! "! " #! $ #! $!" # / 01 & 2% ' 103,453,/*,6 ' 7! "86 &9 )! *+*,-.,. 7! "86 &9 / 42 :30;., 7.,0'86 & 0 4& *)0* &9 3 ' 00 7.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "! "! " #! $ #! $!" # / 01 & 2% ' 103,453,/*,6 ' 7! "86 &9 )! *+*,-.,. 7! "86 &9 / 42 :30;., 7.,0'86 & 0 4& *)0* &9 3 ' 00 7."

Transcription

1 ! " # $! " #! $ #! $!" # % # & ' ( )! *+*,-.,. / 01 & 2% ' 103,453,/*,6 ' 7! "86 &9 )! *+*,-.,. 7! "86 &9 / 42 :30;., 7.,0'86 & 0 4& *)0* &9 3 ' *9598

2

3 % &! $ < // = '(% )%' ( *+(+ + / /,, -!.! <= / <=. 9 2% < 4 / 0 - <F ( 9 9 # <G 99 / 0 1$ $ # -! $ 9 /3 0 - $! $ $ $!.! # 2% " 4 ( 9 / 0 $! 9 #! " $ # $ 9 - " # # $ 9 2% = 4 ( (.9 9*909*9 9 "< =E F< F< $!" # 9 / 0,! # -! $ /3 0! GC CG BG 3/ 0 "' 1 -!" # $ ! $!" # # $ $ 9 BC 3/ 0 $ $ -! $ - -! " # '/1/ / / / 9 9 DB 3/3 0 $ $ - 4! " # '/1/ / / / $. 7 $ # 9 AA <<E 2 9 9, -!! & <<G / <<G. 9 2% < 4 ( ( / 0.! " # $ 9 - # $ 9 <<C <<C / 0 $!! # $ 9 <"G /3 0 ".. &!! $ $ $! $4! # <=A

4 2% " 4 / 0 - <F= 9 9 <F=! $ $ 9 9 / 0 $ $! " #. $ <GG /3 0 $ # <C" 9 2% = <CD 3/ 0 $ $ 9 9 <CA 3/ 0! $ $ '/1/ / / / 9 <BB 3/3 0 - $! $ #! $ $ 9 <D= <DD 2 > 9 %,! $ #!.! # # $ / / <A< <A<. 9 2% 9 < 4 ( ( $ / 0!! 2 # $ 9.9 9*909* !! $!! <A" <A= / 0 $ # -4 7 " "E" /3 0 - & 2!! -- 7 $! "! "ED 2% " 4 6 ( ( %.9 9*909*9 9 "<C / $ - $ 9 "<B / 0 -. """ 4! -! $ 9 9 ""C / $ 9 9 /: 0 - $ -! # % = 4? > ( ( 3/ 0 -.!.. 9 3/ 0 # # ! $ - $! 2 6! # 2!.. $!! $ #!.! 3/3 0!"! $ - $! 2! "=E "=G "=C "=A "FC "GF

5 ) () 1' ( *+(+ + / "GB 1 )+1 "'( %' ( +% ;'; ' *,<'+ / / "CG "CG *) ( % $ 9 "B= *,) 0 9 "B= 5 * +*. 9 9 "BF ' 0'*, 9 "BF : 2 % $ "BF! 9 :.2 4 :.* 9 9 "BF. *0* 9 "BF.,), * 0 4 :30&*.3,.,), "BC 2.,2 32.* 9 9 "BA "DB ((+=+1 / < 4 ( 9 " 4 0 % (( 9 "DB "DD 7* <ABC4<ADE4<ADA8 9 9 "DD 0 % 7% 8 4 <ABC 9 9 "DA 0 % 7% 8 4 <ADE4D< 9 "DA 0 % 7% 8 4 <ADA 9 9 "AE "A< = 4 0 (( 9 9 < < 9 "A< " " 9 "A" = = 9 "A= F F 9 9 "AF F 4 2 ( G 4 % % % "AF "AC <ABA 9 9 "AC <ADE 9 9 "AC

6 <AD< 9 9 "AB <AD" 9 9 "AD <AD= 9 9 "AA <ADF 9 9 "AA <ADG 9 9 "AA <ADD 9 9 =EE <ADA 9 9 =EE C 4 & (( B 4 )! D 4 *! $ 0 % $ =E< % $ =E= 9 4 $ 4 2% > =EG =EC 9 4 $! $ 9 A 4 *! $ 9 4 $ 9 9 =EC =EB > 9 9 =EB > ="< 9 =F< <E 4 *! << 4 & % 9 <" H 0 ( 9 =GE 9 $ I =GE 9 =G"

7 $ $ Je tiens à exprimer toute ma gratitude à Guy Avanzini dont les précieux conseils et les encouragements ont permis de mener à bien cette thèse. Les suggestions constructives de Michel Develay et Philippe Mérieu, lors des séminaires de recherche, m ont été très utiles. Ce travail a été effectué à partir des archives de l I.S.A.R.A. Que toutes les personnes qui les ont volontiers mises à ma disposition trouvent ici le témoignage de ma reconnaissance. Pierre Picut m a généreusement fait bénéficier de ses idées. Je le remercie pour son écoute et ses critiques qui m ont stimulée tout au long de ma tâche. Rédigée à la suite de plusieurs années d enseignement, cette étude a été enrichie par les fréquentes discussions avec mon collègue, Joseph Nicolas. Jean-Marc Ferrero m a guidée pour le traitement informatique des données statistiques. Sa disponibilité et son aide ont été précieuses. Ma reconnaissance s adresse à toutes les personnes qui ont été sollicitées pour des questionnaires ou des entretiens. La richesse de leurs témoignages m a utilement guidée pour écrire ce document. J ai souvent mis à contribution la patience du personnel de la bibliothèque de l I.S.A.R.A. De nombreux collègues m ont régulièrement apporté leur soutien. Qu ils en soient ici remerciés, ainsi que André Fayot qui, à la suite d une patiente relecture, m a donné d utiles conseils. Didier Herbaut, mon époux, m a encouragée et permis de me consacrer très concrètement à ce projet. Lui seul sait ce que ce travail lui doit. Je lui dis ma profonde reconnaissance. Que tous les membres de ma famille qui m ont apporté leur aide et leur soutien trouvent ici l expression de mes plus vifs remerciements. Au fil des jours, Adrien, Estelle et Alice ont été patients. Leur humour et leurs encouragements ont eu une influence décisive sur l aboutissement de ce travail. Lyon - Noël 1997 J2! % ' ( J 4 K 2 <

8 ! " #! $ #! $!" # " J2! % ' ( J 4 K 2

9 '(% )%' ( *+(+ + '(% )%' ( *+(+ + * ( 6 <ACD6. 0%L 4* 7.9 9*909*98 ( M M N % O ( 6 % > 6 6 < 9 * * 6 (( ( $ % $ ( % 6 ( $ % ( > 9 2 : 2 % $! 6 <ACE9.9 9*909*96 ( 9 " <ABF6 (( > ( 9 6 M 7 > 6 > 6 % 6 ( 86 > 4 I ( M 9 % $ $ 6 ( $ < * 7 9 9*98 ( 3 9 " 2 <DAD / 6 2 % $ L <E? <A=F6 % $ L 9 J2! % ' ( J 4 K 2 =

10 ! " #! $ #! $!" # ( ( ( $ (( 6 > P ( % 9 ' 6 % % M % ( $ 6 $ ( I 6 M $ 9 ( $ / * 2 % $ 6 # N 4? 4 O9 ( > 9 & 6 $ 6 > 4 > *909*9 Q ( 9 R ( 6 M > ( M ( 6 M 9 ( (( # 6 $ > % $ $ ( ( $ 9 ' $ $? $ M $ M $ I 6 M! M 9. 7F M G 86 (( M ( 9 2 ( # 6 ( 6 $ ( 9 ( 6 6 % $ 4 % ( 9 2 M ( # $ ( ( (.9 9*909*9 S * $ 6? ( $ ( $ % $ 4 I 6 $ $ 6 9 ( $ ( $ % $ >$ 9 2 M 9 M (.9 9*909*9 $ % 9 ( ( M 9 ( 6 % > (( > 9? 6 6 F J2! % ' ( J 4 K 2

11 '(% )%' ( *+( ( (.9 9*909*9 ( M 6! L 4 ( (( 9 2 $ =, ( %! % $ ( M.9 9*909*9 ( % % $ ( $ T $ 6 M 9 % %6 % % $ % M % % 9 > 6 $ M % $ > $ $ > 9. M ( U $ % 6 $ M (( 9. M $ $ P F 9 * 6 V% 6 % % $ M (? ( 6 %! >$ ( 9 5! $ ( 6 ( L 9 2! ( $ 9 % M Y ( > % > (( ( L ( 6 % % S ( > L (.9 9*909*96! M 9 > $ $ 6 G V% 9 L ( >$ # ( 6 9 = F G. *&5 0 4/*&* # 0W.& 7 98 # 0W.& 7 98 # 6 6 ' 6 <AAE6 9 B9 $ : 6 '9 9:96 ' 6 <ACA6 ' ( &9 * 5X*2 6 9 "9 % $ 6 '9 9:96 ' 6 <ACA6 9 AE J2! % ' ( J 4 K 2 G

12 ! " #! $ #! $!" # % > (( 9 2! M ( $ % C > $ ( ( 9 N ( O ( ( $ $ >9 I > 9 2! $! $ T (! 6 ( ( ( $ % 9 2 $ ( 6 ( 6 % ( 6 % 6 (? ( $ > $.9 9*909*9 9! ( 6? ( 6 % >$ ( $ ( 6 6 $ ( ( $ % $ 6 > 9 $ ( I M ( 9 2 $! ( 9 6 ( 4 > 6 B. M M $ $ 9 6 /9 29 : $ 6 (! D 6 ( I $ > > % 9. ( $ 6 (9, $ " # # $ % A &! C B D A C.9 9*909*9 M.* 7,98 # ; 4 $ S6 % % * 6 * 6 <AA<6 9 <GF 4 <C<9 :30;., 7/9298 # 6 $ 6 Z 6 ' 6 <ADA6 9 "=9 :30;., 7/9298 # "=9 :30;., 7/9298 # "F9 J2! % ' ( J 4 K 2

13 '(% )%' ( *+(+ + <E % M! 6 4 4? 6 9! $ (( 6 6 $ 6 % > 6 L $ % M L 9,! 4 % $ > % > 6 > 6 9 (( 6 ( (.9 9*909*96 ( $ 6 6 ( M 4( 6 $ 9 ( 6 $ % 6 ( ( 9 ;? ( S 2 4! S 4! ( % $! << S ( 9 ;!.9 9*909*9 S ; ( $ % $ 6 6 S 9 (( 6 <" 1 6 % > $ ( 9 2 > $ I 9 2 $ 6 $ > > ( 9 2 I $ 9 * 6 (( (? 9 M 9 $ ( P <E 5 0., 7598 # N 2% 9 << # ( 6 (! O6 & 6 ' 6 <ADC6 9 "C= 4 =EE9 5 0,., 7598 # N 3 % 2 ( : ( W [ O6 W [ & ' % 6 6 <AB<6 9 FB 4 CA9 << <" 2 7&9 98 # ( 6 6 ' 6 <AA=6 9<=9 13,) 7&98 # N * * % %! ( 2! 3 W [ O6 W [ & ' % 6 6 <AB<6 9 <A 4 FC9 J2! % ' ( J 4 K 2 B

14 ! " #! $ #! $!" # % % $? I >9 ' <= $ 9 ( 6 1 M &9 X $! ( M > > 6 >4!? ( 9 ( 6 > 9 2 M 6 > 9 ' 6 ( 9 ( M ( $ 9 ' 6 ( (( ( %! % $ 6 (( > > $ 6! $ # 6 > 9 * 6 $ M 6 M >6 M (( $ M M.9 9*909*9 9 4 I S ; 4 S % 6 $ M 9 % > 6 ( 6 $.9 9*909*9 2 $ 6 $ $ ( 6 4 > 7<ACD4<AAF86 ( M? ( ( 9, (.9 9*909*96 $ Y ( $ ( 6 > 6 ( 6 2 ( 6 > M 2 <ADG <ADA6 $ : 2 % $ 9! M ( 9 6! <= D 13,) 7&98 # =B 4 =D9 J2! % ' ( J 4 K 2

15 '(% )%' ( *+(+ + <ADG M <AAF 9! ( 6 6 (.9 9*909*96 ( $ ( 9 6 ( ( 9 ( 6 (( (.9 9*909*96 4M4 $ 6 ( ( $ $ ( 9 * $ 6 ( '%9 ' ' # <F 9, M ( ( $ 6 M! ( $ 9 $ I $ 6 ( 6 $.9 9*909*96 M ( ( 9 % $ * 6 M? 9 $ ( % % $ 6 <G 9,? N % O9 0 <AD" M.9 9*909*96 M % ( ( ( $ % 9 6 > 9 2 M $ 9 % ( 9 *.9 9*909*96 % $ M > % % $ 9 ( 6 6 ( I 9 2 $ M, M M : & : P 9 $ M.9 9*909*96 ' ' M % $ # % % %4 9. % $ 9 > 6 6 $ % > $ ( $ $ <F <G ' 00,3 7'%98 # & 6 9 9:9 6 ' 6 <AAC6 = '98 # * F=9 & 6 ' 6 <ADF6 9<< J2! % ' ( J 4 K 2 A

16 ! " #! $ #! $!" # 9 * $ 6 $ 9 ( 6 $ 9 ( I $ M % $ 6 M 6 6 $ 9 M (.9 9*909*9 6 $ ( $ % $ $ % >? > 9, ( $ $ ( M \ 4 ( 6 I $ 9 : 4 ] % M S, 4 $ $ $ $ ( S : M > $ 6 % >? > 6 $ 6 ( ( 9 6 (( 6 6 M % %? ( 9 ( 6 %? 9, %! M S, % % M M M $ $ 6 ( 6 4I ( $ >6 >$ > S M ( 6! (? ( ( $ $ ( > ( ( $ % $ 9 ( 9 ( (( ( 9 ' 6 ( 6 <ACE9 I %L 4* 9, $ $ % % M > ( 6 6 % % $ ( L 9 '! 4 % $ ( 6 M ( (.9 9*909*9 ( (9 > M 9 % ( ( $ 9 2 ( 6 <ADF9 2 <E J2! % ' ( J 4 K 2

17 '(% )%' ( *+(+ + ( 6 % % 9 2 <ABG6 6 $ M ( $ 6 $ 6 % # 9 ( 6 ( 6 $ ( $ 9 2 \ % % M % % 6 (( 9 2 % (.9 9*909*9 > % ( 6 ( M? 9 $ ( M $ 6 <ADF6 (.9 9*909*9 (? > 9, $? 6 $ ( 9 <C * $ 6 9 (.9 9*909*96 $ ( M 6 6 > L 9 2 M 9? > ( ( 9 > % M! 6 ( M ( ( $ ( 9 ( > $ I ( ( $ % $ # $ ( 4 S $ S $ S $ $ % S <C 6 <ADC6 (( $ 9 J2! % ' ( J 4 K 2 <<

18 ! " #! $ #! $!" # <" J2! % ' ( J 4 K 2

19 ,, -!.!,, -!.! '! $ $ ( I % M 6.9 9*909*9 2! M I % > $ % ( 6 M ( 6 6 % 9 2 % $ V% 6 % 6 N. % $ 6 % % M <B 9 2 (.9 9*909*9 ( M L 9 ( 6 % > 9.9 9*909*9 ( $ % $ 6 <D 2 $ %! 6 ( <B 0W.& 7 98 # $ : 6 '9 9:96 ' 6 <ACA6 ' ( &9 [ % 6 9 =9 J2! % ' ( J 4 K 2 <=

20 ! " #! $ #! $!" #.9 9*909*9 M 9 $ ( % 6 > M % % 9 M ( 9. % 6 $ ( $ 9? ( $ $ ( 9 > % $ 6 $ ( L 9 ; ( S ; ( ( $ % $ S ( 6 %.9 9*909*9! 6 $ ( M ( 7<ACD4<ABA86 (.9 9*909*9 2 6! 6 M 6 M 6 M S ; ( S )4-0! # $ $ $!. % >.9 9*909*96 $ % 6 ( 6 ( 9 ; 4 $ S > 4 4 ( S 2 4 ( S ( 4 S ; ( S % % $ P ( 6 6 > $ 6 % 6 % % 6 6 ( ( 9. % % M > 6 > % % 6 $ % $ 9 > $ L # $ 6 9 ( ( <D :30;., 7/9298 # 6 <F $ 6 Z 6 ' 6 <ADA6 9 "G9 J2! % ' ( J 4 K 2

21 ,, -!.! 6 $ 6 ( $ % $ $ 9, $ > P 6 $ > 6 ( $ (( 9, $ 9 ' 6 ( ( 6 $ ( 9, $ > ( 9 / 0 - # <A N. O 9! ( 6 M ( % 9 2 $ > M ( 9 / / 0 ) $ - 2 $ $ -! $ " # M 6 % $ 6 ( $ $ ( " # # " "E 2 % % 6? % >6 > 6 $ ( 9 > 6 ( 9 ' 6 4( Y (( 9 % $ 6 $ $ 9 ) ] M 6 % $ ( % > M 6! ( > % $ 9 ( 9 2 ( M (( % $ 6 M > M ( 9. % $ 6! M ( % $ > 6! <A "E! $ % $ ( P 6 6 ' 6 <AA=6 9 =A"9 + 0., 7 98 # N # O6 2 % $ 6 ' 6 <ADF6 ^<"6 9 "E9 J2! % ' ( J 4 K 2 <G

22 ! " #! $ #! $!" # ] 9 6 M ( > % $ M > 9 9 & 6 6 $ (( 9 )! "< 6 $ $?M ( 6 > 9 «Avec violence éclate à la Renaissance la rupture, longuement préparée, de l artisan et de l artisan-supérieur, et cette époque voit l éclosion d un nouveau type d artisan, d un art qualitativement nouveau.»22 I # 6 ( 6 M 6 >9 $ % $ 6 % "= I $ ( P 6 % $ 6 ) 6 ( $ 9 ( % 6! ( 9 «Progressivement un monde de recettes s est transformé en un monde de raison.»24 $ % M ( 6 % $ $ 6 %! $ 6 $ 9 2 \ ( 4 9 «Inventeur-concepteur plutôt que constructeur de machines, tel est le profil de l ingénieur-artiste»25 % $ 6 M > M! 6 ( ( ( % $ 6 $ > 9 % $ 6 4( % 6 $ ( 9 "< & # 22 "= % % 6 : 6 ' 6 <ACD6 9 "F<9 **+ ) # 24,-../ $0 & " * / $) & " / <C ' 6 <ACF6 9 A<9 # J2! % ' ( J 4 K 2

23 ,, -!.! 4 M 6 $ ( $ 6? $ M 6 9 ( 9 6 ( % 9? 6 "C ( M $ ( > 9 : 6! $ 6 M "B ( ( $ 9 ( 6 $ > M > $ M 2 9 % 6 >? 9 / / $ - #!" ( 6 ( P % ( % 6? 9 ( ( $ ( $ 6 M ( T! % 7<BFB86! 7<BFD86! > 7<BCG86! 7<BD=89 «L ingénieur est celui qui invente, qui trace et qui conduit des travaux et des ouvrages, pour attaquer, défendre ou fortifier des places. Se dit aussi de celui qui conduit quelques ouvrages ou travaux publics, tels que la construction ou l entretien des routes, la construction des vaisseaux, l exploitation des mines.»28 <BAF6 ( > 9 2 ( 0 6! % $ 6 % >! 6 "A? (! $ 9 M I Z ( 6 > 6 M! % $ 9 % $ % $ L > 2 9 «Ces premières écoles de sciences appliquées fournissent des indications importantes sur l articulation des connaissances techniques et scientifiques et des pratiques sociales. L État institutionnalise la mise à son service des résultats "C "B + 0., 7 98 # 6 * & % 6 ' 6 <AA=6 9 <D=9 2 <BFB $! $ % $ ( P 6 28 "A 6 ( ( P 9 6 ' 6 <AA=6 9 =A"9 9 ) : 9 ; +<=< # M 6! % $ <BAF 6 (! % <BAF 4 <AAF6 6 ' 6 <AAF6 9 A4=E9 J2! % ' ( J 4 K 2 <B

24 ! " #! $ #! $!" # théoriques et pratiques de la recherche. Ces écoles représentent des points de diffusion, mais aussi des lieux où s articulent savoir et pouvoir... Les savoirs et les compétences scientifiques et techniques acquis à l école débouchent ici sur un pouvoir dépendant, situation qui anticipe celle des cadres et chercheurs de l industrie.»30 =< <DEF6 9 2 $ 6 $ (( % ( 2 Z 9 2 M ( $ 6 M 6 $ > $ 9 2 9! % $ > ( ( $ % $ 9 ( M % $ > % $ % $ 6 $ 6 6 ( % $ ( Z 9 3 $ 6! % $ 6 ( % 9 «C est eux qui créèrent cette discipline nouvelle qui vient s insérer entre la science fondamentale et la pratique des techniciens que les Anglais désignèrent par le terme si expressif d engineering et que dans ce qui précède, faute d équivalent français, nous avons nommé la technologie.»32 ( $ ( % $ > 6 $ 6 M ( > 6 M ((! 9 «L élève devait tenir un journal de voyage, notant son emploi du temps et ses observations quotidiennes, et composer un mémoire sur les industries visitées.»33 2 $ :9 '! ((! > * 6 $ > $ 9 «Le voyage, qui était à l Ecole des mines un moyen de formation des élèves, de perfectionnement des professeurs, devint pour Le Play un instrument d études sociales»34 * 30 =< 6/>->)> $) & " 6 )0 3, 7*98 # 6 6 ( 6!.? ) 9 A, +1<* 6 6 ' 6 <AD=6 9 AC9 32 9)CD)? $D & " E # > )5G)C.> $7 & " 7. 6 H 34 )5G)C.> $7 & " <D # 6 C < FF---! 5? FFI +1<J J2! % ' ( J 4 K 2

25 ,, -!.! ( % $ 9 # : K ) '! / =G / / "! $. 2 6.! $4 $ ' M! % $ 6 2 7<BAF8 % ( % $ > M ( 6 ( 9 2 M 6 P 0 6 =C! $ ( 9 ' 6 ' 6 Z 9? L 6 $ 6 9 * Q 6 9 M % $ M > $ 9 % $! 9 ( (( % $ (6 9 «Leur savoir, fondé sur une approche scientifique, empirique et inductive, ne jouit pas du respect général et reste considéré, du moins par certains, comme prosaïque et vulgaire (les connaissances «nobles» étant essentiellement de nature théorique et déductive).»37 (( ( % 9 (( 6 9 % 6 % $ 6 ( 6 % 6 L 9 / $ <DGE6! 2 % 9 2 M L $ M <AEB9 / /: 0 -- $4! " # $ =G.,, 7 98 # N 2 $ $! Z # ( $4 2 6 $! 6 <BGE 4 <A"E O6 0 : P 6 ^ <ABD6 9 FF9 =C 37.,, 7 98 # 6 9 FB9?E-GG $> & " J1 J2! % ' ( J 4 K 2 <A

26 ! " #! $ #! $!" # 2 O M $ ( ( $ Y 9 ( $ N $ * ( =D 9 <D"A6 % 6 6 %! 6 ' 6! % 6 3 % (( 6 6 ( 9 ( % ( $ % $ $! % $ 9. ( $ R % $ $ M $ M 9. > ( $ M ( 6 =A %! $ % M 9 L T ( 9 % % $ $ ( 9 / $ $ > ( 9 % ( $ 6 % $ 6 $ 9 *( I ( 6 ( 6 <DFD6 6 $, ; # H! FE 6 $ <DCE6 : 9 4 > ( ( 6 6 F< 9 * 0 ( 6 $ ( % $ 6 6 =D )98 # N ' ( 4 > O6 '3 7* # ( P 6 Z 6 ' 6 <ADG6 9 <<=9 =A.,, 7 98 # N 2 Z # ( 6 <BGE 4 <A"E O6 0 : P 6 ^ <ABD6 9 GF9 FE )8 # N ' ( 4 > O6 '3 7* # ( P 6 Z 6 ' 6 <ADG6 9 <<=9 F< ) # / * 2 : 6.. #? $ M 0 6 '% % $ /9 + 6 ' 6 <A=C6 9 "=E4"=<9 N * 6 $ % "E 6 % $ <DE" M <DEF6 9 % % 9 O J2! % ' ( J 4 K 2 9 2

27 ,, -!.! M % 9 ; # # ; # F-F ". # # F" # L= L= * >4 6 ( $ 9 2 <DFE6 & 6 $ X%[ > $ M 9. N ( $ O6 L $ N O9. F= # # 2 ( # % % 9 «La science se fixe pour règle que chaque découverte expérimentale doit ouvrir sur une autre... L acte de susciter le réel - et non pas celui qui vise à l ordonner devient l objet premier de la connaissance. Ainsi, elle ne cherche pas à dévoiler les mondes cachés, mais à réaliser des mondes nouveaux ; elle n aspire pas à l exhaustion des chaînes de phénomènes, mais à leur éclosion : elle travaille à leur changement, non point à leur ossification.»44 $ Y > 9 $ % $ 6 % % > $ 6 M 6 % % 9 % 4( $ $ (( 9. $ % $ M 9 / 0 1$ $ #! -! $ 6 (( ( ( > 9 > 9 6 $ 6 6 % ( Y 6 $ 9 * 6 9 ' 6 F" F= 44.&3, 3, 7)98 # >? % $ 6 & 6 ' 6 <AGD6 9 <<C4<<B9 & # F<F9 D3?;3I-;- $? & " J2! % ' ( J 4 K 2 "<

28 ! " #! $ #! $!" # > 6 ( 6 % $ ( 9 / / 0 #! # "! $ 7 & $4! 6 % 9 ( P 9 $ ( 7 % M 6 %! $ 86 % % $ 9 ( > 7 7<DGF86! 7<DGB886 9 * % 7<DDE4<DAE86 $ ( $ 6 % $ ( 9 % \ % 6 % $ 9 9 * > <DBD6 M ' 6 2 * % ( % $ 9 $ ( P M! 6 * * 9 ( > > % $ 6 ( 9 6 6! M FG 2 ( ( $ 6 % $ 9 6 $ <DBA M <DD<6 # M > % $ M 9 - # FC # > # :!:! # FB #H #! FG.,, 7 98 # N > ( 6 %! $ % ' O6 0 ( P 6 <AD<6 ^ 9 <CA9 FC FB. 6 9 <CA <CA9 "" J2! % ' ( J 4 K 2

29 ,, -!.! 9 ( 6 ( > M? 9 2 >4 $ 6 9 ' 6 ( I % $ 9 ( 6 6 (( 9 2!? 6 $ ( ' M %! $ % ' 6 <DD"9 * M % 6? 9. ( ( 6 $ # ( $ 6 ( $ % 6 M $ 9! I 9 * ( 6 9 % $ ( 9 : 6 <DAC6? 6 FD % % % 89 M 9 «La profession de l ingénieur moderne est due, dans une large mesure, directement au progrès scientifique. Les noms mêmes des différentes espèces d ingénieurs qui existent aujourd hui - ingénieur électricien, chimiste, radio indiquent que c étaient toutes, à l origine, des branches de la science qui sont devenus, à présent, des branches de la pratique.»49 / / 0 "!!!.! # $ $ 2 $ % ( (( 6 $! GE # : #! 6 $ 9. N O6 $ N % $ O9 ' ' 6 (( ( M 9 <AEE M <A<F6 6 % 6 % $ FD 49 GE )0 3, 7*98 # 6 6 ' 6 <AD=6 9 <FE9 0/5G). $N 9 & "? # H D3?;3I-;- $? & " & # F=E9 J2! % ' ( J 4 K 2 "=

30 ! " #! $ #! $!" # $ 6 6 <A"E M <AFG6 9 > 9? ( M ( % $ ( $ 9 ( M > ( % $ 9 I # ( $ 6 $ 9 $ 6 $ ( M ( 9 % $ $ > >9, 6 I $ 9 «Les instituts provinciaux et les écoles parisiennes de formation des ingénieurs ont des programmes pratiquement similaires qui s étendent sur trois années d études ; les premiers dix-huit mois sont consacrés à la physique et à la chimie générales, et à l acquisition des mathématiques de base indispensables à ces deux disciplines, les élèves passant à peu près le tiers de leur journée à des travaux de laboratoire. Ils emploieront la deuxième moitié de leur scolarité à se spécialiser dans des branches diverses, telles que la chimie organique et minérale et les analyses quantitatives et qualitatives qui en découlent, la chimie physique, la minéralogie, la physique appliquée à la chimie. Ces cours sont aussi une initiation aux découvertes les plus récentes de la recherche en technologie industrielle. Les futurs ingénieurs qui s orientent vers la physique étudieront toutes ses applications, de manière à pouvoir affronter les problèmes industriels... Pendant ces derniers dix-huit mois, les expériences de laboratoire occupent 70% de l emploi du temps. Enfin, un stage de trois à six mois dans l industrie viendra compléter «sur le tas» une formation déjà très poussée.»51. G" * ' 9 $ 6 L % 9 (! ( ( M % $ $ $ > 9 3 M ( 9 $ ( 9 (( > 6 6 $ > > ( 9 6 L 9 <DAE9 2 $ <A"E $ L 6 <A""6 % 9 6 ( % $ 51?E-GG $> & " 9 ; O " +=LB : +1*B 5 7 P F-F +1=< 8+:8* G" '03 7*98 # : 6 <DEE 4 <ACB6 * ' 6 <ACD6 9 =E=9 "F J2! % ' ( J 4 K 2

31 ,, -!.! $ 6 $ M ( ( 6 $ 6 ( 9 / /3 0 - $! ( I M ( 9 2 G= (( ( ( M ( 9 ' *9 % 6 $ M > 6 (( ( GF 9 2 \ % %L L 6 9 2? ( 6 $ 6 6 % % M I 9 >! ( 6 6 L $ (( 6 L > > 6 $ $ <A"=9 > M <E? <A=F6 > M GG N L O 9 ( >! 9. GC 9 9.9:9 2 ( 6 $ 6 $ ( $ 6 ( ( :9 > GB 6 9 G= N ( : O6 ' 6 2( 6 <ABA6 53 *, W # 6 Z ' 6 <AA"6 9 <"<9 > ' GF % $ R M "EEE <AFE9 & $ L > M > O6 )0 3, 7* # 6 6 ' 6 <ADC6 9 F<9 + )3 &*,, 7'98 # N O6 )0 3, 7*98 7 & 6 <EEE <AEE M FEEE <A"E9 GG EDA <A"E M D= EEE <A=E M AA EEE <AFE9 '3 7*98 N. Z GG 6 > L Y 6 L 6 Z 98 # 6 ' 6 <ADC6 9 <B<4<AG9 J2! % ' ( J 4 K 2 "G

32 ! " #! $ #! $!" # GD ' L $ ( M (( 9 9.9:9 6 % ( 9 ( ( 6 9? ( L 9 6 > GA :9*9 9 9:9.9 6 $ 6 > 9 CE 9 ( \ 4 ( 6 6 I ( 9 <A=F6 6 M $ 6 ( 6 C< 9 GC /9 98 # N 7! 98 # <F<4<GB :9 7 % 7<A<A4<A=F8 O6 )0 3, 7*98 6 ' 6 Z!. : P 8 GEEE 6?! GB ( 9. % % % 6 ' 6 <ADC6 9 ( <A<A9 9 2! ( 4 > % (. 6 <A=B6 M4 I 29) ( :, ) /9 98 #. 6 9 <FB9 N $ $ ( $ M 7 6 L S8 M 7% 6 % GD ( # 7 % $ ! % 8 7 % $ 9 9.9:9 $ $ 6 I % '3 7*98 # N % $ $ O9 O6 ( P ' 6 <ADG6 9 "<B % $ 6 ( % 9 2 <DA"9 % $ 6? $ ( ( (( 9 % Y M ( 9! $ 0 6 <DA<6 ( 9 ' > ( > $ GA " * 6 L 6 :9*9 9: ( *&* # N : # & % 6 6 ( ' $ 6 : 7:9*9 9 9:9.9 $ 6 <AGB6 : * 6 Z %! : P " % & ' ) % 7* # "C * ; '1 7'98 # 6 ' 6 <ABA6 9 C<G9 <A"A6 CE! : P.. L O6 )0 3, 6 ' 6 <ADC6 9 <C=9 J2! % ' ( J 4 K 2

33 ,, -!.! >6 ((! 6 (( ( $ L 9 <A=F 2. 6 % % $ 9 6 $! 6 $ 9 L ( $ T % $ L 9 > > # 9 % > ( % $ 7 L Z 89 ( ( ( > M ( $ I 9 9 «Elle consacre une culture scientifique développée, une formation technique étayée par la pratique et une culture générale favorisant l esprit d analyse et la compréhension des problèmes de gestion, d économie et de relations humaines.»62 ( $ M $ 9.! ( $ $ 9 2 ( 6 $ : 6 % % 9 R ( L M > 4 >6 C= ( 9 # $ 6? L 9 ) ; #!. ; C< <C= 4 <CF9.)77->>/ $6 & " Q : : R. 7 G P JBJL : JBJ= +* C= * ; &.032,.W3:: 7198 # N 2 O6 2 % 2 :.6 <ADG6 ^<"6 9 <"4<G9 J2! % ' ( J 4 K 2 "B

34 ! " #! $ #! $!" # CF ( 6 CG * ( 6 % $ 9 % $! ( % % % 9 2 L $ ( $? $ 9 $ 9 2 $ % $ ( > $ $ ( $ ( ( 9 / /: 0! $! > ( 9 ( 6 M ( 9 ' 6 $ 6 6 % % <A=C6 $ % $ 6? % 6 N O6 5 V!9 > M $ ( % $ 9. N Q O6 L * 6 M $ ( ] % % % % 9 * $ 6 6! CC 6 9! 6 $ M ( 6 6 ( % CF )98 N $ $ # 2 7* # CG 6 ' 6 Z. 9 Z O6 )0 3, 6 <ADC6 9 ""B )98 # "=F9 CC 6 > 5 7'98 9 # 6 Z ) 6 Z ( ( ( & 6 ' 6 <ABD6 "BA 96, & 6 ' 6 <ADA6 GCD 96 % 7 98 # N 2 Z # 9 <BGE 4<A"E6 0 : P 6 <ABD6 ^ 9 =A4B< 7098 # N O6 6 ' :, ' $ 6 ' 6 <AA=6 9 ""C4""D9 "D 6 Z 6 J2! % ' ( J 4 K 2

35 ,, -!.! 9 6 M. % % CB $ L 4? > 6 $ <A=B <A=A6 S :!: K! H " ( # # % K! ; # :!!! K K # CD 2 >4 I ( 9 <A=B6! 2 ( 729) ' 6 + %!6 N O > 9. 6 M 6 $ 9 % CA ( * 6 2 ( 6 % 29) % $ 6 M CB CD CA 53 *, W # 2 6 ( 6 Z & 6 ' 6 <AA"6 9 <"G9 53 *, W # 6 9<"C9 '3 7*98 # N % $ ( P ' 6 <ADG6 9 ""F9 <A<=6 * 6 * $ %, ' 0? $ O6 > % $ + & * " ( <A 2 6 5? 6 M >4 -. / $ $ 9 <A=B (, ' # $ % 9 53 *, W # "=F9 J2! % ' ( J 4 K 2 "A

36 ! " #! $ #! $!" # 9 ( I ( 6 6 ( $ 9 : 4 6 ( ( 9 % 6 6 ( > 6 Y ( 6! % 6! $ 6 9 /3 0 - $! $ $ $!.! # $ > 6 \ M ( $ 9 ' > 6 ( ( 9 $ ( 6 M M I ( 9 /3/ 0 " # $! -.! " # # :? ( # 9 > 6 $ > 6 6 % $ 6 $ 9 6 Z 6 <AFB6 6 Z 7 9, , ( 6 % > ( 9 9 ' 6 ( 9 $ 6 6 M? $ M I 9 ' % 6 (., > * $ 9.9,9 9*9! % <AGB9 * 6 <AC< M <AC=6 $ Q T <ACA M <AB<6! % $ BE 9 2 $ $ ( ( M $ 6 % $ 6 $ 6 (? 9 6 M $ ) 6 $ % $ M 9 «Cette période correspond à l alliance de la technique et de l État. Il y a triomphe d une image de l ingénieur : l idée que le bien commun coïncide avec le progrès de la connaissance appliquée de la production qui doit entraîner l élévation du niveau de vie. Voilà l idée de progrès. L idée de l ingénieur a été, jusqu aux années 70 étroitement liée à la croyance au progrès, croyance partagée par la BE ) # * =E 6 <ADD6 9 <"9 J2! % ' ( J 4 K 2

37 ,, -!.! grande majorité de la population française.»71 6 \ 9 N O % $ 9 % $ % $ M! 9. > 6 6 ] % 6 9 % $ M 9. $ ( 9 % % M M I 6 $ 4 M 9 ( 6 B" % % ( $ 9 2 B= 6 M $ % %9 ( > ) Z M 9 <AGB6 :9*9 9:9.9 9 ( $ 7.929:9 9*9 9.9:98 ( 6 2,. : P 729,9.9:986 ( P 9 <AC<6 % ( 6 6 ( 9 BF 6 ( 6 L $ 9 M 71 >3C5)-G/ $) & " 9. ; CG/?;3 +11J / N D # L LL B".. 0 7/9'98 # N <AFG, O T '3 7*98 # ( P ' 6 <ADG6 9"EC9 B=.,, 7 98 # N > ( 9 %! $ % 7<DD" 4 <ABE8 O6 ' 6 0 : P 6 <AD<6 ^ 9 <BB9 BF ' 6 5 %[ Q6,!9 >,!9 <AGB6 ( ^ 6 4? <ACF6 9 <E<D 4 <E=E9 N? % I $ $! GE 9 * $ 6 % $ * 6 > % $ % $ 9 4 $ $? % 999 % M % # %( $ > 6 $ ( 9 2! % 6 > $ % 6 ( 9 & 6 M 6 M 6 M ( 9 & M ( 9 9 $ $ 6 9?M $ 6 > $ $ 9 M $ $ $ 6 > J2! % ' ( J 4 K 2 > 6 % $ 9 O =<

38 ! " #! $ #! $!" # 6 M ( 4 $ 6 $ ( ( ( M ( 9. ( ( N ( ( $ O6 6 $ ( 9. BG 6 M ( $ I M $ M 9 $ (( 6 <AC=9 > /9 '9 % $ $ I ( 9 4 > 6 > (( % 6 9. ( 6 $ ( $ 9. M ( % %9 ' 6 9 M $ $ 6 ) 6 ( S (( ( 6 # $ ( $ /3/ 0 $ # 6! $ - $4 $4 $ * $ > 6 $ 6 % BC I 9 2 6! % $ ( ( $ 6 9 % $ 9 : 6 * <D"" $ %! $ 6 $ 9 2 $ *9 2 > % # N ' > ( $ O9? % >6 $ % I $ % $ 6 BB %! $ 6 % $ %! $ 9 * 6 BG N 0 ) <E=<4<EFD9 $ % BC I M 7G M C 8 $ "G % 9. <G M =E9. ( 50* 7)98 # N O6 * =" % O6 0 6 <ACF6 ^ ="D6 9 % %9 ( P 6 Z 6 ' 6 <ACC6 9 <=9 J2! % ' ( J 4 K 2

39 ,, -!.! M ( 6 % 9 % % % $ % $ 9 ' *9 2 6 % ( $ ( % %! % $ ( ( I!! % 6 $ 4! 9 ( 6 ( <D=A6 6 % >6 9 2 $ 6 '9 * 6 > # BD % (6? 9 M $ >4 I 6 M I? ( 9 2 $ Y? 9 ' > ( >6 ( I M % 9 ( 6 I 6 M? 6 $ % 9 % > $ ( ( ( 9 ' 6 M $ ( $ 9 ( $ % (( % ( % (9 * ? 4 I 9 $ % 9. Y % 6 % % 9 2 $ I N % % O9 2 M 6 > <D"" % % 9 : % % 6 *9 2 $ 9! 6 ( L $ 6 '9 * 9 ( 6 ( M $ ( 9 % $ 6 % % $ $ M $ M % $ ( $ 9 M I BA K 9 BB BD BA *0,* 7'98 # 2 6 ' 6 ' : 6 <ACA6 9 <=9 *0,* 7'98 #. 6 9 <<A * # N O6 0 %! $ 6,^ =4F6 <AFA6 *0,* 7'98 # <AA9 J2! % ' ( J 4 K 2 ==

40 ! " #! $ #! $!" # : 6 $ > \ # #. # DE # > (? L # D< > ( > 4 9 ( ( $ 6 > > $ I 6 ( Y > $ 9 2 $ $ M > 9 2 % % $ $ ( S <AGA6 $ * ( P 6 ) % 9 «On attend donc du sociologue - et c est une demande universelle indépendamment du régime et du type de structure, de la «compétence technique». Non pas la compétence technique pour faire une recherche, mais la compétence technique qui permettrait au sociologue de conseiller directement les directeurs d usines, les administrateurs de trusts et des cartels, les planificateurs et finalement «les hommes de l appareil» des partis et les grands administrateurs politiques.»82 2 % % 6!! $ 6 9 & 6 6 I 6 9 > 6 ( U 9 % % 4 I ( 6 > (( ( $ >6 9 > 6 (( D= 29,909 9 $ % % % 6 9) ( (( 6 $ $ > >9 ( 6 *9 6 %? L > 4 <ACF DE 03 *0 7*98 # N 0 ( > D< % # : <AFG M ( > O6 0 ( P 6 <AD"6 ^ 9 C<9 03 *0 7*98 # 6 9 C<4C" C)59 $) & " 6 7! =F ; G 5? J2! % ' ( J 4 K 2

41 ,, -!.! DF # ( (( % % 6 *9 9 L (( 6! 6 $ 6 6 $ M 9 «Des différences de langage et de formation ont gêné, pour ne pas dire freiné, le recours aux sciences sociales.»85 M I % % % $ % % $ M % % 9 /3/3 0 "! & # >! #! $ $ 7 " #!! $ $ $ ( 6 ( M $ 9 6 $ M $ 6 % % 6 I M? $ > S <AG" M ( 6 M 6 ( 6 $ 9 2 ( 9 ' 6 6 ' 6 M ( 9 6 ( > % 6 6 % % % 9 ' > > <AG=.929*9&9! $ 0 ' M ( % L DC 9.9,9 9*9! 6 ( > )9 5 6 D= 03 *0 7*98 # N 0 ( > > O6 0 ( P 6 ( % # 6 <AD"6 ^ 9 BF4BD9 ( 9 <AGD6 9 6 ( 6 7<ACE86 0 % % DF 03 *0 7*98 # N 0 ( > 85 > 6 % ( <AGD6 $ ( # 6! % 6 ( $ $ ( % > # % 6 6 : <AFG M ( % 6 % % 6 9 ' # 0 ( P 6 * % 6 7<ACB89 % # : <AFG M ( > O6 0 ( P 6 <AD"6 ^ 9 BD9 953C)59 $) & " 5 # " 7 +1JL! 5 +1<* P FF--- =1 DC ) 5 (. 7.9* <AGB89 J2! % ' ( J 4 K 2 =G

42 ! " #! $ #! $!" # ( 9 ( 9 % ( 9 6 % % 6 ( ( $ ( $ $ $ 9 > <ABE ( %! 6 M $ ( ( L % $ 9 6 $ ( 9 6 M $ 6 $ % (( % $ $ % 9 ( 2 6 <ACB6 # «L ingénieur est un homme dont la tâche est de rassembler et de mettre en oeuvre des idées, des moyens matériels et des hommes, pour réaliser des objets, produits ou projets, susceptibles de sanctions économiques.»87 % $ 6 ( M > 9 ' $ $ > ( 9 «La formation d origine centrée essentiellement sur la technique complétée progressivement par quelques données de gestion, ne prépare pas les cadres à l exercice de leur fonction d encadrement, c est à dire d animation d une équipe.»88 ( % ( ( $ DA $ ( 9 ( 6 # 6 6 % 6 9 ( ( M ( 6 L 6 6 $ % $ ( $ 6 ( $ 6 T! # 87 ).QC-/5 $5 & 64 $6 & ". : % <+ *+ 88 >E-/554 $9 & ". - / == 530-G $N 4 & " I. >#.H --? / DA +11B > - *B 2 (( 2 ( 6 <ABA6 035., 7/9198 # ==9 =C J2! % ' ( J 4 K 2

43 ,, -!.! : K " U AE 9 /3/: 0!" $ -. " # # : 4 6 A<! M M 9 ' > 4 6 <AFD M <AG=6 ( 9 «Le «retard» économique de la France n est pas dû à l insuffisance de sa technologie ou à l incompétence de ses ingénieurs,...mais les Français ne sont pas conscients du rapport direct qui existe entre un niveau élevé de productivité et l application de saines méthodes en matière de rapports humains.»92 2? $ > 6! : ' & % 6 ( M ( P 6 % > %( M % (6 (( M A= Q > % 9 > ( ( M %( 9 2 (( 6 I AF 4 ( 9 <ACE6 *9:9*9'96 AG! ( M 6 V 6 > % M 9 6 % AC ) Z (9 $ $ 6 6 ( AE 3&,*2 7/9&98 # 2 $ ( 6 Z O A< <AFD6 A= AF AG 6 2 ' 6 ( P 6 / : 9. 7*9:9'9* >)G?24 $. & " +L <C" <CG <DA9 ' > 6 2% ' ( 2 > (( 9 2% 2! N AC N M! % $ <AB"9 M * 92 6 ' 6 <ADA6 9 <==9 9 * M O Y 4 %( (( <AE9 J2! % ' ( J 4 K 2 =B

44 ! " #! $ #! $!" # % M R % 6 ( 9 > ( 6 9 * % $ 6 * 9 6 ( % $ $ > ( > ( 9 ( #. (( 7<AGA8. ( 6 <AC< '! % 9. $ L 6? ( ( % M 6? ( ( 6 L 6 M > % 9. (( <ACA 2% ' 9 ( M 6 6 % % 9 ( %? $ > ( 6 ( $ $ > ( 9 ( M % $ 6 M Y 6 $ 9 > $? ( 9 ( % 6 4M4 M ( > 9 > % ( ( # % 9 $ ( ( 7 <E? <AB<89 % / ( ( $ 9 % (( 7% > 6! %! $ 8 $ $ AB 9 6 «En résumé, au cours de l évolution d un adulte, de nouvelles qualités naissent, d autres s amoindrissent et disparaissent. C est l émergence de ces caractéristiques nouvelles qui peuvent rendre davantage sensibles les adultes à certaines questions concernant le sens de la vie, le rôle que nous pouvons confier aux autres, etc. Nous pourrions donc penser que certains apprentissages ne prennent sens et significations que dans la seule mesure où ils s enracinent dans l existence du sujet, caractérisée par toute une histoire expérientielle à AB 035., 7/9198 # 9 96 N 2% 9 = # =D ( O6 9 FF 4 D"9 J2! % ' ( J 4 K 2

45 ,, -!.! l origine de son développement.»98 ( N O $ $ > $ $ 6 > AA > 9 * 6 M ( > > 9 ( % $ $ > ( ( % 9, M > ( ( $ ( M ( % $ 9 ] % ( ( > 6 ( 9 $ ( 6 ( 9 ( ( % $ ( ( ( 9! ( 9 ( 6 M % $ $ # % 6 ( M 6 9 M > $ $ (( M % % 9 $ 6? ( 6 6 M N O9 *! 6 $ $ # $ ( S (( $ > 4 >6 6 6 (( ( ( 9 * 9 ( 9 2 $ M > $ 6 : 6 M 9 * 6 % % % % I ( > 9 > I % $ 9 % $ > 9, M ( ( 6 ( > AA 530-G $N 4 & " <8 035., 7/9198 # DD 4 DA9 J2! % ' ( J 4 K 2 =A

46 ! " #! $ #! $!" # 6 ( % 6 $ % $ ( 9 % % $ 6 $ L 9 ( 6 % $ % 6 ( ( M % % $ $ > > I > > $ > > 6 $ $ M N O9 I %! 9 M 6? $ > 4 >6 $ M T % $ 6 $ Y 9 2! 6 % $ ( 9 > 6 6 $ > 6 $ 9 $ 6 M > $ 9 6 $ ( M % $ % % M % % 6 ( $ ( M % % 6 >$ ( 9 ( 6 ( 6 % % % ( ( 6 $ $ $ > ( ( M % 9 6 M ( 6 6 $ $ > 4( ( M ( M $ ( ( > ( 9 % 4% $ ( $ 6 6?? > >9 I % % >6 9 (( >9 % $ 6 6 Y ( 9 FE J2! % ' ( J 4 K 2

47 ,, -!.! )4-0 " # $!" -.!" # # $ 6 " #!" -- $! ( ( ( >! # >$ 9 <ACE6 I ( 9 ( > 6 % 9 2 $ 4 M S ; ( S 2 4 ( S ;! S ; L ( S $ 6 $ % $ 4 ( ( S 2 $ $ M % $ 6 L 9! > % $ * 6 % M M $! 4 I 9, 9 M 9 > 6 $ <ACE6 $ M M / 0 $! $!" #, 6 6 ( $ ( ( 9 / / 0. $. 2 # 2! #! "+ $ % $ I % <EE # <DFD6 M 9 * ( % > ( I 6 > 9 J2! % ' ( J 4 K 2 F<

48 ! " #! $ #! $!" # <DFD6 > ( 6 M 6 ( <A<D $ % 9 ' 6 <AF< ( ( 9 ' % 6 > ( M > M ( 9 (( 0 6 <E< R $ <E" $ * 0 6 %9 2% 9 0 & % / 6 I! 6 9 M & % $ 6 <D""6,! ( 4 6 $ ( ( 6 > M I ( 9 > 6 M 6 # ) 7<D"C8 )? 6, 9 2 P I % 6 $ ( 6 6 * 7<DF"89 ( > # # <E=! 9 ) 6 <D=<6 % $ $ 9 «L école dispense un enseignement théorique et pratique des sciences et des arts applicables à l agriculture et à l emploi immédiat de ses produits.»104 ( M ( # % 7<D"=86 > ( I 7<D"F8 7<D"G89 2 7<D"< <EG 9, 6 <DFD6 ( 6 % > ( I M ( $ <EE 2 *0&* 3, 7 % *., 7*9&986 0.'* 7198 # 0 M 6.9,909'96 ' 6 <AA" <E< <E" <E= 104 F"! & 4* ( ( 0 7<BC< <BCG *0&* 3, 7 % *., 7*9&986 0.'* 7198 #. 6 9 ;E)5D)??3G $># &./.355)-G $) D & 5-6) $4 & " - FF-I J2! % ' ( J 4 K 2

49 ,, -!.! 9 2 M > 0 $ $ $ 9 <DFD > <EC ( 9 ( > # 6 ( M ( Y T $ T >4% M 6 ( %( > 9. # <EB % 6 $ ( ( >9 2 P M (! % $ 6 % ( #! <ED! 9 6 % $ 6 ( % % 9 «L option prise est donc de développer l agriculture grâce à un solide encadrement technico-économique au sein d importantes unités de production. Comme pour l industrie, on forme des «élites» chargées de concevoir et de diriger, la main d oeuvre n ayant besoin que de connaissances limitées, acquises à l école du village.»109 M FB ( 4 6 $ <<E $ 7.9,9*986 $ <EG <D=C6 2 > 2 * & % 2 6 $ % 9 <D=B6 % M 5 >9 9? ( 6 ( (( % 9 2? 6 6 M $ % $ $ % 6 6 M $ & $ > > 9 <EC <EB <ED 2 *0&* 3, 7 % *., 7*9&986 0.'* 7198 #. 6 2 *0&* 3, 7 % *., 7*9&986 0.'* 7198 # &986 +.), * 7&98 # N 4 <BGE 4 <ACE6 53. *, 7/9 98 # M % Q "EEE6 : P 6 ' 6 <ADA6 9<F" C./> $D & ". O O ) E / ) - G 5 ) <J P+ <= J2! % ' ( J 4 K 2 F=

50 ! " #! $ #! $!" # <<< «Pour les capitalistes du Second Empire, l agriculture n est que fournisseur de main d oeuvre et lieu de prélèvement du capital économique nécessaire à la mise en place de grandes unités industrielles et commerciales.»112 ( 4 M ( ( 9 $ 6? > <<= 6 <DG" $ B6" 6 ( ( 7 > L <<F 89 $ ( ( $ 9 > 6 (( % $ I $ 9 2 % > ( M : >! 6 * 6 $ ( (( 9 0 $ 6 6 <<G > # M ( 6 <<C ( (( >9 ' 7 <DBC86 % ( 9 ) $ <<B )? 6 6 M & M % $ I <<D 9. L 9 ( 6 ( 6 <<E <<< 112 <<= <<F <<G FF >?M 7) 6 ) 4/ 6 86 $ 2 $ > % 9 2 *0&* 3, 7 % *., 7*9&986 0.'* 7198 # &986 &* # 6 6 ' 6 <AA<6 9 <F9 - +J 2Z'_ 7&98 # N 2 % $ O6 * 9 9 * 96.9,909*9'96? 6 <ADC6 ^<6 9 <A9 53 7&986 &* # <F9 $ <DBD9 J2! % ' ( J 4 K 2

51 ,, -!.! $ ( <DBC9 ' (( 6 ( ( N '! % $ O 9 I 9 «Son enseignement fut donc résolument orienté vers la théorie pure, les études comportant seulement des travaux pratiques de laboratoire à caractère scientifique. Quant à la pratique agricole, elle serait désormais acquise par les étudiants au cours de stages sur de bonnes exploitations agricoles, d abord pendant les vacances, ensuite à la sortie de l école. L établissement devait seulement disposer, aussi près que possible de Paris, d une ferme suffisante pour servir de terrain d expérience pour les professeurs et de domaine de démonstration pour les élèves.»119 * M. $ 6 M ( > ( I 6 M % % $ 6 ( 6 M 9 <<C 53 7&986 &* # <G4<C9 O 6 % % $! ( <DBA6 N 6! ( 9 $ 6 ( <<B (( ( P M $ 7<DBG86! % $ $ $ $ 9 % M 6 $ ( 9 2 ( 9 2 \ > ( 9 $ ( > ( 9 M ( > R 7 > 8 $ ( 4 9 &* 0., 7198 # N & <DB< M <AEE O6 * 9 9 * 96.9,909*9'96? 96 <ADC6 ^<6 9 GA 4 CF9 M & 6 <DBE6 $ ( 6! \ $ M ( ( $ O9 > > I # % % N O N $ 1 $ <<D 2 * *., 7098 # N $ O6 6 : ' ( 0 : 6 9' ' 6 <ACD6 ^ F<6 9 B9 * 6 9 '! 6. * $ 6 (? ( ] $ 9! > 6 (( % (( M <G 9 2 > $ ( $ N $ O M ( 6! <DG" (( ' * 6 ( % 9 T N O 9 I <AED M L N O9 119 < J2! % ' ( J 4 K 2 FG

52 ! " #! $ #! $!" # ( %. $ 7<DDB89 * <DA"6 L > 9 M # "C <DBC6 DB <A<=6 6 <=E4<GE 6 #! <"E H % 6 ( <DB=6 ( M + 9 «Elle devait donner, durant trois années, un enseignement de niveau supérieur, également réparti entre la pratique et la théorie.»121 > ( <DA=6 M 9 ( 6 I H G <"" I 6 > ( $ 4 : 7 89 * 6 ( <"= Q 9 * 6? ( $ N ' ( * O6 I 9 5 $ ( P 6 ( ( 9 2 &9 5 6 > M % $ 9 ( " =EE? 6 =EE <"F 9 «En 1913, l enseignement agricole ne concerne qu environ 1% des jeunes entrant chaque année dans l agriculture.»125 ( > 0 $ 6 $ $ 6 L! 6 $ <"C 9 2 > 9 <"E 121 <"" <"= 51 7)986 X* 3, 7*98 # : ' 6 <ABC6 9 F"E9 ;E)>/.)-G $5 & " 3 = 2 * *., 7098 # <E9 <DA= # <DD<6 ) M 9 2 % ' $ <"F # 53 7&986 &* # <D9 <A<<6 G =EE EEE > 9 03C./> $D & ". ) E / ) - G 5 ) 6 J2! % ' ( J 4 K <8 P+ << FC

53 ,, -!.! <A<D % 9 * 6 : ( M! 6 (( 9? ( 6 ( ( 9 N ( O ( 6 > # $ ( ( > <"B ( 6 $ ( <"D 7 % P ( 89 ( <"A 9 ( 6? ( 9 ( ( ( ( 9 2 <A"D9 > * % <ADG4DC6 & % M. $ 6 $ <A"C M «On devait avoir à peu près trois heures de cours chaque matin. Les après-midi, c était ou des travaux pratiques, ou des excursions, ou des interrogations qui pouvaient se prolonger au gré des examinateurs... Il y avait aussi, pour le stage, un rapport et un mémoire obligatoires, ainsi qu un journal, qu il fallait tenir jour par jour et heure par heure, et un rapport sur l exploitation, puis un certain nombre de rapports supplémentaires destinés à telle ou telle chaire. L année se terminait par des examens pratiques de sortie, en particulier à Nogent. Toute la promotion partait pour Nogent, où il s agissait de reconnaître des plantes et de <"C <"B 53 7&986 &* # <D9 2 * *., 7098 # <E9 <A<"6 ( ( ( > ( 6 M 89 ( M ) <"D <"A ( 2 * *., 7098 # <<9 <A"" #. % $ $ M ' 9 (( M > * 6 $ % $ 6 % % 6. L 9 * L 9 ' 6 + <A"B $ $ N O L <A"E6 ( # 7<A<A8 > 7<A"E8 # %! $ 6 % $ 6 6 $ ' M 9 ( 6? ( I <A<B6. $ 6 <A"=6 6 <A=B6 $ 9? ( 6 M 0 9 J2! % ' ( J 4 K 2 FB

54 ! " #! $ #! $!" # faire un exposé sur les conditions dans lesquelles on pouvait les trouver.» 130 <A=<6 & % 2 9 ( $ «A ce moment-là, l Agro faisait partie des grandes écoles, ce qui n était pas le cas des écoles nationales. Il y avait une espèce d associations des grandes écoles, qui comprenait l X, Normale supérieure, Centrale et l Agro. Tout à la fin de l avant-guerre, vers 1939, H.E.C. a été admis dans ce club, mais c était assez fermé... L enseignement n a pas beaucoup évolué pendant cette période. La preuve, c est qu on essayait de remuer un peu les choses en faisant des propositions. On voulait obtenir : deux ans de préparation, deux ans d école nationale, avec la pratique, sur le terrain, aboutissant au titre d ingénieur agricole, qui avec un an d agronomie générale ensuite, devenait «ingénieur agronome»... mais ça ne s est pas fait.»131 % 6 <ACD6! <=" 9 2 (? $ M ( 6 + %!9. $ 6 7) 6 & ( 6 <== 9 <AF< Y 6 $ M 6 <=F ( 9 9 / / 0 $ - -. "! -. # $ 0 $ 6 M! 6 <=G : 6 ( > ( ( )G; $0 & 5-;E/735> $- & ". +1*8! +1<B / D # ; ) E / ) - G 5 ) < <=" <== <=F <=G LJ 6 9 GF9 2 *0&* 3, 7 % *., 7*9&986 0.'* 7198 # * *., 7098 # <C9 N * 6.9 9*959 <AGG9 FD * 9 O6. * : ( 5 6 <DGG4<AGG6 2 <DCD9 N '! 9 ( * 6 $ % $ 9 / 6 ( ( 6 <DBB9 J2! % ' ( J 4 K 2

55 ,, -!.! % $ 9. 5 * ' ( ( % M <=C $! 9 <DBG <DGG <=B ( % 9 M 9 ) 6 M 9 $ ( & 9 % % M # #! H - # K <=D ( % $ ( $ > $ 9 ' 6 ( ( $ ( 6 $., * 9 *( $ 6? % $ $ >? $ ( 9 ( > 9 6 <DDD6 $ $ % $ «Dès le début, cours théoriques prévus dans un programme très complet et applications pratiques marchent de pair, se soutiennent et se vivifient mutuellement.»139 6 (( <FE M 7<DC<89 M I $ 9 N 2 * O ( <=C : /959 )*), #. * 5 * $ : <ACF6 "E 9 <=B <=D 139 <FE 9 )3., N ( O6 * - * * 5 6 M ) * <ABD6 9 G9 ) 0 +<LL:+1LL ; 9 -? ) 0 +1LL N 0. * 4 <DDD O6. * 5 6 <DGG4<AGG6 9 9 * 6 % $ > 2 > 9 * ' ( 9 6 > ( > 6 L 5 % I $ > $ P 9 ' 6 % 9 J2! % ' ( J 4 K 2 FA

56 ! " #! $ #! $!" # ( % $ 9 ; : K <F< # * <DD=6 ( P 6 : 9 (( ( Y 6 << <DDC6 M <DAG6 <FE <AEC9 * <A<"6 L 9 <A"<6 % M. % $ ' 9 «A partir de cette date, jusqu en 1938, une commission spéciale de l Institut catholique examine les connaissances socio-religieuses des élèves qui concourent pour un prix spécial en l honneur du sociologue Frédéric Le Play.»142 2 / M > ( 6 % $ 6 M * <DAD M ' <A<A9 5 $ > > (( 6 (? 9. %! > ( 9 <DAD6 09'9 + : 6? M % $ * 9 «Le but est de former des élites naturelles d une manière différente de l Agro. Les jésuites veulent démultiplier l approche scientifique de l agriculture avec une vision sociale et politique proche de l idée qu ils se faisaient de l agriculture. Le projet de création de l école s inscrit dans le projet de former des cadres catholiques dans toutes les professions. Cela s appuie sur l encyclique Rerum Novarum qui met en avant l idée que les chrétiens doivent agir dans la société pour la transformer. Les jésuites cherchent à former des cadres ayant un savoir-faire de type scientifique et une culture conforme à la doctrine de l Eglise.»143 *! ( 6 6 <DAA6 > 9 6 $ 6 > ( ( $ > $ 9 ' 6 % % > 6 M M 9 «L enseignement à l Ecole comprendra des cours d organisation sur l Etat, les grands courants de pensée. Le Play constitue une référence importante. L enquête de terrain s inscrit dans la pédagogie. Le voyage d études et l enquête constituent des méthodes de connaissance.»144 <F< 142 N ; $ P 0 2% O6. * 5 6 <DGG4<AGG ! # ) ) - 0 -? ) =< / P / P GE J2! % ' ( J 4 K 2

57 ,, -!.! / $ M ( 6 9 ( ( ( $ (( ( $ $ Y ( 6 6 $ ( <FG! 9 <A<B4<D6? ' P '9 6 M 5 * 9 «A la fin des hostilités, il y aura certainement un retour à la terre. Il importe que l Eglise s intéresse à ce mouvement si avantageux au bien des âmes comme à l avenir du pays. On prévoit l extension de la petite propriété où se pratiquera la polyculture... Alors se développera une classe moyenne rurale qui peut prospérer et rendre de grands services, à condition que des hommes plus influents exercent un rôle social et de soutien et d encadrement.»146 2 ( ( 6 N %( O6 $ % $ 9 ( ( # «Il faut que le chef soit un technicien,(...), mais un technicien pur ne suffit nulle part à la tête d une grande affaire, en agriculture moins qu ailleurs. Il faut qu il soit un homme, capable de gouverner des hommes(...) Il faut qu il soit un chrétien.» 147 M $ # <FD # ' 6 7 <" M "G8 ( M % 9 %6 * 5 M? 9 «Sur le terrain technique comme sur le terrain social, les anciens élèves de Beauvais et d Angers sont au premier rang et le catholicisme français a trouvé en eux des apôtres et des représentants éminents. La jeune Ecole de Purpan peut fonder les mêmes espérances sur un nombre déjà important d élèves et ceci dans une région où la déchristianisation a fait, hélas, de grands progrès et où, par conséquent, il est plus nécessaire que jamais de créer une élite catholique.»149 <FG *98 # *9 # ( *9 /9*929 ( ( $ 6 <A"B 4 <ACE6 % ' : 6 / 6!..6 <ADF6 9 GF9 6 M * * ?3C45-? $) & " J8 147 / 7 E /? ) :+1== /? ) > / * <FD 9 J2! % ' ( J 4 K 2 G<

58 ! " #! $ #! $!" # 2 $ $ M 6 9 <GE M 6 <A"<6 M! 4 7<A<=86 (( 9 * 6 ( $ 9 % % M % ((? $ M 6 : LBB D ; 6 H :0 9 V! 5 ) W! <G< ( > 6 $ $ 9 * 6 $ ( 6 ( $ % $ $ 6 (( 9 6 ( 9 6 ( 6 ( % $ 6 % ( 6 M 9 / $ 6 9 ( % % % $ 6 Y 4(! 9 % % $ M > 9.! 6 6 % $ M $ 0 $ > 9! 9 4( 6 % ( $ % 6 >! 9 ( $ % ( % > 6 I 9 % $ /G9C $) & 6,/G?); $E & " E /? ) :+1== /? ) > / +118 J8 <GE ), * # * ' <A<A4<ABB6 9 9*96 6 <AAC6 9 ==9? $ 6 % $ <G< G" 9 2 * *., 7098 # <B9 J2! % ' ( J 4 K 2 (

59 ,, -!.! (( ( ( 9 ( 6 $ % M (( 6 % $ M % 9! ( ( $ 9 ( 9 % ( M :9 '! % % 9 / /3 0 " # $ 6 $ 6 M >? ( 6 ( 9 ( M 7 $ $ ( I 6 L 9 % $ 6 $ 6 ( % <G" M ( $ (( ( P 9 * $ M <G= $! 9 Y > 6 M $ 9 2 $ 6? $ 9 > M 6 $! 9 M ( <GF 6 $ 6 6 ( $ 9 * <DDE6 $ 6 9 # 6 $ % T 9 % $ > 6 I 9 $! $ 6 > <G" 5*.032 7'98 N >4% ( P 7<DEE 4<ADE86 6 <ADD6 ^ <DF 4 <DG 4 <DC6 9 <= 4 "=9 $ 6 * M <CDE4<BEE9 : <BAE4<D"E9 2 4 >6 9 ( : 9 W * -&*,, 7/98 # N #! M O6 2 * <GF M <DGE4<DBE9 M % M % $ 9 2 <G= : 6 <ADD6 9 BF6 ^C6 9 GB 4 CC9 50, * 7598 # N & M '9* : 7<DA" 4 <AA"8 O6 '! 6 <AA"6 ^"<G6 9 <C9 <DBC <AEC6 6 D M D6A 9 J2! % ' ( J 4 K 2 G=

60 ! " #! $ #! $!" # $ 4( M 9 ( $ ( > 6 \ % 9! ( $ L $ % 9 «L expérience raisonnée des pratiques agricoles avait conduit à un ensemble de préceptes, de recettes ou de méthodes appliquées à la terre et aux éléments vivants, dont seuls les résultats justifiaient le bien fondé. On n était pas loin de penser encore, comme Quesnay, que c était la terre qui produisait, et qu il fallait la «ménager». Cette agriculture raisonnée avait produit des effets notables, repoussant, au XIXe siècle, les famines aux confins de l Europe. L agriculture restait cependant un métier artisanal. Les outils utilisés au début du XIXe siècle n auraient pas surpris des paysans du XIVe siècle, et pour certains même nos ancêtres romains ou gaulois. Ils avaient seulement atteint une diversité et une perfection jamais connues avant, un sommet de l art peut-être.»155 (( ( $ % $ M L ( P 6 0 $ 9 <GC # 6 %9, 6 (( 9 % % M M 9 * $ ( P 6 6 $ $ $ % >? M 9 ' 6! % > M ( 9 <DDF6 / :! ". <GB 5 H ( 9. <GD ' 6 $ ( 6 $ X3.7/5 $0 & " ; 6 $ <GA & 6 % % # / 5 +1<< P +<J : +<L : +<8 +B* <GC,* * 7 98 # N : * <DGE M <A<F O6 ( >6 & * 6 ' 6 2 $ <ADG6 9 <<"9 <GB <GD X0.) 7)98 # : 6 Z 6 ' 6 <ACB6 9 ="9 /3.+ 7&98 # N O6 ( >6 & * 6 2 $ <ADG6 9 <=<9 GF J2! % ' ( J 4 K 2

61 ,, -!.! M M 6 $! 6 I 6 (( 9 6 > 9 <A<D6 ) 0 6 $ 6 <CE $ DC 9 ( 6 6 <C< 6! ( M 9 ( $ % $ ( 6 $ 9 * 6 ( $! $ $! <C" I % I 9 % 6 \ $ M 4( 6 9 / $ <AFE6 > ( P 6 ( 9 I 6 9 ( ( I 0 * 9 ' 6 % % ( 9 ( $ % $ 6 $ ( $ 6 (( <GA 50, * 7598 # <G4"D9 / & 6 $ * 6 ( 6 <DDF9 & 6 M ( > $ N ( $ O9 ( 9 2 M M 6 $ $ <CE $ I! + # <C< 7 % $ $ ' 36 $ 51 7)986 X* 3, 7*98 # F<C 4 F<B9 ' 9 L ( M $ 6 ( 6 $ 9 W * -&*,, 7/98 # N #! M O6 2 * <C" 3456 ( 6 9 O I 9 9"E9 : 6 <ADD6 9 BF6 ^C6 9 GB 4 CC9 &, 0* 7 98 # ( $! 6 *9 2 6 " 6 6 ' 6 <ABE6 9 FB4GF99 % 6 ( >4 I 9! ( $ 9! % % 0! J2! % ' ( J 4 K 2 GG

62 ! " #! $ #! $!" # 9 9 / 0,! # -! $! " $ # $ 2 $ $ & 6 ( ( / % $ ( 9 6! 2? 6 9 / / 0 " $! #! #! $ # $ ' 6 : ( M ] % 6 > \ > <C= 9 ' 6 % $ M > % 6 ( ' & <AFC9 ' > ' 6 ( M <CF 9 «Notre schéma reste imprécis, mais sur la tendance générale nous n hésitons pas, une agriculture instruite, équipée, modernisée, productive, prospérera dans un cadre adapté à l économie d abondance. Une agriculture routinière, repliée dans une position autarcique et malthusienne, conduirait à la ruine du pays tout entier. L agriculture française sera moderne...ou ne sera pas.»165 L alternative est claire : «Modernisation ou décadence.» <CC <AFC6 % ( <C= <CF * 5 X <AFG6 ' & % <AFD6 2 $ <AFD9 6 N ' ( P O6 M 2 ' 6 % $ ( P <CC 9CD3G> $5 & ".. O 6 +1J8 53 7&98 # N (.9,909*9'96? 6 <AD"6 ^GF6 9 <E9 2% M * 6 O6 <A<" % $ J * J6 ( 6 6 I 6 96 $ > 6 & %! 6 M > T ( 9 ( 9 GC J2! % ' ( J 4 K 2 (

63 ,, -!.! <CB $ * $ 9 2 % M ( 9 ( M $ 6 M ] % 9 $ 6 ( ( M 6? 4( $ 9 2 $ ( # (( <CD % $ 9 9 ( ( ( M % $ 9 2 4! # N <CA 2%! O $ >6 (( U %! 6 <BE ( ( 0 6 ( 6 9 > # 6 $ ( 6 ] 9 % % M (( ( $ % $ (( 9 :! ' * 6 % 9 9*96 9. ( 6 6 > %Q 9 % 6 M 6 M 6 > > > % $ 6 9 ( 6 >? ( % $ &9* ( 9 6 (( % $ 6 9 % 7 ( 6 8 M $ M 9. <CB <CD <CA 53 7&98 #. 6 9 <G9 & 0 7'98 # ' 6 6 ' 6 <ADF6 9 "F9 (( U %! 6 > > &, 0* 7 98 # N # U %! O6 ( 96 <ABE6 2% 9 F6 9 <"< 4 <GG9 '! 6 *9 2 6 ' 6 " <BE &! 6 ( 0 ' 2% Q 6 M.9 9*909*9 J2! % ' ( J 4 K 2 GB

64 ! " #! $ #! $!" # <B< 6 <B" % $ ( 9 $ (( ( 6 (! 6 ( (( % $ 9 <AFC6? 5 ' N 2 % $ * O *96 $ Q 6 M 6 % >4 I 6 I 9 <AFA6 * 7*9)9'9598 > N Q O > 9 & $ M 6 &9 5 6 $ # : <B=! 9 6 > 6? L *9 M > <BF N Q O 2% 9 <ACE6 <<E ( 9 * 6 L 6 ((! $? ( ' 9 2 $ ( 6 :9,9 9 9*96 9 «En 1958, le ministère de l Agriculture emploie dans le secteur de la vulgarisation 473 ingénieurs et 244 conseillers agricoles, les organisations professionnelles, 200 «assistants techniques» et 300 techniciens de C.E.T.A.»175 2 $ 6 $ % $ 9 % $ ( $ T % $ 6 9 ( 6 *9)9'956 2% :9,9 9 9*96 $ $ (! 9 / / 0? <B< <B" <B= # $ $ > ( ( (! $. - & 0 7'98 #. 6 9="9 <AGE <ACG6 (( ( FEE M CEE9 '., 0 7:98 # N O6 5 % $. ( 6 & * 6 ' 6 <AD=6 ^=DF4=DG6 9 BED9 53 7&98 # N ( M.9,909*9'96? 6 <AD"6 ^GF6 9 <B9 <BF *, 7/98 #! 6 2 : Q 6 6 <AAF6 9 <B=9 03C./> $D & " / I 9 : 9! - G 5 ) <* PLJ +< GD J2! % ' ( J 4 K 2 O6

65 ,, -!.!! * L $ > 6 M 6 $ % 9 <"6 <= <F & <AGE6 BE EEE! ' ' & % 6 $ (!! ( M 9? $ Y $ >4 I $ 9 «Moment sans précédent dans l histoire de la paysannerie française. La J.A.C. fut la seule organisation capable, après la guerre, de provoquer un rassemblement national aussi imposant.»176 /9*929 6 <A"A6 $ * % $ / ( P 9 > 4 <BB % 6 $ $ > % $ 9? 6 $ 6 L * % $? ( P 6 9 /9*929 $ $ M? <BD /9*929 ' : 6 L ( 6 * 9 > $ M /9*929 $ ( H # >. - H 8 ' ' $ <BA ' ' /9*929 I 9? ( M? > # 6 ( % $ ( 6 9 ' 6? $ I ( 6 /9* /0)>-??/ $D & ". ; :. H 6 +18J <BB % 6 '*0*+1 7)98 # /9*9296 = 2! Z 6 <AD<6 9 FF4G=9 <BD <BA 6!..6 % '*0*+1 7)98 #. 6 9 <A9 &909/929 # N /9*929 4 &909/9296 <A"A 4 <ABA O6 GE 6 ' 4 6 ' 6 <ABA6 9 <B9 J2! % ' ( J 4 K 2 GA

66 ! " #! $ #! $!" # (! 9 ( 6 I ( <DE * 6? ( M? 6 9 <AF" M <AFD /9*926 ( 9 * > 6 4& 6 $! 6 4M4 % % $ ( 9 ] % ( L ( 6 ' : 6 (?! 6 $ (( K %! H K 9 H <D< : K ' 6 ( $!! > 9 2 $ I 6 Y <D"! Y! $ 09 2! 9 <AF"6 > $ L % N 4? 4 O (! $ 6 $ > 6 M ( 9 / 6 ( % 9 2 M % \? % 9 2? % 6 M ( > $ 9 * 6 6 ( $ $ 9 %Q? 6 <D= I 9 <DE X0.) 7)98 # : 6 Z /9*929 ( ( 9 6 ' 6 <ACB6 9 """9 * % 6 6 % 9 <AFE6 M ' $ 4 (( + %!9 ' 6 6 /9*929 0 % 6? 9 2 ( $ Z + %!? I 6 $ + %! > % $ <D< <D" X0.) 7)98 # """ 4 ""=9 23 3, 7:98 # J /9*929 J6 2 $ N /9*929 3 O6.9,909* <ADE6 9 <<"9 <D= CE 23 3, 7098 #! ( M 6 /9* ' 6 <ABC6 9 "C 4 "A9 J2! % ' ( J 4 K 2

67 ,, -!.! $ I 6? >4 I 6! ( \ $ 9 $ 6?! 9 % 6 M M 9 % $ 6 % N 4? 4 O ( >! ( >9 $ I! M? ( T 6 M 6 9 2!? 6? 6? ( 9 $ I % $ I 6 <DF ' 6 9 $ I > M T? ( Y ( 9 % # 6 6 % 6 ( 6 9 <AFC6 2 ( 2 9 ( % $ $ ( % 9 2? T ( $ % # K <DG # 9 ' Y $ 6 2 >! 6 <AFC6! <DC 9 $ ( ( M (( 7 <DB ( *9 ( 9 <AGE M <ABE6 6 ( 6? L > T (! 9 2 <DF ' # N 2 # 4/ % 7<DAB 4 <ACC8 O6 Z 6 <AA"6 ^ ="=6 9 <C 4 <A9 Z ( <AF"6 4/ % 9 N, * 9 M & 6 ( <A=E / I % 6 % $ <DG <DC <DB $ $ 6 9 & 6 ( (6 % $ 9 & <DAB6 <A"= & 2% 9 6 (? I 6 Y # $ I $ 9 O 23 3, 7098 #! ( M 6 /*2 6 6 ' 6 <ABC6 9 "<9 23 3, 7098 #. 6 9 CD9 X0.) 7)98 # ""<9 > /9*9296 $ $ % I M 4 9 J2! % ' ( J 4 K 2 C<

68 ! " #! $ #! $!" # 7) 7)9+9*988 T (? $ 72 % $ * &9*986 ) <DD > 7)9* : M /9*929 ' $ (! > M? ( P 6 /9*929 $ =GE EEE % <AGE9 7DE EEE <A=G6 FFE EEE <AGG89 :I 6 2? ? L 6 $ >!! ( 6 > 6 ( P M $ 9 ( /9*929 % T 6 $ M % % $ 9 «L épanouissement humain de chaque individu et la transformation des structures sociales, selon les valeurs chrétiennes fondamentales constituent les étapes indispensables de cette mission apostolique.»189 2 > 6 >? 9 * :9 2 6 ( $ ( 9 > <AG" # # Y K Y! <AE / /3 0 5! -. " # $ # $!!! <AGE M <ACE6 /9*929 % % M 9 9! S N ) ; ' # # <A< # <DD 0*&5* 7'98 # : 6 Z ' $ <AB=6 <CB ;3.?3G $7 & " Z. N ) ; Y Z ; N ) ; - G 5 ) 5 +1<B +++ <AE C" 23 3, 7:98 #. 6 9 <<B9 J2! % ' ( J 4 K 2

69 ,, -!.! (? M /9*929! 9 M % # (( 6 $ % 6 <A" ( 9 / # H 9 #! D H ) 9! ' # G <A=?! M $ I ( 9 > 6 <AG=6 N ' % $ % ( P O 9 ' 6! ( 6 9 $ <AF $ $ 9? (( M (! 9 * > 6 :9,9 9 9*96 <AGC6 4 :, 4/ $! %( > ( 6?? (? 6 ( > 9 M 9 6? ( :9,9 9 9*9 ; $ 6 2? 729,9/9*98! 6 <AG?! 4 I! 9 29,9/9*9 /9* *! 6 $ % % > <A< 3 7'98 # N?? O6 2 $ /9* ,909* <ADE6 9 <A9 <A" <A= <AF 5*. 7&98 # <FE 4 <GD9 5*. 7&98 # <F=4<FF9 23 3, 7:98 # J /9*929 J6 2 $ /9* ,909* <ADE6 9 <<A9 ( T ( > # N? ( $ 6 ( 6 $ $ $ % $ 6 $ ( ( P 6 % % ( ( ( P 999 * T % $ > 999 (( % $ % 9. ( ( M M6 6 ( $ ( $ >9 O <AG 5*. 7&98 # <GB9 J2! % ' ( J 4 K 2 C=

70 ! " #! $ #! $!" #! 9 ; 4 S «Les paysans ne veulent plus vivre de la même manière qu autrefois. L eau sur l évier, la machine à laver, une habitation confortable, un travail moins pénible, les vacances deviennent des objectifs communs. Les atteindre demande des moyens financiers plus importants. Chaque travailleur doit donc produire davantage et mieux. Mais pour produire plus, les techniques traditionnelles sont insuffisantes... Pour obtenir les avantages de la société moderne, il manque aux agriculteurs, de la terre, des capitaux et une formation professionnelle.»196 ( $ ( 6 % /9*9296 ( > P 9 2% $ 6 $ M ( 9 29,9/9*9 % M ( >?! >4 I > 9 I 6 6 $ $! 9 > $ 6! 6 29,9/9*9? L (9 > 6 6 ( $ 4 (( > 9 2 P $ <AB % $ $ (( ( $ 6 $ $ 6 L 9 29,9/9* N % O > 6 M > ( ( 9? <ACE6 N. O6 N # ' S O<AD6! % M ( ( 9 M % $ 6 ( 6 % 6 $ 6 9 ( 6 $ $ 6 ( 9 $ 6 <ACE9 2 6 $? & % 6 ' 7<AC"89 ( % $ + 0 $ 6 $ ( :? :9 2 6 (( ( $ <AB <AD CF 9/0)>-??/ $D & " +8* 23 3, 7098 #! ( M 6 /*2 6 6 ' 6 <ABC6 9 ""=9 5*. 7&98 # <BD9 J2! % ' ( J 4 K 2

71 ,, -!.! N O9 I ( * 7 86 ( $ 6 9 ' 6 /9*929 9 «Le groupe d Economie et Humanisme a eu une importance décisive dans l élaboration de l analyse jaciste des problèmes agricoles en la situant dans le contexte économique national et international. Economie et Humanisme a d autre part initié les responsables de la J.A.C. aux sciences humaines naissantes et aux méthodes modernes d enquête sociale.»199 ' 6 $ $ /9*92 ( 6 29,9/9*96 $ ( M I $! ( 9 > $ /9*929 ( 9 2 6! M % 9 «Il ne s agit pas seulement pour la J.A.C. de diffuser des recettes pour moderniser les exploitations, mais de proposer à l ensemble des jeunes ruraux un idéal de vie, une vision globale du monde, en fait une véritable philosophie.»200 /3 0 - " # # $ 29,9/9*96 /9*9296 M ( % 9? ( "E< "E" 6 $ 0 9 ( <AGA 6 $ Y "E= 9 0 $ $ 4 $ $ ;3.?3G $7 & " Z. N ) ; Y Z ; N ) ; Y Y3 - G 5 ) 5 +1<B +*L 200 "E< ;3.?3G $7 & " - +*= '.,2 & 7'%98 # : 6 0 $ $ > # 6 6 > > 6 *9 2 6 ' 6 <AD<6 9 CG9 % + 6 $ 6 ( 6 "E" > 9 <AC"6 <ACC6 <ACF ( 6 ( $ 6 <ACC9 * =A 9 0 7<AGB8 $ 6 " ( 0 <AGB O9 J2! % ' ( J 4 K 2 CG

Quels apprentissages les jeux vidéo apportent-ils aux jeunes enfants en sciences expérimentales et technologiques?

Quels apprentissages les jeux vidéo apportent-ils aux jeunes enfants en sciences expérimentales et technologiques? Quels apprentissages les jeux vidéo apportent-ils aux jeunes enfants en sciences expérimentales et technologiques? Catherine Seang To cite this version: Catherine Seang. Quels apprentissages les jeux vidéo

Plus en détail

Odile Belkeddar. To cite this version: HAL Id: halshs https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs

Odile Belkeddar. To cite this version: HAL Id: halshs https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs EXILÉS EN LEUR PROPRE PAYS, les enfants cachés pendant la 2ème guerre mondiale à travers les témoignages d Isaac Millman, et de Régine Soszewicz, auteurs de livres pour enfants. Odile Belkeddar To cite

Plus en détail

Les illustrations des albums de jeunesse comme premier rapport à la culture de l image

Les illustrations des albums de jeunesse comme premier rapport à la culture de l image Les illustrations des albums de jeunesse comme premier rapport à la culture de l image Axelle Martel To cite this version: Axelle Martel. Les illustrations des albums de jeunesse comme premier rapport

Plus en détail

vs Christia 1 n Poisson

vs Christia 1 n Poisson vs Christian 1 Poisson Cet ouvrage contient une sélection d'études d'echecs composées par ordinateur, plus précisément par l'analyse de tables de finales, en l'occurrence ici la table, à l'aide de WinChloe

Plus en détail

L impact de la peur sur les représentations sociales

L impact de la peur sur les représentations sociales L impact de la peur sur les représentations sociales Jeremy Methivier To cite this version: Jeremy Methivier. L impact de la peur sur les représentations sociales. Psychologie. Université Paul Valéry -

Plus en détail

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Stéphanie Demonchaux To cite this version: Stéphanie Demonchaux. Étude des formes de pratiques de la gymnastique

Plus en détail

L heure a sonné D E C BF FB ABF D F C

L heure a sonné D E C BF FB ABF D F C L heure a sonné ABCD E F A F C EC C D A C D C E A F B BF C C D A F CF B A F CF C E F D A BEE BCF D C DBF BF B A D CF F B D A C B C F CF C A A A A C A C F D BA A CF BF C EE F A A A EC C D B BF CF D BC A

Plus en détail

Aurore Blanchard. To cite this version: HAL Id: dumas

Aurore Blanchard. To cite this version: HAL Id: dumas Les étapes clés de l élaboration d une course hors stade par une collectivité territoriale : vers la pérennisation de l organisation. L exemple de la création du semi-marathon des jalles par la ville de

Plus en détail

Fabrication des housses pour pianos droits et à queue d après les cotes ou suivant modèle

Fabrication des housses pour pianos droits et à queue d après les cotes ou suivant modèle B.& K. BAUMGÄRTEL GmbH Zeitzer Str. 60/64, D-07552 Gera Tel. +49(0)365 5512590 Fax +49(0)365 4200135 Email :baumgartel@t-online.de Online-Shop: www.pianoteile -baumgaertel.de Fabrication des housses pour

Plus en détail

! " # + # + E + A + A +++ , - ( ( 5 # % #! . ( (

!  # + # + E + A + A +++ , - ( ( 5 # % #! . ( ( $ $ ( + ( ( % & ' ( E %& ' ' ( ' ) ' E +, ' ' ' ' -( D. / 0 ) 1' ' ' $& 2 -( ' 3 ' ' ' ' '( ' + ' ' 4 ' ' HB ( & ) ' ' ( %& 5 '6 ' BB BG + ' -( BG ( ' ( ) ' ' '6 GH $& % ' ' 1 '6 8' ' ' EE + 9 ' 3 0 '

Plus en détail

La oclusiva retrofleja sonora del vasco antiguo: nuevas etimologías

La oclusiva retrofleja sonora del vasco antiguo: nuevas etimologías La oclusiva retrofleja sonora del vasco antiguo: nuevas etimologías Vidal Joan Carles To cite this version: Vidal Joan Carles. La oclusiva retrofleja sonora del vasco antiguo: nuevas etimologías. On propose

Plus en détail

Mélanie Fréhaut. Construction du concept de cardinalité à l école maternelle.

Mélanie Fréhaut. Construction du concept de cardinalité à l école maternelle. Construction du concept de cardinalité à l école maternelle Mélanie Fréhaut To cite this version: Mélanie Fréhaut. Construction du concept de cardinalité à l école maternelle. Éducation.

Plus en détail

La vision russe du 11 septembre

La vision russe du 11 septembre La vision russe du 11 septembre Clément Césari To cite this version: Clément Césari. La vision russe du 11 septembre. Science politique. 2013. HAL Id: dumas-00817673 https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00817673

Plus en détail

A BC DE C FA C A BC DE

A BC DE C FA C A BC DE A BC DE C FA C A BC DE F F F F FF F F F F C E A BCDE FE E A EF ABCDEBFC C B BF C E D B B B B B B B B B B B B B B BBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBE B BD CD C B BBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBB

Plus en détail

EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE 3E" B49 EF#$%&'(#EEEE

EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE 3E B49 EF#$%&'(#EEEE 12345678539AA2BC85D E5F7328F7 42 FF9A 1234564789A9BCDEF 3 4 C5 8 E 58 E65BB9E8BE 93C 4BEEB5A 39EE69E 54BC 2 E 4BE69E 58 E 93A9CC39E69E64 C4B 893EE6 8BE 4A 9E 58 E6 4 EEC9 E58EC9 EC 9E6 8C5 8 E58E6 8C5

Plus en détail

Conseil Général du Loir-et-Cher (Blois France)

Conseil Général du Loir-et-Cher (Blois France) 14 Conseil Général du Loir-et-Cher (Blois France) DÉCORATION BALISAGE 15 16 Flexcreative /Décoration - Balisage FLEX LED PRO 3528 3 W/m 30 LED/m L. 5000 mm - l. 8 mm - H. 2 mm 33 mm Tous les 99 mm 3 12

Plus en détail

Aborder l esclavage et la traite des noirs avec des élèves en cycle 3

Aborder l esclavage et la traite des noirs avec des élèves en cycle 3 Aborder l esclavage et la traite des noirs avec des élèves en cycle 3 Stéphanie Buscot To cite this version: Stéphanie Buscot. Aborder l esclavage et la traite des noirs avec des élèves en cycle 3. Éducation.

Plus en détail

3 ème BREVET : théorème de Thalès

3 ème BREVET : théorème de Thalès Exercice 1 1 Tracer en triangle ABC rectangle en A tel que : AB = 5 cm et AC = 3 cm. Placer le point D sur [AB] tel que BD = 4 cm. Tracer la perpendiculaire à (AB) passant par D, elle coupe [BC] en E.

Plus en détail

La microfinance entre utilité sociale et performances financières : Le rôle des normes dans la gouvernance d un secteur mondialisé

La microfinance entre utilité sociale et performances financières : Le rôle des normes dans la gouvernance d un secteur mondialisé La microfinance entre utilité sociale et performances financières : Le rôle des normes dans la gouvernance d un secteur mondialisé Florent Bédécarrats To cite this version: Florent Bédécarrats. La microfinance

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS EXERCICES 1) Recopiez le point A et le vecteur u sur le quadrillage de votre feuille : 4 e Chapitre III Vecteurs a) Construisez le point B tel que AB = u. b) Construisez le point

Plus en détail

FI Fondements 11 les propriétés des angles et des triangles Nom : DROITES PARALLÈLES ET TRIANGLES (JOURNÉE 1)

FI Fondements 11 les propriétés des angles et des triangles Nom : DROITES PARALLÈLES ET TRIANGLES (JOURNÉE 1) FI Fondements 11 les propriétés des angles et des triangles Nom : DROITES PARALLÈLES ET TRIANGLES (JOURNÉE 1) Section A : exercices essentiels 1. p.78 #1 2. p.79 #. p.79 #4 4. p.90 #3 5. p.92 #11 6. p.92

Plus en détail

x(a + b) = 2 Pythagore et Thalès

x(a + b) = 2 Pythagore et Thalès Pythagore et Thalès Exercice 1 : On a découpé 4 exemplaires de la figure 0 pour les assembler et obtenir la figure 1. La mesure de l aire de la figure 1 est celle d un carré dont le côté a pour mesure

Plus en détail

1 3Enseigner les sciences l cole maternelle : les cinq sens

1 3Enseigner les sciences l cole maternelle : les cinq sens 1 3Enseigner les sciences l cole maternelle : les cinq sens Lindsey Contardo To cite this version: Lindsey Contardo. Enseigner les sciences l cole maternelle : les cinq sens. 0 7ducation.

Plus en détail

Approches thérapeutiques pour le traitement de la myopathie myotubulaire

Approches thérapeutiques pour le traitement de la myopathie myotubulaire Approches thérapeutiques pour le traitement de la myopathie myotubulaire Thibaud Jamet To cite this version: Thibaud Jamet. Approches thérapeutiques pour le traitement de la myopathie myotubulaire. Sciences

Plus en détail

Décrire la méthode utilisée pour trouver le nombre de rosiers nécessaires.

Décrire la méthode utilisée pour trouver le nombre de rosiers nécessaires. 3 ème A IE3 théorème de Thalès 2015-2016 S1 Utiliser la figure suivante pour démontrer que les droites (TU) et (RS) sont parallèles. Calculer ensuite RS. UT = 3,5 cm OT = 3 cm OU = 2,7 cm OR = 7,2 cm OS

Plus en détail

Claude Cebula. To cite this version: HAL Id: tel https://tel.archives-ouvertes.fr/tel

Claude Cebula. To cite this version: HAL Id: tel https://tel.archives-ouvertes.fr/tel L Eglise et la Guerre : Réflexion sur le rapport entre le droit du conflit armé, la religion et la patrie glorifiée : Etude sur la guerre par l exemple ou la fatalité nécessaire Claude Cebula To cite this

Plus en détail

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Jean-Pierre Dedieu To cite this version: Jean-Pierre Dedieu. Les intermédiaires privés dans les finances royales

Plus en détail

Analyse du mécanisme de la mise en place de la mousson Africaine: dynamique régionale ou forçage de grande échelle?

Analyse du mécanisme de la mise en place de la mousson Africaine: dynamique régionale ou forçage de grande échelle? Analyse du mécanisme de la mise en place de la mousson Africaine: dynamique régionale ou forçage de grande échelle? Emmanouil Flaounas To cite this version: Emmanouil Flaounas. Analyse du mécanisme de

Plus en détail

On dit que M est l origine du vecteur et N son extrémité.

On dit que M est l origine du vecteur et N son extrémité. ❶ - Vecteurs I-- Définition d un vecteur Définition : Lorsqu on choisit deux points distincts M et N dans cet ordre, on définit : - une direction : celle des droites parallèles à (MN) ; - un sens : de

Plus en détail

4. Quelles précautions mettre en œuvre pour travailler l Inox?

4. Quelles précautions mettre en œuvre pour travailler l Inox? Q. Q L ydb d g f hq hq d d ê d è. L d èg d g f d g d. A. L hd d d L q è b ; d q d d, q g dff, g d d, d d (f. h 7). d d b î qq èg q g d. Fg 20 21 : D d d, d d dgçg L U b : d ê d z f df q q d d d. E ff,

Plus en détail

Romans allemands pour enfants durant la Première Guerre mondiale ( ): comment les enfants ont été traumatisés par la guerre

Romans allemands pour enfants durant la Première Guerre mondiale ( ): comment les enfants ont été traumatisés par la guerre Romans allemands pour enfants durant la Première Guerre mondiale (1915-1918): comment les enfants ont été traumatisés par la guerre Hans-Eino Ewers To cite this version: Hans-Eino Ewers. Romans allemands

Plus en détail

Le chien comme objet esthétique

Le chien comme objet esthétique Le chien comme objet esthétique Eva Galtier To cite this version: Eva Galtier. Le chien comme objet esthétique. Art and art history. 2013. HAL Id: dumas-00865029 http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00865029

Plus en détail

L impact du nombre d élèves sur les classes

L impact du nombre d élèves sur les classes L impact du nombre d élèves sur les classes Julie Gervet To cite this version: Julie Gervet. L impact du nombre d élèves sur les classes. Éducation. 2013. HAL Id: dumas-00869528 http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00869528

Plus en détail

Orthographe lexicale au cycle 3 : enjeux, stratégies,

Orthographe lexicale au cycle 3 : enjeux, stratégies, Orthographe lexicale au cycle 3 : enjeux, stratégies, difficultés Pauline Mesmacque To cite this version: Pauline Mesmacque. Orthographe lexicale au cycle 3 : enjeux, stratégies, difficultés. Éducation.

Plus en détail

Manuel Delafoulhouze. To cite this version: HAL Id: dumas https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas

Manuel Delafoulhouze. To cite this version: HAL Id: dumas https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas Contributions d expériences brésiliennes au développement des organisations collectives de gestion de la biodiversité cultivée en France. Le cas de la Maison de la Semence de AgroBio Périgord Manuel Delafoulhouze

Plus en détail

Le don/contribution, une nouvelle culture des réseaux numériques dans le e-recrutement

Le don/contribution, une nouvelle culture des réseaux numériques dans le e-recrutement Le don/contribution, une nouvelle culture des réseaux numériques dans le e-recrutement Wassim Mimeche, Bernard Fallery, Florence Rodhain To cite this version: Wassim Mimeche, Bernard Fallery, Florence

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Evolution des emplois-types de la Recherche et de l'enseignement supérieur octobre Mai REFERENS III 1

Evolution des emplois-types de la Recherche et de l'enseignement supérieur octobre Mai REFERENS III 1 Evolution des emplois-types de la Recherche et de l'enseignement supérieur octobre 2016 - Mai 2016 - REFERENS III 1 ABLE DES MERES BAP A «Sciences du vivant, de la terre et de l environnement»... 3 BAP

Plus en détail

ABS : Adaptive Borders Search

ABS : Adaptive Borders Search ABS : Adaptive Borders Search Frédéric Flouvat 1 Travail réalisé avec Fabien De Marchi 2 et Jean-Marc Petit 1 1 LIMOS - Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand, France 2 LIRIS Université Claude Bernard

Plus en détail

DROITES, PLANS ET VECTEURS DE L ESPACE.

DROITES, PLANS ET VECTEURS DE L ESPACE. DROITES, PLANS ET VECTEURS DE L ESPACE. I- Droites et plans de l espace : Rappels des règles de base Par deux points distincts de l espace, passe une unique droite. Par trois points non alignés passe un

Plus en détail

Le Bulletin de l Enseignement de l AOF, une fenêtre sur le personnel d enseignement public, expatrié en Afrique Occidentale française (1913-1930).

Le Bulletin de l Enseignement de l AOF, une fenêtre sur le personnel d enseignement public, expatrié en Afrique Occidentale française (1913-1930). Le Bulletin de l Enseignement de l AOF, une fenêtre sur le personnel d enseignement public, expatrié en Afrique Occidentale française (1913-1930). Carine Eizlini To cite this version: Carine Eizlini. Le

Plus en détail

Correction de l épreuve de mathématiques du CRPE 2013 du sujet du PG1

Correction de l épreuve de mathématiques du CRPE 2013 du sujet du PG1 Correction de l épreuve de mathématiques du CRPE 013 du sujet du PG1 Denis Vekemans Exercice 1 Affirmation 1 La construction à l échelle de cette figure est possible Faux! Si la construction de cette figure

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS COURS 1) Exemple : force exercée par un aimant. p 2 2) Définitions et notations. p 3 3) Egalité de deux vecteurs... p 5 4) Multiplication d un vecteur par un nombre réel... p 6 5)

Plus en détail

Chapitre 14 Propriétés de Thalès

Chapitre 14 Propriétés de Thalès Chapitre 14 Propriétés de Thalès Pour les exercices 1 et 2, écrire les égalités données par le théorème de Thalès sans rédiger la justification. 1 a. Les droites (NP) et (QM) sont parallèles. b. Les droites

Plus en détail

COUPE DE LA PARITE. 1. Organisation générale

COUPE DE LA PARITE. 1. Organisation générale COUPE DE LA PARITE 1. Organisation générale 1.1. Structure La Coupe de la parité est organisée chaque saison. Le nombre d'équipes engagées par club n'est pas limité. 1.2. Déroulement de la compétition

Plus en détail

RAL Beige vert HTML : #BEBD7F RVB : CMJN : 0%,5%,33%,25% RAL Beige HTML : #C2B078 RVB : CMJN : 0%,9%,38%,24%

RAL Beige vert HTML : #BEBD7F RVB : CMJN : 0%,5%,33%,25% RAL Beige HTML : #C2B078 RVB : CMJN : 0%,9%,38%,24% RAL 1000 - Beige vert HTML : #BEBD7F RVB : 190-189-127 CMJN : 0%,5%,33%,25% RAL 1011 - Beige brun HTML : #8A6642 RVB : 138-102-066 CMJN : 0%,26%,52%,46% RAL 1001 - Beige HTML : #C2B078 RVB : 194-176-120

Plus en détail

Exercice de géométrie

Exercice de géométrie DOMAINE : Géométrie NIVEAU : Débutants CONTENU : Exercices AUTEUR : Igor KORTCHEMSKI STAGE : Cachan 2011 (junior) Exercice de géométrie 1 Énoncés Exercice 1 Soit ABC un triangle. Montrer que l intersection

Plus en détail

Géométrie analytique plane

Géométrie analytique plane Exercice 1 EXERCICES SUR LE CHAPITRE 8 Géométrie analytique plane Soit ( O, i ) un repère d une droite d (1) Placer sur cette droite les points I ( 1), A ( 3) et B( 2) (2) Déterminer l abscisse du point

Plus en détail

Claire Houlé. To cite this version: HAL Id: dumas-00845751 http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00845751

Claire Houlé. To cite this version: HAL Id: dumas-00845751 http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00845751 Suivi de la grossesse : critères de choix du professionnel par les patientes et place faite au médecin généraliste : enquête auprès de patientes de la région dieppoise Claire Houlé To cite this version:

Plus en détail

Chapitre : VECTEURS SESSION ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure.

Chapitre : VECTEURS SESSION ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure. SESSION 2006 Chapitre : VECTEURS 1 ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure. D. Le FUR 1/ 21 2 ABCD est un parallélogramme de centre

Plus en détail

Paris Mairie du XX ème Réunion publique du 27 mai 2008

Paris Mairie du XX ème Réunion publique du 27 mai 2008 Paris Mairie du XX ème INDEX DES INTERVENTIONS! " #! "#$! "#$ % %! &!! !!!!!!" '!#! ' % %! ($) & " ' & " " ' $ "! $$"" "" % " " "! Observations : &'()*&++,-*(.)'/0)'12&)+&3('*+&4&)*.)*5*5'(3)015&'-0+104&)*(.)6

Plus en détail

VECTEURS EXERCICES CORRIGES

VECTEURS EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. VECTEURS EXERCICES CORRIGES On considère un hexagone régulier ABCDEF de centre O, et I et J les milieux respectifs des segments [AB] et [ED]. En utilisant les lettres de la figure citer :

Plus en détail

Peut-on perdre sa dignité?

Peut-on perdre sa dignité? Peut-on perdre sa dignité? Eric Delassus To cite this version: Eric Delassus. Peut-on perdre sa dignité?. 2013. HAL Id: hal-00796705 https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00796705 Submitted

Plus en détail

Produit scalaire dans le plan

Produit scalaire dans le plan ème année Maths Produit scalaire dans le plan Octobre 009 A LAATAOUI Exercice n 1 La figure ci-dessous représente un rectangle ABCD tel que : AB = 5 et BC = ; un triangle ABF équilatéral et un triangle

Plus en détail

SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE LA PAUVRETE AU BENIN

SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE LA PAUVRETE AU BENIN REPUBIQUE DU BENIN COMMISSION NATIONAE POUR E DEVEOPPEMENT ET A UTTE CONTRE A PAUVRETE (CNDP) SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE A PAUVRETE AU BENIN 2003 2005 Décembre 2002 TABE

Plus en détail

Licence Sciences de l éducation

Licence Sciences de l éducation Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences de l éducation Institut catholique de Lyon - UCLY Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Guide de l enseignant. Situation d apprentissage Séquence technico-sciences 2 ème année du 2 ème cycle du secondaire

Guide de l enseignant. Situation d apprentissage Séquence technico-sciences 2 ème année du 2 ème cycle du secondaire Situation d apprentissage Séquence technico-sciences 2 ème année du 2 ème cycle du secondaire Guide de l enseignant Commission scolaire de Montréal Commission scolaire Marguerite-Bourgeois École de technologie

Plus en détail

Les jeux symboliques favorisent-ils le développement langagier?

Les jeux symboliques favorisent-ils le développement langagier? Les jeux symboliques favorisent-ils le développement langagier? Cécile Lefevre To cite this version: Cécile Lefevre. Les jeux symboliques favorisent-ils le développement langagier?. Éducation. 2013.

Plus en détail

FG² = EF² + EG² 7² = 2² + EG² 49 = 4 + EG² EF = 2, FG = 7, EG =? EG² = 49 4 = 45 EG = = 3 EG 6,7

FG² = EF² + EG² 7² = 2² + EG² 49 = 4 + EG² EF = 2, FG = 7, EG =? EG² = 49 4 = 45 EG = = 3 EG 6,7 EC 4A : ELEMENTS DE MATHEMATIQUES THEOREMES DE PYTHAGORE ET DE THALES EXERCICES CORRECTION EXERCICE N 1 : Figure 1 : ABC est rectangle en A, donc, BC² = AB² + AC² BC² = 5² + 7² BC² = 25 + 49 AB = 5, AC

Plus en détail

DROITES, PLANS ET VECTEURS DE L ESPACE.

DROITES, PLANS ET VECTEURS DE L ESPACE. DROITES, PLANS ET VECTEURS DE L ESPACE. : la perspective cavalière Pour représenter un objet de l espace par une figure plane, on adopte un mode de représentation appelé «perspective cavalière» qui est

Plus en détail

La famille québécoise et ses pratiques culturelles

La famille québécoise et ses pratiques culturelles La famille québécoise et ses pratiques culturelles La sphère familiale est un lieu privilégié de transmission des valeurs. C est là que se font aussi les premières expériences culturelles qui sont souvent

Plus en détail

! " # $%&' ( )##*)+$&, - (.*## / 0 1+ )" / # 2 / 1! "34+12 / - * 4 #) - 5.* *! ,,0& !"7

!  # $%&' ( )##*)+$&, - (.*## / 0 1+ ) / # 2 / 1! 34+12 / - * 4 #) - 5.* *! ,,0& !7 !"#$" %! "# $%&' ! " # $%&' ( )##*)+$&, - (.*## / 0 1+ )" / # 2 / 1! "34+12 / - * 4 #) -..*&5-5.* *! 5 5 --,,0& - -0 0-6!"7 "!" 8 9:, $ ; : ; & / ( )'* ( ( # ( )##*) - + 0 0 1%!+ 0 ## 2" & "!, ; #

Plus en détail

Exercices de géométrie analytique

Exercices de géométrie analytique Exercice 1 Exercices de géométrie analytique (1) Déterminer les coordonnées des vecteurs représentés dans la base ( i, j ) () Déterminer les coordonnées des vecteurs représentés dans la base ( j, i ) ()

Plus en détail

CHAPITRE I GÉOMÉTRIE ANALYTIQUE DANS LE PLAN EXERCICES

CHAPITRE I GÉOMÉTRIE ANALYTIQUE DANS LE PLAN EXERCICES CHAPITRE I GÉOÉTRIE ANALYTIQUE DANS LE PLAN EXERCICES 1) Le plan étant muni d un repère ( O, i, j ) 4 u 6 et v Calculez les coordonnées de : 1 2,4 a) AB d) u + v b) 2 CA c) BC, on donne A( 5; 7,3), ( 9;0)

Plus en détail

Enquête : Le vélo et les Français en Premiers résultats. 1/ Les pratiques récentes du vélo

Enquête : Le vélo et les Français en Premiers résultats. 1/ Les pratiques récentes du vélo Enquête : Le vélo et les Français en 2012 Premiers résultats Enquête réalisée à la demande du Club des villes et territoires cyclables et de la Coordination interministérielle pour le développement de

Plus en détail

1) Construire un parallélogramme et le point, symétrique du point par rapport au point. 2) Démontrer que est un parallélogramme.

1) Construire un parallélogramme et le point, symétrique du point par rapport au point. 2) Démontrer que est un parallélogramme. Seconde Exercices sur les vecteurs Page 1 Définition, égalité de vecteurs ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Exercice 1 : A vue d œil,

Plus en détail

Exercice 1 (5,5 points)

Exercice 1 (5,5 points) Devoir commun de mathématiques Durée : heures SUJET A Exercice 1 (5,5 points) QCM questions 1 à 6 (réponse exacte +0,75 point, pas de réponse 0 point, réponse fausse 0,5 point) Sachant que une et une seule

Plus en détail

Dépendances Fonctionnelles Exercices Corrigés

Dépendances Fonctionnelles Exercices Corrigés Dépendances Fonctionnelles Exercices Corrigés Axiomes d Armstrong Exercice 1 L'axiome de pseudo transitivité nous dit que si X Y et YW Z, alors XW Z. Démontrer cet axiome à l'aide des autres axiomes d'arstrong.

Plus en détail

THEOREMES DES MILIEUX DROITES PARALLELES Exercices 1/7

THEOREMES DES MILIEUX DROITES PARALLELES Exercices 1/7 DROITES PARALLELES Exercices 1/7 01 Citer les deux théorèmes des milieux. 02 Soit un triangle ABC. Soit I le milieu de [ AB ] et J le milieu de [ ] est parallèle à la droite (BC). BC. Démontrer que la

Plus en détail

Seconde Sujet 1 DST1 configurations du plan généralités sur les fonctions

Seconde Sujet 1 DST1 configurations du plan généralités sur les fonctions Seconde 2 2-24 Sujet Exercice : ( points) DBG est un triangle équilatéral. C est le demi-cercle de centre A et de diamètre [BD]. ) Montrer que (DP) et (BG) sont perpendiculaires. M est le point d intersection

Plus en détail

A BC CD A D B EE DFCD A B CDED

A BC CD A D B EE DFCD A B CDED AB CBDABEBFAEBB ABCCDA DBEEDFCD ABCDED F D E D E E A AABCDEDFA AA ABBCDBB EF BEE E DDD A B C D A E C F A B C C D E D B E F D C F A A D D E C C F ABACDEEA ABCDDEB ECFFEDE BFAEEDFADAADAAADBEAAAEDFDA ABCDEFCABBCEBDDEEDCBF

Plus en détail

Trigonométrie et calcul numérique

Trigonométrie et calcul numérique Université de Liège Examen d admission aux études de bachelier ingénieur civil et architecte Trigonométrie et calcul numérique Prof. P. Duysinx et Prof. P. Dewallef Juillet 01 Question 1 Montrer que Solution

Plus en détail

On ne demande pas de la reproduire.. CO = 3 cm. CA = 5 cm. CB = 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant.

On ne demande pas de la reproduire.. CO = 3 cm. CA = 5 cm. CB = 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant. THALES DIRECT Exercice 1 : (Nancy_sept 97) On donne la figure ci-contre. On ne demande pas de la reproduire.. CO 3 cm. CA cm. CB 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant.

Plus en détail

FORMATION : L ANNEE DE «PROFESSIONNALISATION» DES FUTURS ENSEIGNANTS DE L ENSEIGNEMENT AGRICOLE PUBLIC EN VOIE DE CONSOLIDATION DOSSIER DE PRESSE

FORMATION : L ANNEE DE «PROFESSIONNALISATION» DES FUTURS ENSEIGNANTS DE L ENSEIGNEMENT AGRICOLE PUBLIC EN VOIE DE CONSOLIDATION DOSSIER DE PRESSE FORMATION : L ANNEE DE «PROFESSIONNALISATION» DES FUTURS ENSEIGNANTS DE L ENSEIGNEMENT AGRICOLE PUBLIC EN VOIE DE CONSOLIDATION DOSSIER DE PRESSE Sommaire Contexte Bilan 2010 2011 Quels changements pour

Plus en détail

Bilan des consommations énergétiques et des. émissions de gaz à effet de serre. Plan Climat Energie Territorial Pays des Vosges Saônoises

Bilan des consommations énergétiques et des. émissions de gaz à effet de serre. Plan Climat Energie Territorial Pays des Vosges Saônoises Bilan des consommations énergétiques et des émissions de gaz à effet de serre Plan Climat Energie Territorial Pays des Vosges Saônoises Mars 2013 !"## $ #% & % $ ' $!! & & &! ()* &! +, &$ +* &' !"#$% &

Plus en détail

Seconde sujet 1 IE3 vecteurs et parallélogrammes somme de vecteurs. NOM : Prénom : Note :

Seconde sujet 1 IE3 vecteurs et parallélogrammes somme de vecteurs. NOM : Prénom : Note : Seconde 2009-2010 sujet 1 NOM : Prénom : Exercice 1 : (3 points) Dire pour chaque affirmation, si elle est vraie ou fausse. 1) ABCD est un parallélogramme a) AB = CD Vrai Faux b) BC = AD Vrai Faux c) AC

Plus en détail

EC 9A : ELEMENTS DE MATHEMATIQUES TRANSFORMATIONS EXERCICES

EC 9A : ELEMENTS DE MATHEMATIQUES TRANSFORMATIONS EXERCICES EC 9A : ELEMENTS DE MATHEMATIQUES TRANSFORMATIONS EXERCICES EXERCICE N 1 : Pour chacun des neuf cas ci-après, préciser s il existe une transformation qui permette de passer de la figure a à la figure b.

Plus en détail

CHAPITRE I THEOREME DE THALES

CHAPITRE I THEOREME DE THALES CHAPITRE I THEOREME DE THALES 1) Résolvez les équations suivantes : a) 3 4 x 7 b) 1 5 4 2 x c) 5 11 x 13 d) 7 2x 8 3 e) x 2 12 x 3 f) g) h) i) j) 7x 1 4 9x + 8 5 5x 2 3 4x 7 2x 1 3 5x + 2 4 1 4 x x 4 x+

Plus en détail

Bilan Du 1/01/11 au 31/12/11. Union Syndicale Solidaires FP 144 Boulevard de la Villette PARIS

Bilan Du 1/01/11 au 31/12/11. Union Syndicale Solidaires FP 144 Boulevard de la Villette PARIS Bilan Du 1/01/11 au 31/12/11 Union Syndicale Solidaires FP 144 Boulevard de la Villette 75019 PARIS Bilan actif du 1/01/11 au 31/12/11 le 27/02/12 à 14:50 P o s t e C d B r u t C d A m o r t. Net N P r

Plus en détail

Le mémoire de recherche en orthophonie

Le mémoire de recherche en orthophonie Fédération Nationale des Etudiants en Orthophonie c/o FAGE 5 rue Frédérique Lemaître 75020 Paris www.fneo.fr DOCUMENT DE SYNTHÈSE Le mémoire de recherche en orthophonie 2015 Le mémoire de recherche en

Plus en détail

MANUEL SUR L INFORMATION ET LA DOCUMENTATION EN MATIÈRE DE PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE. Réf. : Normes ST.17 page : 3.17.1 NORME ST.17

MANUEL SUR L INFORMATION ET LA DOCUMENTATION EN MATIÈRE DE PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE. Réf. : Normes ST.17 page : 3.17.1 NORME ST.17 Réf. : Normes ST.17 page : 3.17.1 NORME ST.17 RECOMMANDATION EN VUE DE CODER LES RUBRIQUES PUBLIÉES DANS LES BULLETINS OFFICIELS INTRODUCTION 1. La présente recommandation est destinée à renforcer le contenu

Plus en détail

" # # ! "! +, # '/"$

 # # ! ! +, # '/$ ! " #! $%$ # &'( # ) # *! "! +, # +---. /& 0 1 23 2 4'(($5" 4'/"$ $ 67 8 1 23 9 %: $/ 1 23. 1) # $ % & + ' % % 1 1 $ B 1 1 ; 0 # # * 0 < # G 3 G 3 0 = # > * = 3 0 ++ 3 3 + 0 / # 3 0 # = +B 3 +C = >> 0

Plus en détail

Comment dépasser les difficultés dans l élaboration d un partenariat enseignement supérieur/entreprises et établir une relation «gagnant-gagnant» :

Comment dépasser les difficultés dans l élaboration d un partenariat enseignement supérieur/entreprises et établir une relation «gagnant-gagnant» : Comment dépasser les difficultés dans l élaboration d un partenariat enseignement supérieur/entreprises et établir une relation «gagnant-gagnant» : -----------------------------------------------------------

Plus en détail

MILIEUX ET PARALLELES DANS UN TRIANGLE. CORRECTION(s) EXERCICES SERIE 1

MILIEUX ET PARALLELES DANS UN TRIANGLE. CORRECTION(s) EXERCICES SERIE 1 THEME : Correction MILIEUX ET PARALLELES DANS UN TRIANGLE CORRECTION(s) EXERCICES SERIE 1 Exercice : Soit ABC un triangle. Soit D le milieu de [BC]. Soit M le milieu de [AD]. Les parallèles à la droite

Plus en détail

8. Le professeur distribue aux élèves les fiches contenant le travail à réaliser en classe et à finir à la maison.

8. Le professeur distribue aux élèves les fiches contenant le travail à réaliser en classe et à finir à la maison. SCENARI PEDAGGIQUE : ANGLES INSCRITS ANGLES AU CENTRE Titre : Angles inscrits, angles au centre Version : V 1.0 Matière : Mathématiques Niveau : 2ème au collège Point du programme : Propriétés des angles

Plus en détail

DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL

DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL Sigle Titre / Session Description 6000 Projet individuel (3 cr) Ce cours est réservé aux étudiants inscrits au programme de maîtrise en service

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en Chimie

Profil professionnel. Section : Bachelier en Chimie Section : Page 1/7 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions qui, d une part

Plus en détail

À propos des exercices de géométrie plane proposés par le GTD

À propos des exercices de géométrie plane proposés par le GTD À propos des exercices de géométrie plane proposés par le GTD On rappelle que les exercices proposés par le GTD ne constituent que des exemples de situations qui peuvent être abordées en classe de seconde.

Plus en détail

GUIDE DE L ÉPIGRAPHISTE

GUIDE DE L ÉPIGRAPHISTE BIBLIOTHÈQUE DE L ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE GUIDE DE L ÉPIGRAPHISTE Bibliographie choisie des épigraphies antiques et médiévales LIVRET DES COTES LISTE DES SITES INTERNET pour accompagner la 4 e édition

Plus en détail

Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master

Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Diplôme de deuxième cycle supérieur Formation à l enseignement : musique Conservatoire

Plus en détail

Référentiel de compétences BEJUNE pour la formation secondaire

Référentiel de compétences BEJUNE pour la formation secondaire C1 Agir en tant que professionnel, interprète critique d objets de savoirs et/ou de culture 1. Manifester une compréhension critique des savoirs à enseigner, afin de permettre aux élèves de se les approprier

Plus en détail

Projet d'epi 3 e (Découverte du monde professionnel) Monde économique et professionnel

Projet d'epi 3 e (Découverte du monde professionnel) Monde économique et professionnel Projet d'epi 3 e (Découverte du monde professionnel) Monde économique et professionnel CONTRIBUTION DES DISCIPLINES : Technologie Français Documentation (co-animation ponctuelle) COP (co-animation ponctuelle)

Plus en détail

Techniques d Apprentissage par Renforcement pour le Routage Adaptatif dans les Réseaux de Télécommunication à Trafic Irrégulier

Techniques d Apprentissage par Renforcement pour le Routage Adaptatif dans les Réseaux de Télécommunication à Trafic Irrégulier THESE Présentée à L UNIVERSITE PARIS XII VAL DE MARNE U.F.R des Sciences et Technologies Par : Said HOCEINI Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE PARIS VAL DE MARNE Spécialité : Informatique

Plus en détail

UCS UTF-8 CHARACTÈRE Nom MARC / Nom UCS ALT ALT UTF-8

UCS UTF-8 CHARACTÈRE Nom MARC / Nom UCS ALT ALT UTF-8 Spécifications MARC 21 pour la structure des notices, les jeux de caractères et le média d échange Jeux de caractères : Troisième partie Tableau de codes : Alphabet latin étendu (ANSEL) 2004 août La première

Plus en détail

Le contrat de prévention

Le contrat de prévention Incitations Financières pour les TPE 1 Avances/ contrats de Prévention 1. Cadre général Les CARSSAT (CRAM) et CGSS peuvent accorder des avances aux entreprises qui souscrivent aux conditions d une convention

Plus en détail

Les escarres en gériatrie : Etude des connaissances du personnel soignant en matière de prévention des escarres

Les escarres en gériatrie : Etude des connaissances du personnel soignant en matière de prévention des escarres 1 UNIVERSITE PARIS VALDEMARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ANNEE : 2001 N THESE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Discipline : Médecine Générale TITRE : Présentée et soutenue publiquement

Plus en détail

(Programmation) (Programme de Construction) Support : cahier d entrainement (1 programme par semaine, à écrire au tableau)

(Programmation) (Programme de Construction) Support : cahier d entrainement (1 programme par semaine, à écrire au tableau) (Programmation) (Programme de Construction) Support : cahier d entrainement (1 programme par semaine, à écrire au tableau) Comment faire? Le PE marque sur un côté du tableau le programme de construction.

Plus en détail

LED et profilés sur-mesure GUIDE PROFESSIONNEL

LED et profilés sur-mesure GUIDE PROFESSIONNEL LED et profilés sur-mesure GUIDE PROFESSIONNEL 2 3 4 GLOSSAIRE FLEXCREATIVE Le Flex LED est caractérisé par différents critères : LE pas Il caractérise l inter-distance entre deux LED, celui-ci peut être

Plus en détail

LES SECTIONS DE QUALIFICATION A L INSTITUT TECHNIQUE

LES SECTIONS DE QUALIFICATION A L INSTITUT TECHNIQUE LES SECTIONS DE QUALIFICATION A L INSTITUT TECHNIQUE L enseignement de qualification possède une riche expérience dans l enseignement technique et professionnel. Par une approche plus concrète que dans

Plus en détail

Ex 8 : Angles orientés de vecteurs. Ex 9 : Vrai ou faux. Ex 10 : Entre deux droites. Ex 11 : Entre une droite et un plan

Ex 8 : Angles orientés de vecteurs. Ex 9 : Vrai ou faux. Ex 10 : Entre deux droites. Ex 11 : Entre une droite et un plan Produit scalaire et orthogonalité dans l'espace : exercices page Produit scalaire dans l'espace Pour les exercices à 4, on considère le cube ci contre de côté a. M, N, P et I sont les milieux respectifs

Plus en détail