Le paysage énergétique belge, ses défis et opportunités

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le paysage énergétique belge, ses défis et opportunités"

Transcription

1 Soirée-débat «Climat, énergie, quels scénarios pour l avenir?» Habay-la-Vieille, 3 décembre 2015 Le paysage énergétique belge, ses défis et opportunités Dominique Gusbin Equipe Energie-Transport

2 Plan de la présentation Le Bureau fédéral du Plan et l énergie 1. Evolution du système énergétique belge Schéma du système énergétique Besoins énergétiques, consommation finale d énergie, production électrique, dépendance énergétique 2. Perspectives d évolution d ici 2050 Scénario de référence = paquet législatif européen climat-énergie en 2020 Scénario alternatif = cadre européen climat-énergie en transition vers une économie pauvre en carbone à l horizon Défis et opportunités 2

3 Le Bureau fédéral du Plan et l énergie «Le Bureau fédéral du Plan est un organisme d'intérêt public. Il réalise des études sur des questions de politique économique, sociale, énergétique, environnementale et transport. Son expertise scientifique est mise à la disposition du gouvernement, du Parlement, des interlocuteurs sociaux ainsi que des institutions nationales et internationales.» et l énergie Missions légales : lois gaz et électricité/loi responsabilisation climat Demandes émanant du gouvernement, des partenaires sociaux et du parlement Etudes de sa propre initiative ou dans le cadre de conventions (ex. pour les régions) Approche : analyses quantitatives (passé/futur); scénarios offre/demande d énergie; analyse d impact de politiques Publications: Perspectives énergétiques (tous les 3 ans), questions ciblées 3

4 1. Evolution du système énergétique belge

5 1.1. Schéma du système énergétique Consommation d énergie primaire = Besoins énergétiques Importations Production domestique Charbon Pétrole Gaz naturel Nucléaire SER Electricité Transformation d énergie Secteur électrique Raffinage Electricité Produits pétroliers Consommation finale d énergie Industrie Résidentiel Tertiaire Transport Exportations (Consommation finale non énergétique) SER (RES en EN) = sources d énergie renouvelables 5

6 1.2. Evolution des besoins énergétiques Evolution de la consommation d énergie primaire (Mtep) ,2% par an en moyenne Croissance économique 2009 Température 2010 vs Prix du pétrole Combustibles solides Pétrole Gaz naturel Nucléaire Renouvelables Electricité Découplage 6 Source: Eurostat consommation d'énergie primaire PIB Intensité énergétique du PIB

7 1.3. Evolution de la consommation finale d énergie Chaleur 1% ,4 % en moyenne par an Renouvelables 1% Electricité 16% Solides 13% Gaz 23% 10 Pétrole 46% Chaleur 1% 2013 Chaleur 2% Solides 4% Renouvelables 1% Electricité 18% Solides 9% Electricité 20% Renouvelables 5% Pétrole 40% Source: Eurostat. Gaz 27% Pétrole 44% Gaz 29% 7

8 1.4. Evolution de la production électrique (I) Evolution par forme d énergie (TWh) 60 Renouvelables Charbon Gaz naturel Nucléaire Renouvelables Autres N.B. Production électrique (+0.7%) = Consommation finale d électricité (+1,5%) - Importations nettes (++) Hydro Vent Soleil Biomasse Source: Eurostat. 8

9 1.4. Evolution de la production électrique (II) Evolution de la structure de la production électrique 1990 Renouvela bles 1% Autres 6% Charbon 24% 2000 Renouvela bles 1% Autres 6% Charbon 16% Gaz naturel 8% Gaz naturel 19% Nucléaire 61% Nucléaire 58% 2013 Autres 4% Renouvela bles 14% Charbon 4% 9 Source: Eurostat. Nucléaire 52%

10 1.5. La dépendance énergétique de la Belgique (I) Définition: vulnérabilité aux chocs de prix énergétiques et aux ruptures d approvisionnement Sécurité d approvisionnement Dépendance aux importations Diversification géographique Diversification des formes d énergie Intensité énergétique et en carbone Part de l énergie dans le commerce Source: EC-DG ECFIN Conclusion: La Belgique est «modérément» vulnérable 10

11 1.5. La dépendance énergétique de la Belgique (II) UE >< non-ue; non-ue: EEE >< non-eee Combustibles fossiles : UE + EEE (gaz norvégien) + non-eee Electricité : uniquement UE Electricité (TWh) Imports Exports Net imports 11 UE = Union européenne; EEE = Espace économique européen Source: Eurostat, DG Energie.

12 1.5. La dépendance énergétique de la Belgique (III) Source: ENTSO-E (2014).

13 1.6. Renouvelables et gaz à effet de serre (GES) Part des renouvelables dans la consommation finale brute d énergie (%) % 7.9% en Renouvelables (%) Objectif 2020 Evolution des GES (Mt-éq.CO 2 ) - 20% entre 1990 et Source: Eurostat, AEE. 13

14 2. Perspectives d évolution d ici

15 Le contexte européen et belge pour l énergie et le climat 2020 Paquet Climat-Energie (avril 2009) Objectifs UE -20% GES (1990) -10% non-ets (2005) -21% ETS (2005) 20% SER (10% transp.) 20% EE Objectifs BE X -15% non-ets (2005) X 13% SER (10% transp.) 18% EE 2030 Cadre Climat-Energie (jan 2014 oct ) -40% GES (1990) -30% non-ets (2005) -43% ETS (2005) 27% SER 27% EE Seront déterminés en Roadmaps (mars et déc 2011) - 80 à -95% GES (1990) Engagement de la BE à mettre en place une stratégie bas carbone 15

16 Perspectives énergétiques et GES d ici 2050 (I) Publication de 2 études simulant deux contextes différents 1. Le paysage énergétique belge: perspectives et défis à l horizon 2050 (octobre 2014) Scénario de référence (REF) 2020 : mise en œuvre du paquet Climat-Energie : pas de nouveaux objectifs ni de nouvelles politiques (sauf ETS) Objectif : analyser comment évolue le système énergétique belge sans objectifs après Climate and Energy Framework for Belgium (avril 2015) 16 3 scénarios alternatifs 2020 : mise en œuvre du paquet Climat-Energie : prise en compte du cadre 2030 et de la transition bas carbone 2050 selon 3 modalités Objectif : disposer d une analyse chiffrée dans le cadre de la discussion sur le partage des objectifs entre Etats membres et donc sur les objectifs belges

17 Perspectives énergétiques et GES d ici 2050 (II) Critère de répartition des objectifs européens Moindre coût (= critère coût-efficacité) D autres critères sont possibles (ex. PIB/hab.) Focus sur un seul scénario alternatif : GHG40 17

18 2.1. Evolution des émissions de GES (I) Emissions totales (Mt-éq.CO 2 ) par rapport à % -18% -16% % Emissions ETS Par rapport à : -27% REF & GHG : -24% REF; -30% GHG % REF GHG40 Emissions non ETS Par rapport à : -15% REF & GHG : -15% REF; -25% GHG40 Source: BFP (WP 03-15). 18

19 2.1. Evolution des émissions de GES (II) % de réduction en 2030 par rapport à 2005 non CO2 CO2 non én. CO2 én. Transport Rés/Tert Industrie Prod. Elec -45% -40% -35% -30% -25% -20% -15% -10% -5% 0% GHG40 REF Source: BFP (WP 03-15). 19

20 2.2. Evolution des sources d énergie renouvelables En % de de la consommation finale brute d énergie % % 13.6% 17%-18% 19% REF GHG40 Objectif 2020 Evolution récente Source: Eurostat, BFP (WP 03-15). 9

21 2.3. Evolution de la consommation finale d énergie (I) Mtep % 0.4% % -0.3% -0.4% REF GHG40 Evolution récente : quasi stabilisation : stabilisation REF diminution GHG : augmentation REF diminution GHG40 GHG40 versus REF: les + gros contributeurs sont les secteurs résidentiel et tertiaire Source: Eurostat, BFP (WP 03-15). 21

22 2.3. Evolution de la consommation finale d énergie (II) Chaleur Solides Chaleur 2013 Solides 2% 4% % 2% REF = GHG40 Renouvelables 5% Electricité 20% Pétrole 40% Renouvelables 8% Electricité 22% Pétrole 37% Gaz 29% Gaz 28% 2050-REF Chaleur 3% Solides 2% 2050-GHG40 Chaleur 2% Autres 5% Solides 1% Pétrole 15% Renouvelables 7% Electricité 24% Gaz 29% Pétrole 35% Electricité 33% Renouvelables 25% Gaz 19% 22 Source: Eurostat, BFP (WP 03-15).

23 TWh 2.4. Evolution de la production électrique et des importations (I) 2030: peu de différence entre REF et GHG40 tant en niveau qu en structure; trade off entre production et importations 2050: REF et GHG40 se distinguent par des degrés d électrification du système énergétiques différents (1/4 vs. 1/3) impact sur le niveau de la production électrique et les importations (TWh) Production électrique 30 Importations nettes REF GHG40 Source: Eurostat, DG Energie, BFP (WP 03-15)

24 2.4. Evolution de la production électrique (II) Renouvela bles 14% Autres 4% Charbon 4% 2030-REF Autres 2% Charbon 2% 2013 Gaz naturel 26% Renouvelables 46% Gaz naturel 50% Nucléaire 52% 2050 REF = GHG40 Autres 1% 2030-GHG40 Autres 1% Charbon 3% Renouvelables 54% Gaz naturel 45% Renouvelables 51% Gaz naturel 45% Source: Eurostat, BFP (WP 03-15). 24

25 2.4. Evolution de la production électrique (III) La production électrique à partir de SER (TWh) Vent Onshore/offshore 2030: +/- 50/ : +/- 40/ REF GHG40 REF GHG Hydro Vent Soleil Biomasse Géothermie Source: BFP (WP 03-15), CWaPE kw renouvelables/1000 hab. (offshore exclu) Belgique REF Habay

26 3. Défis et opportunités 26

27 3.1. Les défis Pour rencontrer les objectifs Climat-Energie en 2020 (connus) et en 2030 (encore à déterminer) et pour tendre vers une société bas carbone en 2050, les défis à relever sont nombreux, ils sont de nature économique, technologique, politique et sociétale. 27

28 Les défis économiques (I) 1. Coût du système énergétique (en % du PIB) 18% 16% 16,2% 15,9% 14% 12% 10% 8% 6% 13,5% 15,9% 13,4% 4% 2% 0% REF GHG40 Coût du capital vs. Coût achat d énergie 2010: 22% vs. 78% 2030: 1/3 vs. 2/3 2050: 40% vs. 60% (REF)mais 50/50 (GHG40) Source: BFP (WP 03-15). 28

29 Les défis économiques (II) 2. Investissements dans le secteur électrique Considérables!! >< Climat d investissement peu favorable : 22 GW pour REF & GHG40 (2010: 17 GW) 32 milliards : 51 GW pour REF & 55 GW pour GHG milliards impact sur le coût de la production électrique ( prix) : + 70 % pour REF & GHG : -7% pour REF & +10% pour GHG40 Source: BFP (WP 03-15). 29

30 Les défis économiques (III) 3. Coût énergétique pour les ménages Composition du coût énergétique 100% 90% 80% 70% 60% 50% 36% 27% 28% 25% 23% 27% 26% 27% 14% 27% 40% 30% 20% 10% 38% 45% 48% 51% 59% 0% Investissement Electricité Combustibles Part des achats d énergie (combustibles/électricité) dans les dépenses des ménages 2010: 5% 2030: 5,5% 2050: 4,2% (pour REF & GHG40) Source: BFP (WP 03-15). 30

31 Les défis technologiques/politiques/sociétaux Les défis technologiques, par exemple: Intégration des SER variables dans le système électrique impact sur les réseaux de transport et de distribution, technologies de stockage, Développement des usages électriques (pompes à chaleur, véhicules électriques) impact sur les réseaux électriques, bornes de rechargement, batteries, Efficacité énergétique, économies d énergie (technologies, compteurs intelligents, ) Les défis politiques Proactivité indispensable aux niveaux belge (politiques et mesures) et européen (intégration des marchés électriques et gaziers, géopolitique, ) Les défis sociétaux Changements de comportement, aménagement du territoire, 31

32 3.2. Les opportunités (I) les opportunités sont nombreuses elles aussi, notons Création d emploi < création de nouvelles entreprises, de nouveaux types de services (SER, isolation, etc.) Chiffrage des emplois (équivalents temps plein) qui seraient créés < investissements dans le secteur électrique et le bâtiment Emplois additionnels dans GHG40 par rapport à REF 2020: : Source: BFP (WP 03-15). 32

33 3.2. Les opportunités (II) La réduction des importations d énergie amélioration de la balance commerciale moindre vulnérabilité aux chocs de prix Réduction des importations totales d énergie (énergies fossiles vs. électricité et biomasse) par rapport à 2010 (-15% en 2050) et à REF (-20%) Réduction du déficit commercial «fossile» (en %du PIB) Source: BFP (WP 03-15). 33

34 Merci pour votre attention! Des questions? www. thème Energie 34

35 La consommation d énergie finale: Heat 0% RES 0% 1990 Heat 1% RES 1% Derived gases 6% Electricity 18% Solid fuels 27% Derived gases 3% Electricity 16% Solid fuels 13% Natural gas 5% Natural gas 20% Oil 44% Oil 46% 2010 Heat 2% Solid fuels 3% RES 4% Electricity 20% Derived gases 1% Natural gas 29% Oil 41% 35

36 La production électrique : Nuclear 0% RES 0% 1990 RES 1% Natural gas 12% Derived gases 8% Solid fuels 28% Solid fuels 24% Nuclear 61% Oil 2% Natural gas 8% Oil 52% Derived gases 4% 2010 RES 8% Solid fuels 4% Oil 0% Natural gas 34% Nuclear 51% Derived gases 3% 36

Analyses autour de la Stratégie Nationale Bas Carbone

Analyses autour de la Stratégie Nationale Bas Carbone Analyses autour de la Stratégie Nationale Bas Carbone Analyses de sensibilité de la trajectoire du scénario SNBC de référence des pouvoirs publics et analyses de couverture de la demande de pointe Présentation

Plus en détail

Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique?

Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique? Conférence «L actualité 214 des énergies renouvelables & du stockage énergétique» 26 mars 214 Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique? Dominique Gusbin Equipe Energie-Transport Bureau fédéral

Plus en détail

Les pompes à chaleur au cœur de la transition énergétique

Les pompes à chaleur au cœur de la transition énergétique Les pompes à chaleur au cœur de la transition énergétique Benoit LEMAIGNAN Consultant Senior Carbone4 benoit.lemaignan@carbone4.com Merci qui? Merci l énergie! La transition énergétique, c est d abord

Plus en détail

Perspectives énergétiques à long terme

Perspectives énergétiques à long terme Perspectives énergétiques à long terme F. Ravelet 2012 Nécessité d'anticiper deux problèmes : L'épuisement des ressources 140 120 Ratio Réserve/Production (ans) 100 80 Pétrole Gaz Charbon Uranium 60 40

Plus en détail

Colloque DDT novembre Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech

Colloque DDT novembre Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech Colloque DDT 77 22 novembre 2012 Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech France = 0,9 % de la population mondiale Réserves fossiles : 23 Mtep soit 0,01 % des réserves mondiales

Plus en détail

Les prospectives énergétiques à l horizon 2030 en Méditerranée: vers un scénario de rupture. Juin 2012

Les prospectives énergétiques à l horizon 2030 en Méditerranée: vers un scénario de rupture. Juin 2012 Les prospectives énergétiques à l horizon 23 en Méditerranée: vers un scénario de rupture Juin 212 Déroulé de la présentation Contexte «Mediterranean Energy Perspectives»: MEP 28 et MEP211 Du besoin d

Plus en détail

Défis et opportunités de la transition énergétique

Défis et opportunités de la transition énergétique Défis et opportunités de la transition énergétique L expérience du tournant énergétique en Allemagne 28/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI 1 Historique du tournant énergétique allemand 1998 Coalition SPD-Verts

Plus en détail

SCENARIOS ENERGETIQUES DE L ANCRE

SCENARIOS ENERGETIQUES DE L ANCRE SCENARIOS ENERGETIQUES DE L ANCRE Nathalie Alazard-Toux, Patrick Criqui, Jean-Guy Devezeaux de Lavergne Alain Le Duigou, Alban Liegeard, Philippe Ménanteau, Henri Safa, Olivier Teissier 4 Juin 2013 Journée

Plus en détail

Les équilibres énergétiques

Les équilibres énergétiques Les équilibres énergétiques Stéphane Signoret Rédacteur en chef de la revue Energie Plus @_Energie_Plus L énergie, c est Rémi Prunier / Keith J. Ohverlance / Antoine Jouaux / Anthony Du / Pixialone / Fotoluz

Plus en détail

Énergie et efficacité énergétique

Énergie et efficacité énergétique Énergie et efficacité énergétique Sommes-nous prêts à faire autrement? Par Jean-Marc Carpentier Vulgarisateur scientifique et analyste en énergie Congrès AGPI 2007 Boucherville, le 2 octobre 2007 Pourquoi

Plus en détail

Bilan des énergies 2014 Comparaison Allemagne et France

Bilan des énergies 2014 Comparaison Allemagne et France Bilan des énergies 2014 Comparaison Allemagne et France Depuis quelques années, les débats vont bon train : en Allemagne sur l «Energiewende» (littéralement : le virage énergétique) et en France sur la

Plus en détail

Les scénarios prospectifs de demande d énergie de l UFE

Les scénarios prospectifs de demande d énergie de l UFE Les scénarios prospectifs de demande d énergie de l UFE I. Panorama de la consommation d énergie en France en 2011 2 La consommation d énergie finale en 2011 ENR thermiques 9% Demande d'énergie totale

Plus en détail

Y a-t-il une place pour le chauffage au bois au Québec? jeudi 9 juillet 2009 Foyers Feu vert 1 of 22

Y a-t-il une place pour le chauffage au bois au Québec? jeudi 9 juillet 2009 Foyers Feu vert 1 of 22 Y a-t-il une place pour le chauffage au bois au Québec? jeudi 9 juillet 2009 Foyers Feu vert 1 of 22 Consommation d énergie primaire au Québec par source 2005 Charbon 0,89 % Hydroélectricité 38,16 % Pétrole

Plus en détail

Fernwärme DIE KOMFORT-ENERGIE

Fernwärme DIE KOMFORT-ENERGIE Fernwärme DIE KOMFORT-ENERGIE Évolution de la chaleur à distance en Europe Fernwärme Jahr 2030 9. Tagung vom 21. Januar 2010 in Biel-Bienne I. Chaleur à distance actuelle Fernwärme Jahr 2030 9. Tagung

Plus en détail

Emplois, Changement climatique et énergie dans lue : quels enseignements pour les pays Méditerranéens ENERGAIA 2008

Emplois, Changement climatique et énergie dans lue : quels enseignements pour les pays Méditerranéens ENERGAIA 2008 Emplois, Changement climatique et énergie dans lue : quels enseignements pour les pays Méditerranéens ENERGAIA 2008 Session du 11 décembre 2008 C.Duchesne-A. Mestre Partie 1 - Conclusions générales de

Plus en détail

PÉTROLE et PRODUITS PETROLIERS PERSPECTIVES

PÉTROLE et PRODUITS PETROLIERS PERSPECTIVES PÉTROLE et PRODUITS PETROLIERS PERSPECTIVES UFIP - Atelier CNDP PPE 17 Mai 2018 1 DEMANDE ÉNERGÉTIQUE MONDIALE CROISSANTE ET DIVERSIFIEE 54 % 53 % 57 % 55 % 48 % * Renouvelables : éolien, solaire, géothermique,

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Planification intégrée des infrastructures d énergie Introduction générale Laboratoire de Systèmes Energétiques ENAC / EPFL 1 - Sommaire Objectifs du cours Contenu du cours - Méthodes d analyse de la demande

Plus en détail

Un Plan de Route pour le Développement Durable

Un Plan de Route pour le Développement Durable La Stimulation des Politiques d Efficacité Energétique et des Energies Renouvelables dans le Bassin Méditerranéen: Un Plan de Route pour le Développement Durable Said Chéhab Professeur à l ESIB (Université

Plus en détail

La lutte contre le changement climatique

La lutte contre le changement climatique Programme pluriannuel pour des actions dans le domaine de l énergie (2003-2006) Présentation succincte des propositions de la Commission avril 2002 1 La sécurité d approvisionnement Si aucune mesure n

Plus en détail

Pierre-Olivier Pineau et Johanne Whitmore. AQPER Château Laurier Québec Mercredi 7 février 2018

Pierre-Olivier Pineau et Johanne Whitmore. AQPER Château Laurier Québec Mercredi 7 février 2018 Pierre-Olivier Pineau et Johanne Whitmore AQPER Château Laurier Québec Mercredi 7 février 2018 Évolution 1990 à 2015 : PIB, consommation d énergie, intensité énergétique et GES au Québec 2 Rétrospective

Plus en détail

INTERACTIONS ENTRE OBJECTIFS CO2 ET ENR EN EUROPE : COMMENT RÉDUIRE LES ÉMISSIONS À MOINDRE COÛT?

INTERACTIONS ENTRE OBJECTIFS CO2 ET ENR EN EUROPE : COMMENT RÉDUIRE LES ÉMISSIONS À MOINDRE COÛT? INTERACTIONS ENTRE OBJECTIFS CO2 ET ENR EN EUROPE : COMMENT RÉDUIRE LES ÉMISSIONS À MOINDRE COÛT? 31/01/2014 Friday Lunch Meeting Chaire Economie du Climat Florent LE STRAT Elaine PELOURDEAU Yasmine ARSALANE

Plus en détail

Negatep ou sortir des fossiles Limiter le réchauffement climatique et se passer des combustibles fossiles (pas de CSC)

Negatep ou sortir des fossiles Limiter le réchauffement climatique et se passer des combustibles fossiles (pas de CSC) Negatep ou sortir des fossiles Limiter le réchauffement climatique et se passer des combustibles fossiles (pas de CSC) Il faut sortir des fossiles pour 2 raisons - notre indépendance énergétique (aspects

Plus en détail

N. Commeau,Chef d unité «Politique de l énergie & sécurité d approvisionnement» Commission européenne Nice, le 18 novembre 2005

N. Commeau,Chef d unité «Politique de l énergie & sécurité d approvisionnement» Commission européenne Nice, le 18 novembre 2005 N. Commeau,Chef d unité «Politique de l énergie & sécurité d approvisionnement» Commission européenne Nice, le 18 novembre 2005 Direction générale de l énergie et des transports 1 LIVRE VERT sur l efficacité

Plus en détail

Première Journée Algéro-Allemande de l Énergie 24 avril 2018 à Alger.

Première Journée Algéro-Allemande de l Énergie 24 avril 2018 à Alger. Première Journée Algéro-Allemande de l Énergie 24 avril 2018 à Alger. Rachedi MENADI, Directeur des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique Ministère de l Energie. Transition énergétique

Plus en détail

Politique énergétique:

Politique énergétique: Université Paris Dauphine Politique énergétique: Comparaison Brésil France Sophie MERITET Sophie.meritet@dauphine.fr Conférence franco brésilienne : Les vraies énergies du développement durable 1 Organisation

Plus en détail

Scénarios énergétiques de l ANCRE

Scénarios énergétiques de l ANCRE Scénarios énergétiques de l ANCRE 19/04/2013 Introduction L ANCRE a souhaité apporter une contribution au Débat National sur la Transition Energétique en élaborant différents scénarios destinés à étudier

Plus en détail

La consommation d énergie en France en 2013

La consommation d énergie en France en 2013 La consommation d énergie en France en 2013 L analyse de la consommation annuelle d énergie du pays est fondamentale car elle permet de mesurer les conséquences en termes de bilan climatique (émissions

Plus en détail

Pompe à chaleur. Planning & projectering v. middelgrote- en grote stookplaatsen RENDEMENT EN TERUGVERDIENTIJ D. Herzlich willkommen

Pompe à chaleur. Planning & projectering v. middelgrote- en grote stookplaatsen RENDEMENT EN TERUGVERDIENTIJ D. Herzlich willkommen Titre Page 1 Efficiency Plus Information visits Herzlich willkommen Planning & projectering v. middelgrote- en grote stookplaatsen Pompe à chaleur Contexte Européen et situation du marché Belge RENDEMENT

Plus en détail

Russie : émissions de CO 2 depuis 1990

Russie : émissions de CO 2 depuis 1990 Russie Terre d abondance Objectif climatique : 25-30 % de réduction des émissions à l horizon 2030 par rapport au niveau de 1990 Réduction des émissions de CO 2 actuelles par rapport au niveau de 1990

Plus en détail

LES SCÉNARIOS ÉNERGÉTIQUES DE L ANCRE

LES SCÉNARIOS ÉNERGÉTIQUES DE L ANCRE LES SCÉNARIOS ÉNERGÉTIQUES DE L ANCRE 17 Juin 2014 ELISABETH LE NET I-TÉSÉ PAGE 1 LES SCENARIOS? UN PROCESSUS Le contexte: la transition énergétique en France, DNTE (2013), multiples prospectives et scénarios

Plus en détail

QUELLE VISION DE L AVENIR ÉNERGÉTIQUE? COMMENT ÉCONOMISER L ÉNERGIE? CENTRE D ÉTUDES ET DE RECHERCHES ÉCONOMIQUES SUR L ÉNERGIE - 1 -

QUELLE VISION DE L AVENIR ÉNERGÉTIQUE? COMMENT ÉCONOMISER L ÉNERGIE? CENTRE D ÉTUDES ET DE RECHERCHES ÉCONOMIQUES SUR L ÉNERGIE - 1 - QUELLE VISION DE L AVENIR ÉNERGÉTIQUE? COMMENT ÉCONOMISER L ÉNERGIE? CENTRE D ÉTUDES ET DE RECHERCHES ÉCONOMIQUES SUR L ÉNERGIE - 1 - I - SITUATION MONDIALE : la demande l offre CENTRE D ÉTUDES ET DE RECHERCHES

Plus en détail

Quelle transition énergétique contre le changement climatique?

Quelle transition énergétique contre le changement climatique? Quelle transition énergétique contre le changement climatique? Jean Eudes Moncomble Secrétaire général moncomble@wec-france.org Paris, 13 mars 2019 de l Énergie Council 2013de l Énergie Le Mondial de l

Plus en détail

ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DANS LE MONDE CAS DE LA PRODUCTION D ELECTRICITE. Petit aide-mémoire. Bernard Laponche 23 juin 2015

ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DANS LE MONDE CAS DE LA PRODUCTION D ELECTRICITE. Petit aide-mémoire. Bernard Laponche 23 juin 2015 ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DANS LE MONDE CAS DE LA PRODUCTION D ELECTRICITE Petit aide-mémoire Bernard Laponche 23 juin 2015 www.global-chance.org ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET

Plus en détail

STRATÉGIES DE L'ÉNERGIE ET DE L ENVIRONNEMENT À HORIZON 2050 À L'ÉCHELLE DE LA VILLE : UNE APPLICATION À LA VILLE DE BOLOGNE

STRATÉGIES DE L'ÉNERGIE ET DE L ENVIRONNEMENT À HORIZON 2050 À L'ÉCHELLE DE LA VILLE : UNE APPLICATION À LA VILLE DE BOLOGNE STRATÉGIES DE L'ÉNERGIE ET DE L ENVIRONNEMENT À HORIZON 2050 À L'ÉCHELLE DE LA VILLE : UNE APPLICATION À LA VILLE DE BOLOGNE Edi Assoumou Jean-Paul Marmorat Valérie Roy Centre de Mathématiques Appliquées

Plus en détail

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon Formation Commissaires Enquêteurs du 17 mai 2011 Danye ABOKI DREAL Languedoc Roussillon Ingénieur en charge

Plus en détail

Les Réseaux de Transport d Electricité:

Les Réseaux de Transport d Electricité: Les Réseaux de Transport d Electricité: Quelles perspectives de développement face aux défis énergétiques du 21ème siècle Par André Merlin Président du CIGRE (Conseil International des Grands Réseaux Electriques)

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE Résumé

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE Résumé BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE 216 Résumé VERSION FINALE OCTOBRE 218 1. Synthèse du bilan énergétique 216 Chaque année, Bruxelles Environnement établit le bilan énergétique de la

Plus en détail

Approvisionnement énergétique international:

Approvisionnement énergétique international: Approvisionnement énergétique international: Visions et défis Sion, le 31 août 2011 Olivier Baillifard Programme Un petit peu d histoire et la situation aujourd hui Evolution démographique Consommation

Plus en détail

ELEMENTS de POLITIQUE ENERGETIQUE FRANCAISE et du CONTEXTE ENERGETIQUE

ELEMENTS de POLITIQUE ENERGETIQUE FRANCAISE et du CONTEXTE ENERGETIQUE ELEMENTS de POLITIQUE ENERGETIQUE FRANCAISE et du CONTEXTE ENERGETIQUE Conférence débat sur la Rénovation Energétique des bâtiments Publics 13 octobre 2009 St-Pourcain sur sioule Délégation Régionale AUVERGNE

Plus en détail

Enjeux de l énergie nucléaire dans la PPE. SFEN PACA 20 Juin 2018

Enjeux de l énergie nucléaire dans la PPE. SFEN PACA 20 Juin 2018 Enjeux de l énergie nucléaire dans la PPE SFEN PACA 20 Juin 2018 Les travaux de la SFEN sur la PPE Vision de la SFEN sur les enjeux de la PPE: La question du climat Une priorité désormais fixée par le

Plus en détail

Programmation Pluriannuelle de l Énergie

Programmation Pluriannuelle de l Énergie Programmation Pluriannuelle de l Énergie Une dynamique d action cohérente pour la transition énergétique 3 Vers la neutralité carbone à l horizon 2050 Les consommations d énergie considérées sur ce graphique

Plus en détail

Sécurité d approvisionnement: contribution du renouvelable

Sécurité d approvisionnement: contribution du renouvelable Sécurité d approvisionnement: contribution du renouvelable Workshop eufores, 05/02/2019 Agenda 1. EDORA 2. Transition énergétique réussie 3. Mix électrique en Belgique: défis 4. Contribution du renouvelable

Plus en détail

La situation énergétique de la France : Etat des lieux

La situation énergétique de la France : Etat des lieux La situation énergétique de la France : Etat des lieux n 195/196 - juin 2013 Mots clés associés : climat et énergie indicateurs energie energie finale energie fossile energie nucléaire energie primaire

Plus en détail

Les transports et la problématique climat-énergie

Les transports et la problématique climat-énergie Pompe%20à%20essence Les transports et la problématique climat-énergie Frédéric BERLIOZ DREAL PACA Court débat ORT 24 juin 2010 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer

Plus en détail

Bilan et facture énergétique de la France en 2005

Bilan et facture énergétique de la France en 2005 Bilan et facture énergétique de la France en 25 François Loos, Ministre délégué à l Industrie Jeudi 2 avril 26 1/12 Facture énergétique de la France (importations CAF - exportations FAB) +35% à 38,3 Md

Plus en détail

Pierre-Olivier Pineau Johanne Whitmore

Pierre-Olivier Pineau Johanne Whitmore Pierre-Olivier Pineau Johanne Whitmore 15 février 2017 10h30-12h00 AQPER Colloque energie.hec.ca @HECenergie Hôtel Château Laurier Québec Salle Abraham-Martin 2 1. Rétrospective 2016 2. Le système énergétique

Plus en détail

La German Energy Solutions Initiative

La German Energy Solutions Initiative La German Energy Solutions Initiative Casablanca, 11. octobre 2016 Céline Kittel Consultant pour le Ministère allemand de l Économie et de l Énergie (BMWi), RENAC AG Le but du programme energy solutions-made

Plus en détail

Transition(s) énergétique(s) en Europe : Unis dans la diversité?

Transition(s) énergétique(s) en Europe : Unis dans la diversité? Transition(s) énergétique(s) en Europe : Unis dans la diversité? Thomas PELLERIN-CARLIN, Research Fellow, European Energy Policy Jacques Delors Institute pellerin-carlin@delorsinstitute.eu 27 Septembre

Plus en détail

Mise en musique des futurs de l énergie à l horizon 2050

Mise en musique des futurs de l énergie à l horizon 2050 Mise en musique des futurs de l énergie à l horizon 2050 Conférence «Les scénarios à long terme de l'énergie» Jean Eudes Moncomble, Secrétaire général Paris, 6 décembre 2013 de l Energie CONSEIL FRANÇAIS

Plus en détail

Modélisation de l atténuation et de l adaptation du système énergétique face au changement climatique. Application en Midi Pyrénées

Modélisation de l atténuation et de l adaptation du système énergétique face au changement climatique. Application en Midi Pyrénées Modélisation de l atténuation et de l adaptation du système énergétique face au changement climatique. Application en Midi Pyrénées Colloque Programme GICC 10 et 11 Octobre 2012 Objectifs du projet 1.

Plus en détail

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.2 LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Sommaire 1- Consommation d énergie primaire. Comparaisons avec la situation mondiale 2- Taux d indépendance énergétique de la France

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050 Politique énergétique et mise en œuvre (2)

Stratégie énergétique 2050 Politique énergétique et mise en œuvre (2) Service de l'énergie SdE Amt für Energie AfE Stratégie énergétique 2050 Politique énergétique et mise en œuvre (2) Conférence Ecube, Puidoux Vendredi 1 er mars 2019 Serge Boschung Chef du Service de l

Plus en détail

Performance énergétique : quels outils pour intégrer les énergies renouvelables aux bâtiments neufs et rénovés?

Performance énergétique : quels outils pour intégrer les énergies renouvelables aux bâtiments neufs et rénovés? Performance énergétique : quels outils pour intégrer les énergies renouvelables aux bâtiments neufs et rénovés? Rencontres nationales des énergies renouvelables 14 décembre 2016 Consommation finale d'énergie

Plus en détail

La promotion des énergies renouvelables & la collaboration avec la société civile

La promotion des énergies renouvelables & la collaboration avec la société civile Perspectives de Développement des Energies Renouvelables en Tunisie La promotion des énergies renouvelables & la collaboration avec la société civile Abdelkarim GHEZAL Agence Nationale pour la Maîtrise

Plus en détail

Statistiques publiques sur l énergie

Statistiques publiques sur l énergie Statistiques publiques sur l énergie Expression des besoins Aspect national par Laurent Michel, Directeur général de l énergie et du climat Cnis Commission Environnement et développement durable Bercy,

Plus en détail

Perspectives de consommation et production d énergie

Perspectives de consommation et production d énergie CPDP Projet de parc éolien en mer des Deux Côtes Réunion d ouverture, Le Tréport, 4 mai 2010 Perspectives de consommation et production d énergie Richard Lavergne Ingénieur général des mines Commissariat

Plus en détail

Quelle trajectoire pour atteindre le mix énergétique en 2025?

Quelle trajectoire pour atteindre le mix énergétique en 2025? Quels types de scénarii possibles à horizon 2030 et 2050, dans le respect des engagements climatiques de la France? 8 avril 2013 Châteauroux Définitions MIX ÉNERGÉTIQUE : ou bouquet énergétique, est la

Plus en détail

L ENERGIE DANS L UNION EUROPEENNE Petit aide-mémoire. Bernard Laponche Association Global Chance - 23 novembre * Table des matières

L ENERGIE DANS L UNION EUROPEENNE Petit aide-mémoire. Bernard Laponche Association Global Chance - 23 novembre * Table des matières L ENERGIE DANS L UNION EUROPEENNE 2000-2014 Petit aide-mémoire Bernard Laponche Association Global Chance - 23 novembre 2016 * Table des matières INTRODUCTION... 1 1. POPULATION ET PRODUIT INTERIEUR BRUT

Plus en détail

Bilan énergétique martiniquais

Bilan énergétique martiniquais 1 Bilan énergétique martiniquais VALORA - Village du développement durable à la Martinique 15 Avril 2016 Contact : rosamont.p@energie.mq www.energie.mq 0696 26 16 13 14/04/2016 Sommaire 1. Contexte énergétique

Plus en détail

Impact sur l'emploi d'une réduction de 30% des émissions de CO 2 en France à l'horizon Philippe Quirion CIRED, CNRS

Impact sur l'emploi d'une réduction de 30% des émissions de CO 2 en France à l'horizon Philippe Quirion CIRED, CNRS Impact sur l'emploi d'une réduction de 30% des émissions de CO 2 en France à l'horizon 2020 Philippe Quirion CIRED, CNRS Plan 1. Tour d'horizon des études sur le sujet 2. Une étude "de contenu en emploi"

Plus en détail

Ministre de l Environnement, de l Énergie et de la Mer, en charge des Relations internationales sur le climat

Ministre de l Environnement, de l Énergie et de la Mer, en charge des Relations internationales sur le climat Volets relatifs à la maîtrise de la demande d énergie, à la sécurité d approvisionnement, et au développement des infrastructures et de la flexibilité du système électrique Au travers des orientations

Plus en détail

Transition ou régression énergétique

Transition ou régression énergétique Transition ou régression énergétique Institut Energie et Développement 15, rue Kléber 93512 Montreuil cedex ( 01 48 51 17 00 / Fax 01 48 59 81 15 ied.montreuil@wanadoo.fr Henri SUREAU, Institut Energie

Plus en détail

Fiche énergie. Biomasse. Production - Stockage - Distribution - Déchets. Avantages. Inconvénients. Defi énergie - Septembre Victoria Denys

Fiche énergie. Biomasse. Production - Stockage - Distribution - Déchets. Avantages. Inconvénients. Defi énergie - Septembre Victoria Denys Biomasse Production - Stockage - Distribution - Déchets Avantages Inconvénients Biomasse Fonctionnement Utilisation Calcul consommation /puissance Influence sur le climat Efficacité énergétique Description

Plus en détail

Le facteur 4 en France: yes we can!

Le facteur 4 en France: yes we can! Le facteur 4 en France: yes we can! Scénarios Negatep, Negawatt, MIES Pierre Bacher membre du conseil scientifique SLC auteur de «L énergie en 21 questions» (Odile Jacob) 13 mars 2009 SLC IdF - scénarios

Plus en détail

Scénario «Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte» (LTECV)

Scénario «Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte» (LTECV) Scénario «Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte» (LTECV) N. Alazard-Toux, P. Criqui, J-G. Devezeaux de Lavergne, E. Hache, E. Le Net, D. Lorne, P. Menanteau, S. Mima, F. Thais 2016 : Scénario

Plus en détail

dimanche 13 novembre 11 Électricité 2030 Quels choix pour la France?

dimanche 13 novembre 11 Électricité 2030 Quels choix pour la France? Électricité Quels choix pour la France? Objectifs & Limites Evaluer sous l angle du système électrique la faisabilité économique, sociétale et environnementale de différentes politiques de mix électrique

Plus en détail

Territoire de la province de Luxembourg. Bilan énergétique - potentiels - perspectives 2050

Territoire de la province de Luxembourg. Bilan énergétique - potentiels - perspectives 2050 Territoire de la province de Luxembourg Bilan énergétique - potentiels - perspectives 2050 Contenu de la présentation Co-construire une vision 100% Renouvelable Bilan énergétique Potentiels techniques

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE. De la planète au territoire

LA TRANSITION ENERGETIQUE. De la planète au territoire LA TRANSITION ENERGETIQUE De la planète au territoire * Bernard LAPONCHE Lyon EELV - 10 mars 2012 (source des données : ENERDATA) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep)

Plus en détail

Ecole d été : «Implication de la société civile dans la transition énergétique»

Ecole d été : «Implication de la société civile dans la transition énergétique» Partenariat Energétique Maroco-Allemand (PAREMA) Ecole d été : «Implication de la société civile dans la transition énergétique» Renforcement des capacités de la société civile marocaine dans le domaine

Plus en détail

Révision de la PPE Guadeloupe. Pierre FONTAINE Direction Générale Energie Climat 12 avril 2018

Révision de la PPE Guadeloupe. Pierre FONTAINE Direction Générale Energie Climat 12 avril 2018 Révision de la PPE Guadeloupe Pierre FONTAINE Direction Générale Energie Climat 12 avril 2018 Introduction Cadre juridique des PPE Les principales dispositions de la PPE adoptée Les recommandations des

Plus en détail

Consommation d énergie finale

Consommation d énergie finale 41% de l consommée par le transport routier et 37% par le résidentiel Le territoire du Pays Rhénan a consommé, en 216, 1 1 GWh, soit 3 MWh/habitant (en termes d, c est l équivalent de 9 litres de pétrole

Plus en détail

TRANSITION ENERGETIQUE ET SORTIE DU NUCLEAIRE

TRANSITION ENERGETIQUE ET SORTIE DU NUCLEAIRE TRANSITION ENERGETIQUE ET SORTIE DU NUCLEAIRE * Bernard LAPONCHE - Global Chance Décembre 2012 (Données statistiques : Enerdata) 1 Plan de la présentation I. La nécessaire transition énergétique mondiale

Plus en détail

20% 60% 80% 40% ENERGIE. Chiffres clés 2016

20% 60% 80% 40% ENERGIE. Chiffres clés 2016 20% ENERGIE Chiffres clés 2016 80% 60% 40% Cette brochure est publiée dans le but de diffuser des informations objectives en matière de prix, de politique énergétique, d innovation et de nouvelles technologies,

Plus en détail

Ecole d été : «Implication de la société civile dans la transition énergétique»

Ecole d été : «Implication de la société civile dans la transition énergétique» Partenariat Energétique Maroco-Allemand (PAREMA) Ecole d été : «Implication de la société civile dans la transition énergétique» Renforcement des capacités de la société civile marocaine dans le domaine

Plus en détail

Bilan énergétique de l Union Européenne 2007 (Mtep)

Bilan énergétique de l Union Européenne 2007 (Mtep) Fiche 5 Bilan énergétique de l Union Européenne 2007 (Mtep) Global Chance Petit mémento énergétique de l Union Européenne L énergie 5 Fiche 5 1. Le bilan énergétique Le bilan énergétique donne une vision

Plus en détail

Bilan énergétique de la Région wallonne > François GOOR

Bilan énergétique de la Région wallonne > François GOOR ener 0 Bilan énergétique de la Région wallonne > François GOOR Bilan énergétique Flux énergétiques Avant de détailler les différentes sources d énergie utilisées et les principaux procédés de transformation

Plus en détail

Quelles énergies pour les générations futures : les défis à relever

Quelles énergies pour les générations futures : les défis à relever Association des Retraités du groupe CEA Groupe Argumentaire sur les Énergies Nucléaire et Alternatives Quelles énergies pour les générations futures : les défis à Les énergies actuellement disponibles

Plus en détail

La situation énergétique mondiale

La situation énergétique mondiale Prof. Hans Björn (Teddy) Püttgen Directeur Energy Center, EPFL Berne, 4 septembre 2012 La situation énergétique mondiale La politique énergétique de la Suisse doit se concevoir dans un contexte européen

Plus en détail

ESSO S.A.F. Conférence de presse Résultats 2018

ESSO S.A.F. Conférence de presse Résultats 2018 ESSO S.A.F. Conférence de presse Résultats 2018 Paris, 21 mars 2019 Antoine du Guerny «Produire et distribuer une énergie bon marché, pour soutenir la prospérité tout en réduisant les impacts sur l environnement

Plus en détail

PLAN. I. Contexte Energétique Stratégie Energétique Nationale. Transition Energétique. IV. Mesures d Accompagnement: Projets Stratégiques

PLAN. I. Contexte Energétique Stratégie Energétique Nationale. Transition Energétique. IV. Mesures d Accompagnement: Projets Stratégiques PLAN I. Contexte Energétique II. Stratégie Energétique Nationale 1. Axes Généraux 2. Axes Spécifiques III. Transition Energétique 1. Objectifs 2. Plan Solaire Tunisien 3. Répartition des capacités de production

Plus en détail

Approvisionnement énergétique de demain. avec gaz naturel/biogaz/gaz renouvelables

Approvisionnement énergétique de demain. avec gaz naturel/biogaz/gaz renouvelables Approvisionnement énergétique de demain avec gaz naturel/biogaz/gaz renouvelables 1 Comparaison des performances: Ligne électrique à 380 kv: 2000 MW Conduite de gaz à 64 bar: 20 000 MW Panneau de signalisation

Plus en détail

Volet relatif à l offre d énergie

Volet relatif à l offre d énergie Volet relatif à l offre d énergie Au travers des orientations et actions de la programmation pluriannuelle de l énergie, nous nous engageons dans la transition vers notre nouveau modèle énergétique, plus

Plus en détail

Quel avenir pour le nucléaire dans la politique énergétique française?

Quel avenir pour le nucléaire dans la politique énergétique française? Entretiens de l Académie des sciences morales et politiques Palais de l Institut 19 mars 2012 Quel avenir pour le nucléaire dans la politique énergétique française? Jacques Percebois Professeur à l Université

Plus en détail

Réponse des pays asiatiques à l objectif de 2 C. Seungwoo KANG, CMA

Réponse des pays asiatiques à l objectif de 2 C. Seungwoo KANG, CMA Réponse des pays asiatiques à l objectif de 2 C Seungwoo KANG, CMA Contribution de la Chine, la Corée du Sud, l Inde et le Japon au 2 C Responsables de 54% de la réduction globale des émissions de GES

Plus en détail

APPEL A PROJET PHOTOVOLTAIQUE 2013 en autoconsommation électrique

APPEL A PROJET PHOTOVOLTAIQUE 2013 en autoconsommation électrique 26/3/ LES ENJEUX : L obligation de réduction des émissions de gaz à effet de serre et les contraintes énergétiques conduisent les pouvoirs publics et les collectivités territoriales à encourager les initiatives

Plus en détail

19.1 Bilan énergétique

19.1 Bilan énergétique 19.1 Bilan énergétique En 2016, la production d énergie primaire s élève en France métropolitaine à 133,1 millions de tonnes d équivalent pétrole (tep), en baisse de 4,8 % par rapport à 2015. Cette diminution

Plus en détail

La transition énergétique pour la croissance verte Enjeux nationaux Priorités locales

La transition énergétique pour la croissance verte Enjeux nationaux Priorités locales La transition énergétique pour la croissance verte Enjeux nationaux Priorités locales Olivier Cléricy Lanta DREAL Centre-Val de Loire Colloque «La transition énergétique dans les territoires», organisé

Plus en détail

Premier Colloque CNRS - Académie des technologies sur le thème de l énergie 2 octobre 2012

Premier Colloque CNRS - Académie des technologies sur le thème de l énergie 2 octobre 2012 Premier Colloque CNRS - Académie des technologies sur le thème de l énergie 2 octobre 2012 Champs -Élysées, Porte C, avenue Franklin D. http://www.academie-technologies.fr La stratégie énergétique de la

Plus en détail

RÉDUIRE NOTRE DÉPENDANCE AU PÉTROLE... OUI C EST POSSIBLE!

RÉDUIRE NOTRE DÉPENDANCE AU PÉTROLE... OUI C EST POSSIBLE! RÉDUIRE NOTRE DÉPENDANCE AU PÉTROLE... OUI C EST POSSIBLE! État et perspectives énergétiques En avril 2008, publication d une étude sur l «état et les perspectives énergétiques mondiale et québécoise»

Plus en détail

Présentation au CNIS : les comptes de l énergie CGDD/SDES/SDSE 11/04/2018

Présentation au CNIS : les comptes de l énergie CGDD/SDES/SDSE 11/04/2018 Présentation au CNIS : les comptes de l énergie CGDD/SDES/SDSE 11/04/2018 2 Introduction : l origine du projet Historiquement, les statistiques nationales de l énergie se sont construites autour du bilan

Plus en détail

Mix énergétique. & transition énergétique. François KALAYDJIAN IFPEN. Transition Energétique Société Géologique de France, Paris, 9 octobre 2012

Mix énergétique. & transition énergétique. François KALAYDJIAN IFPEN. Transition Energétique Société Géologique de France, Paris, 9 octobre 2012 Renewable energies Eco-friendly production Innovative transport Eco-efficient processes Sustainable resources Mix énergétique & transition énergétique François KALAYDJIAN IFPEN Transition Energétique Société

Plus en détail

BP Energy Outlook Édition 2017

BP Energy Outlook Édition 2017 BP Energy Outlook Édition 2017 Logistique Posez des questions en chemin toutes les questions sont acceptables, mais il n'y aura pas toujours des réponses Terrain de stationnement et suivi Points importants

Plus en détail

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2018 ET PERSPECTIVES 2019 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 28 MARS 2019

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2018 ET PERSPECTIVES 2019 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 28 MARS 2019 L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2018 ET PERSPECTIVES 2019 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 28 MARS 2019 1 Sommaire 1 2 Activités 3 Principaux Contexte international et européen pétrolières en France défis du

Plus en détail

Politique énergétique et climatique du Japon

Politique énergétique et climatique du Japon Politique énergétique et climatique du Japon 4 avril 2016 Think-tank IDEES Carole Mathieu, Chercheur Centre Energie, Ifri L ère post-fukushima, année 5 Amorce du processus de démantèlement des quatre réacteurs

Plus en détail

Point d Etape sur la Réduction des Gaz à Effet de Serre. Guy Tackels Les Temps Forts des Verriers à Düsseldorf Düsseldorf, le 24 octobre 2006

Point d Etape sur la Réduction des Gaz à Effet de Serre. Guy Tackels Les Temps Forts des Verriers à Düsseldorf Düsseldorf, le 24 octobre 2006 Point d Etape sur la Réduction des Gaz à Effet de Serre Guy Tackels Les Temps Forts des Verriers à Düsseldorf Düsseldorf, le 24 octobre 2006 L industrie du verre en France Une production de 5,5 millions

Plus en détail