De la biomasse à l'énergie renouvelable: cas concret à Rimouski et problématique d'intégration en milieu urbain

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "De la biomasse à l'énergie renouvelable: cas concret à Rimouski et problématique d'intégration en milieu urbain"

Transcription

1 De la biomasse à l'énergie renouvelable: cas concret à Rimouski et problématique d'intégration en milieu urbain Florian Prost, Ing.f., Ing.jr. Mercredi 8 mai 2013

2 Objectifs - Problématique Plan d'action sur les changements climatiques (MDDEFP) Priorité 24-> Favoriser l émergence des bioénergies Chauffage urbain alimenté au bois? Chaufferie automatique? Y a-t-il des exemples qui marchent? Quelles sont les bonnes pratiques? Pourquoi développe t on le bois énergie en ville? 2 Source: lacoop.coop

3 Organisation de l intervention Approvisionnement Exemples de chaufferie en milieu urbain Les problématiques d intégrations Le choix de la matière L intégration des bâtiments Les technologies d avenirs Les normes, les polluants, l efficacité énergétique 3 Source: c.herblot.free.fr

4 L énergie verte Le nerf de la guerre Meilleur utilisation de la ressource locale Efficacité énergétique Limitation de la dépendance au pétrole 4

5 Logistique et schéma d approvisionnement 5 27 ème Congrès de l AQME, Journée Biomasse, Mai 2013

6 Une chaufferie bois en détail Réserve Système d alimentation Chaudière bois Dépoussièrage et cendres Automate de contrôle et sécurité 6 27 ème Congrès de l AQME, Journée Biomasse, Mai 2013

7 Exemple de chaufferie en milieu urbain La chaufferie du Centre Hospitalier d'amqui Puissance bois installée: kw Puissance de pointe: 1300 kw Type de biomasse: Copeaux semi-secs Mise en service: Décembre 2009 Consommation annuelle en tma/an: 1000 Nombre de livraisons en pointe: 3,5 Investissement initial: 1,3 M$ 7 27 ème Congrès de l AQME, Journée Biomasse, Mai 2013

8 Exemple de chaufferie en milieu urbain Chauffage central de la Cité Verte à Québec Puissance bois installée: 5 MW Puissance de pointe: 5 MW Type de biomasse: Granules de bois Mise en service: Novembre 2011 Consommation annuelle en tma/an: 2700 Nombre de livraisons en pointe: 6 Investissement initial: 13,3 M$ 8 Crédit photo: Adapté de "Démonstration d'un système central de chauffage urbain à base de biomasse, SSQ". Poly-Énergie inc.

9 Puissance (%) Exemple de chaufferie bois en milieu urbain 100 Chauffage de l Université du Québec à Rimouski (à l étude) Puissance bois envisagée: 1,2 MW 2,7 MW Type de biomasse: À définir Consommation thermique future: 7000 MWh/an Besoins en puissance quotidiens Chauffage et ECS Jours

10 Unité de puissance Gestion des appels de puissance Méthode Avantages et inconvénients Procédés industriels Suivant la charge de pointe Une seule énergie utile Problématique des temps de réponse Investissement important Besoins thermique bâtiments Suivant la charge de base (80-85% des besoins couverts) Besoin d un appoint Bonne performance Faible émissions Réduction de l investissement Appoint Biomasse Jours

11 Réduction des volumes de transport Soit une chaufferie bois de 1.2 MW, consommant 7000 MWh/an d énergie Humidité (%) Energie contenue (kwh/m 3 ) Livraison en pointe Volume utile par MWh transporté Huile # /semaine Granules de bois Bois urbain trié Copeaux semi-secs Copeaux verts /semaine /semaine /semaine /semaine Écorces de l industrie ème Congrès de l AQME, Journée Biomasse, Mai /semaine

12 Choix du combustible Pourquoi choisir du copeaux de bois? Prix livré: $/tma Ressource locale, faible Énergie de transformation Choix des fournisseurs Énergie contenue: 3,4 MWh/tmv Prix au MWh: $/MWh (Électricité: 60$/MWh et plus) Et ne pas choisir? Variabilité de la matière (Granulométrie, Humidité, Essence, Cendres) Absence de normes sur la qualité de la matière ème Congrès de l AQME, Journée Biomasse, Mai 2013

13 Choix du combustible Les granules énergétiques de bois? Prix livré : $/tma Sécurité, facilité d approvisionnement, Stockage Choix des fournisseurs Coût des équipements de combustion Énergie contenue: 4,9 MWh/tmv Prix au MWh: 30-37$/MWh (Électricité: 60$/MWh et plus) Et ne pas choisir? Non disponibilité régionale (dans beaucoup de projet)

14 Volume de réserve / Volume de chaufferie Objectif: Réduire la surface utile du stockage Réserve traditionnelle jusqu à 3 fois plus grosse en surface au sol que la chaufferie bois Capacité de stockage traditionnelle: 1 MWh/m 2 Source: 1.bp.blogspot.com

15 Mise en place d une réserve aérienne Assurer une réserve de 4 à 5 jours en période de pointe Cité verte: Québec 22 mètres de haut 450 m 3 Stockage de 54 MWh/m 2 au sol Chaufferie collective de Cergy-Pontoise 25 mètres de haut 4000 m 3 Stockage de 17 MWh/m 2 au sol 14 Adapté de et

16 Mise en place d une réserve enterrée Assurer une réserve de 4 à 5 jours en période de pointe Problématique des surcoûts d exavation en milieu «Roche dur» Trappe de livraison / Couvercle de livraison fiable et efficace 16 Source:

17 Le choix de la chaudière Les critères de choix «Une bonne chaudière, c est comme une bonne voiture» Performances techniques (Rendement,..) Performances environnementales Fiabilité du fournisseur Service après-vente Sécurité 17 Source: Adapté de Astonmartin.com; Compte-Fournier; Formation biomasse du CÉMEC

18 Technologies de dépollution des fumées La maîtrise des émissions dépend des technologies employées Technologies éprouvées disponible sur le marché Performances garanties: de 10 mg/nm 3 à 150 mg/nm 3 Cyclone, Multi-cyclone, Filtre à manche, Électro-filtre, Condenseur Incinérateur de la ville de Québec: 5 mg/nm 3 18 Source: État de l'art de la technologie GAC biomasse, Ademe 2010

19 Les normes environnementales Règlement sur l'assainissement de l'atmosphère Q-2, r. 4.1 Réglemente l émission de particules Interdit la combustion de bois contenant colles et peintures pour les chaudières inférieures à 3 MW Rendement? Autres pollants? 19 Source: Publications du Québec

20 La grande problématique des particules Émissions particulaires (g/mwh utile) Émissions particules (g/mwh produit) POÊLE À BOIS MODERNE POÊLE EPA CHAUDIÈRE BOIS AVEC Smog: NO x, COV, Particules CYCLONE/MULTICYCLONE CHAUDIÈRE BOIS AVEC FILTRE À MANCHE ET ÉLECTRO-FILTRE «Tous les systèmes utilisant du bois comme combustible n'ont pas les mêmes performances ni les mêmes impacts» 20 Source: Adapté de Documentation commerciale, Norme EPA, Campagne de mesures de particules à l'émission de chaufferies biomasse, Ademe, 2009 et et Christophe Pascual, Elyo

21 Autres polluants à prendre en compte Monoxyde de carbone/cov Traceur de qualité de combustion NO 2 /SO X HAP/Dioxines et Furanes «Les émissions: une chaudière bois n'aura jamais les fumées d'une chaudière gaz» 21 Source: Inventaire principaux polluants (MDDEFP, 2011) et Christophe Pascual, Elyo

22 Prévoir les manœuvres camions Une attention particulière pour les livraisons avec des camions de 90 m 3 (type plancher mobile) Limiter au maximum les manœuvres sur la voie publique Prévoir l espace de manœuvre des camions au alentour de la réserve De 1000 m 2 à 2000 m 2 pour des camions de 90 m ème Congrès de l AQME, Journée Biomasse, Mai 2013

23 Implantation en milieu urbain, autres principes La chaufferie est avant tout un lieu de questionnement Communication et Regards Citoyens Réduction des nuisances sonores par le bâtiment Nuisances visuelles Assurer une sécurité maximale incendie Architecture bâtiment 23 Source: Adapté de bip88.net et quartier-croix-rouge.info

24 Les travaux avec la ville Par où commencer? Service Incendie Service Environnement Simplifier et limiter les règlements -> Favoriser l implantation Intégrer les problématiques municipales (Écosite, Enfouissement) Accentuer les programmes de sensibilisation Chauffage individuel vs Réseau de Chaleur 24 Source: Adapté de Dalkia, leglobe.ca

25 L exemplarité autochtone Oujé-Bougoumou (Cri : ᐆᒉᐳᑯᒨ ou Ûcêpukumû) Installation d un réseau de chaleur pour le chauffage des habitations en ENSTIB-2AI, 20 décembre

26 Florian Prost, Ingénieur de l Enstib, spécialisé en Énergie et Environnement, Master s degree, Ing.f, Ing.jr., Conseiller Technique au SEREX, Ce document utilise des images sous licences, Tous droits réservés

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Présenté par: Catherine-Anne Renaud, ing., CEM Associée écologique LEED Vice-présidente R+O Énergie Plan de la présentation 1. Mise en contexte

Plus en détail

LE PROJET DES SERRES LEFORT INC.

LE PROJET DES SERRES LEFORT INC. UN CHAUFFAGE À LA BIOMASSE FORESTIÈRE À LA FINE POINTE TECHNOLOGIQUE: LE PROJET DES SERRES LEFORT INC. Louis-Martin Dion, ing.jr., M.Sc. Jean Gobeil, Ing.f. M.Sc. Congrès annuel AQME 3 mai 2012 Plan de

Plus en détail

Législation et impact de l efficacité énergétique sur les émissions des systèmes à la biomasse

Législation et impact de l efficacité énergétique sur les émissions des systèmes à la biomasse Législation et impact de l efficacité énergétique sur les émissions des systèmes à la biomasse Joey Villeneuve Centre de recherche de Québec, Agriculture et Agroalimentaire Canada Le 27ème Congrès annuel

Plus en détail

Chauffage au bois déchiqueté POLEYMIEUX BATIMENTS PUBLICS Chaufferie de 150 kw Le bois : une énergie renouvelable? Cycle du bois (Doc AGEDEN) 3 Le bois : une spécificité Française? Consommations bois-énergie

Plus en détail

1/19 Chauffage à la biomasse ------- Bonnes pratiques Yann ROGAUME Mise en Place d une Chaufferie Plaquettes 2/19 Etapes importantes : - Maîtriser les dépenses énergétiques ; - Déterminer précisément les

Plus en détail

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU GOUX-LES-USIERS 699 habitants 745 m d altitude 3555 DJU ccas La Poste école primaire 1 mairie école maternelle presbytère salle des fêtes école primaire 2 église 100 m 2 bâtiments non raccordés (distance

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

Le chauffage aux granules de bois au Québec

Le chauffage aux granules de bois au Québec Le chauffage aux granules de bois au Québec Pierre-Olivier Morency, directeur Groupe granules, QWEB Colloque Agri-Énergie Shawinigan, 25 octobre 2012 Quebec Wood Export Bureau (QWEB) association d affaires

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie CAHIER DES CHARGES Etude de faisabilité : Version septembre 2011 Chaufferie bois Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie Direction Régionale Ile de France Page 1/8 SOMMAIRE A.- OBJECTIFS

Plus en détail

INDICATEURS TECHNIQUES

INDICATEURS TECHNIQUES Réseau REAGRI Groupe «Agriculture et Energie» Novembre 2006 La chaudière polycombustible Ex : bois-déchiqueté ATOUTS CONTRAINTES o Forte réduction de la facture énergétique. o Confort d utilisation. o

Plus en détail

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE PRODUCTION DE CHALEUR

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE PRODUCTION DE CHALEUR PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE PRODUCTION DE CHALEUR 2014 ACTIVITE DE CORETEC Notre principal objectif est de réduire la facture énergétique de nos 450 clients au travers

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE -

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - Définition des enjeux - Disposer à la fin des grosses opérations de construction en cours (Tranche 1 et 2 du Plan Directeur MCO-Plateau Technique/Pôle

Plus en détail

Présentation de SOGEX

Présentation de SOGEX Présentation de SOGEX GROUPE SOGEX Etudes et installation Bureau d études Installation Réseaux Chauffage/Climatisation Service exploitation et maintenance Génie Thermique Genie Climatique Génie Electrique

Plus en détail

COLLOQUE AGRI-ÉNERGIE LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE

COLLOQUE AGRI-ÉNERGIE LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE COLLOQUE AGRI-ÉNERGIE LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE LIGNES DIRECTRICES D IMPLANTATION, NORMES ET CONTRAINTES POUR EN ASSURER LE SUCCÈS ET LA RENTABILITÉ Par : Jacquelin Goyette, ing.f. Shawinigan, 25 octobre

Plus en détail

Synthèse. 25 septembre 2007. Etude réalisée pour le compte de l ADEME par Sophie MOUSSEAU, Bureau d Etudes INDDIGO

Synthèse. 25 septembre 2007. Etude réalisée pour le compte de l ADEME par Sophie MOUSSEAU, Bureau d Etudes INDDIGO bois de puissance installée comprise entre 0 et 4 MW Synthèse 25 septembre 2007 Etude réalisée pour le compte de l par Sophie MOUSSEAU, Bureau d Etudes INDDIGO Coordination technique : Erwan AUTRET - Département

Plus en détail

Les émissions atmosphériques de la combustion de biomasse

Les émissions atmosphériques de la combustion de biomasse Départements Bioressources et Surveillance de la Qualité de l Air Direction des Energies Renouvelables, des Réseaux et des Marchés Energétiques 19.7.27 Direction de l Air, du Bruit et de l Efficacité Energétique

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o LA RENOVATION ENERGETIQUE LA RENOVATION ENERGETIQUE 1. DIAGNOSTIC Pourquoi rénover? Que faut-il rénover? Comment s y prendre? 2. SOLUTIONS Remplacement du chauffage Capteurs solaires Isolation de l enveloppe

Plus en détail

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Pays d Armagnac Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Eauze 6 novembre 2013 1 De la forêt au radiateur 1. Un silo de stockage 2. Un système d extraction et de transfert du bois 3.

Plus en détail

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE COMITE INTERPROFESSIONNEL DU BOIS-ENERGIE contact@cibe.fr www.cibe.fr LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE Atouts et spécificités des réseaux de chaleur Bois-Energie Spécificités Qu est-ce qu un réseau

Plus en détail

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme Les atouts du bois énergie Une énergie renouvelable Le bois est considéré comme une énergie renouvelable dans la mesure où la forêt est gérée de façon durable.

Plus en détail

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens COLLOQUE atee - CIBE du 18 et 19 septembre 2007 XYLOWATT, la société XYLOWATT a été crée

Plus en détail

Le Granulés de Bois dans l aggloméra3on grenobloise

Le Granulés de Bois dans l aggloméra3on grenobloise Le Granulés de Bois dans l aggloméra3on grenobloise Jérôme BUFFIERE ALEC 04 76 00 19 09 Jerome.buffiere@alec- grenoble.org Pont de Claix le 18/04/2012 1 Données générales : impact environnemental, prix,

Plus en détail

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Le chauffage au bois Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Ordre du jour Contexte du territoire 1/ Présentation du projet de SCIC bois énergie sur le territoire du Parc naturel régional du Gâtinais français,

Plus en détail

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube Pré-étude d un Réseau de Chaleur bois sur la commune de Luc-la-Primaube Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6 avenue de l Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 Page 1 sur 12 Table

Plus en détail

La filière bois-énergie en Rhône-Alpes

La filière bois-énergie en Rhône-Alpes DR CIBE Rencontre Animateurs La filière bois-énergie en Rhône-Alpes R.Vezin DR 15 novembre 2012 Dominique Jacques Rhônalpénergie-Environnement Accompagnement et mise en œuvre de programmes ou d actions

Plus en détail

LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES

LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES CULTIVER AUJOURD HUI L ÉNERGIE DE DEMAIN Chauffer à la biomasse : une solution économique, propre et

Plus en détail

Un projet Bois Energie Citoyen?

Un projet Bois Energie Citoyen? Un projet Bois Energie Citoyen? Filière bois énergie : les attendus les entrants Filière usuelle : circuit long Filière d avenir : circuit court Chaîne de production d énergie thermique HQE : Analyse systèmique

Plus en détail

L utilisation de la biomasse forestière à des fins énergétiques. 15 mars 2012

L utilisation de la biomasse forestière à des fins énergétiques. 15 mars 2012 L utilisation de la biomasse forestière à des fins énergétiques 15 mars 2012 Plan de la présentation 1. Caractéristiques de la filière de la chauffe 2. Particularités du combustible et des projets de chaufferies

Plus en détail

Cofely Services et la condensation biomasse Journée technique CIBE ATEE Lorraine Forbach-Farébersviller 1 er avril 2014

Cofely Services et la condensation biomasse Journée technique CIBE ATEE Lorraine Forbach-Farébersviller 1 er avril 2014 Journée technique CIBE ATEE Lorraine Forbach-Farébersviller 1 er avril 2014 Condensation biomasse Journée technique CIBE ATEE Lorraine Cofely Services Le choix de la condensation biomasse Fonctionnement

Plus en détail

ÉVALUATION DU CHAUFFAGE À L ÉLECTRICITÉ POUR LES SERRES

ÉVALUATION DU CHAUFFAGE À L ÉLECTRICITÉ POUR LES SERRES ÉVALUATION DU CHAUFFAGE À L ÉLECTRICITÉ POUR LES SERRES Présenté par: Guillaume Proulx-Gobeil, ing. Louis-Martin Dion, ing. Gobeil Dion & Associés inc. Journée provinciale en serriculture - (maraîchère

Plus en détail

passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles.

passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles. passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles. Un service clé-en-main, un chauffage confortable et sûr. Un prix compétitif L option d un financement intégral. Un service de fourniture de

Plus en détail

Le Bois Energie De la conception à la mise en place d un projet

Le Bois Energie De la conception à la mise en place d un projet Le Bois Energie De la conception à la mise en place d un projet Facilitateur Bois-Energie-Entreprises Julien HULOT, Ir - Bureau d études IRCO sprl Présentation du bureau d études IRCO Division de M-Tech

Plus en détail

LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE:

LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE: LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE: État de situation et opportunités Michel Lachance CQVB 7 décembre 2012 East Angus PLAN Contexte la biomasse : une source d énergie pour le Québec Systèmes de chauffage Chauffage

Plus en détail

Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat

Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat Bois-énergie et cogénération de petite puissance : les atouts d une filière prometteuse Conférences (matin)

Plus en détail

Comment? chez le particulier ou en collectivité

Comment? chez le particulier ou en collectivité Actions Citoyennes pour une Transition Energétique Solidaire par René CHAYLA Président d AC ACTEnergieS Comment? chez le particulier ou en collectivité 1 LA TRANSITION ENERGETIQUE EN PRATIQUE DIMINUER

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la!

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la! Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse L'énergie est notre avenir, économisons-la! Le 02 février 2011 1 Le projet CRE 3 Un projet qui apporte : une contribution significative

Plus en détail

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la!

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la! L énergie est notre avenir, économisons-la! Bonnes raisons de faire du propane 2 3 un partenaire d avenir dès à présent Le propane s adapte à tous les besoins énergétiques et permet de répondre partout,

Plus en détail

Journée technique Forbach-Farebersviller, 1 er avril 2014. Condensation des fumées sur des installations bois énergie

Journée technique Forbach-Farebersviller, 1 er avril 2014. Condensation des fumées sur des installations bois énergie Journée technique Forbach-Farebersviller, 1 er avril 2014 sur des installations bois énergie Jean-Pierre TACHET, Conseiller technique du CIBE, animateur de la commission «REX» Comité Interprofessionnel

Plus en détail

Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme. Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014

Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme. Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014 Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014 Plan de l exposé Pourquoi du miscanthus? Chaudières polycombustibles : aspects techniques

Plus en détail

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail

Le BOIS: du pétrole en branche

Le BOIS: du pétrole en branche Le BOIS: du pétrole en branche Séminaire Ecube bois-énergie Puidoux le 6 mai 2011 Alain Bromm, responsable du bureau romand d Energie-bois Suisse (Lausanne) Programme Marché énergétique, consommation,

Plus en détail

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Christophe Bresson, CLCV Emilie Oddos, CNL 38 David Gonnelaz, ALE Christophe Weber, Maison de l Habitant Maison de l Habitant AU PROGRAMME

Plus en détail

Introduction. Présentation par: Stéphane Héroux, ing.jr. But de la présentation: 1) Position de Bois BSL

Introduction. Présentation par: Stéphane Héroux, ing.jr. But de la présentation: 1) Position de Bois BSL Introduction Présentation par: Stéphane Héroux, ing.jr But de la présentation: 1) Position de Bois BSL 2) Arguments et présentation d extraits d études 3) Recommandations Le règlement envisagé par Montréal

Plus en détail

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Approvisionnement énergétique du Carréde Soie Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Objectifs Détailler les scénarios d approvisionnement en énergie

Plus en détail

La PAC Gaz. Technologie. Récupération de chaleur. Cycle de fonctionnement

La PAC Gaz. Technologie. Récupération de chaleur. Cycle de fonctionnement La technologie La PAC Gaz Technologie Récupération de chaleur Récupération d énergie sur l environnement (air, eau, sol), la réaction d absorption ammoniac/eau et la condensation des produits de combustion

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

Atelier Bois-Energie. Paris - 2 avril. Rosalie Moyon

Atelier Bois-Energie. Paris - 2 avril. Rosalie Moyon Atelier Bois-Energie Paris - 2 avril Rosalie Moyon Les Relais Bois-Energie en 44 : Collectivité, entreprise, exploitant agricole, Chaudière bois à alimentation Automatique, puissance < 300 kw Collectivité,

Plus en détail

Comprendre le langage du bois

Comprendre le langage du bois Comprendre le langage du bois Comme dans tous métiers ou dans toutes filières, un vocabulaire spécifique est utilisé dans le domaine du bois. Quand nous avons commencé l étude de faisabilité du chauffage

Plus en détail

CHAUFFAGE PAR LE BOIS ESPACE AQUALUDIQUE DE CARHAIX PREMIER RETOUR D EXPERIENCE APRES TROIS ANNEES DE FONCTIONNEMENT

CHAUFFAGE PAR LE BOIS ESPACE AQUALUDIQUE DE CARHAIX PREMIER RETOUR D EXPERIENCE APRES TROIS ANNEES DE FONCTIONNEMENT CHAUFFAGE PAR LE BOIS ESPACE AQUALUDIQUE DE CARHAIX PREMIER RETOUR D EXPERIENCE APRES TROIS ANNEES DE FONCTIONNEMENT 1 2 3 4 5 DEFINITION DES EQUIPEMENTS AQUATIQUES Cet espace aqualudique sports-loisirs

Plus en détail

RÉCUPÉRATION ÉNERGIE DES FUMÉES SORTIE CHAUDIÈRE BIOMASSE, SOUS QUELLES CONDITIONS?

RÉCUPÉRATION ÉNERGIE DES FUMÉES SORTIE CHAUDIÈRE BIOMASSE, SOUS QUELLES CONDITIONS? RÉCUPÉRATION ÉNERGIE DES FUMÉES SORTIE CHAUDIÈRE BIOMASSE, SOUS QUELLES CONDITIONS? SCHEUCH et la condensation + de 15 ans d expérience: 1 ière installationen 1999 (scierie) > 90 installationsen exploitationaujourd

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE TECHNICO-ECONOMIQUE D UNE CHAUFFERIE AUTOMATIQUE AU BOIS AVEC RESEAU DE CHALEUR CAHIER DES CHARGES DENOMINATION DE L OPERATION

ETUDE DE FAISABILITE TECHNICO-ECONOMIQUE D UNE CHAUFFERIE AUTOMATIQUE AU BOIS AVEC RESEAU DE CHALEUR CAHIER DES CHARGES DENOMINATION DE L OPERATION ETUDE DE FAISABILITE TECHNICO-ECONOMIQUE D UNE CHAUFFERIE AUTOMATIQUE AU BOIS AVEC RESEAU DE CHALEUR CAHIER DES CHARGES DENOMINATION DE L OPERATION.... MAITRE D OUVRAGE... Adresse :......... Tél. :...

Plus en détail

Congrès annuel AQME Chicoutimi, 3 mai 2012. Jean-Claude Michel, ing. CCUM Réal Olivier, ing. BBA

Congrès annuel AQME Chicoutimi, 3 mai 2012. Jean-Claude Michel, ing. CCUM Réal Olivier, ing. BBA Congrès annuel AQME Chicoutimi, 3 mai 2012 Jean-Claude Michel, ing. CCUM Réal Olivier, ing. BBA Petite histoire de CCUM 1947 Construction de la centrale thermique par le CN 1960 Branchement de PVM au réseau

Plus en détail

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012 Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin La plus importante chaufferie bois de l est la région PACA INAUGURATION le 30 mars 2012 1 1 réseau de chaleur pour 900 équivalents logements Au sein du quartier

Plus en détail

Logistique d une chaîne d approvisionnement en biomasse forestière adaptée aux besoins des chaufferies institutionnelles et commerciales

Logistique d une chaîne d approvisionnement en biomasse forestière adaptée aux besoins des chaufferies institutionnelles et commerciales Logistique d une chaîne d approvisionnement en biomasse forestière adaptée aux besoins des chaufferies institutionnelles et commerciales La FQCF et les coopératives forestières La FQCF o Regroupe l'ensemble

Plus en détail

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif Charles-Emile HUBERT GDF SUEZ - Direction de la Recherche et de l'innovation - CRIGEN Février 2011 Cogénération, mini-cogénération,

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château Réseau de chaleur Cantagrelh Commune d Onet-le-Château Maître d ouvrage : Mairie d Onet-le-château 12, rue des Coquelicots BP 5-12850 Onet le Château Télécopie : 05 65 78 00 91 - www.onet-le-chateau.fr

Plus en détail

Prévention des intoxications Entretien des chaudières

Prévention des intoxications Entretien des chaudières Journée Information «Monoxyde de Carbone» 18 juin 2012 Clermont-Ferrand Prévention des intoxications Entretien des chaudières Textes réglementaires et pratiques des professionnels Ministère de l'écologie,

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

dossier de presse Réseau de chaleur du quartier Château : signature du contrat de financement, de construction et d exploitation avec Idex énergies

dossier de presse Réseau de chaleur du quartier Château : signature du contrat de financement, de construction et d exploitation avec Idex énergies dossier de presse Rencontre du mercredi 23 janvier 2013 à 16h, salle Moyano-Delgado, à l hôtel de ville de Rezé. Réseau de chaleur du quartier Château : signature du contrat de financement, de construction

Plus en détail

Rénovation thermique de votre logement

Rénovation thermique de votre logement Audits et conseils énergétiques Rénovation thermique de votre logement Réalisé par : Guy LAMOUR Pour : Mr et Mme LEFRANC à LANDAS Le : 19/03/2015 Guy Lamour : conseiller indépendant en rénovation thermique

Plus en détail

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Contexte Augmentation des besoins énergétiques Incertitudes sur l approvisionnement

Plus en détail

Création d une chaufferie

Création d une chaufferie Création d une chaufferie bois avec réseau de chaleur Ville de Bayonne - Direction du Patrimoine ti i Immobilier - Service Etudes Un projet de développement durable Inscrit dans une démarche globale menée

Plus en détail

La cogénération biomasse en France et en Europe. Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR

La cogénération biomasse en France et en Europe. Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR La cogénération biomasse en France et en Europe Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR Biomasse valorisée en France par DALKIA LES APPELS D OFFRE CRE (Commission de

Plus en détail

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE Sur la base d une étude lancer par le SIAV sur son territoire qui aboutira en juin/juillet 2010 sur la récupération d énergie dans les tuyaux d assainissement Avec pour OBJECTIF de CRÉER des RESEAUX DE

Plus en détail

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Restitution Finale 12 février 2013 ADEV Énergie, 2 rue Jules Ferry -36300 Le Blanc Tél: 02 54 37 19 68 Fax: 02 54 37 99 27 Port: 06.67.29.44.35

Plus en détail

LES CHAUFFERIES COLLECTIVES AU BOIS : QUELS POINTS DE VIGILANCE?

LES CHAUFFERIES COLLECTIVES AU BOIS : QUELS POINTS DE VIGILANCE? LES CHAUFFERIES COLLECTIVES AU BOIS : QUELS POINTS DE VIGILANCE? Jean-Pierre SAWERYSYN 1 Matthieu OGET 2 Corinne SCHADKOWSKI 3 Judith TRIQUET 3 1 Professeur honoraire de l Université de Lille I, vice-président

Plus en détail

Projets de réseaux de chaleur et de bâtiments seuls. Présentation des projets réalisés 2009-2012

Projets de réseaux de chaleur et de bâtiments seuls. Présentation des projets réalisés 2009-2012 Projets de réseaux de chaleur et de bâtiments seuls Présentation des projets réalisés 2009-2012 Déjà forte d une expérience de 7 ans, Gestion Conseils PMI est une firme de consultation, en maintenance

Plus en détail

Installation en cascade De 2 à 4 chaudières jusqu à 256 kw. www.okofen.fr

Installation en cascade De 2 à 4 chaudières jusqu à 256 kw. www.okofen.fr Installation en cascade De 2 à 4 chaudières jusqu à 256 kw www.okofen.fr Installation en cascade Les avantages Cascade, le choix de la performance Cette solution technique permet de monter en puissance,

Plus en détail

ÉTUDE DE FAISABILITÉ CHAUFFERIE BOIS

ÉTUDE DE FAISABILITÉ CHAUFFERIE BOIS ÉTUDE DE FAISABILITÉ CHAUFFERIE BOIS SOMMAIRE OBJECTIFS DE L ÉTUDE ÉTUDE DES BESOINS rencontre avec le représentant designé par le maître d ouvrage visite du site, des bâtiments et étude thermique ÉTUDE

Plus en détail

Projet BIOMASSE. Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie

Projet BIOMASSE. Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie Chauffage urbain Projet BIOMASSE Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie Diverses actions : réflexion sur un plan de déplacement d administration, diagnostic énergétique

Plus en détail

L Energie bois pour les installateurs de chauffage 03/04/12

L Energie bois pour les installateurs de chauffage 03/04/12 L Energie bois pour les installateurs de chauffage 03/04/12 Les différents combustibles Pourquoi? Le granulés de bois Le bois déchiqueté Les autres formes de biomasse Conséquences du changement climatique

Plus en détail

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 NOTICE EXPLICATIVE Facilitateur énergies renouvelables - grands systèmes Contact : Tél. 0800/85 775 (Menu 1 / sous menu 1 /

Plus en détail

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR)

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Ensemble des missions AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Réaliser les études techniques nécessaires à la mise en oeuvre de nouveaux projets ENR ou à la réhabilitation d installations

Plus en détail

L EAU SOURCE DE VALEUR DANS VOTRE PROCESS

L EAU SOURCE DE VALEUR DANS VOTRE PROCESS L EAU SOURCE DE VALEUR DANS VOTRE PROCESS Pour répondre aux besoins de chaque industriel Intégration d une démarche de développement durable pour réduire les consommations en eau et en énergie? Besoin

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Bien choisir sa chaudière La chaudière est le moteur de votre chauffage central. Chaudière au gaz, au fioul, à bois, ou au GPL, il y en a pour tous les goûts et toutes les

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

Conseils pour le choix d'un chauffage central au granulé de bois

Conseils pour le choix d'un chauffage central au granulé de bois Le chauffage central (ou pellet) est un système éprouvé, écologique et économique. Il existe de nombreux distributeurs de granulés de bois livrant dans notre région. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Ces chaudières

Plus en détail

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin Les réglementations thermiques dans les existants Jacques Faucher - DREAL Limousin 1 RÉGLEMENTER SENSIBILISER INCITER RT existants : les grands principes À quel moment de la vie d un bâtiment? À l occasion

Plus en détail

Chauffage à granulés de bois

Chauffage à granulés de bois 0 Chauffage à granulés de bois Alliance pour le Climat Luxembourg Protection du climat à la base En partenariat avec plus de 00 villes et communes européennes, plusieurs communes de l Alliance pour le

Plus en détail

Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France)

Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France) Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France) 2007 Holcim/Switzerland Les Avantages du Process Cimentier: le Co-processing Nous réalisons

Plus en détail

L EXEMPLE DE CHATEAUROUX (36) Colloque Bois-Energie «Montage de projets et accompagnement des Maîtres d ouvrage»

L EXEMPLE DE CHATEAUROUX (36) Colloque Bois-Energie «Montage de projets et accompagnement des Maîtres d ouvrage» L EXPLOITATION D UNE CHAUFFERIE BOIS L EXEMPLE DE CHATEAUROUX (36) Colloque Bois-Energie «Montage de projets et accompagnement des Maîtres d ouvrage» Lempdes, le 13 octobre 2006 Landry GROSSIN - ELYO SES

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail

Chauffage : où en est-on?

Chauffage : où en est-on? Domaine des Hocquettes commission chauffage Chauffage : où en est-on? Restitution de l étude thermique Saunier & Associés (+ compléments de l étude infrarouge) 1 Rappel 2008 : sondage copropriétaires Février

Plus en détail

Bilan de l opération de Cogénération de 1999 Les Nouveaux Contrats d Energie

Bilan de l opération de Cogénération de 1999 Les Nouveaux Contrats d Energie Bilan de l opération de Cogénération de 1999 Les Nouveaux Contrats d Energie Historique de l opération cogénération Le Centre Hospitalier Régional Universitaire (CHRU) de Montpellier est un établissement

Plus en détail

Colloque Bois-Energie 12 & 13 Octobre 2006

Colloque Bois-Energie 12 & 13 Octobre 2006 Colloque Bois-Energie 12 & 13 Octobre 2006 Synthèse Avec la volonté politique d apporter sa contribution au développement durable et à l utilisation des énergies renouvelables, la communauté de communes

Plus en détail

(3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm

(3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm Chaudières à bois (3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm Evolution des chaudières à bois La technique des chaudières à bois a beaucoup évolué ces dernières années. Rendement des

Plus en détail

Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat

Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat Bois-énergie et cogénération de petite puissance : les atouts d une filière prometteuse Conférences (matin)

Plus en détail

Quels sont mes avantages si je me raccorde au réseau CAD?

Quels sont mes avantages si je me raccorde au réseau CAD? Qu est-ce que le Chauffage à Distance? Le Chauffage à Distance (CAD) est un réseau énergétique urbain qui a pour objectif de fournir de la chaleur d une façon centralisée à tous les consommateurs de chaleur

Plus en détail

PERFECTIONNEMENT EN PRODUCTION D ÉNERGIE THERMIQUE À PARTIR DE LA BIOMASSE

PERFECTIONNEMENT EN PRODUCTION D ÉNERGIE THERMIQUE À PARTIR DE LA BIOMASSE ACTIVITÉS DE FORMATION SUR MESURE EN GESTION ET UTILISATION DE LA BIOMASSE FORESTIÈRE PERFECTIONNEMENT EN PRODUCTION D ÉNERGIE THERMIQUE À PARTIR DE LA BIOMASSE Centre matapédien d études collégiales Service

Plus en détail

Communes forestières LE BOIS, VOTRE SOLUTION DE CHAUFFAGE ECONOMIQUE ET RENOUVELABLE CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE. L essentiel du bois énergie

Communes forestières LE BOIS, VOTRE SOLUTION DE CHAUFFAGE ECONOMIQUE ET RENOUVELABLE CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE. L essentiel du bois énergie Communes forestières LE BOIS, VOTRE SOLUTION DE CHAUFFAGE ECONOMIQUE ET RENOUVELABLE AUTOMATISME CIRCUIT COURT CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE L essentiel du bois énergie Je construis un nouveau bâtiment,

Plus en détail

Commune de Broc Thermoréseau et centrale de chauffe

Commune de Broc Thermoréseau et centrale de chauffe Commune de Broc Thermoréseau et centrale de chauffe Présentation à la population 11 juin 2012 Dossier 11F034 Version 02 Rue Alexandre Cailler 7 CH 1636 Broc Tél. +41 (0)26 921 28 78 Fax. +41 (0)26 921

Plus en détail

Appartement témoin «Fontaine-Eco, et toi?» Chaufferie bois du groupe scolaire de Fontaine-Ecu. Inauguration le 29 janvier 2008.

Appartement témoin «Fontaine-Eco, et toi?» Chaufferie bois du groupe scolaire de Fontaine-Ecu. Inauguration le 29 janvier 2008. Appartement témoin «Fontaine-Eco, et toi?» Chaufferie bois du groupe scolaire de Fontaine-Ecu Inauguration le 29 janvier 2008 Contacts CCAS Espaces Solidaires Agnès Bolard 03 81 82 10 70 VILLE DE BESANÇON

Plus en détail

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon ENVIRONNEMENT Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon La filière bois-énergie en Languedoc-Roussillon La forêt couvre plus du tiers de la surface du territoire régional en Languedoc-Roussillon, part qui

Plus en détail

Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération

Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération Site de Battelle 23 mars 2007 André Künzi et team SIG Page -1- Les thèmes 1 L environnement actuel 2 Besoins à couvrir à Genève 3 Stratégie

Plus en détail