AUGUSTE PERRET HUIT CHEFS D ŒUVRE. Architectures du béton armé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AUGUSTE PERRET HUIT CHEFS D ŒUVRE. Architectures du béton armé"

Transcription

1 AUGUSTE PERRET HUIT CHEFS D ŒUVRE Architectures du béton armé

2 Le Conseil économique, social et environnemental, en collaboration avec Fondazione Prada, présente : 27 novembre février 2014 Palais d Iéna, Paris L exposition «Auguste Perret, Huit Chefs d œuvre!/? Architectures du béton armé», organisée par le Conseil économique, social et environnemental (CESE) en collaboration avec Fondazione Prada aura lieu du 27 novembre 2013 au 19 février 2014 à Paris, au sein du Palais d Iéna (siège du CESE) et mettra à l honneur un des parcours architecturaux les plus inspirants du XXe siècle. Joseph Abram, en tant que commissaire scientifique, assure avec son équipe de l'école d'architecture de Nancy la cohérence théorique et historique du projet. L agence d architecture OMA AMO, sous la direction de Rem Koolhaas, commissaire artistique, est en charge de la mise en scène, des contributions contemporaines, et conçoit le schéma directeur des évènements culturels. 1

3 Fils d un tailleur de pierre communard, Auguste Perret ( ) a joué un rôle de premier plan dans la définition d'une esthétique spécifique au béton armé. Tout au long de sa carrière il a développé une pratique architecturale exigeante fondée sur des dispositifs inédits reliant le pensé, le graphique et le construit en une puissante mécanique créative à l origine d un nombre impressionnant de chefs d œuvre. Son talent a été salué en 2005 par l inscription d une partie de son œuvre sur la Liste du patrimoine mondial. Se distinguant des manifestations précédentes consacrées à Auguste Perret, cette exposition poursuit un objectif ambitieux : faire partager à un large public l intimité d une démarche créative qui compte parmi les plus élevées qu ait produites la discipline architecturale. Il était naturel que cette exposition soit accueillie au sein du Palais d Iéna, une des réalisations majeures de l architecte, le plus bel aboutissement du nouvel ordre classique inventé par Perret, comparable aux ordres antiques, mais dérivé des techniques modernes de construction l ordre du béton armé. L accueil de cette exposition d envergure au Palais d Iéna s inscrit dans la démarche d ouverture du CESE à des projets culturels et artistiques, qui contribuent à enrichir le dialogue entre les citoyens, également promu par les nombreuses manifestations de débat et de réflexion organisées au sein de l institution. Un agenda culturel spécifique accompagne l exposition consacrée à Auguste Perret : le Palais ouvre ses portes au public et accueille des conférences, des débats, des ateliers, des concerts, ainsi que des projections dans l hémicycle. L EXPOSITION «HUIT CHEFS D ŒUVRE!/?» Grâce à une problématique théorique solide et à des moyens de production contemporains, l exposition entend renouveler de fond en comble le regard porté sur cet intellectuel constructeur qu était Auguste Perret, à travers huit édifices majeurs : à Paris, l immeuble de la rue Franklin (1903), le Théâtre des Champs-Elysées (1913), l église Notre Dame du Raincy (1923), la salle Cortot (1928), le Mobilier national (1934) et le Palais d Iéna (1937) ; au Havre, l Hôtel de Ville (1950) et l église Saint Joseph (1951). Ces huit édifices ont marqué par leur mode d'élaboration inventif et leur rapport à la matière, un enrichissement décisif de l'architecture du XX e siècle. L exposition prend place dans la salle hypostyle du Palais d Iéna qui constitue la première œuvre révélée au visiteur. La scénographie de OMA AMO réutilise des dispositifs scéniques conçus par l agence d architecture pour Prada au Palais d Iéna. En effet, depuis 2011, OMA AMO explore l espace du Palais d Iéna en concevant des scénographies de défilés et d événements culturels. La scénographie de l exposition est un collage de ces différentes recherches, conçue comme des lectures contemporaines de l architecture d Auguste Perret. Cette installation temporaire, cette architecture dans une architecture, est profondément contextuelle et met en avant la force de la permanence de cette architecture de béton. Les visiteurs pourront découvrir les huit chefs d œuvre à travers de nombreux documents d archives : - Une centaine de dessins d architecture originaux produits par l agence Perret ; - Des séries de photographies produites par le Studio Chevojon, qui a entretenu, pendant cinq décennies, une relation privilégiée avec l agence Perret; - Des maquettes analytiques ; - Des documents hétérogènes tant personnels que biographiques (lettres, albums, objets, livres, revues...). 2

4 Au total plus de 400 documents originaux sont dévoilés dont certains n ont jamais été présentés au public. Ces documents sont empruntés à la Cité de l architecture et du patrimoine, aux Archives municipales du Havre, au Musée Maurice Denis, à la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, à la Fondation Le Corbusier, au Musée Bourdelle, au Musée des Années 30, au Musée des arts décoratifs, à l Association des amis d Auguste Perret, au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) et au Musée des beaux-arts de Grenoble. UN PROJET COLLABORATIF Au-delà des essentielles contributions de Joseph Abram, commissaire scientifique, et de l agence d architecture OMA AMO, sous la direction de Rem Koolhaas, commissaire artistique, deux écoles d architecture, l ENSA-Versailles et l ENSA-Nancy sont associées au projet sous la responsabilité de leurs directeurs respectifs, Vincent Michel et Lorenzo Diez. Un atelier a été mis en place, début 2013, à l école de Versailles pour participer au projet de manière prospective. Seize étudiants, conduits par les enseignants Cédric Libert et Thomas Raynaud, produisent huit projets pour l exposition, comme encouragement à se saisir de l héritage architectural et constructif, conceptuel et culturel d Auguste Perret. Par ailleurs l'école d'architecture de Nancy, avec son laboratoire d'histoire de l'architecture contemporaine, a constitué une équipe de jeunes chercheurs spécialistes de l'architecture du vingtième siècle et engagés dans la médiation architecturale. Des productions artistiques viennent porter un regard contemporain sur l évolution et la mutation de cette architecture : d une part Gilbert Fastenaekens photographie les traces humaines à l intérieur des huit bâtiments, et d autre part Louise Lemoine et Ila Bêka filment les habitants et l usage de ces lieux. Ensemble, ils reportent la matière intangible de ces architectures. «Du Palais construit par Auguste Perret, l institution qu est le Conseil économique, social et environnemental s est efforcée depuis 1959 de faire un lieu vivant et ouvert à tous, à même d accueillir et de représenter la diversité des activités humaines : réflexion et débat pour construire des convictions à travers la voie du dialogue, art et culture pour s ouvrir à l altérité en partageant des émotions, ou événements festifs. Dans une société un peu déboussolée, qui regarde l avenir avec angoisse et perçoit que ce monde évolue à toute vitesse et en profondeur sans en garder la maîtrise ni la compréhension, l art a toute sa place pour nous interpeller et nous projeter dans le futur. Je souhaite que cette exposition, qui organise la rencontre entre les œuvres majeures d Auguste Perret et notre Palais, s inscrive dans l ouverture du CESE à des projets culturels et artistiques», a déclaré Jean-Paul Delevoye, Président du CESE. Joseph ABRAM Architecte et historien, Joseph Abram est professeur à l École nationale supérieure d architecture de Nancy et chercheur au Laboratoire d histoire de l architecture contemporaine. Il a publié de nombreux ouvrages sur l architecture du XXème siècle et assuré le commissariat d une trentaine d expositions. Il est notamment l'auteur du dossier de protection Unesco de l'œuvre de Perret au Havre. Le bureau OMA AMO OMA est l un des principaux bureaux internationaux pour l architecture, l urbanisme et l analyse culturelle. Son laboratoire de recherche et de conseil AMO travaille dans les domaines échappant aux limites traditionnelles de l architecture, notamment les médias, la politique, les technologies, la mode, l art, le commissariat d exposition, l édition et le design. 3

5 COMITÉ D HONNEUR Le comité d'honneur de l exposition «Auguste Perret, Huit Chefs d œuvre!/? Architectures du béton armé» est composé par Jean-Paul Delevoye, Président du Conseil économique, social et environnemental ; Miuccia Prada et Patrizio Bertelli, Présidents de la Fondazione Prada ; Édouard Philippe, Député de Seine Maritime et Maire du Havre ; Antoine Rufenacht, ancien Maire du Havre ; Vincent Berjot, Directeur général des patrimoines au Ministère de la Culture et de la communication ; Guy Amsellem, Président de la Cité de l architecture et du patrimoine ; Raymond Soubie, Président du Conseil d administration du Théâtre des Champs- Élysées ; Annie Perret, Christophe Perret et Benjamin Mouton, Président de l association Auguste Perret. INFORMATIONS PRATIQUES L exposition est gratuite et ouverte au public tous les jours du 27 novembre 2013 au 19 février 2014 (11h - 18h). Fermetures exceptionnelles les 14 décembre, 25 décembre et 1er janvier. Adresse : Palais d Iéna, Siège du Conseil économique, social et environnemental 9 place d'iéna Paris Accès : Métro ligne 6 (Trocadéro) et 9 (Iéna) / Bus n 32, 63, 82 (Iéna) CONTACTS PRESSE Pour le CESE : Heymann, Renoult Associées Agnès Renoult & Adeline Suzanne Pour Fondazione Prada : Andrea Goffo / Pour OMA AMO : Jeremy Higginbotham Pour plus d informations : #expoperret pour suivre l exposition sur Avec le soutien de: 4

6 «AUGUSTE PERRET : HUIT CHEFS D ŒUVRE!/?» : INTRODUCTION «Chef-d œuvre!/? La notion ne serait-elle plus d actualité? Loin s en faut! Entre cœur et raison, la sacralisation des œuvres d'art produit toujours autant de savoirs, de savoir-faire et de savoirs sur le faire. Médiation privilégiée entre créateurs et publics, le chef-d œuvre dynamise encore et toujours les divers moments de l'art». Roland Huesca, historien de la danse Fils d un tailleur de pierre communard, Auguste Perret ( ) a créé avec ses deux frères, Gustave et Claude, une structure de production novatrice composée d'une agence d'architecture et d'une entreprise de bâtiment. Lecteur passionné de Viollet-le-Duc et brillant élève de Julien Guadet à l École des beaux-arts de Paris, il s est affirmé, dès 1903, avec l immeuble de la rue Franklin, puis en 1913, avec le théâtre des Champs Élysées, comme un constructeur exceptionnel, pionnier du béton armé. Il a réalisé en 1923, dans la continuité de ses hangars industriels, ce parangon d économie de matière qu'est l église Notre Dame du Raincy. Authentique théoricien de l architecture, Auguste Perret s est attaché, au cours des années 1930, à une tâche culturelle inédite : créer un nouvel ordre architectural, comparable aux ordres antiques, mais dérivé des techniques modernes de construction. Cet ordre du béton armé dont il élabore le modèle en 1937 au Palais d Iéna trouvera, après la Seconde Guerre mondiale, un vaste champ d application au Havre. L inscription de cette ville reconstruite sur la Liste du patrimoine mondial en 2005 a contribué à attirer l attention du public sur l œuvre de l architecte, mais sa trajectoire créative reste méconnue. L exposition «Auguste Perret : Huit Chefs d œuvre!/?» permet une redécouverte des édifices majeurs réalisés par cet intellectuel constructeur, ami des artistes Antoine Bourdelle et Maurice Denis, et du poète Paul Valéry. Elle souhaite faire partager à un large public l intimité d une démarche de conception qui compte parmi les plus élevées qu ait produites la discipline architecturale. C est dans un engagement culturel envers le Palais d Iéna, siège du Conseil économique, social et environnemental, que la Fondation Prada organise depuis 2011 des projets dans lesquels l architecture, l art et la mode jouent un rôle central. Le désir de comprendre le palais de béton de Perret lui a inspiré une manifestation dans cet ancien Musée des Travaux Publics que son auteur considérait comme «un abri à toutes fins utiles». À travers une sélection de documents originaux et des contributions contemporaines, cette exposition invite à explorer la richesse de significations de l architecture du béton armé et, plus généralement, de l héritage moderne dans sa complexité. 5

7 «AUGUSTE PERRET : HUIT CHEFS D ŒUVRE!/?» : SYNOPSIS L exposition «Auguste Perret, Huit Chefs d œuvre!/? Architectures du béton armé» présente huit édifices choisis parmi les nombreuses réalisations d Auguste Perret, ceux dont la valeur universelle s est imposée dans l histoire de l architecture du XXème siècle : 1. l immeuble de la rue Franklin (1903) 2. le Théâtre des Champs-Elysées (1913) 3. l église Notre Dame du Raincy (1923) 4. la salle Cortot (1928) 5. le Mobilier national (1934) 6. le Palais d Iéna (1937) 7. l Hôtel de Ville du Havre (1950) 8. l église Saint Joseph du Havre (1951) L exposition est constituée de dispositifs mettant en rapport différents modes d existence de l objet architectural. Elle est organisée, dans la longueur de la salle hypostyle du Palais d Iéna, en deux parties. D un côté, une cage métallique, évocation de l espace muséal moderne, présente divers documents d archives : - Une sélection de dessins originaux issus, pour la plupart, du fonds Perret conservé aux Archives de l architecture du XXème siècle de la Cité de l architecture et du patrimoine, révèle l univers de la conception des projets. - Une collection de photographies produites par le Studio Chevojon, qui a entretenu pendant cinq décennies une relation privilégiée avec l agence Perret, exprime la matérialité de la construction. - Un ensemble de maquettes analytiques provenant de la Cité de l architecture et du patrimoine, du Musée des arts et métiers et des Archives municipales du Havre, cristallise la géométrie structurelle des édifices. De l autre côté, des cascades de plateaux de bois présentent des productions contemporaines: - Des cahiers photographiques créés par Gilbert Fastenaekens décrivent l architecture de Perret et ses usages actuels. - Un film réalisé par Louise Lemoine et Ila Bêka témoigne de la matière vécue. - Des objets et des matériaux entretenant des liens particuliers avec les bâtiments exposés restituent l épaisseur du quotidien. - Des projets réalisés avec des étudiants en architecture explorent les potentialités contemporaines de l architecture de Perret. Dans l axe médian, un alignement de tables présente l ancrage biographique des projets : - Un défilé hétérogène constitué de lettres, de photos, d albums, d objets personnels, de livres, de revues, de stéréoscopies plonge le visiteur dans l intimité de la vie de Perret. - À ces différentes strates du réel architectural, viennent s ajouter plusieurs meubles conçus par l architecte et quelques œuvres de ses amis artistes. 6

8 AUGUSTE PERRET : REPÈRES CHRONOLOGIQUES : Naissance d Auguste Perret le 12 février 1874 à Ixelles (Bruxelles). Son père, Claude-Marie Perret, militant actif lors de la Commune de Paris, s est réfugié en Belgique avec sa famille pour échapper à la répression. Naissance de Gustave le 14 mars 1876 et de Claude le 16 juillet : Après l Amnistie de 1880, Claude-Marie rentre à Paris, où il crée une entreprise générale. Auguste et Gustave font leurs études à l'école Alsacienne, puis à l'école des beauxarts, à l'atelier Guadet : L entreprise familiale construit plusieurs immeubles à Paris (rue du Faubourg Poissonnière, avenue de Wagram...). Auguste épouse Jeanne Cordeau, étudiante à l École des arts décoratifs de Paris : Réalisation de l immeuble de la rue Franklin. L entreprise Perret s installe au rez-de-chaussée. Mort de Claude-Marie en Ses trois fils créent la firme Perret Frères et se consacrent à l'étude du béton armé : Construction du garage de la rue Ponthieu, de la cathédrale d'oran (pour l architecte Albert Ballu). Charles-Édouard Jeanneret (Le Corbusier) fait un stage de 14 mois à l agence de la rue Franklin ( ). Voyages d Auguste en Algérie, au Maroc et en Turquie : Construction du Théâtre des Champs-Élysées, des ateliers Maurice Denis et Théo van Rysselberghe. Membre du Cercle des Artistes de Passy, où il rencontre Apollinaire, Raymond Duchamp-Villon, Francis Picabia : Mobilisé en août 1914, Auguste est affecté au 39ème Régiment d'infanterie à Blois. Il travaille à Luçon, où il conçoit des hangars pour dirigeables. La firme Perret construit les docks de Casablanca. Vice-Président de l'association Art et Liberté, Auguste côtoie Amédée Ozenfant, Albert Gleize, Gino Severini : Hangars industriels (ateliers Wallut, Esders, Voirin-Marinoni...). Construction de l église Notre Dame du Raincy. Voyage en Italie en 1922 avec Antoine Bourdelle : Gênes, Turin, Cuneo, Florence, Bologne, Rome, Naples, Pompéi et Paestum. Élaboration du concept des «Villes-Tours» : Membre fondateur du Salon des Tuileries. Construction du Palais de Bois. Auguste ouvre son premier atelier d enseignement. Théâtre de l'exposition de Tour d orientation de Grenoble. Maison Cassandre, atelier Chana Orloff. Concours pour la basilique Sainte-Jeanne-d'Arc à Paris. Paul Valéry soutient le projet : Paul Jamot publie la première monographie consacrée aux frères Perret. Ateliers d artistes (Georges Braque, Mela Muter, Dora Gordin, Marguerite Huré). Auguste voyage en Égypte, où il construit la maison Aghion. Concours de la Société des Nations à Genève. Mise 7

9 en chantier de la salle Cortot, de l'immeuble de la rue Raynouard. Fermeture de l atelier du Palais de Bois : Auguste prend la direction d'un atelier à l'école spéciale d'architecture. Concours de la porte Maillot à Paris, du Palais des Soviets à Moscou. Conférence à Amsterdam. L'Architecture d'aujourd'hui publie en 1932 un numéro spécial Perret. L'agence s installe rue Raynouard : Président des Réunions internationales d'architecture, Auguste participe au congrès de Milan, puis aux rencontres de Vienne, Prague, Budapest et Stuttgart. Son plan pour la colline de Chaillot est abandonné (1934). Picasso, Matisse et Dufy signent la pétition de protestation. Rencontre Louis Aragon : Président de l'union pour l'art, créée dans la mouvance du Front Populaire. Le Corbusier et Maillol sont les vice-présidents. Conférences à Buenos Aires. Rencontre Frank Lloyd Wright à Paris (1937). Construction du Musée des Travaux Publics : Création de la revue Techniques et Architecture. Membre du Conseil supérieur de l Ordre des Architectes (avec Tony Garnier, Henri Prost, Paul Tournon...) et du Comité national de la Reconstruction. Élu à l Institut en Projets pour la place de la gare à Amiens, pour l aéroport de Marignane. Formation du troisième atelier Perret : Président de l Ordre des Architectes. Chargé par Raoul Dautry de la reconstruction du Havre. Construction du Centre d études nucléaires de Saclay. Médaille d'or du Royal Institute of British Architects. Médaille d'or de l'american Institute of Architects. Exposition Perret à New York : Publication de la Contribution à une théorie de l'architecture. Gustave meurt le 30 mai Auguste décède le 25 février Sa dépouille est exposée au Palais d Iéna. 8

10 «AUGUSTE PERRET : HUIT CHEFS D OEUVRE» : EQUIPE SCIENTIFIQUE Joseph Abram Joseph Abram est professeur à l École nationale supérieure d architecture de Nancy et chercheur au Laboratoire d histoire de l architecture contemporaine. Il a enseigné à l'institut d'architecture de Genève et participé, pendant dix ans, au comité de rédaction de la revue Faces. Il a publié de nombreux articles dans des revues internationales et organisé une trentaine d expositions, parmi lesquelles «Les premiers élèves de Perret» (Paris, 1984), «Oscar Nitzchké» (avec G. Dudley, New York, 1985) «Paul Nelson» (avec T. Riley, New York, 1990), «Hugo Herdeg» (New York, 1993), «Claude Prouvé» (Briey, 1997), «Perret, la poétique du béton» (avec J.-L. Cohen et B. Reichlin, Le Havre, Turin, Paris, )... Il est l auteur de L Architecture moderne en France (tome 2, Picard, 1999), Le Corbusier à Briey (JMP, 2006), Perret (Ed. du Patrimoine, 2010), Diener & Diener (Phaidon, 2011)... Il a réalisé le dossier de demande d inscription de la ville du Havre sur la Liste du patrimoine mondial (classée en 2005). Il travaille actuellement au dossier Unesco de la Ville de Metz. Ana Bela de Araujo Architecte et historienne, Ana Bela de Araujo est maître-assistante à l École nationale supérieure d architecture de Marseille. Elle a enseigné également à l ENSA de Nantes, à Paris-Malaquais et à Marne-la-Vallée. Membre du LACTH (laboratoire de l ENSA de Lille), elle a mené différents travaux de recherches sur l histoire de l architecture du XXe siècle. Elle a soutenu en 2013 une thèse de doctorat en histoire de l art (Université de Paris I, Panthéon- Sorbonne) sur Le Centre d études nucléaires à Saclay. L architecture-système d Auguste Perret à l épreuve de la science. Elle a publié des articles dans des revues d art et d architecture et dans des catalogues d exposition ainsi qu un ouvrage intitulé Marie Dormoy / Auguste Perret. Correspondance (Éditions du Linteau, 2009). Attachée de conservation pour l ouverture de la Galerie d architecture moderne et contemporaine de la Cité de l architecture et du patrimoine ( ), elle a été en charge de la valorisation scientifique et culturelle du label Unesco du Havre ( ). Kenneth Rabin Designer et artiste, Kenneth Rabin est diplômé de la Cranbrook Academy of Art (Michigan, USA). Après une dizaine d années partagées entre la France et les États-Unis, il s installe en Lorraine, à l'unité d'habitation de le Corbusier à Briey-en-Forêt. Membre actif de La Première Rue, il y fonde, puis dirige le Centre d'études pour l'architecture, l'art et le design. En 2000, il crée le studio Kenneth Rabin Design, se spécialisant dans la création d identités visuelles, d expositions et d éditions. Il participe à de nombreux projets de valorisation du patrimoine architectural et culturel (Le Corbusier à Briey, Auguste Perret au Havre, les sites fortifiés de Vauban, les grands ensembles, le patrimoine des industries de luxe avec le Studio Harcourt Paris...). Son travail, en tant qu artiste, a fait l'objet d'expositions personnelles et collectives en France et aux Etats-Unis. Il enseigne à l École de design de Valenciennes et dans le cadre du programme «Paris / New York» de l Université de Columbia. 9

11 Le bureau OMA AMO OMA est l un des principaux bureaux internationaux pour l architecture, l urbanisme et l analyse culturelle. Se consacrant à la conception et à la réalisation d édifices et de schémas directeurs, OMA met l accent sur les formes intelligentes tout en innovant sur les contenus et les usages quotidiens. OMA AMO est dirigé par six partenaires : Rem Koolhaas, Ellen van Loon, Reinier de Graaf, Shohei Shigematsu, Iyad Alsaka et David Gianotten. OMA est présent dans le monde entier grâce à ses bureaux de Rotterdam, New York, Pékin, Hong Kong et Doha. En complément à l activité architecturale d OMA, le laboratoire de recherche et de conseil AMO travaille dans les domaines échappant aux limites traditionnelles de l architecture, notamment les médias, la politique, les technologies, la mode, l art, le commissariat d exposition, l édition et le design. Rem Koolhaas, Partenaire fondateur, OMA Rem Koolhaas (Rotterdam, 1944) a fondé l Office for Metropolitan Architecture (OMA) en 1975 avec Elia et Zoe Zenghelis et Madelon Vriesendorp. Après des études à l Architectural Association of Architecture de Londres, ainsi qu à l Université de Cornell, et à l Institute for Architecture and Urban Studies aux Etats-Unis, Koolhaas écrit New York Délire (en 1978). En 1995, S,M,L,XL résume l œuvre d OMA en un livre de 1200 pages qui aura une grand influence dans le domaine de l édition architecturale. En 2011, le livre Project Japan : Metabolism Talks, une histoire orale par Rem Koolhaas et Hans Ulrich Obrist, a documenté le premier mouvement d avant-garde non Occidental en architecture, et le dernier moment où l architecture fut une affaire publique. En 2014, Koolhaas dirigera la 14ème Exposition Internationale d Architecture de la Biennale de Venise, intitulée «Fundamentals». Il a reçu plusieurs récompenses internationales prestigieuses, dont le Pritzker Prize en l an 2000, et, en 2010, le Lion d or de la Biennale de Venise pour l ensemble de son œuvre. L équipe AMO pour l exposition «Auguste Perret, huit chefs d œuvre!/?»: Rem Koolhaas, Ippolito Pestellini, Alice Grégoire, Paul Cournet, Lucia Venturini, Kenny Kim. 10

12 LE CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL Mettre à l honneur au Palais d Iéna quelques semaines durant Auguste Perret ne se limite pas à rendre hommage au brillant concepteur du lieu où siège le Conseil économique, social et environnemental depuis Ni participer d une glorification post mortem à la hauteur du talent que chacun s accorde désormais à lui reconnaître. Je souhaite que cette exposition dépasse les deux objectifs précédemment cités, pourtant très ambitieux déjà. Elle doit pouvoir nous interroger sur ce qui fonde la modernité et traduit l innovation en progrès. L histoire de la famille Perret, est singulière ; il paraît difficile d imaginer que le parcours personnel des frères soit sans influence sur leur non moins singulière aventure professionnelle. A l origine se trouve une éducation fondée sur le travail, un apprentissage précoce des techniques de construction, une construction intellectuelle forgée à l école des Beaux-arts. A l origine se trouve un contexte économique et historique qui séparait résolument l architecture de la réalisation technique. A l origine se trouve un matériau nouveau, le béton, qui nourrit une vision nouvelle. A moins que ce ne soit l inverse. A moins que les deux soient indissociables. C est une vision ancrée sur de solides convictions qui nourrit le travail d Auguste Perret. Une vision confrontée aux artistes et aux autres architectes de sa génération. Une vision à la fois amendée et confortée au fil des années. L innovation ne peut se concevoir autrement que par la contestation du présent, d un ordre établi, d un système reposant sur ses certitudes et une forme de confort. Ce n est qu appuyée, sur un crédit et des compétences personnelles, sur une ouverture aux autres et au monde, sur une passion pour l aventure collective et la ferme conviction que l avenir est à construire et à imaginer, que cette contestation peut ouvrir la voie du progrès et d un futur acceptable et enviable pour tous. Nos sociétés sont actuellement déboussolées, partagées entre la crainte de voir disparaître un monde ancien et l incertitude d un avenir dans lequel chacun peine à se projeter et trouver une place. Elles ont aujourd hui besoin de retrouver confiance en leurs propres capacités et foi en l avenir. La force de la France à travers son histoire a souvent résidé dans sa créativité. Or aujourd hui notre système par ses normes et son absence de remise en cause stérilise l initiative plus qu il ne l encourage. Cette exposition a vocation à rappeler que l innovation est source de contestation mais surtout d inspiration. Elle trouve donc toute sa place au Palais d Iéna, comme un écho aux débats qui chaque jour au Conseil économique, social et environnemental confrontent des visions et des intérêts différents et participent à l élaboration collective de l avenir de la France. Jean-Paul DELEVOYE Président du Conseil économique, social et environnemental 11

13 Le CESE, 3e assemblée de la République Troisième assemblée de la République française avec l Assemblée nationale et le Sénat, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) est composé de 233 membres et 72 personnalités associées répartis en trois grands pôles représentant les acteurs de la vie économique et du dialogue social ; les acteurs de la vie associative et de la cohésion sociale et territoriale (le handicap, le sport, le monde scientifique et le monde culturel sont intégrés au titre des personnalités qualifiées). Le dernier pôle est constitué, dans la logique du Grenelle de l environnement, de représentants des associations et fondations agissant dans le domaine de la protection de l environnement et du développement durable. Le CESE favorise le dialogue entre les catégories socioprofessionnelles, contribue à l évaluation des politiques publiques entrant dans son champ de compétences, promeut un dialogue constructif avec ses homologues, tant au plan régional, local qu international et contribue à l information des citoyens. Le CESE joue ainsi un rôle essentiel dans la période de mutation économique, sociale et environnementale que nous vivons : celui de lanceur d alerte au niveau institutionnel et d interface entre la société civile et les politiques. Pour répondre à ses missions, le Conseil peut être saisi par le Premier ministre, le président de l Assemblée nationale ou le président du Sénat, voie de pétition ou auto saisine. L engagement du CESE dans le domaine de la culture Les enjeux culturels font partie intégrante des sujets d attention du CESE, et sont traités au sein de l institution par la section de l éducation, de la culture et de la communication. L avis «Une nouvelle dynamique pour les politiques de conservation du patrimoine monumental» (Jean-Jacques Aillagon, 2008) examinait notamment les moyens à mettre en œuvre pour que la culture du patrimoine reste une référence partagée par tous les Français, interrogeait les conditions du renforcement de l efficacité de la protection de nos monuments, et les sources envisageables pour leur assurer des financements plus importants et plus stables. L avis «Pour une politique de développement du spectacle vivant : l éducation artistique et culturelle tout au long de la vie» (Claire Gibault, 24 septembre 2013) formule quatre préconisations majeures pour assurer l accès de chacun à la culture et à la pratique artistique : développer l éducation artistique et culturelle par la pratique artistique tout au long de la vie, pour tous et sur tous les territoires, développer la complémentarité entre les acteurs, dynamiser l éducation populaire comme outil de transformation des territoires et de la société, et former les intervenants : enseignants, artistes, amateurs. Le lancement par la ministre de la Culture et de la Communication de son «grand projet pour l éducation artistique et culturelle», participe d ailleurs de la même prise de conscience de l importance de l éducation artistique et culturelle, non seulement pour la jeunesse mais pour l ensemble des citoyens tout au long de leur vie. Par ailleurs, le siège du CESE accueille depuis plusieurs années des expositions d art contemporain et des manifestations culturelles riches. Ainsi, l exposition «Empreintes urbaines» organisée en juin 2011 avec Sos Racisme réunissait 84 grands artistes internationaux de Street Art. Durant 3 jours, à la croisée des générations et des disciplines les plus novatrices, la tenue de cette exposition au CESE créait un lien au-delà des appartenances sociales, un pont du «Vivre Ensemble». En septembre 2011, le CESE a accueilli l'exposition «Pearls of the North» dédiée à la scène belge, hollandaise et 12

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO Présentation œuvre et artiste : Le musée Guggenheim de Bilbao (Espagne) est un musée d art moderne et contemporain. Comme son frère de New York, bâti sur les plans de Frank Lloyd

Plus en détail

étudié pour les étudiants!

étudié pour les étudiants! étudié pour les étudiants! Réussir, c est une question de volonté, c est aussi être accompagné. Un concept étudié pour les étudiants On ne réussit jamais par hasard. Qu il s agisse de ses études ou de

Plus en détail

Paris, ville mondiale

Paris, ville mondiale Première S, géographie LMA, 2011-2012 Thème 4 La France et l Europe dans le monde Question 2 La France dans la mondialisation Paris, ville mondiale Cours 3 I Un rayonnement planétaire 1. Une mégapole de

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Par Bernard Chevallier Collection «Regards» > La résurrection en images du palais incendié en 1870 > Les superbes clichés du reportage photographique

Plus en détail

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT 1 organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MECENAT DOSSIER MÉCÉNAT Sommaire Saumur, capitale de l équitation p. 3 Le Comité Equestre de Saumur p. 3, Salon international de Saumur p. 4 Les enjeux

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Hôtel de Caumont. Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT

Hôtel de Caumont. Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT Hôtel de Caumont Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT Ouverture printemps 2015 Un nouveau centre d art au cœur du patrimoine aixois Aix-en-Provence, capitale culturelle de la Provence au rayonnement

Plus en détail

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre MUSÉE fondation pour le rayonnement du DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR Le Musée de Montmartre Le Musée de Montmartre en quelques

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble.

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les subsistances Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les Subsistances Laboratoire international de création artistique Cirque / Théâtre / Danse / Musique 04 78 39 10 02

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

«LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER»

«LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER» 28/04/15 1 «LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER» Le 6 novembre 2014, le Président de la République a officiellement annoncé la candidature de la France à l organisation

Plus en détail

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey Dans l intimité d un écrivain, place des Vosges Ouvrant sur l un des plus beaux sites parisiens, la Place des Vosges, le Maison de Victor Hugo a pour mission de maintenir vivante la mémoire de ce génie,

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Agence du patrimoine immatériel de l État

Agence du patrimoine immatériel de l État Agence du patrimoine immatériel de l État Les richesses de l immatériel sont les clés de la croissance future Rapport de la commission de l économie de l immatériel 2006 Le mot du directeur général L APIE

Plus en détail

Un lieu d exception pour vos événements

Un lieu d exception pour vos événements Un lieu d exception pour vos événements Au cœur de Paris, dans un cadre hors du commun, le Jeu de Paume vous accueille pour organiser, en dehors des horaires d'ouverture au public, vos petits déjeuners,

Plus en détail

Étudier l histoire des arts

Étudier l histoire des arts Étudier l histoire des arts Une option de détermination en seconde Puis soit une option de spécialité en filière littéraire Soit une option facultative dans toutes les autres filières. Au lycée Fulbert

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR VOISINS LATINS

TOUT SAVOIR SUR VOISINS LATINS TOUT SAVOIR SUR VOISINS LATINS Mai 2014 L association p.2 Le projet «Voisins Latins» p.5 1 Qu est-ce que l association Vivre le Quartier Latin? LA GENESE Lorsque Johanna et Quentin, des amoureux du Quartier

Plus en détail

Partenaires Titre du périodique Edition/années parution Cote NUM Années numérisées Thèmes

Partenaires Titre du périodique Edition/années parution Cote NUM Années numérisées Thèmes APPEL À INITIATIVES 2011-2012 «NUMERISATION CONCERTEE EN ARTS» Périodiques en arts numérisés par les partenaires de la BnF ( et pôles associés) accessibles dans Gallica prochainement Pour une aide à la

Plus en détail

Le patrimoine architectural parisien

Le patrimoine architectural parisien Le patrimoine architectural parisien Une notion évolutive et ouverte Base de données en ligne :www. 360.com (plus de 100 monuments parisiens présentés sous la forme de photos panoramiquesapplicationqtvrjava)

Plus en détail

MASTER (M2) MENTION SCIENCE POLITIQUE - SPÉCIALITÉ SOCIOLOGIE POLITIQUE DES REPRÉSENTATIONS" ET "EXPERTISES CULTURELLES"

MASTER (M2) MENTION SCIENCE POLITIQUE - SPÉCIALITÉ SOCIOLOGIE POLITIQUE DES REPRÉSENTATIONS ET EXPERTISES CULTURELLES MASTER (M2) MENTION SCIENCE POLITIQUE - SPÉCIALITÉ SOCIOLOGIE POLITIQUE DES REPRÉSENTATIONS" ET "EXPERTISES CULTURELLES" RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine :, Objectifs Voie

Plus en détail

ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA

ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA est un architecte français, mécène urbain et curateur-collectionneur œuvrant à la RECONNAISSANCE DE L ART DU GRAFFITI. L atelier de Boulogne Billancourt appelé «La Ruche du Tag»

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - MARS 2015 DU 4 AU 26 AVRIL 2015 MÉDIATHÈQUE ST VAAST HÔTEL DE GUÎNES ARRAS

DOSSIER DE PRESSE - MARS 2015 DU 4 AU 26 AVRIL 2015 MÉDIATHÈQUE ST VAAST HÔTEL DE GUÎNES ARRAS DOSSIER DE PRESSE - MARS 2015 DU 4 AU 26 AVRIL 2015 MÉDIATHÈQUE ST VAAST HÔTEL DE GUÎNES ARRAS «TOUT AU MONDE EXISTE POUR ABOUTIR À UN LIVRE.» Mallarmé 20 ANS que Livres à Voir revendique son engagement

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LA CULTURE AUTREMENT. Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ LA CULTURE AUTREMENT. Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Télé-Québec lance une plateforme culturelle sur le Web La Fabrique culturelle : le seul espace public collectif dédié à la culture au Québec 11 mars 2014 Montréal La

Plus en détail

LIVRE BLANC C-E-A / Commissaires d exposition associés

LIVRE BLANC C-E-A / Commissaires d exposition associés LIVRE BLANC C-E-A / Commissaires d exposition associés octobre 2013 I. Pourquoi une association de commissaires d exposition? L association C-E-A / Commissaires d exposition associés est née en 2007 du

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

Un nouvel art de vivre est né!

Un nouvel art de vivre est né! Actu F. Sur Cour MDM116fzdéf0107.qxd:Pêle Mêle MdM65 01/07/15 02:46 Page52 ACTUS IOUVERTURE CONCEPT-STORE Un nouvel art de vivre est né! LE 28 MAI DERNIER, A ÉTÉ INAUGURÉ LE NOUVEAU CONCEPT-STORE DE FENÊTRE

Plus en détail

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones)

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones) 27 au 30 mai 2015 1 UN ÉVÉNEMENT MAJEUR DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES, DES INSTITUTIONS DU SECTEUR PUBLIC ET DES COLLECTIVITES LOCALES UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Partenaires fondateurs

Partenaires fondateurs Partenaires fondateurs Elisabeth Le Masson Déléguée Tourisme elisabeth.le-masson@adp.fr Bertrand de Frémont Manager Innovation bertrand.de-fremont@adp.fr Aéroports de Paris détient et exploite les trois

Plus en détail

Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection

Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection mercredi 3 juin 2015 à 19h Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection exposition Vendredi 29 mai de 10 à 19 heures Samedi 30 mai de 11 à 19 heures Lundi 1er juin de 10 à 19 heures Mardi 2 juin de 10

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires»

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» é Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» >Un ouvrage conçu en collaboration avec l IRAG (Institut pour la recherche d applications gravées),

Plus en détail

Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain. présente. vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR)

Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain. présente. vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR) Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain présente vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR) Paysage galactique à l aérosol, 2014, Belgrade (RS). Photographie

Plus en détail

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

Les fonds photos, affiches, plans, la collection d objets.

Les fonds photos, affiches, plans, la collection d objets. C1 COMM/CII/ARC/HIS Service des Archives historiques Les fonds photos, affiches, plans, la collection d objets. Droits photographiques réservés 18/06/2015 LES FONDS PHOTOGRAPHIQUES Des cartes postales

Plus en détail

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise L Oréal Fondation d entreprise Bourse de recherche sur l art de l être et du paraître 2011-2012 Date limite de dépôt de dossier de candidature : le 30 mars 2011 Pour toutes informations complémentaires

Plus en détail

LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE

LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE UN ACTEUR CULTUREL IMPORTANT SUR VOTRE TERRITOIRE, UN PARTENAIRE POUR LES ENTREPRISES, DES ESPACES CONVIVIAUX À LOUER, DES SOIRÉES SPECTACLES LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE CONTACTS

Plus en détail

EXPERTS NATIONAUX. Tél. 01.40.20.50.61. Département des antiquités grecques, étrusques et romaines : M. Alain PASQUIER

EXPERTS NATIONAUX. Tél. 01.40.20.50.61. Département des antiquités grecques, étrusques et romaines : M. Alain PASQUIER EXPERTS NATIONAUX I - Chefs des 14 départements patrimoniaux : 1) musée du Louvre : Palais du Louvre 34, quai du Louvre 75058 PARIS CEDEX 01 Standard général : 01.40.20.50.50 Département des antiquités

Plus en détail

RENCONTRE PRESSE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES

RENCONTRE PRESSE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES Casablanca, le 29 mai 2013, Fière de ses racines marocaines, Forte de son appartenance à un grand groupe bancaire international. C est en 1913 que la

Plus en détail

La VitraHaus Jacques Herzog & Pierre de Meuron, 2010

La VitraHaus Jacques Herzog & Pierre de Meuron, 2010 La VitraHaus Jacques Herzog & Pierre de Meuron, 2010 En 2004, Vitra lance une collection Home, qui se compose aussi bien de classiques du design, de rééditions que de produits de créateurs contemporains.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE Sommaire La légende ASSE Page 3 Le Musée en chiffres Page 4 Le Musée en bref Page 4 7 salles d exposition Pages 5 et 6 Conseil général de la Loire Page 7 Saint-Étienne

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

Exposition du Prix Européen d Architecture Philippe Rotthier 2011

Exposition du Prix Européen d Architecture Philippe Rotthier 2011 Exposition du Prix Européen d Architecture Philippe Rotthier 2011 «Le Temps des Réhabilitations» Fondé en 1982 par l architecte Philippe Rotthier, ce prix d architecture triennal récompense des oeuvres

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT A P R O P O S Art Contemporain & Antiquité à Villefranche-Sur-Mer du 3 au 6 septembre 2015 V i l l e f r a n c h e - s u r - Me r a toujours été une commune tournée vers la culture.

Plus en détail

PROPOSITION DE VERSION DEFINITIVE Révisée sous les auspices du Comité scientifique ICOMOS sur l interprétation et la présentation

PROPOSITION DE VERSION DEFINITIVE Révisée sous les auspices du Comité scientifique ICOMOS sur l interprétation et la présentation Charte ICOMOS Pour l interprétation et la présentation des sites culturels patrimoniaux PROPOSITION DE VERSION DEFINITIVE Révisée sous les auspices du Comité scientifique ICOMOS sur l interprétation et

Plus en détail

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique PHIL@POSTE Communiqué de Presse Février 2015 35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique DU JEUDI 19 MARS AU SAMEDI 21 MARS 2015 Espace Champerret Hall C 6 rue Jean Ostreicher, 75017

Plus en détail

Les écrits du numérique # 2

Les écrits du numérique # 2 Alphabetville Les écrits du numérique # 2 Alphabetville 41 rue Jobin 13003 Marseille 0495049623 alphabetville@orange.fr / www.orange.fr Les écrits du numérique #2 Création, écriture, édition numériques

Plus en détail

On vit la nature, on pense la culture

On vit la nature, on pense la culture On vit la nature, on pense la culture Nature et culture à Saint Bruno de Montarville : un branding à explorer Mémoire présenté dans le cadre la consultation citoyenne sur l élaboration de la vision stratégique

Plus en détail

Étude publique sur Montréal, métropole culturelle

Étude publique sur Montréal, métropole culturelle Étude publique sur Montréal, métropole culturelle Présentation de Jean-Robert Choquet Directeur Direction du développement culturel Service du développement culturel, de la qualité du milieu de vie et

Plus en détail

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen «Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, présentée par Frédéric LESUR, Supélec 92 Illustrations

Plus en détail

le portail de la culture 5 000 sites internet, 10 000 manifestations, 1 000 musées à découvrir...

le portail de la culture 5 000 sites internet, 10 000 manifestations, 1 000 musées à découvrir... le portail de la culture 5 000 sites internet, 10 000 manifestations, 1 000 musées à découvrir... Edito de Jean-Jacques Aillagon, ministre de la culture et de la communication Le portail culture.fr concrétise

Plus en détail

Alain Fleischer NOTICE BIOGRAPHIQUE. Alain Fleischer est né en 1944 à Paris.

Alain Fleischer NOTICE BIOGRAPHIQUE. Alain Fleischer est né en 1944 à Paris. Alain Fleischer NOTICE BIOGRAPHIQUE Alain Fleischer est né en 1944 à Paris. Après des études de lettres, linguistique, sémiologie et anthropologie à la Sorbonne et à l'école des Hautes Études en Sciences

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT 3-4 - 5-6 septembre 2015 A P R O P O S 5 ème Salon d Art Contemporain à Villefranche-Sur-Mer du 3 au 6 septembre 2015 Après le succès des précédentes éditions du salon d art contemporain,

Plus en détail

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Sommaire Edito Présentation du Welcome City Lab Le Welcome City Lab: les chiffres Paris&CO La nouvelle promotion de startups L état rentre

Plus en détail

Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine

Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine 1. Présentation d HF Née en novembre 2009 à l initiative de femmes et d hommes travaillant dans le domaine du spectacle, de la

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

EXCLUSIVEMENT ART CONTEMPORAIN CLEIN D OEIL AU DESSIN PROMOTION DES ARTISTES CARIBÉENS SOUTIEN À LA JEUNE CRÉATION REGARD INTERNATIONAL

EXCLUSIVEMENT ART CONTEMPORAIN CLEIN D OEIL AU DESSIN PROMOTION DES ARTISTES CARIBÉENS SOUTIEN À LA JEUNE CRÉATION REGARD INTERNATIONAL EXCLUSIVEMENT ART CONTEMPORAIN CLEIN D OEIL AU DESSIN PROMOTION DES ARTISTES CARIBÉENS SOUTIEN À LA JEUNE CRÉATION REGARD INTERNATIONAL Contact Presse Olivia Breleur Tel +33 (0) 6 14 80 42 00 olivia@maellegalerie.com

Plus en détail

19 e édition du Salon Museum Expressions 22 et 23 janvier 2014 Paris Porte de Versailles

19 e édition du Salon Museum Expressions 22 et 23 janvier 2014 Paris Porte de Versailles 19 e édition du Salon Museum Expressions 22 et 23 janvier 2014 Paris Porte de Versailles Un salon Reconnu depuis plus de 18ans comme l unique salon professionnel dédié aux produits dérivés culturels, Face

Plus en détail

Master classe 29 janvier 2013 (14h-17h)

Master classe 29 janvier 2013 (14h-17h) Master classe 29 janvier 2013 (14h-17h) L innovation est-elle possible dans les musées? En 2009, un excellent expert américain, posa à l auguste Smithsonian une question provocante : «Les musées sont-ils

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS 1 PANTHÉON-SORBONNE CENTRE SAINT-CHARLES MASTER MULTIMÉDIA INTERACTIF 47, RUE DES BERGERS 75015 PARIS

UNIVERSITÉ PARIS 1 PANTHÉON-SORBONNE CENTRE SAINT-CHARLES MASTER MULTIMÉDIA INTERACTIF 47, RUE DES BERGERS 75015 PARIS UNIVERSITÉ PARIS 1 PANTHÉON-SORBONNE CENTRE SAINT-CHARLES MASTER MULTIMÉDIA INTERACTIF 47, RUE DES BERGERS 75015 PARIS 1 SOMMAIRE FORMATION 03 presentation 04 programme 05 enseignants 08 ÉTUDIANTS 10 les

Plus en détail

GALERIE BASIA EMBIRICOS ET GALERIE DU 10. «Illusion» ou l endroit du décor par Daniel Aron

GALERIE BASIA EMBIRICOS ET GALERIE DU 10. «Illusion» ou l endroit du décor par Daniel Aron GALERIE BASIA EMBIRICOS ET GALERIE DU 10 «Illusion» ou l endroit du décor par Daniel Aron «Illusion» tel est le nom de ce voyage à travers le monde qu a mené le photographe pendant deux ans pour nous rapporter

Plus en détail

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE 209 DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE Pierre Caspard Service d Histoire de l Éducation, France. En février 2013, Antoine Prost a reçu des mains du ministre de l Éducation nationale français,

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA COMMUNIQUE DE PRESSE Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA Saint-Denis, mardi 22 septembre 2015 Philippe Yvin, président du directoire

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande Culture Politique : Arts plastiques et visuels : aide aux artistes professionnels ou en voie de professionnalisation pour la création et la diffusion de leurs oeuvres Type de subvention : Fonctionnement

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES CHAIRE ESSEC-AVENTIS ÉTHIQUE & BIOTECHNOLOGIES Dans un marché comme celui du médicament où les clients sont d abord des patients, les biotechnologies sont appelées à répondre à un double défi, à la fois

Plus en détail

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites»

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Etudier le patrimoine urbain et architectural avec des élèves du secondaire, en relation avec les ressources de la CAPA 1. Sensibiliser

Plus en détail

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel.

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. Sommaire 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. 3. relaxnews : une entreprise qui se développe, recrute,

Plus en détail

Agence Véronique Lopez Relations Presse - Conseils en Communication

Agence Véronique Lopez Relations Presse - Conseils en Communication Agence Véronique Lopez Relations Presse - Conseils en Communication PRÉSENTATION DE L AGENCE VÉRONIQUE LOPEZ 2015 contact : contact@agencelopez.com Sommaire Page 3 Une agence à taille humaine Page 6 Résultats

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN

SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN Design document Tuning 2.1 Introduction au sujet 2.2 Profils de diplômes 2.3 Acquis de l'apprentissage et compétences - descripteurs de niveau 2.4 Processus de consultation

Plus en détail

Ambassador s Activities

Ambassador s Activities Ambassador s Activities 2013 Distributor: French Embassy in the UK - Press and Communications Services - 58 Knightsbridge, SW1X 7JT London E-Mail: press@ambafrance-uk.org Web: Intervention de SEM Bernard

Plus en détail

OUVERTURE DU CONCOURS 2014

OUVERTURE DU CONCOURS 2014 OUVERTURE DU CONCOURS COMMUNIQUÉ DE PRESSE www.andam.fr Présidée par Pierre Bergé, l ANDAM s attache à fédérer FONDÉE EN 1989 PAR NATHALIE DUFOUR et coordonner tous les acteurs du monde de la mode, tant

Plus en détail

7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com

7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com 7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com Notre approche Riofluo, studio de création visuelle et d événementiel artistique, spécialisé en Street Art, développe une démarche

Plus en détail

MARSEILLE-PROVENCE 2013 une année CAPITALE!

MARSEILLE-PROVENCE 2013 une année CAPITALE! MARSEILLE-PROVENCE 2013 une année CAPITALE! Sommaire 1. Capitale Européenne de la Culture, un événement d envergure internationale 2. Que se passera t-il en 2013? 3. Quelles perspectives pour les entreprises?

Plus en détail

CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN

CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN Centre européen de sensibilisation et d éducation aux risques Le contexte français Toujours trop de victimes Chaque année en France, 11 millions d accidents de la vie courante

Plus en détail

laurent_geneix > reportages textes & images > conception-rédaction > synthèses documentaires

laurent_geneix > reportages textes & images > conception-rédaction > synthèses documentaires laurent_geneix > reportages textes & images > conception-rédaction > synthèses documentaires > articles généralistes et chroniques (spécialisations : patrimoine, culture, musique, énergie, environnement,

Plus en détail

Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014

Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014 Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014 Mesures de suivi Envisager l aspect culturel dans le processus décisionnel et les projets municipaux. (Exemples : lorsqu on remplacera

Plus en détail

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés!

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés! Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres déjà plantés! Objectif atteint : 50 millions d arbres plantés dans 27 pays La Fondation Yves Rocher, née il y a 25 ans d une volonté

Plus en détail

Contact presse : Émilie LEDUC Attachée de presse du Conseil général d Indre-et-Loire Tél. : 06 88 60 78 74 / 02 47 31 43 21 eleduc@cg37.

Contact presse : Émilie LEDUC Attachée de presse du Conseil général d Indre-et-Loire Tél. : 06 88 60 78 74 / 02 47 31 43 21 eleduc@cg37. Contact presse : Émilie LEDUC Attachée de presse du Conseil général d Indre-et-Loire Tél. : 06 88 60 78 74 / 02 47 31 43 21 eleduc@cg37.fr La forteresse royale de Chinon, propriété du Conseil général d

Plus en détail

EXPLODING YOUR IDEA! DESTINATION EXPO MILANO 2015 [FAITES EXPLOSER VOTRE IDÉE! DESTINATION EXPO MILANO 2015]

EXPLODING YOUR IDEA! DESTINATION EXPO MILANO 2015 [FAITES EXPLOSER VOTRE IDÉE! DESTINATION EXPO MILANO 2015] EXPLODING YOUR IDEA! DESTINATION EXPO MILANO 2015 [FAITES EXPLOSER VOTRE IDÉE! DESTINATION EXPO MILANO 2015] DEUXIÈME CONCOURS INTERNATIONAL D IDÉES POUR LE DÉVELOPPEMENT DU PROGRAMME CULTUREL DU PAVILLON

Plus en détail

Jérôme Devimes Never been to Tahiti

Jérôme Devimes Never been to Tahiti Jérôme Devimes Never been to Tahiti Exposition présentée du 09 mai au 07 juin 2015 Le Radar, Espace d art actuel Vernissage le samedi 9 mai 2015 à 14h30 au Radar Jérôme Devimes, Never been to Tahiti, Omaha

Plus en détail

24 heures. dans la vie d Orrick Rambaud Martel

24 heures. dans la vie d Orrick Rambaud Martel 24 heures dans la vie d Orrick Rambaud Martel Fusions & acquisitions Droit boursier Financements Droit bancaire Marchés de capitaux Titrisation Capital investissement LBO Capital risque Contentieux Arbitrage

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Dossier de présentation Lundi 23 mars Salle du Conseil GRAND LYON Contacts Sophie DUBOUX - Solid Arté Géraldine DALLAIRE ADECC 04 72 07 70 24 Entrepreneur.culturel@gmail.com www.journee-entrepreneur-culturel.fr

Plus en détail

Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement

Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement Marne-la-Vallée, puissant pôle d'attraction 40 ans d aménagement novateur : territoire d expérimentation et véritable précurseur

Plus en détail

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion Contact : Valérie hasson-benillouche +33 6 09 66 76 76 - valerie@galeriecharlot.com Formation Caroline Deloffre Photographe 1998-97 Ecole des Gobelins - Paris Section photographie 1996 Maîtrise d histoire

Plus en détail

LANCEMENT DU SITE INTERNET WWW.PATRIMOINE-LYON.ORG LYON AU PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO

LANCEMENT DU SITE INTERNET WWW.PATRIMOINE-LYON.ORG LYON AU PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO 14/06/2013 LANCEMENT DU SITE INTERNET WWW.PATRIMOINE-LYON.ORG LYON AU PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO Bienvenue sur le premier site Internet exclusivement développé sur le secteur de la ville de Lyon inscrit

Plus en détail

BREST LILLE LYON NICE ROUEN

BREST LILLE LYON NICE ROUEN BORDE BREST AUX IS D PAR GRAN BLE GRENO LILLE LYON EILLE MARS ER PELLI T N O M ES NANT NICE ES RENN ROUEN BOURG STRAS USE TOULO COMMUNIQUÉ DE PRESSE SIMI 2014 L immobilier de bureaux et l attractivité

Plus en détail

DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DES PARTENARIATS DOSSIER DE PRESSE E-GUIDEZ VOUS! LA NOUVELLE APPLICATION DU CENTRE POMPIDOU

DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DES PARTENARIATS DOSSIER DE PRESSE E-GUIDEZ VOUS! LA NOUVELLE APPLICATION DU CENTRE POMPIDOU DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DES PARTENARIATS DOSSIER DE PRESSE E-GUIDEZ VOUS! LA NOUVELLE APPLICATION DU CENTRE POMPIDOU LA NOUVELLE APPLICATION DU CENTRE POMPIDOU 1 er avril 2015 SOMMAIRE direction

Plus en détail

AGENDA DES PRINCIPALES ACTIONS DE l INSTITUT FRANÇAIS DE SAINT-PETERSBOURG /// Septembre novembre 2012

AGENDA DES PRINCIPALES ACTIONS DE l INSTITUT FRANÇAIS DE SAINT-PETERSBOURG /// Septembre novembre 2012 DATE LIEU INTITULE ET DESCRIPTIF DU PROJET ORGANISATEURS COMMENTAIRES 10 Saint- Deux rencontres avec l écrivraine Marie Darrieussecq à la bibliothèque Maiakovski et à, Bibliothèque -11/09 Maiakovski 10/09

Plus en détail

LIGHTING CREATION. Pierre-Philippe GARDE. Photo : Gilles Di Nallo - Kaory Studio

LIGHTING CREATION. Pierre-Philippe GARDE. Photo : Gilles Di Nallo - Kaory Studio PRÉSENTATION COBALT Photo : Gilles Di Nallo - Kaory Studio LIGHTING CREATION Selon la direction, l angle, l intensité et les propriétés de couleurs, la lumière détermine directement notre perception des

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration

le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration HISTORIQUE DU BÂTIMENT Robert II, dit Le Pieux (972-1031), fils et successeur de Hugues Capet, bâtit le premier en

Plus en détail