S4C31 DIDACTIQUE DE LA MATERNELLE. Spécificités. ISFEC AUVERGNE Anaïs Boyer Janvier 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "S4C31 DIDACTIQUE DE LA MATERNELLE. Spécificités. ISFEC AUVERGNE Anaïs Boyer Janvier 2013"

Transcription

1 S4C31 DIDACTIQUE DE LA MATERNELLE Spécificités ISFEC AUVERGNE Anaïs Boyer Janvier 2013

2 Vos représentations Individuel Pour vous, qu est-ce être enseignant en maternelle? Quelles spécificités?

3 MISE EN COMMUN Travailler avec l ATSEM Travail en ateliers Objectifs : devenir autonome, socialisation, devenir élève, communiquer Travail de cycle pour établir des progressions Rythme des enfants (sommeil) École non obligatoire Observations permanentes Arts plastiques, visuels très présents Apprentissages ritualisés Temps des apprentissages Sécurité vue le manque d autonomie Répétition Perspective du cycle 2 Communication plus importante aux familles Domaines disciplinaires différents

4 PLAN Des objectifs institutionnels Des spécificités/ retour Un objectif essentiel: le développement du langage oral Des constats Des fonctions Des conduites à développer Des exemples de séances à analyser

5 Des objectifs institutionnels Malgré une pression moins importante mise sur le cadre des programmes, une mise en œuvre des objectifs fixés par les programmes est nécessaire.

6 Les documents de référence Le socle des compétences Le référentiel de compétences des enseignants en maternelle Bulletin officiel n 32 du 3 septembre 2009 Les programmes 2008 Hors-série n 3 du 19 juin 2008 Les horaires Hors-série n 3 du 19 juin 2008 Les repères pour organiser les apprentissages Hors-série n 3 du 19 juin 2008

7 Le socle de compétences issu de L école maternelle et le socle des compétences. A, Prinsaud. IEN 87

8 Socle des compétences 3 missions

9 Une mission éducative

10

11

12 Les programmes 2008 INDIVIDUEL ( 5 min) Repérer dans le document Hors-série n 3 du 19 juin 2008 quels sont les objectifs de la maternelle???

13 Extrait de l introduction Objectifs Mise en commun «L école maternelle a pour finalité d aider chaque enfant, selon des démarches adaptées, à devenir autonome et à s approprier des connaissances et des compétences afin de réussir au cours préparatoire les apprentissages fondamentaux. L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage oral riche, organisé et compréhensible par l autre. À l école maternelle, l enfant établit des relations avec d autres enfants et avec des adultes. Il exerce ses capacités motrices, sensorielles, affectives, relationnelles et intellectuelles ; il devient progressivement un élève. Il découvre l univers de l écrit.»

14 Spécificités/ RETOUR L acquisition du langage oral est une priorité «Le langage oral est le pivot de la maternelle. Hors-série n 3 du 19 juin 2008»

15 Extrait Bulletin officiel n 32 du 3 septembre 2009 L'objectif essentiel de l'école maternelle est l'acquisition d'un langage oral riche, organisé et compréhensible par l'autre. S'approprier le langage, pivot des apprentissages de l'école maternelle : - échanger, s'exprimer, - comprendre, L'école maternelle a un rôle essentiel dans le repérage et la prévention des déficiences ou des troubles, rôle qu'elle doit assumer pleinement, en particulier pour les troubles spécifiques du langage.

16 Document d observation PES C 2 MAÎTRISER LA LANGUE FRANCAISE - Maîtrise des mécanismes d apprentissage du langage en maternelle - Séquences d enseignement de la langue française orale et écrite construites OBSERVATIONS - Repérage des déficiences de langage oral et écrit des élèves - Langage clair, précis et adapté - Documents proposés bien écrits et bien orthographiés

17 Une constat Pas de construction de séquences ou séances de langage d oral spécifiques.

18 Les différentes fonctions du langage Un instrument de structuration de la pensée Un instrument de perception du monde Un instrument de communication

19 Le langage une triple dimension Sociale Psychologique Cognitive

20 Deux versants de la communication Un versant production/ expression Échanger, s exprimer Hors-série n 3 du 19 juin 2008 Un versant réception / compréhension Comprendre Hors-série n 3 du 19 juin 2008

21 2 types de langage à développer Langage en situation Langage d évocation

22 Des temps formels et informels Remarques des enseignants Représentations tenaces Engager un travail réfléchi de l oral «Le langage doit donc être considéré comme un objet d apprentissage pour l enfant» Document accompagnement 2006, p. 11

23 Pédagogie du langage 2 facettes une approche intégrée : le langage n est pas alors l objet sur lequel on travaille mais ce qui progresse de manière naturelle et incidente ; il est le véhicule pour partager découvertes, idées, connaissances, points de vue, émotions, etc., dans la vie et dans les activités scolaires ; des moments structurés où des objectifs ciblés sont travaillés pour eux-mêmes ; on vise alors un apprentissage nouveau, un entraînement, parfois une aide explicite pour surmonter des difficultés.

24 Par groupe (6) Visionnage de vidéos Des situations qui favorisent l apprentissage du langage oral Mettre en lien avec les programmes, 2002, 2008 Identifier les conduites langagières Repérer les connaissances et les capacités Repérer les différentes phases d apprentissage

25 Mise en commun

26 Vers notre prochaine rencontre Vos besoins Des idées Découverte du monde Littérature en cycle 1

Déclinaison du référentiel de compétences des enseignants pour une formation des professeurs des écoles à l exercice en école maternelle.

Déclinaison du référentiel de compétences des enseignants pour une formation des professeurs des écoles à l exercice en école maternelle. Déclinaison du référentiel de compétences des enseignants pour une formation des professeurs des écoles à l exercice en école maternelle. La formation des enseignants à l exercice en école maternelle,

Plus en détail

dans l appropriation des connaissances et des compétences du socle commun BO n 32 du 3 septembre 2009

dans l appropriation des connaissances et des compétences du socle commun BO n 32 du 3 septembre 2009 dans l appropriation des connaissances et des compétences du socle commun BO n 32 du 3 septembre 2009 1 Une pédagogie particulière respectueuse des besoins des jeunes enfants Le même référentiel de compétences

Plus en détail

Thèmes de formations à destination des personnels OGEC

Thèmes de formations à destination des personnels OGEC Thèmes de formations à destination des personnels OGEC Public visé : ASEM, AVS, EVS et tout salarié OGEC AVS / EVS / ASEM : Positionnement et adaptation au poste (programme détaillé en pages suivantes)

Plus en détail

Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique

Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique Plan pour l école primaire Lutte contre l échec scolaire Groupe maternelle IA 16 Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique «L école prend en charge

Plus en détail

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Cadrage général 1. Langue et langage à l école maternelle La langue La langue de l école / La ou les langues de la maison Le langage Le langage de la maison

Plus en détail

Déclinaison du référentiel de compétences des enseignants. pour une formation des professeurs des écoles. à l exercice en école maternelle.

Déclinaison du référentiel de compétences des enseignants. pour une formation des professeurs des écoles. à l exercice en école maternelle. Déclinaison du référentiel de compétences des enseignants pour une formation des professeurs des écoles à l exercice en école maternelle. La formation des enseignants à l exercice en école maternelle,

Plus en détail

Les ateliers en cycle 2. L.Quénet - IEN St Rémy de Provence - Janvier 2012

Les ateliers en cycle 2. L.Quénet - IEN St Rémy de Provence - Janvier 2012 Les ateliers en cycle 2 L.Quénet - IEN St Rémy de Provence - Janvier 2012 Les ateliers : supports d apprentissage 1. L enfant et le jeu 2. Organisation des enseignements 3. L évaluation en cycle 2 4. Des

Plus en détail

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles bilingue - M

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles bilingue - M 0 Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation (MEEF) Mention MEEF premier degré / Parcours professorat des écoles bilingue Objectifs de la formation Le master MEEF, mention premier

Plus en détail

Domaine 3 - Agir, s'exprimer, comprendre à travers les activités artistiques

Domaine 3 - Agir, s'exprimer, comprendre à travers les activités artistiques Domaine 3 - Agir, s'exprimer, comprendre à travers les activités artistiques NB Représente le même volume (17%) d instruction que le domaine 4.1 découvrir les nombres et leurs utilisations Conférence V

Plus en détail

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs PAF 2012/2013 Cahier des déclinaison 1 er degré - département du Doubs N0 : Premiers apprentissages en maternelle. N1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Favoriser les échanges

Plus en détail

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs Cahier des charges 2011 / 2012 - déclinaison 1 er degré - département du Doubs K0 : Premiers apprentissages en maternelle. K1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Maîtriser

Plus en détail

École maternelle. aménagement des espaces, voir p. 26 aménagement du temps (différents temps, )voir p.16

École maternelle. aménagement des espaces, voir p. 26 aménagement du temps (différents temps, )voir p.16 BO n 5 du 12/04/07 HS École maternelle Introduction Une école de plein exercice Responsabilité double : mener à bien les apprentissages du C1 et engager tous les élèves, sans exception, dans la première

Plus en détail

Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir

Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Pôle pédagogique «maternelle» des Vosges avril 2015 Plan 1. Une charte des programmes : les principes

Plus en détail

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ ŒUVRE DES Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. (juillet 2013) Programmes et Socle Commun Lois 2005. Les dispositifs d aide. Interroger le sens et les

Plus en détail

Evaluer à l école maternelle

Evaluer à l école maternelle Evaluer à l école maternelle Programme 2015 pour l école maternelle Une demande institutionnelle Trois objectifs :! Amélioration des apprentissages : - progrès, réussite des élèves! Communication autour

Plus en détail

Agir et s exprimer avec son corps à l école maternelle

Agir et s exprimer avec son corps à l école maternelle Agir et s exprimer avec son corps à l école maternelle M. LENAIN Janvier 2011 Nouvelle grille de lecture des I.O. Juin 2008 Le domaine de l activité physique à l école maternelle est désormais régi par

Plus en détail

Les enjeux majeurs des nouveaux programmes L école maternelle

Les enjeux majeurs des nouveaux programmes L école maternelle Les enjeux majeurs des nouveaux programmes L école maternelle Séminaires interacadémiques des inspecteurs du premier degré Mars/Avril/Mai 2009 Viviane BOUYSSE Inspection générale de l éducation nationale

Plus en détail

COMPAGNON MATHS. Le nouveau manuel du cycle 3

COMPAGNON MATHS. Le nouveau manuel du cycle 3 COMPAGNON MATHS Le nouveau manuel du cycle 3 LES NOUVEAUX PROGRAMMES POUR LA RENTRÉE 2016 CYCLE 3 LE CYCLE DE CONSOLIDATION CHAPITRE 1 LES NOUVEAUX PROGRAMMES Chapitre 1 Les nouveaux programmes Chapitre

Plus en détail

Les nouveaux programmes 2015

Les nouveaux programmes 2015 L'école maternelle Présentation rentrée 2015 Ecole française René Descartes KINSHASA Les nouveaux programmes 2015 UNE ÉCOLE QUI S ADAPTE AUX JEUNES ENFANTS UNE ÉCOLE QUI ORGANISE DES MODALITÉS SPÉCIFIQUES

Plus en détail

ANIMATION PEDAGOGIQUE APPRENDRE A PARLER A L'ECOLE MATERNELLE

ANIMATION PEDAGOGIQUE APPRENDRE A PARLER A L'ECOLE MATERNELLE ANIMATION PEDAGOGIQUE APPRENDRE A PARLER A L'ECOLE MATERNELLE LANGAGE ET PENSEE Le développement du langage et de la pensée sont indissociables et interdépendants. «Sans le soutien du langage, [la pensée]

Plus en détail

Présentation des programmes en EPS

Présentation des programmes en EPS Présentation des programmes en EPS BO N 44 du 26 novembre 2015 Cycle 2 Cycle 3 Cycle 4 www.ac-dijon.fr Formation disciplinaire EPS - Ac Dijon 1 ORGANISATION DES PROGRAMMES PAR CYCLE : 3 VOLETS VOLET 1

Plus en détail

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier Une première approche Modifié par LOI n 2013-595 du 8 juillet 2013 - art. 44 La formation...stimule leur développement sensoriel, moteur, cognitif et social, développe l'estime de soi et des autres et

Plus en détail

FRANÇAIS CLÉS EN MAIN PRÉSENTATION DU MANUEL

FRANÇAIS CLÉS EN MAIN PRÉSENTATION DU MANUEL FRANÇAIS CLÉS EN MAIN PRÉSENTATION DU MANUEL COMMENT CE MANUEL RÉPOND À L ESPRIT DU CYCLE ET À L ESPRIT DES PROGRAMMES? 1 LES PROGRAMMES Les programmes* : «Au cycle 2 les élèves ont le temps d'apprendre

Plus en détail

Raconter des histoires au cycle 3. Leïla DAVID CPC généraliste IEN St Martin de Crau (13) Décembre 2013

Raconter des histoires au cycle 3. Leïla DAVID CPC généraliste IEN St Martin de Crau (13) Décembre 2013 Raconter des histoires au cycle 3 Leïla DAVID CPC généraliste IEN St Martin de Crau (13) Décembre 2013 Plan Instructions officielles Pratiques de classe Enjeux Didactique Activités Les instructions officielles

Plus en détail

123 Construire le nombre en petite section. Catégorie: e-action Durée: 4h30 Parcours à distance Parcours actualisé avec les nouveaux programmes

123 Construire le nombre en petite section. Catégorie: e-action Durée: 4h30 Parcours à distance Parcours actualisé avec les nouveaux programmes 123 Construire le nombre en petite section Catégorie: e-action Durée: 4h30 Parcours à distance Parcours actualisé avec les nouveaux programmes Enjeux du parcours Comprendre les enjeux de l école maternelle

Plus en détail

Enseigner l oral au cycle 2 et l évaluer S TA G E : «E N S E I G N E R L O R A L A U C Y C L E 2» D A K A R 5-7 AV R I L

Enseigner l oral au cycle 2 et l évaluer S TA G E : «E N S E I G N E R L O R A L A U C Y C L E 2» D A K A R 5-7 AV R I L Enseigner l oral au cycle 2 et l évaluer S TA G E : «E N S E I G N E R L O R A L A U C Y C L E 2» D A K A R 5-7 AV R I L 2 0 1 7 Trois types de modalités d évaluation (rappel) Evaluation diagnostique:

Plus en détail

Projet pédagogique de l enseignement communal de Neupré

Projet pédagogique de l enseignement communal de Neupré Projet pédagogique de l enseignement communal de Neupré Voté à l unanimité par le Conseil communal du 24 avril 2008, notre Projet éducatif détermine les grandes finalités de l enseignement communal de

Plus en détail

Référentiel de compétences BEJUNE pour la formation secondaire

Référentiel de compétences BEJUNE pour la formation secondaire C1 Agir en tant que professionnel, interprète critique d objets de savoirs et/ou de culture 1. Manifester une compréhension critique des savoirs à enseigner, afin de permettre aux élèves de se les approprier

Plus en détail

Identité professionnelle

Identité professionnelle 1 Tableau synthèse des compétences professionnelles pour le stagiaire Fondements 1. Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture

Plus en détail

Loi de refondation de juillet 2013

Loi de refondation de juillet 2013 Loi de refondation de juillet 2013 Priorité à l école primaire, priorité à la maternelle Scolarisation des moins de trois ans en priorité en éducation prioritaire et en zone rurale et «+ de maîtres» Nouveaux

Plus en détail

Préparation Concours au Métier de Professeur des Écoles (CoMéPÉ)

Préparation Concours au Métier de Professeur des Écoles (CoMéPÉ) Préparation Concours au Métier de Professeur des Écoles (CoMéPÉ) La formation CoMéPE est une formation continue professionnelle visant à préparer aux épreuves du Concours de Recrutement de Professeur des

Plus en détail

LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT?

LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT? LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT? L aide personnalisée telle que définie dans la circulaire n 2008-082 du 5-06-2008 répond à des principes généraux et des règles

Plus en détail

Organiser le temps scolaire à l école maternelle

Organiser le temps scolaire à l école maternelle Organiser le temps scolaire à l école maternelle Annette Breilloux IEN maternelle 77 Sources : rapport des IG Octobre 2011 «l école maternelle» La réforme des rythmes scolaires Organiser le temps vécu

Plus en détail

Enseigner l Éducation Physique dans le premier degré

Enseigner l Éducation Physique dans le premier degré Enseigner l Éducation Physique dans le premier degré Equipe départementale EPS du Rhône : CPD EPS et CPC EPS Geneviève LAFAY CPC EPS IEN Mions Fredéric DELAY GOYET CPC EPS IEN Meyzieu Ce qui s enseigne

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle (de la PS à la GS)

L évaluation à l école maternelle (de la PS à la GS) L évaluation à l école maternelle (de la PS à la GS) Eléments de clarification au 10.12.2015 En amont du décret En amont de l animation Groupe départemental Landes IEN C. Lebrat / CPD P. Bachelé Refondation

Plus en détail

Des changements en cours dans les pratiques d évaluation des acquis des élèves. Jeudi 08 décembre 2016

Des changements en cours dans les pratiques d évaluation des acquis des élèves. Jeudi 08 décembre 2016 Des changements en cours dans les pratiques d évaluation des acquis des élèves Jeudi 08 décembre 2016 Ordre du Jour Contexte dans lequel les changements dans les pratiques d évaluation des élèves s inscrivent

Plus en détail

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Date de la rencontre : Thème, sujet, besoin, problématique Compétence professionnelle (SEJ 2008, adapté du Mels, 2004 ) Action Rôle ou fonction

Plus en détail

LANGAGE ORAL. Cycles 2/3. Patricia LE TALOUR- DDEC56

LANGAGE ORAL. Cycles 2/3. Patricia LE TALOUR- DDEC56 LANGAGE ORAL Cycles 2/3 Jeu d écoute* Volets fermés C est un exercice de perception de son corps et de concentration. Il prépare à la détente et à l écoute. - Debout, yeux fermés "rentrer chez soi" "fermer

Plus en détail

Référentiel de compétences du professeur des écoles maternelles

Référentiel de compétences du professeur des écoles maternelles Les 10 compétences du professeur (à tous les niveaux d enseignement). 1. agir en fonctionnaire de l État et de façon éthique et responsable ; 2. maîtriser la langue française pour enseigner et communiquer

Plus en détail

Les langages pour penser et communiquer

Les langages pour penser et communiquer Les langages pour penser et communiquer Le domaine des langages fondamentaux est le plus transversal de tous. L élève y acquiert des savoirs et compétences sollicités comme outils de pensée, de communication,

Plus en détail

Guide à l usage des parents

Guide à l usage des parents Votre enfant à l Ecole Maternelle Petites sections - Moyenne section - Grande section Guide à l usage des parents On ne peut donner que deux choses à ses enfants, des racines et des ailes. Association

Plus en détail

Enjeu : parvenir à résoudre des tensions entre une «école du laisser grandir» (proche d une garderie) et une «école primarisée».

Enjeu : parvenir à résoudre des tensions entre une «école du laisser grandir» (proche d une garderie) et une «école primarisée». Une redéfinition de l identité pédagogique de l école maternelle (première partie du texte du programme) en équilibre entre : une approche développementale, centrée sur l enfant, dont le développement

Plus en détail

Contexte : Instructions officielles

Contexte : Instructions officielles Nouveaux programmes de l école élémentaire - 2016 Cadre général des programmes, philosophie, esprit, contexte Brigitte Ventre IEN - 22 juin 2016 Contexte : Instructions officielles Loi n 2013-595 du 8

Plus en détail

Région Rhône-Alpes Auvergne

Région Rhône-Alpes Auvergne Master 1 MEEF, mention 1 er degré, parcours Enseignement «Savoirs et Polyvalence» Semestre 1 (260h 30 ECTS) S1-UE1 S1-UE2 S1-UE3 S1-UE4 S1-UE5 S1-UE6 S1-UE7 UE Maîtrise de la langue et didactique du français

Plus en détail

La priorité à l école primaire

La priorité à l école primaire La priorité à l école primaire L essentiel > Le parcours scolaire d un enfant se joue pour beaucoup dans les premières années. L école primaire est en effet le lieu des apprentissages fondamentaux et donc

Plus en détail

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Bulletin Officiel de l Education Nationale (BOEN) n 43 - p. 3126 du 24/11/1994 REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Extrait de la

Plus en détail

D agir, s exprimer avec son corps ( programmes de 2008 ) à Agir, s exprimer, comprendre à travers l activité physique( programmes 2015)

D agir, s exprimer avec son corps ( programmes de 2008 ) à Agir, s exprimer, comprendre à travers l activité physique( programmes 2015) D agir, s exprimer avec son corps ( programmes de 2008 ) à Agir, s exprimer, comprendre à travers l activité physique( programmes 2015) Les activités physiques sont porteuses de contraintes qui donnent

Plus en détail

05 février 2016 Académie de Nice, Alpes Maritimes, ASH

05 février 2016 Académie de Nice, Alpes Maritimes, ASH 05 février 2016 Académie de Nice, Alpes Maritimes, ASH Certificat d'aptitude Professionnelle pour les Aides spécialisées, les enseignements adaptés et la Scolarisation des élèves en situation de Handicap

Plus en détail

responsable : Hervé GRANDPERRIN, CPC Besançon 3 Nombre de places : 15 places dates : du 05 au 09 décembre 2011 Durée : 4 jours

responsable : Hervé GRANDPERRIN, CPC Besançon 3 Nombre de places : 15 places dates : du 05 au 09 décembre 2011 Durée : 4 jours i01 - Les premières connaissances mathématiques en maternelle : mise en place de situations d'apprentissage i01 - Les premières connaissances mathématiques en maternelle 11D0256001 Premiers apprentissages

Plus en détail

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique Un principe fondamental : Tous les enfants sont capables

Plus en détail

Nouveaux programmes pour l école maternelle : points de vigilance. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Lyon 6 février 2015

Nouveaux programmes pour l école maternelle : points de vigilance. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Lyon 6 février 2015 Nouveaux programmes pour l école maternelle : points de vigilance Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Lyon 6 février 2015 La nouvelle carte d identité de l école maternelle Code

Plus en détail

«L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage oral riche, organisé et compréhensible par l autre.»

«L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage oral riche, organisé et compréhensible par l autre.» Stage maternelle novembre 2011 Jocelyne Douchin «L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage oral riche, organisé et compréhensible par l autre.» «L école maternelle a un

Plus en détail

Les nouveaux programmes de l école maternelle. Pôle Maternelle du Haut-Rhin Avril 2015

Les nouveaux programmes de l école maternelle. Pôle Maternelle du Haut-Rhin Avril 2015 Les nouveaux programmes de l école maternelle Pôle Maternelle du Haut-Rhin Avril 2015 Philosophie et enjeux des nouveaux programmes Des principes Une démarche curriculaire Une prise en compte de l environnement

Plus en détail

Scénarii pour bien démarrer l année Mathématiques

Scénarii pour bien démarrer l année Mathématiques Scénarii pour bien démarrer l année Mathématiques Les IPR de Mathématiques Formation stagiaires : 29 et 30 Août 2013 Mot de bienvenue Parole aux stagiaires Quelles sont les questions que vous vous posez?

Plus en détail

IEN ASH ARRAS REFERENTIEL DE COMPETENCES CARACTERISTIQUES D UN ENSEIGNANT SPECIALISE DU PREMIER DEGRE

IEN ASH ARRAS REFERENTIEL DE COMPETENCES CARACTERISTIQUES D UN ENSEIGNANT SPECIALISE DU PREMIER DEGRE IEN ASH ARRAS REFERENTIEL DE COMPETENCES CARACTERISTIQUES D UN ENSEIGNANT SPECIALISE DU PREMIER DEGRE Circulaire n 2004-026 du 10.2.2004 B.O n 4 du 26 février 2004 1 L enseignant spécialisé du premier

Plus en détail

MAI 2012 DEVENIR ELEVE

MAI 2012 DEVENIR ELEVE MAI 2012 DEVENIR ELEVE Livre Zerbato-Poudou, Marie-Thérèse / Amigues, René. Comment l'enfant devient élève : les apprentissages à l'école maternelle. Paris : Retz, 2000. 208 p. ; 22 cm. Pédagogie. Bibliogr.

Plus en détail

LES PROGRAMMES D ENSEIGNEMENT Cycles 2 et 3. Circonscription de Coutances Conférence du 8 novembre 2016

LES PROGRAMMES D ENSEIGNEMENT Cycles 2 et 3. Circonscription de Coutances Conférence du 8 novembre 2016 LES PROGRAMMES D ENSEIGNEMENT 2015 Cycles 2 et 3 Circonscription de Coutances Conférence du 8 novembre 2016 SOMMAIRE Présentation du socle commun Présentation des programmes Architecture des programmes

Plus en détail

REFONDATION DE L ECOLE DE LA REPUBLIQUE : POSITIONS DE l AGEEM. Association Générale des Enseignants des classes et Ecoles Maternelles publiques

REFONDATION DE L ECOLE DE LA REPUBLIQUE : POSITIONS DE l AGEEM. Association Générale des Enseignants des classes et Ecoles Maternelles publiques REFONDATION DE L ECOLE DE LA REPUBLIQUE : POSITIONS DE l AGEEM Association Générale des Enseignants des classes et Ecoles Maternelles publiques Dans le cadre de la Refondation de l Ecole de la République,

Plus en détail

Atelier maternelle «Bouger, ça sert à quoi?»

Atelier maternelle «Bouger, ça sert à quoi?» Atelier maternelle «Bouger, ça sert à quoi?» Introduction Pistes de réflexion (travail de groupe) Mutualisations (un jeu de classe qui fonctionne bien, une activité, une programmation, une expérience ).

Plus en détail

Dispositif «plus de maîtres que de classes» : pour un accompagnement concerté des élèves dans les classes

Dispositif «plus de maîtres que de classes» : pour un accompagnement concerté des élèves dans les classes Dispositif «plus de maîtres que de classes» : pour un accompagnement concerté des élèves dans les classes Contexte ou constat à l origine de l action mise en place : ð Pourcentage d'élèves en retard scolaire

Plus en détail

Les objectifs de formation en éducation artistique et culturelle PEAC

Les objectifs de formation en éducation artistique et culturelle PEAC Les objectifs de formation en éducation artistique et culturelle PEAC BO n 28 du 9 juillet 2015 1- Grands objectifs de formation et repères de progression associés pour construire le parcours d Education

Plus en détail

: L'évaluation formative de la production orale.

: L'évaluation formative de la production orale. : Z-19 : L'évaluation formative de la production orale. Mettre en place une évaluation formative de production orale et des activités de remédiation appropriées. L évaluation formative peut se faire à

Plus en détail

Plaidoyer pour une culture de la langue à l'école québécoise

Plaidoyer pour une culture de la langue à l'école québécoise Plaidoyer pour une culture de la langue à l'école québécoise Suzanne-G. Chartrand, didacticienne du français, professeure à la Faculté des sciences de l'éducation de l'université Laval Conférence prononcée

Plus en détail

Enjeux et grandes orientations pour l école maternelle

Enjeux et grandes orientations pour l école maternelle Enjeux et grandes orientations pour l école maternelle Jacques DESVIGNES IEN Mission préélémentaire IA 21 Auxonne le 30.09.2009 Plan proposé Introduction Le rôle propédeutique de l'école maternelle Regard

Plus en détail

Comprendre et apprendre en maternelle. Comprendre l école maternelle? Un jeu d enfant! répondront maints adultes

Comprendre et apprendre en maternelle. Comprendre l école maternelle? Un jeu d enfant! répondront maints adultes Comprendre et apprendre en maternelle Comprendre l école maternelle? Un jeu d enfant! répondront maints adultes DÉFINIR COMPRENDRE ET APPRENDRE Qu est-ce qu apprendre et comprendre à l école maternelle

Plus en détail

Comprendre des textes documentaires

Comprendre des textes documentaires Comprendre des textes documentaires Marie Kieffer (PEMF - Strasbourg 7) Christine Wollenschlaeger (CP - Strasbourg 7) Herrlisheim,19 mars 2014 Pourquoi lire des textes documentaires? Pour enrichir ses

Plus en détail

Animation pédagogique Cycle 1. Devenir élève

Animation pédagogique Cycle 1. Devenir élève Animation pédagogique Cycle 1 Devenir élève Pour vous... Qu est-ce que devenir élève? Devenir élève... L être social L être apprenant Devenir élève... L être social L expérience : du partage du temps réglé

Plus en détail

INSTRUCTIONS PÉDAGOGIQUES ENSEIGNANTS DU PREMIER DEGRÉ EXERÇANT EN CLASSES ET ÉCOLES MATERNELLES

INSTRUCTIONS PÉDAGOGIQUES ENSEIGNANTS DU PREMIER DEGRÉ EXERÇANT EN CLASSES ET ÉCOLES MATERNELLES Les textes officiels pour l École Primaire www.formapex.com INSTRUCTIONS PÉDAGOGIQUES ENSEIGNANTS DU PREMIER DEGRÉ EXERÇANT EN CLASSES ET ÉCOLES MATERNELLES 2009 2 Bulletin officiel n 32 du 3 septembre

Plus en détail

Y. DELABOS, académie de Rouen, décembre 2015.

Y. DELABOS, académie de Rouen, décembre 2015. L accompagnement personnalisé au collège dans la circulaire du 30/06/2015. La circulaire fixe le cadre de mise en œuvre du décret du 19 mai 2015. Extrait concernant l Accompagnement Personnalisé (l. 180

Plus en détail

Les recommandations générales du CSP relatives aux programmes 2008 qui s appliquent au cours préparatoire. Euro-maths CP

Les recommandations générales du CSP relatives aux programmes 2008 qui s appliquent au cours préparatoire. Euro-maths CP Euro-maths CP et les recommandations du Conseil national des programmes pour la mise en oeuvre des programmes de l école élémentaire, note du 15 mai 2014 et B.O. n 25 circulaire 2014-081 du 18 juin 2014.

Plus en détail

Éducation physique et langage oral à l école maternelle. Alexandre BOTHUA Conseiller Pédagogique

Éducation physique et langage oral à l école maternelle. Alexandre BOTHUA Conseiller Pédagogique Éducation physique et langage oral à l école maternelle Alexandre BOTHUA Conseiller Pédagogique Pourquoi mettre en relation l éducation physique et le langage en maternelle? 1. Le langage oral, pivot des

Plus en détail

Les observables du formateur au cours d une visite à un professeur exerçant en classe maternelle et au cours de l entretien

Les observables du formateur au cours d une visite à un professeur exerçant en classe maternelle et au cours de l entretien Les observables du formateur au cours d une visite à un professeur exerçant en classe maternelle et au cours de Référentiel des Les connaissances, aptitudes et maternelle 1 COMPETENCES COMMUNES A TOUS

Plus en détail

Plan général du travail

Plan général du travail Plan général du travail 1. Introduction p. 2 1.1. Considérations générales p. 4 1.2. Définitions p. 5 1.3. Différentes approches : les 3 versants p. 6 1.4. Objectifs p. 9 1.5. Didactique p. 13 2. Curriculum

Plus en détail

Service. Socle, nouveaux programmes et réforme du collège Enjeux et sens pour les élèves, l EN et l EPS? Régis Dupré, IA-IPR d EPS 23 mars 2016

Service. Socle, nouveaux programmes et réforme du collège Enjeux et sens pour les élèves, l EN et l EPS? Régis Dupré, IA-IPR d EPS 23 mars 2016 Service Socle, nouveaux programmes et réforme du collège Enjeux et sens pour les élèves, l EN et l EPS? Régis Dupré, IA-IPR d EPS 23 mars 2016 Un pays qui s interroge sur son système éducatif Un système

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION ET DE VALIDATION DES COMPETENCES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE

LIVRET D EVALUATION ET DE VALIDATION DES COMPETENCES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE LIVRET D EVALUATION ET DE VALIDATION DES COMPETENCES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE NOM : PRENOM :. TUTEUR :.. CIRCONSCRIPTION :. ECOLE :. NIVEAU :. 2011-2012 1 LA FICHE DE RENSEIGNEMENTS DU STAGIAIRE

Plus en détail

PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LES ELEVES A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS : ECOLES et RASED 2013/2016

PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LES ELEVES A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS : ECOLES et RASED 2013/2016 CIRCONSCRIPTION D IRIGNY-MORNANT- SOUCIEU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LES ELEVES A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS : ECOLES et RASED 2013/2016 L'objectif de l'école est d'amener tous les élèves à la

Plus en détail

Programme de l école maternelle. Séminaire du 20 mai 2015 M.H Leloup, IGEN

Programme de l école maternelle. Séminaire du 20 mai 2015 M.H Leloup, IGEN Programme de l école maternelle Séminaire du 20 mai 2015 M.H Leloup, IGEN Plan de l intervention En amont du programme, une école redéfinie par la loi Une rédéfinition paradoxale? Des dérives à éviter

Plus en détail

La dysphasie. Signaux d alerte. Expression. Compréhension. Âge du repérage (indicatif) Troubles associés possibles

La dysphasie. Signaux d alerte. Expression. Compréhension. Âge du repérage (indicatif) Troubles associés possibles Définition Trouble structurel durable de l'acquisition du langage parlé chez une personne sans déficience intellectuelle, sans déficience sensorielle ni pathologie psychiatrique. Signaux d alerte Âge du

Plus en détail

Extraits. Manuels numériques

Extraits. Manuels numériques Extraits Manuels numériques classe maths 1 phase d apprentissage recherche et mise en commun En classe entière ou en petits groupes, mise en situation de recherche pour permettre une construction active

Plus en détail

Evaluations au CM2. Septembre 2007 Circonscription du Cannet. Mme Le Boette IEN Mme Villa Dominique CPC. Les objectifs

Evaluations au CM2. Septembre 2007 Circonscription du Cannet. Mme Le Boette IEN Mme Villa Dominique CPC. Les objectifs Evaluations au CM2 Septembre 2007 Circonscription du Cannet Mme Le Boette IEN Mme Villa Dominique CPC Les objectifs (- extraits de la circulaire «Rentrée 07» p 114) L année scolaire 2007-2008 est aussi

Plus en détail

Annexe «Grille d auto-évaluation sur les compétences professionnelles des PLP»

Annexe «Grille d auto-évaluation sur les compétences professionnelles des PLP» Annexe «Grille d auto-évaluation sur les compétences professionnelles des PLP» Références réglementaires : Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation, arrêté

Plus en détail

La gestion de l hétérogénéité en classe de langue. Lundi 1 décembre 2014 Collège Ausone BORDEAUX Inspection pédagogique régionale

La gestion de l hétérogénéité en classe de langue. Lundi 1 décembre 2014 Collège Ausone BORDEAUX Inspection pédagogique régionale La gestion de l hétérogénéité en classe de langue Lundi 1 décembre 2014 Collège Ausone BORDEAUX Inspection pédagogique régionale 2 Un plan de travail I. Une interrogation initiale : Comment (re)considérer

Plus en détail

Animation pédagogique Comment utiliser des œuvres d art pour la mise en place d un parcours de pratiques diversifiées?

Animation pédagogique Comment utiliser des œuvres d art pour la mise en place d un parcours de pratiques diversifiées? Animation pédagogique Comment utiliser des œuvres d art pour la mise en place d un parcours de pratiques diversifiées? UZERCHE Mercredi 6 avril 2016 Marie-Josée CLERGEAU PLC Catherine LAVERGNE IEN Circonscription

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement

Informations de l'unité d'enseignement Année Académique 2016-2017 (Version définitive du : 13 Septembre 2016 ) Informations de l'unité d'enseignement Implantation Parnasse-ISEI Cursus de Bachelier - AESI en éducation physique Psychomotricité

Plus en détail

Organiser les enseignements à l école maternelle. à l école maternelle

Organiser les enseignements à l école maternelle. à l école maternelle Organiser les enseignements à l école maternelle à l école maternelle Comment penser l aménagement d une classe maternelle favorisant les apprentissages au cycle 1? L élève et sa perception de q l espace

Plus en détail

Programme éducatif Au Québec, les services de garde éducatifs ont une triple mission :

Programme éducatif Au Québec, les services de garde éducatifs ont une triple mission : Programme éducatif Au Québec, les services de garde éducatifs ont une triple mission : Voir au bien-être, à la santé et à la sécurité des enfants qui leur sont confiés; Offrir un milieu de vie propre à

Plus en détail

Renouveler les approches pédagogiques et valoriser les apprentissages linguistiques avec le Diplôme d étude en langue française

Renouveler les approches pédagogiques et valoriser les apprentissages linguistiques avec le Diplôme d étude en langue française Renouveler les approches pédagogiques et valoriser les apprentissages linguistiques avec le Diplôme d étude en langue française L évaluation, un outil essentiel à l apprentissage et l enseignement Quand

Plus en détail

LES EVALUATIONS NATIONALES

LES EVALUATIONS NATIONALES LES EVALUATIONS NATIONALES I. Historique Les évaluations nationales à l'entrée au CE2 et en 6 ème ont été mises en place depuis 1989. Depuis la rentrée 2001, une évaluation et aide aux apprentissages en

Plus en détail

Dire, lire et écrire en EPS. Formation PES Septembre 2013 F. DELAY-GOYET, G. LAFAY, avec les travaux du groupe Départemental EPS

Dire, lire et écrire en EPS. Formation PES Septembre 2013 F. DELAY-GOYET, G. LAFAY, avec les travaux du groupe Départemental EPS Dire, lire et écrire en Formation PES Septembre 2013 F. DELAY-GOYET, G. LAFAY, avec les travaux du groupe Départemental AGIR COMPRENDRE COMMUNIQUER 3 domaines en interaction Domaine de l éducation civique

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions?

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? Quoi? Quand? Comment? Pour qui? Pourquoi? 1 Le cadre réglementaire de mise en œuvre du livret scolaire (Circulaire N 45 du 27

Plus en détail

Des pistes pour rédiger son projet d école. OBJECTIFS CENTRÉS SUR LES RÉSULTATS DES ÉLÈVES

Des pistes pour rédiger son projet d école. OBJECTIFS CENTRÉS SUR LES RÉSULTATS DES ÉLÈVES 1 Des pistes pour rédiger son projet d école. Les tableaux qui suivent proposent quelques exemples d entrées pour rédiger les projets d écoles. Il ne s agit que de pistes, établies en fonction des textes

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions?

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? Quoi? Quand? Comment? Pour qui? Pourquoi? 1 Quelques repères 1977 : recommandation pour l école maternelle principe d une évaluation

Plus en détail

Animation pédagogique 21 novembre 2012 Claire BEY Sophie MALAIZÉ

Animation pédagogique 21 novembre 2012 Claire BEY Sophie MALAIZÉ Animation pédagogique 21 novembre 2012 Claire BEY Sophie MALAIZÉ Comment repérer les difficultés? Comment effectuer un choix parmi les différentes aides? Comment les articuler? Comment évaluer les progrès?

Plus en détail

Refondation de l école maternelle : points de vigilance. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Créteil 22 janvier 2015

Refondation de l école maternelle : points de vigilance. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Créteil 22 janvier 2015 Refondation de l école maternelle : points de vigilance Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Créteil 22 janvier 2015 La nouvelle carte d identité de l école maternelle Code de

Plus en détail

Développement du langage et catégorisation

Développement du langage et catégorisation D après Développement du langage et catégorisation Le développement du langage Agnès Florin - Editions DUNOD Conférence : Le développement du lexique et l aide aux apprentissages d Agnès Florin Enseigner

Plus en détail

I - L enseignant, agent du service public d éducation

I - L enseignant, agent du service public d éducation REFERENTIEL DE COMPETENCES PROFESSIONNELLES DE L ENSEIGNANT Référentiel commun à tous les enseignants L enseignant met en œuvre les missions que la nation assigne à l Ecole. En sa qualité de fonctionnaire

Plus en détail

Le projet de l école

Le projet de l école Annexe 2 Le projet de l école...... 1 État des lieux BILAN DES ACQUIS A L ECOLE MATERNELLE... 3 LES RESULTATS DES ELEVES CE1... 4 LES RESULTATS DES ELEVES CM2... 5 PARCOURS ET ACCOMPAGNEMENT DES ELEVES...

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES POUR LES CYCLES 2 ET 3

LES NOUVEAUX PROGRAMMES POUR LES CYCLES 2 ET 3 LES NOUVEAUX PROGRAMMES POUR LES CYCLES 2 ET 3 1 - Enjeux des nouveaux programmes 2 - Organisation structurelle des programmes 3 - Les spécificités des enseignements : quelques exemples 4 - Présentation

Plus en détail

S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME

S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME CONCERTATION NATIONALE «REFONDONS L ECOLE DE LA REPUBLIQUE» 6 et 14 septembre 2012 ------------- Synthèse de l atelier N 1 «La réussite scolaire pour tous» S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME

Plus en détail

Modules (Objectifs, Contenus, Stage pédagogique) et Certification. Module 1

Modules (Objectifs, Contenus, Stage pédagogique) et Certification. Module 1 Module 1 Ce module peut être mis en œuvre avec des stagiaires de disciplines sportives différentes. Connaissance des personnes déficientes intellectuelles ou atteintes de troubles psychiques, des contextes

Plus en détail