bienvenue dans un environnement naturellement plus frais contact climespace OPÉRA PALAIS DE TOKYO LES HALLES 42 MW LA TOUR MAUBOURG 17 MW CANADA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "bienvenue dans un environnement naturellement plus frais contact climespace OPÉRA PALAIS DE TOKYO LES HALLES 42 MW LA TOUR MAUBOURG 17 MW CANADA"

Transcription

1 16 contct 02 - centrle cnd p r i s 02 - iceberg n t r c t i q u e contct climespce CLIMESPACE &- b 185, rue de Bercy Pris Tél. : Fx : &, b Y #GVee dj kv gy ;gv c V^ Y ;gv i < # H Y Y c d^ c B VgX BJH:: 9J ADJKG: B^iig VcY A^ ÉJ c^k g ^i ide d LES HALLES 42 MW Y G ^kd ^ && b Y ) b G^k d^ =DI:A 9: K>AA: LA TOUR MAUBOURG, b + b 17 MW '% b ( b H W V b jg G^k d^ CANADA 52 MW :i^c # V^c b g 7 X i dfj?# g^ =DI:A 9:H >CK6A>9:H # &g Ij^ 7 # V^m dg ' b G V j dc G^k d^?6g9>c 9:H IJ>A:G>:H 6c Vid YÉJc^kg^i Hi = Y H W Vid ed K^k^c c K:C9DB: Yj 7 VX b L V\gV # Wg ) Yj eib Wg 9 gy g dj gi jw bv ;V dci B YÉDgVn # E d^d cc^ g gv ÉDe 8djg Y V G^c H^c 35 MW # 8VejX^c Y Y # # b n OPÉRA G^X]g DEwG6 9: A6 8DC8DG9: 7 gv c n ] jbvc gw c V^\ ci e : d # B 9V g di ii C dg A Y 7VcX #=V ;V jw d Hi = dcd g ]Vb <6G: 9: A :HI nii ;V AV Vg ] Yj 8 # ]n BV # Y g Yj E # dc L^ IDJG :>;;:A g. b Hi AVo jg \ ^ gw H E6A6>H 9: 8=6>AADI Adc Y # & Y <6G: HI A6O6G: Gdb g ^g #E gy ^X Y 8 W d i^ i^ d 7 Y g G j ] V B ^c # =VjbVc &% b - b V7 #<dg\ K dg Vj VgX # B 52 MW<#dg\ BVcY dc V #YÉ> cv 8 MW &+ b PALAIS DE TOKYO i = # Y 6G8 9: IG>DBE=: # ;dx] ÉTOILE jg \ H X] =d ^YVcY #Y ;g # B 6gb # cy Y \gv ;V jw d gx V Y # j 8d # Y Yj 26 MW gx 8dj &. b <6G: 9J CDG9 AUBER # Certifiction GdnV BUREAU VERITAS Certifiction OHSAS 180 BUREAU VERITAS ISO 140 9: A6 76HI>AA: &' b j Yg g 7 dc Y An i H e^iv 7 gx n Y É= Ve G V # Y Y <6G: 9É6JHI:GA>IO BERCY 44 MW Xn g Y # 7 o # Y É= e^iv g^i i j E6A6>H DBC>HEDGIH 9: E6G>H"7:G8N g^d 6j i ^ Y 7C; X g^v Xn g Vj 7 c ^cx B ;# # K &( b V &) b É6 Y VgX i B # H Vc E 9É>I6A>: CENTRALE DE PRODUCTION X W^V g d V k A i est membre de : Id Y gy ]V c limespce 9: A6 C6I>DC <6G: 9: ANDC gy cv RÉSERVOIR DE STOCKAGE RÉSEAU ^c &* b CENTRALE DE PRODUCTION (EAU DE SEINE) SALLE DE CONTRÔLE H * b CENTRALE DE PRODUCTION A # bienvenue dns un environnement nturellement plus fris

2 02/ présenttion 02 / 02 - plis de tokyo LISBONNE Avec Climespce, climtiser, c est plus nturel plus de 30 ANS D EXPERTISE DANS LA GESTION DU FROID CLIMESPACE, une filile du groupe GDF Suez L EXPERTISE DU FROID URBAIN PARTOUT DANS LE MONDE Depuis ses origines en 1978, CLIMESPACE produit et distribue de l énergie frigorifique pr réseu pour répondre ux besoins de climtistion des bâtiments iens : ôtels, grnds mgsins, bureux, musées, etc. Concessionnire de l Ville de Pris depuis 1991, CLIMESPACE dessert ujourd ui plus de 500 clients dns l cpitle, ce qui représente plus de 500 bâtiments rccordés. D une longueur totle de 70 km, le réseu souterrin d eu glcée est l un des plus importnts dns le monde et le premier européen. CLIMESPACE prtge vec le Groupe GDF SUE les mêmes vleurs liées à l préservtion de l environnement et u développement durble. CLIMESPACE intervient en tnt que pôle de compétence et opérteur mjeur dns le cdre de nombreux projets de réseux de froid menés en Frnce et à l interntionl. CLIMESPACE prticipe u développement des réseux de froid urbin prtout dns le monde - notmment en Europe, en Asie et u Moyen-Orient - et propose des solutions sur mesure, dptées ux besoins et ux contrintes de cque client ou collectivité. De l conception à l exploittion et l mintennce du réseu, les experts de CLIMESPACE pportent leur conseil en ingénierie et ccompgnent les professionnels qui ont coisi une climtistion plus sine et plus écologique. CLIMESPACE À PARIS EN BREF 04 ciffre d ffires (en Me) réprtition pr typologie de client nombre de clients bureux / ERP* 58% * Étblissements Recevnt du Public Hôtels / plces / RESTAURANTS 12% Grnds mgsins / commerces 12% orgnismes finnciers 10% Bâtiments publics et culturels 8% puissnce rccordée (en MW) ME D Investissements depuis 1992 conscrés ux sites de production et u réseu de distribution d énergie frigorifique de. 5 Millions De m 2 climtisés à prtir du réseu Climespce centrle cnd Pris

3 04/05 environnement - Plce de l concorde Pris bnp pribs - ssemblée ntionle 04 - iceberg ntrctique u niveu locl, coisir CLIMESPACE C EST CONTRIBUER À : PLUS DE SÉCURITÉ, MOINS DE RISQUES SANITAIRES UNE SOLUTION PLUS PRÉCIEUSE POUR L ENVIRONNEMENT n préserver l estétique et l rcitecture des bâtiments, n éliminer les risques de contmintion bctérienne, n limiter l élévtion de l tempérture locle. CLIMESPACE développé une véritble strtégie de mîtrise du risque snitire, qui ssure l fibilité et l sécurité de ses instlltions. CLIMESPACE pporte toutes Climtiser et préserver : telle est l mbition de CLIMESPACE, qui développe depuis plus de 30 ns des réseux de froid urbin. Une solution de froid plus écologique, les grnties pour éliminer les risques de qui pporte confort et sérénité tout PLUS DE CONFORT, MOINS DE POLLUTION VISUELLE ET SONORE contmintion bctérienne liés u fonctionnement des circuits de refroidissement des systèmes en méliornt l efficcité énergétique. Mieux climtiser pour mieux préserver, est un utre tout du réseu CLIMESPACE. En supprimnt de climtistion : respect rigoureux des normes et des règlementtions snitires, séprtion pysique des fluides, tritement snitire, trçge des fluides PLUS DE BIEN-ÊTRE, MOINS DE NUISANCES Un réseu nturellement performnt u service de l environnement les pnces et les instlltions extérieures sur les immeubles (condenseurs, tours de refroidissement), CLIMESPACE libère des surfces vlorisbles en toiture et préserve l estétique et l rcitecture du ptrimoine ien. Équipé de centrles souterrines silencieuses dissociées des bâtiments, le réseu protège le voisinge contre l pollution sonore générée pr les mcines tournntes. Il permet ussi de limiter l élévtion de l tempérture locle (effet osis). frigorigènes, continuité de service. pr rpport à une instlltion utonome, Coisir CLIMESPACE c est contribuer à : n réduire l consommtion électrique globle ( 30 à 50%), n limiter l impct sur le récuffement climtique ( 40% d émissions de CO 2), n réduire les émissions de fluides frigorigènes HFC contribunt à l effet de serre ( 70%), n diminuer l consommtion d eu ( 65%), n réduire l utilistion des produits de tritement de l eu ( 80%). Coisir CLIMESPACE, c est contribuer à réduire l consommtion des ressources énergétiques. Les moyens de production centrlisés permettent de réduire de 30 à 50% l consommtion d électricité pr rpport à une climtistion utonome. L centrlistion de l production de froid et l utilistion des eux fluviles ou mrines dns le circuit de refroidissement, réduisent de 65% l consommtion d eu pr rpport à une instlltion utonome. Coisir CLIMESPACE, c est privilégier l environnement! réduction de 30 à 50% de l consommtion électrique pr rpport à une instlltion utonome. efficcités Énergétiques cœfficient d Efficcité frigorifique des différentes sources de climtistion Climespce Réseu Monobloc Air*/Eu** Monobloc Réversible Eu*/Eu** Refroidisseur Liquide*/Eu** Monobloc Réversible Air*/Air** Monobloc Air*/Air** * Refroidissement / ** Condenstion réduction DE 70% des PERTES DE FLUIDES FRIGORIGÈNES pr rpport à une instlltion utonome.

4 06/07 le réseu climespce LE RÉSEAU CLIMESPACE PRODUCTION, DISTRIBUTION, l sécurité en plus PRINCIPE DU RÉSEAU PARISIEN 7 centrles de production - 3 centres de stockge - 70 km de réseux 290 MW de production de froid SEINE Pompe ÉVAPORATEUR 13 C 8 C Le rôle du poste de livrison () : 20 C rmoire de contrôle vnnes d isolement 32 C 3 C 15 C écngeur à plques 27 C Pompe CONDENSEUR groupe frigorifique Pompe réseu LA PRODUCTION DE FROID L eu glcée est destinée principlement à l climtistion et u rfrîcissement d immeubles insi qu à l désumidifiction. Les instlltions frigorifiques sont composées de groupes frigorifiques, de pompes, d équipements électriques et d un réseu de cnlistions. 80% de l production de froid est rélisée pr l eu de Seine grâce à l mise en œuvre de l tecnique du Free Cooling. l distribution Les réseux millés connectés à tous les immeubles desservis, distribuent de l eu glcée entre 1 et 5 C. Ces réseux entièrement souterrins, sont limentés pr des centrles de production et de stockge. Ils empruntent en prtie le réseu des égouts de Pris et se composent de deux cnlistions distinctes, l une mennt l eu froide, et l utre servnt u retour de l eu récuffée. Le réseu offre une grnde souplesse d utilistion et une sécurité de desserte pour l ensemble des clients. LES POSTES DE LIVRAISON Le poste de livrison ssure le trnsfert des frigories de l eu glcée u réseu secondire de l utilisteur. Le froid est délivré à prtir d un brncement effectué sur le réseu principl vers le poste de livrison «intelligent», totlement utomtisé. Pour plus de sécurité, ce trnsfert est effectué à trvers un écngeur. Beucoup plus compct qu une instlltion utonome de climtistion, un poste de livrison peut donc être instllé tout en libérnt de l plce, dns tout bâtiment, y compris ceux déjà équipés d une production utonome. n Fire psser l ÉNERGIE FRIGORIFIQUE du fluide primire (A) à un fluide secondire (B) (pr écnge termique). n Adpter le débit en fonction des besoins. n Compter l énergie frigorifique et restituer le FLUIDE primire récuffé. A : Réseu primire (urbin) ien B : Réseu secondire (de l immeuble bonné) UNE surveillnce centrlisée (04) : compteur vnnes de régultion Les instlltions de production et les postes de livrison sont surveillés à distnce 24H/24. Les gents peuvent intervenir à distnce sur les postes de livrison ou sur plce si nécessire. LE FREE COOLING B écngeur Le Free Cooling consiste à utiliser directement une source d eu ou d ir nturellement froide (pr exemple de l eu de mer pompée en profondeur OU L EAU DE SEINE EN HIVER) pour refroidir le réseu, sns utiliser de compresseur. Cette tecnologie permet de réliser des économies d énergie importntes. A l centrle de production fbrique de l eu glcée entre 1 et 5 C. le réseu de distribution cemine L eu glcée pr des cnlistions souterrines jusqu u poste de livrison. Les immeubles sont équipés de postes de livrison Qui délivrent l énergie frigorifique à un réseu intérieur. l SALLE DE CONTRôLE PERMET UNE SURVEILLANCE DES INSTALLATIONS 24H/24.

5 08/09 expertise - SALLE DE CONTRôLE des lles OPÉRA GARNIER - trvux de l centrle du plis de tokyo 04 - bureu d étude livrer du froid est un métier à prt entière, qui nécessite un svoir-fire spécifique. Fort de plus de 30 ns d expérience, CLIMESPACE contrôle le réseu en permnence et met tout en œuvre pour ssurer l continuité du service et grntir l livrison de l énergie frigorifique. UNE SOLUTION GLOBALE POUR LA GESTION DU FROID URBAIN climespce mîtrise prfitement toutes les étpes nécessires à l mise en plce et à l gestion d un réseu de froid urbin : de l définition des besoins à l exploittion et l mintennce dns l durée, les experts de climespce proposent un service globl, fible et entièrement sécurisé. Toujours à l pointe de l tecnologie, le réseu intègre les solutions tecniques les plus innovntes, et utilise les énergies renouvelbles comme le free cooling. l livrison du froid en toutes circonstnces. Grâce à ses réseux millés, surveillés à distnce depuis l slle de contrôle, CLIMESPACE peut grntir l continuité et l fibilité du service, en ssurnt l livrison de l énergie, même en cs d indisponibilité de l une des centrles de production. Ses experts mènent églement des udits réguliers sur les postes clients pour optimiser l performnce énergétique des instlltions. LA TECHNICITÉ AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ CHOISISSE UN RÉSEAU D EXPERTS Plus de 110 personnes gèrent l conception, l conduite et l mintennce quotidienne des instlltions. Les ingénieurs, spécilistes tecniques, frigoristes et informticiens de climespce, sont reconnus pour leur expertise dns le domine ydrulique et l gestion des réseux de froid urbin. climespce dispose d un pôle de Recerce et Développement reconnu, composé de spécilistes dns l gestion du risque snitire, de l corrosion et de l efficcité énergétique. l expertise climespce : ssurer l livrison du froid L EXPLOITATION DU RÉSEAU : UNE MAÎTRISE DU FROID AU QUOTIDIEN Expert dns l vente de froid urbin, CLIMESPACE mîtrise l ensemble du process lié à l fbriction et à l distribution du froid. Ses experts interviennent sur tous les types de cnlistions (PEHD, cier, résine, fonte) et contrôlent les instlltions u quotidien. Leur mission : ssurer climespce ssure un contrôle permnent des instlltions grâce à une gestion du réseu entièrement utomtisée. En cs de besoin, les tecniciens interviennent imméditement sur les postes de livrison pour grntir l continuité du service. Véritble spéciliste de l gestion des risques snitires, climespce mène un vste progrmme de recerce destiné à prévenir les risques de légionnelle et limiter l utilistion de produits de tritement. plus de 330 MW de puissnce rccordée sur l ensemble du réseu ien. réduction de 40% DEs ÉMISSIONs DE CO 2 pr rpport à une instlltion utonome.

6 10/11 PROCESSUS De rccordement client UN SERVICE GLOBAL POUR UNE GESTION MAÎTRISÉE DU FROID 02 - musée du louvre 02 - ôtel bristol - siege socil de bouygues LES SERVICES n DÉFINITION DES CARACTÉRISTIQUES n MISE EN ŒUVRE DU CONTRAT n COORDINATION DES TRAVAUX PRIMAIRES n MISE EN SERVICE DU POSTE n MISE EN EXPLOITATION DU POSTE TECHNIQUES ET FINANCIÈRES du DE FOURNITURE D ÉNERGIE FRIGORIFIQUE ET SECONDAIRES AVEC LE CLIENT DE LIVRAISON PRIMAIRE DE LIVRAISON AVEC LE CLIENT rccordement OU SON REPRÉSENTANT les expertises > définition > conception > CHANTIER / > EXPLOITATION / > DES BESOINS INSTALLATION MAINTENANCE LIVRAISON DE FROID À prtir du cier des crges rédigé pr le bureu d étude du client, CLIMESPACE rélise une étude de fisbilité, en étudint notmment les possibilités d entrée dns le bâtiment et les solutions de rccordement ppropriées. Les ingénieurs et tecniciens de CLIMESPACE conçoivent l solution de connexion u réseu l plus dptée ux besoins en froid du client. CLIMESPACE instlle le poste de livrison et effectue le rccordement u réseu primire. Pour une instlltion plus rpide et plus fible, les postes de livrison sont stndrdisés et pré ssemblés. CLIMESPACE gère le réseu et ssure l mintennce du mtériel de l sous-sttion (écngeurs, vnnes, etc). Au quotidien, les experts de CLIMESPACE grntissent l livrison de l énergie frigorifique. Ils pportent leur expérience et leur conseil, en effectunt des udits réguliers sur les instlltions, et en proposnt des solutions pour optimiser l efficcité énergétique des immeubles rccordés. Ils ssurent un service près-vente permnent pour grntir l continuité de l livrison de froid et l performnce des instlltions. près de 400 GW PR n d énergie distribuée.

7 12/13 recerce et développement - musée du qui brnly 02 - tour AÉRORÉFRIGÉRANTE 02 - CENTRALE CANADA UNE SOLUTION INNOVANTE POUR AMÉLIORER L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE INVESTIR pour L AVENIR Innover pour méliorer l efficcité énergétique est le premier objectif du pôle Recerce et Développement de CLIMESPACE : ses ingénieurs recercent en permnence des mtériels, des tecnologies plus économiques et moins polluntes, en intégrnt notmment l utilistion des énergies renouvelbles comme le Free Cooling. Ils innovent églement dns des solutions destinées à limiter les risques et les nuisnces générées pr les instlltions de production de froid. Cque nouveu projet bénéficie insi d une recerce ppliquée, intégrnt les dernières innovtions tecnologiques et le retour d expérience de CLIMESPACE. UNE EXPÉRIENCE UNIQUE DANS LA CLIMATISATION ÉCOLOGIQUE Grâce à plus de 30 ns d expérience dns l gestion du froid, climespce mîtrise prfitement les pénomènes liés à l vie d un réseu de froid en site urbin. Les experts de climespce intègrent systémtiquement les normes snitires et environnementles, qui évoluent constmment. des innovtions significtives pour limiter l impct de l climtistion sur l environnement : n L lutte contre le risque de légionnelle CLIMESPACE rélise un suivi rigoureux sur ses instlltions de refroidissement, en effectunt des centines d nlyses biologiques. Le progrmme de recerce permnent, mené dns ce domine fit référence uprès du Ministère de l Écologie, de l Énergie et du Développement Durble (MEEDDM). n Une nouvelle génértion de tour de refroidissement Pour optimiser l performnce énergétique, réduire les nuisnces sonores et éviter l dissémintion des bctéries. n Le coix des produits de tritement CLIMESPACE compre l efficcité et l impct de différents produits cimiques sur les micro-orgnismes. Le réseu utilise des produits dont l impct sur l environnement est le plus fible, en dosnt de l mnière l plus pertinente les produits de tritement. n L lutte contre l pollution visuelle CLIMESPACE développé un logiciel d ide à l gestion des tours pour limiter l pprition de pnce de vpeur u-dessus des tours de réfrigértion. n L mîtrise de l qulité de l eu Pour mieux gérer et optimiser le fonctionnement du réseu d eu glcée, CLIMESPACE utilise un logiciel de simultion ydrulique qui clcule les vitesses, les pressions et les débits d eu pour limiter l quntité de tritement tout en conservnt l bonne qulité de l eu du réseu. RÉDUCTION de 80% de produits cimiques INJECTéS DANS les circuits de refroidissement pr rpport à une instlltion utonome. RÉDUCTION de 65% De la CONSOMMtion d eu pr rpport à une instlltion utonome.

8 14/15 références - musée du louvre PLACE VENDÔME - Ôtel bristol Bâtiments publics et culturels BUREAUX / ERP* Hôtels / plces / RESTAURANTS quelques références Assemblée ntionle le journl officiel Musée de l orngerie Musée du Louvre MUSÉE DU QUAI BRANLY Musée Grévin musée guimet Opér Grnier Plis Brongnirt Petit PlAis Slle Pleyel GRANDS Mgsins / commerces Crtier C&A Frnce Cnel Cristin Dior FNAC Cmps-Élysées Forum des lles Gleries Lfyette HermÈs Louis Vuitton Monoprix Old Englnd Pssge du Hvre Sepor AGF Alctel Alstom Atos Tolbic AXA Byrd presse Centre d Affires Trocdéro Cogedim Frnce Télécom GAN GMF Îlot Edourd VII L Orél Sint-Georges Provence Siège Bouygues siège RATP siège Veoli Environnement Siège Vinci Swiss Life Unibil Orgnismes finnciers ABN AMRO Frnce Bnque de Frnce BNP Pribs Cisse des dépôts et Consigntions Crédit Lyonnis Morgn Gurnty Trust Cercle militire Hôtel Bristol Hôtel Costes Hôtel de Crillon HÔTEL FOUR SAISONS George V Hôtel Hilton Hôtel Hytt Hôtel Intercontinentl ôtel lotti ôtel mndrin orientl Hôtel mnsrt Hôtel Mriott Cmps-Élysées Ôtel meurice ôtel Plz Aténée Hôtel Ricepnse ôtel sngri-l Hôtel Vendôme Ôtel MILLENIum opér ôtel WESTIN resturnt u Petit Rice RESTAURANT le LAURENT resturnt Nour resturnt plce élysée * Étblissements Recevnt du Public Crédits potos Climespce / Getty imges / Illustrtion : Micel Semnn, gence Cristope / Alin Eli / Potononstop / Le 32 Hoce, Siège Socil de Bouygues, Arcitectes : Kevin Roce Jon Dinkeloo & Assocites - SRA Arcitectes, Crédit poto : Bernrd Ldoux / Musée du Qui Brnly, poto Nicols Borel / Fotoserc / Guillume De Lubier. RÉDUCTION de 30 à 50% de l Énergie consommée pr rpport À une instlltion utonome.

Le Guide 2012. des logiciels et services EBP. Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER

Le Guide 2012. des logiciels et services EBP. Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER 1. Vous en êtes cpble. 2. C est efficce et vous llez ggner du temps chque jour. 3. Cel fit vendre : vlorisez votre entreprise pr vos documents. 4. C est profitble :

Plus en détail

Fiabilité, sécurité et enfichage intégral éprouvés. Tous les connecteurs sont équipés de dispositifs de verrouillage antiarrachement.

Fiabilité, sécurité et enfichage intégral éprouvés. Tous les connecteurs sont équipés de dispositifs de verrouillage antiarrachement. Fibilité, sécurité et enfichge intégrl éprouvés Tous les connecteurs sont équipés de dispositifs de verrouillge ntirrchement. 100% stekerbr Qu est-ce qu une instlltion 100 % enfichble? Mtériel fourni en

Plus en détail

Transfert. Logistique. Stockage. Archivage

Transfert. Logistique. Stockage. Archivage Trnsfert Logistique Stockge Archivge Trnsfert, logistique, stockge Pour fire fce ux nouveux enjeux, il est importnt de pouvoir compter sur l'expertise d'un spéciliste impliqué à vos côtés, en toute confince.

Plus en détail

LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX

LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX Améliortion des performnces des pplictions, protection des données critiques et réduction des coûts de stockge vec les logiciels complets d EMC POINTS FORTS VNX Softwre Essentils

Plus en détail

STAND DESIGN. Créateur d espaces. Une prestation STRASBOURG CONVENTION EXHIBITION CENTRE. MAKE A DIFFERENCE. STRASBOURG-EVENTS.COM

STAND DESIGN. Créateur d espaces. Une prestation STRASBOURG CONVENTION EXHIBITION CENTRE. MAKE A DIFFERENCE. STRASBOURG-EVENTS.COM STAND DESIGN Créteur d espces Une presttion STRASBOURG CONVENTION EXHIBITION CENTRE. MAKE A DIFFERENCE. STRASBOURG-EVENTS.COM FR STAND DESIGN Créteur d espces Spéciliste dns l conception et l rélistion

Plus en détail

PRÉCONISATIONS D'UTILISATION DES EAUX DE PLUIE, PUITS ET FORAGES PRIVÉS DANS LES HABITATIONS

PRÉCONISATIONS D'UTILISATION DES EAUX DE PLUIE, PUITS ET FORAGES PRIVÉS DANS LES HABITATIONS GUIDE PRATIQUE RÉGIONAL À L'ATTENTION DES PARTICULIERS ET ÉLUS POITOU-CHARENTES PRÉCONISATIONS D'UTILISATION DES EAUX DE PLUIE, PUITS ET FORAGES PRIVÉS DANS LES HABITATIONS J'économise m snté et celle

Plus en détail

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution Toyot Assurnces Toujours l meilleure solution De quelle ssurnce vez-vous besoin? Vous roulez déjà en Toyot ou vous ttendez s livrison. Votre voiture est neuve ou d occsion. Vous vlez les kilomètres ou

Plus en détail

Energy Solutions Provider

Energy Solutions Provider Exel II Power Products PPR-EX-DO-FR-21 50HZ 60HZ 800kVA-3300kVA 700kW-3200kW Energy Solutions Provider 2 Une réponse énergétique SDMO est reconnu comme l un des tous premiers concepteurs et constructeurs

Plus en détail

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement.

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement. Rélistion de sites Internet PME & Grndes entreprises Offre Premium Etude du projet Réunions de trvil et étude personnlisée de votre projet Définition d une strtégie de pré-référencement Webdesign Définition

Plus en détail

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI!

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI! Pour développer votre entreprise Gestion Commercile Gérez le cycle complet des chts (demnde de prix, fcture fournisseur), des stocks (entrée, sortie mouvement, suivi) et des ventes (devis, fcture, règlement,

Plus en détail

Electrovanne double Dimension nominale Rp 3/8 - Rp 2 DMV-D/11 DMV-DLE/11

Electrovanne double Dimension nominale Rp 3/8 - Rp 2 DMV-D/11 DMV-DLE/11 Electrovnne double Dimension nominle 3/8 - DMV-D/11 DMV-DLE/11 7.30 M Edition 11.13 Nr. 223 926 1 6 Technique L électrovnne double DUNGS DMV intère deux électrovnnes dns un même bloc compct : - vnnes d

Plus en détail

Portes coupe feu EI 2 30 pour tout type de construction

Portes coupe feu EI 2 30 pour tout type de construction L nouvelle génértion de portes coupe feu élégntes Portes coupe feu EI 30 pour tout type de construction L nouvelle génértion de portes métlliques NovoPort Premio devient l référence dns l protection incendie

Plus en détail

ManSafe. pour les Utilitiés. La Protection antichute pour les Industries de l'energie. Français. TowerLatch LadderLatch

ManSafe. pour les Utilitiés. La Protection antichute pour les Industries de l'energie. Français. TowerLatch LadderLatch MnSfe pour les Utilitiés L Protection ntichute pour les Industries de l'energie Frnçis TowerLtch LdderLtch Les questions de protection nti-chute Les chutes de huteur sont l cuse de mortlité l plus importnte

Plus en détail

Pour développer votre entreprise. Compta LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI!

Pour développer votre entreprise. Compta LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI! Pour développer votre entreprise Compt Avec EBP Compt, vous ssurez le suivi de l ensemble de vos opértions et exploitez les données les plus complexes en toute sécurité. Toutes les fonctionnlités essentielles

Plus en détail

Sommaire. 6. Tableau récapitulatif... 10. Sophos NAC intégré Vs. NAC Advanced - 17 Février 2009 2

Sommaire. 6. Tableau récapitulatif... 10. Sophos NAC intégré Vs. NAC Advanced - 17 Février 2009 2 Sommire 1. A propos de Sophos... 3 2. Comprtif des solutions Sophos NAC... 4 3. Sophos NAC pour Endpoint Security nd Control 8.0... 4 3.1. Administrtion et déploiement... 4 3.2. Gestion des politiques

Plus en détail

Chaudière gaz murale à condensation. THISION S 1,0 48,7 kw. SMARTRON 2-25 kw. THISION L 10,1-142,3 kw

Chaudière gaz murale à condensation. THISION S 1,0 48,7 kw. SMARTRON 2-25 kw. THISION L 10,1-142,3 kw Chudière gz murle à condenstion THISION S 1,0 48,7 kw 3.2 Description du produit 3.3 Références de commnde 3.4 Schém de principe 3.15 Accessoires 3.18 Crctéristiques techniques 3.24 Pln coté 3.27 Circulteurs

Plus en détail

LITE-FLOOR. Dalles de sol et marches d escalier. Information technique

LITE-FLOOR. Dalles de sol et marches d escalier. Information technique LITE-FLOOR Dlles de sol et mrches d esclier Informtion technique Recommndtions pour le clcul et l pose de LITE-FLOOR Générlités Cette rochure reprend les règles de se à respecter pour grntir l rélistion

Plus en détail

Les formations professionnelles Livret d information des services Application

Les formations professionnelles Livret d information des services Application ² Services "Utilisteur" Confince, Expertise, Performnce Les formtions professionnelles Livret d informtion des services Appliction Answers for Life (*) (*) Des réponses pour l vie Sommire 3 L formtion

Plus en détail

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais Sttuts ASF Assocition Suisse Feldenkris Contenu Pge I. Nom, siège, ojectif et missions 1 Nom et siège 2 2 Ojectif 2 3 Missions 2 II. Memres 4 Modes d ffilition 3 5 Droits et oligtions des memres 3 6 Adhésion

Plus en détail

Clients légers IGEL et bureaux virtuels : synergie idéale et coût minimal

Clients légers IGEL et bureaux virtuels : synergie idéale et coût minimal Clients légers IGEL et bureux virtuels : synergie idéle et coût miniml Infrstructure de bureux virtuels vec clients légers IGEL Universl Desktop : Une plus grnde liberté de conception pour vos postes de

Plus en détail

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE L' Algère de BOOLE L'lgère de Boole est l prtie des mthémtiques, de l logique et de l'électronique qui s'intéresse ux opértions et ux fonctions sur les vriles logiques. Le nom provient de George Boole.

Plus en détail

Détermination des épaisseurs Formule générale

Détermination des épaisseurs Formule générale Formule générle Hors le cs des vitrges pour le bâtiment, trité pr l NF DTU 39 P4, on peut clculer à l ide des formules de Timoshenko : - l épisseur minimle à donner ux vitrges plns monolithiques soumis

Plus en détail

Les Dossiers Du Mois. 006 Janvier 2013

Les Dossiers Du Mois. 006 Janvier 2013 Les Dossiers Du Mois No. 006 Jnvier 2013 DÉVELOPPEMENT DE LA POLICE NATIONALE D'HAÏTI: cp sur 2016 Le Gouvernement hïtien doté s police ntionle d'un pln quinquennl de développement pour l période 2012-2016.

Plus en détail

WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE

WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE FORMULAIRE À RENVOYER PAR RECOMMANDÉ À : ACERTA CAS, BP 24000, 1000 Bruxelles (Centre de Monnie) Cse destinée à Acert Dte de

Plus en détail

L EUROPE ET L EAU. «Quelle idée d appeler cette planète Terre alors qu elle est clairement océan». Arthur C. Clarke.

L EUROPE ET L EAU. «Quelle idée d appeler cette planète Terre alors qu elle est clairement océan». Arthur C. Clarke. L EUROPE ET L EAU L eu est indispensble à l vie. Elle soutient nos écosystèmes et régule le climt. Agriculture, limenttion, énergie, trnsports : l eu est u cœur de notre existence. Cependnt, elle est inéglement

Plus en détail

SYSTEME DE TELEPHONIE

SYSTEME DE TELEPHONIE YTEME DE TELEPHOIE LE OUVEUTE PTIE MOITEU COULEU Le système de téléphonie comporte un moniteur vec un écrn couleurs de intégré u téléphone. Cette prtie est disponile en lnc, nthrcite et Tech. TLE DE MTIEE

Plus en détail

EnsEignEmEnt supérieur PRÉPAS / BTS 2015

EnsEignEmEnt supérieur PRÉPAS / BTS 2015 Enseignement supérieur PRÉPAS / BTS 2015 Stnisls pour mbition de former les étudints à l réussite d exmens et de concours des grndes écoles de mngement ou d ingénieurs. Notre objectif est d ccompgner chque

Plus en détail

Théorème de Lax Milgram Application au problème de Dirichlet pour l équation de Sturm Liouville

Théorème de Lax Milgram Application au problème de Dirichlet pour l équation de Sturm Liouville Théorème de Lx Milgrm Appliction u problème de Dirichlet pour l éqution de Sturm Liouville Résumé du cours de MEDP Mîtrise de mthémtiques 2000 2001 2001nov18 (medp-lx-milgrm.tex) Dns ce chpitre, on se

Plus en détail

La paye. La comptabilité. Comparez et choisissez votre logiciel. Comparez et choisissez votre logiciel. Paye Bâtiment 2012. Paye Agricole 2013

La paye. La comptabilité. Comparez et choisissez votre logiciel. Comparez et choisissez votre logiciel. Paye Bâtiment 2012. Paye Agricole 2013 L comptbilité Comprez et choisissez votre logiciel L pye Comprez et choisissez votre logiciel TABLEAUX COMPARATIFS Compt Prtic Pour les créteurs et les entrepreneurs novice en Compt Compt Clssic Pour l

Plus en détail

ÉQUIPEMENTS ATEX OUTILLAGE ANTI-ÉTINCELLES

ÉQUIPEMENTS ATEX OUTILLAGE ANTI-ÉTINCELLES Chpitre 8 OUTIAGE ANTI-ÉTINCEES TRAVAIER EN MIIEU EXPOSIF Des ppreils mobiles destinés à des zones protégées contre les explosions voir, communiquer, mesurer, trnsmettre, trviller Téléphones Smrtphones

Plus en détail

Guide de référence installateur

Guide de référence installateur Guide de référence instllteur Dikin Altherm sse tempérture iloc + ERLQ004 006 008CA EHVH04S18CA3VF EHVH08S18CA3VF Guide de référence instllteur Dikin Altherm sse tempérture iloc Frnçis Tle des Mtières

Plus en détail

1. 1.1. 1.2. 1.3. 1.4. 1.5. 1.6. 2. 2.1.

1. 1.1. 1.2. 1.3. 1.4. 1.5. 1.6. 2. 2.1. T/TR 01-01 Pge 3 r+ 1. EQUIPMENT CONCERNE L interconnexion numerique interntionl pour le service visiophonique et de visioconf&ence necessite l stndrdistion des principux prmttres num&iques tels que d~it,

Plus en détail

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet.

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet. Sttistique mensuelle tourisme et hôtellerie Introduction edatenq est une ppliction qui permet ux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclrtions sttistiques pr internet. Il s'git d'une ppliction

Plus en détail

Clapets coupe-feu. The art of handling air. Type FKA-EU Testé conforme à la norme EN 1366-2. FKA-EU/DE/BE/fr

Clapets coupe-feu. The art of handling air. Type FKA-EU Testé conforme à la norme EN 1366-2. FKA-EU/DE/BE/fr FKA-EU/DE/BE/fr Clpets coupe-feu Type FKA-EU Testé conforme à l norme EN 1366-2 conformément à l Déclrtion de performnce DoP / FKA-EU / DE / 2013 / 001 The rt of hndling ir Contenu Description Description

Plus en détail

4. PROTECTION À L OUVERTURE

4. PROTECTION À L OUVERTURE 42 4. PROTECTION À L OUVERTURE 4.1. Générlités Afin de lever l miguïté de l norme NF EN 16005 sur l exigence des prgrphes 4.6.2.1 et 4.6.3.1 (4) qunt à l définition de «lrge proportion», suf nlyse de risque

Plus en détail

/HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV

/HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV /HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV I. Définition On ppelle système combintoire tout système numérique dont les sorties sont exclusivement définies à prtir des vribles d entrée (Figure ). = f(x, x 2,,, x n ) x x

Plus en détail

Conseils et astuces pour les structures de base de la Ligne D30

Conseils et astuces pour les structures de base de la Ligne D30 Conseils et stuces pour les structures de bse de l Ligne D30 Conseils et stuces pour l Ligne D30 Ligne D30 - l solution élégnte pour votre production. Rentbilité optimle et méliortion continue des séquences

Plus en détail

Rapport. sur la situation en matière de développement durable du Conseil général de l Isère

Rapport. sur la situation en matière de développement durable du Conseil général de l Isère Rpport sur l sitution en mtière de développement durble du Conseil générl de l Isère 2013 Sommire > Edito...3 > Les politiques développées pr le Conseil générl de l Isère... 4 > L gestion durble des finnces

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques

Guide des bonnes pratiques Livret 3 MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 3 Guide des bonnes prtiques OUTILS DE LA GRH Guide des bonnes prtiques Tble des mtières 1. Introduction p.

Plus en détail

Caisse enregistreuse électronique CE-T300 GROCERY DAIRY H.B.A. FROZEN FOOD DELICATESSEN. Mode d emploi. Eu Di U.K.

Caisse enregistreuse électronique CE-T300 GROCERY DAIRY H.B.A. FROZEN FOOD DELICATESSEN. Mode d emploi. Eu Di U.K. Cisse enregistreuse électronique CE-T300 GROCERY DAIRY H.B.A. FROZEN FOOD DELICATESSEN Eu Di U.K. Mode d emploi Introduction et tle des mtières Introduction Toutes nos félicittions pour l cht de cette

Plus en détail

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) (

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) ( Correction de l épreuve CCP PSI Mths PREMIÈRE PARTIE I- Soit t u voisinge de, t Alors ϕt t s = ϕt ρt s ρs Pr hypothèse, l fonction ϕt ϕt est lorsque t, il en est donc de même de ρt s ρt s ρs cr ρ s est

Plus en détail

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES I. Précision d'une mesure directe Une mesure directe est une mesure lue sur un ppreil de mesure. Le résultt d'une mesure directe n'est jmis connu de fçon prfitement excte.

Plus en détail

EY-BU 292 : interface Ethernet novanet, modunet292

EY-BU 292 : interface Ethernet novanet, modunet292 Fiche technique 96.015 EY-BU 292 : interfce, Votre tout en mtière d'efficcité énergétique SAUTER EY-modulo 2 intégré dns l technologie IP connue Crctéristiques Produit de l fmille de systèmes SAUTER EY-modulo

Plus en détail

INSTALLATION DE DETECTION INCENDIE

INSTALLATION DE DETECTION INCENDIE reglement > > instlltion E ETECTON NCENE NSTALLATON E ETECTON NCENE Une instlltion de détection incendie pour objectif de déceler et signler, le plus tôt possible, d une mnière fible, l nissnce d un incendie,

Plus en détail

Santé et sécurité psychologiques en milieu de travail

Santé et sécurité psychologiques en milieu de travail CAN/CSA-Z1003-13/BNQ 9700-803/2013 Norme ntionle du Cnd Snté et sécurité psychologiques en milieu de trvil Prévention, promotion et lignes directrices pour une mise en œuvre pr étpes Avilble in English

Plus en détail

AQUASNAP TOUT INTÉGRÉ RIEN À AJOUTER 30RY/30RYH REFROIDISSEURS DE LIQUIDE / POMPES À CHALEUR GAINABLES

AQUASNAP TOUT INTÉGRÉ RIEN À AJOUTER 30RY/30RYH REFROIDISSEURS DE LIQUIDE / POMPES À CHALEUR GAINABLES AQUASNAP TM REFROIDISSEURS DE LIQUIDE / POMPES À CHALEUR GAINABLES 30RY/30RYH TOUT INTÉGRÉ RIEN À AJOUTER S INTÉGRER SANS ÊTRE VU UN VÉRITABLE CONCEPT URBAIN INVISIBLE! Invisible, inaudible, discret, l

Plus en détail

Bloc notes. a À faire tout de suite. Gardez secret votre code confidentiel. À conserver précieusement. Protégez votre carte

Bloc notes. a À faire tout de suite. Gardez secret votre code confidentiel. À conserver précieusement. Protégez votre carte Q U O T I D I E N Crte Mestro Comment voir tous les touts de votre crte bien en min Guide mémo + Notice d Assistnce Octobre 2010 Bloc notes À fire tout de suite Votre crte est strictement personnelle,

Plus en détail

3 LES OUTILS DE DESCRIPTION D UNE FONCTION LOGIQUE

3 LES OUTILS DE DESCRIPTION D UNE FONCTION LOGIQUE 1GEN ciences et Techniques Industrielles Pge 1 sur 7 Automtique et Informtiques Appliquées Génie Énergétique Première 1 - LA VARIABLE BINAIRE L électrotechnique, l électronique et l mécnique étudient et

Plus en détail

ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR LES SOLUTIONS TECHNIQUES PRB

ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR LES SOLUTIONS TECHNIQUES PRB ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR LES SOLUTIONS TECHNIQUES ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR Février 2014 Art et Mîtrise Le revêtement des fçdes étit une technique, en fit un rt. Un rt qui ssocie richesse

Plus en détail

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO u Idéal pour l eau chaude sanitaire Meilleur chauffe-eau

Plus en détail

Livret de l étudiant 2015-2016

Livret de l étudiant 2015-2016 Livret de l étudint 2015-2016 Le mot du directeur Soyez les bienvenus à l IUT Pris Descrtes. L'IUT ccueille chque nnée 3000 étudints, sur le site de l'venue de Versilles et, depuis cette nnée, sur le site

Plus en détail

L'algèbre de BOOLE ou algèbre logique est l'algèbre définie pour des variables ne pouvant prendre que deux états.

L'algèbre de BOOLE ou algèbre logique est l'algèbre définie pour des variables ne pouvant prendre que deux états. ciences Industrielles ystèmes comintoires Ppnicol Roert Lycée Jcques Amyot I - YTEME COMBINATOIRE A. Algère de Boole. Vriles logiques: Un signl réel est une grndeur physique en générl continue, on ssocie

Plus en détail

INFORMATIONS TECHNIQUES

INFORMATIONS TECHNIQUES 0 INFORMATIONS TECHNIQUES tle des mtieres 06 Alimenttions et ccessoires 08 Postes extérieurs Sfer Postes extérieurs minisfer 9 Postes internes Accessoires d instlltion Centrux téléphoniques PABX Cmérs

Plus en détail

REGLEMENT DU CLASSEMENT NATIONAL

REGLEMENT DU CLASSEMENT NATIONAL REGLEMET DU CLASSEMET ATIOAL / Les règles indiquées ici sont celles utilisées pour clculer les ttributions de points de l sison -. I. PRICIPES DE BASE Le clssement ntionl de l F.F.B. est le seul uquel

Plus en détail

Tableau d extension de mise en sécurité pour CMSI type B modulable Réf. : 322 001 Module deux lignes de mise en sécurité Réf.

Tableau d extension de mise en sécurité pour CMSI type B modulable Réf. : 322 001 Module deux lignes de mise en sécurité Réf. Tleu d extension de mise en sécurité pour CMSI type B modulle Réf. : 00 Module deux lignes de mise en sécurité Réf. : 00 DE MISE EN MISE EN 5 7 8 8 PROGRAM. SYSTEME Fus. F, 5H50V MANUEL DE MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Classeur courtier d assurance. Comment organiser son activité et se préparer à un contrôle

Classeur courtier d assurance. Comment organiser son activité et se préparer à un contrôle Clsseur courtier d ssurnce Comment orgniser son ctivité et se préprer à un contrôle 67, venue Pierre Grenier 92517 BOULOGNE-BILLANCOURT CEDEX Tél : 01.46.10.43.80 Fx : 01.47.61.14.85 www.streevocts.com

Plus en détail

Influence du milieu d étude sur l activité (suite) Inhibition et activation

Influence du milieu d étude sur l activité (suite) Inhibition et activation Influence du milieu d étude sur l ctivité (suite) Inhibition et ctivtion Influence de l tempérture Influence du ph 1 Influence de l tempérture Si on chuffe une préprtion enzymtique, l ctivité ugmente jusqu

Plus en détail

VN-8700PC VN-8600PC VN-8500PC

VN-8700PC VN-8600PC VN-8500PC ENREGISTREUR VOCAL NUMÉRIQUE VN-8700PC VN-8600PC VN-8500PC FR MODE D EMPLOI Merci d voir porté votre choix sur cet enregistreur vocl numérique. Lisez ce mode d emploi pour les informtions concernnt l emploi

Plus en détail

Intérêt de l isocinétisme dans le bilan et la rééducation d un genou opéré. Docteur Patrick GAUTHIER

Intérêt de l isocinétisme dans le bilan et la rééducation d un genou opéré. Docteur Patrick GAUTHIER Intérêt de l isocinétisme dns le biln et l rééduction d un genou opéré Docteur Ptrick GAUTHIER INTERET DE L ISOCINETISME DANS LE BILAN ET LA REEDUCATION D UN GENOU OPERE Dr Ptrick GAUTHIER SPORTIVA ISOCINETISME???

Plus en détail

Réseaux secs Réseaux secs

Réseaux secs Réseaux secs p7 l Nos solutions hmres télécom p76 l Guides de choix - hmres télécom p78 l Stndrds p80 l Morphée p8 l Spécifiques pour réseux divers p8 l ccessoires oîtes pvillonnires p86 l Boîtes 5 x 5 et 0 x 0 p88

Plus en détail

HRC 15% 23% haute température 70 C AUER 1892-2012. - 120 ans d innovations. Le chauffage garanti même par grands froids! www.auer.fr.

HRC 15% 23% haute température 70 C AUER 1892-2012. - 120 ans d innovations. Le chauffage garanti même par grands froids! www.auer.fr. AUER 1892-2012 1892-2012 - 120 ans d innovations www.auer.fr 70 HRC modulante haute température 70 C é néficiez 15% de Le chauffage garanti même par grands froids! ou que t d e tr a énéficiez va u x 23%

Plus en détail

ÉLUE LA MARQUE LA PLUS FIABLE selon un sondage de WhatCar? en Angleterre.

ÉLUE LA MARQUE LA PLUS FIABLE selon un sondage de WhatCar? en Angleterre. 7 Hond : ANNÉES CONSÉCUTIVES ÉLUE LA MARQUE LA PLUS FIABLE selon un sondge de WhtCr? en Angleterre. Rel Time All Wheel Drive CONDITIONS FESTIVAL 2013 CR-V 2.2 i-dtec diesel 150 ch 5,6 l/100 km CR-V 2.2

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

www.oseades.com Du 12 au 23 novembre 2012 Les acteurs Oséades

www.oseades.com Du 12 au 23 novembre 2012 Les acteurs Oséades Les cteurs Osédes 70 intervennts, spécilistes de l crétion d entreprise, prtgent vec vous leur expertise et bonnes prtiques. Retrouvez les cteurs Osedes sur : www.osedes.com Du 12 u 23 novembre 2012 www.osedes.com

Plus en détail

MATHEMATIQUES GENERALES partim A

MATHEMATIQUES GENERALES partim A Fculté des Sciences MATHEMATIQUES GENERALES prtim A Première nnée de bchelier en Biologie, Chimie, Géogrphie, Géologie, Physique et Informtique, Philosophie Année cdémique 04-05 Frnçoise BASTIN Introduction

Plus en détail

McAfee Firewall Enterprise Control Center

McAfee Firewall Enterprise Control Center Guie e émrrge rpie Révision A MAfee Firewll Enterprise Control Center version 5.3.1 Ce guie e émrrge rpie fournit es instrutions générles sur l onfigurtion e MAfee Firewll Enterprise Control Center. 1

Plus en détail

Guide de l'utilisateur

Guide de l'utilisateur Guide de l'utilisteur Symboles Utilisés Dns ce Guide Indictions de sécurité L documenttion et le projecteur utilisent des symboles grphiques qui indiquent comment utiliser l ppreil en toute sécurité. Veillez

Plus en détail

Les installations de production de froid

Les installations de production de froid 44 COORDONNÉ PAR JEAN LANNAUD ET FRANCK BÉNASSIS CVC N 850 NOV./DÉC. 2007 Une puissance supplémentaire Réseau urbain de climatisation de Paris Les stockages d énergie frigorifiques Une souplesse de réaction

Plus en détail

Guide de l'utilisateur

Guide de l'utilisateur Guide de l'utilisteur Symboles Utilisés Dns ce Guide Indictions de sécurité L documenttion et le projecteur utilisent des symboles grphiques qui indiquent comment utiliser l ppreil en toute sécurité. Veillez

Plus en détail

Université Paris-Dauphine DUMI2E. UFR Mathématiques de la décision. Notes de cours. Analyse 2. Filippo SANTAMBROGIO

Université Paris-Dauphine DUMI2E. UFR Mathématiques de la décision. Notes de cours. Analyse 2. Filippo SANTAMBROGIO Université Pris-Duphine DUMI2E UFR Mthémtiques de l décision Notes de cours Anlyse 2 Filippo SANTAMBROGIO Année 2008 2 Tble des mtières 1 Optimistion de fonctions continues et dérivbles 5 1.1 Continuité........................................

Plus en détail

CAP PRO E SCHEMA : LE MOTEUR

CAP PRO E SCHEMA : LE MOTEUR CAP PRO E SCHEMA : E MOTEUR folio folio folio folio folio folio folio 7 folio 8 folio 9 plque signlétique d un moteur puissnce sorée pr un moteur plque à ornes d un moteur triphsé e couplge étoile e couplge

Plus en détail

Meg Gawler Bréhima Béridogo. Mars 2002

Meg Gawler Bréhima Béridogo. Mars 2002 EVALUATION FINALE PROJET D APPUI A LA GESTION DES ZONES HUMIDES DANS LE DELTA INTERIEUR DU FLEUVE NIGER RAPPORT FINAL Meg Gwler Bréhim Béridogo ARTEMIS Services pour l conservtion de l nture et le développement

Plus en détail

Portiers audio et vidéo ABB-Welcome et ABB-Welcome M

Portiers audio et vidéo ABB-Welcome et ABB-Welcome M Portiers udio et vidéo ABB-Welcome et ABB-Welcome M Connectivité Votre regrd vers l'extérieur et ce, où que vous soyez Flexiilité Des esoins les plus simples ux instlltions les plus complexes Gmmes ABB-Welcome

Plus en détail

SYSTEMES LOGIQUES LOGIQUE COMBINATOIRE

SYSTEMES LOGIQUES LOGIQUE COMBINATOIRE Ch.I Commnde des systèmes logiques ogique comintoire - p1 SYSTEMES OGIQUES OGIQUE COMBINATOIRE I Commnde des systèmes logiques 1. Structure des systèmes utomtisés Reprenons l structure étlie dns le cours

Plus en détail

Maladies chroniques et traumatismes

Maladies chroniques et traumatismes Mldies chroniques et trumtismes Hospitlistions pour excerbtions de BPCO : comment les identifier à prtir des données du progrmme de médiclistion des systèmes d informtion (PMSI)? Sommire Abrévitions 2

Plus en détail

Chapitre 11 : L inductance

Chapitre 11 : L inductance Chpitre : inductnce Exercices E. On donne A πr 4π 4 metn N 8 spires/m. () Selon l exemple., µ n A 4π 7 (8) 4π 4 (,5) 5 µh (b) À prtir de l éqution.4, on trouve ξ ξ 4 3 5 6 6,3 A/s E. On donne A πr,5π 4

Plus en détail

Systèmes logiques combinatoires

Systèmes logiques combinatoires «'enseignement devrit être insi : celui qui le reçoit le recueille comme un don inestimle mis jmis comme une contrinte pénile.» Alert Einstein Systèmes logiques comintoires Définitions. es vriles inires

Plus en détail

Turbine hydraulique Girard simplifiée pour faibles et très faibles puissances

Turbine hydraulique Girard simplifiée pour faibles et très faibles puissances Turbine hydrulique Girrd simplifiée pour fibles et très fibles puissnces Prof. Ing. Zoltàn Hosszuréty, DrSc. Professeur à l'université technique de Kosice Les sites hydruliques disposnt de fibles débits

Plus en détail

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF information produit édition 04/2011 Une source de chaleur nouvelle Les nouvelles normes énergétiques BBC (Bâtiment Basse

Plus en détail

La solution économique et performante

La solution économique et performante Pompes à chaleur air/air pour le résidentiel YUTAKI S80 produit de l eau chaude très haute température pour remplacer votre chaudière et conserver vos radiateurs. Mural Summit La solution économique et

Plus en détail

Exercices corrigés 9325 = 2 4662 + 1 4662 = 2 2331 + 0 2331 = 2 1165 + 1

Exercices corrigés 9325 = 2 4662 + 1 4662 = 2 2331 + 0 2331 = 2 1165 + 1 Grenoble INP Pgor 1ère nnée Exercices corrigés Anlyse numérique NB : Les exercices corrigés ici sont les exercices proposés durnt les sénces de cours. Les corrections données sont des corrections plus

Plus en détail

Super chauffage. MFZ-KJ / MUFZ-KJ L énergie est notre avenir, économisons-la!

Super chauffage. MFZ-KJ / MUFZ-KJ L énergie est notre avenir, économisons-la! Console Hyper Heating Super chauffage 1 MFZ-KJ / MUFZ-KJ L énergie est notre avenir, économisons-la! 1 Performance énergétique La pompe à chaleur Air/Air MFZ-KJ est constituée d un groupe extérieur et

Plus en détail

Directives COV et alternative lipochimique : peintures, encres, nettoyage, dégraissage...

Directives COV et alternative lipochimique : peintures, encres, nettoyage, dégraissage... Directives COV et lterntive lipochimique : peintures, encres, nettoyge, dégrissge... Alin LEMOR Recherche & Développement, Novnce, BP 20609, Venette, 60206 Compiègne Cedex, Frnce, Fx. +33 (0)3 44 90 70

Plus en détail

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

Solutions IHM. Gammes Graphite et G3 Outils pour l'usine connectée

Solutions IHM. Gammes Graphite et G3 Outils pour l'usine connectée Solutions IHM Gmmes Grphite et G3 Outils pour l'usine connectée Des IHM ux fonctions étendues : > Conversion de plus de 250 protocoles > Serveur Web intégré > Enregistreur de données sécurisées > Modules

Plus en détail

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Juillet 2015] Ce mois-ci on vous parle de. L arrêté est applicable à compter du 1er Juillet 2015.

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Juillet 2015] Ce mois-ci on vous parle de. L arrêté est applicable à compter du 1er Juillet 2015. Ce mois-ci on vous prle de i Rpport de repérge minte : Trnsmission u Préfet obligtoire à compter du 1 er juillet 2015 Simplifiction des formlités : De bonnes nouvelles pour les entreprises de dignostic

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE POUR LES SERRURES D ENTRÉE À CLÉ EXTÉRIEURES VERROUILLABLES, À POIGNÉE DE BRINKS HOME SECURITY. POUR LES PORTES DE

Plus en détail

L élia 40% 13% Chaudière gaz à condensation. Son secret : Chauffage et Eau Chaude Sanitaire Murale ou sol Cheminée ou ventouse

L élia 40% 13% Chaudière gaz à condensation. Son secret : Chauffage et Eau Chaude Sanitaire Murale ou sol Cheminée ou ventouse Chudière gz à ondenstion L éli Jusq 40% u à d éo no r hu ppor mie tàu dière pr trd ne ition nelle Chuffge et Eu Chude Snitire Murle ou sol Cheminée ou ventouse Instlltion simple dns le neuf omme dns l

Plus en détail

La pratique institutionnelle «à plusieurs»

La pratique institutionnelle «à plusieurs» L prtique institutionnelle «à plusieurs» mury Cullrd Février 2013 Nicols, inquiet: «Qund je suis seul vec quelqu un, il se psse des choses» Vlentin, à propos de l institution : «Ici, y beucoup de gens,

Plus en détail

TRam «Gestion de la Toxicité en zone Ramsar» Toxicity management in Ramsar area

TRam «Gestion de la Toxicité en zone Ramsar» Toxicity management in Ramsar area TRm «Gestion de l Toxicité en zone Rmsr» Toxicity mngement in Rmsr re Progrmme Evlution et réduction des risques liés à l utilistion des Pesticides Rpport finl- Juillet_2014 CIHEAM-IAMM 3191 Route de Mende

Plus en détail

MANUEL DE GESTION ISO 9001:2008

MANUEL DE GESTION ISO 9001:2008 MANUEL DE GESTION MANAGEMENT MANUAL ISO 9001:2008 1044, Renult St-Jen-Chrysostome (Québec) Cnd G6Z 2Y8 Tél. : (418) 834-4495 / Fx : (418) 834-4339 info@dxplstiques.com Mnuel de gestion Numéro : MDG Révision

Plus en détail

Partie 4 : La monnaie et l'inflation

Partie 4 : La monnaie et l'inflation Prtie 4 : L monnie et l'infltion Enseignnt A. Direr Licence 2, 1er semestre 2008-9 Université Pierre Mendès Frnce Cours de mcroéconomie suite 4.1 Introduction Nous vons vu dns l prtie introductive que

Plus en détail

Voisines. L entretien et les réparations à la loupe. Débarrassez-vous de vos encombrants mais pas n importe comment!

Voisines. L entretien et les réparations à la loupe. Débarrassez-vous de vos encombrants mais pas n importe comment! Besoin d espce? Débrrssez-vous de vos encombrnts mis ps n importe comment! Le chuffge collectif : des chrges qu il fut mîtriser Voisins Voisines Le mgzine des loctires de l OPH Montreuillois Numéro 15

Plus en détail

L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère

L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère LE CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère LES PERFORMANCES DE TANÉO C EST L ASSURANCE : > DE 75 % D ÉNERGIE GRATUITE > D UN FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Deuxièmement. les. donc. des. compétences clefs. Certaines activités. suffit. penser au développement de tout un secteur de. production.

Deuxièmement. les. donc. des. compétences clefs. Certaines activités. suffit. penser au développement de tout un secteur de. production. évolution 1 ttention être ccompgne L s: rendre meur service u meur coût spécilités Dorénvnt chngement extemlistion - s - remise Certes ccompgne intéressnt Ce innovtions Invir rô rgument loclistion centre

Plus en détail

Recherche et développement de biopesticides et pesticides naturels à faible toxicité pour les organismes non ciblés et respectueux de l environnement

Recherche et développement de biopesticides et pesticides naturels à faible toxicité pour les organismes non ciblés et respectueux de l environnement Recherche et développement de biopesticides et pesticides nturels à fible toxicité pour les orgnismes non ciblés et respectueux de l environnement Rpport finl Volet Phytopthologie Projet PARDE # 3333.52.02.01

Plus en détail

Préparation à l'examen écrit de maturité Mathématiques 2013

Préparation à l'examen écrit de maturité Mathématiques 2013 Wechter Loïc Mturité 2013 Mthémtiques Cours de M. Flcoz 2013 Préprtion à l'exmen écrit de mturité Mthémtiques 2013 1.Primitives et intégrles 1.1Primitives (CRM pp.77-80) Une primitive pourrit se définir

Plus en détail

La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire.

La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire. Le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire. Protéger l environnement des hommes et des lieux, Contribuer à la sécurité des interventions

Plus en détail

Logiciel pour le poste de travail Agilent MassHunter

Logiciel pour le poste de travail Agilent MassHunter Logiciel pour le poste de trvil Agilent MssHunter Anlyse qulittive Guide de fmiliristion pour CPG/SM Notices Agilent Technologies, Inc. 2012 Conformément ux lois interntionles reltives à l propriété intellectuelle,

Plus en détail