Dosage spectrophotométrique de protéines. Méthode de Bradford

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dosage spectrophotométrique de protéines. Méthode de Bradford"

Transcription

1 UE 2-2 ième année S3-1 - Apprentissage des techniques et gestes de base Dosage spectrophotométrique de protéines Méthode de Bradford Cécile Batandier Objectifs : Ce TP met en œuvre la mesure colorimétrique d une solution de protéines en utilisant un spectrophotomètre pour la lecture de la densité optique. Il faudra pour cela construire une gamme d étalonnage, diluer la solution étalon et utiliser des pipettes automatiques pour la mesure de petits volumes. Il faut, en fin de TP, être capable de répondre aux questions situées à la fin du polycopié. Principe du dosage colorimétrique : Il s agit de trouver la concentration en protéines d une solution inconnue (ici un sérum animal) par la méthode de Bradford. Le principe de cette méthode développée par Bradford (1976) repose sur l utilisation de bleu brillant de Coomassie G250 (BBC). En milieu acide, ce colorant se lie aux protéines - liaisons ioniques avec des acides aminés basiques (arg, his, et lys) et interactions hydrophobes avec les acides aminés hydrophobes - cette liaison entraîne un déplacement du pic d absorption de 465 nm à 595 nm : changement de teinte du milieu qui passe du brun orangé au bleu. Ainsi, plus il y a de protéines dans la solution, plus la coloration bleue est intense, c'est à dire que l'absorption à 595 nm est élevée. La correspondance entre la valeur de la D.O. à 595 nm et la concentration en protéines de la solution est donnée grâce à l'établissement d'une gamme d étalonnage. Cela consiste à faire réagir le réactif de coloration avec des solutions de protéines de concentrations connues et croissantes. La variation de la D.O. en fonction de la concentration de protéine est linéaire tant que la réaction n'est pas saturée, c'est-à-dire qu'il y a un excès de réactif par rapport à la quantité de protéines présentes. On peut ainsi tracer une droite : D.O. = f (concentration de protéines)

2 - 2 - L'équation de cette droite permet de déduire à partir de la D.O. d'un échantillon inconnu la concentration de protéines présente dans l'échantillon. Remarques : (sensibilité, spécificité, interactions, facilité de mise en œuvre..) C'est une méthode très sensible (permet de doser jusqu à 2-5 µg de protéines) Elle est facile à mettre en œuvre, peu coûteuse et très rapide. Elle est aussi assez peu sensible à la plupart des interférences qui nuisent à de nombreuses autres techniques. Seuls les détergents et autres surfactants, (Triton X100 et le dodécylsulfate de Na - SDS) et des bases fortes interfèrent fortement. Elle est linéaire sur un intervalle étroit, typiquement de 2 à 120, ce qui rend nécessaire des dilutions préliminaires des échantillons avant analyse. Les acides aminés, les peptides et les protéines de bas poids moléculaire (<3000 Da) ne sont pas détectés par cette méthode. Un défaut essentiel de la méthode est la réactivité très différente du colorant : en effet le contenu en arginine et en certains acides aminés hydrophobes est très variable selon les protéines. C'est un détail souvent oublié. Cela est d'autant plus problématique que la protéine la plus souvent utilisée pour tracer les courbes d'étalonnage du dosage de protéines, est l'albumine sérique bovine (BSA) qui réagit beaucoup plus fortement que la moyenne des protéines et ce n'est donc pas la plus pertinente. La γ-globuline serait un meilleur étalon en ayant tendance à réagir comme une protéine "moyenne". Pour l étalonnage, un mélange de protéines donnerait une valeur plus fiable qu'une protéine pure. Autre problème : le réactif de Bradford a tendance à s'adsorber sur le verre des cuvettes du spectrophotomètre et qu'il faut donc les nettoyer consciencieusement après usage ou employer des cuvettes ou des plaquettes jetables de polystyrène. Néanmoins c'est une méthode sensible, très simple, peu coûteuse et relativement fiable, particulièrement si l on dose des mélanges de protéines.

3 Protocole : Réactifs 1. La solution de bleu brillant de Coomassie G 250 (BBC) est fournie prête à l'emploi. o 100 g de bleu de Coomassie G 250 dissout dans 50 ml d'éthanol à 95 % o 100 ml acide phosphorique 85 % o Eau distillée (H 2 O Δ) qsp 1 l. o La solution est filtrée. 2. Solution étalon de protéines : Echantillons à doser ( n : ) 4. Eau distillée (H 2 O Δ) 1. Pipettes automatiques 2. Tubes à hémolyse en plastique de 5 ml 3. Fiole jaugée de 100 ml 4. Cuves de lecture 5. Spectrophotomètre vortex Matériel Préparation 1. Gamme d étalonnage La gamme étalon de protéines est établie à partir d'une solution étalon de protéines - BSA à 500 Points de la gamme à obtenir sont respectivement : Calculer les dilutions à effectuer dans H 2 O Δ - volume final 200µl Préparer la gamme dans des tubes à hémolyse de 5 ml 2. Echantillons Avant d'être dosé, le sérum, doit être dilué dans l'eau au 1/1000 ième et au 1/2000 ième Calculer les volumes - Dilution au 1/1000 ième (dans une fiole jaugée de 100 ml) : Sérum pur µl H 2 O Δ qsp ml - Dilution au 1/2000 ième : Sérum au 1/1000 ml NB : ne pas agiter la fiole avant d avoir ajusté au trait de jauge Chaque dilution sera dosée en double. H 2 O Δ ml

4 - 4 - Tableau récapitulatif (à remplir et à utiliser pour réaliser le dosage) Blanc Gamme d étalonnage Echantillons Tube N /1000 1/1000 1/2000 1/2000 BSA à 500 (µl) Sérum dilué au 1/2000 (µl) Sérum dilué au 1/1000 (µl) H 2 O Δ qsp 200 µl Ajouter le réactif BBC BBC (µl) Dosage dans des tubes à hémolyse Dans les 10 tubes, apporter le blanc, les points de gamme ou échantillons, Blanc, point de gamme ou échantillon : 200 µl Ajouter ensuite : Solution BBC 1800 µl Mélanger (vortex ou retournement) Incubation (15 min - température ambiante - à l abri de la lumière) Faire le «zéro» du spectrophotomètre sur le blanc Lire des D.O. à 595 nm de la gamme et des échantillons

5 - 5 - Questions de compréhension : - Quelle pipette utiliser pour mesurer : 6 µl? 20 µl? 23 µl? - Est-il important que la courbe d étalonnage soit linéaire? et peut-on doser si tous les points de la droite ne sont pas parfaitement alignés? - Comment améliorer le résultat de la gamme d étalonnage? - Pourquoi est-il important que la droite passe par l'origine? - Pourquoi chaque binôme fait une gamme, et ne se sert-on pas de la même gamme (donc même équation de droite) pour tout le monde? - Pourquoi fait-on les points de mesure des échantillons en double? - Pourquoi fait-on deux dilutions? - Pourquoi change-t-on de cuve pour doser la gamme et les échantillons?

6 - 6 - UE 2-2 ième année S3 Apprentissage des techniques et gestes de base - Compte Rendu - Nom Prénom Nom Prénom Groupe Date Dosage de protéines par la technique de Bradford N de l'échantillon : Tube N D.O. à 595 nm Quantité de protéines (dans les 200 µl) Pièce à joindre : Droite d'étalonnage Concentration moyenne de l'échantillon dilué au 1/1000 : Concentration moyenne de l'échantillon dilué au 1/2000 : Concentration moyenne du sérum pur : COMMENTAIRES :

Dosage des acides aminés par spectrophotométrie différentielle

Dosage des acides aminés par spectrophotométrie différentielle Dosage des acides aminés par spectrophotométrie différentielle H N Ac-Tyr-NH 2 (120 µm) H NH 2 N-acétyl-tyrosinamide ph 7 Ac-Trp-NH 2 (20 µm) NH NH 2 H N N-acétyl-tryptophanamide 73 Ac-Trp-NH 2 ph 7 rdre

Plus en détail

On se propose dans cette séance de manipulation de procéder à la détermination de la concentration en phénol d une solution par deux méthodes.

On se propose dans cette séance de manipulation de procéder à la détermination de la concentration en phénol d une solution par deux méthodes. On se propose dans cette séance de manipulation de procéder à la détermination de la concentration en phénol d une solution par deux méthodes. TITRAGE DU PHEOL I- Mode opératoire 1. Etalonnage d une solution

Plus en détail

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules UNIVERSITE FRANCOIS RABELAIS FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES TOURS Licence L1 Science et Technologies Mention Sciences du Vivant TRAVAUX PRATIQUES: BIOCHIMIE STRUCTURALE Spectrophotométrie appliquée

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : Chimie de Laboratoire et de Procédés industriels Épreuve Techniques de laboratoire Durée : 4 heures Coefficient

Plus en détail

CONTROLER LA QUALITE PAR DOSAGE

CONTROLER LA QUALITE PAR DOSAGE , Chapitre 2 CONTROLER LA QUALITE PAR DOSAGE Terminale S Dans le domaine de la santé, de l'environnement ou de l'agroalimentaire, le contrôle de la qualité des produits est effectué par des chimistes qui

Plus en détail

Contrôle de la stabilité d un sirop anti-inflammatoire

Contrôle de la stabilité d un sirop anti-inflammatoire Contrôle de la stabilité d un sirop anti-inflammatoire 1 / 6 L'instabilité des solutions aqueuses médicamenteuses représente un problème pour leur stockage et leur administration. Des temps de conservation

Plus en détail

DETERMINATION DE LA VITESSE INITIALE D'UNE REACTION ENZYMATIQUE. COURBE [P] = f (t)

DETERMINATION DE LA VITESSE INITIALE D'UNE REACTION ENZYMATIQUE. COURBE [P] = f (t) DETERMINATION DE LA VITESSE INITIALE D'UNE REACTION ENZYMATIQUE I. PAR METHODE CINETIQUE COURBE [P] = f (t) L'enzyme étudiée est la phosphatase alcaline qui catalyse l'hydrolyse des liaisons esters lorsque

Plus en détail

A- Documents mis à disposition. Matériel mis à disposition : Rappel : B- Travail demandé

A- Documents mis à disposition. Matériel mis à disposition : Rappel : B- Travail demandé 4- Couleur et quantité de matière TP : Loi de Beer-Lambert Dosage spectrophotométrique Objectif : Utiliser la lumière pour déterminer la concentration d'une solution colorée. A- Documents mis à disposition

Plus en détail

TP N 6 Le bonbon Schtroumpf respecte-t-il les normes européennes? TS

TP N 6 Le bonbon Schtroumpf respecte-t-il les normes européennes? TS TP N 6 Le bonbon Schtroumpf respecte-t-il les normes européennes? TS But du TP : Mettre en oeuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée. Exploiter des spectres UV-visible. Doser

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 Thème : Lois et modèles Partie : Structure et transformation de la matière TP15 : Réflexion sur les choix expérimentaux pour effectuer un titrage (d après un TP de Michel Lagouge) Un dosage se définit

Plus en détail

Analyse : définitions

Analyse : définitions Analyse : définitions Analyse qualitative -Détermination de la nature des composés présents Analyse quantitative détermination de la concentration des différents composés recherchés dosage Les méthodes

Plus en détail

TAUX DE NITRATE DE POTASSIUM DES COMPOSITIONS PYROTECHNIQUES PAR SPECTROPHOTOMÉTRIE D'ABSORPTION ATOMIQUE

TAUX DE NITRATE DE POTASSIUM DES COMPOSITIONS PYROTECHNIQUES PAR SPECTROPHOTOMÉTRIE D'ABSORPTION ATOMIQUE ACH-600 00 ÉDITION DE FÉVRIER 2009 GROUPE D ÉTUDE DES MODES OPÉRATOIRES TAUX DE NITRATE DE POTASSIUM D'ABSORPTION ATOMIQUE POTASSIUM NITRATE CONTENT OF PYROTECHNIC COMPOSITIONS BY ATOMIC ABSORPTION SPECTROPHOTOMETRY

Plus en détail

PARTIE 1 : Ondes et applications TP8 La chimie des colorants Combien de bonbons Schtroumpf peut-on manger par jour?

PARTIE 1 : Ondes et applications TP8 La chimie des colorants Combien de bonbons Schtroumpf peut-on manger par jour? PARTIE 1 : Ondes et applications TP8 La chimie des colorants Combien de bonbons Schtroumpf peut-on manger par jour? Objectif : Mettre en œuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée.

Plus en détail

IMPURETÉS DU MAGNESIUM PAR SPECTROPHOTOMÉTRIE D'ABSORPTION ATOMIQUE

IMPURETÉS DU MAGNESIUM PAR SPECTROPHOTOMÉTRIE D'ABSORPTION ATOMIQUE ACH-601-00 ÉDITION DE FÉVRIER 2009 GROUPE D ÉTUDE DES MODES OPÉRATOIRES IMPURETÉS DU MAGNESIUM D'ABSORPTION ATOMIQUE MAGNESIUM IMPURITIES BY ATOMIC ABSORPTION SPECTROPHOTOMETRY Analyse Le présent document

Plus en détail

Séance de révision : validation de la préparation d un milieu de culture

Séance de révision : validation de la préparation d un milieu de culture T BTK AT de biotechnologies Séance de révision : validation de la préparation d un milieu de culture L objectif de la séance est de préparer un milieu de culture en bouillon qui sera utilisé après autoclavage

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale BTS CHIMISTE Session 2004 NOM du candidat :... Prénom :... N d'inscription :... EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale SUJET N 3 Durée : 6 heures Coef. : 7 Après avoir lu le texte du sujet,

Plus en détail

MAGNÉSIUM MÉTHODE PAR SPECTROMÉTRIE D ABSORPTION ATOMIQUE

MAGNÉSIUM MÉTHODE PAR SPECTROMÉTRIE D ABSORPTION ATOMIQUE APY-350-00 ÉDITION DE JUIN 1998 GROUPE D ÉTUDE DES MODES OPÉ RATOIRES MAGNÉSIUM MÉTHODE PAR SPECTROMÉTRIE Analyse Le présent document décrit une méthode qui permet de déterminer le taux de magnésium dans

Plus en détail

Analyse spectrale / la spectroscopie UV-visible

Analyse spectrale / la spectroscopie UV-visible TP TS : Quelle est la composition d un sirop de menthe? Document 1 : A propos des colorants alimentaires. Différents colorants peuvent-être utilisés pour colorer les sirops et jus de fruits du commerce.

Plus en détail

Méthode d analyse Détermination des tannins et lignines : méthode colorimétrique

Méthode d analyse Détermination des tannins et lignines : méthode colorimétrique Centre d expertise en analyse environnementale du Québec MA. 304 T.L. 1.0 Édition : 2003-06-06 Révision : 2005-01-25 (2) Méthode d analyse Détermination des tannins et lignines : méthode colorimétrique

Plus en détail

Méthode. ammoniacal dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 8

Méthode. ammoniacal dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 8 colorimétrie Page : 1 de 8 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre

Plus en détail

Spécialité. Données. La casse ferrique. Principe. A. Première partie : le dosage colorimétrique. - Sujet - Page 1 sur 5

Spécialité. Données. La casse ferrique. Principe. A. Première partie : le dosage colorimétrique. - Sujet - Page 1 sur 5 Page 1 sur 5 TS Chimie Spécialité Dosage de l élément fer dans un vin blanc Exercice résolu - Sujet - Données Masse molaire de l alun de fer (III) et d ammonium : 964 g.mol -1 Masse molaire du thiocyanate

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec. MA. 315 DCO 1.0 Édition : Révision : (3)

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec. MA. 315 DCO 1.0 Édition : Révision : (3) Centre d expertise en analyse environnementale du Québec MA. 315 DCO 1.0 Édition : 1999-03-02 Révision : 2004-11-25 (3) Méthode d analyse Détermination de la demande chimique en oxygène dans les effluents

Plus en détail

GCH-2103: Biotechnologie industrielle et environnementale, A10 Laboratoire #1: Analyse instrumentale

GCH-2103: Biotechnologie industrielle et environnementale, A10 Laboratoire #1: Analyse instrumentale GCH-2103: Biotechnologie industrielle et environnementale, A10 Laboratoire #1: Analyse instrumentale Objectifs Ce laboratoire a pour but d'initier les étudiants aux techniques analytiques quantitatives

Plus en détail

PEAU ET COSMETIQUES. 1. Identification de bactéries responsables de l impétigo

PEAU ET COSMETIQUES. 1. Identification de bactéries responsables de l impétigo 1 PEAU ET COSMETIQUES 1 ère partie : L impétigo L impétigo est une infection cutanée superficielle très contagieuse d origine bactérienne. Les lésions forment des vésicules contenant un liquide clair qui

Plus en détail

SV-221 TP-Biochimie Structurale

SV-221 TP-Biochimie Structurale SV-221 TP-Biochimie Structurale Fascicule de Travaux Pratiques 2014-2015 Institut Supérieur de l Education et de la Formation Continue Radhouane Chakroun 1 Sommaire SV221 - TP N 1 - Glucides... 3 Dosage

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES D ANALYSE

TRAVAUX PRATIQUES D ANALYSE UG /6B2 Session de 1986 TRAVAUX PRATIQUES D ANALYSE MANIPULATION N. B. : La manipulation (durée 4 heures) sera conduite en même temps que l analyse qualitative minérale (durée 1 heure). Durée totale :

Plus en détail

TP Spectrophotométrie

TP Spectrophotométrie TP Spectrophotométrie dosage par étalonnage Suivi cinétique d une réaction d oxydoreduction 1. Objectifs Se familiariser avec l utilisation d un spectrophotomètre Retrouver la loi de Beer. Utiliser la

Plus en détail

E-II-3V3 DOSAGE DU CHROME (VI) DANS LES EAUX

E-II-3V3 DOSAGE DU CHROME (VI) DANS LES EAUX 1. Ojet E-II-3V3 DOSAGE DU CHROME (VI) DANS LES EAUX La présente norme prescrit trois méthodes de dosage du chrome (VI) dans les eaux avec détection spectrophotométrique. La méthode d'analyse pouvant être

Plus en détail

Dosage des ions nitrite dans un jambon

Dosage des ions nitrite dans un jambon Dosage des ions nitrite dans un jambon Ces manipulations sont réalisables en 2 h. Ce TP a été testé et rédigé par B.Discamps (Lycée Bel Orme, Bordeaux ) et F.Rivoal (Lycée Saint Louis, Bordeaux) et proposé

Plus en détail

TP 16 TECHNIQUES D IMMUNOPRÉCIPITATION

TP 16 TECHNIQUES D IMMUNOPRÉCIPITATION TP 16 TECHNIQUES D IMMUNOPRÉCIPITATION Techniques étudiées : Mancini, outcherlony et l immunoélectrophorèse. Les objectifs de cette séance : Comprendre les différentes techniques d immunoprécipitation

Plus en détail

SurTec 675 Passivation Transparente sur dépôts de Zinc et alliages de Zinc- Nickel

SurTec 675 Passivation Transparente sur dépôts de Zinc et alliages de Zinc- Nickel Protection upgraded SurTec 675 Passivation Transparente sur dépôts de Zinc et alliages de Zinc- Nickel Présentation Passivation trivalente exempte de cobalt pour alliages de zinc et zinc-nickel Produit

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2011 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 2 FICHE DE CHOIX (à rendre) LISTE DE MATERIEL ET DE PRODUITS NECESSAIRES A LA MISE

Plus en détail

5. Conditionnement et conservation de l échantillon

5. Conditionnement et conservation de l échantillon - DÉTERMINATION DES ORTHOPHOSPHATES PAR SPECTROPHOTOMETRIE 1. Objet La présente méthode de référence spécifie 3 méthodes de détermination des orthophosphates avec détection spectrophotométrique. La méthode

Plus en détail

Observer. I t. Cuve contenant la solution

Observer. I t. Cuve contenant la solution 1S TP.7 (B) : Analyse de pigments et de colorants par spectrophotométrie Citation de Goethe :

Plus en détail

Indice de Folin-Ciocalteu

Indice de Folin-Ciocalteu Méthode OIV-MA-F1-13 Méthode type II (Résolution Oeno 419D/2015) Indice de Folin-Ciocalteu 1. DÉFINITION L'indice de Folin-Ciocalteu (IFC) est le résultat obtenu par application de la méthode décrite ci-dessous.

Plus en détail

Evaluation n 4 / 36 pts Chapitre 05 et 06 : Peut-on encore avoir de l eau potable?

Evaluation n 4 / 36 pts Chapitre 05 et 06 : Peut-on encore avoir de l eau potable? Un petit verre de nitrates? Que l on soit adepte de l eau du robinet ou fidèle à son eau embouteillée, des résidus chimiques sont présents dans l eau que nous buvons En analysant l eau du robinet, on a

Plus en détail

TP COURS : ÉTUDE CINETIQUE DE DECOMPOSITION DU BLEU DE BROMOPHENOL EN MILIEU BASIQUE

TP COURS : ÉTUDE CINETIQUE DE DECOMPOSITION DU BLEU DE BROMOPHENOL EN MILIEU BASIQUE TP COURS : ÉTUDE CINETIQUE DE DECOMPOSITION DU BLEU DE BROMOPHENOL EN MILIEU BASIQUE AVANT LE TP : Afin de vous familiariser avec la manipulation que vous aurez à effectuer au cours de ce TP, vous pouvez

Plus en détail

Le bleu des bonbons Schtroumpfs

Le bleu des bonbons Schtroumpfs Le bleu des bonbons Schtroumpfs Niveau : première S / terminale S Durée indicative : 2 h Extrait du programme de première S : OBSERVER / Matières colorées Notions et contenus Dosage de solutions colorées

Plus en détail

DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Étude de la cinétique d'une réaction par spectrophotométrie

DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Étude de la cinétique d'une réaction par spectrophotométrie Fiche n 1: C 17 DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Avertissement : ce sujet a été construit à partir d'expériences réalisées avec les spectrophotomètres Pierron et Secoman. Il est impératif de

Plus en détail

ETUDE DE LA MALATE DESHYDROGENASE (MDH)

ETUDE DE LA MALATE DESHYDROGENASE (MDH) TRAVAUX PRATIQUES D ENZYMOLOGIE LICENCE 2 CHIMIE-BIOLOGIE Noms et prénoms :, Groupe : DATE DU TP : ETUDE DE LA MALATE DESHYDROGENASE (MDH) Introduction La malate déshydrogénase (MDH) est une enzyme présente

Plus en détail

TS 1 DM 3 06/11/2006 EXERCICE 1 : FERMENTATION DANS LE VIN

TS 1 DM 3 06/11/2006 EXERCICE 1 : FERMENTATION DANS LE VIN EXERCICE 1 : FERMENTATION DANS LE VIN «Le vin est une boisson provenant exclusivement de la fermentation du raisin frais ou du jus de raisin frais». Telle est la définition légale du vin mais derrière

Plus en détail

TS Chimie Spectrophotométrie Cinétique

TS Chimie Spectrophotométrie Cinétique Page 1 sur 5 TS Chimie Cinétique Enoncé On veut étudier la cinétique de l oxydation des ions iodure I par le peroxyde d hydrogène (eau oxygénée) H 2 O 2. Cette réaction est lente et totale. A. Etude de

Plus en détail

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé Exercice 1 : Solution commerciale d acide chlorhydrique Le but de cet exercice est de vérifier l indication de l étiquette d une bouteille d acide chlorhydrique commercial et d identifier une base faible

Plus en détail

ECE : Analyse d un échantillon par spectrophotométrie

ECE : Analyse d un échantillon par spectrophotométrie 1S Thème : Observer ECE : Analyse d un échantillon par spectrophotométrie DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Compétences exigibles du B.O. Matières colorées Dosage de solutions colorées par étalonnage.

Plus en détail

Lumière invisible Violet Indigo Bleu Vert Jaune Orange Rouge Lumière invisible Longueur d onde λ en nm

Lumière invisible Violet Indigo Bleu Vert Jaune Orange Rouge Lumière invisible Longueur d onde λ en nm DS 1S THÈME OBSERVER MATIÈRES ORGANIQUES COLORÉES- SOLUTIONS COLORÉES- AVANCEMENT NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... DS A Page 1 / Toutes les réponses doivent être clairement justifiées. Traiter

Plus en détail

DÉTERMINATION DE LA COMPOSITION EN GLUCIDES D'UNE CANNETTE DE SPRITE PAR SPECTROPHOTOMÉTRIE

DÉTERMINATION DE LA COMPOSITION EN GLUCIDES D'UNE CANNETTE DE SPRITE PAR SPECTROPHOTOMÉTRIE 1 DÉTERMINATIN DE LA CMPSITIN EN GLUCIDES D'UNE CANNETTE DE SPRITE PAR SPECTRPTMÉTRIE I) INTRDUCTIN TÉRIQUE Les objets de la vie courante paraissent colorés du fait qu'ils absorbent une partie des ondes

Plus en détail

Comment déterminer la concentration d une solution colorée? Situation déclenchante Ces quatre solutions ont- elles la même concentration? Verdict!

Comment déterminer la concentration d une solution colorée? Situation déclenchante Ces quatre solutions ont- elles la même concentration? Verdict! Comment déterminer la concentration d une solution colorée? NOTIONS ET CONTENUS Dosage de solutions colorées par étalonnage. Loi de Beer- Lambert. COMPETENCES ATTENDUES Pratiquer une démarche expérimentale

Plus en détail

Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc

Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc I TP Terminale 16 Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc Objectifs : - Comprendre les notions de titrage (ou de dosage) et d équivalence. - Utiliser un -mètre et un tableur

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec. MA. 415 COT 1.0 Édition : Révision : (2)

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec. MA. 415 COT 1.0 Édition : Révision : (2) Centre d expertise en analyse environnementale du Québec MA. 415 COT 1.0 Édition : 1999-03-02 Révision : 2003-10-06 (2) Méthode d analyse Détermination du carbone organique dans les effluents : oxydation

Plus en détail

Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min.

Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Sioufi Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Chimie Attention! L usage d une calculatrice NON PROGRAMMABLE est autorisé La présentation est de rigueur La composition

Plus en détail

Voir suite du sujet sur les autres pages

Voir suite du sujet sur les autres pages MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Académie de Rennes Centre Organisateur : Université de Bretagne Occidentale TECHNICIEN EXTERNE de classe normale (Expérimentation animale) Voir

Plus en détail

M3 Sérum physiologique

M3 Sérum physiologique FICHE 1 Fiche à destination des enseignants M3 Type d'activité Activités expérimentales, éventuellement évaluées Notions et contenus Compétences attendues Solution : solvant, soluté, dissolution d une

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2001 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 3 FICHE DE CHOIX LISTE DE MATERIEL ET DE PRODUITS NECESSAIRES A LA MISE EN ŒUVRE DU

Plus en détail

Le TP se déroule en 4 étapes. Documents fournis

Le TP se déroule en 4 étapes. Documents fournis Olympiades de la chimie Détermination de la teneur en ions nitrate dans de l eau. page 1/9 La législation interdit de consommer une eau lorsque la teneur en ion nitrate y est supérieure à 50 mg.l -1. Les

Plus en détail

1èreS DS de physique 19/11/12

1èreS DS de physique 19/11/12 1èreS DS de physique 19/11/12 Durée : 2h Calculatrice autorisée Exercice n 1 COLORANTS ALIMENTAIRES ( points) L étiquette d un sirop de menthe d un sirop de menthe indique qu il contient deux colorants

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2005 Code sujet : CHEXP-P03 NOM du candidat :... Prénom :... N d'inscription :... EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 3 DETERMINATION

Plus en détail

Contrôle de qualité de la Bétadine

Contrôle de qualité de la Bétadine Nom-Prénom : Contrôle de qualité de la Bétadine Sujet ECE 2 : Chimie Objectif : Le but de cette épreuve est de contrôler la qualité d'une solution de bétadine, un antiseptique dermatologique, par une méthode

Plus en détail

Dosage d une solution de Bétadine dermique

Dosage d une solution de Bétadine dermique 1 ère STI2D-STL, Physique-chimie (TC), Santé, «Dosage d une solution de Bétadine dermique». Classe : 1 ère Enseignement : Physique-chimie STIDD-STL THEME du programme : Santé Sous-thème : Prévention et

Plus en détail

On parle parfois de pluie acide. Qu'est-ce que cela signifie? Quelles en sont les conséquences? Quels sont les liquides acides dans notre quotidien?

On parle parfois de pluie acide. Qu'est-ce que cela signifie? Quelles en sont les conséquences? Quels sont les liquides acides dans notre quotidien? FICHE ELEVE, PARTIE 1 On parle parfois de pluie acide. Qu'est-ce que cela signifie? Quelles en sont les conséquences? Quels sont les liquides acides dans notre quotidien? S'approprier : rechercher des

Plus en détail

ph d'une solution aqueuse TP C I.1 Préparation de solutions Mesure de ph Réaction d'un acide avec l'eau Préliminaires théoriques

ph d'une solution aqueuse TP C I.1 Préparation de solutions Mesure de ph Réaction d'un acide avec l'eau Préliminaires théoriques ph d'une solution aqueuse TP C I.1 L'objectif de ce TP est de préparer diérentes solutions d'acide, d'en mesurer le ph an d'étudier l'inuence de la concentration et de la nature de l'acide sur sa réaction

Plus en détail

Dosage d anticorps par le test Elisa

Dosage d anticorps par le test Elisa TP23 Dosage d anticorps par le test Elisa Après une vaccination, l organisme réagit par la production d anticorps dirigés contre l antigène injecté. Une mémoire immunitaire se met en place, par la présence

Plus en détail

Purification et dosage de la phosphatase alcaline

Purification et dosage de la phosphatase alcaline Purification et dosage de la phosphatase alcaline Dimère de la phosphatase alcaline d E.coli Table des matières Fiche de synthèse I. Genèse du projet... 1 II. Présentation du matériel et des méthodes...

Plus en détail

Lycéen passionné par la chimie, Mickaël se pose beaucoup de questions.

Lycéen passionné par la chimie, Mickaël se pose beaucoup de questions. 052/2014 TS2 Devoir surveillé : Physique chimie La qualité de rédaction et de présentation sera prise en compte dans l'évaluation. Une attention particulière doit être portée sur l'écriture des résultats

Plus en détail

Cinétique d une réaction chimique

Cinétique d une réaction chimique Exercices chapitre 02 Cinétique Cinétique d une réaction chimique Le dibrome Br 2 est à la fois un oxydant (couple Br 2(aq)/ Br - - (aq)) et un réducteur (couple BrO 3 (aq )/Br 2(aq)). 1. Écrire la demi-équation

Plus en détail

Etude des fraises Tagada Haribo. Protocole

Etude des fraises Tagada Haribo. Protocole TP SUR LES SUCRES Etude des fraises Tagada Haribo Composition des fraises ( figurant sur le paquet ) : glucose, saccharose, gélatine, acidifiant, colorants rouges. But du TP : vérifier la présence de certains

Plus en détail

Jeudi 14/11/2013 DEVOIR SURVEILLE N 2 1 ère S /1 /8 /5 /1 /15 /20

Jeudi 14/11/2013 DEVOIR SURVEILLE N 2 1 ère S /1 /8 /5 /1 /15 /20 Jeudi 4//203 DEVOIR SURVEILLE N 2 ère S Chaque réponse devra être rédigée. On déterminera d'abord les relations littérales et on fera ensuite les applications numériques (aucun point ne sera attribué pour

Plus en détail

EXTRACTIONS, ANALYSE et CONTROLE DE QUALITE LES BONBONS SCHTROUMPFS

EXTRACTIONS, ANALYSE et CONTROLE DE QUALITE LES BONBONS SCHTROUMPFS EXTRACTIONS, ANALYSE et CONTROLE DE QUALITE LES BONBONS SCHTROUMPFS But : extraire, analyser, identifier des composés chimiques présents et analyser leur toxicité dans les bonbons schtroumfs Document 1

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 12 VAL DE MARNE

UNIVERSITE PARIS 12 VAL DE MARNE UNIVERSITE PARIS 12 VAL DE MARNE CONCOURS EXTERNE D ADJOINT TECHNIQUE DE RECHERCHE ET FORMATION BAP A : Sciences du vivant PREPARATEUR EN BIOLOGIE EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE (durée : 2 heures coefficient

Plus en détail

Dosage de la carboxymethylcellulose (gomme de cellulose, CMC) dans les vins blancs

Dosage de la carboxymethylcellulose (gomme de cellulose, CMC) dans les vins blancs Méthode OIV- -MA-AS315-22 Type de méthode : IV Dosage de la carboxymethylcellulose (gomme de cellulose, CMC) dans les vins blancs (OIV-Oeno 404-2010) 1. Introduction La carboxyméthylcellulose (CMC, gomme

Plus en détail

Recherche des matières protéiques d'origine végétale dans les vins et les moûts

Recherche des matières protéiques d'origine végétale dans les vins et les moûts Méthode OIV-MA-AS315-12 Méthode Type IV Recherche des matières protéiques d'origine végétale dans les vins et les moûts (Résolution Oeno 24/2004) La technique développée ci-après permet de déterminer la

Plus en détail

( ), noté simplement E. E représente le potentiel de la solution à TITRAGE POTENTIOMETRIQUE OBJECTIFS MATERIEL 1. PRINCIPE. E ref.

( ), noté simplement E. E représente le potentiel de la solution à TITRAGE POTENTIOMETRIQUE OBJECTIFS MATERIEL 1. PRINCIPE. E ref. TP CHIMIE, SOLUTIONS AQUEUSES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI TITRAGE POTENTIOMETRIQUE OBJECTIFS Réaliser un titrage potentiométrique pour déterminer la concentration inconnue d une solution. Comprendre

Plus en détail

Choix de manipulation : dosage des ions nitrate dans cet engrais

Choix de manipulation : dosage des ions nitrate dans cet engrais Dosages de l azote nitrique dans un engrais NPK «DOSER» Doser, c est déterminer une quantité. Par exemple, c est déterminer combien il y a de sel dissous dans l eau de mer. Précisons un peu les choses

Plus en détail

Principe du dosage spectrophotométrique de la vanilline contenue dans un extrait de vanille acheté dans le commerce

Principe du dosage spectrophotométrique de la vanilline contenue dans un extrait de vanille acheté dans le commerce DM UV-IR-RMN PHYSIQUE -CHIMIE TS4 Exercice 1. Dosage spectrophotométrique de la vanilline La vanille est le fruit d'une orchidée grimpante, le vanillier, qui a besoin d'un climat tropical chaud et humide

Plus en détail

K = 0,010 m 0,004. On mesure alors l absorbance à la longueur d onde λ 0 des solutions étalons de chlorure de nickel. 0,002

K = 0,010 m 0,004. On mesure alors l absorbance à la longueur d onde λ 0 des solutions étalons de chlorure de nickel. 0,002 a. En observant le spectre d absorption d une solution de chlorure de nickel, déterminer la longueur d onde idéale pour effectuer un dosage spectrophotométrique par étalonnage. A, Figure 1 : Absorbance

Plus en détail

Activité technologique en analyse biochimique N 5

Activité technologique en analyse biochimique N 5 Année 2016-2017 2ème année BTS Bioanalyses et Contrôles & BTS Biophysicien Activité technologique en analyse biochimique N 5 L. GODIN http://ligodin.free.fr ligodin@free.fr E.T.S.L. - 95, rue du Dessous

Plus en détail

Déterminer une concentration par dosage

Déterminer une concentration par dosage Déterminer une concentration par dosage PLAN 1 Dosage par étalonnage A) Je connais le principe d un dosage par étalonnage Un dosage par étalonnage permet de déterminer la concentration d une espèce chimique

Plus en détail

L1 Travaux Pratiques de Biochimie

L1 Travaux Pratiques de Biochimie L1 Travaux Pratiques de Biochimie 2009-2010 Notation des TP de l unité BIO3 Les TP sont obligatoires. Toute absence devra être justifiée auprès de Mme Azou La note de TP compte pour 15% de la note finale

Plus en détail

DETERMINATION DU DEGRE D'ACIDITE D'UN VINAIGRE

DETERMINATION DU DEGRE D'ACIDITE D'UN VINAIGRE DETERMINATION DU DEGRE D'ACIDITE D'UN VINAIGRE Problématique : Le vinaigre contient principalement de l acide éthanoïque CH3COOH (ou acide acétique). En dosant une solution S, par une solution d hydroxyde

Plus en détail

L altération des roches - Correction. Dosage des ions hydrogénocarbonate dans une eau minérale

L altération des roches - Correction. Dosage des ions hydrogénocarbonate dans une eau minérale L altération des roches - Correction Mots-clefs : Erosion ; dissolution ; concrétion. ACTIVITE EXPERIMENTALE Dosage des ions hydrogénocarbonate dans une eau minérale Objectifs Savoir réaliser un dosage

Plus en détail

EXTRACTION LIQUIDE LIQUIDE AGITÉE

EXTRACTION LIQUIDE LIQUIDE AGITÉE EXTRACTION LIQUIDE LIQUIDE AGITÉE 1 ère Année Octobre 2015 Manip N 1 I - Rappels L extraction par solvant, ou extraction liquide-liquide est une technique de séparation isotherme en milieu liquide hétérogène.

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale -

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale - BTS CHIMISTE Session 015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET n 3 - Pratique expérimentale - DOSAGE DE PRINCIPES ACTIFS DE DIFFÉRENTS ANTISEPTIQUES Interrogation préliminaire

Plus en détail

TP 9 Spectrophotométrie utilisant un spectrophotomètre Genesys Vis

TP 9 Spectrophotométrie utilisant un spectrophotomètre Genesys Vis E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 9 Spectrophotométrie utilisant un spectrophotomètre Genesys Vis Objectifs : - Utiliser un spectrophotomètre monofaisceau Genesys trvaillant exclusivement dans le visible, afin

Plus en détail

TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION

TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION Terminale S / Chimie A. La transformation d un système chimique est-elle toujours rapide? TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION OBJECTIF : Déterminer

Plus en détail

RESOLUTION OIV-OENO

RESOLUTION OIV-OENO RESOLUTION OIV-OENO 496-2013 MONOGRAPHIE SUR LES AUTOLYSATS DE LEVURES L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE Vu l'article 2 paragraphe 2 iv de l'accord du 3 avril 2001 portant création de l'organisation internationale

Plus en détail

Prérequis - Compétences attendues en début de formation. Quantité de matière, concentration, étalonnage

Prérequis - Compétences attendues en début de formation. Quantité de matière, concentration, étalonnage Prérequis - Compétences attendues en début de formation Quantité de matière, concentration, étalonnage Etablir une équation bilan connaissant les réactifs et les produits formés. A partir de l équation

Plus en détail

PARTIE EXPERIMENTALE...

PARTIE EXPERIMENTALE... Pharmacie 1 ere année 22-23 Cinétique chimique PARTIE THEORIQUE... 1 1 - MECANISME DE REACTION... 1 2 - CINETIQUE CHIMIQUE... 2 2.1 - Effet de la concentration... 2 2.2 - Influence de la température...

Plus en détail

C8-REACTION ACIDE FAIBLE-BASE FORTE ET BASE FAIBLE - ACIDE FORT DOSAGE- EFFET TAMPON

C8-REACTION ACIDE FAIBLE-BASE FORTE ET BASE FAIBLE - ACIDE FORT DOSAGE- EFFET TAMPON C8-REACTION ACIDE FAIBLE- TRAVAUX DIRIGES TERMINALE S Masses molaires en g.mol -1 : M(H) = 1 ; M(C) = 12 ; M (N) = 14 ; M (O) = 16 Les mesures de ph se font toutes à 25 C. 1 On introduit 4,83 g d'un monoacide

Plus en détail

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière I) La matière colorée : les colorants et les pigments Dans ce chapitre on s intéresse aux espèces chimiques à l origine de la couleur. Il existe deux types de

Plus en détail

INTRODUCTION AU DOSAGE PAR TITRAGE DIRECT

INTRODUCTION AU DOSAGE PAR TITRAGE DIRECT TPC1 SUIVI PH-METRIQUE ET CONDUCTIMETRIQUE D UNE REACTION ACIDO-BASIQUE INTRODUCTION AU DOSAGE PAR TITRAGE DIRECT CONTEXTE Le Destop est un déboucheur de canalisation à base d hydroxyde de sodium (Na +

Plus en détail

Une histoire de silicone

Une histoire de silicone Une histoire de silicone Le silicium dont le symbole est Si est un des 8 éléments les plus courant de l'univers. Plus de 90% de la croûte terrestre est composée de silicates sous différentes formes telles

Plus en détail

DOSAGE D'UNE SOLUTION (S) CONTENANT DE L ACIDE ACÉTYLSALICYLIQUE, DE L ACIDE ASCORBIQUE ET DE L ACIDE CITRIQUE

DOSAGE D'UNE SOLUTION (S) CONTENANT DE L ACIDE ACÉTYLSALICYLIQUE, DE L ACIDE ASCORBIQUE ET DE L ACIDE CITRIQUE DOSAGE D'UNE SOLUTION (S) CONTENANT DE L ACIDE ACÉTYLSALICYLIQUE, DE L ACIDE ASCORBIQUE ET DE L ACIDE CITRIQUE Dans une formulation pharmaceutique, le fabriquant annonce, pour une dose : 500 mg d aspirine

Plus en détail

AE N 3 : Constante de partage du diiode

AE N 3 : Constante de partage du diiode AE N 3 : Constante de partage du diiode Contexte Dans la continuité de l étude des molécules et des solvants, on s'intéresse ici à la solubilité du diiode dans deux solvants : l eau et le cyclohexane.

Plus en détail

Aucun document n est autorisé. Seules une calculette- type collège- et une règle sont autorisées. Ecrire en bleu ou noir exclusivement.

Aucun document n est autorisé. Seules une calculette- type collège- et une règle sont autorisées. Ecrire en bleu ou noir exclusivement. Centre organisateur : UNIVERSITE d AVIGNON et des PAYS du VAUCLUSE Session 2010 CONCOURS EXTERNE D ACCES AU CORPS DES TECHNICIENS DE RECHERCHE ET DE FORMATION DU MINISTERE DE L EDUCATION ET DE L ENSEIGNEMENT

Plus en détail

par l ion permanganate MnO 4 en milieu acide selon la réaction d oxydoréduction (1) d équation : 5 C 6H 5CH 2OH + 4 MnO 4

par l ion permanganate MnO 4 en milieu acide selon la réaction d oxydoréduction (1) d équation : 5 C 6H 5CH 2OH + 4 MnO 4 08 décembre 2014 1 ère partie : synthèse de l acide benzoïque Une réaction chimique est mise en œuvre afin d obtenir de l acide benzoïque C 6H 5COOH : On oxyde l alcool benzylique C 6H 5CH 2OH par l ion

Plus en détail

Paramètres influençant la couleur d une substance

Paramètres influençant la couleur d une substance TP C6 1S Paramètres influençant la couleur d une substance Noms : Matières colorées Classe : Chapitre 6 pages 103, 104 ; Essentiel page 105 ; Chapitre 8 p128 I. Influence du solvant : signifie peut être

Plus en détail

Le candidat doit restituer ce document avant de sortir de la salle d examen.

Le candidat doit restituer ce document avant de sortir de la salle d examen. Sujet : Détermination du degré d un vinaigre par titrage Fiche n o 3 : ÉNONCÉ DESTINÉ AU CANDIDAT Ce sujet est accompagné d une feuille individuelle de réponses sur laquelle vous devez consignez vos résultats.

Plus en détail

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION MOLAIRE EN SOLUTE D UN ANTISEPTIQUE ENONCE DESTINÉ A L ELEVE

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION MOLAIRE EN SOLUTE D UN ANTISEPTIQUE ENONCE DESTINÉ A L ELEVE ENONCE DESTINÉ A L ELEVE NOM : Prénom : Ce sujet comporte 4 feuilles individuelles sur lesquelles l élève doit consigner ses réponses. L élève doit restituer ce document avant de sortir de la salle de

Plus en détail

Evaluation de TP Dosage par étalonnage

Evaluation de TP Dosage par étalonnage TP Chimie n 4 Remarque : Evaluation de TP Dosage par étalonnage ere S5 2008-2009 Les manipulations proposées permettent d évaluer les savoir-faire expérimentaux suivants : Savoir utiliser une pipette jaugée,

Plus en détail

TS Chimie Les couleurs du bleu de bromothymol Exercice résolu

TS Chimie Les couleurs du bleu de bromothymol Exercice résolu P a g e 1 TS Chimie Exercice résolu Enoncé Les indicateurs colorés sont des entités chimiques étonnantes qui ont la propriété de changer de couleur en fonction du ph de la solution aqueuse qui les contient.

Plus en détail

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière I) La matière colorée : les colorants et les pigments Dans ce chapitre on s intéresse aux espèces chimiques à l origine de la couleur. Il existe deux types de

Plus en détail