Dossier de sponsor. Le Volontariat par le service. Soutenez les actions de notre association! Le Groupement pour l éducation et l investissement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de sponsor. Le Volontariat par le service. Soutenez les actions de notre association! Le Groupement pour l éducation et l investissement"

Transcription

1 Dossier de sponsor Soutenez les actions de notre association! Le Groupement pour l éducation et l investissement Le changement commence maintenant et avec vous The better education and citizen participation Le Volontariat par le service

2 «Nous aimons les défis, nos convictions nous poussent à les relever, votre aide nous permet de les réaliser» ASSOCIATION CAMEROUNAISE DE LOI 1990 Pourquoi ce dossier? Chaque année, nous choisissons un projet et le soutenons. Pour cela, nous montons des actions et récoltons des fonds pour le faire aboutir. Cette année, et pour , nous allons cofinancer l éducation des Jeunes, leur formation, et leur mettre en volontariat d entreprise. Dans le Programme de Bourse éducative et d insertion BEI, sur la base du parrainage des entreprises locales dites citoyennes, et de la diaspora Camerounaise. 2

3 Pourquoi vous? C est pour vous l occasion de supporter une association nationale d étudiants et jeunes actifs dont les motivations sont tournées vers l entraide. Par votre participation, vous aidez la réalisation d un projet à visée nationale. Pourquoi nous? Nous faisons partie du GEI, une association nationale reconnue sous le numéro N /RDA/J06/BAPP du 12 décembre Nous avons déjà mené à bien plusieurs projets et notre structure existe depuis 11 ans. 3 «Au-delà de son historique, le GEI c est avant tout des jeunes hommes et des jeunes femmes qui ont en commun des valeurs qui les fédèrent, une philosophie de partage qui permet, grâce à la volonté et le travail de tous et de toutes, de se rendre utile et d apporter de l espoir aux nécessiteux, aux Jeunes dynamique soucieux d un changement pour un Cameroun prospère où régnera un climat favorable pour toute action, le volontariat en entreprise pour des entreprises citoyennes au cœur de nos actions. Le Changement commence maintenant et avec vous Guidés par cet idéal, ainsi que par nos ambitions, c est grâce à votre soutien que nous pourrons poursuivre nos actions» Erwin ACHOUNNA Président du GEI

4 Le GEI En 2002, dans le cadre de sa création pour des actions Jeunesse, le GEI est un mouvement destiné aux jeunes. Le mouvement rassemblera au sein de son programme BEI en cours de réalisation près de personnes. Les membres et les volontaires unissent leurs efforts dans des actions éducatives et culturelles visant à améliorer les conditions de vie dans leur région et sur le plan national. Entraide et morale professionnelle restent depuis toujours leurs valeurs communes. La devise de l organisation est : «Le Volontariat par le service» Notre Equipe : Président Erwin ACHOUNNA 4 Vice-Président TANGOMO BLAISE Secrétaire Général MANGA Stéphanie 39 : Volontaires Trésorier JIOGO EDWIGE Trésorier Adjoint ACHOUNNA DANIE Secrétaire à l Information à la Communication et à la Documentation INES WANDJI Secrétaire à la Promotion Féminine et aux Affaires Sociales Mme AZONG Madeleine Conseiller ACHOUNNA Jerry Conseiller TANGOMO JEAN PAUL

5 Notre Association Réunis autour de la même volonté d aider les autres, rencontrer des personnes partageant cet objectif et de gagner en compétences. 5

6 Nos Actions Futures Le Programme de Bourse éducative et d insertion - BEI c est 3000 enfants cofinancés c est le renforcement des capacités 6000 parents dans diverses formations c est 200 jeunes employés c est 360 Mairies qui subventionnent le programme c est 180 députés qui subventionnent et défendent le programme c est 8000 volontaires au sein du programme Exemples d actions Convention avec le Collectif des ONG pour la sécurité alimentaire et de développement rural COSADER Le GEI s investit avec le COSADER auprès des populations pour la sécurité alimentaire et la banque alimentaire. Convention avec l ONG PESSAF Lutte contre les maladies hydriques avec le ministère de la santé et antenna suisse. 6 Conférence accordée par Romuald Dzomo sur le développement durable Rencontre d échange avec Mme GALINA CHUS chargé de programme PNUD Volontaire avec les jeunes du GEI : soutien scolaire (cours de répétition) Animation culturelle et formation en solfège Excursion au Mont eloundeng, Brasserie du Cameroun, Chefferie Bafou Création d un centre multimédia

7 : Tous les projets organisés au sein du PIPAD tel que la comptabilité, gestion, montage de projet, suivi et évaluation depuis 2008, Fundraiser du PIPAD, consultant du PIPAD, avec ses partenaires FAO, MINGHA AFRICA, UNICEF, Mairie de Dschang, VITERO en Italie, Ala Milano ONLUS.. dans les activités génératrices de revenu avec les groupes vulnérables, animation du centre des orphelins des groupes vulnérables Organisation d une conférence 28 Mars 2012 : Microfinance Solidaire et Développement Durable avec ANI International (France) Exposant à de multiples rencontres nationales 1. Foire expo organisé par le MINJEC 2. Foire expo organisé par le MINADER 3. Foire organisé par la délégation d arrondissements de Jeunesse de Yaoundé VI tous les ans en prélude à la fête de la Jeunesse 4. Planoscam : FORUM NATIONAL DE LA SOCIETE CIVILE Participation au Journée d emploi pour la diaspora et du Cameroun JEDEC 2012 Yaoundé et Douala avec Myvie International, Citizen Services Corps, ASBL Cartel Belgique 7

8 Synthèse du BEI Le BEI est une plate forme où les parents reçoivent un cofinancement de l éducation de leurs enfants en contrepartie, ils participent deux fois par mois aux activités du GEI et de ses partenaires, une fois dans le cadre des renforcements des capacités et à une participation citoyenne aux activités de leur commune respectives pour plus d impact dans le développement participatif, et d une autre fois part mois pour les activités de solidarité dont tous les parents au sein du programme sont volontaires. La tâche qui nous incombe est l enregistrement des parents bénéficiaires pour le cofinancement (parrainage) auprès de la diaspora. La Délégation de l Union Européenne via la section du développement rural, environnement et Société Civile tout comme la chargé de Programme des volontaires des Nations unies au Cameroun - PNUD, sont sensible a se concept. Dire qu une campagne d information direct et ciblé, de sensibilisation dans les arrondissements, par phoning et par sms, Web, réunion de vulgarisation pour susciter l adhésion des familles au sein du Programme est une nécessité urgente. L enjeu du Programme est la plate forme créée, pour les plaidoyers aux élu locaux (députés, Maires) pour les actions concertés dans le domaine éducatif et social. Le Programme a été lancé officiellement le 27/11/2012 à la salle des actes de la Mairie de Yaoundé VI en présence du Maire, de la représentation des : Ministre des relations extérieures, Ministre de l éducation de Base, Ministre de la formation professionnelle, Ministre de Promotion de la femme et de la famille, Ministre des Arts et de la culture, des Proviseurs et Principaux des établissements scolaires, des parents d élèves, et des élèves, des partenaires locaux engagés dans le Programme. 8 Objectif Global Campagne de sensibilisation des parents pour leur adhésion au Programme de Bourse éducative et d Insertion Objectifs Spécifiques OS1 sensibilisation et adhésion des familles OS2 renforcement matériel du siège du Programme OS3 financement de la scolarité par l action de cofinancement de la diaspora Camerounaise (parrainage par enfant), des donateurs locaux (entreprise locales, Mairies, députés), par le principe du Volontariat (one hour, one dollar PNUD) OS4 renforcement des capacités des familles au sein du Programme en participation citoyenne aux activités de leur commune respective. OS5 développement du volontariat comme valeur citoyenne OS6 recrutement des volontaires

9 Résultats attendus R1 enregistrement de 3000 enfants pour le cofinancement de l éducation (formation académique) avec 6000 parents comme volontaires soit 9000 personnes sur la plate forme. R2 un fonds de FCFA est collecté sur 3 ans pour le cofinancement local du Programme dans sa pérennité, FCFA pour six ans avec le développement des fonds Migrants (Diaspora Camerounaise) R enfants sont financé (Bourse) sur trois ans, comme valeur ajoutée des parents au sein du GEI, et sur la base des résultats scolaire de l enfant, de la participation aux formations, activités de solidarité du Programme tel que prévu par les statuts et règlement intérieur du Programme et sur les objectifs de la participation citoyenne. R4 participation des familles aux activités des partenaires R5 les parents et les jeunes comprennent les actions du volontariat et son utilité dans les valeurs humaines dans le développement durable et renouvelable. R6 la participation de 100 Mairies (10 par région), les Ministères associés, 100 députés (10 par région), 40 entreprises locales, 20 organisations de la société civile dans les différents types de partenariats : Institutionnelle, technique, appui relais. R7 octroie de Micro crédits aux familles inscrits au Programme pour valoriser leurs activités génératrices de revenu. 9 La plate forme ainsi créé avec 9000 personnes, les parents vont bénéficier à travers le partenaire des Microcrédits pour valoriser leur AGR, une responsabilisation citoyenne des familles par Les renforcements de capacités, le cofinancement de l éducation des enfants (3000) donne une assurance de la scolarité sur une période de 3 ans. La prise en compte des valeurs humaines dans les actions des familles à travers le volontariat, comme valeur citoyenne. L effet multiplicateur est le développement des fonds migrants à grande échelle pour la création des emplois Jeunes et l augmentation des bénéficiaires de 3000 à enfants. Le GEI intègre le suivi-évaluation participatif dans la conception et l exécution. Ceci dit le GEI dispose d un manuel de gestion administrative et financier axé sur les résultats, un personnel qualifié et disposé, notre devise : Partenariat, Responsabilité, Transparence, Simplicité et réalisme, Itérativité.

10 Le Budget sur 6 ans : Désignation Montant Cofinancement éducation Renforcement des capacités Information et communication fonctionnement Volontariat fundraising Matériel scolaire Total Contribution des bénéficiaires Financement recherché % Contribution des bénéficiaires 33,36 % Financement recherché 66,64 10

11 Comment nous soutenir? DOSSIER DE COMMANDITE EN ANNEXE QU EST-CE QUE VOUS GAGNEZ? Une campagne de marketing à travers notre cible : votre entreprise va produire au recto votre produit et au verso notre projet en d exemplaires. A chaque fois qu un parent viendra chez nous, nous parlerons de votre produit. Un espace dans notre site web en cours de construction Un espace durant nos portes ouvertes proposez NOUS EN PHOTO 11 Youth Panel Africa 2013 Djeuga Palace / 2013 Cameroun La suite sur facebook : https://www.facebook.com/media/set/?set=a &ty pe=3

12 12 La suite sur facebook https://www.facebook.com/photo.php?fbid= &set=a &type=1&theater Likez notre page facebook : https://www.facebook.com/bourseducativeinsertion Siège : Siège, immeuble Goda House (à coté de la polyclinique Tsinga) Rue Ecole de police 2e étage, COSADER CONTACT : FIXE : CT PHONE : Portable : President ACHOUNNA Erwin

ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST

ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST SECTION DU BENIN DOCUMENT DE PROJET A L ECOUTE DES FEMMES DEMUNIES "FED" Octobre 2010 I- IDENTIFICATION DU PROJET TITRE : "A l Ecoute des Femmes Démunies" «FED» Organisme d

Plus en détail

Projet pour l insertion socioprofessionnelle des orphelins du sida et enfants vulnérables (OEVS) dans les activités d élevage et de pisciculture

Projet pour l insertion socioprofessionnelle des orphelins du sida et enfants vulnérables (OEVS) dans les activités d élevage et de pisciculture Projet pour l insertion socioprofessionnelle des orphelins du sida et enfants vulnérables (OEVS) dans les activités d élevage et de pisciculture PAR LES CENTRES D ACCUEIL DE L ESPOIR (CAES) Association

Plus en détail

REGLEMENT DU CAUCUS DES FEMMES PARLEMENTAIRES DE CÔTE D IVOIRE 1

REGLEMENT DU CAUCUS DES FEMMES PARLEMENTAIRES DE CÔTE D IVOIRE 1 REGLEMENT DU CAUCUS DES FEMMES PARLEMENTAIRES DE CÔTE D IVOIRE 1 DECLARATION Nous, femmes parlementaires de Côte d Ivoire, Conscientes de notre rôle de représentantes des femmes et des hommes ivoiriens,

Plus en détail

PRESENTATION DU PROGRAMME DE RECRUTEMENT DE JEUNES PROFESSIONNELS A LA SNI

PRESENTATION DU PROGRAMME DE RECRUTEMENT DE JEUNES PROFESSIONNELS A LA SNI Société Nationale d Investissement DRH/SNI PRESENTATION DU PROGRAMME DE RECRUTEMENT DE JEUNES PROFESSIONNELS A LA SNI Version destinée au public 18 Septembre 2012 PROGRAMME «JEUNES PROFESSIONNELS» I NATURE

Plus en détail

Article 2 : L Agence Emploi Jeunes est placée sous la tutelle du Ministre chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l Emploi des Jeunes.

Article 2 : L Agence Emploi Jeunes est placée sous la tutelle du Ministre chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l Emploi des Jeunes. PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ----------- DECRET N DU PORTANT ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L AGENCE NATIONALE POUR L INSERTION ET L EMPLOI DES JEUNES,

Plus en détail

Quelques dates de CountryStat Cameroun. Mise en place d une Revue CountryStat

Quelques dates de CountryStat Cameroun. Mise en place d une Revue CountryStat PLAN DE L EXPOSE I - II - III - IV - V - VI - VII - Importance de la communication Synergie dans la communication Quelques dates de CountryStat Cameroun Appui des médias locaux Mise en place d une Revue

Plus en détail

PRESENTATION DU PROJET OBJECTIFS

PRESENTATION DU PROJET OBJECTIFS COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE CAMEROON EUROPEAN UNION COOPERATION MOBILISATION CITOYENNE POUR LE SUIVI PARTICIPATIF DU BIP DANS LA REGION DE L EXTREME-NORD N DP1/SUBV/0502013 PRESENTATION DU PROJET

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES TROISIEME TRIMESSTRE

RAPPORT D ACTIVITES TROISIEME TRIMESSTRE RAPPORT D ACTIVITES TROISIEMEE TRIM MESTRE 20100 Octobre 2010 Date: 21 octobre 2010 Award ID: 00056886 Description : Le projet traite des questions relatives à l insertion des jeunes et de leur rôle dans

Plus en détail

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE PLAN DE MOBILISATION DES FONDS ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE Bujumbura, JUIN 2014 0. Introduction

Plus en détail

AFRIK-ESTHETICS. Salon international de la cosmétique et de la beauté africaine. 23 24 25 Juillet 2015 / Caistab - Abidjan

AFRIK-ESTHETICS. Salon international de la cosmétique et de la beauté africaine. 23 24 25 Juillet 2015 / Caistab - Abidjan AFRIK-ESTHETICS Salon international de la cosmétique et de la beauté africaine 23 24 25 Juillet 2015 / Caistab - Abidjan «L ESTHETIQUE : Facteur de croissance et de création d emploi» Côte d Ivoire : +

Plus en détail

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ------------- 01 BP 3771 Abidjan 01 Tel : 21 21 26 20 / 21 21 26 26 Fax : 21 21 26 36 / 37 AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT

Plus en détail

Centrale des crédits aux entreprises : les organismes de microcrédit devraientils y participer?

Centrale des crédits aux entreprises : les organismes de microcrédit devraientils y participer? Centrale des crédits aux entreprises : les organismes de microcrédit devraientils y participer? Des recommandations au sujet de la Centrale des crédits aux particuliers ont déjà été formulées par le Réseau

Plus en détail

DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE LA SANTE PUBLIQUE

DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE LA SANTE PUBLIQUE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie ------------------ MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ------------------ SECRETARIAT GENERAL -------------------- DIRECTION DE LA PROMOTION DE LA SANTE ----------------------

Plus en détail

ABANA MAKAMBA. Présidente de l association : Madame Pétronille NTAHIRAJA Téléphone : 79 935 263 ou 76 273 334

ABANA MAKAMBA. Présidente de l association : Madame Pétronille NTAHIRAJA Téléphone : 79 935 263 ou 76 273 334 ASSOCIATION ABANA MAKAMBA Présentation de l'association En 1 993, la rencontre entre des Nantais et des habitants de Makamba a engendré une amitié durable à l origine de la naissance de deux associations

Plus en détail

Inades Formation. Secrétariat Général FONSDEV

Inades Formation. Secrétariat Général FONSDEV Inades Formation Secrétariat Général FONSDEV Inades-Formation Secrétariat Général 08 B. P. : 8 Abidjan 08 Côte d Ivoire - Tél. (225) 22 40 02 16 - Fax (225) 22 40 02 30 - E-mail : ifsiege@inadesfo.net

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA

SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA INTITULE DU PROJET : PROJET DE PROMOTION DE L INITIATIVE LOCALE POUR LE DEVELOPPEMENT D AGUIE 1 Intitulé du Projet : Projet de Promotion de l Initiative Locale pour le

Plus en détail

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Stratégie de communication CountrySTAT Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Sommaire Stratégie de Communication de CountrySTAT: Analyse de la situation Objectifs Messages Public

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

Ministère de l Industrie de la PME et de la Promotion de l Investissement. Cahier des charges

Ministère de l Industrie de la PME et de la Promotion de l Investissement. Cahier des charges Ministère de l Industrie de la PME et de la Promotion de l Investissement. Division de la Qualité et de la Sécurité Industrielle Cahier des charges relatif à la sélection des entreprises et organismes

Plus en détail

Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou»

Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou» Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou» Résumé du projet L action vise principalement à lutter contre l abandon scolaire et renforcer l accès à l éducation des jeunes

Plus en détail

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs au Maroc www.cm6-microfinance.ma Plan de l intervention Deux grands axes : Axe 1 : Vue d ensemble sur l offre actuelle des produits

Plus en détail

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo. Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.org I- PRESENTATION DU CRADAT A- Création - Siège Le Centre Régional

Plus en détail

Fondation Dexia France

Fondation Dexia France Fondation Dexia France Solidarité, citoyenneté et culture pour tous La Fondation Dexia France a été créée en 1993 et est placée sous l égide de la Fondation de France. Aux côtés des collectivités locales

Plus en détail

PLACE DE LA FORMATION DANS LE DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR DE L EAU

PLACE DE LA FORMATION DANS LE DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR DE L EAU PLACE DE LA FORMATION DANS LE DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR DE L EAU Forum National de l Eau Ouagadougou - 12 au 14 février 2015 Dr. Lakhdar BOUKERROU Directeur Régional Florida International University USAID

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement. Conférence-débat à l Université de Kinshasa

Programme des Nations Unies pour le développement. Conférence-débat à l Université de Kinshasa Programme des Nations Unies pour le développement DISCOURS Conférence-débat à l Université de Kinshasa «L IMPACT DE L AUTONOMISATION DE LA FEMME SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA RDC» M me Priya Gajraj, Directeur

Plus en détail

SESSION DE FORMATION DES COLLABORATEURS DES MEDIATEURS DE L AMP-UEMOA

SESSION DE FORMATION DES COLLABORATEURS DES MEDIATEURS DE L AMP-UEMOA LE MEDIATEUR DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union Discipline Travail SESSION DE FORMATION DES COLLABORATEURS DES MEDIATEURS DE L AMP-UEMOA Du 22 au 24 octobre 2014 Thème 2 : Communication

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAISES

DOSSIER DE PRESSE PAISES DOSSIER DE PRESSE PAISES Mercredi 13 mai 2009 Qu est ce que PAISES? Le projet PAISES est une Plateforme d Accompagnement, d Information et de Sensibilisation sur les Echanges Solidaires. C est un centre

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

L'entreprise d'insertion XX (n SIRET : ) représentée par M., Directeur, dont le siège social est situé,

L'entreprise d'insertion XX (n SIRET : ) représentée par M., Directeur, dont le siège social est situé, Convention-type relative à la mise en œuvre d'une compensation dans le cadre d'un service d intérêt économique général (SIEG) - Entreprise d Insertion - ANNEXE Modèle ENTRE Le Département des Deux-Sèvres,

Plus en détail

LES BRASSERIES DU CAMEROUN ENCOURAGENT LA PERFORMANCE 60 MILLIONS DE FCFA DE BOURSES AUX MEILLEURS LAUREATS DES DIX PROVINCES DU CAMEROUN

LES BRASSERIES DU CAMEROUN ENCOURAGENT LA PERFORMANCE 60 MILLIONS DE FCFA DE BOURSES AUX MEILLEURS LAUREATS DES DIX PROVINCES DU CAMEROUN LES BRASSERIES DU CAMEROUN ENCOURAGENT LA PERFORMANCE 60 MILLIONS DE FCFA DE BOURSES AUX MEILLEURS LAUREATS DES DIX PROVINCES DU CAMEROUN SOMMAIRE CONTEXTE OBJECTIFS CIBLES REPARTITION DES BOURSES PROGRAMME

Plus en détail

Ministère de l Industrie et des Mines. Cahier des charges

Ministère de l Industrie et des Mines. Cahier des charges Ministère de l Industrie et des Mines. Cahier des charges Relatif à la sélection des entreprises et organismes au programme d aide de l Etat à l accompagnement pour la certification des systèmes de management

Plus en détail

coopérative féminine pour la lutte contre la pauvreté en milieu rural

coopérative féminine pour la lutte contre la pauvreté en milieu rural ACTIVITE D ASSISTANCE ANNUELLE AUX ENFANTS ET AUX FEMMES SESSION DE SEPTEMBRE 2012 Identité du responsable du projet : COULIBALY NAINELMAN PRESIDENT Type d assistance demandée (cochez les cases correspondantes):

Plus en détail

Renforcer un environnement des affaires propice pour les femmes dans les économies arabes Conclusions de la Conférence

Renforcer un environnement des affaires propice pour les femmes dans les économies arabes Conclusions de la Conférence Renforcer un environnement des affaires propice pour les femmes dans les économies arabes Conclusions de la Conférence Beyrouth, Liban, 24 novembre 2010 CONCLUSIONS DE LA CONFÉRENCE «RENFORCER UN ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale,

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, Notre Mission 2 La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, à but non lucratif, qui s investit depuis 1996 dans l action du

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET

ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone : +251-115- 517 700 Fax : +251-115- 517844 website : www. africa-union.org ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET FORUM DE LA

Plus en détail

PROGRAMME de COOPÉRATION VOLONTAIRE (PCV) - HAÏTI APPUI à la GOUVERNANCE, à l ÉDUCATION et au DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

PROGRAMME de COOPÉRATION VOLONTAIRE (PCV) - HAÏTI APPUI à la GOUVERNANCE, à l ÉDUCATION et au DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE PROGRAMME de COOPÉRATION VOLONTAIRE (PCV) - HAÏTI APPUI à la GOUVERNANCE, à l ÉDUCATION et au DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Le Programme de coopération volontaire (PCV) est géré par un consortium de quatre

Plus en détail

Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039)

Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039) Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039) OBJECTIF GENERAL DU PROJET Canaliser les remises de fonds des migrants au service du développement économique

Plus en détail

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire 1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire Pour vivre et consommer autrement 28 & 29 novembre 2014 Espace Racine Rue de la République Châteauroux (36) L Economie Sociale et Solidaire, kézako? L ESS

Plus en détail

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 PEROU Ministère de l Economie et des Finances Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 Conclusions des co-présidents Alonso Arturo SEGURA VASI, Ministre de l Economie et des

Plus en détail

«L inclusion et la protection des enfants dans et par le sport»

«L inclusion et la protection des enfants dans et par le sport» «L inclusion et la protection des enfants dans et par le sport» «Jeunes athlètes et migration : à quelle aide peuvent-ils s attendre? Travailler ensemble au-delà des frontières européennes» Conférence

Plus en détail

Des systèmes d information partagée pour une meilleure gouvernance de l eau en méditerranée

Des systèmes d information partagée pour une meilleure gouvernance de l eau en méditerranée Des systèmes d information partagée pour une meilleure gouvernance de l eau en méditerranée Marseille, 13 mars 2012 INTRODUCTION WALTER MAZZITTI Président du Comité Directeur du SEMIDE Messieurs les ministres,

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique EuropeAid/120804/C/G/Multi Compte rendu de l assemblée générale de la mutuelle de santé communautaire de Meskine (MuSaCoM) Maroua, Cameroun 27 mai

Plus en détail

RAPPORT FINAL GUIDE DE L EDUCATION AUX DROITS DE L HOMME FORMATION DES ENSEIGNANTS EN COTE D IVOIRE. L Ecole, Instrument de la Paix - Côte d Ivoire

RAPPORT FINAL GUIDE DE L EDUCATION AUX DROITS DE L HOMME FORMATION DES ENSEIGNANTS EN COTE D IVOIRE. L Ecole, Instrument de la Paix - Côte d Ivoire GUIDE DE L EDUCATION AUX DROITS DE L HOMME ET FORMATION DES ENSEIGNANTS EN COTE D IVOIRE RAPPORT FINAL Abidjan, Décembre 2013 I- RESUME DU PROJET Ce rapport a pour objet l édition et la vulgarisation d

Plus en détail

Appel à candidatures pour le recrutement d un cadre de suivi et d un responsable de l information et de la communication

Appel à candidatures pour le recrutement d un cadre de suivi et d un responsable de l information et de la communication REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON UNION EUROPEENNE EUROPEAN UNION COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE CAMEROON EUROPEAN UNION COOPERATION Programme d Appui à la Société Civile Civil Society

Plus en détail

LA DIASPORA MALIENNE POUR LA PAIX ET LE DÉVELOPPEMENT DU MALI

LA DIASPORA MALIENNE POUR LA PAIX ET LE DÉVELOPPEMENT DU MALI DOSSIER DE PRÉSENTATION MERCREDI 10 AVRIL 2013 MONTREUIL Salle des fêtes Mairie de Montreuil LA DIASPORA MALIENNE POUR LA PAIX ET LE DÉVELOPPEMENT DU MALI www.diplomatie.gouv.fr 1/7 PRÉSENTATION DE L ÉVÉNEMENT

Plus en détail

1981-1982 : Maîtrise en gestion des entreprises de l université d Abidjan. 1980-1981 : Licence en gestion des entreprises de l université d Abidjan

1981-1982 : Maîtrise en gestion des entreprises de l université d Abidjan. 1980-1981 : Licence en gestion des entreprises de l université d Abidjan NOM : APPIA PRENOM : KOUACHI Jean-Baptiste Nationalité: Ivoirienne FONCTION : Economiste, Conseiller Technique ADRESSE ACTUELLE : 01 BP 945 Abidjan 01 Email : appiajb@yahoo.fr MOBILE : 225 07-92- 78-95//02

Plus en détail

www.rhonealpes.fr Rhône-Alpes

www.rhonealpes.fr Rhône-Alpes www.rhonealpes.fr Accueillir et accompagner des jeunes en contrat d engagement de service civique Rhône-Alpes Alors que la jeunesse doit rester l âge des projets et des rêves, aujourd hui, dans notre région,

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES PAYS AU 31 DECEMBRE 2011

RAPPORT D ACTIVITES PAYS AU 31 DECEMBRE 2011 RAPPORT D ACTIVITES PAYS AU 31 DECEMBRE 2011 Contenu du rapport Rappel de la mission d AMSCO Situation du portefeuille AMSCO au 31/12/2011 Illustrations de deux projets AMSCO Bilan des activités du programme

Plus en détail

Centre d Appui à la Microfinance et au Développement. Du micro-crédit au meso-crédit

Centre d Appui à la Microfinance et au Développement. Du micro-crédit au meso-crédit Centre d Appui à la Microfinance et au Développement Du micro-crédit au meso-crédit Contexte Région de Kayes: Population de 1,6M d habitants 7 cercles, 129 communes regroupant 1564 villages Villages bien

Plus en détail

Union Départementale des Sapeurs-Pompiers des Pyrénées-Atlantiques. SÉMINAIRE DES DIRIGEANTS DES AMICALES ET DES SECTIONS JSP Samedi 29 novembre 2014

Union Départementale des Sapeurs-Pompiers des Pyrénées-Atlantiques. SÉMINAIRE DES DIRIGEANTS DES AMICALES ET DES SECTIONS JSP Samedi 29 novembre 2014 Union Départementale des Sapeurs-Pompiers des Pyrénées-Atlantiques SÉMINAIRE DES DIRIGEANTS DES AMICALES ET DES SECTIONS JSP Samedi 29 novembre 2014 1 Sommaire L Union Départementale des Sapeurs-Pompiers

Plus en détail

REGLEMENT DE LA BOURSE BAFA

REGLEMENT DE LA BOURSE BAFA REGLEMENT DE LA BOURSE BAFA Préambule Considérant que la bourse au BAFA constitue aujourd hui un atout incontestable pour l emploi ou la formation, Considérant que l obtention du BAFA nécessite des moyens

Plus en détail

La place de l Agroalimentaire dans le PPAMNQ. K E N Z A R I S g h a ï e r ( C T P C G P P A M N Q )

La place de l Agroalimentaire dans le PPAMNQ. K E N Z A R I S g h a ï e r ( C T P C G P P A M N Q ) La place de l Agroalimentaire dans le PPAMNQ K E N Z A R I S g h a ï e r ( C T P C G P P A M N Q ) Programme d Appui et de Soutien aux Accords de Partenariat Economique (PASAPE) 1- RAPPELS La suppression

Plus en détail

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008 Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour Le Plan de Travail Commun se base sur les objectifs stratégiques de l Appel Consolidé (CAP)

Plus en détail

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués,

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Le Ministre belge de la Coopération au développement, monsieur Armand De Decker, aurait bien voulu être des nôtres

Plus en détail

«Accompagnement des femmes migrantes»

«Accompagnement des femmes migrantes» Soutien du Processus Euro-africain sur la Migration et le Développement («Processus de Rabat») Réunion d experts sur les GroupesVulnérables (Rabat, 27-29 Juillet 2010) «Accompagnement des femmes migrantes»

Plus en détail

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

Projet de Gestion des Ressources Naturelles phase II (PGRN2)

Projet de Gestion des Ressources Naturelles phase II (PGRN2) Projet de Gestion des Ressources Naturelles phase II (PGRN2) Unité de Coordination Centrale (UCC) Direction Générale du Financement, des Investissements et des Organismes Professionnels Ministère de l

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE AFRICAINE DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL (CADDEL)

SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE AFRICAINE DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL (CADDEL) REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie MINISTERE DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION COMITE AD HOC CHARGE DE L ORGANISATION DE LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE AFRICAINE

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHESE DES TRAVAUX

RAPPORT DE SYNTHESE DES TRAVAUX ATELIER DE VALIDATION DU PROJET DE PLAN D ACTIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE D UNE ASSURANCE MALADIE DE BASE A ACCES UNIVERSEL AU CAMEROUN YAOUNDE, HOTEL MONT FEBE 05-06 FEVRIER 2015 Yaoundé, Cameroun, 04-06

Plus en détail

Présenté par DJELOU Kobla AFHON-Togo

Présenté par DJELOU Kobla AFHON-Togo Plaidoyer pour la prise en compte des changements climatiques dans les plans de développement communaux: initiative pilote dans la région des plateaux au Togo. Présenté par DJELOU Kobla AFHON-Togo PLAN

Plus en détail

Appel à projet 2003/2004 Réalisation d un carnet de voyage en ligne

Appel à projet 2003/2004 Réalisation d un carnet de voyage en ligne Appel à projet 2003/2004 Réalisation d un carnet de voyage en ligne Montant du projet : 6617 Montant du soutien du projet : 2300 MPT MJC HARTELOIRE 39 AVENUE CLEMENCEAU BP 18311 29283 BREST CEDEX TEL :

Plus en détail

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés Fonds européen pour les Réfugiés 2008-2013 APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés 1 Introduction : La décision n 573/2007/CE du Parlement européen

Plus en détail

DOMAINES DE COMPETENCE:

DOMAINES DE COMPETENCE: Mr. Patrick NAMBEANRE GAGUENE Gestionnaire comptable Chargé de Mission Jeunesse, Sports, Arts, Culture et ONG, Communicateur Social, Consultant sur les questions de la Société Civile et de l Insertion

Plus en détail

PROMOTION, FINANCEMENT ET ACCOMPAGNEMENT DE L AUTO ENTREPREUNARIAT DES JEUNES A YAOUNDE, PAR LA CREATION D UNE PEPINIERE D ENTREPRISES

PROMOTION, FINANCEMENT ET ACCOMPAGNEMENT DE L AUTO ENTREPREUNARIAT DES JEUNES A YAOUNDE, PAR LA CREATION D UNE PEPINIERE D ENTREPRISES PROMOTION, FINANCEMENT ET ACCOMPAGNEMENT DE L AUTO ENTREPREUNARIAT DES JEUNES A YAOUNDE, PAR LA CREATION D UNE PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Financement EUROPAID 21.03.01 282 Durée : 3 ans Début du projet

Plus en détail

Présentation... Page 3. Forum, Pour qui? Pourquoi?... Page 4-5. Comment participer?... Page 6. Programme et thématique... Page 7-9

Présentation... Page 3. Forum, Pour qui? Pourquoi?... Page 4-5. Comment participer?... Page 6. Programme et thématique... Page 7-9 Sommaire Présentation... Page 3 Forum, Pour qui? Pourquoi?.... Page 4-5 Comment participer?...... Page 6 Programme et thématique.... Page 7-9 Principaux partenaires Page 10 Infos pratiques.. Page 11 Présentation

Plus en détail

ONG ENTRAIDE-BENIN. PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato

ONG ENTRAIDE-BENIN. PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato 1 ONG ENTRAIDE-BENIN www.entraide-africa.org PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato Novembre 2013 2 1- PRESENTATION GENERALE ET RESUME Nom du Demandeur Adresse

Plus en détail

ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS

ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS Article 1 CREATION Il est formé entre les personnes désignées à l article 4, vivant au Cameroun, et qui adhèrent

Plus en détail

AIDES EN MATIERE D AGRICULTURE. Investissements de création ou de modernisation pour les fermes auberges

AIDES EN MATIERE D AGRICULTURE. Investissements de création ou de modernisation pour les fermes auberges Ce dossier est à adresser à : Monsieur Nicolas ROULY Président du Département de Seine-Maritime Hôtel du Département DEE/SAP Quai Jean Moulin CS 56101 76101 ROUEN CEDEX 1 AIDES EN MATIERE D AGRICULTURE

Plus en détail

PROJET CARAVANE MOBILE DE LUTTE CONTRE LE VIH DANS LA COMMUNE DE DSCHANG

PROJET CARAVANE MOBILE DE LUTTE CONTRE LE VIH DANS LA COMMUNE DE DSCHANG PROJET CARAVANE MOBILE DE LUTTE CONTRE LE VIH DANS LA COMMUNE DE DSCHANG I. CONTEXTE Le VIH reste un problème de santé mondiale ; mais l Afrique subsaharienne reste la région la plus touchée par ce virus.

Plus en détail

FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGRAMME TACC

FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGRAMME TACC République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi Ministère de la Décentralisation et des Collectivités locales Direction de la Coopération Décentralisée Programme des Nations Unies pour le Développement

Plus en détail

Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels. Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011

Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels. Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011 Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011 1 Sommaire - Management des RH : orientations et principes - Management des RH : réalisations

Plus en détail

AGENDA DES ACTIVITES DE LA SEMAINE Du 07 Au 11 Avril 2014. Mardi 08 Avril 2014

AGENDA DES ACTIVITES DE LA SEMAINE Du 07 Au 11 Avril 2014. Mardi 08 Avril 2014 AGENDA DES ACTIVITES DE LA SEMAINE Du 07 Au 11 Avril 2014 Mardi 08 Avril 2014 09H00 : Ministère auprès du premier ministre chargé de l'économie et des finances Séminaire de formation sur le thème «Planification,

Plus en détail

Exposez au Congrès 2015 d AMLF. Du 11 au 13 novembre 2015 Birchwood, Johannesburg

Exposez au Congrès 2015 d AMLF. Du 11 au 13 novembre 2015 Birchwood, Johannesburg Exposez au Congrès 2015 d AMLF Du 11 au 13 novembre 2015 Birchwood, Johannesburg Partners Pourquoi exposer lors du Forum 2015 des Patrons de presse d Afrique? C est un consensus que les médias jouent un

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

PARTICIPATION DES COLLECTIVITÉS AUX ACTION S DE DÉVELOPPEMENT: EXPÉRIENCE DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE AU NIGER

PARTICIPATION DES COLLECTIVITÉS AUX ACTION S DE DÉVELOPPEMENT: EXPÉRIENCE DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE AU NIGER PARTICIPATION DES COLLECTIVITÉS AUX ACTION S DE DÉVELOPPEMENT: EXPÉRIENCE DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE AU NIGER 1. Définition 2. Finalités PLAN 3. La coopération décentralisée au Niger 4. Les actions

Plus en détail

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique Entrepreneurs en Afrique Une idée Contribuer à l émergence de PME/PMI technologiques en Afrique grâce à la collaboration entre des entrepreneurs africains et des Ecoles d Ingénieurs françaises (Réseau

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

Propositions de suivi

Propositions de suivi Documents d information SG/Inf(2014)2 20 janvier 2014 Débat thématique : «Sécurité des journalistes Mesures à prendre pour améliorer la mise en œuvre des normes en matière de droits de l homme» Propositions

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire APPEL À PROJETS 2014 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES Région Pays de la Loire Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le Qatar Friendship Fund fait le bilan de ce qui a été réalisé une année après son lancement et renforce son réseau de partenaires avec la signature de trois nouveaux accords de coopération

Plus en détail

Naissance d une banque leader

Naissance d une banque leader Programme Attijariwafa - Universités Naissance d une banque leader Acteur clé du développement économique marocain et une vocation régionale certaine 2006 Une nouvelle ambition, une nouvelle stratégie

Plus en détail

Dossier de presse CLEJ

Dossier de presse CLEJ Dossier de presse CLEJ I. Euskaldun Gazteria Euskaldun Gazteria est un mouvement géré et animé par des jeunes de 16 à 25 ans. Il cible son action au Pays Basque intérieur. Depuis 1966, Euskaldun Gazteria

Plus en détail

FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL

FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL Une large palette de compétences au service de la santé publique vétérinaire Protection animale Formation Elevage, Médecine vétérinaire, Santé Publique Vétérinaire en régions

Plus en détail

Dossier de partenariat

Dossier de partenariat Dossier de partenariat Les 20 ans de l ONG ESSOR : Quel avenir pour la solidarité internationale? Contact : L équipe d ESSOR est à votre disposition pour tout renseignement à l adresse suivante : essor.contact@free.fr

Plus en détail

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014 REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DES RELATIONS EXTERIEURES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014 Au Gouvernement du Burundi

Plus en détail

TDR Termes de Références

TDR Termes de Références Coalition des Entreprises de Côte d Ivoire contre le Sida Convention N : 05 / 2010 / SCSP / PUMLS C102A10315 : PARTICIPATION A LA 23 ème EDITION DE LA CAMPAGNE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA 2010 TDR

Plus en détail

Le MOUVEMENT NKUL BETI 2009-2013

Le MOUVEMENT NKUL BETI 2009-2013 Le MOUVEMENT NKUL BETI 2009-2013 La plateforme sociale de promotion, d entreprenariat et de développement communautaire. L association «Forum International Ekang ou FIE» se repositionne après les retouches

Plus en détail

Projet de renforcement des capacités et insertion des jeunes déscolarisés dans l entrepreneuriat agricole pour une autoprise en charge (PIJEA)

Projet de renforcement des capacités et insertion des jeunes déscolarisés dans l entrepreneuriat agricole pour une autoprise en charge (PIJEA) Initiatives pour un Développement Intégré Durable IDID ONG Programme Société Civile et Culture PSCC Projet de renforcement des capacités et insertion des jeunes déscolarisés dans l entrepreneuriat agricole

Plus en détail

PARRAINEZ UN SOLDAT FRANCAIS EN OPEX

PARRAINEZ UN SOLDAT FRANCAIS EN OPEX [DOSSIER DE PRESSE] PARRAINEZ UN SOLDAT FRANCAIS EN OPEX EN LUI OFFRANT UN COLIS [21 ₑ ÉDITION] Fédération Nationale des Anciens des Missions Extérieures - OPEX FNAME-OPEX 178, rue Garibaldi - 69003 LYON

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES APPEL À PROJETS 2015 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation administrative de

Plus en détail

RAPPORT FINAL DE PROJET

RAPPORT FINAL DE PROJET REPUBLIQUE DU TCHAD --------------- PRIMATURE --------------- MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L EAU ET DES RESSOURCES HALIEUTIQUES --------------- PROJET PNUD/FEM/ANCR/PIMS/2452/G3 --------------- Project

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

Les Fiches de projet et leur canevas

Les Fiches de projet et leur canevas Les Fiches de projet et leur canevas République du Burundi Ministère de la Sécurité Publique Agence nationale d exécution : Fiche de Projet1 Titre du Projet : Renforcement des capacités de planification

Plus en détail

Association Sénégalaise de Soutien aux Diabétiques (ASSAD)

Association Sénégalaise de Soutien aux Diabétiques (ASSAD) Association Sénégalaise de Soutien aux Diabétiques (ASSAD) Association Sénégalaise de Soutien aux Diabétiques (ASSAD) STATUTS Adoptés à l unanimité par l Assemblée générale constitutive du 17 décembre

Plus en détail