE Couche

Plus en détail

Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD)

Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD) Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD) Chantal Reynaud Université Paris X - Nanterre UFR SEGMI - IUP MIAGE Cours de Systèmes de Gestion de Données Licence MIAGE 2003/2004 1 Plan I. Langage

Plus en détail

Travaux Pratiques : Connexion et accès à la Base De Données

Travaux Pratiques : Connexion et accès à la Base De Données MODULE : Intégration des données Professeur : Mr Tallard Travaux Pratiques : Connexion et accès à la Base De Données Kamissi MOHAMED Sommaire 1. Présentation de l énoncé... 3 2. Connexion à la base de

Plus en détail