BILAN GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES"

Transcription

1 BILAN GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES

2 2 LE BILAN EN BREF Depuis 2009, nous valorisons davantage de matières résiduelles que nous en enfouissons. Le rendement en matière de tri se maintient ou s améliore, et ce, malgré une forte hausse du nombre de nouvelles adresses à desservir (hausse de 9 % en 6 ans). Le changement de fréquence des collectes porte ses fruits : il incite la population à faire le bon choix de bac. LEXIQUE CRD : construction, rénovation et démolition. ICI : industries, commerces et institutions. TIC : technologies de l information et de la communication. Valorisation : terme utilisé pour désigner l ensemble des techniques qui permettent la réutilisation ou la régénération des déchets. Source : Recyc-Québec. BILAN GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 1 Ramener 2 Recycler 3 Traiter 4 Réutiliser, 5 Trier POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES OBJECTIFS À ATTEINDRE D ICI LA FIN DE 2015 : la quantité de matières résiduelles éliminée à 700 kg par personne par année (ICI et CRD non inclus) pour l ensemble du territoire sherbrookois. 70 % du papier, du carton, du plastique, du verre et du métal résiduels. 60 % de la matière organique putrescible résiduelle. recycler ou valoriser 80 % des résidus de béton, de brique ou d asphalte. à la source ou acheminer vers un centre de tri 70 % des résidus de construction, de rénovation et de démolition provenant du secteur du bâtiment.

3 OBJECTIF 1 Ramener la quantité de matières résiduelles éliminée à 700 kg par personne par année (ICI et CRD non inclus) pour l ensemble du territoire sherbrookois. Matières résiduelles générées par citoyen de 2007 à () 1, Matières générées : 409. Matières valorisées : 217. Déchets : 192 (ICI et CRD non inclus). Quantité () 23 % 25 % 25 % 6 % 24 % 26 % 71 % 51 % 49 % 25 % 26 % 49 % 26 % 27 % 47 % Matières récupérées Matières organiques Déchets À Sherbrooke, 53 % des matières résiduelles générées par citoyen sont détournées de l enfouissement * Provenance : les collectes et les écocentres. 2. TIC et CRD non inclus dans ce graphique. * La quantité de déchets générée par les ICI et CRD n est pas encore connue. 3

4 OBJECTIF 2Recycler 70 % du papier, du carton, du plastique, du verre et du métal résiduels. Collecte en bordure de rue (bacs verts) Comparaison entre les quantités de matières recyclables générées en et les années 2009 et En, tonnes de matières recyclables ont été récupérées au centre de tri pour fin de recyclage. Hausse de 675 tonnes par rapport à : 100, : 96,95. Quantité (tonnes métriques) Janv. Févr. Mars Avr. Mai Juin Juill. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Mois Quantités totales par année 2010 : tonnes; 2009 : tonnes; 2008 : tonnes; 2007 : tonnes Constats : Le programme de communication «Le bon geste, le bon bac» et le changement de fréquence des collectes ont un impact positif sur la quantité de matières récupérée au centre de tri. Pour certains immeubles de 35 logements ou plus (6 166 logements touchés), des conteneurs pour les matières recyclables ont remplacé les bacs roulants, permettant un meilleur tri des matières recyclables.

5 OBJECTIF 3 Traiter 60 % de la matière organique putrescible résiduelle. : tonnes. Collecte en bordure de rue (bacs bruns) Comparaison entre les quantités de matières organiques générées en et les années 2009 et Excellente qualité de tri : 96 % du contenu du bac brun représente des matières acceptées Constats : Quantité (tonnes métriques) La réduction de la fréquence des collectes de déchets depuis avril semble renforcer l utilisation du bac brun qui est collecté chaque semaine en haute saison. Une relance de la sensibilisation sur la gestion des matières résiduelles a conduit à une plus forte utilisation du bac brun en. Janv. Févr. Mars Avr. Mai Juin Juill. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Mois Quantités totales par année 2010 : tonnes; 2009 : tonnes; 2008 : tonnes; 2007 : non disponible 5

6 OBJECTIF OBJECTIF 4 Réutiliser, 5 Trier recycler ou valoriser 80 % des résidus de béton, de brique ou d asphalte. à la source ou acheminer vers un centre de tri 70 % des résidus de construction, de rénovation et de démolition provenant du secteur du bâtiment. Diminution de 8 % des matières acheminées dans les écocentres par rapport à ÉCOCENTRES Quantité de résidus récupérée aux écocentres. Comparaison entre les quantités de 2007 à Quantité (tonnes métriques) tonnes tonnes tonnes Nombre de visites tonnes tonnes Raisons : Obligation de respecter une quantité maximale de 1,8 m 3 de matières par visite pour les entreprises; certaines entreprises s adressent désormais directement à des récupérateurs. Fermeture des écocentres en août pendant la grève des employés cols bleus, causant un changement momentané dans les habitudes de la population. Une tendance vers l atteinte d un plateau semble se dessiner. En, le nombre de visites a augmenté malgré une diminution de la quantité des matières qui y sont acheminées

7 5 000 Collecte en bordure de rue (bacs noirs et conteneurs) Comparaison entre les quantités de matières résiduelles enfouies en et les années 2009 et Déchets : : tonnes De janvier à mars, le profil de collecte est semblable aux années précédentes. Périodes d augmentation des déchets : ménage du printemps et remisage automnal. Quantité (tonnes métriques) Périodes de diminution des déchets : avril (adaptation à la nouvelle fréquence de collecte) et juillet (absences lors des vacances estivales). La collecte du bac brun chaque semaine contribue à la diminution des déchets. Déchets encombrants : Augmentation des matières collectées malgré le changement de fréquence de trois à deux collectes annuelles en. : 997 tonnes (6,35 ) : 760 tonnes (4,54 ). Janv. Févr. Mars Avr. Mai Juin Juill. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Mois Quantités totales par année 2010 : tonnes; 2009 : tonnes; 2008 : tonnes; 2007 : tonnes 7

8 Continuons à faire notre part! sherbrooke.ca/environnement Avril 2012

Gestion des matières résiduelles Consultation publique - 9 juillet 2015

Gestion des matières résiduelles Consultation publique - 9 juillet 2015 Gestion des matières résiduelles 2016-2020 Consultation publique - 9 juillet 2015 Le contexte Politique québécoise de gestion des matières résiduelles Renouvellement du contrat municipal de collectes Enjeux

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

BILAN 2014 GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES

BILAN 2014 GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES BILAN GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES LE BILAN EN BREF BILAN GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 1 Ramener POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES OBJECTIFS À ATTEINDRE D ICI LA FIN DE 2015

Plus en détail

Études de caractérisation de grande envergure réalisées par NI Corporation, division Services-conseils

Études de caractérisation de grande envergure réalisées par NI Corporation, division Services-conseils Études de caractérisation de grande envergure réalisées par NI Corporation, division Services-conseils Titre Description Année(s) Client Caractérisation des encombrants et matériaux secs issus de la collecte

Plus en détail

SOMMAIRE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES

SOMMAIRE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES SOMMAIRE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2016-2020 de LÉVIS et de SAINT-LAMBERT-DE-LAUZON SOMMAIRE - PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2016-2020 - 1 CONTEXTE En 2005, la Ville de Lévis

Plus en détail

VALEURS DES INDICES. PPEI val.définitive. Réf: 2000 (Prix à la Production de l'industrie et des

VALEURS DES INDICES. PPEI val.définitive. Réf: 2000 (Prix à la Production de l'industrie et des à la Contrats 97-07 et Biogaz valeur juillet 04 112,3 (juillet 04) valeur juillet 04 104,3 (juillet 04) connue en janvier 05 113,2 (déc.04) connue en janvier 05 104,8 (sept.04) connue en janvier 05 127,1

Plus en détail

Questions & Réponses PORTAIL DU RÉGIME DE COMPENSATION POUR LA COLLECTE SÉLECTIVE DES MATIÈRES RECYCLABLES. Déclaration 2016

Questions & Réponses PORTAIL DU RÉGIME DE COMPENSATION POUR LA COLLECTE SÉLECTIVE DES MATIÈRES RECYCLABLES. Déclaration 2016 Questions & Réponses PORTAIL DU RÉGIME DE COMPENSATION POUR LA COLLECTE SÉLECTIVE DES MATIÈRES RECYCLABLES Déclaration 2016 Table des matières Compétences... 3 Changement de compétences en cours d année...

Plus en détail

Mémoire sur le Plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020

Mémoire sur le Plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 Mémoire sur le Plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 Déposé par le Conseil régional de l environnement de Lanaudière à la MRC de Joliette Février 2016 Rédaction Vicky Violette, directrice

Plus en détail

Rapport annuel sur les déchets solides

Rapport annuel sur les déchets solides 2011 Rapport annuel sur les déchets solides Table des matières Services de gestion des déchets solides 2 Services de collecte 2 Services de réacheminement 3 Services d élimination des déchets 3 Programmes

Plus en détail

Cours de photographie, agenda cours vendredi semaine A et B, École d'arts P

Cours de photographie, agenda cours vendredi semaine A et B, École d'arts P ven. 30 sept. 2016 ven. 7 oct. 2016 ven. 14 oct. 2016 mer. 19 oct. 2016 jeu. 20 oct. 2016 ven. 21 oct. 2016 sam. 22 oct. 2016 dim. 23 oct. 2016 lun. 24 oct. 2016 mar. 25 oct. 2016 mer. 26 oct. 2016 jeu.

Plus en détail

La protection de l environnement est sans

La protection de l environnement est sans Un regard sur la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles 1998-2008 1 Karel Ménard Directeur général, Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets (FCQGED) La protection

Plus en détail

«ReCollect» Un nouveau service de rappel de collectes

«ReCollect» Un nouveau service de rappel de collectes «ReCollect» Un nouveau service de rappel de collectes page 4 De septembre à août LES ARTICLES DE PLASTIQUE Collecte des déchets aux 4 semaines en hiver Dans le but de réduire les coûts de gestion des déchets,

Plus en détail

INVENTAIRE DES PRATIQUES DE GESTION DES MATIERES RESIDUELLES CHEZ LES I.C.I. EN CHAUDIERE-APPALACHES

INVENTAIRE DES PRATIQUES DE GESTION DES MATIERES RESIDUELLES CHEZ LES I.C.I. EN CHAUDIERE-APPALACHES SECTION III Outils d information, de sensibilisation et d éducation INVENTAIRE DES PRATIQUES DE GESTION DES MATIERES RESIDUELLES CHEZ LES I.C.I. EN CHAUDIERE-APPALACHES MARS 0 Pages de présentation des

Plus en détail

Vers 2025 : Séance d information sur le deuxième PMGMR. Agglomération de Longueuil Hôtel de ville 26 mars 2015

Vers 2025 : Séance d information sur le deuxième PMGMR. Agglomération de Longueuil Hôtel de ville 26 mars 2015 Vers 2025 : Séance d information sur le deuxième PMGMR Agglomération de Longueuil Hôtel de ville 26 mars 2015 La Communauté métropolitaine de Montréal 82 municipalités, 7 grandes compétences Développement

Plus en détail

SÉANCE D INFORMATION PUBLIQUE SUR LES COLLECTES DE MATIÈRES RÉSIDUELLES

SÉANCE D INFORMATION PUBLIQUE SUR LES COLLECTES DE MATIÈRES RÉSIDUELLES SÉANCE D INFORMATION PUBLIQUE SUR LES COLLECTES DE MATIÈRES RÉSIDUELLES Bilan, perspectives dans la gestion des matières résiduelles et collecte des matières organiques Jeudi 22 mai 2014, à 19h 1 Section

Plus en détail

Commission de Suivi de Site 31 octobre 2013 BILAN DES ENTRÉES / SORTIES - BILAN MATIERE 2012

Commission de Suivi de Site 31 octobre 2013 BILAN DES ENTRÉES / SORTIES - BILAN MATIERE 2012 Commission de Suivi de Site 31 octobre 213 BILAN DES ENTRÉES / SORTIES - BILAN MATIERE 212 Réception des déchets - 212 4 35 3 935 84 871 769 877 731 591 886 921 1 38 891 96 25 2 15 31 591 28 215 33 12

Plus en détail

PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT CONSULTATION PUBLIQUE

PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT CONSULTATION PUBLIQUE PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020 CONSULTATION PUBLIQUE MOT DE BIENVENUE 2 MEMBRES DE LA COMMISSION MEMBRE David Maden Maurice Poudrier Steven Roy Cullen Martin Saint-Pierre

Plus en détail

Ces objectifs visent la récupération de :

Ces objectifs visent la récupération de : Projet de plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 Les enjeux sont importants. La Ville de Gatineau doit revoir son plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) pour les années 2016 à 2020

Plus en détail

5.2 Optimisation des installations reliées à la gestion des matières résiduelles

5.2 Optimisation des installations reliées à la gestion des matières résiduelles Recensement des diverses installations de gestion des matières résiduelles publiques et privées 5.2 Optimisation des installations reliées à la gestion des matières résiduelles La MRC de La Matapédia utilise

Plus en détail

L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA

L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA Riom, le 14 janvier 2016 L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA Communiqué Depuis le 1er octobre 2013, le Syndicat du Bois de l Aumône étend ses consignes de tri

Plus en détail

Compostage, de la théorie à la pratique. Par Serge Loubier 10 mars 2016

Compostage, de la théorie à la pratique. Par Serge Loubier 10 mars 2016 Compostage, de la théorie à la pratique Par Serge Loubier 10 mars 2016 Plan de présentation Qui nous sommes Compost intrants- contaminants Enjeux d hier à aujourd hui Traitement, usages et taux de diversion

Plus en détail

Arrivée des bacs bruns en mai Séance d information

Arrivée des bacs bruns en mai Séance d information Arrivée des bacs bruns en mai 2017 Séance d information Présentation MRC Présentation MRC Présentation MRC Assure l administration de services régionaux à caractère supra local tels que : l aménagement

Plus en détail

Colloque innovations en valorisation des matières résiduelles 26 octobre Stéphane Marie-Rose, Ph.D.

Colloque innovations en valorisation des matières résiduelles 26 octobre Stéphane Marie-Rose, Ph.D. Colloque innovations en valorisation des matières résiduelles 26 octobre 2016 Stéphane Marie-Rose, Ph.D. Utilisation du carbone recyclé pour la production de biocarburants : une solution de rechange durable

Plus en détail

poubelle? dans ma Qu y a-t-il Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an?

poubelle? dans ma Qu y a-t-il Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an? Qu y a-t-il dans ma poubelle? Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an? Grand public BILAN DE LA CAMPAGNE DE CARACTERISATION 2011 / 2012 DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES DE LA MARTINIQUE Sé ki sa? / C est quoi?

Plus en détail

PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES UNE GESTION RESPONSABLE DE NOTRE ENVIRONNEMENT

PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES UNE GESTION RESPONSABLE DE NOTRE ENVIRONNEMENT PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2015-2020 UNE GESTION RESPONSABLE DE NOTRE ENVIRONNEMENT Septembre 2016 AVANT-PROPOS Créée le 1 er janvier 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal

Plus en détail

2013 ARROND janv 06-janv 13-janv 20-janv 27-janv 03-févr

2013 ARROND janv 06-janv 13-janv 20-janv 27-janv 03-févr 2013 ARROND 10 01-janv BENHAMOU 2, rue du Fg Saint Denis 75010 01 47 70 06 70 06-janv 13-janv BENHAMOU 2, rue du Fg Saint Denis 75010 01 47 70 06 70 20-janv BENHAMOU 2, rue du Fg Saint Denis 75010 01 47

Plus en détail

Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie

Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie Les objectifs d ici 2015 : Ramener à 700 kg par habitant la quantité de matières résiduelles éliminées

Plus en détail

Présentation du Projet d usine de biocarburant de nouvelle génération à Varennes

Présentation du Projet d usine de biocarburant de nouvelle génération à Varennes Présentation du Projet d usine de biocarburant de nouvelle génération à Varennes Dans le cadre de la consultation sur le Projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l agglomération

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE (77) COMMUNE DE TRILPORT PLAN LOCAL D URBANISME 5.5 Elimination des Déchets Mairie VISA PROJET DE PLU arrêté le 21/01/2016 5 Rue du général-de-gaulle 77470 Trilport Tél. :

Plus en détail

Rapport annuel de suivi de la mise en œuvre du PGMR de la Ville de Sherbrooke

Rapport annuel de suivi de la mise en œuvre du PGMR de la Ville de Sherbrooke N o Mesure Description Responsable Échéancier Avancement Commentaire RÉDUCTION À LA SOURCE S'associer à des entreprises qui offrent des produits en vrac pour en faire A1 la promotion et valoriser la réduction

Plus en détail

Plan de gestion des matières résiduelles Mesure n o O1. Problématiques. Atteinte des objectifs. Éléments de conformité

Plan de gestion des matières résiduelles Mesure n o O1. Problématiques. Atteinte des objectifs. Éléments de conformité Mesure n o O Optimisation Bonifier et encadrer les pratiques internes Intégrer des clauses spécifiques favorisant le bannissement de l élimination dans les devis techniques. Développer des clauses à ajouter

Plus en détail

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM La réduction et le tri des déchets Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM COMPETENCES La collecte : Conteneurs, déchets résiduels, Emballages-journaux

Plus en détail

POLITIQUES ET PROCÉDURES

POLITIQUES ET PROCÉDURES POLITIQUES ET PROCÉDURES Politique: Gestion des résidus de construction, rénovation et démolition Guide : CUSM Politiques et procédures Service d origine : Services techniques Politique : Nouvelle Révisée

Plus en détail

Séance d information sur la collecte des résidus alimentaires

Séance d information sur la collecte des résidus alimentaires Séance d information sur la collecte des résidus alimentaires Ordre du jour 1. Qui sommes-nous? 2. Pourquoi une collecte des résidus alimentaires? 3. Dans l ensemble, où nous situons-nous? 4. Quel est

Plus en détail

MRC de La Jacques-Cartier Bilan des mesures GMR Mesure Description Responsable Échéancier Avancement Commentaire Réduction à la source

MRC de La Jacques-Cartier Bilan des mesures GMR Mesure Description Responsable Échéancier Avancement Commentaire Réduction à la source de La Jacques-Cartier Bilan des mesures GMR - 2014 Mesure Description Responsable Échéancier Avancement Commentaire Réduction à la source Information sur les services de l'écocentre Publication dans le

Plus en détail

Gestion des matières résiduelles

Gestion des matières résiduelles Gestion des matières résiduelles Commission sur le transport, la gestion des infrastructures et l environnement Étude publique des modes de collecte en vue d améliorer la collecte sélective Par la Direction

Plus en détail

Suivi de la mise en œuvre du Plan de gestion des matières résiduelles (2003) Rapport annuel 2015

Suivi de la mise en œuvre du Plan de gestion des matières résiduelles (2003) Rapport annuel 2015 Suivi de la mise en œuvre du Plan de gestion des matières résiduelles (2003) Rapport annuel 2015 INTRODUCTION Le Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) de la a été adopté en 2003. Douze années

Plus en détail

Stratégie québécoise de développement de l industrie de l environnement

Stratégie québécoise de développement de l industrie de l environnement PLAN DE LA PRÉSENTATION 1. La gestion des matières résiduelles dans le Grand Montréal 2. Objectifs de la mission de travail 3. Pertinence de l expérience japonaise 4. Contexte japonais 5. Programme de

Plus en détail

NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010

NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010 45 000 NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010 Brest métropole océane assure la compétence en matière de collecte et d élimination des déchets ménagers sur l ensemble de

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Réunion publique Présentation de la collectivité La collectivité a pour compétence : Collecte des déchets ménagers (ordures ménagères, tri sélectif, verre) Gestion

Plus en détail

Exemple de projet de Réduction des déchets

Exemple de projet de Réduction des déchets Exemple de projet de Réduction des déchets Moins gaspiller et composter dans les collèges de l Essonne Partenariat CG 91 / collèges pilotes 1 Politique départementale de l Essonne de réduction des déchets

Plus en détail

Gestion des matières résiduelles

Gestion des matières résiduelles Gestion des matières résiduelles EXPÉRIENCE D HÉMA-QUÉBEC Carolina Sarappa Janvier 2010 1 Programme ICI ON RECYCLE! Attestation niveau 3 «Performance» du programme ICI ON RECYCLE : Établissement de Montréal

Plus en détail

SOMMAIRE DU PROJET PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020. des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut

SOMMAIRE DU PROJET PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020. des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut SOMMAIRE DU PROJET PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020 des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut UNE DÉMARCHE DE CONCERTATION POUR RÉDUIRE L ENFOUISSEMENT

Plus en détail

Opération "déchets de cuisine "

Opération déchets de cuisine Opération "déchets de cuisine 2016-2017" Forum Biodéchets OFEV / 17 novembre 2016 Matthieu Raeis, chef du secteur déchets 02.12.2016 - Page 1 Sommaire 1. Contexte général 2. Situation à Genève 3. Objectifs

Plus en détail

PROJET PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT XXX Le préambule ci-dessus fait partie intégrante du présent règlement :

PROJET PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT XXX Le préambule ci-dessus fait partie intégrante du présent règlement : PROJET PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT XXX-2016 RÈGLEMENT CONCERNANT L IMPOSITION DE LA TAXE D ENLÈVEMENT ET DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES POUR L ANNÉE 2017. CONSIDÉRANT QUE le conseil

Plus en détail

Les déchets #11 LA VILLE ET L ENVIRONNEMENT

Les déchets #11 LA VILLE ET L ENVIRONNEMENT La production annuelle d ordures ménagères de chaque Français a doublé en 40 ans. La gestion des déchets est devenue une problématique majeure de nos sociétés, d autant plus que les collectivités chargées

Plus en détail

MODECOM Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées

MODECOM Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées MODECOM 2012-2014 Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées SOMMAIRE Introduction Une étude pour connaître le contenu de notre poubelle Méthode de caractérisation Quelques photos

Plus en détail

Étude publique des modes de collectes en vue d améliorer la collecte sélective

Étude publique des modes de collectes en vue d améliorer la collecte sélective Étude publique des modes de collectes en vue d améliorer la collecte sélective Mémoire déposé par Projet Montréal à la Commission sur le transport, la gestion des infrastructures et l environnement Le

Plus en détail

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE COWANSVILLE

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE COWANSVILLE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE COWANSVILLE Ville de Cowansville 2012 Coordination et rédaction : Virginie Hébert Comité de suivi : Stéphanie Côté, Isabelle Gariépy, Martine Proteau Améliorer

Plus en détail

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 Syctom 2014 : Gisements et destinations 2,4 millions de tonnes de déchets collectés sur le territoire dont 114 000

Plus en détail

ATELIER : LE COMPOST ÇA COMPTE! AU QUÉBEC

ATELIER : LE COMPOST ÇA COMPTE! AU QUÉBEC 10 mars 2016 Montréal, Québec ATELIER : LE COMPOST ÇA COMPTE! AU QUÉBEC Élaboration de stratégies de réduction du gaspillage d aliments et implantation de programmes de récupération des résidus organiques

Plus en détail

Les orientations et les services offerts aux ICI àmagog

Les orientations et les services offerts aux ICI àmagog Les orientations et les services offerts aux ICI àmagog Présenté par Élyse Ménard, coordonnatrice Division environnement Février 2012 Mise en contexte La gestion des MR àmagog 25 767 Magogois, Magogoise

Plus en détail

PMGMR. Données applicables au PMGMR. Projet de PMGMR de la CMM soumis à la consultation publique VERS UNE GESTION RESPONSABLE DE NOTRE ENVIRONNEMENT

PMGMR. Données applicables au PMGMR. Projet de PMGMR de la CMM soumis à la consultation publique VERS UNE GESTION RESPONSABLE DE NOTRE ENVIRONNEMENT PMGMR Projet de PMGMR de la CMM soumis à la consultation publique VERS UNE GESTION RESPONSABLE DE NOTRE ENVIRONNEMENT PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES Projet de PMGMR de la CMM soumis

Plus en détail

Fiche d information - automne Gestion des matières compostables

Fiche d information - automne Gestion des matières compostables Fiche d information - automne 2016 Gestion des matières compostables Contexte, impact environnemental Les matières compostables constituent un sujet incontournable lorsqu il est question de gestion des

Plus en détail

INVENTAIRE DECHETS 1. GENERALITE 2. DONNEES CONCERNANT LES DECHETS

INVENTAIRE DECHETS 1. GENERALITE 2. DONNEES CONCERNANT LES DECHETS INVENTAIRE DECHETS 1. GENERALITE 1.1. POURQUOI UN FORMULAIRE INVENTAIRE DES DECHETS DE CONSTRUCTION? La démolition et l enlèvement sélectif des matériaux permettent de stimuler le tri des déchets de construction

Plus en détail

Présenté au Ministère du Développement durable, de l Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Présenté au Ministère du Développement durable, de l Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques RAPPORT DE SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES DE LA MRC DE BEAUHARNOIS-SALABERRY ANNÉE 2015 Présenté au Ministère du Développement durable, de l Environnement et de la

Plus en détail

Calendrier prévisionnel "Responsable en Ressources Humaines" 2015-2016

Calendrier prévisionnel Responsable en Ressources Humaines 2015-2016 Calendrier prévisionnel "Responsable en Ressources Humaines" 2015-2016 Semaine Jour Date Institut ou Jours Heures Lundi 05-oct 15 Entreprise Mardi 06 oct 15 Semaine 41 Mercredi 07 oct 15 Jeudi 08-oct-15

Plus en détail

2. OBJET DU RÈGLEMENT. Le présent règlement a pour but :

2. OBJET DU RÈGLEMENT. Le présent règlement a pour but : CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MACAMIC RÈGLEMENT NO 04-050 CONCERNANT LA COLLECTE DES ORDURES ET DES MATIÈRES RECYCLABLES CONSIDÉRANT QU avis de motion du présent règlement a été dûment donné à la

Plus en détail

Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution

Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution Aéroports de Montréal 1- Portrait de l organisation Secteur d activité Aéroports Lieu 975, boulevard Roméo-Vachon

Plus en détail

GRILLE DE CALCUL DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES MUNICIPAUX DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES

GRILLE DE CALCUL DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES MUNICIPAUX DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES GRILLE DE CALCUL DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES MUNICIPAUX DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES SECTION A : Renseignements généraux - L es cases soulignées en jaune doivent être complétées électroniquement

Plus en détail

1 er Atelier COMMENT CONNAITRE LE TAUX DE CAPTAGE DES EMBALLAGES EN CENTRE DE TRI POUR L AMELIORER?

1 er Atelier COMMENT CONNAITRE LE TAUX DE CAPTAGE DES EMBALLAGES EN CENTRE DE TRI POUR L AMELIORER? 1 er Atelier COMMENT CONNAITRE LE TAUX DE CAPTAGE DES EMBALLAGES EN CENTRE DE TRI POUR L AMELIORER? 1 Premier retour d expérience 2 Stratégie de réduction des refus sur le centre de tri des recyclables

Plus en détail

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets La redevance incitative en 2014 Ø 1 er janvier 2014 : 3 ème facturation de la redevance incitative (partie fixe

Plus en détail

EXTRAIT DU RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LA PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ELIMINATION DES DECHETS

EXTRAIT DU RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LA PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ELIMINATION DES DECHETS 66, rue Mal de Lattre de Tassigny BP 52 01190 PONT DE VAUX Service Environnement Contact : Estelle PASSOT Tél : 03.85.51.45.77 Fax : 03.85.51.45.74 Environnement_ccpdv@orange.fr www.ccpontdevaux.com EXTRAIT

Plus en détail

Par Caroline Lachance

Par Caroline Lachance ALTERNATIVES À L ENFOUISSEMENT DES MATIÈRES RÉSIDUELLES PUTRESCIBLES: QUE FAIRE DES MATIÈRES PUTRESCIBLES À LA LUMIÈRE DE LA 3 e POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES? Par Caroline Lachance

Plus en détail

Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes

Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes Les grandes orientations départementales en matière de gestion des déchets sont données par le Plan Départemental

Plus en détail

Lien entre le CEVMR et Valoris Et

Lien entre le CEVMR et Valoris Et Lien entre le CEVMR et Valoris Et Description sommaire des infrastructures de gestion, de traitement et de valorisation des matières résiduelles du parc Éco-industriel de Valoris à Bury LIENS ENTRE LE

Plus en détail

Bilan du Plan National de Gestion des Déchets 2010

Bilan du Plan National de Gestion des Déchets 2010 Bilan du Plan National de Gestion des Déchets 2010 Stephanie Goergen Administration de l environnement Contenu Le cadre général Bilan du Plan National de Gestion des Déchets 2010 En route vers la révision

Plus en détail

L environnement chez Cora (Environnement et restaurant)

L environnement chez Cora (Environnement et restaurant) 24 septembre 2008 L environnement chez Cora (Environnement et restaurant) William J. Baillargeon Montréal C O N F I D E N T I A L www.oliverwyman.com Table des matières L histoire de William Le recyclage

Plus en détail

ANNEXES SANITAIRES LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS

ANNEXES SANITAIRES LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS ANNEXES SANITAIRES LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS La commune de Venelles a délégué sa compétence "collecte et traitement des déchets" à la Communauté d Agglomération du Pays d Aix depuis le 1

Plus en détail

Politique québécoise de gestion des matières résiduelles Plan d action Actions Biens livrables Échéance

Politique québécoise de gestion des matières résiduelles Plan d action Actions Biens livrables Échéance Stratégie 1 : Respecter la hiérarchie des 3RV-E 1. Afin que la LQE soit claire sur la priorité accordée aux activités de gestion des matières résiduelles les plus profitables pour l environnement et le

Plus en détail

Guide pratique. d u n o u v e a u Tr i. Chez moi, c'est... Bac jaune Bac gris

Guide pratique. d u n o u v e a u Tr i. Chez moi, c'est... Bac jaune Bac gris Guide pratique d u n o u v e a u Tr i Chez moi, c'est... Bac jaune Bac gris édito Ag34-GuideTRI-BacsJG-Nov10_Mise en page 1 21/08/2014 09:37 Page2 L'action concrète en faveur d'un développement durable

Plus en détail

MRC Vallée-du-Richelieu. Patrouille verte collecte des ordures ménagères et des matières recyclables RAPPORT SOMMAIRE

MRC Vallée-du-Richelieu. Patrouille verte collecte des ordures ménagères et des matières recyclables RAPPORT SOMMAIRE MRC Vallée-du-Richelieu Patrouille verte 2016 collecte des ordures ménagères et des matières recyclables RAPPORT SOMMAIRE septembre 2016 Rapport sommaire de la patrouille verte 2016 Projet : Mise en place

Plus en détail

PLAN CONJOINT DE GESTION DES MATIERES RESIDUELLES RAPPORT DE SUIVI DE LA MISE EN OEUVRE JUIN 2014 DES MRC D ACTON ET DES MASKOUTAINS

PLAN CONJOINT DE GESTION DES MATIERES RESIDUELLES RAPPORT DE SUIVI DE LA MISE EN OEUVRE JUIN 2014 DES MRC D ACTON ET DES MASKOUTAINS PLAN CONJOINT DE GESTION DES MATIERES RESIDUELLES DES MRC D ACTON ET DES MASKOUTAINS RAPPORT DE SUIVI DE LA MISE EN OEUVRE JUIN 2014 SOMMAIRE DES MESURES INSCRITES AU PCGMR MESURE AVANCEMENT PAGE SECTEUR

Plus en détail

La gestion des déchets de construction en Estrie

La gestion des déchets de construction en Estrie Édition spéciale La gestion des déchets de construction en Estrie 11% Dans cette édition spéciale sur la gestion des déchets de construction en Estrie, nous expliquerons ce que vous pouvez faire des déchets

Plus en détail

2.5 Les programmes de communication et de sensibilisation

2.5 Les programmes de communication et de sensibilisation 2.4.10 Boues industrielles L usine de transformation de produits laitiers Natrel produit du lactosérum et entrepose ses résidus de production dans un bassin situé près de l ancien lieu d enfouissement

Plus en détail

Projet de plan de gestion des matières résiduelles révisé. Rapport de la commission sur les consultations publiques

Projet de plan de gestion des matières résiduelles révisé. Rapport de la commission sur les consultations publiques Projet de plan de gestion des matières résiduelles révisé Rapport de la commission sur les consultations publiques Novembre 2015 Table des matières Avant-propos... 1 La commission... 1 Avis public... 2

Plus en détail

Papier mixte Collecte sélective

Papier mixte Collecte sélective Collecte Types d imprimés et d emballages Catégorie Description Composition Selon la nouvelle définition de «l Institute of Scrap Recycling Industries» (ISRI), les ballots de papier mixte se composent

Plus en détail

MÉMOIRE déposé par. Le syndicat de l UPA de l Île d Orléans. Le syndicat de l UPA de la Côte-de-Beaupré. Le syndicat de l UPA Québec, Jacques-Cartier

MÉMOIRE déposé par. Le syndicat de l UPA de l Île d Orléans. Le syndicat de l UPA de la Côte-de-Beaupré. Le syndicat de l UPA Québec, Jacques-Cartier MÉMOIRE déposé par Le syndicat de l UPA de l Île d Orléans Le syndicat de l UPA de la Côte-de-Beaupré Le syndicat de l UPA Québec, Jacques-Cartier Dans le cadre de la Consultation publique sur le Projet

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-BRIGITTE-DE-LAVAL MRC DE LA JACQUES-CARTIER RÈGLEMENT NUMÉRO

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-BRIGITTE-DE-LAVAL MRC DE LA JACQUES-CARTIER RÈGLEMENT NUMÉRO PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-BRIGITTE-DE-LAVAL MRC DE LA JACQUES-CARTIER RÈGLEMENT NUMÉRO 606-10 RÈGLEMENT AMENDANT LE RÈGLEMENT RÉGISSANT LES MATIÈRES RÉSIDUELLES 548-08 _ CONSIDÉRANT les

Plus en détail

Préparation du plan de gestion des matières résiduelles

Préparation du plan de gestion des matières résiduelles Ville de Laval Préparation du plan de gestion des matières résiduelles Rapport d étape 6 Identification de scénarios de collecte et de traitement Version finale Date : Mai 2010 N/Réf. : 052-P027190-0100-000-MR-0005-01

Plus en détail

Comprendre la gestion des déchets Les types de déchets

Comprendre la gestion des déchets Les types de déchets Comprendre la gestion des déchets Les types de déchets Qu est ce qu un déchet? Tout résidu d'un processus de production, de transformation ou d'utilisation, toute substance, matériau, produit que son détenteur

Plus en détail

Vers une société zéro gaspillage, zéro déchet

Vers une société zéro gaspillage, zéro déchet Vers une société zéro gaspillage, zéro déchet Calitom 20/02/2016 Zero Waste? Une démarche globale et participative pour tendre vers une société zéro déchet [résiduels], zéro gaspillage. Pourquoi? 38,5

Plus en détail

Environnement, Recyclage et Collecte sélective

Environnement, Recyclage et Collecte sélective Environnement, Recyclage et Collecte sélective Syndicat mixte Intercommunal de Transport et de Traitement des Ordures Ménagères de l Aire Toulonnaise - Président : Jean-Guy di Giorgio - Créé en 1979-486

Plus en détail

Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution

Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution Groupe ALDO 1- Portrait de l organisation Secteur d activité Immeubles de bureaux (avec cafétéria) Lieu

Plus en détail

Valoriser des matériaux alternatifs dans les travaux d infrastructures

Valoriser des matériaux alternatifs dans les travaux d infrastructures Valoriser des matériaux alternatifs dans les travaux d infrastructures Caroline MARC - DREAL Normandie Service Energie Climat Logement Aménagement Durable 3 mars 2016 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE

Plus en détail

L implication des étudiants en environnement au Collège de Rosemont

L implication des étudiants en environnement au Collège de Rosemont L implication des étudiants en environnement au Collège de Rosemont Par Sophie Lafrance Technicienne en environnement Présenté dans le cadre du 3e colloque sur l Écodéveloppement des institutions d enseignement

Plus en détail

Implication des relais dans la collecte sélective

Implication des relais dans la collecte sélective Implication des relais dans la collecte sélective Sommaire Pourquoi cette info? Optimisation de la gestion des déchets Harmoniser les pratiques Favoriser le déploiement de l information Favoriser l engagement

Plus en détail

Caractérisation des matières résiduelles Cégep Saint Jean sur Richelieu

Caractérisation des matières résiduelles Cégep Saint Jean sur Richelieu Caractérisation des matières résiduelles Cégep Saint Jean sur Richelieu Le 4 novembre 2011 Faits saillants Dans le cadre de l application du Plan d action de gestion environnementale 2011 2015 et du programme

Plus en détail

le guide du tri

le guide du tri le guide du tri www.grandlyon.com les déchets recyclables [en vrac] Les déchets recyclables doivent être triés pour être réutilisés dans la fabrication d un nouveau produit (identique ou différent). Il

Plus en détail

La pesée e embarquée et La redevance incitative

La pesée e embarquée et La redevance incitative La pesée e embarquée et La redevance incitative Introduction : Présentation de la Communauté de Communes du Pays de Bâgé et de son système de traitement des ordures ménagères Présentation de la collectivité

Plus en détail

CONSEIL GENERAL D EURE-ET-LOIR

CONSEIL GENERAL D EURE-ET-LOIR TRIVALOR Département Déchets et écologie industrielle CONSEIL GENERAL D EURE-ET-LOIR Révision du Plan Départemental d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés Résumé du PEDMA Avril 2010 SOMMAIRE Conseil

Plus en détail

Ensemble, mobilisons nous pour protéger notre environnement. Le tri sera top! Pour trier, quels sont vos équipements?

Ensemble, mobilisons nous pour protéger notre environnement. Le tri sera top! Pour trier, quels sont vos équipements? Guide tri 5/10/04 16:19 Page 2 ( Pourquoi trier? Le tri sélectif est un geste simple éco-citoyen qui consiste à séparer les emballages recyclables des déchets qui ne le sont pas. En offrant une seconde

Plus en détail

COLLABOTEURS À LA RÉALISATION. Frederik Richard Ni Environnement Benoît Proulx. M Env. Ni Environnement Jean-Pierre Panet, ingénieur Ville de Montréal

COLLABOTEURS À LA RÉALISATION. Frederik Richard Ni Environnement Benoît Proulx. M Env. Ni Environnement Jean-Pierre Panet, ingénieur Ville de Montréal COLLABOTEURS À LA RÉALISATION Frederik Richard Ni Environnement Benoît Proulx. M Env. Ni Environnement Jean-Pierre Panet, ingénieur Ville de Montréal PRÉSENTÉ À Pierre Gravel Chef de division Service des

Plus en détail

Bilan annuel de la collecte sélective des déchets ménagers et assimilés 2014

Bilan annuel de la collecte sélective des déchets ménagers et assimilés 2014 Bilan annuel de la collecte sélective des déchets ménagers et assimilés 2014 SOMMAIRE A / La collecte sélective des déchets ménagers : les chiffres clés - Les ordures ménagères résiduelles - Les déchets

Plus en détail

Trier pour recycler. recycler. pour moins gaspiller

Trier pour recycler. recycler. pour moins gaspiller Trier pour recycler recycler pour moins gaspiller Mettez votre poubelle au régime La poubelle du Grand-Saconnex est composée de : Déchets de cuisine 34.03 % Plastiques 17.90 % et cartons 9.71 % non recyclable

Plus en détail

LE CONSEIL MUNICIPAL DÉCRÈTE CE QUI SUIT :

LE CONSEIL MUNICIPAL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : RÈGLEMENT NUMÉRO 300-2007 CONCERNANT LA TARIFICATION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES AU LIEU D ENFOUISSEMENT ATTENDU QUE la Ville de Matagami opère son propre site d enfouissement de matières résiduelles; ATTENDU

Plus en détail

RECYC-QUÉBEC GUIDE SUR LA COLLECTE SÉLECTIVE DES MATIÈRES RECYCLABLES

RECYC-QUÉBEC GUIDE SUR LA COLLECTE SÉLECTIVE DES MATIÈRES RECYCLABLES Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2006 Bibliothèque et Archives, Canada, 2006 ISBN 2-550-46176-2 PAGE 2 REMERCIEMENTS RECYC-QUÉBEC tient à remercier chaleureusement les personnes

Plus en détail

Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar. La Communauté d Agglomération de Colmar :

Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar. La Communauté d Agglomération de Colmar : REUNION DU CLUB «DEVELOPPEMENT DURABLE» LA COLLECTE SELECTIVE Mardi 15 avril 2014 1 Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar La Communauté d Agglomération de Colmar : Population 101 884

Plus en détail