La dynamique d un Contexte Global

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La dynamique d un Contexte Global"

Transcription

1 Accountability comment le traduire dans une entreprise???? Colloque INRIA Lyon 11 Septembre, 2013 Daniel Pradelles - EMEA Privacy Officer La dynamique d un Contexte Global 1

2 Les challenges d aujourd hui et de demain (Business) Contexte Technique Environnement Complexe, Global & Multi Dimensionnel Flots de données Globaux, Dynamiques & Fragmentés.. Augmentation exponentielle de la création / collecte Technologie omniprésente et en évolution exponentielle Contexte Business Multi intervenants, Hautement dynamique Tendances Fort potentiel / Haut risque Supporte Innovation, Business intelligence, et croissance économique Certains «Business models» n ont pas été validés privacy à un point d inflexion et dans une évolution qui ne se ralentira pas 3 Les challenges d aujourd hui et de demain (Legal) Contexte Régulatoire Incertitude dans toutes Régions et Secteurs économiques Opposition «Globalisation & Technologies» vs Approche traditionnelle Lois en décalage chronique avec technologies et pratiques Trop d emphase sur les critères géographiques Approche trop centrée sur l unique conformité réglementaire Consensus global sur les principes / différentes de mises en pratique Absence d Interoperabilité entre grands blocs régionaux 4 2

3 Les challenges d aujourd hui et de demain (Sociétal) Contexte Sociétal Nomes sociales changent mais la protection doit rester Modèles économiques abscons pour les utilisateurs Complexité et opacité du «Nuage» L axiome «Consentement & Contrôle» ne suffit plus Doutes & Craintes façonnent le perception Citoyens et Politiques réclament plus de protection Scandales et Fuites de données génèrent des lois «impulsives» Experience utilisateurs difficile diminuent les retours attendus Risques de ralentissement ou de rejet de nouveaux modèles / technologies La Confiance devient un nécessité fondamentale. D où le besoin d une approche nouvelle 5 Le Projet Accountability 3

4 Projet Accountability Concept & Evolution Participants: Regulateurs, Industrie, NGO Scope: Définition, mise en pratique, Evolution Intégration cadre réglementaire Phases: Galway 2009 Paris 2010 Madrid Brussels Varsovie / Toronto Definition de l Accountability Accountability is the obligation.. to act as a responsible steward of the personal information of others, to take responsibility for the protection and appropriate use of that information beyond mere legal requirements, and to be accountable for any misuse of that information. The Galway Project working definition.. And to be implemented efficiently....it has to be a Company Culture and a Mindset Une voie médiane entre Regulation & Self regulation 4

5 Les Eléments d accountability Engagement formel de la société, Politiques internes alignées sur des critères internes et externes 1 Mécanisme pour mettre ces politiques en pratique, incluant outils formation et culture d entreprise 2 Systémes de validation, vérification et correction en continu. 3 Transparence et implication active des clients Moyens de mise en vigueur et de réparation des préjudices

6 Privacy Risk Model pour une Société Accountable 1. Compliance Risk 2. Reputation Risk 3. Investment Risk 4. Reticence Risk 5. Business Continuity Risk 6. Compounding Risk + Data Subject Risks & Expectations 11 Accountability Liability Accountability Décisions prises en fonction des seules contraintes légales Basée sur une conformité théorique Alignée sur un standard minimum Fonction des technologies et pratiques connues Décisions en fonction de règles basé sur l éthique, les attentes clients en complément de la conformité réglementaire Tous les employéz sont responsables d une utilisation responsable des données, Protection des données effective Basé sur les attentes et les risques réels et potentiels des nouvelles pratiques

7 ..au-delà du Légal Legal? Sécurité? Engagements? Ethique Is it Fair? Is it not misleading? Is it right by the customer? Is it expected by user? Is it transparent? Is it right by HP? Is it right by other stakeholders? + Privacy Policies + Global Privacy Policy Customer & Employee Privacy Policies Online Privacy Statement Privacy Notices Risques Will it affect reputation? Will privacy concerns affect investment? Will decision impact normal operations? Will your decisions compound to create risk? Accountability Model 13 En pratique.. 7

8 Le Cadre Privacy Accountability dans l entreprise Processus et DEMONSTRATION et de leur efficacité Demonstration Contextual Approach Oversight Identify Risks and Opportunities Commitment Implementation Validation Solid policies aligned to external criteria Management commitment Full transparency Mechanisms to ensure policies and commitments are put into effect with employees Integrated Governance Monitoring and assurance programs that validate both coverage and effectiveness of implementation Demonstrate capacity to internal stakeholders (Management, Internal Audit, Board) Demonstrate capacity to external stakeholders (Trust Agents, Regulators) Demonstrate capacity to individual data subjects 15 L accountability dans les Nuages? BCR Proc BCR Proc Proc. Proc. BCR Proc Proc. Proc. BCR Proc BCR Cont Data Controller Proc. Proc. BCR Proc BCR Proc Data Subject Questions en suspens: - Controller Vs BCR Processor liability? - Intra Corp. BCR Controller Vs BCR Processor? - Inter Corp. BCR Controller Vs BCR Processor? - Inter Corp. BCR Controller Vs BCR Controller? 16 8

9 BCR comme une demonstration???? It provides: EU directive compliance for WW Intra Company transfers Flexibility adapted to Global Business models technologies. More than just Compliance for transfers It is a Framework: Demonstrating Company Capacity to ensure Accountability Ensuring effective Privacy / Personal Data Protection, Fostering Trust from Customers, 3rd Parties, Employees & Regulators. It is a Package: EU approved summary (WP133) Binding mechanism via Intercompany agreement DPA approved compliance with EU requirements (WP153) Detailed description of HP Policies, Guidelines and processes, Audit, Training, Privacy Organization, (WP154) 17 Lien avec le projet de Réglement Européen 9

10 Le Projet de Règlement sur la Protection des Données.en Résumé Points Clés Droit des individus à un contrôle effectif de leurs données, Amélioration de la confiance dans les services en ligne, Exploitation du plein potentiel de l économie numérique, Stimulation de l innovation, la croissance et l emploi. Nouveaux concepts Droit à l oubli Responsabilité # Accountability Portabilité des données Privacy by Design Privacy by Default Data Protection Impact Assessments 19 HP Recommandations Protection des Données est un droit fondamental Support d un Règlement Européen Protection des données = Avantage concurrentiel Les Organisations doivent être Accountable Harmonisation Européenne indispensable Interopérabilité Réglementaire Globale Système Globaux Complexes = Outils fluides et flexibles 20 10

11 HP Red Flags Contraintes administratives partiellement adressées Concept d Accountability incomplet Trop rigide et prescriptif (Quoi Vs Comment) Rôle du «Data Privacy Officer» BCR Contrôleur et Processeur à développer Montants des Amendes et autres moyens.. Notification de failles de sécurité à clarifier Responsabilité pénales des processeurs Mécanismes de Consentement Traitement du Profiling 21 Privacy today and beyond (Cloud, Internet of things, Big data, etc ) It should be addressed by: Consistent and Coordinated development - in 3 main Dimensions - with Active collaboration between ALL stakeholders: Responsible Company Governance (Accountability ) Supporting Technologies (Access Governance, Obfuscation, Data Minimization.) Innovative Regulatory Frameworks (International Standards and Tools i.e. BCR, CBPR ) 22 11

12 Thanks for your attention Daniel Pradelles EMEA Privacy Officer 12

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

GESTION DE LA CONFORMITÉ PROTECTION DES DONNÉES

GESTION DE LA CONFORMITÉ PROTECTION DES DONNÉES GESTION DE LA CONFORMITÉ PROTECTION DES DONNÉES LIST Une approche innovante pour la sécurité de l information dans le secteur de la santé Sommaire 1 Agence esanté Notion d «Accountability» Retours d expérience

Plus en détail

Contrôle Interne et Gouvernance IT avec Lotus Business Control and Reporting. Olivier Elluin

Contrôle Interne et Gouvernance IT avec Lotus Business Control and Reporting. Olivier Elluin Contrôle Interne et Gouvernance IT avec Lotus Business Control and Reporting Olivier Elluin Agenda Contrôle Interne et Gouvernance IT Lotus Business Control and Reporting Besoins Fonctions Générales Présentation

Plus en détail

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Le projet est Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Mars 2015 Programme inter-organisations pour la gestion rationnelle des produits

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

Données Personnelles : Les impacts du futur Règlement Européen

Données Personnelles : Les impacts du futur Règlement Européen GENERAL ELECTRIC Données Personnelles : Les impacts du futur Règlement Européen Accountability & Data Protection Christian Pardieu, Executive Counsel, Privacy & Regulatory Affairs Document confidentiel

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

Evènement formulaires Namur 02/12

Evènement formulaires Namur 02/12 Evènement formulaires Namur 02/12 Formulaires électroniques à la Commission européenne Philippe Biérlaire Chef de l unité Systèmes d information pour la gestion des ressources humaines Direction Systèmes

Plus en détail

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Darren Cooper Information Management Consultant, IBM Software Group 1st December, 2011 Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Information

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

La sécurité des solutions de partage Quelles solutions pour quels usages?

La sécurité des solutions de partage Quelles solutions pour quels usages? La sécurité des solutions de partage Quelles solutions pour quels usages? Swiss IT Business 22/04/15 #ECOM15 #SITB15 #SMARC15 @OodriveOfficiel #oodrive LA SÉCURITÉ DES SOLUTIONS DE PARTAGE QUELLES SOLUTIONS

Plus en détail

Agenda. Atelier 1 e-gouvernement. Agenda numérique La Belgique Débat. Table ronde sur l Agenda numérique pour l Europe Bruxelles, 11.10.

Agenda. Atelier 1 e-gouvernement. Agenda numérique La Belgique Débat. Table ronde sur l Agenda numérique pour l Europe Bruxelles, 11.10. Atelier 1 e-gouvernement Table ronde sur l Agenda numérique pour l Europe Bruxelles, 11.10.2011 2 Agenda Agenda numérique La Belgique Débat 3 Agenda Agenda numérique La Belgique Débat 4 Actions prévues

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

N o r m a F i - I T Principaux résultats et opportunités

N o r m a F i - I T Principaux résultats et opportunités N o r m a F i - I T et opportunités Alain Renault Digital Trust - Towards excellence in ICT 11 juin 2012 Objectifs Les objectifs du projet sont les suivants : 1. Investiguer et développer les domaines

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

Raising the efficiency gains of industry by ICT means

Raising the efficiency gains of industry by ICT means Raising the efficiency gains of industry by ICT means 1/44 E-Government Consortium Thales IS ATG 2/44 ICT gains are similar for governments Industry Gains Government Gains Revenue Growth Expand government

Plus en détail

Le Cloud, un paradoxe bien français!

Le Cloud, un paradoxe bien français! Le Cloud, un paradoxe bien français! Philippe CONCHONNET (Orange Business Services) philippe.conchonnet@orange.com Le Cloud fait peur.. Priorités IT 2012: La Sécurité, sujet n 1 des Entreprises Françaises

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

COLLABORATION ET RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE POURQUOI COMMENT

COLLABORATION ET RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE POURQUOI COMMENT SOCIETE GENERALE COMMUNICATION Entreprises & Médias COLLABORATION ET RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE POURQUOI COMMENT 28/11/2014 (SOCIAUX) 28/11/2014 P.2 QUELQUES CHIFFRES POUR COMMENCER Evolution comparée

Plus en détail

Protection de la vie privée : les avantages de savoir versus les coûts découlant de la communication d information Juin 2009 Gayle Gorrill et

Protection de la vie privée : les avantages de savoir versus les coûts découlant de la communication d information Juin 2009 Gayle Gorrill et Protection de la vie privée : les avantages de savoir versus les coûts découlant de la communication d information Juin 2009 Gayle Gorrill et Elizabeth Denham Aperçu A) Aperçu de la protection de la vie

Plus en détail

Le projet SOX chez Alcatel

Le projet SOX chez Alcatel Le projet SO chez Alcatel Forum CERT-IST, 08/06/2006 Présentation SO Page 2 Qu est-ce que SO? Le projet SO Le champ d application L organisation Le déroulement La vie après SO La Loi Sarbanes-Oxley Page

Plus en détail

Gestion de l information

Gestion de l information MODELE LOGIQUE DE CONSTRUCTION DES TABLEAUX DE BORD DEMARCHES PROSPECTIVES Tableau de Bord de la Performance Point «académique» sur l alignement des objectifs opérationnels et stratégiques Les démarches

Plus en détail

Comprehensive study on Internet related issues / Étude détaillée sur les questions relatives à l Internet. November/Novembre 2014

Comprehensive study on Internet related issues / Étude détaillée sur les questions relatives à l Internet. November/Novembre 2014 Comprehensive study on Internet related issues / November/Novembre 2014 Étude détaillée sur les questions relatives à l Internet 1 Study scope / Domaines de l'étude 1. Access to Information and Knowledge

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

De la théorie à la pratique

De la théorie à la pratique De la théorie à la pratique Retour d expérience sur la mise en œuvre d un programme de Data Protection Septembre 12, 2014 Olivier Goffard Head of Group Compliance & Ethics Euroclear Group 1 Euroclear,

Plus en détail

Addressing the implementation challenges of regional integration. Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre

Addressing the implementation challenges of regional integration. Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre Addressing the implementation challenges of regional integration Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre Intégration régionale: défis migratoires L intégration régionale est

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot. Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.Mu Date: Jeudi 12 Avril 2012 L heure: 9h15 Venue: Conference Room,

Plus en détail

Compliance Monitoring Manager. Rôle attendu du CMM

Compliance Monitoring Manager. Rôle attendu du CMM Compliance Monitoring Manager Rôle attendu du CMM Introduction Rappel des bases réglementaires Rappel du positionnement du Compliance Monitoring Manager Sommaire Contexte réglementaire Part ORA Exigences

Plus en détail

Big data : quels enjeux pour la protection des données personnelles?

Big data : quels enjeux pour la protection des données personnelles? Big data : quels enjeux pour la protection des données personnelles? Sophie Vulliet-Tavernier, directrice des études, de l innovation et de la prospective Congrès big data 20 et 21 mars 2012 La protection

Plus en détail

PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN. Prof. IGUE A. M.

PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN. Prof. IGUE A. M. PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN Prof. IGUE A. M. ETAT DES SOLS AU BENIN Dégradation physique des sols Erosion en nappe et en rigole avec enlèvement des particules de terre Erosion en

Plus en détail

MESURER PILOTER VALORISER LA PERFORMANCE RSE VERS DE NOUVELLES PERSPECTIVES

MESURER PILOTER VALORISER LA PERFORMANCE RSE VERS DE NOUVELLES PERSPECTIVES MESURER PILOTER VALORISER LA PERFORMANCE RSE VERS DE NOUVELLES PERSPECTIVES RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES, levier de performance et création de valeur www.hr2d.net AGENDA ETAT DES LIEUX ACTUALITÉ

Plus en détail

ADQ IR Implementation

ADQ IR Implementation ADQ IR Implementation DSNA experience Direction Générale de l Aviation Civile CONTENTS DSNA considerations ADQ objectives The context : a coordinated approach DSNA approach to ADQ implementation The pillars

Plus en détail

Comparatif de la nouvelle ISO27002:2013 avec la version 2005

Comparatif de la nouvelle ISO27002:2013 avec la version 2005 18 septembre 2013 Comparatif de la nouvelle ISO27002:2013 avec la version 2005 Claire CARRE, manager chez Solucom ISO 27002:2013 : quels apports et quelles perspectives? Qu est-ce qui a changé? La norme

Plus en détail

Gestion du risque avec ISO/EIC17799

Gestion du risque avec ISO/EIC17799 Gestion du risque avec ISO/EIC17799 Code de bonnes pratiques pour une meilleure gestion en sécurité de l information Marc-André Léger, MScA (MIS) Université de Sherbrooke Informatique de la santé Connaissances,

Plus en détail

Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal

Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal IBM 2015 App Days Amphithéatre Blaise Pascal Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal Appli Single Page : le concept du «Single Page App» Qu

Plus en détail

GLOBAL COMPACT EXAMPLE

GLOBAL COMPACT EXAMPLE GLOBAL COMPACT EXAMPLE Global Compact Good Practice GROUPE SEB 2004-2005 1/4 FIRM: GROUPE SEB TITLE: GROUPE SEB Purchasing Policy contributing to sustainable development GC PRINCIPLES taken into account:

Plus en détail

Innovation et système d information chez IBM WEB 2.0

Innovation et système d information chez IBM WEB 2.0 Innovation et système d information chez IBM WEB 2.0 2006 IBM Corporation Didier ROCHE Directeur BT&IT France, NWA 07 Février 2008 La feuille de route de la Business Transformation chez IBM Supporter la

Plus en détail

Journée Mondiale de la Normalisation

Journée Mondiale de la Normalisation Journée Mondiale de la Normalisation Recherche et innovation : usage des normes dans les s régulés Introduction: Confiance & Services IT «Systèmes de s» eco-systèmes d enterprises offrant des s combinés

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Carve-out method Autres termes clés (Other key terms) Norme Rapports d assurance sur les contrôles d une société de services extérieurs (, Assurance Reports on Controls at a Third Party Service Organization)

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Présentation d EUPATI

Présentation d EUPATI The project is supported by the Innovative Medicines Initiative Joint Undertaking under grant agreement n 115334, resources of which are composed of financial contribution from the European Union's Seventh

Plus en détail

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Girls and Boys, Women and Men - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Filles et garçons, femmes et hommes - respecter les différences, promouvoir l égalité et partager les

Plus en détail

Organisation de la gestion des risques - Solvabilité II et ORSA - Jean-François DECROOCQ

Organisation de la gestion des risques - Solvabilité II et ORSA - Jean-François DECROOCQ Organisation de la gestion des risques - Solvabilité II et ORSA - Jean-François DECROOCQ 1 LA GESTION DES RISQUES : La formalisation de règles de gestion et de techniques de mesure du risque 2 COSO un

Plus en détail

CIRCULAIRE CSSF 15/601

CIRCULAIRE CSSF 15/601 COMMISSION de SURVEILLANCE du SECTEUR FINANCIER Luxembourg, le 13 janvier 2015 Aux établissements de crédit et aux entreprises d investissement CRR 1. CIRCULAIRE CSSF 15/601 Concerne : Procédure de notification

Plus en détail

Les défis de la Compliance à l international : fraude, corruption, sanctions économiques, blanchiment d argent, Page 1

Les défis de la Compliance à l international : fraude, corruption, sanctions économiques, blanchiment d argent, Page 1 Les défis de la Compliance à l international : fraude, corruption, sanctions économiques, blanchiment d argent, Page 1 Volet N 3 du cycle de conférences «Fit4Business«- 23.09.2014 Page 2 Les notions de

Plus en détail

Le nouveau règlement sur la protection des données personnelles : Quel impact pour la sécurité?

Le nouveau règlement sur la protection des données personnelles : Quel impact pour la sécurité? Le nouveau règlement sur la protection des données personnelles : Quel impact pour la sécurité? Jean-Marc Suchier Samuel Vinson 23 janvier 2013 AGENDA Principales nouveautés du Règlement et de la Directive

Plus en détail

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 Big Data au-delà du "buzz-word", un vecteur d'efficacité et de différenciation business

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

en SCÈNE RATIONAL Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com

en SCÈNE RATIONAL Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com Fabrice GRELIER fabrice.grelier@fr.ibm.com RATIONAL en SCÈNE 2007 IBM Corporation Objectif

Plus en détail

Normalisation internationale de la gestion des risques des infrastructures

Normalisation internationale de la gestion des risques des infrastructures Normalisation internationale de la gestion des risques des infrastructures Frédéric Hervo Directeur des systèmes de paiement et des infrastructures de marché Séminaire EIFR 9 octobre 2013 Banque de France

Plus en détail

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 L impératif du développement durable va transformer tous les secteurs économiques Capacité écologique

Plus en détail

Opportunités s de mutualisation ITIL et ISO 27001

Opportunités s de mutualisation ITIL et ISO 27001 Opportunités s de mutualisation ITIL et ISO 27001 Club ISO 27001 Paris,19 avril 2007 Alexandre Fernandez-Toro Rappels sur l ISO l 27001 Norme précisant les exigences pour La

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Eléa 27 janvier 2011

SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Eléa 27 janvier 2011 SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Eléa 27 janvier 2011 Agenda Eléa : qui sommes-nous? Les enjeux et défis de la Supply Chain Quelles compétences / savoirs sont-ils nécessaires? Questions - réponses Agenda Eléa :

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI. 9/12/2014 Cloud & Security

Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI. 9/12/2014 Cloud & Security Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI 9/12/2014 Cloud & Security Sommaire Rappel court de Cloud Pour quoi cette sujet est important? Données sensibles dans le Cloud Les risques Top

Plus en détail

ALGERIA / ALGÉRIE Accord Algérie - Canada

ALGERIA / ALGÉRIE Accord Algérie - Canada 2. Public funding for the industry 2. Les aides publiques à l industrie 2.5. International cooperation 2.5. Coopération internationale 2.5.1. Co-production agreements 2.5.1. Accords de coproduction 2.5.1.6.

Plus en détail

Introduction. Règlement général des TPs - Rappel. Objectifs du cours. Génie logiciel. Génie logiciel

Introduction. Règlement général des TPs - Rappel. Objectifs du cours. Génie logiciel. Génie logiciel Introduction Génie logiciel Philippe Dugerdil Génie logiciel «The disciplined application of engineering, scientific and mathematical principles, methods and tools to the economical production of quality

Plus en détail

Capacity Development for Local Authorities

Capacity Development for Local Authorities Implemented by Capacity Development for Local Authorities Virtual cooperation for capacity development in solid waste management in Morocco and Tunisia Seite 1 Implemented by Background and objectives

Plus en détail

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 We, the participants, assembled in Ouagadougou, Burkina Faso, from 5-7 March 2012, for the meeting

Plus en détail

Réponse de la Fédération Bancaire Française (FBF) à la consultation de l AEFM sur son projet de recommandations sur les politiques de rémunération

Réponse de la Fédération Bancaire Française (FBF) à la consultation de l AEFM sur son projet de recommandations sur les politiques de rémunération Paris, le 7 décembre 2012. Réponse de la Fédération Bancaire Française (FBF) à la consultation de l AEFM sur son projet de recommandations sur les politiques de rémunération La Fédération Bancaire Française

Plus en détail

Cyber Security An Insurer Perspective. Québec, April 29, 2015

Cyber Security An Insurer Perspective. Québec, April 29, 2015 Cyber Security An Insurer Perspective Québec, April 29, 2015 About me Kevvie Fowler, GCFA Gold, CISSP Partner, Advisory Services KPMG Canada Bay Adelaide Centre 333 Bay Street Suite 4600 Toronto, ON SANS

Plus en détail

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français Resolution proposed by the website working group Available in: English - Français EN Proposers: 31 st International Conference of Data Protection and Privacy Commissioners Madrid, Spain 4 6 November 2009

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

GUIDE GUI-EXT-12-01 CONTROLE INTERNE DE LA CONFORMITE REGLEMENTAIRE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ENERGIE

GUIDE GUI-EXT-12-01 CONTROLE INTERNE DE LA CONFORMITE REGLEMENTAIRE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ENERGIE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ENERGIE Direction générale de l aviation civile Direction de la sécurité de l aviation civile Direction aéroports et navigation aérienne GUI-EXT-12-01

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

COMPUTING. Jeudi 23 juin 2011 1 CLOUD COMPUTING I PRESENTATION

COMPUTING. Jeudi 23 juin 2011 1 CLOUD COMPUTING I PRESENTATION C L O U D COMPUTING Jeudi 23 juin 2011 1 2 Une nouvelle révolution de l IT 2010+ Cloud Computing 2000s Service Oriented Archi. 1990s Network Computing 1980s Personal Computing 1970s Mainframe Computing

Plus en détail

Implementation of OECD Guidelines in Canada

Implementation of OECD Guidelines in Canada Implementation of OECD Guidelines in Canada March 1314, 2001 Berlin, Germany 1. 2. 3. 4. Overview Canada s involvement in OECD on Electronic Commerce and Consumer Protection Electronic Commerce in Canada

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

ES ET DE LA VIE PRIVÉE E 29 th INTERNATIONAL DATA PROTECTION AND PRIVACY COMMISSIONERS CONFERENCE

ES ET DE LA VIE PRIVÉE E 29 th INTERNATIONAL DATA PROTECTION AND PRIVACY COMMISSIONERS CONFERENCE 29e CONFÉRE INTERNATIONALE DES COMMISSAIRES À LA PROTECTION DES DONNÉES ET DE LA VIE PRIV ES ET DE LA VIE PRIVÉE E 29 th INTERNATIONAL DATA PROTECTION AND PRIVACY COMMISSIONERS CONFERE Saying what you

Plus en détail

Grandes tendances et leurs impacts sur l acquisition de produits et services TI.

Grandes tendances et leurs impacts sur l acquisition de produits et services TI. Grandes tendances et leurs impacts sur l acquisition de produits et services TI. François Banville Partenaire exécutif chez Gartner Gartner is a registered trademark of Gartner, Inc. or its affiliates.

Plus en détail

Révision de la norme ISO/CEI 17025

Révision de la norme ISO/CEI 17025 Journée de la référence 9 novembre 2015 Révision de la norme ISO/CEI 17025 Olivier PIERSON Délégué à la qualité 1 Contexte Plus de 40000 laboratoires accrédités dans le monde En France (au 27 nov 2014)

Plus en détail

Processus de développement logiciel et certification ISO 9001

Processus de développement logiciel et certification ISO 9001 Processus de développement logiciel et certification ISO 9001 Gilles Depeyrot, Dolphin Integration 18 octobre 2012 1 Agenda Pourquoi formaliser un processus de développement? Processus Exemples Indicateurs

Plus en détail

L évolution continue de la fonction Finances

L évolution continue de la fonction Finances Services-conseils Performance de la fonction Finances L évolution continue de la fonction Finances Tendances et transformation requise Le 8 octobre 2014 Au cours des 30 prochaines minutes 1. Rétrospective

Plus en détail

REG: Exigences réglementaires pour le développement de dispositifs médicaux. MA: REG Didier Maillefer, Déc.2009 (1)

REG: Exigences réglementaires pour le développement de dispositifs médicaux. MA: REG Didier Maillefer, Déc.2009 (1) REG: Exigences réglementaires pour le développement de dispositifs médicaux MA: REG Didier Maillefer, Déc.2009 (1) Objectifs Sensibiliser l ingénieur chef de projet aux exigences qualité liées au développement

Plus en détail

QlikView et Google Big Query : Une réponse simple, rapide et peu coûteuse aux analyses Big Data

QlikView et Google Big Query : Une réponse simple, rapide et peu coûteuse aux analyses Big Data QlikView et Google Big Query : Une réponse simple, rapide et peu coûteuse aux analyses Big Data Qui sommes-nous? Société de stratégie et de consulting IT spécialisée en ebusiness, Cloud Computing, Business

Plus en détail

Le stockage à l échelle européenne

Le stockage à l échelle européenne Le stockage à l échelle européenne Yannick Jacquemart Directeur Adjoint des Affaires Européennes Réseau de Transport d Electricité (RTE) Conférence du 24 novembre 2015 Le stockage de l électricité Plan

Plus en détail

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing Audio and Web Conferencing services Orange Business Services Web Conferencing web conferencing completely integrated audio and web services conference availability 24hrs/7days up to 100 participants complete

Plus en détail

Corporate & Trade Show Video Lighting Sound

Corporate & Trade Show Video Lighting Sound Corporate & Trade Show Video Lighting Sound Que vous soyez en charge d un Evénement Corporate, d un lancement de nouveaux produits, d une soirée exceptionnelle ou encore d une exposition, PRG est définitivement

Plus en détail

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS PEGASEAS Theme: MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT: final outputs and Questions of the reports:

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

Le nouveau référentiel Européen Eric Froment,

Le nouveau référentiel Européen Eric Froment, Le nouveau référentiel Européen Eric Froment, Président du Comité du Registre Européen des Agences d évaluation de l enseignement supérieur -EQAR Workshop on the development of the IEAQA Tunis, 13 June

Plus en détail

Et si ma voiture se mettait à parler à la vôtre?

Et si ma voiture se mettait à parler à la vôtre? Et si ma voiture se mettait à parler à la vôtre? Automotion Fleet Club 25 Mars 2014 Bruno Magal Agenda Etapes de l évolution 1. Equipement 2. Connectivité 3. Intelligence Impact sur le secteur automobile

Plus en détail

La mise en œuvre d un programme de conformité

La mise en œuvre d un programme de conformité La mise en œuvre d un programme de conformité culture française vs culture allemande? Amrei Chaussat-Augustin Group Deputy General Counsel Compliance Legal & General Matters 13/03/2014 Sommaire Présentation

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

Défendre sa marque de commerce à l ère des média sociaux : une nouvelle approche. M e Giovanna Spataro, associée

Défendre sa marque de commerce à l ère des média sociaux : une nouvelle approche. M e Giovanna Spataro, associée Défendre sa marque de commerce à l ère des média sociaux : une nouvelle approche M e Giovanna Spataro, associée 4 avril 2014 LES RÉSEAUX SOCIAUX 2 DÉFINITION Marque de commerce Article 2 de la Loi sur

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Program Vision sûreté

Program Vision sûreté Program Vision sûreté Security innovation for passenger screening French Civil aviation authority (DGAC) Air Transport Directorate Security and Defence subdirectorate (SRD) François Dubuisson Civil aviation

Plus en détail

Information Security Management Lifecycle of the supplier s relation

Information Security Management Lifecycle of the supplier s relation 1 Information Security Management Lifecycle of the supplier s relation VS Gery Mollers Conseiller en Sécurité du Système d Information 2 SUPPLIER GOVERNANCE Why? Undiable Partner for Infor. System Maintenance

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations Conférence Bales II - Mauritanie Patrick Le Nôtre Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations AGENDA Le positionnement et l approche de SAS Notre légitimité dans les

Plus en détail

INDIVIDUAL GRIEVANCE PRESENTATION PRÉSENTATION D UN GRIEF INDIVIDUEL

INDIVIDUAL GRIEVANCE PRESENTATION PRÉSENTATION D UN GRIEF INDIVIDUEL INDIVIDUAL GRIEVANCE PRESENTATION PRÉSENTATION D UN GRIEF INDIVIDUEL REFERENCE NO / No DE RÉFÉRENCE The Canadian Nuclear Safety Commission (CNSC) has an Informal Conflict Management System (ICMS) in place.

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

ISO 9001 : Cap 2015. Réunion du Club IRIS du 05 décembre 20013. M. Marc BAZINET

ISO 9001 : Cap 2015. Réunion du Club IRIS du 05 décembre 20013. M. Marc BAZINET Réunion du Club IRIS du 05 décembre 20013 ISO 9001 : Cap 2015 M. Marc BAZINET Président de la Commission de Normalisation AFNOR «Qualité et Management» - Données d entrées - Planning de la révision - Exigences

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail