II. Rappels sur la biologie de la mouche de l olive

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "II. Rappels sur la biologie de la mouche de l olive"

Transcription

1 Féédéérrattiion Réégiionallee dee Dééffeenssee cconttrree lleess Orrganiissmeess Nuiissiiblleess Surveillance du territoire Mouche de l olive 2008

2 I. Introduction Bactrocera oleae (Gmelin) ou mouche de l olive est le ravageur principal de l oléiculture insulaire. Les dégâts qu elle engendre peuvent affecter fortement les rendements si les traitements phytosanitaires ne sont pas correctement réalisés et positionnés par rapport aux vols de l insecte. Pour aider au mieux les producteurs à lutter contre cet insecte, la FREDON Corse a installé en 2008 un réseau de surveillance de la mouche de l olive qui s appuie sur une série de pièges disposés dans les principales zones productrices de Corse du Sud. Ce réseau de surveillance de la mouche de l olive a nécessité le travail d un agent de la FREDON Corse qui a consacré 310 heures aux relevés sur le terrain et à la gestion du dossier. II. Rappels sur la biologie de la mouche de l olive Bactrocera oleae (Gmelin) est présente dans toutes les régions méditerranéennes. Les adultes mesurent de 4 à 5 mm de long. Leurs ailes sont transparentes avec une tâche sombre à leur pointe. La tête et le thorax sont châtains avec sur ce dernier deux plages noires en position dorsale. L'abdomen est orangé avec deux tâches noires latérales sur les quatre premiers segments. La base de l'ovipositeur de la femelle est noire. Figure 1: mouches adultes dans un piège (photo Rémi Rossignol/FREDON Corse) Cet insecte possède 3 à 4 générations par an avec un développement continuel. En été, après l accouplement, la femelle pond ses œufs sous l'épiderme d une olive en perçant la peau avec son ovipositeur. Le trou de ponte résultant est difficile à observer à l œil nu

3 Une femelle ne pond qu une seule fois dans un fruit dont la taille est d au moins 7-10 mm de long mais peut pondre jusqu à 400 œufs. De plus, plusieurs femelles peuvent pondre dans le même fruit. La période de ponte dure jours. Les œufs éclosent au bout de 2 à 4 jours en été et 10 à 16 jours en automne. Les larves creusent des galeries dans la drupe pour se nourrir. Leur développement dure 9 à 14 jours et compte 3 stades larvaires. Ensuite les larves se nymphosent dans le fruit en une dizaine de jours pour les générations d été et dans le sol pour la dernière génération (la larve quitte le fruit et tombe au sol). Les fruits attaqués ont un aspect fripé. L'adulte quitte le fruit en creusant un trou de 1 mm de diamètre environ. Ce trou est parfaitement visible et caractéristique, il forme une petite tâche brune aux bords nécrosés qui avec le temps s étend sur le fruit. Figure 2: olives avec trous de sortie de la mouche (photo Rémi Rossignol/FREDON Corse) L insecte passe l hiver au stade de pupe et d adulte. Les adultes ont une durée de vie de plusieurs mois

4 III. Le réseau de piégeage A. Description des pièges de type «McPhail» Nous avons utilisé des pièges alimentaires de type «McPhail» pour notre réseau. Ces derniers sont constitués d un bol jaune contenant une solution alimentaire (phosphate d ammoniac à 30g/L) et d un couvercle transparent. Figure 3: piège de type «McPhail» Ces pièges permettent de capturer les mouches des deux sexes qui sont attirées par la solution d une part et la couleur jaune du bol d autre part. Elles pénètrent à l intérieur du piège par une ouverture située au niveau du bol puis se noient dans la solution. Le comptage est réalisé après filtration de la solution du bol dans un tamis. Les relevés de captures des pièges sont effectués par la FREDON 2 fois par semaine (le lundi et le jeudi)

5 B. Présentation du réseau En 2008, le réseau de piégeage s'étend sur 5 communes de Corse du Sud. Au total, 16 pièges répartis dans 6 parcelles différentes ont été mis en place à partir du 13 juin. Chaque parcelle d olivier comprend 2 à 3 pièges, positionnés de préférence sur des arbres précoces et accrochés du côté sud sud-ouest des arbres. Figure 4: carte des communes sur lesquelles des pièges sont installés Répartition des pièges par commune : CARGESE: 1 parcelle nommée Cargèse => 3 pièges. VICO: 1 parcelle nommée Sagone => 3 pièges. BASTELICACCIA: 1 parcelle nommée Bastelicaccia => 2 pièges. PILA CANALE: 1 parcelle nommée Pila Canale => 3 pièges. SOLLACARO: 2 parcelles dont 1 nommée Casalabriva (=> 2 pièges) et l autre nommée Filitosa (=> 3 pièges) de part leur position géographique

6 Différentes tranches d'altitude sont représentées : < 150m : 9 pièges (Cargèse, Sagone, Filitosa) Entre 150m et 300m : 5 pièges (Bastelicaccia, Pila Canale) Entre 300 et 450m : 2 pièges (Casalabriva) Tableau détaillé des pièges : Parcelle Cargèse Sagone Filitosa Bastelicaccia Pila Canale Casalabriva Numéro de piège Cargese1 Cargese2 Cargese3 Sagone1 Sagone2 Sagone3 Filitosa1 Filitosa2 Filitosa3 Bastelicaccia1 Bastelicaccia2 Pila Canale1 Pila Canale2 Pila Canale3 Casalabriva1 Casalabriva2 Localisation des pièges dans la parcelle Date d'installation Proche de la route --> terres 13/06/2008 Haut --> Bas 13/06/2008 Haut --> Bas 13/06/2008 Bas --> Haut 17/06/2008 Maison --> Portail 16/06/2008 Altitude < 150 m entre 150 et 300 m Gauche --> Droite 13/06/2008 entre 300 et 450 m Les résultats bi-hebdomadaires du piégeage sont reportés dans un tableau Excel, ce qui permet de tracer des graphes représentant la dynamique des vols par parcelle

7 C. Résultats Les courbes de vol présentées ci-dessous sont mises en ligne sur notre site internet et actualisées après chaque relevé. Figure 5: courbes des captures moyennes de mouches : parcelles de Pila Canale et Casalabriva Figure 6: courbes des captures moyennes de mouches : parcelle de Filitosa - 6 -

8 Figure 7: courbes des captures moyennes de mouches : parcelle de Vico (proche de Sagone) Bastelicaccia et Sagone : nous n avons pas représenté les résultats du piégeage qui ont été réalisés par des particuliers et non par la FREDON. Les relevés effectués ont été assez fréquents pour pouvoir apporter un conseil de traitements (par téléphone) durant toute la saison pour ces 2 oléiculteurs. Pila Canale et Casalabriva : ces 2 parcelles sont situées de part et d autre de la vallée du Taravo à des altitudes de 240 m pour la parcelle de Pila Canale et 360m pour la parcelle de Casalabriva. Elles sont toutes deux constituées de vieux oliviers non traités. Le nombre de mouches piégées est relativement faible par rapport aux deux graphiques suivants. Cela est du à la conduite plus extensive de ces parcelles qui ne sont pas irriguées contrairement aux deux autres. Les arbres sont moins chargés par rapport au volume de la frondaison et les olives obtenues moins grosses qu en verger irrigué. Sagone et Filitosa : ces parcelles ont subit des traitements à base de diméthoate renouvelés toutes les 3 semaines à 1 mois. Les traitements ont commencés dés les premières piqures observées (vers mi-juillet pour Filitosa) jusqu à la récolte

9 D. Bilan Commentaire des graphiques Dans l ensemble, les zones suivies ont été bien préservées de la mouche par rapport aux années précédentes. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce constat. Tout d abord, d un point de vue météorologique, les conditions de pluviométrie et de températures n ont pas été optimales au développement de la mouche. L été a été relativement sec. Il n y a pas eu de pluie dans tout le secteur du 20 juin au 11 septembre. Les vergers irrigués ont été de ce fait plus touchés que les autres vergers. Ceci-dit, l année 2007, encore plus marquée par la sécheresse, à enregistré des attaques importantes de mouches De plus, les températures maximales observées sur les stations météo de Cauro et de Casalabriva (cf. les 2 derniers graphiques) sont régulièrement supérieures à 30 C dés le 22 juin et jusqu au 12 septembre. On sait que l activité de la mouche adulte et des asticots est ralentie à partir de ce seuil de température. Le cycle de la mouche et son activité de ponte a été ralentie durant la période estivale. Utilisation du modèle L utilisation du modèle «mouche de l olive» permettrait de prévoir les dates d apparition des différents stades en fonction de la température observée et prévue. Il n a pas été utilisé cette année, mais nous avons procédé à un test rapide, à postériori, avec les données météo de Casalabriva. Cette station est proche de la parcelle de Filitosa, c est donc la courbe de cette dernière qui sera confrontée aux résultats du modèle. On comparera aussi les résultats du modèle à la courbe de Sagone qui présente une courbe de vol similaire à celle de Filitosa. Cela s explique par l altitude proche des 2 vergers, qui malgré l éloignement géographique, ont des températures proches. Les résultats bruts du modèle sont présentés en annexes. Ils représentent l évolution des différents stades de la mouche à partir d une sommation de températures. L initialisation du modèle correspond à la date d apparition de la première mouche observée par piégeage. Nous avons fixé cette date au 1 er juillet pour la zone située entre 0 et 150 m (observations concordantes à Sagone et Filitosa). Elle serait plutôt autour du 26 juillet pour la zone située entre 150 m et 300 m (observations de Pila Canale). Au vu des résultats du modèle, la 2 nd génération de mouches apparaît au 31/07 (premières pontes). Or, la courbe de vol déjà très basse après la première génération augmente très peu. La 3 ème génération annoncée au 31/08 par le modèle est quant à elle bien visible sur la courbe de vol de Filitosa (et également sur celle de Sagone). La 4 ème génération annoncée au 09/10 par le modèle n est pas visible sur la courbe de vol. Le rafraîchissement des températures a probablement modifié l activité des mouches. Ces résultats montrent que le modèle est assez fiable sur la saison 2008 pour décrire les dates d apparition des stades de la mouche dans les parcelles de Filitosa et Sagone, à partir des données de la station météo de Casalabriva. On remarque que l apparition d une nouvelle génération n est pas toujours évidente à partir des courbes de vol, c est pourquoi l utilisation du modèle devient nécessaire pour définir au mieux les dates d apparitions des stades et donc les dates optimales de traitement selon la stratégie choisie. La lutte préventive est alors conseillée dés l apparition d une génération d adultes, puis la lutte curative est à prévoir sur les stades larvaires si le seuil de «nuisibilité» est atteint

10 Rendement en olives D un point de vue rendement en olives, on a pu observer une charge en fruits exceptionnelle cette année. Cela s explique par : - Le phénomène d alternance. - Des conditions climatiques favorables à la floraison et la nouaison. En effet, malgré un déficit de pluviométrie au mois d avril, le mois de mai a été exceptionnellement pluvieux et doux (230 mm de pluies à Cauro, 226 mm à Casalabriva), ainsi que tout le début du mois de juin. Il n y a pas eu d accidents climatiques préjudiciables aux organes floraux, ni à la pollinisation (vent fort, embruns, grêle )

11 IV. Conseils de lutte raisonnée contre la mouche de l Olive Une page du site internet (cf. ci-dessous) a été éditée avec l explication de la lutte raisonnée contre la mouche de l olive. Ces conseils sont destinés à l oléiculteur amateur ou professionnel qui désire mettre en place un piégeage chez lui et traiter de manière préventive en priorité

12 - 11 -

13 - 12 -

14 Annexes Résultats du modèle mouche de l olive : - Station de Casalabriva - Début du vol intermédiaire au 01/07/08 - Modélisation entre le 10/07/08 et le 18/10/08 Modèle mouche de l'olive Version 1.2 du 13 janvier 2004 Date: 15/01/2009 Stade biologique :% d'avancement stade n de vol (ex 40 L3) Code des stades O : œuf L : larve P : pupe STATION: CASALABRIVA Vol précoce 25/06/2008 Vol intermédiaire 01/07/2008 Vol tardif 05/07/2008 Vol précoce Vol intermédiaire Vol tardif Stade Somme Stade Somme Stade Somme DATE biologique T biologique T biologique T 10/07/ P L L /07/ P L L /07/ P L L /07/ P L L /07/ P L L /07/ P P L /07/ P P L /07/ P P L /07/ P P L /07/ P P P /07/ P P P /07/ P P P /07/ P P P /07/ P P P /07/ P P P /07/ O P P /07/ O P P /07/ O P P /07/ O P P /07/ L P P /07/ L P P

15 31/07/ L O P /08/ L O P /08/ L O P /08/ L O P /08/ L L O /08/ L L O /08/ L L O /08/ L L O /08/ P L L /08/ P L L /08/ P L L /08/ P L L /08/ P L L /08/ P L L /08/ P L L /08/ P P L /08/ P P L /08/ P P L /08/ P P L /08/ P P P /08/ P P P /08/ P P P /08/ P P P /08/ P P P /08/ P P P /08/ O P P /08/ O P P /08/ O P P /08/ O P P /08/ L P P /08/ L P P /08/ L O P /09/ L O P /09/ L O P /09/ L O P /09/ L L O /09/ L L O /09/ L L O /09/ L L O /09/ P L L /09/ P L L /09/ P L L /09/ P L L /09/ P L L

16 13/09/ P L L /09/ P P L /09/ P P L /09/ P P L /09/ P P L /09/ P P L /09/ P P L /09/ P P P /09/ P P P /09/ P P P /09/ P P P /09/ P P P /09/ P P P /09/ P P P /09/ P P P /09/ O P P /09/ O P P /09/ O P P /10/ O P P /10/ O P P /10/ O P P /10/ O P P /10/ L P P /10/ L P P /10/ L P P /10/ L P P /10/ L O P /10/ L O P /10/ L O P /10/ L O P /10/ L O P /10/ L L O /10/ L L O /10/ L L O /10/ L L O /10/ L L O

Stratégie de protection phytosanitaire Cerise 2016, contre la mouche de la cerise et Drosophila suzukii. Situation au 26 avril 2016

Stratégie de protection phytosanitaire Cerise 2016, contre la mouche de la cerise et Drosophila suzukii. Situation au 26 avril 2016 Rédacteur : Claire Weydert Stratégie de protection phytosanitaire Cerise 2016, contre la mouche de la cerise et Drosophila suzukii. Situation au 26 avril 2016 Bilan (toutes cultures) de la situation 2014

Plus en détail

Oléiculture. Région Corse SOMMAIRE. Point météo du 22 au 30 juillet. N 5 21 juillet 2011

Oléiculture. Région Corse SOMMAIRE. Point météo du 22 au 30 juillet. N 5 21 juillet 2011 Oléiculture N juillet SOMMAIRE Structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l élaboration du Bulletin de Santé du Végétal de Corse - Oléiculture : AREFLEC, Fredon Corse, Civam

Plus en détail

Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles

Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles Mise en place et gestion d un réseau de piégeage de Drosophila suzukii Matsumara - Année 2013 Mâle (gauche) et femelle (droite) de D. suzukii

Plus en détail

3 parcelles de pois d hiver et 21 parcelles de pois de printemps ont fait l objet d observations pour la réalisation de ce bulletin.

3 parcelles de pois d hiver et 21 parcelles de pois de printemps ont fait l objet d observations pour la réalisation de ce bulletin. Bulletin de santé du végétal Pois protéagineux BSV Pois Protéagineux N N 14 14 du 19 au 25 juin 2013 3 parcelles de pois d hiver et 21 parcelles de pois de printemps ont fait l objet d observations pour

Plus en détail

Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles

Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles COMPTE-RENDU 2014 DES ACTIONS SUR LA GESTION DU CAPRICORNE ASIATIQUE Anoplophora glabripennis EN CORSE mâle femelle Photo: Insectarium de

Plus en détail

Suivi des dynamiques de vol de l altise d hiver

Suivi des dynamiques de vol de l altise d hiver Suivi des dynamiques de vol de l altise d hiver Résultats des essais de l automne 211 Premiers résultats automne 212 1 Description - Adulte Psylliodes chrysocephala 3,5 à 5 mm 2 Description - Larve Plaque

Plus en détail

Arboriculture. N juin Acarien : premiers foyers observés sur pêcher ; à surveiller. Tordeuse orientale : forte pression ; à surveiller

Arboriculture. N juin Acarien : premiers foyers observés sur pêcher ; à surveiller. Tordeuse orientale : forte pression ; à surveiller Arboriculture N 10 22 juin 2012 SOMMAIRE AGRUMES Clémentinier FRUITS D ÉTÉ Amandier Prunier Abricotier Pêcher Toutes espèces KIWIS OLIVIER PRÉVISION MÉTÉO Structures partenaires dans la réalisation des

Plus en détail

Carpocapse des pommes et des poires. 1 Présentation du responsable 2 Sa reproduction 3 Les dégâts, suite à son attaque 4 La lutte contre ce ravageur

Carpocapse des pommes et des poires. 1 Présentation du responsable 2 Sa reproduction 3 Les dégâts, suite à son attaque 4 La lutte contre ce ravageur Carpocapse des pommes et des poires 1 Présentation du responsable 2 Sa reproduction 3 Les dégâts, suite à son attaque 4 La lutte contre ce ravageur Présentation du responsable L adulte : un papillon crépusculaire

Plus en détail

BILAN CLIMATIQUE DE LA PHASE D INSTALLATION DES CULTURES

BILAN CLIMATIQUE DE LA PHASE D INSTALLATION DES CULTURES degrés-jours (base 13 C) Bulletin du 5 juin 2015 BILAN CLIMATIQUE DE LA PHASE D INSTALLATION DES CULTURES Le début de la campagne rizicole a été marqué par : - des épisodes pluvieux répétés durant la deuxième

Plus en détail

La cochenille noire de l olivier

La cochenille noire de l olivier La cochenille noire de l olivier Saissetia oleae BERN. Morphologie Cycle biologique Symptômes et dégâts Méthodes de suivi Méthodes de lutte Formation Lutte contre les ravageurs des oliviers Bonifacio,

Plus en détail

La Teigne de l olivier

La Teigne de l olivier La Teigne de l olivier Prays oleae BERN Morphologie Cycle biologique Symptômes et dégâts Méthodes de suivi Méthodes de lutte Formation Lutte contre les ravageurs des oliviers Bonifacio, le 24 février 2009

Plus en détail

Pyrale du concombre, Diaphania nitidalis

Pyrale du concombre, Diaphania nitidalis Ce Bulletin de Santé du Végétale répertorie les bioagresseurs qui ont été observés sur concombres au cours du mois de Juin. Les suivis ont été réalisés dans 7 parcelles : 5 à Cacao et 2 à Saint-Laurent-du-Maroni

Plus en détail

Pour la période du 29 juin au 04 juillet, 58 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre-Val de Loire.

Pour la période du 29 juin au 04 juillet, 58 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre-Val de Loire. Bulletin de santé du végétal Maïs d u 4/7/217 N 1 Retrouvez des informations sur les adventices en lisant le «BSV Adventices» disponible via le lien : http://www.centre.chambagri.fr/developpement-agricole/bulletin-de-sante-du-vegetal/bsv-adventices.html

Plus en détail

Station d expérimentation légumière en Poitou-Charentes. Essai 2011 Lutte contre la teigne du poireau (Acrolepiopsis assectella) en AB

Station d expérimentation légumière en Poitou-Charentes. Essai 2011 Lutte contre la teigne du poireau (Acrolepiopsis assectella) en AB Essai 2011 Lutte contre la teigne du poireau (Acrolepiopsis assectella) en AB Avec le soutien financier de : Les groupes de producteurs de légumes de la Région Constats en production - Bacillus thuringiensis

Plus en détail

Tous les pièges sont constitués par des bouteilles en plastique dur, avec une douzaine de trous de 4 mm sur leur tiers supérieur.

Tous les pièges sont constitués par des bouteilles en plastique dur, avec une douzaine de trous de 4 mm sur leur tiers supérieur. 02-02-2016 Ces informations ne sont que des préconisations. L application des produits phytosanitaires reste sous votre responsabilité. Veuillez respecter les règles de leur utilisation. Suite à de gros

Plus en détail

PRINCIPAUX RAVAGEURS RENCONTRES ET PROTECTION : MOUCHE DE L OLIVE Bactrocera oleae

PRINCIPAUX RAVAGEURS RENCONTRES ET PROTECTION : MOUCHE DE L OLIVE Bactrocera oleae FICHE TECHNIQUE n Protection Phytosanitaire OLIVIER en Roussillon ARBORICULTURE Civambio 66 Avril 2012 PRINCIPAUX RAVAGEURS RENCONTRES ET PROTECTION : MOUCHE DE L OLIVE Bactrocera oleae C est le principal

Plus en détail

HANNETON EUROPÉEN (RHIZOTROGUS MAJALIS )

HANNETON EUROPÉEN (RHIZOTROGUS MAJALIS ) DESCRIPTION DE L INSECTE: Adulte : L adulte est un coléoptère de couleur ocre fauve qui, la nuit, est attiré par la lumière. L adulte du hanneton européen est plus petit que l hanneton commun. Larve :

Plus en détail

L essentiel de la semaine : Botrytis de la féverole

L essentiel de la semaine : Botrytis de la féverole BSV n 46 le 8 juin 206 (semaine 23) L essentiel de la semaine : Botrytis de la féverole Les fortes pluies qui se sont abattues sur la région ces derniers jours ont provoqué des dégâts importants sur les

Plus en détail

Détermination des périodes de début et de fin d activité des moucherons du genre Culicoides

Détermination des périodes de début et de fin d activité des moucherons du genre Culicoides Détermination des périodes de début et de fin d activité des moucherons du genre Culicoides en France et exploration des conditions de reprise de leur activité H Guis, E Cunnington, I Rakotoarivony, L

Plus en détail

Champagne-Ardenne. BSV du 10/11/ semaine 45 A RETENIR CETTE SEMAINE

Champagne-Ardenne. BSV du 10/11/ semaine 45 A RETENIR CETTE SEMAINE Champagne-Ardenne BSV du 10/11/2011 - semaine 45 A RETENIR CETTE SEMAINE COLZA : 7 à plus de 10 feuilles, 93% des parcelles ont atteint ou dépassé 8 feuilles poursuite du vol du charançon du bourgeon terminal

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal

Bulletin de Santé du Végétal Bulletin de Santé du Végétal Arboriculture - LORRAINE BULLETIN N 18 EDITION DU 29 JUIN 2011 Prunes Carpocapses : Le vol de deuxième génération débutera rapidement. Mirabelles Tavelure : Période à risque

Plus en détail

Guide pratique. Pour un jardin vraiment naturel. Phéromones

Guide pratique. Pour un jardin vraiment naturel. Phéromones Guide pratique Pour un jardin vraiment naturel Phéromones Protéger son jardin avec des solutions naturelles Une attraction irrésistible! Phéromones et pièges, une méthode 100% écologique Méthode parfaitement

Plus en détail

Lutte contre les ravageurs de l olivier et impacts environnementaux

Lutte contre les ravageurs de l olivier et impacts environnementaux Institut Libanais de Développement Economique et Social Lutte contre les ravageurs et impacts environnementaux Principes de base : L olivier n est pas seul dans le verger. Il est en relation étroite avec

Plus en détail

FRELON VESPA VELUTINA

FRELON VESPA VELUTINA Organisme à Vocation Sanitaire Surveillance des Organismes nuisibles Réglementés et Emergents FRELON VESPA VELUTINA «frelon à pattes jaunes» «frelon asiatique» «frelon noir» vespa-bicolor.net Rédacteurs

Plus en détail

Cerisier 2012 STRATEGIES DE LUTTE / MOUCHE DE LA CERISE

Cerisier 2012 STRATEGIES DE LUTTE / MOUCHE DE LA CERISE Compte rendu d essai Cerisier 2012 STRTEGIES DE LUTTE / MOUCHE DE L CERISE Date : Mars 2013 Rédacteur : Valérie GLLI - Ch. D griculture du Gard / SERFEL En collaboration avec : Maider RREGUI Ch. D griculture

Plus en détail

L adulte est un papillon nocturne de couleur

L adulte est un papillon nocturne de couleur Eléments de biologie Morphologie L adulte est un papillon nocturne de couleur gris brun d une envergure de 35 à 40 mm. Les mâles se distinguent des femelles par leur taille plus petite. Les émergences

Plus en détail

L ABRICOTIER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE

L ABRICOTIER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE L ABRICOTIER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE L abricotier est l espèce phare de la région Rhône Alpes, avec actuellement une prédominance de la variété Bergeron. C est aussi l espèce fruitière vers laquelle

Plus en détail

COLZA A RETENIR CETTE SEMAINE. N novembre Champagne-Ardenne

COLZA A RETENIR CETTE SEMAINE. N novembre Champagne-Ardenne N 41 26 novembre 2015 Champagne-Ardenne A RETENIR CETTE SEMAINE COLZA Bilan entrée hiver : État sanitaire satisfaisant et colzas de taille moyenne Macules de phoma sans incidence Dernier BSV de l année.

Plus en détail

Campagne oléicole 2016 / 2017 dans les Alpes-Maritimes. Points d actualités techniques, agronomiques, économiques et réglementaires

Campagne oléicole 2016 / 2017 dans les Alpes-Maritimes. Points d actualités techniques, agronomiques, économiques et réglementaires Chambre d agriculture des Alpes-Maritimes La Chambre d Agriculture des Alpes-Maritimes est agréée par le Ministère en charge de l Agriculture pour son activité de Conseil indépendant à l utilisation des

Plus en détail

La lutte intégrée pour un ravageur introduit : l exemple de la teigne du poireau. Mario Leblanc, M.Sc., agr. MAPAQ, Ste-Martine

La lutte intégrée pour un ravageur introduit : l exemple de la teigne du poireau. Mario Leblanc, M.Sc., agr. MAPAQ, Ste-Martine La lutte intégrée pour un ravageur introduit : l exemple de la teigne du poireau Mario Leblanc, M.Sc., agr. MAPAQ, Ste-Martine LUTTE INTÉGRÉE - DÉFINITION Usage combiné de tout ce qui permet de: lutter

Plus en détail

BILAN CLIMATIQUE BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL CORSE. Bilan de campagne 2013 SOMMAIRE. Bilan climatique Agrumes Kiwi Liens utiles

BILAN CLIMATIQUE BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL CORSE. Bilan de campagne 2013 SOMMAIRE. Bilan climatique Agrumes Kiwi Liens utiles BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL CORSE AGRUMES - KIWI Hors-série Bilan de campagne 2013 SOMMAIRE Bilan climatique Agrumes Kiwi Liens utiles BILAN CLIMATIQUE Les graphiques présentés ci-dessous ont été réalisés

Plus en détail

Cécidomyie de la lavande et du lavandin

Cécidomyie de la lavande et du lavandin Bulletin n 6 27 avril 2017 Stade phénologique des cultures de lavande et lavandin : - Apparition de jeunes feuilles dans les zones les plus tardives. - Apparition des épis en zone précoce. - Précocité

Plus en détail

du 04/03/2015 au 10/03/2015

du 04/03/2015 au 10/03/2015 Nombre de parcelles Bulletin de santé du végétal Protéagineux du 04/03/2015 au 10/03/2015 N 1 BSV Céréales à paille N OO Pois R E S E A U 2014-2015 Les données sont actuellement collectées à partir de

Plus en détail

MONTÉRÉGIE OUEST - BILAN DE SAISON 2016

MONTÉRÉGIE OUEST - BILAN DE SAISON 2016 MONTÉRÉGIE OUEST - BILAN DE SAISON 2016 M.A.P.A.Q. Montérégie-Ouest, Club Producteurs Sud-Ouest, Paul-Émile Yelle consultant en pomiculture. Faits saillants de la saison 2016 : Épisodes de grêle dans certaines

Plus en détail

L'essentiel de la semaine SOMMAIRE :

L'essentiel de la semaine SOMMAIRE : L'essentiel de la semaine Comme les semaines précédentes, un temps couvert accompagné d averses éparses est annoncé pour les prochains jours. Salade : vigilance maladies, Poireau : vol de teigne en cours

Plus en détail

Evaluation de l efficacité d un système de piégeage massif pour lutter contre Bactrocera oleae (la mouche de l olive) en verger d oliviers

Evaluation de l efficacité d un système de piégeage massif pour lutter contre Bactrocera oleae (la mouche de l olive) en verger d oliviers 1/ 14 Titre de l essai : Code de l essai : Evaluation de l efficacité d un système de piégeage massif pour lutter contre Bactrocera oleae (la mouche de l olive) en verger d oliviers EH.OLI.1.16 et EH.OLI.2.16

Plus en détail

St Antoine de Ficalba

St Antoine de Ficalba St Antoine de Ficalba 2013-14 Une campagne en douceur, et de la pluie par alternance 05/09/2014 4 22 jours consécutifs de pluies Une forte proportion de semis tardifs Automne doux et pluvieux - Risque

Plus en détail

La confusion sexuelle:

La confusion sexuelle: La confusion sexuelle: Méthode de lutte alternative aux pesticides contre le carpocapse de la pomme Présentée dans différentes réunions et journées techniques puis pratiquée depuis quelques années dans

Plus en détail

GDON du Libournais : Bulletin 19 du 2 août 2012

GDON du Libournais : Bulletin 19 du 2 août 2012 GDON du Libournais : Bulletin 19 du 2 août 2012 L essentiel en quelques mots: Flavescence Dorée La décision finale de mise en place d un second traitement dans les zones concernées sera connue le 7 août

Plus en détail

TRAITEMENTS PHYTOSANITAIRES UTILISES EN ARBORICULTURE BIOLOGIQUE

TRAITEMENTS PHYTOSANITAIRES UTILISES EN ARBORICULTURE BIOLOGIQUE TRAITEMENTS PHYTOSANITAIRES UTILISES EN ARBORICULTURE BIOLOGIQUE CALENDRIER DES TRAITEMENTS Traitement d hiver sur tous les arbres fruitiers après la taille. Appliquer une Bouillie Bordelaise dosé à 70g/10L+

Plus en détail

Céré Obs. Un suivi d état d avancement des cultures. Rencontres céréalières Grand Est Metz 5 décembre 2016

Céré Obs. Un suivi d état d avancement des cultures. Rencontres céréalières Grand Est Metz 5 décembre 2016 Céré Obs Un suivi d état d avancement des cultures Rencontres céréalières Grand Est Présentation programme Céré Obs : une photographie du potentiel de rendement des cultures à un instant t Céré Obs : un

Plus en détail

STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE PHYTOMYZA

STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE PHYTOMYZA STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE PHYTOMYZA GYMNOSTOMA Rencontres techniques Languedoc Roussillon Vendredi 13 novembre Balandran 1 CONTEXTE Mouche mineuse du poireau, Phytomyza gymnostoma Apparue en France, en

Plus en détail

BILAN DE CAMPAGNE ET PHYTOSANITAIRE MELON, ASPERGE, OLIVES

BILAN DE CAMPAGNE ET PHYTOSANITAIRE MELON, ASPERGE, OLIVES POLE POLYCULTURE BILAN DE CAMPAGNE ET PHYTOSANITAIRE MELON, ASPERGE, OLIVES 2014 Vos Conseillers Christine AGOGUE : 06 26.47.80.33 Christian COSTA : 06.70.75.97.37 Bilan climatique et de campagne 2014

Plus en détail

BULLETIN N 7 DU 30 AVRIL 2014

BULLETIN N 7 DU 30 AVRIL 2014 BULLETIN N 7 DU 30 AVRIL 2014 A RETENIR : Chou : présence possible d'asticots de la mouche du chou sur racines. Surveiller aleurodes, altises et limaces. Et, un nouvel insecte parasite sur chou : Xenostrogylus

Plus en détail

Chancre à Nectria. Prophylaxie La suppression des rameaux porteurs de chancres est indispensable à la réduction

Chancre à Nectria. Prophylaxie La suppression des rameaux porteurs de chancres est indispensable à la réduction rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Ce bulletin est rédigé sur la base d observations provenant de vergers situés en Loire-Atlantique, Maine-et-Loire et en Sarthe.

Plus en détail

CÉRÉALES COLZA A RETENIR CETTE SEMAINE. N octobre Champagne-Ardenne

CÉRÉALES COLZA A RETENIR CETTE SEMAINE. N octobre Champagne-Ardenne N 36 22 octobre 2015 Champagne-Ardenne A RETENIR CETTE SEMAINE CÉRÉALES Stade : Stade majoritaire 1 feuille étalée Pucerons : Risque limité pour le moment. Maintenir la vigilance Cicadelles : Risque faible

Plus en détail

Nulle. Puceron du tilleul. Pyrale du buis. Oïdium du platane. Tigre du platane. Puceron du tilleul. (Eucallipterus tiliae)

Nulle. Puceron du tilleul. Pyrale du buis. Oïdium du platane. Tigre du platane. Puceron du tilleul. (Eucallipterus tiliae) Bulle n de Santé du Végétal Tilleul Buis Marronniers Pins Platanes Ambroisie Présence des ravageurs : situation actuelle Afi n d obtenir une représentation visuelle de la présence des ravageurs, le tableau

Plus en détail

La cécidomyie du chou-fleur (Contarinia nasturtii Kieffer)

La cécidomyie du chou-fleur (Contarinia nasturtii Kieffer) La cécidomyie du chou-fleur (Contarinia nasturtii Kieffer). Un nouveau ravageur des crucifères Crédit photo: Canola council of Ontario Pierre Lafontaine, agr., Ph.D. 8 mars 2016 Qu est-ce que CIEL? Centre

Plus en détail

Dynamique de la processionnaire du pin : historique et évolution

Dynamique de la processionnaire du pin : historique et évolution Dynamique de la processionnaire du pin : historique et évolution Bernard BOUTTE Département de la Santé des Forêts Plante et Cité - Lyon 07 juin 2013 PLAN - Introduction - 1 - Le réseau permanent de placettes

Plus en détail

LES MYIASES OVINES. La réceptivité de l hôte, Le système d élevage, Les conditions climatiques, La situation géographique.

LES MYIASES OVINES. La réceptivité de l hôte, Le système d élevage, Les conditions climatiques, La situation géographique. LES MYIASES OVINES Depuis quelques années, les myiases ovines semblent faire de plus en plus de dégâts dans les cheptels ovins et sur une période de plus en plus longue. En France, les principales sources

Plus en détail

L E T T R E D ' I N F O R M A T I O N D U SERVICE TECHNIQUE INTER RHONE 1 - VIGNOBLE DES COTES DU RHONE MERIDIONALES.

L E T T R E D ' I N F O R M A T I O N D U SERVICE TECHNIQUE INTER RHONE 1 - VIGNOBLE DES COTES DU RHONE MERIDIONALES. N 9 215 Bilan du millésime 215 Au 3 Novembre 215 1 - VIGNOBLE DES COTES DU RHONE MERIDIONALES Millésime 215 Déroulement des stades phénologiques de la vigne : Débourrement : début avril Floraison : fin

Plus en détail

Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles

Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles Suivi de Rhyncophorus ferrugineus Le Charançon rouge du palmier - Année 2010 Photo : FREDON PACA Contexte : Le charançon rouge est originaire

Plus en détail

Le Cynips du Châtaignier : Qui est-il? Quels moyens de lutte?

Le Cynips du Châtaignier : Qui est-il? Quels moyens de lutte? Le Cynips du Châtaignier : Qui est-il? Quels moyens de lutte? Mairie de Malarce-sur-la-Thines Réalisé par JF. Lalfert 1 Présentation du ravageur Le Cynips du châtaignier (Dryocosmus Kuriphilus) est originaire

Plus en détail

GDON du Libournais : Bulletin 20 du 9 août Synthèse météo : du 2 au 8 août 2012

GDON du Libournais : Bulletin 20 du 9 août Synthèse météo : du 2 au 8 août 2012 GDON du Libournais : Bulletin 20 du 9 août 2012 L essentiel en quelques mots: Flavescence Dorée Tableau définitif des obligations de traitement sur adulte Tordeuses Début du 3eme vol Eudémis attendu dans

Plus en détail

Frelons asiatiques. Démarche des communes de Quimper Bretagne Occidentale

Frelons asiatiques. Démarche des communes de Quimper Bretagne Occidentale Frelons asiatiques Démarche des communes de Quimper Bretagne Occidentale Sommaire Leur cycle de vie Pourquoi les détruire Les techniques de destruction Préventives Curatives Une démarche commune sur toutes

Plus en détail

Piège à feutrine pour le dénombrements des oeufs de la mouche du chou. Noctuelle gamma CAROTTE CHOU. 94-Périgny sur Yerre 95-Epiais Rhus

Piège à feutrine pour le dénombrements des oeufs de la mouche du chou. Noctuelle gamma CAROTTE CHOU. 94-Périgny sur Yerre 95-Epiais Rhus Bulletin N 4 du 1er Juin 211 Sommaire CAROTTE...1 CHOU...1 EPINARD...4 OIGNON...4 PERSIL...4 POIREAU...5 SALADE...5 TOMATE...5 FRAISE...5 CAROTTE Mouche de la carotte : Aucune capture en semaine n 21 et

Plus en détail

Groupe de travail «Olive»

Groupe de travail «Olive» FREDON Corse Chambre départementale d agriculture 2B Chambre départementale d agriculture 2A CIVAM Bio SRAAL Corse Groupe de travail «Olive» Région Corse Climatologie Le graphique ci dessous compare les

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal Filière Plantes à Parfum et Aromatiques Régions PACA Rhône Alpes. Cécidomyie

Bulletin de Santé du Végétal Filière Plantes à Parfum et Aromatiques Régions PACA Rhône Alpes. Cécidomyie N 2 13 avril 2010 Bulletin de Santé du Végétal Filière Plantes à Parfum et Aromatiques Régions PACA Rhône Alpes Bulletin élaboré dans le cadre des observations réalisées par le réseau PACA-Rhône Alpes

Plus en détail

Bulletin technique Semaine 32 9 août 2012

Bulletin technique Semaine 32 9 août 2012 Bulletin technique Semaine 32 9 août 2012 Les observations servant à réaliser ce bulletin ont été effectuées sur la région de la Casinca et San Giulianu. Il est donc nécessaire d adapter ces conseils aux

Plus en détail

Altise d'hiver du colza d hiver et Charançon du bourgeon terminal

Altise d'hiver du colza d hiver et Charançon du bourgeon terminal Sud-Ouest : Ondes 15 décembre 2010 Altise d'hiver du colza d hiver et Charançon du bourgeon terminal Yannick BALLANGER - CETIOM - Altise d hiver du colza : cycle de développement Diapause obligatoire Diapause

Plus en détail

Nord - Pas de Calais. LIN : 11 parcelles Du stade D7 (70cm) au stade F9 (fin floraison). Bulletin N 16 du 11 juin pages

Nord - Pas de Calais. LIN : 11 parcelles Du stade D7 (70cm) au stade F9 (fin floraison). Bulletin N 16 du 11 juin pages Nord - Pas de Calais Bulletin N 16 du 11 juin 2014 5 pages avec la participation -vision et des agriculteurs observateurs. ère lin, AGROMETEO Les conditions estivales se maintiennent avec un temps sec

Plus en détail

Dispositif d observation des clientèles touristiques des sites patrimoniaux et culturels majeurs du département de l Aude

Dispositif d observation des clientèles touristiques des sites patrimoniaux et culturels majeurs du département de l Aude Dispositif d observation des clientèles touristiques des sites patrimoniaux et culturels majeurs du département de l Aude Redressement des comptages réalisés à CARCASSONNE et NARBONNE 2012, 2013, 2014

Plus en détail

Charançon rouge du palmier Rhynchophorus ferrugineus (Olivier) au Maroc : Etat des lieux et stratégie de lutte

Charançon rouge du palmier Rhynchophorus ferrugineus (Olivier) au Maroc : Etat des lieux et stratégie de lutte Charançon rouge du palmier Rhynchophorus ferrugineus (Olivier) au Maroc : Etat des lieux et stratégie de lutte Par : Abdelhak BENAYAD Direction de la Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires Maroc

Plus en détail

En Haute-Loire, croissance toujours ralentie et hétérogénéité de développement dans les parcelles, en raison des conditions froides.

En Haute-Loire, croissance toujours ralentie et hétérogénéité de développement dans les parcelles, en raison des conditions froides. Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 6 du 21/06/2016 A retenir - En plaine, doryphores : le développement des larves se poursuit. - En montagne : début de croissance toujours ralenti et hétérogène

Plus en détail

Nom : Date : Prénom : Classe : Total de l épreuve / 35 pts

Nom : Date : Prénom : Classe : Total de l épreuve / 35 pts C.O. Florence Biologie Nom : Date : Prénom : Classe : Total de l épreuve / 35 pts Présentation (bonus) / 2 pts Consignes Réponds à toutes les questions au stylo à encre bleue ou noire. Utilise un effaceur/correcteur

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Bilan de campagne Le rendement national moyen du sorgho est estimé à 58 q/ha (source Agreste novembre 2012). Cette moyenne s inscrit dans les évolutions des dernières années. Elle recouvre toutefois une

Plus en détail

BILAN SANITAIRE DE LA SAISON 2015

BILAN SANITAIRE DE LA SAISON 2015 Bulletin N 1 du 18 février 2016 Le bilan sanitaire qui vous est présenté dans ce document est la synthèse des observations des observateurs du réseau d épidémiosurveillance du Bulletin de santé du végétal

Plus en détail

Réseau d épidémio-surveillance de Paca Horticulture PROTOCOLE DE SUIVI SPECIFIQUE THRIPS EN CULTURE DE ROSE FLEUR COUPEE

Réseau d épidémio-surveillance de Paca Horticulture PROTOCOLE DE SUIVI SPECIFIQUE THRIPS EN CULTURE DE ROSE FLEUR COUPEE PROTOCOLE DE SUIVI SPECIFIQUE THRIPS EN CULTURE DE ROSE FLEUR COUPEE E. CHAPIN, A. MAURY, réalisé en collaboration avec A. LHOSTE-DROUINEAU (SCRADH) et I. FOREST (PHILA FLOR) PRESENTATION L objectif du

Plus en détail

Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles

Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles COMPTE-RENDU 2013 DES ACTIONS SUR LA GESTION DU CAPRICORNE ASIATIQUE Anoplophora glabripennis EN CORSE mâle femelle Photo: Insectarium de

Plus en détail

N juillet 2017

N juillet 2017 N 39 27 juillet 2017 Ce bulletin est destiné aux jardiniers amateurs. Il s appuie sur les observations réalisées par les observateurs des filières arboriculture fruitière, maraîchage, olivier, tomates

Plus en détail

Poivron sous abri. Nouvelles variétés poivron jaune

Poivron sous abri. Nouvelles variétés poivron jaune Poivron sous abri Nouvelles variétés poivron jaune 2015 Jean-Luc DELMAS, Ceta Durance Alpilles Claire GOILLON, APREL Pierrick RICARD, stagiaire APREL Essai rattaché à l action n 04.2015.01 : Innovation

Plus en détail

Pommes de Terre. Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 2 du 24/05/2016. Stade et état des cultures

Pommes de Terre. Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 2 du 24/05/2016. Stade et état des cultures Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 2 du 24/05/2016 A retenir - En plaine, fin des buttages pour les parcelles les moins avancées. - Surveiller les doryphores à proximité des parcelles implantées

Plus en détail

Détection et piégeage des insectes ravageurs

Détection et piégeage des insectes ravageurs PRODUITS AGRICOLES Détection et piégeage des insectes ravageurs Pièges à phéromones sexuelles Panneaux englués jaunes et bleus Le positionnement du piège peut influencer la prise de multiples façons. Sa

Plus en détail

4 agents principaux dans le bio contrôle

4 agents principaux dans le bio contrôle Les stratégies de biocontôle visent à la gestion des équilibres des populations de bio-agresseurs, plutôt qu à leur éradication, par l emploi de méthodes de protection des végétaux favorisant l utilisation

Plus en détail

Bilan des expérimentations 2009 sur la réduction des doses de cuivre et l efficacité de produits alternatifs

Bilan des expérimentations 2009 sur la réduction des doses de cuivre et l efficacité de produits alternatifs Page : 1/ 10 Les essais sur la Protection alternative se poursuivent en Gironde Situation générale au vignoble Caractéristiques du millésime 2009 L automne 2008 a été doux et pluvieux, dans la norme de

Plus en détail

La lutte contre la processionnaire du pin : Un enjeu de santé publique

La lutte contre la processionnaire du pin : Un enjeu de santé publique La lutte contre la processionnaire du pin : Un enjeu de santé publique Petit déjeuner / table ronde Jeudi 19 juin 2014 Jean-Claude MARTIN - INRA Unité expérimentale Entomologie et Forêt Méditerranéenne

Plus en détail

hiver 2014/15 Bulletin climatologique hiver 2014/15 MétéoSuisse Un hiver doux malgré un mois de février froid

hiver 2014/15 Bulletin climatologique hiver 2014/15 MétéoSuisse Un hiver doux malgré un mois de février froid hiver 2014/15 MétéoSuisse Bulletin climatologique hiver 2014/15 10 mars 2015 Après un mois de décembre très doux, avec des records de température au Tessin et en Engadine, et un mois de janvier doux, le

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL RESEAU DE SURVEILLANCE BIOLOGIQUE DU TERRITOIRE 2016 LORRAINE BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL Edition LORRAINE MARAICHAIGE N 13 EDITION DU 26 AOUT 2016 RETROUVEZ LE BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL SUR LE WEB

Plus en détail

année 2016 Bulletin climatologique année 2016 MétéoSuisse Deuxième hiver le plus doux Un début d année très contrasté sur les précipitations

année 2016 Bulletin climatologique année 2016 MétéoSuisse Deuxième hiver le plus doux Un début d année très contrasté sur les précipitations année 2016 MétéoSuisse Bulletin climatologique année 2016 13 janvier 2017 En 2016, la température en Suisse a dépassé la norme 1981-2010 de 0.7 degré. Moyennée sur l ensemble de la Suisse, 2016 fait partie

Plus en détail

N BILAN DU MILLESIME CLIMATOLOGIE ET PHENOLOGIE D OCTOBRE 2013 A SEPTEMBRE 2014

N BILAN DU MILLESIME CLIMATOLOGIE ET PHENOLOGIE D OCTOBRE 2013 A SEPTEMBRE 2014 N 7 2014 BILAN DU MILLESIME 2014 1 CLIMATOLOGIE ET PHENOLOGIE D OCTOBRE 2013 A SEPTEMBRE 2014 Toutes les données présentées dans ce bilan se réfèrent aux normales saisonnières observées sur la station

Plus en détail

Bilan météo de l année 2009

Bilan météo de l année 2009 Bilan météo de l année 2009 Bilan n 1-2009 réalisé le 01/01/2010 par Olivier Renard. Bonjour à tous, voici le premier bilan annuel de Météo-Centre.fr qui est pour moi l occasion de vous fêter personnellement

Plus en détail

NOIX CORREZE QUERCY PERIGORD Campagne 2010 Bulletin n 2-04/05/2010

NOIX CORREZE QUERCY PERIGORD Campagne 2010 Bulletin n 2-04/05/2010 NOIX CORREZE QUERCY PERIGORD Campagne 2010 Bulletin n 2-04/05/2010 Bulletin élaboré dans le cadre du réseau de surveillance Bassin Sud-Ouest, sur la base des observations réalisées par la FREDON Limousin,

Plus en détail

Limaces : Pourquoi sont-elles si présentes? ARVALIS-INSTITUT DU VEGETAL

Limaces : Pourquoi sont-elles si présentes? ARVALIS-INSTITUT DU VEGETAL Limaces : Pourquoi sont-elles si présentes? Pour commencer 2 espèces principales La limace grise ou loche Deroceras reticulatum Müller La limace noire ou horticole Arion hortensis de Ferussac Dégâts engendrés

Plus en détail

Les principaux ravageurs. Les foreurs sous haute surveillance. Ravageurs du maïs CULTURES 61

Les principaux ravageurs. Les foreurs sous haute surveillance. Ravageurs du maïs CULTURES 61 CULTURES 61 Ravageurs du maïs Les foreurs sous haute surveillance Les larves de certains lépidoptères, en particulier la pyrale et la sésamie, occasionnent des dégâts, parfois sévères, sur maïs. La mise

Plus en détail

Mouche de l olive. Rappels : une biologie simple mais Ces dernières années 5 méthodes de luttes disponibles. Consultez

Mouche de l olive. Rappels : une biologie simple mais Ces dernières années 5 méthodes de luttes disponibles. Consultez Mouche de l olive Rappels : une biologie simple mais Ces dernières années 5 méthodes de luttes disponibles Consultez www.afidoltek.org Lutte contre la mouche de l olive, 6 outils Barrières minérales Récolte

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 6 du 16/06/2015

Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 6 du 16/06/2015 Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 6 du 16/06/2015 A retenir - Modélisation mildiou : surveiller vos parcelles. Seuil de nuisibilité non atteint le 16 juin, mais période de risque commencée pour

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal

Bulletin de Santé du Végétal Bulletin de Santé du Végétal Grandes Cultures édition - LORRAINE Colza Bilan entrée d hiver ravageurs et maladies. Fin du vol du charançon du bourgeon terminal. Céréales Poursuite de l apparition des talles

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal - LIMOUSIN

Bulletin de santé du végétal - LIMOUSIN NOIX - Grand Sud-Ouest Campagne 2014 Bulletin n 9 25/07/2014 Bulletin élaboré dans le cadre du réseau de surveillance Bassin Sud-Ouest, sur la base des observations réalisées par la FREDON Limousin, les

Plus en détail

Tournesol. Les faits marquants de la campagne Franck Duroueix CETIOM AGEN

Tournesol. Les faits marquants de la campagne Franck Duroueix CETIOM AGEN Tournesol Les faits marquants de la campagne 13 Franck Duroueix CETIOM AGEN 1 TOURNESOL : Faits marquants 13 Surfaces Un contexte dont a bénéficié le tournesol France : 770 000 ha (+13%) Surfaces oléiques

Plus en détail

octobre 2016 Bulletin climatologique octobre 2016 MétéoSuisse Froid avec de la bise Air froid et neige en montagne

octobre 2016 Bulletin climatologique octobre 2016 MétéoSuisse Froid avec de la bise Air froid et neige en montagne octobre 2016 MétéoSuisse Bulletin climatologique octobre 2016 10 novembre 2016 Ce mois d octobre plus froid de 1.2 degré par rapport à la normale a fortement contrasté avec le mois de septembre qui avait

Plus en détail

Bilan de la saison 2014 pour le bleuet en Corymbe en Montérégie. Marina Ribeiro, agr.

Bilan de la saison 2014 pour le bleuet en Corymbe en Montérégie. Marina Ribeiro, agr. Bilan de la saison 2014 pour le bleuet en Corymbe en Montérégie Marina Ribeiro, agr. Les journées horticoles Saint-Rémi - 5 décembre 2014 Sommaire Météo Retour sur l automne-hiver 2013/2014 Conséquences

Plus en détail

GDON du Libournais : Bulletin 13 du 28 juin2012. Synthèse météo du 21 au 27 juin 2012

GDON du Libournais : Bulletin 13 du 28 juin2012. Synthèse météo du 21 au 27 juin 2012 GDON du Libournais : Bulletin 13 du 28 juin2012 L essentiel en quelques mots: Flavescence Dorée Mildiou Période de positionnement des pièges pour le suivi de fin de saison Nouvelle augmentation des attaques

Plus en détail

Cycle de développement de la pyrale univoltine. Cycle Cycle de de développement de la pyrale univoltine. Chrysalides. Diapause Chrysalidation

Cycle de développement de la pyrale univoltine. Cycle Cycle de de développement de la pyrale univoltine. Chrysalides. Diapause Chrysalidation Bulletin de santé du végétal Maïs Du 4/11/14 N 16 R E S E A U 14 Le réseau BSV maïs en région Centre vise à connaître l état sanitaire hebdomadaire de la région en s appuyant sur l observation d un ensemble

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal

Bulletin de Santé du Végétal Crédit photo : Chambre d Agriculture du Puy-de-Dôme Bulletin de Santé du Végétal Edition Auvergne-Rhône-Alpes territoire auvergnat n 1 Date de publication 17 mai 2017 Pommes de terre Date d observation

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL RESEAU DE SURVEILLANCE BIOLOGIQUE DU TERRITOIRE 2016 LORRAINE BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL Edition LORRAINE ARBORICULTURE N 2 EDITION DU 03 MARS 2016 RETROUVEZ LE BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL SUR LE WEB

Plus en détail

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 29/04

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 29/04 D U 3 0 A V R I L 2 0 1 4 rédigé par Cécile SALPIN- CDDL - CA 49 A C T U A L I T E S Bilan météo P. 1 Asperge Criocères P. 2 La pression des ravageurs semblent se stabiliser cette semaine: les pucerons

Plus en détail

PECHERS Climatologie 2015 et conséquences sur la production de pêches

PECHERS Climatologie 2015 et conséquences sur la production de pêches PECHERS Climatologie 2015 et conséquences sur la production de pêches Site SERFEL/SUD EXPE Saint Gilles (Gard) Date : Janvier 2016 Rédaction : Philippe BLANC - SERFEL D après les données 2015 et archives

Plus en détail

Puceron cendré du pommier Dysaphis plantaginea

Puceron cendré du pommier Dysaphis plantaginea Puceron cendré du pommier Dysaphis plantaginea Lutte à l automne : barrière physique, huiles minérales, défoliation Synthèse essais 2013-2014 - 2015 Myriam BERUD, Catherine REYNIER, François ORNY, Corentin

Plus en détail

La situation épidémiologique de la méningite au Burkina Faso

La situation épidémiologique de la méningite au Burkina Faso La situation épidémiologique de la méningite au Burkina Faso DIRECTION DE LA LUTTE CONTRE LA MALADIE ----------------- SERVICE DE SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE PLAN DE PRESENTATION Introduction Rôle du

Plus en détail

MAIS. Pucerons : Pas d'évolution ; Les infestations restent nulles à très faibles (moins de 10 pucerons par plantes).

MAIS. Pucerons : Pas d'évolution ; Les infestations restent nulles à très faibles (moins de 10 pucerons par plantes). BULLETIN N 30 DU 17 AOÛT 2016 Maïs: fin du vol de pyrale Betterave : Ravageurs : noctuelles défoliatrices et teignes en évolution, à surveiller Maladies : fort développement de la cercosporiose et de la

Plus en détail