La scolarisation des élèves en situation de handicap souffrant de troubles spécifiques des apprentissages sévères

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La scolarisation des élèves en situation de handicap souffrant de troubles spécifiques des apprentissages sévères"

Transcription

1 La scolarisation des élèves en situation de handicap souffrant de troubles spécifiques des apprentissages sévères (élèves reconnus handicapés par la MDPH) 2010 ASH 04 1

2 Le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) projet élaboré par la Maison Départementale D des Personnes handicapées (MDPH) 2010 ASH 04 2

3 1. A qui s adresses adresse-t-il? Le P.P.S. s adresse aux élèves reconnus handicapés s par la MDPH 2. A quoi sert-il? Le PPS définit d les modalités s de déroulement d de la scolarité et les actions pédagogiques, p psychologiques, éducatives, sociales, médicales m et paramédicales répondant r aux besoins particuliers des élèves présentant un handicap. Remarque: Le PPS s impose s aux différents partenaires (établissement scolaire, service de soins ) 2010 ASH 04 3

4 3. Comment est-il élaboré? Un PPS ne peut être élaboré que si, préalablement, l él élève a été reconnu handicapé par la MDPH La famille sollicite l él élaboration d un d P.P.S auprès s de la MDPH à l issue d une d équipe éducative au cours de laquelle auront été abordées les besoins spécifiques de l élève, en lien avec son handicap. Le PPS est élaboré par l él équipe pluridisciplinaire (EPE) de la MDPH, avec l aide l : de documents écrits rédigr digés s par les différents partenaires (enseignants, psychologue scolaire, médecin) des parents qui sont invités à assister à l EPE Le PPS doit être ensuite validé par la Commission des Droits et de L Autonomie L (CDA) de la MDPH ASH 04 4

5 4. Qui assure la mise en œuvre et le suivi du PPS? C est l enseignant l référent r rent. Il réunit, r anime les Equipes de Suivi de Scolarisation (ESS) et en rédige r le compte-rendu. Il assure le lien entre l ESS l et l él équipe pluridisciplinaire d éd évaluation (EPE) de la MDPH à qui il transmet tout document relatif aux compétences et besoins en situation scolaire de l él élève ASH 04 5

6 Le principe de l él établissement de référencer rence 2010 ASH 04 6

7 a. Extrait de la loi du 11 février2005f «Tout enfant, tout adolescent présentant un handicap est inscrit dans l él école ou l établissement le plus proche de son domicile, qui constitue son établissement de référence. rence.» Eventuellement,, l él élève peut disposer d aides pour l aider l à poursuivre sa scolarité dans les meilleurs conditions possibles : Ex : aide matérielle (ordinateur pour un élève dyslexique) 2010 ASH 04 7

8 Mais si le handicap le nécessite, il peut être dérogé au principe de scolarisation en milieu ordinaire Le parcours de formation de l élève s effectue en priorité en milieu scolaire ordinaire dans son établissement de référence, mais peut se dérouler un autre établissement si l élève doit bénéficier d un dispositif adapté ASH 04 8

9 La scolarisation des élèves souffrant de troubles spécifiques des apprentissages sévères dans un dispositif collectif d intégration dans le second degré: dispositif dys (UPI dys) ) en collège 2010 ASH 04 9

10 Critères res d orientationd dans les dispositifs UPI «dys» dans le département d du 04 (un dispositif au collège de Volx un dispositif au collège de Sisteron) chaque dispositif peut accueillir jusqu à 15 élèves. Âge des élèves : 12 à 16 ans 2010 ASH 04 10

11 ASPECT THERAPEUTIQUE : L élève doit être reconnu «dys.. sévères» et avoir été bilanté par un centre de référence. r rence. L élève doit bénéficier b de soins effectifs inhérents à sa pathologie. L élève ne doit pas avoir de troubles associés à sa pathologie «dys» (retard mental, troubles importants du comportement ) EFFICIENCE INTELLECTUELLE : L élève, après évaluation psychologique, doit être reconnu comme n én étant pas déficient d intellectuel. OBJECTIFS DE FORMATION : Accéder aux apprentissages du collège avec un étayage au plus près s des difficultés s de l enfant. l 2010 ASH 04 11

12 OBJECTIFS POUR L EQUIPE L PEDAGOGIQUE : Travail auprès s des familles pour la prise de conscience des difficultés s de l él élève pour l accompagnement l éducatif Travail avec les partenaires extérieurs Travail avec l él équipe de professeurs du collège pour adapter les apprentissages de façon efficace. CRITERES GEOGRAPHIQUES : Habiter dans un périmp rimètre raisonnable autour du collège Les transports peuvent être assurés s par les parents (avec un dédommagement d dommagement du Conseil Général) G ou par les transports en commun (remboursement des frais) 2010 ASH 04 12

Les différentes modalités de scolarisation des élèves handicapés 2013 ASH 06 1

Les différentes modalités de scolarisation des élèves handicapés 2013 ASH 06 1 Les différentes modalités de scolarisation des élèves handicapés 2013 ASH 06 1 Le principe de l établissement de référence a. Extrait de la loi du 11 février2005 «Tout enfant, tout adolescent présentant

Plus en détail

CONSTRUIRE LA SCOLARISATION des ELEVES HANDICAPES Famille Ecole / Collège / Lycée MDPH

CONSTRUIRE LA SCOLARISATION des ELEVES HANDICAPES Famille Ecole / Collège / Lycée MDPH CONSTRUIRE LA SCOLARISATION des ELEVES HANDICAPES Famille Ecole / Collège / Lycée MDPH scolarisation PAI observation Équipe Éducative non demande à la famille de saisir la MDPH handicap léger oui PAI MDPH

Plus en détail

Le projet personnalisé de scolarisation

Le projet personnalisé de scolarisation Le projet personnalisé de scolarisation Présentation d un outil d aide à l élaboration du PPS Commission régionale Handicap & Scolarité 13 mai 2011 CREAI Rhône-Alpes 2011 Le PPS : mode d emploi Présentation

Plus en détail

Véronique JUNG CPC ASH Angers - septembre 2015

Véronique JUNG CPC ASH Angers - septembre 2015 DE L INSTRUCTION OBLIGATOIRE À L ECOLE POUR TOUS Partie 2 Formation d'adaptation à l emploi des Auxiliaires de Vie Scolaire Véronique JUNG CPC ASH Angers - septembre 2015 DE L INSTRUCTION OBLIGATOIRE À

Plus en détail

dossier de presse par Claude BOURDELLE, vice- président du Conseil général, président de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH)

dossier de presse par Claude BOURDELLE, vice- président du Conseil général, président de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) m a r d i 1 4 m a i 2 0 1 3 dossier de presse Signature de la convention relative à la scolarisation des élèves handicapés par Claude BOURDELLE, vice- président du Conseil général, président de la maison

Plus en détail

PARCOURS de SCOLARISATION. DE L ELEVE en SITUATION de HANDICAP

PARCOURS de SCOLARISATION. DE L ELEVE en SITUATION de HANDICAP PARCOURS de SCOLARISATION DE L ELEVE en SITUATION de HANDICAP PETIT GUIDE PRATIQUE UN PRINCIPE DE BASE «Tout enfant ou adolescent soumis à l'obligation scolaire et présentant un handicap ou un trouble

Plus en détail

TROUBLES DES APPRENTISSAGES OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE PLAN LES RESSOURCES HUMAINES

TROUBLES DES APPRENTISSAGES OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE PLAN LES RESSOURCES HUMAINES TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91 OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE Repérage -diagnostic suivi

Plus en détail

Le suivi de l élève en dispositif ULIS

Le suivi de l élève en dispositif ULIS Le suivi de l élève en dispositif ULIS Deux modes de suivi Deux modes de suivi Un suivi institutionnel Un suivi de proximité Les procédures L enseignant coordonnateur de l ulis ESS Les procédures Les procédures

Plus en détail

L aide humaine aux élèves handicapés Nouvelles dispositions. Samedi 26 janvier 2013

L aide humaine aux élèves handicapés Nouvelles dispositions. Samedi 26 janvier 2013 L aide humaine aux élèves handicapés Nouvelles dispositions Samedi 26 janvier 2013 Programme 1. Le décret du 23 juillet 2012 2. Définitions : l ESS, le PPS, le PAI, 3. Le guide d évaluation : le GEVA Sco

Plus en détail

Accueil et scolarisation des enfants «DYS» dans l Académie de Caen 4 juin 2014

Accueil et scolarisation des enfants «DYS» dans l Académie de Caen 4 juin 2014 Accueil et scolarisation des enfants «DYS» dans l Académie de Caen 4 juin 2014 Thierry Potdevin Conseiller du Recteur pour l ASH Repérer, accompagner, contribuer à la réussite scolaire 1. Du repérage au

Plus en détail

UE4 / EC2 (La diversité au sein du groupe classe.) TD4 Scolariser un élève à besoins éducatifs particuliers. Enseigner à des élèves handicapés.

UE4 / EC2 (La diversité au sein du groupe classe.) TD4 Scolariser un élève à besoins éducatifs particuliers. Enseigner à des élèves handicapés. G. Serre / UE4 / EC2 (La diversité au sein du groupe classe.) TD4 Scolariser un élève à besoins éducatifs particuliers. Enseigner à des élèves handicapés. M. Vinais Responsable pédagogique des formations

Plus en détail

7ème journée des DYS 21 01/10/2016

7ème journée des DYS 21 01/10/2016 7ème journée des DYS 21 01/10/2016 Les démarches d aide à la scolarité pour les enfants en difficultés Sabine de Meester Ressource ASH Académie de DIJON www.ac-dijon.fr Contexte institutionnel : l école

Plus en détail

TROUBLES DES APPRENTISSAGES. Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91

TROUBLES DES APPRENTISSAGES. Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91 TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91 OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE Repérage -diagnostic suivi

Plus en détail

Le PAP. Plan d Accompagnement Personnalisé. Isabelle Ducos-Filippi Professeure Ressource TSLA

Le PAP. Plan d Accompagnement Personnalisé. Isabelle Ducos-Filippi Professeure Ressource TSLA Le PAP Plan d Accompagnement Personnalisé 2016 Isabelle Ducos-Filippi Professeure Ressource TSLA Un professeur formateur Un pôle ressource départemental Des formations Isabelle Ducos-Filippi, Professeure

Plus en détail

20 ème journée médicale de Pomponiana Olbia Vendredi 17 juin La scolarisation des enfants handicapés

20 ème journée médicale de Pomponiana Olbia Vendredi 17 juin La scolarisation des enfants handicapés 20 ème journée médicale de Pomponiana Olbia Vendredi 17 juin 2011 La scolarisation des enfants handicapés 1 La loi du 11 février 2005 «pour l égalité des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Les MDPH en Rhône-Alpes Réseaux et Partenariats. CREAI Rhône-Alpes Séminaire R4P des 23 et 24 avril 2009 Lyon

Les MDPH en Rhône-Alpes Réseaux et Partenariats. CREAI Rhône-Alpes Séminaire R4P des 23 et 24 avril 2009 Lyon Les MDPH en Rhône-Alpes Réseaux et Partenariats 1 La Maison Départementale D des Personnes Handicapées 2 Le dispositif MDPH CNSA MDPH Département État ( DRASS, DDASS,DDTEFP) assurance maladie CAF Équipe

Plus en détail

TROUBLES DES APPRENTISSAGES OBJECTIF. Prendre en compte les besoins spécifiques pour une optimisation de la scolarité PLAN LES RESSOURCES HUMAINES

TROUBLES DES APPRENTISSAGES OBJECTIF. Prendre en compte les besoins spécifiques pour une optimisation de la scolarité PLAN LES RESSOURCES HUMAINES TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91 OBJECTIF Prendre en compte les besoins spécifiques pour une optimisation de la scolarité Repérage -diagnostic suivi

Plus en détail

La loi du 11 février Et ses conséquences sur l école

La loi du 11 février Et ses conséquences sur l école La loi du 11 février 2005 Et ses conséquences sur l école Le handicap, une réalité 15.000 enfants naissent avec une déficience chaque année, soit 2% des naissances. Les déficiences sévères touchent notamment

Plus en détail

LE PROJET PERSONNALISÉ DE SCOLARISATION. Le P.P.S Réalisation et mise en oeuvre La place et le rôle des acteurs

LE PROJET PERSONNALISÉ DE SCOLARISATION. Le P.P.S Réalisation et mise en oeuvre La place et le rôle des acteurs LE PROJET PERSONNALISÉ DE SCOLARISATION Le P.P.S Réalisation et mise en oeuvre La place et le rôle des acteurs 1 La loi du 11 février 2005 "Constitue un handicap au sens de la loi toute limitation d activité

Plus en détail

Les parties prenantes

Les parties prenantes : "$ % %" %&'%# ()*++,+-./.+/--+ %,"()0 1234 ETUDE pour l élaboration d un PROJET PERSONNALISE DE SCOLARISATION d un enfant ou d un adolescent présentant un handicap de la loi 2005-102 du 11 février 2005

Plus en détail

Accompagner les élèves DYS

Accompagner les élèves DYS Accompagner les élèves DYS Que dit la loi pour les TSL? Loi d orientation et de programme pour l avenir de l école Avril 05 «Dans les écoles, des aménagements particuliers et des actions de soutien sont

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS DES ELEVES DU LYCEE VAN GOGH

PRISE EN CHARGE DES BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS DES ELEVES DU LYCEE VAN GOGH PRISE EN CHARGE DES BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS DES ELEVES DU LYCEE VAN GOGH Version initiale de septembre 2015 Adopté par le Conseil d établissement du 8 octobre 2015 Définition : Les élèves peuvent

Plus en détail

La Loi du 11 février 2005

La Loi du 11 février 2005 La Loi du 11 février 2005 Loi de 1975 : Loi en faveur des personnes handicapées. Loi n 2005.102 du 11 février 2005 : Pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes

Plus en détail

LA SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES

LA SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES LA SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, renforce les actions en faveur de

Plus en détail

La scolarisation des enfants handicapés. Loi du 11 février 2005 Parcours de scolarisation

La scolarisation des enfants handicapés. Loi du 11 février 2005 Parcours de scolarisation La scolarisation des enfants handicapés Loi du 11 février 2005 Parcours de scolarisation AVANT : Loi de 1975 Loi en faveur des personnes handicapées Maintenant : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 L'égalité

Plus en détail

une scolarité adaptée à mes besoins

une scolarité adaptée à mes besoins Suivre une scolarité adaptée à mes besoins Tout enfant a droit au savoir et à la connaissance. Cela se traduit par le droit à l inscription dans l établissement scolaire de secteur, qu on appelle «établissement

Plus en détail

Année 2015 SOMMAIRE. - Circulaire n du 17 août 2006 relative à la mise en œuvre du Projet Personnalisé de Scolarisation.

Année 2015 SOMMAIRE. - Circulaire n du 17 août 2006 relative à la mise en œuvre du Projet Personnalisé de Scolarisation. Année 2015 Circulaire n 49 ------- Destinataire : écoles et établissements du 2 nd degré (dont SEGPA et ULIS) publics et privés, EREA, établissements et services médico-sociaux et de santé (ESMS). Sommaire

Plus en détail

Orientation vers les structures de soin

Orientation vers les structures de soin Orientation vers les structures de soin Anne CZEKAJEWSKI Médecin scolaire Michèle OCCELLI Médecin conseiller technique Inspection Académique Hautes-Pyrénées Mars 2010 Soins individuels*, ambulatoires.

Plus en détail

Juliette Da Costa DGESCO. Les dispositifs mis en place à l école et au lycée

Juliette Da Costa DGESCO. Les dispositifs mis en place à l école et au lycée Juliette Da Costa DGESCO Les dispositifs mis en place à l école et au lycée La scolarisation des élèves à besoin éducatifs particuliers 10 ème journée des «dys» Samedi 15 octobre 2016 2 Quel projet pour

Plus en détail

Claire Goulet - CPC ASH - avril 2011 ETABLISSEMENTS ET STRUCTURES DE L ASH 67

Claire Goulet - CPC ASH - avril 2011 ETABLISSEMENTS ET STRUCTURES DE L ASH 67 ETABLISSEMENTS ET STRUCTURES DE L ASH 67 Avril 2011 Champ de l adaptation scolaire Circonscriptions ordinaires Circonscription ASH Les RASED : sont des structures spécialisées, intégrées dans les écoles

Plus en détail

LA S.E.G.P.A pour qui et comment?

LA S.E.G.P.A pour qui et comment? LA S.E.G.P.A pour qui et comment? Circulaire N 2006-139 DU 29-8-2006 «Les SEGPA accueillent des élèves présentant des difficultés scolaires graves et durables auxquelles n ont pu remédier les actions de

Plus en détail

L ORGANISATION DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS

L ORGANISATION DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS L ORGANISATION DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS Le premier degré ECOLE PRIMAIRE Ecole maternelle Âges concernés : 2 à 5 ans Ecole élémentaire Âges concernés : 6 à 11 ans Spécificité française : l école maternelle

Plus en détail

Définition du handicap selon la loi du 11 février Circonscription de Vence

Définition du handicap selon la loi du 11 février Circonscription de Vence «Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération

Plus en détail

UN ÉLEVE PRÉSENTE DES BESOINS QUE L ÉCOLE NE PEUT SATISFAIRE 1. Il ne bénéficie pas d un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS)

UN ÉLEVE PRÉSENTE DES BESOINS QUE L ÉCOLE NE PEUT SATISFAIRE 1. Il ne bénéficie pas d un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) UN ÉLEVE PRÉSENTE DES BESOINS QUE L ÉCOLE NE PEUT SATISFAIRE 1. Il ne bénéficie pas d un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) TOUT a déjà été essayé dans la classe et dans l école pour essayer de

Plus en détail

COMMENT RENSEIGNER LES DIFFERENTS SUPPORTS DU DOSSIER «SCOLARISER UN ELEVE HANDICAPE»

COMMENT RENSEIGNER LES DIFFERENTS SUPPORTS DU DOSSIER «SCOLARISER UN ELEVE HANDICAPE» COMMENT RENSEIGNER LES DIFFERENTS SUPPORTS DU DOSSIER «SCOLARISER UN ELEVE HANDICAPE» «Le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) définit les modalités de déroulement de la scolarité d un élève handicapé,

Plus en détail

F8 : PROGRAMMATION ADAPTÉE DES OBJECTIFS D APPRENTISSAGE (P.A.O.A.)

F8 : PROGRAMMATION ADAPTÉE DES OBJECTIFS D APPRENTISSAGE (P.A.O.A.) F8 : PROGRAMMATION ADAPTÉE DES OBJECTIFS D APPRENTISSAGE (P.A.O.A.) Circulaire N 2006-126 du 17 Août 2006, Art 2.2.2 Dans le but de prendre en compte les besoins particuliers d un élève en situation de

Plus en détail

SESSAD (Service d éducation spéciale et de soins à domicile)

SESSAD (Service d éducation spéciale et de soins à domicile) 29 mai 2013 Lycée Louis Barthou Collectif inter-sessad et CAMSP du Béarn. Les rencontres ont débuté en 2007. L Objectif était d avoir une meilleure connaissance des services, des différents dispositifs

Plus en détail

Elèves à besoins éducatifs particuliers

Elèves à besoins éducatifs particuliers Elèves à besoins éducatifs particuliers Isabelle Picault, Service Pédagogique de l Agence pour l Enseignement Français à l Etranger Intervention du 14 mars 2016 auprès de la commission des affaires sociales

Plus en détail

Présentation CASH 24 mai La formation ASH.

Présentation CASH 24 mai La formation ASH. Présentation CASH 24 mai 2013 La formation ASH. Axes principaux de la politique académique La formation des équipes et des enseignants 2012-2013 Actions de formation diversifiées inscrites au plan académique

Plus en détail

GUIDE UTILISATION du GEVA-SCO. GEVA-SCO Première demande GEVA-SCO Réexamen

GUIDE UTILISATION du GEVA-SCO. GEVA-SCO Première demande GEVA-SCO Réexamen GUIDE UTILISATION du GEVA-SCO «Guide d Evaluation des besoins de compensation en matière de scolarisation» GEVA-SCO Première demande GEVA-SCO Réexamen 1 GEVASCO première demande L enfant n a pas encore

Plus en détail

Les enfants en situation de handicap

Les enfants en situation de handicap Les enfants en situation de handicap Plan Les principes de la Loi du 11 février 2005 L architecture institutionnelle Les conséquences de la loi sur la scolarisation des élèves handicapés Plan Les principes

Plus en détail

Troubles des apprentissages: Rôle du Médecin de l Education Nationale

Troubles des apprentissages: Rôle du Médecin de l Education Nationale Troubles des apprentissages: Rôle du Médecin de l Education Nationale Dr Danielle DEGREMONT Médecin Conseiller Technique Recteur Chargée de mission danielle.degremont@ac-aix-marseille.fr 29 avril 2016

Plus en détail

un dispositif administratif encore complexe et mal organisé

un dispositif administratif encore complexe et mal organisé Scolarisation des élèves en situation de handicap moteur et aides humaines Constats et revendication de l APF La loi du 11 février 2005 a renforcé l obligation de scolarisation des élèves en situation

Plus en détail

Dispositif de scolarisation de jeunes élèves avec Troubles Envahissants du Développement (TED) dans une école de droit commun

Dispositif de scolarisation de jeunes élèves avec Troubles Envahissants du Développement (TED) dans une école de droit commun Dispositif de scolarisation de jeunes élèves avec Troubles Envahissants du Développement (TED) dans une école de droit commun 2 établissements publics pour qui la mission est de répondre aux besoins de

Plus en détail

Livret d accueil. Service. Spéciale. A Domicile. Landes Sud Océan. d Éducation. Et de Soins. 10 Rue Gellibert SAINT PAUL LES DAX

Livret d accueil. Service. Spéciale. A Domicile. Landes Sud Océan. d Éducation. Et de Soins. 10 Rue Gellibert SAINT PAUL LES DAX Livret d accueil Service d Éducation Spéciale Et de Soins A Domicile Landes Sud Océan 10 Rue Gellibert Le mot du directeur Vous avez entre les mains le livret d'accueil du SESSAD Landes Sud Océan Vous

Plus en détail

La scolarisation des enfants handicapés. Loi du 11 février 2005 Parcours de scolarisation

La scolarisation des enfants handicapés. Loi du 11 février 2005 Parcours de scolarisation La scolarisation des enfants handicapés Loi du 11 février 2005 Parcours de scolarisation Le document qui suit s inspire fortement de celui réalisé par l équipe ASH de Chambéry (73). L IEN de Mortain et

Plus en détail

Dr Christine Cordoliani, médecin conseiller technique auprès du Recteur. Plan d accompagnement personnalisé (PAP)

Dr Christine Cordoliani, médecin conseiller technique auprès du Recteur. Plan d accompagnement personnalisé (PAP) Dr Christine Cordoliani, médecin conseiller technique auprès du Recteur Plan d accompagnement personnalisé (PAP) PAP : Références réglementaires Introduit par la Loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 pour la

Plus en détail

Études de cas. Atelier 11 «Scolarisation d enfants ou adolescents présentant un handicap mental ou psychique»,

Études de cas. Atelier 11 «Scolarisation d enfants ou adolescents présentant un handicap mental ou psychique», Études de cas Atelier 11 «Scolarisation d enfants ou adolescents présentant un handicap mental ou psychique», Jeune garçon de 6 ans Présentant un retard mental global et des troubles du comportement Carences

Plus en détail

Service. Spéciale. A Domicile. Landes Sud Océan. d Éducation. Et de Soins

Service. Spéciale. A Domicile. Landes Sud Océan. d Éducation. Et de Soins Livret d accueil Service d Éducation Spéciale Et de Soins A Domicile Landes Sud Océan L association départementales des PEP 40 Où nous trouver? Le SESSAD vous accueille dans ses antennes : De 9.00 à 17.00

Plus en détail

Résidence Albert 1 er 31 Allée du Luxembourg BOURG EN BRESSE Tel : Fax :

Résidence Albert 1 er 31 Allée du Luxembourg BOURG EN BRESSE Tel : Fax : ASSOCIATION POUR ADULTES ET JEUNES HANDICAPES COMITE DE L AIN SERVICE D EDUCATION SPECIALE ET DE SOINS A DOMICILE (S.E.S.S.A.D.) DE L APAJH COMITE DE L AIN ADRESSES SESSAD : APAJH : Résidence Albert 1

Plus en détail

Vous trouverez ci dessous deux évolutions et un rappel :

Vous trouverez ci dessous deux évolutions et un rappel : Beauvais, le 20 septembre 2010 L Inspecteur d académie, Directeur des services Départementaux de l'éducation nationale 1/2 à Mesdames et Messieurs les Professeurs des écoles S/C de Mesdames et Messieurs

Plus en détail

La loi du 11 fév PPS et PPI Partenaires Etat des lieux Recommandations de la HAS

La loi du 11 fév PPS et PPI Partenaires Etat des lieux Recommandations de la HAS La loi du 11 fév. 2005 PPS et PPI Partenaires Etat des lieux Recommandations de la HAS La loi du 11 février 2005 Une évolution en matière de de scolarisation des élèves handicapés L école de secteur est

Plus en détail

Pour quoi, quand, comment utiliser le GÉVA Sco? Àqui le transmettre?

Pour quoi, quand, comment utiliser le GÉVA Sco? Àqui le transmettre? Pour quoi, quand, comment utiliser le GÉVA Sco? Àqui le transmettre? DOCUMENT d ACCOMPAGNEMENT pour le PREMIER DEGRÉ Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest Florence MASSE, CPC ASH Ouest 10 février 2015

Plus en détail

Lyon, le 18 septembre Le directeur académique des services de l'éducation nationale. Liste destinataires in fine

Lyon, le 18 septembre Le directeur académique des services de l'éducation nationale. Liste destinataires in fine Lyon, le 18 septembre 2015 Le directeur académique des services de l'éducation nationale à Liste destinataires in fine Division des Affectations et du suivi des Elèves Bureau DAE 3 Affaire suivie par :

Plus en détail

Sommaire. Liste des textes arrêtée au 15 mai I - Administration et législation du service public de l Éducation nationale

Sommaire. Liste des textes arrêtée au 15 mai I - Administration et législation du service public de l Éducation nationale Sommaire Liste des textes arrêtée au 15 mai 2015 I - Administration et législation du service public de l Éducation nationale I.1 - Cadre législatif et réglementaire général Loi n 2004-809 du 13 août 2004

Plus en détail

Manifeste FDMF* Préambule. Accès à la santé

Manifeste FDMF* Préambule. Accès à la santé Manifeste FDMF* Préambule La Fédération Dyspraxique Mais Fantastique milite pour une communication large sur le handicap en général, sur la dyspraxie et les troubles dys associés (dyslexie, dysorthographie,

Plus en détail

Ses effets dans le champ de l éducation

Ses effets dans le champ de l éducation Ses effets dans le champ de l éducation La loi du 11 février 2005 Une loi dont le champ d application est très large, signée par plus de 20 ministres, ministres délégués ou secrétaires d Etat ; Qui a suscité

Plus en détail

Document- ressource mis à jour le 20 septembre 2014, Sources : ESENESR et INS- HEA

Document- ressource mis à jour le 20 septembre 2014, Sources : ESENESR et INS- HEA Textes généraux à propos de la difficulté ou du handicap en milieu scolaire à l attention des personnels de l Education nationale et des usagers du Gers. Les textes fondateurs Loi ordinaire n 2005-102

Plus en détail

Histoire et Handicap. Formation des auxiliaires de vie scolaire Laure TURI, Conseillère pédagogique ASH

Histoire et Handicap. Formation des auxiliaires de vie scolaire Laure TURI, Conseillère pédagogique ASH Histoire et Handicap Formation des auxiliaires de vie scolaire 2013-2014 Laure TURI, Conseillère pédagogique ASH Historique de la notion de handicap Evolution de la notion de «handicap» Origine anglaise

Plus en détail

AVS/EVS: Repères communs pour un établissement scolaire

AVS/EVS: Repères communs pour un établissement scolaire Préambule D un département à l autre, d un diocèse à l autre, la gestion des AVS est différente. Certains diocèses ne rencontrent aucune difficulté pour avoir des contrats de l éducation nationale, d autres

Plus en détail

La scolarisation des élèves en situation de handicap dans l académie de Nantes - Évolution Numéro 03 Juin 2015

La scolarisation des élèves en situation de handicap dans l académie de Nantes - Évolution Numéro 03 Juin 2015 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE ÉTUDES STATISTIQUES La scolarisation des élèves en situation de handicap dans l académie de Nantes - Évolution 2006-2014

Plus en détail

«Un accompagnement efficace pour les élèves en situation de handicap»

«Un accompagnement efficace pour les élèves en situation de handicap» REFONDONS L ECOLE DE LA REPUBLIQUE ACADEMIE de NANCY-METZ note de synthèse de la table ronde du 19 septembre 2012 «Un accompagnement efficace pour les élèves en situation de handicap» THEME 1 : Quel accompagnement

Plus en détail

NB : N oubliez pas de donner les photocopies des bilans réalisés et de bien garder les originaux!

NB : N oubliez pas de donner les photocopies des bilans réalisés et de bien garder les originaux! Quefaireaprèsêtrevenuàl associationcoridys? Tout ce qui concerne le handicap est modifié depuis le 1er janvier 2006 (application de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, pour

Plus en détail

inspection académique de la Loire

inspection académique de la Loire inspection académique de la Loire inspection académique Loire 11, rue des Docteurs Charcot 42023 Saint-Etienne cedex 2 Téléphone : 04 77 81 41 00 Télécopie : 04 77 81 41 41 Messagerie : ce.ia42@ac-lyon.fr

Plus en détail

PREMIERE DEMANDE D AVS

PREMIERE DEMANDE D AVS PREMIERE DEMANDE D AVS La demande s inscrit dans l élaboration du projet personnalisé de scolarisation, après que les parents aient fait la demande de dossier à la MDPH, ou dans la modification du PPS

Plus en détail

SCOLARISER TOUS LES ENFANTS ET ADOLESCENTS

SCOLARISER TOUS LES ENFANTS ET ADOLESCENTS SCOLARISER TOUS LES ENFANTS ET ADOLESCENTS La loi 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, en réaffirmant le droit

Plus en détail

Présentation. IMS Charles ISAUTIER

Présentation. IMS Charles ISAUTIER FONDATION PÈRE FAVRON IMS Charles ISAUTIER Présentation IMS Charles ISAUTIER Présentation IMS Charles ISAUTIER juin 2013 1 L institut Médico Social Charles ISAUTIER, regroupe plusieurs établissements pour

Plus en détail

Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique ALES CEVENNES

Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique ALES CEVENNES ITEP ALES CEVENNES Esplanade de Clavières 30100 ALES 04 66 56 26 10 itepales@adpep30.org Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique ALES CEVENNES Les PEP 30, Une association connue et reconnue dans

Plus en détail

Livret d accueil HÔPITAL DE JOUR

Livret d accueil HÔPITAL DE JOUR Livret d accueil HÔPITAL DE JOUR LA VERGNIERE Hôpital de Jour La Vergnière L HERM CS 80166 09004 - FOIX cedex Tel : 05.34.09.84.01 Fax : 05.61.02.64.42 hj.secretariat@epms-ariege.fr SOMMAIRE A PRESENTATION

Plus en détail

Etude de cas. Et vous, qu en pensez-vous?

Etude de cas. Et vous, qu en pensez-vous? Etude de cas Bonsoir Rémi, un petit message pour te dire que j'ai testé la souris Iris Scan chez un enfant, et c'est absolument fantastique. Les fichiers pdf sont exploitables par Adobe Reader XI, on peut

Plus en détail

Scolarisation des enfants et des jeunes en situation de handicap dans l académie de la Guyane

Scolarisation des enfants et des jeunes en situation de handicap dans l académie de la Guyane . Scolarisation des enfants et des jeunes en situation de handicap dans l académie de la Guyane Année scolaire 2009/2010 Conseiller Technique Académique pour la Scolarisation des enfants et des jeunes

Plus en détail

L enfants vulnérable à l école : rôle des médecins de l éducation nationale

L enfants vulnérable à l école : rôle des médecins de l éducation nationale L enfants vulnérable à l école : rôle des médecins de l éducation nationale Dr Hadji Isabelle Médecin conseiller technique de l Hérault 13 octobre 2016 La promotion de la santé en faveur des élèves: 2

Plus en détail

Comment faciliter le parcours de l enfant porteur d un Handicap. 17 novembre MDPH des Hauts de Seine

Comment faciliter le parcours de l enfant porteur d un Handicap. 17 novembre MDPH des Hauts de Seine Comment faciliter le parcours de l enfant porteur d un Handicap 17 novembre 20015 MDPH des Hauts de Seine la loi du 11 février 2005 POUR L ÉGALITÉ DES DROITS ET DES CHANCES, LA PARTICIPATION ET LA CITOYENNETÉ

Plus en détail

Les dys en Ille et Vilaine

Les dys en Ille et Vilaine LE MEDECIN DE L EDUCATION NATIONALE A QUEL MOMENT LE MEDECIN DE L'EDUCATION NATIONALE INTERVIENT IL? Dans le cadre de l articulation avec les services de PMI qui interviennent aussi dans les écoles, le

Plus en détail

Auxiliaire de Vie Scolaire en contrat aidé

Auxiliaire de Vie Scolaire en contrat aidé Auxiliaire de Vie Scolaire en contrat aidé Livret d accueil Mai 2011-1 - 1 - Place de l auxiliaire de vie scolaire L auxiliaire de vie scolaire fait partie intégrante de l équipe éducative et, à ce titre,

Plus en détail

MEMENTO DU PROJET PEDAGOGIQUE D UNE UNITE D ENSEIGNEMENT EN ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL

MEMENTO DU PROJET PEDAGOGIQUE D UNE UNITE D ENSEIGNEMENT EN ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL MEMENTO DU PROJET PEDAGOGIQUE D UNE UNITE D ENSEIGNEMENT EN ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL Ce memento a pour objectif d aider à la construction du projet pédagogique d une unité d enseignement. Ce projet

Plus en détail

Depuis septembre 2013 UNE ULIS

Depuis septembre 2013 UNE ULIS LYCÉE DES MÉTIERS SÉVIGNÉ Depuis septembre 2013 UNE ULIS AU LYCÉE DES MÉTIERS SÉVIGNÉ (Unité Localisée pour l Inclusion Scolaire) CE QUE DIT LA LOI La loi du 11 février 2005 précise que «Tout enfant, tout

Plus en détail

Convention entre. Etablissement scolaire fréquenté par l'élève : Service d Education Spéciale et de Soins à Domicile :

Convention entre. Etablissement scolaire fréquenté par l'élève : Service d Education Spéciale et de Soins à Domicile : MODELE de CONVENTION DE COOPERATION entre un SERVICE d'éducation SPÉCIALE et de SOINS à DOMICILE (SESSAD) et une école ou un Établissement d Enseignement En application : - de la loi 2005-102 du 11 février

Plus en détail

MEMENTO DU COORDONNATEUR PEDAGOGIQUE D UNE UNITE D ENSEIGNEMENT EN ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL

MEMENTO DU COORDONNATEUR PEDAGOGIQUE D UNE UNITE D ENSEIGNEMENT EN ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL MEMENTO DU COORDONNATEUR PEDAGOGIQUE D UNE UNITE D ENSEIGNEMENT EN ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL Ce mémento a pour objectif de définir la place et les tâches du coordonnateur pédagogique d une unité d enseignement

Plus en détail

Les ULIS Unités Localisées pour l Inclusion Scolaire. IEN ASH de la Charente. 1

Les ULIS Unités Localisées pour l Inclusion Scolaire. IEN ASH de la Charente. 1 Les ULIS Unités Localisées pour l Inclusion Scolaire IEN ASH de la Charente. 1 Itinéraire de découverte Présentation générale et historique ULIS définition Un peu d Histoire La loi du 11 février 2005 Ce

Plus en détail

MISSIONS DU SERVICE DE PSYCHOLOGIE

MISSIONS DU SERVICE DE PSYCHOLOGIE Direction Diocésaine de l Enseignement Catholique Service de psychologie BP 196-56005 VANNES CEDEX Tél. 02 97 46 60 50 Fax 02 97 46 60 77 Courriel secrétariat : ddec56.g-grogno@ecbretagne.org MISSIONS

Plus en détail

Enseigner en SESSAD.

Enseigner en SESSAD. Enseigner en SESSAD. M. Vinais Chargé de mission ASH au Conseil de Direction IUFM Centre Val de Loire Responsable de la filière ASH Site IUFM de Tours-Fondettes michel.vinais@univ-orleans.fr Diaporama

Plus en détail

La scolarisation des élèves handicapés

La scolarisation des élèves handicapés Académie de Toulouse Inspection Académique du Tarn La scolarisation des élèves handicapés documents annexés à la circulaire départementale de juin 2008 Sommaire Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page

Plus en détail

La personnalisation des parcours scolaires et la scolarisation des élèves handicapés

La personnalisation des parcours scolaires et la scolarisation des élèves handicapés FORMATION DES PERSONNELS ENSEIGNANTS STAGIAIRES PLP La personnalisation des parcours scolaires et la scolarisation des élèves handicapés 16 janvier 2014 CDDP Boulogne Billancourt Annie COUDERC - IEN EG

Plus en détail

ACCOMPAGNER L ENSEIGNANT COORDONNATEUR LORS DE L OUVERTURE D UNE ULIS. Quelques réponses aux premières questions

ACCOMPAGNER L ENSEIGNANT COORDONNATEUR LORS DE L OUVERTURE D UNE ULIS. Quelques réponses aux premières questions ACCOMPAGNER L ENSEIGNANT COORDONNATEUR LORS DE L OUVERTURE D UNE ULIS Quelques réponses aux premières questions L ULIS n est pas une classe mais un dispositif d accompagnement. Les élèves sont inscrits

Plus en détail

Enjeux et finalités de la loi du 11 février dans le second degré

Enjeux et finalités de la loi du 11 février dans le second degré Enjeux et finalités de la loi du 11 février 2005 dans le second degré Enjeux et finalités de la loi du 11 février 2005 dans le second degré 1. Bref rappel : 1.1.La loi du 11 février 2005 1.2. Les conséquences

Plus en détail

- REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

- REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT - REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Références : Article L.311-7 du code de l Action Sociale et des Familles Décret n 2003-1095 du 14 novembre 2003 Articles 1 et suivants de la Charte des Droits et libertés

Plus en détail

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs Cahier des charges 2011 / 2012 - déclinaison 1 er degré - département du Doubs K0 : Premiers apprentissages en maternelle. K1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Maîtriser

Plus en détail

La ville de Lyon fait partie des 15 villes de France ayant un service de santé scolaire (pris en charge habituellement par l Education nationale).

La ville de Lyon fait partie des 15 villes de France ayant un service de santé scolaire (pris en charge habituellement par l Education nationale). Mise à jour en octobre 2010 GUIDE DE PRESENTATION DU SERVICE MEDICO-SOCIAL SCOLAIRE DIRECTION DE L EDUCATION VILLE DE LYON DELEGATION AUX AFFAIRES SOCIALES, EDUCATION, PETITE ENFANCE La ville de Lyon fait

Plus en détail

I - Définition du PPS

I - Définition du PPS «Pour lui assurer un parcours de formation adapté, chaque enfant ou adolescent handicapé a droit à une évaluation de ses compétences, besoins et des mesures mises en œuvre dans le cadre de ce parcours

Plus en détail

Le Plan d Accompagnement Personnalisé

Le Plan d Accompagnement Personnalisé Le Plan d Accompagnement Personnalisé Ressources Site national : EDUSCOL Ecole inclusive Site académique : Réussite pour tous Site départemental : ASH Rhône Troubles des fonctions cognitives Livret de

Plus en détail

SESSAD PAI (Paris Autisme Intégration)

SESSAD PAI (Paris Autisme Intégration) SESSAD PAI (Paris Autisme Intégration) André Masin afg-web.fr 1 Le SESSAD PAI s inscrit dans le réseau r d AFG AFG (Association Française aise de Gestion de services et établissements pour personnes autistes)

Plus en détail

JOURNEE PSYCHIATRIE ET TRAVAIL BESANCON LE 3 OCTOBRE 2008

JOURNEE PSYCHIATRIE ET TRAVAIL BESANCON LE 3 OCTOBRE 2008 JOURNEE PSYCHIATRIE ET TRAVAIL BESANCON LE 3 OCTOBRE 2008 Définition Un E.S.A.T. (Etablissement et Service d Aide par le Travail), anciennement dénommé C.A.T. (Centre d Aide par le Travail) est un établissement

Plus en détail

Vade-mecum à l attention des parents

Vade-mecum à l attention des parents Vade-mecum à l attention des parents pour la scolarisation des enfants ou adolescents handicapés dans la Nièvre Dans la Nièvre, 853 élèves handicapés sont scolarisés en milieu ordinaire et 384 en milieu

Plus en détail

Maison Départementale des Personnes Handicapées des Pyrénées Atlantiques. Secteur Enfant Novembre 2011

Maison Départementale des Personnes Handicapées des Pyrénées Atlantiques. Secteur Enfant Novembre 2011 Maison Départementale des Personnes Handicapées des Pyrénées Atlantiques Secteur Enfant Novembre 2011 La loi du 11 février f 2005 Ose une définition d du handicap Pose les principes du droit à compensation

Plus en détail

L école et le handicap

L école et le handicap L école et le handicap Rappels introductifs La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a renforcé les actions en faveur

Plus en détail

CONNAISSANCE DES DIFFERENTES STRUCTURES. Présentation par Laetitia Lauvergeat, Enseignante spécialisée SESSAD Moulins

CONNAISSANCE DES DIFFERENTES STRUCTURES. Présentation par Laetitia Lauvergeat, Enseignante spécialisée SESSAD Moulins CONNAISSANCE DES DIFFERENTES STRUCTURES Présentation par Laetitia Lauvergeat, Enseignante spécialisée SESSAD Moulins Au programme : 1/ Bassins d éducation 2/ Dispositifs de l éducation Nationale 3/ Dispositifs

Plus en détail

Des pistes pour rédiger son projet d école. OBJECTIFS CENTRÉS SUR LES RÉSULTATS DES ÉLÈVES

Des pistes pour rédiger son projet d école. OBJECTIFS CENTRÉS SUR LES RÉSULTATS DES ÉLÈVES 1 Des pistes pour rédiger son projet d école. Les tableaux qui suivent proposent quelques exemples d entrées pour rédiger les projets d écoles. Il ne s agit que de pistes, établies en fonction des textes

Plus en détail

ORTHOPHONISTE au SESSAD Autisme

ORTHOPHONISTE au SESSAD Autisme Famille : Soins Sous-famille : soins de rééducation Métier : cf. fiche métier- à renseigner obligatoirement Code Métier : 05I20 Code GESFORM GPMC : réservé DRH 1- Définition Etablir, dans le cadre de la

Plus en détail

Maison Départementale des Personnes Handicapées. Département du Calvados

Maison Départementale des Personnes Handicapées. Département du Calvados Maison Départementale des Personnes Handicapées Département du Calvados 12/12/2013 La loi sur le handicap du 11 février 2005. Disparition des COTOREP CDES et création des MDPH : un guichet unique pour

Plus en détail