bienvenue dans un environnement naturellement plus frais contact climespace OPÉRA PALAIS DE TOKYO LES HALLES 42 MW LA TOUR MAUBOURG 17 MW CANADA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "bienvenue dans un environnement naturellement plus frais contact climespace OPÉRA PALAIS DE TOKYO LES HALLES 42 MW LA TOUR MAUBOURG 17 MW CANADA"

Transcription

1 16 contct 02 - centrle cnd p r i s 02 - iceberg n t r c t i q u e contct climespce CLIMESPACE &- b 185, rue de Bercy Pris Tél. : Fx : &, b Y #GVee dj kv gy ;gv c V^ Y ;gv i < # H Y Y c d^ c B VgX BJH:: 9J ADJKG: B^iig VcY A^ ÉJ c^k g ^i ide d LES HALLES 42 MW Y G ^kd ^ && b Y ) b G^k d^ =DI:A 9: K>AA: LA TOUR MAUBOURG, b + b 17 MW '% b ( b H W V b jg G^k d^ CANADA 52 MW :i^c # V^c b g 7 X i dfj?# g^ =DI:A 9:H >CK6A>9:H # &g Ij^ 7 # V^m dg ' b G V j dc G^k d^?6g9>c 9:H IJ>A:G>:H 6c Vid YÉJc^kg^i Hi = Y H W Vid ed K^k^c c K:C9DB: Yj 7 VX b L V\gV # Wg ) Yj eib Wg 9 gy g dj gi jw bv ;V dci B YÉDgVn # E d^d cc^ g gv ÉDe 8djg Y V G^c H^c 35 MW # 8VejX^c Y Y # # b n OPÉRA G^X]g DEwG6 9: A6 8DC8DG9: 7 gv c n ] jbvc gw c V^\ ci e : d # B 9V g di ii C dg A Y 7VcX #=V ;V jw d Hi = dcd g ]Vb <6G: 9: A :HI nii ;V AV Vg ] Yj 8 # ]n BV # Y g Yj E # dc L^ IDJG :>;;:A g. b Hi AVo jg \ ^ gw H E6A6>H 9: 8=6>AADI Adc Y # & Y <6G: HI A6O6G: Gdb g ^g #E gy ^X Y 8 W d i^ i^ d 7 Y g G j ] V B ^c # =VjbVc &% b - b V7 #<dg\ K dg Vj VgX # B 52 MW<#dg\ BVcY dc V #YÉ> cv 8 MW &+ b PALAIS DE TOKYO i = # Y 6G8 9: IG>DBE=: # ;dx] ÉTOILE jg \ H X] =d ^YVcY #Y ;g # B 6gb # cy Y \gv ;V jw d gx V Y # j 8d # Y Yj 26 MW gx 8dj &. b <6G: 9J CDG9 AUBER # Certifiction GdnV BUREAU VERITAS Certifiction OHSAS 180 BUREAU VERITAS ISO 140 9: A6 76HI>AA: &' b j Yg g 7 dc Y An i H e^iv 7 gx n Y É= Ve G V # Y Y <6G: 9É6JHI:GA>IO BERCY 44 MW Xn g Y # 7 o # Y É= e^iv g^i i j E6A6>H DBC>HEDGIH 9: E6G>H"7:G8N g^d 6j i ^ Y 7C; X g^v Xn g Vj 7 c ^cx B ;# # K &( b V &) b É6 Y VgX i B # H Vc E 9É>I6A>: CENTRALE DE PRODUCTION X W^V g d V k A i est membre de : Id Y gy ]V c limespce 9: A6 C6I>DC <6G: 9: ANDC gy cv RÉSERVOIR DE STOCKAGE RÉSEAU ^c &* b CENTRALE DE PRODUCTION (EAU DE SEINE) SALLE DE CONTRÔLE H * b CENTRALE DE PRODUCTION A # bienvenue dns un environnement nturellement plus fris

2 02/ présenttion 02 / 02 - plis de tokyo LISBONNE Avec Climespce, climtiser, c est plus nturel plus de 30 ANS D EXPERTISE DANS LA GESTION DU FROID CLIMESPACE, une filile du groupe GDF Suez L EXPERTISE DU FROID URBAIN PARTOUT DANS LE MONDE Depuis ses origines en 1978, CLIMESPACE produit et distribue de l énergie frigorifique pr réseu pour répondre ux besoins de climtistion des bâtiments iens : ôtels, grnds mgsins, bureux, musées, etc. Concessionnire de l Ville de Pris depuis 1991, CLIMESPACE dessert ujourd ui plus de 500 clients dns l cpitle, ce qui représente plus de 500 bâtiments rccordés. D une longueur totle de 70 km, le réseu souterrin d eu glcée est l un des plus importnts dns le monde et le premier européen. CLIMESPACE prtge vec le Groupe GDF SUE les mêmes vleurs liées à l préservtion de l environnement et u développement durble. CLIMESPACE intervient en tnt que pôle de compétence et opérteur mjeur dns le cdre de nombreux projets de réseux de froid menés en Frnce et à l interntionl. CLIMESPACE prticipe u développement des réseux de froid urbin prtout dns le monde - notmment en Europe, en Asie et u Moyen-Orient - et propose des solutions sur mesure, dptées ux besoins et ux contrintes de cque client ou collectivité. De l conception à l exploittion et l mintennce du réseu, les experts de CLIMESPACE pportent leur conseil en ingénierie et ccompgnent les professionnels qui ont coisi une climtistion plus sine et plus écologique. CLIMESPACE À PARIS EN BREF 04 ciffre d ffires (en Me) réprtition pr typologie de client nombre de clients bureux / ERP* 58% * Étblissements Recevnt du Public Hôtels / plces / RESTAURANTS 12% Grnds mgsins / commerces 12% orgnismes finnciers 10% Bâtiments publics et culturels 8% puissnce rccordée (en MW) ME D Investissements depuis 1992 conscrés ux sites de production et u réseu de distribution d énergie frigorifique de. 5 Millions De m 2 climtisés à prtir du réseu Climespce centrle cnd Pris

3 04/05 environnement - Plce de l concorde Pris bnp pribs - ssemblée ntionle 04 - iceberg ntrctique u niveu locl, coisir CLIMESPACE C EST CONTRIBUER À : PLUS DE SÉCURITÉ, MOINS DE RISQUES SANITAIRES UNE SOLUTION PLUS PRÉCIEUSE POUR L ENVIRONNEMENT n préserver l estétique et l rcitecture des bâtiments, n éliminer les risques de contmintion bctérienne, n limiter l élévtion de l tempérture locle. CLIMESPACE développé une véritble strtégie de mîtrise du risque snitire, qui ssure l fibilité et l sécurité de ses instlltions. CLIMESPACE pporte toutes Climtiser et préserver : telle est l mbition de CLIMESPACE, qui développe depuis plus de 30 ns des réseux de froid urbin. Une solution de froid plus écologique, les grnties pour éliminer les risques de qui pporte confort et sérénité tout PLUS DE CONFORT, MOINS DE POLLUTION VISUELLE ET SONORE contmintion bctérienne liés u fonctionnement des circuits de refroidissement des systèmes en méliornt l efficcité énergétique. Mieux climtiser pour mieux préserver, est un utre tout du réseu CLIMESPACE. En supprimnt de climtistion : respect rigoureux des normes et des règlementtions snitires, séprtion pysique des fluides, tritement snitire, trçge des fluides PLUS DE BIEN-ÊTRE, MOINS DE NUISANCES Un réseu nturellement performnt u service de l environnement les pnces et les instlltions extérieures sur les immeubles (condenseurs, tours de refroidissement), CLIMESPACE libère des surfces vlorisbles en toiture et préserve l estétique et l rcitecture du ptrimoine ien. Équipé de centrles souterrines silencieuses dissociées des bâtiments, le réseu protège le voisinge contre l pollution sonore générée pr les mcines tournntes. Il permet ussi de limiter l élévtion de l tempérture locle (effet osis). frigorigènes, continuité de service. pr rpport à une instlltion utonome, Coisir CLIMESPACE c est contribuer à : n réduire l consommtion électrique globle ( 30 à 50%), n limiter l impct sur le récuffement climtique ( 40% d émissions de CO 2), n réduire les émissions de fluides frigorigènes HFC contribunt à l effet de serre ( 70%), n diminuer l consommtion d eu ( 65%), n réduire l utilistion des produits de tritement de l eu ( 80%). Coisir CLIMESPACE, c est contribuer à réduire l consommtion des ressources énergétiques. Les moyens de production centrlisés permettent de réduire de 30 à 50% l consommtion d électricité pr rpport à une climtistion utonome. L centrlistion de l production de froid et l utilistion des eux fluviles ou mrines dns le circuit de refroidissement, réduisent de 65% l consommtion d eu pr rpport à une instlltion utonome. Coisir CLIMESPACE, c est privilégier l environnement! réduction de 30 à 50% de l consommtion électrique pr rpport à une instlltion utonome. efficcités Énergétiques cœfficient d Efficcité frigorifique des différentes sources de climtistion Climespce Réseu Monobloc Air*/Eu** Monobloc Réversible Eu*/Eu** Refroidisseur Liquide*/Eu** Monobloc Réversible Air*/Air** Monobloc Air*/Air** * Refroidissement / ** Condenstion réduction DE 70% des PERTES DE FLUIDES FRIGORIGÈNES pr rpport à une instlltion utonome.

4 06/07 le réseu climespce LE RÉSEAU CLIMESPACE PRODUCTION, DISTRIBUTION, l sécurité en plus PRINCIPE DU RÉSEAU PARISIEN 7 centrles de production - 3 centres de stockge - 70 km de réseux 290 MW de production de froid SEINE Pompe ÉVAPORATEUR 13 C 8 C Le rôle du poste de livrison () : 20 C rmoire de contrôle vnnes d isolement 32 C 3 C 15 C écngeur à plques 27 C Pompe CONDENSEUR groupe frigorifique Pompe réseu LA PRODUCTION DE FROID L eu glcée est destinée principlement à l climtistion et u rfrîcissement d immeubles insi qu à l désumidifiction. Les instlltions frigorifiques sont composées de groupes frigorifiques, de pompes, d équipements électriques et d un réseu de cnlistions. 80% de l production de froid est rélisée pr l eu de Seine grâce à l mise en œuvre de l tecnique du Free Cooling. l distribution Les réseux millés connectés à tous les immeubles desservis, distribuent de l eu glcée entre 1 et 5 C. Ces réseux entièrement souterrins, sont limentés pr des centrles de production et de stockge. Ils empruntent en prtie le réseu des égouts de Pris et se composent de deux cnlistions distinctes, l une mennt l eu froide, et l utre servnt u retour de l eu récuffée. Le réseu offre une grnde souplesse d utilistion et une sécurité de desserte pour l ensemble des clients. LES POSTES DE LIVRAISON Le poste de livrison ssure le trnsfert des frigories de l eu glcée u réseu secondire de l utilisteur. Le froid est délivré à prtir d un brncement effectué sur le réseu principl vers le poste de livrison «intelligent», totlement utomtisé. Pour plus de sécurité, ce trnsfert est effectué à trvers un écngeur. Beucoup plus compct qu une instlltion utonome de climtistion, un poste de livrison peut donc être instllé tout en libérnt de l plce, dns tout bâtiment, y compris ceux déjà équipés d une production utonome. n Fire psser l ÉNERGIE FRIGORIFIQUE du fluide primire (A) à un fluide secondire (B) (pr écnge termique). n Adpter le débit en fonction des besoins. n Compter l énergie frigorifique et restituer le FLUIDE primire récuffé. A : Réseu primire (urbin) ien B : Réseu secondire (de l immeuble bonné) UNE surveillnce centrlisée (04) : compteur vnnes de régultion Les instlltions de production et les postes de livrison sont surveillés à distnce 24H/24. Les gents peuvent intervenir à distnce sur les postes de livrison ou sur plce si nécessire. LE FREE COOLING B écngeur Le Free Cooling consiste à utiliser directement une source d eu ou d ir nturellement froide (pr exemple de l eu de mer pompée en profondeur OU L EAU DE SEINE EN HIVER) pour refroidir le réseu, sns utiliser de compresseur. Cette tecnologie permet de réliser des économies d énergie importntes. A l centrle de production fbrique de l eu glcée entre 1 et 5 C. le réseu de distribution cemine L eu glcée pr des cnlistions souterrines jusqu u poste de livrison. Les immeubles sont équipés de postes de livrison Qui délivrent l énergie frigorifique à un réseu intérieur. l SALLE DE CONTRôLE PERMET UNE SURVEILLANCE DES INSTALLATIONS 24H/24.

5 08/09 expertise - SALLE DE CONTRôLE des lles OPÉRA GARNIER - trvux de l centrle du plis de tokyo 04 - bureu d étude livrer du froid est un métier à prt entière, qui nécessite un svoir-fire spécifique. Fort de plus de 30 ns d expérience, CLIMESPACE contrôle le réseu en permnence et met tout en œuvre pour ssurer l continuité du service et grntir l livrison de l énergie frigorifique. UNE SOLUTION GLOBALE POUR LA GESTION DU FROID URBAIN climespce mîtrise prfitement toutes les étpes nécessires à l mise en plce et à l gestion d un réseu de froid urbin : de l définition des besoins à l exploittion et l mintennce dns l durée, les experts de climespce proposent un service globl, fible et entièrement sécurisé. Toujours à l pointe de l tecnologie, le réseu intègre les solutions tecniques les plus innovntes, et utilise les énergies renouvelbles comme le free cooling. l livrison du froid en toutes circonstnces. Grâce à ses réseux millés, surveillés à distnce depuis l slle de contrôle, CLIMESPACE peut grntir l continuité et l fibilité du service, en ssurnt l livrison de l énergie, même en cs d indisponibilité de l une des centrles de production. Ses experts mènent églement des udits réguliers sur les postes clients pour optimiser l performnce énergétique des instlltions. LA TECHNICITÉ AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ CHOISISSE UN RÉSEAU D EXPERTS Plus de 110 personnes gèrent l conception, l conduite et l mintennce quotidienne des instlltions. Les ingénieurs, spécilistes tecniques, frigoristes et informticiens de climespce, sont reconnus pour leur expertise dns le domine ydrulique et l gestion des réseux de froid urbin. climespce dispose d un pôle de Recerce et Développement reconnu, composé de spécilistes dns l gestion du risque snitire, de l corrosion et de l efficcité énergétique. l expertise climespce : ssurer l livrison du froid L EXPLOITATION DU RÉSEAU : UNE MAÎTRISE DU FROID AU QUOTIDIEN Expert dns l vente de froid urbin, CLIMESPACE mîtrise l ensemble du process lié à l fbriction et à l distribution du froid. Ses experts interviennent sur tous les types de cnlistions (PEHD, cier, résine, fonte) et contrôlent les instlltions u quotidien. Leur mission : ssurer climespce ssure un contrôle permnent des instlltions grâce à une gestion du réseu entièrement utomtisée. En cs de besoin, les tecniciens interviennent imméditement sur les postes de livrison pour grntir l continuité du service. Véritble spéciliste de l gestion des risques snitires, climespce mène un vste progrmme de recerce destiné à prévenir les risques de légionnelle et limiter l utilistion de produits de tritement. plus de 330 MW de puissnce rccordée sur l ensemble du réseu ien. réduction de 40% DEs ÉMISSIONs DE CO 2 pr rpport à une instlltion utonome.

6 10/11 PROCESSUS De rccordement client UN SERVICE GLOBAL POUR UNE GESTION MAÎTRISÉE DU FROID 02 - musée du louvre 02 - ôtel bristol - siege socil de bouygues LES SERVICES n DÉFINITION DES CARACTÉRISTIQUES n MISE EN ŒUVRE DU CONTRAT n COORDINATION DES TRAVAUX PRIMAIRES n MISE EN SERVICE DU POSTE n MISE EN EXPLOITATION DU POSTE TECHNIQUES ET FINANCIÈRES du DE FOURNITURE D ÉNERGIE FRIGORIFIQUE ET SECONDAIRES AVEC LE CLIENT DE LIVRAISON PRIMAIRE DE LIVRAISON AVEC LE CLIENT rccordement OU SON REPRÉSENTANT les expertises > définition > conception > CHANTIER / > EXPLOITATION / > DES BESOINS INSTALLATION MAINTENANCE LIVRAISON DE FROID À prtir du cier des crges rédigé pr le bureu d étude du client, CLIMESPACE rélise une étude de fisbilité, en étudint notmment les possibilités d entrée dns le bâtiment et les solutions de rccordement ppropriées. Les ingénieurs et tecniciens de CLIMESPACE conçoivent l solution de connexion u réseu l plus dptée ux besoins en froid du client. CLIMESPACE instlle le poste de livrison et effectue le rccordement u réseu primire. Pour une instlltion plus rpide et plus fible, les postes de livrison sont stndrdisés et pré ssemblés. CLIMESPACE gère le réseu et ssure l mintennce du mtériel de l sous-sttion (écngeurs, vnnes, etc). Au quotidien, les experts de CLIMESPACE grntissent l livrison de l énergie frigorifique. Ils pportent leur expérience et leur conseil, en effectunt des udits réguliers sur les instlltions, et en proposnt des solutions pour optimiser l efficcité énergétique des immeubles rccordés. Ils ssurent un service près-vente permnent pour grntir l continuité de l livrison de froid et l performnce des instlltions. près de 400 GW PR n d énergie distribuée.

7 12/13 recerce et développement - musée du qui brnly 02 - tour AÉRORÉFRIGÉRANTE 02 - CENTRALE CANADA UNE SOLUTION INNOVANTE POUR AMÉLIORER L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE INVESTIR pour L AVENIR Innover pour méliorer l efficcité énergétique est le premier objectif du pôle Recerce et Développement de CLIMESPACE : ses ingénieurs recercent en permnence des mtériels, des tecnologies plus économiques et moins polluntes, en intégrnt notmment l utilistion des énergies renouvelbles comme le Free Cooling. Ils innovent églement dns des solutions destinées à limiter les risques et les nuisnces générées pr les instlltions de production de froid. Cque nouveu projet bénéficie insi d une recerce ppliquée, intégrnt les dernières innovtions tecnologiques et le retour d expérience de CLIMESPACE. UNE EXPÉRIENCE UNIQUE DANS LA CLIMATISATION ÉCOLOGIQUE Grâce à plus de 30 ns d expérience dns l gestion du froid, climespce mîtrise prfitement les pénomènes liés à l vie d un réseu de froid en site urbin. Les experts de climespce intègrent systémtiquement les normes snitires et environnementles, qui évoluent constmment. des innovtions significtives pour limiter l impct de l climtistion sur l environnement : n L lutte contre le risque de légionnelle CLIMESPACE rélise un suivi rigoureux sur ses instlltions de refroidissement, en effectunt des centines d nlyses biologiques. Le progrmme de recerce permnent, mené dns ce domine fit référence uprès du Ministère de l Écologie, de l Énergie et du Développement Durble (MEEDDM). n Une nouvelle génértion de tour de refroidissement Pour optimiser l performnce énergétique, réduire les nuisnces sonores et éviter l dissémintion des bctéries. n Le coix des produits de tritement CLIMESPACE compre l efficcité et l impct de différents produits cimiques sur les micro-orgnismes. Le réseu utilise des produits dont l impct sur l environnement est le plus fible, en dosnt de l mnière l plus pertinente les produits de tritement. n L lutte contre l pollution visuelle CLIMESPACE développé un logiciel d ide à l gestion des tours pour limiter l pprition de pnce de vpeur u-dessus des tours de réfrigértion. n L mîtrise de l qulité de l eu Pour mieux gérer et optimiser le fonctionnement du réseu d eu glcée, CLIMESPACE utilise un logiciel de simultion ydrulique qui clcule les vitesses, les pressions et les débits d eu pour limiter l quntité de tritement tout en conservnt l bonne qulité de l eu du réseu. RÉDUCTION de 80% de produits cimiques INJECTéS DANS les circuits de refroidissement pr rpport à une instlltion utonome. RÉDUCTION de 65% De la CONSOMMtion d eu pr rpport à une instlltion utonome.

8 14/15 références - musée du louvre PLACE VENDÔME - Ôtel bristol Bâtiments publics et culturels BUREAUX / ERP* Hôtels / plces / RESTAURANTS quelques références Assemblée ntionle le journl officiel Musée de l orngerie Musée du Louvre MUSÉE DU QUAI BRANLY Musée Grévin musée guimet Opér Grnier Plis Brongnirt Petit PlAis Slle Pleyel GRANDS Mgsins / commerces Crtier C&A Frnce Cnel Cristin Dior FNAC Cmps-Élysées Forum des lles Gleries Lfyette HermÈs Louis Vuitton Monoprix Old Englnd Pssge du Hvre Sepor AGF Alctel Alstom Atos Tolbic AXA Byrd presse Centre d Affires Trocdéro Cogedim Frnce Télécom GAN GMF Îlot Edourd VII L Orél Sint-Georges Provence Siège Bouygues siège RATP siège Veoli Environnement Siège Vinci Swiss Life Unibil Orgnismes finnciers ABN AMRO Frnce Bnque de Frnce BNP Pribs Cisse des dépôts et Consigntions Crédit Lyonnis Morgn Gurnty Trust Cercle militire Hôtel Bristol Hôtel Costes Hôtel de Crillon HÔTEL FOUR SAISONS George V Hôtel Hilton Hôtel Hytt Hôtel Intercontinentl ôtel lotti ôtel mndrin orientl Hôtel mnsrt Hôtel Mriott Cmps-Élysées Ôtel meurice ôtel Plz Aténée Hôtel Ricepnse ôtel sngri-l Hôtel Vendôme Ôtel MILLENIum opér ôtel WESTIN resturnt u Petit Rice RESTAURANT le LAURENT resturnt Nour resturnt plce élysée * Étblissements Recevnt du Public Crédits potos Climespce / Getty imges / Illustrtion : Micel Semnn, gence Cristope / Alin Eli / Potononstop / Le 32 Hoce, Siège Socil de Bouygues, Arcitectes : Kevin Roce Jon Dinkeloo & Assocites - SRA Arcitectes, Crédit poto : Bernrd Ldoux / Musée du Qui Brnly, poto Nicols Borel / Fotoserc / Guillume De Lubier. RÉDUCTION de 30 à 50% de l Énergie consommée pr rpport À une instlltion utonome.

Scooters électriques e-mo e-mo+

Scooters électriques e-mo e-mo+ Scooters électriques e-mo e-mo+ Fites le plein d économies Mîtriser l prt de son budget conscrée u trnsport, c est dire dieu ux fluctutions du prix des hydrocrbures et ux coûts d entretien, c est choisir

Plus en détail

Le Guide 2012. des logiciels et services EBP. Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER

Le Guide 2012. des logiciels et services EBP. Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER 1. Vous en êtes cpble. 2. C est efficce et vous llez ggner du temps chque jour. 3. Cel fit vendre : vlorisez votre entreprise pr vos documents. 4. C est profitble :

Plus en détail

uanacia pour le trimestre terminé le 31 décembre 2013

uanacia pour le trimestre terminé le 31 décembre 2013 * I1 # Office ntionl Ntionl Energy Bord Rpport finncier trimestriel Compte rendu soulignnt les résultts, les risques et les chngements importnts qunt u fonctionnement, u personnel et ux progrmmes Introduction

Plus en détail

Transfert. Logistique. Stockage. Archivage

Transfert. Logistique. Stockage. Archivage Trnsfert Logistique Stockge Archivge Trnsfert, logistique, stockge Pour fire fce ux nouveux enjeux, il est importnt de pouvoir compter sur l'expertise d'un spéciliste impliqué à vos côtés, en toute confince.

Plus en détail

Fiabilité, sécurité et enfichage intégral éprouvés. Tous les connecteurs sont équipés de dispositifs de verrouillage antiarrachement.

Fiabilité, sécurité et enfichage intégral éprouvés. Tous les connecteurs sont équipés de dispositifs de verrouillage antiarrachement. Fibilité, sécurité et enfichge intégrl éprouvés Tous les connecteurs sont équipés de dispositifs de verrouillge ntirrchement. 100% stekerbr Qu est-ce qu une instlltion 100 % enfichble? Mtériel fourni en

Plus en détail

Numara Asset Management Platform

Numara Asset Management Platform Numr Asset Mngement Pltform L Puissnce Tout-en-un L plteforme de gestion de prc informtique Numr Asset Mngement Pltform (NAMP) permet ux services informtiques d ccroître les niveux de service, d méliorer

Plus en détail

animeo La commande automatique de Somfy pour une gestion dynamique des façades

animeo La commande automatique de Somfy pour une gestion dynamique des façades nimeo L commnde utomtique de Somfy pour une gestion dynmique des fçdes nimeo Le système de Somfy pour une gestion dynmique des fçdes ENERGY SAVING solutions nimeo est une gmme de produits qui offre une

Plus en détail

STAND DESIGN. Créateur d espaces. Une prestation STRASBOURG CONVENTION EXHIBITION CENTRE. MAKE A DIFFERENCE. STRASBOURG-EVENTS.COM

STAND DESIGN. Créateur d espaces. Une prestation STRASBOURG CONVENTION EXHIBITION CENTRE. MAKE A DIFFERENCE. STRASBOURG-EVENTS.COM STAND DESIGN Créteur d espces Une presttion STRASBOURG CONVENTION EXHIBITION CENTRE. MAKE A DIFFERENCE. STRASBOURG-EVENTS.COM FR STAND DESIGN Créteur d espces Spéciliste dns l conception et l rélistion

Plus en détail

MC352dn/MC362dn/MC562dn

MC352dn/MC362dn/MC562dn MC352dn/MC362dn/MC562dn Des multifonctions A4 couleur polyvlents qui optimisent l efficcité et les performnces Impression COPIE NUMÉRISATION FAX1 RÉSEAU A4 Couleur/ monochrome Impression A6 à 1 320mm,

Plus en détail

LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX

LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX Améliortion des performnces des pplictions, protection des données critiques et réduction des coûts de stockge vec les logiciels complets d EMC POINTS FORTS VNX Softwre Essentils

Plus en détail

Strasbourg, 12 novembre 2013 (projet) T-CY (2013) 26. Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY)

Strasbourg, 12 novembre 2013 (projet) T-CY (2013) 26. Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY) www.coe.int/tcy Strsourg, 12 novemre 2013 (projet) T-CY (2013) 26 Comité de l Convention Cyercriminlité (T-CY) Note d orienttion n 8 du T-CY Otention, dns le cdre d une enquête pénle, de données reltives

Plus en détail

Le Plancher Rayonnant Surfacique à faible inertie

Le Plancher Rayonnant Surfacique à faible inertie Le Plncher Ryonnnt Surfcique à file inertie Vue en coupe mm *4 mm 0 5 4 * Selon le type d isolnt et selon le niveu d isoltion du plncher G r n t 0 i e ns Avis technique CSTB 4/-55 Grntie 0 ns GAN M34-0-058/059

Plus en détail

Des solutions pour l eau potable. Solutions pour le traitement de l eau potable par Severn Trent Services

Des solutions pour l eau potable. Solutions pour le traitement de l eau potable par Severn Trent Services Des solutions pour l eu potble Solutions pour le tritement de l eu potble pr Severn Trent Services Des solutions complètes pour le tritement de l eu potble Severn Trent Services, principl fournisseur de

Plus en détail

1. Contribution au raccordement

1. Contribution au raccordement TARIFS 215 CHAUFFAGE A DISTANCE CONTRIBUTIONS AU RACCORDEMENT 1. Contribution u rccordement 1.1 L contribution u rccordement est clculée en fonction des kw th souscrits dns le cdre des puissnces normlisées.

Plus en détail

Lancement d u site Internet

Lancement d u site Internet Lncement d u site Internet d u S M E T O M - G E E O D E www.smetom-geeode.fr Votre contct presse Erwn GUILLERON, chrgé de communiction SMETOM-GEEODE - 14 rue l Mirie - 77160 Poigny Tél : 01.64.00.26.45

Plus en détail

PRÉCONISATIONS D'UTILISATION DES EAUX DE PLUIE, PUITS ET FORAGES PRIVÉS DANS LES HABITATIONS

PRÉCONISATIONS D'UTILISATION DES EAUX DE PLUIE, PUITS ET FORAGES PRIVÉS DANS LES HABITATIONS GUIDE PRATIQUE RÉGIONAL À L'ATTENTION DES PARTICULIERS ET ÉLUS POITOU-CHARENTES PRÉCONISATIONS D'UTILISATION DES EAUX DE PLUIE, PUITS ET FORAGES PRIVÉS DANS LES HABITATIONS J'économise m snté et celle

Plus en détail

Le Club. L innovation? C est un état d esprit! UNE INITIATIVE

Le Club. L innovation? C est un état d esprit! UNE INITIATIVE Le Club Une idée Réunir une dizine d cteurs de l industrie immobilière utour d une idée simple : et si nous échngions sur le thème «innovtion & immobilier»? Le think tnk «innovtion & immobilier» est né

Plus en détail

Energy Solutions Provider

Energy Solutions Provider Exel II Power Products PPR-EX-DO-FR-21 50HZ 60HZ 800kVA-3300kVA 700kW-3200kW Energy Solutions Provider 2 Une réponse énergétique SDMO est reconnu comme l un des tous premiers concepteurs et constructeurs

Plus en détail

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution Toyot Assurnces Toujours l meilleure solution De quelle ssurnce vez-vous besoin? Vous roulez déjà en Toyot ou vous ttendez s livrison. Votre voiture est neuve ou d occsion. Vous vlez les kilomètres ou

Plus en détail

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement.

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement. Rélistion de sites Internet PME & Grndes entreprises Offre Premium Etude du projet Réunions de trvil et étude personnlisée de votre projet Définition d une strtégie de pré-référencement Webdesign Définition

Plus en détail

LUMINAIRES D EXTÉRIEUR À LED SÉRIE OL/AOL ET PROJECTEURS À LED SÉRIE OFR/AFR

LUMINAIRES D EXTÉRIEUR À LED SÉRIE OL/AOL ET PROJECTEURS À LED SÉRIE OFR/AFR ÉCLAIRAGES À LED CH OL/AOL ET OFR/AFR LUMINAIRES D EXTÉRIEUR À LED SÉRIE OL/AOL ET PROJECTEURS À LED SÉRIE OFR/AFR NOUVELLES SÉRIES D ÉCLAIRAGES À LED PUISSANCE LUMINEUSE ET DESIGN INGÉNIEUX PERFORMANTS,

Plus en détail

LUMINAIRES D EXTÉRIEUR À LED SÉRIE OL/AOL ET PROJECTEURS À LED SÉRIE OFR/AFR

LUMINAIRES D EXTÉRIEUR À LED SÉRIE OL/AOL ET PROJECTEURS À LED SÉRIE OFR/AFR ÉCLAIRAGES À LED CH OL/AOL ET OFR/AFR LUMINAIRES D EXTÉRIEUR À LED SÉRIE OL/AOL ET PROJECTEURS À LED SÉRIE OFR/AFR NOUVELLES SÉRIES D ÉCLAIRAGES À LED PUISSANCE LUMINEUSE ET DESIGN INGÉNIEUX PERFORMANTS,

Plus en détail

AMETRA TRAVAIL SUR ECRAN DE VISUALISATION. Santé au travail. Guide destiné aux personnels exposés

AMETRA TRAVAIL SUR ECRAN DE VISUALISATION. Santé au travail. Guide destiné aux personnels exposés AMETRA Snté u trvil TRAVAIL SUR ECRAN DE VISUALISATION Guide destiné ux personnels exposés IMPLANTATION GÉNÉRALE Norme NF X 35-109 Les limites cceptbles du port mnuel de chrges pr une personne : Le slrié,

Plus en détail

Mesure de résistances

Mesure de résistances GEL 1002 Trvux prtiques Lortoire 2 1 Trvux prtiques Lortoire 2 (1 sénce) Mesure de résistnces Ojectifs Les ojectifs de cette phse des trvux prtiques sont : ) d utiliser déqutement l plquette de montge

Plus en détail

GUIDE DE POSE_Fib-Air 9/11/04 11:10 Page 1

GUIDE DE POSE_Fib-Air 9/11/04 11:10 Page 1 GUIDE DE POSE_Fi-Air 9/11/04 11:10 Pge 1 GUIDE DE POSE_Fi-Air 9/11/04 11:10 Pge 2 SOMMAIRE A/ PRÉSENTATION Rélistion de conduits utoportnts pré-isolés à prtir de pnneux de l gmme Fi-Air. A/ PRÉSENTATION

Plus en détail

catalogue SECURISATION RESERVE HAUTE ET BASSE

catalogue SECURISATION RESERVE HAUTE ET BASSE tble c r t é R e d r t p.2 Blus bine C e d t i o T r u o p es l b t c r t é R s e-pied d r G s e l ô T 4 p. Du stndrd vers l singulrité Depuis s crétion en 1972, LYCMA rticule s strtégie utour de 4 xes

Plus en détail

P hotographies aériennes. Photographies aériennes actuelles. La BD ORTHO de l IGN. Les photographies «satellitales»

P hotographies aériennes. Photographies aériennes actuelles. La BD ORTHO de l IGN. Les photographies «satellitales» P hotogrphies ériennes Pr rpport ux crtes, les photogrphies ériennes pportent deux vntges mjeurs : leur mise à jour est eucoup plus fréquente ; leur possiilité d nlyse est ien supérieure : on distingue

Plus en détail

Construire un avenir meilleur

Construire un avenir meilleur Dossier de presse Construire un venir meilleur CEMEX 2 rue du Verseu - Silic 423 94583 Rungis Cedex Tél. 01 49 79 44 44 Fx 01 49 79 86 07 www.cemex.fr Octobre 2015 Présenttion Michel André Président de

Plus en détail

Electrovanne double Dimension nominale Rp 3/8 - Rp 2 DMV-D/11 DMV-DLE/11

Electrovanne double Dimension nominale Rp 3/8 - Rp 2 DMV-D/11 DMV-DLE/11 Electrovnne double Dimension nominle 3/8 - DMV-D/11 DMV-DLE/11 7.30 M Edition 11.13 Nr. 223 926 1 6 Technique L électrovnne double DUNGS DMV intère deux électrovnnes dns un même bloc compct : - vnnes d

Plus en détail

Condens 7500 WT Chaudière murale gaz à condensation. Chauffage + eau chaude sanitaire.

Condens 7500 WT Chaudière murale gaz à condensation. Chauffage + eau chaude sanitaire. Chudière murle gz à condenstion. Chuffge + eu chude snitire. Condens 700 WT WC C R C7H N WC C R C7H N Chuffge + eu chude snitire pr ccumultion pr bllon ECS intégré Condens 700 WT WC C R C7 N Chuffge +

Plus en détail

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI!

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI! Pour développer votre entreprise Gestion Commercile Gérez le cycle complet des chts (demnde de prix, fcture fournisseur), des stocks (entrée, sortie mouvement, suivi) et des ventes (devis, fcture, règlement,

Plus en détail

Industrie, Agriculture, Habitat, Tertiaire

Industrie, Agriculture, Habitat, Tertiaire Méthodologie pour les projets réduisnt l consommtion de combustibles fossiles dns une instlltion préexistnte de production d énergie thermique pour chuffge, pr optimistion de l gestion de l production.

Plus en détail

S il ne peut être déterminé en raison d'excavations et de remblais antérieurs, la référence est le terrain naturel environnant.

S il ne peut être déterminé en raison d'excavations et de remblais antérieurs, la référence est le terrain naturel environnant. Annexe A MESSAGE TYPE 8. COMMENTAIRES DES DEFINITIONS DE L ANNEXE NOTIONS ET METHODES DE MESURE 1. TERRAIN DE RÉFÉRENCE 1.1 Terrin de référence Le terrin de référence équivut u terrin nturel. S il ne peut

Plus en détail

Portes coupe feu EI 2 30 pour tout type de construction

Portes coupe feu EI 2 30 pour tout type de construction L nouvelle génértion de portes coupe feu élégntes Portes coupe feu EI 30 pour tout type de construction L nouvelle génértion de portes métlliques NovoPort Premio devient l référence dns l protection incendie

Plus en détail

9 Annexe III : Analyse du risque foudre et étude technique

9 Annexe III : Analyse du risque foudre et étude technique MEDOC ENERGIES Réf : MET.ICPE.13.002 Dossier de demnde d Autoristion ICPE Dte : 30/12/2013 Issue : 2 9 Annexe III : Anlyse du risque foudre et étude technique 93 Document confidentiel propriété du MOA.

Plus en détail

Les troubles d apprentissage

Les troubles d apprentissage Histoire de Lynn Lynn est une enfnt de 10 ns qui ime fire du sport et psser du temps vec ses mies. C est une élève moyenne, qui obtient des B dns toutes les mtières, à prt les mthémtiques Les mthémtiques

Plus en détail

ManSafe. pour les Utilitiés. La Protection antichute pour les Industries de l'energie. Français. TowerLatch LadderLatch

ManSafe. pour les Utilitiés. La Protection antichute pour les Industries de l'energie. Français. TowerLatch LadderLatch MnSfe pour les Utilitiés L Protection ntichute pour les Industries de l'energie Frnçis TowerLtch LdderLtch Les questions de protection nti-chute Les chutes de huteur sont l cuse de mortlité l plus importnte

Plus en détail

Savoir-faire expérimentaux.

Savoir-faire expérimentaux. LYCEE LOUIS DE CORMONTAIGNE. 12 Plce Cormontigne BP 70624. 57010 METZ Cedex 1 Tél.: 03 87 31 85 31 Fx : 03 87 31 85 36 Sciences Appliquées. Svoir-fire expérimentux.. Référentiel.. :. S5 Sciences. Appliquées......

Plus en détail

Les langages de programmations.

Les langages de programmations. Communiction technique: L utomte progrmmle industriel (les lngges) Leçon Les lngges de progrmmtions. Introduction : L écriture d un progrmme consiste à créer une liste d instructions permettnt l exécution

Plus en détail

CYCLE DIPLOMANT DE COMPTABILITÉ BANCAIRE a

CYCLE DIPLOMANT DE COMPTABILITÉ BANCAIRE a CYCLE DIPLOMANT DE COMPTABILITÉ BANCAIRE Diplôme de comptbilité bncire CNAM-INTEC, ADICECEI, AFGES Le métier de comptble de bnque présente des spécificités mises en exergue pr des formtions et des ouvrges

Plus en détail

Assemblages angulaires de plans de travail de cuisine d'une largeur de 60 cm

Assemblages angulaires de plans de travail de cuisine d'une largeur de 60 cm N 529 Assemlges ngulires de plns de trvil de cuisine d'une lrgeur de 60 cm A Description Le grit de frisge APS 900 et une défonceuse Festool, p. ex. l défonceuse OF 1400, permettent de réliser rpidement

Plus en détail

Pour développer votre entreprise. Compta LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI!

Pour développer votre entreprise. Compta LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI! Pour développer votre entreprise Compt Avec EBP Compt, vous ssurez le suivi de l ensemble de vos opértions et exploitez les données les plus complexes en toute sécurité. Toutes les fonctionnlités essentielles

Plus en détail

PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS. Pour souscrire un contrat d assurance vie SPIRICA Alpha Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous :

PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS. Pour souscrire un contrat d assurance vie SPIRICA Alpha Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous : PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS Pour souscrire un contrt d ssurnce vie SPIRICA Alph Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous : Le dossier de souscription Complétez et signez le bulletin

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Assocition Demnde de subvention n 12156*01 Loi du 1 er juillet 1901 reltive u contrt d ssocition Dossier de demnde de subvention Vous trouverez dns ce dossier tout ce dont vous vez besoin pour étblir votre

Plus en détail

Allez où bon vous semble, nous garantissons votre sécurité.

Allez où bon vous semble, nous garantissons votre sécurité. L check-list on-rod et off-rod: ussi importnte qu un bon pneu! Avez-vous monté les pneus on-rod / off-rod de Continentl? Vérifié le niveu d huile? Contrôlé l pression des pneus? Vérifié l étt de l roue

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / associations Loi du 1 er juillet 1901, relative au contrat d association

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / associations Loi du 1 er juillet 1901, relative au contrat d association DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / ssocitions Loi du 1 er juillet 1901, reltive u contrt d ssocition Nom de l ssocition : Dte limite de retour des dossiers / 31 jnvier 2016 Pr courrier : Mirie de

Plus en détail

LE MARCHÉ DE LA RÉASSURANCE EN 2013

LE MARCHÉ DE LA RÉASSURANCE EN 2013 CONFÉRENCE DE PRESSE LE MRCHÉ DE L RÉSSURNCE EN 013 FRNCE - INTERNTIONL PREF François Vilnet Président FFS Bernard Spitz Président Jeudi 10 juillet 014 Paris CONFÉRENCE DE PRESSE 1 LE MRCHÉ FRNÇIS DE L

Plus en détail

Logiciel Anti-Spyware Enterprise Module

Logiciel Anti-Spyware Enterprise Module Logiciel Anti-Spywre Enterprise Module version 8.0 Guide Qu est-ce qu Anti-Spywre Enterprise Module? McAfee Anti-Spywre Enterprise Module est un module d extension qui permet d étendre les cpcités de détection

Plus en détail

Votre Image au travers de vos éditions Clients

Votre Image au travers de vos éditions Clients Votre Imge u trvers de vos éditions Clients Nos prtenires: LOGITAS SA est un tiers de confince, prtenire des éditeurs de logiciels et des utilisteurs pour l conception, le contrôle et l conservtion de

Plus en détail

Objectifs. Patrick Veneau. Chef de projets graphiques

Objectifs. Patrick Veneau. Chef de projets graphiques Ptrick Veneu Chef de projets grphiques Objectifs Etre ttentif à votre demnde, en fire l nlyse fin de mieux vous conseiller, Apporter des solutions réfléchies en termes de communiction, de déli et d investissement,

Plus en détail

Comparaison de trois types de ventilation lors d un transport de 10 heures Ambiance et bien-être des porcs

Comparaison de trois types de ventilation lors d un transport de 10 heures Ambiance et bien-être des porcs Comprison de trois types de ventiltion lors d un trnsport de 10 heures mince et ien-être des porcs étge 3 étge 2 étge 1 Le règlement 411/98 CE, complémentire de l Directive 91/628 CE pour le trnsport de

Plus en détail

Sommaire. 6. Tableau récapitulatif... 10. Sophos NAC intégré Vs. NAC Advanced - 17 Février 2009 2

Sommaire. 6. Tableau récapitulatif... 10. Sophos NAC intégré Vs. NAC Advanced - 17 Février 2009 2 Sommire 1. A propos de Sophos... 3 2. Comprtif des solutions Sophos NAC... 4 3. Sophos NAC pour Endpoint Security nd Control 8.0... 4 3.1. Administrtion et déploiement... 4 3.2. Gestion des politiques

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION MARINE CHRONOGRAPHE AUTOMATIQUE

MANUEL D UTILISATION MARINE CHRONOGRAPHE AUTOMATIQUE MANUEL D UTILISATION MARINE CHRONOGRAPHE AUTOMATIQUE MODE D EMPLOI DE VOTRE MARINE CHRONOGRAPHE AUTOMATIQUE L.LEROY Le modèle chronogrphe utomtique de l ligne Mrine est inspiré des fmeux chronomètres de

Plus en détail

2015 /16. We know how. Catalogue complet Process Heat. A chaque application sa solution adaptée. Version 5.0

2015 /16. We know how. Catalogue complet Process Heat. A chaque application sa solution adaptée. Version 5.0 2015 /16 Ctlogue complet Process Het A chque ppliction s solution dptée. Version 5.0 We know how. Leister Technologies AG, Corporte Center, Kegiswil, Suisse Leister Technologies AG, Production, Srnen,

Plus en détail

L effet de la position du seuil d injection sur le refroidissement d un polymère dans un moule d injection

L effet de la position du seuil d injection sur le refroidissement d un polymère dans un moule d injection L effet de l position du seuil d injection sur le d un polymère dns un moule d injection Hmdy HASSAN, Nicols REGNIER, Cédric LEBOT, Guy DEFAYE Université Bordeux I ; CNRS ; UMR 8508, Lbortoire TREFLE,

Plus en détail

Rapport. sur la situation en matière de développement durable du Conseil général de l Isère

Rapport. sur la situation en matière de développement durable du Conseil général de l Isère Rpport sur l sitution en mtière de développement durble du Conseil générl de l Isère 2014 RppoRt développement durble 2014 2 Edito UNE VISION ÉCLAIRÉE DE NOTRE ACTION AU QUOTIDIEN le 21 novembre 2014,

Plus en détail

IFT 615 : Devoir 4 Travail individuel

IFT 615 : Devoir 4 Travail individuel IFT 615 : Devoir 4 Trvil individuel Remise : 1 vril 01, 16h0 (u plus trd) 1. [ points] Dns le cours, nous vons vu différents types de problèmes d intelligence rtificielle insi que plusieurs solutions possibles

Plus en détail

Sociétés scientifiques de soins (AFG)

Sociétés scientifiques de soins (AFG) Schweizerischer Verein für Pflegewissenschft Assocition Suisse pour les sciences infirmières Swiss Assocition for Nursing Science Sociétés scientifiques de soins (AFG) REGLEMENT DES SOCIETES SCIENTIFIQUES

Plus en détail

LITE-FLOOR. Dalles de sol et marches d escalier. Information technique

LITE-FLOOR. Dalles de sol et marches d escalier. Information technique LITE-FLOOR Dlles de sol et mrches d esclier Informtion technique Recommndtions pour le clcul et l pose de LITE-FLOOR Générlités Cette rochure reprend les règles de se à respecter pour grntir l rélistion

Plus en détail

Les formations professionnelles Livret d information des services Application

Les formations professionnelles Livret d information des services Application ² Services "Utilisteur" Confince, Expertise, Performnce Les formtions professionnelles Livret d informtion des services Appliction Answers for Life (*) (*) Des réponses pour l vie Sommire 3 L formtion

Plus en détail

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais Sttuts ASF Assocition Suisse Feldenkris Contenu Pge I. Nom, siège, ojectif et missions 1 Nom et siège 2 2 Ojectif 2 3 Missions 2 II. Memres 4 Modes d ffilition 3 5 Droits et oligtions des memres 3 6 Adhésion

Plus en détail

Chaudière gaz murale à condensation. THISION S 1,0 48,7 kw. SMARTRON 2-25 kw. THISION L 10,1-142,3 kw

Chaudière gaz murale à condensation. THISION S 1,0 48,7 kw. SMARTRON 2-25 kw. THISION L 10,1-142,3 kw Chudière gz murle à condenstion THISION S 1,0 48,7 kw 3.2 Description du produit 3.3 Références de commnde 3.4 Schém de principe 3.15 Accessoires 3.18 Crctéristiques techniques 3.24 Pln coté 3.27 Circulteurs

Plus en détail

Guide d utilisation EasyMP Multi PC Projection

Guide d utilisation EasyMP Multi PC Projection Guide d utilistion EsyMP Multi PC Projection Tble des mtières 2 À propos d EsyMP Multi PC Projection Types de réunions proposés pr EsyMP Multi PC Projection... 5 Réunions à plusieurs imges... 5 Réunions

Plus en détail

Notice d utilisation Déchaumeur à dents et à disques combinés SG 3002 / SG 4002 / SG 4003-2 SG 5003-2 / SG 6003-2

Notice d utilisation Déchaumeur à dents et à disques combinés SG 3002 / SG 4002 / SG 4003-2 SG 5003-2 / SG 6003-2 Notice d utilistion Déchumeur à dents et à disques combinés AMAZONE BBG 3HJDVXV SG 3002 / SG 4002 / SG 4003-2 SG 5003-2 / SG 6003-2 MG 682 DB 3060.1 (F) 04.03 Printed in Germny F Avnt l mise en service,

Plus en détail

PROTEKTOR PROFILÉS POUR LES SYSTÈMES COMPOSÉS D'ISOLATION THERMIQUE

PROTEKTOR PROFILÉS POUR LES SYSTÈMES COMPOSÉS D'ISOLATION THERMIQUE PROTEKTOR PROFILÉS POUR LES SYSTÈMES COMPOSÉS D'ISOLATION THERMIQUE PROFILÉS POUR LA CONSTRUCTION MODERNE 1 1 11 11 11 11 11 10 1 1 11 1 1 1 1 1 1 1 1 1 11 1 1 1 0 0 0 0 0 11 11 1 1 1 1 1 11 11 11 1 1

Plus en détail

PLAN LOCAL DE DÉPLACEMENTS PLAN MARCHE. L essentiel sur le. et le. de Plaine Commune AVEC PLAINE COMMUNE, LES DÉPLACEMENTS DE DEMAIN SONT EN MARCHE

PLAN LOCAL DE DÉPLACEMENTS PLAN MARCHE. L essentiel sur le. et le. de Plaine Commune AVEC PLAINE COMMUNE, LES DÉPLACEMENTS DE DEMAIN SONT EN MARCHE L essentiel sur le PLAN LOCAL DE DÉPLACEENTS et le PLAN ARCHE de Pline Commune AVEC PLAINE COUNE, LES DÉPLACEENTS DE DEAIN SONT EN ARCHE Se déplcer ujourd hui et demin sur le territoire de Pline Commune

Plus en détail

GDA CANALISATION MOYENNE PUISSANCE DE 63 À 2500 A

GDA CANALISATION MOYENNE PUISSANCE DE 63 À 2500 A GDA CANALISATION MOYENNE PUISSANCE DE 63 À 2500 A Une conception prticulièrement innovnte pour une cnlistion de moyenne puissnce. L enveloppe en luminium plus légère est pte à résister ux environnements

Plus en détail

OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION. (Note présenté par l Espagne)

OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION. (Note présenté par l Espagne) Février 2003 Anglis et frnçis seulement OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION (Note présenté pr l Espgne) 1. INTRODUCTION 1.1 Les principles crctéristiques géogrphiques

Plus en détail

Promat. Canaux de ventilation, désenfumage selon les dispositions de l'aeai/sia

Promat. Canaux de ventilation, désenfumage selon les dispositions de l'aeai/sia Promt Cnux de ventiltion, désenfumge selon les dispositions de l'aeai/sia Protection contre l'incendie pour des cnux de ventiltion Cnux de ventiltion et de désenfumge utonome; revêtements pour cnux de

Plus en détail

Des extraits de cette norme seront présentés pour la compréhension de la démarche.

Des extraits de cette norme seront présentés pour la compréhension de la démarche. Estimtion de l incertitude de l mesure : Appliction à l incertitude sur le clcul de l concentrtion d EDTA lors de l détermintion de l dureté d une eu nturelle Pour cette démrche, nous nous ppuierons sur

Plus en détail

GUIDE DES LICENCES 0810 606 305 FR.INSIGHT.COM. SOMMAIRE le SAM par Insight...2 Acronis...3 Adobe... 4-5 CA...6 Citrix... 7

GUIDE DES LICENCES 0810 606 305 FR.INSIGHT.COM. SOMMAIRE le SAM par Insight...2 Acronis...3 Adobe... 4-5 CA...6 Citrix... 7 GUIDE DES LICENCES INSIGHT, SPECIALISTE DE LA GESTION DES LICENCES EDITION 2009 PARTENARIATS TECHNOLOGIQUES Insight est certifié SOMMAIRE le SAM pr Insight..................2 Acronis.........................3

Plus en détail

Examen professionnel. Prévention, gestion des risques. Déchets, assainissement

Examen professionnel. Prévention, gestion des risques. Déchets, assainissement CIG petite couronne Ingénieur territoril 2013 2015 Volume 2 Sujet de l épreuve Étblissement d'un projet ou étude Exmen professionnel Spécilité Prévention, gestion des risques Option Déchets, ssinissement

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON Durée : 4 heures Les clcultrices sont utorisées. Le sujet comprend qutre exercices indépendnts qui peuvent être trités dns l'ordre que

Plus en détail

Clients légers IGEL et bureaux virtuels : synergie idéale et coût minimal

Clients légers IGEL et bureaux virtuels : synergie idéale et coût minimal Clients légers IGEL et bureux virtuels : synergie idéle et coût miniml Infrstructure de bureux virtuels vec clients légers IGEL Universl Desktop : Une plus grnde liberté de conception pour vos postes de

Plus en détail

Pompes à chaleur air/air pour le résidentiel

Pompes à chaleur air/air pour le résidentiel Pompes à chaleur air/air pour le résidentiel HBITTIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER POMPES À CHLEUR IR/IR Comment ça marche? C est un système qui utilise le principe de la thermodynamique. Il transporte

Plus en détail

révention CAISSE GÉNÉRALE DE SÉCURITÉ SOCIALE DE LA RÉUNION

révention CAISSE GÉNÉRALE DE SÉCURITÉ SOCIALE DE LA RÉUNION mission révention CAISSE GÉNÉRALE DE SÉCURITÉ SOCIALE DE LA RÉUNION PRÉ VENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Revue trimestrielle - Éditée pr l CGSS de L Réunion - septembre 2011 - Numéro 54 Avec l prévention,

Plus en détail

Contrat individuel d'assurance-vie libellé en unités de compte et/ou euros Bulletin de versements libres programmés

Contrat individuel d'assurance-vie libellé en unités de compte et/ou euros Bulletin de versements libres programmés Contrt individuel d'ssurnce-vie libellé en unités de compte et/ou euros Bulletin de versements libres progrmmés Identité (données obligtoires) Numéro du Contrt Souscripteur/Assuré Monsieur Mdme Mdemoiselle

Plus en détail

Mon. Coordinomètre. a Nom... a Régionale... ...

Mon. Coordinomètre. a Nom... a Régionale... ... Mon Coordinomètre Nom.................................................................................................................................................... Régionle..........................................................................

Plus en détail

Votre rapport décrypté. Comptage des fibres d amiante dans un prélèvement d air DÉCRETS ET ARRÊTÉS, UNE RENTRÉE 2013 CHARGÉE SUR LE FRONT DE L AMIANTE

Votre rapport décrypté. Comptage des fibres d amiante dans un prélèvement d air DÉCRETS ET ARRÊTÉS, UNE RENTRÉE 2013 CHARGÉE SUR LE FRONT DE L AMIANTE n 2 - octobre 2013 Comptge des fibres d minte dns un prélèvement d ir DÉCRETS ET ARRÊTÉS, UNE RENTRÉE 2013 CARGÉE SUR LE FRONT DE L AMIANTE Votre rpport décrypté ÉDITO Vous ccompgner Comment respecter une

Plus en détail

Une marque de commerce enregistrée utilisée sous licence par Groupe restaurants Imvescor Inc.

Une marque de commerce enregistrée utilisée sous licence par Groupe restaurants Imvescor Inc. Normes grphiques Pour récupérer les logos officiels et utres documents pertinents, prière de vous référer u site sécurisé destiné ux frnchisés, www.mikes.c/extrnetmikes. Renseignements Dnielle Myrnd Déprtement

Plus en détail

Calcul de la rugosité surfacique

Calcul de la rugosité surfacique VI èmes Journées d Etudes Techniques 200 The Interntionl congress for pplied mechnics L mécnique et les mtériux, moteurs du développement durble du 05 u 07 mi 200, Mrrkech Mroc Clcul de l rugosité surfcique

Plus en détail

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE L' Algère de BOOLE L'lgère de Boole est l prtie des mthémtiques, de l logique et de l'électronique qui s'intéresse ux opértions et ux fonctions sur les vriles logiques. Le nom provient de George Boole.

Plus en détail

L insécurité alimentaire dans les ménages québécois : mise à jour et évolution de 2005 à 2012

L insécurité alimentaire dans les ménages québécois : mise à jour et évolution de 2005 à 2012 institut ntional de snté publique du québec SURVEILLANCE DES hbitudes de vie Numéro 4 L insécurité limentire dns les ménges québécois : mise à jour et évolution de 2005 à 2012 Fits sillnts Au Québec, en

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR CLAUDE HAMEL, PRÉSIDENT DE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC, À L'OCCASION D'UNE RENCONTRE AVEC LES DIRIGEANTS DU RÉSEAU DE L'UNIVERSITÉ

ALLOCUTION DE MONSIEUR CLAUDE HAMEL, PRÉSIDENT DE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC, À L'OCCASION D'UNE RENCONTRE AVEC LES DIRIGEANTS DU RÉSEAU DE L'UNIVERSITÉ ALLOCUTION DE MONSIEUR CLAUDE HAMEL, PRÉSIDENT DE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC, À L'OCCASION D'UNE RENCONTRE AVEC LES DIRIGEANTS DU RÉSEAU DE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC, LE 24 AOûT 1994 Monsieur le Ministre, Mesdmes

Plus en détail

Centre de documentation de la console

Centre de documentation de la console Express Runtime Centre de documenttion de l console Version 2 Edition 1 Express Runtime Centre de documenttion de l console Version 2 Edition 1 Remrque Avnt d utiliser le présent document et le produit

Plus en détail

Horaires et contenus HKSE ENGINEERING GmbH Métier: 04 Electronicien en automation e en processus industriels 1 ère année de formation

Horaires et contenus HKSE ENGINEERING GmbH Métier: 04 Electronicien en automation e en processus industriels 1 ère année de formation Métier: 04 Electronicien en utomtion e en processus industriels 1 ère nnée de formtion Semine Prtique de l telier Tecnologie Mtémtiques Dessin tecnique Science des mtériux 14 eures / semine 3 eures / semine

Plus en détail

BILAN DE LA CONCERTATION PUBLIQUE

BILAN DE LA CONCERTATION PUBLIQUE AMÉNAGEMENT DE LA PORTE DE GESVRES AUTOROUTE A11 PÉRIPHÉRIQUE NANTAIS CONCERTATION PUBLIQUE VOTRE AVIS COMPTE! BILAN DE LA CONCERTATION PUBLIQUE SOMMAIRE 1 L objet de l concerttion publique 2 L nnonce

Plus en détail

D O S S I E R L IMPACT MÉTÉOROLOGIQUE DE L ÉCLIPSE DU 11 AOÛT 1999 QUELQUES EXEMPLES D OBSERVATIONS DANS LA BANDE DE TOTALITÉ RÉSUMÉ ABSTRACT

D O S S I E R L IMPACT MÉTÉOROLOGIQUE DE L ÉCLIPSE DU 11 AOÛT 1999 QUELQUES EXEMPLES D OBSERVATIONS DANS LA BANDE DE TOTALITÉ RÉSUMÉ ABSTRACT L Météorologie 8 e série - n 28 - décemre 1999 57 D O S S I E R L IMPACT MÉTÉOROLOGIQUE DE L ÉCLIPSE DU 11 AOÛT 1999 QUELQUES EXEMPLES D OBSERVATIONS DANS LA BANDE DE TOTALITÉ Guy Crochrd et Didier Renut

Plus en détail

Les Dossiers Du Mois. 006 Janvier 2013

Les Dossiers Du Mois. 006 Janvier 2013 Les Dossiers Du Mois No. 006 Jnvier 2013 DÉVELOPPEMENT DE LA POLICE NATIONALE D'HAÏTI: cp sur 2016 Le Gouvernement hïtien doté s police ntionle d'un pln quinquennl de développement pour l période 2012-2016.

Plus en détail

Annexe No 2. Croquis. Relatif au chiffre 2: CONSTRUCTIONS. Figure 2.1-2.3 Bâtiments, petites constructions et annexes

Annexe No 2. Croquis. Relatif au chiffre 2: CONSTRUCTIONS. Figure 2.1-2.3 Bâtiments, petites constructions et annexes Annexe No 2 Croquis Reltif u chiffre 2: CONSTRUCTIONS nnexe su rfces utiles secondires uniquement, ux dimensions limi tées longueur de l'nn exe, resp. de l petite construction bâtiment petiteconstruction

Plus en détail

REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE LA DIRECTION GENERALE DE LA SANTE LA DIRECTION DE LA SANTE COMMUNAUTAIRE ET DE LA MEDECINE DE PROXIMITE

REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE LA DIRECTION GENERALE DE LA SANTE LA DIRECTION DE LA SANTE COMMUNAUTAIRE ET DE LA MEDECINE DE PROXIMITE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA LUTTE CONTRE LE SIDA LA DIRECTION GENERALE DE LA SANTE LA DIRECTION DE LA SANTE COMMUNAUTAIRE ET DE LA MEDECINE DE PROXIMITE RAPPORT D EVALUATION

Plus en détail

Plan de visibilité. Plan de visibilité

Plan de visibilité. Plan de visibilité Pln de visibilité Pln de visibilité 5 e édition Les 10-11 et 12 oût 2007 SAINTE-JULIENNE RÉGION DE LANAUDIÈRE QUÉBEC CANADA «Le plus grnd slon etérieur motorisé u Cnd et le plus gros rssemblement de véhicule

Plus en détail

Offre Spéciale Fonds en uro

Offre Spéciale Fonds en uro Offre Spécile Fonds en uro, 37% net minimum grnti* en 2012 et 2013 Pour tout versement comprennt u minimum 25% d unités de compte Dte limite de souscription/versement : 31/10/2012 * Conditions de l'offre

Plus en détail

Le premier journal en ligne de l Essonne

Le premier journal en ligne de l Essonne Présenttion du journl / Trifs essonneinfo.fr Le premier journl en ligne de l Essonne POLITIQUE SOCIÉTÉ SPORT CULTURE CITY GUIDE INSERTIONS PUBLICITAIRES 2 0 1 4 > 2 0 1 5 EN 2011, ESSONNE INFO A PUBLIÉ

Plus en détail

POUSSETTE CANNE RIAD AVERTISSEMENT : CE SIEGE NE CONVIENT PAS A DES ENFANTS DE MOINS DE 6 MOIS. P.1 N O T I C E. Conforme aux exigences de sécurité

POUSSETTE CANNE RIAD AVERTISSEMENT : CE SIEGE NE CONVIENT PAS A DES ENFANTS DE MOINS DE 6 MOIS. P.1 N O T I C E. Conforme aux exigences de sécurité Conforme ux exigences de sécurité Cnopy vec visière Grde corps movible Boucles en forme de «D» Roues vnt pivotntes vec blocge directionnel POUSSETTE CANNE RIAD Indice 02/02.10.13 Hrnis 5 points vec protecteurs

Plus en détail

WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE

WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE FORMULAIRE À RENVOYER PAR RECOMMANDÉ À : ACERTA CAS, BP 24000, 1000 Bruxelles (Centre de Monnie) Cse destinée à Acert Dte de

Plus en détail

Détermination des épaisseurs Formule générale

Détermination des épaisseurs Formule générale Formule générle Hors le cs des vitrges pour le bâtiment, trité pr l NF DTU 39 P4, on peut clculer à l ide des formules de Timoshenko : - l épisseur minimle à donner ux vitrges plns monolithiques soumis

Plus en détail

L EUROPE ET L EAU. «Quelle idée d appeler cette planète Terre alors qu elle est clairement océan». Arthur C. Clarke.

L EUROPE ET L EAU. «Quelle idée d appeler cette planète Terre alors qu elle est clairement océan». Arthur C. Clarke. L EUROPE ET L EAU L eu est indispensble à l vie. Elle soutient nos écosystèmes et régule le climt. Agriculture, limenttion, énergie, trnsports : l eu est u cœur de notre existence. Cependnt, elle est inéglement

Plus en détail

Créez et gérez votre entreprise

Créez et gérez votre entreprise Une Assistnce téléphonique pour bien démrrer Une question sur l instlltion ou l utilistion de votre logiciel? Grâce à nos techniciens spécilisés, obtenez pr téléphone une réponse précise à vos interrogtions.

Plus en détail