LA CERTIFICATION ISO CONTEXTE, OUTILS ET BÉNÉFICES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA CERTIFICATION ISO CONTEXTE, OUTILS ET BÉNÉFICES"

Transcription

1 LA CERTIFICATION ISO CONTEXTE, OUTILS ET BÉNÉFICES Rencontre éco-flux des économes de flux de l ESR Mardi 18 octobre

2 SOMMAIRE 1) ) Le système de management de l énergie selon l ISO Qu est-ce qu un SMé? A quoi ça sert? Quels sont les points clefs? 3) Relations avec les normes : les apports la Situation énergétique de référence/ les Indicateurs de performance énergétiques/le plan de comptage et performance énergétique selon l ISO ) Les signes de reconnaissance et processus de certification 5) Etude Internationale : Les Pratiques de management de l énergie d organismes certifiés ISO 50001, Bénéfices 6) Questions-réponses

3 2) LE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE Selon l ISO

4 ISO 50001, SES CARACTÉRISTIQUES Améliorer la performance énergétique de ses activités de façon pérenne Concerne toutes les énergies Structure similaire à celle de la norme ISO Norme de système de management certifiable ISO Est applicable à l ensemble des activités que l organisme maîtrise 4 oct 2015

5 POURQUOI UN SYSTÈME DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE? Achats Energie Équipements Matériel Contrat de services énergétiques Investissements en conception Système de gestion de l énergie Les consignes, réglages et paramètres Les pratiques du personnel ou des occupants (comportement) 5 oct 2015 Innovations/Sauts technologiques

6 POURQUOI UN SYSTÈME DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE? Fonction Achat Maintenance Méthode, travaux neufs Système de gestion de l énergie Management - RH R&D - DD 6 oct 2015

7 ISO CONTENU 1 Plan - Responsabilité de la direction - Politique énergétique - Planification énergétique Exigences légales et autres Revue énergétique Consommation énergétique de référence Indicateurs de performance énergétique Objectifs, cibles et plans d actions 2 Do - Compétence, formation, sensibilisation - Communication - Documentation - Maîtrise opérationnelle -Conception - Achats d énergie et de services énergétiques, de produits et d équipements, 4 Act 3 Check - Revue de management (**) NC, AC et AP : Non-conformités, Actions correctives et Actions préventives. -Suivi, mesure et analyse (Plan de mesure) - Evaluation de la conformité aux exigences légales et autres exigences - Audit interne - NC, corrections, AC et AP (**) - Maîtrise des enregistrements 7

8 NF EN & ISO NF EN ISO Situation de la performance énergétique Contact préliminaire Réunion de lancement Collecte des données Travail sur site Analyse Rapport Evaluation des opportunités d amélioration de perf. énergétique Revue énergétique (périodique) Identification des Usages Energétiques Significatifs (mesures, données, facteurs énergétiques, ) usages les plus consommateurs usages à potentiel d amélioration Identifier, hiérarchiser et enregistrer les potentiels d amélioration Situation énerg. + Indicateurs Plan d actions Compétence et formation des personnes en lien avec des UES Maitrise opérationnelle Achats Surveillance et mesure 8 Réunion de clôture Sur le périmètre et les activités concernés

9 LES EXIGENCES CLEFS DE L ISO Acquisition de compétences dans le domaine de l énergie Représentant de la direction «apte et compétent» Personnel lié aux usages énergétiques significatifs (UES) La méthodologie de la revue énergétique et d identification des UES (usages énergétiques significatifs) Les consommations / situations énergétiques de références Les indicateurs de performance énergétique Les plans de mesurages Les exigences liées à la conception (considérer les opportunités d amélioration de la performance énergétique et les éléments de maitrise opérationnelle). Les exigences liées aux achats de services énergétiques, de produits et d équipements. 9 oct 2015

10 3) RELATIONS AVEC LES NORMES

11 LES NORMES POUR VOUS AIDER ISO : Systèmes de management de l'énergie Mesurage de la performance énergétique à l'aide des performances énergétiques de référence (PER) et d'indicateurs de performances énergétique (IPÉ) - Principes généraux et lignes directrices Elle définie notamment la Situation Energétique de référence (SER), l Ajustement, les facteurs statiques. ISO : Systèmes de management de l'énergie - Mesure et Vérification de la performance énergétique des organismes - Principes généraux et recommandations Elle définit les principe de la mesure et la vérification FD X : «Plan de mesurage pour le suivi de la performance énergétique conception et mise en œuvre» FD X : «Mesure et vérification de la performance énergétique - Techniques de détermination des économies d'énergie et incertitudes associées»

12 OBJECTIF DE L ISO : AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Définition de l amélioration de la performance énergétique ( 3.5 de l ISO 50003) : amélioration des résultats mesurables en matière d efficacité énergétique, d usage énergétique ou de consommation énergétique par rapport à la consommation de référence (situation de référence) Définition de la situation de référence ( 3.5 de l ISO 50006) référence(s) quantifiée(s) servant de base pour la comparaison de performances énergétiques Note 1 à l article : Une situation énergétique de référence reflète une période donnée. Note 2 à l article : Une situation énergétique de référence peut être normalisée à l aide de facteurs affectant l usage et/ou la consommation énergétique, tels que le niveau de production, les degrés-jour (température extérieure), etc. Note 3 à l article : La situation énergétique de référence est également utilisée pour calculer les économies d énergie, à titre de référence, avant et après la mise en œuvre d actions visant à améliorer la performance énergétique

13 LA QUANTIFICATION DE LA PERFORMANCE SELON L ISO Extrait de l ISO

14 4) SIGNES DE RECONNAISSANCES ET PROCESSUS DE CERTIFICATION

15 ACCRÉDITATION / CERTIFICATION EA, IAF Cofrac Certification d entreprise ISO 9001, ISO 14001, ISO Accrédite Entreprise / organisme Organisme certificateur Certification de produit ou service Produit / Service 15

16 LA CERTIFICATION ISO Le cycle de préparation et de certification Phase de préparation Phase de certification Entre 6 et 15 mois Phase Phase Audit Initial de certification ISO Cycle triennal de la certification ISO Phase Audit à blanc Renouvellement de certification Niveau Phase Revue énergétique Formation Implémentation POUR SE LANCER DANS UNE CERTIFICATION, IL FAUT DÉJÀ AVOIR MÛRI SA DÉMARCHE ET RÉUNIR LES CONDITIONS SUIVANTES : - DÉFINITION DU DOMAINE D APPLICATION - IDENTIFICATION DES UES, DE LA CONSOMMATION DE RÉFÉRENCE, DES OBJECTIFS ET DES INDICATEURS DE PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES - MISE EN PLACE DU PLAN DE SURVEILLANCE 16 - LANCEMENT D ACTIONS D AMÉLIORATION Mai MISE EN ŒUVRE DE LA DÉMARCHE DEPUIS 2 À 3 MOIS (AUDIT INTERNE )

17 LA CERTIFICATION AFAQ ISO Les facteurs clés de succès Déterminer le DOMAINE d APPLICATION (ACTIVITES + SITES) DE LA CERTIFICATION Un ENGAGEMENT SOUTENU et durable de la direction Définir UN Cap avec des objectifs clairs et partages ENGAGER UNE Communication régulière (calendrier, jalons ) Sensibiliser et mobiliser les équipes Démystifier l audit et rassurer les équipes sur l audit et l AUDITEUR 17 Mai 2016

18 LA CERTIFICATION AFAQ ISO Déroulement de la certification ETAPE 1 PREPARATION A L AUDIT ETAPE 2 AUDIT SUR SITE ETAPE 3 RESTITUTION D AUDIT ET DECISION ETAPE 4 CERTIFICAT ET COMMUNICATION 18 Mai 2016

19 LA CERTIFICATION AFAQ ISO ETAPE 1: Préparation à l audit PREPARATION DE L AUDIT Clarification du périmètre de l audit et des objectifs avec les responsables Vérification de faisabilité de l audit Validation élaboration d un plan détaillé de l audit AUDIT SUR SITE RESTITUTION D AUDIT ET DECISION CERTIFICAT ET COMMUNICATION «Comprendre vos enjeux» «Faciliter le déroulement de l audit» 19 Mai 2016

20 LA CERTIFICATION AFAQ ISO ETAPE 2 : L audit sur site PREPARATION DE L AUDIT. AUDIT SUR SITE 1) Réunion d ouverture 2) Visite(s) de site(s) 3) Interviews avec les personnes concernées 4) Recueil des données de conformité 5) Clôture de l audit : présentation des éventuels écarts et restitution globale RESTITUTION D AUDIT ET DECISION CERTIFICAT ET COMMUNICATION «Analyser votre système de management» «Contribuer à la performance de votre entreprise» 20 Mai 2016

21 LA CERTIFICATION AFAQ ISO ETAPE 2 : L audit sur site Le déroulement Quelque soit le nombre d auditeurs ou le nombre de jours, le déroulement de l audit sur site se déroule selon 3 étapes : AUDIT DE LA DIRECTION Comprendre la genèse et l organisation globale de votre entreprise Comprendre la stratégie énergie AUDIT DES ACTIVITÉS Vérifier la cohérence entre la revue énergétique, vos de objectifs et votre plan d action Vérifier votre organisation et le pilotage de vos activités sous l angle énergie Vérifier la bonne réalisation de vos activités, au travers d entretiens et d examens de preuves, de visites de sites, AUDIT DES MÉCANISMES DE SURVEILLANCE ET D AMÉLIORATION Auditer vos dispositions d analyse et d amélioration (ex : plan de mesurage, IPé, audit interne, tableau de bord, gestion des dysfonctionnements ) 21 Mai 2016

22 LA CERTIFICATION AFAQ ISO ETAPE 2 : L audit sur site - L approche de l auditeur Il apprécie la conformité avec vos pratiques : Il observe objectivement vos pratiques et votre implication: l audit est un audit «terrain», les résultats de l observation sont confirmés par des preuves. Il évalue les risques: l auditeur va au-delà d un simple constat documentaire, il analyse avec vous vos processus d amélioration de l efficacité énergétique Il raisonne efficacité: l auditeur oriente son analyse sur les résultats plutôt que sur la «stricte conformité à un texte normatif». L Auditeur n est pas un inspecteur Il vous écoute et pose des questions pour comprendre les méthodes de travail et s assurer de leur bonne réalisation. 22 Mai 2016

23 LES BÉNÉFICES DE L ISO Réalisez des économies d énergie immédiates et pérennes (de 5 à 50 %) Améliorez votre compétitivité en réduisant le risque lié à l énergie (coût, sécurité d approvisionnement, GES) Démontrez Démarche et certification l amélioration de votre performance énergétique votre engagement en faveur d une gestion responsable de l énergie Améliorer le confort des occupants Développez un projet collectif d amélioration de vos pratiques (efficacité opérationnelle) et valorisez-le Anticiper la réglementation 23 oct 2015

24 5)ETUDE INTERNATIONALE ISO

25 LES RETOURS DE NOS CLIENTS Etude Internationale sur-les-pratiques-de-management-de-l-energie-de-78-organismes-certifies-iso Etude Quanti et Quali Auprès de 78 clients certifiés Les items abordés : Les bénéfices Les bonnes pratiques Les motivations Le retour sur investissement 25 oct 2015

26 26 oct 2015

27 27 oct 2015

28 VOS QUESTIONS

29 MERCI DE VOTRE ATTENTION

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE : LA NOUVELLE NORME ISO 9001 version Durée de l atelier : 1 heure Intervenant : Audrey CLAIN

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE : LA NOUVELLE NORME ISO 9001 version Durée de l atelier : 1 heure Intervenant : Audrey CLAIN SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE : LA NOUVELLE NORME ISO 9001 version 2015 Durée de l atelier : 1 heure Intervenant : Audrey CLAIN Qui sommes-nous? Conseil Accompagnement des clients Audit Observation

Plus en détail

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Audits énergétiques et management de l énergie AFNOR Energies catherine.moutet@afnor.org Tél : 01 41 62 86 55 SOMMAIRE Panorama de la normalisation

Plus en détail

FICHES PRATIQUES Règles Pratiques

FICHES PRATIQUES Règles Pratiques FICHES PRATIQUES Règles Pratiques Version 2015 QE 0126/1 ISO 9001 ISO 14001 Référentiel v 2015 V 2015 Tous Tous Problème posé Les exigences documentaires sont-elles allégées dans les versions 2015 d ISO

Plus en détail

ISO (application pratique)

ISO (application pratique) ISO 50 001 (application pratique) REUNION AGRION Web conférence 21/03/2013 Intervenant : Patrice FILA Directeur QE DD EIFFAGE Energie 1 On commence par la récompense Périmètre certifié Deux filiales pilotes

Plus en détail

Norme ISO VERSION 2015

Norme ISO VERSION 2015 Norme ISO 14001 VERSION 2015 SYSTÈMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Exigences et lignes directrices pour son utilisation ENVIRONMENTAL MANAGEMENT SYSTEMS 1 Master 2 ICMS - Christian Virmaux LE SOMMAIRE

Plus en détail

L AUDIT ÉNERGÉTIQUE DANS L INDUSTRIE_

L AUDIT ÉNERGÉTIQUE DANS L INDUSTRIE_ 52 ENERGIE + INDUSTRIE REVUE TECHNIQUE LUXEMBOURGEOISE 4 2016 Depuis la signature du protocole de Kyoto jusqu aux récents accords de Paris, l Union Européenne n a cessé de fixer des objectifs toujours

Plus en détail

Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001

Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001 Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001 02/02/2016 Gilles LAURENT 06 21 83 16 58 Le management selon le système ISO 50001 Présentation de la norme Date

Plus en détail

L amélioration continue en assurance qualité en radiothérapie. 30/05/2013 Séminaire régional de radiothérapie externe

L amélioration continue en assurance qualité en radiothérapie. 30/05/2013 Séminaire régional de radiothérapie externe L amélioration continue en assurance qualité en radiothérapie 1 Sommaire L amélioration continue - Origine de l exigence - Quelques pistes de réflexion Les éléments de l amélioration continue - Les sources

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE > QUALITÉ ENVIRONNEMENT DÉVELOPPEMENT DURABLE > MANAGEMENT La norme ISO 9001, système de management de la qualité - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -page 86 Mettre en place un système

Plus en détail

LA NORME ISO 9001 VERSION 2000

LA NORME ISO 9001 VERSION 2000 LA NORME ISO 9001 VERSION 2000 Les normes ISO 9000 version 2000 relatives aux Systèmes de Management de la Qualité (SMQ) comportent 3 normes : - L ISO 9000 : Systèmes de Management de la Qualité : principes

Plus en détail

ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 ISO 45001:2016 (DIS)

ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 ISO 45001:2016 (DIS) ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 ISO 45001:2016 (DIS) 4 Contexte de l organisme. 4 Contexte de l organisme 4 Contexte de l'organisation 4.1 Compréhension de l organisme et de son contexte 4.1 Compréhension

Plus en détail

Programme de Formation Auditeur Interne ISO 14001

Programme de Formation Auditeur Interne ISO 14001 Première journée Jours Méthodes et Outils Accueil Chapitre 1 Introduction du Cours Exercice 1- Mini interview -Café Session 1 Revue du Quiz Pré-cours Exercice 2 Concepts et Terminologie lies au Système

Plus en détail

Gains et efficacité du SME : Des études le montrent

Gains et efficacité du SME : Des études le montrent POLLUTEC, 1 er décembre 2009 Concrétisez et valorisez votre engagement environnemental avec EnVol et 123 Environnement Gains et efficacité du SME : Des études le montrent Les entreprises qui ont un système

Plus en détail

GT PCA PRA. Pascal ANTIER François TETE

GT PCA PRA. Pascal ANTIER François TETE GT PCA PRA Pascal ANTIER François TETE ADP CCA Historique des travaux du GT 2009 2011 : le livre blanc PRA 2012 2013 : des fiches thématiques Sinistre régional Sauvegarde de recours Retour sur Investissement

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/01/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S,

Plus en détail

RETOURS D EXPERIENCES DES ACTIONS OVERSIGHT CBMC COFRAC BILAN 2015

RETOURS D EXPERIENCES DES ACTIONS OVERSIGHT CBMC COFRAC BILAN 2015 RETOURS D EXPERIENCES DES ACTIONS OVERSIGHT CBMC COFRAC BILAN 2015 ECARTS CONSTATES lors des ACTIVITES OVERSIGHT DES AUDITS 9100 AUDITORS DAY Formation auditeur ASD 2016 Vendredi 1 er Juillet 2016 1 SYNTHÈSE

Plus en détail

LA NORMALISATION UN CADRE DE PROGRÈS POUR TOUS LA NORME ISO RENCONTRE ECO FLUX DES ÉCONOMES DE FLUX DE L ESR AMUE 18 OCTOBRE 2016

LA NORMALISATION UN CADRE DE PROGRÈS POUR TOUS LA NORME ISO RENCONTRE ECO FLUX DES ÉCONOMES DE FLUX DE L ESR AMUE 18 OCTOBRE 2016 LA NORME ISO 50001 RENCONTRE ECO FLUX DES ÉCONOMES DE FLUX DE L ESR LA NORMALISATION UN CADRE DE PROGRÈS POUR TOUS AMUE 18 OCTOBRE 2016 Sylvie FERNANDEZ 01 41 62 86 59 sylvie.fernandez@afnor.org SOMMAIRE

Plus en détail

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives TOURCOING 27 septembre 2013 Marie-Hélène LEFEBVRE Éléments de contexte depuis les 30 dernières années : augmentation de 20% de la consommation

Plus en détail

Démarche d Audit interne du système Qualité

Démarche d Audit interne du système Qualité Démarche d Audit interne du système Qualité Centre de radiothérapie ONCODOC Béziers Atika Lalaoui Responsable Qualité Gestion des Risques Christophe Vasseur Responsable Manipulateurs ONCODOC CENTRE DE

Plus en détail

Les normes européennes et ISO sur la performance énergétique et le management de l énergie : tout un programme!

Les normes européennes et ISO sur la performance énergétique et le management de l énergie : tout un programme! Les normes européennes et ISO sur la performance énergétique et le management de l énergie : tout un programme! Le Groupe AFNOR Groupe international de services organisé autour de 4 grands domaines de

Plus en détail

Classification des écarts en audits ICOP & COFRAC. Classification des écarts en audits ICOP & COFRAC

Classification des écarts en audits ICOP & COFRAC. Classification des écarts en audits ICOP & COFRAC 0 / Classification des écarts en audits ICOP & COFRAC Classification des écarts en audits ICOP & COFRAC 1 / Classification des écarts en audits ICOP & COFRAC 20 18 Bilan des écarts COFRAC & ICOP en 2013

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Correspondant Prévention Santé-Sécurité au Travail et Environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Correspondant Prévention Santé-Sécurité au Travail et Environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Correspondant Prévention Santé-Sécurité

Plus en détail

L amélioration pérenne de votre efficacité énergétique- Post Audit énergétique. - Copyright Bureau Veritas

L amélioration pérenne de votre efficacité énergétique- Post Audit énergétique. - Copyright Bureau Veritas L amélioration pérenne de votre efficacité énergétique- Post Audit énergétique - Copyright Bureau Veritas ISO 50001 Qu est ce que l ISO 50001? ISO 50001 est une norme qui définit un Système de Management

Plus en détail

SOCOPRA La préparation de la certification ISO 14001

SOCOPRA La préparation de la certification ISO 14001 SOCOPRA La préparation de la certification ISO 14001 Page 1 sur 7 SOCOPRA se tourne vers une démarche environnementale Crée en 1966 et implantée en 1974 dans la ville de Vitry-sur-Seine, SOCOPRA est spécialisée

Plus en détail

5 Phase d utilisation

5 Phase d utilisation Agir sur les produits actifs Définition Un produit ou système est dit actif lorsque les impacts de la phase d utilisation sont dominants. Où agir? 1 Choix des matériaux 2 Réduction de l emploi de matériaux

Plus en détail

Politique de sécurité globale et politiques sectorielles de sécurité l expérience du Groupe France Télécom

Politique de sécurité globale et politiques sectorielles de sécurité l expérience du Groupe France Télécom Politique de sécurité globale et politiques sectorielles de sécurité l expérience du Groupe France Télécom Présentation Club 27001 20 septembre 2007 Christiane Payan Secrétariat général Direction de la

Plus en détail

ISO 9001 : 2008, quelles évolutions?

ISO 9001 : 2008, quelles évolutions? ISO 9001 : 2008, quelles évolutions? 1 Agenda ISO 9001, pourquoi une nouvelle version? ISO 9001, les évolutions Transition et perspectives 2 ISO 9001, pourquoi une nouvelle version? Amélioration de chaque

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2012 06 89 0296 Catégorie : B Dernière modification : 07/01/2013 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Correspondant prévention

Plus en détail

Référentiel IAS:2006 de l audit social

Référentiel IAS:2006 de l audit social Institut International de l'audit social INSTITUT INTERNATIONAL DE L'AUDIT SOCIAL DES RESSOURCES HUMAINES ET DES ORGANISATIONS Référentiel IAS:2006 de l audit social Référentiel IAS v 2006 Page 1 sur 12

Plus en détail

Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie

Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie Dr Pierre LAUROUA Laboratoire Immuno-hématologie clinique Etablissement Français du Sang Bordeaux L accréditation: qu est-ce que c est? Reconnaissance

Plus en détail

Comment démontrer le respect des réglementations lors d'un processus de certification?

Comment démontrer le respect des réglementations lors d'un processus de certification? Comment démontrer le respect des réglementations lors d'un processus de certification? Je me présente Mathieu Vanhaelen HSE advisor Gestionnaire de publications Mon job: Registres législatifs sur mesure

Plus en détail

Deux grilles de lecture de la norme ISO 9001:2000

Deux grilles de lecture de la norme ISO 9001:2000 Deux grilles de lecture de la norme ISO 9001:2000 Actions Services Qualité Philippe Engrand / Consultant Associé - Auditeur ICA philippe. engrand @ as-qualite. com www.as-qualite.com 06 16 34 18 31 Cette

Plus en détail

Comment traiter vos écarts COFRAC?

Comment traiter vos écarts COFRAC? Les petits déjeuner du Réunion n 8 du Club de Laboratoires Accrédités Comment traiter vos écarts COFRAC? Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes

Plus en détail

REVISION 9100/9110/9120: 2016

REVISION 9100/9110/9120: 2016 REVISION 9100/9110/9120: 2016 La gestion de la qualité atteint de nouveaux sommets LRQA Mai 2016 Evolutions majeures Suite à l évolution de la structure de l ISO 9001:2015 Les exigences additionnelles

Plus en détail

Global Unit Technology & Services SAFER, SMARTER, GREENER. Ungraded

Global Unit Technology & Services SAFER, SMARTER, GREENER. Ungraded Présentation : - Structure commune ISO (High Level Structure) pour les normes de systèmes de management - Changements clés de l AS/EN 9100:2016 - Planning prévisionnel de publication des normes aérospatiales

Plus en détail

MANUEL QUALITE et ENVIRONNEMENT

MANUEL QUALITE et ENVIRONNEMENT MANUEL QUALITE et ENVIRONNEMENT DOMAINE D'APPLICATION et EXCLUSIONS Papeterie Moderne Rue Léon Serpollet -BP 1517 87020 LIMOGES Cedex 09 Contact: Laetitia Correia - Resp. Qualité Environnement Tél: 05

Plus en détail

CQPI. «Animateur d Equipe» Domaine Industriel

CQPI. «Animateur d Equipe» Domaine Industriel Branches Textile, Habillement, Cuirs&Peaux CQPI «Animateur d Equipe» Domaine Industriel Fiche Identité CQPI AE page 1/5 Commission paritaire nationale de l'emploi DOSSIER DE CERTIFICATION TITRE DE LA CERTIFICATION

Plus en détail

ISO 45001: vers une gestion intégrée Qualité, Environnement et Santé et sécurité

ISO 45001: vers une gestion intégrée Qualité, Environnement et Santé et sécurité ISO 45001: vers une gestion intégrée Qualité, Environnement et Santé et sécurité René Hould rhould@integriso.com Association québécoise pour l hygiène, la santé et la sécurité du travail 19 mai 2016 Plan

Plus en détail

INFORMATION. Le nouveau référentiel automobile IATF : Présentation nouveau référentiel IATF :

INFORMATION. Le nouveau référentiel automobile IATF : Présentation nouveau référentiel IATF : INFORMATION Le nouveau référentiel automobile IATF 16949 : 2016 Présentation nouveau référentiel IATF 16949 : 2016 1 Parution du texte Nouveau : Le référentiel vient de sortir en octobre 2016. Il est accessible

Plus en détail

Formation à la mise en place d une certification NF Service Formation

Formation à la mise en place d une certification NF Service Formation Formation à la mise en place d une certification NF Service Formation performance durable ressources humaines santé - sécurité qualité management sécurité alimentaire Proposition rédigée par David Baron,

Plus en détail

Construire avec le développement durable le futur de votre entreprise

Construire avec le développement durable le futur de votre entreprise Construire avec le développement durable le futur de votre entreprise G ROU PE Du concept à sa mise en œuvre Le développement durable a aujourd hui dépassé le stade du simple concept. Il constitue désormais

Plus en détail

Manuel Qualité. Chambre de Commerce et d Industrie du Gers Centre Européen d Entreprise et d Innovation du Gers

Manuel Qualité. Chambre de Commerce et d Industrie du Gers Centre Européen d Entreprise et d Innovation du Gers Manuel Qualité Chambre de Commerce et d Industrie du Gers Centre Européen d Entreprise et d Innovation du Gers Place Jean David BP 181 32004 Auch Zone de l Hippodrome 6, rue Roger Salengro 32000 Auch Février

Plus en détail

FORMATION DEREFEI (DEVENIR REFERENT ENERGIE EN INDUSTRIE) Module 2 : DEMARCHE ET METHODE DEROULE PEDAGOGIQUE

FORMATION DEREFEI (DEVENIR REFERENT ENERGIE EN INDUSTRIE) Module 2 : DEMARCHE ET METHODE DEROULE PEDAGOGIQUE FORMATION DEREFEI (DEVENIR REFERENT ENERGIE EN INDUSTRIE) Module 2 : DEMARCHE ET METHODE DEROULE PEDAGOGIQUE LES OBJECTIFS DE FORMATION Cette formation s adresse aux personnes qui occupent depuis peu ou

Plus en détail

GESTION DE PROJETS Processus GP. 05/09/2007 V2.0 Gestion de projets T. Fricheteau 1

GESTION DE PROJETS Processus GP. 05/09/2007 V2.0 Gestion de projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Processus GP 05/09/2007 V2.0 Gestion de projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Plan du cours: - Présentation globale du processus Projet, - Phase de lancement, - Phase de spécification,

Plus en détail

Processus logistique : gestion de l air

Processus logistique : gestion de l air Certification des établissements de santé Guide thématique des experts-visiteurs Processus logistique : gestion de l air Septembre 2014 Avertissement Caractérisation générale Planifier Définition de la

Plus en détail

Révision de la norme ISO 17025

Révision de la norme ISO 17025 Les petits déjeuner du Réunion n 9 du Club de Laboratoires Accrédités Révision de la norme ISO 17025 Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI ACCREDITATION DES ORGANISMES PROCEDANT A LA VERIFICATION D INSTRUMENTS DE MESURE REGLEMENTES Document INS ML REF 01 Révision 01 Section INSPECTION Sommaire 1. OBJET DU DOCUMENT... 2 2. DOMAINE D APPLICATION...

Plus en détail

Gestion des non-conformités et amélioration continue

Gestion des non-conformités et amélioration continue Page 1 sur 6 1. Objet et domaine d application La procédure décrit la mise en œuvre des actions correctives et des actions d amélioration nécessaires suite à des non-conformités (dysfonctionnements/anomalies

Plus en détail

Opération 123 M Energie Nouvelle Edition 2016

Opération 123 M Energie Nouvelle Edition 2016 Opération 123 M Energie Nouvelle Edition 2016 Les enjeux Réduction des coûts internes et amélioration de votre rentabilité et compétitivité. Réflexion sur votre dépendance énergétique et les impacts de

Plus en détail

Démarche Qualité et Évaluation en Santé

Démarche Qualité et Évaluation en Santé Démarche Qualité et Évaluation en Santé Jean Gaudart Laboratoire d Enseignement et de Recherche sur le Traitement de l Information Médicale jean.gaudart@univmed.fr Faculté de Médecine Université de la

Plus en détail

Présentation de la démarche qualité «formation d ingénieur» de l UTC

Présentation de la démarche qualité «formation d ingénieur» de l UTC Présentation de la démarche qualité «formation d ingénieur» de l UTC - 08h35 : Présentation de la séance et du contexte (Ghislaine Blanchard) - 08h40 : Pourquoi la? (Manuel Majada) - 09h15 : de la qualité

Plus en détail

Les coûts de la Qualité

Les coûts de la Qualité Les coûts de la Qualité 1 I. Définitions II. III. IV. Cadre normatif Enjeux Les coûts de la Qualité Plan Les composantes du COQ V. Modélisation VI. Lien COQ/SMQ VII. Maîtrise du COQ: une mission du Responsable

Plus en détail

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Répertoire des modules de formations Date de mise à jour Octobre 2016 REPERTOIRE DES MODULES DE FORMATION CODINORM Agréé FDFP Page 1 sur 9 FORMATION SYSTEME

Plus en détail

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle. Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle. Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation Objectifs Présenter le contexte actuel de la qualité en formation

Plus en détail

Cartographie des processus et certification de processus de fabrication

Cartographie des processus et certification de processus de fabrication UNIVERSITE DE TECHNOLOGIE DE COMPIEGNE MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE MENTION SIENCES, TECHNOLOGIES, QUALITE, SANTE SPECIALITE MANAGEMENT DE LA QUALITE Cartographie des processus et certification

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION

CATALOGUE DE FORMATION CATALOGUE DE FORMATION 2013 Cabinet agrée par le FDFP et l APEX-CI EDITORIAL L évolution du contexte économique et les mutations qui s opèrent aujourd hui sur les marchés commerciaux imposent aux entreprises,

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 06/06/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Pilote de Systèmes de Production Automatisée

Plus en détail

La position d AFOCERT sur la certification volontaire et le marquage CE des produits de construction

La position d AFOCERT sur la certification volontaire et le marquage CE des produits de construction La position d AFOCERT sur la certification volontaire et le marquage CE des produits de construction Avec le soutien de l AIMCC et d Eurocerbuilding Le marquage CE et la certification volontaire sont parfois

Plus en détail

Comment réussir sa transition? ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 GUIDE TECHNIQUE. *Avançons en confiance. Move Forward with Confidence*

Comment réussir sa transition? ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 GUIDE TECHNIQUE. *Avançons en confiance. Move Forward with Confidence* Comment réussir sa transition? ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* 2 ISO 9001:2015 - RESPONSABLE QUALITE QUELLES SONT LES PRINCIPALES EVOLUTIONS DE LA NORME

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION DE SYSTEMES DE MANAGEMENT

REGLES DE CERTIFICATION DE SYSTEMES DE MANAGEMENT REGLES DE CERTIFICATION DE SYSTEMES DE MANAGEMENT Destinées aux clients de LABEL QUALITE SYSTEME La Seyne-sur-Mer le 08 Mars 2017 Le Président de Label Qualité Système Joseph BUSCAINO F9-01-12/G page 1/24

Plus en détail

Base méthodologique. L évaluation remplit ainsi plusieurs fonctions :

Base méthodologique. L évaluation remplit ainsi plusieurs fonctions : 90 Promouvoir l activité physique des jeunes MODULE 10 Évaluation Base méthodologique L évaluation d un projet repose sur le recueil et l analyse d informations pour permettre de formuler un jugement sur

Plus en détail

La qualité, l ISO 9001 et la gestion des documents d activité. Marie-Françoise Nesme Consultante associée, TEMPERENS

La qualité, l ISO 9001 et la gestion des documents d activité. Marie-Françoise Nesme Consultante associée, TEMPERENS La qualité, l ISO 9001 et la gestion des documents d activité Marie-Françoise Nesme Consultante associée, TEMPERENS Le contexte : les avantages La description du système de management de la qualité de

Plus en détail

Catalogue de prestations

Catalogue de prestations Catalogue de prestations Laboratoire d Hygiène des Aliments et de l Environnement Institut Pasteur de Madagascar Audit Formation Conseils Les Bonnes Pratiques d Hygiène Le Contrôle des Eaux Le Contrôle

Plus en détail

APERÇU DES CHANGEMENTS DANS ISO 9001:2015

APERÇU DES CHANGEMENTS DANS ISO 9001:2015 APERÇU DES CHANGEMENTS DANS ISO 9001:2015 Développée et animée par Pierre L Espérance, ing., MBA Le Groupe Qualiso Présentée par le POURQUOI RÉVISER LA NORME Révision périodique prescrite Besoin de satisfaire

Plus en détail

La garantie de la performance énergétique

La garantie de la performance énergétique La garantie de la performance énergétique Présentation Méthode et outils pour la Garantie de Résultats Énergétiques Présentation de l ouvrage de la fondation Bâtiment-Energie Intervenant(s) Pierre Nolay

Plus en détail

ISO (V-2015) : Outils et méthodes

ISO (V-2015) : Outils et méthodes ISO 14001 (V-2015) : Outils et méthodes Intervention de Patrick BARBOTTE-DOMALAIN Société ORGANCE 0 OBJECTIF PEDAGOGIQUE A l issue de la journée, vous devrez tous être en mesure : De vous appropriez la

Plus en détail

CRITERE N : 1b INTITULE : Engagement dans le DD

CRITERE N : 1b INTITULE : Engagement dans le DD CRITERE N : 1b INTITULE : Engagement dans le DD 1 Note introductive (chapô) Le développement durable a été défini dans le rapport élaboré par la commission Bruntland, comme «la capacité des générations

Plus en détail

BONNES PRATIQUES POUR UNE DEMARCHE QUALITE : L'EXPERIENCE DU CLUB QUALITE DE LA CCI ROUEN

BONNES PRATIQUES POUR UNE DEMARCHE QUALITE : L'EXPERIENCE DU CLUB QUALITE DE LA CCI ROUEN BONNES PRATIQUES POUR UNE DEMARCHE QUALITE : L'EXPERIENCE DU CLUB QUALITE DE LA CCI ROUEN Ce document est une initiative des Membres du Club Qualité. Ils ont jugé important de partager leurs expériences

Plus en détail

Les normes de gestion de la Sécurité et de la Santé au Travail (S&ST) Dr Hervé ROSS CARRE

Les normes de gestion de la Sécurité et de la Santé au Travail (S&ST) Dr Hervé ROSS CARRE Les normes de gestion de la Sécurité et de la Santé au Travail (S&ST) Dr Hervé ROSS CARRE herve.rosscarre@afnor.org 1 AFNOR Groupe international de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences

Plus en détail

Avis de recrutement. Assurer le suivi et la maintenance des installations de froid ;

Avis de recrutement. Assurer le suivi et la maintenance des installations de froid ; mis en place, l Office National des Pêches recrute un Chef de Service Froid. Relevant de la Direction Maintenance, il a pour mission de : Assurer le suivi et la maintenance des installations de froid ;

Plus en détail

Présentation du Cofrac. Processus d accréditation des Laboratoires d essais et d analyses de Biologie Médicale

Présentation du Cofrac. Processus d accréditation des Laboratoires d essais et d analyses de Biologie Médicale Présentation du Cofrac Processus d accréditation des Laboratoires d essais et d analyses de Biologie Médicale COFRAC 37 rue de Lyon 75012 PARIS Page 1 L historique de l accréditation Le besoin de confiance

Plus en détail

TECHNICIEN DE LABORATOIRE

TECHNICIEN DE LABORATOIRE C e r t i f i c a t d e Q u a l i f i c a t i o n P r o f e s s i o n n e l l e ( C Q P ) RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS TECHNICIEN DE LABORATOIRE MISSION Sous la responsabilité du Responsable Qualité ou du Chef

Plus en détail

Accréditation. Combien ça coûte? Qui veut gagner des millions? F. Larger

Accréditation. Combien ça coûte? Qui veut gagner des millions? F. Larger Accréditation Combien ça coûte? Qui veut gagner des millions? F. Larger 1 Sommaire Le COFRAC Certification versus accréditation Les initiatives Le calendrier Le coût Les essais interlaboratoires Les agréments

Plus en détail

La Revue Qualité Produit : Un outil partagé pour l amélioration continue des produits

La Revue Qualité Produit : Un outil partagé pour l amélioration continue des produits 44 ème Congrès International SFSTP 6 et 7 juin 2012 LA CONNAISSANCE SCIENTIFIQUE AU SERVICE DE LA QUALITE PRODUIT Apports du «Quality by Design» et retours d expd expériences La Revue Qualité Produit :

Plus en détail

ISO 9001 nouvelle version L adopter c est progresser! Bordeaux, le 16 septembre 2016 Stephane MATHIEU, délégué régional Nouvelle-Aquitaine

ISO 9001 nouvelle version L adopter c est progresser! Bordeaux, le 16 septembre 2016 Stephane MATHIEU, délégué régional Nouvelle-Aquitaine ISO 9001 nouvelle version L adopter c est progresser! Bordeaux, le 16 septembre 2016 Stephane MATHIEU, délégué régional Nouvelle-Aquitaine 1 La norme doit s adapter! Une relation client en mutation Mondialisation

Plus en détail

L évolution des systèmes de management ISO 9001 et ISO

L évolution des systèmes de management ISO 9001 et ISO L évolution des systèmes de management ISO 9001 et ISO 14 001 9 Décembre 2014 AGENDA 1. Pourquoi réviser ces normes? Contexte, enjeux et calendrier 2. Les principales évolutions 2.1 Nouvelle structure

Plus en détail

PROCÉDURE ANAC N 002 AUDITS ET INSPECTIONS. Edition 01 du 01/05/2017

PROCÉDURE ANAC N 002 AUDITS ET INSPECTIONS. Edition 01 du 01/05/2017 Agence Nationale de l Aviation Civile Manuel des Procédures Internes MPI 002 Page 1 sur 10 PROCÉDURE ANAC N 002 AUDITS ET INSPECTIONS Edition 01 du 01/05/2017 DESTINATAIRES : Inspecteurs Aérodromes NOM

Plus en détail

Soutenance. Démarche Qualité. DESS Q.U.A.S.S.I. 14 septembre 2001 Nils Laumaillé

Soutenance. Démarche Qualité. DESS Q.U.A.S.S.I. 14 septembre 2001 Nils Laumaillé Soutenance Démarche Qualité DESS Q.U.A.S.S.I. 14 septembre 2001 Nils Laumaillé Sommaire Introduction Actions effectuées dans le cadre de la préparation du Système de Management de la Qualité à une certification

Plus en détail

ISO 9001. version 2008

ISO 9001. version 2008 ISO 9001 version 2008 LE CONTEXTE Un peu d histoire 1987 : Publication de la 1ère version des normes ISO 9000 1994 : Révision phase 1 -> premier toilettage 2000 : Publication des ISO 9000, 9001 et 9004

Plus en détail

Jour1 Jour2 Jour3 REUSSIR LA CERTIFICATION DE SON ENTREPRISE DYNAMIQUE D AMELIORATION CONTINUE EFFICACITE DU SMQ CONTEXTE CONCEPTS ENJEUX

Jour1 Jour2 Jour3 REUSSIR LA CERTIFICATION DE SON ENTREPRISE DYNAMIQUE D AMELIORATION CONTINUE EFFICACITE DU SMQ CONTEXTE CONCEPTS ENJEUX DEROULEMENT DE LA FORMATION REUSSIR LA CERTIFICATION DE SON ENTREPRISE Jour1 Jour2 Jour3 CONTEXTE CONCEPTS ENJEUX NORMES ISO 9000 ET CERTIFICATION EFFICACITE DU SMQ STATEGIE POLITIQUE MAITRISE DE L OFFRE

Plus en détail

ENVIRONNEMENT. Article publié dans Porc Québec Décembre 2002

ENVIRONNEMENT. Article publié dans Porc Québec Décembre 2002 Article publié dans Porc Québec Décembre 2002 ENVIRONNEMENT UN SYSTÈME DE GESTION ENVIRONNEMENTALE (SGE) POUR LES EXPLOITATIONS PORCINES RAYMOND LEBLANC, AGENT EN AGROENVIRONNEMENT FPPQ Différents secteurs

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Analyser et définir les écarts par rapport aux référentiels du développement durable ;

REFERENTIEL DU CQPM. Analyser et définir les écarts par rapport aux référentiels du développement durable ; COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/06/2010 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur du développement durable

Plus en détail

sgs et l unai créent un référentiel métier dédié aux associations intermédiaires

sgs et l unai créent un référentiel métier dédié aux associations intermédiaires sgs et l unai créent un référentiel métier dédié aux associations intermédiaires Faites la différence avec la certification QUALICERT et votre référentiel «Services de Mise à Disposition de Personnel et

Plus en détail

Procédure d amélioration continue

Procédure d amélioration continue Rédigé par : Vérifié par : Approuvé par : Nom Fonction Date Visa Comité de projet Estelle BASTIEN Stéphanie BLONDEL s 20/01/2015 EB 22/08/2016 EB Directrice 01/09/2016 SB SOMMAIRE 1. HISTORIQUE 2 2. OBJET

Plus en détail

MODULE DE SOUTIEN ISO N 3 ISO : Les 8 clés de la réussite

MODULE DE SOUTIEN ISO N 3 ISO : Les 8 clés de la réussite MODULE DE SOUTIEN ISO 22000 N 3 ISO 22000 : Les 8 clés de la réussite Guide ISO 22000 : les 8 clés de la réussite 1. Les 8 clés de la réussite Il est tout à fait légitime que vous vous posiez la question

Plus en détail

La norme ISO Protection de la santé et sécurité au travail dans l entreprise

La norme ISO Protection de la santé et sécurité au travail dans l entreprise Association Suisse pour Systèmes de Qualité et de Management (SQS) Support-client SQS La norme ISO 45001 Protection de la santé et sécurité au travail dans l entreprise Table des matières 1. Contexte 2.

Plus en détail

Concevoir avec l environnement

Concevoir avec l environnement Pré-diagnostic Concevoir avec l environnement Réduire les coûts liés aux matières, la logistique, l énergie, l eau, les déchets... Innover et créer un avantage concurrentiel en concevant de nouveaux produits

Plus en détail

ISMS-PME. Guide d implémentation d un SMSI pour les petites structures

ISMS-PME. Guide d implémentation d un SMSI pour les petites structures Guide d implémentation d un SMSI pour les petites structures Nicolas Mayer Product Manager Security and Continuity Management nicolas.mayer@tudor.lu Thierry Valdevit Ingénieur R&D thierry.valdevit@tudor.lu

Plus en détail

Bienvenue au WEBINAR sur l ISO 9001:2015

Bienvenue au WEBINAR sur l ISO 9001:2015 13 octobre 2015 Bienvenue au WEBINAR sur l ISO 9001:2015 1 SAFER, SMARTER, GREENER Objectifs Faciliter la transition de votre système de management vers l ISO 9001:2015 2 Contenu 1. Introduction 2. Le

Plus en détail

Normes. Définit les compétences exigées des laboratoires d essai et d étalonnage

Normes. Définit les compétences exigées des laboratoires d essai et d étalonnage Normes NF EN ISO/CEI 17025 Définit les compétences exigées des laboratoires d essai et d étalonnage NF EN ISO 15189 Définit les exigences concernant la qualité et la compétence des laboratoires de biologie

Plus en détail

Exigence de la norme ISO 17025

Exigence de la norme ISO 17025 Training Course on Conformity and Interoperability, Tunis-Tunisia, from 30 May to 3 June 2016 Exigence de la norme ISO 17025 Presented by: Karim Loukil & Kaïs Siala Page 1 Définition Accréditation Procédure

Plus en détail

Phase 3: Evaluer. Audits. Indicateurs. Satisfaction. R Collomp - D Qualité C Evalua2on

Phase 3: Evaluer. Audits. Indicateurs. Satisfaction. R Collomp - D Qualité C Evalua2on Phase 3: Evaluer Audits Indicateurs Satisfaction Phase 3: Evaluer Assurer le suivi de la qualité et l efficacité des actions Par la structure de pilotage (ou pilote) Basé sur le recueil et l analyse de

Plus en détail

Le management de la qualité à l Université Cadi Ayyad (UCA)

Le management de la qualité à l Université Cadi Ayyad (UCA) Le management de la qualité à l Université Cadi Ayyad (UCA) 1 Historique de la démarche qualité à l UCA 2005: Lancement de la démarche à la présidence de l université: 2007: Début du projet TEMPUS: Management

Plus en détail

Un management. avec une vision sphérique

Un management. avec une vision sphérique Responsabilité sociétale d entreprise (RSE) et ISO 26000 Clients Voisins Distributeurs Experts Collaborateurs Un management Autorités Fournisseurs Medias Actionnaires Demandeurs d emploi avec une vision

Plus en détail

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation 9 JUIN 2016 Objectifs Présenter le contexte actuel de la qualité

Plus en détail

Processus logistique : sécurité des biens et des personnes

Processus logistique : sécurité des biens et des personnes Certification des établissements de santé Guide thématique des experts-visiteurs Processus logistique : sécurité des biens et des personnes Septembre 2014 Avertissement Caractérisation générale Planifier

Plus en détail

OFPPT. Programme. d initiation à la démarche de création d entreprise

OFPPT. Programme. d initiation à la démarche de création d entreprise OFPPT Programme d initiation à la démarche de création d entreprise PROGRAMME DE FORMATION A LA CRÉATION D ENTREPRISES 1 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DES MODULES DE FORMATION... 2 AVANTAGES DU PROGRAMME

Plus en détail

Cycle Performance énergétique industrielle : audit et mise en oeuvre

Cycle Performance énergétique industrielle : audit et mise en oeuvre Cycle Performance énergétique industrielle : audit et mise en oeuvre Cartographie des potentiels d économie, application du Plan d'efficacité Energétique Formation présentielle Formation 5 jours - 35 h

Plus en détail

Coordinateur technique

Coordinateur technique Coordinateur technique Responsable d un projet technique (avec ou sans responsabilités hiérarchiques) ou adjoint technique. Statut TECHNICIEN. BTS, DUT ou niveau équivalent par la formation continue et/ou

Plus en détail